Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Hassan II

Ecole Nationale de Commerce & de Gestion

3ème complément de cours TVA (S5)


Pr Mohammed IBRAHIMI

A) EXONERATIONS SANS DROIT A DEDUCTION


I) DE PLEIN DROIT (SANS FORMALITES)
• Ventes de denrées et de produits de première nécessité : le pain ,le couscous, les farines et
semoules, le lait et le beurre en vrac de fabrication artisanale, le sucre brut, les produits de la
pêche et la viande fraîche, les dattes conditionnées au Maroc ainsi que les figues et les raisins
secs, l’huile d’olive de production artisanale, les bougies et paraffines, le bois en grumes et le
liége à l’état naturel ainsi que le crin végétal, le sucre et les produits pharmaceutiques revendus
en l’état par des commerçants assujettis, les médicaments antimitotiques et antiviraux pour
hépatites B et C ;
• Ventes portant sur : les tapis d’origine artisanale de production locale, les timbres fiscaux, les
prestations fournies par les compagnies d’assurances, les ouvrages en métaux précieux
fabriqués au Maroc, les journaux, les livres, la musique imprimée, les films
cinématographiques documentaires ou éducatifs ;
• Ventes et prestations effectuées par les petits fabricants et les petits prestataires dont le C.A
annuel ne dépasse pas 500.000 DH (sous certaines conditions d’exercice de leur activité), les
exploitants de douches publiques de hammams et de fours traditionnels ;
• Les opérations de L.S.M d’habitation (sous certaines conditions) effectuées par les personnes
physiques, les sociétés civiles immobilières, les entreprises pour le compte de leur personnel ou
par les coopératives pour le compte de leurs adhérents ;
• Les prestations de services fournies par: les professions libérales liées à la médecine, à
l’exclusion des docteurs vétérinaires, les centres de gestion de comptabilité agrées ;
• Les prestations de services afférents à la restauration, au transport et aux loisirs scolaires
fournis par les établissements de l’enseignement privé ;
• Les opérations financières de banque ou de crédit effectuées; par l’état ou pour l’état, au profit
des étudiants de l’enseignement privé et de la formation professionnelle, par les associations de
micro crédit jusqu’au 31-12-2010, par les organismes au titre du crédit foncier et à la
construction se rapportant au logement social ;
• Les opérations et les prestations fournies par : les coopératives et leurs unions, les associations
reconnues d’utilité publique, les sociétés mutualistes et les institutions sociales de salariés, la
fondation Hassan II pour la lutte contre le cancer, la fondation Cheikh Zaid, la ligue nationale
de lutte contre les maladies cardiovasculaires, les associations d’usagers des eaux agricoles,
l’office national des œuvres universitaires sociales et culturelles, la Banque Islamique de
Développement.

II) EXONERATIONS SANS DROIT A DEDUCTION SOUMISES A FORMALITES


• Ventes de papier destiné à l’impression des journaux lorsqu’il est dirigé vers une imprimerie ;
• Ventes d’appareillages spécialisés pour handicapés.

B) EXONERATIONS AVEC DROIT A DEDUCTION


I) EXONERATIONS AVEC DROIT A DEDUCTION SANS FORMALITES
• Les produits livrés et les services rendus à l’exportation ;
• Les produits phytosanitaires et le matériel agricole (voir liste art 92,5°) ;

1
• Les engrais ;
• Produits et équipements pour hémodialyse, les médicaments pour le traitement du diabète, de
l’asthme, des maladies cardio-vasculaire et du sida ;
• Les marchandises placées sous les régimes suspensifs en douane ;
• Les opérations de vente, de réparation et de transformation des bâtiments de mer, ainsi que les
produits destinés à y être incorporés ;
• Le transport international ;
• La construction de campus et de cités universitaires réalisés dans le cadre d’une convention
avec l’État (délai de 3ans, 250 chambres au moins, 2 lits par chambre) ;
• Les opérations réalisées par:les sociétés SO.NA.D.A.C et SALA ALJADIDA, la fondation
Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation formation, les agences pour la
promotion et le développement économique et social du nord, du sud et de l’oriental et
l’agence spéciale Tanger Méditerranée ;
• Les opérations et activités de Bank Al Maghrib, des banques offshore, des sociétés holding
offshore ;
• Les produits livrés et les prestations de services rendues aux zones franches ;
• Les fournitures de bureau acquises par les banques offshore ;
• Les prestations de restauration fournies par les entreprises à leur personnel ;

II) EXONERATIONS AVEC DROIT A DEDUCTION SOUMISES A FORMALITES


• Les engins et filets de pêche acquis par les professionnels de la pêche maritime ;
• Biens d’équipement, matériel et outillage à inscrire dans un compte d’immobilisation acquis
par : les assujettis, les diplômes de la formation professionnelle, les établissements de
l’enseignement privé et de la formation professionnelle (acquis à partir du début d’activité ) ;
• Biens d’équipement, matériel et outillage acquis par : les associations s’occupant d’handicapés,
le croissant rouge marocain, la fondation Cheikh Zaid et par les banques offshore ;
• Les autocars, les camions et les biens d’équipement y afférents acquis par les T.I.R ;
• Les services liés au transport international ;
• Les véhicules neufs à utiliser comme taxi acquis par les personnes physiques ;
• Les biens, marchandises, travaux et prestations destinés à être livrés à titre de dons à l’État, aux
collectivités locales, aux établissements publiques et aux associations reconnues d’utilité
publique par les personnes physiques ou morales marocaines ou étrangères, ces mêmes dons
lorsqu’ils sont financés par l’U.E ou accordés par le Maroc aux pays étrangers ;
• Les matériels éducatifs scientifiques ou culturels importés en franchise de taxe conformément
aux accords de l’UNESCO ;
• L’acquisition des biens et services nécessaires à l’activité des titulaires de permis de recherche
d’hydrocarbures ainsi que leurs contractants et sous contractants ;
• Acquisitions de biens et de marchandises par les non résidents d’une valeur de 2000dh et
plus ;
• Les biens et services acquis ou loués par les entreprises étrangères de tournage de films ;
• Les opérations de construction de logements sociaux (sous conditions) ;
• Les opérations de construction de mosquées ;
• Les travaux de restauration des monuments historiques classés ;
• Les marchandises, travaux ou prestations qu’acquièrent : les missions diplomatiques et leurs
membres ayant le statut diplomatique (sous réserve de la réciprocité) ainsi que les
organisations internationales et régionales et leurs membres accrédités au Maroc.