Vous êtes sur la page 1sur 14

Sans exception.

Les conflits d'horaire sont la responsabilité de


l'étudiant au moment de l'inscription. Il doit donc s'inscrire à des
cours dont les examens communs ne sont pas en conflit d'horaire.

En cas d'absence à un examen commun pour une raison majeure


prévisible ou imprévisible**, l'étudiant devra compléter le formulaire
"Demande d'autorisation EXAMEN DIFFÉRÉ". Voir les directives à la
page 8, question # 3.

Selon la politique #6 concernant les examens communs différés, il


appartient au Vice-décanat aux études de l'ESG d'étudier cas par cas, par
l'intermédiaire d'un comité, les demandes déposées par les étudiants et
d'autoriser un examen différé s'il s'agit d'une absence à un examen
commun intra ou final. Toute demande est versée au dossier de l'étudiant
et un suivi est fait à chaque session.

Le responsable de programme transmettra la réponse à l'étudiant par


courriel UQAM et avisera l'enseignant et/ou le coordonnateur de cours
ainsi que l'assistante administrative du département concerné dans un
délai de 2 à 5 jours. Un étudiant qui se présente malade à un examen et
tente de le faire ne pourra se prévaloir de cette procédure par la suite.

La date de l’examen final différé a été fixée au mardi 11 janvier 2022 de


9h00 à 12h00. Veuillez noter qu’il n’y a pas d’examen intra différé.

Plus d’information sera communiquée sur la procédure régissant


l’administration des examens différés, s’il y a lieu.

** Raisons graves: maladie (papier médical à l'appui spécifiant que vous


ne pouviez vous présenter à l'examen à la date prévue, avec numéro
matricule du médecin et signature, nom du médecin lisible et adresse et
numéro de téléphone de la clinique), accident (copie du rapport d'accident
à fournir spécifiant heure et date de l'accident), décès (famille proche avec
copie de l'acte de décès).

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 1 de 14


PLAN DE COURS COMMUN
MKG3300 – Marketing Automne 2021

Enseignant(e)s :

GROUPE 01 : Cathy Beausoleil


GROUPE 02 : Bilel Yousfi
GROUPE 03 : Cathy Beausoleil
GROUPE 04 : Mohamed Darbeida
GROUPE 05 : Nour Kilani
GROUPE 06 : Danielle Léger (Cours à distance)
GROUPE 07 : Michel Saulnier
GROUPE 08 : Jihèn Ben Arbia
GROUPE 09 : Marcel Bourcier
GROUPE 10 : Normand Beauregard (Cours à distance)
GROUPE 11 : Normand Beauregard (Cours à distance)
GROUPE 12 : Sylvain Authier
GROUPE 20 : Marilyne Chicoine
GROUPE 21 : Julien Claude Bernard François
GROUPE 22 : Luc Cardin
GROUPE 30 : Valentine Hainneville
GROUPE 31 : Bilel Yousfi
GROUPE 40 : Benjamin Béré Kouarfaté
GROUPE 60 : Sylvain Authier
GROUPE 82 : Michel Gaulin

Coordonnateur : Naoufel Daghfous Ph.D.


Professeur titulaire, Département de marketing
daghfous.naoufel@uqam.ca

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 2 de 14


I. DESCRIPTION DU COURS
Le cours de marketing de base vise globalement à initier l'étudiant aux principales décisions et
responsabilités d'un gestionnaire de marketing. L’approche suivie met l’accent à la fois sur la
présentation formelle des principes fondamentaux de marketing et sur l’apprentissage de la dimension
managériale. Les exposés et la bibliographie doivent donc fournir la théorie et la méthodologie
nécessaires à la solution des problèmes de gestion en marketing.

Le cours MKG3300 est un cours commun.


Cela signifie que :

1. Tous les étudiants inscrits au cours, peu importe l’enseignant qui le dispense, suivent le présent
plan de cours.
2. Tous les groupes cours se dérouleront en présnetiel sauf pour les groupes 6, 10 et 11 qui seront
enseignés à distance.
3. Le volume de base est le même pour tous.
4. Les examens, intra et final, sont les mêmes et se dérouleront pour tous les groupes cours en
présentiel.
5. Les pondérations et les modalités indiquées dans ce plan de cours sont communes à tous.

II. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DU COURS


Au terme de ce cours, l'étudiant devra pouvoir :
1. Comprendre la nature et le rôle essentiel du marketing dans les organisations et la société.
2. Connaître les principales sphères d'activités et de décisions en marketing.
3. Comprendre le lien entre l'environnement et l'entreprise.
4. Comprendre le comportement d’achat des consommateurs.
5. Connaître le système d’information marketing et la démarche de la recherche marketing.
6. Connaître la segmentation et son utilisation.
7. Connaître les différents éléments et stratégies du mix de marketing des entreprises.

IMPORTANT : Les étudiants doivent être conscients qu’il s’agit d’un cours d’introduction en marketing et,
conséquemment, que la matière présentée se veut un survol des principales fonctions et
activités du marketing. Plusieurs thématiques de 3 heures sont traitées en profondeur dans
les cours de spécialisation en marketing au premier cycle.

III. MÉTHODOLOGIE

L'atteinte des objectifs spécifiques du cours repose sur des formules pédagogiques diversifiées,
notamment:
1. Exposés magistraux de la part du professeur qui couvrent le contenu total du cours présentés en
synchrone (via les plateformes zoom ou teams) ou en asynchrone (avec des capsules
préenregistrées et discutées par la suite).
2. Utilisation de matériel audiovisuel de toutes sortes intégré à la matière (ex. transparents,
diapositives, films documentaires, etc.).
3. Présentation et discussion de cas pratiques visant à mettre les étudiants face aux difficultés de la
pratique réelle du marketing.
4. Élargissement des exemples présentés en classe à différents secteurs d’affaires (privé, public, etc.),
entreprises (grandes et petites; manufacturières ou de service) et pays (Canada, et autres).
Chaque enseignant est le maître-d’œuvre des méthodes pédagogiques propices à atteindre les objectifs
communs du cours. LES ÉTUDIANTS DOIVENT ÊTRE AVISÉS QUE LA MATIÈRE COMMUNE À TOUS,
ET DONC SUJETTE AUX EXAMENS INTRA ET FINAL, EST CELLE PRÉSENTÉE DANS LE VOLUME
DE RÉFÉRENCE.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 3 de 14


IV. ÉVALUATION
L'évaluation des connaissances se fera à partir de trois modes d’évaluation distincts.

1. Examen de mi-session commun à tous les groupes (dimanche le 24 octobre de 9h à 12h): 35%
des points de la note totale. Examen individuel, en présentiel sans documentation permise,
destiné à mesurer la capacité de l'étudiant à identifier et à manipuler les principes et concepts
fondamentaux du marketing abordés dans la première partie de la session. La matière vue à
l’examen intra est non cumulative pour l’examen final. Elle couvre les séances 1 à 5
inclusivement. Notez que, pour tous les groupes cours, l’examen se déroulera en présentiel.

Examen final commun à tous les groupes (dimanche le 12 décembre de 9h à 12h) : 35 % des points
de la note totale. Examen individuel, en présentiel sans documentation permise, destiné à
mesurer la capacité de l'étudiant à identifier et à manipuler les principes et concepts fondamentaux
du marketing abordés dans la deuxième partie de la session. La matière à l’examen couvre les
séances 6 à 13 inclusivement. La matière est non cumulative. Notez que, pour tous les groupes
cours, l’examen se déroulera en présentiel.

2. Et 30% des points pour un autre mode d'évaluation au choix de l’enseignant(e). Ces méthodes
peuvent être uniques ou multiples, au choix de l’enseignant(e). À titre indicatif, cela peut être : a)
des études de cas, b) des applications d’un concept marketing vu dans le cadre du cours, c) de
mini-quiz, d) de travaux de session, ou autres. À noter qu’il n’y a pas de séances prévues pour des
exposés oraux de la part des étudiants.

DOUBLE SEUIL
Selon les règles de fonctionnement du Département de marketing, pour réussir un cours de marketing, un
étudiant doit respecter les deux règles suivantes :

1- avoir eu une note minimale de 55% pour l’ensemble du cours ET


2- avoir eu une moyenne de 55% pour l’ensemble des travaux individuels (ce qui inclut les examens).
Cette 2e règle implique l’obtention d’une moyenne cumulative de 55% en tenant compte uniquement
des travaux individuels (excluant ceux en équipe).

Barème de notation :

A+ = 90 et plus; A = 85 à 89,9; A- = 80 à 84,9; B+ = 77 à 79,9;


B = 73 à 76,9; B- = 70 à 72,9; C+ = 67 à 69,9; C = 63 à 66,9;
C- = 60 à 62,9; D+ = 57 à 59,9; D = 55 à 56,9; E = 54,9 et moins.

Notez que le Département refusera toute demande de reprise d’examen peu importe le cycle d’étude,
dès que l’étudiant se présente en classe (en présentiel ou virtuel) et débute la réalisation de l’examen
au moment prévu.

Veuillez également noter que la période prévue pour l’évaluation des enseignements est du
23 novembre au 6 décembre 2021 et doit se dérouler à la 12e ou 13e semaine de cours. À déterminer
lors de la signature de l’entente d’évaluation.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 4 de 14


V. BIBLIOGRAPHIE
Volume obligatoire :
Daghfous, Naoufel et Pierre Filiatrault (2020) Le marketing, 4e édition, Montréal, Gaëtan Morin éditeur.

Lecture complémentaire :

Pour une façon complémentaire d'apprendre la démarche de planification stratégique en marketing,


voici un livre conseillé à se procurer :

Filiatrault, Pierre et Francine Rodier (2017) Comment faire un plan de marketing stratégique, Montréal,
Éditions Transcontinental.

VI. SUPPORT PÉDAGOGIQUE


Ø Chaque enseignant est libre de présenter du matériel pédagogique supplémentaire (i.e. qui ne se
substitue pas au matériel présenté dans le volume de référence).
Ø L’enseignant(e) est libre d’utiliser le site Moodle pour l’usage exclusif des étudiants de sa classe.
Dans un tel cas, la gestion du site relève de l’enseignant(e) et non du coordonnateur (voir
foire aux questions, Q4, p. 8)
Ø Il n’existe pas de site Moodle commun pour ce cours. Chaque enseignant proposera le sien.

VII. PLAN DES SÉANCES

MODULE 1 : MATIÈRE À EXAMEN INTRA

Séance 1 : Introduction au concept du marketing


Ø Présentation du plan de cours et du mode d’évaluation
Ø La véritable nature du marketing
Ø Les optiques de managament du marketing
Ø La responsabilité sociale et l’éthique
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 1.

Séance 2 : La planification et la gestion du marketing


Ø Le mix de marketing
Ø La planification du marketing
Ø L’organisation, la mise en œuvre et le contrôle du plan
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 2 et chapitre 14.

Séance 3 : Le système d’information et la recherche marketing


Ø Le SIM
Ø Le processus de recherche marketing
Ø La typologie des études de marché en marketing
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 5.

Séance 4 : Le macroenvironnement marketing


Ø Les principales composantes du macroenvironnement
Ø Les impacts du macroenvironnement sur les décisions de marketing
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 3.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 5 de 14


Séance 5 : Les comportements de consommation
Ø Les processus d’achat des consommateurs et les facteurs d’influence
Ø Les comportements d’achat organisationnels
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 4.

MODULE 2 : MATIÈRE À EXAMEN FINAL

Séance 6 : L’analyse du marché et de la concurrence


Ø L’analyse du marché et de la demande
Ø L’analyse de la concurrence et de l’avantage concurrentiel
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 6.

Séance 7 : La segmentation et le ciblage


Ø Le concept de segmentation des marchés
Ø Le processus de segmentation des marchés
Ø Les stratégies de ciblage
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 7.

Séance 8 : La différenciation et le positionnement


Ø L’identification des critères et des outils de différenciation
Ø Le choix d’un bon positionnement
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 8.

Séance 9 : La gestion des produits


Ø Les typologies des produits et des services
Ø La gestion de la marque
Ø La gestion de nouveaux produits
Ø Le cycle de vie du produit
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 9.

Séance 10 : La politique de prix


Ø Le concept de prix en marketing
Ø Les principaux déterminants de la politique de prix
Ø Les décisions stratégiques liées à la politique de prix
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 10.

Séance 11 : La gestion de la distribution


Ø La nature des circuits de distribution
Ø La gestion des circuits de distribution
Ø Le commerce de gros et le commerce de détail
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 11.

Séance 12 : Les communications


Ø Le mix de communication marketing
Ø Le processus de communication
Ø La gestion d’un plan de communication
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 13.

Séance 13 : Le marketing numérique


Ø Le commerce en ligne
Ø Le comportement du consommateur en ligne
Ø Le mix marketing en ligne
Lecture : Daghfous et Filiatrault : chapitre 12.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 6 de 14


VIII. CALENDRIER

01-04-05-09-10-
Groupes 02-06-07-20-21 30-31-82 03-40 60
11-12-13

LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI SAMEDI

Séance 1 13 sep. 7 sep. 8 sep. 9 sep. 11 sep.

Séance 2 20 sep. 14 sep. 15 sep. 16 sep.

Séance 3 27 sep. 21 sep. 22 sep. 23 sep. 25 sep.

Séance 4 4 oct. 28 sep. 29 sep. 30 sep.

Séance 5 18 oct. 5 oct. 6 oct. 7 oct. 9 oct.


(11 oct. congé)

Séance 6 25 oct. 12 oct. 13 oct. 14 oct.

Séance 7 1er nov. 26 oct. 27 oct. 28 oct. 30 oct.

Séance 8 8 nov. 2 nov. 3 nov. 4 nov.

Séance 9 15 nov. 9 nov. 10 nov. 11 nov. 13 nov.

Séance 10 22 nov. 16 nov. 17 nov. 18 nov.

Séance 11 29 nov. 23 nov. 24 nov. 25 nov. 27 nov.

Séance 12 6 déc. 30 nov. 1er déc. 2 déc.

Séance 13 7 déc. 8 déc. 9 déc.

Examen intra dimanche 24 octobre 9h-12h

Examen final dimanche 12 décembre 9h-12h

Abandon
de cours avec
facturation 10 novembre 2021
(sans échec)

IX. FOIRE AUX QUESTIONS


Q1 : À quoi sert le cours de marketing MKG3300 ?
Ø Le cours MKG3300 est un cours qui a pour but de présenter des concepts de base en marketing. Il
présente une vue d’ensemble de ce qu’est le marketing dans les organisations. Les cours de
spécialisation en marketing (ex. recherche en marketing, publicité, stratégie de marketing,
comportement du consommateur, …) permettent davantage d’appliquer les concepts présentés dans
le cours d’introduction.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 7 de 14


Q2 : Pourquoi ce cours est-il commun ?
Ø Il s’agit de la structure mise en place permettant le mieux de s’assurer que tous les étudiants inscrits à
un même cours soient exposés aux mêmes concepts. Les examens intra et final communs permettent
aussi de s’assurer qu’il y a une équité et une uniformité dans les niveaux de difficulté demandés dans
les cours.

Q3 : Je n’ai pas pu être présent à l’examen intra et/ou final. Qu’est-ce que je fais ?
Ø Veuillez noter qu’il n’y a pas d’examen différé de l’examen intra.Une absence motivée à l’examen intra
implique un examen final comptant pour 70% de la note finale.
Ø Une absence motivée à l’examen final permet de faire un examen de reprise prévu le 7 janvier 2021
de 9h00 à 12h00.

POLITIQUE NO 6 CONCERNANT LES EXAMENS COMMUNS :


Il appartient au Vice-décanat aux études de l’École des sciences de la gestion :
• d’établir un calendrier des examens communs (intérimaires et finaux) pour tous les cours du tronc
commun qui comportent un examen commun et tous les autres cours pour lesquels les
responsables en font la demande.
• d’étudier cas par cas, par l’intermédiaire d’un comité ou d’une personne déléguée, les raisons d’une
absence à un examen commun et d’autoriser un examen différé, ou non.

L’absence non motivée de l’étudiant à un examen différé autorisé mènera à un échec.


L’étudiant demeure le seul responsable de son inscription à ses cours. Il doit éviter de choisir des cours qui
présentent des conflits d’horaire au calendrier des examens communs, à moins d’une autorisation écrite du
coordonnateur de programme.
Voici le lien pour le formulaire à compléter par l’étudiant : https://esg.uqam.ca/wp-
content/uploads/Formulaire-examen-commun_vs2.pdf
L’étudiant doit envoyer sa demande une fois le formulaire complété à : information-esg@uqam.ca
Les motifs acceptés par le comité de l’ESG pour obtenir l’autorisation d’un examen commun différé sont :
1. Raisons imprévisibles : l’étudiant doit déposer le formulaire ainsi que les pièces justificatives au
local R-1020 au plus tard 4 jours ouvrables après la tenue de l’examen.
2. Hospitalisation : L’étudiant doit fournir un certificat médical.
3. Décès dans la famille immédiate : (exemple : conjoint, enfant, parent, frère et soeur) L’étudiant doit
fournir un certificat de décès.
4. Accident : L’étudiant doit fournir un rapport officiel de l’accident.
5. Raisons prévisibles : l’étudiant doit nous informer dès l’inscription au cours (au plus tard après la
période des AX)
6. Causes académiques ou administratives : Afin de ne pas entraîner un retard pour la fin de ses
études, un étudiant pourrait être autorisé à suivre 2 cours en conflit d’horaire d’examens communs.
Toutefois, la demande devra être autorisée au préalable par la direction du programme.
7. Motifs religieux : L’étudiant doit fournir une attestation de son chef religieux en spécifiant depuis
quelle date l’étudiant est membre de cette religion et son implication au sein de la communauté.

Toutes les demandes sont déposées au comité responsable de la politique sur les examens communs et le
fait de déposer une demande ne signifie pas automatiquement qu’elle sera autorisée.
Les décisions du comité sont sans appel et l’absence à un examen final différé autorisé sera considérée
comme un échec.

Q4 : Pourquoi les notes de cours sur Moodle ne sont pas les mêmes d’une classe à l’autre ?
Ø L’enseignant est le seul responsable des notes de cours disponibles ou non sur Moodle. Les notes de
cours des enseignants, présentées en classe et/ou disponibles sur Moodle, peuvent différer d’un
enseignant à l’autre. C’est ce qu’on appelle la liberté académique. Toutefois, la matière aux examens
est la même d’une classe à l’autre.
Ø L’élément commun à toutes les classes, hormis les travaux, est le matériel du volume de base. Le
contenu du plan de cours présente les lectures sujettes à l’examen pour chacune des séances.
Ø La façon de présenter le matériel est propre à chaque enseignant. Il n’existe pas un style pédagogique
unique.

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 8 de 14


Q5 : Comment m’assurer que ma classe ne sera pas désavantagée (ou avantagée) aux examens ?
Ø Le contenu théorique est le même d’un groupe à l’autre, le volume de base est l’unique référence dans
la composition des examens.
Ø Il est normal que certains éléments soient davantage vus en profondeur dans un groupe par rapport à
un autre en fonction des intérêts et des expertises de chacun des enseignants.
Ø Comme matériel de préparation, il faut savoir que les examens sont en deux parties : une à choix
multiples et à « Vrai ou Faux » puis une autre à semi-développement. Quelques exemples de questions
sont présentées dans un document pour donner une idée du format de questions posées.
Q6 : Qui compose les examens ?
Ø Les examens sont faits en collégialité. Dans la création de l’examen, les enseignants sont invités à
fournir des questions à semi-développement. En groupe, les enseignants s’assurent que les questions
suggérées peuvent être bien répondues par leurs étudiants en fonction des lectures dans le volume de
référence.
Ø Le choix des questions et leurs pondérations est de l’unique responsabilité du coordonnateur du cours.
Ø Il est à noter que par souci d’équité et de justice, seul le coordonnateur connaît la composition finale
(questions à choix multiple et questions à semi-développement) des examens avant leur administration.
Q7 : Quel est le rôle du coordonnateur ?
Ø Hormis la responsabilité des examens, le coordonnateur s’assure du bon fonctionnement du cours dans
toutes les classes. À titre d’exemple, il y a pour la session d’automne 2020, 19 classes et plus de 1200
étudiants inscrits à ce cours.
Ø La pédagogie des enseignants est un facteur sur lequel le coordonnateur n’a pas de contrôle. Par
contre, des plaintes (et des félicitations !) quant au déroulement du cours peuvent lui être adressées
directement.
Ø Le moyen le plus facile de rejoindre le coordonnateur est par courriel. Vous trouverez l’adresse sur la
deuxième page de ce plan de cours.
Ø Identifiez-vous clairement au coordonnateur : nom, groupe, cours suivi (MKG3300), le nom de votre
enseignant et le but de votre message.
Q8 : Pourquoi le format des cours en ligne n’est pas le même d’une classe à l’autre ?
Ø L’enseignant est le seul responsable de la manière d’enseigner son cours en ligne. Il n’y a pas de format
unique d’enseignement des cours en ligne. Les formats synchrones ou asynchrones sont utilisés
librement selon la pédagogie préconisée par l’enseignant. C’est ce qu’on appelle la liberté académique.
Toutefois, la matière couverte est la même d’une classe à l’autre.
Ø L’élément commun à toutes les classes, hormis les examens, est le plan des séances de cours qui
présente les lectures sujettes à l’examen pour chacune des séances.

Q9 : J’ai ouie-dire que tel groupe avait été avantagé par rapport au nôtre. Que dois-je faire ?
Ø Le coordonnateur est ouvert à entendre des cas où des étudiants (ou des groupes d’étudiants) se
sentent victimes d’inéquité. Vous n’avez qu’à communiquer directement avec le coordonnateur. Vos
entretiens et communications demeureront confidentiels.
Ø Toutefois, votre argumentation devra reposer sur des faits et non pas des rumeurs. Donc soyez
documentés.

Q10 : Je dois absolument obtenir au minimum 55% de moyenne pour les travaux que je ferai seul?
Ø Oui. Les règles du département de marketing stipulent que pour passer un cours, l’étudiant doit obtenir
au moins 55% pour la note globale du cours (toutes les évaluations sont comprises) ET au moins 55%
lorsqu’on fait une moyenne de tous les travaux individuels, ce qui comprend les examens mais exclut
les travaux d’équipe.

BONNE SESSION!

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 9 de 14


CONSIGNES PARTICULIÈRES POUR LA PARTICIPATION À UN COURS OU À UNE ACTIVITÉ
D’ENSEIGNEMENT EN LIGNE

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 10 de 14


Pour s’éviter d’éventuels ennuis, les étudiants sont priés de consulter le règlement no. 18 de l’UQAM
concernant les infractions de nature académique qui suit :

Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une étudiante, un
étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de les commettre, à l’occasion d’un
examen ou d’un travail faisant l’objet d’une évaluation ou dans toute autre circonstance, constituent une
infraction au sens de ce règlement.

Les infractions et les sanctions possibles reliées à ces infractions sont précisées aux articles 2 et 3
du Règlement no 18 sur les infractions de nature académique.

Vous pouvez également consulter des capsules vidéos sur le site r18.uqam.ca. Celles-ci vous en
apprendront davantage sur l’intégrité académique et le R18, tout en vous orientant vers les ressources
mises à votre disposition par l’UQAM pour vous aider à éliminer le plagiat de vos travaux.

Infosphère est l’un de ces outils indispensables : un guide


méthodologique visant à promouvoir les bonnes pratiques en matière de
recherche documentaire et de rédaction de travaux. Cet outil vous
accompagnera tout au long de vos études et vous permettra d’éviter les
pièges du plagiat..

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 11 de 14


Politique no 16 visant à prévenir et à combattre le sexisme et les
violences à caractère sexuel
Les violences à caractère sexuel se définissent comme étant des comportements, propos et
attitudes à caractère sexuel non consentis ou non désirés, avec ou sans contact physique, incluant
ceux exercés ou exprimés par un moyen technologique, tels les médias sociaux ou autres médias
numériques. Les violences à caractère sexuel peuvent se manifester par un geste unique ou
s’inscrire dans un continuum de manifestations et peuvent comprendre la manipulation,
l’intimidation, le chantage, la menace implicite ou explicite, la contrainte ou l’usage de force.
Les violences à caractère sexuel incluent, notamment :
• la production ou la diffusion d’images ou de vidéos sexuelles explicites et dégradantes, sans motif
pédagogique, de recherche, de création ou d’autres fins publiques légitimes;
• les avances verbales ou propositions insistantes à caractère sexuel non désirées;
• la manifestation abusive et non désirée d’intérêt amoureux ou sexuel;
• les commentaires, les allusions, les plaisanteries, les interpellations ou les insultes à caractère
sexuel, devant ou en l’absence de la personne visée;
• les actes de voyeurisme ou d’exhibitionnisme;
• le (cyber) harcèlement sexuel;
• la production, la possession ou la diffusion d’images ou de vidéos sexuelles d’une personne sans
son consentement;
• les avances non verbales, telles que les avances physiques, les attouchements, les frôlements,
les pincements, les baisers non désirés;
• l'agression sexuelle ou la menace d’agression sexuelle;
• l’imposition d’une intimité sexuelle non voulue;
• les promesses de récompense ou les menaces de représailles, implicites ou explicites, liées à la
satisfaction ou à la non-satisfaction d’une demande à caractère sexuel.

Pour plus d’information :


https://instances.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/47/2019/04/Politique_no_16_2.pdf

Pour obtenir du soutien ou effectuer un signalement :


Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement
514 987-3000, poste 0886
Pour la liste des services offerts en matière de violence à caractère sexuel à l’UQAM et à l’extérieur
de l’UQAM : https://harcelement.uqam.ca/

Soutien psychologique (Services à la vie étudiante)


514 987-3185 Local DS-2110

Service de la prévention et de la sécurité : 514 987-3131

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 12 de 14


Politique no42 sur le respect des personnes, la prévention et l’intervention en matière de
harcèlement (extraits)
L’Université́ reconnaît à toutes les personnes membres de la communauté́ universitaire le droit d’être
traitées avec dignité, équité et respect mutuel.L’Université considère le respect mutuel, l’égalité, l’écoute
et l’entraide comme des valeurs importantes qui favorisent l’épanouissement personnel ainsi que
l’établissement de rapports harmonieux entre les personnes et entre les groupes, et qui permettent la
mise en place d’un milieu sain et propice à la réalisation individuelle ou collective de sa mission
universitaire. L’Université est consciente que les situations de harcèlement ou pouvant mener à du
harcèlement résultent de l’interaction de facteurs individuels, sociaux et liés au milieu de travail et
d’études. Compte tenu de ces facteurs, l’Université croit que la prévention constitue le meilleur moyen
pour assurer un milieu exempt de toute manifestation de harcèlement et donne ainsi priorité à la
prévention.
Le « harcèlement » inclut notamment : le harcèlement psychologique, le harcèlement discriminatoire et
le harcèlement sexuel. Le harcèlement psychologique est une conduite vexatoire se manifestant par des
comportements, des paroles, des écrits, des actes ou des gestes répétés qui sont hostiles ou non
désirés, blessants ou injurieux d’une personne envers une autre et ayant pour effet de porter atteinte à la
dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique d’une personne et pouvant entraîner pour celle-ci un
milieu de travail ou d’études néfaste. Ces conduites vexatoires peuvent être le fait d’une seule personne
ou d’un groupe de personnes. Le harcèlement discriminatoire est lié à l’un ou l’autre des motifs sur
lesquels il est légalement interdit de discriminer (le sexe, l’identité ou l’expression de genre, la grossesse,
l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique
ou nationale, la race, la couleur, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier
ce handicap) ou un motif analogue. Une seule conduite grave peut aussi constituer du harcèlement si
elle porte une telle atteinte et produit un effet nocif continu pour cette personne.
Situation pouvant mener à du harcèlement Situation problématique qui met en jeu la dignité ou
l’intégrité physique ou psychologique d’une personne et qui est susceptible de dégénérer jusqu’à devenir
du harcèlement. C’est le cas notamment, mais non exclusivement, de l’abus de pouvoir ou d’autorité, du
conflit et de l’incivilité. Pour éviter qu’une telle situation ne dégénère, elle doit être réglée de façon
constructive, rapidement et avec respect afin de favoriser le mieux-être de chaque personne.
La politique s'applique à toute la communauté universitaire et aux partenaires externes en lien
direct avec l’Université dans le cadre de leurs relations avec les membres de cette communauté.
Elle s'applique à l’intérieur et à l’extérieur du campus, incluant les interactions exercées ou exprimées
grâce à des moyens technologiques, tels les médias sociaux ou autres médias numériques. La politique
vise également les personnes étudiantes dans le cadre de leurs activités d’apprentissage hors campus
approuvées telles que les stages, en tenant compte des limites des capacités d’intervention de
l’Université.
Pour plus d’information :Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement (BIPH)514
987-3000, poste 0886 ; harcelement@uqam.ca; harcelement.uqam.ca
Soutien psychologique (Services à la vie Service de la prévention et de la sécurité :
étudiante)514 987-3185 ; vie-etudiante.uqam.ca 514 987-3131

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 13 de 14


Politique no 44 d’accueil et de soutien des étudiantes, étudiants en situation de handicap
Par sa politique, l’Université reconnait, en toute égalité des chances, sans discrimination ni
privilège, aux étudiantes, étudiants en situation de handicap, le droit de bénéficier de l’ensemble
des ressources du campus et de la communauté universitaire, afin d’assurer la réussite de leurs
projets d’études, et ce, dans les meilleures conditions possibles. L'exercice de ce droit est, par
ailleurs, tributaire du cadre réglementaire régissant l'ensemble des activités de l'Université.

Il incombe aux étudiantes, étudiants en situation de handicap de rencontrer les intervenantes,


intervenants (conseillères, conseillers à l’accueil et à l’intégration du Service d'accueil et de
soutien des étudiantes, étudiants en situation de handicap, professeures, professeurs, chargées
de cours, chargés de cours, direction de programmes, associations étudiantes concernées, etc.)
qui pourront faciliter leur intégration à la communauté universitaire ou les assister et les soutenir
dans la résolution de problèmes particuliers en lien avec les limitations entraînées par leur
déficience.

Le Service d’accueil et de soutien aux étudiantes, étudiants en situation de handicap (SASESH)


offre des mesures d’aménagement dont peuvent bénéficier certains étudiants. Nous vous
recommandons fortement de vous prévaloir des services auxquels vous pourriez avoir droit afin
de réussir vos études, sans discrimination. Pour plus d’information, visitez le site de ce service à
l’adresse suivante : http://vie-etudiante.uqam.ca/etudiant-situation-handicap/nouvelles-
ressources.html et celui de la politique institutionnelle d’accueil et de soutien aux étudiantes,
étudiants en situation de handicap :
https://instances.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/47/2018/05/Politique_no_44.pdf

Vous devez faire connaitre votre situation au SASESH le plus tôt possible :
En personne : 1290, rue Saint-Denis, Pavillon Saint-Denis, local AB-2300
Par téléphone : 514 987-3148
Courriel : situation.handicap@uqam.ca
En ligne : http://vie-etudiante.uqam.ca/

MKG3300_Plan_N. Daghfous Page 14 de 14

Vous aimerez peut-être aussi