Vous êtes sur la page 1sur 5

CHAPITRE FONDEMENTS ET PRINCIPES CONSTITUTIONNELS

Objectifs pédagogiques du chapitre  :


o Les fondements constitutionnels :

1-la démocratie, la démocratie représentative et la démocratie participative.


2-La diversité culturelle vs la diversité politique
o Les principes constitutionnels:

1- La constitutionnalité des normes juridiques‫القوانين‬ ‫مبدأ دستورية‬

2-L’obligation de publicité des normes juridiques ‫القانونية‬ ‫مبدأ وجوب نشرالمعايير‬


3-La hiérarchie des normes juridiques ‫القوانين‬ ‫مبدأ تدرج‬
4-La loi ne peut avoir d’effet rétroactif ‫مبدأ عدم رجعية القوانين‬

Questions

o Qu’ils sont les divers fondements constitutionnels ?


o Qu’ils sont les divers principes constitutionnels ?

Introduction :
Dans ce chapitre, nous allons traiter en premier rang, les fondements de la constitution de
2011 (A), et en deuxieme rang, les principaux principes relatifs de cette constitution(B).
A-Fondements constitutionnels
On se focalise sur l’ensemble des fondements suivants : la démocratie, la démocratie
représentative et démocratie participative, la diversité culturelle et politique.
1-La démocratie, la démocratie représentative et démocratie participative 
Pour visualiser l’importance constitutionnelle à la démocratie interne et aux procédés de
l’accès au pouvoir par les partis politiques nous avons  deux articles qui mentionnent que:
Selon l’article 7 de la constitution : «  Les structures et le fonctionnement de ces
organisations doivent être conformes aux principes démocratiques »
«  Participent à l’exercice du pouvoir, sur la base….de l’alternance par les moyens
démocratiques… ».
Selon l’article 8 de la constitution «  Les structures et le fonctionnement de ces
organisations doivent être conformes aux principes démocratiques ».
De même, l’article 7 soupçonne que les partis politiques ne peuvent avoir pour but de porter
atteinte à la religion musulmane, au régime monarchique, aux principes constitutionnels, aux
fondements démocratiques.

Si La démocratie ‫الديمقراطية‬ est lieé principalement à la limitation du pouvoir de l’Etat, on

parle de la démocratie représentative ‫التمثيلية‬ ‫الديمقراطية‬ lorsque les electeurs donnent mandat

aux representants élus le pouvoir politique en leur nom et à leur place, alors que la démocratie

participative ‫اركية‬##‫ة التش‬##‫ الديمقراطي‬est une forme de partage et d’exercice de pouvoir par la

participation des citoyens à la prise de décision politique.

2-La diversité culturelle ‫الثقافية‬ ‫التعددية‬ et politique‫السياسية‬

La diversité politique est garantit directement par L’article7 de la constitution qui


Souligne que «  les partis politiques  participent à l’exercice du pouvoir, sur la base du
pluralisme et de l’alternance par les moyens démocratiques, dans le cadre des institutions
constitutionnelles,,,, Il ne peut y avoir de parti unique », et indirectement par l’autorisation de
la notion de l’alternance et moyens démocratiques, l’article 10 prévoit que la constitution
garantit à l’opposition parlementaire un statut lui conférant des droits à meme de lui permettre
de s’acquitter convenablement de ses missions afférentes au travail parlementaire et à la vie
politique.

B- Principes constitutionnels :
Il est à signaler que, l’article 6 de la constitution affirme les principes suivants:

Principe 1:La constitutionnalité des normes juridiques‫القوانين‬ ‫مبدأ دستورية‬

Principe II : L’obligation de publicité des normes juridiques ‫القانونية‬ ‫مبدأ وجوب نشرالمعايير‬

Principe III : La hiérarchie des normes juridiques‫القوانين‬ ‫مبدأ تدرج‬


Principe IV : La loi ne peut avoir d’effet rétroactif ‫القوانين‬ ‫مبدأ عدم رجعية‬

Principe 1:La constitutionnalité des normes juridique ‫القوانين‬ ‫مبدأ دستورية‬

La constitutionnalité des normes juridiques désigne la conformité ‫ابق‬##‫ التط‬ou la compatibilité


des textes juridiques à la constitution.

Le contrôle de la constitutionalité ‫الرقابة على دستورية القوانين‬


Le principe de la supériorité de la loi constitutionnelle entraine à une règle : les

règles de droit ne doivent pas être contraires à la constitution. Le contrôle de conformité ‫تطابق‬

des lois à la constitution a pour objet de faire respecter la hiérarchie ‫الهرمي‬ ‫ التسلسل‬qui fonde

le principe de légalité démocratique ‫الديمقراطية‬ ‫الشرعية‬.


La loi n’est pleinement légitime que si elle respecte les principes supérieurs par la
constitution et si il s’agit d’un mécanisme juridique qui consiste à faire constater par un
organisme que si l’acte juridique édicté par une autorité publique a été ou non pris en
violation de la constitution la régularité des normes juridiques par rapport à la constitution.
Au Maroc, ce contrôle de constitutionalité est exercé, depuis la constitution de 1992 par le
conseil constitutionnel, à nos jours, ce contrôle de conformité à la constitution des règlements,
des lois organiques et des lois ordinaires est convié à la cour constitutionnelle.

Principe II : L’obligation de publicité des normes juridiques ‫القانونية‬ ‫مبدأ وجوب نشرالمعايير‬
La règle de droit est élaborée par les personnes dotées du pouvoir de légiférer pour
une société donnée, une fois élaboré, elle prend alors le nom de loi au sens large.
Elle va vivre, cette vie commence par son entrée en vigueur et se termine et prend fin

par son abrogation ‫االلغاء‬.

La publication des règles de droit est-elle obligatoire au Maroc?

Au Maroc il existe bien un bulletin officiel 1913 qui sont devenu depuis le 29-11-1957, le
bulletin officiel du Royaume du Maroc.
 «
Pour la première fois que, le Maroc se donne un texte constitutionnel qui définit le mode de
publication des textes juridiques.
L’article 50 de la constitution prévoit que, la loi doit faire l’objet de publication au bulletin
officiel du Royaume, dans un délai n’excédant pas un mois; courant à compter de la date du
dahir de sa promulgation.

Principe III  : Hiérarchie des normes juridiques ‫القوانين‬ ‫مبدأ تدرج‬


Une norme est valide en raison de sa conformité à une norme supérieure. Elle est même
valide parce qu’elle est conforme a une norme encore supérieure,
Autrement dit, une phrase quelconque n’a la signification d’une norme qu’en raison de son
insertion dans une hiérarchie.
Toute norme juridique reçoit sa validité de sa conformité à une norme supérieure, formant
ainsi un ordre hiérarchisé.
Le principe de la hiérarchie de lois ou de l’ordre juridique implique le respect de la norme

supérieure par la norme inférieure..

Par exemple, on doit voir dans l’ordre juridique marocain les décrets d’exécution de lois
.respecter les lois et ceux-ci respecter la constitution

Principe IV : La loi ne peut avoir d’effet rétroactif ‫مبدأ عدم رجعية القوانين‬
Est-ce qu’on peut appliquer une loi nouvelle à des faits anciens ?
La rétroactivité est un principe à appliquer une loi ne s’applique pas aux situations
juridiques nées pendant l’application de l’ancienne loi.

‫الفصل السادس من الدستور ينص على أن ليس للقانون أثر رجعي‬.


Une loi qui entre en vigueur le 1er octobre, ne peut s’appliquer aux actes qui se sont passés
avant cette date. Ainsi, une loi interdisant la polygamie, cette interdiction n’englobe pas les
cas avant de polygamie connus avant la date de l’entrée en vigueur de cette nouvelle loi. En
effet, la loi ne peut avoir un effet rétroactif.

Exercice1
1-Selon Hans Kelsen, toute norme juridique reçoit sa validité de sa conformité à une norme
supérieure, formant ainsi un ordre hiérarchisé. Que pensez-vous ?