Vous êtes sur la page 1sur 34

Niveau : Technicien Spécialisé

Filière : Génie Mécanique

Réalisé par :
 Ayoub kouddan
 Soukaina makhloul
 Hajar elgabbasse
 Karboubsalma
 Karouatabdelilah

Encadrer par :
 M.SABIR
Dédicace:
Nous tenons à dédier ce travail à :

-à nos parents ; sources de tendresse, de noblesse et d’affectation.

Aucune dédicace ne peut exprimer tout l’amour éternel que

nous porte pour vous et ma considération pour vos sacrifices

que vous consentiez pour nous

Que ce modeste travail soit l’exaucement de l’un de vos vœux

Que dieu vous accorde santé, bonheur et longue vie

-A notre famille, en témoignage de fraternité, qui m’ont toujours soutenue et encouragé

Avec nous souhaits de bonheur, de santé et de succès.

Et à tous ceux qui de près ou de loin, ont collaboré à la réalisation de ce travail.


Remerciement :
Nous tenons à remercier profondément Dieu, le tout puissant de nous
avoir donné le courage, la volonté, ainsi que la santé pour réaliser ce
modeste travail.
Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe
pédagogique de l’institut de formation aux métiers de l’industrie
automobile Casablanca et en particulier les professeurs pour leurs
efforts et leurs assistances.
Avant d’entamer ce rapport, nous profitons de l’occasion pour
remercier tout d’abord notre encadrant Monsieur Sabir qui n’a pas
cessé de nous encourager pendant la durée du projet, ainsi pour sa
générosité en matière de formation et d’encadrement. Nous le
remercions également pour l’aide et les conseils concernant les
missions évoquées dans ce rapport, qu’il nous a apporté lors des
différents suivis, et la confiance qu’il nous a témoigné.
Nous tenons à remercier nos professeurs de nous avoir incités à

travailler en mettant à notre disposition leurs expériences et leur

compétence
Table des matières
I. Présentation D’IFMIA Casablanca ...................................................................................9
1. Les missions d’ifmia : ...................................................................................................9
II. Contexte de projet : .........................................................................................................9
1. Introduction : ................................................................................................................9
2. Définition du projet : ...................................................................................................10
a. Organigramme de groupe : ....................................................................................10
I. Synoptique de projet : ...................................................................................................12
II. Cahier de charge : .........................................................................................................13
1. Objectif : ....................................................................................................................13
2. Exigence de travail demandé : ...................................................................................13
III. Les étapes de réalisation : .........................................................................................13
1. Diagramme Bête a corne : .........................................................................................13
2. Diagramme de QQOQCP : ........................................................................................14
3. Diagramme pieuvre :..................................................................................................14
4. Diagramme de SADT : ...............................................................................................16
5. Schéma cinématique : ...............................................................................................16
IV. Gestion de projet : .....................................................................................................17
1. L’étude de l’existant Benchmark : ..............................................................................17
a. Définition du poste d’usinage :................................................................................17
2. Les taches : ...............................................................................................................18
3. Diagramme de GANTT : ............................................................................................19
4. Diagramme PERT :....................................................................................................19
5. Schéma critique : .......................................................................................................20
V. Etude économique : ......................................................................................................21
1. Les prix de chaque pièce : .........................................................................................21
I. Introduction : .................................................................................................................24
II. Conception mécanique : ................................................................................................24
1. Assemblage : .............................................................................................................24
2. Les composants de notre poste usinage : ..................................................................25
a. Châssis : ................................................................................................................25
b. Table : ....................................................................................................................25
c. Tige de guidage .....................................................................................................25
d. Porte d’outil : ..........................................................................................................26
e. Equilibreur machine :..............................................................................................26
f. Support de tige : .....................................................................................................26
g. Tige : ......................................................................................................................27
h. Roulement de bloc : ...............................................................................................27
III. L’étude RDM : ............................................................................................................28
1. Des généralités sur les calculs de RDM : ...................................................................28
a. Introduction : ..........................................................................................................28
2. Choix de matériaux : ..................................................................................................28
a. Table : ....................................................................................................................28
b. Châssis : ................................................................................................................28
c. Écrous pour profile m4 : .........................................................................................29
d. Vis M4 (prendre 8 mm et 35mm) : ..........................................................................29
e. Moteur pas à pas KYSAN 1124090 4,2V NEMA17 200 PAS/REV 1.5A : ...............29
IV. L’étude RDM par logiciel : ..........................................................................................30
1. Etude de table :..........................................................................................................30
2. Analyse gestionnaire :................................................................................................30
a. MAILLAGE : ...........................................................................................................30
b. TYPES D'ELEMENTS : ..........................................................................................30
c. QUALITE DES ELEMENTS :..................................................................................30
d. Matériaux.1 ............................................................................................................30
3. Cas statique :.............................................................................................................31
a. Calcul de la STRUCTURE......................................................................................31
b. Calcul des FIXATIONS ...........................................................................................31
c. Calcul des CHARGEMENTS ..................................................................................32
d. Calcul de la matrice de RIGIDITE ...........................................................................32
e. Calcul des SINGULARITES ...................................................................................32
f. Calcul des CONTRAINTES ....................................................................................32
CONCLUSION……………………………………………………………………………………….34
LISTE DE FIGURES
Figure 1 : organigramme de V.F.M ....................................................................................10
Figure 2 : diagramme de bête à corne ..............................................................................13
Figure 3: diagramme de QQOQCP ....................................................................................14
Figure 4 : diagramme de pieuvre.......................................................................................15
Figure 5 : diagramme de SADT..........................................................................................16
Figure 6: schéma cinématique ..........................................................................................16
Figure 7: diagramme de GANTT ........................................................................................19
Figure 8: diagramme de PERT ...........................................................................................19
Figure 9 : schéma critique .................................................................................................20
Figure 10: assemblage .......................................................................................................24
Figure 11: châssis ..............................................................................................................25
Figure 12: table ...................................................................................................................25
Figure 13: arbre de guidage...............................................................................................25
Figure 14: porte outil ..........................................................................................................26
Figure 16: équilibreur .........................................................................................................26
Figure 17: support de tige..................................................................................................26
Figure 18: tige .....................................................................................................................27
Figure 19: roulement de bloc .............................................................................................27
Figure 20: Table PROXXON KT70......................................................................................28
Figure 21 : l'emplacement de l'effort .................................................................................28
Figure 22: profil 2020 .........................................................................................................28
Figure 23: les écrous..........................................................................................................29
Figure 24: les vis M4 ..........................................................................................................29
Figure 25: motor pas à pas ................................................................................................29
Figure 28: simulation squr catia v5 ........................................................................................30
Introduction :
Un centre d'usinage est une machine-outil permettant de fabriquer une
pièce mécanique. Le procédé utilisé est appelé usinage. L'objectif
étant de retirer de la matière afin de transformer le brut (bloc de
matière) en une pièce finie avec la forme, les dimensions et la qualité
de surface souhaitées.
Le centre d’usinage se définit par son procédé. Nous avons dit qu’il
utilisait l’usinage, mais plus précisément, il utilise le fraisage.
Le fraisage est une opération d’usinage qui consiste à mettre en
rotation l’outil et à déplacer le brut afin d’usiner/tailler la matière.

Il existe plusieurs types d’opération de fraisage.


Nous pouvons citer le perçage qui perce un trou à l’aide d’un foret ou
encore le dressage qui permet de retirer de la matière sur toute une
surface.

~7~
Chapitre I :
Présentation du projet

~8~
I. Présentation D’IFMIA Casablanca
Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile Casablanca : (IFMIA Casablanca),
s’inscrit dans le cadre du Pacte National pour l’Emergence Industrielle (PNEI), signé sous la
présidence effective de sa majesté le Roi Mohammed VI le 13/02/2009
La création de l’Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile de Casablanca
est construite sur une parcelle du terrain située dans la zone industrielle de sidi Bernoussi
25000 m² dont 9520 m² comme superficie couverte. La gestion de l’IFMIA Casablanca est
confiée à la société IFMIA SA créée par l’Association Marocaine pour l’Industrie et le
Commerce de l’Automobile (AMICA) dans le cadre d’une convention de gestion déléguée
conclue avec l’état.
1. Les missions d’ifmia :
 La formation avant l’embauche (formation initiale) ;
 Les formations qualifiantes à l’embauche ;
 Les sessions de formation continue et de perfectionnement du
personnel des entreprises du secteur de l’Industrie Automobile ;
 Tout autre parcours de formation dans les métiers connexes aux
métiers de l’Industrie Automobile au profit des opérateurs, des techniciens
et du personnel d’encadrement intermédiaire ;
 Les essais de laboratoire, la participation aux travaux de normalisation,
l’assistance technique et le conseil aux entreprises du secteur de l’Industrie
Automobile ;
 L’IFMIA Casablanca participe, également, au développement de l’industrie
automobile et au rayonnement international du Maroc dans ce secteur.

II. Contexte de projet :


1. Introduction :
Dans le cadre de la deuxième année à l’institut de formation aux métiers de l’industrie
automobile, il est nécessaire afin de formation d’appliquer tous nos connaissances
théoriques pour réaliser un projet de fin d’étude qui va être résumé tous ce qu’on a obtenu
dans les deux années précédentes d’étude et de formation. Les objectifs de projet de fin
d’étude ont fixé en adéquation avec les données disponibles et les différentes contraintes
existantes : moyens alloués
(Matériel, outil…), et on n’oublie pas le délai, ainsi qu’une planification bien étudiée et
respectée pour arriver à la concrétisation de différentes tâches programmées.
Dans ce chapitre, on doit accomplir les principales actions suivantes :
 Connaitre le contexte.
 Déterminer les besoins.
 Déterminer le paramètre de conception.
 Préparer le cahier des charges

~9~
2. Définition du projet :

a. Organigramme de groupe :

Makhloul Soukaina

Elgabbasse Hajar Kouddan Ayoub


M. Sabir Younes
Karboub Salma

Karouat Abdelilah

Figure 1 : organigramme de V.F.M

~ 10 ~
Chapitre II :
Analyse des besoins

~ 11 ~
I. Synoptique de projet :

cahier de Analyse Gestion de


fonctionnelle: projet
charge pieuvre sadt ...

validation
de la Etude
conception CAO économique

L’étude
Assemblage RDM

~ 12 ~
II. Cahier de charge :
1. Objectif :
Facilité aux formateurs l’explication du mode de fonctionnement des machines d’usinage.
2. Exigence de travail demandé :
 Faire une conception complète d’un centred’usinagepédagogique.
 Travailler sur la valeur ajoutée de ce projet.
 Amélioration des compétences dans le domaine de fabrication.
 Facile à porter.
 Améliorer l’explication du mode de fonctionnement des machines d’usinages.
 Avoir une masse optimale.

III. Les étapes de réalisation :


1. Diagramme Bête a corne :
« Un besoin est un désir (ou une nécessité) éprouvé par l’utilisateur d’un système ». Pour
déterminer le besoin, il faut se poser trois questions :
 A qui le produit rend-il service ?
 Sur quoi le produit agit-il ?
 Dans quel but ?

Les formateurs Formation des


stagiaires

Poste
d’usinage
pédagogique

Amélioration de la qualité d’explication sur les


machines d’usinage

Figure 2 : diagramme de bête à corne

~ 13 ~
2. Diagramme de QQOQCP :
Afin de mieux cadrer la problématique, nous employons le diagramme QQOQCP qui répond
à un ensemble de questions dans le but d’avoir une vision complète de la situation, recueillir
toutes les informations nécessaires qui permettent de mieux maîtriser le sujet et identifier
ses aspects essentiels.

Quoi ?
Conception d’un poste
d’usinage pédagogique
Quand ? –fraiseuse-
Du 03/2021 au A qui?
06/2021 Les formateurs
d’usinage

QQOQCP

Pourquoi ?
Pour faciliter
l’utilisation
Où ? d’après les
IFMIA formateurs
CASABLANCA Comment ?
Appliquant des outils
de conception et
notre savoir-faire
qu'on a appris chez
ifmia concernant et la
conception
mécanique

Figure 3: diagramme de QQOQCP

3. Diagramme pieuvre :
Dans cette partie, nous allons appliquer le diagramme pieuvre qui consiste à
identifier les composants du milieu environnant le produit , chercher et définir les
fonctions principales et les fonctions contraintes du produit par le biais des

~ 14 ~
interactions entre le produit et le milieux externes.

Les
formateur
s

Sécurit Formation
é FP des
stagiaires
FC1
Poste
d’usinage
pédagogique FC4 Cout

FC2 FC3

Environneme
nt Fixation

Figure 4 : diagramme de pieuvre

Le diagramme de pieuvre nous permet d’énoncer les fonctions présentées dans le


tableau suivant :

Fonction Désignation de la fonction de service


permet Amélioration de la qualité d’explication du mode de
FP
fonctionnement des machines d’usinage
FC1 FC3 Sécurise nécessaire lors de l’utilisation de produit
Utilisation d’une matière recyclable
FC2
FC3 montage simple avec vis
FC4 Utilisation d’une matière recyclable
FC5 cout adorable pour tous les types d’utilisateurs

Tableau 1: tableau de pieuvre

~ 15 ~
4. Diagramme de SADT :
Nous avons utilisé cette méthode pour aller du général vers les détails. Elle est un outil de
communication entre des personnes d'origines différentes. Elle nous a permis la description
dans un langage commun des flux de matière et d’énergie transitant à travers le système.

Figure 5 : diagramme de SADT

5. Schéma cinématique :

Figure 6: schéma cinématique

~ 16 ~
IV. Gestion de projet :
1. L’étude de l’existant Benchmark :

a. Définition du poste d’usinage :


Nous avons choisi ce type de machine, car elle est adapté à un travail vite et est hautement
configurable et personnalisable. Elle est spécialisée pour des opérations sur de petites
pièces.
Cette machine a eu une stabilité, cette solution est efficace car elle offre un gain de temps
considérable aux formateurs, grâce à la précision de cette machine à commande numérique
les pièces usinées seront de grande qualité.

~ 17 ~
2. Les taches :
A : recherche de projet
B : analyse fonctionnelle
C : gestion de projet
D : CAO
E : validation de conception
F : dessin de définition
G : étude de matière
K : RDM
I : contrôle
J : assemblage
L : validation finale

Taches Prérequis Temps

A 7jrs

B A 3jrs

C B 3jrs

D C 15jrs

E D 2jrs

F E 7jrs

G EF 2jrs

H G 4jrs

I H 4jrs

J I 3jrs

K J 1jr

L K 1jr
Tableau 2 : tableau des taches réalisées

~ 18 ~
3. Diagramme de GANTT :

Figure 7: diagramme de GANTT

4. Diagramme PERT :

Figure 8: diagramme de PERT

~ 19 ~
5. Schéma critique :

Figure 9 : schéma critique

Alors à l’aide de chemin critique la durée de la réalisation de projet : 56 jours

~ 20 ~
V. Etude économique :

1. Les prix de chaque pièce :

~ 21 ~
Tableau 3 : tableau d'étude économique

MONTANT TOTAL : 3880.27 DH

~ 22 ~
Chapitre III :
Conception du projet

~ 23 ~
I. Introduction :
Ce chapitre fera l’objet d’une étude détaillée pour dimensionner le système « poste
d'usinage pédagogique », une étude mécanique pour choisir les bons fonctionnements de ce
poste et la conception du système sur CATIA, et une simulation pour savoir les contraintes
de ce projet.
Dans le cadre de l'étude technique, il est également question de présenter tous les moyens
matériels, donc dans ce chapitre on va voir l’explication de chaque utilisation et le rôle de
chaque pièce.
Après avoir recense les éléments critiques à l’aide des outils d’analyse. Dans ce chapitre,
nous allons se focaliser sur l’étude et la conception mécanique à l’aide du logiciel de
conception assisté par ordinateur CATIA V5.
II. Conception mécanique :
1. Assemblage :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°1)
 La modélisation 3D :

Figure 10: assemblage

~ 24 ~
2. Les composants de notre poste usinage :
a. Châssis :
 Mise en plan : (voir l’Annexe n°2)
 La modélisation 3D :

Figure 11: châssis

b. Table :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°3)
 La modélisation 3D :

Figure 12: table

c. Tige de guidage
 Mise en plan : (voir l’annexe n°4)
 La modélisation 3D :

Figure 13: arbre de guidage


~ 25 ~
d. Porte d’outil :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°6)
 La modélisation 3D :

Figure 14: porte outil

e. Equilibreur machine :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°7)
 La modélisation 3D :

Figure 15: équilibreur


f. Support de tige :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°8)
 La modélisation 3D :

Figure 16: support de tige

~ 26 ~
g. Tige :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°10)
 La modélisation 3D :

Figure 17: tige

h. Roulement de bloc :
 Mise en plan : (voir l’annexe n°11)
 La modélisation 3D :

Figure 18: roulement de bloc

~ 27 ~
III. L’étude RDM :
1. Des généralités sur les calculs de RDM :
a. Introduction :

La résistance des matériaux (RDM) étudie le comportement du solide déformable. Elle


s’intéresseparticulièrementaucalculdesdimensionsdessystèmesmécaniquespourqu’ilss
oient
enmesuredesupporterleseffortsquileursontappliquéspendantleurservicedanslesconditi
ons de sécuritérequise.
2. Choix de matériaux :
a. Table :
Nous avons décidé de choisir la marque PROXXON KT70
Fabriqué en aluminium solide avec traitement de surface, il dispose de
bras de montage réglables et de trois rainures en T de norme Figure 19: Table PROXXON
MICROMOT (12 x 6 x 5 mm). La règle réglable facilite le placement de la KT70

pièce. Les deux volants ont des disques non réinitialisables avec des
indentations indiquant 1 tour = 1,0 mm et 1 section = 0,05 mm. Des pinces
et des boulons de montage sont inclus pour le MB 140/S et le TBM 220.
Dimensions de la table 200 x 70mm. Course X 134 mm et course Y 46 mm,
hauteur max 43mm.
Figure 20 : l'emplacement
de l'effort

b. Châssis :
 Profil 2020 :
Les fentes, ou rails, de largeur 6mm sur chaque face permettent
l'insertion d'écrous en "T" jusqu'à M5 pour des fixations d'accessoires
sur le rail.
Les champs des extrémités du profilé 2020 sont taraudés en M6 à une
profondeur de 20mm.
Le profil 2020 s'applique généralement à l'assemblage de divers cadres
structurels légers, tels que porte-instruments, panneau d'affichage,
capot de moteur, etc. dans l'industrie des machines. L'apparence
simple et généreuse est la bienvenue proverbiale. Figure 21: profil 2020
Il correspond souvent au boulon M6 (L = 16 mm) de la tête à six pans
creux et à l'écrou en T. S'il doit supporter une résistance élevée, veuillez utiliser un boulon
M6 pour le connecter à l'écrou coulissant afin que le cadre soit beaucoup plus solide et
fiable. Tous les profilés d'extrusion en aluminium à rainure en T de la série 20 peuvent se
connecter librement les uns aux autres.
 Matériau : Aluminium 6005-T5
 Finition : Anodisé Noir
 Poids : 490 grammes par mètre
 Longueur Rail Linéaire 200mm 400mm 500
 Matériel : Aluminium

~ 28 ~
 Processus en profondeur : fraisage, perçage, coupe
 Tempérament : T5, T6
 High Light : cadre de porte en aluminium, profilés en aluminium extrudé
 Production en aluminium industriel anodisé 30x30 (2080, 40x80, 40x40,
30x60x20x40) pour la machine

c. Écrous pour profile m4 :


Les écrous marteaux sont utilisés dans les profilés aluminium type 20x20
avec fente 6mm. Les écrous marteaux type B sont très pratiques car ils
peuvent être utilisés même lorsque le montage de la structure est terminé.
Leur forme leur permet de rentrer facilement dans la fente des profilés
aluminium 20x20 puis ils se bloquent lors du serrage. Ils sont vendus par
lot de 10 pièces et sont disponibles en 3 tailles : M3 / M4 et M5

Figure 22: les écrous


d. Vis M4 (prendre 8 mm et 35mm) :
Vis aluminium à tête fraisée. La longueur doit être mesurée avec la tête.
Fabriquée en aluminium de qualité aérospatiale 7075 et filet roulé pour une résistance
supérieure.
Cette vis aluminium peut être montée et démontée avec une clé allen.
Extrêmes légère, son diamètre de tête peut être élargie en utilisant nos
rondelles fraisées aluminium
 Diamètre : M4
 Longueur tête comprise : 35mm
 Longueur du Filetage : 30mm
 PAS : 1.00mm
 Diamètre de la tête : 12mm Figure 23: les vis M4
 Hauteur de la tête : 3.8mm
 Taille de clé Allen : 4mm
Nous conseillons les formateurs d'appliquer une goutte de graisse de cuivre sur le filet de
vos vis afin d'éviter le grippage de celles-ci et de leur conférer une plus grande durée de vie.

e. Moteur pas à pas KYSAN 1124090 4,2V NEMA17 200 PAS/REV 1.5A :
Ce moteur pas à pas est un choix judicieux pour tout projet
I. Couple de retenue : 5.5Kg.cm
Tension nominale : 4,2V
Nº de phase : 2
Angle de pas : 1,8° ; ± ; 5%.
Résistance par phase : 2,8Ω± ; 10
Inductance par phase : 4,8 millions de H± ; 20%.
Courant par phase : 1.5A
Arbre : 5mm de diamètre avec un plat
Classe d'isolation : Classe B
Rigidité diélectrique : 100MOhm
Opération Temp Range : 20 ~ +40° ; C
Fil de plomb : 22AWG / 750mm Figure 24: motor pas à pas

~ 29 ~
IV. L’étude RDM par logiciel :
1. Etude de table :

Figure 25: simulation squr catia v5

2. Analyse gestionnaire :
a. MAILLAGE :

Entité Nombre

Noeuds 51867

Eléments 26484

b. TYPES D'ELEMENTS :

Connectivité Statistique

TE10 26484 ( 100,00% )

c. QUALITE DES ELEMENTS :

Plus
Critère Bon Médiocre Mauvais Moyenne
mauvais

(25650) 0 ( 0,00%
Etirement 834 ( 3,15% ) 0,208 0,442
((96,85% ) )

73 (
Rapport hauteur- (10799) (15612)
0,28% 6,581 2,801
largeur (40,78% ) ((58,95% )
)

d. Matériaux.1

~ 30 ~
Matériau : Aluminuim

Module d'Young 2e+011N_m2

Coefficient de Poisson 0,266

Densité 7860kg_m3

Coefficient d'expansion thermique 1,17e-005_Kdeg

Limite élastique 2,5e+008N_m2

3. Cas statique :
Conditions aux limites

a. Calcul de la STRUCTURE
Nombre de noeuds : 51867
Nombre d'éléments : 26484
Nombre de D.D.L. : 155601
Nombre de relations de contact : 0
Nombre de relations cinématiques : 0

Tétraèdre parabolique : 26484

b. Calcul des FIXATIONS


Nom: Fixations.1

Nombre de fixations ponctuelles : 195

~ 31 ~
c. Calcul des CHARGEMENTS

Nom: Chargements.1

Résultante des forces appliquées :

Fx = -5 . 821e-010 N
Fy = -1 . 490e-008 N
Fz = -1 . 000e+003 N
Mx = -5 . 620e+002 Nxm
My = 9 . 000e+002 Nxm
Mz = -4 . 080e-009 Nxm
d. Calcul de la matrice de RIGIDITE
Nombre de lignes : 155601
Nombre de coefficients : 5512131
Nombre de blocs : 12
Nombre maximum de coefficients par blocs : 499999
Taille de la matrice : 63 . 67 Mb
e. Calcul des SINGULARITES
Fixation : Fixations.1

Nombre de singularités locales : 0


Nombre de singularités en
: 0
translation
Nombre de singularités en
: 0
rotation
Type de contraintes générées : MPC
f. Calcul des CONTRAINTES
Fixation : Fixations.1

Nombre de contraintes : 195


Nombre de coefficients : 0
Nombre de contraintes factorisées : 195
Nombre de coefficients : 0
Nombre de contraintes vérifiées a
: 0
posteriori

~ 32 ~
Conclusion
Ainsi, on a fait l’étude et la conception de notre projet
dans une période, on a pu mettre en pratique nos
connaissances théoriques acquises durant notre
formation, depuis on s’est confrontés aux difficultés
réelles du monde du travail et du management
d’équipes. Après notre rapide intégration dans l’équipe,
on a eu l’occasion de distribuer les taches et ainsi une
gestion globale de notre projet. On garde de la
préparation de ce Projet un bon souvenir, il constitue
désormais une expérience professionnelle valorisante et
encourageante pour notre avenir. On pense que cette
expérience avec cette équipe nos offert une bonne
préparation à notre insertion professionnelle car elle fut
pour nous une expérience enrichissante et complète qui
conforte notre désir d’exercer notre futur métier dans le
domaine de génie mécanique. Enfin, on tient à exprimer
notre satisfaction d’avoir pu travaillé dans des bonnes
conditions matérielles et un bon environnement.

~ 33 ~
ANNEXES
Les plans 2D
Dessin d’ensemble

~ 34 ~

Vous aimerez peut-être aussi