Vous êtes sur la page 1sur 59

Ecole Polytechnique Internationale Privée de Tunis

Département Génie Industriel

Projet de Fin d’Année II

AMDEC Machine Cintreuse


Réalisé par :
Ben Chaabane Hend
Msolli Aziz
Classe : 2ème Génie industriel

Soutenu le 28 Mai 202& devant le jury :

Président : <Prénom NOM>

Rapporteur : < Mme Yousra ABDALLAH >

Encadrant : < Mme Dorsaf DALDOUL, Mme Nadia BAHRIA >


Année universitaire 2020/2021
II
Remerciement

Madame les Professeurs Bahria Nadia et Daldoul Dorsaf pour avoir accepté de juger et de
commenter notre travail ;

Les membres du jury qui ont consacrés de leur temps à lire et écouter notre travail ;

Enfin, on tient à remercier toutes les personnes qui nous ont conseillés et relu lors de la
rédaction de ce rapport de stage : ma famille, non amis  et camarade de promotion.

Msolli Aziz et Ben Chaabane Hend

III
Résumé

L’objet de ce travail est de concevoir et réaliser une analyse des modes de défaillances,
leurs effets et leurs criticités à la société KARMEX client de l’entreprise LOGIDAS, qui va
permettre à l’atelier cintrage de pallier les problèmes liés à cette opération.

Ce travail a commencé par la présentation des entreprises d’accueil LOGIDAS,


KARMEX mais aussi les outils et les méthodes utiliser au cours de ce projet. Après nous
avons fait l’étude de l’existant et de la problématique, en étudiant les machines de l‘entreprise
KARMEX pour déterminer la machine avec le taux de défaillance et le taux de non-
disponibilité le plus élever afin d’établir son diagnostic pour déterminer ses problèmes et ses
causes. Enfin, on a fini, ce rapport avec la mise en place d’un plan d’action de en élaborant
une approche d’amélioration, et ceci selon, l’analyse fonctionnel de notre machine, sa
description et la modélisation se l’AMDEC machine.

Grace à la réalisation de l’analyse des modes de défaillances, leurs effets et leurs criticités et
son suivit l’entreprise pourra atteindre ses objectifs, en diminuant les coûts opérationnels,
mais encor, son taux de défaillance et de non-disponibilité ce qui va lui permettre de reste sur
le marché.

IV
Abstract

The purpose of this work is to design and carry out an analysis of failure modes, their
effects, and their criticality to the company KARMEX customer of the company LOGIDAS,
which will allow the bending workshop to mitigate the problems associated with this
operation.
This work began with the presentation of the host companies LOGIDAS, KARMEX
but also the tools and methods used during this project. Then we studied the existing situation
and the problematic, studying the machines of the company KARMEX to determine the
machine with the rate of failure and the rate of unavailability the highest in order to establish
its diagnosis to determine its problems and causes. Finally, we finished this report with the
implementation of an action plan by developing an improvement approach, and this according
to the functional analysis of our machine, its description and modelling the FMECA machine.
Thanks to the realization of the analysis of the modes of failure, their effects and their
criticalities and its follow-up the company will be able to reach its objectives, by decreasing
the operational costs, but still, its rate of failure and unavailability what will allow him to
remain on the market.

Table des matières

V
Remerciement...........................................................................................................................III

Résumé.....................................................................................................................................IV

Grace à la réalisation de l’analyse des modes de défaillances, leurs effets et leurs criticités et
son suivit l’entreprise pourra atteindre ses objectifs, en diminuant les coûts opérationnels,
mais encor, son taux de défaillance et de non-disponibilité ce qui va lui permettre de reste sur
le marché...................................................................................................................................IV

Abstract......................................................................................................................................V

Table des matières....................................................................................................................VI

Liste des figures.....................................................................................................................VIII

Liste des tableaux.....................................................................................................................IX

Liste des abréviations.................................................................................................................X

Introduction générale..................................................................................................................1

1. Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise et des méthodes..................................................2

1.1. Introduction..................................................................................................................3

1.2. Présentation des entreprises.........................................................................................3

1.2.1. LOGIDAS.............................................................................................................3

1.2.2. Karmex-Truck.......................................................................................................5

1.3. Présentation des méthodes...........................................................................................6

1.3.1. Méthode AMDEC.................................................................................................6

1.3.2. Méthode Pareto.....................................................................................................8

1.3.3. Méthode Ishikawa.................................................................................................9

1.4. Conclusion..................................................................................................................10

2. Chapitre 2 : Etude de l’existant et problématique.............................................................11

2.1. Introduction................................................................................................................12

2.2. Etude de l’existant......................................................................................................12

2.2.1. Etude des durées totales des pannes....................................................................12

VI
2.2.2. Analyse des modes de défaillance......................................................................13

2.2.3. Etude des coûts des pièces de rechange..............................................................17

2.3. Choix de la machine...................................................................................................18

2.4. Diagnostique de la machine.......................................................................................18

2.4.1. Méthode QQOQCCP..........................................................................................18

2.4.2. Méthode Ishikawa...............................................................................................18

2.5. Conclusion..................................................................................................................25

3. Chapitre 3 : Plan d’action et Approche d’amélioration....................................................26

3.1. Introduction................................................................................................................27

3.2. Mise en place de l’AMDEC machine........................................................................27

3.2.1. Analyse fonctionnelle.........................................................................................27

3.2.2. Description de la Cintreuse CRIPPA CA 525L..................................................32

3.2.3. Modélisation de l’AMDEC.................................................................................33

3.2.4. Application de l’AMDEC machine de la machine cintreuse..............................35

3.3. Conclusion..................................................................................................................44

Conclusion General...................................................................................................................45

Référence bibliographique........................................................................................................46

VII
Liste des figures

Figure 1.1 Logo de LOGIDAS...................................................................................................3

Figure 1.2 Clients LOGIDAS.....................................................................................................4

Figure 1.3 Logo KARMEX........................................................................................................5

Figure 1.4 Organigramme KARMEX.........................................................................................6

Figure 1.5 La démarche AMDEC...............................................................................................8

Figure 1.6 La démarche Pareto..................................................................................................9

Figure 1.7 Les 5M de Ishikawa.................................................................................................10

Figure 2.1 Diagramme Pareto...................................................................................................13

Figure 2.2 Diagramme N..........................................................................................................15

Figure 2.3 Diagramme t............................................................................................................16

Figure 2.4 Diagramme Nt.........................................................................................................17

Figure 2.5 Diagramme d'ISHIKAWA......................................................................................20

Figure 3.1 Cintreuse CRIPPA CA525 AH...............................................................................27

Figure 3.2 Cintreuse CRIPPA CA 525L...................................................................................28

Figure 3.3 Diagramme Bête a corne.........................................................................................28

Figure 3.4 Diagramme Pieuvre de la cintreuse.........................................................................29

Figure 3.5 Diagramme SADT...................................................................................................29

Figure 3.6 Diagramme SADT...................................................................................................30

Figure 3.7 Diagramme F.A.S.T................................................................................................31

VIII
Liste des tableaux

Tableau 1.1 Les produits LOGIDAS..........................................................................................4

Tableau 2.1 Durée totales des pannes dans l'ordre décroissant................................................12

Tableau 2.2 Regroupement des données...................................................................................14

Tableau 2.3 Fiabilité.................................................................................................................14

Tableau 2.4 Maintenabilité.......................................................................................................15

Tableau 2.5 Disponibilité..........................................................................................................16

Tableau 2.6 Coût des pièces de rechange.................................................................................17

Tableau 2.7 Méthode QQOQCCP............................................................................................18

Tableau 2.8 Solutions des problèmes des famille (5M)............................................................21

Tableau 3.1 Feuille Achat-machine..........................................................................................27

Tableau 3.2 Description des fonctions......................................................................................29

Tableau 3.3 Fiche technique de la cintreuse 525L....................................................................32

Tableau 3.4 Grille AMDEC......................................................................................................33

Tableau 3.5 Indice de fréquence...............................................................................................33

Tableau 3.6 Indice de gravité....................................................................................................34

Tableau 3.7 Indice de détection................................................................................................34

Tableau 3.8 Action Corrective & Préventive............................................................................35

Tableau 3.9 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Chariot positionneur...............................36

Tableau 3.10 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Tète de cintrage....................................40

IX
Liste des abréviations

5M : Matières premières, Main d’œuvre, Méthode, Matériel, Milieu

5S : Seiri (Organiser), Seiton (Bien rangé), Seiso (Propre et net), Seiketsu (Propreté),
Sshitsuke (Discipline)

AMDEC : Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leurs Criticités

CN : Machine Cintreuse

EPI : Equipement de Protection Individuelle

ET : Appareil d’étanchéité

F.A.S.T : en anglais : Function Analysis System Technic (Fonction analytique des system
technique)

FO: Machine four

FR: Fromage Sicken

MPM : Modèle de Processus Métiers

MSP : Maintenance Support Material

MTTR : en anglais : Mean Time To Repair, (temps moyen jusqu’à la réparation)

Pi : Durée de la panne

PR : Poste Lubrification Mufler

QQOQCCP : Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien et Pourquoi

SADT : en anglais : Structured Analysis and Design Technique (Analyse fonctionnelle


descendante

SMED : en anglais : Single Minute Exchange of Die (Minimiser les temps de changement
d’outils)

ST: Sertisseuse Anoflex.


Introduction générale

Dans l’industrie manufacturière actuelle, le rôle de la maintenance retient de plus en plus


l’attention. Les entreprises comprennent que la maintenance, lorsqu’elle est bien effectuée,
peut être un facteur stratégique pour atteindre leurs objectifs. Les dernières tendances de
l’entretien tendent vers l’approche prédictive, illustrée par le pronostic et les techniques
d’entretien.

Karmex étant une industrie tunisienne, a vu l’impact de la maintenance et l’amélioration


continue sur sa production, la diminution des coût opérationnel et l’avantage concurrentiel
quel peux en tirer. En conséquence, Karmex a sollicité l’aide de l’entreprise LOGIDAS
premier éditeur et intégrateur de progiciels de gestion intégrée en Tunisie, afin de satisfaire
ses besoins et garantir sa place sur le marché.

Afin d’accomplir leurs objectifs, Karmex et LOGIDAS nous ont affecté ce projet « AMDEC
Machine Cintreuse ». Le travail demander est la réalisation d’une analyse des modes de
défaillance, leurs effets et leurs criticités de la machine cintreuse CRIPPA CA 525L.

Ce rapport est organisé en trois chapitres dont les objectifs sont illustrés comme suite :

 Chapitre 1 : Définit le contexte général du projet en présentant les organismes Karmex
et LOGIDAS. Nous exposerons ensuite les outils et les méthodes qu’on va utiliser au
cours des prochains chapitre en vue de résoudre notre problématique.
 Chapitre 2 : Portera sur l’étude de l’existant et la problématique de ce projet, dont on
va effectuer une étude des durées des pannes, une analyse des modes de défaillance et
des coûts des pièces de rechanges. Mais aussi, le choix de notre machine en la
décrivant et en fessant son diagnostic.
 Chapitre 3 : Est consacrer à la mise en place d’un plan d’action et aux approches
d’amélioration de notre système, c’est-à-dire, l’analyse fonctionnelle, la modélisation
de l’AMDEC et enfin son application.

1
1. Chapitre 1 : Présentation de l’entreprise
et des méthodes
Conclusion General

1.1.Introduction

Au cours de ce chapitre, nous allons présenter, en premier lieu, l’organisme « LOGIDAS »


éditeur et intégrateur des systèmes ERP, ainsi que son client « KARMEX » société
industrielle exportatrice. En second lieu, nous présenterons une étude bibliographique sur les
approches qui seront utilisées tout au long de ce projet.

1.2.Présentation des entreprises

Le projet sera réalisé en collaboration avec LOGIDAS pour son client Karmex-Truck.

1.2.1. LOGIDAS
1.2.1.1. Généralité

LOGIDAS (le logo de l’entreprise est donné dans la Figure 1.1) a été fondée en 2004 et est le
premier éditeur et intégrateur de progiciels de gestion intégrée en Tunisie. Ses progiciels DAS
sont destinés pour les PME (petites et moyennes entreprises) et PMI (petites et moyennes
entreprises). LOGIDAS accompagne l'entreprise dans l'atteinte de l'excellence en répondant
au besoin de clarification des processus pour gérer l'ensemble de ses ressources. L'équipe
LOGIDAS est composée d'ingénieurs-conseillers aux entreprises, de développeurs, de
responsables du service client, d'équipes qualité et de formateurs qui s'adaptent à différents
types de projets.

Figure 1.1 Logo de LOGIDAS

1.2.1.2. Les activités de LOGIDAS

LOGIDAS fournit un soutien et des conseils pour l'industrie et les services, mais aussi des
formations pour les experts en affaires.

 Accompagnement et Consulting

LOGIDAS dispose des outils nécessaires pour éliminer les déchets, ce qui réduira l'efficacité
et les performances de l'entreprise, de l'unité de production ou du service. Elle accompagne
les entreprises et les industries dans le déploiement de la gestion allégée et aide à planifier le
chemin vers l'excellence opérationnelle.

3
Conclusion General

 Formations

LOGIDAS propose des formations certifiantes, afin que les ingénieurs, qu'ils soient salariés,
managers ou guides externes, puissent efficacement fournir des services aux entreprises
tunisiennes. L’entreprise forme des experts métier dans différents domaines de gestion sur la
certification DAS en offrant un soutien théorique et pratique pour DAS-ERP.

1.2.1.3. Les clients de LOGIDAS

Trouver de nouveaux clients est l'un des principaux objectifs de LOGIDAS pour augmenter
son chiffre d'affaires. En fait, l’entreprise doit poursuivre le gain des parts de marché pour
assurer son développement et sa pérennité. Par conséquent, obtenir des clients est crucial.
Ainsi, grâce à sa stratégie déployée, LOGIDAS a consolidé et établi avec succès des relations
bénéfiques avec ses clients (Figure 1.2).

Figure 1.2 Clients LOGIDAS

1.2.1.4. Les produits de LOGIDAS

Afin de répondre aux besoins des clients, LOGIDAS propose 3 produits principaux : DAS
ERP, DAS Education et KTA8320. Les produits LOGIDAS sont illustrés dans le tableau 1.1.
Tableau 1.1 Les produits LOGIDAS

Produits Fonction
DAS DAS DAS PROD est un progiciel de gestion de la production et de la chaîne
ERP PROD d'approvisionnement qui prend en charge les processus de la chaîne de création de

valeur. DAS PROD gère la chaîne logistique, de la réception des commandes aux
différents niveaux de gestion des stocks jusqu'à la livraison finale.

4
Conclusion General

Produits Fonction
DAS DAS MS permet de maintenir les ressources et équipements industriels, de gérer la
MS maintenance préventive, prédictive et curative et d'optimiser les stocks et les achats.
Un ensemble de solutions professionnelles couvre tous les besoins en matière de
DAS
comptabilité et de gestion financière, et possède toute la simplicité et la flexibilité
FICO
nécessaires pour faire de la solution un succès dans les PME.
DAS HR permet d'effectuer la gestion administrative du personnel, du recrutement au
DAS calcul des salaires et à l'édition électronique des documents liés aux déclarations
RH sociales. Ce module gère les vacances, les contrats et génère automatiquement des
documents comptables et financiers (paie, ordre de virement, etc.).
C’est un programme pédagogique dont le but est de former des apprenants (étudiants,
enseignants, clients, professionnels, revendeurs, etc.) sur DAS-ERP pour comprendre
DAS
comment gérer les entreprises (logistique de production et de gestion de la chaîne,
EDUCATION
gestion de la qualité, financière et comptable gestion, maintenance et gestion des
équipements, gestion des ressources humaines, gestion de la relation client, etc.
DAS KTA Le poste de travail KTA 8320, une nouvelle génération d'ingénieurs et de cadres
8320 supérieurs (pilote 4.0) sera formée sur la base de l'Industrie 4.0.

1.2.2. Karmex-Truck
1.2.2.1. Généralités

KARMEX S.A.R.L (Figure 1.3) a été créée en 1994 et est une entreprise privée qui exporte
entièrement des produits, située dans la zone industrielle de Grombalia. Elle est spécialisée
dans la fabrication de tuyaux flexibles à base de tuyaux métalliques spéciaux pour les
constructeurs automobiles. Ces tubes seront installés dans les flexibles et les raccords
hydrauliques du moteur. Elle compte 500 employés. KARMEX dispose de 4 sites : Karmex
TC, Karmex TRUCK, Karmex RECHANGE, et Karmex COUPE qui présente un fournisseur
interne des 3 autres sites

Figure 1.3 Logo KARMEX

La figure 1.4 montre l’organigramme de la société cliente Karmex.

5
Conclusion General

Figure 1.4 Organigramme KARMEX

1.2.2.2. Principaux clients de Karmex

Les Principaux clients de Karmex Truck sont : Continental et ses filiales CONTITECH Fluid,
CONTITECH Kechner (Allemagne), CONTITECH Technical Chemistry (Allemagne),
CONTITECH Anoflex (France).

1.3.Présentation des méthodes

Au cours de ce projet, nous avons utilisé plusieurs méthodes pour étudier et analyser nos
données et résoudre notre problématique

1.3.1. Méthode AMDEC

Nous allons présenter la méthode AMDEC en spécifiant sa définition, ses types, et ses étapes.

1.3.1.1. Définition AMDEC

L'acronyme AMDEC signifie Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur
Criticité. En fait, tout est clairement résumé dans une seule rubrique. Elle équivaut à la
méthode originale FMEA développée par la France dans l'armée américaine au début des
années 1940 puis utilisée par la NASA dans le cadre du programme Apollo.

6
Conclusion General

1.3.1.2. Types d’AMDEC

Il existe plusieurs types d'AMDEC, les plus importants étant :

 L’AMDEC-organisation : est applicable à différents niveaux de processus métier :


du premier niveau, y compris le système de gestion, le système d'information, le
système de production, le système du personnel, le système de marketing et le système
financier, jusqu'au dernier niveau.
 L’AMDEC-produit ou l’AMDEC-projet : est utilisée pour étudier en détail la phase
de conception du produit ou du projet.
 L’AMDEC-processus : convient aux procédés de fabrication. Elle est utilisée pour
analyser et évaluer la gravité de toutes les pannes potentielles causées par le processus
du produit. Peut également être utilisée dans les postes de travail.
 L’AMDEC-moyen (machine) : convient aux machines, outils, équipements et
appareils de mesure, logiciels et systèmes de transport internes.
 L’AMDEC-sécurité : est utilisée pour assurer la sécurité de l'opérateur dans le
processus à risque.

1.3.1.3. Les étapes de la méthode AMDEC

Cette méthode fait partie d'un processus en huit étapes (Figure 1.5). Comme de nombreux
programmes, il existe une phase de préparation qui comprend la collecte de données pour la
recherche, la mise en place de groupes de travail et la préparation de documents, de
formulaires et de logiciels.

7
Conclusion General

Figure 1.5 La démarche AMDEC

1.3.2. Méthode Pareto

La loi de Pareto nous a aidé à évaluer très rapidement quelles sont les machines prioritaires.

8
Conclusion General

1.3.2.1. Définition de la méthode Pareto

Vilfredo Pareto, né en 1848, un économiste italien, a mis en évidence à travers plusieurs


études, que dans son pays, 20% des personnes possédaient 80% des richesses. Durant les
années 40, un ingénieur, Joseph Juran cite la loi des 80/20 facilitant la séparation entre le
"vital few" (les 20% à fort impact) et le "trivial many" (les 80% restant). Une distribution qui
semble "naturelle".

En effet, par identification, ce principe se vérifie dans de nombreux domaines. La plus part
des résultats ou des impacts, sont dus à une minorité des causes.

1.3.2.2. Comment construire un diagramme 20-80 ?

La mise en œuvre consiste à construire un graphique représentant un classement de données.


La démarche présentée ci-dessous est illustrée par la figure 1.6. Un outil bien adapté pour
réaliser facilement les diagrammes. 

Recensez les Ajoutez le


Classez les Ajoutez le
données nombre
items cumul
observées d'observations

Ajoutez le Ajoutez le Construction


pourcentage pourcentage du diagramme

Figure 1.6 La démarche Pareto

1.3.3. Méthode Ishikawa

Le diagramme d’Ishikawa est un outil favoriser pour toute entreprise faisant face à une crise.

1.3.3.1. Définition de la méthode Ishikawa

Le diagramme d’Ishikawa, également appelé diagramme de causes et effets ou aussi


diagramme en arêtes de poisson, est un outil de résolution de problème d’entreprise. Conçu
par Kaoru Ishikawa, ce diagramme prend la forme d’une arête de poisson avec plusieurs
branches. On y retrouve l’effet, le problème que l’entreprise doit faire face, à la tête et les
causes sont modélisées sur les branches. Les « 5 M », représente chacune une constituante de
l’entreprise.

9
Conclusion General

1.3.3.2. Les 5 M du diagramme d’Ishikawa

Les causes d’un problème son représenter sur la figure 1.7 peuvent être regroupées en cinq
catégories, les 5 M :

Méthode : Processus de production du produit ou service. La recherche et


développement.

Matière : Les matériaux utilisés pour la production du bien .

Milieu : Le contexte concurrentiel, l’état du marché.

Matériel : Les machines, le parc informatique et les logiciels. L’ensemble des


équipements qui servent à apporter de la valeur ajoutée au matériau de base .

Main-d’œuvre : Les collaborateurs et l’ensemble des interventions humaines (la RH).

Figure 1.7 Les 5M de Ishikawa

1.4.Conclusion

Dans ce chapitre, nous avons effectué en premier partie un aperçu global sur les entreprises
d’accueil LOGIDAS & KARMEX. Enfin, nous avons abordé dans une deuxième partie une
présentation des méthodes qu’on va utiliser au cours de notre travail.

Nous allons présenter dans le chapitre suivant le cadre de notre projet tout en élaborant une
étude de l’existant sur la machine bien spécifique tout en décrivant la problématique à
surmonter.

10
2. Chapitre 2 : Etude de l’existant et
problématique
Conclusion General

2.1.Introduction

Dans ce chapitre, nous présenterons la méthode de sélection d'une machine pilote pour notre
projet, y compris l'amélioration de la convivialité et la mise à jour de la politique de
maintenance préventive interne de l'entreprise. Dans la première partie de ce chapitre, nous
étudierons les durées totales des pannes, une analyse de défaillance et enfin le coût des pièces
de rechange. Ensuite, nous choisirons la machine de notre étude. Finalement, nous utiliserons
différents outils de diagnostic pour déterminer les principales raisons du manque de
disponibilité de notre machine afin d'en déduire les attentes du projet et son orientation de
développement.

2.2.Etude de l’existant

Dans le cadre de l’amélioration continue et l’augmentation de la productivité, la direction de


KARMEX a proposé ce projet afin de réduire les risques de défaillances et de maximiser le
taux de disponibilité des machines.

2.2.1. Etude des durées totales des pannes

Nous avons étudié la durée totale des pannes avec la méthode Pareto pour déterminer la
machine la plus critique de l’entreprise.

Les équations de la méthode Pareto :

 Durée totale des pannes = ∑ Pi


 Cumulée = ∑ Pi +1
Cumulée i
 %Cumulée = ×100
Totalesdes pannes

Le classement des durées totales des panne des machines est représenté dans le tableau 2.1 :
Tableau 2.2 Durée totales des pannes dans l'ordre décroissant

Durée
Code %
totale des Cumulée
machine Cumulée
pannes

FR-04 703 703 27,5


FO-04 659 1362 53,28
CN-23 254 1616 63,22
FR-28 180 1796 70,26
ET-05 168 1964 76,83

12
Conclusion General

Durée
Code %
totale des Cumulée
machine Cumulée
pannes

FR-26 121 2085 81,57


FR-32 120 2205 86,26
CN-25 89 2294 89,74
ET-11 70 2364 92,48
ET-14 59 2423 94,79
ET-07 56 2479 96,98
FR-25 29 2508 98,12
ST-17 29 2537 99,25
ET-04 19 2556 100

Le diagramme Pareto de la figure 2.1 suivant a été déduit par suite du tableau 2.1

Figure 2.8 Diagramme Pareto

Le diagramme Pareto a démonté qu’il y a 5 machines qui ont une durée de totales panne
élevés ; FR-04, FO-04, CN-23, FR-28 et ET-05.

 Par conséquence, ces cinq machines sont les causes des 80% du total des pannes.

13
Conclusion General

2.2.2. Analyse des modes de défaillance

On a utilisé la feuille Histo-Truck pour analyser les modes de défaillance des machines au
cours des six dernières années.

Temps Totale de panne


Indice de maintenabilité : MTTR¿
Nombre de panne

 Le tableau 2.2 regroupe les machines, le nombre de défaillances N, les temps d’arrêt
des machines Nt et la moyenne des temps d’arrêt t :
Tableau 2.3 Regroupement des données

Nombre de Temps d’arrêt des


Machine MTTR t
défaillances N machines Nt

F0 12 659 509

FR 6 450 706,33

ET 18 357 317,5

CN 5 343 343

 La fiabilité (tableau 2.3) :

Tableau 2.4 Fiabilité

Machine Nombre de défaillances N Cumule (Ordre Croissant) % cumule

CN 5 5 12,19512195

FR 6 11 26,82926829

FO 12 23 56,09756098

ET 18 41 100

La figure 2.2 représente le diagramme N - Fiabilité

14
Conclusion General

Figure 2.9 Diagramme N

 Interprétation du diagramme N – Fiabilité :

Les machines ayant la fiabilité la plus faibles (nombre de pannes le plus élevé) sont :
l’appareil d’étanchéité (ET) et le four (FO).

 Maintenabilité (tableau 2.4) :

Tableau 2.5 Maintenabilité

MTTR Cumule (Ordre


Machine MTTR t % Cumule
Croissant)
ET 317,5 317,5 16,92584083

CN 343 660,5 35,2110799

FO 509 1169,5 62,34573495

FR 706,33 1875,83 100

La figure 2.3 représente le diagramme t - Maintenabilité


15
Conclusion General

Figure 2.10 Diagramme t

 Interprétation du diagramme t – Maintenabilité :

Les machines ayant la maintenabilité la plus faibles (MTTR le plus élevé) sont : le four (FO)
et la formeuse (FR).

 Disponibilité (tableau 2.5) :

Tableau 2.6 Disponibilité

Les temps d’arrêt des


Machine Cumule (Ordre Croissant) % Cumule
machines Nt

CN 343 343 18,9607518

ET 357 700 38,69541183

FR 450 1150 63,57103372

16
Conclusion General

FO 659 1809 100

La figure 2.4 représente le diagramme Nt – Disponibilité

Figure 2.11 Diagramme Nt

 Interprétation du diagramme Nt – Disponibilité :

Les machines ayant la disponibilité la plus faibles (temps d’arrêt le plus élevé) sont : le four
(FO) et la formeuse (FR).

2.2.3. Etude des coûts des pièces de rechange

Le tableau 2.6 montre le coût des pièces de rechange pour le four, la machine de formage et la
cintreuse.
Tableau 2.7 Coût des pièces de rechange

Formeuse (FR) Cintrage (CN) Four (FO)

Coût des pièces de 20 633 TND 18 950 TND 334 804 TND


rechanges

17
Conclusion General

 Les pièces de rechange du Four sont supérieures aux autres machines, après, on a
celle de la machine Formeuse et enfin celle de la Cintreuse

2.3.Choix de la machine

Le responsable de KARMEX et l’équipe maintenance nous ont conseillé de nous concentrer


sur la machine Cintreuse même si elle n’est pas la plus critique de l’entreprise comme on l’a
démontré dans l’étude de l’existant. Alors nous concentrons notre travail sur la machine
Cintreuse.

2.4.Diagnostique de la machine

Après avoir fait l’étude de l’existant et fixer notre choix su la machine Cintreuse. Nous allons
diagnostiquer la machine Cintreuse avec les méthodes ; QQOQCCP, ISHIKAWA.

2.4.1. Méthode QQOQCCP

Le tableau 2.7 présente la méthode QQOQCCP :


Tableau 2.8 Méthode QQOQCCP

Question Réponse
Pourquoi ? Combien ? Comment ? Quand ? Où ? Quoi ? Qui ?

Service Maintenance

Maximiser le taux de disponibilité de la machine Cintreuse

KARMEX

De 2017 à 2020

Mise en place d'un AMDEC machine

Diminuer le coût d'indisponibilité

Diminuer le coût de non-fonctionnement

Améliorer le taux de disponibilité


Diminuer le nombre de panne
Réduire le taux d'indisponibilité

18
Conclusion General

2.4.2. Méthode Ishikawa

On a mis en évidence toutes les causes profondes et les causes possibles d'un grand nombre de
problèmes de défaillance de la machine avec le diagramme Ishikawa. Les causes de ce
problème sont réparties dans cinq catégories, comme le montre la figure 2.5.

On a également, traité ces derniers en élaborant les solutions possibles pour les résoudre
(tableau 2.8).

19
Conclusion General

20
Conclusion General

Figure 2.12 Diagramme d'ISHIKAWA

21
Conclusion General

Tableau 2.9 Solutions des problèmes des famille (5M)

Famille
Problèmes Solutions à mettre en place Solutions recommandés 
des 5M

Vérifier la matière utilisée.

Assurer un contrôle qualité de la matière


Matière première non conforme ------------------------------------------ première.

Ajouter des agents de contrôle qualité à la


réception.
Matière

PF non conforme ----------------------------------------- Assurer un contrôle qualité.

Mettre en place une grille de sélection des


Rupture de la matière première ------------------------------------------
fournisseurs.

Mauvaise distribution des matériaux ----------------------------------------- Former les opérateurs.

22
Conclusion General

Famille
Problèmes Solutions à mettre en place Solutions recommandés 
des 5M

Etablir une gamme de maintenance


préventive.

Gestion de l’affectation des techniciens


maintenance.

Manque de maintenance ------------------------------------------

Former les opérateurs pour faire toute


sorte de diagnostic.
Matériel

Mise en place de procédures de réglage.

Taux d’utilisation élevé Mise en place d’une AMDEC machine. ------------------------------------------

Manque d’outils de nettoyage ------------------------------------------ Etablir une gamme de nettoyage.

23
Conclusion General

Famille
Problèmes Solutions à mettre en place Solutions recommandés 
des 5M

Manque du personnel Recruter des nouveaux opérateurs.


Main d’œuvre

Manque de compétence Former les opérateurs.


--------------------------------------
Mauvaise planification Assurer des réunions hebdomadaires.

Fournir des équipements de protection


Accident de travail industrielle (EPI).
Former et informer les opérateurs.

Manque de gestion des stocks des


------------------------------------------
pièces de rechange Mettre en place un système de gestion de la
maintenance assisté par ordinateur.
Manque d’un logiciel de suivi en temps
------------------------------------------
réel
Méthode

Manque de standards d’inspection ------------------------------------------ Assurer des contrôles quotidiens.

Pas de distinction entre les opérations


------------------------------------------ Appliquer la méthode SMED.
internes et externes

Maintenance ------------------------------------------ Application de la méthode 5S.

24
Conclusion General

Famille
Problèmes Solutions à mettre en place Solutions recommandés 
des 5M

Manque de gestion des stocks des Mettre en place un système de gestion de la


------------------------------------------
pièces de rechange maintenance assisté par ordinateur.

Hygiène de vie atelier Application de la méthode 5S.


Milieu

------------------------------------------
Milieu encombré ------------------------------------------ 

Mauvaise ergonomie du lieu de travail ------------------------------------------ 

 On a hiérarchisé ces causes en fonction de leur impacte et de la capacité de l’entreprise à pouvoir agir sur ces causes pour améliorer le
taux de défaillance de la machine Cintreuse.

25
Conclusion General

2.5.Conclusion

Dans ce chapitre, nous avons effectué, tout d’abord, l’étude de l’existant de l’entreprise, en
élaborant des études ; étude des durées totales des pannes avec la méthode Pareto pour
déterminer les machines qui cause 80% du totale des pannes, mais aussi, une analyse des
données de défaillance des machines pour déduire quelles sont les machines avec une
fiabilité, maintenabilité et disponibilité les plus grande, on a finis notre étude avec une étude
des coûts qui nous a permis de connaitre les coûts des pièces de rechange de chaque
machines. Ensuite, grâce à l’étude de l’existant on a pu choisir la machine dont on va traiter la
problématique de la mise en place d’un AMDEC machine. En dernier, nous avons fait le
diagnostic de cette dernière pour mieux analyser ses problèmes avec les méthodes
QQOQCCP et la méthode ISHIKAWA.

Dans le prochain chapitre, nous allons mettre en place un AMDEC machine pour la machine
Cintreuse pour améliorer son taux de disponibilité.

26
3. Chapitre 3 : Plan d’action et Approche
d’amélioration
Conclusion General

3.1.Introduction

Pendant ce chapitre, nous allons élaborer un plan d’action et exposer notre approche
d’amélioration, en mettant en place l’AMDES machine, ce qui va nous aider à réduire le taux
de défaillance de notre machine Cintreuse. Mais avant l’application de l’AMDEC machine,
on va faire son analyse fonctionnelle, la description de la machine Cintreuse, en dernier, on va
modéliser l’AMDEC machine en établissant les indices de criticité.

3.2.Mise en place de l’AMDEC machine

La mise en place d’un AMDEC machine exige une analyse fonctionnelle, une description de
la machine et la détermination des grilles de criticité.

3.2.1. Analyse fonctionnelle


3.2.1.1. Généralité

Karmex a trois machines cintreuse dans son atelier, leurs code, désignation, date d’entrée,
opération et famille sont données par le tableau 3.1.
Tableau 3.10 Feuille Achat-machine

Code- Date Famille


Matricule Désignation Opération
Machine Entrée Machine
Cintreuse CRIPPA
CN-21 16756 Déc-10 Cintrage Numérique
CA525 AH
Cintreuse crippa
CN-23 19954 Nov-13 Cintrage Numérique
CA525L
Cintreuse CRIPPA
CN-25 25294 01/03/2017 Cintrage Numérique
CA 525L
 La machine 16756 est représenté dans la figure 3.1,
 Les machines 19954 et 25294 sont représenté dans la figure 3.2.

Figure 3.13 Cintreuse CRIPPA CA525 AH

28
Conclusion General

Figure 3.14 Cintreuse CRIPPA CA 525L

3.2.1.2. Bête a corne


Nous avons réalisé une bête a corne (figure 3.3), tout d'abord pour formuler le besoin sous
forme d’une fonctions simples.

Figure 3.15 Diagramme Bête a corne

3.2.1.3. Diagramme pieuvre

Nous avons fait, le diagramme pieuvre de notre machine cintreuse représenter par la figure
3.4, et on a fait la description de ces fonctions ; fonction principal et secondaire de notre
système, dans le tableau 3.4.

29
Conclusion General

Figure 3.16 Diagramme Pieuvre de la cintreuse


Tableau 3.11 Description des fonctions

3.2.1.4. Schéma fonctionnel

La figure 3.5 représente le schéma fonctionnel de cintreuse.

Figure 3.17 Diagramme SADT

30
Conclusion General

3.2.1.5. Diagramme SADT

Le diagramme SADT est représenter sur la figure 3.6.

Figure 3.18 Diagramme SADT

31
Conclusion General

3.2.1.6. Digramme F.A.S.T

La figure 3.7 présente le diagramme F.A.S.T de notre machine Cintreuse CRIPPA CA 525L.

Figure 3.19 Diagramme F.A.S.T

32
Conclusion General

3.2.2. Description de la Cintreuse CRIPPA CA 525L

La 525L est une cintreuse de la famille Linear, conçue et fabriquer par l’entreprise Italienne
« CRIPPA ». Sa fonction principale est le cintrage des tubes métalliques à différents degrés
qui permet de réaliser les formes de tube complexes dont lesquelles le double sens de cintrage
est requis.

Le tableau 3.3 regroupe la fiche technique de la cintreuse 525L :


Tableau 3.12 Fiche technique de la cintreuse 525L

Catégorie Caractéristique technique


Sens de cintrage Droit ou gauche reconfigurable
Matériau Acier
Diam. max. tube Jusqu'à Ø 25x2mm
Modèle CNC Siemens 840D sl
Nombres axes CNC 5
Rayon max. cintrage 150mm
Longueur utile max. 1500/2900mm
Vitesse de cintrage 300°/sec
Précision de cintrage +/-0,05°
Vitesse axe Y 71m/min
Précision avance +/-0,05mm
Puissance installée 13kW
Poids de la machine 2100kg
Dimensions hors tout H/L/P 1600x1350x3890mm
3.2.3. Modélisation de l’AMDEC
3.2.3.1. Grille AMDEC

Le tableau 3.4 représente la grille de l’AMDEC machine qu’on va replier grâce au données
récolté et les analyses de notre machine, sans oublier les cotations des critères qu’on
déterminera dans la prochaine partie.
Tableau 3.13 Grille AMDEC

Date
AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE Phase de
de Page :
l'anal LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE fonctionnement :
yse
Système : Sous-Ensemble Nom :

33
Conclusion General

Action
Criticité Correc
tive

Fréquence

Détection

Criticité
Gravité
Eléme Foncti Mode de Cause de la Effet de la Détecti
nt on défaillance défaillance défaillance on

                     

                     

3.2.3.2. Cotation des critères

 Indice de fréquence : est coté dans le tableau ci-dessous (tableau 3.5)

Tableau 3.14 Indice de fréquence

Désignation Description Echelle

Fréquence très faible 1 Défaillance /an 1

Fréquence faible 1 Défaillance /Semestre 2

Fréquence moyenne 1 Défaillance /trimestre 3

Fréquence forte 1 Défaillance /mois 4

 Indice de gravité : est coté dans le tableau ci-dessous (tableau 3.6)

Tableau 3.15 Indice de gravité

Désignation Description Echelle


Aucune influence sur le
Gravité mineure 1
fonctionnement de la machine
Gravité moyenne Pas d’atteinte à la santé 2
Une intervention de longue durée
Gravité majeure 3
Blessure
Une intervention de longue durée
Gravité catastrophique et coûteuse Atteinte grave à la 4
santé du personnel

 Indice de détection : est coté dans le tableau ci-dessous (tableau 3.7)

34
Conclusion General

Tableau 3.16 Indice de détection

Désignation Description Echelle

100 % Détection de la cause de


Détection assurée 1
défaillance

Détection possible Signe facilement détectable 2

Détection plus délicate Signe difficilement détectable 3

Détection impossible Défaillance indétectable 4

 Indice de criticité : s’obtient en multipliant les trois indices précèdent soit ce de la


fréquence, gravité et la détection 

 C=F ×G × D

3.2.3.3. La hiérarchisation

La hiérarchisation permet de classer les modules de défaillance et d’organiser leur traitement


par ordre d’importance en suivant une échelle de criticité.

L’entreprise utilise pour l’AMDEC machine un seuil de criticité de 16 (C=16)

3.2.3.4. Recherche des actions préventives et correctives

Après avoir déterminer la hiérarchisation, on a pu choisir grâce au seuil de criticité les types
de maintenance qu’on va effectuer. Représenter dans le tableau 3.8.
Tableau 3.17 Action Corrective & Préventive

Niveau de criticité Types de maintenance


C< 16 Maintenance Correctives
C ≥ 16 Maintenance Préventives

3.2.4. Application de l’AMDEC machine de la machine cintreuse

L’application de l’AMDEC machine regroupe l’analyse fonctionnelle, la description de notre


machine et la modélisation de l’AMDEC ; le classement des différents modes de défaillances
potentielles d’après les indices de criticité, la recherche des actions préventives et correctives
et la hiérarchisation.

35
Conclusion General

Notre système Cintreuse CRIPPA CA 525L est composée de deux sous ensemble ; Chariot
positionneur et Tète de cintrage, dont on illustrer un AMDEC machine pour bien analyser leur
mode de défaillance de chaque sous-ensemble.

 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Chariot positionneur (Voir Tableau 3.9),


 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Tète de cintrage (Voir Tableau 3.10).

36
Conclusion General

Tableau 3.18 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Chariot positionneur

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Chariot positionneur
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

Une viscosité trop La couronne est


Transformer Dégagement de 1 3 2 6 Changer de la
Cavitation de la élevée noircie
l’Energie électrique chaleur pompe
Pompe pompe Viscosité inférieure Usure des pièces 1 3 2 6
en Energie
hydraulique Lubrifiant non Lubrification des
hydraulique Arrêt machine Alarme 1 4 1 4
conforme pompes
Transmettre le Usure de la tige Micro-rayure Fuite d'huile 1 3 2 6 Remplacer le vérin
Vérins Fuite
mouvement Usure du flexible Dysfonctionnement …. 1 4 3 12 Réparer le flexible
Défaillance électro-
Transmettre l'huile Pas de transfert Arrêt de l'unité …. 2 3 3 18 PR : électro-aimant
aimant
vers les différents
Conduits
composant de la MSM : gamme de
Fuite Usure des joints Arrêt machine …... 1 4 4 16
machine visite 1/mois
MPM : gamme de
Régulateur de Régler la pression Fatigue du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 3 2 12
Fuite visite 1/mois
débit des fluides
Casse du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 4 2 16 PR : Ressort
Surcharges Surchargement du Multimètre
3 3 2 18
opérationnelles moteur Usure prématurée numérique
Moteur
Commander les des composants MSM : gamme de
asynchrone Mauvais
pompes électriques et Outil laser visite 1/mois
triphasé Alignement alignement de
mécaniques d'alignement 1 3 3 9
incorrect l'arbre du moteur
d'arbre
avec la charge
Moteur à Commander la Courant sigma Passage des Déclenchement Oscilloscope 1 1 1 1 MSM : gamme de

37
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Chariot positionneur
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

courants sigma au mystérieux de


travers des circuit dû à un
courant continue rotation portable 4 voies visite 1/mois
conducteurs de courant de la terre
terre de protection
Lubrification
Problème de
Galets de Assurer le inadéquate ou Testeur de 3 3 2 18 MSM : gamme de
Usure des galet lubrification
redressement redressage du tube incorrecte vibrations visite 1/mois
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
Lubrification
Assurer la Problème de
Galets µinadéquate ou Testeur de 3 3 2 18 MSM : gamme de
translation du tube Usure des galet lubrification
d’entrainement incorrecte vibrations visite 1/mois
sur l'axe X
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
Ajuster la distance Lubrification
Problème de Testeur de
Volants de entre les galets inadéquate ou 3 3 3 27 MSM : gamme de
Blocage du volants lubrification vibrations
réglage inferieur et incorrecte visite 1/mois
supérieur Fatigue du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 4 1 8
Lubrification
Problème de
Diminuer le inadéquate ou Testeur de 3 3 2 18 MSM : gamme de
Galets Usure des galet lubrification
frottement incorrecte vibrations visite 1/mois
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
MPM : gamme de
Fatigue du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 3 2 12
Pistons Entrainer les vérins Fuite visite 1/mois
Casse du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 4 2 16 PR : Ressort
Guides à Gide tous les Usure des Problème Tensions d'arbre Testeur de MSM : gamme de
vibrations
2 3 2 12
roulement mouvements des roulement mécanique induites visite 1/mois

38
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Chariot positionneur
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

Lubrification
Problème de
inadéquate ou 3 3 2 18
axes lubrification
incorrecte
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
Indiquer la position
initiale du chariot Erreurs de justesse
positionneur
Indiquer la position Les valeurs sont
Détection par
Capteurs de d’enclenchement incorrectes par MSM : gamme de
Défectueux Erreurs de fidélité comparaison à des 3 3 3 27
positionnement du moteur rapport aux valeurs visite 1/mois
seuils
hydraulique caractéristiques.
Indiquer la fin de
course du chariot Erreurs de précision
positionneur
Donner la limite de Les valeurs sont Erreurs de justesse
Détection par
Capteur de translation de l’axe incorrectes par Erreurs de fidélité MSM : gamme de
Défectueux comparaison à des 3 3 3 27
rotation de X (+) x dans le sens rapport aux valeurs visite 1/mois
Erreurs de précision seuils
positif caractéristiques.
Donner la limite de Les valeurs sont Erreurs de justesse
Détection par
Capteur de translation de l’axe incorrectes par Erreurs de fidélité MSM : gamme de
Défectueux comparaison à des 3 3 3 27
rotation de X (-) x dans le sens rapport aux valeurs visite 1/mois
Erreurs de précision seuils
négatif caractéristiques.
Augmentant
Définir les actions à Fonctionnement Interférences
Microcontrôleur Dysfonctionnement Alarme 1 3 1 3 l'isolation
mettre en place irrégulier électriques
électrique

39
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Chariot positionneur
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

Les valeurs sont Erreurs de justesse


Mesurer de la Détection par
incorrectes par Erreurs de fidélité MSM : gamme de
Codeur rotatif longueur de Défectueux comparaison à des 3 3 3 27
rapport aux valeurs visite 1/mois
translation Erreurs de précision seuils
caractéristiques.
Interruption Arrêt 2 3 1 6
Régler la puissance Les valeurs sont La résistance ne Changer le
Contacteur Défectueux
de résistance incorrectes par fonctionne plus contacteur
Contacteur-Mano 3 4 4 48
rapport aux valeurs
caractéristiques.

40
Conclusion General

Tableau 3.19 AMDEC machine du Sous-Ensemble : Tète de cintrage

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Tète de cintrage
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

Une viscosité trop La couronne est


Transformer 1 3 2 6
élevée noircie Dégagement de Changer de la
l’Energie Cavitation de la
Viscosité chaleur pompe
Pompe électrique en pompe Usure des pièces 1 3 2 6
inférieure
Energie hydraulique
Lubrifiant non Lubrification des
hydraulique Arrêt machine Alarme 1 4 1 4
conforme pompes
Transmettre le Usure de la tige Micro-rayure Fuite d'huile 1 3 2 6 Remplacer le vérin
Vérins Fuite
mouvement Usure du flexible Dysfonctionnement …. 1 4 3 12 Réparer le flexible
Transmettre Défaillance PR : électro-
Pas de transfert Arrêt de l'unité …. 2 3 3 18
l'huile vers les électro-aimant aimant
Conduits différents
MSM : gamme de
composant de la Fuite Usure des joints Arrêt machine …... 1 4 2 8
visite 1/mois
machine
MPM : gamme de
Régulateur de Régler la pression Fatigue du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 3 2 12
Fuite visite 1/mois
débit des fluides
Casse du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 4 2 16 PR : Ressort
Surcharges Surchargement du Multimètre
3 3 2 18
opérationnelles moteur Usure prématurée numérique
Moteur
Commander les Mauvais des composants MSM : gamme de
asynchrone Outil laser
pompes Alignement alignement de électriques et visite 1/mois
triphasé d'alignement 1 3 3 9
incorrect l'arbre du moteur mécaniques
d'arbre
avec la charge
Moteur à Commander la Courant sigma Passage des Déclenchement Oscilloscope 1 1 1 1 MSM : gamme de

41
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Tète de cintrage
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

courants sigma au mystérieux de


courant travers des circuit dû à un
rotation portable 4 voies visite 1/mois
continue conducteurs de courant de la terre
terre de protection
Transforme le
mouvement de
Usure prématurée
translation du Usure de la Jeu dans la Testeur de Changer la
Crémaillère des composants 2 3 2 12
vérin en crémaillère crémaillère vibrations crémaillère
mécaniques
mouvement de
rotation
Lubrification
Problème de
Diminuer le inadéquate ou Testeur de 3 3 2 18 MSM : gamme de
Galets Usure des galet lubrification
frottement incorrecte vibrations visite 1/mois
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
MPM : gamme de
Fatigue du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 3 2 12
visite 1/mois
Entrainer les
Pistons Fuite
vérins
Casse du ressort Arrêt machine Contacteur-Mano 2 4 2 16 PR : Ressort

Problème Tensions d'arbre


Gide tous les 2 3 2 12
Guides à Usure des mécanique induites Testeur de MSM : gamme de
mouvements des
roulement roulement Problème de Lubrification vibrations visite 1/mois
axes 3 3 2 18
lubrification inadéquate ou

42
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Tète de cintrage
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

incorrecte
Problème d'usure Usure normale 4 3 2 24
Les valeurs sont Erreurs de justesse
Indique la position incorrectes par Erreurs de fidélité Détection par
Capteurs de MSM : gamme de
de blocage de Défectueux rapport aux comparaison à des 3 3 3 27
positionnement visite 1/mois
tube valeurs Erreurs de précision seuils
caractéristiques.
Les valeurs sont Erreurs de justesse
Donne la limite de
incorrectes par Erreurs de fidélité Détection par
Capteur de rotation de l’axe z MSM : gamme de
Défectueux rapport aux comparaison à des 3 3 3 27
rotation de Z (+) dans le sens visite 1/mois
valeurs Erreurs de précision seuils
positif
caractéristiques.
Les valeurs sont Erreurs de justesse
Donne la limite de
incorrectes par Erreurs de fidélité Détection par
Capteur de rotation de l’axe z MSM : gamme de
Défectueux rapport aux comparaison à des 3 3 3 27
rotation de Z (-) dans le sens visite 1/mois
valeurs Erreurs de précision seuils
négatif
caractéristiques.
Microcontrôleur Dysfonctionnement Alarme 1 3 1 3 Augmentant
Définir les actions Fonctionnement Interférences
l'isolation
à mettre en place irrégulier électriques
électrique
Codeur rotatif Défectueux Les valeurs sont Détection par 3 3 3 27 MSM : gamme de
Mesurer l'angle Erreurs de justesse comparaison à des
incorrectes par visite 1/mois
de rotation rapport aux seuils
Erreurs de fidélité
Mesurer l'angle valeurs Erreurs de précision
caractéristiques.

43
Conclusion General

Phase de
Date de AMDEC MACHINE : ANALYSE DES MODES DE DEFAILLANCE DE LEURS EFFETS ET DE LEUR CRITICITE Page : 4
fonctionnement
l’analyse :
: Normal Nom : Karmex
10/05/2021 Système : Cintreuse CRIPPA CA 525L Sous-Ensemble : Tète de cintrage
Criticité C= 16 Action Corrective

Fréquence

Détection
Criticité
Gravité
Mode de Cause de la Effet de la
Elément Fonction Détection
défaillance défaillance défaillance

de cintrage
Interruption Arrêt 2 3 1 6
Régler la puissance Les valeurs sont La résistance ne Changer le
Contacteur de résistance
Défectueux incorrectes par fonctionne plus Pieces rebuté 3 4 4 48 contacteur
rapport aux valeurs
caractéristiques.

44
Conclusion General

3.3.Conclusion

Dans ce chapitre, on a réalisé l’analyse des modes de défaillance, leurs effets et leurs criticités
de notre machine cintreuse CRIPPA CA 525L. Tout d’abord, on a fait son analyse
fonctionnelle ; sa bête a corne, diagramme pieuvre, schéma fonctionnel diagramme SADT et
F.A.S.T. Ensuite, on a décrit la cintreuse en présentant ses caractéristiques techniques. Suit à
cela, on a modélisé l’AMDEC machine, en fixant les échelles de nos indices de criticité
(fréquence, gravité, détection, criticité). Enfin, on a appliqué l’AMDEC machine sur les sous-
ensembles (chariot positionneur, tète de cintrage) du système.

45
Conclusion General

Conclusion General

Le travail que nous avons effectuée dans notre rapport, était sur l’étude de la cintreuse
CRIPPA CA 525L, à qui on a réalisé une analyse des modes de défaillance, leurs effets et
leurs criticités, dont le but d’améliorer ces performances de production, et de diminuer son
taux de défaillance et son taux de non-disponibilité.

En premier lieu, il était impératif de connaitre l’environnement dans lequel on aillait résoudre
sa problématique, mais aussi, les méthodes et les outils qu’on allait utiliser. En second lieu,
on a fait l’étude de l’existant et la problématique afin de, déterminer la machine critique de
l’entreprise Karmex. En outre, on a exploité nos données dont le but de procédé à des études ;
étude de durée des pannes avec la méthode Pareto, analyse des modes de défaillance pour
déterminer le taux de fiabilité, maintenabilité et la disponibilité des machines, et l’étude des
coûts des pièces de rechange. Mais encore, on a diagnostiqué notre machine critique en
appliquant les méthodes QQOQCCP et Ishikawa. En dernier, on a achevé notre projet, en
implantant un plan d’action pour améliorer notre système à l’aide de la méthode AMDEC
machine.

Ce rapport, ainsi fait, nous a procuré d’énorme avantage sur l’application de nos cours
théoriques qui sont devenus pratiques. En effet, il nous a permis d’assimiler les méthodes et
les processus industriels.

En perspective, le travail fait peut-être poursuivi en réalisant la prise d’actions préventives et


faire la réévaluation de la criticité pour pouvoir adapter les actions si c’est nécessaire.

46
Référence bibliographique
« Le diagramme d’Ishikawa : définition, principe et exemple ». Le Blog du Dirigeant,
https://www.leblogdudirigeant.com/diagramme-ishikawa/. Consulté le 16 mai 2021 à 10h05.

Travail d’étude bibliographique.

http://lim.univ-reunion.fr/staff/panelli/4_teaching/5_biblio/index.html. Consulté le 16 mai


2021 à 10h10.

Méthode des 20-80 ou loi de pareto : comment faire ?

 https://www.manager-go.com/gestion-de-projet/dossiers-methodes/la-methode-des-20-80.
Consulté le 16 mai 2021 à 10h11.

« [XLS] Modèle sur le planning de charge de production sous Excel à


télécharger ». cours-gratuit.com,

https://www.cours-gratuit.com/modeles-excel/modele-sur-le-planning-de-charge-de-
production-sous-excel/startdown. Consulté le 16 mai 2021 à 10h16.

Industrialisation 3.

http://jackadit.com/index.php?page=indus3. Consulté le 16 mai 2021 à 10h45.

MTBF, MTTR indicateurs de la maintenance.


http://chohmann.free.fr/maintenance/mtbf_mttr.htm. Consulté le 16 mai 2021 à 10h50.

« Méthode QQOQCP : définition, exemple, tableau pour résoudre les problèmes


professionnels |

Appvizer ». appvizer.fr, /magazine/operations/gestion-de-projet/methode-qqoqcp. Consulté le


16 mai 2021 à 11h00.

Log in.

https://lucid.app/users/login?referredProduct=lucidchart. Consulté le 16 mai 2021 à11h20.

Braham, Ghaith. Application de La Méthode AMDEC (Analyse Des Modes de


Défaillance, de Leurs Effets et de Leur Criticité) : Cas de Leoni AG ((Failure Mode Effects
and Criticality Analysis (FMECA) Methodology Applied to Leoni AG)). www.academia.edu,
Conclusion General

https://www.academia.edu/13797677/Application_de_la_M
%C3%A9thode_AMDEC_Analyse_des_modes_de_d
%C3%A9faillance_de_leurs_effets_et_de_leur_criticit
%C3%A9_cas_de_Leoni_AG_Failure_mode_effects_and_criticality_analysis_FMECA_meth
odology_applied_to_Leoni_AG_. Consulté le 16 mai 2021 à 11h50.

Linear - 925LE | Crippa Cintreuses et Façonneuses.

https://www.crippa.it/fr/925le.html. Consulté le 16 mai 2021 à 12h05.

TUBE 2016 : trois nouveautés en cintrage et façonnage chez CRIPPA.


https://www.machine-outil.com/actualites/t105/a6396-m-crippa.html. Consulté le 16 mai
2021 à 13h00.

48

Vous aimerez peut-être aussi