Vous êtes sur la page 1sur 29

Infrastructures

de recharge
pour véhicules
électriques
(irve)

recueil pratique
éditorial

Ce recueil a été rédigé par les profession- Pour pouvoir répondre aux besoins évo-
nels de la filière électrique, pour aider les qués ci-dessus, ce document propose
installateurs à proposer aux collectivités une méthodologie d’analyse des usages,
locales et propriétaires/maîtres d’ouvrage une aide à la décision et des ébauches de
de bâtiments, d’infrastructures et de solutions.
maisons individuelles une installation de
recharge qui réponde aux besoins des Ce document se veut un outil pragma-
véhicules électriques de façon optimale tique pour mettre en application les textes
et en toute sécurité. des pouvoirs publics, fixant les exigences
De cette façon, répondre au besoin de re- pour les infrastructures de recharge pour
charge de véhicules électriques consiste à véhicules électriques, dans le respect des
assurer la continuité du service, donc la dispositions normatives établies par
fourniture d’énergie, tout en gérant intelli- l’UTE.
gemment la consommation correspon-
dante. Il témoigne de la volonté des acteurs de la
filière électrique française de contribuer
La gestion intelligente de cette consom- au développement du véhicule électrique
mation d’énergie a pour but de réduire et de participer ainsi activement aux exi-
l’impact environnemental de la recharge gences du développement durable.
des véhicules électriques, en limitant :
Les professionnels de la filière regroupent
● les pointes de consommation sur les les installateurs électriciens, les construc-
maillons du réseau de distribution ; teurs d’équipements électriques, et les
● la production de CO 2 occasionnée par gestionnaires de réseau de distribution
la recharge en période de pointe. électrique.

3
sommaire

Chapitre 1 ➔ Généralités sur le déploiement


du véhicule électrique et des infrastructures de recharges 6

Chapitre 2 ➔ Fiches pratiques 12


Maison individuelle 14
Immeuble d’habitation collective neuf 20
Immeuble d’habitation collective existant 28
Immeuble tertiaire ou centre commercial.
Construction neuve 36
Immeuble tertiaire ou centre commercial.
Réhabilitation-Extension 42
Domaine extérieur 48

mention au lecteur :
Ce recueil n’est pas un document normatif. Il ne permet pas seul de réaliser les infrastructures
de recharge pour véhicules électriques. Il ne saurait en particulier se substituer au guide UTE C
15-722 / UTE C 17-722 : « Guide pratique – Installations d’alimentation de véhicules électriques ou
hybrides rechargeables par socle de prise de courant » à paraître.
note éditoriale : Dans tout le recueil on parlera indistinctement de « véhicule électrique »
Les informations délivrées reflètent l’état des connaissances à la date de parution. et de « véhicule électrique ou hybride rechargeable ».
CHAPITRE 1
Généralités
sur le déploiement
du véhicule électrique
et des infrastructures
de recharges
2. Eléments techniques
Introduction
2. 1. Présentation synthétique
L’utilisation, au quotidien, de véhi- Les marchés des paliers de puissance
cules électriques nécessite de dis- Développement sur les marchés
poser d’infrastructures de recharge concernés
sûres et fiables. C’est de la mise en
place de ces infrastructures dans de 1. Présentation
bonnes conditions de sécurité et de de l’infrastructure de recharge
fonctionnement que dépendra pour
une grande part le succès du véhi- Pour la recharge en courant alter-
cule électrique. natif, il existe 3 modes de charge
(mode 1, 2, 3) utilisés avec différents
Ce recueil constitue un support pra- modèles de prises.
tique pour s’approprier les enjeux de
ce nouveau domaine, analyser le be- Le mode de recharge en courant
soin des utilisateurs de véhicules et continu (mode 4) n’est pas traité
orienter l’installateur dans ses choix. dans ce document. ≥

Systèmes d’alimentation d’un véhicule électrique Le palier de puissance correspondant à la permet d’intégrer la fonction de
charge rapide n’est pas traité par ce guide. gestion de l’énergie, devrait s’impo-
ser, en France, comme dispositif de
2. 2. Usages et configurations recharge de référence et couvre la
recommandées charge normale et accélérée.

La recharge normale constitue le


type de charge privilégiée. 3. Enjeux
Les autres types de recharge (accé-
lérée et rapide) correspondent à des Les enjeux énergétiques de la re-
configurations de stationnement de charge des véhicules électriques
courte durée et des charges d’ap- sont d’abord liés à la réduction d’im-
point ou de réassurance. pact environnemental et impliquent :
● de favoriser la recharge aux pé-

Pour autant, dans les usages, il riodes où les moyens de production


peut être important de noter qu’une de pointe carbonés ne sont pas sol-
charge accélérée (à 7kVA voire 11kVA) licités ;
peut être une version de base pour ● de limiter les pointes de consom-

certains utilisateurs (charge rapide mation pour éviter le renforcement


de nuit – à des tarifs préférentiels du réseau de distribution.
– tout en restant dans leur abonne-
ment 9 ou 12 KVA). Une évaluation précise des besoins
Le mode 3 avec sa prise type 3 qui et usages, en fonction de l’emploi du

8 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Généralités 9


véhicule électrique, doit donc être 5. Introduction
menée. Elle permet de déterminer au chapitre 2
la puissance nécessaire à la recharge
du véhicule électrique et de définir Après l’analyse du besoin qui permet
le dimensionnement de l’installa- la définition du cahier des charges de
tion en tenant compte des usages l’infrastructure de recharge du VE, il
des autres équipements que le client convient de réaliser l’installation.
utilise sur son installation électrique.
Cette analyse est capitale pour opti- A cette fin, le chapitre 2 regroupe des
miser le coût de l’installation et de fiches pratiques par domaine spéci-
son exploitation, et guider le client fique :
dans ses choix.
Pour limiter une augmentation de ● Maison individuelle
la puissance souscrite et optimiser ● Immeuble d’habitation collectif
le coût du raccordement et de la neuf
fourniture d’électricité, une régu- ● Immeuble d’habitation collectif

lation des différents usages, par existant


l’intermédiaire de solutions simples ● Immeuble tertiaire ou centre

et efficaces de gestion d’énergie, commercial - Construction neuve


pourra être proposée. ● Immeuble tertiaire ou centre

commercial - Réhabilitation-
Extension
4. L’installation électrique ● Domaine extérieur

et la sécurité

Les contraintes de charge du vé-


hicule électrique nécessitent une
énergie importante pendant des
temps d’utilisation potentiellement
longs et répétés quotidiennement,
qui peuvent entraîner des risques
d’échauffement de l’installation.
Dans le cas d’une installation élec-
trique existante, sa vérification est
donc indispensable et peut entraîner
des travaux d’adaptation.
Pour toutes ces raisons, il convient
alors de créer un circuit spécifique
dédié et adapté à la recharge du
véhicule électrique.

10 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Généralités 11


CHAPITRE 2
Fiches pratiques

Les fiches ci-dessous sont établies en trois parties


qui ont pour objectif de présenter sommairement :

● l’environnement technique, qui précise les principales dispositions


réglementaires et normatives à mettre en œuvre ;

● l’identification du besoin client ;

●des propositions de solutions adaptées pour permettre la gestion


de la charge, la mesure de consommation, l’accès aux services...

Nous attirons votre attention sur le fait que si les bâtiments sont mixtes,
par exemple logement d’habitation et tertiaire,
les dispositions les plus contraignantes s’appliquent.

Enfin, au vu de la nature des circuits et de l’intensité qui les traverse,


une vérification régulière de l’installation est à conseiller.
Un contrat d’exploitation et/ou de maintenance peut être proposé en ce sens.
maison individuelle
Cette partie concerne
les infrastructures de
recharge dans les maisons
individuelles, circuits issus
du tableau de répartition
principal ou d’un tableau
divisionnaire.
Cette partie traite aussi
du cas où le point de
charge se situe à l’extérieur
de la maison individuelle
en partie privative.
les matériels doivent être choisis en figurent sur la borne ou sur le coffret, Distribution électrique
tenant compte des influences ex- à proximité du socle. Une alimentation dédiée par prise
ternes conformément aux articles protégée en amont par :
suivants : o en mode 3 jusqu’à un courant as- ● un disjoncteur monophasé 20  A
● 5-512.2 de la NF C 15-100 ; signé de 32 A, un socle de prise de pour les charges normales ;
Environnement ● 4.2 de NF C 14-100 amendée. courant type 3 conforme à la norme ● un disjoncteur tétraphasé 20  A
technique CEI 62196-2. pour les charges accélérées jusqu’à
Points de recharge 11 kVA ;
véhicule électrique ● un disjoncteur tétraphasé 40  A
Alimentation électrique
● Points de connexion pour les charges accélérées jusqu’à
Alimentation depuis le tableau de
Si les caractéristiques de recharge 22 kVA.
répartition principal ou un tableau
du véhicule électrique sont connues,
divisionnaire par un circuit spécia-
le point de connexion est : et par un dispositif différentiel
lisé destiné à la recharge des véhi-
– un socle de prise de courant : 30 mA :
cules électriques.
● type A pour les circuits monophasés ;
o en mode 1 ou 2, un socle de prise ● type B ou équivalent pour les circuits
Schémas de liaison note : Ce type de socle est exclusivement
de courant 16A 2P+T conforme à la polyphasés.
à la terre réservé pour le rechargement de VE en
NF C 61-314. Dans ces cas :
Les installations des locaux à mode 3 et est toujours intégré dans une
qui peut être commun à d’autres cir-
usage d'habitation sont généra- borne de recharge qui comprend l’en-
– les limites d’utilisation de ce socle cuits.
lement alimentées par un réseau semble des fonctions électroniques de
et l’identification relative à cet usage
de distribution publique à basse contrôle et de sécurité décrites dans la
figurent sur le produit par construc-
tension selon le schéma TT, et série de normes CEI 61851.
tion ;
sous une tension de 230 volts en
monophasé ou 230/400 volts en Si toutefois les caractéristiques du
triphasé. véhicule ne sont pas connues (par
Dans certains cas, ces installations
peuvent être raccordées à une ins-
exemple cas d’une construction
neuve pour le compte d’un pro-
Identification
tallation alimentée par un poste de moteur exigeant une alimentation du besoin client
transformation privé selon un sché- pour la recharge des véhicules élec-
ma qui peut être TT, TN ou IT. triques), on placera en attente une ❍ Type de véhicules (identifié ou
Lorsque l'installation est raccordée note : Les socles de prises de courant boite de dérivation à l’extrémité du non ?)
à une installation réalisée en sché- conformes à la NF C 61-314 non dévelop- circuit dédié à la recharge. Caractéristiques du véhicule :
ma TN, l'installation des locaux à pés spécifiquement et non identifiés par connues ou non, si oui : puissance,
usage d'habitation est réalisée sui- construction pour la charge des véhicules ● Bornes de charge mode de charge, temps de charge,
vant le schéma TN-S. électriques peuvent avoir une limite d’utilisa- Les bornes de charge pour véhicules technologies de chargeur
note : Le régime IT est déconseillé ; dans ce tion inférieure à 16 A pour cette application. électriques sont conformes à la sé-
cas, il nécessite la création d’un îlot TN-S Cette limite doit être fournie par le construc- rie de normes CEI 61851, ou réalisées ❍ Type d’usages (charge de nuit ou
pour l’infrastructure de charge. teur de ces socles. en respectant les dispositions des à tout moment, niveau de charge
paragraphes 558.1 à 558.5 et de la normale ou accélérée, …)
Caractéristiques – dans le cas de socles de prise de partie 4-44 de la NF C 15-100.
des matériels vis-à-vis courant mis en œuvre dans ou sur La réalisation du mode 3 doit res- ❍ Choix de la solution optimale :
des influences externes une borne ou un coffret, ces limites pecter les exigences de la norme CEI mode 3 intégral, mixité mode 2/
En fonction du domaine concerné, d’utilisation et cette identification 61851. mode 3, mode 2 ou mode 1

16 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Maison individuelle 17


❍ Nombre de points de charge en place d’un délesteur ou d’un ges-
tionnaire d’énergie (1) ;
❍ Puissance disponible au point de
livraison Propositions de ● Affichage ou renvoi d’information
sur tablette tactile ou smartphone
❍ Estimation de l’énergie consom- solutions adaptées afin de piloter à distance la charge
mée du véhicule : par la mise en place
Ci-dessous quelques propositions d’un système domotique ;
❍ Mandat de représentation du de solutions optionnelles et leurs
client (pour démarches avec le ges- avantages ; ● Etc.
tionnaire du réseau de distribution)
(1) point important
❍ Caractéristiques du réseau, ca- – L’installation de recharge d’un véhicule ne
pacité d’accueil possible au point doit pas être issue d’un circuit délestable
de livraison ou sur le branchement, « tout ou rien » afin d’éviter de redémarrer
renforcement éventuel (questions le cycle de charge du véhicule, de ne pas
au gestionnaire du réseau de distri- faire agir la sécurité du véhicule, et ne pas
bution). détériorer la batterie. Si l’installation pos-
sède un système de délestage, celui-ci doit
❍ Adaptation du contrat d’énergie conduire à un décalage horaire de l’opéra-
(puissance, tarification HP/HC…) tion de charge de façon à permettre une
charge complète en une seule fois.
❍ Puissance disponible au tableau En revanche, une modulation du niveau de
d’alimentation charge en mode 3 est envisageable.

❍ Amélioration de la continuité de – L’information issue du signal HP/HC ou de


service par la mise en place d’un l’horloge doit être ramenée au niveau de la
dispositif différentiel dédié au cir- borne.
cuit de recharge d’un véhicule afin
qu’un défaut sur un équipement de
la maison ne vienne pas perturber la
charge du véhicule électrique. Cela
● Pilotage de la charge en heures
nécessite de vérifier la sélectivité
creuses afin de baisser le coût : re-
de l’ensemble du plan de protection
prise de l’information relais HC (1) ;
différentielle.
● Gestion horaire de la charge afin de
❍ Prise en compte du risque foudre
fixer et moduler des plages de charge
(cf. Guide UTE C15-443)
étendues pour les adapter (1) ;
❍ Budget d’installation / budget de
● Gestion des priorités de circuits (1)
maintenance
afin de prioriser certains circuits par
rapport à d’autres, tout en gardant
la même puissance souscrite : mise

18 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Maison individuelle 19


immeuble
d’habitation
collective neuf
On distinguera les
immeubles collectifs
neufs à usage principal
d’habitation comprenant
un parc de stationnement
bâti clos et couvert,
d’accès sécurisé et réservé
aux seuls occupants des
places de stationnement
(soumis au décret du 25
juillet 2011 et à son arrêté
d’application du 20 février
2012), des autres parcs
de stationnement.
vement à cet usage. Les colonnes Lorsque l'installation est raccordée pés spécifiquement et non identifiés par
auront les dimensions minimales à une installation réalisée en sché- construction pour la charge des véhicules
intérieures : largeur 650 mm mini- ma TN, l'installation des locaux à électriques peuvent avoir une limite d’utilisa-
Environnement mum – profondeur 150 mm mini- usage d'habitation est réalisée sui- tion inférieure à 16 A pour cette application.

technique mum. Il est cependant admis de


réduire la dimension de cette co-
vant le schéma TN-S.
note : Le régime IT est déconseillé ; dans ce
Cette limite doit être fournie par le construc-
teur de ces socles.
lonne dans les étages supérieurs, cas, il nécessite la création d’un îlot TN-S
Alimentation électrique,
à conditions que la taille de la co- pour l’infrastructure de charge. – dans le cas de socles de prise de
trois solutions d’alimentation
lonne permette le câblage ultérieur courant mis en œuvre dans ou sur
possibles
des lots concernés. La distribution Caractéristiques une borne ou un coffret, ces limites
se fera à l’intérieur de la colonne, à des matériels vis-à-vis d’utilisation et cette identification
● Solution 1
raison d’un circuit dédié par point des influences externes figurent sur la borne ou sur le coffret,
Alimentation issue du TGBT des
de charge sur chemin de câbles En fonction du domaine concerné, les à proximité du socle.
services généraux en aval du dis-
ou chemin de dalles de largeur matériels doivent être choisis en te-
joncteur de l’immeuble et se situant
300 minimum. La pose des câbles nant compte des influences externes o en mode 3 jusqu’à un courant as-
dans un local technique électrique.
sera assurée sur une seule nappe. conformément aux articles suivants : signé de 32 A, un socle de prise de
Pour le passage des canalisations
Chaque câble sera repéré indivi- ● 5-512.2 de la NF C 15-100 ; courant type 3 conforme à la norme
vers les points de charges envisa-
duellement à chaque niveau ainsi ● 4.2 de NF C 14-100 amendée. CEI 62196-2.
geables, des fourreaux, des chemins
qu’aux extrémités.
de câble ou des conduits sont ins-
Points de recharge
tallés à partir du TGBT. Il est préco-
Pour les immeubles collectifs neufs à usage véhicule électrique
nisé de prévoir des réservations de
principal d’habitation comprenant un parc de ● Points de connexion
450 mm x 150 mm dans les plan-
stationnement bâti clos et couvert, d’accès Si les caractéristiques de recharge
chers et parois entre le TGBT et le
sécurisé et réservé aux seuls occupants des du véhicule électrique sont connues,
point le plus éloigné du parc de sta-
places de stationnement (soumis au décret le point de connexion est :
tionnement.
du 25 juillet 2011 et à son arrêté d’application – un socle de prise de courant :
du 20 février 2012), la solution n°1 doit être
● Solution 2 Sans connaissance précise sur les
appliquée. o en mode 1 ou 2, un socle de prise
Création d’un circuit dédié issu caractéristiques de charge du véhi-
de courant 16A 2P+T conforme à la
d’un tableau de répartition situé en cule électrique qui sera connecté, le
NF C 61-314. Dans ces cas :
parties communes, sans que celui- Schémas de liaison point de connexion est matérialisé a
– les limites d’utilisation de ce socle
ci se trouve obligatoirement dans un à la terre minima par une boîte de raccorde-
et l’identification relative à cet usage
local technique. Les installations des locaux à usage ment en attente.
figurent sur le produit par construction,
d'habitation sont généralement ali-
● Solution 3 mentées par un réseau de distribu- ● Bornes de charge
Dérivation sur un circuit existant tion publique à basse tension selon Les bornes de charge pour véhicules
issu des parties privatives d’une le schéma TT et sous une tension électriques sont conformes à la sé-
installation électrique du loge- de 230 volts en monophasé ou 400 rie de normes CEI 61851, ou réalisées
ment. Dans les immeubles collec- volts en triphasé. Dans certains cas, en respectant les dispositions des
tifs neufs, la distribution verticale ces installations peuvent être rac- paragraphes 558.1 à 558.5 et de la
depuis le palier d’étage jusqu’en cordées à une installation alimen- partie 4-44 de la NF C 15-100.
pied d’immeuble sera réalisée par tée par un poste de transformation La réalisation du mode 3 doit res-
la mise en place d’une colonne privé selon un schéma qui peut être note : Les socles de prises de courant pecter les exigences de la norme CEI
de distribution destinée exclusi- TT, TN ou IT. conformes à la NF C 61-314 non dévelop- 61851.

22 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective neuf 23


Distribution électrique ❍ Type de véhicules (identifié ou service par la mise en place d’un
Une alimentation dédiée par prise non ?) dispositif différentiel dédié au cir-
protégée en amont par : Caractéristiques des véhicules  : cuit de charge d’un véhicule, afin
● un disjoncteur monophasé 20  A connues ou non, si oui : puissances, qu’un défaut sur un équipement de
pour les charges normales ; Identification modes de charge, temps de charge, la maison ne vienne pas perturber la
● un disjoncteur tétraphasé 20  A du besoin client technologies de chargeur charge du véhicule électrique. Cela
pour les charges accélérées jusqu’à nécessite de vérifier la sélectivité
11 kVA ; ❍ Type d’usages (charge de nuit ou de l’ensemble du plan de protection
Contexte réglementaire :
● un disjoncteur tétraphasé 40  A à tout moment, niveau de charge différentielle.
Pour les immeubles collectifs neufs à
pour les charges accélérées jusqu’à normale ou accélérée, simultanéité
usage principal d’habitation comprenant
22 kVA. des charges…) ❍ Prise en compte du risque foudre
un parc de stationnement bâti clos et
(cf. Guide UTE C 15-443)
couvert d’accès sécurisé et réservé aux
et par un dispositif différentiel ❍ Choix de la solution optimale :
seuls occupants des places de stationne-
30 mA : mode 3 intégral, mixité mode 2/ ❍ Budget d’installation / budget de
ment (soumis au décret du 25 juillet 2011
● type A pour les circuits monophasés ; mode 3, mode 2 ou mode 1 maintenance
et à son arrêté d’application du 20 février
● type B ou équivalent pour les cir-
2012), obligation de concevoir tout ou par-
cuits polyphasés. ❍ Nombre de points de charge, ❍ Facturation de prestations
tie du parc de stationnement de manière
Pour des raisons de continuité de nombre de prises
à pouvoir accueillir ultérieurement un
service; il est exigé de disposer un
point de charge pour la recharge normale
DDR par circuit alimentant chaque ❍ Puissances disponibles au(x)
d’un véhicule électrique. La déserte de ces
point de charge. point(s) de livraison
emplacements de stationnement doit être
envisagée de façon à pouvoir desservir
Mesures des prestations
de recharge des
au moins 10 % des places destinées aux
❍ Estimation de l’énergie consom-
mée pour chaque point de livraison
Propositions de
véhicules électriques
véhicules automobiles, avec un minimum
d’une place.
solutions adaptées
Pour les immeubles collectifs neufs ❍ Mandat de représentation du
Ce minimum de places à équiper se cal-
à usage principal d’habitation com- client (pour démarches avec le ges- Ci-dessous quelques propositions
cule par rapport à la plus petite des valeurs
prenant un parc de stationnement tionnaire du réseau de distribution) de solutions optionnelles et leurs
suivantes :
bâti clos et couvert d’accès sécurisé avantages :
● soit la totalité des emplacements exigés
et réservé aux seuls occupants des ❍ Caractéristiques du réseau, capa-
par le document d’urbanisme, s’il prévoit
places de stationnement (soumis au cité d’accueil possible au point de Dans le cas d’une
moins d’une place par logement,
décret du 25 juillet 2011 et à son arrê- livraison ou sur le branchement, renfor- alimentation depuis
soit la totalité des emplacements repré-
les services généraux

té d’application du 20 février 2012), cement éventuel (questions au ges-
sentant en moyenne une place par loge-
chaque point de charge dispose d’un tionnaire du réseau de distribution). ● Modification du contrat du four-
ment, majorée du nombre de places exi-
système de mesure permettant une nisseur d’énergie afin de faire cor-
gées pour d’autres usages que le logement.
facturation des prestations. ❍ Adaptation du (ou des) contrat(s) respondre votre installation à votre
Tout ou partie des places du parc de sta-
d’énergie (puissance, tarification besoin : changement de puissance,
tionnement doit être conçu de manière à
Pour les autres catégories de parcs HP/HC…) réglage et adaptation du disjoncteur
pouvoir accueillir ultérieurement un point
de stationnement dans les bâti- de branchement;
de charge pour la recharge normale d’un
ments d’habitation collectifs exis- ❍ Puissance disponible au(x)
véhicule électrique.
tant, un système permettant la tableau(x) d’alimentation ● Pilotage de la charge en heures
répartition des charges de copro- Ces dispositions sont applicables à partir creuses afin de baisser le coût de
priété est à préconiser. du 1er juillet 2012. ❍ Amélioration de la continuité de la charge : reprise de l’information

24 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective neuf 25


relais HC(1) ; des accès aux occupants des em- Dans le cas d’une
placements des véhicules ; alimentation directe
● Gestion horaire de la charge afin depuis le logement
de fixer et moduler des plages de ● Outil de gestion d’énergie pour ré- ● Pilotage de la charge en heures
charge étendues pour les adapter partir la puissance disponible à tout creuses afin de baisser le coût de
(1) ; instant entre les véhicules en cours la charge : reprise de l’information
de charge ; relais HC (1) ;
● Affichage ou renvoi d’information
sur tablette tactile ou smartphone ●Superviseur pour assurer la gestion ● Gestion horaire de la charge afin
afin de piloter à distance la charge centralisée des points de charge ; de fixer et moduler des plages de
du véhicule : par la mise en place charge étendues pour les adapter (1) ;
d’un système domotique (1) ; ● Etc.
● Gestion des priorités de circuits
● Identification par badges des afin de prioriser certains circuits par
consommateurs et/ ou limitation rapport à d’autres, tout en gardant
la même puissance souscrite : mise
en place d’un délesteur (1) ou d’un
gestionnaire d’énergie (1) ;

● En dernier recours, modification du


contrat du fournisseur d’énergie afin
de faire correspondre votre instal-
lation au besoin : changement de
puissance réglage et adaptation du
disjoncteur de branchement ;

● Etc.

(1) point important


– L’installation de recharge d’un véhicule ne
doit pas être issue d’un circuit délestable
« tout ou rien » afin d’éviter de redémarrer le
cycle de charge du véhicule, de ne pas faire
agir la sécurité du véhicule, et ne pas détério-
rer la batterie. En revanche, une modulation
du niveau de charge en mode 3 est envisa-
geable.

– L’information issue du signal HP/HC ou de


l’horloge doit être ramenée au niveau de la
borne.
Exemple de gestion de charge dans un parc de stationnement collectif
d’immeuble avec reconnaissance RFID.

26 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective neuf 27


immeuble
d’habitation
collective
existant
On distinguera les
immeubles à usage
principal d’habitation
existants, groupant au
moins deux logements,
et comprenant un parc de
stationnement bâti clos et
couvert (soumis au décret
du 25 juillet 2011 et à son
arrêté d’application du 20
février 2012), des autres
d’habitation collectifs
existants.
tition comprenant un départ dédié Points de recharge courant type 3 conforme à la norme
pour le véhicule électrique, et les véhicule électrique CEI 62196-2.
autres équipements du local (éclai- voir fiche maison individuelle
rage, prise de courant…). ● Points de connexion

Environnement Si les caractéristiques de recharge


du véhicule électrique ou véhicule
technique
Pour les immeubles soumis au décret du
25 juillet 2011 et à son arrêté d’application du hybride rechargeable sont connues,
20 février 2012, la solution N°1 doit s’appliquer. le point de connexion est :
Alimentation électrique, – un socle de prise de courant :
trois solutions
d’alimentation possibles Schémas de liaison à la terre o en mode 1 ou 2, un socle de prise
Sans connaissance précise sur les
Les installations des locaux à usage de courant 16A 2P+T conforme à la
caractéristiques de charge du véhi-
d'habitation sont généralement NF C 61-314. Dans ces cas :
● Solution 1 cule électrique qui sera connecté, le
alimentées par un réseau de dis- – Les limites d’utilisation de ce socle
Création d’un circuit dédié issu point de connexion est matérialisé a
tribution publique à basse tension et l’identification relative à cet usage
d’un tableau de répartition situé en minima par une boîte de raccorde-
selon le schéma TT et sous une ten- figurent sur le produit par construc-
parties communes, sans que celui- ment en attente.
sion de 230 volts en monophasé ou tion,
ci se trouve obligatoirement dans un
230/400 volts en triphasé.
local technique. ● Bornes de charge
Dans certains cas, ces installations
Les bornes de charge pour véhicules
peuvent être raccordées à une ins-
● Solution 2 électriques sont conformes à la sé-
tallation alimentée par un poste de
Dérivation sur un circuit existant rie de normes CEI 61851, ou réalisées
transformation privé selon un sché-
issu des parties privatives d’une en respectant les dispositions des
ma qui peut être TT, TN ou IT.
installation électrique du loge- paragraphes 558.1 à 558.5 et de la
Lorsque l'installation est raccordée
ment. Lorsqu’il n’est pas structurel- partie 4-44 de la NF C 15-100.
à une installation réalisée en sché-
lement possible d’envisager la créa- La réalisation du mode 3 doit res-
ma TN, l'installation des locaux à
tion d’une colonne de distribution note : Les socles de prises de courant pecter les exigences de la norme CEI
usage d'habitation est réalisée sui-
destinée exclusivement à l’usage conformes à la NF C 61-314 non dévelop- 61851.
vant le schéma TN-S.
d'alimentation des véhicules élec- pés spécifiquement et non identifiés par
note : Le régime IT est déconseillé ; dans ce
triques depuis le palier d’étages construction pour la charge des véhicules Distribution électrique
cas, il nécessite la création d’un îlot TN-S
jusqu’en pied d’immeuble, alors on électriques peuvent avoir une limite d’utilisa- Une alimentation dédiée par prise
pour l’infrastructure de charge.
préconise la mise en place de gou- tion inférieure à 16 A pour cette application. protégée en amont par :
lottes de largeur adaptée à la distri- Cette limite doit être fournie par le construc- ● un disjoncteur monophasé 20  A
bution de l’ensemble des lots ou la Caractéristiques teur de ces socles. pour les charges normales ;
circulation des câbles dans la gaine des matériels vis-à-vis ● un disjoncteur tétraphasé 20 A
des services généraux. des influences externes – Dans le cas de socles de prise de pour les charges accélérées jusqu’à
En fonction du domaine concerné, courant mis en œuvre dans ou sur 11kVA ;
● Solution 3 les matériels doivent être choisis en une borne ou un coffret, ces limites ● un disjoncteur tétraphasé 40 A
Création d’un point de livraison tenant compte des influences ex- d’utilisation et cette identification pour les charges accélérées jusqu’à
suivant la NF C 14-100 pour local ternes conformément aux articles figurent sur la borne ou sur le coffret, 22 kVA.
annexe (emplacement de sta- suivants : à proximité du socle.
tionnement fermé) constitué d’un et par un dispositif différentiel 30
panneau de contrôle (compteur et ● 5-512.2 de la NF C 15-100 ; o en mode 3 jusqu’à un courant as- mA :
AGCP) suivi d’un tableau de répar- ● 4.2 de NF C 14-100 amendée. signé de 32 A, un socle de prise de ● type A pour les circuits monophasés ;

30 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective existant 31


● type B ou équivalent pour les cir- seuls occupants des places de stationne- au gestionnaire du réseau de distri- les services généraux
cuits polyphasés. ment (soumis au décret du 25 juillet 2011 bution). ● Modification du contrat du four-
et à son arrêté d’application du 20 février nisseur d’énergie afin de faire cor-
Pour des raisons de continuité de 2012), obligation d’effectuer des travaux ❍ Adaptation du (ou des) contrat(s) respondre votre installation à votre
service, il est exigé de disposer un permettant la recharge normale des véhi- d’énergie (puissance, tarification besoin : changement de puissance ;
DDR par circuit alimentant chaque cules électriques. HP/HC…)
point de charge. ● Pilotage de la charge en heures
Ces mesures sont applicables à partir du ❍ Prise en compte du risque foudre creuses afin de baisser le coût de
Mesures des prestations 1er janvier 2015. (cf. Guide UTE C 15-443) la charge : reprise de l’information
de recharge des relais HC (1) ;
véhicules électriques ❍ Puissance disponible au(x)
❍ Type de véhicules (identifié ou
Pour les immeubles collectifs exis- tableau(x) d’alimentation ● Gestion horaire de la charge afin
non ?)
tant à usage principal d’habitation de fixer et moduler des plages de
Caractéristiques des véhicules :
comprenant un parc de stationne- ❍ Amélioration de la continuité de charge étendues pour les adapter (1) ;
connues ou non, si oui : puissances,
ment bâti clos et couvert d’accès service par la mise en place d’un
modes de charge, temps de charge,
sécurisé et réservé aux seuls occu- dispositif différentiel dédié au cir- ● Affichage d’informations afin de
technologies de chargeur
pants des places de stationnement cuit de charge d’un véhicule afin suivre la progression de la charge du
(soumis au décret du 25 juillet 2011 qu’un défaut sur un équipement de véhicule, ou renvoi d’information sur
❍ Type d’usages (charge de nuit ou
et à son arrêté d’application du la maison ne vienne pas perturber la tablette tactile ou smartphone afin
à tout moment, niveau de charge
20 février 2012), chaque point de charge du véhicule électrique. Cela de piloter à distance la charge du
normale ou accélérée, simultanéité
charge dispose d’un système de nécessite de vérifier la sélectivité véhicule : par la mise en place d’un
des charges…)
mesure permettant une facturation de l’ensemble du plan de protection système domotique (1) ;
des prestations. différentielle
❍ Choix de la solution optimale :
Pour les autres catégories de parcs ● Identification des consommateurs
mode 3 intégral, mixité mode 2/
de stationnement dans les bâti- ❍ Budget d’installation / budget de et limitation des accès aux occu-
mode 3, mode 2 ou mode 1
ments d’habitation collectifs exis- maintenance pants des emplacements des véhi-
tants, un système permettant la ré- cules par badges RFID ;
❍ Nombre de points de charge,
partition des charges de copropriété ❍ Facturation de prestations
nombre de prises
est à préconiser. ● Outil de gestion d’énergie pour ré-
partir la puissance disponible à tout
❍ Puissances disponibles au(x)
instant entre les véhicules en cours
point(s) de livraison
de charge ;
❍ Estimation de l’énergie consom-
● Superviseur pour assurer la gestion

Identification
mée pour chaque point de livraison
Propositions de centralisée des points de charge ;

du besoin client ❍ Mandat de représentation du solutions adaptées ● Etc.


client (pour démarches avec le ges-
tionnaire du réseau de distribution) Ci-dessous quelques propositions
Contexte réglementaire :
de solutions optionnelles et leurs
Pour les immeubles collectifs existants Dans le cas d’une
❍ Caractéristiques du réseau, ca- avantages :
à usage principal d’habitation compre- alimentation directe
pacité d’accueil possible au point
nant un parc de stationnement bâti clos depuis le logement
de livraison ou sur le branchement, Dans le cas d’une
et couvert d’accès sécurisé et réservé aux ● Pilotage de la charge en heures
renforcement éventuel (questions alimentation depuis

32 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective existant 33


creuses afin de baisser le coût : re-
prise de l’information relais HC (1);

● Gestion horaire de la charge afin


de fixer et moduler des plages de
charge étendues pour les adapter (1);

● Gestion des priorités de circuits


afin de favoriser certains circuits par
rapport à d’autres, tout en gardant
la même puissance souscrite : mise
en place d’un délesteur (1) ou d’un
gestionnaire d’énergie (1) ;

● Modification du contrat du four-


nisseur d’énergie afin de faire cor-
respondre l’installation au besoin :
changement de puissance réglage
et adaptation du disjoncteur de
branchement ;

● Etc.

(1) point important Exemple de gestion de charge


– L’installation de recharge d’un véhicule ne d’un VE depuis les parties privatives
doit pas être issue d’un circuit délestable « d’un immeuble d’habitation collectif.
tout ou rien » afin d’éviter de redémarrer le
cycle de charge du véhicule, de ne pas faire
agir la sécurité du véhicule, et ne pas dété-
riorer la batterie. Si l’installation possède un
système de délestage, celui-ci doit conduire à
un décalage horaire de l’opération de charge
de façon à permettre une charge complète
en une seule fois.
En revanche, une modulation du niveau de
charge en mode 3 est envisageable.

– L’information issue du signal HP/HC ou de


l’horloge doit être ramenée au niveau de la
borne.

34 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble d'habitation collective existant 35


immeuble tertiaire
ou
centre commercial
construction neuve

On distinguera les
bâtiments neufs à
usage principal tertiaire,
équipés d’un parc de
stationnement bâti clos et
couvert, et d’accès réservé
aux salariés (soumis au
décret du 25 juillet 2011 et
à son arrêté d’application
du 20 février 2012), des
autres types de bâtiments
tertiaires ainsi que des
centres commerciaux
équipés de bornes de
recharge à l’attention
de leurs clients.
des influences externes d’utilisation et cette identification protégée en amont par :
En fonction du domaine concerné, figurent sur la borne ou sur le coffret, ● un disjoncteur monophasé 20 A
les matériels doivent être choisis en à proximité du socle. pour les charges normales ;
tenant compte des influences ex- ● un disjoncteur tétraphasé 20 A
Environnement ternes conformément au : o en mode 3 jusqu’à un courant as- pour les charges accélérées jusqu’à
technique ● 5-512.2 de la NF C 15-100 ; signé de 32 A, un socle de prise de 11kVA ;
● 4.2 de NF C 14-100 amendée. courant type 3 conforme à la norme ● un disjoncteur tétraphasé 40 A
CEI 62196-2. pour les charges accélérées jusqu’à
Alimentation électrique,
Points de recharge 22 kVA.
deux modes d’alimentation
véhicule électrique
possibles
● Points de connexion et par un dispositif différentiel 30 mA :
Si les caractéristiques de recharge ● type A pour les circuits monopha-
● Solution 1
du véhicule électrique sont connues, sés ;
L’équipement réalisé est relié à un
le point de connexion est : ● type B ou équivalent pour les circuits
tableau général basse tension en
- un socle de prises de courant : polyphasés
aval du disjoncteur principal, situé
dans un local technique électrique.
o en mode 1 ou 2, un socle de prises Pour des raisons de continuité de
– Pour les points de connexion
de courant 16A 2P+T conforme à la service, il est exigé de disposer un
● Solution 2 exclusivement réservés à des uti-
NF C 61-314.Dans ces cas : DDR par circuit alimentant chaque
Pour les parcs de stationnement lisateurs professionnels et non
– Les limites d’utilisation de ce point de charge.
des immeubles tertiaires neufs ne accessibles au public, les prises de
socle et l’identification relative à
rentrant pas dans le cadre du décret courant peuvent être conformes à la
cet usage figurent sur le produit
du 25 juillet 2011, branchement sur NF EN 60309 (série).
par construction,
le réseau basse tension de distri-
bution à partir de points de livraison Sans connaissance précise sur les
d’énergie. caractéristiques de charge du véhi-
cule électrique qui sera connecté, le
Pour les immeubles neufs à usage principal point de connexion est matérialisé a Identification
tertiaire, équipés d’un parc de stationnement minima par une boîte de raccorde- du besoin client
bâti clos et couvert, et d’accès réservé aux ment en attente.
salariés (donc soumis au décret du 25 juillet
Contexte réglementaire :
2011 et à son arrêté du 20 février 2012), la so- ● Bornes de charge
note : Les socles de prises de courant Pour les immeubles neufs à usage princi-
lution N°1 doit s’appliquer. Les bornes de charge pour véhicules
conformes à la NF C 61-314 non dévelop- pal tertiaire, équipés d’un parc de station-
électriques sont conformes à la sé-
pés spécifiquement et non identifiés par nement bâti clos et couvert, et d’accès ré-
Schémas de liaison rie de normes CEI 61851, ou réalisées
construction pour la charge des véhicules servé aux salariés (donc soumis au décret
à la terre en respectant les dispositions des
électriques peuvent avoir une limite d’utilisa- du 25 juillet 2011 et à son arrêté d’applica-
Les dispositions de l’article 312 de la paragraphes 558.1 à 558.5 et de la
tion inférieure à 16 A pour cette application. tion du 20 février 2012), des fourreaux, des
NF C15-100 sont applicables. partie 4-44 de la NF C 15-100.
Cette limite doit être fournie par le construc- chemins de câble ou des conduits sont
note : Le régime IT est déconseillé ; dans ce La réalisation du mode 3 doit res-
teur de ces socles. installés à partir du tableau général basse
cas, il nécessite la création d’un ilot TN-S pecter les exigences de la norme CEI
tension du parc de façon à pouvoir desser-
pour l’infrastructure de charge. 61851.
­–Dans le cas de socles de prise de vir au moins 10 % des places, calculé par
courant mis en œuvre dans ou sur rapport à la totalité des places de station-
Caractéristiques Distribution électrique
une borne ou un coffret, ces limites nement destinées aux véhicules automo-
des matériels vis-à-vis Une alimentation dédiée par prise

38 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble tertiaire ou centre commercial. Construction neuve 39
biles exigé par le document d’urbanisme, de livraison ou sur le branchement, de stationnement et de recharge :
avec un minimum d’une place. renforcement éventuel (questions
Tout ou partie de ces places doit être au gestionnaire du réseau de distri- ● Contrôle d’accès ;
conçu de manière à pouvoir accueillir ul- bution)
térieurement un point de charge pour la ● Optimisation des emplacements ;
recharge normale d’un véhicule électrique, ❍ Puissance disponible au tableau
disposant d’un système de mesure per- d’alimentation ● Moyens de paiements ;
mettant une facturation des prestations
de recharge. ❍ Amélioration de la continuité de ● Système de supervision (gestion
service par la mise en place d’un centralisée, gestion des temps de
Ces dispositions sont applicables à partir dispositif différentiel dédié au cir- stationnement…) ;
du 1er juillet 2012. cuit de charge d’un véhicule afin
qu’un défaut sur un équipement de ● Pilotage et gestion d’énergie liée
❍ Type de véhicules (identifié ou la maison ne vienne pas perturber la aux VE ;
non ?) charge du véhicule électrique. Cela
Caractéristiques des véhicules : nécessite de vérifier la sélectivité ● Information des usagers (locale et
connues ou non, si oui : puissances, de l’ensemble du plan de protection web) ;
modes de charge, temps de charge, différentielle
technologies de chargeur ● Réservations ;
❍ Adaptation du (ou des) contrat(s)
❍ Type d’usages (charge de nuit ou d’énergie (puissance, tarification ● Etc.
à tout moment, niveau de charge HP/HC…)
normale ou accélérée…)
❍ Prise en compte du risque foudre
❍ Choix de la solution optimale : (cf. Guide UTE C 15-443)
mode 3 intégral, mixité mode 2/
mode 3, mode 2 ou mode 1 ❍ Budget d’installation / budget de
maintenance
❍ Nombre de points de charge,
nombre de prises ❍ Facturation de prestations

❍ Puissances disponibles au(x)


point(s) de livraison

❍ Estimation de l’énergie consom-


mée pour chaque point de livraison

❍ Mandat de représentation du
Propositions de
client (pour démarches avec le ges- solutions adaptées
tionnaire du réseau de distribution)
Ci-dessous quelques propositions
❍ Caractéristiques du réseau, ca- de solutions optionnelles permet-
pacité d’accueil possible au point tant la gestion des emplacements

40 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble tertiaire ou centre commercial. Construction neuve 41
immeuble tertiaire
ou
centre commercial
réhabilitation extension

On distinguera les
bâtiments existants à
usage principal tertiaire
(soumis au décret du 25
juillet 2011 et à son arrêté
d’application du 20 février
2012(1)) des autres types
(1) : c’est-à -dire au sens du décret du 25 juillet 2011, de bâtiments tertiaires
les bâtiment dont la demande de permis de construire
a été déposée avant le 1er juillet 2012, et remplissant existants, ainsi que des
simultanément les conditions suivantes : situés en
France métropolitaine, à usage principal de bureaux,
centres commerciaux
ne comportant pas de logements, équipés d’un parc de existants équipés de
stationnement bâti clos et couvert d’accès réservé aux
salariés, possédant un unique propriétaire et un unique bornes de recharge à
occupant de l’ensemble constitué des locaux et du parc
de stationnement et possédant les caractéristiques
l’attention de leurs clients.
suivantes :
● capacité de stationnement supérieure à 20 places

dans les aires urbaines de plus de 50 000 habitants ;


● capacité de stationnement supérieure à 40 places

dans les autres cas.


En fonction du domaine concerné, figurent sur la borne ou sur le coffret, ● un disjoncteur monophasé 20 A
les matériels doivent être choisis en à proximité du socle. pour les charges normales ;
tenant compte des influences ex- ● un disjoncteur tétraphasé 20  A
ternes conformément aux articles o en mode 3 jusqu’à un courant as- pour les charges accélérées jusqu’à
Environnement suivants : signé de 32 A, un socle de prise de 11kVA ;
technique ● 5-512.2 de la NF C 15-100 ; courant type 3 conforme à la norme ● un disjoncteur tétraphasé 40  A
● 4.2 de NF C 14-100 amendée. CEI 62196-2. pour les charges accélérées jusqu’à
22 kVA.
Alimentation électrique,
Points de recharge – Pour les points de connexion
trois modes d’alimentation
véhicule électrique exclusivement réservés à des uti- et par un dispositif différentiel
possibles
● Points de connexion lisateurs professionnels et non 30 mA :
Si les caractéristiques de recharge accessibles au public, les prises de ● type A pour les circuits monophasés ;
● Solution 1
du véhicule électrique sont connues, courant peuvent être conformes à la ● type B ou « équivalent pour les
À partir d’un tableau général basse
le point de connexion est : NF EN 60309 (série). circuits polyphasés.
tension situé en aval du disjoncteur
– un socle de prises de courant :
de l’immeuble, des circuits élec-
Pour des raisons de continuité de
triques dédiés ou une dérivation
o en mode 1 ou 2, un socle de prises service, il est exigé de disposer un
alimentant un nouveau tableau de
de courant 16A 2P+T conforme à la DDR par circuit alimentant un point
distribution secondaire permettant
NF C 61-314.Dans ces cas : de charge.
la connexion de points de charge
– Les limites d’utilisation de ce
pour la recharge normale des véhi-
socle et l’identification relative à
cules électriques.
cet usage figurent sur le produit
Sans connaissance précise sur les
par construction,
● Solution 2 caractéristiques de charge du véhi-
Branchement sur le réseau basse cule électrique ou véhicule hybride
tension de distribution à partir de rechargeable qui sera connecté, le Identification
points de livraison d’énergie. point de connexion est matérialisé a
minima par une boîte de raccorde- du besoin client
● Solution 3 ment en attente.
Alimentation depuis un tableau de Contexte réglementaire :
distribution existant. ● Bornes de charge Pour les bâtiments existants à usage
note : Les socles de prises de courant Les bornes de charge pour véhicules principal tertiaire soumis au décret du
Pour les bâtiments soumis au décret du conformes à la NF C 61-314 non dévelop- électriques sont conformes à la sé- 25 juillet 2011 et à son arrêté d’applica-
25 juillet 2011 et à son arrêté d’application du pés spécifiquement et non identifiés par rie de normes CEI 61851, ou réalisées tion du 20 février 2012, le propriétaire
20 février 2012, la solution n°1 doit s’appliquer. construction pour la charge des véhicules en respectant les dispositions des équipe une partie des places du parc de
électriques peuvent avoir une limite d’utilisa- paragraphes 558.1 à 558.5 et de la stationnement de ces points de charge,
Schémas de liaison tion inférieure à 16 A pour cette application. partie 4-44 de la NF C 15-100. c'est-à-dire au moins 10 % de la totalité
à la terre Cette limite doit être fournie par le construc- La réalisation du mode 3 doit res- des places du parc de stationnement
Les dispositions de l’article 312 de la teur de ces socles. pecter les exigences de la norme CEI destinées aux véhicules automobiles dans
NF C15-100 sont applicables. 61851. les aires urbaines de plus de 50 000 habi-
– Dans le cas de socles de prise de tants, et 5 % dans les autres cas.
Caractéristiques courant mis en œuvre dans ou sur Distribution électrique
des matériels vis-à-vis une borne ou un coffret, ces limites Une alimentation dédiée par prise Ces dispositions sont applicables à compter
des influences externes d’utilisation et cette identification protégée en amont par : du 1er janvier 2015.

44 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble tertiaire ou centre commercial. Réhabilitation, extension 45
❍ Type de véhicules (identifié ou ❍ Puissance disponible au(x) aux VE ;
non ?) tableau(x) d’alimentation
Caractéristiques des véhicules : ● Couplage avec système existants ;
connues ou non, si oui : puissances, ❍ Amélioration de la continuité de
modes de charge, temps de charge, service par la mise en place d’un ● Information des usagers (locale et
technologies de chargeur dispositif différentiel dédié au cir- web) ;
cuit de charge d’un véhicule afin
❍ Type d’usages (charge de nuit ou qu’un défaut sur un équipement de ● Réservations ;
à tout moment, niveau de charge la maison ne vienne pas perturber la
normale, accélérée, simultanéité charge du véhicule électrique. Cela ● Etc.
des charges…) nécessite de vérifier la sélectivité
de l’ensemble du plan de protection
❍ Choix de la solution optimale : différentielle
mode 3 intégral, mixité mode 2/
mode 3, mode 2 ou mode 1 ❍ Budget d’installation / budget de
maintenance
❍ Nombre de points de charge,
nombre de prises ❍ Facturation de prestations

❍ Puissances disponibles au(x)


point(s) de livraison

❍ Estimation de l’énergie consom-


mée pour chaque point de livraison
Propositions de
❍ Mandat de représentation du solutions adaptées
client (pour démarches avec le ges-
tionnaire du réseau de distribution) Ci-dessous quelques propositions
de solutions optionnelles permet-
❍ Caractéristiques du réseau, ca- tant la gestion des emplacements
pacité d’accueil possible au point de stationnement et de recharge :
de livraison ou sur le branchement,
renforcement éventuel (questions ● Contrôle d’accès;
au gestionnaire du réseau de distri-
Exemple de gestion groupée de véhicules électriques
bution). ● Optimisation des emplacements ;
sur une infrastructure de recharge dans un centre commercial.
❍ Adaptation du (ou des) contrat(s) ● Moyens de paiements ;
d’énergie (puissance, tarification
HP/HC…) ● Système de supervision (gestion
centralisée, gestion des temps de
❍ Prise en compte du risque foudre stationnement, …) ;
(cf. Guide UTE C 15-443)
● Pilotage et gestion d’énergie liée

46 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Immeuble tertiaire ou centre commercial. Réhabilitation, extension 47
domaine extérieur

Sont visées notamment


les installations situées
sur les voies ou les parcs de
stationnement en plein air.
On distinguera les
emplacements
de stationnement
accessibles au public
des emplacements non
accessibles au public.
En fonction du domaine concerné, usages professionnels non acces- ● type A pour les circuits monopha-
les matériels doivent être choisis en sibles au public, les socles de prises sés ;
tenant compte des influences ex- de courant peuvent être conformes ● type B ou équivalent pour les cir-
ternes conformément aux articles à la norme EN 60309-1 ou à l'EN cuits polyphasés .
Environnement suivants :
● 5-512.2 de la NF C 15-100 ;
60309-2 ;
Pour des raisons de continuité de
technique ● 4.2 de NF C 14-100 amendée ; service, il est exigé de disposer un
● 4-4.1 de la NF C 17-200. DDR par circuit alimentant chaque
Alimentation électrique,
point de charge.
trois modes d’alimentation
Points de recharge
possibles
véhicule électrique Dispositif de mise
● Points de connexion sous tension du point
● Solution 1
Le point de connexion est : de charge
Branchement sur le réseau basse
– un socle de prises de courant : La mise sous tension des points de
tension de distribution à partir de
connexion de socle ou de prise mo-
points de livraison d’énergie per- – pour les points de connexion pour
o en mode 1 ou 2, un socle de prises bile doit être subordonnée aux dis-
manents établis en certains points usage professionnel installés sur
de courant 16A 2P+T conforme à la positions suivantes :
du réseau basse tension du réseau des espaces extérieurs, les prises de
NF C 61-314.Dans ces cas :
public de distribution (normes NF C courant doivent être munies d'obtu-
– Les limites d’utilisation de ce socle ●mode de charge 3 : par le dialogue
14-100 ou NF C 13-100). rateurs et peuvent être conformes
et l’identification relative à cet usage prise-véhicule (normes de la série
à la norme EN 60309-1 ou à l'EN
figurent sur le produit par construction, CEI 61851),
● Solution 2 60309-2.
Dérivation sur un circuit existant Les bornes de charge pour véhicules
● mode de charges 1 et 2 : par la mise
d’une installation électrique en électriques sont conformes à la sé-
en œuvre d’une des dispositions
aval d’une installation basse ten- rie de normes CEI 61851, ou réalisées
suivantes :
sion existante (selon NF C 15-100 ou en respectant les dispositions des
NF C 17-200). paragraphes 558.1 à 558.5 et de la
– détection de présence du véhicule
partie 4-44 de la NF C 15-100.
sur l’emplacement de stationne-
● Solution 3 La réalisation du mode 3 doit res-
ment,
Alimentation issue d’un TGBT d’une pecter les exigences de la norme CEI
– reconnaissance par carte ou tout
installation électrique extérieure – Dans le cas de socles de prise de 61851.
autre système équivalent.
(selon NF C 15-100 ou NF C 17-200). courant mis en œuvre dans ou sur
une borne ou un coffret, ces limites Distribution électrique
Vérification par l’installateur avant
Schémas de liaison d’utilisation et cette identification Une alimentation dédiée par prise
réalisation de la présence d’un ré-
à la terre figurent sur la borne ou sur le coffret, protégée en amont par :
seau de terre et adaptation éven-
Les dispositions de l’article 312 de la à proximité du socle. ● un disjoncteur monophasé 20  A
tuelle de la mise à la terre au besoin
NF C15-100 sont applicables. pour les charges normales ;
de l’infrastructure.
note : Le régime IT est déconseillé, dans ce o en mode 3 jusqu’à un courant as- ● un disjoncteur tétraphasé 20  A
cas il nécessite la création d’un ilot TN-S pour signé de 32 A, un socle de prise de pour les charges accélérées à 11kVA ;
l’infrastructure de charge. courant type 3 conforme à la norme ● un disjoncteur tétraphasé 40  A
CEI 62196-2. pour les charges accélérées à 22 
Caractéristiques kVA.
des matériels vis-à-vis – Pour les points de connexion
des influences externes exclusivement réservés à des et par un dispositif différentiel 30 mA :

50 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Domaine extérieur 51


pacité d’accueil possible au point de réutiliser les circuits existants. ment afin d’optimiser l’usage des
de livraison ou sur le branchement, emplacements de stationnement :
renforcement éventuel (questions ● Abonnement incluant des durées mise en place d’une Gestion Tech-
au gestionnaire du réseau de distri- de stationnement à des empla- nique Centralisée.
Identification bution) cements permettant la charge de
du besoin client véhicules, afin de promouvoir l’utili- ● Information des utilisateurs sur la
❍ Adaptation du (ou des) contrat(s) sation du véhicule électrique au sein disponibilité d’un emplacement afin
d’énergie d’une collectivité locale : identifica- d’optimiser leurs déplacements  :
❍ Type de véhicules (identifié ou
tion par exemple par RFID (badges mise en place d’une Gestion Tech-
non ?)
❍ Puissance disponible au(x) ou cartes d’abonnement). nique Centralisée avec accès WEB.
Caractéristiques des véhicules :
tableau(x) d’alimentation ● Pilotage et gestion d’énergie des
connues ou non, si oui : puissances,
● Gestion par système de parc- véhicules.
modes de charge, temps de charge,
❍ Amélioration de la continuité de mètres, afin de simplifier la gestion
technologies de chargeur
service par la mise en place d’un de la recharge : adaptation ou utili- ● Etc.
dispositif différentiel dédié au cir- sation des parcmètres existants.
❍ Type d’usages (charge de nuit ou
cuit de charge d’un véhicule afin ● Gestion des temps de stationne-
à tout moment, niveau de charge
qu’un défaut sur un équipement de
normale, accélérée ou rapide, simul-
la maison ne vienne pas perturber la
tanéité des charges…)
charge du véhicule électrique. Cela
nécessite de vérifier la sélectivité
❍ Choix de la solution optimale :
de l’ensemble du plan de protection
mode 3 intégral, mixité mode 2/
différentielle
mode 3, mode 2 ou mode 1
❍ Budget d’acquisition / budget de
❍ Adaptation de l’installation en
maintenance
fonction du cahier des charges tech-
niques

❍ Nombre de points de charge,


nombre de prises
Exemple de gestion de multiples points de charge en domaine extérieur
❍ Puissances disponibles au(x)
point(s) de livraison Propositions de
❍ Estimation de l’énergie consom-
solutions adaptées
mée pour chaque point de livraison
Ci-dessous quelques propositions
❍ Coefficient de foisonnement de solutions optionnelles et leurs
avantages :
❍ Mandat de représentation du
client (pour démarches avec le ● Couplage des circuits d’alimen-
gestionnaire du réseau de distribu- tation des points de recharge avec
tion) le réseau d’éclairage extérieur sous
❍ Caractéristiques du réseau, ca- condition de dimensionnement, afin

52 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques Domaine extérieur 53


Références réglementaires Informations disponibles
et normatives via des sites internet

ERDF
Installation
www.erdfdistribution.fr
Décret du 25 juillet 2011 n°2011-873, (paru au JO du 27 juillet) qui fixe les
exigences relatives aux infrastructures de recharge de véhicules électriques
FFIE
ou hybrides, dans les bâtiments collectifs d’habitation et tertiaires, dans le
www.ffie.fr (1)
neuf et dans l’existant
GIMELEC
Arrêté du 20 février 2012 relatif à l’application des articles R. 111-14-2 à R. 111-
www.gimelec.fr
14-5 du Code de la construction et de l’habitation
IGNES
NF C 14-100 « Installations de branchements basse tension »
www.ignes.fr
NF C 15-100 : « Installations électriques basse tension »
SERCE
www.serce.fr (1)
NF C 17-200 : « Installations d’éclairage extérieur »
Ministère du Développement Durable
Fiches d’interprétation à la NF C 15-100 spécifiques aux IRVE : F15, F17, et F22
www.developpement-durable.gouv.fr
Fiche d’interprétation à la NF C 17-200 relative aux IRVE : F11
Ministère de l’Industrie
www.industrie.gouv.fr
Guide UTE C 15-722 / C 17-222 « Guide pratique – Installations d’alimentation
de véhicules électriques ou hybrides rechargeables par socle de prise de
INERIS
courant » à paraître
www.ineris.fr (2)
Produits et systèmes
UTE
NF C 61-314, « Prises de courant pour usages domestiques et analogues –
www.ute-asso.fr
Systèmes 6A / 250 V et 16 A / 250 V »

CEI 62196 (série), « Fiches, socles de prise de courant, prises mobiles et socles
(1) dernière version du recueil consultable sur ce site.
de connecteur pour véhicule - Charge conductrice des véhicules électriques »
(2) recommandations de l’INERIS concernant les IRVE dans les parkings vis-à-vis du risque
d’incendie.
CEI 61851 (série), « Système de charge conductrice pour véhicules électriques »

Autres références
Livre vert sur les infrastructures de recharge ouvertes au public pour les
véhicules « décarbonés » d’avril 2012

54 Infrastructures de recharge pour véhicules électriques 55


Achevé d'imprimer
remerciements
©

Vous aimerez peut-être aussi