Vous êtes sur la page 1sur 26

La membrane plasmique (MP)

Toute cellule chez les (Eucaryotes et Procaryotes) est


constituée d'un cytoplasme fluide et plusieurs
organites, délimité par une fine membrane plasmique
ou plasmalemme.
Rôles de la MP
1.Délimiter le volume cytoplasmique contenant les
organites,
2.contrôler (passivement) et diriger (activement)
sélectivement les échanges entre le cytoplasme et
l'environnement cellulaire,
3. Reconnaissance cellulaire spécifique et transmission
des informations de l'environnement cellulaire vers
l'intérieur de la cellule
La membrane plasmique :
épaisseur moyenne de 8,5 nm
(variable d’un type cellulaire à
l’autre) limite le protoplasme
formé par le noyau et le
cytoplasme.

Une paroi pecto-cellulosique s’ajoute chez les


végétaux uniquement. Des structures composées de
chitine (polyosides) sont trouvées chez les
champignons et les insectes
• Le cholestérol donne rigidité et stabilité aux cellules des animaux.
Il y a 2 types de protéines dans la structure de la membrane:
1- Les protéines intramembranaires : pénètrent la membrane où leurs
parties hydrophobes se retrouvent avec les parties hydrophobes des
phospholipides.
2- Les protéines périphériques : ne pénètrent pas la membrane mais
plutôt sont rattachées à la surface de la membrane
La structure de la membrane
• Elle est bicouche: 2 couches.
• Chaque couche est formée de lipides ou
de glycolipides, entre lesquelles on trouve
des protéines ou des glycoprotéines.
→ « glyco » indique la présence de sucre.
• Chaque couche est formée
aussi de nombreux
phospholipides.
→ « phospho » indique la
présence de phosphore.
• Les phospolipides ont une
tête polaire hydrophile (aime
l’eau) et deux queues non
polaires hydrophobes
(n’aiment pas l’eau).
La membrane plasmique (MP) est semi-perméable :
Elle laisse passer librement les molécules d’eau mais pas les
plus grosses molécules.
• La cellule importe des molécules indispensables à sa
structure et à son fonctionnement; et doit évacuer les
produits toxiques dus au métabolisme.
• La MP entoure toutes les cellules et règle ce flux
bidirectionnel (perméabilité sélective).

La partie centrale de la bicouche lipidique est


hydrophobe ( empêche la diffusion des substances
polaires au travers de la MP. La cellule a besoin de
systèmes de transport pour pénétrer les nutriments,
évacuer les déchets et régler la concentration ionique
intracellulaire
L’homéostasie et la membrane plasmique
• L’homéostasie : la cellule doit maintenir son
équilibre – son milieu interne doit rester stable
même si son milieu externe change.
• La perméabilité sélective : propriété qui permet
la membrane de laisser passer certaines
substances et d’en rejeter d’autres et donc qui
permet à la cellule de garder l’homéostasie.

La stabilité de la composition du milieu


intérieur de la cellule est indispensable au
maintien des activités métaboliques
*Le transport actif (avec énergie)*

• Lorsque la cellule a besoin de substances qui sont rares


dans son milieu, la cellule fait entrer ces substances
contre le gradient de concentration.
• Cela nécessite de l’énergie, ce qui est appelé le
transport actif.
• Les protéines porteuses reçoivent de l’énergie, se lient
à la substance à transporter et les transportent soit à
l’extérieure ou à l’intérieure de la cellule.
Le transport passif, l’osmose, le transport facilité et le
transport actif servent au transport de petites molécules et
ions.
• Endocytose : la cellule entre le matériel de son
milieu. Au lieu de traverser la membrane, la
matière est englobée par une partie de la
membrane qui prend forme d’une vacuole.
→Phagocytose : l’ingestion de solides ou de
cellules entières.
→ Pinocytose : l’ingestion de gouttelettes en
solution ou de molécules en suspension.

 Exocytose : la cellule expulse des substances comme


les déchets ou les hormones.
 Les substances se trouvent dans l’appareil de Golgi
avant qu’elles soient relâchées vers la membrane
plasmique.