Vous êtes sur la page 1sur 2

Les systèmes de gestion de la santé et de la sécurité du travail dans l'entreprise

Un SGSST regroupe l’ensemble des activités en milieu de travail pour organiser la


prévention de matière systématique. Il comprend la politique de sst, les activités visant à
intégrer la sst à la structure organisationnelle et les activités de prévention.
Activités d’intégration de sst :
- Le choix des fournisseurs, ceux-ci doivent présenter le programme de prévention
à leur employés avant qu’ils puissent subventionner.
- Donner de la formation aux travailleurs.
- L’analyse sécuritaire des tâches.
Activité lié à la culture en sst :
- L’engagement de la direction. Si la sst n’est pas une valeur de la haute direction,
le système de sst ne va pas fonctionner.
Le suivi et l’évaluation :
- Audit interne et externe doivent être fait régulièrement
SGSST de Olymel :
Stratégie
Communication
Observation
Rétroaction
Évaluation
Présence d’une matrice de catégorisation des risques uniforme à travers les entreprises.
Conseils pour implanter un sgsst :
Il doit avoir un arrimage entre le sgsst et les objectifs stratégiques de l’entreprise. Après il
faut faire l’analyse des postes et identifier les risques.
Présence d’une politique sst, un document qui identique les orientations et les objectifs en
sst et qui reflète l’engagement de la direction. Il faut la faire connaitre aux employés,
superviseurs et aux sous-traitants. Une bonne politique est un cadre dans lequel on doit
bâtir nos activités de prévention. Elle doit refléter exactement ce qui se passe dans
l’organisation.
On peut utiliser un référentiel qui vient établir un guide de référence au niveau de la
formation du personnel et de la composition de la documentation. Avoir une certification
permet de se différencier de la concurrence lorsque la certification est obligatoire pour
avoir un contrat.
Programme de prévention
Un PP est un outil essentiel pour l’organisation et il est obligatoire en vertu de la loi. Il
permet d’éliminer et de contrôler les risques présent dans l’environnement de travail. Il
détaille les activités dans l’organisation, il comprend le programme de santé, les mesures
de surveillance de la qualité du milieu de travail et l’entretien préventif.
On retrouve l’analyse des risques pour chacun des postes, les mesures préventives, les
comptes-rendus, les mesures d’urgences, etc.
Un programme de prévention a pour objectif d’éliminer à la source même les dangers
pour la santé, la sécurité et l’intégrité physique des travailleurs.
Il doit notamment contenir, en outre du programme de santé visé dans l’article 113 et de
tout élément prescrit par règlement:

1°  des programmes d’adaptation de l’établissement aux normes prescrites par les


règlements concernant l’aménagement des lieux de travail, l’organisation du travail,
l’équipement, le matériel, les contaminants, les matières dangereuses, les procédés et les
moyens et équipements de protection collectifs;
2°  des mesures de surveillance de la qualité du milieu de travail et des mesures
d’entretien préventif;
3°  les normes d’hygiène et de sécurité spécifiques à l’établissement;
4°  les modalités de mise en œuvre des autres règles relatives à la santé et à la sécurité du
travail dans l’établissement qui doivent inclure au minimum le contenu des règlements
applicables à l’établissement;
5°  l’identification des moyens et équipements de protection individuels qui, tout en étant
conformes aux règlements, sont les mieux adaptés pour répondre aux besoins des
travailleurs de l’établissement;
6°  des programmes de formation et d’information en matière de santé et de sécurité du
travail.
Les critères de succès d’un bon programme de prévention :
Il doit être simple, afin que les travailleurs aient envie de le lire.
La direction doit être impliquée.
Il doit être un outil utilisé sur le terrain.
Il doit être mis à jour lors de l’introduction d’un changement.
L’obligation d’un programme de prévention :
Seulement pour les groupes de travail 1,2 et 3 qui ont été nommés comme prioritaire et
qui ont 20 travailleurs ou plus. Les entreprises qui participent à une mutuelle de
prévention doivent se doter d’un programme de prévention. Un inspecteur peut aussi
obliger une entreprise à se doter d’un programme de prévention.

Vous aimerez peut-être aussi