Vous êtes sur la page 1sur 2

ESP

Département Génie Electrique


L2 GE
DISTRIBUTION ELECTRIQUE
TD

Exercice 1 :
Une usine est constituée de deux ateliers (voir tableau ci-dessous). Le facteur de puissance au niveau du
tableau terminal du labo 1 de l’atelier A est égale à 0.83. Les forces motrices des laboratoires 1
(Affûteuse, Meule) et des laboratoires 2 (Perceuse, Tours) fonctionnent à 90 % de leur puissance
nominale. Toutes les forces motrices des laboratoires 2 fonctionnent simultanément. Les divers A et B
ne sont pas alimentés par la source normale mais par des panneaux solaires qui ne font l’objet d’étude
dans cette exercice. Chaque laboratoire a son propre départ. Un groupe électrogène G1 est installé pour
secourir uniquement le labo 1 de l’atelier A.

Charges Nombre Pnom / Inom rendement Cosφ


Atelier A
Labo 1
Affûteuse 3 10 kW 0.87
Fraiseuse 5 5.5 kW 0.86
Labo 2
Perceuse 4 10 kW 0.87 0.84
Rectifieuse 3 15 kW 0.88 0.85
Divers A
Lampes Fluo 10 2*36 W 1 0.85
Prises mono 10 10 A 1 0.85
Atelier B
Labo 1
Cisaille 4 5.5 kW 0.86 0.83
Meule 3 15 kW 0.87 0.85
Labo 2
Tours 3 10 kW 0.88 0.84
Cisaille 5 5.5 kW 0.86 0.83
Divers B
Lampes à Inc 10 60 W 1 1
Prises mono 5 10 A 1 0.85

1
1) Proposer un schéma électrique de l’installation

2) Effectuer le bilan des puissances de l’installation. La distribution est radiale, arborescente à 3


niveaux par conducteurs sous une tension de 400 V entre phases.

3) Dans le cas où le taux de charge ne doit pas dépasser 70 % après extension (15%) et doit rester
supérieur à 50 % avant extension, proposer une puissance normalisée optimale du transformateur
MT/BT pour un cosφ après compensation d’énergie réactive de 0.96.

4) Déterminer le facteur de puissance moyen, cosφ de l’installation et la puissance de la batterie de


condensateur à installer, préciser le type et justifier le choix.

5) Déterminer la puissance optimale du groupe électrogène G1

6) Déterminer le calibre des disjoncteurs des départs de l’atelier A et B et de tous les laboratoires.

7) Déterminer les sections minimales des canalisations non enterrés permettant d’alimenter le
labo 2 de l’atelier A et le labo 1 de l’atelier B. Tous les câbles sont des PVC en cuivre. Chacun
est tiré sur un chemin de câble perforé jointivement avec un autre de même type. La température
ambiante est de 45°C. La protection est assurée par disjoncteur.

8) Déterminer la section minimale de la canalisation non enterré du groupe électrogène. Tous les
câbles sont des PVC en cuivre. Chacun est tiré sur un chemin de câble perforé jointivement avec
un de même type. La température ambiante est de 35°C. La protection est assurée par disjoncteur.

.
Puissances normalisées des transformateurs : 25, 50, 100, 160, 200, 250, 315, 400, 630, 800, 1000 kVA
etc…
Calibres des disjoncteurs : 16, 20, 25, 32, 40, 50, 63, 80, 100, 125, 160, 250, 400, 630 A etc…
Puissances normalisées des condensateurs : 10, 15, 20, 25, 30, 40, 50, 60, 70, 75, 80, 100, kvar etc…

Vous aimerez peut-être aussi