Vous êtes sur la page 1sur 263

1

Orazio Valenti

L’AIGLE D’OR

De Bharat à Eugenio Siragusa


Notes bibliographiques d’un fis spirituel
2

RETOUR AUX SOURCES

Le Soleil se levait à l’occident, lorsque le fleuve alimentait les mers.


Puis, le fleuve se tourna vers l’orient, vers la nouvelle aube choisie par la Divine Sagesse.
Tu m’as accordé de Te servir, O mon Maître, jusqu’à maintenant, en cet épilogue des
générations passées. L’extase sans temps s’en est allée là où soufflait le vent glacial des
blancs horizons, afin de mieux réchauffer le frisson des âmes et de courir, avec plus
d’impatience, pour retrouver la Lumière d’un Temps Lointain.
Et c’est ainsi que le Soleil, d’un lieu situé à mi-course entre l’occident et l’orient de
l’humanité, là où tout est né et où chaque destin se détermine, ce Soleil de Sicile fleurant
bon les senteurs mêlées de parfum d’oranger, de vapeurs de l’Etna et de fleur de sel, m’a
réveillé, afin de rendre témoignage de Ton Œuvre Divine et Immortelle.
Illumine me vibration tout au long du chemin, O Aigle Johannique de la Roseraie Solaire,
afin que je puisse satisfaire à la Piété de l’accomplissement.

« Dans les derniers temps, Je remplirai de gloire


la voie de la mer, le pays qui est au-delà du
Jourdain, la Galilée des Gentils ».
Isaïe 8/23
3

INTRODUCTION

Quelle est la limite entre une voie de l’Extase et une autre ?


La Porte de la sublimation.
Comment dépasser le voile de la Nature Mère ? L’Amour infini de notre demeure
terrestre ? Ses beautés indescriptibles, les sentiments les plus profonds, qui ont
alimenté l’inspiration des artistes, poètes et philosophes...?
Ce n’est pas dans le devenir conscient limité au niveau intellectuel que s’ouvre le
sésame des nouvelles dimensions. L’esprit se nourrit d’autres valeurs éternelles,
au-delà de ce système de vibration, où les sens n’existent plus. Une autre nature
nous attend où ni la température, ni la lumière, ni le temps et ni l’espace n’ont
plus de limites.
Quand on commence à vivre d’Eternel et d’Infini, c’est alors que le sourire
mélancolique de notre conscience effleure à peine les ondes de cette dimension
d’aubes et de déclins, d’angoisses sans réponse, et qu’il caresse l’âme fatiguée de
mille vies, en la prenant par la main, pour la conduire au Père, au réveil de
chaque pensée.
A quoi bon écrire ce livre ? Je vous fais don de moi-même et non de l’humain.
Je vous donne ce qui sort à travers moi à cause d’une volonté de réveil, pour moi
et pour vous tous qui aimez cette syntonie et qui me comprenez.
Soyez capables d’être vous-mêmes !
Soyez semblables à l’ouverture de votre désir d’aimer, qui est attente et
accomplissement. Retournez au point infini, générateur de votre souffle, à travers
chaque aube que le destin amène.
Dans ce travail, j’explique que mon Maître est l’Esprit Divin de Jean émané par le
Père du Système Solaire ou Poimandres.
Eugenio est l’instrument sensible de Poimandres et il en reflète continuellement
l’enseignement, ainsi que l’inspiration dans sa vie pratique quotidienne. Mes pas
et quelques aspects de ma vie à ses côtés sont sans doute parmi les pires, mais
c’est le seul encadrement pur et simple par lequel je réussis à décrire sa vie. Il me
pardonnera.
Le mélange du présent et du passé n’a pas de sens historique, mais il est
l’exemple d’une aspiration à un continuel présent, pour rendre témoignage au
Feu de la Sublimation qui brûle dans l’âme de chaque initié.
Je n’ai pas mis la liste des anciens écrits d’Eugenio, soit parce que d’autres l’ont
déjà fait, soit parce que je n’ai pas le goût des archives, dès lors que je désire
communiquer l’esprit qui en anime l’écoute du Verbe et la lecture extatique pour
celui qui, comme beaucoup d’autres, est touché par les rayons du Soleil d’Amour.
L’Amour de la Conscience est Patience infinie.
Etre en Dieu signifie aimer comme Lui aime et aimer les autres pour eux-mêmes.
Ce n’est ni faiblesse, ni implication, mais détachement dans la catharsis
momentanée de la souffrance, qui offre la consolation par les plans de la Justice,
l’expression maximale d’Amour, parce qu’elle est la conscience du Vrai Supérieur,
ni «leçon» ni «punition».
Si je t’aime, je te suis proche, à te pousser vers le réveil, à chaque pas, avec
patience infinie. Si je n’ai pas cela, je suis ignare, présomptueux, je vis moi aussi
dans la haine et je ne poursuis pas la lumière.
Le matérialiste pense qu’il peut en profiter, mais pour le Sage, tous les moyens
sont bons pour enseigner. Et lorsque la conscience de l’agresseur s’éveille, il
4

comprend qui était le vrai ingénu de l’Esprit. L’ingénuité matérielle est une force
que je porte en moi et qui me fait vivre l’éternelle jeunesse. Jean dit: «Les Fils du
Soleil ne vieillissent jamais».
De temps en temps, je recevais des impulsions intérieures qui m’indiquaient où
me concentrer, et de quoi me souvenir du passé et du futur. Un guide astral qui
s’est réfléchie en tensions d’âme... particulièrement à travers des dédoublements
en rêve:
6-’77: ...Eugenio m’appelle en astral, il me dit d’un air sérieux de copier ses
anciens écrits. Je lui dis que je connais déjà les discours sur le Tout de
Poimandres. Souriant, il me conseille de n’en point parler, ce sont des
autoréalisations.
3-‘94: ...je reçois le prix olympique du triple saut, un plateau contenant une
plume et autre chose. Je n’attache pas d’importance au prix, mais je recueille la
plume sous un cylindre de lave...
9-‘94: ... je me trouve avec un groupe de personnes et je découvre dans un angle
du bord de mer un gros squelette de barque et un homme qui ramasse ses filets.
Cette figure s’illumine d’une couleur or et devient une lumière aveuglante; je me
sens attiré et je m’en vais, en laissant tout. C’était Eugenio. A peine suis-je arrivé
que tout s’éteint et redevient naturel. Eugenio m’accueille et me parle...
8-‘95: ... je me présente, appelé, devant Eugenio (comme dans un dédoublement
de 1973 dans lequel il m’avait appelé pour me donner des instructions à côté du
Consolateur, puis m’avait ordonné de me mettre en position pharaonique, il me
salue et je me réveille dans mon lit)....Maintenant, il me dit de prendre un calepin
orange et me pose des questions sur la conscience psychologique, planétaire et
universelle. Pendant que je réponds correctement et avec sérénité, je m’éveille...
... tout de suite après, je me rendors et je découvre un groupe de voleurs avec un
coffret contenant beaucoup de bijoux. Je reconnais tout de suite le corindon avec
la gravure de l’aigle d’Eugenio; je le prends, ainsi qu’un diamant. Je cours
immédiatement chez Eugenio et je me souviens que c’est la troisième fois que je
lui rapporte la bague perdue. Je suis heureux.
9-’96 : ...Nous étions dans la pénombre et Jésus me parlait.
Je me souviens de cette phrase : « Le lieu de la purification se trouve dans un
certain endroit du désert où le sable est blond doré ».
Un petit peu plus tard, le visage d’Eugenio m’apparaît, illuminé, souriant et un
peu penché, et il me dit :
« Ecrivons notre Evangile ». Je lui réponds, en montrant ma main à
tous : « C’est toi qui l’écris, moi je n’y mets que la main et la plume ». Il continue à
sourire.

C’est au mois d’août, en Sicile, que me revient la mémoire des faits, des
réalisations, des dynamismes spirituels de mon instructeur, mon Père Spirituel.
C’est comme la brise qui apaise doucement à l’ombre d’un olivier et qui secoue
l’âme en la reportant aux anciens moments des sereins enseignements, dans
l’harmonie des gestes et la profondeur des paroles, qui éclairent la voûte de
l’Univers visible et invisible, et donnent le temps de comprendre, au cours de
cette vie et des vies futures.
Une brise qui apporte, d’une autre manière, les mêmes odeurs que celles
provenant, avec la chaleur étouffante, des figues et des cigales. Et il te semble
étrange que de cette atmosphère suffocante se régénère un léger vent aussi frais,
avec le parfum intense de la Sicile éternelle.
5

Et tandis que tu relâches ta résistance à la chaleur accablante, tu t’assieds sur


un petit mur de pierres de lave millénaires, tachées de lichens orange et,
poussant un long soupir, ton regard va, au-delà des abrupts aux tiges
desséchées, se perdre d’enchantement dans le bleu de la mer Ionienne.
L’Ionienne ! Criblée de petits points blancs, elle t’inonde d’émotions qu’aucune
salinité n’a jamais pu effacer.
Alors mes pensées tremblent d’angoisse, hors du temps, et se laissent bercer par
les rayons subtils filtrant à travers les frondaisons, et je m’en remets à Lui, au
Père Divin qui m’a toujours poussé, toujours appelé à me réveiller, à savoir et à
Le servir. Et je me retrouve moi-même, et je ne voudrais plus me détacher de ce
Songe de la Réalité.
Tu m’as accordé de te rester proche encore une fois, Aigle de Jean, même si je ne
le mérite pas et en suis indigne, et tu m’accordes d’écrire sur toi, sur ton Œuvre
Eternelle, sur les sanglots que ton Esprit Solitaire de Voyageur Cosmique a versés
le long des sentiers de cette humanité terrestre, en apportant, par la vibration de
ton être et de tes paroles, la Coupe de la Sagesse d’Hermès, douce comme les
ailes d’une Colombe de Lumière, juste comme le regard de l’Aigle Créateur et
ferme comme ses serres invisibles, tendre d’Amour sublime, comme la brise tiède
qui régénère les déserts du Nord.
Ainsi, prostré devant la sphère infinie de la Lumière Blanche et Noire, je tracerai
avec sévérité ces pages dans lesquelles j’ai dû, plusieurs fois, me forcer à diviser
quelque chose qui ne peut être divisé, pensant que j’aurais mieux fait de tout
concentrer vers l’Un des manifestations infinies. Je laisse ce travail de logique
intuitive au lecteur.
Il est tard dans la soirée, à Valverde, et je soupe en compagnie d’Eugenio. Les
nombreux amis qui viennent chaque jour parler, pour savoir ou par simple
curiosité, sont partis. Quand le silence s’installe de nouveau, dans ces chambres
de travail et d’archives, la paix revient, libre d’animosité indiscrète, et seules
restent les pensées et les présences élevées.
Tandis qu’il est en train de peler un hareng-saur sur son assiette, Eugenio
s’arrête en l’observant, sérieux, mais en regardant plus loin que le poisson, plus
loin que le décor environnant. Alors que je cherche à percevoir ses pensées, il se
retourne et dit, se référant au poisson : « Il m’a parlé et m’a dit : Mange-moi,
mange-moi, autrement comment pourrais-je alimenter mon éternité ! »
Je n’ai pas d’autre réaction que de rester immobile devant la synthèse d’une telle
conception cosmique et, pendant que nous continuons à souper dans un serein
silence, je repense à notre première rencontre.
C’était en octobre 1969 ; je travaillais comme reporter photo et un journaliste
m’appela pour aller interviewer un homme qui « parlait avec les martiens », à S.
Maria La Stella.
Tout le contexte de l’arrivée, du colloque ironique du journaliste, des revues, des
messages et de la correspondance n’arrivèrent pas à me transmettre ce quelque
chose qui, au contraire, se mit à travailler dans ma mémoire, tels la simplicité de
la petite chambre, le parfum d’ouvrage, et l’élégance intérieure qui transparaissait
à travers ses expressions de réaction contre le scepticisme, le visage du
Consolateur et cet appel qu’Eugenio m’adressa, sans me parler ni même me
regarder. Un an après, en août 1970, j’y retournai, pour ne plus rien oublier,
mourant petit à petit de mon passé, en éteignant chaque doute et incertitude.
La première phrase qu’il me dit, en me regardant dans le cœur et dans l’aura
supérieure, fut « la vérité est en toi ». Et la première rencontre astrale en demi-
6

sommeil, que je fis avec nos frères provenant d’autres planètes, consista en
l’observation de deux plates-formes ellipsoïdales accostant sur la terrasse d’Aci
Castello, où j’habitais, et d’où sortirent deux d’entre eux. Je m’approchai en les
priant de m’aider « Je voudrais tant travailler pour vous, à côté de vous » leur dis-
je attristé, et ils me répondirent doucement avec sérieux : « Oui, mais quand tu te
seras réalisé », puis ils partirent à grande vitesse.
C’était lors d’après-midi inondés de soleil estival que je montai les premières fois
d’Aci Castello à S. Maria la Stella, en courant et le cœur battant. Souvent j’y
retrouvais d’autres personnes, assises en cercle sous le grand mûrier blanc, à
côté du puits. Alors, j’écoutais et parfois je demandais la permission de prendre
quelques figues de l’arbre qui se trouvait au bas du jardin.
Rares étaient les fois où, au contraire, je me trouvais seul et l’extase de mon
esprit compénétré par les profondeurs de la vérité universelle qu’il ramenait en
surface dans la mémoire de mon âme était telle, que je restais bouche bée comme
un enfant. Mon corps gisait et il m’était difficile de revenir dans ma dimension
humaine, à mes fonctions terrestres !
J’avais toujours la joie de l’aider en de nombreux petits travaux domestiques,
d’archives ou de correspondance.
Lorsqu’on était en groupe, il déroulait parfois les dessins tantriques des
révélations du Triangle d’Emeraude et du Triangle d’Or; mais il répondait
d’habitude aux nombreuses questions.
Les moments particuliers étaient lorsque je le trouvais en train d’écrire; et
aussitôt, avec une harmonie transcendante il lisait, en manifestant un
émerveillement humain pour ce qu’il avait écrit et distillant, en même temps, les
concepts d’une conscience ultérieure. Et ces rayons solaires qui, petit à petit, me
montraient comment ciseler ma coupe, devinrent d’éblouissants ruisseaux de la
Source Infinie, lorsqu’il me remit entre les mains, et dans le cœur, ses écrits
antiques.
C’est alors que fut scellée pour toujours la rencontre de mon ancienne mémoire
initiatique qui, avec beaucoup de difficultés, avait lutté pour se libérer de ses
voiles, dans cette vie, avec angoisse et larmes de désespoir.
Pour ce que j’aurais dû faire (et je n’ai fait presque rien de ce que j’aurais pu et
dû faire), c’est comme si le destin m’avait chargé d’épreuves et de croix
inimaginables.
Maintenant, après les 26 dernières années de ma vie passées au service fraternel
de Ceux qui nous guident depuis les espaces extérieurs, je ressens la volonté
toujours plus impétueuse de laisser mon témoignage, la tendresse de mon plus
intime sourire.
Je laisserai au chercheur silencieux le soin de trouver une explication rationnelle.
Je ne veux ni ne peux faire de connexions infinies. La conquête de la conscience
ne nous est pas offerte sur le dos d’autrui. Au contraire ce plateau hermétique, ce
cratère d’or en fusion, nous est offert : c’est à chacun de nous d’avoir la volonté
de s’y plonger.
7

Né à Catane le 25 mars 1919, Eugenio à peine marié, vint habiter à la Via


Concezione n o 7, à côté de la Place des Martyrs, où il reçut la compénétration. Il
compléta son premier réveil et donna le départ de son œuvre à S. Maria la Stella
derrière le petit autel de Via S. Giovanni, où se trouve la statue de la Madone de
l’Etoile, jusqu’en 1970.
La plus grande partie de son activité divulgatrice, comprenant les rencontres, la
correspondance et les voyages, se fit de sa maison de Valverde, Via S. Giovanni
XXIII no 3, jusqu’en 1976. Le développement de l’œuvre, entre temps, s’était
répandu sur toute la planète, et différents collaborateurs l’amplifièrent par des
conférences, des opuscules et des transmissions télévisées. De son habitation
actuelle à Nicolosi, il laissa successivement toujours plus de son activité aux
mains de ses collaborateurs, pour se dédier aux activités des plans astraux. La
seconde moitié du XXème siècle commençait, lorsque se produisit, le 25.3.1952,
dans l’esprit d’Eugenio, un changement de sa personnalité. Un éclair dans le ciel
serein, tel le rayon éblouissant qui investit Paul de Tarse. Mais Eugenio racontait
souvent, dans l’intimité, qu’il avait été suivi depuis l’enfance par des aides
invisibles particulières. Puis, durant les deux années précédant ses 33 ans, une
série d’interrogations et de recherches intérieures se posèrent déjà dans son
esprit.
Il relevait qu’en lui, la personnalité X était morte et qu’elle avait été substituée par
la personnalité Y, à travers le rayon de lumière contrôlé.
Bien que la compénétration d’Y lui fit débuter soudainement son autoréalisation,
l’instrument de l’élément physique et mental, eut besoin de onze années de
préparation. De toute façon, dès les premiers instants, sa Nouvelle Conscience
s’éleva toujours davantage vers la dimension de la mémoire universelle, sous la
directive de l’Esprit Consolateur, en révélant les plus hauts secrets de la
Conscience Cosmique par des écrits et des dessins, et en faisant de lui une
nouvelle personnalité, qui œuvra comme Annonciateur.
Le 25 Mars, pour les Chrétiens, est le jour de l’Annonciation et c’est aussi le
second nom d’Eugenio : Nunzio (ndt : annonciateur).
Il voyageait continuellement en astral, allant à l’El Dorado, sur le Soleil
Christique Manifesté et sur le Soleil Secret où réside le Père-Poimandres, puis
nous accordait une très légère partie de la Connaissance, rapportée un peu dans
les pages de ce livre.
Ces pages qui sont comme une fable et dans lesquelles la valeur de la vie est
considérée comme inestimable. C’est comme un songe dans lequel l’amour
fraternel pour chaque particule de la création n’a ni limites, ni conditions. Celui
qui n’accepte pas d’entrer dans le château enchanté de sa propre essence
immortelle fera bien de rester insouciant. Mais pour celui qui a le courage d’aimer
son prochain comme le Maître Jésus nous a aimés et d’oser entreprendre le
chemin de la connaissance de soi-même, il est bon qu’il rende à Dieu ce qui est à
Dieu.
8

Chapitre I

DISCOURS DE LA DIVINE SAGESSE


9

Discours de la Divine Sagesse à partir de 1952

POIMANDRES A EUGENIO

« Sache, mon Enfant, qu’il n’est point utile de créer de nouvelles copies de ces enseignements,
dictés par la Divine Conscience Universelle, dans le seul but d’alimenter la curiosité humaine. Un
tel enseignement ne peut être répété inutilement.
Que ceci fasse réfléchir ceux qui oseraient chercher ici un passe-temps ! ! !
Ceux-là, mon enfant, ne savent pas encore le poids qui gravite en toi, ni ne connaissent l’ampleur
infinie de ton œuvre.
Ils cherchent, avec anxiété, la voie de la maturité et ils voudraient lutter pour se détacher de la
matière et des attraits qu’elle offre.
Lorsqu’il est donné, avec ton consentement, à ceux qui s’approchent du sentier de la vérité UNE,
de déplacer le centre de leur personnalité de l’extérieur vers l’intérieur, nous sommes présents à un
tel colloque, afin qu’advienne la purification.
Eliminez tous vos soucis et concentrez-vous profondément dans la méditation ! »

Aux yeux de l’Esprit, l’Art Céleste ne demeure point muet.


Le Verbe silencieux étreint et entraîne les justes qui savent pleurer et croire.
« Le René »
Au siècle, Siragusa Eugenio
Année 1952
10

LE VERBE SILENCIEUX DE LA DIVINE CONSCIENCE UNIVERSELLE

Discours étincelants
Oh, œuvre terrestre, quelle immense ombre obscure se trouve en ton sein, dense de subtile fausseté,
d’orgueil insensé et inutile !
Que vaut votre édifice, ô hommes, s’il est stérile de Lumière Spirituelle et d’amour mystique, s’il
est amorphe de vérité très pure et de sens savant ?
Que vaut-il, ô hommes, si le plus vrai de tous les bonheurs vous échappe et cependant vous
tourmente ?
Quelles sont les vraies richesses qui aspirent à rejoindre vos âmes, prisonnières de l’ombre
trompeuse qui empoisonne la vie d’art maléfique et de souffrance intense ?
Quelle réalité peut-elle vous donner si vous fuyez les connaissances extérieures qui la rendent
sacrée, face à toutes les consciences de la création ? Quelle vérité voulez-vous apercevoir si vos
yeux sont saturés de matérialisme dense ?
Vous ne pourrez rien concevoir de bien si votre nourriture est viciée par l’égoïsme, père de tous les
maux et force opposée au bien.
Seul un terrible monstre pourrait prendre forme avec une telle œuvre dénuée de scrupule, et jamais
votre front ne pourrait être illuminé par le bien suprême de l’esprit et de ses éternelles vérités
d’amour et de justice.
Et ne croyez pas, ô hommes, que tout s’arrête à la fin de la vie. Et que jamais les meilleurs
n’accueillent avec un sens aussi obscur la naissance et la mort de toutes les créatures, puisqu’une
telle conviction vous entraînerait dans le plus ténébreux de tous les abîmes, dans le vide du vide.
Sachez que la vie n’est autre qu’un moyen qui concède aux mortels la possibilité d’évoluer en
effaçant, par la visualisation de l’œuvre du bien, chaque résidu mauvais de l’obscur passé. C’est
cela la vie, mes chers, et ce n’est pas la seule vérité qui en jaillit, puisqu’en elle de nombreux
mystères sont celés aux yeux du profane.
Profane oui, et pardonnez-moi si j’utilise un tel terme, qui ne frappe pas moins que la vôtre mon
atavique conscience.
Mais le meilleur temps pour les meilleures connaissances ne peut s’arrêter ainsi, de même que ne
s’arrêtent pas les plus claires tentatives de la Sagesse Céleste qui, aux siècles des siècles, a toujours
révélé à chaque instant le pouvoir de la Vérité Une, ceinte de l’auréole de la Conscience
Universelle.
Et il est utile de vous dire, avec bonheur, qu’un tel temps est l’annonce d’un temps meilleur pour
lequel il est nécessaire que l’homme commence finalement à comprendre que le principe de son Etre
vrai ne réside pas dans la densité de son corps. Même s’il participe à l’activité interne de
l’enveloppe matérielle, ce principe est hors du corps dense de la matière ; ce n’est certainement pas
de son vouloir puisque, lui aussi, souffre plus que nous, en étant le meilleur résultat de nous-
mêmes, une partie de nous sur le sentier de l’Eternelle Vérité de la Conscience Planétaire, lié encore
à ce moi qui est en lutte entre le bien et le mal, entre les ténèbres et la Lumière.
Cependant, pour pouvoir comprendre entièrement le dur chemin que parcourt la Lumière Divine
afin de rejoindre son but, il faut vous pénétrer dans les discours suivants : lors d’un temps très
lointain, un tel principe, qui est l’Etre véritable, la très pure qualité de l’Eternel Dieu, rejoignait
dans la plus absolue immobilité, la profonde vision du bien non créé et du bien créé en absorbant,
avec sa splendeur Divine, toutes les vibrations que la lumière elle-même émettait, avec les
caractéristiques les plus sublimes de toutes les félicités. Sa nature, lumière très pure de conscience
11

universelle, est contrainte de muter pour réaliser l’œuvre créatrice, en vertu de cette Loi Elevée qui
gouverne le devenir continuel de la Régénération.
C’est pourquoi, la splendeur de la qualité Divine est obligée, pour devenir consciente, de se
précipiter dans le tourbillon d’un ensemble d’autant de splendeurs.
De ce tourbillon naît le dur chemin d’une expérience qui, même au début, contraint la splendeur à
perdre sa qualité originale de lumière très pure et d’immobilité absolue, amenant une méthode
d’adaptabilité dans les nouvelles qualités acquises par la nouvelle conscience d’être. Sa lumière
varie d’intensité, tantôt trop claire tantôt plus opaque, mais n’est plus aussi resplendissante
qu’au début.
Le chemin continue pendant des millions et des millions d’années avec le seul espoir de toucher le
fond pour ensuite remonter, et pour toujours, éternellement. Ainsi, après avoir atteint la sphère de
la Conscience planétaire, la splendeur est de nouveau contrainte d’attendre la dernière épreuve, la
plus significative, puisqu’elle est la plus dure de toutes les connaissances vécues.
Ce chemin héroïque amène la splendeur dans la sphère des vertus de la Conscience Planétaire, où
règne en souverain le sens Divin de l’Amour et de la Justice, auréolés par cinq autres vertus, armes
de défense pour celui qui est destiné à aller jusqu’au bout vers l’espérance suprême de l’éternel
retour. C’est la dernière épreuve, le dernier envol vers l’expérience plus tragique de la descente,
dont le fond apparaît comme un sentier ténébreux sans espoir aucun, un abysse d’obscurité très
visqueuse où s’agite la première enveloppe enfermant la plus dense de toutes les matières. Et nous
voici devant la plus dure de toutes les expériences vécues, où la réalité n’est autre que pesanteur
ténébreuse, qui réduit jusqu'à l’impossible les qualités de la splendeur Divine.
Mais l’espoir s’enflamme, devient géant, franchit l’espace et le temps, car les ailes de l’ascension
immortelle se sont ouvertes à jamais, pour l’éternité.
Et voici le monde, notre monde qui sait plus et mieux que nous, étant lui aussi une créature de la
Conscience Universelle de Dieu : créature de l’éternelle Lumière qui opère et espère comme ceux
qui, pour elle et vers elle, ont touché le fond pour retrouver la Grande Espérance. Il est inutile que
je vous parle des trois denses vies matérielles que la splendeur divine de notre être vrai a dû
parcourir pour acquérir l’enveloppe humaine ; car un Etre trois fois grand, qui maintenant est
Esprit Solaire, me réconforte avec Sa Divine Sagesse, par le Très Haut Vouloir du Sacré Collège
des Sept Esprits de Dieu, et achève mieux que moi, avec un art consommé, cette lourde tâche. Par
la grâce de l’autorisation qui m’a été accordée, je me limiterai donc à vous parler en ces lignes,
avec l’espoir que votre raison n’ait point à vous trahir.
12

« DE LA TRANSMUTATION DE LA PRECIEUSE MATIERE AU VEGETAL. DU


VEGETAL A L’ANIMAL PAR METAMORPHOSE. ET ENFIN, AVEC UN ART
CONSTRUCTIF TRES ELABORE, LES TROIS REGNES DANS L’ENVELOPPE
HUMAINE. »

Le temps de pouvoir comprendre cette vérité à fond n’est pas encore venu mais, dans le futur,
lorsque l’homme aura atteint la dilatation maximale de sa conscience individuelle, le voile tombera
et chaque procédé secret renfermant le mystère du Sang et de la Chair deviendra une vérité claire.
Soyez-en certains.
Ce premier discours se veut d’être une vision compréhensible du Sentier où la Lumière éternelle de
l’Esprit met en mouvement la marche de l’œuvre divine, et où les splendeurs de Sa Conscience
universelle font naître toute l’harmonie infinie de Son art créateur, à travers les sept Sphères de
tous les Cieux du Céleste Royaume de l’Intelligence Supérieure de Dieu.
Mon souci est que cette première vision puisse être comprise puisque, en elle, se nidifie le souffle de
toutes les réflexions que l’esprit des Sages chercheurs de la Vérité Suprême, de leur propre Etre
Divin, doit pouvoir émouvoir dans le sens souhaité, afin que l’Arche de la Connaissance Suprême
soit révélée; comme une larme brillante, elle renferme la perle de toutes les vérités de l’amour
brûlant d’Absolu, omniprésent en toutes les créatures et en toutes les choses visibles et invisibles,
manifestées et non manifestées, avec la Puissance et la Gloire incommensurables de Ses éternelles
Lois Créatrices.
Et maintenant, mes chers, restons un peu dans notre monde pour observer avec un regard différent
la pure réalité de cet Etre éternel, avec la certitude indiscutable qu’un jour non lointain, même
cette écorce, qui emprisonne encore, dans sa densité, la splendeur de notre pureté Divine, tombera
et pour toujours, pour l’éternité.
Certitude indiscutable, dis-je, parce que ce jour attendu devra venir, afin que se réalise la gloire
des Ames devenues conscientes de monter par le Sentier de l’éternel Retour, qui conduit à Dieu.
Ce jour viendra et, sur le visage las de cette généreuse Mère la Terre, il ne restera rien d’autre que
la seule image de tous les sourires et de tous les pleurs, de toutes les joies et de toutes les douleurs,
de toute une époque qui nous aura vu lutter avec ténacité, dans le seul et unique espoir
d’emprunter le chemin conduisant vers l’antique demeure du plus haut des Cieux.
Quel temps est nécessaire pour que l’homme puisse finalement se connaître lui-même, son véritable
Etre immortel, besoin n’est point de le savoir, puisque dès le commencement de sa première
expérience en ce dense monde, il a toujours imprimé, dans l’Aura de son humaine conscience, la
sublime vérité de son Etre réel.
La religiosité, avec laquelle l’intérieur s’est élevé, à travers une lutte continuelle vers l’apparence
extérieure, en libérant de la domination de la dense matière la vive lumière de la divine qualité,
n’occupait pas, dans son principe évolutif, la même position dans laquelle elle nous apparaît
aujourd’hui. La Conscience Planétaire n’a pas toujours eu, devant elle, la même conscience
individuelle et collective Humaine.
Au début, à l’âge atavique, notre Etre divin se trouva complètement dans l’ombre du matérialisme
visqueux et perdit, dans le lent sommeil de la condensation qui l’enveloppait, la conscience des
qualités précédentes, acquises durant la descente qui devait le muter de Divin à humain. L’homme,
vu dans sa vraie essence divine, ne fut pas créé sur la terre, mais bien au ciel, où il a toujours
existé, en Lumière Très Pure de Conscience Universelle, en DIEU.
13

Il faut que l’homme connaisse ce qu’est, en réalité, la vraie valeur de la dernière manifestation de
la Conscience Planétaire, avec laquelle il nous a été permis d’ôter un des trois voiles qui,
aujourd’hui encore, couvre notre raison d’une subtile ombre dogmatique, par la faute de ceux qui
ont réduit la puissante Voix de DIEU au silence.
Il serait bon que ceux-là changent d’avis, car le Verbe de DIEU ne connaît pas d’autre but que le
Sien et il n’est concédé à personne de celer la Lumière de Sa Suprême Volonté par une quelconque
activité terrestre.
Celui qui a soif de Son Amour doit être désaltéré de très pure vérité, afin qu’il n’ait pas à ressentir
l’immense vide qui menace d’avilissement l’œuvre de la vie terrienne. Tel est le grand vouloir du
Ciel et jamais un seul instant ne passe sans que cette suprême force illumine de Lumière
resplendissante ce que les autres assombrissent de denses ténèbres.
A quoi a servi le Divin avènement de Jésus ?
Aujourd’hui encore, mes chers, après bien les 1954 années qui nous distancent d’un tel royal Génie
de la Conscience Universelle de Dieu, aujourd’hui encore il y a des aveugles et des sourds,
inconscients et délaissés, qui avancent à tâtons dans l’obscurité, dans l’immense brouillard des
plus épaisses ténèbres du mal, malgré l’éternelle splendeur qui illumine le Verbe Omniprésent du
Très Haut Père Céleste.
Mais, un jour pas très lointain, la Conscience Universelle montrera une fois encore, à travers
l’éternel Génie de Son incommensurable Amour de la Justice, le nouveau Sentier sur lequel toutes
les créatures marcheront en voyant et en écoutant, pleinement conscientes de Son Etre réel et
emplies de lymphe spirituelle, le Christ, le Prince de la Divine Sagesse, le Jugement de la
Conscience Universelle de DIEU.
Et le nouveau Réveil de la Conscience Humaine se réalisera, comme par le passé, montrant ainsi
que l’ascension de notre Etre divin ne peut s’arrêter, mais peut simplement ralentir le pas, et cela
non par la faute de la Conscience Supérieure, mais je dis bien, par la faute de ceux qui
comprennent mal ou même ne comprennent pas encore que DIEU est en nous et que nous sommes
en Lui et que, hors du temps et de l’espace, nous ne sommes pas restés seuls un bref instant durant
cette dure expérience terrienne.
Permettez-moi de leur dire : cherchez, ô créatures, de toute la force de votre foi, agrandissez et
dilatez l’Aura de votre conscience par les bonnes œuvres, méditez avec une ferveur spirituelle à
chaque pas sur votre chemin terrestre, détournez-vous de l’ombre inutile du bien matériel excessif
qui est trompeur, qui tourmente et corrompt le Bien suprême qui est en vous ; aimez-vous et
secourez-vous dans un sublime élan spirituel et vous vous apercevrez que vous n’aurez pas cherché
en vain.
Ils sont nombreux ceux qui, entourés et entraînés par les plus éphémères caresses du mal, ne font
que se priver de cette Lumière qui donne, plus qu’aucune autre caresse, un grand soulagement et
d’immenses joies.
Que vous apporte, très chers amis, que vous vaut-il de connaître seulement ce qui vous procure une
pesante amertume, de vous emprisonner dans l’ombre trompeuse des plus pâles illusions ? A quoi
cela sert-il de fuir le bien éternel de la splendeur spirituelle qui est le seul à pouvoir vous donner la
paix et la sérénité, la liberté et la joie d’une réalité très pure, d’une sage conscience illuminant de
réconfort chaque instant qui vous soulève en haut vers DIEU ?
Ecoutez, leur dis-je, écoutez votre très humble serviteur qui sent s’agiter à l’intérieur de votre âme
le Verbe silencieux du Très-Haut, avec La Suprême Conscience de Son Savoir infini, qui grave,
avec un sublime art céleste l’œuvre immense de Son éternelle Pensée et que moi, misérable serviteur
14

de Ses serviteurs, j’accueille avec une profonde et inconcevable vénération, pour L’aimer et Le
servir.
Réveillez-vous, ô mortels, car l’heure tant attendue arrive, et Son Règne, avec tous Ses Elus,
viendra sur la terre pour juger notre œuvre par le CHRIST, Prince Savant de la JUSTICE
Céleste.

Je dis à celui qui m’écoute :


Je suis l’un et l’autre et je suis une seule chose.
Je suis Celui qui fut, qui est et qui sera.
Je fus BHARAT, le Trois fois Grand, et aussi Jean je fus.
Je dis encore :
Le temps de celui qui fut sous le nom de Jean est passé, et je n’étais pas comme je suis
aujourd’hui. Il fut dans la cinquième et même dans la sixième race-mère humaine et il accomplit
diverses choses, en des temps divers et en différentes personnes.
Je me souviens bien de ce que j’exprime, et c’est l’Un et aussi l’Autre qui parlent.
Puisque je suis et que je me souviens bien d’avoir été adorateur de l’esprit dans la cinquième et
aussi dans la sixième race-mère humaine, ne soyez pas pris par le doute et soignez aussi bien
l’amour de l’esprit que les plaies de votre corps, car il est semblable aux rayons du Soleil Savant, il
pénètre et illumine chaque chose créée par la Pensée de DIEU.
Si vous n’ouvrez pas l’autre porte et que vous vous réjouissiez de ne tenir qu’une seule porte
ouverte, Il ne pénètrera pas en vous, et Sa Lumière ne réconfortera pas vos âmes ; elle n’illuminera
pas non plus d’éternelle béatitude l’un et l’autre temps de votre vie éternelle.
Il ne sert à rien d’adorer ce qui se voit et se touche, pas plus qu’il ne sert de dire ceci est DIEU, si
ce n’est pas DIEU. Or, vous dis-je, soyez plus prompts à ouvrir l’autre porte, car c’est par l’autre
porte qu’entre le grand bien de l’esprit.
Il est profitable de tirer d’utiles conseils de cette porte, afin que l’une des portes ne puisse nuire au
bien qui entre dans vos âmes par l’autre porte.
Et je vous dis encore : l’une des portes ne peut vous donner ce que l’autre vous donne. L’une
conduit sur le sentier de la matière, l’autre conduit sur le sentier de l’esprit.
Le Déformateur veille à l’une des portes, le Créateur à l’autre.
Soyez donc attentifs et inspirés avant d’accepter des conseils et des grâces de l’une des portes, car
elle ne donne pas de bons conseils, ni ne vivifie la flamme de l’Amour de DIEU.
Le vrai DIEU entre seulement par l’autre porte et c’est seulement par cette autre porte que l’on
reçoit les grâces qui sont les vertus du Règne de la Lumière éternelle de DIEU.
Sachez encore que je suis maintenant semblable à vous et que comme vous tous je suis pécheur; et
pourtant je trouve du soulagement à mes péchés, je trouve de bons conseils, je trouve plus que
jamais du repentir, je trouve force et bonheur, je trouve la crainte de DIEU. Cela m’a été concédé
par DIEU puisqu’un tel bien entre par l’autre porte dans mon âme et dans ma vie. Ouvrez-la
donc et avec foi, évitez qu’il se forme sur elle de la brume et de la poussière ; il n’est pas utile de la
laisser fermée, cela ne servirait ni à cette vie ni à l’autre vie. Ce serait vain, soyez-en convaincus.
Je vous narre ce qui m’advint, en un temps passé, en ces lieux où, aujourd’hui s’étend, douce et
luisante comme du cristal, la grande mer de sable.
Depuis lors, douze mille ans se sont écoulés, et le lieu où je me trouvais n’était pas tel qu’il vous
apparaît aujourd’hui.
15

C’était alors un grand jardin odorant, d’où la cinquième race humaine tirait enchantement et
parfums, inspiration et nourriture pour l’Esprit et pour le corps.
Là se trouvait chaque chose dont on puisse rêver. Il y avait du chant et de la musique de
béatitude. La nuit était semblable à l’arc-en-ciel et les étoiles se reflétaient dans sa lumière avec
une profonde allégresse.
Or tout est différent, tout a changé, tout a été submergé pour la punition d’un ancien sage qui, par
la volonté de DIEU, sema mort et destruction.
Il advint un jour où le grand Soleil Sage fut plus resplendissant que jamais, et qu’il se déplaça de
deux pas depuis le point du jour.
Toutes les âmes et les choses partageaient le bien commun dans la joie et tous étaient immergés en
l’œuvre, afin d’en tirer les moyens utiles pour vivifier la vie.
Moi j’étais là immobile, à contempler tant d’harmonie créée et je ne bougeai pas un pied ni une
pensée vers un ailleurs. Soudain, mon corps frémit et sursauta par sept fois, comme si,
étrangement, celui que je ne voyais pas mais à qui je pensais voulut distraire mon attention sur ce
que mes yeux souhaitaient encore voir. J’éprouvai tant de joie et en même temps tant de tristesse
avant que la voix Eternelle de l’Esprit commençât à parler avec puissance et dit :
« Ecoute, lumière du Ciel, écoute ! Ce que tes yeux voient sont des choses que le temps changera.
Tout se dissout, tout est destiné à changer de visage. C’est cela le grand secret de la vie et de la
mort ».
Et j’écoutais attentivement cet enseignement qui disait encore : « De la semence vient la semence,
dit celui auquel tu penses et que tu ne vois pas.
De la roche à la poussière, de la poussière à la roche, ainsi, toujours.
Regarde là, à l’endroit où il y a un serpent d’or envoyé par le Ciel. Il se déplace de manière à
t’enseigner tant de choses que tu apprendras ; et tu apprendras, puisque ce qu’Il manifeste est la
Loi du Règne de l’Immuable, de l’Eternel, de l’Infini, de Celui auquel tu penses et que tu ne vois
pas ».
J’appris ces directives et je me dirigeai vers le pré indiqué par le Verbe Divin. Sur les lieux je vis,
en vérité, un serpent allongé sur la verdoyante herbe rase. A peine arrivai-je à proximité qu’une
voix puissante se fit entendre dans l’espace, disant : « Je suis le serviteur de Celui auquel tu penses
et que tu ne vois pas et je suis venu ici sous la forme que tes yeux voient pour opérer les desseins
qui sont les lois éternelles de Celui auquel tu penses et que tu ne vois pas. Il veut cela afin que tu
observes ces enseignements pour le temps qui devra venir, car il est écrit qu’il en sera ainsi ».
Après avoir dit cela, il advint que le grand serpent doré prit une forme différente de celle qu’il
avait auparavant. Et pendant qu’il bougeait, une voix très douce parlait au-dedans de moi comme
un guide aimant, afin de m’apprendre la signification des nouvelles formes que le serpent doré
allait prendre dans le temps.
Je vous narre ce que j’appris pendant ce temps, et par le moyen que DIEU avait choisi afin que
j’apprisse le secret des choses créées. Soyez attentifs et écoutez :
« Dans cette première forme, tu verras l’ABSOLU, qui renferme la première forme de chaque chose
existante en esprit et aussi en matière, et par laquelle chaque chose a son commencement ».
Et elle disait encore : « Sur cette pierre, sculpte la première forme, puisque par elle et avec elle
chaque chose a son commencement ».
Je dus sculpter la forme du serpent.
16

Absolu.
Commencement et fin de toute chose.

Et la voix du Maître me disait au-dedans de moi :


« Regarde ce qui éclaire le jour et ce qui donne de la lumière la nuit. Regarde aussi les astres dans le
Ciel et regarde encore dans le ventre de la génitrice ; alors tu verras et ressentiras la conviction que
l’Absolu, la Fin et le Commencement de ce qui prend Ame sont contenus dans cette forme. Mais
puisqu’une telle forme n’est qu’une forme, il est juste qu’elle ne reste pas telle quelle ; sculpte donc
sur la pierre cette autre forme ».
Et je dus sculpter cette autre forme, qui était semblable à la nouvelle forme que le serpent doré
venait de prendre.
Et la voix du Maître des Sept Cieux me parlait ainsi, au-dedans de moi :
« Observe et examine attentivement cette nouvelle forme, car la première forme n’est plus. Et
comme enseignement je te dis : l’Absolu n’est plus sinon l’ESSENCE de l’Absolu, le VOULOIR,
le Commencement et la Fin.

Vouloir et Essence de l’Absolu.

Or, il faut que tu saches, pour mieux connaître cette forme, que le Feu, avant d’être ce qu’il est, se
trouve dans l’Absolu, que l’Eau, avant d’être ce qu’elle est, se trouve dans l’Absolu, de même que
toutes les autres choses, hommes compris.
Cette Loi éternelle régit toutes les choses que tu connais, que tu vois et aussi que tu sens. La même
Loi régit l’origine de ta parole et de toutes les choses qui se manifestent dans le corps de l’Homme
et des autres créatures terriennes.
Pour cette raison, ce qui existe sur cette terre existe dans l’Absolu ; donc ce qui existe dans
l’Absolu existe sur cette terre.
Regarde l’oiseau sur cet arbre, qui enfonce ses racines dans la terre, et pose-lui cette question :
17

Dis-moi, créature ailée de la terre et toi aussi dis-moi, arbre, qui es attaché plus fortement que moi
à la terre, qu’étiez-vous donc avant d’être ce que vous êtes ?
Eux te répondront qu’avant d’être, ils étaient dans l’Absolu, puis ils ajouteront qu’après ils
étaient dans la forme de l’Absolu, et enfin ils te diront encore qu’ils ne sont plus dans l’Absolu, ni
dans la forme de l’Absolu, mais ils te diront même qu’ils sont dans le PRINCIPE du VOULOIR
de l’ABSOLU.
Il est donc important que tu sculptes cette dernière forme sur la pierre ».
Et je dus sculpter la dernière forme, semblable à celle que le serpent doré avait prise entre-temps.

Réveil et Retour vers l’Absolu.

Et la Voix du Maître Divin parla ainsi en moi :


« Souviens-toi bien de ce que tu incises maintenant sur la pierre, car cette forme signifie que toute
chose créée retourne au Créateur avec la connaissance de la Grande Vérité et avec l’esprit ennobli
par des œuvres qui poussent plus fort que tout vers le haut des Cieux, sur le chemin du retour.
Afin de mieux maîtriser ton parcours, sache qu’il convient de tourner ton regard vers le haut et tes
pensées vers DIEU. Il est là et là est l’ABSOLU vers lequel tout tend à aller. C’est la
signification de cette forme. Et sache bien que toutes les choses créées ressentent le même désir et
que, pour ce motif, toutes les choses qui sont sur la terre ou précipitées sur elle, tentent tôt ou tard,
de toutes leurs forces et par des œuvres meilleures, de se pousser vers le haut, sur le chemin du
retour. Or il convient que tu saches encore beaucoup de choses, car elles te seront utiles pour le
futur qui, pour toi, est prévu dans la septième génération de la sixième Race-Mère des Hommes. »
Moi j’écoutais, fortement troublé par la joie de ce que j’avais appris et sculpté sur la pierre. Telle
était la grande Vérité que je devais connaître puisque, d’après les formes du serpent doré, j’avais
appris que toutes les réalités ne sont autres que des songes, des songes dans la quiétude de
l’ABSOLU, un éveil dans l’esprit, dans l’Essence de DIEU. Tandis que je pensais à ces choses,
j’eus un grand désarroi, qui me poussa à implorer l’aide Eternelle des Cieux ; une voix puissante
tonna de nouveau dans l’espace en disant : « Je suis le serviteur de DIEU, un des Sept Juges des
Sept Cieux, je suis Son Verbe, Sa Pensée, Sa Loi Eternelle, je suis la lymphe de l’esprit et la
puissance de ce qui est, et de ce qui n’est pas encore».».
Cette voix puissante venait du haut des Cieux, tandis que toutes les choses qui m’entouraient
prenaient une lumière semblable à celle qui entoure le SOLEIL sage et savant. Le Serpent doré
n’était plus là, et je ne le revis plus dans ce temps. Mais la voix du Maître Sage était au tréfonds
de moi, en train d’exprimer des discours dans le temps du jour et de la nuit, afin que le divin
enseignement supérieur du Savoir Universel pénétrât dans mon âme comme un feu divin.
Et il advint qu’un jour, alors que je me trouvais à l’endroit où s’étaient produites les choses que je
vous ai narrées ci-dessus, mon cœur qui avait une activité normale s’arrêta d’un coup, et à sept
18

reprises, pour ensuite reprendre son activité normale. Je restai sans inquiétude et dans l’attente de
savoir.
Et il advint que la puissante voix renouvela ses déclarations, en disant :
« Ecoute et concentre-toi avec attention sur ce que je vais te dire. Je vais faire plusieurs
considérations et je donnerai à boire à ton âme de l'Elixir de la Divine Connaissance en beaucoup
de choses qui, à présent, sont enfermées dans le temps des temps, qui est et qui sera car, de cette
manière, il avance. Je commence par définir ce qu’est la VIE et pour quelle raison elle est ainsi
nommée ».
Et j’appris cette connaissance en ce lieu où le Divin Maître invita ma personne et aussi mon âme.
Et il me dit toutes ces choses que je vous narre ici. « Ecoute, car écouter la voix de l’Esprit de
DIEU est un grand don pour acquérir les vertus célestes. Qui donc est celui ou cette chose qui ne
suit pas les directives ni les conseils du Ciel ? Aucune chose n’est libre, même si elle en a l’air.
La vie est-elle libre de choisir le chemin à parcourir ? NON ! Elle est guidée avant le temps, avant
que vie elle ne devienne. Instruis-toi donc, et retiens ce que je te dis aujourd’hui, afin que tu t’en
souviennes dans tes lendemains. Sois sévère avec toi-même en imposant avec toutes les forces de
ton vouloir le devoir, car tous les actes que ta vie manifeste sont écrits par le Sacré Vouloir des
Sept Juges de DIEU, qui est Son propre Vouloir.
Je te dis : demande-toi ce qu’est donc la vie et pose la même question à toutes les choses que tes
yeux rencontreront. Tu observeras que la vie n’existe pas et que la mort n’est pas vraie non plus.
Elles donnent cette réponse et Je te dis bien que : ni l’une, ni l’autre n’est vérité, puisque ni l’une
ni l’autre ne demeure telle. Ce que Je dis est la vérité, et il est aussi vrai que la roche avant de
devenir telle n’était que poussière et que la poussière avant de devenir telle n’était que roche. Ni le
premier, ni le second événement n’est Vérité, et il en va de même pour l’œuvre de la vie et aussi de
la mort. Je suis la Vérité, comme toutes les choses qui comme moi ont rejoint l’Absolu, le Père
Eternel de Tes Pères.
« En dehors de l’Absolu il n’est qu’une partie invisible de Lui. Je te dis : l’UN peut produire les
DEUX et l’UN peut produire les TROIS, mais ni les DEUX, ni les TROIS ne peuvent jamais
produire l’UN. Or, sache que pour rejoindre l’Absolu il faut suivre le procédé suivant : l’UN est le
Principe, le DEUX est le Vouloir du Principe et le TROIS est le Mouvement du Principe.
Il faut donc dire : toute chose est la Cause du Principe, qui est le Vouloir et le Mouvement en une
seule chose. Il n’y a donc pas de vérité si le Vouloir de l’Absolu n’a pas rejoint le dessin qui est la
Vérité de la première cause, le raccord de l’anneau.
Sache encore que l’anneau n’est pas vérité s’il n’est pas anneau de toute part. Souviens-toi bien du
premier dessin du serpent d’or et regarde bien sur la pierre où tu as incisé cette forme. La terre
deviendra poudre de flammes, car ainsi fut-elle avant d’être terre. Pourtant, je dis qu’elle ne
restera pas telle, car elle sera encore terre. Avant d’être ce qu’il est, l’homme est dans l’Absolu.
Pareillement, toi, tu fus, avant que ton âme ne prît un corps.
Il arrive que le temps, qui est l’Ordre de l’Omniprésent, amène la croissance, c’est pourquoi
l’homme à peine né n’est pas semblable à l’homme qui a grandi, et l’un n’est pas non plus sur le
même chemin que l’autre. Il en est ainsi de toutes les choses créées. Ce que je te dis est donc vrai,
puisque, comme l’homme, toutes les choses que tes yeux voient font le même chemin. Il est aussi
vrai que le Soleil, la Lune et les étoiles traversent diverses voies, car chacun d’eux passe par un lieu
où l’autre est déjà passé et où un autre devra aussi passer. C’est pareil pour ta vie et le chemin de
toutes les choses créées est le même. Sache aussi qu’aucune chose créée ne sert à elle-même. En
vérité, je te dis que le Soleil, l’Air, l’Eau et le Feu, ainsi que la Lumière et les Ténèbres, ainsi que
19

toutes les autres choses qui se trouvent dans la création agissent, mais pas pour eux-mêmes. Or je
le dis, l’homme ne leur est-il pas semblable ? Souviens t’en bien... Ce qui semble éteint ou ce qui
semble fini pour toujours n’est devenu rien d’autre qu’une chose différente, dans une œuvre
différente, utile à autre chose, qui brûle et qui vit. Cette autre chose, en son temps, semblera
éteinte ou finie pour toujours, mais, en vérité, elle suivra le même sentier. Ainsi en est-il toujours,
c’est la loi de l’Eternité, de l’Absolu ».

A toi cette Sage Connaissance à l’heure de Ta gloire.


gloire
Ni la vie, ni la mort n’est vérité, car elles ne sont pas différentes l’une de l’autre. Ce qui est vie
est aussi mort et ce qui est mort est aussi vie. Le résultat de chaque chose n’est que le
commencement d’une chose qui fut et qui, selon la Loi Divine, doit devenir une chose différente.
Et je te dis encore : ce qui fut est contenu dans ce qui est.
Pour cette raison, la vie n’est autre que le vouloir d’un commencement qui fut, tandis que la mort
veut dire le commencement d'un chemin différent vers une chose qui sera; et pourtant, c’est la
même chose que ce qui sera, dans le temps des temps : l’Esprit Indestructible et Immortel, même si
Mutable, de la Créature « DIEU ».

* * *

Les hommes ne purent pas toujours être vainqueurs et la dernière richesse de l’un des plus précieux
joyaux, qui rendit heureux des millions et des millions d’êtres durant des dizaines de milliers
d’années, périt par volonté de la conscience supérieure. Ce fut l’Atlantide, paradis sur Terre, que
les hommes détruisirent, avec leur monstruosité matérielle effrénée. Cette montée d’incomparable
bien, détruit par un incomparable mal, avec le consentement des hommes ! Des millions et des
millions d’hommes périrent pour avoir accordé aux ténèbres la permission de pénétrer au plus
profond de la splendeur divine, en faisant qu’un tel bien si précieux rentrât dans son règne, pour
laisser la place aux souillures de la dense lymphe de l’ombre. Ces êtres perdirent la pureté de toutes
les harmonies du bien suprême et jamais plus, pour des millénaires et des millénaires, ils ne purent
retrouver une paix durable dans l’âme.
Un jour, il y a environ deux ans, une larme de Dieu vint se réfugier en mon âme. Je n’ai pas encore
réussi à décrire ce qu’il advint en moi et je ne me propose pas non plus de le faire maintenant. Je
sais parfaitement combien est grande votre curiosité mais je sais aussi combien il est difficile de se
faire comprendre. Le scepticisme est la force opposée à la foi et je ne peux certainement pas vous
contraindre à l’abandonner pour pouvoir fermer, du moins pour un bref laps de temps, la porte de
l’incompréhension et de l’incrédulité.
Mais à vous, créatures sans faute, je désire exprimer un grand souhait : celui qu’un jour vous
puissiez vous aussi comprendre et être compris et concevoir combien sont précieuses la foi et
l’obéissance à ces enseignements spirituels qui, comme les larmes de Dieu, n’ont pas de poids, ni de
forme, et qui, devant Dieu l’Omniprésent, sont plus conscients et plus proches de ce que nous ne le
sommes, même si nous avons une foi ardente.

* * *
20

Grande
GGrande et Vénérable Larme de Dieu
Maintenant que mon Esprit vibre majestueusement à l’unisson avec Ta sage puissance, parle-moi,
afin que je puisse me sentir proche de ce monde savant qui, du haut des Cieux, me regarde et me
désire. Vénérable Maître, que Tes yeux soient comme toujours doux, afin que je puisse, à travers la
Lumière resplendissante de Ton puissant regard, trouver la quiétude et la force d’œuvrer en ce
monde, où ton vouloir m’a envoyé. Parle-moi, Vénérable Maître de l’Esprit, parle-moi durant cette
attente silencieuse, car mon regard, en plus de te voir, implore le sublime enseignement de la
Grande Loi, afin que je n’amoindrisse pas le but de la mission que Tu as voulu Toi, Esprit de
Dieu, me confier pour m’honorer.
Méditation : « Grand RAM »
« Grand BHARAT »
« Grand HERMES »

« Nous disons : les choses vraies, les choses les plus puissantes sont en toi. Tourne ton regard vers
le monde, non pas avec les yeux du corps, mais avec ceux de l’âme. Je suis l’un et je suis aussi
l’autre. Je suis l’origine de la matière et je suis aussi l’origine de l’Esprit. Je suis celui qui vient
d’En Haut et qui t’a donné, par le vouloir des Sept Esprits de Dieu, la foudre qui secouera les
intelligences.
Tu es devant la terre, la mer et le ciel. Interroge-les et ils te parleront de Dieu.
Maintenant, tu es celui de la grande union de l’Esprit ; ta pensée est en Haut des cieux de
l’Univers, qui t’alimentent.
Tu as un corps et tu en sais moins que ce que tu connaissais bien auparavant. La Grande Loi, le
Grand Principe est en toi, sous ses trois formes : Matière - Energie - Esprit. De ce monde, tu n’as
pris qu’une seule chose, pour le temps que nécessite ton œuvre.
C’est un bien autre monde que celui où tu as pris ton bagage, et il est encore inconnu en ce
monde. »

* * *

« LA CONVENTION SACREE ET LES DISCOURS DE LA DIVINE SAGESSE »


Ô mes bien-aimés, votre aimable et réconfortante compagnie me semblait, au début de mon réveil,
une force opposée au bien mais, maintenant que je vous entends en moi avec toutes les vertus de la
Lumière Divine, je comprends jusque au plus profond de moi la vérité qui croît et se développe en
pénétrant dans la profondeur de mon âme.
Chaque chose est libérée par la lumière atavique de ma conscience même si cela se produit avec un
cheminement lent. Chaque instant des temps anciens s’illumine de connaissance et le sage
enseignement que je reçus des maîtres au regard très doux et resplendissant, dans le temple de la
septième sphère du Règne Céleste, s’illumine dans l’aura de mon corps terrestre.
Je connais chaque chose par l’œuvre puissante de l’Esprit Très Saint et aucune vérité ne m’est celée
par le voile du mystère. Maintenant, je vous prie de m’accorder la grâce, ô mes bien-aimés, de
votre sage réconfort, afin de me rapprocher du lointain savoir de la sagesse des Pères ataviques et
Divins de ce monde.
Accordez-moi la grâce, si le consentement ne vous en est pas refusé par le régent du Triangle d’Or,
afin que s’illumine d’entière vérité le mystère humain de ce monde.
21

« Affable frère, nous ne nous sommes pas détachés un seul instant de ta lumineuse aura spirituelle,
ni ne nous sommes jamais fatigués ou sommes restés sourds à tes appels. Nous connaissons bien
ton œuvre immense et, dans l’admiration, nous avons demandé au Sacré Collège des Sept Esprits
de Dieu de nous accorder le devoir de te soulager de toute intensité de pensées. C’est pourquoi,
nous nous sommes faits puissances solaires, afin que te parviennent, du plus brillant de leurs
souffles, les sept vertus de la conscience planétaire, pourvues des germes de la pensée de tous les
temps, du premier au dernier.
Sache encore que tu détiens le pouvoir d’édifier et de démolir par la force de la méditation, c’est
pourquoi il convient que tu aies la conscience juste et éveillée d’un tel pouvoir, car tu es le « rené »
par le triomphe de cette vertu, qui est la splendeur infinie de Celui qui viendra avec le nom du
Christ Suprême, Prince Savant de la Divine Justice des Cieux et Fils préféré de la Lumière
Eternelle du Saint-Esprit.
Maintenant, tu connais ce que tu ignorais auparavant, et dont il convient de taire la réalité,
jusqu'au jour qui te sera donné de la révéler, car le temps apportera un tel vouloir en tous ceux qui,
du Plus Haut des Cieux, seront descendus sur terre pour accomplir l’art céleste et pour donner à
celui qui a soif ce que le Saint-Esprit a distribué à profusion en vous pour vous désaltérer.
Fortifie maintenant et toujours, devant tous les obstacles humains, la valeur de ton héroïque
mission, et sois digne et humble serviteur de Dieu, aux siècles des siècles et ainsi soit-il, selon la
volonté du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Qu’il te soit concédé de devenir l’un et l’autre en une seule chose, afin que tu puisses manifester la
Lumière Très Pure de la vérité voilée par tous les mystères de la vie et de la mort, du bien et du
mal, des choses mortelles et du monde.»
«Ô mes frères bien-aimés, quelle dure tâche est la mienne en ces temps si graves ! Quel nouvel
espoir brûle en ton Esprit, ô Divin Maître Bharat, et quelle sagesse s’est allumée dans ton Divin
Esprit, ô Sage Maître Hermès ?
Quel consentement suprême a eu la splendeur immortelle de votre Divine Conscience, pour
illuminer d’art céleste ma vision terrestre renouvelée ?
Maintenant que l’aura de l’humaine conscience est devenue différente en raison de sa croissance, il
convient que l’art antique soit manifesté, même s’il est encore entouré d’un profond mystère ; afin
que se réalise la volonté du Père Eternel de toutes les choses visibles et invisibles et pour qu’il soit
rendu un témoignage divin à l’antique lignée des Pères de la conscience atavique du premier monde
qui, sur Son très haut vouloir, édifièrent et glorifièrent l’art de la céleste création de Dieu sur la
terre.
Moi BHARAT, je dis : celui-ci est le septième temps de l’espérance atavique et il convient de
comprendre, par un très pur raisonnement, l’œuvre incommensurable de l’amour du Saint-Esprit,
afin que soit manifestée intérieurement la Vérité-Une, et afin que pas une partie du Divin ne reste
incompréhensible et latente dans l’ascension continuelle de la conscience humaine. La puissance du
verbe du Très-Haut est en nous et elle doit aussi être révélée, par des œuvres harmonieuses et de
sagesse dans le temps que la loi de la conscience universelle a placé au sein de la conscience
planétaire.
Chaque chose créée par la Pensée Divine de Dieu ne peut rester dans l’aura de la connaissance
individuelle, mais je dis bien : chaque chose doit, par l’œuvre infatigable de la force spirituelle qui
est au-dedans et en dehors de l’être, se dilater dans la connaissance universelle pour absorber
graduellement la lumière sublime de son essence Divine et compléter, par une œuvre intelligente,
le développement de la Conscience-Une de son genre. Ceci est le sentier où chaque créature laisse
22

son empreinte, avec le fardeau de sa plus grande espérance et vous, hommes, qui personnifiez l’art
sublime et harmonieux de l’infaillible architecte de tous les cieux, soyez dignes de cette permission
et pratiquez l’art terrien avec sagesse, afin que se réalise le dessein de la Divine Volonté de Dieu.
Il convient de se raviser, car le temps mutera le sens de beaucoup de choses, par l’œuvre et la
volonté de l’Esprit Eternel et par la connaissance d’une telle vérité. De nombreux esprits élus du
Sacré Collège des Sept Juges de Dieu ont repris un corps et ils sont remplis de Puissance Divine et
de Sagesse Divine, afin de pouvoir démontrer la vérité invisible du Verbe de Dieu et le nouveau
sentier que l’humanité devra parcourir au cours de la septième croissance de sa conscience.
Moi HERMES, je dis : puisqu’il convient que l’art du Céleste Règne soit révélé pour modifier la
faculté d’apprendre de la conscience humaine, je défais le nœud de silence, sur accord divin des
Sept Juges de Dieu ; afin qu’un nouveau voile soit ôté à l’éternel mystère qui garde, depuis le
commencement, la vérité ineffable. Même si celée dans le cœur et dans l’intelligence des régents de
tous les temps, Elle a toujours guidé l’ascension continuelle de toutes les connaissances terriennes
et universelles, visibles et invisibles, en harmonie parfaite avec le développement graduel de la
conscience humaine, et avec l’accord du très haut vouloir ; par la flamme éternelle et immuable de
Son amour très pur, elle a plusieurs fois daigné manifester Ses vertus éternelles dans la chair et
dans le sang, en laissant la lumière très pure de Sa Divine Sagesse comme seul et unique moyen de
monter dans les sphères éternelles de Son meilleur règne.
Maintenant, il vous est concédé de parvenir à l’état unitaire de chaque conscience individuelle, de
façon à ce que la lumière de la sagesse divine devienne une unique chose, comme elle l’a toujours
été en vérité, et n’a jamais encore pu être obtenue, à cause de l’immaturité du pouvoir intuitif.
Depuis des temps immémoriaux, le mystère de la très pure vérité nous a été concédé par des
manifestations diverses et aptes à être comprises et en partie assimilées pour la nature de
l’expérience par l’être humain dans les divers cycles de son évolution terrestre.
Et en vérité, je dis que c’est une chose vide de sens de penser qu’un simple père mortel puisse
démontrer à son rejeton une vérité difficile et avant terme, sachant qu’il ne pourrait la
comprendre à cet âge, puisqu’il est seulement conscient d’être dans la lumière et dans les ténèbres
de la vie. Il en va de même pour les vérités de l’esprit que le Père Eternel, juste et infaillible,
démontre au temps qui convient, afin qu’elles soient comprises. Il ne peut se tromper puisqu’il est
le tout, le fini dans l’infini et vice versa.
Il est la totalité de toutes les consciences, dans son commencement et dans sa fin ; Il est la seule
lumière qui est en nous et en dehors de nous, en chaque chose et en dehors de chaque chose ; Il est
enfin la seule et unique pensée qui lie et délie l’invisible au visible, avec la conscience suprême et
l’art de la céleste justice, pour que le tout soit compris sur le chemin changeant de la voie éternelle
du devenir, et afin que pas un instant de Son amour infini ne reste vide de conception et de
fécondation dans l’œuvre éternelle de la vie de tous les cieux.
Réveillez-vous donc, puisque le temps de la gloire est prêt à descendre sur vous, fils de la terre, et
jamais tant de splendeur ne s’est détachée des cieux éternels pour honorer l’heureux retour du
Christ Suprême qui, comme prince de sagesse et d’amour, se montrera pour juger la « conscience et
la foi des hommes dans la vie et dans la mort ». Réveillez-vous et méditez dans le bien, afin que
votre perplexité ne soit pas obscurcie par le mal, car si un tel trouble venait à être alimenté par la
force adverse de la foi, le Fils de Dieu renoncerait encore une fois à restaurer le Règne de Dieu
attendu sur cette terre, et jamais plus, pour des millénaires, Sa miséricordieuse lumière de bien et
de sagesse céleste ne reviendrait resplendir sur la face de ce monde.
23

Soyez donc prudents et avisés, et que le verbe de ceux qui sont renés par volonté Divine avec la
puissance et la sagesse de tous les cieux, exprime la douceur de la vérité. Ils sont de chair et d’os
comme vous tous, mais leur esprit vient d’en haut et aucune aspiration terrestre ne pourra jamais
les détourner, car leur conscience n’est pas terrestre, mais universelle ; et ils savent bien le secret de
la vie et de la mort et tout ce qui leur est donné de savoir, par la volonté suprême de Dieu. »

* * *
Sage et Vénérable Maître de mon Esprit : Je me sens bienheureux quand Ta voix fait vibrer mon
âme. Je recueille Tes enseignements passés comme une nouvelle floraison et je vis des instants
remplis de bonheur et de joie.
Sage et Vénérable Maître de mon Esprit :
La lymphe de Ton Esprit domine dans le temps passé et présent et Ta Sage Parole résonne dans
mon âme et dans mon cœur. Je fus Ton serviteur et je suis encore Ton vouloir-même. Je suis l’âme
de Ton Ame et aussi la voix de Ta Voix. En deçà et au-delà du temps, je cours pour Te servir et
pour T’adorer, Maître Sage et Vénérable de mon Esprit.

« Bharat réveille-toi ! Bharat écoute ! Tu es rené à ta destinée. Agis ! Le soleil, l’air et la mer
sont tes bras. Transforme chaque ordre, car le mal avance et détruit. Réveille-toi, Bharat, réveille-
toi et annonce que le septième nœud s’est défait !
Maintenant tu es libre, Bharat, avec ton antique sagesse et avec ta nouvelle connaissance.
Dissipe-toi, Lumière de mon âme, dissipe-toi ! Maintenant plus que jamais je ressens l’œuvre de
l’esprit. Dissipe-toi, lumière de mon âme, dissipe-toi : illumine et réveille la connaissance assoupie
de la vie passée.

Bharat, réveille-toi ! Tu es un disciple de la flamme ardente ; Bharat écoute !


Tu es le RENE, par la volonté des Sept Juges des Cieux. Bharat, tu es le serviteur des serviteurs
de L’Esprit pur, de l’Absolu, de l’Immuable, du Père Eternel de tous les Pères.
Bharat, écoute : c’est maintenant le temps de la septième croissance et chaque chose prendra un
nouveau chemin. Veille donc, ceci est le commencement du temps dans lequel les œuvres de l’Esprit
mûriront. Maintenant c’est le temps, et le temps est un nombre. Veille donc, car la splendide
Lumière de l’Esprit viendra pour déchirer les ténèbres. Ces choses arriveront comme la rosée de la
nuit et celui qui sera resté éveillé en ce jour, ne fermera plus jamais les yeux et ses oreilles ne seront
plus jamais insensibles.
Veille donc, Bharat, veille et agis avec discernement, car c’est par ton œuvre que s’ouvriront les
portes des Cieux.»
Et moi j’écoute attentivement le Vénérable Maître de mon Esprit.
« Réveille-toi, Bharat, réveille-toi ! La terre, l’eau et l’air, ainsi que le feu, prendront des chemins
différents. Tu sais bien et tu te souviendras bien des directives des Sept Etoiles. La mutation
d’étranges choses créées est dans le temps, comme elle le fut, comme elle l’est et comme elle le sera.
Beaucoup de choses étranges pour votre raison se produiront et l’Esprit agira dans vos âmes. Son
œuvre est un nombre. Sa présence est un nombre. Son jugement est un nombre. Ecoute, Bharat,
écoute : ce qui est au-dedans de nous voit mieux que ce qui est en dehors de nous. Ce qui est en
dehors voit en deçà, ce qui est au-dedans voit en deçà et aussi au-delà. Tout est froid et tout est de
feu. Tout est de feu et tout est froid.
Chaque chose créée change de chemin et le monde, notre Mère, changera aussi dans le temps.
24

Veille, Bharat, veille. Souviens-toi, Bharat, souviens-toi : notre œuvre n’est autre que commune à
toutes les autres œuvres de la création. Qui vit dans son corps, qui vit dans l’urne de la matière
œuvre dans l’arbre. L’arbre œuvre pour tous, tous œuvrent pour l’arbre. La vie œuvre et la mort
aussi fait une œuvre semblable.
L’âme et le corps sont une même chose. L’une est pour l’autre, l’autre est pour l’une.
Nous agissons afin que d’autres agissent, nous existons afin que d’autres existent, nous
transformons afin que d’autres transforment.
Tout est lié comme une interminable chaîne, et personne ne réussira jamais à fuir le vouloir qui
coule comme le temps.
Réveille-toi, Bharat, réveille-toi : je suis au-dedans de toi pour dénouer ce qui était lié. Parle donc,
car ton âme vibre et s’imprègne de Sagesse et de Savoir, et comme alors, elle est pleine de force
spirituelle. »

Ames de mon Sentier : je suis LE RENE ; je suis celui qui fut dans un temps reculé. Mon Maître
fut Bharat, dans la cinquième race humaine. Aujourd’hui il est le même, fils de la Lumière, sage et
savant. Il est en moi puisque je suis en lui.
Douze mille ans ont passé. Je reçus un grand réconfort par Ses enseignements et ce qu’il lia, en ce
temps-là, dans mon Esprit, se fond maintenant comme neige au soleil. Dans les vallées argentées
de l’Atlantide, je fus sage et inspiré et mon œuvre, accomplie au temps de la Sagesse, fut large et
profonde.
Mon corps gît maintenant, encore immobile, dans le Temple du Soleil ; ce Temple se trouve dans la
cinquième Rose du jardin secret de l’Esprit, là-bas vers l’Orient.
A présent, je suis comme je fus, et je me souviens bien de l’avoir été, puisque le Maître de mon
Esprit a défait ce qui était attaché. Il habite en moi et il me parle avec un savoir doux et aimable.
J’écoute et je médite profondément sur ce qu’Il me dit avec sagesse. Je ressens Son amour, et Son
enseignement me parvient avec une force continuelle. « Tu es en moi et je suis en toi. » Il ne cesse
de me répéter ces paroles. Et encore : « Il est en moi et je suis en Lui. » Il porte des ailes de feu, et
le Soleil, l’eau, l’air, ainsi que la terre, veillent le long de Son Sentier. Il dit : « J’habite en celui
qui, comme moi, vécut autrefois sur la terre, et aussi dans les cieux en esprit. Il est RENE, non
par sa faute, mais par le vouloir des Sept Juges et des Sept Etoiles d’Orient. Et je dis aussi :
Il est moi et je suis lui, et la force de l’Esprit est sur son visage. En lui sont la Sagesse et le Savoir,
resplendissants comme des étoiles scintillantes. Il a des ailes de feu et, de l’Eternelle Demeure, il
est venu parmi vous, car le temps de la septième croissance est proche. Je suis en Lui et Lui est
aussi en moi.
Car une telle croissance amènera de graves troubles parmi les choses créées. Je suis motivé puisque
je reçois un tel ordre et je dis encore : ce temps est celui de la septième croissance, et puisqu’une
telle croissance amènera de nouvelles orientations, ainsi qu’une nouvelle voie, il convient de veiller
et de méditer avec un esprit serein. Je dis encore : le septième nœud sera bientôt défait et la lumière
de l’Esprit déchirera les ténèbres pour la septième fois. Ces choses se réaliseront de différentes
manières et les eaux, l’air, le feu et la terre se mettront en mouvement. Ce jour est enfermé dans le
temps et le temps est proche. Veillez donc, veillez, car le signe est un nombre. Veillez maintenant
plus que jamais, car ceux d’entre vous qui, en ce temps-là, auront les yeux de l’Esprit ouverts et les
oreilles de l’Ame sensibles, resteront.
25

Ceux qui, pris par l’agréable sommeil du corps et par les vices, se seront assoupis en ce temps-là,
verront leurs yeux se fermer à cause de la terreur et leurs oreilles devenir sourdes à cause du
fracas ; ils ne reverront jamais plus la gloire et la puissance de l’Esprit Pur.
Que celui qui désire être sauvé veille donc, car l’Œuvre de l’Esprit est dans le signe et le signe est
un nombre. Celui qui veille commence par témoigner sa piété à Dieu.
Celui qui choisit un autre chemin verra seulement des ténèbres et il éprouvera de la terreur, sans
aucune espérance. Œuvrez maintenant plus que jamais, car il est temps ».

EPITRE DU TEMPS
Les nœuds de l’antique connaissance se défont pendant la brève durée de l’aube et du coucher du
soleil.
Bharat ainsi qu’Hermès, en blanc luisant et avec des étoiles à sept rayons sur leur front,
enflamment les ailes de mes pensées, et Ils défont les nœuds, avec le vouloir de l’Un et de
l’Autre ; lors de cette action, Ils se dilatent comme les nuages de l’Eternelle Sagesse et de la Vie
Une. Je m’en rends bien compte, car j’ai été instruit par eux sur la méditation pour accueillir leurs
voix, pour la dissolution des peines et aussi pour disperser les souffrances humaines et vivre une
nouvelle vie, jamais vue sur cette terre. Le secret est un, et il est enfermé dans le tourbillon
invisible de ce qui m’entoure. Et Eux, qui se plaisent à habiter en mon âme, font vibrer de
connaissance profonde les cordes humaines de ma vie.
Je connaissais bien peu de choses, avant que leurs volontés ne devinssent, dans le temps des temps,
une chose réelle, et qu’elles fissent de moi leur personne et leur volonté.
Ainsi, chaque chose en moi a bougé comme une continuelle flamme de Soleil ; leurs sagesses et leurs
connaissances se manifestent comme des choses définies, auxquelles le cerveau humain ne peut
rien ajouter. Les secrets d’un temps révolu ne sont plus des paroles de fables, car j‘entends et je
vois, le long de l’antique sentier, les lois immuables du commencement et de la fin de toute chose
mortelle.
Les Maîtres me rappellent la voie secrète de la Vie-Une et de la Connaissance-Une et ils me
conseillent de bien emprunter ce chemin car, par ce sentier, on arrive au but de tous les événements
de ce qui est manifesté et de ce qui n’est pas manifesté. C’est par cette voie qu’Ils sont devenus
sages et savants et qu’Ils acquirent aussi les sept connaissances de la Vie Eternelle.
Le temps viendra où je révélerai ces connaissances; mais il n’est pas encore venu. Ils me guident et
je leur devrai seulement obéissance, car je suis RENE pour cette raison. Et vous qui m’écoutez,
soyez prudents dans vos jugements, car sur eux pèseront le bien ou le mal du passé et du futur de
votre temps. Soyez donc justes, car les justes trouveront la connaissance du salut et du bien
éternel.
BHARAT dit :
« Ce ne sont pas les aveugles et les sourds qui ne voient pas et n’entendent pas,
mais ceux qui ne veulent ni voir ni entendre ».
« Les yeux sont faits pour voir, pour secourir celui qui tombe dans le mal, et les
oreilles sont faites pour entendre le cri de celui qui est dans la douleur
et qui demande du « secours ».
« Il est temps maintenant de bien ouvrir les yeux et de se déboucher les oreilles,
car beaucoup tomberont dans le mal et beaucoup aussi crieront à l’aide ».
26

HERMES dit :
« Lorsque vous aurez étendu au maximum la connaissance actuelle, vous
ressentirez seulement le poids tenace de la pesanteur ».
« Vous tomberez inexorablement dans un grand chaudron de feu
si vous ne trouvez pas le moyen de freiner votre grande envie
de déformer l’âme des corps purs ».
« Mettez les mains dans un des sept fleuves de purification et faites
qu’ils n’accélèrent plus votre misérable fin ».

Soyez inspirés dans vos paroles, car ce qui a été dit émane de la source de la Connaissance de
toutes les Connaissances, puisqu’aucune chose n’arrive sans cette force qui la dirige et la guide.

Et Ils veulent encore vous dire :


« Que la mort ne vous fasse pas vaciller, mais que ce soit ces connaissances qui fassent vaciller la
mort puisque, disent-Ils, la mort soulève le voile qui recouvre l’Aurore de Vos Ames.
Et Ils vous disent encore :
« Soyez sensibles et faites que Votre Ame vibre, afin que vous puissiez contempler, avec une
intelligence radieuse, l’Arche Suprême de la Connaissance Universelle et que vous puissiez aussi
recevoir la Grande Révélation du Temple Eternel du Triangle d’émeraude et du Triangle d’Or ».
Alpha-Omega
Le René

Aux yeux de l’Esprit, l’Art Céleste ne demeure pas muet. Le Verbe silencieux étreint et entraîne les
justes qui savent pleurer et croire.
Tous ne pourront pas comprendre, car ils ignorent le grand principe d’amour, ils ignorent que la
matière est, sous chacune de ses formes, soutenue, guidée et organisée par l’Esprit, qui existe
partout, à ses différents degrés de manifestations.
Vous, les hommes, devez finalement comprendre le besoin indispensable d’ouvrir les portes de vos
âmes, afin que vous puissiez réaliser l’unité de vie de tous les êtres, du minéral à l’homme, avec la
Loi Suprême qui les lie à la vie.
27

Pour comprendre cette œuvre si précieuse de l’Art Céleste, il est nécessaire de posséder une âme
pure et un lien d’immense amour avec toute la Création. Il est nécessaire de se réveiller, de
s’éduquer et de développer la faculté la plus profonde de l’esprit : « l’intuition ».
Depuis des millénairesd,cette perle spirituelle de la Conscience Universelle, qui est la raison très
pure de la plus haute évolution de la Conscience Planétaire, est retournée dans l’enveloppe très
subtile du Mystère.
Beaucoup d’hommes de notre temps s’étonnent, face aux choses qui sont libérées de leur plus
profonde conscience, sans pouvoir en distinguer la Lumière originale.
Eh bien, je dis : lorsque la Conscience Planétaire, encore latente, sera devenue claire pour vous
aussi, votre moi éternel connaîtra tout de lui-même.
Ce jour-là, vous aussi aurez vaincu la mort.

* * *
Avant que vos yeux ne voient et que vos oreilles n’entendent, il faut que l’union spirituelle se fasse
en vous tous avec une pureté d’âmes car, si une telle union ne se réalisait pas, l’Art Céleste
resterait muet et invisible.
Il faut que la conscience devienne claire et que ses expériences extérieures et intérieures rejoignent
l’état d’équilibre nécessaire, pour parvenir au réveil complet des yeux Spirituels, qui osent être, à
l’unisson avec le principe des Lois de la Conscience Universelle de l’Absolu.
Ce que je vous expose et dont je traite représente un principe nouveau pour vos réflexions
humaines.
Le temps que cette humanité est en train de traverser requiert l’aide de nouvelles révélations
spirituelles. Ne vous étonnez pas de ces paroles, car la révélation se veut d’être, à part l’essence
intime de la racine des religions, la merveilleuse harmonie de l’âme humaine en œuvre constante
avec la pensée intime de toute la Création : harmonie et œuvre révélant à l’homme les nouveaux
mystères de son immortel Etre véritable.
La grande Vérité est Une, et elle soutient et secoue toutes les pensées qui visent à comprendre
l’Etincelle Divine originelle.
Je dis enfin : que ceux qui ne ressentent pas la moindre de ces choses, qui sont encore prisonniers
des aspirations les plus basses de la dense vibration matérielle, retournent donc dans leur monde,
car ils ne pourraient ni voir l’Œuvre Divine de l’Art des Cieux, ni entendre le Verbe silencieux de
l’Esprit Eternel.

Je sens encore, au-dedans de moi, brûler le Feu Divin, comme aux anciens jours, lorsque la voix
douce et puissante du Grand Vieillard disait :
« Le temps viendra où les choses humaines se revêtiront de nouveaux habits et où le feu éternel se
posera comme une douce rosée sur tous les lieux de la terre. Il adviendra aussi que de profonds
doutes retiendront les hommes au seuil de nouvelles idées, tandis que le Chemin des Invisibles
sera foulé lourdement par le pas des mutations dans l’air, dans l’eau et dans le feu.
Ces choses arriveront comme l’éclair et personne ne saura éviter cette grande confusion. Enfin, un
événement surviendra, que l’Inconnaissable daignera opérer dans l’immensité des Cieux et, à sa
vue, les hommes ressentiront la crainte d’un temps menaçant ».
Mon cœur battait rapidement, tandis que la Voix puissante du Divin Maître pénétrait
puissamment dans l’intimité de mon corps. Mes yeux étaient fixés dans ses yeux et j’éprouvai un
si doux transport que je ne bougeai plus mes pupilles humides.
28

Heureux de l’attention que je Lui portais, il m’appela à l’écart, pour me concéder brièvement Sa
suave compagnie.

JE SUIS POIMANDRES
Je suis toujours avec toi et en toi, mon enfant, souviens-t’en, car il est vrai qu’à travers toi
souvent je vis, je rêve, je lutte et je souffre, pour savoir pourquoi je suis là où chaque chose est à
son commencement. Je suis l’Alpha et l’Omega, le premier et le dernier. Je peux, si je le veux, être
l’Omega et non l’Alpha, le dernier et non le premier. C’est le vouloir de Mon Pouvoir, c’est la force
de Ma Force, c’est pourquoi je veux être ce que tu es, ce que tu as été et ce que tu seras.
Je suis Poimandres, l’Intelligence du Cosmos, la matrice de toutes les choses qui furent, qui sont et
qui seront. J’ai d’innombrables langages et d’innombrables visages.
Je suis l’unité dans la multiplicité. Personne ne me voit et je suis en toute chose, je suis toujours
présent. Je suis dans les ténèbres et dans la lumière, dans le beau et dans le laid, dans le réel et
dans l’irréel, dans la matière et dans l’esprit, dans le visible et dans l’invisible.
Je suis. Aucune chose ne peut exister où je ne suis pas. Chaque petite particule me contient. Je suis
Poimandres et je suis la cause de tout ce qui naît, vit et meurt, pour être à jamais. Je pense, crée,
forme et nourris Mon éternel devenir.
Je suis Celui que tu entends mais que tu ne vois pas. Je suis la cause de ta soif d’exister, parce que
je veux être servi pour servir, je veux être aimé pour aimer, je veux enseigner pour apprendre et je
veux faire vivre pour vivre.
Je suis Celui que tu entends et que tu ne vois pas. Moi je te vois et Je t’entends à travers tes
pensées. Je suis la cause de ta joie lorsque tu Me rends heureux, la cause de ta tristesse lorsque tu
Me rends malheureux.
Je suis le Bien, l’Allégresse, la Consolation, et la Prospérité de l’esprit et de la chair.

Je suis la Providence seulement lorsque tu me sers, Me comprends et t’efforces de connaître Ma


vraie nature.
Je ne suis pas tout cela quand tu t’éloignes de Moi et Me procures de l’amertume.
Mon enfants, écoute : si Je suis en toi, que crains-tu ? N’est-ce pas Moi qui avance tes pas,
pourquoi doutes-tu ? C’est Moi qui provoque ce que tu ressens, car c’est moi qui désire réaliser en
toi ce qui est à Moi.
Ne t’a-t-il pas été dit que ce qui est à Moi est aussi à toi ?
Moi et toi sommes une seule chose ; souviens-t’en Mon enfant.
Mes Idées Divines doivent s’accomplir, afin que le Divin et l’humain se confondent dans la
réalisation du fondement du Céleste Règne Promis.
Mes Fils établiront leur demeure sur la Terre et la semence d’Arat fécondera Mon nouveau peuple.
Regarde dans les yeux des esprits vivants que je place sur ton chemin.
Reflète en eux ta Lumière et tu jouiras de l’ineffable douceur de Mon Amour, car je te dis,
Lumière de Ma Lumière : c’est Moi qui brille dans leurs yeux, c’est Moi qui enflamme leurs cœurs
et c’est Moi qui désire aimer et être aimé.
Je suis la cause de toutes les choses qui font partie de Moi, Je suis le bonheur de Mon bonheur, Je
suis l’Architecte du tout. Si Je le veux ainsi, c’est parce que Je suis Celui qui est. Comprends-tu ?
Les Dieux jaillissent de Mon Sein et les Anges du sein des Dieux. Les hommes sont des anges
vivants, des instruments de la Volonté des Dieux, gardiens et maîtres, insignes coordonateurs des
structures universelles.
29

Ma Volonté est dans la volonté des Dieux et la Volonté des Dieux est dans celle des Anges. Les
Anges vivants ont perdu la mémoire de cette vérité éternelle.
Je veux que les Anges vivants retrouvent la mémoire qu’ils ont perdue. Je veux qu’ils reviennent à
l’état d’êtres conscients de leurs vraies origines.

Ecoute, mon enfant et écris, afin que la mémoire demeure de ce que je vais te dire à présent :
Je suis Poimandres, l’Intelligence Suprême, l’Arc-en-Ciel qui crée, le Souffle Vital de toutes les
choses visibles et invisibles et le Monarque Absolu de tout ce qui est manifesté pour être, pour
vivre, pour muter et être à jamais.
Je Suis Celui Qui est
Ceci afin que tous sachent que Je suis le tout et la cause de tout en même temps.
Mon enfant, écoute et propose de faire écouter à celui qui croit encore pouvoir me répliquer en
disant : cela est juste, cela n’est pas juste, cela est vrai ou cela n’est pas vrai. Qui connaît Ma
vraie nature ?
Y a-t-il quelque chose qui ne soit pas à Moi, qui ne m’appartienne pas ?
Je concède du Mien et, si Je le veux, Je le reprends, afin que vous sachiez que si Je concède par
Amour J’ôte par Justice.
Ceux qui Me connaissent réellement et qui connaissent Ma vivante nature Déifiante ne peuvent
pas ne pas Me ressembler, ne peuvent pas ne pas être Moi-Même, ne peuvent pas ne pas aimer
comme J’aime et ne me répliquent pas.
Qu’ils se taisent donc et ne fassent pas de Science s’ils n’en possèdent aucune.
La Connaissance est une de Mes Grâces, pour ceux qui veulent s’en revêtir et se dépouiller de leur
ignorance arrogante. Je suis le Bien et Je le manifeste avec Ma Loi et non avec la vôtre. Que
possédez-vous qui vous appartienne ? Quoi ? Si tout ce que vous croyez posséder est à Moi ? C’est
Moi qui consomme et recrée. Sachez-le !
Mon enfant, tes révélations ne sont pas utiles à ceux qui ne peuvent pas encore comprendre. Les
Lois et la vérité de la dimensionnalité manifestée de la matière sont bien différentes des Lois et de
la dimensionnalité manifestée de l’Esprit. Les plans sur lesquels se manifeste le feu de la vie ne
sont pas semblables aux plans sur lesquels se manifeste la Lumière de l’Esprit. Parler de l’ordre des
choses qui sont liées à la vie terrienne est très utile, car cela édifie et accroît les niveaux de la
conscience et de l’équilibre mental de ceux qui sont encore contraints de croître en stature
spirituelle.
Celui qui t’écoute a déjà grandi et comprendra mieux, mais il faut comprendre celui qui ne t’écoute
pas et le laisser croître. Tu n’as pas acquis l’illumination pour révéler les Lois de la vie, mais je te
dis bien : « Tu as été illuminé pour révéler les Lois de l’Esprit ».
Rassemble dans ton enceinte ceux qui ne craignent point la mort et les choses qui passent, car je te
dis : « Ceux-là seront les graines aptes à germer dans Mon Règne ».
30

Chapitre II

HISTOIRE DE L’HUMANITE TERRESTRE


31

HOARA EXPLIQUE :
VOTRE PLANETE A ETE VISITEE AVANT ENCORE LA NAISSANCE DE « L’HOMO SAPIENS ». NOS
PREDECESSEURS, CEUX QUI PERFECTIONNERENT LE PROCESSUS INITIAL DE L’ESPECE
HUMAINE, EN MANIPULANT SES STRUCTURES GENETIQUES PRIMITIVES ; ILS GREFFERENT
L’ENTITE IMMORTELLE QUE VOUS APPELEZ ESPRIT, INTELLIGENCE, INDIVIDUALITE ET
CAPACITE EVOLUTIVE, AU MOYEN DE L’EXPERIMENTATION EXISTANT DANS LA CONSCIENCE DU
POUVOIR CREATEUR ET DE SES PROGRAMMES. LA RAISON DE VOTRE ETRE, DE VOTRE
EXISTENCE ET DE VOTRE ACTIVITE DECOULE D’UNE EXIGENCE PRECISE DE NATURE
COSMIQUE, DIFFICILEMENT PERCEPTIBLE PAR CEUX QUI S’OBSTINENT A CROIRE QUE TOUT EST
DU AU HASARD.
L ‘HOMME EST, PARCE QU’IL A ETE FAIT COMME IL DEVAIT L’ETRE, POUR POUVOIR COMMENCER
SES PREMIERS CYCLES ASCENSIONNELS ET REJOINDRE ENSUITE LE BUT QUI LUI A ETE
PREDESTINE DES SA NAISSANCE :
« ETRE REELLEMENT A L’IMAGE DU CREATEUR », POUR CONTINUER LE GRAND
OEUVRE DU DEVENIR COSMIQUE ETERNEL.

« LA TERRE EST COMME UN MIROIR MAGIQUE.


LORSQU’UN GENIE SOLAIRE SE COMPLAIT A REFLETER SON IMAGE CREATRICE DANS L’AURA
SOLAIRE, UN ANGE NAIT. LORSQUE L’ANGE REFLETE A SON TOUR SON IMAGE DANS L’AURA DE
CETTE SPHERE, C’EST L’HOMME QUI NAIT. CE DERNIER PROJETTE SON OEUVRE DANS LE
MIROIR DE LA VIE.
IL S’AGITE, VIT ET SOUFFRE, DISPARAIT PUIS REAPPARAIT DANS LE GRAND MIROIR MAGIQUE DE
L’ILLUSION ET DU REVE. MAIS IL EST DIVIN ET, EN TANT QUE TEL, IL LUI RESTE TOUJOURS LA
FORCE DE BRISER LE MIROIR DE LA TROMPERIE ET DE RETOURNER VIVRE DANS LA PENSEE
CREATRICE ».
32

APERCU DE SYNTHESE CHRONOLOGIQUE

Selon les variantes de notre logique, fantastiques et irrationnelles, le fait de


considérer la nuit des temps est très complexe pour l’intelligence humaine, très
terrestre et peu universelle. Il est de toute façon nécessaire de tenir compte que
les dates précédant le bouleversement dû à l’explosion de la planète Lumière
(Mallona) ne sont calculées qu’à titre indicatif, étant donné que sa distance par
rapport au Soleil et sa vitesse de rotation, tant sur elle-même qu’autour du
Soleil, n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Il est impossible, pour nos
méthodes scientifiques, de calculer la formation et les périodes d’évolution du
système solaire. Dans la réalité astro-dynamique d’alors, le concept du temps et
de sa durée étaient substantiellement différents. La dilatation de l’espace-temps
dans le microcosme et dans le macrocosme tend à l’infini, selon la méthodologie
inférieure, et à zéro selon la supérieure. C’est-à-dire qu’en réalité elles s’annulent,
elles n’existent pas. Le dynamisme extraordinaire du créé va en s’accroissant,
selon l’évolution des plans dimensionnels. Pourtant, si nous pensons que la
stimulation atteint son apogée vers la septième dimension, il n’existe plus de
trajectoire ni de projection, selon la Conscience Omniprésente, mais plutôt un
point atteint dans son apparente inertie, qui inverse la rotation, la méthodologie.
Le devoir du nouvel état d’être, qui semblait auparavant infini, assume alors la
compénétration inverse, et de créé, il devient créateur, en imprimant à sa
nouvelle créature une nouvelle configuration cosmique.
A titre d’exemple, selon les deux points de vue, le haut et le bas d’un
corps en mouvement rotatif, tourneront dans le sens horaire ou
antihoraire. Du point de vue inférieur, le sens horaire est évolutif,
tandis que l’inverse est involutif. Vu pourtant de la partie supérieure,
ce que nous considérons comme involutif devient créatif. Ce concept
sera approfondi au chapitre V.
Nous pouvons dire que tous les 700 millions d’années, le Cycle Cosmique
Terrestre passe d’un stade évolutif à un autre, divisé en 7 cycles mineurs de 100
millions d’années, au cours desquels s’accomplissent les convulsions de l’âme
planétaire.
Aujourd’hui, à la date 2’000 correspond le 4 e cycle cosmique terrestre, qui atteint
l’âge de 2’800 millions d’années.
Le premier soleil de notre système solaire a été Jupiter. Suite à la compénétration
d’une nuée d’hydrogène, puis à sa fécondation par une comète ou zoïde
cosmique, il y eut une nouvelle formation et, pour peu de temps, ce système
sembla double, c’est-à-dire qu’il y brillait deux soleils. Mais bien vite, le vieux
Père Jupiter s’éteignit comme un trou noir, en laissant la place dominante à
l’actuel Logos Solaire Christique.
Aujourd’hui, quelque-uns satellites de Jupiter ont de l’air et de l’eau et sont
habitables; le départ de la nouvelle insémination de ces Macro cellules
Universelles a été donné par l’impact de la comète sur Jupiter en 1994. Cette
volonté informative a été envoyée par le noyau manassique de la Voie Lactée au
moyen des comètes, dont je parle dans le chapitre III.
33

Lors de ce bouleversement Solaire, un gros morceau de la Planète Terre fut


expulsé, créant la Lune qui, en compagnie de deux autres astéroïdes, formèrent
les trois satellites terrestres.
L’Histoire de l’homme terrestre commença il y a environ 700 millions d’années
(années différentes des nôtres), avec le quatrième cycle de développement
cosmique terrestre. Sur la planète terre, il y avait un grand continent appelé
Pangée et le grand Océan.
En quatre endroits de cet unique continent débarquèrent quatre colonies
d’Archétypes ou Génies Cosmiques provenant des trois constellations de l’Aigle,
du Taureau et du Lion.
Ces quatre races fondèrent les quatre civilisations-mères de la planète Terre aux
quatre points des futurs continents, c’est-à-dire :
- La race des Pléiades, Rouge > continent Mu Toltèque
- La race d’Alpha du Centaure, Blanche > continent Groenland
- La race d’Orion, Bronze > continent Afrique
- La race de Procyon, Jaune > continent Cià.

Ces êtres androgynes commencèrent par traiter certaines espèces animales,


parmi les plus évoluées, dont l’orque et le dauphin, pour constater que le corps
humain ne s’y serait pas bien développé. Ils eurent au contraire un bon résultat
lorsqu’ils manipulèrent un dinosaure aquatique que les mythologies les plus
anciennes nomment Serpent à Plumes. Il y en avait de deux espèces : Le
Serpent à Plumes argenté donna naissance au Gorille , tandis que du Serpent à
Plumes doré on arriva au premier Anthropoïde terrestre, à qui fut donné l’Ego
Sum, soit la potentialité consciente de l’intelligence individuelle ou Esprit.
Ces « Fils », après avoir atteint la pleine apparence humaine, étaient encore
Androgynes, comme leurs Pères. Pour leur donner de meilleures facultés
évolutives, en perdant leur androgynie au travers de croisements, ils furent
divisés sexuellement en mâles et femelles.
Ainsi naquirent Adam et Eve, en tant que résultantes réelles du Serpent à
Plumes, qui ne commirent aucun « péché originel ».
Ils furent les Adam et Eve dont il est écrit « Faisons l’Homme à notre image… »
(Genèse).
En plus d’avoir servi de laboratoire d’études aux scientifiques, la planète Terre a
été visitée par de nombreux pionniers spatiaux, parmi lesquels ceux de la race
des Titans , dont témoignent les vestiges de constructions gigantesques. Après
leur disparition en tant que groupe ethnique, ils laissèrent leurs fils, pour
assumer un devoir très délicat en tant que gardiens des accès vers les voies
d’entrée des bases souterraines extra planétaires ou les accès vers l’intérieur de
la planète, où sont conservées les archives de toutes les civilisations et de toutes
les sagesses.
En Sibérie du nord, on les appelle Tchoutchounas ou, en d’autres endroits,
Hommes des Neiges, Big Foot ou Yéti.
Le sommet de l’évolution de ces premières populations fut conclu lors de la
période Pré-Lémurienne , il y a environ 100 millions d’années, par une grande
catastrophe : le premier des trois satellites, Tir , se précipita sur le continent Mu,
formant une fosse océanique qui devint l’Océan Pacifique. Lors de ce grand
cataclysme, ce continent fut détruit, ainsi que la race des Titans. Il n’en resta
que quelques îles, où les survivants formèrent la race Lémurienne.
34

Le changement momentané de la rotation terrestre produisit le déplacement des


pôles, qui se stabilisèrent sur un nouvel axe ayant au Nord l’Himalaya et au Sud
l’Altiplano Bolivien.
Les espèces géantes ou dinosaures subirent un coup dur. Les quelques races
restantes furent par la suite traitées génétiquement, pour obtenir un volume
adéquat qui ne nuirait pas à la vie de l’homme (témoignage par des graffiti).
C’est au cours du développement de cette période Lémurienne qu’un nouveau
bouleversement devait arriver dans tout le système solaire : les habitants de la
planète Mallona , située entre Mars et Jupiter, provoquèrent l’explosion de leur
planète.
e
Bien qu’ils fussent Hommes-Anges, c’est-à-dire à la fin de la 4 dimension
évolutive, et déjà androgynes, gouvernés par l’Archange Lucifer, ils voulurent
défier l’Art Créateur Divin en se rebellant contre les Lois Universelles. La
manipulation de l’Antimatière, alors qu’ils n’étaient pas encore conscients
spirituellement ni scientifiquement pour le faire, déchaîna sur leur planète
l’autodestruction des énergies élémentaires, en provoquant des explosions en
chaînes de fusion et de fission, jusqu’à la lacération totale.

Non content de cela, Lucifer , qui était intégré parmi les Archétypes avec la
mission de déterminer la prolifération du genre humain sur la Terre, poussa ceux
de ses propres Hommes-Anges qui avaient échappé à la destruction et cherché
refuge auprès des autres planètes voisines, à désobéir à l’ordre génétique établi
pour l’évolution terrestre ; il les fit s’accoupler avec les filles des hommes, qui
n’étaient pas encore prêtes à discerner la génétique masculine de la génétique
féminine, produisant ainsi une nouvelle génération. C’est de là que les deux
générations de Caïn et Abel tirèrent leur origine. C’est le péché originel. Les ex-
Hommes-Anges s’intégrèrent et se métamorphosèrent dans les quatre races,
perdant leur androgynie, leur vie éternelle; ainsi commença la Via Crucis.
Une partie des Malloniens perdit la mémoire et l’intelligence, à cause de la
dissolution hybride et à cause de continuelles pressions psycho-émotives de
nature hémorragique. Dégénérés et drogués, ils s’accouplèrent avec des animaux
et il en résulta d’autres espèces de singes.
Cela est un genre de seconde mort, due au péché commis.
C’est depuis cette erreur créative qu’est née la lutte entre le Bien et le Mal : entre
le Christ,
le Régent du Nouveau Système Solaire, et Lucifer, l’Archange déchu. Aujourd’hui,
l’Archange Lucifer, pour obtenir son pardon, cherche à mener l’humanité
terrestre à la perdition. C’est le devoir assigné aux âmes damnées, afin qu’elles
puissent se racheter, d’induire les âmes vivantes en tentation.
Ainsi en fut-il de par la volonté du Père, comme épreuve évolutive du
discernement et selon la loi du Libre Arbitre.
On développèrent en l’homme trois forces nouvelles :
- L’amour sexuel, qui provoque l’association créatrice.
- La mort, qui provoque la dissociation du corps pour la renaissance.
- La réincarnation, qui devient la loi du Renouveau.
L’explosion et la disparition d’une cellule macrocosmique, avec ses restes de
fragments appelés petites planètes et orbitant dans la ceinture entre Mars et
Jupiter, provoqua une transformation apocalyptique de tout le système solaire,
avec des sauts quantiques, un peu comme les électrons et le noyau d’un atome.
35

Cette série de « sauts » s’est concrétisée par la création de la nouvelle planète


Mercure, éjectée de la masse solaire, et par les déplacements, vers l’extérieur, de
l’orbite des planètes Vénus, la Terre et Mars.
Sur la planète Terre, le bouleversement planétaire produisit une hécatombe
physique et psychique des populations, à cause de la fuite de l’axe polaire, qui se
déplaça sur les actuels Arctique et Antarctique, avec des raz de marées et le
commencement de la Dérive des Continents.
Les survivants des différentes races se déplacèrent :
- La race Noire vers les chaînes montagneuses
- La race Blanche descendit vers l’Europe, l’Amérique du Nord et la
Sibérie
- La race Jaune vers la Chine et l’Himalaya
- La race Rouge en Amérique du Sud et au Mexique.
Les visiteurs des Pléïades (race rouge), avaient d’abord colonisé Mars,
Saturne et Pluton, avant la Terre. Les martiens étaient en liaison avec
les malloniens. Lorsque Mallona explosa, la planète Mars subit un
mouvement violent de glissement rotatif, qui entraîna la mort de 7
milliards d’hommes.
Quelques-uns réussirent à fuir et furent portés sur la terre, dans la
région de l’Amérique Centrale, où ils s’unirent aux populations
primitives. Il reste beaucoup de vestiges archéologiques spatiaux, tel
le vénéré homme de Palenque retrouvé à l’intérieur de la tombe dont
le couvercle représente une fusée et son pilote, c’est-à-dire un pilote
des fameux moyens de transport entre Mars et la Terre. Par la suite,
ce nouveau groupe se déplaça vers l’Atlantide, mais il fut décimé et
disparut lors de son affrontement avec les populations de race noire.
Il y a 75 millions d’années, à cause des premiers effets de la Dérive des
Continents, les îles formant la Lémurie furent détruites et la civilisation
Lémurienne disparut.
Les croisements commencèrent. D’abord la race Bronze avec la Rouge (Noire +
Lémure), donnant la race couleur Cuivre, initiatrice des populations pré-
Atlantidéennes. Suivit le croisement de la race Cuivre avec la Blanche, donnant
la plus puissante des générations humaines : celle de l’Atlantide.
Cette stabilité, tant géologique qu’humaine, se prolongea jusqu’à il y a 175.000
ans, moment particulier où les Créateurs de l’Homme décidèrent de le suivre de
près, vu sa maturité animico-spirituelle devenue adéquate et capable de
concevoir le développement de la conscience supérieure.
Les manipulations survenues depuis ladite « création », toujours selon les
préceptes et la volonté harmonieuse de l’Intelligence Suprême du Dieu
Omniprésent UN, qui inspira Ses collaborateurs, étaient des manipulations
apportées à l'évolution psycho-physique de l’instrument, pour le rendre toujours
plus apte à servir sa vraie identité Spirituelle : celle du vrai Fils du Dieu Créateur.
Le moment était arrivé, où cette petite flamme de Vrai Homme devait prendre
conscience d’elle-même, pour devenir réellement l’Ego Sum toujours plus
manifesté puis, à son tour, opérationnel !
Le Groenland était un lieu sacré, ainsi qu’une région du Tibet, une du Pérou, du
Triangle des Bermudes et d’autres, c’est-à-dire des lieux d’accès vers l’intérieur de
la Planète. En effet, après la formation des planètes, résultant des projections
36

paraboliques de la masse d’hydrogène solaire, l’extérieur subit la transmutation


de ses éléments jusqu’à sa composition finale et à la formation d’une épaisse
croûte, qui atteignit la surface externe que nous connaissons aujourd’hui et une
surface interne présentant dès le début une condensation de H emprisonné et
indifférencié, jusqu’à la formation d’un petit soleil central, qui illumine
aujourd’hui les continents internes. Ces continents, partiellement décrits par
Dante Alighieri, Jules Verne et l’Amiral Byrd, sont au nombre de deux : l’Agharta,
siège des âmes en peine, démoniaques, ayant le devoir de tenter l’humanité, et
l’Eldorado, qui est au contraire le paradis astral, en harmonie avec la Lumière
Centrale, habité par des êtres de 4 e et 5 e dimensions, travaillant pour aider et
inspirer l’humanité, en échange continu avec l’espace externe de la planète, soit
avec les bases opérationnelles d’appui.
L’intérieur de la planète en instruit l’extérieur. Les légendes Incas, Mayas, des Peaux
Rouges, tibétaines, chinoises et d’autres encore, parlent du fantastique Règne de
l’Eldorado en tant que lieu où se réglait le potentiel dynamique évolutif des terrestres.
C’est là que se trouvent les archives de l’Histoire de l’Humanité.
Le Groenland, en ce temps-là, était un paradis terrestre, non seulement grâce à son
contact avec l’Eldorado, mais parce qu’avait eu lieu, là-bas, la première tentative de
greffage génétique instructif avec la race blanche, qui se prédisposait à un développement
spirituel majeur.
Malheureusement, cette première tentative échoua, car l’involution et la rechute de ces
populations triomphèrent. Il y a environ 100.000 ans, les Anciens Pères mirent sur pied
une mission scrupuleuse d’observation, en tant que Dieux ou Esprits du Ciel, afin de
provoquer, parmi l’humanité encore souffrante, usée et abrutie, les stimulations
nécessaires pour promouvoir de meilleures réminiscences.
Les opérateurs de la Confédération Interplanétaire, Jardiniers du Cosmos, composée de
scientifiques de toutes les branches et de Maîtres des disciplines de l’Esprit, construisirent
des bases d’appui sur la Lune, en entamant un va-et-vient entre Terre et Lune, avec leurs
traceurs magnétiques en forme de « boucliers de feu ». Un nouveau greffage génétique
eut lieu, pour reprendre ce qui avait déjà été fait avec la race Blanche du Paradis
Groenland, qui avait régressé.
Certains animaux furent importés d’autres planètes.
Les races se développèrent et s’étendirent, complétant la fusion des patrimoines
informatifs.
La race couleur brique et la blanche, qui sont la synthèse des raison-réflexion-jugement,
se déplacèrent vers l’orient, y implantant les races indo-européennes : Aryens en Inde,
Iraniens, Scythes, Sarmates, Grecs, Germains et Sémites de Chaldée. Dans le Righ
Veda, on parle du Légendaire Monarque Bharat , dont le nom fut et est toujours attribué à
l’Union Indienne.
L’instruction complète, initiatique, grâce à l’intervention des envoyés, croisés parmi les
Atlantes, se développa il y a environ 75.000 ans.
Il s’en trouve un témoignage de très haut niveau dans la Pyramide de Chéops, contenant
le ZED, instrument de contrôle et d’harmonisation énergétique Homme-Planète-Soleil.
Entre-temps, la dérive des continents commença à ouvrir le Groenland et les vastes
plaines atlantidéennes devinrent l’Océan Atlantique, jusqu’à ce qu’il ne restât que
quelques îles, parmi lesquelles domina Poséidon, qui servit de capitale à la Civilisation
Atlantidéenne proprement dite.
C’est là que les hommes de bonne volonté, à côté des instructeurs, atteignirent le
maximum de l’évolution animico-astrale, possédant des pouvoirs extraordinaires, tels la
domination de l’antimatière et de l’énergie de fusion froide, la télépathie, la construction
d’instruments, pour nous de science-fiction, et le vol sur de blancs astronefs, en
37

compagnie des frères de l’espace. On en trouve de nombreux témoignages par des


hiéroglyphes, des mythologies, des peintures et des bas-reliefs de l’archéologie spatiale,
laissés dans les lieux des civilisations-filles.
C’est justement en ces lieux que les derniers initiés fuirent devant un mal incontrôlable qui
décimait une grande partie de la population atlantidéenne : la corruption résultant de
l’invasion toujours plus importante de la race noire, appuyée par la blanche, qui voulut
s’introduire dans le cycle des rituels ésotériques en y apportant ses caractéristiques
magiques.
e
Mais, la presque totalité des populations étant incapable de discerner (aujourd’hui au 20
siècle, encore moins !) les dynamiques positives et négatives des vibrations déchaînées
par les rituels d’activités cérébrales et des actions, fut victime de l’antique mais toujours
actuelle tentation Luciférienne, et dégénéra toujours plus avec l’usage des drogues, des
haines et des luttes fratricides.
Les initiés incorruptibles ne purent faire grand-chose, car la Loi Universelle laisse les
âmes en phase d’évolution accomplir leur cycle d’expérimentations et choisir leur destin.
« De la graine au fruit, du fruit à la graine ». « La vérité ne peut être offerte sur un plateau
d’argent », répétait Eugénio. On ne peut jamais forcer un choix, ni le destin de cause à
effet.
Ce fut ainsi que la race humaine, après avoir atteint les plus hauts sommets, retourna
dans la poussière, de laquelle elle ne semble toujours pas vouloir s’extraire aujourd’hui.
Il y a 12.000 ans, un destin de volonté divine mit fin à Poséidon, en laissant se
fracasser sur elle le second satellite, qui non seulement effaça toute trace d’anciens
vestiges, trop lumineux pour ceux qui avaient préféré les ténèbres, mais il amplifia la
dérive des continents Euro-Afro-Américain, en cédant la place au grand Océan qui,
des profondeurs de son Silence Bleu, vibre dans nos souvenirs ataviques avec un
sanglot inconsolable.
L’histoire, qu’elle soit bien ou mal connue, nous rapporte ce qui advint jusqu’à nos jours,
même si elle est gravement entachée d’incompréhensions voulues et appelées mystères.
Je relève que les Messagers de la Volonté Divine ont continué à se succéder et que les
opérateurs des Prairies Célestes ont stimulé sans cesse – grâce à leur méthodologie,
digne au moins du plus grand respect – l’intelligence des hommes de cette humanité
martyrisée.
La plus imposante de leurs œuvres, concernant la dernière génération humaine de ces
2'000 années, avant l’échéance du Cycle Cosmique Terrestre durant lequel s’accomplira
une nouvelle « Mue » de la Planète, a été accomplie directement par le Fils de Dieu le
Père : Christ, et par une équipe angélique de collaborateurs (144'000 provenant de Sirius),
qui ont greffé une aide génétique, au moment où :
1) Dieu proposa à l’homme d’ouvrir les portes de sa prison en lui offrant la clef de
l’Amour ;
2) L’humanité était mûre pour comprendre les signes des temps, les signes des cieux
et les révélations Célestes.
Mais la réponse de l’homme fut la croix, la fameuse croix, comme dans l’explosion de la
planète Lumière ! Cela nous est rappelé, aujourd’hui, par l’avertissement que nous avons
reçu dans le Secret de Fatima, de Myriam, Esprit Sublime de la Planète Terre et Génie de
conscience Solaire, qui nous parle de possible autodestruction si nous ne revenons pas
sur nos croyances, repentis et transformés, en même temps que la Planète.
Et les 144'000 ? Lors de leur greffe génétique ou tentative d’amalgamer l’involution, ils ont
laissé leur G N A et sont retournés à leur lieu d’origine, ainsi que le disait Jésus-Christ :
« Père, je te les recommande… ». La plus grande partie a maintenant perdu la G.N.A., à
cause de lourdes contaminations; une nouvelle opération génétique est en cours, afin de
38

préparer le nombre d’enzymes nécessaires, en syntonie vibrationnelle avec la planète,


pour la faire vivre, reconstruire une nouvelle génération et entrer en 4e dimension.
L’Homme-Ange, en tant qu’envoyé céleste, est venu sur terre pour apporter les lois de
l’évolution de la Planète Terre et de l’homme.
Il viennent encore, actuellement, pour empêcher que l’humanité terrestre ne provoque un
désastre pire que celui de Mallona.

INTERIEUR DE LA PLANETE TERRE :


DEUX GRANDS CONTINENTS EXISTENT SOUS LA CROUTE DE LA PLANETE . « AGHARTA » ET
« ELDORADO ». L’ENTREE PRINCIPALE DU CONTINENT « AGHARTA » SE TROUVE AU POLE NORD,
TANDIS QUE CELLE DU CONTINENT « ELDORADO » SE TROUVE AU POLE SUD. TOUS LES DEUX
COMMUNIQUENT A TRAVERS DES TUNNELS SOUTERRAINS, PARCOURUS PAR DES ENGINS
SCIENTIFIQUEMENT ET TECHNOLOGIQUEMENT PARFAITS.
L’ELDORADO, TOUT EN RESTANT JUSQU'A AUJOURD’HUI LE MIRAGE ET LE REVE INASSOUVI DE
NOMBREUX EXPLORATEURS, N’EST PAS SORTI DE L’IMAGINATION ARDENTE D’UN QUELCONQUE
REVEUR, N’EST PAS NON PLUS LE FRUIT DE LA FANTAISIE. NI MYTHE NI SYMBOLISME :
L’ELDORADO EXISTE REELLEMENT, VILLE SOUTERRAINE DE SCIENCE FICTION, FORGEE EN OR
TRES PUR. ELLE FUT CONSTRUITE LONGTEMPS DEJA AVANT LA DISPARITION DE L’ATLANTIDE
(AVANT ENCORE QUE LES HABITANTS DE CE CONTINENT N’EUSSENT DEGENERE), EN MESUSANT
DE LA SCIENCE ET DES MOYENS RECUS PAR LES CONFEDERES INTERGALACTIQUES,
SEIGNEURS DE LA LUMIERE AUX CARACTERISTIQUES MULTIDIMENSIONNELLES.
LEUR BASE OPERATRICE SE TROUVAIT SUR L’ILE DE POSEIDON, DANS LE BUT D’INSTRUIRE LES
ATLANTES SUR LA LOI COSMIQUE, ET DE REALISER LES CONDITIONS IDEALES EN VUE
D’INTEGRER LA PLANETE TERRE A LA CONFEDERATION. MAIS LEUR DEGENERESCENCE
PROGRESSIVE EMPECHA CE PROJET.
CERTAINS ATLANTES REALISES ET NON CONTAMINES PAR CETTE DEGENERESCENCE FURENT,
SELON LEUR CHOIX, DESTINES A PEUPLER L’ELDORADO. D’AUTRES, INSUFFISAMMENT
DEVELOPPES, FURENT AUTORISES A EMIGRER AVANT LE CATACLYSME, EN ORIENT ET EN
OCCIDENT (AMERIQUE CENTRALE, AFRIQUE ORIENTALE, EGYPTE ET MESOPOTAMIE). IL EXISTE
ACTUELLEMENT, EN ELDORADO, UNE COLLABORATION FECONDE ET UNE ACTIVITE IMPOSANTE,
DANS LE BUT DE SAUVER LA PLANETE D’UNE CATASTROPHE NUCLEAIRE.
LA « CITE D’OR » EST UNE PARTIE DE CE PARADIS TERRESTRE, AUTRE LIEU MYTHIQUE DE
BIBLIQUE MEMOIRE, PERDU PAR L’HUMANITE ; ELLE A SA PROPRE VIE, INDEPENDAMMENT DE LA
VIE EN SURFACE, ALIMENTEE PAR L’ENERGIE D’UN SOLEIL CENTRAL ARTIFICIEL EMANANT UNE
LUMIERE DOREE; ELLE EST SITUEE AU CŒUR DE LA PLANETE. IL S’Y TROUVE UNE RICHE ET
LUXURIANTE VEGETATION, AVEC DES LACS ET DES RIVIERES D’EAU CRISTALLINE TRES PURE,
DES ANIMAUX PAISIBLES ET SERVIABLES, DES EDIFICES CONFORTABLES EQUIPES DE
FANTASTIQUES STRUCTURES DE SECURITE CONTRE TOUTE EVENTUELLE ATTAQUE DE
VANDALISME DE LA PART DES TERRIENS, ET POURVUS DE DYNAMISMES PARTICULIERS.
CEPENDANT, L’ELDORADO N’EST PAS TOTALEMENT ISOLE DU RESTE DE LA PLANETE; IL
POSSEDE DE NOMBREUSES VOIES DE COMMUNICATION, DE LONGS TUNNELS COMMODES
PERMETTANT AUX MOYENS TRES SOPHISTIQUES DONT LA VILLE D’OR DISPOSE, D’ATTEINDRE
LA SURFACE. LES SORTIES PRINCIPALES, LES PLUS COMMUNEMENT UTILISEES PAR SES
HABITANTS, LORS DE LEURS MISSIONS, SONT LES DEUX POLES. IL EXISTE D’AUTRES SORTIES
SECONDAIRES EN PLUSIEURS ENDROITS DE LA TERRE, PARMI LESQUELLES LE TRIANGLE DES
BERMUDES ET LE LAC TITICACA AU PEROU.
IL EXISTE EGALEMENT, A L’ELDORADO, UN COSMOPORT CAPABLE D’ACCUEILLIR DE NOMBREUX
VAISSEAUX SPATIAUX EN PROVENANCE DES ESPACES EXTERIEURS.
CERTAINS EXPLORATEURS DE NOTRE TEMPS, QUI S’ETAIENT AVENTURES SUR LES IMMENSES
ETENDUES DE GLACE DE L’ARCTIQUE ET DE L’ANTARCTIQUE, PROBABLEMENT A LA RECHERCHE
DU POINT FOCAL DES POLES, RACONTERENT S’ETRE RETROUVES FACE A UNE POPULATION DE
GEANTS ET AVOIR PENETRE DANS UNE ZONE RICHE EN VEGETATION LUXURIANTE,
CERTAINEMENT PAS POLAIRE, ILLUMINEE PAR UNE ECLATANTE LUMIERE DOREE PROVENANT
D’UNE SOURCE INCONNUE D’EUX ET CARESSEE PAR UN DOUX CLIMAT D’ETERNEL PRINTEMPS.
IL VA SANS DIRE QUE LEURS RECITS FURENT PRIS POUR DE LA FANTAISIE OU DES
HALLUCINATIONS. DE NOMBREUX TEMOIGNAGES DE POPULATIONS ARCTIQUES AFFIRMENT
VOIR D’ENORMES ASTRONEFS SORTIR ET ENTRER EN DES LIEUX MYSTERIEUX DONT ON NE
TROUVE AUCUNE TRACE, TANDIS QUE LES POPULATIONS PERUVIENNES DES REGIONS
ANDINES DECLARENT QU’ELLES RENCONTRENT PERIODIQUEMENT LES SEIGNEURS DE LA
LUMIERE, DEPUIS DES TEMPS IMMEMORIAUX, QU’ELLES DIALOGUENT AVEC EUX EN LES
39

APPELANT PERES SAGES, QU’ELLES LES RECOIVENT COMME DES INVITES DE MARQUE ET
SURTOUT QU’ELLES SAVENT QUI ILS SONT ET D’OU ILS VIENNENT. ON A BEAUCOUP PARLE, ET A
PLUSIEURS REPRISES, DES HOMMES-DIEUX, DES DESCENDANTS DES RACES DU PASSE, DES
INSTRUCTEURS DE L’HUMANITE PRESENTS INCOGNITO SUR LA TERRE. GRACE AUX
REVELATIONS DE CES ENVOYES SPECIAUX, INSTRUCTEURS DU MONDE, NOUS SAVONS QUE LE
PEUPLE DE L’ELDORADO EST COMPOSE, EN MAJORITE, DE TERRESTRES SOIGNEUSEMENT
CHOISIS ET QUI VIVENT EN COMMUNION FRATERNELLE AVEC LES HABITANTS D’AUTRES
PLANETES FAISANT PARTIE DE LA CONFEDERATION. LE COORDINATION DE TOUTES LES
STRUCTURES SOCIALES A ETE CONFIEE A DES SCIENTIFIQUES, PARMI LESQUELS FIGURE
L’EMINENT PHYSICIEN ETTORE MAJORANA, AINSI QUE D’AUTRES DE SES COLLEGUES DISPARUS
MYSTERIEUSEMENT DE LA SURFACE DE LA TERRE. D’AUTRES SCIENTIFIQUES DE LA
CONFEDERATION TRAVAILLENT AVEC EUX, ET IL LEUR SERA ATTRIBUE LA TACHE, UN JOUR, DE
DIRIGER ET DE REGIR L’EVOLUTION SCIENTIFIQUE DE LA PLANETE.
A PART LA LIBERTE INCONDITIONNELLE DE FRANCHIR L’ESPACE-TEMPS, LE PEUPLE DE LA « CITE
D’OR » BENEFICIE EGALEMENT DU PRIVILEGE DE TRANSMETTRE UN CODE GENETIQUE
PARTICULIER (G.N.A.) AUX ENFANTS A NAITRE, QUI CONSERVERONT L’INCORRUPTIBILITE. DANS
DES CAS EXCEPTIONNELS OU LORSQU’UN PROGRAMME DETERMINE L’EXIGE, CERTAINS
D’ENTRE EUX PEUVENT VENIR EN SURFACE, SE CONFONDRE AVEC LES HOMMES DE LA TERRE
EN SE RENDANT MECONNAISSABLES ET EN VIVANT SELON LEURS HABITUDES, POUR CHOISIR
UNE FEMME TESTEE A PRIORI ET PARTICULIEREMENT PREDISPOSEE, AFIN DE LA FECONDER ET
D’INTRODUIRE AINSI SUR LA TERRE DES ETRES PORTANT LEUR GENETIQUE EVOLUTIVE.
DE TELS PROCESSUS ADVIENNENT LORS DE CYCLES PARTICULIEREMENT IMPORTANTS
CONCERNANT L’EVOLUTION DE L’HUMANITE ET CETTE FECONDATION EST DESORMAIS EN
ACTION DEPUIS PLUSIEURS ANNEES. EN CETTE FIN DE SIECLE, BEAUCOUP DE MANIPULATIONS
GENETIQUES DE GRAND INTERET ONT ETE REALISEES SUR CERTAINS ENFANTS A NAITRE.
IL Y A DES INTERVENTIONS DIRECTES ET DES INTERVENTIONS INDIRECTES : LES PREMIERES
SONT EFFECTUEES DIRECTEMENT PAR LE PEUPLE DE L’ELDORADO, LES SECONDES SONT
EFFECTUEES A TRAVERS DES SUJETS MASCULINS TERRESTRES, APTES A TRANSMETTRE LA
SEMENCE DE LA GENETIQUE SUPERIEURE. POURTANT, LES INTERVENTIONS INDIRECTES
PEUVENT ECHOUER.
LES REGISSEURS DE CETTE ŒUVRE COSMIQUE SONT LES ELOHIM, PUISSANCES CREATRICES
DES FORMES ET DES SUBSTANCES, MAITRES DE LA LUMIERE ET PORTEURS DE L’INTELLIGENCE
OMNICREANTE. CE SONT LES ARCHETYPES ET LES GUIDES DE LA CONFEDERATION
INTERGALACTIQUE. LEUR NATURE EST ASTRALE ET ILS POSSEDENT DES CAPACITES
MULTIDIMENSIONNELLES. ILS VIVENT DANS LES ASTRES MAIS, S’ILS LE VEULENT, ILS PEUVENT
REVETIR UN CORPS PHYSIQUE. CE SONT EUX QUI ONT FAIT L’HOMME A LEUR IMAGE ET
RESSEMBLANCE.
DANS LA CITE D’OR, IL N’EXISTE NI TEMPLE, NI EGLISE ; ON N’Y EXERCE AUCUN RITE NI AUCUN
CULTE PUISQUE LA LOI, LA RELIGION DU PEUPLE DE L’ELDORADO EST : « AIME TON PROCHAIN
COMME TOI-MEME ». LA JUSTICE, LA PAIX, L’AMOUR ET LA FRATERNITE SONT DANS LE CŒUR DE
TOUS LES HABITANTS.
DANS UN FUTUR DESORMAIS PROCHE, L’ELDORADO EMERGERA A NOUVEAU DU CŒUR DE LA
PLANETE, POUR ACCUEILLIR LE NOUVEAU PEUPLE ET LA NOUVELLE CIVILISATION, TANDIS QUE
LES TERRES DE L’ACTUELLE « CIVILISATION » TERRESTRE CONNAITRONT LA PROFONDEUR DES
ABYSSES DANS L’ALTERNANCE CYCLIQUE DE LA LOI DE FLUX ET REFLUX, CELLE DE LA
PURIFICATION ET DU « RENOUVEAU » DE TOUTE CHOSE.

HOARA COMMUNIQUE :
LORSQUE L’EXISTENCE DE L’HOMME TERRESTRE COMMENCA A S’ORGANISER DE MANIERE
SOCIALE, UNE CIVILISATION MODELE EXISTAIT DEJA DE LONGUE DATE SUR LA PLANETE QUE
VOUS APPELEZ MARS. ELLE FUT INSTITUEE ET INSTRUITE PAR UN GROUPE DE COLONISATEURS
PROVENANT DE LA CONFEDERATION INTERGALACTIQUE, DONT NOUS FAISONS PARTIE DEPUIS
BIEN QUINZE MILLIARDS D’ANNEES DE VOTRE TEMPS,
LE PEUPLE ATLANTE D’ABORD, PUIS LES EGYPTIENS, RECURENT DE CES COLONISATEURS DE
TRES BONS ENSEIGNEMENTS, TANT SUR L’ASTROPHYSIQUE QUE SUR LA METAPHYSIQUE. ILS
RECURENT AUSSI DES NOTIONS BIEN PRECISES SUR D’AUTRES CHAMPS DU DOMAINE
COSMOPHYSIQUE ET COSMODYNAMIQUE. LA CONNAISSANCE D’UNE « SCIENCE SPATIALE
PARTICULIERE » FUT ACCORDEE AVEC PRECAUTION AU PEUPLE ATLANTE, AINSI QU’UNE
TECHNIQUE CAPABLE DE PSYCHISER LA MATIERE EN APPARENCE INERTE, L’ALCHIMIE ET
D’AUTRES CHOSES ENCORE.
MAIS LA NATURE CORRUPTIBLE DE L’HOMME ET SES INSTINCTS PERVERS PRIRENT LE DESSUS
ET LES PRECAUTIONS PRISES FURENT MISES EN EVIDENCE. LES ELOHIM, LES SEULS A
40

POUVOIR DECIDER, DICTERENT COMME SENTENCE UNE INTERVENTION PUNITIVE SEVERE,


APRES AVOIR PERMIS A LA PARTIE REALISEE DE SE METTRE A L’ABRI.
ET NOUS VOICI AUX EGYPTIENS ET AUX AUTRES EMIGRES DE L’AMERIQUE CENTRALE ET DU
SUD, AVEC TOUT LEUR BAGAGE CULTUREL RECU EN SON TEMPS ET MANIFESTE A NOUVEAU.
MALHEUREUSEMENT, LA FORCE DEGENERATRICE NE S’ETAIT QU’ASSOUPIE.
QUAND LES PREMIERS ASTRONAUTES TERRESTRES POSERONT LE PIED SUR LA PLANETE
MARS, ILS AURONT LE LOISIR DE RECONSTITUER CETTE HISTOIRE. ILS AURONT LA SURPRISE
DE NE PLUS POUVOIR SE CONSIDERER COMME LES SEULS ETRES INTELLIGENTS DE TOUTE LA
CREATION.
ILS AURONT LA POSSIBILITE DE MEDITER ET DE DEDUIRE.

25 MARS 1952
ECRIRE CE QUE J’ECRIS N’EST NI UN PASSE-TEMPS, NI DE L’EXHIBITIONNISME.
EN CES TEMPS DURS ET DIFFICILES, IL SERAIT INOPPORTUN DE FAIRE L’UN OU L’AUTRE.
LE CONTENU DE CET ECRIT A ETE ENTIEREMENT DICTE PAR UNE LARME DE DIEU VENUE SUR
LA TERRE : CE N’EST RIEN D’AUTRE QUE SA VOIX. ET QUE CELUI QUI VEUT CROIRE LE CROIE.
DE MOI, IL N’Y A QUE LA PLUME, LE TEMPS ET L’INVITATION A LIRE.
AVANT DE RENCONTRER CETTE BRILLANTE LARME DE DIEU, J’ETAIS AUSSI INSOUCIANT QUE LES
AUTRES JEUNES DE MON AGE ET MEME TRES FASCINE PAR LES CHOSES TERRIENNES; J’ETAIS
EN SOMME BIEN DIFFERENT DE CE QUE JE SUIS AUJOURD’HUI.
JE ME SOUVIENS DE LA DATE EXACTE DE LA RENCONTRE, LE 23 MARS 1951, DEUX JOURS AVANT
MON ANNIVERSAIRE. C’ETAIT PAR UNE BELLE JOURNEE DU REMUANT MOIS DE MARS ET JE
MARCHAIS TRANQUILLEMENT DANS UNE RUE DE MA VILLE NATALE, CATANE. TOUT D’UN COUP,
J’EUS UN ETRANGE PRESSENTIMENT : QUELQU’UN ME SUIVAIT ET CHERCHAIT A SE FAIRE
ENTENDRE D’UNE FACON TOUT A FAIT ETRANGE. DES FRISSONS ME PARCOURURENT TOUT LE
CORPS, TANDIS QU’UNE VOIX ME DISAIT :
« JE SUIS UNE LARME DE DIEU ET MON NOM EST B H A R A T».
JE N’ARRIVERAIS JAMAIS A EXPRIMER LA FRAYEUR QUE J’EPROUVAI A CE MOMENT-LA, NI NE
POURRAIS DIRE COMMENT, DEPUIS, JE NE SUIS PLUS PARVENU A RETROUVER MA
PERSONNALITE D’AUTREFOIS. JE CHERCHAIS DE TOUTES LES MANIERES POSSIBLES A ME
DISTRAIRE, MAIS EN VAIN.
J’ETAIS DIFFERENT, J’ETAIS DEVENU UN AUTRE, GUIDE PAR UNE FORCE MYSTERIEUSE, MAIS
INFINIMENT SAGE ET SAVANTE. DE NOMBREUX JOURS ET DE NOMBREUSES NUITS
S’ECOULERENT, SANS REPOS, TANDIS QUE LA VOIX ME DISAIT :
« NE SOIS PAS EFFRAYE PAR CE QUE TU RESSENS. TU ES LE DESIGNE DU SACRE COLLEGE DES
SEPT ETOILES QUI SONT LES SEPT ESPRITS DE DIEU. CALME-TOI, CAR CECI EST TA MISSION ET
LE TEMPS EST VENU ».
LE JOUR ENTIER ETAIT UNE CONTINUELLE EXHORTATION ET JAMAIS, DEPUIS LORS, JE NE ME
SUIS ARRETE UN SEUL INSTANT DANS L’APPRENTISSAGE DE LA DIVINE CONNAISSANCE, DE
L’INCONNAISSABLE ET DU CONNAISSABLE, DU BIEN ET DU MAL, ET DE TOUT CE QUI ETAIT
ENTERRE DANS LA NUIT DES TEMPS. SI BIEN QUE LA FRAYEUR PASSA ET QUE MAINTENANT JE
ME SENS EXTREMEMENT HEUREUX D’AVOIR SURMONTE L’EPREUVE LA PLUS TERRIBLE DE
CETTE EXPERIENCE, CAR POUR MOI, ET C’EST UNE CHOSE DIFFICILE A CROIRE, IL N’Y A NI
ESPACE, NI TEMPS, ET JE POURRAIS, EN VERITE, CROYEZ-MOI, ATTEINDRE LE PLUS HAUT DES
CIEUX PAR LE DEDOUBLEMENT DE MA PERSONNALITE.
MAINTENANT, JE DESIRE RESTER CELUI QUE JE SUIS DEVENU ET JE ME SENTIRAIS
DESESPEREMENT PERDU SI CETTE VOIX SE TAISAIT AU-DEDANS DE MOI.
ELLE EST COMME LE PARFUM D’UNE FLEUR DE LOTUS PERDUE DANS UNE ROSERAIE DE
L’ETERNELLE LUMIERE, OU LE CHANT DE LA BEATITUDE REND HEUREUX LE REVE ETERNEL DES
SPLENDEURS SPIRITUELLES.
JE ME SENTIRAIS VRAIMENT PERDU, SI J’ETAIS UN SEUL INSTANT DIFFERENT DE CE QUE JE SUIS
AUJOURD’HUI.
JE NE POSSEDE QU’UNE PAUVRE CULTURE ELEMENTAIRE, FACILEMENT DECELABLE A MA
MANIERE D’ECRIRE, MAIS CELA A PEU D’IMPORTANCE ET A CE PROPOS LA LARME DE DIEU
S’EXPRIME AINSI :
« L’ART TERRIEN NE RESSEMBLE PAS A L’ART DIVIN; CE QUI EST LE PLUS IMPORTANT EST DE SE
CONNAITRE MIEUX SOI-MEME EN PENSANT JUSTE ET EN TRAVAILLANT D’UNE MANIERE
OPTIMALE. »
ELLE DIT ENCORE :
« CELUI QUI NE PARLE PAS AVEC LE VERBE SILENCIEUX DE L’ESPRIT NE POURRA JAMAIS
CONNAITRE NI COMPRENDRE LES GRANDES DIFFICULTES QUE RENCONTRE CELUI OU CELLE
QUI VEUT TRADUIRE LE VERBE DU SILENCE EN UN VERBE TONITRUANT ».
41

POUR MOI, AUJOURD’HUI, IL N’EXISTE PAS DE DIFFICULTE D’AUCUNE SORTE. IL N’Y A PLUS DE
SECRET. ECOUTEZ UN PEU CE QUE JE VOUS RACONTE, EN SOUHAITANT A PRIORI AUX
SCEPTIQUES (QUE JE DEFINIS COMME CREATURES SANS FAUTE) QU’ILS PUISSENT EUX AUSSI
COMPRENDRE, UN JOUR, COMBIEN IL EST UTILE D’AVOIR LA FOI ET L’OBEISSANCE A CES
CHOSES SPITITUELLES QUI SONT COMME LA LARME DE DIEU. ELLES NE SE VOIENT NI NE SE
TOUCHENT MAIS, EN PRESENCE DU TOUT-PUISSANT, ELLES SONT PLUS CONSCIENTES ET PLUS
PROCHES DE CE QUE NOUS NE LE SOMMES, MEME AVEC UNE FOI PROFONDE.
UN BEAU JOUR, POUR ETRE EXACT LE 7 AOUT 1951, PRES D’UNE LOCALITE APPELEE MONTE PO,
DANS LE CATANAIS, JE RECUS DE BHARAT (LA LARME DE DIEU, MON MAITRE) CETTE TRES
INTERESSANTE DECLARATION, QUI RESTA ENTIEREMENT DANS MA MEMOIRE (CHOSE TRES
ETRANGE, CAR MA MEMOIRE ETAIT ENCORE ABSENTE PEU DE TEMPS AVANT CET EVENEMENT).
LE RECIT QUE J’ECRIVIS, AUSSITOT RENTRE A LA MAISON, COMMENCAIT AINSI :
« CE MONDE, QUI VOUS NOURRIT ET VOUS CONTIENT, N’EST PAS LIBRE D’AGIR A SA GUISE. IL
SUIT SCRUPULEUSEMENT LES LOIS UNIVERSELLES QUI GOUVERNENT LE DEVELOPPEMENT ET
DONC LES CAUSES ET LES EFFETS DE SA CROISSANCE. IL EST VRAI QUE LE MONDE EST BIEN
DIFFERENT DE TOUTES LES CHOSES QUI VIVENT EN LUI, VU SA NATURE COSMOLOGIQUE ET LA
LONGUEUR DE TEMPS DE SON EXISTENCE. POUR VOUS, UN AN EST COMPOSE DE SEULEMENT
365 JOURS, UN TEMPS TRES BREF EN COMPARAISON DU TEMPS COSMIQUE, QUI COMPTE 25'000
ANS; UNE ETERNITE, FACE A L’INSTANT FUGACE QU’EST VOTRE VIE.
MAIS CELA EST UNE BIEN PETITE CHOSE ET IL FAUT POUVOIR COMPRENDRE LA DIVERSITE
DANS SON ENSEMBLE, LA GRANDE IMPORTANCE DU PRINCIPE INDESTRUCTIBLE ET ETERNEL,
POUR LEQUEL TOUTES LES CHOSES, DU MINERAL A L’HOMME, EVOLUENT RESOLUMENT DANS
LA GRANDE ŒUVRE UNIVERSELLE.
OJOURD’HUI, NOUS SOMMES A LA FIN DE LA SEPTIME GENERATION HUMANE (OU L’ANCIEN DES
JOURS T’AVAIT DIT QUE TU DEVRAIS RENAITRE), QUI ACHEVE SA SEXTIEME CONVULSION
ANIMIQUE PLANETARIRE A 2.700.000.000 D’ANNEE, DU QUATRIEME CYCLE COSMIQUE OU RACE
MERE TERRESTRE.
DEPUIS MAINTENANT 2'699'999’951 ANS, LE MONDE PARCOURT LE SENTIER DE L’EVOLUTION, EN
SE RAPPROCHANT TOUJOURS PLUS DE SON SEPTIEME DEVELOPPEMENT (CONVULSION DE
100.000.000 D’ANNEES). BEAUCOUP DE SCEPTIQUES, LOIN DE CROIRE LES VOIX PROPHETIQUES
DES ENVOYES, VEULENT MECONNAITRE LA DATE FATALE DE L’AN 2'000. DIS A CEUX-LA QU’EN
DES TEMPS RECULES BEAUCOUP FURENT SAUVES POUR AVOIR EU LA FOI ET POUR AVOIR CRU
EN LA VOIX DE L’AME.
EN L’AN 2'000, CE MONDE AURA 2'700'000’000 D’ANNEES; CETTE CROISSANCE EST CRITIQUE ET
ELLE APPORTERA DE GRAVES EVENEMENTS, COMME CEUX QUI ADVINRENT IL Y A 99.999.951
ANS, LORS DE L’AVENEMENT DU SIXIEME DEVELOPPEMENT.
MAINTENANT, ECOUTE ET MEDITE, CAR CE QUE J’AI A TE DIRE ADVINT EN CES TEMPS REVOLUS :
LA TERRE ET TOUTES LES AUTRES PLANETES, A L’EXCEPTION DE LEURS SATELLITES, SONT EN
EFFET, COMME LES HOMMES D’AUJOURD’HUI LE PENSENT, NEES DU SOLEIL : MAIS EN REALITE,
PERSONNE NE SAIT COMMENT ELLES SONT SORTIES DES VISCERES SOLAIRES, NI COMMENT
LEURS SATELLITES SE SONT A LEUR TOUR FORMES.
MAIS PUISQUE CET ARGUMENT SERA ABORDE UNE AUTRE FOIS, JE PARLERAI SEULEMENT EN
CE QUI CONCERNE LE TEMPS OU JE VIS VOTRE MONDE VACILLER COMME UNE FEUILLE AU
VENT.
EN CE TEMPS-LA, SON VISAGE ETAIT BIEN DIFFERENT DE CELUI QUI APPARAIT AUJOURD’HUI A
VOS YEUX. IMAGINEZ LE MONDE D’IL Y A 2.600.000.000 ANS TOURNER AUTOUR D’UN AXE AYANT
AUX EXTREMITES DE SES POLES L’ACTUEL MONT EVEREST AU NORD ET LES TERRES DE
L’ALTIPLANO BOLIVIEN AU SUD.
GRACE A VOTRE IMAGINATION, VOUS POURREZ AISEMENT COMPRENDRE COMBIEN ETAIENT
DIFFERENTS, EN CE TEMPS-LA, SON VISAGE ET SES TRAITS, AVANT QUE N’ARRIVAT LE GRAND
CATACLYSME QUI DEVAIT LES FAIRE MUTER COMPLETEMENT.
IL EST VRAI QU’IL VOUS SEMBLERA IMPOSSIBLE DE DECOUVRIR LE GRAND ET CIVIL CONTINENT
MU-TOLTEQUE, QUI FUT LE BERCEAU DE LA PLUS PUISSANTE RACE HUMAINE, A LA PEAU
COULEUR ROUGE FONCE, ET QUE VOUS NE POURREZ PAS NON PLUS VOUS RENDRE COMPTE
D’UN AUTRE CONTINENT, OU LES HOMMES A LA PEAU COULEUR MIMOSA VECURENT HEUREUX
ET RICHES DE TOUTES LES CONQUETES DE LA SCIENCE. DE CE DERNIER, IL RESTE ENCORE
CERTAINES CHOSES.
LE GRAND CONTINENT CIA’ DONT LES ACTUELLES ILES BORNEO, LES PHILIPPINES ET SUMATRA
NE SONT RIEN D’AUTRE QUE LES VERTEBRES TORDUES ET CASSEES DE L’IMMENSE MORCEAU
DE TERRE ALORS TRES PEUPLE, PROSPERE DANS L’ART ET LES SCIENCES. ET ENFIN, LE SORT
MALHEUREUX DE CET AUTRE CONTINENT OU LES PEUPLES A LA PEAU BLONDE VECURENT EUX
AUSSI SUR LA PLUS SUPERBE DE TOUTES LES TERRES DU MONDE, L’HISTOIRE DE TOUS LES
42

ARTS DIVINS. LE GROENLAND ET UNE GRANDE PARTIE DES ILES DU NORD CANADA VOUS
RACONTENT CE QUE FUT L’AGONIE GLACEE DE L’IMMENSE CONTINENT, DISPARU SOUS SON
BLANC MANTEAU DE REPOS.
SOMMAIREMENT DIT, C’ETAIT LE VISAGE DE L’ANTIQUE MONDE D’IL Y A ENVIRON 99.999.951 ANS.
MAIS, TOUTES LES CHOSES DE L’UNIVERS SUBISSENT LA LOI INFAILLIBLE QUI GOUVERNE ET
REGIT LE DEVELOPPEMENT ET DONC LA MUTATION QUE L’ON OBSERVE LORS DE L’ASCENSION
EVOLUTIVE ; LE MONDE NE PUT SE SOUSTRAIRE EN AUCUNE FACON A LA FORCE QUI DOMINE
TOUTES LES CHOSES CREEES, AINSI QUE NOUS NE POUVONS NOUS SOUSTRAIRE, MEME SI
NOUS LE DESIRIONS, AUX LOIS QUI REGLENT NOTRE DEVELOPPEMENT NI, POUR CETTE RAISON,
AUX MUTATIONS QUI NOUS FONT GRANDIR, NOUS RENDENT INTELLIGENTS ET MODIFIENT
NOTRE NATURE PHYSIQUE. MAIS, TANDIS QUE LES CONVULSIONS LES PLUS CRITIQUES DE
NOTRE CROISSANCE SE PRODUISENT SELON DES CYCLES QUI VONT DE SEPT EN SEPT ANS,
LES CONVULSIONS DE SEPT-CENTS MILLIONS D'ANNEES DIVISEES EGALEMENT EN CYCLES DE
SEPT EN SEPT, DE MOINDRE INTENSITE EMOTIONNELLES, SONT TOUT A FAIT DIFFERENTES.
EN FAIT, CE QUI ARRIVA EN CE TEMPS-LA FUT CAUSE, PAR LA CONVULSION PRINCIPALE D’UN
DES CYCLES SEPTENAIRES, DE SON DEVELOPPEMENT COSMOLOGIQUE.
POUR VOUS DEMONTRER SA C0NVULSION DE MANIERE APPROXIMATIVEMENT SCIENTIFIQUE,
VOICI UN SOMMAIRE MAIS RAPIDE EXEMPLE :
IMAGINEZ UN ENFANT EN TRAIN DE S’AMUSER A GONFLER UNE BULLE DE SAVON AVEC UNE
PAILLE. CETTE BULLE SE GONFLE AU FUR ET A MESURE QUE L’ENFANT SOUFFLE DEDANS,
CONTINUE A SE DILATER EN S’ALLONGEANT AUX DEUX EXTREMITES POUR PRENDRE UNE
FORME PLUS OU MOINS OVALE; MAIS IMAGINEZ CE QUI ARRIVE SI L’ENFANT, EN UN RIEN DE
TEMPS, CESSE DE GONFLER LA BULLE DE SAVON DESORMAIS GROSSE ET MEME TROP OVALE :
CETTE BULLE SE CONTRACTERA POUR ASSUMER UNE FORME SPHERIQUE, TANDIS QUE SA
SURFACE SERA CONTRAINTE DE BALLOTTER D’UNE MANIERE DESORDONNEE POUR S’ADAPTER
A UN NOUVEL AXE ET DONC UN NOUVEL EQUILIBRE.
IMAGINEZ CE QUE JE VIENS DE VOUS DECRIRE POUR EXEMPLE ET, SI VOUS POUVEZ LE FAIRE
SANS CRAINTE, REMPLACEZ LA BULLE DE SAVON PAR NOTRE GROS MONDE.
EVIDEMMENT, VOUS VOUDRIEZ AUSSI SAVOIR COMMENT CELA PEUT ARRIVER POUR NOTRE
MONDE.
BIEN QU’UN TEL ARGUMENT SOIT TRES VASTE, JE ME LIMITERAI A VOUS DIRE :
LA CROISSANCE OU, SI VOUS PREFEREZ, LE DEVELOPPEMENT DU MONDE, EST DE NATURE
COSMOLOGIQUE ET, POUR CETTE RAISON, IL N’EST PAS FACILE DE L’EXPLIQUER AUSSI
SIMPLEMENT QU’ON POURRAIT L’IMAGINER.
POURTANT, LES VISIONS QUI ERRENT ENCORE ETERNELLEMENT DANS L’ESPACE IMMORTEL DE
L’IMMENSE MONDE SPIRITUEL SONT RESTEES PLUS QUE CLAIRES DANS L’AME
TRANSCENDANTE DE L’HUMANITE. LES EVENEMENTS PASSES SONT INDISSOLUBLES DE CE
CORPS QUI, MEME SI INVISIBLE ET EN GRANDE PARTIE INCOMPRIS, RESTE TOUJOURS
IMPREGNE D’UNE CAPACITE CONSERVATRICE BEAUCOUP PLUS LONGUE ET PUISSANTE QUE CE
QUE L’ON CROIT.
IL EST VAIN, POUR CEUX QUI FUIENT LA REALITE DES VALEURS DE L’ESPRIT, DE CHERCHER DES
TEMOIGNAGES SUFFISANTS POUR CONFIRMER CES REVELATIONS. MOI QUI N’AI JAMAIS FUI
DEVANT L’ORDRE INTERIEUR DE LA CONSCIENCE ATAVIQUE, JE ME SUIS SENTI ENVELOPPE PAR
CES MYSTERIEUSES CAPACITES, QUI M’ONT DONNE L’AMOUR DU SILENCE. C’EST POUR CETTE
RAISON QUE JE NE CESSE PAS UN SEUL INSTANT DE ME SENTIR HEUREUX, ET DE COMPRENDRE
ET AIMER LA VIE PLUS QUE JAMAIS.
NOS AIEUX, INITIATEURS DU CHEMIN DE CETTE HUMANITE, CONNURENT LE TEMPS LE PLUS
DUR DE L’HISTOIRE DU MONDE.
AUCUNE CREATURE N’EST NEE DES VISCERES DE LA TERRE ET CEUX QUI VIRENT LE MONDE EN
PREMIER N’AVAIENT PAS JAILLI DES EAUX, NI DES VISCERES DE LA TERRE, MAIS ILS VINRENT
D’UN MONDE QUE NOUS REGARDONS AUJOURD’HUI AVEC GRAND AMOUR, EN HAUT DES CIEUX.
ET POUR CLORE L’ARGUMENT, PEU ADAPTE A CETTE DISCUSSION, NOUS REPRENONS LE
DISCOURS QUE NOUS AVIONS INTERROMPU.
JE DISAIS QUE LA NATURE DE NOTRE MONDE EST COSMOLOGIQUE ET QUE SES LOIS SONT
TOUT A FAIT DIFFERENTES DE CELLES QUI GOUVERNENT NOTRE CROISSANCE, NOS
MOUVEMENTS, NOTRE NUTRITION ET NOS SENTIMENTS.
NOUS NOUS AGITONS DANS NOTRE SOUFFRANCE PHYSIQUE ET SOUVENT, APRES LES PEINES
QUE NOUS A APPORTE LA CROISSANCE, NOUS OUBLIONS FACILEMENT CE QUE NOUS AVONS
PATI. NOUS NOUS TROUVONS PLUS GRANDS, PLUS GROS OU PLUS MAIGRES, EN SOMME NOUS
NOUS VOYONS DIFFERENTS, LA CROISSANCE NOUS AYANT JUSTEMENT APPORTE DES
CHANGEMENTS, AINSI QU’A TOUTES LES CHOSES ANIMEES.
43

CETTE GROSSE BOULE QUE NOUS APPELONS MONDE SOUFFRE AUSSI DES PEINES DE LA
CROISSANCE ET NE S’AGITE PAS MOINS QUE NOUS DANS LES CONVULSIONS DE SA NATURE,
CHAQUE FOIS QU’ELLE ATTEINT SON POINT CRITIQUE, SON CYCLE PRINCIPAL. L’IDEE DES
EFFETS APOCALYPTIQUES QUI SE MANIFESTERENT PAR LE PASSE, LORSQUE LA CONVULSION
ATTEIGNIT LE MAXIMUM DE SON EMOTIVITE EST TERRIFIANTE, AU POINT D’ANNULER
COMPLETEMENT NOTRE MISERABLE ET INSIGNIFIANT ORGUEIL. POUR POUVOIR NOUS RENDRE
COMPTE DE CE QU’IL ADVINT, DANS UN PASSE REVOLU, A CAUSE DU DEPLACEMENT DE L’AXE
MAGNETIQUE DE LA TERRE, IMAGINEZ L’EXEMPLE PUERIL QUE JE VAIS VOUS EXPOSER :
VOYEZ UN GRAND RECIPIENT ELASTIQUE DE FORME SPHERIQUE, DONT LA HAUTEUR
MESURERAIT 50 METRES ET LA CIRCONFERENCE 5 KILOMETRES. IMAGINEZ ENCORE QUE CE
RECIPIENT AIT UNE HAUTEUR DE 10 METRES D’EAU AUTOUR DE SA SURFACE, SUR LAQUELLE
FLOTTERAIENT 3 GRANDS CORPS GEOMETRIQUEMENT DIFFERENTS MAIS MESURANT 8 METRES
D’EPAISSEUR, TANDIS QUE LEURS BASES MOBILES PRENDRAIENT APPUI SUR LE FOND DU
RECIPIENT, OU ELLES SERAIENT RETENUES PAR UNE FORCE MAGNETIQUE. IMAGINEZ ENSUITE
QUE CES CORPS, DE NATURE MALLEABLE (PLASTIQUE), SERAIENT RESPECTIVEMENT DE
FORMES DIFFERENTES, SOIT L’UN TRIANGULAIRE, UN AUTRE RECTANGULAIRE ET LE
DERNIER QUADRANGULAIRE ; ILS SERAIENT DE SURFACE PLATE, DISTANTS DE BIEN 500
METRES L’UN DE L’AUTRE.
PENSE Z MAINTENANT QUE CETTE GRANDE BASSINE POURRAIT TOURNER AUTOUR D’UN AXE
CENTRAL A UNE VITESSE SI CONSIDERABLE QU’ELLE FORCERAIT LE RECIPIENT ELASTIQUE A SE
DILATER SENSIBLEMENT ET A PROVOQUER, EN MEME TEMPS, UNE LENTE DERIVE DES 3 CORPS,
DANS DES DIRECTIONS OPPOSEES.
PENSEZ ENCORE QUE, SOUS L’EFFET DE LA ROTATION, LE RECIPIENT SE SERAIT AGRANDI DE
BIEN 2 KILOMETRES DE CIRCONFERENCE, ET QUE L’EAU ET LES CORPS FLOTTANTS AURAIENT
TROUVE UN POINT D’EQUILIBRE APTE A LES MAINTENIR A DISTANCE LES UNS DES AUTRES ET
EN APPARENCE IMMOBILES.
PENSEZ ENFIN A UNE CAUSE « X », QUI PRODUIRAIT LE DEPLACEMENT DE L’AXE SUR LEQUEL
TOURNE LE RECIPIENT, AVEC POUR CONSEQUENCE LA PERTE DE L’EQUILIBRE ACQUIS,
PROVOQUANT AINSI SA CONTRACTION IMMEDIATE, SUITE A CETTE PERTE DE LA DILATATION,
QUI AVAIT ETE ATTEINTE GRACE A LA ROTATION.
JE VOUS LAISSE IMAGINER LE CHAOS DE L’EAU ET DES CORPS PLACES SUR ELLE : LES EFFETS
SE PASSENT DE COMMENTAIRES, CAR ILS SONT COMPREHENSIBLES. EN FAIT, LES CORPS QUI
S’ETAIENT EN GRANDE PARTIE DEBARRASSES DE L’EAU, SOUS L’EFFET DE LA DILATATION, EN
EMERGEANT LEUR PARTIE SUBMERGEE, LORS DE L’ETAT D’EQUILIBRE, SE SONT TROUVES A
NOUVEAU SUBMERGES, EN PLUS D’ETRE COMPLETEMENT ENVAHIS, JUSQU'AU SOMMET, A
CAUSE DU MOUVEMENT DESORDONNE DES EAUX. APRES S’ETRE HEURTES LES UNS LES
AUTRES, IL S’EST PRODUIT UNE COMPRESSION TELLE QU’ELLE A MODIFIE LEURS FIGURES
GEOMETRIQUES EN AMENANT DES SOULEVEMENTS DE LEURS SURFACES.
CE CHAOS A DURE LE TEMPS NECESSAIRE POUR QUE LE RECIPIENT ELASTIQUE SE RETABLISSE
SUR UN NOUVEL AXE ET DONC AVEC UN NOUVEL EQUILIBRE. MAIS QUI OSERAIT PENSER QUE
LES CONTINENTS POURRAIENT ETRE SUBSTITUES AUX TROIS FIGURES GEOMETRIQUES DE LA
BASSINE ? QUI PENSERAIT A SUBSTITUER LES EAUX DU RECIPIENT PAR LES MERS DE NOTRE
MONDE ?
IL EST TERRIFIANT DE LE PENSER ET CELA L’A ETE CERTAINEMENT AUSSI POUR SAINT JEAN
LORSQU’IL VIT QUE LES ILES S’ETAIENT ENFUIES DE LEUR LIEU, ETC.…
MAIS LA DERIVE DES CONTINENTS NE PEUT PLUS RESTER UN SECRET, NI L’HISTOIRE DE
L’ATLANTIDE, NI CELLE DES CONTINENTS MU ET CIA, CES CONTINENTS DISPARUS LORS DE LA
RENCONTRES DES FORCES DE LA NATURE DANS UN MOUVEMENT APOCALYPTIQUE.
LEURS EFFETS EPOUVANTABLES ET TERRIFIANTS N’ONT PAS ETE PRIVES DE RECITS ET NOS
ANCETRES SE GARDERENT DE DESCENDRE DANS LES VALLEES DURANT DE LONGS
MILLENAIRES.
LES LAMENTATIONS DU MONDE ET SES SOUFFRANCES NE FURENT PAS DE NOTRE TEMPS ET NE
S’APAISERENT PAS FACILEMENT. LA CONTRACTION EPOUVANTABLE DE TOUTE LA SURFACE DU
GLOBE PROVOQUA DES BOULEVERSEMENTS DE PORTEE INDESCRIPTIBLE, AU POINT DE
CHANGER RADICALEMENT LA POSITION DES MERS ET DES CONTINENTS.
L’AXE SUR LEQUEL LA TERRE TOURNAIT DEPUIS DES MILLIONS D’ANNEES SE DEPLACA DU NORD
VERS LE SUD-OUEST (HIMALAYA, ASIE) ET DU SUD VERS LE NORD-EST (ALTIPLANO BOLIVIEN,
AMERIQUE DU SUD).
UNE GRANDE PARTIE DES CONTINENTS DEVINT UN BLOC HOMOGENE, A LA CROUTE
EPOUVANTABLEMENT DEFORMEE ET COMPRESSEE PAR UNE FRAPPE TITANESQUE. LES MERS,
DANS UN MOUVEMENT CONFUS, CHEVAUCHERENT ET COUVRIRENT UNE GRANDE PARTIE DES
SURFACES TERRESTRES. LES ZONES QUI SOUFFRIRENT LE PLUS DE CE CHOC ENORME ET DE
44

CES EFFROYABLES COMPRESSIONS RESTERONT, DANS LE FUTUR, L’EFFIGIE REELLE DU


TERRIBLE CHAOS APOCALYPTIQUE. DE GRANDES MONTAGNES SE FORMERENT ET D’IMMENSES
TERRES SOUS-MARINES EMERGERENT A LA LUMIERE D’UN SOLEIL OPAQUE.
LES ALPES, L’OURAL, LES ALPES SCANDINAVES, L’ALTIPLANO DE L’ASIE MINEURE, DE L’IRAN ET
DU CAUCASE PARLENT LE MEME LANGAGE, TANDIS QUE LES HAUTES MONTAGNES DE
L’HIMALAYA NOUS DISENT PLUS ENCORE, LIEU OU LE CHOC EUT LES PLUS TERRIBLES EFFETS,
REDUISANT EN MORCEAUX UNE GRANDE PARTIE DU CONTINENT CIA. IL EN RESTA BIEN PEU DE
CHOSES ET LES ACTUELLES ILES DE LA SONDE, DES PHILIPPINES, DE BORNEO ET DE SUMATRA,
ETC,… SONT AUJOURD’HUI ENCORE LE CADRE REEL DES VERTEBRES BRISEES ET TORDUES DU
GRAND ET CIVIL CONTINENT DETRUIT. LES GRANDS SOULEVEMENTS QUI SE PRODUISIRENT
LORS DE CE TRAGIQUE CATACLYSME, DANS CERTAINES ZONES D’AMERIQUE DU SUD,
D’AMERIQUE DU NORD ET D’AFRIQUE, NE FURENT PAS LES MOINDRES.
ILS NOUS APPARAISSENT ENCORE AUJOURD’HUI, MUETS ET ENTOURES D’UNE FASCINATION QUI
TIENT DU MYSTERE ET DE LA TERREUR. LA GRANDE ET MAJESTUEUSE CORDILLIERE DES
ANDES, A L’OCCIDENT, ET LES ALTIPLANOS DU BRESIL, A L’ORIENT, PARLENT A L’OBSERVATEUR
SILENCIEUX DU TEMPS.
EN AMERIQUE DU NORD, L’ALTIPLANO DU MEXIQUE, DE L’UTAH ET LES MONTAGNES ROCHEUSES
SONT AUSSI PROFONDEMENT MYSTERIEUSES, TANDIS QU’EN AFRIQUE ORIENTALE, DANS LE
MYSTIQUE PAYS DE L’ANTIQUE VISAGE, LES HAUTEURS ETHIOPIENNES, DU KENYA ET DU
TANGANYIKA SONT ENCORE LA, AVEC TOUT LE PRESTIGE DE LEUR FORCE.
A L’OCCIDENT DE L’AFRIQUE SE TROUVE AUSSI L’ALTIPLANO DU BIHE (ANGOLA), DU MONT
CAMEROUN, DE LA HAUTE ATLANTIDE AU NORD-OUEST ET DE LA GRANDE ATLANTIDE. LA MASSE
IGNEE DU GEOIDE, FURIEUSEMENT DERANGEE DANS SA QUIETUDE EUT, ELLE AUSSI, SON ROLE
DANS LES FORMATIONS MONTAGNEUSES ET VOLCANIQUES, A CAUSE DE L’ENORME PRESSION
QU’ELLE EXERCAIT SUR L’ETENDUE ENTIERE DE LA CROUTE TERRESTRE.
MAIS LE MONDE, MEME SI DIFFERENT DANS SON VISAGE ET SES MEMBRES, COMMENCE SON
NOUVEAU CHEMIN EVOLUTIF SUR LE SENTIER DES LOIS MACROCOSMIQUES DE L’UNIVERS.
L’HUMANITE TERRIFIEE D’ALORS, DECIMEE PAR LA FORCE INDESCRIPTIBLE DE LA NATURE,
TOUCHEE SANS AVOIR PU S’EN RENDRE COMPTE, PAR UN FLEAU APOCALYPTIQUE D’UNE
PORTEE CATASTROPHIQUE EXCEPTIONNELLE, COMMENCA SON DUR CHEMIN DE SURVIE,
CONSCIENTE INTERIEUREMENT D’UNE HISTOIRE QUE JAMAIS LE MONDE, NI LES GENERATIONS
FUTURES, NE POURRONT EFFACER DE LEUR ESPRIT.
LE CHEMIN DEVINT PLUS DUR QUE JAMAIS, CAR LE GEOIDE, A LA RECHERCHE DE STABILITE,
BOUGEAIT ENCORE SES MEMBRES, TANTOT S’ELEVANT, TANTOT ALLONGEANT SON DUR
EPIDERME. LE MONDE COMMENCAIT SON NOUVEAU CHEMIN EN TOURNANT AUTOUR D’UN
NOUVEL AXE. SON NOUVEL EQUILIBRE LUI PERMETTAIT DE RECOMMENCER, MEME SI
LENTEMENT, LE PHENOMENE DE LA DILATATION. SA SPHERICITE S’ELARGISSAIT DE PLUS EN
PLUS EN SON CENTRE. SES EAUX QUI, DANS UN PREMIER TEMPS, AVAIENT ETE CONTRAINTES
D’ENVAHIR ET DE SUBMERGER UNE GRANDE PARTIE DE LA CROUTE TERRESTRE, SE
RETIRERENT PETIT A PETIT. L’EXTENSION SE PRODUISIT DE MANIERE TRES RATIONNELLE. LES
IMMENSES MASSES DE TERRE, QUI ETAIENT DEVENUES UN MELANGE CONFUS ET TOURMENTE,
A CAUSE DE LA COMPRESSION RECIPROQUE, S’ETENDIRENT ELLES AUSSI EN SE DETACHANT
LES UNES DES AUTRES ET EN PROVOQUANT AINSI D’ENORMES GOUFFRES ET DEPRESSIONS.
LES EAUX EN PROFITERENT POUR SE PRECIPITER DANS LES ZONES LES PLUS BASSES, EN

DEGAGEANT AINSI LES REGIONS PLUS ELEVEES.

ALORS QUE TOUT ETAIT EN TRAIN DE SE STABILISER ET QUE TOUTES LES CHOSES
REPRENAIENT UN NOUVEAU CHEMIN, UNE NOUVELLE MENACE SE PROFILA A L’HORIZON.
LES NOUVEAUX CONTINENTS QUI, PENDANT DES MILLIONS D’ANNEES, AVAIENT PORTE LE
LOURD ET PESANT MANTEAU BLANC DES GLACIERS, COMMENCERENT A SE DEPOUILLER DE
LEUR PESANT FARDEAU, EN EMIGRANT VERS L’EQUATEUR, SOUS L’EFFET DU DEPLACEMENT DE
L’AXE TERRESTRE. LE CHANGEMENT DE TEMPERATURE NE PERMETTAIT PLUS LA SURVIE DES
GLACIERS. C’EST ALORS QUE SE PRODUISIT UNE NOUVELLE CATASTROPHE. LES GLACIERS
COMMENCERENT A SE LIQUEFIER EN FAISANT ROUTE SUR LES PENTES ET LE LONG DES
COTES. ILS Y TRACERENT DE VASTES CANALISATIONS NATURELLES (MORENES), QUI
FORMERENT DES LACS ET PROVOQUERENT UNE INONDATION EFFROYABLE.
CE FUT VRAIMENT COMME UN GRAND DELUGE, DEFERLANT ET MENACANT. PENDANT QUE
CELA SE PRODUISAIT SUR LES CONTINENTS EMIGRES A L’EQUATEUR, UN AUTRE DESTIN SE
DESSINA POUR LES MERS ET LES CONTINENTS QUI ETAIENT SITUES, POUR LES MEMES
45

RAISONS, VERS LES CALOTTES POLAIRES : LE FROID ET LE GLACIER IMMACULE LES


ETREIGNIRENT, QUI SAIT POUR COMBIEN DE TEMPS, DANS UNE MORSURE GELEE.
ENTRE-TEMPS, LE GEOIDE TENDAIT TOUJOURS PLUS A SE NORMALISER, TANDIS QUE L’AUBE DE
LA NOUVELLE L’HUMANITE COMMENCAIT AVEC LES RESCAPES DE LA CATASTROPHE, SUR LES
PLUS HAUTES MONTAGNES DU MONDE, DANS D’IMMENSES CAVERNES, AVEC L’ESPOIR
EXTREME DE SURVIVRE.

(MIGRATIONS DES SURVIVANTS)


PENDANT CE TEMPS, ALORS QUE TOUTES LES CHOSES REPRENAIENT LEUR STABILITE SUR LE
NOUVEAU VISAGE DU MONDE, LES SURVIVANTS DES DIFFERENTES RACES, CEUX QUI AVAIENT
SURVECU A L’APOCALYPSE, COMMENCERENT D’EXTENUANTES ET LONGUES MIGRATIONS. ILS
QUITTERENT LES ZONES OU ILS AVAIENT SURVECU POUR SE LANCER DANS DES
PEREGRINATIONS PARMI LES PIEGES D’UNE NATURE REDEVENUE PRIMITIVE ET SAUVAGE.
L’IMAGE DE LA TERREUR POUVAIT ENCORE SE LIRE SUR LEURS VISAGES ET DANS LEURS YEUX,
TANDIS QU’AFFLEURAIENT DOULOUREUSEMENT, DANS LEURS TETES, LE DOUX SOUVENIR D’UN
PASSE HEUREUX, DANS LES REGIONS FLEURIES D’UN PARADIS TERRESTRE PERDU.
LES RESCAPES DU GRAND CONTINENT MU-TOLTEQUE, LES HOMMES A LA PEAU ROUGE FONCE,
VIGOUREUX DANS LES ARTS ET LA SCIENCE, DURENT EUX AUSSI DIRE ADIEU A L’ECHINE
TORDUE DE LEUR TERRE ADOREE, DESORMAIS AGONISANTE ET DESTINEE A DISPARAITRE A
CAUSE DE L’INEXORABLE AFFAISSEMENT DE SES BASES, EN GRANDE PARTIE BRISEES PAR
L’ENORME CHOC SUBI.
L’OCEAN PACIFIQUE SUD ET CENTRAL Y ETENDAIT DESORMAIS SA DOMINATION IMPERIEUSE.
C‘EST AINSI QUE COMMENCA L’EXODE, QUI SE POURSUIVIT VERS LES COTES OCCIDENTALES
DE L’AMERIQUE DU SUD ET CENTRALE (CORDILLERE DES ANDES, AU SUD, ET ALTIPLANO DU
MEXIQUE AU CENTRE).
LES RESCAPES A LA PEAU COULEUR OR, ESTIMANT QU’IL SERAIT IMPOSSIBLE DE SURVIVRE A LA
MENACANTE FORMATION DES GLACIERS, COMMENCERENT UN EXODE VERS LE SUD, EN
ABANDONNANT A LEUR DUR DESTIN CES IMMENSES TERRES CHARGEES DE SENTIMENTS, DE
JOIE ET DE DOULEURS (GROENLAND, ISLANDE, TERRE DE BAFFIN ET ILES ENVIRONNANTES,
FORMANT ALORS UN SEUL BLOC AVEC LA GRANDE ILE ACTUELLE). ILS SE DIRIGERENT VERS LES
ZONES DU LABRADOR, TERRE-NEUVE ET L’ECOSSE, TANDIS QUE D’AUTRES GROUPES ALLERENT
VERS LES COTES DE L’EXTREME ORIENT, ALORS ADHERENTES AUX ACTUELLES COTES
SCANDINAVES, OU VERS LES HAUTEURS DES ALPES SCANDINAVES ET DE LA GRANDE-
BRETAGNE DU NORD, ATTACHEE A CETTE EPOQUE, A L’AMERIQUE SEPTENTRIONALE, AVEC
TERRE-NEUVE.
LES SURVIVANTS DU GRAND CONTINENT AFRICAIN, A LA PEAU COULEUR BRONZE, RESTERENT
SUR LEUR TERRE, QUE LE CATACLYSME AVAIT MOINS DEFIGURE QUE LES AUTRES, EN SE
RETRANCHANT SUR LES PLUS HAUTES ZONES.
ILS SE RENDIRENT DANS LES ACTUELLES REGIONS DE LA GUINEE SEPTENTRIONALE ET
MERIDIONALE, A L’OCCIDENT, ET DES ACTUELS ETHIOPIE-KENYA, TANGANYIKA, MOZAMBIQUE,
MADAGASCAR, AINSI QUE DANS LES ILES ENVIRONNANTES, QUI FORMAIENT ALORS UN BLOC
UNIQUE AVEC L’AFRIQUE ET L’AUSTRALIE ; ILS JUGERENT CES DESTINATIONS PLUS SURES
POUR LA SURVIE DE LEURS CREATURES.
ENFIN CEUX DE LA RACE A LA PEAU COULEUR MIMOSA, LES PLUS TOUCHES PAR CE MALHEUR,
DURENT CHERCHER REFUGE A L’INTERIEUR DES NOUVELLES TERRES VENUES DE LA CALOTTE
POLAIRE DU NORD, SUR D’IMMENSES SOMMETS. ILS ABANDONNERENT AINSI LES DERNIERS
VESTIGES DU GRAND CONTINENT CIA, QUI LES AVAIT SAUVES DU FURIEUX ET TERRIBLE
AFFRONTEMENT (ACTUELLES ILES PHILIPPINES, BORNEO ET ILES ENVIRONNANTES, CHINE
ORIENTALE, JAPON ET ILES ENVIRONNANTES, ALORS UNIES).
ILS SE DIRIGERENT VERS LE TIBET ET LES HAUTEURS DE LA CHINE, TANDIS QUE D’AUTRES SE
RENDIRENT JUSQU’AUX TERRES DE L’HIMALAYA.

(PERIODE PRE-LEMURIENNE)
LE GEOIDE AVAIT REPRIS UNE ROTATION NORMALE AUTOUR DE SON NOUVEL AXE, AVEC UNE
NORMALISATION COMPLETE DE L’EQUILIBRE DE SA MASSE.
IL S’ECOULA DES MILLENAIRES ET DES MILLENAIRES.
AINSI RECOMMENCAIT LE SEPTIEME DEVELOPPEMENT DE SA VIE.
LES PEUPLES CROISSAIENT ET, DANS UN PREMIER TEMPS ILS SE MONTRERENT RETICENTS A
QUITTER LES HAUTS SOMMETS OU LEURS ANCETRES AVAIENT TROUVE REFUGE ET LE SALUT,
EN TRANSMETTANT DE GENERATION EN GENERATION LA TERRIFIANTE HISTOIRE DE CES
EVENEMENTS APOCALYPTIQUES. LA NECESSITE DE SE DEPLACER POUSSERENT LES PLUS
46

AUDACIEUX A DESCENDRE DANS LES VALLEES, QUE LES EAUX AVAIENT EN GRANDE PARTIE
LIBEREES. QUELQUES-UNS POUSSERENT JUSQU’AUX RIVES DE LA MER. LES NOUVELLES DE
MEILLEURES CONDITIONS CLIMATIQUES ET D’ABONDANTES RICHESSES VEGETALES ET
ANIMALES RETINRENT L’ATTENTION DE TOUS ET, OUBLIEUX DES ANTIQUES TRADITIONS, ILS
ABANDONNERENT LES HAUTES MONTAGNES POUR SE CONSTRUIRE UNE VIE MEILLEURE DANS
LES RICHES VALLEES DE LA TERRE.
AINSI DEBUTA LA PERIODE PRE-LEMURIENNE QUI SE DISTINGUA, POUR LA NOUVELLE HUMANITE
NAISSANTE, PAR LE RETOUR AUX PRINCIPES DE PROGRES GENERAL QUI DEVAIENT, A TRAVERS
DES MILLENAIRES ET DES MILLENAIRES, ATTEINDRE LE NIVEAU DE NOTRE TEMPS.
LA PERIODE PRE-LEMURIENNE FUT CARACTERISEE EGALEMENT PAR UNE ARCHITECTURE
CARACTERISTIQUE GIGANTESQUE. LA PEUR AVAIT STIMULE UN SOUVENIR ATAVIQUE ; LES
SCENES APOCALYPTIQUES N’AVAIENT PAS ENCORE DISPARU DE LEUR MEMOIRE ; LES GRANDES
VILLES QU’ILS CONSTRUISIRENT ETAIENT PROTEGEES PAR D’ENORMES MURAILLES ET DES
IDOLES TOUT AUSSI COLOSSALES, COMME POUR SE PRESERVER D’EVENEMENTS MAUVAIS.
LES PEUPLES A LA PEAU COULEUR ROUGE FONCE S’ETENDIRENT TOUJOURS PLUS VERS LES
COTES DE L’AMERIQUE SUD-ORIENTALE ET SUD-OCCIDENTALE, TANDIS QUE LA RACE A LA
PEAU COULEUR OR MARCHA VERS L’EUROPE CENTRALE ET OCCIDENTALE; D’AUTRES GROUPES
ALLERENT VERS L’AMERIQUE SEPTENTRIONALE ET ORIENTALE. LE PEUPLE A LA PEAU
COULEUR BRONZE ET CELUI A LA PEAU COULEUR MIMOSA SE DEPLOYERENT AUSSI SUR LES
DIFFERENTS TERRITOIRES ENTOURANT LES SOMMETS.

(PERIODE LEMURIENNE)
ENTRETEMPS, LE GEOIDE S’ETAIT STABILISE, MAIS CELA NE DURA PAS.
LA NOUVELLE HUMANITE, DESORMAIS LOIN DES JOURS ANTIQUES, FAISAIT SES PREMIERS PAS
VERS UNE CIVILISATION FLORISSANTE; OR VOICI QU’UN NOUVEAU TOURBILLON S’AVANCAIT A
L’HORIZON : LA LENTE, MAIS INEXORABLE DILATATION DU GEOIDE ALLAIT CREER ENCORE
D’AUTRES DESASTRES ET DES RUPTURES. LES GRANDES BANDES DE TERRE QUI UNISSAIENT
L’AMERIQUE DU SUD A L’AFRIQUE, SUR LESQUELLES S’ETAIENT RENCONTRES POUR LA
PREMIERE FOIS LES PEUPLES NOIRS ET ROUGES, COMMENCERENT A DONNER DES SIGNES
D’INSTABILITE ET D’EFFRITEMENT.
PERIODIQUEMENT, D’ENORMES GRONDEMENTS SE PRODUISAIENT, LAISSANT APPARAITRE
D’IMMENSES GOUFFRES : LES EAUX, PRETES A BONDIR EN AVANT, PENETRAIENT A TRAVERS
CES NOUVELLES FENTES, EN FORMANT DE GRANDES BAIES. IL SEMBLAIT QUE LES ILES
AVAIENT CHANGE DE PLACE.
LA PARTIE EXTREME DE L’AMERIQUE DU SUD ABANDONNA L’AFRIQUE, EN LAISSANT LES EAUX
LIBRES DE PENETRER DANS DES FISSURES TOUJOURS PLUS LARGES, QUI MENACAIENT
SERIEUSEMENT DE SUBMERGER LES ILES.
LES POPULATIONS, PREVOYANT LE PIRE, ABANDONNERENT CES MORCEAUX DE TERRE,
DEVENUS DESORMAIS PETITS ET DANGEREUX, POUR SE REFUGIER SUR LES COTES DE
L’AFRIQUE ET DE L’AMERIQUE DU SUD, A LA RECHERCHE DE SECURITE.
LE TEMPS AVAIT DESORMAIS MIS SON EMPREINTE SUR CHAQUE CHOSE ET, POUR DES MILLIERS
D’ANNEES : LA DERIVE DES CONTINENTS, MEME LENTE, ETAIT INEXORABLE. LES PEUPLES
DEVENAIENT TOUJOURS PLUS NOMBREUX ET LA NECESSITE DE DECOUVRIR DE NOUVELLES
TERRES FIT DES HOMMES LES PLUS FORTS DES PIONNIERS.
ALORS QU’ILS REMONTAIENT VERS LE NORD, EN PARTIE LE LONG DES COTES AFRICAINES ET DE
L’AMERIQUE DU SUD, LES RESCAPES DES ILES DE LA LEMURIE FIRENT LA CONNAISSANCE
D’AUTRES PEUPLES, AVANCES DANS LES ARTS ET LA SCIENCE, ET ILS S’UNIRENT A EUX.
DE L’UNION DE LA RACE A LA PEAU COULEUR ROUGE FONCE ET DE CELLE A LA PEAU COULEUR
BRONZE NAQUIT UNE NOUVELLE RACE, APPELEE RACE LEMURIENNE.

(PERIODE PRE –ATLANTIDEENNE)


PENDANT CE TEMPS, L’AMERIQUE MERIDIONALE S’ETAIT DETACHEE DE L’AFRIQUE, A SON
EXTREMITE SUD (L’ACTUELLE TERRE DE FEU), JUSQU'A LA HAUTEUR DE L’ANGOLA (AFRIQUE).
ELLE RESTANT ENCORE ATTACHEE PAR LES TERRES DU BRESIL AVEC L’ACTUEL CONGO
FRANÇAIS, LE VENEZUELA ET LA GUYANE (AMERIQUE DU SUD) AVEC LES TERRES DU
SENEGAL, DE LA GUYANE FRANCAISE, DU LIBERIA, DE LA COTE-D’OR ET DU NIGERIA (AFRIQUE).
LES PETITES ILES LEMURIENNES DISPARURENT A JAMAIS SOUS LES EAUX. LES GOUFFRES
DEVINRENT TOUJOURS PLUS LARGES ET PLUS PROFONDS, TANDIS QUE LES EAUX Y FAISAIENT
DE COPIEUSES ET IMPETUEUSES IRRUPTIONS, EN DIRECTION DU NORD.
47

DES MILLIERS D’ANNEES S’ECOULERENT ENCORE. LES PEUPLES A LA PEAU D’OR S’ETAIENT
AVENTURES TOUJOURS PLUS VERS LE SUD, EN PENETRANT DANS LES CONTREES IMMENSES ET
INCONNUES DE LA HAUTE ATLANTIDE (AUJOURD’HUI OCEAN ATLANTIQUE NORD).
LES HOMMES DE LA NOUVELLE RACE, FILS DES LEMURIENS, DEVENUS FORTS ET COURAGEUX,
FIRENT DE MEME. ILS FURENT LES PLUS GRANDS DANS LES SCIENCES ET DANS LES ARTS, ET
LEUR PEAU N’ETAIT NI NOIRE, NI ROUGE FONCE, MAIS PLUTOT COULEUR CUIVRE. PROVENANT
DE L’AMERIQUE CENTRALE ET MERIDIONALE, ILS MONTERENT VERS LE NORD-OUEST,
FRANCHISSANT EUX AUSSI LES IMMENSES PRAIRIES INCONNUES DE L’ATLANTIDE CENTRALE
(AUJOURD’HUI OCEAN ATLANTIQUE CENTRAL). CES PEUPLES SE DEPLACAIENT RAPIDEMENT,
DANS L’ESPOIR DE TROUVER DE MEILLEURES CHANCES. UNE MULTITUDE DE PIONNIERS
PARTIRENT A L’AVENTURE, VERS LES ACTUELS MEXIQUE, HONDURAS, NICARAGUA, COSTA RICA,
VENEZUELA, GUYANE ET BRESIL.
AINSI, LES HOMMES A LA PEAU COULEUR CUIVRE ATTEIGNIRENT L’AFRIQUE LES PREMIERS, EN
EXPLORANT UNE GRANDE LANGUE DE TERRE DU CONTINENT ATLANTE.
ILS REJOIGNIRENT LES COTES DE L’AFRIQUE (RIO D’ORO ET MAROC), JUSQU'A TOUCHER LES
COTES DE L’ANGOLA, BAIGNEES PAR LA CROISSANTE MER ATLANTIDEENNE. MAIS IL RESTAIT
ENCORE D’IMMENSES ETENDUES A EXPLORER, D’UNE TERRE TRES RICHE EN VEGETATION,
COMPOSEE DE PROFONDS VALLONS QUI, DU SUD, ALLAIENT VERS LE CENTRE, JUSQU'A
L’ACTUELLE TERRE-NEUVE ET A L’ANGLETERRE, ZONES PRIMITIVES DES PEUPLES A LA PEAU
COULEUR D’OR.
PLUS AU NORD, SE TROUVAIT LE GROENLAND GLACE, ENCORE SOUDE AUX TERRES DU HAUT
CANADA ET DE LA SCANDINAVIE, QUI FORMAIT UNE DIGUE NATURELLE CONTRE LES EAUX
PRESSANTES DU NORD. AU FUR ET A MESURE QUE LES PIONNIERS DU PEUPLE BLOND
AVANCAIENT VERS LE SUD ET LE NORD DE L’EUROPE, CEUX A LA PEAU COULEUR CUIVRE
S’ETENDAIENT TOUJOURS PLUS DANS TOUTES LES DIRECTIONS DE LA GRANDE ATLANTIDE, EN
SE DIRIGEANT VERS LE NORD-OUEST.
CETTE IMMENSE TERRE, LA PLUS RICHE DE TOUTES LES TERRES DU MONDE, SUR LAQUELLE
PESAIT UN TRAGIQUE DESTIN, FUT LE THEATRE D’AFFRONTEMENTS ENTRE LES DEUX RACES
INCONNUE L’UNE DE L’AUTRE : LA BLONDE ET LA CUIVRE. DES TUMULTES EURENT LIEU, DES
GUERRES ET DES SOUMISSIONS. PUIS UN ETRE GRAND FUT ISSU DU CROISEMENT DES DEUX
RACES : l’ATLANTE, PHYSIQUEMENT ROBUSTE, DE COULEUR ROUGE, TIRANT LEGEREMENT SUR
LE ROUGE-BRUN. GRAND, D’INTELLIGENCE REMARQUABLE ET AUX CAPACITES
EXTRAORDINAIRES : LE ROI DES ROIS ETAIT NE, DANS UN NOUVEAU PARADIS TERRESTRE. DE
L’ASCENSION DE CETTE NOUVELLE RACE NAQUIT LA PLUS PUISSANTE GENERATION DONT IL
EST FAIT MENTION. CE QUE JE DIS SUR CETTE PAGE POURRA VOUS SEMBLER UNE FABLE ET JE
DESIRE QU’ELLE RESTE TELLE, FACE A VOS THEORIES.
DURANT LA PERIODE PRE-ATLANTIDEENNE, DE NOMBREUX ENGINS, EN PROVENANCE DU CIEL
ASTRAL, SE POSERENT SUR LES HAUTEURS. ILS ETAIENT EN FORME D’ŒUFS, LUISANTS COMME
LE SOLEIL. DE CES ENGINS SORTIRENT DES ETRES D’UNE BEAUTE INDESCRIPTIBLE ET DOTES
DE CAPACITES EXCEPTIONNELLES.
ILS POSSEDAIENT DES VERTUS MAGIQUES ET ILS SE DISAIENT « FILS DU SOLEIL ».
CE SONT EUX QUI INSTRUISIRENT LES ATLANTES DANS L’ART DIVIN ET EUX QUI APPORTERENT A
CE PEUPLE SA PUISSANCE.

AINSI S’EXPRIME LE GRAND MAITRE :


DES LOINTAINES VOIES DU CIEL VINRENT DES ESPRITS ELUS ; ILS DESCENDIRENT SUR LES
MONTS DE L’ATLANTIDE, POUR PORTER SUR LA TERRE TOUTE LA SAGESSE DU PERE ETERNEL
DE TOUS LES CIEUX.
ILS PORTAIENT EN EUX LE PARADIS, L’ORDRE UNIVERSEL SE REFLETAIT EN EUX ET ILS
DIFFUSAIENT LA GRANDE CONSCIENCE DU PREMIER GERME DE TOUTES LES
CONNAISSANCES VISIBLES ET INVISIBLES. ILS FURENT LA MAIN BIENVEILLANTE DE LA LUMIERE
DIVINE ET, PAR LEUR MOYEN, DIEU AGIT DEPUIS LE GRAND LOGOS QUI EMANE LA LYMPHE DE
LA VIE ET DE LA RAISON DU BIEN INFINI. ILS FURENT APPELES « DIEUX SOLAIRES » ET, EN LEUR
HOMMAGE, LE PEUPLE ADORA SON PREMIER VRAI DIEU : L’UNIVERS, LA GRANDE CONSCIENCE
QUI CREE PAR SON ETERNEL AMOUR ET QUI ILLUMINE LES SENTIERS INFINIS DES SEPT CIEUX.

LE TEMPS SE PERDAIT DANS L’INFINI ; DES CENTAINES DE MILLIONS D’ANNEES S’ETAIENT


ECOULEES, DEPUIS LA PREMIERE AUBE DE L’HUMANITE EN CE MONDE. NUL N’ETAIT PLUS EN
MESURE DE SE SOUVENIR DE LA GENERATION PASSEE. OR IL Y EUT, AU TEMPS DE L’ATLANTIDE,
DES HOMMES D’UNE BEAUTE DIVINE, VENUS D’UN MONDE LOINTAIN, SUR DES CHARS DE FEU
VOLANTS, RESSEMBLANT AU GRAND ASTRE SOLAIRE. ILS EDIFIERENT LE REGNE DE DIEU SUR
LA TERRE, EN DONNANT AU PUISSANT PEUPLE ATLANTE UNE SAGESSE CAPABLE D’ATTEINDRE
48

LES PLUS HAUTS OBJECTIFS DU DEVELOPPEMENT SPIRITUEL ET MATERIEL. ILS ETAIENT LES
ETRES DIVINS AU TRES DOUX REGARD, MAITRES DE L’ART UNIVERSEL, CONNAISSANT LA
SCIENCE PROFONDE, DOCTES EN L’ART DU VISIBLE ET DE L’INVISIBLE. ILS FURENT ADORES
COMME DES DIEUX SOLAIRES ET DES TEMPLES D’UNE MERVEILLEUSE BEAUTE FURENT EDIFIES
EN LEUR HONNEUR.
LES ATLANTES VECURENT SELON L’ENSEIGNEMENT DE CES DIVINITES VENUES DE LA
PROFONDEUR DES CIEUX ET, EN PEU DE TEMPS, UNE GRANDE PARTIE DE CE PEUPLE DEVINT
LE PLUS PUISSANT ET LE PLUS RICHE DE LA TERRE.
CEUX QUI DEVAIENT, ENSUITE, DEVENIR LES HERITIERS DES VERTUS CELESTES, RECEVAIENT,
EN SECRET, LES PLUS HAUTES INITIATIONS.
CETTE PREMIERE PERIODE, QUI DURA DES MILLIERS ET DES MILLIERS D’ANNEES, FUT
CARACTERISEE PAR DES EVENEMENTS GRANDIOSES. LA SCIENCE, L’ART ET LE COMMERCE
CONNURENT UN DEVELOPPEMENT FLORISSANT, TANDIS QUE L’ETHIQUE DE CE PEUPLE
ATTEIGNAIT UN HAUT NIVEAU TRES ELEVE, COMPARABLE A L’ETHIQUE PARFAITE DE L’ESPRIT.
DE GRANDES METROPOLES NAQUIRENT PARTOUT ; LES DIVINS LES CONSTRUISAIENT TRES
FACILEMENT, DANS DES LIGNES D’UNE INCOMPARABLE BEAUTE ARTISTIQUE, ET
REMARQUABLES DANS LEURS FINITIONS EN OR MOULE.
L’UNE DE CES GRANDES VILLES S’ELEVAIT SUR UNE HAUTE PLAINE, AU NORD-EST DE
L’ACTUELLE ILE DU « CAP VERT ». SUR UN PROMONTOIRE DE CETTE GRANDE CITE SE TROUVAIT,
MAJESTUEUX, LE PLUS GRAND ET LE PLUS RICHE TEMPLE DE TOUS LES SIECLES. IL ETAIT TOUT
EN OR, ENTOURE D’IMMENSES JARDINS ODORANTS ET DE MILLE AUTRES BEAUTES. RESIDENCE
DU CHEF SPIRITUEL DU GRAND PEUPLE ATLANTE, IL ETAIT AUSSI LA DESTINATION DE CEUX QUI
EURENT LA CHANCE D’APPRENDRE, AVEC AMOUR, LA SAGESSE DIVINE ET LES
ENSEIGNEMENTS DE SON GRAND ŒUVRE.
DE NOMBREUSES CARAVANES ALLAIENT ET VENAIENT, EN PARTANT TANTÔT DES COTES
AFRICAINES, TANTÔT DES COTES AMERICAINES. LE COMMERCE S’ETENDIT AUSSI DANS LA
BASSE EUROPE SUD-OCCIDENTALE (L’ACTUEL PORTUGAL, LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE).
EN CE TEMPS-LA, LE PARADIS DE DIEU ETAIT ETABLI SUR LA TERRE.
UNE GRANDE COLONIE, FORTE ET PROSPERE, SE DEPLACA VERS L’ORIENT, POUR Y EDIFIER
UNE GRANDE METROPOLE, DANS LE BAS NIL (EGYPTE ACTUELLE), EN FAISANT DE CES TERRES
DES ZONES TRES RICHES, ET EN ELARGISSANT TOUJOURS PLUS SON DOMAINE AUX VASTES
ETENDUES DESERTIQUES DE LA HAUTE EGYPTE ET DE L’AFRIQUE SUD-ORIENTALE A SUD-
OCCIDENTALE. C’EST DANS CETTE DERNIERE REGION QUE FUT EDIFIE LE TEMPLE DES TROIS
PORTES D’OR, APPELE AUSSI LE TEMPLE DE LA SAGESSE.
LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES PSYCHIQUES DE CE PEUPLE DEVINT SI PUISSANT QU’IL
LEUR CONCEDAIT LES PLUS AMPLES FACULTES DU POUVOIR SPIRITUEL..
LE CONSTANT EQUILIBRE SPIRITUEL-CORPOREL FUT L’OBJET D’UNE EDUCATION ASSIDUE ET
SURVEILLEE, DE CE PEUPLE DESORMAIS AU SOMMET DE L’EVOLUTION.
LA SCIENCE DE L’ALCHIMIE, DOMAINE EXCLUSIF DE LA CASTE SACERDOTALE DES DIEUX
SOLAIRES, RESTA UN SECRET POUR LE PEUPLE ET, AUJOURD’HUI ENCORE, LES HOMMES
S’EFFORCENT VAINEMENT DE PERCER LE MYSTERE DE CET ART .
LORS DE CETTE PREMIERE PERIODE, L’EMPIRE ATLANTE CONNUT UN DEVELOPPEMENT
RADIEUX, PACIFIQUE ET PROSPERE. POURTANT, LA FIN DE CETTE PREMIERE PERIODE DEVAIT
ETRE MARQUEE PAR UN EVENEMENT FATAL, QUE LE TEMPS AVAIT MURI PEU A PEU ; UNE FOIS
ENCORE LA SURFACE TERRESTRE COMMENCA A TREMBLER ; UNE FOIS ENCORE, D’ENORMES
CREVASSES S’OUVRIRENT, L’AFRIQUE ET L’AMERIQUE SE DECHIRERENT POUR S’ELOIGNER. LA
TRAGIQUE MAIS LENTE DERIVE DE CES DEUX IMMENSES MORCEAUX DE TERRE DURA TRES
LONGTEMPS. LES FISSURES S’ELARGISSAIENT TOUJOURS PLUS, EN PERMETTANT AUX EAUX DE
S’Y ENGOUFFRER ET D’Y ETENDRE LEUR DOMINATION. LES PARTIES LES PLUS BASSES DE
CETTE TERRE FURENT AINSI ENVAHIES PAR LES EAUX. LE SUD DE CE GRAND CONTINENT
DEVINT UN GROUPE DE GRANDES ILES CERNEES PAR LA VIOLENCE DES EAUX, TOUJOURS
MENACANTES. CES EVENEMENTS, QUI MARQUERENT LA FIN DE LA PREMIER PERIODE
ATLANTE ET LE DEBUT DE SA SECONDE PERIODE, JETERENT LE TROUBLE ET LE DESESPOIR
DANS CE PARADIS QUE LES HOMMES AVAIENT CONSTRUIT.
BON NOMBRE D’ENTRE EUX, PREVOYANT LE PIRE, SE REFUGIERENT VERS LES COTES DE
L’AFRIQUE ORIENTALE. ILS DEVINRENT, PAR CONSEQUENT, LA PROIE DU PEUPLE A LA PEAU
COULEUR BRONZE, ET FURENT FORCES DE SE SOUMETTRE A LEURS HABITUDES TRES
DIFFERENTES ET ETRANGES.
POSEIDON RESISTA AVEC TENACITE A LA PROPAGATION CONTINUELLE DE L’INVOLUTION DES
AMES, FACE AUX EXHIBITIONS SEXUELLES, QUI AVAIENT CORROMPU DESORMAIS UNE GRANDE
PARTIE DE CE PEUPLE, ET QUI S’ETENDAIENT RAPIDEMENT VERS LE CENTRE ET VERS LE NORD.
49

DES SECTES SECRETES VOYAIENT LE JOUR UN PEU PARTOUT AVEC, A LEUR TÊTE, DES FEMMES
DENUEE DE SCRUPULES MORAUX ET PHYSIQUES ; ELLES S’EMPARAIENT DE TOUT ELEMENT
PUR ET INGENU QUI, PAR HASARD, ENTRAIT EN CONTACT AVEC CES SECTES. L’INTERVENTION
DES INITIES NE SUFFIT PAS A INTERROMPRE CETTE DESORMAIS MONSTRUEUSE
DEGENERESCENCE PHYSICO-PSYCHIQUE.
DES LUTTES SANGLANTES SE SUCCEDERENT ALORS, METTANT SOUS LA COUPE DE LA
DESTRUCTION CETTE COUCHE DOUILLETTE QUE LES AIEUX AVAIENT APPELE PARADIS
TERRESTRE.
MAIS LA GRANDE VOLONTE DU VIEILLARD DES ANCIENS JOURS DONNA AU MONDE L’INITIATIVE
DE METTRE FIN AU DEBORDEMENT CONTINUEL DE CES EFFROYABLES VICES DEGENERATIFS.
IL ADVINT QUE LE GRAND GROENLAND, ALORS SOUDE AUX ACTUELS CONTINENTS NORD-
ORIENTAL (SCANDINAVIE) ET NORD-OCCIDENTAL (HAUT CANADA), ET BARRIERE NATURELLE
CONTRE LES EAUX PRESSANTES DU NORD, COMMENCA A DONNER DES SIGNES DE MOBILITE,
EN PROVOQUANT D’IMMENSES GOUFFRES, AMPLIFIES PAR UN MOUVEMENT MIGRATOIRE
CONTINUEL. LES EAUX, CANALISEES PAR CES ENORMES FISSURES, SE PRECIPITERENT LE
LONG DU SUD EN INONDANT LA HAUTE ATLANTIDE ET EN SUBMERGEANT UNE GRANDE PARTIE
DU TERRITOIRE, TRES BAS PAR RAPPORT AU NIVEAU DES EAUX NORDIQUES.
LE GROENLAND OUVRIT DES PORTES AU FUR ET A MESURE QU’IL S’EN ALLAIT A LA DERIVE ; LES
EAUX, FURIEUSES ET INFATIGABLES, ENVAHIRENT TOUJOURS PLUS LE CONTINENT, JUSQU'A
REJOINDRE LES EAUX DU SUD.
DE L’ATLANTIDE, IL NE RESTA RIEN D’AUTRE QUE QUELQUES ILES, DISPERSEES DANS
L’IMMENSE OCEAN ATLANTIQUE ACTUEL. BEAUCOUP D’ETRES PERIRENT ET D’AUTRES
ECHAPPERENT A LEUR FATAL DESTIN. DESORMAIS, LA MER ETAIT DEVENUE MAITRESSE DE LA
TERRE LA PLUS RICHE DU GLOBE. DES MILLIERS D’ANNEES PASSERENT ENCORE ET LA GRANDE
ILE DU SOLEIL, POSEIDON, REDEVINT PUISSANTE ET INFATIGABLE DANS L’ŒUVRE DE L’ESPRIT
ET DE LA SAGESSE DIVINE, PLUS RESPLENDISSANTE QUE JAMAIS, COMME POUR DIRE AUX
HOMMES PERDUS QUE DIEU, FURIEUX A CAUSE DE L’ŒUVRE NEFASTE QU’ILS AVAIENT
ENTREPRISE, AVAIT PERMIS AUX FORCES DE LA MATIERE ET DES ELEMENTS D’OPERER LA
DESTRUCTION ET LA MORT. NOMBREUSES FURENT LES BREBIS PERDUES QUI RETOURNERENT
A L’ART DE LA PAIX ET DE L’ESPRIT. LES ILES SE REPEUPLERENT ET, POUR LONGTEMPS, LA PAIX
REGNA EN SOUVERAINE AVEC LA PROSPERITE, LA SAGESSE ET L’AMOUR DE LA SPIRITUALITE.
MAIS L’ART DE LA GUERRE AVAIT ABRUTI UN GRAND NOMBRE D’HOMMES QUI, PRIVES
DESORMAIS DE L’AMOUR SENSE ENVERS LE PROCHAIN, AFFUTAIENT LEURS ARMES SUR LES
HAUTEURS DES COTES SUD-AMERICAINES, EN PROIE A DES DELIRES ADVERSES ET
SANGUINAIRES. PAR DES ATTAQUES CONTINUELLES ET SAUVAGES, ILS SOUMIRENT A LEURS
LOIS SANGUINAIRES UNE GRANDE PARTIE DU PEUPLE QUI ETAIT REVENU AUX LOIS ATAVIQUES
DES ANCIENS MAITRES VENUS DU CIEL.
MEME SI TERRIBLE, LA LUTTE FUT CONTENUE POUR DE TRES LONGUES ANNEES AU-DELA DE LA
GRANDE ILE DE POSEIDON, ILE SACREE DONT LE TEMPLE PLAQUE-OR RESPLENDISSAIT COMME
UN SOLEIL ETINCELANT. LE TEMPS FUT DEFAVORABLE ET LES ORGIES SAUVAGES ET
ABRUTISSANTES DE L’ART DE LA GUERRE CONTRAIGNIRENT LE PEUPLE ATLANTE, DESORMAIS
DECIME, A LA CAPITULATION. BEAUCOUP S’ENFUIRENT VERS L’ORIENT (ACTUELLE EGYPTE), EN
EMPORTANT AVEC EUX L’HISTOIRE IMMORTELLE DU MONDE ET DES PLUS SUBLIMES
CONNAISSANCES DE L’ART DIVIN DE L’ESPRIT.
LES ENVAHISSEURS OCCUPERENT LES ILES ET Y INSTITUERENT LEURS TEMPLES DE SANG ET
D’HORREUR ; ILS PERSECUTERENT CEUX QUI VOULAIENT ENCORE CRIER LEUR FOI EN L’ART
CELESTE, EN DEPIT DU SACRIFICE SUPREME.
EN MEME TEMPS, LES MAURES, ET QUELQUES TRIBUS BLONDES, CONCLURENT UNE ALLIANCE
AVEC LES CONQUERANTS DES ILES.
LES ORGIES SE SUCCEDERENT, DANS UN SURSAUT DE LUXURE D’UNE BASSESSE ILLIMITEE, EN
EDIFIANT L’INVOLUTION LA PLUS PAUVRE DE TOUS LES TEMPS.
LES FUGITIFS QUI AVAIENT CHOISI POUR BUT LES GRANDES ETENDUES DU NIL,
RETROUVERENT LEURS FRERES, DEPUIS LONGTEMPS MAITRES DE CES TERRES ; CEUX-CI
LEUR ACCORDERENT L’ASILE ET, ENSEMBLE, ILS INSTAURERENT LES GRANDS PRINCIPES QUE
LE SORT ADVERSE AVAIT MIS A RUDE EPREUVE. ILS DEVINRENT PUISSANTS ET, CETTE FOIS,
ARMES ET SUR LEUR GARDE CONTRE TOUTE EVENTUELLE ENTREPRISE DE LEURS ENNEMIS.
TOUTEFOIS, LES ILES CONQUISES DEVINRENT LA DESTINATION DE BANDES SANGUINAIRES,
FORMEES DE GENS IMPETUEUX ET SAUVAGES. LE DELIRE DU SEXE, DE LA LUXURE, DU
MATERIALISME ET DU SENSUALISME, LIES A LA DROGUE, AVAIT AFFAIBLI CHACUNE DE LEURS
INITIATIVES ; ILS CHANCELAIENT COMME DES FORCENES DEVANT LEUR PROPRE AMERTUME.
PLUSIEURS INITIES TENTERENT, AU PRIX DE LEUR VIE, DE LES CONVERTIR, MAIS CE FUT EN
VAIN ; LA BOUE LES AVAIT DESORMAIS SUBMERGES ET ABRUTIS.
50

C’EST DURANT CETTE PERIODE QUE NAQUIT LE SOUSSIGNE, DANS UNE FAMILLE D’INITIES,
MASSACREE PAR UN RAMASSIS D’ASSASSINS FANATIQUES. JE TROUVAI REFUGE, ENCORE
PETIT, AUPRES D’UNE SECTE TRES SECRETE, OU JE TERMINAI MA CROISSANCE SOUS L’EGIDE
DU VERBE TRES DOUX DES MAITRES AU TRES DOUX REGARD (VOIR RECIT A PART).
UN PROPHETE, QUI SEMBLAIT TEL, ET QUI, EN REALITE, ETAIT UN DIVIN DU SACRE CONSEIL DES
CIEUX, AVAIT DIT : « REVEILLEZ-VOUS, REVEILLEZ-VOUS ! LE PARADIS SUR TERRE EST PERDU,
PAR VOTRE FAUTE ».
PERSONNE NE LE CRUT ET ILS LE SACRIFIERENT AUX PLUS TERRIBLES DES TORTURES ; ILS LUI
SORTIRENT LE CERVEAU DE LA TÊTE, MAIS IL N’EXPIRA PAS… LA TERRE TREMBLA ET LE CIEL
S’OBSCURCIT ; IL SURVINT UN OURAGAN EFFROYABLE.
LE TEMPS DE CETTE CIVILISATION ARRIVAIT ALORS A SA FIN, ET CELA ADVINT COMME UN
ECLAIR.
LES ILES, D’APRES CE QUE JE SAIS, S’ENFONCERENT, EN SUBMERGEANT DES MILLIONS D’ETRES
COUPABLES, PAR UN MANQUE DE SCRUPULES INOUI, D’AVOIR DESOBEI A CELUI QUI AVAIT
DONNE A LA TERRE LE VISAGE, LE SOUFFLE, LA LYMPHE DE L’ORDRE ET DE L’AMOUR
IMPERISSABLE ET ETERNEL DES CIEUX.
AINSI PRIT FIN LE GRAND ET PUISSANT REGNE DES ATLANTES, QUE L’HISTOIRE A CACHE DANS
L’ABÎME DU TEMPS ET SUR LES AILES DE L’ESPACE, OU L’HOMME EFFLEURE DE SON AME, DE
SON INTELLIGENCE ET DE SON AMOUR, UN PASSE DONT IL IGNORE QU’IL LUI APPARTIENT.

AVANT LA REBELLION
LES CORPS DES HOMMES-ANGES ETAIENT CONSTITUES DE TROIS PARTIES D’ASTRAL ET D’UNE
PARTIE DE MATIERE. LEUR PRESENCE ETAIT COMME LA LUMIERE RAYONNANTE. L’ESPRIT
REGENT DE LA PLANETE LUMIERE ETAIT UN ELOHIM DENOMME L’ARCHANGE LUCIFER.
LUCIFER, REPRESENTANT ET CHEF PATRONYMIQUE DE TOUTE UNE CLASSE D’HOMMES-ANGES
ET D’ESPRITS DE LA PLANETE LUMIERE, ETAIT CELUI QUI, PARMI LES ARCHANGES, AVAIT JETE
LE PLUS PENETRANT ET ARDENT REGARD SUR LA SAGESSE CREATRICE DE DIEU. IL ETAIT LE
PLUS FIER ET LE PLUS INDOMPTABLE. IL NE VOULAIT OBEIR A AUCUN AUTRE DIEU QUE LUI-
MEME. LES HOMMES-ANGES, SEULS HABITANTS DE CETTE PLANETE, AVAIENT ATTEINT UN
CORPS PHYSICO-ASTRAL RAYONNANT, QUI REUNISSAIT EN PARFAITE HARMONIE L’ETERNEL
MASCULIN ET L’ETERNEL FEMININ ; ILS SE RECREAIENT EUX-MEMES, SELON LE PROCESSUS
IMMORTEL DE L’AMOUR DIVIN. ILS POSSEDAIENT L’AMOUR, LE RAYONNEMENT SPIRITUEL, SANS
PERTURBATION, NI DESIR DE POSSESSION EGOISTE CAR, SUR LE PLAN ASTRAL, ILS ETAIENT
ANDROGYNES.
LUCIFER AVAIT COMPRIS QUE POUR IMITER DIEU DANS SON ART DE LA CREATION, IL FALLAIT
DEVELOPPER, EN L'HOMME-ANGE, LE DESIR D’UN TEL ART. IL COMMENCA AINSI SA SEDUCTION.
UNE MULTITUDE D’HOMMES-ANGES SE LAISSA SEDUIRE, ENFLAMMEE D’ENTHOUSIASME. LE
DESIR DE CREER COMME DIEU LES POUSSA A MANIPULER LES ELEMENTS COSMIQUES, POUR
TENTER DE LES SOUMETTRE A L’OBEISSANCE ABSOLUE. LES ARCHANGES ET TOUS LES ELOHIM
DES AUTRES PLANETES RECURENT L’ORDRE D’EMPECHER CE DESSEIN INSENSE, VU QU’UNE
ŒUVRE SEMBLABLE AURAIT SEME LE DESORDRE DANS LA CREATION ET ROMPU LA CHAINE DE
LA HIERARCHIE DIVINE ET PLANETAIRE. UNE LONGUE LUTTE ARDENTE S’ENSUIVIT ENTRE
L’ARMEE DE L’ARCHANGE REBELLE, SES PARTISANS, ET SES SUPERIEURS, QUI SE TERMINA
PAR LA DEFAITE DE LUCIFER ET DE SES HOMMES-ANGES.
AINSI EUT LIEU, POUR LA PREMIERE FOIS DANS L’HISTOIRE DE L’HOMME, LE DRAME DE SA
DIVINE EPOPEE.
ATUM, SOW, GEBB, NIOT, OSIRIS, ISIS, SHET ET NEBTHO, QUI ETAIENT DEMEURES FIDELES AUX
LOIS DU TRES-HAUT, DURENT, SELON LE VOULOIR DE L’ABSOLU, RESTER AVEC LES REBELLES
ET S’UNIR A LEUR DESTIN.
PENDANT CE TEMPS, TOUT AVAIT ETE PREPARE ; D’ENORMES TRANSATLANTIQUES
COMMENCERENT A FAIRE LA NAVETTE ENTRE LA PLANETE LUMIERE, LA TERRE ET VENUS.
PENDANT QUARANTE TRES LONGS JOURS ET NUITS, DES MILLIERS ET DES MILLIERS D’ENGINS
SILLONNERENT LE GRAND ESPACE. DES CREATURES DE DIFFERENTES RACES, DES ANIMAUX ET
DES CHOSES ETAIENT TRANSPORTES ET DEPOSES AUX ENDROITS PREVUS DE LA TERRE ET
DE VENUS. SUR LA PLANETE LUMIERE, LE MONSTRE DESINTEGRATEUR, A LA RECHERCHE
D’ELEMENTS SENSIBLES A LA NATURE DE SON CORPS, DEVENU MONSTRUEUSEMENT GRAND,
AVAIT ATTAQUE LA CROUTE DE CETTE CELLULE UNIVERSELLE. LA CONCLUSION ETAIT
DESORMAIS PROCHE.
CE MONDE AGONISAIT, SEUL, PRIS DANS LES SPIRALES DE LA BETE, FACE AU DESTIN QUE LES
HOMMES-ANGES, REBELLES AUX LOIS DU DIEU-CREATEUR, AVAIENT SENTENCIE ; ILS AVAIENT
CREE LE MAL AU LIEU DU BIEN, QUE SEUL DIEU, ET SEULEMENT LUI, POUVAIT CREER.
51

DE LA TERRE ET DE VENUS, LE REGARD PENSIF DES REBELLES ETAIT TOURNE VERS LE


PARADIS PERDU. POUR LA PREMIERE FOIS, ILS EPROUVAIENT DE LA TRISTESSE, UN SENTIMENT
QUI FAISAIT SOUFFRIR ET QU’ILS N’AVAIENT JAMAIS CONNU. PENDANT CE TEMPS, SUR LA
PLANETE TERRE ET SUR VENUS, LA SCIENCE, DEVANT L’URGENCE IMMEDIATE, ORGANISAIT
TOUTES LES CHOSES SELON LEUR NOUVEL ETAT DE FAIT. LE RUGISSEMENT TERRIFIANT DES
ENORMES BETES APEUREES LEUR DONNAIT UN AUTRE SENTIMENT QU’ILS N’AVAIENT JAMAIS
CONNU : LA PEUR. DES BARRIERES DE PROTECTION FURENT DISPOSEES DE MANIERE
SCIENTIFIQUEMENT SURE. LES YEUX DE BEAUCOUP D’ENTRE EUX ETAIENT LUISANTS DE
LARMES ; UN AUTRE FAIT NOUVEAU QU’ILS N’AVAIENT JAMAIS CONNU AUPARAVANT : LA
COMMOTION DE L’AME, L’INTENSE DOULEUR. BHARAT, ANGE JUSTE AU MILIEU DES INJUSTES,
ILLUMINE PAR LA CONSCIENCE UNIVERSELLE, ETAIT LE SEUL A COMPRENDRE LA GRAVE
PUNITION MISE EN ŒUVRE PAR DIEU. LA TERRIBLE ET GRANDE DESCENTE AVAIT DEJA
COMMENCE AVEC LA PERTE DU PARADIS. IL SAVAIT TOUT ET SE TROUVAIT AVEC EUX PAR
DEVOIR DIVIN, QU’IL DEVAIT ASSUMER AVEC LA COLLABORATION D’ATUM, SOW, GEBB, NIOT,
OSIRIS, ISIS, SHET ET NEBTHO, DEVENUS REGENTS DES ELEMENTS DE LA NOUVELLE VIE. LA
NUIT, TOUT SEMBLAIT CALME ET TOUS AVAIENT LES YEUX HUMIDES DE PLEURS, DANS
L’ATTENTE DE CE QUI ALLAIT SE PASSER. OR VOICI QU’UNE PUISSANTE VOIX RETENTIT, DE LA
PROFONDEUR DE L’ESPACE : « MAUDITS ! SOYEZ MAUDITS JUSQU’AU JOUR QUE JE VOUDRAI ! »

LE DESTIN DE LA PLANETE LUMIERE ETAIT DESORMAIS TRACE


LE TERRIBLE MONSTRE DESINTEGRATEUR DEVORAIT TOUT AVEC UNE FEROCE AVIDITE.
LES HOMMES-ANGES, REBELLES AUX IMMUABLES LOIS DU COSMOS, EN VOULANT IMITER
L’ABSOLU DANS L’ART DE LA CREATION ETERNELLE, AVAIENT DONNE LA VIE A UNE TERRIBLE
CREATURE, MONSTRUEUSEMENT ASSOIFFEE PAR UN IRREPRESSIBLE INSTINCT D’ANTICORPS.
SON CORPS, FORME D’ENERGIE CHAOTIQUE, CROISSAIT RAPIDEMENT, TRANSFORMANT TOUT
CE QU’IL RENCONTRAIT SUR SON LENT, MAIS DESASTREUX PASSAGE, EN AUTANT D’ENERGIE
CHAOTIQUE, POUR SA NOURRITURE, SA CROISSANCE ET SES INSTINCTS MALEFIQUES. LE
MONSTRE A TÊTE DE CHAMPIGNON, INVULNERABLE, ETAIT DEVENU LE MAITRE UNIQUE ET
INCONTESTE DU DESTIN DE LA PLANETE LUMIERE.
IL N’Y AVAIT DESORMAIS PLUS D’ECHAPPATOIRE ET IL FALLAIT FUIR, FUIR AU PLUS VITE, AVANT
QUE LE MONSTRE DESINTEGRATEUR N’ATTAQUÂT LA CROUTE DE LA PLANETE ET QUE NE SE
PRODUISIT LA CONSEQUENCE INEVITABLE DE LA RUPTURE D’EQUILIBRE DES GISEMENTS DE
MATIERES SENSIBLES ET UNE DESINTEGRATION RAPIDE ET PROGRESSIVE. COUPABLES ET NON
COUPABLES ETAIENT ENVAHIS DE DESESPOIR.
TOUS LES HABITANTS DES AUTRES PLANETES, A L’EXCEPTION DE LA TERRE ET DE VENUS,
ENCORE EN ETAT D’EVOLUTION PRIMITIVE, AVEC UNE EPAISSE VEGETATION ET HABITEES PAR
D’ENORMES ANIMAUX, ETAIENT CONSTERNES PAR LE PIRE QUI ALLAIT ENCORE SE PRODUIRE.
LES HOMMES-ANGES DE LA PLANETE LUMIERE, PAR LEUR PECHE INJUSTIFIABLE, AVAIENT
MARQUE LE DESTIN D’UN MONDE QUI AVAIT ETE LE BERCEAU D’UN SUPREME BONHEUR
IMMORTEL ET PARADISIAQUE. DESHERITES PAR DIEU ET PAR LES PEUPLES EVOLUES DES
AUTRES PLANETES, LES HOMMES-ANGES REBELLES ENVOYERENT DES PATROUILLES
EXPLORATRICES SUR LE SATELLITE DE LA PLANETE TERRE. OUTRE LE SATELLITE TERRESTRE,
ILS EXPLORERENT LA TERRE ET VENUS AVEC DE PUISSANTS VAISSEAUX SPATIAUX. ILS
NOTERENT QUELQUES DIFFICULTES, QU’ILS ESTIMERENT SURMONTABLES PAR LES MOYENS
SCIENTIFIQUES DE LEUR CONNAISSANCE ET, AU RETOUR, ILS DECLARERENT QUE CES
NOUVEAUX MONDES POURRAIENT OFFRIR UN REFUGE TEMPORAIRE.
AINSI COMMENCA UN GROS TRAVAIL POUR L’EVACUATION COMPLETE DE LA PLANETE
AGONISANTE. UN GRAND NOMBRE DE CREATURES ANGELIQUES NON-COUPABLES, FURENT
PRELEVEES PAR DES CREATURES ANGELIQUES PROVENANT D’AUTRES MONDES, GRACE A
L’INTERCESSION BIENVEILLANTE DU REGENT AMON, ET SOUSTRAITES A CEUX QUI AVAIENT
PROVOQUE LA SAINTE COLERE DU DIEU-CREATEUR AVEC LEUR REBELLION.
LA NUIT ETAIT LIMPIDE. UNE GRANDE ETOILE TRES LUMINEUSE RESPLENDISSAIT RADIEUSE
DANS LE CIEL. C’ETAIT LA PLANETE LUMIERE. TOUS LES REGARDS ETAIENT TOURNES VERS
ELLE, AVEC UNE TENDRESSE ENCORE JAMAIS RESSENTIE. SOUDAIN, UNE IMMENSE LUEUR
DECHIRA LE CIEL. UNE IMMENSE LUMIERE EN FORME DE CROIX ILLUMINA LES PUPILLES DE
TOUTES LES CREATURES DU REGNE D’AMMON, DU PREMIER AU DERNIER MONDE. UNE
CELLULE DE L’UNIVERS AVAIT ETE TUEE. UN PARADIS AVAIT ETE DETRUIT PAR DES ANGES
REBELLES. DES LARMES DE DOULEUR COULERENT EN SILENCE. LE COSMOS ETAIT BLESSE. A
PLUSIEURS REPRISES ET AVANT QUE LE CIEL NE S’OBSCURCISSE ET QUE LES ETOILES NE
DEVINSSENT COULEUR DE SANG, LA VOIX ENCORE PLUS PUISSANTE, TONNA : « MAUDITS !
SOYEZ MAUDITS JUSQU’AU JOUR QUE JE VOUDRAI ! ». AU MEME INSTANT, ATUM, SOW, GEBB,
52

OSIRIS, ISIS, SHET ET NEBTHO FURENT ENVELOPPES D’UNE LUMIERE RESPLENDISSANTE ET


DEVINRENT INVISIBLES AUX YEUX DES ANGES DECHUS LORS DE LA MALEDICTION.
LES PERSONNES PRESENTES OBSERVERENT CET EVENEMENT AVEC EFFROI, MAIS SANS SE
RENDRE COMPTE DE CE QUI ARRIVAIT. LA TERRE COMMENCA A TREMBLER, TANDIS QU’UN VENT
IMPETUEUX SOULEVAIT TOUT DANS LES AIRS. LES VOLCANS COMMENCERENT A VOMIR DES
MATIERES INCANDESCENTES ET LES EAUX A CHEVAUCHER LA TERRE ; D’ENORMES
CREVASSES S’OUVRIRENT DANS LA MINCE CROUTE TERRESTRE. UNE VISION APOCALYPTIQUE
RENDUE TERRIBLE PAR LA VOIX TONNANTE QUI DISAIT : « MAUDITS ! SOYEZ MAUDITS JUSQU’AU
JOUR QUE JE VOUDRAI ! »
LES MACHINES ET TOUS LES ENGINS FURENT LITTERALEMENT DETRUITS ET BROYES PAR LA
TERRE EN MOUVEMENT. LA MORT, QU’ILS N’AVAIENT PLUS RENCONTREE, REAPPARAISSAIT
DEVANT LEURS YEUX ECARQUILLES DE TERREUR. DIEU LEUR AVAIT OTE CE QU’IL LEUR AVAIT
DONNE : « LA VIE ETERNELLE ». AINSI COMMENCA LA LONGUE VIA CRUCIS DES ANGES DECHUS.
MAINTENANT, ILS N’AVAIENT PLUS AUCUN PRIVILEGE, ET NE POUVAIENT PLUS EN DEMANDER,
AYANT COMMIS UNE FAUTE GRAVE. L’AUBE POINTA ET LES SURVIVANTS DE L’APOCALYPSE
VIRENT LE SOLEIL SEMBLABLE A UN SAC DE CRINS EN FEU. ILS CHERCHERENT REFUGE SUR
LES PLUS HAUTES CIMES DES MONTAGNES, TANDIS QUE DES INVOCATIONS DESESPEREES
MONTAIENT AU CIEL DE TOUTES LES PARTIES DU MONDE. LES BETES FEROCES FIRENT UN
MASSACRE EN DEVORANT LES CADAVRES ET EN PERSECUTANT LES VIVANTS.
TOUT ETAIT PERDU ! MAINTENANT, ILS CONNAISSAIENT MEME L’INSTINCT DE CONSERVATION,
DE RAISON, DE LUTTE, DE SURVIE, DE DOMINATION DE L’UN SUR L’AUTRE, DE DEFENSE ET,
ENFIN, DU MAL.

AU FUR ET A MESURE QUE L’HOMME S’ELOIGNAIT DES FORMES ORIGINELLES POUR SE


RAPPROCHER DE LA PERFECTION CORPORELLE, LA SEPARATION DES SEXES S’ACCENTUAIT EN
LUI.
AU COURS DES EPOQUES SUIVANTES, L’OPPOSITION DES SEXES ET L’ATTRACTION SEXUELLE
DEVINRENT LES PROPULSEURS LES PLUS ENERGETIQUES DE LA NOUVELLE HUMANITE
ASCENDANTE. DANS LE MONDE ANIMAL, COMME DANS L’HUMANITE, L’IRRUPTION DES SEXES ET
LE NOUVEAU PLAISIR DE CREER A DEUX, AGIRENT COMME UNE BOISSON ENIVRANTE. CERTAINS
HOMMES, ENCORE SOUS L’EMPRISE DE LA TORPEUR PSYCHIQUE, S’ACCOUPLERENT AVEC DES
ANIMAUX, DONNANT LA VIE A L’ESPECE SIMIESQUE, DEGRADATION DE L’HOMME PRIMITIF,
POUSSE PAR L’IRREPRESSIBLE VERTIGE SEXUEL. UN FLEAU EPOUVANTABLE S’ABATTIT SUR LA
PLANETE. LUCIFER N’AVAIT PAS PERDU SON TEMPS. DU DESORDRE DE CES GENERATIONS
SORTIRENT TOUTES LES MAUVAISES PASSIONS : LES DESIRS EFFRENES, L’ENVIE, LA HAINE, LA
FUREUR ET LA GUERRE DE L’HOMME CONTRE L’HOMME. CEPENDANT, UN DESASTRE SE
PREPARAIT.
UN CATACLYSME DETRUISIT UNE GRANDE PARTIE DU CONTINENT LEMURIEN. DE
FORMIDABLES SECOUSSES SISMIQUES EBRANLERENT LA LEMURIE D’UN BOUT A L’AUTRE. LES
INNOMBRABLES VOLCANS COMMENCERENT A VOMIR DES TORRENTS DE LAVE. DE NOUVEAUX
CONES D’ERUPTION SURGIRENT SUR TOUT LE SOL, EN FAISANT JAILLIR DES FLAMMES ET DES
MONTAGNES DE CENDRES. PENDANT CE TEMPS, LA FLEUR DE LA RACE DES LEMURIENS
S’ETAIT REFUGIEE A L’EXTREMITE OCCIDENTALE DU CONTINENT DEVASTE. DE LA, LES
SURVIVANTS GAGNERENT L’ATLANTIDE, LA TERRE VIERGE ET VERDOYANTE, DEPUIS PEU
EMERGEE DES EAUX, SUR LAQUELLE UNE NOUVELLE RACE HUMAINE DEVAIT SE DEVELOPPER.
ENTRE-TEMPS, EN ORIENT, OU ILS AVAIENT TROUVE, INITIALEMENT, UN REFUGE PROVISOIRE,
DANS LEUR TENTATIVE COMMUNE DE SALUT, D’AUTRES HOMMES-ANGES FUYANT LA PLANETE
LUMIERE SUR LE POINT D’EXPLOSER, AVAIENT EUX AUSSI SUBI LES MEMES VICISSITUDES ET
ETAIENT DEVENUS LA RACE JAUNE. D’AUTRES ENCORE, POUR LE MEME MOTIF, AYANT FAIT
HALTE SUR L’ACTUEL TERRE DU GROENLAND, DEVINRENT LA RACE BLANCHE-BLONDE, ALORS
QUE D’AUTRES, ENFIN, EN ARRET DANS LES ZONES TORRIDES, DEVINRENT LA RACE NOIRE. ILS
AVAIENT TOUS SUBI LA METAMORPHOSE DE L’ASTRAL AU PHYSIQUE, AVEC DES VARIATIONS EN
RAPPORT AUX AGENTS QUI AGISSAIENT SUR LES LIEUX OU ILS SE TROUVAIENT, AU MOMENT DE
LA TRAGEDIE INITIALE, CETTE TRAGEDIE QUI LES AVAIT AMENES A OCCUPER LA TERRE ET A SE
REGROUPER EN DIVERS POINTS DU GLOBE, OU ILS AVAIENT ESTIME PLUS SUR DE S’ARRETER.
L’HOMME, CETTE GOUTTE TREMBLANTE DE LUMIERE VENU DE L’EDEN D’UN MONDE DETRUIT,
RECOMMENCA DEPUIS LE DEBUT SON CHEMINEMENT SUR UN SENTIER QUE DIEU LUI AVAIT
ASSIGNE EN TANT QUE PEINE ET EXPIATION DE SA GRAVE FAUTE.
53

COMMUNICATIONS A COORDONNER
LEUR CORPS ASTRAL SE MATERIALISAIT PETIT A PETIT. UNE LEGERE COUCHE DE MATIERE
SUBTILE GELATINEUSE SE CONDENSAIT AUTOUR DE LA GLANDE PINEALE, FORMANT UN AMAS
DE FORME CONIQUE, QUI SE DEVELOPPAIT A L’ARRIERE. UN DEVELOPPEMENT SEMBLABLE SE
PRODUISIT MEME SUR LEUR COLONNE VERTEBRALE (VOIR DESSIN). L’ETERNEL MASCULIN SE
DETACHAIT DE L’ETERNEL FEMININ. LEURS FACULTES ANGELIQUES SE TRANSFORMAIENT
LENTEMENT. IL NE LEUR RESTA QUE LES FACULTES TELEPATHIQUES, MODE DE
COMMUNICATION ORIGINEL. LES MOYENS QUI AVAIENT SCIENTIFIQUEMENT PROTEGE LEURS
QUALITES ANGELIQUES AVAIENT ETE DETRUITS ET ECRASES PAR LA TERRE EN MOUVEMENT
ET ILS ETAIENT MAINTENANT CONTRAINTS DE SUBIR UN ENVIRONNEMENT TRES DIFFERENT DE
LEUR LIEU D’ORIGINE, VU L’INTERVENTION D’AGENTS VITAUX APPARTENANT A CET
ENVIRONNEMENT MATERIEL DENSE. DE CE FAIT, TOUTES LEURS CARACTERISTIQUES
PHYSIQUES, PSYCHIQUES ET BIOLOGIQUES SUBIRENT UNE MUTATION IMMEDIATE, MEME SI
LENTE EN APPARENCE. LEUR GLANDE PINEALE DIMINUA TOUJOURS PLUS, ASSAILLIE PAR UNE
CROISSANCE DE MATIERE GELATINEUSE TOUJOURS PLUS VOLUMINEUSE, TANDIS QUE LEUR
ANDROGYNIE DISPARUT ENTIEREMENT. LEUR LUMIERE RADIEUSE DECLINA LENTEMENT, AU
FUR ET A MESURE QUE LEUR ASTRALITE ETAIT RECOUVERTE PAR LA MATIERE.
L’HOMO SAPIENS, PREMIER ROI VIVANT DE LA PLANETE TERRE, ETAIT PRET A RECOMMENCER
L’ASCENSION VERS LE PARADIS PERDU. UN NOUVEL ARCHANGE, AVEC UNE ARMEE DE DIEUX
ET D’ANGES, PRIT LE COMMANDEMENT DE LEURS DESTINS, CONDAMNES AUX PLUS DURS
SACRIFICES ET AUX PLUS PENIBLES RENONCEMENTS. AINSI COMMENCA LE DECOMPTE D’UN
GRAVE DELIT ENVERS DIEU LE CREATEUR. CHRIST ETAIT LE NOUVEAU REGENT DE LA TERRE
ET, AVEC LUI, UNE ARMEE D’ANGES QUI ETAIENT RESTES FIDELES A LA LOI DIVINE. MAIS
LUCIFER NE SE RESIGNA PAS. SA DOMINATION N’ETAIT PAS DU TOUT EN BAISSE. LE TOURMENT
QUI LE PERSECUTAIT LE RENDAIT ENCORE PLUS REBELLE QU’AUPARAVANT. IL ETAIT UN
ARCHANGE ET, BIEN QUE VAINCU ET PUNI, IL ETAIT TOUJOURS LE CHEF PATRONYMIQUE DES
ANGES DECHUS ET DEVENUS HOMMES. IL POUVAIT ENCORE LUTTER ET IL CHERCHA A LE FAIRE
EN SE NICHANT, AVEC UNE RUSE SUBTILE, DANS LA MATIERE NAISSANTE DES CORPS DE CEUX
QUI AVAIENT COMMENCE, PAR SA FAUTE, LA GRANDE DESCENTE VERS L’ABIME DE LA DENSE
MATIERE. MAIS CHRIST, AVANT LUI, S’ETAIT NICHE, AVEC TOUT SON AMOUR DIVIN, DANS LE
CŒUR DE CES CREATURES, EN FAISANT SIENNES LEUR DOULEUR ET LEURS ESPERANCES DE
PARDON ET D’ASCENSION VERS DIEU.
AINSI COMMENCA LA GRANDE LUTTE DE L’HOMME ENTRE LE BIEN (CHRIST) ET LE MAL
(LUCIFER). DESORMAIS, L’HOMME PRIMITIF SE TROUVAIT ENTIEREMENT SUR LE PLAN PHYSIQUE.
L'APPARITION DES DEUX SEXES DEVELOPPA EN LUI TROIS NOUVELLES FORCES : L'AMOUR
SEXUEL, LA MORT ET LA REINCARNATION, AGENTS ENERGETIQUES D’ASSOCIATION, DE
DISSOCIATION ET DE RENOUVELLEMENT.
PUIS ARRIVA LA PERIODE ATLANTIDEENNE ; A L’ORIENT, LA GENERATION JAUNE, PROSPERE,
PEUPLAIT LE GRAND CONTINENT MU, EN PLEIN PACIFIQUE, AVANT QU’IL NE DEVIENNE MER. LA
RACE BLANCHE PROSPERAIT, ELLE, DANS LES CONTINENTS NORDIQUES DE LA PLANETE,
TANDIS QUE LA RACE NOIRE SE MULTIPLIAIT, AVEC BEAUCOUP DE DIFFICULTES, DANS
CERTAINES ZONES D’AFRIQUE MERIDIONALE ET CENTRALE, AU MILIEU D’UN ENVIRONNEMENT
BOISE HOSTILE ET PEUPLE DE BETES TRES FEROCES,

J’AI VECU UNE GRANDE PARTIE DE MES EXISTENCES DANS LES TRIBUS DES HOMMES ROUGES,
MIEUX DEFINIS PAR LE SYMBOLE DU RIG QUI, TRADUIT LITTERALEMENT, SIGNIFIE : « SAGESSE ».
EN CE TEMPS-LA, L’ATLANTIDE ECOUTAIT… ECOUTAIT TOUJOURS… ET POUR TOUT DIRE
N’ENTENDAIT QUE LE SILENCE… MAIS, REPLIEE SUR ELLE-MEME, ELLE DEVENAIT SONORE
COMME LE COQUILLAGE MARIN. LA NUIT, UNE AUTRE VIE COMMENCAIT POUR L’ATLANTE, UNE
VIE DE SONGE, DE VISION, DE VOYAGES A TRAVERS DES MONDES ETRANGES. DURANT SON
SOMMEIL, IL NE VOYAIT PAS SA FORME MATERIELLE, MAIS SON AME SE DETACHAIT DE SON
CORPS ET PLONGEAIT DANS L’AME DU MONDE. LORSQU’IL SE REVEILLAIT, L’ATLANTE AVAIT LA
CERTITUDE D’AVOIR VECU DANS UN MONDE SUPERIEUR ET D’Y AVOIR PARLE AVEC LES DIEUX.
AINSI, EN CE TEMPS PRIMITIF, LA NUIT ET LE JOUR, LA VEILLE ET LE SOMMEIL, LA REALITE ET LE
SONGE, LA VIE ET LA MORT, L’ICI-BAS ET L’AU-DELA SE MELANGEAIENT ET SE CONFONDAIENT
EN UNE ESPECE DE SONGE TRANSLUCIDE QUI SE DEROULAIT A L’INFINI.
PENDANT CE TEMPS, D’AUTRES TERRIBLES CATACLYSMES AVAIENT DEVASTE LE MONDE. LE
GRAND CONTINENT MU, REGNE DE LA RACE JAUNE, FUT LITTERALEMENT DETRUIT PAR UN
ENORME AFFAISSEMENT DE LA CROUTE TERRESTRE ET ENVAHI PAR LES EAUX QUI
PRESSAIENT TRES FORTEMENT. CERTAINS CONTINENTS NORDIQUES, SECOUES EUX AUSSI
PAR DE TRES VIOLENTS TREMBLEMENTS DE TERRE ET D’EFFRAYANTS EFFONDREMENTS,
54

POUSSERENT UNE GRANDE PARTIE DES SURVIVANTS A EMIGRER VERS LE CENTRE DE


L’EUROPE ET L’AMERIQUE DU NORD. LE CONTINENT DES ATLANTES SE MORCELA EN
PLUSIEURS ENDROITS. LA TERRE BOUGEAIT COMME UN FETU DE PAILLE A LA MERCI DU VENT.
LES ATLANTES, PRIS DE PANIQUE ET CRAIGNANT L’INVASION DES VIOLENTES EAUX QUI
PRESSAIENT AU NORD ET AU SUD, SE REFUGIERENT SUR LES HAUTES MONTAGNES DE
L’AMERIQUE CENTRALE ET MERIDIONALE. D’AUTRES RESTERENT SUR LES HAUTEURS DE
L’ATLANTIDE ET D’AUTRES ENCORE SE DEPLACERENT POUR REJOINDRE LES COTES
OCCIDENTALES DE L’AFRIQUE SEPTENTRIONALE. AVANT QUE LE CATACLYSME NE SURVIENNE,
IL SE PRODUISIT UNE CHOSE QUI FIT TRESSAILLIR TOUTES LES AMES. LE SOLEIL DEVINT PLUS
RESPLENDISSANT QUE JAMAIS ET, DANS SA TRES VIVE LUMIERE, UNE IMMENSE CROIX SE
FORMA, UNE CROIX LUMINEUSE DANS L’IMMENSITE DE L’ESPACE ET QUI REVEILLA, POUR UN
INSTANT, UN SOUVENIR ATAVIQUE, UNE TERREUR, UNE FAUTE, UNE MALEDICTION. DES LORS,
ILS SE SOUVINRENT A JAMAIS DE CE SIGNE, COMME D’UNE VERITE CONTENUE DANS UN
SYMBOLE D’AVERTISSEMENT INEXPLICABLE.
TOUTEFOIS, LE TEMPS DES RENCONTRES ETAIT ARRIVE. CERTAINS HOMMES A LA PEAU ROUGE
RENCONTRERENT CEUX A LA PEAU BLANCHE, ET D’AUTRES CEUX DE LA RACE NOIRE. ILS
PROVENAIENT TOUS D’UN MEME DESTIN, ET POURTANT ILS SE DRESSERENT LES UNS CONTRE
LES AUTRES AVEC UNE FEROCITE INOUIE. L’ARCHANGE DE LUMIERE ETAIT MAINTENANT EN
LUTTE TOTALE AVEC L’ARCHANGE DES TENEBRES. L’UN DOMINAIT L’ESPRIT, L’AUTRE LA
MATIERE. UNE DIVINE DUALITE DOMINAIT LES ESPRITS, EN LES PORTANT TANTOT VERS LA
HAINE, TANTOT VERS L’AMOUR. LE BIEN ET LE MAL ETAIENT ENTRES DANS LE CYCLE DE LA
LUTTE COMMUNE, PORTANT VERS LES EXPERIENCES SUPREMES DE LA GRANDE ASCENSION.
LA LUTTE DU CIEL SE REFLETAIT SUR LA TERRE. CEPENDANT, LES CROISEMENTS ENTRE LES
TROIS RACES PRODUISIRENT D’AUTRES SOUS-RACES, BEAUCOUP PLUS INTELLIGENTES ET QUI
ALLAIENT DEVENIR, PAR LA SUITE, LES ELEMENTS FONDATEURS D’UNE RACE CHOISIE.
CECI FUT L’ŒUVRE DE LA RACE BLANCHE, AVEC CELLE DE L’ATLANTIDE, SOUCHE COMMUNE
DES SEMITES ET DES ARYENS, DANS LESQUELLES LES QUALITES MASCULINES DE LA RAISON,
DE LA REFLEXION ET DU JUGEMENT, DEVAIENT DOMINER SUR TOUTES LES AUTRES.
TOUTEFOIS, LE DEVELOPPEMENT DE CES FACULTES EXIGEAIT UNE LONGUE DISCIPLINE ET UNE
VIE RETIREE, SEPAREMENT DES AUTRES RACES. LES CONDOTTIERI ENTRAINERENT LA RACE
BLANCHE VERS L’EST ET LE NORD. LE BUT FINAL DE CET EXODE, QUI DURA DES SIECLES ET
DES MILLENAIRES, DEVAIT ETRE L’ASIE. LA CIVILISATION ARYENNE SE FORMA SUR CES HAUTS
ALTIPLANOS A L’AIR SALUBRE, AU PIED DE L’HIMALAYA, HORS D’ATTEINTE DES AUTRES RACES.
DIFFERENTS GROUPES DE CETTE NOUVELLE RACE INDO-EUROPEENNE, DESTINEE A
GOUVERNER LE MONDE, ESSAIMERENT AU LOIN, PLUS TARD, SOIT LES ARYENS DE L’INDE,
LES IRANIENS, LES SCYTHES, LES SARMATES, LES GRECS, LES CELTES ET LES GERMAINS,
AINSI QUE LES PRIMITIFS SEMITES DE CHALDEE.
LE TEMPS DES GRANDES MUTATIONS ETAIT ARRIVE. LES DIEUX AVAIENT PRIS PLEINE
POSSESSION DE TOUTES LES DIRECTIVES. ILS APPARAISSAIENT SUR DES NUAGES DE FEU ET
LEUR LANGAGE N’AVAIT RIEN DE TERRESTRE. ILS AVAIENT LEURS MESSAGERS SUR LA TERRE,
AUXQUELS ILS ENSEIGNAIENT COMMENT CONDUIRE LES HOMMES. CES MESSAGERS DES DIEUX
POUVAIENT RECEVOIR LES REVELATIONS, CAR ILS ETAIENT EUX-MEMES LES PLUS PARFAITS
PARMI LEURS FRERES HUMAINS. ON POUVAIT LES APPELER ESPRITS SUPERIEURS
D’APPARENCE HUMAINE, MAIS LEUR VRAIE PATRIE N’ETAIT PAS LA TERRE. ATUM, SOW, NIOT,
OSIRIS, ISIS, SHET ET NEBTHO ETAIENT DES ANGES, DES FRERES RESTES SUR LA TERRE,
SELON L’ORDRE DU TRES-HAUT.
A LA FIN, LE DERNIER GRAND CATACLYSME ARRIVA ; IL DETRUISIT DEFINITIVEMENT LE GRAND
CONTINENT DE L’ATLANTIDE POUR LAISSER LA PLACE AUX EAUX CROISSANTES DES DEUX
POLES.
LORS DE CE TERRIBLE DESASTRE GEOLOGIQUE, LES DERNIERS RESIDUS DE LA RACE ATLANTE
DISPARURENT, CAR ELLE ETAIT DEVENUE VICIEUSE, FAIBLE ET PRATIQUANT LA MAGIE NOIRE.
55

L’HOMME ET LA CROIX
L’OMBRE SPECTRALE D’UN TRISTE PASSE ATAVIQUE REFAIT SURFACE EN L’HOMME.

SOUVIENS-TOI HOMME !
ARRETE-TOI ! NE REFAIS PAS LE CHEMIN PAR LEQUEL TU AS ETE MAUDIT. MEDITE, SCRUTE
DANS LA PROFONDEUR DE TON AME ET TU VERRAS QU’AU-DELA DE LA GRANDE CROIX
LUMINEUSE, TU TE RETROUVERAS TOI-MEME, ATTERRE, COUPABLE, A GENOUX DEVANT LE
GRAND PECHE, DANS L’ATTENTE DU MISERICORDIEUX PARDON DE DIEU ET DES CIEUX.
EN CES TEMPS REVOLUS, TOUTE L’HUMANITE DE LA PLANETE LUCIFER SE SENTIT
IRREMEDIABLEMENT PERDUE. IL N’Y AVAIT DESORMAIS PLUS D’ESPOIR DE SALUT ET IL FALLAIT
FUIR, FUIR LE PLUS VITE POSSIBLE. DES MILLIERS DE NAVIRES SPATIAUX FURENT AFFRETES
ET D’AUTRES ARRIVAIENT DES PLANETES MARS ET SATURNE. LA PLANETE, CONDAMNEE A
MORT PAR UNE LENTE ET PROGRESSIVE DESINTEGRATION, ETAIT DESORMAIS PROCHE DU
POINT CRITIQUE. IL FALLAIT FAIRE TRES VITE, LA DEFLAGRATION FINALE POUVANT SURVENIR
D’UN MOMENT A L’AUTRE. L’ENERGIE ATOMIQUE QUE L’HOMME AVAIT DECHAINEE AVEC TANT
DE LEGERETE ETAIT EN TRAIN DE CREER UNE DESINTEGRATION EN CHAINE DE CERTAINS
GROS GISEMENTS D’ELEMENTS SENSIBLES DU SOUS-SOL. NUL N’ETAIT PLUS EN MESURE
D’ARRETER LE CHAOS DE LA PUISSANTE ENERGIE, DEVENUE FOLLE ET DESTRUCTRICE. LA
TERRE, QUI SE TROUVAIT ALORS DANS L’ORBITE DE L’ACTUELLE PLANETE VENUS (ET CETTE
DERNIERE DANS L’ORBITE DE LA PLANETE MERCURE), FUT LA DESTINATION D’UNE GRANDE
PARTIE DES FUGITIFS. SOUS LA VOUTE CELESTE, DES MILLIERS DE TRANSATLANTIQUES
SPATIAUX FIRENT LA NAVETTE ENTRE LA PLANETE AGONISANTE ET LA TERRE, MARS ET
SATURNE, ENDROITS LES PLUS PROCHES OU TROUVER REFUGE. ILS EMPORTERENT AVEC EUX
CE QUI ETAIT POSSIBLE, MAIS TOUS NE PURENT ETRE SAUVES. LA TERRE, ENCORE A L’ETAT
PRIMITIF ET PEUPLEE EXCLUSIVEMENT D’ENORMES ANIMAUX, NE SE REVELA PAS DU TOUT
HOSPITALIERE, MAIS ELLE FUT PROVIDENTIELLE COMME REFUGE PROVISOIRE, EN CE MOMENT
DE DESESPOIR. DES CREATURES DES DEUX SEXES ET DE DIFFERENTES RACES PENSERENT Y
TROUVER UNE SITUATION TEMPORAIRE, EN ATTENDANT LES EVENEMENTS. LE TEMPS DU PIRE
S’APPROCHAIT ET, TANDIS QUE SUR LA PLANETE AGONISANTE DES MILLIONS D’AUTRES
PERSONNES ATTENDAIENT LEUR SAUVETAGE, LA VISION APOCALYPTIQUE D’UN
GIGANTESQUE ET EFFROYABLE ECLAIR FRAPPA LE REGARD ATTERRE DES RESCAPES.
LE CIEL ETAIT DEVENU LIMPIDE ET EFFRAYANT. UNE CELLULE DE L’UNIVERS AVAIT ETE TUEE
PAR L’HOMME REBELLE, DESOBEISSANT AUX LOIS DU COSMOS. UNE FAUTE GRAVE QUI NE
POURRAIT ETRE EFFACEE FACILEMENT ET QUE LE COSMOS ALLAIT PUNIR SEVEREMENT. UN
CHAOS D’UNE ENORME PORTEE SE REPERCUTA DANS TOUT LE SYSTEME SOLAIRE ET
BEAUCOUP D’AUTRES PLANETES, Y COMPRIS LA TERRE, RISQUERENT D’ETRE
DESEQUILIBREES. LE SOLEIL VIBRA FORTEMENT, LAISSANT ECHAPPER DE SA PROPRE
SURFACE UNE ENORME MASSE DE MATIERE INCANDESCENTE QUI SE STABILISA ENSUITE SUR
UNE ORBITE TRES PROCHE DE L’ASTRE, ET QUE NOUS DEVIONS APPELER, PAR LA SUITE,
MERCURE. LA TERRE, MARS, VENUS ET TOUTES LES AUTRES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE
RECURENT DES CHOCS ENORMES ; ELLES FURENT HEURTEES PAR DE GIGANTESQUES MASSES
ROCHEUSES PROVENANT DE LA PLANETE DETRUITE, ET QUI ETAIENT PROJETEES DANS
TOUTES LES DIRECTIONS DE L’ESPACE SIDERAL. BEAUCOUP DE CES PETITS MONDES
TROUVERENT LEUR PLACE DEFINITIVE EN ORBITANT DANS LES ENVIRONS IMMEDIATS DE LA
PLANETE SATURNE. LE BOULEVERSEMENT DU SYSTEME SOLAIRE FUT DESASTREUX ET LA
PLANETE TERRE, CE MONDE AU MANTEAU D’AZUR, SUBIT EN PLUS DES IMPACTS, LE
DEPLACEMENT DE SON AXE POLAIRE ET DONC TOUS LES EFFETS DE CETTE CAUSE :
ERUPTIONS VOLCANIQUES, SOULEVEMENTS ET AFFAISSEMENTS DE LA CROUTE TERRESTRE,
FOLLE INVASION DES EAUX ET MOUVEMENTS TELLURIQUES DE FORTE AMPLITUDE
LES ETRES QUI AVAIENT CHERCHE, AUPRES D’ELLE, UNE HALTE TEMPORAIRE POUR SAUVER
LEUR VIE, FURENT DECIMES, ET LEURS ENGINS, EN STATIONNEMENT, FURENT COMPLETEMENT
DETRUITS ET BROYES, PAR LA TERRE ET LES EAUX EN MOUVEMENT. LES SURVIVANTS NE
FURENT PAS NOMBREUX ; LA LUTTE POUR LA SURVIE ETAIT DESORMAIS DESESPEREE ET
LEURS CERVEAUX, PERTURBES PAR UNE EPOUVANTABLE SOUFFRANCE PSYCHIQUE,
PROVOQUERENT L’ANEANTISSEMENT DE LEURS PERSONNALITES. LEURS YEUX ECARQUILLES
DE TERREUR ETAIENT TOUT CE QU’IL LEUR RESTAIT, AU MILIEU DE LA TERRIBLE DESOLATION
QUI LES ENTOURAIT. LES ETRES MALHEUREUX QUI SURVECURENT A TANT D’EPREUVES
AVAIENT A PORTER, LE LONG DU NOUVEAU CHEMIN DE LEUR EXISTENCE, UN TRES LOURD
BAGAGE D’ENORMES SACRIFICES. BEAUCOUP DE TEMPS S’ECOULA ET L’IMAGE DE TANT DE
TRISTESSE S’EFFACA LENTEMENT DE LEUR ESPRIT. LE SOUVENIR D’ETRE VENUS DU CIEL NE
56

LES ABANDONNA JAMAIS ET ILS CHANTERENT CETTE GRANDE VERITE PENDANT DES
MILLENAIRES.
LE TEMPS PASSA ET, A PARTIR DES RECITS DES PERES, DES FABLES, DES SONGES, DES
CAUCHEMARS ET DE LA FANTAISIE SE TISSERENT DANS L’ESPRIT DES DESCENDANTS,
DESORMAIS TRES DIFFERENTS PHYSIQUEMENT ET MENTALEMENT. BEAUCOUP D’AUTRES
EVENEMENTS TRAVAILLERENT LEUR GRANDE AME ASSOUPIE, A L’APOTHEOSE D’UN TRISTE
PASSE. PLUS D’UNE FOIS, L’IMPETUEUX DESIR DE COMMUNIQUER AVEC LA VOIX DU COSMOS,
POUR OBTENIR UNE REPONSE AUX QUESTIONS QUI LES ASSAILLAIENT, TELLES DES IMAGES
VIVANTES ET SIGNIFICATIVES, EFFLEURA DANS LES ESPRITS DES PLUS EVOLUES D’ENTRE EUX.
L’IMMENSE CROIX LUMINEUSE RESTAIT TOUJOURS GRAVEE AU PLUS PROFOND DE LEURS
CŒURS. UN SIGNE QU’ILS NE PURENT JAMAIS OUBLIER ET QUI, EN DE NOMBREUSES
CIRCONSTANCES, APPARAISSAIT COMME UNE INVITATION AU REPENTIR ET A LA CRAINTE. LA
SOUFFRANCE ET LA LUTTE AVEC LA JEUNE NATURE DE LA PLANETE, EN PHASE DE
MATURATION, LES BATAILLES ENTRE LES ENORMES BETES VORACES ET LES ETRES SANS
DEFENSE, POUSSERENT LES MEILLEURS A PENSER, A REFLECHIR AVEC UNE VOLONTE TRES
FORTE. LES SONGES LEUR FOURNIRENT D’UTILES ENSEIGNEMENTS, ET LA NATURE LES
PREMIERS MOYENS RUDIMENTAIRES. LEURS CONNAISSANCES S’ACCROISSAIENT ET ILS
CONSTRUISIRENT LEURS MOYENS AVEC PLUS DE FACILITE.
LE TEMPS AVAIT TRAVAILLE POUR EUX ET LE PRECEPTE MYSTERIEUX DU GRAND SAVOIR
S’ETAIT REVELE LENTEMENT. ILS RECOMMENCERENT A VIVRE AU CONTACT DE LA NATURE
MYSTERIEUSE DE L’INTELLIGENCE UNIVERSELLE. LE GRAND REVEIL EUT LIEU ET L’HOMME NE
PUT PLUS RETENIR LE FLOT DE SON ATAVIQUE SAVOIR QUI, DANS UN PREMIER TEMPS, S’ETAIT
ASSOUPI. DES MILLENAIRES ET DES MILLENAIRES PASSERENT, EN UNE CONTINUELLE
ASCENSION EVOLUTIVE ENTRE LES DIFFERENTES RACES QUI SE MULTIPLIAIENT ET LES
NOUVELLES RACES QUI VIRENT LE JOUR.
CE BONHEUR NE DURA PAS TOUJOURS, A CAUSE DES CONVULSIONS PERIODIQUES DE LA
PLANETE QUI, EN PHASE DE REEQUILIBRE, PROVOQUAIT SOUVENT MORT ET DESTRUCTION.
MAIS LEURS CŒURS ETAIENT DESORMAIS FORTIFIES ET LEUR ESPRIT ELEVE COMME LA CIME
D’UNE MONTAGNE. ILS RECOMMENCERENT ET RECONSTRUISIRENT MIEUX QU’AUPARAVANT,
AVEC UNE VOLONTE DE FER ET UNE FOI INEBRANLABLE. CE QUI PREOCCUPA DAVANTAGE LES
SAGES D’ALORS FUT LA REMINISCENCE D’UNE TERRIBLE FORCE DE DOMINATION ET DE GUERRE
QUI, PETIT A PETIT, ETAIT EN TRAIN DE SE FORMER DANS L’AME DE NOMBRE D’ENTRE EUX.
L’INSTINCT D’UN FUNESTE PASSE SE REVEILLAIT LUI AUSSI D’UNE LONGUE LETHARGIE ET,
PARMI TOUTES LES CHOSES REALISEES AVEC INTELLIGENCE, LES MAUVAISES CHOSES
ETAIENT LES PLUS NOMBREUSES ET LES PLUS TERRIBLES. CELA PREOCCUPAIT ENORMEMENT
L’INFAILLIBLE INTELLIGENCE DU COSMOS ET CEUX QUI, EN COMMENCANT LA GRANDE
EXPLORATION DES NOUVEAUX MONDES, APRES LA MONSTRUEUSE CATASTROPHE DE NOTRE
SYSTEME SOLAIRE, AVAIENT CONNU LE DESTIN RESERVE AUX ETRES AYANT CHERCHE REFUGE
SUR LA TERRE, DANS UN TRES LOINTAIN PASSE. DIX MILLE ANS AVANT NOTRE TEMPS, ILS
CONNURENT NOTRE MISERABLE ETAT PSYCHOLOGIQUE ET ILS FIRENT TOUT LEUR POSSIBLE
POUR NOUS AIDER A NOUS AMELIORER PLUS RAPIDEMENT, EN LAISSANT SUR LA TERRE DES
MAITRES INSIGNES DE CULTURE UNIVERSELLE. BEAUCOUP D’ENTRE EUX VECURENT
LONGTEMPS SUR LA TERRE ET SACRIFIERENT SOUVENT LEUR VIE AVEC UNE PASSION PURE,
ANGELIQUE ET SAINTE. LEURS ENSEIGNEMENTS ET LEURS CONNAISSANCES FURENT D’UN TRES
GRAND SECOURS POUR AMELIORER PROGRESSIVEMENT LE PROCESSUS EVOLUTIF DES
RACES. LEUR SAVOIR ETAIT INFINI ET LEURS CONNAISSANCES EXACTES. PEUT-ETRE QU’EN CE
TEMPS-LA, ILS NOUS AVAIENT FAIT CONNAITRE QUI ETAIT VRAIMENT DIEU. MAIS LES
CONVULSIONS DU GEOIDE N’ETAIENT PAS TERMINEES ET D’AUTRES DESASTRES VINRENT
S’AJOUTER A CEUX QUI S’ETAIENT DEJA PRODUITS LE LONG DU TEMPS ; ILS
RECOMMENCERENT DE NOUVEAU ET, CETTE FOIS, AVEC L’AIDE DE CEUX QUI CONNAISSAIENT
TOUT DE NOUS, DU COMMENCEMENT JUSQU'A NOTRE TEMPS. ILS SAVAIENT QUI NOUS ETIONS
ET D’OU NOUS ETIONS VENUS.
RIEN NE LEUR ECHAPPAIT, MEME PAS NOS MAUVAIS INSTINCTS, SOUVENT FAMELIQUES ET
BESTIAUX, QUI PRENAIENT DES PROPORTIONS GIGANTESQUES DANS NOS ACTIONS ET DANS
NOTRE VIE. ILS NOUS OBSERVAIENT, NOUS AIDAIENT ET NOUS PLAIGNAIENT, MAIS ILS
DEVAIENT FORCEMENT RESTER LOIN DE NOUS, OCCULTES ET CACHES, AVEC TOUTES LEURS
CONNAISSANCES, INCOMPREHENSIBLES EN CE TEMPS-LA, TOUT COMME AUJOURD’HUI.
PLUSIEURS D’ENTRE EUX SE SACRIFIERENT POUR NOTRE BIEN-ETRE ET BEAUCOUP D’AUTRES
ACCOMPLIRENT DES MERVEILLES, INCONCEVABLES POUR LES ESPRITS D’ALORS. EZECHIEL
LES DECRIVIT AINSI DANS SON LIVRE (SAINTE BIBLE) : « PREMIERE VISION DES CHERUBINS ».
EZECHIEL, EN PARLANT D’EUX, L’AFFIRME CLAIREMENT ET SANS EQUIVOQUE, DU PREMIER AU
VINGT-QUATRIEME VERSET DE SON LIVRE. ILS ETAIENT AVEC NOUS PARCE QU’ILS VOULAIENT
57

A TOUT PRIX AGIR POUR LE PLUS GRAND BIEN DE LEURS SEMBLABLES EN CAPTIVITE. LE
GRAND EVENEMENT AVAIT EU LIEU, L’HEURE DU PARDON ETAIT ARRIVEE ET LA PAIX DEVAIT SE
CONCLURE SOUS LE SIGNE DE LA CROIX ET DU SACRIFICE.
L’HOMME ET LA CROIX DEVINRENT LE SYMBOLE QUI DEVAIT SECOUER A JAMAIS L’AME HUMAINE.
IL DEVAIT NOUS RAPPELER QUELQUE CHOSE DE TRES GRAND, UNE PARFAITE VERITE QUI
RESTA GRAVEE DANS LA GRANDE VOUTE CELESTE; IL DEVAIT PRINCIPALEMENT NOUS FAIRE
MEDITER, NOUS FAIRE COMPRENDRE ET, SUIVANT UNE CONVICTION RAISONNABLE, NOUS
FAIRE SENTIR COUPABLES D’UN GRAND PECHE, D’UNE DESOBEISSANCE ENVERS DIEU ET
ENVERS TOUTES LES AMES VIVANTES DU COSMOS. LA GRANDE PAIX, JOINTE AU PARDON,
NOUS FURENT MISERICORDIEUSEMENT OFFERTS. MAIS UNE FOIS ENCORE, L’HOMME, NOURRI
PAR LA CHAIR DE LA BETE, NE VOULUT PAS COMPRENDRE, NE VOULUT PAS ENTENDRE ET
SURTOUT NE VOULUT PAS ACCEPTER UNE MUTATION RADICALE DE SA VIE ABSURDE ET
INCONCEVABLE. IL ETAIT CE QU’IL ETAIT ET IL DEVAIT SUER DU SANG ET SOUFFRIR ENCORE
POUR ARRIVER A MIEUX COMPRENDRE SA VRAIE NATURE, SON BLASON. ET VOICI VENU NOTRE
TEMPS, UN TEMPS DE GRAND PROGRES MATERIEL, MAIS DE REGRESSION SPIRITUELLE. UNE
INFINIE REMINISCENCE QUI MARQUE LES CHOSES LES PLUS INATTENDUES ET LES EDIFIE AVEC
UNE PROMPTITUDE DECONCERTANTE.
CE MONDE, DESORMAIS ADULTE, NOUS OFFRE AVEC TANT DE PROFUSION DES AVIONS, DES
AUTOS, DES NAVIRES, ET DES GRATTE-CIEL, ENTREPRISES DE CONSTRUCTION FABULEUSES,
AINSI QUE L’EXPLOITATION DE SES RESSOURCES. MAIS CELA NE SUFFIT PAS ! UNE
REMINISCENCE IRRESISTIBLE ET TRES DANGEREUSE NOUS A ALERTES, AINSI QUE D’AUTRES :
L’ENERGIE ATOMIQUE, UN MONSTRE CACHE ET D’UNE VIOLENCE DESTRUCTRICE INOUIE,
TENTE A NOUVEAU DE S’IMMISCER, MENACANT, DANS L’HISTOIRE DEJA ANCIENNE DE NOTRE
SYSTEME SOLAIRE. IL SEMBLE QUE LE MEME ESPRIT QU’EN CE TEMPS-LA SE SOIT EMPARE DE
CETTE CHAOTIQUE ENERGIE ET QU’IL TENTE, AVEC UNE IRRESPONSABILITE INCHANGEE, DE
LA FAIRE ADMETTRE COMME MOYEN DE DESTRUCTION ET DE MORT. UNE NOUVELLE FOIS,
L’HOMME MET EN PERIL L’EXISTENCE D’UN MONDE ET DE TOUT CE QU’IL CONTIENT, AVEC UNE
LEGERETE INOUIE.
ENVIRON DEUX MILLIARDS ET DEMI D’ETRES HUMAINS SE DEMANDENT POURQUOI ON A
RECOURS A CETTE MONSTRUEUSE FORCE DESTRUCTRICE; ET MEME S’ILS NE LE DEMONTRENT
PAS, TOUS LES ETRES HUMAINS ONT TOUJOURS CETTE INTERROGATION DANS LEUR CŒUR. LA
REPONSE EST ENTRE LES LEVRES SERREES DE CEUX QUI VIVENT ENCORE DANS UN MONDE
QUI N'EXISTE PLUS. ILS SAVENT EN MESURER LA GRAVITE, MAIS L’INSTINCT PRIMORDIAL LES
AVEUGLE SOUVENT, LES REND IRRESPONSABLES ET INCONSCIENTS ; POURTANT LA MENACE
EST GRAVE ET LE PERIL SPECTRAL D’UN TRISTE PASSE ATAVIQUE FAIT FREMIR L’AME HUMAINE
DE TERREUR.
MAIS LES MAUVAISES INTENTIONS DE QUELQUES-UNS ET LA PEUR DE BEAUCOUP ONT
TRAVERSE L’OCEAN IMMENSE DE L’ESPACE SIDERAL ET, POUR LA PROVIDENCE DE TOUS, ONT
REJOINT LE CŒUR ET L’INTELLIGENCE DES JUSTES, DES MEILLEURS, DE CEUX QUI, MIEUX QUE
NOUS, CONNAISSENT LA LOI DE L’UNIVERS. MAINTENANT, LE TEMPS EST VENU OU IL N’EST
PLUS POSSIBLE DE NE PAS COMPRENDRE QUE NOTRE SOLITUDE DANS LE GRAND ESPACE
N’EST QU’APPARENTE ET QUE DEPUIS DE TRES NOMBREUX SIECLES, EN REALITE, NOUS
N’AVONS JAMAIS ETE SEULS. DE NOMBREUX PHENOMENES DEVRAIENT NOUS FAIRE
COMPRENDRE QUE NOUS SOMMES SUFFISAMMENT APTES A ACCEPTER DES VERITES
UNIVERSELLES, BEAUCOUP PLUS GRANDES QUE CELLES TRANSMISES PAR L’HISTOIRE JUSQU'A
AUJOURD’HUI.
EN VERITE, UNE PREDISPOSITION LENTE MAIS GRADUELLE EXISTE DEJA CHEZ DES MILLIONS DE
PERSONNES, GRACE A L’ŒUVRE METHODIQUE, PRECISE ET INDESTRUCTIBLE DE NOS GRANDS
FRERES QUI, AUJOURD’HUI COMME PAR LE PASSE, SE PRODIGUENT AVEC PERSEVERANCE ET
ABNEGATION. IL N’EST PLUS POSSIBLE, ACTUELLEMENT, DE FUIR, DE SE MEPRENDRE SUR LA
VERITE SOUVERAINE QUI NOUS DOMINE DEJA. IL N’EST PLUS POSSIBLE D’ECRIRE COMME L’A
ECRIT LE PROPHETE EZECHIEL : « L’ASPECT DE ROUES QUI RESSEMBLAIENT A DES
CHRYSOLITHES, ET TOUTES LES QUATRE ETAIENT PAREILLES ; LEUR ASPECT ET LEUR FORME
ETAIENT CEUX D’UNE ROUE TRAVERSEE PAR UNE AUTRE ROUE ». ET ENCORE : « LEURS
CIRCONFERENCES ETAIENT D’UNE HAUTEUR EFFRAYANTE ET LES QUATRE ROUES ETAIENT
REMPLIES D’YEUX TOUT AUTOUR ».
ET ENFIN : « AU-DESSUS DES TETES DES ETRES VIVANTS, ON VOYAIT UN FIRMAMENT PAREIL A
UN CRISTAL, D’UNE SPLENDEUR EBLOUISSANTE, QUI ETAIT TENDU AU-DESSUS DE LEURS
TETES ».
EN CE TEMPS-LA, LE PROPHETE EZECHIEL S’EXPRIMA AINSI POUR DECRIRE L’APPARITION
DES VAISSEAUX SPATIAUX ET DES CASQUES SPATIAUX QUE LES CREATURES DE CES ENGINS
PORTAIENT SUR LEURS TETES, DE MEME QUE LEURS VETEMENTS LUI DONNERENT
58

L’IMPRESSION QU’ILS ETAIENT DE CURIEUX ANIMAUX DE FORME HUMAINE. ETAIT-CE UNE


EPREUVE QU’IL DEVAIT ABSOLUMENT ACCEPTER PUISQU’ELLE VENAIT DE DIEU ? QUI ETAIENT
CEUX QU’IL APPELA CHERUBINS ? DES LORS, ENVIRON TROIS MILLES ANS SE SONT ECOULES
ET, DE NOTRE TEMPS, LA VISION DU PROPHETE EZECHIEL SE REPETE, SOULEVANT LA MEME
QUESTION : QUI SONT-ILS ? D’OU VIENNENT-ILS ? NOS YEUX LES VOIENT ET NOTRE
INTELLIGENCE LES COMPREND TELS QU’ILS SONT EN REALITE, PETITS OU GRANDS VAISSEAUX
DE L’ESPACE QUI FENDENT RAPIDEMENT NOTRE CIEL. UN GRAND NOMBRE DE GENS LES ONT
VUS ATTERRIR ET BEAUCOUP D’AUTRES SE SONT APPROCHES, DANS LA TENTATIVE DE
CONNAITRE ET DE SE FAIRE COMPRENDRE. ON POURRAIT CITER DES MILLIERS D’ANECDOTES
DU GENRE. DE NOMBREUSES PERSONNES LES ONT VUS AVEC CASQUE ET COMBINAISON
SPATIALE, SI COMPLIQUES QU’ILS RESSEMBLAIENT, AU PREMIER ABORD, A DE CURIEUX
ANIMAUX DE FORME HUMAINE. MAIS SANS AUCUN DOUTE, SOUS LE CASQUE SPATIAL ET A
L’INTERIEUR DE LA COMBINAISON SOPHISTIQUEE, SE TROUVAIT LE CHERUBIN DU PROPHETE
EZECHIEL ; LES MEMES MESSAGERS DU CIEL DOIVENT FINALEMENT NOUS FAIRE COMPRENDRE
QUE LA PAROLE DE DIEU EST DE NOUVEAU PARMI NOUS. BEAUCOUP DE CHERUBINS, DE
SERAPHINS ET DE TRONES NOUS OBSERVENT ET SCRUTENT ATTENTIVEMENT NOS
INTENTIONS, POUR NOUS PREPARER A ACCEPTER DES VERITES PLUS PROFONDES QUI, AU
COURS DES SIECLES, ONT TOUJOURS DEPASSE NOS MAIGRES CONNAISSANCES CONFUSES.
SOMMES-NOUS VRAIMENT AU BORD DE L’ABIME ? SOMMES-NOUS PROCHES DU TEMPS QUI
DEVRAIT NOUS POUSSER A NOUVEAU DANS L’ERREUR FATALE ?
EN VERITE, LES PREMICES NE MANQUENT PAS ET LE TEMPS DE LA MONSTRUEUSE ENERGIE
QUI DETRUIT A DEJA HEURTE AVEC UNE VIOLENCE INOUIE AUX GRANDES PORTES DE NOTRE
CHER MONDE. LA GRANDE ET TERRIBLE BETE A TÊTE DE CHAMPIGNON S’EST REVEILLEE
MENACANTE, IMPLACABLE, IRASCIBLE, DECIDEE A DETRUIRE ET A TOUT DEVORER SANS PITIE.
L’HOMME EST TERRORISE ET IL PENSE, EN TOURNANT SON REGARD VERS LE CIEL, QU’UNE
GRANDE CROIX LUMINEUSE APPARAIT DEVANT SES YEUX.
SON AME DELIRE, DANS UN GRAND ET INDEFINISSABLE DECOURAGEMENT. ELLE ASSAILLE DE
TRISTESSE L’ESPRIT ET LE CŒUR. LA MAJORITE DES GENS S’AGITENT EN UNE CRAINTE
SILENCIEUSE, TANDIS QUE LA MINORITE, FORMEE DE CEUX QUI SE CROIENT LES SEULS
PATRONS DU DESTIN DE L’HUMANITE ET DU MONDE, SE PLAISENT A TENIR PAR UN FIL Ténu LA
FORCE MEURTRIERE D’UN MONSTRE QUI, S’IL ETAIT DOMESTIQUE PAR UNE INTELLIGENCE PLUS
EQUILIBREE ET PLUS SAGE, POURRAIT SERVIR COMME MOYEN DE FORCE EXCLUSIVE POUR
AMELIORER LES DESTINS DE L’HUMANITE. MALHEUREUSEMENT POUR LES JUSTES ET LES SANS
DEFENSE, LA RAISON DE L’HOMME NE PREVAUT PAS ENCORE SUR LA BETE ; LE CRI FEROCE ET
SANGUINAIRE DE CETTE ENERGIE, RENDUE FOLLE PAR LE RAISONNEMENT DE L’HOMME,
RETENTIT DANS L’ESPACE AVEC DAVANTAGE DE MENACE.
UNE NOUVELLE FOIS, L’IMAGE D’UN GRAND PERIL SIFFLE A TOUTE VITESSE DANS LE GRAND
OCEAN DE L’ESPACE SIDERAL. UNE INTERVENTION EST DEVENUE NECESSAIRE ET
INDISPENSABLE, LE POINT CRITIQUE ETANT ATTEINT. IL FAUT ABSOLUMENT ENDIGUER LE
DEVELOPPEMENT IMMEDIAT DE L’ETAPE SUCCESSIVE. POURRONS-NOUS SURMONTER LA
GRANDE CRISE ?
ILS SONT SUR LA TERRE, NOUS NE SAVONS PAS COMMENT, NI OU, MAIS ILS Y SONT, CELA EST
CERTAIN ! APPELONS-LES DE LA MANIERE QUE NOUS CROYONS LA PLUS OPPORTUNE, DISONS
D’EUX TOUT CE QUE NOUS VOULONS, REPRESENTONS-LES-NOUS TELS QUE NOUS LE
SOUHAITONS, MAIS CELA N’EXCLUE EN RIEN QU’ILS SOIENT PRESENTS ET QU’EN PLUS ILS SE
FASSENT VOIR SOUDAINEMENT. QUI SONT-ILS ? D’OU VIENNENT-ILS ? POURQUOI SONT-ILS
VENUS ? QUE CELUI QUI A DES OREILLES POUR ENTENDRE ENTENDE ET QUE CELUI QUI A DES
YEUX POUR VOIR VOIE ! MAIS LE MOMENT EST VENU DE SE REPENTIR, QU’ON LE VEUILLE OU
NON. CESSEZ DE VOUS POSER SOUVENT LA QUESTION STUPIDE DU POURQUOI NE SE FONT-
ILS PAS VOIR OU NE DESCENDENT-ILS PAS SUR LA PLACE AVEC LEURS ENGINS?
COMPRENEZ, UNE BONNE FOIS POUR TOUTES, QU’ILS NOUS CONNAISSENT DEPUIS DES TEMPS
RECULES ET QU’ILS SAVENT TOUT, MAIS TOUT DE NOUS DE A à Z. TOUTE FORME DE
PUBLICITE SERAIT DONC INUTILE ET PRODUIRAIT MEME L’EFFET CONTRAIRE A L’ŒUVRE QU’ILS
DOIVENT ACCOMPLIR SUR LA TERRE. LA VELLEITE EST UN VICE HUMAIN QUE CES CREATURES
NE PRENNENT PAS EN CONSIDERATION. ILS SAVENT CE QU’ILS DOIVENT FAIRE ET, AU MOMENT
OPPORTUN, TOUTE L’HUMANITE LE SAURA.
C’EST LA SEULE ET UNIQUE PENSEE QUI PREOCCUPE LEUR INTELLIGENCE. TOUT LE RESTE NE
COMPTE PAS !
CEUX DONT ON SE MOQUE, CEUX QUI AVANT LES AUTRES ONT VU ET RESSENTI,
COMPRENDRONT LES PREMIERS, SANS AUCUN CHOC PSYCHIQUE, LA GRANDE, LA PLUS
GRANDE DES VERITES UNIVERSELLES. CE SERA LEUR PLUS JUSTE RECOMPENSE,
59

ARDEMMENT SOUHAITEE CAR, EN VERITE : « LES PAUVRES D’ESPRIT VERRONT LE PARADIS ».


ET ENCORE : «LES DERNIERS SERONT LES PREMIERS ».
J’AI ECRIT CE QUI PRECEDE SANS INTENTION PERSONNELLE, NI AUCUNE VELLEITE DE
SPECULATION ; CAR J’AI SENTI, RESSENTI AVEC FORCE, QUE L’AMOUR DE DIEU EST PARMI
NOUS, AVEC SA MISERICORDE, AUJOURD’HUI PLUS GRANDE QUE JAMAIS. MAIS JE SUIS
EFFRAYE EN RELISANT CES MAIGRES FEUILLETS ET JE PENSE : TOUS LES LIVRES DU MONDE
SUFFIRAIENT-ILS A VOUS FAIRE COMPRENDRE CE QUE J’AI COMPRIS EN LES RELISANT ? JE NE
SUIS RIEN QU’UN BRIN DE CHAIR VIVANTE AVEC UNE AME LUISANTE ET CLAIRE ET, TOUT COMME
MES SEMBLABLES, J’AI UNE IMMENSE CROIX SCINTILLANTE DEVANT MES YEUX PLEINS DE
LARMES SILENCIEUSES ET TREMBLANTES.
JE VOUS DIS, EN VERITE :
MON FUTUR SE TROUVE DANS LE TEMPS PASSE, CAR IL EST VRAI QUE DANS LE FUTUR IL Y A
MON PASSE.
EN VERITE, JE VOUS DIS ENCORE :
CE QUI FUT DANS LE TEMPS, EST DANS LE TEMPS ET SERA.
« JE VIS L’AGNEAU OUVRIR LE SIXIEME SCEAU ; ET IL SE FIT UN GRAND TREMBLEMENT DE
TERRE. LE SOLEIL DEVINT NOIR COMME UN SAC DE CRIN, ET LA LUNE TOUT ENTIERE DEVINT
COMME DU SANG.
LES ETOILES DU CIEL TOMBERENT SUR LA TERRE, COMME LES FRUITS VERTS QUE LAISSE
TOMBER UN FIGUIER SECOUE PAR UN GRAND VENT.
LE CIEL SE RETIRA COMME UN LIVRE QUE L’ON ROULE ; TOUTES LES MONTAGNES ET TOUTES
LES ILES FURENT OTEES DE LEUR BASE».
EN VERITE : MOI, EUGENIO, HOMME QUI FUT ET QUI EST DANS LE TEMPS DE VOTRE
GENERATION, EN VERITE, JE VOUS DIS QUE LES MONTAGNES ET LES ILES FURENT OTEES DE
LEUR BASE, EN CE TEMPS-LA, ET QUE JEAN, LUI, LE DECRIVIT COMME LES TEMPS A VENIR DE
FUTURES GENERATIONS.
EN VERITE, IL ARRIVA QUE LES MONTAGNES ET LES ILES FURENT JETEES HORS DE LEUR BASE
ET, AVEC ELLES, D’IMMENSES TERRES NAVIGUERENT COMME DES COQUILLES DE NOIX SUR
L’IMMENSITE DE LA MER EN FURIE. DE NOMBREUSES TERRES FURENT BOULEVERSEES ET
D’AUTRES FURENT DEVOREES PAR LES ABYSSES PROFONDS DES OCEANS. LES CONTINENTS
S’ARRACHAIENT L’UN A L’AUTRE COMME DES FEUILLES DE PAPIER LEGER ET SEMBLABLES
A DES RAMEAUX A LA MERCI DU VENT FURIEUX ; TANTOT ILS ENTRAIENT DANS LA MER,
TANTOT IL RESSORTAIENT A LA LUMIERE. D’AUTRES NE SE PRESENTERENT PLUS DEVANT LES
YEUX DES GENERATIONS FUTURES.
JE VIS, DE PAR LA VOLONTE DE DIEU, CAR J’ETAIS HOMME EN CE TEMPS-LA, COMME JE LE SUIS
AUJOURD’HUI ; ET JE VIS AVEC MES YEUX GRAND OUVERTS CE QUE JE SUIS EN TRAIN DE VOUS
NARRER ICI.
J’ETAIS ALORS UN ENFANT ET IL S’EST ECOULE UN SI LONG TEMPS QU’IL ME SEMBLE ENCORE
AVOIR REVE PENDANT LONGTEMPS. POURTANT, CE QUI FUT ET QUE JE VIS EST SI VRAI, QUE SI
JE RETOURNE AU TEMPS DESORMAIS REVOLU D’IL Y A DOUZE MILLE ANS, JE RETROUVE
ENCORE LES MEMES CHOSES QU’ALORS, LORSQUE LE VISAGE DU MONDE ETAIT DIFFERENT,
AINSI QUE LES CHOSES ET LA CONDUITE DES HOMMES.
MAINTENANT QUE J’AI TRENTE-TROIS ANS, JE ME SOUVIENS DE CE QUE VIRENT MES YEUX.
JE VIS CE QUE MON AME CONSERVE ET VOUS NARRE, CAR LE TEMPS EST PROCHE.
C’ETAIT IL Y A ENVIRON DOUZE MILLE ANS, LORSQUE LES TEMPLES ET LES NIDS DES HOMMES
ETAIENT JONCHES DE FLEURS ET DE SENTEURS ET OU TOUTES LES CHOSES ETAIENT COMME
L’ETERNELLE MUSIQUE DES CIEUX. LE SOLEIL RESPLENDISSAIT COMME JAMAIS ET SA LUMIERE
PENETRAIT JUSQUE DANS LES COINS LES PLUS RECULES DE LA TERRE. LE MURMURE DU VENT
SE POSAIT PARTOUT, D’UN BOUT A L’AUTRE DE LA TERRE, DOUX, GAI ET CHAUD COMME UNE
CARESSE D’ANGE. LES VOIX ENJOUEES DES AMES HEUREUSES VIBRAIENT DANS L’ESPACE, DE
L’AUBE AU CREPUSCULE, COMME UN DOUX ENCHANTEMENT ; LES OISEAUX VOLAIENT SANS
CRAINTE AUTOUR DES HOMMES ET DES CHOSES PLUS RIANTES, AVEC DE JOYEUX GAZOUILLIS.
LA MUSIQUE AGREMENTAIT LES AMES ELEVEES PAR UN PUR AMOUR ET TOUS LES CŒURS
ABRITAIENT UNE DOUCE BONTE ET UNE DOUCEUR D’ESPRIT. LA NUIT NE RESSEMBLAIT PAS A
LA NUIT ET LES AMES NE TROUVAIENT PAS LE SOMMEIL, ENTOUREES QU’ELLES ETAIENT PAR
TANT DE BEAUTE. LE VERT DES CHAMPS ET TOUTES LES CHOSES QUI SONT AU SEIN DE LA
NATURE ETAIENT D’UNE ETRANGE BEAUTE. DES CARAVANES DE GENS EN ALLEGRESSE
ALLAIENT ET VENAIENT, REMPLIS D’UN VIF ESPOIR AU CŒUR. C’ETAIT LE TEMPS DE L’ESPRIT ET
DE LA SAGESSE.
ET JE ME SOUVIENS BIEN QUE LE GENRE HUMAIN N’AVAIT JAMAIS CONNU D’ANXIETE ET QUE
JAMAIS LA TRISTESSE NE VOILA DE SON OMBRE LA PENSEE DES HOMMES.
60

IL ARRIVA PLUS TARD QUE LE GENRE HUMAIN SE GONFLAT D’ORGUEIL ET QUE LA CREATION
FUT TROUBLEE AU POINT DE RENDRE LA DOUCEUR DE VIVRE ET DU CŒUR TRES AMERE. ILS
DEVINRENT DES GENS ORDINAIRES, COMME UNE SEULE COLONNE. IL ADVINT AUSSI QUE LA
JOYEUSE VOIX DE L’AME NE FUT PLUS COMME AUPARAVANT ET QUE, D’UN BOUT A L’AUTRE DE
LA TERRE, LE CHANT RADIEUX DE LA FELICITE DU GENRE HUMAIN NE RETENTIT PLUS.
L’AMOUR DE L’ESPRIT DE DIEU S’AFFAIBLIT DANS LE CŒUR DES HOMMES, TANDIS QUE LA
TRISTESSE ET LES PEINES PENETRERENT CRUELLEMENT DANS LEURS CŒURS.
BEAUCOUP D’ENTRE EUX, EN PROIE AU FEU DE L’ORGUEIL ET DE LA HAINE, TRAMERENT DE
NUISIBLES DESSEINS, AVEC LES ROIS ET LES PRÊTRES ; LES UNS COMME LES AUTRES
S’IMPREGNERENT D’ART MALEFIQUE ET ERIGERENT DES TEMPLES AVEC DES FIGURES D’OR ET
DE PIERRES RARES, OFFRANT AINSI AUX YEUX ET OTANT LA JOIE DE L’ESPRIT EN LA RENIANT.
L’ŒUVRE DU MAL AVAIT AFFAIBLI, CHEZ BON NOMBRE D’ENTRE EUX, L’AMOUR ET LA SAGESSE
ENVERS LES CHOSES DE L’ESPRIT, OPPOSANT A LA PLACE DU BIEN, LE MAL DE LA HAINE ET DE
L’ORGUEIL.
IL ADVINT QUE LE FRERE NOURRIT DE LA HAINE POUR SON FRERE ET QUE LE PERE NOURRIT
DE LA HAINE ENVERS SES FILS. LES UNS ET LES AUTRES CHERCHAIENT A SE FRAPPER AVEC
UNE MEME CRUAUTE. LE MAL ET LE TOURMENT USAIENT LENTEMENT LE BIEN ET LA FELICITE
DE LEURS AMES, ET BEAUCOUP D’ENTRE EUX TOMBERENT COMPLETEMENT DANS LES PECHES
LES PLUS GRAVES, EN DEMOLISSANT ET EN CONSUMANT CE QUE DIEU AVAIT DONNE AVEC
UNE LARGE PROFUSION ET TANT D’AMOUR.
DE NOMBREUSES ANNEES S’ECOULERENT AINSI ET LES MECHANCETES SE MULTIPLIERENT
DANGEREUSEMENT DANS LE CŒUR DES HOMMES. DIEU NE DEVAIT PLUS ETRE HEUREUX, ET
SA TRISTESSE ETAIT PROFONDE A CAUSE DE L’ŒUVRE ENTREPRISE PAR LES HOMMES. ON NE
VIT PLUS DE CARAVANES D’HOMMES PLEINS D’ESPOIR DANS LE CŒUR, MAIS PLUTOT DES
COLONNES INTERMINABLES D’ETRES ABRUTIS ET MAUVAIS, ATTACHES A L’ENSEIGNEMENT ET
AUX ORDRES DES ROIS ET DES PRÊTRES. IL N’Y AVAIT PLUS DE PAIX ET, POUR UN PETIT
NOMBRE SEULEMENT, LE TEMPS DES PERES ET DES ANCETRES DEVINT UN MYTHE DE GRAND
ESPOIR.
J’AVAIS GRANDI ET JE COMPRENAIS PARFAITEMENT TOUTES LES CHOSES QUE JE VOUS
RACONTE ICI. UN JOUR, ALORS QUE JE REGARDAIS UN VIEILLARD BARBU QUI S’ADRESSAIT AUX
MULTITUDES REUNIES AUTOUR DE LUI, IL DIT : « AINSI EN FUT-IL, AINSI EN EST-IL ET AINSI EN
SERA-T-IL JUSQU'A LA SEPTIEME GENERATION ; ET CELLE-CI EST LA CINQUIEME DES SEPT ».
AINSI DISAIT CELUI QUE JE REGARDAIS ATTENTIVEMENT, AVEC L’ESPRIT EN EVEIL. IL DIT
ENCORE :
« LE TEMPS PASSERA, ET IL SERA MALHEUREUX, JUSQU'A CE QUE L’HOMME ETERNEL VIENNE
DU CIEL, COMME IL ADVINT AVANT LA NAISSANCE DES PERES DE VOS PERES, POUR JUGER LES
FAUTES QU’ILS AVAIENT COMMISES. CE QUI ARRIVA ALORS DEVRA ENCORE ADVENIR DEUX
FOIS SUR CETTE TERRE ; LA SEPTIEME FOIS SERA LA DERNIERE ».
ET IL DISAIT ENCORE :
« CHAQUE HOMME VIENDRA SEPT FOIS SUR LA TERRE ET IL NE SE SOUVIENDRA JAMAIS D’Y
ETRE NE AVANT, NI D’Y ETRE RENE APRES ; ET CELA PAR SEPT FOIS ».
AINSI PARLAIT-IL, PENDANT QUE MON AME BRULAIT DE VERITE ET DE PROFONDE ADMIRATION.
ET AINSI DISAIT-IL ENCORE AUX MULTITUDES :
« LES GENERATIONS QUI DURERONT ET QUI DEVRONT AUSSI FINIR SUR CETTE TERRE SONT AU
NOMBRE DE SEPT ; ET VOUS ETES LA CINQUIEME GENERATION. LES ECRITURES DES CIEUX
SONT AU NOMBRE DE SEPT ET CHAQUE GENERATION EN A UNE, SELON LA VOLONTE DE DIEU.
LA VOTRE EST LA CINQUIEME ET ELLE DEVRA AUSSI FINIR. LA SEPTIEME SERA LA DERNIERE
EPREUVE, PUIS VIENDRA LE JUGEMENT DERNIER ».
AINSI PARLAIT-IL A CEUX QUI AVAIENT PERDU LA PAIX DE L’AME. ET IL DIT ENCORE :
« VOUS ETES LA CINQUIEME, ET LA SEMENCE DE LA SIXIEME NAITRA DE VOTRE FIN. AINSI EST-
IL ECRIT DANS LE GRAND LIVRE DES CIEUX. ET ALORS, L’HOMME ETERNEL, DIEU, VIENDRA
SUR LA TERRE COMME LE SOLEIL RESPLENDISSANT DU CIEL, POUR VOUS MONTRER SA
GLOIRE ET LA PUISSANCE DE SON REGNE, QUI EST LE REGNE DE L’ESPRIT ETERNEL.
BEAUCOUP D’ENTRE VOUS, DEVENUS FORCES DU MAL, EPROUVERONT DE LA TERREUR, ET
POURTANT ILS NE CHANGERONT PAS, NI NE REVIENDRONT SUR LEURS PROPOS; LES ENFANTS
A NAITRE NE SE REPENTIRONT PAS NON PLUS, CAR LES ARTS MALEFIQUES DES PERES
RESTERONT MEME DANS LEUR SEMENCE. EN VERITE, CEUX QUI RETOURNERONT AUX
VOULOIRS DE L’ESPRIT SERONT PEU NOMBREUX ; EUX SEULS SE SAUVERONT DANS L’AME ET
DANS LE CORPS. ILS SERONT GUIDES LA-BAS, VERS L’ORIENT, OU LA TERRE RESTERA HORS
D’ATTEINTE DE LA FURIE DES EAUX ET EXEMPTE DE DESASTRES, ET ILS CONTINUERONT
ENCORE DANS LA BONNE VOIE, EN ELEVANT DES TABERNACLES ET DES TEMPLES A LA GLOIRE
ET A LA PUISSANCE DE DIEU ».
61

MON CŒUR ETAIT A L’ECOUTE DE CE QU’IL DISAIT AUX FOULES AGITEES ET MENACANTES.
MAIS, EN TANT QU’HOMME SEMBLABLE AUX AUTRES, IL NE FUT PAS CRU ; INCAPABLES DE
RESSENTIR DANS LEUR CŒUR LA FORCE DE LA PIETE, ILS DISCUTERENT EN SECRET DE LA
SENTENCE QU’ILS EXECUTERAIENT CONTRE CELUI QUI LEUR AVAIT PREDIT UN AUSSI FATAL
DESTIN, A CAUSE DE LEURS PECHES, EN PRECHANT SANS CRAINTE AUCUNE, SELON LA
VOLONTE DE DIEU. LES FOULES, HARANGUEES ET ANIMEES DE MAUVAISES INTENTIONS,
L’ENLEVERENT DU LIEU OU IL SE TROUVAIT ET L’ENTRAINERENT VIOLEMMENT A L’ECART.
J’ETAIS BIEN JEUNE, ET POURTANT, J’AIMAIS LES SAGES PAROLES SENSEES QU’IL AVAIT
PRONONCEES ET MON CŒUR BRULAIT D’AMOUR POUR LUI. ILS LE PORTERENT DANS UN
CHAMP OU LES FLEURS S’OUVRAIENT AU SOLEIL CHAUD ET RESPLENDISSANT ET LA ILS
COMMENCERENT A FAIRE CE QU’ILS AVAIENT DECIDE EN SECRET. IL NE DEMONTRA AUCUNE
IMPATIENCE, IL N’EUT AUCUN SIGNE DE REVOLTE ET LA SAGESSE DE SON AME ET DE SON
CŒUR NE FUT PAS EBRANLEE ; SES YEUX, SEMBLABLES AUX ETOILES, NE SE DILATERENT PAS
DE PEUR.
IL VOULUT MEME AJOUTER ENCORE QUELQUES PAROLES, ET DIT : « LE TEMPS VIENDRA OU JE
SIEGERAI PARMI LES SEPT JUGES DU CIEL, DE PAR LE VOULOIR DE DIEU ; JE LIRAI VOS
FAUTES POINT PAR POINT, ET TEL SERA LE JUGEMENT : VOTRE RACINE RESTERA SUR LA
TERRE ET CE QUE VOUS AVEZ PREVU DE PRATIQUER SUR MON CORPS SERA PRATIQUE SUR
CEUX QUI NAITRONT DE VOTRE RACINE, AVEC EGALES FORCE ET MESURE, JUSQU’AU TEMPS
QUE DIEU VOUDRA. RESSAISISSEZ-VOUS DONC ; IL EST ENCORE TEMPS ».
MAIS LES FOULES, FEROCES ET HARANGUEES, NE VOULURENT PAS REFRENER LEUR MAUVAIS
INSTINCT DU MAL. ET CE QUE JE VIS, APRES QU’IL EUT FINI DE PARLER, FUT SI CRUEL QUE MES
YEUX DEVINRENT FIGES COMME LES GALETS DE LA MER. JE VIS DES HOMMES FOUILLER, DANS
LE CERVEAU DU SAGE, DANS LE BUT D’Y TROUVER CELUI QUI AVAIT PARLE SI MECHAMMENT A
SA PLACE. ET ILS FOUILLERENT, FOUILLERENT, SANS TROUVER CE QU’ILS AVAIENT PENSE Y
ETRE. ET LE SAGE MEME EN L’ABSENCE DE CE QUE L’HOMME DOIT FORCEMENT AVOIR POUR
VIVRE, RESTA TEL QU’IL ETAIT AVANT, ET MEME PLUS VIVANT QUE CEUX QUI L’ENTOURAIENT,
EN TRAIN D’ACCOMPLIR LEUR DELIT. SI BIEN QU’EN LE VOYANT, CEUX QUI AVAIENT AGI LES
PREMIERS DEVINRENT MECONNAISSABLES, CAR ILS NE PARLAIENT PLUS LE LANGAGE
COURANT, MAIS PLUTOT LE LANGAGE DES INSENSES PRIVES DE CONSCIENCE ; LEURS YEUX
ROULAIENT DANS LEURS ORBITES AVEC LA RAPIDITE DU VENT. ET LE SAGE, TOUT EN RESTANT
DANS L’ETAT OU IL SE TROUVAIT, DIT ENCORE :
« VOUS AVEZ VU CE QU’IL N’EST PAS DONNE AUX MORTELS DE VOIR AU COURS DE LEUR VIE NI
DANS LE FUTUR. DIEU OPERERA UNE TELLE CHOSE EN VOUS ET EN CEUX QUI NAITRONT DE
VOTRE RACINE. ET POURTANT, VOUS NE LE SAUREZ JAMAIS, CAR DIEU VEUT QU’IL EN SOIT
AINSI ».
APRES AVOIR DIT CELA, IL SE MIT EN ROUTE, DANS L’ETAT OU IL SE TROUVAIT, COMME UN
HOMME QUI A TOUT CE QUE SA MERE A DONNE A SA CREATURE.
POURTANT, CE N’ETAIT PAS LE CAS, PUISQU’IL N’AVAIT PLUS DE CERVEAU.
A CETTE VUE, TOUS CEUX QUI OBSERVAIENT L’ETRANGE COURAGE DE CE SAGE HOMME
FURENT TROUBLES. MOI AUSSI, COMME EUX, JE FUS TROUBLE ; MAIS JE L’ETAIS DEJA
AUPARAVANT, CAR JE SENTAIS SES PAROLES BRULER DE VERITE EN MON AME.
IL ADVINT QUE JE FUS LE SEUL A LE SUIVRE. LES AUTRES, ENCORE TERRORISES, S’ETAIENT
EPARPILLES, EN REBROUSSANT CHEMIN. POURTANT, LORSQU’IL ME VIT, IL NE S’INTERROMPIT
PAS, IL S’ARRETA MEME ET AVEC UNE AFFECTUEUSE ATTENTION, ME DIT : « VIENS, MON
PETIT, CAR EN TOI SE TROUVE CE QU’IL Y A EN MOI ».
A SES DIRES, MES YEUX, MON CŒUR ET MON AME EPROUVERENT UNE GRANDE CHALEUR ET
TOUT MON CORPS BRULAIT COMME DU FEU.
ET LUI, ENCORE PLUS PRES DE MOI, ME DIT :
« NE SOIS PAS INDIGNE PAR CE QUE TU AS VU, CAR CE QUE TU RESSENS EN TON AME, DIEU L’A
RESSENTI DEPUIS LONGTEMPS DEJA ; ET IL LEUR DONNERA LES MEMES DOULEURS ».
ET JE DEMANDAI, ENCORE TREMBLANT DE PIETE : « QUI ES-TU, POUR PRODUIRE UN SI GRAND
TROU DE DOULEUR ET DE TRISTESSE EN MON AME ? » ET IL ME REPONDIT AINSI :
« JE SUIS UN MESSAGER DE DIEU ET JE SUIS VENU SUR LA TERRE, SELON SA VOLONTE. JE
N’AI PAS DE NOM ET JE NE SUIS PAS COMME TU ES. POURTANT TOI, MON PETIT, TU POSSEDES
CE QUE JE POSSEDE, SELON LE VOULOIR DU SAINT ESPRIT. CE QUE TU ENTENDS DANS TA
FRAGILE, MAIS GRANDE CONSCIENCE, EST CELUI QUI REGNE ETERNELLEMENT DANS LES
CIEUX, Là Où TES YEUX NE PEUVENT VOIR».
ET IL CONTINUA, COMME UN PERE ENSEIGNE A SES ENFANTS :
« IL EXISTE UN LIEU OU LA NUIT EST JOUR ET OU LE JOUR EST SPLENDEUR ; TU Y VIENDRAS
DANS PAS LONGTEMPS ET Là TU VERRAS CELUI QUE TES YEUX SONT EN TRAIN DE VOIR».
IL DIT ENCORE, DANS UN SOUFFLE PLEIN D’AMOUR :
62

« CE JOUR-LA, LES ANGES CHANTERONT TOUS EN CHŒUR ET TU VIENDRAS PAR LA VOIE QUI TE
CONDUIRA A MOI, Où JE RESTERAI AUX SIECLES DES SIECLES, JUSQU’AU JUGEMENT DERNIER.
TOI, MON PETIT, TU LAISSERAS UN JOUR TON CORPS ICI SUR LA TERRE, ET POURTANT TU
VIVRAS SOUS UNE FORME DIFFERENTE, QUI NE NECESSITERA NI CORPS, NI AIR ; C’EST
SEULEMENT LORSQUE TU AURAS VU CE QUE LE FUTUR RESERVE A LA SEPTIEME GENERATION,
ET SEULEMENT APRES, AVEC LA PERMISSION DES SEPT ESPRITS DE DIEU, ET AVEC SON
ACCORD, QUE TU REVERRAS DE NOUVEAU LE MONDE, SOUS UN VISAGE DIFFERENT DE CELUI
QUE TU VOIS MAINTENANT ».

APRES M’AVOIR DIT CELA, LE SAGE AJOUTA :


« MAINTENANT, JE VAIS TE LAISSER ET BEAUCOUP DE TEMPS PASSERA AVANT QUE TU NE
PUISSES RESSENTIR EN TON AME LA CHALEUR D’UNE TELLE VERITE ; POURTANT, JE TE DIS
ENCORE : EN CE TEMPS-LA, LORSQUE TU SERAS RETOURNE PARMI LES HOMMES DE LA
SEPTIEME GENERATION ET QUE TU AURAS ATTEINT TA TRENTE-TROISIEME ANNEE, JE SERAI EN
TON AME ET DANS TES PENSEES, ET JE TE DONNERAI LA PREUVE DE MA PRESENCE, CAR JE TE
PARLERAI DE TANT DE CHOSES.
IL EST MAINTENANT OPPORTUN QUE TU CONNAISSES LE CHEMIN JUSTE ET CONSEILLE.
IL ARRIVERA QUE LE SOLEIL S’AGRANDISSE PLUSIEURS FOIS ET QU’IL SOIT BEAUCOUP PLUS
RESPLENDISSANT QUE MAINTENANT. QUE CECI NE TROUBLE POINT TON AME, PUISQU’AUCUNE
CHOSE NE BRULERA DE FEU ARDENT. LORSQUE TU OBSERVERAS CELA, TU TE METTRAS EN
ROUTE VERS L’ORIENT ET, PAS A PAS, TON AME SERA CONSEILLEE SUR LES LONGS SENTIERS
VERDOYANTS QUE TU DEVRAS PARCOURIR. LE CHEMIN SERA TRES LONG ET FATIGANT, MAIS
CELA NE CAUSERA AUCUN TROUBLE A TON CORPS, NI A TON AME, CAR TU SERAS GUIDE ET
CONSEILLE. IL ARRIVERA QU’A LA FIN DE TON LONG CHEMIN, TU RENCONTRERAS CEUX QUI
PORTENT LE SOLEIL SUR LEUR FRONT, PAREIL A CELUI QUE TU VOIS DANS LE CIEL, ET Là TU
T’ARRETERAS. TU Y PASSERAS LE RESTE DE TA VIE ; TU Y FINIRAS TES JOURS SANS PATIR DE
DOULEURS DANS TON CORPS, QUI NE RESTERA PAS SANS PROTECTION, ET QU’AUCUNE MAIN
HUMAINE NE TOUCHERA JUSQU'A LA FIN. PUIS, LORSQUE TU QUITTERAS TON CORPS D’HOMME,
ET QUE TU VIENDRAS DANS LE REGNE DES CIEUX, JE TE FERAI VOIR, DEPUIS CE REGNE, CE
QUI ARRIVERA SUR LA TERRE, A CAUSE DE LA CINQUIEME GENERATION ».
APRES QU’IL EUT FINI DE PARLER, JE ME SENTIS ENVAHI PAR UN PROFOND SOMMEIL ET, EN
APPUYANT MA TÊTE SUR SES GENOUX, JE M’ENDORMIS SILENCIEUSEMENT.
AU MATIN SUIVANT, A PEINE J’OUVRIS LES YEUX, JE DECOUVRIS, A LA PLACE DES GENOUX DU
SAGE, UNE ABONDANTE VARIETE DE FLEURS PARFUMEES ET ENCORE FRAICHES. IL N’ETAIT
PLUS Là ET JE NE LE VIS PAS NON PLUS ALENTOUR. JE LE CHERCHAI AVEC PEINE ET AVEC
ESPOIR, ET J’ERRAI PENDANT LONGTEMPS POUR LE RETROUVER ; HELAS ! MES RECHERCHES
FURENT VAINES. IL N’ETAIT PAS COMME J’ETAIS, IL N’ETAIT PAS NON PLUS SUR LA TERRE, CAR
IL ADVINT QUE MON AME PARLAT AU-DEDANS DE MOI, EN DISANT :
« NE TE FATIGUES PAS DAVANTAGE AVEC TANT D’AMOUR, CAR TU CHERCHERAIS INUTILEMENT
CELUI QUE TU DESIRES VOIR TEL QU’IL ETAIT. JE NE SUIS PLUS COMME TU ES, CAR LE PERE
M’A RAPPELE A LUI ET JE SUIS AUSSI AU-DEDANS DE TOI, AFIN QUE TON AME PARLE ET DISE
CE QUE J’AI A DIRE ».
CE QUE JE RESSENTIS AU-DEDANS DE MOI ME REJOUIT LE CŒUR, ET MES YEUX REFLETAIENT
UNE LUMIERE DE BEATITUDE QU’ILS N’AVAIENT JAMAIS EUE. ET POURTANT, LUI N’ETAIT PLUS,
ET JE DESIRAIS ARDEMMENT QU’IL FUT TEL QUE MES YEUX L’AVAIENT VU.
LE TEMPS S’ECOULA, LA VOIX DU SAGE HABITAIT AU-DEDANS DE MOI ET ME SUIVAIT PARTOUT
OU J’ALLAIS. LORSQUE J’ATTEIGNIS VINGT-CINQ ANS, LE SOLEIL ETAIT DANS LE SIGNE DE LA
SAGESSE, QUI ETAIT LE SIGNE DE L’ESPRIT ET AUSSI DE LA CINQUIEME GENERATION, DANS
LAQUELLE JE VIS MES ANNEES CROITRE COMME LES PLANTES DES PRES. EN CE TEMPS-Là, IL
ARRIVA CE QUI AVAIT ETE INSCRIT DANS MON CŒUR. ET JE VIS LE SOLEIL S’APPROCHER TRES
PRES DE LA TERRE, COMME UNE MENACE MORTELLE. LES FOULES, LES ROIS ET LES PRETRES
EURENT INFINIMENT PEUR, ET TOUS HURLAIENT COMME DES ETRES DENUES DE RAISON : ILS
PARTAIENT COMME LE VENT FOU, A LA RECHERCHE D’UN REFUGE DANS LE VENTRE DES
MONTAGNES. ET ILS CRIAIENT AVEC TANT DE FRACAS QU’IL ME SEMBLAIT QUE LES EAUX DE LA
MER COURAIENT SUR LA TERRE.
MES YEUX NE QUITTAIENT PLUS LE SPLENDIDE SOLEIL, DEVENU DIX FOIS PLUS GRAND QUE SA
TAILLE HABITUELLE ; MON AME NE RESSENTIT AUCUNE FRAYEUR ET JE NE BOUGEAI PAS, JE
RESTAI IMMOBILE, FASCINE PAR TANT DE SPLENDEUR. OR, PENDANT QUE JE FIXAI TANT DE
MERVEILLES, LE VERBE QUI SE FAISAIT PAROLE EN MOI, ME DIT :
« IL EST L’HEURE DE TE METTRE EN ROUTE VERS L’ORIENT, PUISQUE CE QUI DOIT ARRIVER
ARRIVERA BIENTOT, SELON L’ŒUVRE ET LE VOULOIR DE DIEU ».
63

A CES MOTS, JE RESTAI LONGUEMENT A MEDITER, PARCE QUE JE SAVAIS QUE C’ETAIT « LUI »
QUI PARLAIT AU-DEDANS DE MOI. PENDANT QUE JE MARCHAIS VERS L’ORIENT, JE VIS LE
SOLEIL TOURNER COMME LA ROUE D’UN CHAR SUR LA TERRE SECHE ET, SANS METTRE A
EXECUTION AUCUNE MENACE, IL RETOURNA DE NOUVEAU COMME AUPARAVANT, DIX FOIS
PLUS PETIT.
LES MULTITUDES, LES ROIS ET LES PRETRES, ENCORE TERRORISES, NE SORTAIENT PAS DU
VENTRE DES MONTAGNES, CRAIGNANT QUE LE SOLEIL NE REDEVINSSE ENCORE PLUS GRAND
ET PLUS MENACANT QU’AVANT.
LE PLAN DU CHEMIN QUE JE DEVAIS ENTREPRENDRE SE POINTA DANS MA TÊTE, EN MEME
TEMPS QUE L’AUBE, ET JE SAVAIS, DANS MON CŒUR, QUE JE DEVAIS L’ENTREPRENDRE. AINSI,
MON CORPS COMMENCA SON LABEUR, PENDANT UN TEMPS QUI ME PARAIT ENCORE DIFFICILE
A DEFINIR. APRES DE NOMBREUX JOURS DE MARCHE, J’ARRIVAI A UNE GRANDE FORET, ET Là
JE PUS OFFRIR DU REPOS A MON CORPS ET DU SOMMEIL A MES YEUX. JE ME SOUVIENS BIEN DE
CE QUE JE VIS LORSQUE JE FUS IMMERGE DANS LE SOMMEIL.
JE VIS LE SAGE SOIGNER LES PLAIES QUI S’ETAIENT FORMEES SUR MON CORPS AVEC UN SOIN
AFFECTUEUX ET JE VIS ENCORE QU’IL POSAIT DE L’HUILE ODORANTE SUR MES LEVRES
DESSECHEES, EN ME DISANT : « MON CHER ENFANT, CECI EST L’AMOUR DE L’ESPRIT ; LEVE-TOI,
CAR L’HEURE EST PROCHE ET DE CETTE GRANDE FORET IL NE RESTERA RIEN SINON DES
CENDRES ; AUCUNE CHOSE N’Y PRENDRA PLUS VIE ». AINSI JE ME LEVAI ET, AVEC PLUS DE
FORCES QUE JE N’EN AVAIS EU AUPARAVANT, JE COMMENCAI A MARCHER, EN OUVRANT LE
SENTIER DEVANT MON PAS.
IL S’ECOULA ENCORE BEAUCOUP DE TEMPS AVANT QUE JE NE DECOUVRIS D’ABORD UN
HOMME, PUIS BEAUCOUP D’AUTRES, QUI VENAIENT A MA RENCONTRE COMME SI J’AVAIS EU LA
COURONNE DE LEUR REGNE. POURTANT, J’EPROUVAI UNE GRANDE CRAINTE, AVANT QUE LE
VERBE NE ME DISE :
« REGARDE LEUR FRONT ET TRANQUILLISE-TOI ; ILS SONT CEUX QUE DIEU EPARGNERA D’UN
TRISTE SORT, CAR ILS SONT LA SEMENCE DE LA SIXIEME GENERATION ; ET ILS T’AIMERONT,
CAR TU RENFORCERAS, DANS LEURS CŒURS, LA VERITE DE L’ESPRIT QUI EST LE REGNE DE
DIEU ».
LORSQUE JE FUS PRES DE CES CREATURES, J’OBSERVAI ATTENTIVEMENT LEURS FRONTS ET
J’Y VIS LE SIGNE DU SOLEIL, COMME IL ETAIT LORSQUE JE L’AVAIS VU DIX FOIS PLUS GRAND. ET
AVANT QUE JE NE LEUR DISE CE QUI ETAIT EN TRAIN DE NAITRE DANS MA PENSEE, ILS ME
DIRENT : « NOUS SAVONS CE QUE TU APPORTES AU TEMPLE DE LA CONNAISSANCE ET NOUS
SAVONS AUSSI COMBIEN DE FORCE IL Y A EN TON AME, DE PAR LE VOULOIR DE DIEU. VIENS,
APPROCHE-TOI DE NOUS ET REJOUIS NOS CONSCIENCES PAR UNE PLUS GRANDE
CONNAISSANCE SPIRITUELLE ».
JE LES ECOUTAI PARLER, MALGRE MES PENSEES AILLEURS, ET TOUT EN APPRENANT CE QU’ILS
DISAIENT, JE LEUR DIS : « CONDUISEZ-MOI Là Où LE TEMPLE ERIGE A LA GLOIRE DE L’ESPRIT
CONSERVE BIEN VOS AMES PLEINES DE SAGESSE ET DE CONNAISSANCE, CAR IL EST VRAI QUE
JE VIENDRAI HABITER Là JUSQU’AU JOUR QUE DIEU VOUDRA ».
AINSI, J’ENTRAI DANS LE TEMPLE ET Y ADORAI LA GLOIRE DU SAINT ESPRIT, EN Y ENSEIGNANT
LE BIENVEILLANT VOULOIR DE SA SAGESSE AU PEUPLE DE CES REGIONS.
LORSQUE J’EUS ATTEINT MA QUARANTE-NEUVIEME ANNEE, LE VERBE ME PARLA, DISANT :
« MON ENFANT, PREPARE-TOI A QUITTER TON CORPS CAR, COMME TU LE SAIS, L’HEURE DE TON
TREPAS EST VENUE ET, COMME JE TE L’AI DIT, UN JOUR TU VIENDRAS DANS LE REGNE DES
CIEUX, POUR VOIR CE QUI ARRIVERA SUR LA TERRE, PAR LA FAUTE DE LA CINQUIEME
GENERATION DES HOMMES. PREPARE-TOI, MON ENFANT, CAR TU QUITTERAS LA VIE
TERRIENNE DURANT TON SOMMEIL ET TON CORPS SERA BIEN CONSERVE, COMME JE TE L’AI
DIT UNE FOIS ET COMME DIEU A PRESCRIT QU’IL EN SOIT ».
ET MOI, CONTENT D’ENTENDRE CES PAROLES, J’EPROUVAI UNE TELLE JOIE QUE LE SOMMEIL
ME CUEILLIT AVEC UNE DOUCEUR INFINIE. POURTANT, JE NE DORMIS PAS, CAR JE ME VIS EN UN
LIEU QUE LE GENRE HUMAIN N’A JAMAIS VU, NI CONSTRUIT EN PAROLES ; CET ENDROIT ETAIT
SI BEAU QUE JE CROYAIS ENCORE DORMIR ET REVER, ALORS QU’IL N’EN ETAIT RIEN.
JE VIS LA DOUCEUR, L’AMOUR, LA PIETE, LA BONTE, LA CHARITE, LA SAGESSE ET LA
CONNAISSANCE ET TANT D’AUTRES BEAUTES DE L’ESPRIT ET DU REGNE DES CIEUX. JE VIS
ENCORE TOUTES CES VERTUS EGALEMENT CHEZ LES HOMMES, CAR ILS AVAIENT CETTE
FORME, SEMBLABLE A LA MIENNE, ET POURTANT ILS N’ETAIENT PLUS ET MOI NON PLUS. IL Y
AVAIT TANT DE BEAUTE QUE MON ESPRIT SE REJOUISSAIT AU POINT QUE JE NE PUISSE
L’EXPRIMER. CHAQUE INSTANT DE CHAQUE HEURE ET CHAQUE HEURE DU JOUR ETAIENT
ENVELOPPES DE DOUCE BEATITUDE ET PLEINS DE TANT D’AMOUR QUE LES AUTRES, COMME
MOI, DEMONTRAIENT CETTE ALLEGRESSE ; S’APPROCHANT DE MOI SANS QUE JE NE LE VIS
VENIR, ILS DISAIENT EN CHŒUR :
64

« GLOIRE A L’ESPRIT, DANS LA VIE ETERNELLE. GLOIRE, GLOIRE, GLOIRE ! » ET MOI, JE DISAIS,
COMME EUX, AVEC LE VERBE DU SILENCE, SANS CHERCHER A AVOIR L’AIR DE CE QUE JE
N’ETAIS PLUS : « GLOIRE, GLOIRE A DIEU, PERE AIMANT DE TOUTES LES VERTUS. GLOIRE,
GLOIRE, GLOIRE ! » ET J’ENTENDIS UNE MUSIQUE QUE JAMAIS OREILLE HUMAINE N’A PU
ENTENDRE. TOUTES CES CHOSES DONT JE NE SAIS PAS DECRIRE LA BEAUTE,
RESPLENDISSAIENT DE LUMIERE AUTOUR DE MOI ; IL ME SEMBLA COMPTER MILLE ET MILLE
SOLEILS ET MILLE ETOILES. JE NE VIS JAMAIS LA NUIT, CAR LA LUMIERE RESTA TOUJOURS
AUSSI SPLENDIDE QUE JE L’AVAIS TROUVEE.
OR, PENDANT QUE J’ASSIMILAIS CETTE DOUCEUR AVEC LA LUMIERE DE L’ESPRIT, IL ADVINT
QU’UNE GRANDE PAROI DE COULEUR OR VIF, ORNEE DE FLEURS MULTICOLORES, S’OUVRIT
DANS L’ESPACE, COMME UN ENCHANTEMENT, ET QUE DES RAYONS DE SEPT COULEURS EN
SORTISSENT AVANT DE PRENDRE LA FORME D’HOMMES, AVEC DE LONGS CHEVEUX LUISANTS
COMME DE L’ARGENT ; ILS VOLERENT ALENTOUR COMME DES OISEAUX EN FETE, ET
ANNONCERENT, D’UN VERBE PENETRANT ET PONCTUE D’HARMONIE MUSICALE, LES SEPT
ESPRITS DE DIEU. CES ANNONCIATEURS ETAIENT D’UNE TELLE BEAUTE QUE LES YEUX DE MON
ESPRIT N’OSAIENT PAS SE LEVER TANT ILS ETAIENT EMERVEILLES. AUSSITOT APRES, LES
RAYONS D’OR, CAR TELLE ETAIT LEUR COULEUR, FORMERENT UN TRES GRAND TEMPLE, SI
GRAND QU’IL AURAIT PU CONTENIR TOUTES LES GENERATIONS DE LA TERRE. LES SEPT
SAGES, EN BLANC LUISANT, ETAIENT ASSIS EN SON CENTRE. JE VIS LEURS CHEVEUX COMME
DE LA NEIGE AU SOLEIL, DOUX COMME DES PLUMES LEGERES, LONGS ET RETOMBANT SUR
LEURS BELLES EPAULES. SUR LEUR FRONT BRILLAIT UNE ETOILE BRILLANTE, SEMBLABLE A
CELLE QUE J’AVAIS VUE SUR LA TERRE, LORSQUE J’ETAIS COMME JE NE SUIS PLUS
AUJOURD’HUI, ET LEUR VERBE, PLEIN D’UNE DOUCEUR CELESTE, COMME DE LA MUSIQUE,
PARVENAIT A TOUS, SANS QU’ILS EUSSENT BESOIN DE CRIER.
A CETTE VUE, JE ME SENTIS TROUBLE, ET POURTANT C’ETAIT VRAI, PUISQUE LEUR VOIX
M’ATTEIGNAIT, MOI QUI ETAIS LE DERNIER ARRIVE ET TRES ELOIGNE. IL ADVINT QUE L’UN
D’ENTRE EUX SE LEVA ET, FAISANT UN GESTE COMME POUR APPELER QUELQU’UN, IL DIT :
« QUE CELUI QUI EST ARRIVE ICI, AU CIEL, EN VENANT DE L’ORIENT DE LA TERRE, SELON LE
VOULOIR DE DIEU, S’APPROCHE ».
JE RELEVAI LE FRONT ET MES YEUX, QUE JE N’AVAIS POURTANT PAS, SE POSERENT AVEC UNE
GRANDE JOIE SUR LE VISAGE DE CELUI QUI ETAIT VENU SUR LA TERRE EN TANT QU’HOMME,
POUR DICTER LA LOI DIVINE ET DONNER LES PREVISIONS DE LA CONNAISSANCE CELESTE.
MON ESPRIT EPROUVA UNE JOIE TELLE QUE JE N’ARRIVE TOUJOURS PAS A LE DIRE ! POURTANT
JE DIS BIEN QUE C’EST LA VERITE, QU’IL ETAIT LE SAGE DONT JE ME SOUVIENS ENCORE. ET
JE NE PUS ME RETENIR DE LUI DEMONTRER MA JOIE EN LUI DISANT : MON CŒUR A TOUJOURS
ETE AVEC TOI SUR LA TERRE, TOUT COMME MON ESPRIT EST AVEC TOI DANS LE ROYAUME DES
CIEUX. ET COMME UN PERE PARLE A SON FILS, IL ME REPONDIT :
« LA GRACE DU PERE ETERNEL EST EN TOI, MON ENFANT, COMME ELLE L’ETAIT ALORS,
LORSQUE TU EPROUVAS DE LA PIETE POUR CELUI QUI TE DIT QUE TU SERAIS VENU DANS LE
REGNE DE DIEU, POUR VOIR LES CHOSES QUI ARRIVERAIENT SUR LA TERRE ».
ET IL DIT ENCORE : « JE CONNAIS TA FOI EN L’ESPRIT, ET TOUT LE COLLEGE CONNAIT TON
ŒUVRE SUR LA TERRE PENDANT L’ERE DE LA SAGESSE, C’EST POURQUOI DIEU, ROI DU CIEL
ET DE LA TERRE, A BIEN VOULU ACCUEILLIR, AVEC CONTENTEMENT, CE QUE NOUS LUI AVONS
DIT DE TOI; ET IL A PROPOSE ENCORE CE QUI ARRIVE ICI ET QUI DEVRA SE PRODUIRE AU
TEMPS OU TOI, MON ENFANT, TU DEVIENDRAS A NOUVEAU MAITRE DE TON CORPS ET OU TU
VIVRAS EN TANT QU’HOMME, DANS LA SEPTIEME GENERATION SUR LA TERRE ».
ET MOI, COMME UN FILS OBEISSANT ET SAGE, QUI SUIT L’ENSEIGNEMENT ET LE VOULOIR DE
SON PERE, JE RESTAIS ATTENTIF ET J’ECOUTAIS AVEC APPROBATION SES PAROLES ET SES
CONSEILS, ET JE RESTAI FERME A SES DESSEINS. PUIS IL SE LEVA ET, AVEC LUI UN AUTRE
DES SEPT ; ILS QUITTERENT L’ENDROIT OU ILS SE TROUVAIENT ET VINRENT A MA RENCONTRE
SANS BOUGER UN SEUL PIED ; ME PRENANT CHACUN PAR LA MAIN, ILS M’EMMENERENT LOIN DU
LIEU OU NOUS NOUS TROUVIONS, JUSQU'A UNE GRANDE MONTAGNE. LA, J’APPRIS
EMERVEILLE, GRACE A LEURS DEMONSTRATIONS, CE QUE SIGNIFIAIENT LES AGNEAUX QUE JE
VOYAIS EPARPILLES UN PEU PARTOUT, TOUS MORTS, CERTAINS COMME NOYES ET D’AUTRES
COMME BRULES.
UNE VISON EPOUVANTABLE S’OFFRAIT A MES YEUX, QUI N’ETAIENT PAS COMME CEUX DE
L’HOMME SUR LA TERRE, ET EUX DEUX, POUR M’EXPLIQUER CE QUE J'AVAIS VU SUR LA
MONTAGNE, ME DIRENT :
« MAINTENANT, MON ENFANT, DEPUIS CETTE MONTAGNE TU VA VOIR LES CHOSES QUI
ARRIVERONT ENSUITE A LA CINQUIEME GENERATION, A LA SIXIEME ET A LA SEPTIEME
GENERATION, SELON LE VOULOIR DE DIEU. LORS DE CETTE DERNIERE GENERATION, LA
SEPTIEME, TU RENAITRAS SUR LA TERRE, ET TANT QUE TU N’AURAS PAS ATTEINT TA TRENTE-
65

TROISIEME ANNEE, TU NE TE SOUVIENDRAS DE RIEN. LORSQUE TU AURAS EU TRENTE-TROIS


ANS, NOUS VIENDRONS HABITER DANS TON AME, NOUS OUVRIRONS LE SECRET ET NOUS
DETACHERONS CE QUI A ETE Noué. TU TE SOUVIENDRAS ALORS DE CE QUE TU ETAIS
AUPARAVANT ET, DANS TA TÊTE, TU TE SOUVIENDRAS DES CHOSES VECUES A L’ERE DE LA
SAGESSE ET DE CE QUE TU AS VU A CET ENDROIT. IL TE SERA FACILE DE T’EN SOUVENIR ET TU
ECRIRAS CE QUE TU RESSENTIRAS, SANS EPROUVER DE FATIGUE ET SANS RESSENTIR DE
LASSITUDE DANS TON CORPS. EN OUTRE, IL Y AURA UN NOMBRE QUI TIENDRA TOUJOURS TA
CONSCIENCE EVEILLEE ET FORTE, ET CE NOMBRE SERA LE CHIFFRE « SEPT ». SACHE ENCORE
QUE TON CŒUR N’AURA PAS DE PAIX TANT QUE TU N’AURAS PAS ACHEVE L’ŒUVRE QUI EST LE
DESSEIN DE DIEU POUR LA SEPTIEME GENERATION. BEAUCOUP TE SERONT HOSTILES ET
BEAUCOUP SOURIRONT DE TON ŒUVRE ; MAIS CELA NE DOIT PAS ATTRISTER TON AME, CAR IL
EST VRAI QUE CELUI QUI AURA RI DE TOI SE REPENTIRA DE L’AVOIR FAIT. IL Y AURA DES ETRES
SINCERES QUI CROIRONT EN TOI, ET CES ETRES SAUVERONT LEUR CORPS ET LEUR AME ; ILS
SE PURIFIERONT ET ILS PURGERONT LES PECHES COMMIS. PUIS VIENDRA LE TEMPS OU NI
MERE, NI PERE, NI EPOUSE, NI FILS ET NI AMIS NE TE CROIRONT ; ILS CHERCHERONT MEME A
TE LASSER, AFIN QUE LE VOILE DU DECOURAGEMENT DESCENDE SUR TA VOLONTE. MAIS NOUS
VEILLERONS SUR TOI ET NOUS POSERONS SUR TON AME LES SEPT DONS DU SAINT-ESPRIT ;
ET TU SERAS SAVANT, INTELLIGENT, GUIDE ET FORT EN SCIENCE ET EN PIETE ; ET ENFIN TU
RESSENTIRAS LA CRAINTE DE DIEU. AINSI SERAS-TU, ET TU AURAS LA FORCE DE COMBATTRE
ET DE VAINCRE L’ŒUVRE DES MALVEILLANTS ET DES IMPULSIFS, AVEC DOUCEUR ET BONTE, DE
CONNAITRE DES CHOSES QUE D’AUTRES NE PEUVENT PAS CONNAITRE ET DE REPOUSSER LA
FAUSSETE DES ACCUSATIONS PORTEES CONTRE TOI. MAINTENANT QUE TU SAIS QUE CES
CHOSES DEVRONT ARRIVER DANS LA CINQUIEME, LA SIXIEME ET LA SEPTIEME GENERATION,
QUI SERA LA DERNIERE EPREUVE DU GENRE HUMAIN SUR LA TERRE, NOUS ALLONS NOUS
TAIRE POUR LAISSER TON ESPRIT OBSERVER ».
APRES QU’ILS SE FURENT TUS, J’ATTENDAIS ET J’ENTENDIS UN GRAND BRUIT QUI FIT TREMBLER
MON AME DE PEUR ; JE VIS CE QUE JE VAIS VOUS NARRER ICI :
« UNE PROFONDE OBSCURITE SE FIT AUTOUR DE NOUS, AU-DESSOUS ET AU-DESSUS DE
NOUS ; JE VIS LES HOMMES DE LA TERRE, LES FEMMES ET LES ENFANTS, FREMIR DE PEUR,
CAR LA TERRE COMMENCAIT A TREMBLER COMME UNE FEUILLE AU VENT ET LA MER A
BOUILLIR COMME DE L’EAU DANS UNE MARMITE. LEURS CRIS DE TERREUR MONTAIENT
JUSQU’AU CIEL. TOUTES LES CREATURES, COMME PRIVEES DE RAISON, S’ENFUYAIENT POUR
CHERCHER UN REFUGE, MAIS MANQUANT DE FORCE ET D’EQUILIBRE, ELLES SE COUCHAIENT
INEXORABLEMENT, EN ATTENDANT LA FIN. TOUS CHERCHAIENT REFUGE SUR LES MONTAGNES,
ET POURTANT CET ESPOIR ETAIT VAIN. IL ARRIVA QUE LA MER BOUILLONNAT TOUJOURS PLUS
FORTEMENT ET QUE LES TERRES SE DETACHERENT LES UNES DES AUTRES POUR MARCHER
DANS LA MER, PAREILLES A DES FETUS DE PAILLE POUSSES PAR LE VENT FURIEUX. JE VIS
QUE LES EAUX ENVAHISSAIENT TOUTES LES TERRES ET QU’UNE GRANDE PARTIE D’ENTRE
ELLES RESTAIT SOUS L’EAU, LAISSANT UN GRAND VIDE ; ENSUITE, J’EN REVOYAIS UNE, PUIS JE
NE LA REVOYAIS PLUS, ET AVEC ELLE TOUTES LES CHOSES QU’ELLE PORTAIT EN SON SEIN.
LES TEMPLES, LES HOMMES, LES ANIMAUX, DE GRANDES FORETS ET TOUTES LES AUTRES
CHOSES PERISSAIENT MISERABLEMENT. PUIS, JE VIS LES MONTAGNES SE DEPLACER SUR UNE
LONGUE DISTANCE SUR UN FLEUVE GROSSI. CES MONTAGNES ETAIENT ATTACHEES PAR
BEAUCOUP DE TERRE ET ELLES FURENT COMME TRANSPORTEES SUR LA PAUME DE LA MAIN,
D’UN ENDROIT A UN AUTRE.
D’AUTRES MONTAGNES SURGISSAIENT DE LA PROFONDEUR DES MERS, TANDIS QUE D’AUTRES
DISPARAISSAIENT POUR TOUJOURS. LA VASTE MER, POUSSEE ET REPOUSSEE, SAUTAIT SUR LA
TERRE ET, COMME UN PRESTIDIGITATEUR, FAISAIT TOUT DISPARAITRE EN UN ECLAIR.
J’ENTENDIS DES GEMISSEMENTS DE DESESPOIR INTENSE ERRER DANS L’ESPACE, PUIS PLUS
RIEN. JE NE VOYAIS QUE LA MER ET DU FEU QUI JAILLISSAIT DES EAUX ; LA TERRE QUI ETAIT
RESTEE HORS DES EAUX COURAIT D’UN POINT A L’AUTRE, COMME SI ELLE ETAIT DEVENUE
FOLLE. UNE SEULE PARTIE DE CETTE TERRE ETAIT RESTEE HORS DE LA CATASTROPHE, ET NI
LA MER NI LE FEU NE LA BLESSAIENT. INCAPABLE D’EN COMPRENDRE LA RAISON, JE
M’ADRESSAI AUX DEUX SAGES, EN DISANT :
« VENERABLES MAITRES DE MON ESPRIT, QU’EST-CE QUE JE VOIS HORS D’ATTEINTE DE LA
COLERE ET ENCORE A LA LUMIERE DU SOLEIL ? » ET COMME S’ILS ME L’AVAIENT DEJA DIT, ILS
PRECISERENT : « MON ENFANT, CE LIEU EST CELUI DES PERES DE LA FUTURE GENERATION, ET
DIEU SE SERVIRA DE LEURS GRAINES POUR ENSEMENCER LA NOUVELLE VIE ET LES
NOUVELLES GENERATIONS, SOIT LA SIXIEME ET LA SEPTIEME. LA SEULE TERRE QUE TU VOIS
ET QUI RESTE A LA LUMIERE DU SOLEIL EST LE LIEU OU LA FOI EN L’ESPRIT EST RESTEE
INTACTE ET PURE ET OU ILS EURENT LA CRAINTE DE DIEU, MEME AUX BEAUX JOURS. C’EST LA
QUE GIT TON CORPS, QUI FUT VIVANT ET QUI NE L’EST PLUS, PUISQUE TON AME EST ICI, A COTE
66

DE NOUS. ET LE LIEU QUE TU AS VU NE PATIRA PAS DU SORT DE LA COLERE DECHAINEE, CAR


IL EST VRAI QUE Là EST LA SEMENCE QUE LE PERE A VOULU CONSERVER POUR LES
GENERATIONS FUTURES, LA SIXIEME ET LA SEPTIEME. ».
J’ECOUTAIS CE QU’ILS ME DISAIENT, SANS QUITTER DES YEUX DE MON ESPRIT LE MONDE
BOULEVERSE. DESAPPOINTE, JE LEUR DEMANDAI ENCORE : « MES DOUX MAITRES, MAIS
POURQUOI TOUTES LES CHOSES PERISSENT-ELLES AVEC UN SORT AUSSI IMPITOYABLE ? »
ET ILS ME DIRENT :
« LEUR ŒUVRE N’A PAS TROUVE DE JUSTIFICATION A LEUR VIE, AUPRES DE DIEU, CAR CELUI
QUI OFFENSE DIEU PAR LE PIRE DES MAUX ATTIRE SA COLERE ET SERA PUNI. IL A VOULU
ARRETER L’ŒUVRE MONSTRUEUSE DE CETTE GENERATION ET SEMER DE NOUVELLES GRAINES.
OR, LA SEMENCE DOIT GERMER ET DONNER LE TRONC, PUIS LES BRANCHES, LES FEUILLES ET
ENFIN LES FRUITS ; SI CES DERNIERS SONT BONS POUR L’ESPRIT, L’ARBRE VIVRA HEUREUX,
MAIS S’ILS DEVAIENT DEVENIR AMERS, LES GERMES DU MAL FRAPPERAIENT L’ARBRE, QUI
COMMENCERAIT A PERDRE LA VIE. ET PUISQUE LES ETRES HUMAINS NE SONT JAMAIS
CONTENTS DU BIEN QUE DIEU LE CREATEUR LEUR DISPENSE, IL LEUR INCOMBE DE MESURER
LE TEMPS PENDANT LEQUEL L’ARBRE DOIT VIVRE. »
PUIS ILS SE TURENT ET POINTERENT LEUR DOIGT AFIN QUE, ME DETACHANT DE MES PENSEES,
JE VISSE PLUS ATTENTIVEMENT QUE LA OU IL Y AVAIT EU LA TERRE IL Y AVAIT MAINTENANT LA
MER ET QUE LA OU IL Y AVAIT EU LA MER IL Y AVAIT MAINTENANT LA TERRE. LA FACE DU MONDE
AVAIT BEAUCOUP CHANGE ET IL ETAIT AUSSI NU QUE L’HOMME A SA NAISSANCE. IL N’Y AVAIT
PLUS NI TEMPLES, NI MAISONS, NI ARBRES, NI CHOSES VIVANTES ; LA DESOLATION QUE JE
VOYAIS SEMBLAIT ETRE LA SEULE CHOSE EXISTANT DANS LE MONDE. C’EST UNIQUEMENT DANS
L’ENDROIT OU ETAIT RESTEE LA SEMENCE, QUE J’APERCUS DE LA VIE ET DES AMES ; LA, LE
SOLEIL Y RESPLENDISSAIT ET DONNAIT SA LUMIERE ET SA CHALEUR AUX CHOSES QUI
CONTINUAIENT, SELON LE VOULOIR DE DIEU. IL S’ECOULA BEAUCOUP ET BEAUCOUP DE
TEMPS ENCORE, POURTANT JE NE RESSENTIS JAMAIS DE FATIGUE EN TENANT LES YEUX DE
MON ESPRIT FIXES SUR LES EAUX ; DEVENUES COMME UNE FUMEE NOIRE, ELLES S’AGITAIENT
ENCORE SUR LA TERRE, A LA RECHERCHE D’UNE SORTIE POUR S’INSTALLER AILLEURS. TANDIS
QUE JE MEDITAIS SUR CES CHOSES, EUX DEUX, TOUT COMME MOI, NE DETACHERENT PAS
LEUR REGARD, NI NE FIRENT AUCUN COMMENTAIRE, ET POURTANT ILS REGARDAIENT LA MEME
CHOSE QUE MOI.
LE TEMPS PASSA, PUIS LONGTEMPS ENCORE, SI BIEN QUE JE RESSENTIS LE BESOIN DE
POSER UNE QUESTION, AFIN D’ENTENDRE UNE REPONSE, ROMPANT AINSI LE SILENCE QUI
S’ETAIT INSTALLE AUTOUR DE NOUS, COMME UNE OMBRE DE TRISTESSE ET DE DOULEUR. JE
LEUR DIS, POUR LES FAIRE SORTIR DE LEURS PENSEES : « MAINTENANT, DITES-MOI, JUGES
SAVANTS, SI MA QUESTION N’EST PAS AUDACIEUSE, QU’ARRIVERA-T-IL APRES QUE LES EAUX
DEVIENDRONT COMME ELLES ETAIENT D’HABITUDE, LIMPIDES COMME LE CIEL ET LA TERRE,
COMME DU LINGE AU SOLEIL ? ILS SE TOURNERENT VERS MOI, AYANT JUGE MA QUESTION
LEGITIME, ET ME REPONDIRENT :
« IL ARRIVERA, MON ENFANT, QUE LA TERRE REPRENDRA VIE ; LE SOLEIL LUI REDONNERA VIE
SELON LA VOLONTE DU PERE CELESTE. EN OUTRE, LES YEUX DE TON ESPRIT VERRONT
RENAITRE, SUR LA TERRE TOUTES LES CHOSES QUI T’ONT SEMBLEES MORTES POUR
TOUJOURS ; POURTANT, ELLES NE L’ETAIENT PAS. ET TU VERRAS ENCORE QUE LA TERRE SE
REVETIRA DE BEAUX HABITS, SEMBLABLES A CEUX QUE TU PORTAIS AUX JOURS DE L’AMOUR
DE L’ESPRIT ; TOUTES LES CHOSES, APRES AVOIR REVETU LEURS ATOURS, TOUTES LES
CHOSES REPRENDRONT VIE ET CHALEUR, COMME AU DEBUT, LORSQUE LE DESSEIN DE DIEU
DEVINT REALITE ».
MOI J’ECOUTAIS ET JE DESIRAIS EN CONNAITRE DAVANTAGE, COMME UN ENFANT QUI POSE
DES QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE ET CONNAITRE LES CHOSES QU’IL VOIT. JE LES
QUESTIONNAI DONC ET EUX, TELS DES PERES TRES PATIENTS, REPONDIRENT A MA QUESTION
: « JE VOUS DEMANDE, PERES SAVANTS ET SAGES, POURQUOI DONC LA VIE RECOMMENCE-T-
ELLE LA Où LA COLERE DU SAINT ESPRIT S’ETAIT DECHAINEE ? »
AVEC UNE PATIENCE EMPREINTE D’AMOUR, ILS ME REPONDIRENT :
« ENFANT BÉNI, TOUTES LES CHOSES SE PASSENT SELON LA VOLONTE DE DIEU, CAR SON
VOULOIR EST JUSTE DANS LE BIEN, SI L’ON VIT DANS LE BIEN, ET JUSTE DANS LE MAL, SI L’ON
TOMBE DANS LE MAL. CETTE GENERATION, QUI AVAIT CHUTE DANS LE MAL, A EU UNE PUNITION
MERITEE. POURTANT, COMME LES YEUX DE TON ESPRIT LE VOIENT ENCORE, LE SAINT ESPRIT
A LAISSE DE LA GRAINE, POUR QU’ELLE SE REGENERE ET SE REGENERE ENCORE, JUSQU'A
FORMER LE NOUVEL ARBRE, QUI SERA LE SIXIEME. »
EN ENTENDANT CELA, JE DEMANDAI ENCORE : « VERRAI-JE LEUR CHEMIN A TRAVERS LE
TEMPS, DEPUIS ICI ? ET VERRAI-JE LE SIXIEME ARBRE CROITRE ET SES FRUITS MURIR ? »
67

« NOUS TE DISONS QUE NON, MON ENFANT, QUE TU NE VERRAS PAS CE TEMPS-LA, POURTANT
TU SAURAS, CAR BEAUCOUP D’ENTRE NOUS SERONT SUR LA TERRE POUR FAIRE LA LOI, EN
TANT QU’HOMMES, SANS PENSER AU DESSEIN DE DIEU, NI LE PREVOIR. MAIS, MAINTENANT,
NOUS SAVONS CE QUI ARRIVERA A CETTE EPOQUE-LA, ET NOUS SAVONS AUSSI CE QUE FERA
LE SAINT ESPRIT, QUI DAIGNERA DESCENDRE UNE FOIS ENCORE PARMI LES HOMMES, POUR
METTRE SOUS LEURS YEUX LES DONS ET LA PUISSANCE DE SON REGNE.
NOUS SERONS ALORS DEJA HOMMES ET NOUS AGIRONS AVEC LUI, PUISQU’IL A DECIDE QU’IL
EN SERA AINSI EN CE TEMPS-LA. NOUS AURONS BEAUCOUP A CONSTRUIRE ET NOUS
LAISSERONS UN GRAND NOMBRE DE NOS ŒUVRES SUR LA TERRE, QUE TU DECOUVRIRAS
SEULEMENT LORSQUE TON HEURE D'APPRENDRE SERA VENUE. EN OUTRE, NOUS TE DISONS,
DOUX ENFANT, QUE LORSQUE SE REALISERA CE QUE NOUS T’AVONS DEJA DIT, CE SERA LE
TEMPS OU LE SIXIEME ARBRE DE LA VIE AURA ASSIMILE D’AMERES EXPERIENCES ET QU’IL
AURA ABANDONNE LA FOI DE L’ESPRIT. NOUS NE DIRONS RIEN DE PLUS ; QUAND TA
RENAISSANCE AURA LIEU A LA SEPTIEME GENERATION ET QUE TU AURAS DEPASSE LES VINGT
ANS, LE SOLEIL COMMENCERA A METTRE LA CHALEUR DE SON ESPRIT EN TON AME, ET LES
ETOILES NOURRIRONT, DANS TES PENSEES, LE DISCERNEMENT, AINSI QU’UNE GRANDE
VOLONTE. NOUS NE TE DIRONS RIEN DE PLUS, CHER ENFANT, SUR LA SIXIEME GENERATION.
POURTANT, NOUS ESTIMONS QU’IL NOUS FAUT ENCORE T’AVERTIR, QUANT AU
COMPORTEMENT DE LA SEPTIEME, CAR EN ELLE TU PRENDRAS CORPS ET AME EN TANT
QU’HOMME, COMME IL EN FUT AVANT CE TEMPS, LORSQUE LA NOURRITURE, L’AIR, L’EAU ET LA
CHALEUR ETAIENT NECESSAIRES A TA VIE. »
J’ECOUTAIS, ATTENTIF A CE QU’ILS DISAIENT ET A CE QU’ILS VOULAIENT ENCORE DIRE. ET ILS
CONTINUERENT :
« LA SEPTIEME GENERATION AURA LA SEPTIEME LOI DE DIEU, ET ELLE AURA AUSSI LES SEPT
DONS DU SAINT ESPRIT, CAR CE SERA LA DERNIERE EPREUVE. LES HOMMES SERONT LIBRES
DE CHOISIR ET DE MODIFIER LEUR VIE SELON LEURS VŒUX, CAR IL EST DANS LE DESSEIN DU
SAINT ESPRIT QUE LES HOMMES DE LA SEPTIEME GENERATION AURONT A JUSTIFIER LA
GRANDEUR DES CHOSES CREEES PAR DIEU, SUR LA TERRE ET DANS LES CIEUX, ET QUE NOUS
AURONS, AU CONTRAIRE A LES BLAMER POUR LEUR ŒUVRE DE MORT ET DE DESTRUCTION. IL
FAUT QUE TU SACHES ENFIN, MON ENFANT, QU’UNE GRANDE BATAILLE AURA LIEU ET QU’AVANT
ENCORE, DE GRAVES TROUBLES SE DECHAINERONT PARMI LES HOMMES. EN CE TEMPS-LA, TU
AURAS ATTEINT TES TRENTE-TROIS ANS ; C’EST POURQUOI NOUS AVONS DECIDE, SELON LE
VOULOIR DU SACRE COLLEGE DES SACRES ESPRITS DE DIEU, QUI EST SON PROPRE
VOULOIR, D’ENTRER DANS TON AME POUR FAIRE DES PREDICTIONS ET TE FAIRE ECOUTER CE
QUI EST EN NOUS. AINSI, LORSQU’ARRIVERA LE TEMPS OU NOUS SERONS EN TOI, TES
SENTIMENTS SERONT FORTS ET PLUS FORT ENCORE SERA TON AMOUR ENVERS LE SAINT
ESPRIT.
GUIDE PAR NOUS, TU COMMENCERAS A PARLER DE CHOSES QUE TU RESSENTIRAS AU-DEDANS
DE TOI, ET TU SERAS FORT EN SAGESSE, SCIENCE, CHARITE, PIETE ET INTELLIGENCE ; ENFIN,
TU AURAS PLUS QUE JAMAIS LA CRAINTE DE DIEU ».
DES LORS, JE ME SOUVIENS DE CETTE EPOQUE ET DE CETTE GENERATION, MAINTENANT QUE
J’AI ATTEINT MA TRENTE-TROISIEME ANNEE, DURANT LA SEPTIEME EPREUVE DU GENRE
HUMAIN. JE RACONTERAI ENCORE CE QUE J’AI VU ET NARRE, CAR IL EST VRAI QUE JE
COMMENCE A RESSENTIR EN MON AME LA CHALEUR QUI, JE M’EN SOUVIENS, DEVAIT SE
PRODUIRE EN CE TEMPS.

J’ENTENDS CLAIREMENT, AU-DEDANS DE MOI, DES PAROLES QUI FONT VIBRER MON AME ET QUI
ME DISENT :
« LE MOMENT EST ARRIVE, ENFANT DU CIEL, C’EST LE MOMENT.
LE SAINT ESPRIT EST EN TOI ; AGIS, CAR SON VOULOIR EST VENU.
BÉNI, BÉNI SOIS-TU ETERNELLEMENT ».
AUJOURD’HUI, L’ACTUELLE GENERATION HUMAINE EST AUX PORTES DE L’AN 2000.
L’ATTENTE TRAGIQUE DE CETTE DATE SE PERD DANS L’ATMOSPHERE CHAUFFEE A BLANC DE LA
CIVILISATION ACTUELLE ET CETTE GENERATION PLONGE CYNIQUEMENT, AVEC TOUS SES
DEFAUTS MORAUX, DANS L’ORGIE FATALE DES CONQUETES MATERIELLES ; LES LARMES DE
SOLEIL, QUI ERRENT DANS L’ESPACE, PRODUISENT DANS LA TÊTE DES APPELES, DES
CONNAISSANCES QUI, AUSSI ETRANGES ET INCONCEVABLES QU’ELLES PUISSENT PARAÎTRE
AUX AUTRES, NE LE SONT PAS POUR CEUX QUI EN COMPRENNENT LEUR TRES HAUTE VALEUR
ESOTERIQUE.
68

CHAPITRE III

LEÇONS

DE CONSCIENCE COSMIQUE
69

QUESTIONS D’ETUDE
« Dans le cœur est la Lumière,
si le cœur de la vie
brûle d’Amour et de Sagesse ! »

Dédoublement :
Un homme au visage jaune, qui ensuite redevient normal, se présente à moi tel
un enseignant. Je le bénis trois fois en lui demandant qui il est ; il est serein et il
commence à m’expliquer, avec sérieux et douceur :
« Il existe différents types de rapports entre la nature et l’homme (ou entre
l’homme et la nature), différents types de rapports entre la matière et l’astral et
différents types de sommeils : le sommeil profond et le sommeil astral. ».

Entrer dans l’orbite d’une l’illumination intérieure signifie, dans le cœur et la tête
de chacun d’entre nous, non seulement acquérir la sérénité de conscience, mais
commencer à se poser sans cesse des questions, pour s’initier dans une série
d’études, qui sont incontestablement hors de toute rationalité humaine. Cette
stimulation de la connaissance a toujours été exaucé par d’Eugenio, même si peu
appréciée, en particulier par ceux qui s’estimaient les plus proches de lui, bien
qu’ils n’aient pas cherché à approfondir ni à mettre en pratique. Au début des
années 70, au fur et à mesure que je pus réunir des enseignements écrits et
oraux des différentes rencontres, je mis tout mon cœur à en faire rapidement des
schémas et des synthèses.

QUELLE EST LA FONCTION REELLE DE L’HOMME DANS L’ECONOMIE CREATRICE ?


EST-CE DE NAITRE, DE VIVRE ET DE MOURIR ?
QUE RESTE-T-IL DE L’HOMME APRES SA MORT PHYSIQUE ?
QUI EST L’HOMME ?
L’ENVELOPPE PHYSIQUE OU CELUI QUI S’EN SERT ?
QU’EST-CE QUI EST MORTEL EN LUI, ET QU’EST-CE QUI NE L’EST PAS ?
QUE RESTE-T-IL DE LUI ? SON IDENTITE IMMORTELLE PEUT-ELLE SE REMARIER AVEC UN AUTRE
INVOLUCRE, DIFFERENT DU SIEN PHYSIQUE ET HUMAIN ?
LA « SECONDE MORT » SIGNIFIE-T-ELLE LA PERTE DE L’EGO SUM, DONC LA RETROCESSION DE
SON IDENTITE IMMATERIELLE A UN ESPRIT COLLECTIF ANIMAL ?
EST-IL VRAI OU PAS QUE L’HOMME EST SOUMIS A LA LOI IMMUABLE ET ETERNELLE DE CAUSE A
EFFET, BIEN QU’IL POSSEDE LE LIBRE ARBITRE ?
EN VERITE, QUAND L’HOMME ECHOUE-T-IL DANS SON DEVOIR ?
QUI OU QUOI DETERMINE L’EVOLUTION DE L’ENTITE SPIRITUELLE ASTRALE DE L’HOMME ?
PARLONS-EN UN PEU.
LES REPONSES A CES NOMBREUSES QUESTIONS NE SONT PAS DIFFICILES ; IL SUFFIT DE SE
CONNAITRE SOI-MEME POUR LES AVOIR. SE CONNAITRE SOI-MEME N’EST PAS NON PLUS
IMPOSSIBLE SI L’ON CHERCHE A PENETRER PROFONDEMENT ET CONSCIENCIEUSEMENT DANS
SA PROPRE NATURE TEMPORELLE, SANS JAMAIS PERDRE DE VUE LA CAUSE, SOIT L’ALPHA,
INSTRUITE PAR L’INTELLIGENCE SUPREME DE L’ESPRIT OMNI CREATEUR ; IL EST TOUJOURS
PRESENT ET OMNISCIENT, TOUJOURS EN ŒUVRE POUR LE DEVENIR CONTINUEL DE L’ETRE
MACROCOSMIQUE ET DE SES INELUCTABLES EXIGENCES. SA LOI ? LA LOI DE CAUSE A EFFET.
L’HOMME N’A PAS ETE CREE PAR HASARD, MAIS DANS UN BUT FONCTIONNEL PRECIS. LE
MOYEN N’EST PAS LA FINALITE. L’HOMME PHYSIQUE EST LA PERSONNIFICATION DE SA REELLE
IDENTITE IMMORTELLE ET ETERNELLE. SA STRUCTURE PHYSIQUE N’EST PAS LA PERLE, MAIS LA
70

COQUILLE QUI LA CONTIENT, CACHEE. C’EST UN BANAL EXEMPLE VALABLE POUR CELUI QUI
VEUT COMPRENDRE. C’EST COMME DE DIRE : « JE NE SUIS PAS L’AUTOMOBILE, MAIS LE
PILOTE ! »
L’IDENTITE IMMORTELLE ET ETERNELLE QUI COHABITE AVEC UN CORPS MATERIEL NE PEUT
PAS MOURIR, MEME SI ELLE LE DESIRE, CAR SA PATRIE EST L’ETERNITE. POURTANT, ELLE PEUT
PERDRE SA PROPRE LIBERTE ET SUCCOMBER, SOUVENT, AUX FAIBLESSES DE LA DIMENSION
CORRUPTIBLE. CELA ARRIVE, SI L’ON NEGLIGE DE SE FORTIFIER OU SI L’ON PERD LA
CONSCIENCE DE CE QU’ELLE EST REELLEMENT. ON GIT DANS LA DOULEUR ET LA
SOUFFRANCE LORSQUE L’ON OUBLIE LA LOI SUPREME DE « CAUSE A EFFET ».
C’EST ALORS QUE NI LA VOITURE NI LE PILOTE NE REPONDENT PLUS AUX SOLLICITATIONS DE
LA LOI ET LE DANGER S’ACCROIT. IL EST DONC VRAI QUE L’UN ET L’AUTRE, EN UNE MEME
CHOSE, DETERMINENT UNE INCOMPETENCE QUI DEVELOPPE UNE SERIE D’EFFETS. « ON
RECOLTE CE QUE L’ON SEME ». SI L’ON DESCEND VERS LA VALLEE, IL DEVIENT IMPOSSIBLE
D’ASPIRER A ATTEINDRE LE SOMMET. CELUI QUI DESIRE CONSERVER SON IDENTITE REELLE
INTACTE ET SAVOURER LA MAGNIFICENCE DES PLUS HAUTS SOMMETS, POUR SE RAPPROCHER
AU PLUS PRES DE L’ETERNELLE FELICITE DE LA VIE ASTRALE, DOIT LES GAGNER A TOUT PRIX.
CELUI QUI NE SERA PAS PRET A L’ANGELISME NE POURRA JAMAIS VAINCRE LA MORT, NI NE
POURRA JAMAIS CONNAITRE LA VERITE QUI REND LIBRE, VRAIMENT LIBRE. LA MATIERE ET CE
QU’ELLE OFFRE SERONT SA PRISON, TANT QU’IL N’AURA PAS ENTIEREMENT FAIT SON DEVOIR,
AVEC ABNEGATION ET UNE SAGE CONSCIENCE. ALORS SEULEMENT, IL POURRA VOIR SON
TRIOMPHE ET GAGNER LA COURONNE DE LA VIE ETERNELLE. « IL N’Y A PAS D’EFFET SANS
CAUSE ».
L’HOMME NE CONNAITRA PAS LA DIMENSION DE L’IMPONDERABLE, TANT QU’IL N’AURA PAS
COMPRIS QU’IL EST UN EFFET ET NON UNE CAUSE. LA CAUSE DE TOUT : ENERGIE-MATIERE,
MATIERE-ENERGIE, E TOUT CE QUI EST MANIFESTE ET NON-MANIFESTE, EST LA SUPREME
INTELLIGENCE OMNI CREATRICE COSMIQUE. L’ESPRIT DE L’INTELLIGENCE UNIVERSELLE OMNI
CREATRICE EST L’AUTEUR DE LA DEITE ET LE DISPENSATEUR DE SES PRODIGIEUX ET
GENIAUX ATTRIBUTS. IL N’EST PAS POSSIBLE DE LUI REPLIQUER, CAR C’EST LUI QUI EST LA
CAUSE DE TOUT, SANS EXCEPTION. LES ETRES DIEUX NAISSENT DE SA LUMIERE ET SONT LES
EXECUTEURS INFAILLIBLES DE SA VOLONTE INCONTESTEE, LES PERSONNIFICATEURS DE SA
PUISSANCE, DE SON OMNISCIENCE ET DE SON OMNIPRESENCE. « DIEU » EST LE TITRE QUI
APPARTIENT, DE DROIT, A CELUI QUI INCARNE « L’ESPRIT OMNI CREATEUR » OU « SAINT
ESPRIT », ET QUI EXERCE SON INDISCUTABLE VOULOIR. TOUT HOMME PEUT ETRE
POTENTIELLEMENT UN HOMME-DIEU, S’IL S’EN REND DIGNE. LES HOMMES FONT DES SAINTS,
MAIS SEUL L’ESPRIT OMNI CREATEUR, OU SAINT ESPRIT, OU CELUI QUI L’INCARNE, CONCEDE
LA DEITE.

Eugenio reprit une dame, un jour, avec une grosse voix, parce qu’elle le
considérait comme un Dieu ; il lui répondit que dans les messages, le parler à la
première personne était celui du transmetteur et non celui du receveur. Même si
nous pouvions considérer le maître comme une divinité, l’instrument, c’est-à-dire
Eugenio, n’en était que le messager, quelle que fût sa conscience.
Etre dépositaire d’une conscience, d’une vérité, signifie simplement être Serviteur
du Divin, par amour pour celui qui, à cette source, pourra puiser aux
programmes inconnus du messager lui-même.
Le concept de « devenir des Dieux » sera revu sous un autre plan.

« ETRE UN DIEU SIGNIFIE REJOINDRE LES CONNAISSANCES ABSOLUES DE LA LOI CREATRICE ET


DEVENIR UN INSTRUMENT CONSCIENT DE L’ESPRIT SAINT.
IL EST VRAI QUE DIEU EST EN VOUS, EN NOUS ET EN TOUTE CHOSE, ET IL EST AUSSI VRAI QUE
S’IL N’EN ETAIT PAS AINSI, IL NE SERAIT PAS OMNISCIENT, NI OMNIPOTENT, NI OMNIPRESENT.
71

SI VOUS TARDEZ ENCORE A SCRUTER ATTENTIVEMENT VOTRE NATURE REELLE, VOUS


CONTINUEREZ A SUBIR LES EFFETS DES CAUSES QUI NAISSENT AVEC VOUS, SELON DES
PROGRAMMATIONS ETABLIES A PRIORI, EN RAISON DE L’INEVITABLE LOI DE CAUSE A EFFET.
L’EXPERIMENTATION DE LA CONNAISSANCE EST UNE EXIGENCE FORCEE DE L’ESPRIT, INCARNE
DANS UNE DIMENSION APTE A PERMETTRE UNE EXPERIENCE DETERMINEE OU UNE MISSION
OPERATIONNELLE PARTICULIERE.
CONNAITRE DIEU SIGNIFIE AUSSI CONNAITRE LE TOUT, PUISQU’EN REALITE LA STRUCTURE
COMPLEXE DU MACROCOSME SE REFLETE EGALEMENT EN L’HOMME.

POURQUOI EXISTONS-NOUS ? QUI PROVOQUE NOTRE EXISTENCE ET A QUOI SERT-ELLE ?


AGISSONS-NOUS CONSCIEMMENT OU INCONSCIEMMENT ? EXISTE-T-IL UNE LOI QUI NOUS
ORDONNE DE FAIRE UNE CHOSE A LA PLACE D’UNE AUTRE ? POUVONS-NOUS FAIRE UNE
CHOSE DIFFERENTE DE CE QUI EST ETABLI PAR LA LOI SANS ENCOURIR DE PEINE ? COMMENT
POUVONS-NOUS FAIRE LE BIEN SI NOUS NE LE CONNAISSONS PAS ? COMMENTE PUIS-JE EVITER
LE MAL SI JE NE LE CONNAIS PAS ? A QUOI SERVENT LES EXPERIENCES ? L’EXPERIMENTATION
EST-ELLE ETABLIE A PRIORI ? POURQUOI DEVONS-NOUS CONNAITRE LE MAL ? QU’EST-CE QUE
LE MAL ? QUE PRODUIT LE BIEN ?

DE L’IMAGE ASTRALE A L’IMAGE PHYSIQUE. QUI SONT LES ARTISANS DE CE PRODIGE ? QUI, EN
CREANT UN ARCHETYPE D’IMAGE, LA PROJETTENT DANS UNE DIMENSION MATERIELLE ?
SONT-CE LES CREATEURS DU VISIBLE ? EST-CE L’INVISIBLE QUI CREE LE VISIBLE ? EST-CE
L’IMMATERIEL QUI PRODUIT LE MATERIEL ? L’ENERGIE SE TRANSFORME EN MATIERE ET LA
MATIERE SE TRANSFORME EN ENERGIE : CELA EST VRAI, MAIS QUI SONT LES INSTRUMENTS DE
L’INTELLIGENCE, QUI FORMENT L’IMAGE POUR ENSUITE LA REALISER DANS DIFFERENTES
DIMENSIONS ? QUI LES CONNAIT ? JE NE PENSAIS PAS, JE PENSE, JE PRODUIS L’IMAGE ET JE LA
REALISE ; JE LA RENDS VISIBLE, ELLE DEVIENT REALITE. MAIS AVANT CELA, OU ETAIT
L’IMAGE ? ELLE EXISTAIT DEJA, MAIS PRODUITE PAR QUI ? JE NE PERCOIS QUE CE QUI EXISTE.
LES IMAGES SONT DES REALITES POTENTIELLES QUE J’AI PERCUES, REALISEES OU NON.
ALORS ? DONC TOUT CE QUI EST ET SERA EXISTERAIT DEJA AVANT DE SE MANIFESTER ? LE
HASARD EXISTE-T-IL ? LE LIBRE ARBITRE EST-IL RELATIF ?

LE METRE AVEC LEQUEL VOUS MESUREZ LE DIMENSIONS DEVIENT INSIGNIFIANT EN REGARD


DES DIMENSIONS QUI VOUS DOMINENT ET QUI NE REVETENT PAS LE CARACTERE DE LA
RELATIVITE. LE MACROCOSME CONTIENT CENT-CINQUANTE BILLIONS D’UNIVERS QUI
COMPOSENT LE MACROCOSME. IL EXISTE UNE INFINITE DE MACROCOSMES. L’ESPRIT
CREATEUR RESIDE DANS L’ATOME PRIMAIRE, QUI EST L’HYDROGENE, ET L’INTELLIGENCE
DIVINE DE L’ETRE ANDROGYNE « DIEU » Y RESIDE. « VOUS ETES DES DIEUX ET VOUS ETES A
SON IMAGE ET RESSEMBLANCE ». OBSERVEZ LES FONCTIONS BIO-PHYSIQUES DE VOTRE CORPS
ET LES STRUCTURES COMPLEMENTAIRES DES ELEMENTS QUI L’EDIFIENT : CORPS ET
ANTICORPS, DYNAMISMES PHYSIQUES ET DYNAMISMES ASTRAUX. DANS UNE GALAXIE, ON
TROUVE DES COMPOSANTS IDENTIQUES, SUR UN PLAN DE VALEURS EXISTENTIELLES
COMPLETEMENT DIFFERENTES. VOTRE DIMENSION EST BIO-PHYSICO-ASTRALE-SPIRITUELLE
MICROCOSMIQUE, PAR RAPPORT A LA DIMENSION MACROCOSMIQUE QUI EST ASTRO-
PHYSICO-ASTRALE-SPIRITUELLE. LES PUISSANCES DOMINANTES SONT SUBSTANTIELLEMENT
CHANGEANTES, AVEC DES FLUX ET REFLUX ORDONNES PAR UNE LOI RIGIDE, QUI EMANE DE
L’INTELLIGENCE CREATRICE.
72

EVOLUTION DE LA CONSCIENCE HUMAINE


SI, POUR NOS ANCIENS PERES, LE « SOLEIL » FUT L’OBJET D’UNE ADORATION SINCÈRE ET
PROFONDE, IL EST POUR MOI QUELQUE CHOSE DE PLUS GRAND, DE PLUS INFINIMENT
ADORABLE.
J’AI TOUJOURS REMARQUE, EN LUI, ET AUJOURD’HUI PLUS ENCORE QU’HIER, LA PRESENCE
INCOMMENSURABLE ET DIVINE DE TOUT CE QUE L’INTELLIGENCE HUMAINE A DE TOUT
TEMPS IDENTIFIE A CELUI QU’ELLE A APPELE « DIEU ».
LORSQUE CELUI QUI EST LE PRINCIPE ET L’AME DE TOUTE CHOSE N’AURA PLUS LE DESIR DE
CREER, ALORS L’IMMOBILITE DE LA VIE CREATRICE SERA INEVITABLE.
SUR L’ASTRE QUE LES HOMMES APPELLENT « SOLEIL » RESIDE CETTE INCOMMENSURABLE ET
INCONNAISSABLE INTELLIGENCE COSMIQUE, CAUSE PRINCIPALE DE TOUS LES FACTEURS,
CONNUS OU IGNORES, QUI FORMENT, ORGANISENT, MODIFIENT ET FONT VIBRER TOUTES
LES CHOSES DE CONSCIENCE VITALE.
IL EST LE LOGOS DE LA DIMENSION PURE, OU L’EVOLUTION EXTREME DE TOUT ETRE
S’IDENTIFIE AVEC LA « CONSCIENCE CREATRICE COSMIQUE ».
S’IL EST VRAI QUE DE LUI DEPENDENT TOUTES LES CAUSES DONT CHAQUE CHOSE SUBIT LES
EFFETS, IL EST AUSSI VRAI QUE LA LOI FONDAMENTALE DU DEVENIR DE TOUTE CHOSE,
AINSI QUE SES DIVERSES METAMORPHOSES, EST LIEE DE FACON ABSOLUE A AUTANT
D’AUTRES LOIS DE NATURE INVERSE.
L’EXTERIEUR DE TOUTE CHOSE EST L’EXPRESSION DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE, DANS
L’UNE DES NOMBREUSES DIMENSIONS OU SE MEUVENT LES CYCLES EVOLUTIFS DE LA
CREATION.
L’INTERIEUR DE CHAQUE CHOSE EST L’INVISIBLE FORCE COSMIQUE INTELLIGENTE QUI
STRUCTURE, DANS TOUTE LA CREATION, LES CHOSES CONTRAINTES D’ASSUMER, SUR LE
PLAN PHYSIQUE ET PSYCHIQUE, UNE FORME EXTERIEURE PARTICULIERE ET UN NIVEAU DE
CONSCIENCE PARTICULIER.
DANS LA DIMENSION HABITUELLE, LA PERSONNALITE EXTERIEURE, ASPECT TEMPOREL DE
L’INTELLIGENCE COSMIQUE, EST LA STRUCTURE IDEALE DANS LAQUELLE ELLE SE MANIFESTE
SUBJECTIVEMENT.
LE CORPS EST LE SUJET, TANDIS QUE L’INTELLIGENCE COSMIQUE EST L’OBJET, OU MIEUX, LA
VRAIE ET UNIQUE IDENTITE, SUBORDONNANT A SA VOLONTE L’ACTIVITE TEMPORELLE DE
TOUTES LES STRUCTURES, QUI SONT SES CAPACITES EXPRIMEES DANS L’EXISTENCE BIO-
PHYSICO-PSYCHIQUE.
DANS LA DIMENSION HABITUELLE, L’ACTIVITE LABORIEUSE DE TOUS LES ORGANES, QUI
CONSTITUENT LE SUJET ET SE SUBSTITUENT L’OBJET, EST LA MANIFESTATION DE LA
PERCEPTION DE TOUS LES EFFETS PHYSIQUES, PAR RAPPORT A LA DIMENSION DE L’OBJET.
DES QUE L’OBJET ATTEINT LA SATURATION DE SA MANIFESTATION SUR LE PLAN PHYSIQUE, AU
POINT DE LUI CONSENTIR LA SOI-DISANT TREPAS DIMENSIONNELLE, L’ACTIVITE DU SUJET, OU
MIEUX DE SES STRUCTURES EXTERIEURES, CESSERA PAR MANQUE D’ASSISTANCE DE LA PART
DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE.
POUR CETTE RAISON, LE SUJET EST DESORGANISE ET DONC EN VOIE DE LENTE
DECOMPOSITION, TANDIS QUE L’OBJET COMMENCE LE DEROULEMENT DE SES ACTIVITES, A
TRAVERS LES NOUVELLES CAUSES ET LES MULTIPLES EFFETS DE SA NOUVELLE DIMENSION.
DES LORS, L’OBJET, OU MIEUX L’INTELLIGENCE COSMIQUE, RETOURNE A L’ETAT SEMI-
ORIGINEL, IMPREGNE ENCORE DE TOUS SES EFFETS PSYCHO-PHYSIQUES.
JE DIS QUE SI CHACUN DE VOUS SUSCITE LA VOLONTE DE LA COSMIQUE INTELLIGENCE EN LUI-
MEME, VOTRE CORPS DEVIENDRA COMME IL EST JUSTE QU’IL SOIT, LE PLUS DOCILE ET LE
PLUS SENSIBLE INSTRUMENT DE BONHEUR ET D’ACCOMPLISSEMENT.
VOTRE CORPS, EN ETANT LA STRUCTURE SUGGESTIVE DE SA NATURE MATERIELLE, PROPOSE
DES COMPLEMENTS A L’OBJET ASSOUPI ; IL DISPOSE LEX ACTES SELON SES INSTINCTS ET,
SOUVENT, PROVOQUE UN SERVICE ARBITRAIRE, OU PLUTOT, UNE ŒUVRE SANS CONSCIENCE.
73

IL EST DONC VRAI QU’IL EST DE PREMIERE NECESSITE, SELON LA VOLONTE DE L’INTELLIGENCE
COSMIQUE, D’EVITER QUE LE SUJET N’ARBITRE LES ACTES ET LES CHOSES DE SA NATURE
INTIME, EN DONNANT L’EMPREINTE DE SON CARACTERE EXTREMEMENT DIFFERENT ET EN
INVITANT AINSI L’OBJET A EN SUBIR LES EFFETS.
COMBIEN PLUS EST-IL DANGEREUX DE LAISSER S’ASSOUPIR LA VOLONTE DE CET « ETRE »
QUI S’IDENTIFIE A CETTE DIMENSION ORIGINELLEMENT PARFAITE.
UNE PARTICIPATION LIMITEE APPORTERAIT, DE MANIERE TANGIBLE, UN ENSEMBLE D’EFFETS
TRES NOCIFS A L’EQUILIBRE DE LA STRUCTURE MATERIELLE DU SUJET.
L’ACTIVITE INSUFFISANTE D’UNE PARTIE DU SUJET, LORS DE LA PERIODE PREMATURE, EST
JUSTEMENT UN EFFET CAUSE PAR L’ABSENCE DE VOLONTE DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE.
LE SUJET, AVEC TOUTES SES STRUCTURES EXTERIEURES, EST L’HABITACLE DE L’OBJET.
LE SUJET, DIMINUE PAR UNE OU PLUSIEURS STRUCTURES EXTERIEURES, NE LIMITE PAS, DANS
CERTAINS CAS PARTICULIERS, LE DROIT QU’A L’OBJET DE RESTER DANS LA DIMENSION
DONNEE.
IL N’EN VA PAS AINSI LORSQUE LE SUJET EST PRIVE DE CE LIEN DE BASE, CONDITION
FONDAMENTALE SUR LAQUEL S’APPUIENT LES VALEURS MAXIMALES INTERIEURES ET PAR
LEQUEL SE MANIFESTE LA CONTINUITE DE LA COEXISTENCE.
LORSQUE LE SUJET EST CONTRAINT A SUBIR L’ENSEMBLE PASSIF DE SES ACTIVITES
DESORDONNEES ET ARBITRAIRES, EN ACCUMULANT SUR SON CHAMP STRUCTUREL
EXTERIEUR DES EFFETS PARTICULIEREMENT NEGATIFS, AU POINT D’INDUIRE LES ORGANES,
DANS LE CHAMP DE L’OBJET, A RECEVOIR UNE SERIE DE STIMULI NEGATIFS, ET DONC
PROGRESSIVEMENT MORTELS, L’OBJET RESTE DANS L’ATTENTE D’UNE INTERVENTION.
IL EST VRAI QUE L’INTELLIGENCE COSMIQUE POURRAIT INTERVENIR ENERGIQUEMENT, MAIS IL
EST AUSSI VRAI QUE SON INTERVENTION EST SUBORDONNEE A UN EXERCICE MENTAL ACTIF,
CAPABLE DE FAIRE CONVERGER SON INFLUX BENEFIQUE SUR CE POINT DETERMINE.
L’HABITACLE EST LE MOYEN PAR LEQUEL L’ESPRIT SE COMPLAIT A SE MANIFESTER DANS LE
CHAMP DIMENSIONNEL PHYSICO-PSYCHIQUE.
LE CORPS, EN ETANT UNE CONSTRUCTION IDEALE QUI MANIFESTE JUSTEMENT LES CAPACITES
CREATRICES DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE, DEVRAIT RESTER PARFAITEMENT SUBORDONNE
AUX STIMULI REELS QUI LUI PARVIENNENT DE L’INTERIEUR.
IL N’EN VA PAS DE MEME SI SON HABITACLE VIBRE SOUS LES EFFETS EXTERIEURS DECOULANT
DE L’EMOTIVITE EXCESSIVE DE SA NATURE, EXTREMEMENT OPPOSEE A CELLE DE
L’INTELLIGENCE COSMIQUE.
LA CONSCIENCE, QUI EST JUSTEMENT LE PONT RELIANT L’UN A L’AUTRE DANS CETTE
DIMENSION, VOUDRAIT ETRE L’EQUILIBREUR.
LA VOLONTE VEUT ETRE UN PONT ENTRE LES EXIGENCES DE L’HABITACLE ET LE BESOIN
CORRESPONDANT DE L’ESPRIT.
LA PSYCHE VEUT ETRE UN RESERVOIR DE VALEURS ACQUISES, IMMOBILES ET MOBILES.
LES IMMOBILES APPARTIENNENT A LA CAUSE DE L’HABITACLE, VIBRANT SUR SON PLAN
DIMENSIONNEL; LES MOBILES SONT, AU CONTRAIRE, LIEES AU PLAN DIMENSIONNEL DE
L’INTELLIGENCE COSMIQUE.
LA MANIFESTATION EXTERIEURE EST L’EFFET VIBRATOIRE DE LA CAUSE EN SOI. PUISQUE LA
CAUSE EST L’INTELLIGENCE COSMIQUE, L’EXTERIEUR EST L’EXPRESSION D’UNE DONNEE
EVOLUTIVE DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE DANS UNE DIMENSION DETERMINEE.
LE DEVELOPPEMENT PSYCHO-PHYSIQUE DE L’ETRE MANIFESTE EST INTERIEUREMENT LIE A LA
CONSCIENCE DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE ; IL Y A QUATRE CONSCIENCES DE BASE, DANS LA
DIMENSION MATERIELLE, QUI SONT PRECISEMENT :
A) CONSCIENCE MINERALE – B) VEGETALE - C) ANIMALE D) HUMAINE.
IL EST VRAI QUE L’EXPRESSION DE LA DONNEE EVOLUTIVE SUSMENTIONNEE EST MUNIE D’UNE
CONSCIENCE ET DONC D’UN DEVELOPPEMENT PSYCHO-PHYSIQUE INHERENT AU PLAN DE
BASE. SUR LA FIGURE DE LA PYRAMIDE SE TROUVE, EN PRATIQUE, LE SECRET DES ACTIONS
74

RELATIVES A L’EVOLUTION DE TOUTES LES CONSCIENCES INDIVIDUELLES, PAR RAPPORT AU


TEMPS ET AU MOUVEMENT DES ELEMENTS QUI SONT LES EFFECTS PRINCIPAUX DE LA
CONSTITUTION DIMENSIONNELLE MATERIELLE.

- LA CONSCIENCE MINERALE EVOLUE EN CONSCIENCE VEGETALE.


- LA CONSCIENCE VEGETALE EVOLUE EN CONSCIENCE ANIMALE.
- LA CONSCIENCE ANIMALE EVOLUE EN CONSCIENCE HUMAINE.

A + B + C = D. LA FORMULE INVERSE N’EST PAS POSSIBLE !


IL EST AU CONTRAIRE POSSIBLE QUE D SE MANIFESTE PAR UNE INFLUENCE PARTICULIERE SUR
A, SUR B OU SUR C, SANS POUR CELA SE SUBSTITUER A LA CONSCIENCE HUMAINE DE BASE,
QUI EST JUSTEMENT L’EXPRESSION MAXIMALE DU CYCLE QUATERNAIRE DE LA DIMENSION
MATERIELLE SUR LE PLAN EXTERIEUR PSYCHO-PHYSIQUE.

L’INTELLIGENCE COSMIQUE, TOUT EN ETANT PRESENTE, EN TOUTE CHOSE EN ARRET DANS


LES DIFFERENTES DIMENSIONS DU PLAN PHYSIQUE, EN EST AUSSI LA CAUSE PRINCIPALE
(PUISQU’ELLE PARTICIPE A LA FORMATION DE TOUS LES EFFETS QUI LIENT ET ORGANISENT LES
DIFFERENTES STRUCTURES DES CHOSES DANS LES DIFFERENTS CYCLES EVOLUTIFS), ET NE PERD
PAS DU TOUT SES CARACTERISTIQUES COSMIQUES.
MEME SI ELLE PARTICIPE AUX MANIFESTATIONS CREATRICES DU DEVENIR CONTINUEL ET
DONC A LA METAMORPHOSE ETERNELLE DE TOUTE CHOSE, L’INTELLIGENCE COSMIQUE RESTE
LIEE A SA NATURE ETERNELLE.

SUR LES PLANS SUPERIEURS DE LA TRIADE EGALEMENT, OU MIEUX DANS LES DIMENSIONS
METAPHYSIQUES ET SPIRITUELLES, ELLE NE CESSE D’ETRE LA MEME.
DANS LA TRIADE SUPERIEURE, LA MANIFESTATION DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE EST
ENTIEREMENT DIVINE.
COMMENCONS PAR DIRE QUE LE PREMIER CYCLE EVOLUTIF DE LA TRIADE SUPERIEURE EST
DONC, SUR LE PLAN METAPHYSIQUE, UNE EXPRESSION CREATRICE INTERIEURE, AVEC PLUS
OU MOINS D’INFLUENCE DE CARACTERE EXTERIEUR.

A) PLAN METAPHYSIQUE.
B) PLAN SPIRITUEL.
C) PLAN DIVIN.
75

A+B+C=D
A + B + C + D = PLAN METAPHYSIQUE.
L’HOMME, SYNTHESE DYNAMIQUE EVOLUTIVE DU QUATERNAIRE PSYCHO-PHYSIQUE,
DEVIENT LA CONSCIENCE DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE, OU MIEUX, UNE CREATURE SUR
UN PLAN DIMENSIONNEL COSMIQUE.

Ce haut concept de la pyramide quadridimensionnelle de l’évolution humaine, ne


va pas dans le même sens que celui qui écoute ces paroles seulement par
curiosité, pour qui tout est compris entre la vie et la mort, l’espace et le temps.
On devine facilement quelles peuvent être les questions les plus fréquentes,
auxquelles Eugenio répondait avec une patience constante :

« LA MORT ET LA VIE SONT DEUX ASPECTS D’UNE MEME REALITE IMMORTELLE. LA LOI
EVOLUTIVE DE CHAQUE ESPECE INCARNEE DANS LA DIMENSION SENSORIELLE ENTRAINE LE
DESTIN DE CHACUN DE NOUS, AVEC DES PROGRAMMATIONS BIEN DEFINIES, VERS UN BUT
TOUJOURS PLUS ELEVE ET PLUS CONSCIENT ».

Les formes androgynes sont astrales : une 5 e dimension, fort éloignée de la nôtre,
qui commence seulement la 4e !
En réalité, notre essence spirituelle est unitaire, même si, dans sa forme actuelle,
elle s’est dédoublée au cours des expériences parallèles et complémentaires.
L’homme est soumis à ces lois, ainsi que toutes les choses dont il peut sonder les
formes.

« SI VOUS POUVIEZ CONNAITRE CE QUI SE MEUT, DE MANIERE INVISIBLE, AUTOUR DE VOS


VALEURS DIMENSIONNELLES, VOUS COMPRENDRIEZ NON SEULEMENT L’UTILITE DE VOTRE
EXISTENCE, MAIS AUSSI LA NECESSITE DE BANNIR CE QUI VOUS FAIT SOUFFRIR. CE QUE
VOUS NE POUVEZ PAS SONDER SE MANIFESTE SOUVENT POUR VOUS DEMONTRER QU’IL
EXISTE DES DIMENSIONS CAPABLES DE COMPENETRER LA VOTRE, DIFFERENTES ET
SUPERIEURES A VOS POUVOIRS PSYCHO-PHYSIQUES . IL EXISTE UNE HIERARCHIE COSMIQUE,
QUI GOUVERNE LE HAUT ET LE BAS, LE MACROCOSME ET LE MICROCOSME, LE VISIBLE ET
L’INVISIBLE, L’ASTRAL ET LA MATIERE.
L’ASTRAL COORDONNE ET INSTRUIT LA MATIERE, ET CECI SELON UN REGLEMENT SUPREME
DE L’ESPRIT CREATEUR.
L’HOMME N’INVENTE RIEN, RIEN DE NOUVEAU.
IL REALISE CE QUE L’ESPRIT CONNAIT DEJA, AVEC LA MEMOIRE, GRACE AU MENTAL,
CREATEUR DU TOUT AUQUEL IL EST LIE DE MANIERE INDISSOLUBLE.
SI CE QU’IL INVENTE N’ETAIT PAS PREEXISTANT, COMMENT POURRAIT-IL L’INVENTER ?
CE QUI EST ET QUI SERA A TOUJOURS EXISTE DANS LE MENTAL DE L’INTELLIGENCE OMNI
CREATRICE.
L’ALPHA EST LE COMMENCEMENT ET L’OMEGA EST LA FIN MAIS, EN VERITE, L’ALPHA ET
L’OMEGA SONT DEUX ASPECTS D’UNE MEME CHOSE ; L’INCREE ET LE MANIFESTE
S’IDENTIFIENT, CAR ILS SONT NES DE L’IDEE QUI REALISE, MANIFESTE ET STRUCTURE, DANS LA
DIMENSION VOULUE.

L’HOMME PUISE A L’INFINI DEPOT OU S’AGITENT UNE INFINITE D’EXPERIENCES REALISEES,


POSITIVES OU NEGATIVES, ETERNELLEMENT PRESENTES DANS LE TISSU DYNAMIQUE DES
ESPACES COSMIQUES.

« Avant que tu ne fusses, je te connaissais déjà »


Ainsi s’exprima le Génie Cosmique en s’adressant à Eugenio :
76

« EN VERITE, TOUTE CHOSE TOMBANT SOUS TES SENS A UNE FORME DIMENSIONNELLE
DEFINIE, SELON LA LOI QUI REGIT LE PLAN MATERIEL.
JE TE DIS QUE LA FORME EST TEMPORAIRE DANS LA VISION ET DANS LA PERCEPTION.
LORSQUE CETTE CHOSE EST IMMERGEE DANS UN AUTRE CHAMP DIMENSIONNEL, ELLE
DEVIENT TRES DIFFERENTE DE CE QU’ELLE ETAIT AVANT.
TOUTES LES CHOSES QUI TE SONT PROCHES SONT SUJETTES A DES MUTATIONS, ETANT ELLES-
MEMES EN CONTINUEL MOUVEMENT EVOLUTIF.
LES CHOSES TERRIENNES NE PEUVENT ETRE DEFINIES, CAR ELLES NE JOUISSENT PAS DE LA
PURETE ET NE POSSEDENT PAS NON PLUS L’IMMORTALITE.
CETTE LOI GOUVERNE LE PLAN MATERIEL, ET A LE VOULOIR DE SE MANIFESTER DANS CETTE
DIMENSION.
VOS PREMIERS PERES, CEUX QUI FECONDERENT LA VIE INTELLIGENTE SUR VOTRE PLANETE,
VINRENT DE LOIN ET N’ETAIENT PAS TERRESTRES.
LES PREMIERS TRIBUS HUMANOIDES, FILS DU MONDE, ETAIENT DEPOURVUS
D’INTELLIGENCE, AVANT QUE N’EUT LIEU L’ACCOUPLEMENT ENTRE LES FILS DE DIEU ET LES
FILLES DES HOMMES. ILS DEVINRENT ALORS « HOMO SAPIENS », C’EST-A-DIRE HERITIERS
D’UNE GENETIQUE GREFFEE PAR UN VOULOIR SUPERIEUR, PAR LE DIEU VIVANT.
LES DIEUX S’ETAIENT COMPLUS A RENDRE UN HOMME-ANIMAL A LEUR IMAGE ET
RESSEMBLANCE, EN LUI CONCEDANT LE BENEFICE DE L’IMMORTALITE, A LA CONDITION
OBLIGATOIRE BIEN PRECISE DE RESPECTER ET D’OBEIR A LA LOI DES CREATEURS, DE VENERER
LA FORCE OMNIPRESENTE, OMNIPOTENTE ET OMNISCIENTE DU SAINT PERE CREATEUR DE
TOUT, Y COMPRIS DES DIEUX.
CHAQUE CIEL A UN PERE, UN GOUVERNEUR DE L’INTELLIGENCE CREATRICE, UN DIEU –
COMME VOUS L’APPELEZ – AIDE PAR UNE ARMEE INFINIE DE COORDINATEURS,
D’INSTRUCTEURS, DE SURVEILLANTS, DE MODIFICATEURS ET DE MANIPULATEURS ; ILS SONT
LES FILS DE LA LUMIERE, LES MAITRES DE SON POUVOIR ET DES ELEMENTS PRIMAIRES,
EDIFICATEURS LA VIE DANS SES DIVERSES DIMENSIONS.
VOTRE SOLEIL EST LE LOGOS DE L’IDEE DIVINE CREATRICE OU TOUTE IDEE PREND FORME
AVANT D’ETRE, D’EXISTER, DE SERVIR ET D’ETRE SERVIE.
LA VERITE EST LA CONNAISSANCE, ET LA CONNAISSANCE EST UN CUMUL, DEPOT
INDESTRUCTIBLE DES ŒUVRES EXPERIMENTEES DANS L’EDIFICE CREATEUR, Où SE FORGE LE
DEVENIR CONTINUEL, CHANGEANT ET ETERNEL DU COSMOS.
HIER ET DEMAIN S’IDENTIFIENT DANS L’ETERNEL PRESENT, TANDIS QUE L’ESPACE ET LE
TEMPS NE SONT RIEN D’AUTRE QUE DES APPARENCES, DECOULANT DES DIMENSIONS
RELATIVES DES MASSES GRAVITANT DANS LES HEMISPHERES MATERIELS. L’ABSOLU N’EXISTE
QUE DANS L’ASTRAL, Où TOUT EST CAUSE SUBLIMEE PAR L’HARMONIE INCORRUPTIBLE DU
POUVOIR DIVIN ET DE L’ANDROGYNIE DES FORMES, NEES DE L’IDEE DE LA LUMIERE
CREATRICE. »

L’HOMME
COMME IL VOUS L’A ETE DIT, L’HOMME PHYSICO-ANIMIQUE FAIT PARTIE DE L’AME DU
MONDE. A LA DIFFERENCE DE CE QUE LA PLANETE CONCOIT ET FAIT NAITRE, SOIT LES
MINERAUX, LES VEGETAUX ET LES ANIMAUX, L’HOMME A LE PRIVILEGE DE POSSEDER UN
ESPRIT INDIVIDUEL.
LES GENIES ASTRAUX ONT CONFIE A L’HOMME, AU MOYEN D’UNE GREFFE GENETIQUE
PARTICULIERE, LE DEVOIR D’ASSUMER UN ORDRE BIEN PRECIS DANS LE PROCESSUS EVOLUTIF
DES ESPECES MINEURES, ELLES AUSSI IMPLIQUEES DANS LA TRANSFORMATION DE LA MATIERE
EN ENERGIE ET DE L’ENERGIE EN MATIERE.
L’HOMME DEVRAIT ETRE LE PRINCIPAL ARTISAN DE L’ASCENSION SPIRITUELLE ET ASTRALE
DES TROIS REGNES EN CONTINUELLE EVOLUTION. MAIS, EN EST-IL AINSI ? L’HOMME
ACCOMPLIT-IL CE DEVOIR AVEC CONSCIENCE ? IL DEVRAIT ETRE LE TUTEUR PRINCIPAL DES
77

EQUILIBRES COSMO-PHYSIQUES ET COSMO-DYNAMIQUES GOUVERNANT « L’ETRE


MACROCOSMIQUE » APPELE PLANETE TERRE.
L’HOMME EST, EN REALITE, LE GENIE DE L’AME DE LA TERRE, ET DE TOUT CE QU’ELLE
CONCOIT ET FAIT NAITRE AVEC SA NATURE COSMIQUE, GRACE AU GENERATEUR DE LA
LUMIERE CREATRICE.
SON INSUBORDINATION ENVERS CELUI QUI L’A CREE A SA PROPRE IMAGE ET RESSEMBLANCE,
DANS UN BUT BIEN PRECIS ET SANS EQUIVOQUE, A FAIT SURGIR UNE INCOMPATIBILITE QUE
L’INTELLIGENCE COSMIQUE OMNI CREATRICE NE PEUT TOLERER DAVANTAGE.
LES GENIES ASTRAUX, CREATEURS DES FORMES ET DES SUBSTANCES, PROPOSENT A L’HOMME
UN REPENTIR SERIEUX ET RESPONSABLE, AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !
CES GENIES SOLAIRES POURRAIENT, AU MOMENT QU’ILS RETIENDRAIENT OPPORTUN,
RESTRUCTURER LE SUPPORT GENETIQUE AYANT CONCEDE L’EGO-SUM AU PRIMATE DE
L’HOMME, AINSI QUE CERTAINES PREROGATIVES ASTRALES QUI LUI ONT ETE ACCORDEES.
L’UTILITE DE L’HUMAIN « INTELLIGENT » DEVRAIT ETRE DE SE REALISER EN ETANT
CONSCIENT DE SA REELLE IDENTITE, ET D’ETRE UN COLLABORATEUR VALABLE DE L’ESPRIT
OMNICREATEUR, ARCHITECTE SUPREME DE TOUTES LES CHOSES CREEES.
IL DEVRAIT, A CONDITION D’ETRE EN PLEINE POSSESSION DE LA VERITE, DEVELOPPER
L’ACTIVITE QUI LUI INCOMBE, SELON LES DESIRS DE CELUI QUI L’A RENDU A SON IMAGE ET
RESSEMBLANCE, QUI LUI A DICTE LA LOI POUR EVOLUER ET FAIRE EVOLUER, POUR DIRIGER
TOUT CE QUI LUI A ETE CONFIE VERS UNE EVOLUTION CONSTRUCTIVE, PACIFIQUE ET
JUSTE.
MAIS, CE N’EST PAS LE CAS ! L’ACTIVITE QU’EXERCE L’HOMME N’EST PAS COMPATIBLE AVEC
L’ESPRIT OMNI CREATEUR, MAIS EN PLEINE CONTRADICTION.
L’ENZYME PYRAMIDAL (HOMME) CONTINUE A STRUCTURER DE MANIERE NEGATIVE LA
LYMPHE ANIMIQUE DE LA PLANETE, EN PROVOQUANT DES COLLAPSUS COSMO-DYNAMIQUES
TRES DANGEREUX POUR SA SURVIE.
IL EXISTE UN LIEN INDISSOLUBLE ENTRE LES VALEURS DYNAMIQUES DES ELEMENTS
CONSTITUANT LES STRUCTURES VITALES DE VOTRE PLANETE ET LES DYNAMISMES BIO-
PHYSICO-PSYCHIQUES CONSTITUANT VOS STRUCTURES VITALES.
IL EXISTE, D’AUTRE PART, UN « DONNER ET UN AVOIR » QUE VOUS, HOMMES DE LA TERRE,
CONTINUEZ A IGNORER, EN PROCURANT UN « NON DONNER » ET UN « NON-AVOIR » ET,
PAR CONSEQUENT, UN DESEQUILIBRE DES RAPPORTS, UNE DYSTONIE DES DROITS ET DES
DEVOIRS ENTRE LE CREATEUR ET LE CREE.
EN SON TEMPS, NOUS VOUS AVIONS DONNE UN APERCU SUR CETTE REALITE
FONDAMENTALE, EN VOUS SPECIFIANT LA NECESSITE INELUCTABLE D’UN COMPORTEMENT
PLUS CONSCIENT DANS VOS DYNAMISMES PSYCHIQUES ET DANS VOS ACTES PRODUCTIFS.
VOTRE ŒUVRE EST DETERMINANTE POUR LA STABILITE HARMONIQUE ENTRE LES ELEMENTS
DECOULANT DE LA LOI MACROCOSMIQUE ET CEUX DECOULANT DES STRUCTURES
MICROCOSMIQUES.
NOUS VOUS CONFIRMONS LA GRANDE IMPORTANCE QUE REVET UNE TELLE CONNAISSANCE.
LA FORCE « OMNI CREATRICE » GOUVERNE ET EST PRESENTE A CHAQUE INSTANT.
SI VOUS ETIEZ DANS LES LIMITES DE SA LOI, ET SI VOUS PROCEDIEZ SELON DES PRINCIPES
SANCTIONNES DANS UN PACTE NE DEVANT PLUS ÊTRE IGNORE, MEME LE PLUS FEROCE DES
ANIMAUX VIENDRAIT VOUS LECHER LES MAINS ET VIVRAIT DANS VOTRE PAIX. LES « ZIGOS »
SERAIENT VOS AMIS ET VOS PLUS HABILES COLLABORATEURS POUR UNE ASCENSION
EVOLUTIVE RAPIDE ET HEUREUSE.

Une possibilité extraordinaire nous a été offerte, par les Assistants du


Divin ; elle consiste en l’écoute et la mise en pratique de Leurs
conseils, la collaboration avec Eux, dans le respect des Lois
Universelles :
78

« VOUS DEVEZ POSSEDER L’HUMILITE NECESSAIRE POUR APPRENDRE A ELIMINER TOUT CE


QUI LIMITE LE DEVELOPPEMENT DE VOS FACULTES SUPERIEURES. VOUS DEVEZ VOUS RENDRE
DISPONIBLES, DEBARRASSES DE TOUT PREJUGE HUMAIN, ET SUIVRE NOS CONSEILS, SI VOUS
DESIREZ REELLEMENT GRAVITER COMME UN POINT SUR LE VOLUME, DANS UNA CONSCIENCE
PLUS VASTE ET UNIVERSELLE. IL N’EST PAS POSSIBLE D’EMBRASSER DE HAUTS CONCEPTS EN
RESTANT COMME UN POINT SUR UNE DROITE.
NOTRE RECHERCHE EST PRECISE. NOUS SONDONS ET ASSISTONS CEUX QUE NOUS CROYONS
PREDISPOSES A SERVIR UNE GRANDE CAUSE UNIVERSELLE ».

Au fur et à mesure que l’on entre dans la Lumière de la Conscience, il


se fait une ouverture d’esprit et de sérénité intérieure : le sourire de
l’Esprit.
C’est le sentier de l’autoréalisation. Puis, lorsque l’on parcourt le sentier de
l’activité de syntonie, on assume la lourde responsabilité de savoir donner, avec
une âme lumineuse et avec discernement.
Faire ces deux choses ensemble est comme de vivre dans la tanière des lions, où
seul l’œil divin peut vous guider.
L’instrument est en enfer, même si l’Esprit conduit.
Penser, ensuite, au travail des Maîtres qui guident les opérateurs, ne peut que
nourrir envers eux le maximum de respect, afin de les comprendre avec dévotion.

SYNTHESE DES DIMENSIONS

1. Dimension Minérale = Matière + psychisme élémental.


2. Dimension végétale = (1) + dynamisme bio- psycho-végétal
avec croissance et reproduction.
3. Dimension Animale = (1) + (2) + dynamique psychique d’animisme
collectif, instinctif.
PREMIER HOMME = (1) + (2) + (3) + Intelligence Individuelle (Ego Sum), ou
Esprit
79

En terme cosmique, les évolutions dimensionnelles peuvent être


représentées ainsi :

La roue de l’éphémère va et vient, rythmée par le temps qui est un, et qui a
toujours une fin après le commencement et un début après la fin, sans crainte de
se montrer contraire à sa propre loi ; elle glorifie la domination de l’éternel
devenir, dans la philosophie de la vie.

DIEU EST
- Nature intime de la véritable essence de l’esprit revitalisant de la créativité
cosmique.
- ESPRIT PRIMORDIAL, qui émane l’ETINCELLE DIVINE de la Création.
L’Etincelle Divine est l’essence pure des valeurs positives et éternelles.
- INTELLIGENCE CREATRICE qui compénètre, régit et inspire le tout avec des
piliers d’Equilibre et d’Harmonie qui, à travers la Justice, la Paix et l’Amour,
construisent l’éternel devenir, selon les lois suivantes :
1) LOI DE FLUX ET DE REFLUX, selon laquelle les Etincelles Divines sont
contraintes à se précipiter dans la matière, régie par des valeurs
diamétralement opposées à celles de l’esprit. Pour se précipiter,
l’Etincelle a besoin d’un négatif qui puisse s’identifier avec les valeurs
transitoires propres à la matière. Le (+) de l’Etincelle se dédouble en : (+)
mental créateur divin, et (-) âme conditionnée par l’archange Lumière. Le
résultat en est la vie.
2) LOI DE CAUSE A EFFET, produit les contrastes qui assujettissent à la
matière. La cause primaire produit les effets et la nature astrophysique
produit la nature biophysique. La dimension réelle des valeurs négatives
relatives et des valeurs positives absolues, sature l’esprit.

L’équilibre constructif et le sentier de l’harmonie conduisent à la conscience


universelle.
- NATURE COSMIQUE astrophysique, qui s’exprime à travers la création par
l’émanation de l’Etincelle divine : essence vitale vivant dans la béatitude de la
dimension où apparaissent les valeurs positives éternelles du Bien Absolu.

JESUS CHRIST EST


- Instrument conscient de la Trinité expression de l’Esprit Universel.
- Conscience Universelle Christique revêtue de la chair des terrestres.
- Empli des vertus surhumaines de Dieu, aptes à manifester la puissance
créatrice des lois cosmiques, l’Amour inconditionnel qui se trouvant à la base
80

du devenir sans fin de la création, la Sagesse divine volumétrique des qualités


cognitives de Dieu.

Sa fonction est la manifestation de l’amour inconditionnel que la Sagesse Divine


a greffé dans l’âme de l’humanité, à un moment bien précis de son processus
évolutif historico-spirituel , afin que les hommes qui viendront à connaître que le
Dieu Créateur est unique et qu’Il se manifeste à travers tous les frères du
cheminement humain, pourront se nourrir exclusivement du Pain d’Amour, par
la loi de l’Amour, la voie juste et unique qui conduit à Dieu, paix éternelle de
l’Amour.

L’HOMME EST
- Effet manifesté d’une cause surhumaine.
- Entité fugace et périssable dans la loi espace-temps.
- Habitacle « psychisé » de l’âme.
- Il apparait dans la Loi de la Dualité.
- Entité perfectionnée et sensible qui commence le chemin difficile du règne de
la matière, gouvernée par la loi des contraires : banc de preuves nécessaire et
inéluctable qui propose, aux sens et aux sentiments de l’homme, toutes les
matrices contraires à celles qui régissent la dimension de l’esprit. L’homme vit
dans la matière pour faire l’expérience de toutes les valeurs relatives du
négatif, qui sont contraires aux valeurs positives de l’Absolu.
L’homme est le véhicule. L’âme est le moteur. L’esprit est l’enregistreur d’un cycle
des expériences subies dans le règne de la matière. La saturation des expériences
vécues dans la dimension relative, amène à la CONSCIENCE de l’Eternité, dans le
temps fini, pour le devenir de l’éternel moteur immobile qui la contient; de
l’Immensité Solennelle dans les espaces limités, pour la majestueuse architecture
macrocosmique qui le contient; de l’Amour Absolu sur l’amour relatif.
L’évolution des esprits est comme une longue échelle, complexe et articulée, sur
des plans dimensionnels qui s’opposent et s’intègrent tour à tour. Puis vient le
temps où la puissance de l’Esprit Créateur se revêt d’Amour, pour indiquer aux
hommes la voie du Grand Retour.
Ce Grand Retour s’effectue à travers la matière de l’espace-temps; il devra
apparaitre autant de fois qu’il sera nécessaire à l’Etincelle Divine, pour se saturer
de toutes les expériences des plans négatifs, qui lui donneront la conscience de
son existence éternelle, au sein de la Création Infinie.
En vertu des expériences de chaque réincarnation, la manifestation humaine se
sensibilise toujours davantage et devient, progressivement, plus éthérée.

Les sentiers de l’humain se couvrent de fleurs délicates des Prairies Divines, qui
embaument le parfum de la Vie Eternelle ; « l’écoute » des âmes capte la
majestueuse note harmonique d’un Bonheur intense, qui ne connaît point de
larmes.
La Puissance se revêt d’Amour et parle de Justice, pour indiquer la voie de la
Paix. L’homme est tenu de redresser ses sentiers, afin de se mettre dans les
conditions idéales pour d’œuvrer, à l’image et ressemblance de Dieu.
Celui qui utilise le bistouri pour se sectionner lui-même sentira se répandre, au-
dedans de lui, la Piété universelle. Il sera libéré des absorbants prétextes de son
Moi. L’Amour de Dieu fleurira sur ce terrain.
81

L’ A M E
« Sois sensible et fais que ton âme vibre, afin que d’une intelligence radieuse,
tu puisses contempler l’Arche suprême, la grande révélation ».
« L’Ame doit resurgir de la mort et l’esprit doit s’identifier en Dieu ».

« NOTRE CORPS PHYSIQUE EST UNE IMAGE PARFAITE DES STRUCTURES PHYSIQUES ET
ENERGETIQUES DE L’EDIFICE UNIVERSEL, TANDIS QUE NOTRE CONSCIENCE EST, EN VERITE,
L’INTELLIGENCE DIVINE QUI HABITE ET VIVIFIE CET EDIFICE.
L’AME EST UN ETUI DE NATURE HYPER PHYSICO-ENERGETIQUE, LE VRAI CORPS EXTERIEUR
DE L’ESPRIT DIVIN ET ETERNEL.
LE CORPS PHYSIQUE EXTERIEUR EST LA SYNTHESE EVOLUTIVE DES CONSCIENCES INFERIEURS.
L’AME EST LA SINTHESE EVOLUTIVE DE LA COSCIENCE HUMANE.
L’ESPRIT EST DIEU, LA CONSCIENCE SOLAIRE, L’EDIFICATEUR DES VOULOIRS DU HAUT PERE
CREATEUR QUI RESIDE AU CENTRE DE CHAQUE UNIVERS.
L’AME EST LA RESULTANTE EVOLUTIVE DE LA DYNAMIQUE PSYCHIQUE DU MINERAL, DU
VEGETAL ET DE L’ANIMAL ».

« JE VOUS DIS :
NOUS SOMMES UNE MEME CHOSE, A TRAVERS LES SIECLES ET LES MILLENAIRES. CE QUE JE
DIS, ET QUE JE DIRAI, PROVIENT DE LA PROFONDE CONNAISSANCE-UNE.
MAINTENANT, SACHEZ-LE : DANS LA GRANDE VOUTE CELESTE COURENT DES ONDES, ET DES
VIBRATIONS ; CE SONT DES PENSEES ET DES SENTIMENTS QUI ONT UNE VIE PROPRE ET DES
CONNAISSANCE MEILLEURE QUE LE NOTRES.
C’EST POURQUOI JE VOUS DIS : L’AME VOIT, L’AME ENTEND, L’AME EN SAIT PLUS QUE NOUS.
ELLE SAIT CE QU’ELLE ETAIT, CE QU’ELLE EST ET CE QU’ELLE SERA ; L’AME EN SAIT PLUS, CAR
ELLE SE TIENT EN NOUS ET EN-DEHORS DE NOUS, AVEC LES ONDES ET LES VIBRATIONS DE LA
GRANDE VOUTE CELESTE, AVEC LES ŒUVRES DU PASSE, DU PRESENT ET DU FUTUR.
BEAUCOUP DE CHOSES DE LA GRANDE SAGESSE ANTIQUE SONT DEVENUES, EN CES TEMPS-LA,
LES CHOSES ASSOUPIE. IL ADVIENDRA QUE L’AME VIBRERA AVEC L’ARDEUR DU FEU ET SE
METTRA EN MARCHE AU-DELA DE LA VERITE DU TEMPS ET DE L’ESPACE, POUR S’UNIR EN UNE
MEME CHOSE. ALORS, VOUS DIS-JE, L’ILLUMINATION COMPLETE SE PRODUIRA, DANS LA
LUMIERE DIVINE DU GRAND ESPRIT.

DE TELLES CHOSES SE PRODUIRONT ET JE VOUS DIS MEME QUE LE TEMPS EST PROCHE ; JE VOUS
DIS ENCORE CECI : LE FEU SOUFFLERA SA PUISSANCE EN VOUS TOUS, AFIN QUE VOUS VOUS
SENTIEZ A NOUVEAU FRERES ET SŒURS, FILS ET FILLES DU GRAND ESPRIT.

MAINTENANT, JE VAIS VOUS NARRER UN ANTIQUE ENSEIGNEMENT SUR LES QUATRE ANGLES ET
LES QUATRE VOIES QUI SE TROUVENT EN CE MONDE, ET JE VOUS PARLERAI AUSSI DU SENTIER
DES TROIS LUMIERES QUI SE TROUVENT EN-DEHORS DE CE MONDE.
SACHEZ AUSSI QUE LE TEMPS DE L’HOMME, COMME CELUI DU MONDE, EST LIE A LA GRANDE
LOI DU CHEMIN UNIVERSEL ; CETTE LOI AGIT DEPUIS DES TEMPS RECULES, DEPUIS AVANT
ENCORE QUE L’AUREOLE DE L’HOMME NE RECUT LE SOUFFLE DIVIN ET NE PRIT FORME EN CE
MONDE.
CETTE LOI EST REPRESENTEE SUR LA PORTE D’OR DES SEPT MAITRES AU TRES DOUX REGARD,
DANS LE GRAND JARDIN DU REGNE ETERNEL DE L’ESPRIT DE DIEU.
L’IMAGE REVELE LA LOI DES QUATRE ANGLES, AINSI QUE CELLE DES QUATRE VOIES, OPERANT
DANS LES MONDES OU LE TEMPS VEILLE ET OU LES CHOSES CREEES CHANGENT VITE, EN
DONNANT A L'AME DES IDEES ET UN NOUVEAU CHEMIN.
82

LE SENTIER DES TROIS LUMIERES EST UNE CHOSE DIFFERENTE, ET DIFFERENTE AUSSI EST LA
LOI QUE CE SENTIER GOUVERNE ; L’ESPRIT SEUL, PAR CE SENTIER, ACCOMPLIT DE MEILLEURES
ŒUVRES ET DE MEILLEURES REFLEXIONS EN DIFFERENTS MONDES.
SACHEZ QUE, COMME CELUI DU MONDE, LE TEMPS DE L’HOMME EST LIE A LA GRANDE LOI DU
CHEMIN UNIVERSEL. DEPUI DES TEMPS TRES ANCIENS, BIEN AVANT ENCORE QUE L’AUREOLE
DE L’HOMME NE RECOIVE LE SOUFFLE DIVIN ET NE PRENNE FORME EN CE MONDE , CETTE LOI
AGIT.
DANS LE GRANDE JARDIN DU ROYAUM ETERNEL DE L’ESPRIT DE DIEU. DES SEPT MAITRE AU
TRES DOUX REGARDE, CETTE LOI EST RAPPRESENTEE SUR LA PORTE D’OR.
L’IMAGE REVELE LA LOI DES QUATRE ANGLES ET DES QUATRE VOIES QUI ŒUVRE SANS CESSE
DANS LES MONDES OU LE TEMPS VEILLE, OU LES CREATURES CHANGENT DE VIE, DE PENSEES ET
DONNENT UN NUOVEAU CHEMIN A L’AME. IL N’EN VA PAS DE MEME PUOR LE SENTIER DES
TROIS LUMIERES. LA LOI QUI LE REGIT EST DIFFERENTE : EN DES MONDES DEFFERENTS, SEUL,
L’ESPRIT Y ACCOMPLIT DE PLUS GRANDES ŒUVRES ET Y EXPRIME DES PENSEES MEILLEURES.
C’EST LA GRANDE VOIE QUI PERMET A L’HOMME D’EMPRUNTER LE CHEMIN DES SEPT
CONNAISSANCES. CES CONNAISSANCES FONT VACILLER LA MORT QUI SOULEVE LE VOILE
COUVRANT L’AURORE DE VOS AMES.
SOYEZ DONC VIGILANTS ET VEILLEZ, AFIN QUE LA GRANDE AUREOLE DE CE MONDE NE
DEVIENNE PAS TENEBREUSE ET QUE CHAQUE AME NE DEVIENNE LOURDE COMME LE PLOMB
OU HOSTILE COMME LA CECITE.
LA GRANDE AUREOLE DE LA PLANETE EST LA RESULTANTE DES AUREOLES DES NOUVELLES
CHOSES QUI CHEMINENT CONTINUELLEMENT : ELLE EST L’IMMENSE AME-UNE, LA LUMIERE
DANS LES TENEBRES, LA VOIX DANS LE SILENCE, L’AMOUR DANS LA HAINE, LA JOIE DANS LA
DOULEUR ET LA VIE DANS LA MORT. NOUS ETIONS, NOUS SOMMES ET NOUS SERONS UNE
MEME CHOSE SE MOUVANT DANS LE TEMPS EN DIVERSES ŒUVRES ET PAR DES VOIES
DIFFERENTES.
CELUI QUI VIT DANS LE CORPS, DANS L’URNE DE LA MATIERE, AGIT DANS L’ARBRE. L’ARBRE
ŒUVRE POUR TOUS, TOUS ŒUVRENT POUR L’ARBRE. L’AME ET LE CORPS SONT UNE MEME
CHOSE L’UNE POUR L’AUTRE.
NOUS AGISSONS, EXISTONS ET TRANSFORMONS POUR QUE D’AUTRES AGISSENT, EXISTENT ET
TRANSFORMENT.
TOUT EST LIE COMME UNE INTERMINABLE CHAINE ET PERSONNE NE REUSSIRA JAMAIS A FUIR
LE VOULOIR QUI DEFILE DANS LE TEMPS.
LA TERRE VIT DANS UNE DIMENSION MATERIELLE TEMPORAIRE, AINSI QUE L’HOMME QU’ELLE
HEBERGE ; MAIS AUJOURD’HUI ENCORE, IL NE CONNAIT PAS SON VERITABLE AMOUR, NI LE
VRAI SERVICE QU’ELLE LUI REND EN FECONDANT ET EN DONNANT LA VIE A MILLE ET MILLE
FORMES, AINSI QU’A MILLE ET MILLE SUBSTANCES, PAR LA LUMIERE CREATRICE DU PERE
SOLEIL ET POUR LE BONHEUR DE L’ETRE MACROCOSMIQUE.
QUEL RAPPORT Y A-T-IL ENTRE L’HOMME, L’AME ET L’ESPRIT SOLAIRE ?
LE SAVOIR SIGNIFIE POSSEDER LA VRAIE CLAIRVOYANCE DE L’ESPRIT, ILLUMINEE PAR
L’AMOUR COSMIQUE UNIVERSELLE.

L’AME : CIRCUIT DESTINE A MANIFESTER LES VALEURS DE « L’ENERGIE SUBSTANTIELLE ».


RESERVOIR DESTINE A CONTENIR LES VALEURS QUE L’HOMME ACQUIERT AU COURS DE SES
EXPERIENCES DANS LA VIE.
CONSCIENCE : INSTRUMENT DE MESURE DES VIBRATIONS QUI S’AFFINENT PEU A PEU DANS
L’AME. PONT ENTRE LES VALEURS NEGATIVES – ET LES VALEURS ABSOLUES +.
LA CONSCIENCE EVOLUE TOUJOURS PLUS, EN VERTU DES LOIS FONDAMENTALES DE LA
CREATION : CELLE DE LA RENAISSANCE ET CELLE DE CAUSE A EFFET.
EN VIOLANT LES LOIS, ON EN SUBIT LES EFFETS.
83

L’HOMME EST LE VEHICULE MATERIEL DE L’ESPRIT ET LE TRANSFORMATEUR EVOLUTIF DE LA


CONSCIENCE.

« L’ECOLE DE L’ESPRIT »
PLAN PHYSIQUE (DES SENS) SENSORIEL.
PLAN ASTRAL EMOTIONNEL.
PLAN SPIRITUEL CONTEMPLATIF.
L’EXISTENCE, SUR LE PLAN EMOTIONNEL-ASTRAL-SPIRITUEL, PEUT ETRE HEUREUSE OU
MALHEUREUSE, SELON LES EXPERIENCES FAITES SUR LE PLAN SENSORIEL. CELUI QUI A HAI
SUBIRA LES EMOTIONS DE LA HAINE SUR LE PLAN ASTRAL, JUSQU’AU MOMENT OU SON ESPRIT
AURA LA POSSIBILITE DE SE REINCARNER SUR LE PLAN SENSORIEL, AVEC LE CHOIX PRECIS DE
VIVRE ET D’EXPERIMENTER UNE INTENSE MISSION D’AMOUR.
EN SE REINCARNANT, L’ESPRIT ABANDONNE LE VIEIL ASTRAL, QUI DEVIENT UNE EXISTENCE
PARALLELE LE VISITANT SOUVENT, MAIS QUI NE LE CONDITIONNE PAS DANS SON NOUVEAU
PROCESSUS EXPERIMENTAL-EVOLUTIF. LORSQUE VOUS VOUS REVEILLEZ, L’ESPRIT RENTRE
DANS SON TEMPLE MATERIEL-SENSITIF. LORSQUE VOUS DORMEZ, L’ESPRIT EST LIBRE, DANS
SA VRAIE PATRIE, DANS LE TEMPLE DU GRAND ESPRIT, IMMATERIEL, EMOTIONNEL ET
CONTEMPLATIF, OU IL N’EXISTE NI TEMPS, NI ESPACE. LA VIE MATERIELLE SENSITIVE INSTRUIT
LA VIE IMMATERIELLE EMOTIVE. C’EST UNE ECOLE, UNE METHODE D’ENSEIGNEMENT QUI
POUSSE TOUTES LES CHOSES CREEES A EVOLUER ET A EN INFORMER LE GRAND COSMOS.
C’EST UNE GENETIQUE COSMOLOGIQUE TENDANT TOUJOURS A REALISER L’EQUILIBRE
ENTRE LE DUALISME RELATIF-ABSOLU ET MATIERE-ESPRIT. LES EXIGENCES DES PETITES
CHOSES NE SONT PAS DISSEMBLABLES DES EXIGENCES DES GRANDES CHOSES. LE MICRO ET LE
MACRO SE COMPENETRENT MUTUELLEMENT POUR REALISER LE DEVENIR CONTINUEL DE
L’ETRE ETERNEL QU’ILS CONTIENNENT. LES ENSEIGNEMENTS ET LA VERITE NE SONT PAS DES
PHILOSOPHIES ABSTRAITES, TELS QUE L’HOMME RELATIF VOUDRAIT LES COMPRENDRE. LEUR
LOGIQUE DOIT ETRE INTERPRETEE.

Poimandres explique (par l’intermédiaire d’Adoniesis, l’Homme-Dieu)


Il a été dit :
L’homme est la résultante de trois valeurs dimensionnelles, différentes l’une de
l’autre, bien qu’agissant ensemble.
1) L’Esprit (Intelligence) – l’homme réel, éternel et immuable.
2) La Pneuma ou âme (dynamisme vital changeant), Astrale.
3) Le Corps matériel (instrument changeant, coordonné par le dynamisme vital ou
psyché, lié à la dimension espace-temps).

1) L’Esprit (Intelligence individuelle) découle de l’Intelligence ou Esprit Créateur


du Cosmos. Il est immortel et immuable. Il coordonne, instruit, détermine et
produit le processus opérationnel de l’Astral, la Pneuma ou Ame, avec laquelle il
est toujours en contact, et dont il est inséparable durant son cycle expérimental
et opérationnel, dans les dimensions espace-temps.
2) La Pneuma ou Ame (dynamisme astral vital), provient de la Lumière créée par
l’Esprit Créateur du cosmos ou macro-être.
Elle est changeante et immortelle. Elle coordonne et instruit les structures des
édifices physico-matériels ; elle détermine la vitalité (Animisme) et les services
nécessaires à l’intelligence (esprit), pour le déroulement de l’activité
indispensable au devenir continuel du cosmos, ou être macro-etre, et à sa
cosmo-économie ou évolution de l’être macroco-etre.
3) Le Corps Matériel (instrument changeant) découle de la lumière astrale, à
laquelle il est étroitement lié et dont dépendent son dynamisme et sa vitalité. Il
84

mute seulement lorsque la lumière astrale s’en détache définitivement, lorsque


le but est atteint par l’expérimentation de l’esprit.
C’est une synthèse de l’œuvre et de la collaboration des trois aspects changeants
et immuables, mais toujours éternels, du manifesté et du créé.
L’image de l’homme, sous ces trois aspects, ressemble à l’être macrocosmique,
composé des valeurs opérationnelles des sept dimensions, et structuré par 150
billions d’univers. Et il y a tellement d’êtres macrocosmiques. Cela vous a été dit !
Vous, fils de la Terre, vous êtes les enzymes d’une de ses cellules macrocosmiques.
Tout est changeant et éternel. L’esprit est éternel et immuable ».
« L’AME EST LA RESULTANTE EVOLUTIVE DE LA DYNAMIQUE PSYCHIQUE DES TROIS REGNES
INFERIEURS : MINERAL, VEGETAL ET ANIMAL, C’EST-A-DIRE DES ELEMENTS ET DES REGNES
PLANETAIRES.
LES ANIMOSITES PLANETAIRES SONT TRANSFORMEES A TRAVERS L’HOMME, DONT L’AME EST
LA SYNTHESE EVOLUTIVE DE SA PROPRE CONSCIENCE, LA GENETIQUE QUI, DANS LE CORPS
HUMAIN, EDIFIE L’ACTIVITE INTELLECTUELLE ; ELLE MET EN ACTION UNE VIE NOUVELLE, DES
QUATRE VOIES AUX TROIS VOIES, EN RENAISSANT PAR LA MORT.
LA GRANDE AUREOLE DE LA PLANETE RESULTE DES AUREOLES HUMAINES. L’ENERGIE
COSMIQUE EST L’AME ETERNELLE DE LA CREATION.
RACINE DES RELIGIONS, LA REVELATION EST L’HARMONIE DE L’AME HUMAINE, QUI AGIT
CONTINUELLEMENT AVEC LA PENSEE INTIME DE LA CREATION. AU SEUIL DE LA GNOSE, L’AME
EST SOBRE, BONNE, REVEILLEE DE SON DELIRE, LES YEUX FIXES VERS DIEU.
LA PERCEPTION SE TROUVE DANS LA BOUCHE DE L’AME.
LE MAITRE DE L’ESPRIT, AVEC SA LUMIERE DE SAGESSE ET DE CONNAISSANCE, FAIT VIBRER
L’AME, QUI POSSEDE LES MEMES DONS QUE L’ESPRIT.
IL FAUDRAIT OUVRIR LES PORTES DES AMES, POUR ETABLIR L’UNITE DE LA VIE EN TOUS LES
ETRES. POUR CELA, IL FAUT AVOIR, EN L’AME, UN AMOUR PUR POUR LA CREATION,
IL FAUT SE REVEILLER ET S’EXERCER A L’INTUITION, QUI EST LA FACULTE LA PLUS PROFONDE
DE L’ESPRIT, LA PLUS HAUTE EVOLUTION DE LA CONSCIENCE PLANETAIRE.
JE DIS EN VERITE : LES SENS QUE LA MATIERE DONNE A L’HOMME SONT AU NOMBRE DE
QUATRE, TANDIS QU’IL Y A UN SEUL SENS DE L’ESPRIT ».
JE DIS ENCORE, EN VERITE, QU’IL Y A DEUX AUTRES SENS DE L’ESPRIT, LE SIXIEME ET LE
SEPTIEME.
LE SIXIEME, QUE L’HOMME A L’HABITUDE D’INTERPRETER COMME PHENOMENE PSYCHIQUE,
EST LE PERE DIVIN DES YEUX ; IL VOIT LES CHOSES QUI SE TROUVENT AU-DELA, LORSQU’IL
UTILISE DES REGARDS PARTICULIERS. IL VOIT L’INCONNU DANS LE TEMPS DES TEMPS ET FAIT
PARTICIPER L’ETRE AUX CHOSES PASSEES ET FUTURES.
LE SEPTIEME SENS, BIEN QU’AU-DELA DU SIXIEME, EST A LA LIMITE ENTRE L’ESPRIT TRES PUR
ET LE SIXIEME SENS. IL EST INCONNU DES MASSES ; SON ŒUVRE SE MANIFESTE EN CEUX QUI
SONT MAITRES ABSOLUS DU SIXIEME SENS.
JE DIS ENCORE : QUE CE NE SOIT DONC PAS LE TEMPS, MAIS PLUTOT CE SENS, QUI DONNE A
L’HOMME UNE PARTIE DES GRANDES CONNAISSANCES UNIVERSELLES.

4+3=7 : 4 SENS MATERIELS COMMUNS + LE 5 e SENS, RAISON-MATERIELLE-SPIRITUELLE. LE


SIXIEME SENS N’EST AUTRE QUE LA RAISON UNIQUEMENT SPIRITUELLE, TANDIS QUE LE
SEPTIEME SENS N’EST AUTRE QUE LA RAISON DIVINE ».

« SOYEZ SIMPLES ET PURS DE CŒUR, AFIN D’ETRE ACCEPTES PAR LES FORCES INVISIBLES, QUI
VOUS POUSSERONT VERS UN DESTIN MEILLEUR ».
85

Depuis l’évolution animique humaine, la conclusion des expériences vécues se transfère, en


tant que mémoire, sur la personnalité astrale, qui reste, pour l’éternité, une vie parallèle
passée.
Chaque expérience vécue reste, naturellement, dans la mémoire des éléments, dans le cycle
créateur du retour. L’évolution animique augmente, dans ce flux ; elle est reliée à la Lumière
Créatrice et à l’Esprit Créateur; il y a donc collaboration entre phases expérimentales et
mémoire cosmique.
« LA SCIENCE TERRESTRE EST EN TRAIN DE COMMETTRE DES DELITS ANIMIQUES-SPIRITUELS.
MUTILER UN CORPS AVANT QUE N’AIT LIEU LE REDIMENSIONNEMENT DU TROISIEME JOUR
SIGNIFIE DISSOUDRE DE MANIERE COERCITIVE LES LIENS PSYCHO-PHYSIQUES QUI SUBSISTENT
SUR LES PLANS DIMENSIONNELS, CHOSE IGNOREE ENCORE AUJOURD’HUI PAR LA SCIENCE
TERRESTRE.
RETIRER UN ORGANE VITAL AVANT LE TROISIEME JOUR PROCURE UN IRREPARABLE
DOMMAGE AU TREPASSE ; IL EST AINSI PRIVE DE LA NECESSITE INDISPENSABLE DE
COMPRENDRE L’EXPERIENCE ET DE LA TRANSFERER SUR SON PLAN ANIMIQUE SPIRITUEL,
OU RESIDENT TOUTES LES AUTRES EXPERIENCES VECUES.
MAIS LA SCIENCE DE CETTE PLANETE, IGNORANT CETTE LOI IMMUABLE – CONFIRMEE PAR LE
GENIE UNIVERSEL JESUS-CHRIST – SE LAISSE BERCER PAR L’ILLUSION QU’UN TEL ART NE
PROVOQUE AUCUN DOMMAGE ET QUE SA PRATIQUE PRODUIT DU BENEFICE.
J’AFFIRME QUE CET ART EST D’UNE GRAVITE IRREPARABLE ET QU’IL AUTORISE LE PLUS
TERRIBLE DES DELITS QUE L’HOMME N’AIT JAMAIS ACCOMPLI !
LA DIRECTION QU’ENTREPREND LA SCIENCE MEDICALE TERRESTRE, POUR VAINCRE LES
ANOMALIES DU MUSCLE CARDIAQUE ET DES AUTRES ORGANES VITAUX, DEBILITES PAR DES
ACTES NEGATIFS, EST ERRONEE ET LOURDE DE RETORSIONS.
TANT QUE VOUS N’EVITEREZ PAS DE MINER L’HARMONIE DES ELEMENTS INSTRUISANT LES
STRUCTURES ENERGETIQUES DE LA FORCE VITALE, VOUS NE POURREZ, NI NE POURRONS
NOUS-MÊMES, RESOUDRE LA TRES DOULOUREUSE QUESTION DE VOS MAUX PHYSIQUES ET
PSYCHIQUES.
BEAUCOUP DE TERRESTRES SE DEMANDENT POURQUOI NOUS N’INTERVENONS PAS, DE
MANIERE DRASTIQUE, POUR CHANGER CES SITUATIONS NEGATIVES, QUI AFFLIGENT VOTRE
NATURE HUMAINE.
JE REPONDS QUE C’EST VOTRE OBSTINATION QUI NOUS EN EMPECHE, CAR VOUS NE
REFUSER DE CREER LES CONDITIONS REQUISES.
VOTRE SCIENCE CROIT RESOUDRE TOUT, EN MANIPULANT LA MATIERE, EN DELAISSANT LES
VALEURS POSITIVES ETERNELLES, QUI SONT PRESENTES ET INVISIBLES DANS CETTE MATIERE ;
ELLES GOUVERNENT POURTANT L’HARMONIE STRUCTURELLE DE TOUS LES COMPOSANTS
QUI SONT MANIFESTES SUR LES PLANS DIMENSIONNELS PHYSIQUES ET SUR CEUX, SUPERIEURS,
ANIMIQUES-SPIRITUELS. L’UNE DE CES VALEURS POSITIVES ETERNELLES EST LA LOI DU REJET
OU, MIEUX, DE L’INCOMPATIBILITE DE CARACTERE INHERENT AUX STRUCTURES
ENERGETIQUES D’UN ORGANE, PAR RAPPORT A UN AUTRE.
C’EST UNE LOI QUI DETERMINE ET AGIT ; VOTRE SCIENCE LA PRESSANT ET VOUDRAIT
SOUVENT EN CHANGER LA DETERMINATION QUI, QUOIQUE TEMPORAIREMENT ENTRAVEE,
RESTE LATENTE ET PROMPTE A REAGIR AU PLUS PETIT DESEQUILIBRE TRAUMATIQUE DE
L’ACTIVITE PSYCHIQUE.
JE CONFIRME QUE LES TRANSPLANTATIONS SONT DES DELITS TERRIBLES DONT LES
CONSEQUENCES SONT TRES GRAVES.
JE VOUS AI DIT CE QUE J’AVAIS A VOUS DIRE ».
(ADONIESIS)
86

IL Y A LONGTEMPS, PAR L’INTERMEDIAIRE D’UN DE SES MESSAGERS VIVANT SUR LA TERRE, UN


« GENIE COSMIQUE » COMMUNIQUA SON JUGEMENT SAVANT SUR LES TRANSPLANTATIONS
D’ORGANES. MOI, HOARA, SCIENTIFIQUE EXTRATERRESTRE EN BIOLOGIE ET GENETIQUE,
FAISANT PARTIE DE L’ASTRONEF CRISTAL-BELL, EN MISSION SUR VOTRE PLANETE, J’AJOUTE :
A LA MORT, L’ENTITE NE QUITTE PAS SON CORPS AVANT TROIS JOURS.
RETIRER UN ORGANE AVANT QUE CE TEMPS NE SOIT ECOULE SIGNIFIE « ASSASSINAT ! »
L’ENCEPHALOGRAMME, MEME S’IL EST PLAT, POUR UTILISER VOTRE TERME, PEUT NE PAS
SIGNIFIER LA MORT. IL Y A EU ET IL Y AURA DES CAS DE MORT APPARENTE ET DE
REACTIVATION INSOUPCONNEE DES FONCTIONS CEREBRALES, AVEC LE RETOUR TOTAL DE
LA VIE ET DE LA CONSCIENCE. IL EST CERTAIN QUE L’ETRE PHYSIQUE PEUT ETRE CONSIDERE
COMME MORT APRES LE TROISIEME JOUR, MAIS PAS AVANT.
IL EST EGALEMENT VRAI QUE, TOUT DE SUITE APRES LE TRAUMATISME ET DONC
L’APLATISSEMENT DES FONCTIONS CEREBRALES, LA SENSIBILITE RESTE INTACTE : L’ENTITE
ASTRALE (SPIRITUELLE) ETANT ENCORE PRESENTE, AVEC TOUS LES ATTRIBUTS INHERENTS A
SA DIMENSION.
IMMEDIATEMENT APRES SON TREPAS, L’ETRE CONSERVE PLEINEMENT UNE CAPACITE
CONTEMPLATIVE EXCEPTIONNELLE, ET IL EST CAPABLE DE VOIR, D’ENTENDRE, MEME S’IL NE
SE SERT PAS DE MOYENS DEMONSTRATIFS PHYSIQUES. LE TEMPS QUI LUI EST NECESSAIRE
POUR QUITTER SON HABITACLE DEVENU INUTILISABLE EST DE TROIS JOURS. PRELEVER UN
OU PLUSIEURS ORGANES AVANT CE LAPS DE TEMPS SIGNIFIE TUER UNE SECONDE FOIS !
(HOARA)

SACHEZ QUE L’ENERGIE VITALE RESIDE DANS LE SANG ET QUE LES CELLULES DE VOTRE
CORPS SONT MAINTENUES EN VIBRATION, SOIT EN VIE, PAR LA CHARGE D’ENERGIE QUE,
JUSTEMENT, LE SANG DISTRIBUE, A TRAVERS LES INNOMBRABLES CONDUITS, OU VAISSEAUX
CAPILLAIRES, COMME VOUS LES APPELEZ.
N’OUBLIEZ PAS QUE VOTRE CORPS EST UN UNIVERS EN MINIATURE ET QUE SES FONCTIONS
REFLETENT LES GRANDES LOIS QUI AGISSENT SUR LE DEVELOPPEMENT DE L’UNIVERS. LA
FORCE QUI VOUS DONNE LA VIE EST LA MEME QUE CELLE QUI DONNE LA VIE A L’UNIVERS.
« IL NE FAUT PAS MINER L’ACTION HARMONIEUSE DES ELEMENTS DE BASE, QUI SONT A
L’ALPHA DE NOTRE VIE ET QUI SONT L’ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE L’HARMONIE
CREATRICE.
L’AME EST LA SOMME DES EXPERIENCES PROPOSANT UNE LENTE EVOLUTION DE LA VIE, AU
MOYEN D’UNE LOI INHERENTE A L’ORDRE EVOLUTIF DE L’ETRE EXTERIEUR HOMME, IMAGE
VIVANTE ET AGISSANTE DE DIEU.
LE MAL TUE LES NOBLES SENTIMENTS DE L’AME, EN ASCENSION EVOLUTIVE. L’AME DOIT
S’EN REPENTIR.
LA PREDOMINANCE D’ETATS EMOTIONNELS SENSITIFS, PERSONNELS OU D’AMBIANCE,
CAUSES PAR DES VOLONTES DISTRAYANTES OU D’ASSOUPISSEMENT, NE PERMET PAS AUX
DIMENSIONS SUPERIEURES ANIMIQUES DE SE DEVELOPPER OU DE VIVRE LEURS PROPRES
CARACTERISTIQUES GRACE A UN REVEIL PSYCHIQUE. »
QUANT A CEUX QUI NAISSENT PRIVES D’INTELLIGENCE, OU QUI LE DEVIENNENT, LEUR AME
EST UN INSTRUMENT DE JUSTICE.

VOUS TOMBEREZ DANS UN GRAND CHAUDRON DE FEU SI VOUS NE TROUVEZ PAS LE MOYEN
DE FREINER VOTRE GRANDE ENVIE DE DEFORMER L’AME DES CORPS PURS.

LA MORT, OU LE RETOUR DANS LA MATIERE


LA VIE PHYSIQUE EST LA MORT TEMPORAIRE DE L’ENTITE ASTRALE ; C’EST LA PERTE DE LA
CONNAISSANCE COSMIQUE ; C’EST UN CONDITIONNEMENT QUI PEUT ETRE RESOLU AU
87

MOYEN D’UNE SERIE D’EXPERIENCES, APTES A REALISER, DANS LA MORT, LES VALEURS
ETERNELLES DE LA VERITE, SOUS SON DOUBLE ASPECT DU DEVENIR CONTINUEL.
NORMALEMENT, LA MORT PROGRAMMEE, OU PAR MISSION, EST ACCOMPAGNEE PAR LA VIVE
SENSATION DE CE QU’ELLE EST REELLEMENT, DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE, OU HORS
DU TEMPS ET DE L’ESPACE.
L’ENTITE CONSERVE LES VALEURS DE CE QU’ELLE A ETE ET DE CE QU’ELLE EST, CONSCIENTE
D’ETRE DANS LE MONDE, MAIS NON DU MONDE.
IL N’EN VA PAS DE MEME POUR LA MORT KARMIQUE OU DE PURGATOIRE. L’OBSCURITE EST
EPAISSE ET SANS CONSOLATION, DEPOURVUE DE LUMIERE INTERIEURE. CEPENDANT LA
GRACE EST TOUJOURS VIVE ET PEUT ETRE ATTIREE PAR UN ACTE DE SINCÈRE ET SAINT
REPENTIR, PAR CELUI QUI EST PRET A LA RECEVOIR.
« LAISSEZ LES MORTS ENTERRER LEURS MORTS ». UNE VERITE QUE PEU COMPRENNENT.

PROPHETIE SUR LA SECONDE MORT


TOUT SERA PURIFIE ET TOUT RENAITRA A UNE NOUVELLE VIE. LE MAL SERA VAINCU ET SES
PARTISANS SERONT ENFERMES ET LIES A UN GRUMEAU DE MATIERE PRIMITIVE, DANS UN
MONDE DENSE, OU ILS RECOMMENCERONT LES EXPERIENCES NECESSAIRES, AFIN D’ASPIRER A
REJOINDRE LE POINT ASCENSIONNEL, LE REVEIL DE LA SECONDE MORT.
AINSI EN EST-IL ECRIT POUR L’ARBRE DE VIE DE CETTE PLANETE.
C’EST LA LOI. TOUTE CHOSE DOIT S’ELEVER SUR LES AILES DE LA DOULEUR ET SUR
L’EPREUVE DE LA CONNAISSANCE. C’EST LA LOI, MON ENFANT, LA LOI DE L’EVOLUTION. LES
MONDES MATERIELS-SENSIBLES EXISTENT POUR CELA, POUR EDIFIER LA CONSCIENCE ET LE
REVEIL DE L’ESPRIT, DESIREUX DE VIVRE LES EXPERIENCES DU BIEN ET DU MAL, DE L’AMOUR
ET DE LA HAINE, DES TENEBRES ET DE LA LUMIERE, AINSI QUE DE LA MORT ET DE LA VIE.
C’EST PAR CE SENTIER QUE L’ESPRIT PRODUIT LA FORCE CONSCIENTE D’UNE ŒUVRE
LABORIEUSE, AFIN QUE TOUTES LES CHOSES CREEES REDEVIENNENT CONSCIENTES DE L’IDEE
CREATRICE, DE L’ORIGINE ET DU PENSANT-MANIFESTANT.
LORSQUE L’ESPRIT SE COMPLAIT A DORMIR, DANS LES MEANDRES TORTUEUX DU MAL, LA
MATIERE L’ENCHAINE, ET LE DRAGON DES VICES LE TORTURE.
LA VOIE DE L’ASCESE EST DOULOUREUSE. S’IL EST VRAI QUE L’ASCESE EST SOUFFRANCE, CELA
N’EST PAS IMPUTABLE AU CREATEUR, MAIS AU MAUVAIS USAGE DE LA CONNAISSANCE
HUMAINE ET AU VICE DE LA DESOBEISSANCE AUX LOIS QUI REGISSENT LE DEVENIR
REGULIER DE LA CREATION. LORSQUE L’HOMME CHOISIT LA HAINE, IL LUI MANQUE
L’AMOUR ET C’EST ALORS QUE LA SOUFFRANCE DEVIENT INEVITABLE, JUSQU'A CE QU’IL
COMPRENNE SON COMPLEMENTAIRE POSITIF.
LA LUMIERE CHRISTIQUE A APPORTE LA VERITE AU MONDE PAR UNE ASCESE HEUREUSE ET LA
LOI DE LA CONNAISSANCE REELLE A ETE DONNEE AUX HOMMES.
SI L’HOMME A PREFERE LE MAL, IL EST INEVITABLE QUE LA JUSTICE SE PLACE AVANT
L’AMOUR, AFIN QUE, DOULOUREUSEMENT, IL SOIT REPRIS ET REVEILLE POUR LE BIEN.
88

L’ A S T R A L
« Quand le verbe se fait parole, la parole devient la lymphe
qui nourrit l’esprit, l’âme et le cœur de vérité divine ».

LES 12 ARCHETYPES, OU MAITRES DES 12 TRIBUS, PORTEURS ET ELABORATEURS DES


GENETIQUES DE LA FECONDATION DE LA TERRE, ONT ETE PROJETES PAR DES ARCHETYPES
SUPERIEURS DES 12 CONSTELLATIONS, OU COORDINATEURS UNIVERSELS.
« LE SUPREME EST L’ARCHETYPE DE L’HOMME !
LE GENIE SOLAIRE, LE PERE DE TOUTES LES CHOSES CREEES DANS LA FORME ET DANS LA
SUBSTANCE. LE SEIGNEUR DU SYSTEME, QUI DETERMINE LA CROISSANCE DE LA MACRO
MOLECULE COSMIQUE. SEIGNEUR, DIEU ! COMME L’APPELA ABRAHAM.
CHAQUE FORME ET CHAQUE SUBSTANCE A SON « ARCHETYPE ».
L’HOMME EST A SON IMAGE ET RESSEMBLANCE.
L’ARCHETYPE EST LE PERE D’UNE MULTITUDE, C’EST L’ETRE-LUMIERE QUI VOUS A GENERES.
IL EST LE PERE DE VOTRE ETRE ETERNEL. L’ETRE-LUMIERE A UNE GRANDE MULTITUDE
D’ENFANTS MALES ET FEMELLES. ILS SONT TOUS A LUI, PUISQUE NES DE LUI ET VIVANT POUR
LUI, POUR SA JOIE D’ETRE, DE SERVIR ET D’AIMER LA SUPREME LUMIERE DE TOUTE LA
CREATION.
L’ETRE-LUMIERE EST LE PREMIER, LA GRAINE ET L’ARBRE ; VOUS ETES SES FRUITS ET LES
GRAINES DE SA SEMENCE.
IL EST VOTRE BUT, IL VOUS A GENERES, VOUS RETOURNEREZ A LUI, CAR VOUS ETES LES FILS
ET LES FILLES DE L’AMOUR DE SA SPLENDEUR CREATRICE.
L’ETRE-LUMIERE EST LA MATRICE DE TOUS VOS ESPRITS ».

LES CORPS SPIRITUELS ET LES ARCHETYPES


LES GENIES SOLAIRES CONCOIVENT ET DONNENT LE JOUR AUX FORMES ARCHETYPES. « CE
QUI EST NE DE L’ESPRIT EST ESPRIT ET CE QUI EST NE DE LA CHAIR EST CHAIR ».
LES CORPS SOLIDES, INSTRUMENTS PHYSIQUES, SONT FONCTIONS DES CORPS SPIRITUELS -
DYNAMIQUES – INTELLECTUELS.
LES CORPS SOLIDES, INSTRUMENTS PHYSIQUES, SONT CONCUS ET VOIENT LE JOUR SUR
TERRE. SUR LES ASTRES. LES GENIES SOLAIRES CONCOIVENT ET DONNENT LE JOUR AUX
CORPS SPIRITUELS.
SUR LA TERRE ET DANS LES DIMENSIONS SEMBLABLES, LES CORPS SOLIDES SONT
INDISPENSABLES AUX CORPS SPIRITUELS, POUR POUVOIR EXISTER ET AGIR DANS LA
DIMENSION MATERIELLE. MAIS PAS TOUS ! CERTAINS CORPS PHYSIQUES SERVENT A DES
CORPS SPIRITUELS QUI ONT UNE IDENTITE SEMBLABLE A DIEU. SEUL L’HOMME EST
L’HABITACLE IDOINE POUR SERVIR A UN CORPS SPIRITUEL CONCU ET NE D’UN GENIE
SOLAIRE, EMETTANT DES FORMES-ARCHETYPES DE L’ESPECE HUMAINE.
LES GENIES SOLAIRES, LES CHERUBINS, LES SERAPHINS ET LES TRONES SONT LIES AUX VALEURS
DES INNOMBRABLES LOGOS DONT ILS PROVIENNENT, AVEC LEURS CARACTERISTIQUES
ASTRALES DIFFERENTES.
ILS SONT LES COORDONNATEURS ENTRE LES FORCES CREATRICES ET LES FORCES CREE.
EN L’ATOME D’HYDROGENE SE TROUVE LE CODE PRIMAIRE ET CAUSAL DE LA LUMIERE
CREATRICE.
LE DYNAMISME QUI INFORME ET STRUCTURE L’ATOME D’HYDROGENE EST L’ESPRIT DU
COSMOS VISIBLE, DETERMINANT L’ESPACE-TEMPS.
L’ATOME D’HYDROGENE EST LA FORCE OMNIPRESENTE DU DEVENIR CONTINUEL DES
CHOSES. IL EST LA CAUSE DE L’OMNISCIENCE DE L’ESPRIT CREATEUR, QUI RESIDE EN LUI
AVEC PUISSANCE ET GLOIRE. SI VOUS CONTRAIGNEZ SON EQUILIBRE, L’ESPRIT CREATEUR
DEVIENT ESPRIT DESAGREGEANT ET NON CREATEUR. L’ESPRIT CREATEUR RESIDE EN HELIOS.
89

Adoniésis
Archétype solaire du nouvel enzyme terrestre,
destiné à gouverner le nouveau Ciel et la nouvelle Terre
LES «NOBLES CREATEURS DES ARCHETYPES DU COSMOS » SONT DES ENTITES ASTRALES,
INSTRUMENTS CONSCIENTS DE LA FORCE OMNI CREATRICE. ILS SONT NOS GUIDES,
INFAILLIBLES EXECUTANTS DE LA LOI QUI SOUTIENT ET GOUVERNE LE DEVENIR CONTINUEL
DE L’UNIVERS ET DE TOUT LE MANIFESTE.
NOUS SOMMES UNE SEULE CHOSE AVEC CETTE VOLONTE OMNIPOTENTE QUI, EN PLUS D’ETRE
DISPENSATRICE D’AMOUR ET DE LUMIERE VIVIFIANTE, EST AUSSI UNE DYNAMIQUE QUI
EQUILIBRE TOUS LES INSTINCTS PROPOSES PAR LES DIFFERENTES DIMENSIONS, SUR LES PLANS
D’EXPERIMENTATION EXISTENTIELS.
NOTRE SCIENCE ET NOTRE SAGESSE PROVIENNENT DE NOTRE VOLONTE DE POSSEDER, A
TOUT PRIX, AVEC UNE RESPONSABILITE DEVOTE, INFLEXIBLE ET INCORRUPTIBLE, LES
ARCANES SECRETS DES HAUTES CONNAISSANCES ; ELLES DOMINENT LES PREMIERS ELEMENTS
QUI CONSTITUENT LES ACTES CREATIFS ET LEURS FORCES RELATIVES, ANTI-DEGENERATIVES,
AINSI QUE TOUS LES AUTRES DYNAMISMES QUI STRUCTURENT LES NOMBREUSES LIGNES
AGREGATIVES DES SUBSTANCES ATOMIQUES ET SUBATOMIQUES, DONT SE SERT LA FORCE
OMNI CREATRICE ET SES « CHERUBINS, SERAPHINS ET TRONES », TRIPLE ASPECT DE
L’EXPRESSION CREATRICE MAXIMALE DE L’INTELLIGENCE COSMIQUE. (ALI)

LA LUMIERE DU SOLEIL EST LE PLAN CHRISTIQUE OU EMANATION DE DIEU, QUI EST LA


VOLONTE CREATRICE SUPREME.
LES CAUSES PRIMAIRES DE LA CREATION ET DES LOIS INVIOLABLES QUI INSTRUISENT LA
REELLE NATURE DU COSMOS ET DE SON ETERNEL DEVENIR, SONT PUISEES DANS LES
ENERGIES ASTRALES.
LE PLAN ASTRAL-EMOTIONNEL PEUT COMPENETRER LE PLAN PHYSICO-SENSORIEL, ET NON
LE CONTRAIRE, ET PAS SANS LE CONSENTEMENT DE L’EGO SUPERIEUR, QUI RESIDE SUR LE
PLAN SPIRITUEL-CONTEMPLATIF.
L’INTELLIGENCE ASTRALE CONCOIT ET CONSTRUIT LE VEHICULE PHYSIQUE TRANSITOIRE.
LA DEITE NAIT DE L’ASTRAL.
90

LES ETRES HYDRO GENAUX, OU GENIES SOLAIRES, SONT LES CREATEURS DE L’IDEE DIVINE.
CHAQUE FACTEUR ESSENTIEL A SON PROPRE ESPRIT GOUVERNEUR.
CE MONDE ENERGETIQUE EST CONSTRUCTEUR D’IMAGES.
SA REALITE EST LE REVE ; UNE PROJECTION DU SOI, QUI A ETE REVEE, ET QUI AGIT SUR LE
PLAN MATERIEL, JUSQU'A L’ATMOSPHERE TERRESTRE.
LES REVES SONT LIES AUX ATTRACTIONS-REPULSIONS. ON VA DE PREFERENCE LA OU ON A
VECU DES EXPERIENCES POSITIVES.
ON PEUT JOUER AVEC SOI-MEME POUR DECOUVRIR LES VIES PASSEES.
L’ESPRIT PEUT REVIVRE LES SOUVENIRS EN REVE, A TRAVERS L’EMOTION ASTRALE.
LES REFLEXES LES PLUS VIOLENTS APPORTENT L’EMOTIVITE AU CORPS PHYSIQUE. DANS
L’ASTRAL, ALIMENTE PAR L’ENERGIE QUI EST SUBLIMEE A TRAVERS LA VOIE EVOLUTIVE
BINAIRE VIE-MORT ET MORT-VIE, LA MORT N’EXISTE PAS, NI LES VALEURS ESPACE-TEMPS.

« VOUS DEVRIEZ DEJA LE SAVOIR !


LA SOURCE DE LA LUMIERE, ET PAS SEULEMENT DE LA LUMIERE, EST LE SOLEIL, COMME
VOUS, TERRESTRES, LE NOMMEZ.
IL N’EXISTE AUCUNE AUTRE SOURCE CAPABLE DE GENERER ET DE REGENERER LA VIE DANS
VOTRE SYSTEME PLANETAIRE.
CE GLOBE, ENCORE INCONNU DE VOTRE SCIENCE, LIBERE DES FORCES QUI MODELENT
TOUTES LES CHOSES EXISTANTES ET VIVANTES SUR VOTRE PLANETE, SELON UN CODE
GENETIQUE COSMIQUE PRECIS.
LA CAUSE DE CHAQUE EFFET RESIDE DANS SON NOYAU CACHE, OU SE TROUVENT TOUTES
LES IDEES MANIFESTANTES ET MANIFESTEES.
DANS CE GLOBE REGNE EN SOUVERAINE LA FORCE OMNI CREATRICE, SOUVERAINE ABSOLUE
DE TOUT LE SYSTEME PLANETAIRE.
IL EST LA LUMIERE, LA VERITE ET LA VIE.
IL EST LE SIEGE DE LA PUISSANCE ASTRALE, DES ARCHETYPES ET DES ETRES-DIEUX,
EXECUTEURS DE LA SUPREME INTELLIGENCE COSMIQUE.

« QU’EST L’ASTRAL, EN REALITE ?


JESUS EST NE DE LA CHAIR ; LE CHRIST EST NE DE L’ESPRIT.
VOUS ETES NES DE LA CHAIR ET NON DE L’ESPRIT.
PAR LA, JE DESIRE VOUS FAIRE COMPRENDRE QUE CES DEUX NATURES SONT
SUBSTANTIELLEMENT DIFFERENTES, BIEN QUE NEES D’UNE SOURCE, UNIQUE QUI EST
« L’OMNI CREATEUR».
IL EXISTE, DANS LE COSMOS, DES FORCES ET DES HABITACLES PHYSIQUES, AINSI QUE DES
FORCES ET DES HABITACLES ASTRAUX, SERVIABLES DANS LE DON RECIPROQUE, EN RAPPORT
AUX EXIGENCES INELUCTABLES DU DEVENIR CONTINUEL DE L’EDIFICE CREATIF COSMIQUE,
TANT PHYSIQUE, QUE SPIRITUEL OU ASTRAL.
CES DEUX AGENTS COMPLEMENTAIRES ACCOMPLISSENT DES ACTIVITES DANS DES
DIMENSIONS DIVERSES ET AVEC DES POUVOIRS OPERATEURS DIFFERENTS.
SI L’ESPACE ET LE TEMPS CONDITIONNENT VOTRE EXISTENCE, IL N’EN VA PAS DE MEME POUR
NOUS, QUI POUVONS, SI NOUS LE VOULONS, ENTRER ET SORTIR DE VOTRE DIMENSION.
NOUS AVONS DEJA EVOQUE LA MANIERE DONT NOUS ENTRONS ET SORTONS DE LA
DIMENSION ESPACE-TEMPS, EN VOUS PARLANT DES FREQUENCES, OU MIEUX, DES
MODIFICATIONS VIBRATOIRES CAPABLES DE DENSIFIER LA NATURE ASTRALE OU DE LA
RENDRE SEMBLABLE A LA LUMIERE VISIBLE ET INVISIBLE, AVEC DES POSSIBILITES ILLIMITEES DE
PENETRER N’IMPORTE QUELLE MATIERE, QU’ELLE SOIT SOLIDE, LIQUIDE OU GAZEUSE.
AINSI, NOUS DESIRONS VOUS FAIRE BIEN COMPRENDRE NOS POSSIBILITES ILLIMITEES DE
POUVOIR ENTRER EN COMMUNION TOTALE AVEC VOUS ET D’ETRE UNE SEULE CHOSE AVEC
LE CORPS ASTRAL QUE VOUS POSSEDEZ.
91

C’EST L’UNION PARFAITE ENTRE L’EGO INFERIEUR ET L’EGO SUPERIEUR.


CETTE COMMUNION NE PEUT AVOIR LIEU QUE SI L’EGO INFERIEUR A REALISE LA FREQUENCE
NECESSAIRE PERMETTANT LE CONTACT AVEC L’EGO SUPERIEUR, ET DONC LA
« CHRISTIFICATION », OU LA COMMUNION DU DIVIN AVEC L’HUMAIN.
C’EST CE PROCESSUS QUI A DIVINISE JESUS, EN LE CHRISTIFIANT ET EN LE RENDANT
HOMME-DIEU OU DIEU VIVANT ». (HOARA)

HOARA EXPLIQUE : « NOUS VOUS RENCONTRONS SOUVENT, DANS UNE DIMENSION QUI VOUS
EST ENCORE INCONNUE. LORSQUE NOUS VOUS PARLONS DE LA DIMENSION ASTRALE, NOUS
VOULONS VOUS DIRE QUE CETTE NATURE SUBTILE EXISTE POTENTIELLEMENT EN CHACUN
DE VOUS.
NOUS DISONS POTENTIELLEMENT, CAR LE DEVELOPPEMENT DE CETTE PERSONNALITE TRINE
N’EST PAS FACILE, BIEN QUE POSSIBLE. LA FACULTE D’ENTRER DANS CETTE DIMENSION EST
DEVENUE ACCESSIBLE POUR UN NOMBRE CONSIDERABLE DE TERRESTRES DES DEUX SEXES, ET
DE NOUVEAU-NES, BIEN QUE DE FACON DISCONTINUE ET SOUVENT TRAUMATISANTE.
LE PLAN PHYSICO-SENSORIEL EST TOUJOURS COMPENETRE PAR LE PLAN ASTRAL-
EMOTIONNEL ; MAIS, TANDIS QUE LE PLAN ASTRAL-EMOTIONNEL PEUT COMPENETRER LE
PLAN PHYSICO-SENSORIEL, CE DERNIER NE PEUT FAIRE L’INVERSE.
CETTE LOI COSMIQUE NE PEUT ETRE OUTREPASSEE SANS LE CONSENTEMENT DE L’EGO
SUPERIEUR, QUI RESIDE SUR LE PLAN SPIRITUEL-CONTEMPLATIF.
QUI EST EN POSSESSION DE LA « GNOSE » EST POTENTIELLEMENT UN DIEU VIVANT, UN
PROGRAMMEUR UNIVERSEL ET UNE DEITE SOLAIRE ».

« LE CONTACT AVEC CEUX QUE NOUS SONDONS, PREDISPOSES A COMPRENDRE NOTRE


LOGIQUE ET NOS VALEURS EVOLUTIVES, SE FAIT PRINCIPALEMENT SUR DES PLANS
DIMENSIONNELS ENCORE INCONNUS DE LA SCIENCE TERRESTRE.
LE COLLOQUE DESIRE PEUT SE PRODUIRE, MÊME A UNE DISTANCE CONSIDERABLE, LA
LUMIERE ETANT LA FORCE ENTRAINANTE DE LA FORME-PENSEE. IL Y A ENSUITE « L’ONDE
COSMIQUE », ENCORE CENT FOIS PLUS RAPIDE QUE LA LUMIERE, QUI EST LA FORCE MOTRICE
DE NOS ENGINS ET DE CE QUE L’ON VEUT TRANSPORTER D’UN UNIVERS A L’AUTRE OU D’UN
SYSTEME SOLAIRE A L’AUTRE.
NOTRE SCIENCE NE SE LIMITE PAS A GOUVERNER LES DIMENSIONS PHYSIQUES, MAIS ELLE
S’ETEND AUX DIMENSIONS ASTRALES, D’OU SONT PUISEES LES CAUSES PRIMAIRES DE LA
CREATION ET DES LOIS INVIOLABLES QUI INSTRUISENT LA NATURE REELLE DU COSMOS ET DE
SON ETERNEL DEVENIR. LA DEITE RESULTE DE L’ASTRAL ET LE PHYSIQUE N’EST AUTRE QU’UN
VEHICULE TRANSITOIRE, UN MOYEN CONCU ET CONSTRUIT PAR L’INTELLIGENCE ASTRALE, A
DES FINS BIEN PRECISES, QU’IL VOUS SERA PERMIS DE CONNAITRE, AVEC LE TEMPS ».

LA DEMEURE DE LA « FORCE » OMNI CREATRICE DU PERE DU CREE ET DE L’INCREE, DU


VISIBLE ET DE L’INVISIBLE, SE TROUVE DANS L’ATOME D’HYDROGENE.
TOUTE LA GENETIQUE DU COSMOS RESIDE DANS L’ATOME D’HYDROGENE.
DEPUIS SA DEMEURE, LA FORCE OMNI CREATRICE DETERMINE LES DIFFERENTES DIMENSIONS
ET LES ELEMENTS QUI LES CONSTITUENT.
EN DEHORS DE SA PRESENCE, RIEN NE PEUT SE MANIFESTER. L’ESPACE N’EST REMPLI QUE SI
SA FORCE EST PRESENTE ET ANIMEE.
COMME DEJA EXPLIQUE PRECEDEMMENT PAR LE FRERE HOARA, L’ATOME D’HYDROGENE EST
L’ATOME PRIMORDIAL ET PRIMAIRE. LA VARIATION DE SES FREQUENCES IMPLIQUE UNE
DETERMINATION CONSTANTE ET PRECISE DANS LES DIFFERENTES STRUCTURES
DIMENSIONNELLES DE LA MATIERE, QU’ELLE SOIT SOLIDE OU DYNAMIQUE.
92

LA LOI DE LA FORCE OMNI CREATRICE EST SOUTENUE PAR L’INSTINCT IMMUABLE DU


DEVENIR ET PAR LES EQUILIBRES DES DIFFERENTS DYNAMISMES CREATIFS DES FORMES ET DES
SUBSTANCES. DESTABILISER CES DYNAMISMES PRODUIT UNE ACTIVITE CREATIVE ANORMALE.
LORSQUE VOUS CONTRAIGNEZ LA STABILITE DES ELEMENTS, VOUS VOUS CONTRAIGNEZ
VOUS-MEMES, VOUS DESTABILISEZ VOS EQUILIBRES EVOLUTIFS ET EXISTENTIELS.
LA DEGRADATION DE L’ATOME D’HYDROGENE CONDUIT, INEVITABLEMENT, A
L’ANNULATION DES VIBRATIONS QUI EDIFIENT LA VIE.
«NE SEPAREZ PAS CE QUE DIEU A UNI ».
VOS MAUX PHYSIQUES ET PSYCHIQUES, AINSI QUE LA LENTE CAPACITE EVOLUTIVE DE VOTRE
ESPECE, SONT DUES AUX FREQUENCES ANORMALES QUE VOUS FAITES SUBIR AUX
STRUCTURES MICROCOSMIQUES, EN VIOLANT AINSI LES EQUILIBRES DE LA « FORCE OMNI
CREATRICE », TOUJOURS PRESENTE EN TOUTE CHOSE.
LA DESINTEGRATION DE L’ATOME D’HYDROGENE DECOMPOSE RADICALEMENT SES
STRUCTURES CREATIVES, D’OU LA LENTE ET INEXORABLE FIN DE LA VIE.
VOUS DEVEZ VOUS CONVAINCRE DE CES VERITES FONDAMENTALES POUR POUVOIR
COMPRENDRE LA REELLE NATURE DE CE QUE VOUS APPELEZ LE « SAINT ESPRIT » OU
AUTREMENT, ET QUI FAIT PARTIE DE VOS CULTES.

« Ecoute : l’Astral vit, principalement sur le plan émotionnel.


Il existe, immédiatement après la mort physique sensorielle, une vie émotionnelle-astrale-
spirituelle, où les valeurs espace-temps n’existent pas.
L’existence, sur le plan émotionnel-astral-spirituel, peut être heureuse et la violence, quelle qu’elle
soit, ne pourra jamais en changer l’existence sur le plan sensoriel physique.
Celui qui a haï, sur le plan sensoriel physique, subira les émotions de la haine, sur le plan astral
spirituel, jusqu’au moment où son esprit aura la possibilité de se réincarner sur le plan physique
sensoriel, avec le choix précis de vivre et d’expérimenter une intense mission d’amour.
Au moment où l’esprit décide de replonger dans le plan physico-sensoriel, il abandonne le vieil
astral, qui devient une existence parallèle, le visitant souvent, mais qui ne le conditionne pas dans
son processus expérimental évolutif. L’esprit se sert de ses vies parallèles pour puiser dans les
valeurs expérimentées et procéder vers la totale connaissance dimensionnelle. « On récolte ce que
l’on sème ».
Si l’on sème le mal avec les valeurs sensorielles, on ne peut éviter l’intense souffrance émotionnelle
sur le plan astral-spirituel.
Si, au contraire, on sème le bien, le bonheur est alors de même inévitable et l’état émotionnel
propose à l’esprit des choix toujours plus heureux et aptes à le pousser toujours plus vers le plan
contemplatif de l’absolu et de la connaissance suprême.
C’est l’école
l’école de
de l’esprit
l’esprit,
l’esprit qui a voulu vivre
vivredans
danslalamutabilité
mutabilité pour connaître
connaître
l’immuabilité
l’immuabilité,
l’immuabilité pour
être ensuite Pasteur d’hommes et Maître de Vie et de Vérité ».

1995
… tandis que nous parlions, en groupe, des différents problèmes de l’humanité, Eugenio nous
dit : «Laissez-les faire, mais souvenez-vous que quand vous serez appelés à diriger la vraie
justice, vous serez, dans votre activité, les administrateurs du Ciel… ».
Il se préparait à partir et ajouta : « Une fois cette mission terminée, nous nous en irons... « .
(C’était l’Esprit Johannique qui parlait à sa tribu).

1987
93

A d’autres qui voulaient m’agresser, je montre, dans le ciel, la forme d’un cep robuste avec des
ramifications, comme pour leur dire que je ne suis pas l’un des leurs, que je suis d’une autre
dimension. Et, tandis que je me prépare à m’en aller, j’ai, dans la main gauche, un cep
identique, comme un symbole et, dans la main droite, un autre cep plus fin, ramifié et long,
sur lequel je prends appui au sol.

LE VERBE SE FAIT PAROLE


L’image éthérée astrale devient corps sensitif matériel.
Il est donc vrai, certainement très vrai, que : ce qui est né de l’esprit est esprit et ce qui est né de la
matière est matière.
Les pouvoirs des images astrales n’ont pas de limites !
Elles sont des déités solaires, archétypes des manifestations animées matérielles.
Le Père Créateur, le commencement de toute chose visible et invisible, est l’esprit cosmique
Omnicréateur, qui réside dans le Soleil.
Les puissances célestes solaires sont les opérateurs de l’Esprit Omnicréateur (Saint-Esprit, comme
vous, terrestres, le définissez). Ce sont les coordonnateurs, les constructeurs de l’idée divine. Ce
sont eux les vrais juges de la justice universelle, les interprètes de la suprême volonté de Celui qui
règne sur la terre comme au ciel et sur le système génétique des différentes planètes qui composent
la macromolécule cosmique.

De l’immuabilité à la mutabilité :
Donnez-vous des ailes et volez comme une chrysalide, volez vers moi qui vous ai créés, pour planer
dans les cieux de mon royaume et pour ne pas renaître chenilles.
Donnez des ailes à votre esprit et renaitrez. Vous serez libres, comme le sont Mes Anges.

LE LANGAGE DES ANGES EST-IL DIFFICILE A COMPRENDRE ?


C’EST DIFFICILE QUAND LEUR LANGAGE EST FIGURATIF.
LA CAPACITE INTUITIVE, DEBARRASSEE DE TOUT VICE PSYCHOLOGIQUE MATERIEL, FACILITE
LA COMPREHENSION DU DISCOURS DES ANGES. LA OU EST LE VERBE, L’IMAGE DEVIENT
PAROLE ET EXPRESSION D’UN DISCOURS SILENCIEUX.
SOUVENT, LE VERBE SE FAIT PAROLE DANS LE MENTAL DE L’HOMME. DANS CE CAS, ON A LA
PARFAITE CONVICTION QUE L’ANGE PARLE AVEC SA PROPRE VOIX.
L’ABANDON COMPLET DU MOYEN OU DES INFLUENCES PARTICULIERES DES CORPS NEGATIFS,
SURTOUT DANS LES PIECES FERMEES, EST UNE AUTRE DIFFICULTE QUI EMPECHE DE
COMPRENDRE LE DISCOURS DES ANGES.
LES FLUCTUATIONS DE PENSEES, DANS LE MILIEU AMBIANTE, PEUVENT INTERFERER, SOIT
POSITIVEMENT, SOIT NEGATIVEMENT, SUR LE MOYEN INTERMEDIAIRE CHOISI POUR LE
CONTACT AVEC L’ANGE MESSAGER. IL EST OPPORTUN, DANS CERTAINS CAS PARTICULIERS,
D’EVITER LES PRESENCES INFLUENCABLES.

Comme dans les processus physico-chimiques, l’on peut opérer des Alchimies, régies par
l’énergie psychique réveillée et rendue consciemment dynamique , on peut opérer, sur les
plans énergétiques astraux, des Archimies qui ne sont pas seulement en syntonie avec les
dynamiques astrales supérieures, mais une propre et vraie Création d’images et de formes sur
des plans potentiels de réalisation.
94

« L’homme, fils de Dieu, porte latents en lui tous les pouvoirs divins, mais doit savoir utiliser
le libre pouvoir divin de la pensée, qui lui a été donné par Dieu ».
L’Archimie est l’Alchimie de l’Archétype.

ECRIS, MON ENFANT, C’EST POIMANDRES QUI TE PARLE :


« C’est lorsque vous vous réveillez que vous commencez réellement à dormir ».
Lorsque vous vous réveillez, l’esprit rentre dans son temple matériel-sensitif.
Lorsque vous vous endormez, l’esprit est alors libre dans sa vraie patrie, dans le temple du Grand Esprit,
temple immatériel-émotionnel, contemplatif, où n’existent ni temps, ni espace.
C’est la vérité qui échappe à beaucoup, mais qui reste la vérité éternelle et immuable. La vie matérielle-
sensitive edifie la vie immatérielle-émotive. C’est une école, une méthode d’enseignement qui pousse toute
les choses créées à évoluer et à en informer le Grand Cosmos.
C’est une Génétique Cosmologique, qui tend toujours à réaliser l’équilibre du dualisme relatif-absolu et
matière-esprit.
Les exigences des petites choses ne sont pas différentes des exigences des grandes choses.
Le Micro et le Macro s’interpénètrent pour réaliser le devenir continuel de l’Etre Eternel qui vous contient.
Je t’ai parlé et Ma Lumière est en toi, mon enfant.
95

L’ E S P R I T
« Lorsque je repense à la splendeur divine des prairies Célestes, la
mélancolie m’envahit et voile de
tristesse le regard et la lumière de mon âme. »

LES ETRES MACROCOSMIQUES POSSEDENT DES CORPS ET DES ANTICORPS. LES ASTRES EN
SONT LES MALES ET LES PLANETES LES FEMELLES. LA DUREE MOYENNE DE LEUR VIE EST DE 49
MILLIARDS D’ANNEES. CHAQUE ASTRE A UNE GENETIQUE INFORMATIVE PARTICULIERE, QU’IL
TRANSMET AUX PLANETES COMPOSANT SON SYSTEME.

TOUT EST ESPRIT, PUISQUE DIEU EST OMNIPRESENT. TOUTEFOIS, L’ESPRIT COLLECTIF DES
VIVANTS SE TROUVE DANS DES DIMENSIONS INFERIEURES A L’HOMME, LA OU IL N’Y A PAS DE
LIBRE ARBITRE. L’HOMME, PORTEUR DE L’EGO SUM, POSSEDE UN ESPRIT INDIVIDUEL,
AGISSANT SELON LE LIBRE ARBITRE, JUSQU'A LA LIMITE DE LA PREVARICATION, DANS LA LOI
QUI REGIT L’EQUILIBRE ET L’EXIGENCE DE L’ECONOMIE CREATRICE, SEMBLABLE A UN FLUX
SANS COMMENCEMENT NI FIN.

LE SOLEIL FECONDE !
LA TERRE ET LES AUTRES PLANETES QUI LUI SONT SOUMISES CONCOIVENT ET DONNENT LE
JOUR. NOTRE CORPS ET NOTRE AME APPARTIENNENT A LA TERRE, MAIS PAS L’ESPRIT !
IL EXISTE DEUX INTELLIGENCES : CELLE DE L’ESPRIT ET CELLE DE L’AME.
L’HOMME EST ASTRAL ET MATERIEL : IL EST L’UN ET L’AUTRE EN UNE MEME CHOSE; IL EST EN
PARTIE MORTEL ET CHANGEANT ET EN PARTIE IMMORTEL ET ETERNEL.
LORSQUE LE VERBE SE FAIT PAROLE, C’EST LE GENIE SOLAIRE QUI SE FAIT CHAIR ET SANG; IL
EST L’HOMME-DIEU QUI SE MANIFESTE DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE : C’EST L’HOMME
COSMIQUE. LES ETRES ASTRAUX SONT LES GENIES DU GLORIEUX PERE CREATEUR. CE SONT
EUX QUI ELABORENT LA FORME ET LA SUBSTANCE, EN SE SERVANT DE L’ENERGIE OMNI
CREATRICE CONTENUE DANS L’ATOME PRIMAIRE D’HYDROGENE.
CE SONT CES SEIGNEURS, LES « ELOHIM », QUI ONT GREFFE L’ESPRIT ET L’INTELLIGENCE EN
L’HOMME, EN LE LIBERANT AINSI DES LIENS DE L’ESPRIT COLLECTIF ET EN LE FAISANT A LEUR
IMAGE ET RESSEMBLANCE.
L’ESPRIT ET L’INTELLIGENCE, DISENT-ILS, SONT UNE UNIQUE CHOSE.
L’INTELLIGENCE EST UNE MEMORISATION MULTIDIMENSIONNELLE; L’ESPRIT EST
DEPOSITAIRE DE TOUTES LES EXPERIENCES VECUES, EXPERIMENTEES DANS LES DIFFERENTES
DIMENSIONS SENSORIELLES OU EMOTIONNELLES, MATERIELLES ET IMMATERIELLES.
LA SUBLIMATION DE L’ESPRIT-INTELLIGENCE SE FAIT LENTEMENT, MAIS CONTINUELLEMENT,
JUSQU'A CE QU’ELLE AIT REJOINT LA TOTALE REALISATION CONSCIENTE DE SA REELLE
DEITE. C’EST LA LOI DE L’EVOLUTION.
C’EST DANS CE BUT QU’EXISTENT LES MONDES MATERIELS-SENSIBLES, POUR EDIFIER LA
CONSCIENCE ET LE REVEIL DE L’ESPRIT, DESIREUX DE VIVRE LES EXPERIENCES DU BIEN ET DU
MAL, DE LA HAINE ET DE L'AMOUR, DES TENEBRES ET DE LA LUMIERE, DE LA MORT ET DE LA
VIE. LE LONG DE CE SENTIER, L’ESPRIT PRODUIT LA FORCE CONSCIENTE D’UNE ACTIVITE
LABORIEUSE, AFIN QUE TOUTES LES CHOSES CREEES RETOURNENT CONSCIENTES A L’IDEE
CREATRICE, AUX ORIGINES, AU PENSANT-MANIFESTANTE.
« AVANT QUE TU NE FUSSES, JE TE CONNAISSAIS ». OU ? EN QUELLE DIMENSION ? «VOUS ETES
DES DIEUX ET VOUS FEREZ DE PLUS GRANDES CHOSES QUE MOI ». SE REFERAIT-IL AU MOYEN
PHYSIQUE OU AU CAVALIER ETERNEL, ESPRIT-INTELLIGENCE, QUI SE SERT DU MOYEN
PHYSIQUE ?
96

« QUI CHERCHES-TU AVEC CETTE LANTERNE ? ». DIOGENE REPONDIT : « JE CHERCHE


L’HOMME ! ».
QUEL HOMME DIOGENE CHERCHAIT-IL ?
L’HOMME N’EST PAS LA FORME PHYSIQUE QUE VOUS VOYEZ ET QUE VOUS TOUCHEZ. LE
MOYEN PHYSICO-SENSORIEL EST L’INSTRUMENT, L’HABITACLE TEMPORAIRE ET MORTEL ; IL
EST LA NACELLE BIOPHYSIQUE DONT SE SERT L’INVISIBLE CAVALIER ETERNEL, DANS LA
DIMENSION OU IL ACHEVE SES EXPERIENCES, SES MISSIONS.
SI L’ESPRIT-INTELLIGENCE EST FORT, IL SE LAISSERA DIFFICILEMENT CONDITIONNER PAR
L’INSTRUMENT DONT IL SE SERT : « SI LA CHAIR EST FAIBLE, L’ESPRIT EST FORT ».
L’INTELLIGENCE PEUT MEMORISER LE BIEN ET LE MAL. MAIS, SI L’ESPRIT EST FORT, IL
S’EMPARE DU POSITIF ET REJETTE LE NEGATIF. IL PEUT FAIRE CELA LORSQU’IL A REALISE LES
VALEURS COMPLEMENTAIRES, EN LES EXPERIMENTANT OU EN LES RECEVANT DES
EXPERIENCES DES AUTRES.
SI TU AS CONNU CE QUE PRODUIT LA HAINE ET CE QUE PRODUIT L’AMOUR, TU NE PEUX PAS
NE PAS AIMER. SI TU AS CONNU CE QUE PRODUIT LA GUERRE, TU NE PEUX PAS NE PAS
DESIRER LA PAIX. SI LE MOYEN DEVIENT LA FIN, ALORS L’INTELLIGENCE, ET PAR
CONSEQUENT L’ESPRIT, SUBISSENT DE TRES DURES EPREUVES.

VOUS ETES-VOUS DEMANDE, AU MOINS UNE FOIS DANS VOTRE VIE, QUI EST DIEU ET S’IL EST
POSSIBLE DE LE CONNAITRE REELLEMENT ?
JE VOUS LE DIS, EN VERITE : IL EST POSSIBLE DE SAVOIR QUI EST DIEU. IL EST POSSIBLE DE LE
CONNAITRE, DE LE POSSEDER ET D’ETRE POSSEDE PAR LUI. DIEU, DANS SA VRAIE NATURE,
EST SIMPLE ET PUR COMME UN PETIT ENFANT ET IL AIME JOUER ET AIMER, TOUT COMME UN
ENFANT AIME ET JOUE AVEC SES JOUETS. NE CHERCHEZ PAS A CONNAITRE DIEU COMME
VOUS AVEZ TOUJOURS CRU QU’IL ETAIT, CAR IL N’EXISTE PAS AINSI. IL EST LA LUMIERE
D’AMOUR, DE JUSTICE ET D’HARMONIE QUI COMPENETRE LE TOUT, CAR LE TOUT EST LUI-
MEME, AVEC SES VERTUS EN PUISSANCE.
SI DANS UN ETRE DIEU EST CONSCIENT, CET ETRE PEUT PARLER DE DIEU A LA PREMIERE
PERSONNE, CAR C’EST DIEU QUI S’EXPRIME EN LUI. DANS UN TEL CAS, L’ETRE EST
CONSCIENT EN DIEU ET LE POSSEDE, ET DIEU POSSEDE CET ETRE.
DIEU EST LA SUPREME INTELLIGENCE DU CREE, ET IL EST AUSSI LE CREE LUI-MEME, DANS
CHACUNE DE SES MANIFESTATIONS. DIEU A LE DROIT, INELUCTABLE, DE POSSEDER CE QU’IL
VEUT, PUISQUE CELA LUI APPARTIENT, PUISQUE C’EST UNE PARTIE DE LUI-MEME.
AUCUNE CHOSE CREEE NE POURRA JAMAIS PRETENDRE N’ETRE PAS LUMIERE DE SA LUMIERE
NI CHAIR DE SA CHAIR; PERSONNE NE POURRA JAMAIS DIRE CELA, JAMAIS ! IL DEPEND DE
VOUS DE LE CONNAITRE TEL QU’IL EST ET TOUJOURS DE VOUS D’IGNORER SA VERITABLE
NATURE ET DE LE CONNAITRE COMME IL N’EST PAS REELLEMENT.
C’EST VOTRE CHANCE DE LE FAIRE BON. OU DE NE PAS LE FAIRE BON.
SA NATURE EST CELLE D’ETRE BON, AIMANT, JUSTE, CHARITABLE ET DOUX COMME UN
ENFANT. C’EST VOUS QUI EDUQUEZ DIEU EN VOUS. C’EST VOUS QUI POUVEZ, SI SEULEMENT
VOUS LE VOULEZ, LE POSSEDER TEL QU’IL EST POUR VOTRE BONHEUR.

Comprendre Dieu… Comment le relatif peut-il comprendre l’absolu ?


De nombreux hommes croient L’avoir trouvé, L’avoir réalisé, mais ils ne l’ont
trouvé ou réalisé que d’une manière rationnelle, soit « à leur image et
ressemblance ». Dieu peut être recherché, mais il faut le « chercher » sans arrêt,
continuellement, au-dedans et en-dehors de nous, sans jamais Le croire réel
selon notre réalité. En partant de notre propre réalité, nous n’atteindrons pas la
métaphysique; pour reconstruire, il faut d’abord démolir la « vieille maison »,
c’est-à-dire démolir les connaissances anciennes, pour pouvoir en édifier de
nouvelles.
97

DIEU S’AUTODETERMINE - DIEU S’AUTO DEFINIT - DIEU S’AUTO MANIFESTE.


DIEU, L’INTELLIGENCE DU TOUT, MANIFESTE ET NON MANIFESTE, S’EXPRIME LUI-MEME,
SELON SES BESOINS. IL SE DIFFERENCIE, EN CREANT POUR LUI-MEME CE QUI DETERMINE SON
DEVENIR CONTINUEL.
IL EST CELUI QUI EST, CAR IL EST OMNIPRESENT, EN CHAQUE ATOME DE CHAQUE CHOSE. IL
EST LA CAUSE PREMIERE DE TOUS LES EFFETS, ETANT LUI-MEME A L’ORIGINE DE SON PROPRE
PRINCIPE. TOUT EST PROGRAMME, Y COMPRIS L’HOMME, EN FONCTION DE SON ETERNEL
DEVENIR. L’OMNISCIENCE EST LA CONNAISSANCE GLOBALE DE CHACUNE DE SES FONCTIONS
PARTICULIERES SUR TOUS LES PLANS DIMENSIONNELS.

POIMANDRES TE PARLE
C’est l’esprit qui prend le corps et non le corps qui prend l’esprit.
L’esprit est un et les corps sont nombreux.
Lorsque l’esprit quitte le corps dont il s’est servi, il s’identifie à l’unité de sa nature, en additionnant les
expériences vécues aux expériences préexistantes. Tout lien cesse alors d’exister, avec les valeurs physico-
sensorielles de toutes les formes créées ; son concept existentiel change, privé qu’il est des valeurs
émotionnelles qui découlent de l’ego inférieur ou matérialiste.
L’esprit a ses lois, qu’il connaît et interprète, au moment où il passe à sa réelle dimension ; là où n’existe ni
lien paternel, maternel, filial, conjugal ou autre.
Seul un grand amour illimité existe, sans aucune possession égoïste ; la liberté ne peut pas être influencée,
ni limitée, ni contrainte.
L’Esprit est le maître absolu de toute chose.
En l’absence de l’espace et du temps, le libre choix n’existe pas, mais il existe des programmes qui
s’édifient d’eux-mêmes, selon les lois immuables du « Doit et Avoir », « Œil pour œil » et « Cause à
effet ».
La matière et l’esprit naissent d’une unique matrice et la collaboration du doit et avoir est intense,
continue, dans tous les actes qui s’accomplissent au cours du temps.
Maintenant, il convient de parler de l’Esprit, car Dieu se complaît à réveiller en mon âme la connaissance
de l’œuvre Savante, qu’Il accomplit avec magnificence. Et ils sont nombreux ceux qui, dans l’apprentissage
de cette œuvre, éprouvent peu de douceur dans leur cœur, et ne comprennent pas non plus qu’un tel bien-
être nous vient justement par la grâce d’amour de Dieu.
A ceux-là je dis qu’ils ne magnifient pas encore, ni n’adorent l’œuvre de l’Esprit, qu’ils n’ont pas encore la
foi et que leur vie est comme un roc de pierre dure. Dieu est Esprit, Sagesse, Amour, Bonté, Charité,
Intelligence et Force ; l’âme possède aussi ces dons, car votre âme et aussi la mienne, nos âmes sont Siennes,
et c’est l’œuvre de l’Esprit. Quelle idée pourrait vous faire penser que Son œuvre est plus petite que l’œuvr
de vos mains ? Quelle idée pourrait vous faire croire que votre Esprit travaille moins que votre corps ?
Vous réfléchissez mal, car vous n’aimez ni ne Le glorifiez avec foi ; vous ressentez ce bien et pourtant vous
le niez.
Pauvres de vous ! Il n’y a aucune richesse dans votre vie si vous agissez en excluant l’œuvre de l’Esprit.
Quel bonheur voulez-vous ressentir, si votre amour n’est pas relié à l’amour de l’Esprit ?
Comment voulez-vous être heureux si, dans votre âme, vous ne vivifiez pas un tel bonheur ?
C’est de votre faute si vous êtes sots et malheureux, et si vous vivez de cette manière les heures, les jours et
les années de votre vie. Et pourtant, quelque chose parle silencieusement en vous tous ; ce ne sont pas les
98

oreilles qui entendent la douceur de sa voix, qui parle sans ouvrir la bouche, sans faire vibrer de cordes
vocales et sans respirer ?
Vous ne vous posez pas cette question ou, si vous vous la posez, vous la laissez dans l'ombre du doute, par
manque de foi. Je vous dis, créatures dans le doute, sans foi ou avec peu de foi : l’Esprit est Dieu et, sans
foi, Il ne concède ni allégresse, ni connaissance des choses qui, par Son Œuvre, vivent sur cette terre et dans
les Cieux. (Le Rene)

Pour un être de Lumière en mission sur la Terre, il est triste et avilissant de devoir rester sur une sphère où
manque la lumière vivifiante et restauratrice.
L’obscurité et les ténèbres bouleversent sa nature, façonnée par la Lumière pour exister dans un monde de
Lumière. Là où règne la nuit, il se sent étranger, privé de ce qui le nourrit et le rend heureux, détendu et
joyeux.
Cela est mon drame ; dès que la Lumière s’en va et que le soir tombe, je m’agite et supporte mal l’obscurité
jusqu’à ce que pointe l’aube. Au lever du Père Soleil, ma tristesse s’évanouit d’un coup et mon cœur se
gonfle de joie.
Sa Lumière vivifiante est la Lymphe de mon existence pour l’éternité.
(Eugenio)
99

LA PSYCHE
« Onde vivant et manifestant
la Pensée Créatrice ».

LA PSYCHE.
LA SCIENCE TERRESTRE N’EST PAS ENCORE EN MESURE DE CONNAITRE, REELLEMENT, CE
QU’ON APPELLE COMMUNEMENT « PSYCHE », NI NE SAIT D’OU ELLE VIENT, NI A QUOI ELLE
SERT ET NI QUELS SONT SES POUVOIRS.
LA PSYCHE EST SECRETEE PAR LE SOLEIL, SOUS FORME D’ENERGIE STRUCTURANTE,
ORGANISATRICE ET MATERIELLE.
LA PSYCHE, COMME VOUS TERRESTRES L’APPELEZ, EST L’ENERGIE VITALE QUI ANIME ET
INSTRUIT LES VALEURS PORTANTES DE LA VIE PHYSIQUE SOUS TOUTES SES MANIFESTATIONS :
MINERALE – VEGETALE – ANIMALE.
L’ANIMISME DE TOUTE CHOSE, MEME APPAREMMENT IMMOBILE, DECOULE D’UN VOULOIR
ORGANISATEUR BIEN DEFINI PAR DES REGLES FIXES DE QUALITE, MAIS NON DE QUANTITE.
CETTE ENERGIE (PSYCHE) REPOND A UN CODE PROGRAMMATEUR QUI STRUCTURE UNE
GENETIQUE DETERMINEE. TOUTES LES MANIFESTATIONS PHYSIQUES, QU’ELLES SOIENT
ORGANIQUES OU INORGANIQUES, SONT COORDONNEES PAR CETTE ENERGIE QUE VOUS
APPELEZ « PSYCHE ». (HOARA)

DES LES PREMIERES ANNEES DE MON COLLOQUE AVEC EUX, JE SUS QUE LE SOLEIL SECRETAIT
L’ENERGIE PSYCHIQUE CREATRICE. LE SOLEIL EST LE LOGOS DE L’INTELLIGENCE DIVINE ET LE
CONTENANT DE L’IDEE CREATRICE. IL PEUT ETRE COMPARE A UNE GLANDE SECRETRICE DU
CORPS MACROCOSMIQUE, AUX DEVOIRS BIEN DEFINIS ET AUX LOIS IMMUABLES. L’UN DE SES
DEVOIRS PRIMAIRES EST D’ABSORBER L’ENERGIE PRIMORDIALE PURE ET DE LA PSYCHISER.
LA MATIERE PSYCHISEE EST LA RESULTANTE DE LA COLLABORATION ENTRE L’ENERGIE
VITALE ET LES ELEMENTS PSYCHISES. L’HOMME PHYSIQUE EST FAIT DE MATIERE PSYCHISEE; IL
EST UNE RESULTANTE DE L’IDEE DIVINE, MAIS AUSSI UN CONTENANT DE L’INTELLIGENCE
DIVINE.
TELLE EST LA MERVEILLEUSE CREATION DE L’HOMME.

LES EXTRATERRESTRES DISENT :


« C’EST CETTE ENERGIE QUI NOUS PERMET DE REALISER CE QUI, POUR VOUS TERRESTRES,
SONT DES MIRACLES OU DES PRODIGES. LE SOLEIL DE VOTRE SYSTEME PLANETAIRE, EN PLUS
D’ETRE UN LOGOS DE L’INTELLIGENCE DIVINE, EST UN CONTENANT ET IL ELABORE LES IDEES
MANIFESTEES ET MANIFESTANTES.
EN LUI RESIDENT LES ELEMENTS PSYCHISES, APTES A DOTER LES CORPS D’INSTRUMENTS ET A
LES RENDRE FONCTIONNELS SUR LES DIFFERENTS PLANS DIMENSIONNELS ENERGETIQUES
PHYSIQUES.
LES ANCIENS HABITANTS DE LA TERRE CONNAISSAIENT PARFAITEMENT L’ART SAVANT ET
ETERNEL DU SOLEIL. ILS EURENT PLEINEMENT CONSCIENCE DE SA NATURE VIVANTE ET ILS
SAVAIENT, EN OUTRE, QUE TOUS LES CORPS-PENSEES DE DIEU RESIDAIENT EN LUI.
DEPUIS DES TEMPS RECULES, NOUS CONNAISSONS LES IMMUABLES ET ETERNELLES LOIS QUI
REGISSENT LES ACTIVITES CREATRICES DES SOLEILS REPARTIS DANS LES UNIVERS. NOTRE
DEVOTION A CES LOIS EST INCONDITIONNELLE, CAR NOUS SOMMES PLEINEMENT
CONSCIENTS QU’ELLES SONT LA PURE EXPRESSION DE CELUI QUI EST L’INTELLIGENCE
PREMIERE ET LA FORCE ETERNELLE DU DEVENIR.
L’ENERGIE PSYCHISANTE SECRETEE PAR LES SOLEILS EST ENCORE INCONNUE DE VOTRE
SCIENCE. CERTAINS CHERCHEURS ONT INDIVIDUALISE LES CORPUSCULES TRANSPORTEURS,
100

MAIS ILS EN IGNORENT LA STRUCTURE PARTICULIERE AINSI QUE LA NATURE CONTENUE ET


TRANSPORTEE.
CETTE ENERGIE PSYCHISANTE POSSEDE LA CAPACITE PARTICULIERE D’INFORMER LA MATIERE
COSMIQUE SUR LES VALEURS GENETIQUES STRUCTURALES. L’ACTIVITE LABORIEUSE DE CETTE
ENERGIE SOLAIRE PRODUIT LES « QUANTA-SENS », QUI SONT LES VALEURS MATERIELLES
PSYCHIQUES DES DIFFERENTS PLANS DIMENSIONNELS, CONNUS ET INCONNUS DE VOTRE
SCIENCE.
CES « QUANTA-SENS », OUTRE A PRODUIRE DES VALEURS PSYCHIQISEE SUR LES DIFFERENTS
PLANS DIMENSIONNELS, ELABORENT ET DETERMINENT LES « QUANTA-MEMOR », QUI SONT
LES CORPS-PENSEES, OU MIEUX LES IMAGES DES VALEURS EXPERIMENTEES, APTES A ETRES
REABSORBEES PAR L’ACCUMULATEUR-MEMOIRE (SOLEIL).
« ENERGIE-MATIERE - MATIERE-ENERGIE »
« PSYCHE NON EXPERIMENTEE - PSYCHE EXPERIMENTEE »
« VALEUR POTENTIELLE PSYCHIQUE NON MANIFESTEE - VALEUR PSYCHIQUE MANIFESTEE ET
ELABOREE ».
NOUS VOUS DISONS ENCORE :
NOUS UTILISONS L’ENERGIE SOLAIRE DEPUIS DES TEMPS RECULES. NOUS N’UTILISONS PAS
SEULEMENT L’ENERGIE QUE VOTRE SCIENCE CONNAIT, MAIS AUSSI CELLE QUE VOUS,
TERRESTRES, NE CONNAISSEZ PAS ENCORE, C’EST-A-DIRE L’ENERGIE PSYCHIQUE, QUI EST
EGALEMENT PRODUITE PAR LES SOLEILS.

A) L’ENERGIE COORDINATRICE (INTELLIGENCE) ;


B) L’ENERGIE CONSTRUCTRICE (DYNAMIQUE-ASTRALE).

IL Y A AUSSI LES ENERGIES SECONDAIRES, NON MOINS IMPORTANTES QUE LES PREMIERES.
LES ENERGIES SECONDAIRES SONT ACCUMULEES DANS LES STRUCTURES MODIFICATRICES DES
ELEMENTS. ELLES SONT ETROITEMENT LIEES A L’ENERGIE PRIMAIRE, COORDINATRICE.
L’ENERGIE PSYCHISANTE EST L’ARTISAN DE L’ANIMATION DE LA MATIERE.
CETTE PRODIGIEUSE ENERGIE, EMISE PAR LE SOLEIL, ORGANISE LES STRUCTURES DE LA
MATIERE ORGANIQUE ET INORGANIQUE, EN PROPOSANT NON SEULEMENT UNE LOI
IMMUABLE DE CAUSE A EFFET, MAIS AUSSI LE CONDITIONNEMENT DES MULTIPLES
DEVELOPPEMENTS SE PRODUISANT SUR LES DIFFERENTS PLANS DIMENSIONNELS.
L’ENERGIE PSYCHISANTE EST EGALEMENT UNE FORCE INTELLECTUELLE INSTINCTIVE,
CAPABLE D’ASSUMER UN ORDRE GENETIQUE.
DANS LA MATIERE ORGANIQUE, CETTE INTELLIGENCE INSTINCTIVE CHARGE L’ENERGIE
PSYCHIQISANT D’UN ORDRE DE DEFENSE, EN RELATION AUX CARACTERISTIQUES ADAPTEES
A UN MILIEU DETERMINE.
L’HABITACLE HUMAIN EST LA RESULTANTE EVOLUEE DE L’ENERGIE PSYCHISANTE.
L’HOMME EN ACCORD AVEC LUI-MÊME DEVRAIT MANGER AVEC LES MAINS, AFIN
D’IMPREGNER SA NOURRITURE DE SA PROPRE ENERGIE PSYCHIQUE ET ABSORBER
TOTALEMENT LES ENERGIES ANIMIQUES.
LES HOMMES QUI POSSEDENT UNE CONSCIENCE INTERIEURE LEUR PERMETTANT D’ETRE EN
SYNTONIE AVEC LEUR PROPRE ASTRAL, ET QUI SONT DONC EVOLUES, PEUVENT AGIR AVEC
L’ENERGIE QUI SOUTIENT LA MATIERE ET QUI EST JUSTEMENT L’ENERGIE PSYCHIQUE.
L’HOMME EST POTENTIELLEMENT UN PETIT SOLEIL REGI PAR SA PROPRE ENERGIE
PSYCHIQUE, QUI N’EST PAS RELIEE AUX SENS TANGIBLES, NI AU CERVEAU, MAIS QUI PROVIENT
D’UNE CAUSE CREATRICE DEPENDANT EXCLUSIVEMENT DE L’ESPRIT ».
COMMENT POUVONS-NOUS LA SENTIR ?
« TOUT ETAT D’AME DEPEND DE LA CHARGE D’ENERGIE PSYCHIQUE. IL SUFFIT QU’UN SON,
DES COULEURS, UN REGARD OU QU’UNE QUELCONQUE VIBRATION INTERFERE, POUR NOUS
FAIRE CHANGER RADICALEMENT D’ETAT D’AME, DE VOLONTE, DE DESIR OU, PLUS EVIDENT,
101

DE L’ETAT DE SANTE A CELUI DE MALADIE, TOUS DEUX POTENTIELS DANS LE CORPS. LA


CAUSE DE LA MALADIE EST TOUJOURS UNE DYSFONCTION ENERGETIQUE, PRODUISANT DES
DECOMPENSATIONS ET DES INCOMPATIBILITES AU NIVEAU BIOCHIMIQUE. C’EST POURQUOI
LES GUERISSEURS, COMME VOUS LES APPELEZ, INTRODUISENT EN VOUS DE L’ENERGIE
PSYCHIQUE ET REMEDIENT A LA CAUSE, EN PRODUISANT AINSI LA SANTE SUR LA MALADIE ».
LES LOIS UNIVERSELLES, IMMUABLES ET ETERNELLES, SONT LA PURE EXPRESSION ET
L’INTELLIGENCE PRIMAIRE DE L’ETERNELLE FORCE DU DEVENIR. ELLES REGISSENT L’ACTIVITE
CREATRICE DU CORPS MACROCOSMIQUE A TRAVERS LES SOLEILS.
102

L’ENERGIE PSYCHISANTE, RELIEE A L’ESPRIT CREATEUR, EST UNE FORCE INTELLECTUELLE


INSTINCTIVE, CAPABLE D’ASSUMER UN ORDRE GENETIQUE DONNANT NAISSANCE A
L’ANIMISME DE TOUTE CHOSE, EN RELATION AUX CARACTERISTIQUES PROPRES A UN MILIEU
DETERMINE.
LES ENERGIES SECONDAIRES, ACCUMULEES DANS LES STRUCTURES MODIFICATRICES DES
ELEMENTS, SONT ETROITEMENT LIEES A L’ENERGIE PRIMAIRE COORDINATRICE, EN RAISON
DU PROGRAMME, DE LA FORCE ET DES STIMULI DE LA LOI COSMIQUE.
LES ENERGIES SECONDAIRES SONT DES STIMULI POUR LES ENERGIES PRIMAIRES, VU QU’ELLES
EXPRIMENT LEUR DESIR D’EVOLUTION DANS L’ENERGIE ANIMIQUE PURE PUISEE PAR
L’HOMME. LA COORDINATION DES ELEMENTS SECONDAIRES EDIFIE LES PRIMAIRES, QUI SONT
LES FORCES SPIRITUELLES DIVINES DES ZIGOS PRIMAIRES.
LA FECONDATION D’UNE INFINITE DE FORMES VITALES PRODUIT LES ELEMENTS PSYCHISES ET
ELABORES POUR SE SERVIR DES CORPS ET LES RENDRE FONCTIONNELS SUR LES DIFFERENTS
PLANS DIMENSIONNELS, ENERGETIQUES ET PHYSIQUES, DANS LESQUELS L’ENERGIE
PSYCHIQUE ET L’ANIMISME, SELON LA VOLONTE DE L’ASTRAL ORGANISATEUR, DEVIENNENT
VITALISATION, C’EST-A-DIRE ANIMISME PLANETAIRE, DEFINIE PAR DES REGLES FIXES EN
QUALITES EVOLUTIVES, JUSQU’A LA SUBLIMATION.
LA SUBLIMATION DE LA MATIERE ANIME UN DYNAMISME PLUS IMPORTANT.
LA MUTATION DE LA PLANETE, HUMANITE COMPRISE, EST PROVOQUEE PAR UNE IMPULSION
DYNAMIQUE PLUS GRAND, DUE A LA CROISSANCE EVOLUTIVE DE LA GALAXIE QUI CONTIENT
CE SYSTEME SOLAIRE, PAR UN NOUVEAU DYNAMISME SPIRITUEL-ASTRAL-PHYSIQUE.
LES VIBRATIONS DU TISSU DE LA GALAXIE SONT VARIEES ET COMPLEMENTAIRES.
CE QUI SE PRODUIT DANS LE MICROCOSME SURVIENT EGALEMENT DANS LE MACROCOSME ;
LES ELEMENTS QUI INSTRUISENT LE CORPS DANS SA FONCTION BIOPHYSIQUE ONT UNE
STRUCTURE COMPLEMENTAIRE, AVEC DES CORPS ET DES ANTICORPS, DANS LES DYNAMISMES
PHYSIQUES ET LES DYNAMISMES ASTRAUX, BIEN QU’IL S’AGISSE DE PLANS
SUBSTANTIELLEMENT DIFFERENTS PAR LEURS PUISSANCES DOMINANTES, AVEC DES FLUX ET
REFLUX ORDONNES PAR LA LOI RIGIDE DE L’INTELLIGENCE CREATRICE, QUI RESIDE DANS
L’ATOME PRIMAIRE SPIRITUEL SUBLIME : L’HYDROGENE.
L’ART DE LA DYNAMIQUE-CREATRICE
LE VERBE EST LA DYNAMIQUE CREATRICE QUI SE MANIFESTE DANS LA CREATION SOUS DE
MULTIPLES ASPECTS. IL EST COMME UNE DIMENSION D’ENERGIE PURE, QUI PROGRAMME ET
MANIPULE UNE DIMENSION PLUS DENSE, DANS LE BUT DE LA SUBLIMATION QU’EXIGE LE
DESTIN EVOLUTIF UNIVERSEL.
COMME UN ANNEAU DE CONJONCTION ENTRE LA CONSCIENCE SUPERIEURE ET LES TROIS
REGNES DE LA PSYCHE MATERIELLE SE TROUVE L’HOMME, GOUVERNEUR OU SUBORDONNE A
LA PRISON DES LOIS DE LA VIE ET DE LA MORT, DE LA LUMIERE ET DES TENEBRES, DE L’ESPRIT
ET DE LA MATIERE, POUR CONDUIRE LA MATIERE A L’ESPRIT ET LES TENEBRES A LA LUMIERE.
UN SERVICE TOUT EN UN DIVIN.
L’HOMME, POURTANT, EST AUSSI SOUS L’EMPRISE DE TOUTES LES INFLUENCES, S’IL N’EST PAS
REDRESSE PAR SA COORDINATION SPIRITUELLE-ASTRALE.
IL PEUT ETRE DERANGE, DE MANIERE CHRONIQUE OU PATHOLOGIQUE, PAR DES SITUATIONS
DE SANTE, ENVIRONNEMENTALES, OU PAR DES SENSATIONS DUES AUX APPORTS EXTERNES ET
INTERNES, TELS DES COULEURS, SONS, LUMIERES, TEMPERATURE, PRESENCES VISIBLES OU
INVISIBLES, SOUCIS ET TOUTES SORTES DE VIBRATIONS. EN CONSEQUENCE, LE RAPPORT
SENSORIEL-EMOTIONNEL ENTRE EN DYSTONIE, AINSI QUE LES PENSEES, L’INTUITION ET
TOUTE L’ECHELLE DES VALEURS QUI REGLENT LA VIE CREEE.
103

DES ETRES NEGATIFS SONT CONSTITUES QUI, PAR DELIT PSYCHIQUE, IMPOSENT LEURS
INTENTIONS DE DOMINATION ET DE CONDITIONNEMENT. CELA PERMET A L’IGNORANT ET
AU DESPOTE DE SATISFAIRE LEURS INTERETS AUX DEPENS DES FAIBLES.

VAMPIRISME PSYCHIQUE
HOARA EXPLIQUE : « AU COURS DES SIECLES DERNIERS, VOUS AVEZ DEVELOPPE UNE
ACTIVITE AUSSI MORBIDE QU’ERRONEE ; ELLE TEND A ELABORER DES DYNAMISMES
PSYCHIQUES A MEME DE DEVENIR DES MOYENS COERCITIFS ET CONDITIONANT.
DE NOMBREUX INDIVIDUS PSYCHIQUEMENT FAIBLES EXERCENT, CONSCIEMMENT OU NON,
UN VAMPIRISME PSYCHIQUE, EN STIMULANT EN EUX LA NECESSITE IMPERIEUSE DE SE
RECHARGER, AU DETRIMENT DE CEUX QUI DEVIENNENT SOUVENT LES INSTRUMENTS DE
LEURS BESOINS.
L’ABSORPTION DE LA PSYCHE, PAR DES ENTITES VIVANTES OU DESINCARNEES, PROVOQUE UN
AFFAIBLISSEMENT PSYCHO-PHYSIQUE PROGRESSIF, SUIVI D’INEVITABLES ALTERATIONS
NEUROLOGIQUES, SUR CES SUJETS PARTICULIEREMENT PREDISPOSES ET FACILEMENT
COERCIBLES.
DANS CE CAS, IL FAUT QUE LA PARTIE CONDITIONNEE SE DISSOCIE DE LA FORCE MENTALE DU
CONDITIONNEUR, EN S’ISOLANT DE MANIERE PSYCHIQUE, AFIN DE CREER UNE BARRIERE DE
PROTECTION SUFFISAMMENT ACTIVE ET APTE A EMPECHER L’EXERCICE DU VAMPIRISME
PSYCHIQUE, DE LA PART DE CELUI QUI, CONSCIEMMENT OU NON, L’EXERCE PAR DES
SYSTEMES FACILEMENT DECELABLES.
IL EXISTE AUSSI LE VAMPIRISME PHYSIQUE, QUI N’EST PAS PIRE QUE LE PREMIER».

L’HYSTERISME ASTRAL, OU L’INSUFFISANCE DE DYNAMISME PSYCHIQUE, EST DU A UNE


EXCESSIVE ABSORPTION DE LA PART D’ENTITES DESIREUSES D’ENTRER EN RELATIONS
SENSORIELLES, SUR LES PLANS TRIDIMENSIONNELS PSYCHO-PHYSIQUES. L’EGOÏSME PEUT
AMENER UN TEL TYPE D’ENTITE A UNE EXCITATION PROGRESSIVE, EN VOULANT UNE
RELATION AVEC UN SUJET A SON GOUT, SOIT PAR LIEN EXISTANT, SOIT PAR DES VALEURS
PARALLELES, D’ORDRE SPIRITUEL, MORAL, NEGATIF OU POSITIF.
IL FAUT EVITER QU’UN TEL ORGASME NE DEVIENNE HABITUEL OU INCONTROLE, AFIN
D’EVITER LE DESORDRE ET, SOUVENT, UNE CONSOMMATION MORTELLE D’ENERGIE
PSYCHIQUE.
UN MANQUE DE PREVOYANCE, EN CE SENS, PEUT PROVOQUER L’APPARITION DE DESORDRES
TRES SERIEUX ET DE COLLAPSUS NEURAUX-CEREBRAUX, ENTRAINANT L’AFFAIBLISSEMENT
PARTIEL OU TOTAL DU LABYRINTHE NERVEUX.
CET AVERTISSEMENT S’ADRESSE A TOUS CEUX QUI EXERCENT, INCONSCIEMMENT, DES
PRATIQUES DE SYNTONIE EXTRASENSORIELLES, MEDIUMNIQUES, SPIRITUELLES ET
HYPNOTIQUES.
SOYEZ DONC ATTENTIFS ET SUR VOS GARDES. (HOARA)

LE TERRIBLE MAL
HOARA EXPLIQUE : « DANS LES CAS DE DYNAMISMES PERTURBES, L’ACTIVITE PSYCHIQUE
PEUT, PRESQUE TOUJOURS, DETERMINER UNE STABILISATION.
L’HOMME POSSEDE LA FACULTE DE COORDONNER LES LIGNES DE FORCE QUI STRUCTURENT
LA MATIERE ORGANIQUE DANS SES DIVERS COMPOSANTS.
LES DYNAMISMES DE COHESION, GOUVERNES PAR LE MAGNETISME PSYCHIQUE, SONT
MODIFIABLES. UNE INTERVENTION EN FORCE, AVEC DES VALEURS SUPERIEURES AU
DESEQUILIBRE 1+1+1, ENTRAINE DES MODIFICATIONS APTES A DECOMPOSER LA COHESION,
ET DONC L’APPARITION DE LA DEGRADATION OU D’ACTIVITES ANORMALES DANS LES TISSUS
BIOLOGIQUES.
104

LE MAL DE VOTRE SIECLE N’EST PAS DE NATURE VIRALE, MAIS PSYCHIQUE, OU MIEUX, DE
MAGNETISME VITAL DONT L’EQUILIBRE NORMAL EST DECOMPOSE, 1+1+(1), AINSI QUE LE
MOUVEMENT OU LA VIBRATION POSITIVE.
LORSQUE LE DESEQUILIBRE SUBIT UNE FORCE SUPERIEURE A LA NORMALE, PAR EXEMPLE
1+1+3, IL SE PRODUIT ALORS UNE DESORGANISATION DEVIANTE DES VALEURS COHESIVES
DES COMPOSANTS : MODIFICATION ANORMALE DES STRUCTURES CELLULAIRES, AVEC
L’APPARITION INEVITABLE DU MAL QUI VOUS AFFLIGE LE PLUS : LA TUMEUR.
JE VAIS EXPLIQUER MAINTENANT LA PARTIE LA PLUS IMPORTANTE, QUI CONCERNE LA
POSSIBILITE DE STABILISATION ».

« VIBRILLIFERE » (2EME PARTIE)


« VOS CELLULES POSSEDENT UN DYNAMISME VIBRATOIRE INTIMEMENT LIE A LA PYRAMIDE
GENETIQUE (1+1+1), (1+1+1/4), (1+1+1/3), (1+1+1/2).
CHAQUE FOIS QUE L’ON ENREGISTRE UN MANQUE OU UN EXCES DU POTENTIEL VIBRATOIRE,
LE GROUPE GENETIQUE PREDISPOSE A SE DECOMPOSER SUBIT UN STRESS NOTABLE,
AMENANT LA NORME DU DESEQUILIBRE A UNE POSITION EXCITABLE TELLE QU’ELLE
PROVOQUE UN COURANT DE DECOMPENSATION DANS LES NOYAUX CELLULAIRES EN PHASE
D’AFFAIBLISSEMENT. C’EST AINSI QUE NAIT « L’ANORMAL DYNAMISME VITAL APPELE PAR
NOTRE SCIENCE « VIBRILLIFERE », QUI N’EST PAS UN VIRUS, MAIS BIEN UNE DEGENERESCENCE
DU POUVOIR « PRANIQUE », AMENANT LES CELLULES A LA DESINTEGRATION DE LEURS
STRUCTURES ET DONC A LA RAPIDE EMISSION DU VIBRILLIFERE DANS LE FLUX SANGUIN.

LA STABILISATION DU DYNAMISME ANORMAL PEUT SURVENIR A TRAVERS L‘ACTIVATION DU


THYMUS, QUI PEUT EMMAGASINER EN LUI UNE CHARGE PSYCHIQUE CAPABLE DE CONTENIR
DE L‘ENERGIE QUI REGENERE ET EQUILIBRE. SI CETTE FORCE EST SUFFISANTE, LE POUVOIR
PRANIQUE REHABILITE ANNULE RAPIDEMENT L‘ACTION DU VIBRILLIFERE, LA CAUSE DU MAL
NAISSANT ».
1+1 = EQUILIBRE
+1 = DESEQUILIBRE NATUREL QUI DONNE LE DYNAMISME DE LA VIE.
LE 3EME (+1) APPARTIENT A DES GENETIQUES DIFFERENTES, AUX VALEURS DIFFERENTES.

PYRAMIDE GENETIQUE
L‘homme passe d‘un point sur une droite à un point sur un volume dans une génétique
évolutive.

Les différents composants de la matière organique sont structurés par des lignes de force, ou
dynamismes de cohésion, gouvernés par les activités du magnétisme psychique. S‘ils sont
décomposés, ils peuvent être modifiés ou stabilisés par les facultés psychiques de l’homme.
Le dynamisme vibratoire vital des cellules est intimement lié à la pyramide génétique.
105

La science médicale sait que le Thymus produit des lymphocytes, plasmacellules ou cellules
réticulaires; il est doté d’une activité endocrine et il est en corrélation hormonale avec la
thyroïde, l’hypophyse et les surrénales.
Thymus = âme (thymos).
L’atrophie du thymus entraine des troubles psychiques (idiotie).
« IL EXISTE DES DYNAMISMES DE COHESION QUI PEUVENT ETRE MODIFIES AU MOYEN
D’ENERGIES PARTICULIERES, CONDUITES PAR DES LIGNES DE FORCE MAGNETIQUE OU
PSYCHIQUE.
LA MATIERE ORGANIQUE OBEIT A UNE DYNAMIQUE BIOLOGIQUE ETROITEMENT LIEE A
L‘ATOME D‘HYDROGENE PSYCHISE, TANDIS QUE LA MATIERE INORGANIQUE EST GOUVERNEE
PAR DES FLUX ET REFLUX DU MAGNETISME DE COHESION MODIFICATEUR ET PAR LA FORCE
GRAVITATIONNELLE.

UN PRODUIT MANUFACTURE, DE MATIERE INORGANIQUE, PEUT ETRE MODIFIE DANS SA


FORME, SI LE MAGNETISME DE COHESION EST DECOMPOSE, PAR LA FORCE, DANS SES
EQUILIBRES.

POUR VOUS DONNER UN EXEMPLE : UN TANK, UN AVION OU UN PAQUEBOT, PEUVENT


PERDRE LEUR FORME ET ETRE REDUITS A UN AMAS DE METAUX INFORMES.
LES MICRO-VIBRATIONS DE DECOMPENSATION, EN INVESTISSANT L‘OBJET, PRODUISENT EN
CELUI-CI UN AFFAISSEMENT PROGRESSIF, AVEC LA PERTE DE SA FORME ORIGINELLE ET DE SA
COMPACITE.
IL NE S’AGIT PAS D’ANTIMATIERE, MAIS BIEN DE LA CAPACITE DE MODIFIER LES FORMES ».

« NOS ENGINS (SOUCOUPES VOLANTES, COMME VOUS LES APPELEZ) SONT DES MOYENS
CAPABLES DE NAVIGUER DANS L‘AIR ET DANS L‘EAU ET DE GLISSER A TRAVERS LA MATIERE,
SOLIDE OU DENSE, EN CREANT DES CORRIDORS, PAR LE SYSTEME D‘ANNULATION
MAGNETIQUE DE LA COHESION, QUE VOUS AVEZ DEFINI PAR LE TERME « ANTIMATIERE ». IL
EST POSSIBLE A NOTRE SCIENCE DE COORDONNER A NOUVEAU LA FORCE COHESIVE, EN LA
SOLIDIFIANT GRACE A UN MAGNETISME REORGANISATEUR ET ASSOCIATIF, QUE VOUS
DÉFINISSEZ EN TEMPS QUE « PSYCHISME », OU DYNAMISME PRIMAIRE GRAVITATIONNEL
INSTRUCTIF. VOTRE SCIENCE ÉTUDIE CES VALEURS ASSOCIATIVES ET DISSOCIATIVES, EN
COMMETTANT DE FRÉQUENTES ERREURS, ET AVEC DES VISÉES NÉGATIVES ET
DESTRUCTRICES.
NOS DISSOCIATIONS SONT TOTALEMENT ET SCRUPULEUSEMENT CONTRÔLÉES. NOUS DISONS
BIEN : « DISSOCIATIONS » ET NON « DÉSINTÉGRATIONS », COMME DÉJÀ ÉVOQUÉ PLUS HAUT.
IL EST POSSIBLE, À NOTRE SCIENCE, DE RECONSTRUIRE DES ÉLÉMENTS DÉCOMPOSÉS ET
RENDUS PÉNÉTRABLES, MALLÉABLES ET STRUCTURABLES, SELON LES BESOINS ET LES
EXIGENCES DE NOTRE TECHNOLOGIE, TANT PHYSIQUE QU’ASTRALE.
LES STRUCTURES GÉNÉTIQUES SUBISSENT DES INTERFÉRENCES NOTABLES ET DÉLÉTÈRES. LA
PSYCHÉ EST CONTINUELLEMENT CHARGÉE DE STRESS ET ÉLABORE DE MANIÈRE NÉGATIVE, EN
MODIFIANT L’ORDRE GÉNÉTIQUE ET, PAR CONSÉQUENT, LA STABILITÉ DE SES FONCTIONS
ÉVOLUTIVES NORMALES.

LES ÉQUILIBRES DE CETTE IMPORTANTE STRUCTURE SONT DÉTERMINANTS POUR


L’AMÉLIORATION DE L’ESPÈCE. LES ÉMOTIVITÉS DÉCOULANT DE STRESS PSYCHIQUE,
PHYSIQUE OU NERVEUX, AGISSENT, BIEN QUE LENTEMENT, SUR LE RÉSEAU DYNAMIQUE QUI
RELIE LES COMPOSANTS, EN DÉSTABILISANT LA MÉMORISATION ET EN PROVOQUANT DES
TRANSMISSIONS ANORMALES ET PERNICIEUSES À L’ENTITÉ CRÉÉE.
IL EST DONC SAGE D’ÉLIMINER LES IRRITATIONS PSYCHIQUES À L’ACTE DE LA CONCEPTION
ET DURANT LES PREMIÈRES ANNÉES DE LA CROISSANCE DE L’ENFANT.
106

STABILITE DE L’EQUILIBRE PSYCHO-PHYSICO-ASTRAL


IL EST INDISPENSABLE D ’ÉVITER LES TROUBLES PSYCHIQUES , ACCÉLÉRATEURS DE DYSHARMONIES
NEUROVÉGÉTATIVES. IL FAUT PENSER ET AGIR DE MANIÈRE SOBRE , EN UNE RÉFLEXION DÉTENDUE ,
AFIN DE FACILITER AU MAXIMUM LES STRUCTURES SYNTONIQUE ENTRE PSYCHÉ , PHYSIQUE ET
ASTRAL.
LES ÉMOTIONS DOIVENT ÊTRE CONTRÔLÉES , AFIN QUE LEURS RAPPORTS NE SOIENT PAS ALTÉRÉS , NI
MIS EN CONDITION DE SUBIR DES DÉSÉQUILIBRES CERTAINEMENT DÉLÉTÈRES POUR LA STABILITÉ DU
CIRCUIT COMPLEXE DE L’ÉDIFICE PSYCHO-PHYSICO-ASTRAL.
LES ACTIONS ÉMOTIONNELLES EXCESSIVES ENTRAÎNENT UNE USURE DU LABYRINTHE NERVEUX ET ,
PAR CONSÉQUENT, UNE DÉCADENCE PROGRESSIVE DES VALEURS SOUTENANT ET RÉGLANT
L’ACTIVITÉ DE TOUT LE CORPS.
IL EST INDISPENSABLE DE CONTRÔLER ACTIVEMENT LES ÉTATS ÉMOTIONNELS , CAR ILS FATIGUENT
SÉRIEUSEMENT, EN ABÎMANT , SOUVENT DE MANIÈRE IRRÉVERSIBLE , DES ORGANES AFFAIBLIS OU
PRÉDISPOSÉS À L’ÊTRE.
L’HUMANITÉ EST UNE SOURCE D ’ÉNERGIE PSYCHIQUE D ’UNE PUISSANCE ÉNORME , CAPABLE DE
COORDONNER NÉGATIVEMENT OU POSITIVEMENT LE PROCESSUS DES DYNAMISMES NATURELS OU
DES « ZIGOS » (AIR, EAU, TERRE ET FEU).
SI LA SOURCE DE L ’ÉNERGIE PSYCHIQUE DE L ’HUMANITÉ PRODUIT DES FORCES NON TONIQUES ,
NÉGATIVES ET SANS HARMONIE , L ’INFLUENCE ET LA RÉACTION DE TOUTES LES AUTRES VALEURS
DYNAMIQUES -COSMIQUES QUI SONT , MÊME S ’IL N ’Y PARAÎT PAS , LIÉES À L ’HOMME DE MANIÈRE
EXISTENTIELLE, DEVIENNENT INÉVITABLES.
SI L’HUMANITÉ DE CETTE PLANÈTE NE PREND PAS PLEINE CONSCIENCE DE CETTE VÉRITÉ, EN
CHANGEANT RADICALEMENT SES HABITUDES ACTUELLES , LES « ZIGOS » SE DÉCHAÎNERONT CONTRE
ELLE ».
(HOARA)
107

L’A M O U R
« L’Esprit Créateur se nourrit d’Amour, qui est le suprême
Dynamisme Cosmogonique ».
« L’amour est une telle activité que, lorsqu’il vibre dans la vérité,
il devient l’unique réalité désirée par les fils de Dieu ».

JE SUIS CELUI AUQUEL TU PENSES MAIS QUE TU NE VOIS PAS


« Ecoute, mon enfant, je suis Poimandres, l’Intelligence suprême du Cosmos.
Celui qui connaît Ma vérité est Mon Ministre.
Celui qui Me cherche, comme il est juste de Me chercher, Me trouve et, lorsqu’il M’a
trouvé, lui et Moi devenons une seule chose. Toi et Moi, mon enfant, sommes une seule
chose.
Ecoute et écris, afin que l’on s’en souvienne, sur la Terre et au Ciel : le néant ne peut
donner naissance à quelque chose, ni aucune chose ne peut être, s’il manque la cause de son
être, l’Intelligence qui pense, forme et crée.
Je suis Poimandres, la Pensée de tout, la Forme de tout, le Créateur de tout et le tout c’est
Moi, l’unité qui crée la multiplicité. Je suis aussi l’Amour qui lie la multiplicité à l’unité,
Je suis la Justice qui harmonise et règle les valeurs complémentaires édifiant et équilibrant
Mes forces cosmiques, Mon éternel devenir.
La Lumière est le véhicule de Ma volonté, le moyen dont je me sers pour être toujours
présent et actif. Avec elle et par elle, je libère les valeurs de Ma Loi causale et structurale
de la vie et de tout ce qui fait partie de Ma nature vivante.
Dieu est le Monarque qui réside dans la Lumière de l’Univers et la coordonne; le Ministre
en est l’Homme-Dieu, qui possède les prérogatives de Ma nature.

« De quel amour voulez-vous parler ? » ripostait souvent Eugenio lorsque ce mot faisait
surface. Et un beau jour, lorsqu’arriva le moment où, au cours de mon réveil, je dus me
libérer des liens des sentiments humains qui me détournaient, il me dit, à brûle-pourpoint :
« L’amour n’existe pas ! ». Il me regarda fixement dans les yeux, en me tendant la clé qui
allait me permettre de sortir de ce filet inextricable. Alors, je trouvai à nouveau la paix de la
conscience et je réagis immédiatement en mon âme illuminée par l’esprit, même si, à cause
de mon excès de zèle à vouloir m’immerger en mon prochain, je me perdis trop de fois.
« Il ne faut pas perdre de temps à donner de toi-même à quiconque ne te tend pas la main,
s’il ne veut pas être réellement sauvé ! » Je mis beaucoup plus de temps qu’il n’est
nécessaire à le réaliser ; pourtant, j’avais bien compris les révélations suivantes : « L’Amour
est une méthodologie ». A ce point, je me souviens des fréquentes questions du public et des
réponses qu’il donnait : « Le véritable amour s’écrit avec un « A » majuscule ! ». Il
renferme, en synthèse, la complexité de ce que nous devrions entendre par trinité, ou vie en
soi-même, ou cohésion entre tous les atomes de chaque chose.
108

« Je te demande, Génie Cosmique, ce qu’est, en réalité, ce que nous appelons l’Amour ? »


« Mon enfant, l’amour renferme l’acte divin le plus important de l’immortalité. Sans amour, toutes les
choses auraient cessé, déjà depuis très longtemps. En vérité, l’amour est la sublimation du vouloir
créateur, l’extase immaculée du devenir continuel.
L’amour est la synthèse de la Trinité, le souffle le plus chaud et le plus fort de l’art céleste du Dieu
Créateur.
Souviens-toi, mon enfant, que ce grand sentiment infini que vous appelez amour est, en réalité, une
pincée de Lumière pure, de cette Grande et immortelle Lumière, qui envahit et vivifie toute chose, qui
toujours va et revient ! »

Cela pourra sembler un non-sens que de s’entendre caresser par l’expression de « Sentiment
infini » et penser, au contraire, pouvoir être des « Acteurs de Dieu » ! Mais, dans notre
dimension humaine, comment peut-on obtenir la Paix sans passer par le binôme Justice-
Amour ?
« La Justice se place avant l’Amour, lorsque ce dernier s’affaiblit et perd sa véritable
identité».
Etre « Acteurs de Dieu » n’a donc rien à voir avec le théâtre d’intérêts humains d’aucune
sorte ; c’est une œuvre d’harmonie avec les méthodologies divines, remplies du programme
d’Amour infini dédié à la rédemption de l’humanité. « Je t’aime pour toi-même, mon
âme ! ».
L’amour humain n’existe donc pas, car il n’est pas vérité !

J’AI DEMANDÉ AU CHRIST ET LE SEIGNEUR M’A RÉPONDU :


« L’AMOUR EST UNE GRANDE CHOSE , UN BIEN AU -DESSUS DE TOUS LES BIENS , LE SEUL QUI
SOULAGE DE TOUT CE QUI ACCABLE ET FAIT SUPPORTER AVEC UN COURAGE ÉGAL TOUT CE QU’IL
Y A DE PLUS INÉGAL.
IL SUPPORTE LE CHARGE SANS RESSENTIR DE POIDS ET REND SUAVES ET SAVOUREUSES TOUT CE
QUI EST AMER . L’AMOUR DE JÉSUS EST NOBLE ; IL POUSSE À FAIRE DE GRANDES ENTREPRISES ET À
DÉSIRER UNE PERFECTION TOUJOURS PLUS GRANDE.
L’AMOUR TEND À RESTER VERS LE HAUT ET NE VEUT PAS NON PLUS ÊTRE ENTRETENU PAR DES
VULGARITÉS TERRESTRES. L’AMOUR VEUT ÊTRE LIBRE, ET NON ENTRAVÉ PAR AUCUNE
AFFECTION MONDAINE, AFIN QUE SON ŒIL INTÉRIEUR N ’AIT PAS D ’OBSTACLE, QUE LES AISANCES
TEMPORELLES NE L’ENCERCLENT PAS OU QU’IL NE SUCCOMBE PAS POUR DES RAISONS
D’INCOMMODITÉS .
IL N’Y A RIEN DE PLUS DOUX QUE L ’AMOUR, RIEN DE PLUS FORT , RIEN DE PLUS SUBLIME , RIEN DE
PLUS VASTE , RIEN DE PLUS GAI , RIEN DE PLUS COMPLET NI RIEN DE MEILLEUR AU CIEL ET SUR LA
TERRE , CAR L ’AMOUR EST NÉ DE DIEU, ET IL NE PEUT PAS TROUVER DE QUIÉTUDE DANS LES
CHOSES CRÉÉES, MAIS SEULEMENT EN DIEU.
L’AMOUR EST PROMPT, SINCÈRE, PIEUX, JOUEUR, DÉLICIEUX, FORT, PATIENT, FIDÈLE , PRUDENT,
INDULGENT ET VIRIL : CELUI QUI AIME NE SE CHERCHE JAMAIS LUI-MÊME.
LORSQUE QUELQU’UN SE CHERCHE LUI-MÊME, IL RENONCE À L’AMOUR. L’AMOUR EST
CIRCONSPECT, HUMBLE ET DROIT ; IL N’EST PAS FAIBLEÉ , NI LÉGER, NI TOURNÉ VERS LES
VANITÉS . IL EST SOBRE, CHASTE, FERME, PAISIBLE ET CONTRÔLÉ EN TOUS SENS.
109

L’AMOUR EST SOUMIS ET OBÉISSANT AUX VOLONTÉS SUPÉRIEURES, IL EST VIL ET MÉPRISABLE À SES
PROPRES YEUX , DÉVOT ET RECONNAISSANT ENVERS DIEU ; IL EST TOUJOURS PLEIN D ’ESPOIR ET
DE CONFIANCE EN DIEU, MÊME QUAND IL NE L’ENTEND PAS , CAR ON NE VIT PAS DANS L ’AMOUR
SANS DOULEUR . IL EXISTE UNE NOURRITURE IMMATÉRIELLE , INVISIBLE ET IMPALPABLE , QUI EST
L’ALIMENT DE TON ESPRIT .CE GRAND BIEN EST L ’AMOUR ET SA DEMEURE EST LA LUMIÈRE.LA
LUMIÈRE EST SUR TOI , SI TU LA DÉCOUVRES ET LA LIBÈRES DES TOURMENTS MATÉRIELS , SI TU
ÔTES LES VOILES ÉPAIS QUI LA CACHENT ET LA RENDENT INCAPABLE D’IRRADIER EN TON CŒUR LA
SPLENDEUR DE L’AMOUR QU’ELLE POSSÈDE . EN ELLE REPOSE, D’UNE MANIÈRE SUAVE , LA
SUBLIME CARESSE DU CRÉATEUR ; EN ELLE SE TROUVE LA TOTALITÉ DE SA MAGNIFICENCE
DIVINE.
SI TU FAIS BRILLER CETTE LUMIÈRE EN TOI, TU AURAS ALORS LA CERTITUDE DE POSSÉDER DIEU ET
DE JOUIR DE SES TRÈS HAUTES ET CÉLESTES VERTUS . LA JOIE D ’AIMER SERA LA COURONNE DE TA
VIE ÉTERNELLE ».
EN SUSCITANT L’AMOUR, ON CONTRAINT LA PSYCHÉ À COMPLÉTER SA RÉHABILITATION
VIBRATOIRE, OU LE RÉTABLISSEMENT DU DYNAMISME BIOPHYSIQUE DU CORPS.
WOODOK S’EXPRIME EN CES TERMES:
« SOUVENEZ-VOUS BIEN ; L ’AMOUR NE DOIT PAS ÊTRE POSSÉDÉ . C’EST L ’AMOUR QUI DOIT
POSSÉDER .
SI VOUS FORCEZ L’AMOUR, VOUS LE TUEZ.
LA VALEUR DE L ’AMOUR EST GRANDE , S ’IL EST NOURRI PAR L ’ESPRIT ET ALIMENTÉ PAR SA
DÉLICATE ET SENSIBLE PASSION. SANS CES INDISPENSABLES PRÉDISPOSITIONS , ON OBTIENT
SEULEMENT L ’AMOUR ÉPHÉMÈRE ET TRANSITOIRE DE LA MATIÈRE ET DE SES ORGASMES : LA
LUMIÈRE, QUI CORROBORE LE VRAI BONHEUR EN EST ABSENTE ET LA DÉSILLUSION
DÉMORALISANTE. IL EST DONC NÉCESSAIRE QUE L’AMANT DE L’AMOUR SOIT L’ESPRIT, CAR IL EST
VRAI QU ’IL S ’OFFRE , DANS SA LIBERTÉ UNIVERSELLE , NON POUR ÊTRE POSSÉDÉ , MAIS POUR
POSSÉDER ET S ’ACCOMPLIR, À TRAVERS LA LOI QUI , DANS SON IMMUTABILITÉ ÉTERNELLE , LE
REND LIBRE ET LE TRANSFIGURE DE MILLE MANIÈRES ET EN MILLE FAÇONS.
LA PATRIE DE L ’AMOUR VRAI EST LE COSMOS . L’AMOUR VRAI N’OBÉIT PAS À VOS LOIS , MAIS AUX
LOIS DU GRAND ET ÉTERNEL AMOUR CRÉATEUR.
VOUS DEVEZ APPRENDRE À AIMER , EN DONNANT À L ’AMOUR LE SEUL MOYEN DE LE FAIRE
SURVIVRE : LA LIBERTÉ, DANS SA LOI ! »

ECOUTEZ, FILS DE MA CREATION


« Ecoutez et imprimez dans vos cœurs la « Parole » de Celui qui est le Père Miséricordieux et Aimant,
mais qui est surtout Juste et Inflexible. Ceux de Mes Fils qui vous sont les plus proches ont visité vos
demeures et ont sonné à la porte de vos cœurs, pour faire pénétrer en vous Ma Lumière Divine et pour
vous faire comprendre, même un seul instant, qui vous êtes vraiment, et à quelles fins vous êtes destinés
Beaucoup d’entre vous ont perçu, dans le silence de leur mémoire, la solennité de ce moment, et ont
tendu les cordes de leur propre conscience jusqu’à les faire vibrer à l’unisson avec le concert universel,
qui est revêtu de Vérité, d’Harmonie, d’Equilibre et de Beauté.
Beaucoup d’autres, étourdis et oppressés par leur soif égoïste des choses éphémères et fallacieuses, ont
préféré fermer la porte de leur propre entendement au Pain des Cieux, et ont augmenté leur solitude et
la dureté de leur cœur.
110

Je vous avais dit que je serais revenu, dans les ténèbres des derniers jours, pour vous apporter Ma
Lumière Divine de Salut et de Justice, afin que s’accomplissent tous les desseins que Mon Intelligence
Créatrice vous avait confiés, pour la sauvegarde de Mon devenir éternel et du vôtre.
Maintenant, le temps que Moi seul connaissais frappe impétueusement dans la réalité de chacun de vos
jours et Mon Très Saint Jugement renverse et purifie toute chose qui, en mourant dans le déclin d’un
instant, renaîtra dans l’aurore de Mon éternité.
Moi qui suis le Premier et le Dernier, la force régénératrice et édificatrice de tout ce qui vit en Moi et se
perpétue, j’ai décrété cela afin que vous, Mes Enfants, puissiez être sauvés dans l’esprit et puissiez être
semblables à Moi en grandeur, amour et bien ».

C’est l’indissoluble trépied sur lequel le bonheur existentiel s’appuie solennellement :


« LA JUSTICE, LA PAIX ET L’AMOUR ».
Si l’une de ces vertus divines venait à manquer, les deux autres puissances subiraient, inévitablement,
des effets contraires, en développant des valeurs opposées.
La justice se veut d’être le pilier central, la paix et l’amour, le complétement de l’arbre de vie.
C’est sur ce trépied que se développent les super-civilisations, sur nos planètes, en développant des
valeurs morales, sociales et scientifiques.
Il convient de soigner attentivement et avec zèle la stabilité continuelle de ces trois puissances, si l'on
veut atteindre le but convoité du bonheur collectif, la vraie fraternité universelle, la réelle liberté.
Sur votre planète, ces trois puissances continuent à être conditionnées par des effets extrêmement
contraires, opposés à la loi réelle que vous connaissez bien, mais que vous ne pratiquez pas.
Tant que la fonction harmonique du trépied divin vous manquera, vous n’aurez ni justice, ni paix, ni
amour.

Examinons les parallèles réciproques de la phase Descendante/Ascendante dans le rapport


Justice-Amour :

LE PERE VOUS DIT :


« En Moi fut toute la béatitude de Mes créatures, en Moi est encore toute la béatitude de chaque créature
du monde terrien et des univers stellaires.
Comment se fait-il qu’encore tant et tant de Mes fils ne retrouvent pas le point focal de leur Tout ?
111

Cela arrive puisque cela est arrivé, lorsqu’ils ont commencé à se détacher de Moi, lorsqu’ils ont détourné
leur regard et leur volonté de Ma Lumière directe, et qu’ils perdirent immédiatement le point central de
l’éternelle vision de toute chose.
Ils recherchèrent aussitôt d’autres visions, d’autres activités, différentes de celle, unique, que le Père et Moi
demandions, et qui s’appelle Amour.
Cette perte du centre continue, pour beaucoup d’élus, et il M’est pénible de rappeler et de faire comprendr
que c’est Moi, et Moi seul, le point qui donne la Lumière au Tout.
Ne vous obstinez pas, mes frères, à rester sourds et aveugles.
Reconnaissez-vous tous en ce Très Saint Amour infini et, en vérité, je vous le dis : vous serez libérés pour
toujours de la douleur de la mort ».
112

D U A L I T E, T R I N I T E, U N I T E
MASCULIN ET FEMININ
« Le principe est trine, invisible et éternel.
Il est Père, Mère et Fils.
Le Principe est pensée et crée toutes
les choses, par son pouvoir infini.
Le Souffle est générateur de mouvement,
le mouvement est forme,
la forme est vie ».

Une nuit, alors que je restai seul à Valverde, tandis qu’Eugenio était sorti, j’eus un
dédoublement dans lequel je vis, à peu de distance, une femme qui me souriait tristement, et je
dis aux quelques amis qui se trouvaient avec moi : « Regardez ! Maintenant j’entre en elle ». Je
le fis et nous ne devînmes qu’un. Et je n’étais pas du tout étonné, je me sentais même
complètement en grande paix.

Tant de fois, Eugenio m’avait poussé à méditer sur les concepts de la dualité, qui mène à la
complémentarité, à l’Unité. Deux aspects éphémères d’une unique substance, tant par ses
dynamismes énergétiques dans les deux sens, que par sa réalité dimensionnelle humaine et
terrestre de mâle et femelle.
Mais la conjonction tend-elle seulement à rejoindre l’équilibre, selon notre logique, ou selon
quelque chose de beaucoup plus profond et infini ?

« Mon enfant, c’est Moi, le Génie Cosmique qui te parle, Celui que tu entends mais que tu ne vois pas.
Ecoute, mon enfant, écoute, car il est vrai que l’Esprit du Créateur est en toi, en train de semer la Sagesse,
la Justice, la Vérité et l’Amour. Béni soit à jamais le jour de ta naissance, car il est vrai que tu es le René,
l’Un et l’Autre en une même chose ; ton œuvre sainte est bénie par le Père Créateur.
Maintenant écoute, mon enfant, et écris ces enseignements, afin que tu puisses mieux comprendre et mieux
lutter au cours es l’œuvre entreprise.
En vérité, que sait l’homme de la femme et la femme de l’homme, le fils du père et de la mère, que savent l
père et la mère du fils ?
L’homme et la femme se cherchent tous les deux et ne se connaissent ni l’un ni l’autre.
Lui la cherche et l’aime, elle le cherche et l’aime, et ils ne se demandent jamais pourquoi ils sont contraints
de le faire ni pourquoi, comme eux, toutes les choses créées font de même.
En vérité, lui la cherche car elle fait partie de lui et vice versa.
Ils sont deux mais, en réalité, ils sont deux en un et, avec l’enfant, trois en un.
Si, pour renouveler l’Unité dans l’éternité, il faut que l’homme et la femme deviennent une seule personne,
il est aussi vrai que dans l’Unité de cette dualité existe le triomphe créateur de la Trinité de Dieu,
manifesté. Toutes les choses créées ressemblent donc au Père Créateur.
113

En vérité, la Trigeminité est en toute chose, car toute chose jouit du devenir continu et éternel. Sur votre
planète, la trinité s’exprime en dualité et en puissance dans l’enfant, qui est le devenir continuel de l’Unité
Trigémine, c’est-à-dire de Dieu Manifesté.
Il est vrai que, dans cette dimension, l’Unité Trigémine se manifeste divisée dans ses deux aspects
principaux, mais il est aussi vrai que la Trinité est une réalité indissoluble, qui trouve sa gloire et son
accomplissement divin dans l’extase de l’amour créateur.
En vérité, l’Etre Originel est éternel ; il s’exprime dans la dualité de sa nature, dans la manifestation d’une
quantité sans fin.
La Trigéminité de Dieu manifesté est une multitude, une grande multitude, une très nombreuse famille et
un peuple innombrable. Le principe de son Unité est la Trinité Dieu, la semence de très nombreux épis.
Maintenant, il est vrai que vous, terrestres, êtes en vérité les fils de Celui qui est toujours votre Père et qui
fut le commencement de vous tous. Vous êtes, en réalité, la somme de Son devenir, la totalité de Son Unité
manifestée sur des plans et des dimensions différentes. Toi, tu es une partie de Moi, mon enfant, tu es aussi
Moi-même et tes enfants sont une partie de toi, de ta dualité et de Ma Trigéminité originelle. Vous êtes
Moi-même, liés à mon Unité. Dieu est Unité et multitude en même temps.

A COTE DU PRINCIPE DE LA TRINITE SE TROUVE AUSSI : « LA LOI DE DUALITE ». CELLE-CI CONCERNE NON PAS LA
REORGANISATION DE L’UNITE EN DES SYSTEMES COLLECTIFS SUPERIEURS, MAIS SA COMPOSITION INTIME. AU-DESSUS
DE L’UNITE SE TROUVE LE ‘’ 3 ‘’, QUI CONTIENT LE ‘’2’’, DANS LE SENS OU L ’INDIVIDUALISATION N’EST JAMAIS UNE
UNITE, MAIS TOUJOURS UN DUALISME QUI , DANS SON ASPECT STATIQUE , DIVISE L ’UNITE EN DEUX PARTIES , L ’ETRE
ET LE NON ETRE, DEUX MOITIES INVERSES ET COMPLEMENTAIRES, CONTRAIRES ET RECIPROQUES, ANTAGONISTES ET
AUSSI NECESSAIRES ; DANS SON ASPECT DYNAMIQUE , C ’EST UN CONTRASTE ENTRE DEUX RIVES OPPOSEES , QUI
BOUGENT ET SE BALANCENT EN UN EQUILIBRE INSTABLE , SE DEPLAÇANT ET SE RENOUVELANT CONTINUELLEMENT .
C’EST UN CYCLE FAIT DE DEUX DEMI-CYCLES QUI SE POURSUIVENT ET SE COMPLETENT ; C’EST UNE PULSION INTIME,
POUR FAIRE AVANCER L’EVOLUTION.
CE DUALISME EST LE BINAIRE QUI GUIDE ET ENDIGUE LE MOUVEMENT SUR LEQUEL PROGRESSE LA GRANDE MARCHE
DE LA TRANSFORMATION EVOLUTIVE. LE SOUFFLE DE CHAQUE PHENOMENE EST DOUBLE : PHASE D ’INSPIRATION ET
PHASE D ’EXPIRATION. SA PULSATION EST DOUBLE : CENTRIFUGE ET CENTRIPETE . SON MOUVEMENT EST DOUBLE ,
DANS SON AVANCEMENT ET SON RECUL.
L’EVOLUTION EST FAITE DE CETTE OSCILLATION INTIME ET PROGRESSE GRACE A ELLE. LE DEVENIR PROVIENT DE CE
CONTRASTE INTIME ; SON MOUVEMENT ASCENSIONNEL EST LA RESULTANTE DE CE JEU DE POUSSEE ET DE FREINAGE
ENTRE LES DEUX DIGUES INVIOLABLES , DONT LE MOUVEMENT REVIENT TOUJOURS SUR LUI -MEME ; LE PHENOMENE
AVANCE PAR LE SOUTIEN RECIPROQUE DE CES DEUX DEMI-FORCES QUI LE DETERMINENT. L E MOUVEMENT
114

GENETIQUE DE L ’EVOLUTION EST DONNE PAR CETTE VIBRATION INTIME , QUI TRANSFORME L ’ETRE DE FORME EN
FORME.
CHAQUE UNITE EST DOUBLE ET SE MEUT ENTRE DEUX EXTREMES , QUI SONT SES DEUX POLES . LE SIGNE (+) ET (-)
EST PARTOUT ; LE BINOME RECONSTRUIT L ’UNITE, QUI APPARAIT AINSI TOUJOURS COMME UN COUPLE : JOUR ET
NUIT, GAUCHE–DROITE, BLANC–NOIR, HAUT–BAS, TRAVAIL–REPOS, AVANT–ARRIERE, ENDROIT– ENVERS,
EXTERNE–INTERNE, ACTIF– PASSIF, BEAU– LAID, BON– MAUVAIS, GRAND–PETIT, NORD– SUD, MALE– FEMELLE,
ACTION–REACTION, ATTRACTION– REPULSION, CONDENSATION–RAREFACTION, CREATION–DESTRUCTION,
CAUSE– EFFET, LIBERTE–ESCLAVAGE, RICHESSE–PAUVRETE, SANTE– MALADIE, AMOUR– HAINE, PAIX–GUERRE,
SCIENCE– IGNORANCE, JOIE–DOULEUR, PARADIS–ENFER, BIEN–MAL, LUMIERE–TENEBRES, VERITE–ERREUR, ESPRIT–
MATIERE, VIE– MORT, ABSOLU– RELATIF, COMMENCEMENT–FIN.
TOUT ADJECTIF, TOUTE CHOSE A SON CONTRAIRE ; TOUTE FAÇON D’ETRE OSCILLE ENTRE DEUX QUALITES
OPPOSEES. TOUTE UNITE EST UNE BALANCE ENTRE CES DEUX EXTREMES ET S ’EQUILIBRE DANS SON INTIME PRINCIPE
DE CONTRADICTION. L ES EXTREMES SE TOUCHENT ET SE REUNISSENT.

LA D UALITE EN L ’ETRE COSMIQUE


ETRE ‘’ FILS CONSCIENTS EN DIEU ’’ SIGNIFIE L’AVOIR RECONNU COMME IL EST VRAIMENT ET NON COMME IL VOUS
A ETE IMPOSE DE LE CROIRE.
IL Y A L ’ETRE COSMIQUE EXISTANT, MAIS NON CREE.
IL Y A L ’ETRE COSMIQUE CREE, MAIS NON MANIFESTE.
ENFIN, IL Y A L’ETRE COSMIQUE MANIFESTE.
VOUS ET NOUS TOUS , ETRES AGISSANT SUR DES PLANS DIMENSIONNELS DIFFERENTS , SOMMES CONTENUS EN LUI ET
LUI RESSEMBLONS DANS LE PROCESSUS EXISTENTIEL ET STRUCTUREL MANIFESTE, MEME SI EXTREMEMENT PETIT.

LE PRINCIPE EST TOUJOURS LE CHAOS , OU MIEUX , L ’APPARENCE CHAOTIQUE DES ELEMENTS DYNAMIQUES SE
TRANSFORMANT EN ELEMENTS PHYSIQUES. CETTE VERITE DEVRAIT VOUS DONNER L ’EXACTE MESURE DES
PROCESSUS MACROSCOPIQUES DE FLUX ET REFLUX, DANS LE PROGRAMME DE L’ECONOMIE CREATRICE DU COSMOS.
IL EST AUSSI VRAI QUE SA FONCTION, QUE VOUS ESTIMEZ NEGATIVE, NE L’EST PAS, EN REALITE, PARCE QUE VOUS NE
CONNAISSEZ PAS ENCORE LES EXIGENCES EXISTENTIELLES DE SA NATURE MACROCOSMIQUE‘’.
(ADONIESIS)

‘’ Ecoute, mon enfant, écoute et note ce que je vais encore te dire :


Celui qui vivifie les êtres et les choses manifestées est l’Esprit Créateur, le Tout, qui nous comprend tous et toutes les choses
créées et incréées.
Dieu est Sa Conscience, la cellule vive de Son Intelligence, la Lumière de Sa Lumière, le Vouloir de Son Vouloir.
Dans le Cosmos, comme tu le sais, se trouvent d’innombrables Univers, qui contiennent à leur tour d’innombrables système
solaires.
Tu connais exactement toute chose sur l’évolution de la conscience et tu n’ignores pas son ascendance et sa descente, en
fonction de la dimension dans laquelle elle se manifeste.
Maintenant, je te dis bien :
Il y a des constellations qui accomplissent leur propre cycle évolutif dans une dimension complètement opposée à celle qui
gouverne votre système solaire. Le terme ‘’opposé’’ veut dire ‘’complémentaire’’, selon l’Economie Cosmique dans laquelle
différents mouvements évolutifs expriment Sa Réelle Nature. Ce sont des niveaux différents, avec des devoirs différents.
Il est logique de penser combien la matière solide est différente de la matière liquide et combien différente est la matière
gazeuse des matières liquides et solides. En vérité, cette variation comporte des activités dimensionnelles différentes les unes
des autres.
Or, dans certains mondes, la conscience de l’être manifesté est intimement liée au cycle de la nature dimensionnelle des
éléments qui composent la qualité extérieure de sa personnalité, et donc l’activité fonctionnelle de ses organes et de sa vie.
Il existe, sur votre plan, une force dualistique qui vous permet d’obtenir l’unité, au moyen de l’unification de la dualité, et
donc le devenir continuel de l’unité elle-même. Il n’en va pas de même en d’autres mondes, où le plan dimensionnel consen
la vie des êtres d’obtenir la dualité dans l’unité même, et de manifester à l’unité le devenir continuel d’elle-même.
115

En vérité, la vie éternelle existe, mais seulement dans la dimension où l’unité se fond dans la dualité.
L’éternel féminin est partie intégrante de l’éternel masculin ; ils forment l’unité parfaite de l’être trigémellaire.

La régénération de leur personnalité découle de leur dévotion à l‘amour créateur, en donnant naissance,
dans l‘unité même de leurs deux natures, à la troisième personnalité : leur enfant, celui-là et tous les autres
destinés à devenir l‘image éternelle de la vie éternelle.
Les tout premiers habitants de votre planète possédaient, en principe, ces qualités et ils appartinrent,
pendant longtemps, à la Hiérarchie des Etres éternels de Dieu manifesté.
A votre époque, on symbolise encore Adam et Eve ; mais, en vérité, ils ne furent pas les seuls à prendre
possession de l‘Eden de cette planète. Il y a des peuples qui sont la somme d‘autres unités, c‘est-à-dire
d‘autres Adam et Eve.
En vérité, le péché originel a réellement existé (nous avons parlé de la Génétique de Caïn). C‘est à cause de
ce péché que la nature de l‘être trigémine devint dualiste, en perdant ainsi son immortalité et la béatitude
de l‘Eden terrestre.
Il ne parvint plus à s‘édifier lui-même, mais il s‘est dédoublé à travers l‘instinct de l‘amour créateur inné,
et avec la collaboration active et indispensable de Celui qui en réalité fut, et est encore, partie intégrante et
indissoluble de son éternelle personnalité originelle et trigémellaire.
C‘est ainsi que naquirent, sur la terre, les premières souches de l‘unité dédoublée et multipliée.
La dualité exista et existe encore sur votre monde et, comme eux, vous luttez aujourd‘hui désespérément
pour en annuler les effets.
En vérité, l‘ascèse de la matière est déjà terminée depuis longtemps et, depuis longtemps, celle de l‘esprit a
commencé.
Les effets de la cause, qui déclencha cette expérience aussi dure, sont en train de s‘apaiser.
Maintenant, l‘ascension du principe connaît son véritable commencement.
L‘homme désire se libérer de l‘étreinte qui le cloue encore dans les effets d‘un dualisme inconscient et
ignoré, qui l‘éloigne de la connaissance réelle de lui-même.
Sa conscience a augmenté, ainsi que la dimension dans laquelle elle est contrainte de manifester
l‘intelligence en transformation radicale; les réminiscences, même si gravement déformées, au cours de son
activité édificatrice, sont plus claires et plus rapides.
C‘est un temps meilleur pour l‘esprit et pire pour la matière.
La lutte n‘est pas terminée“.

ENSEIGNEMENTS
Les effets de la dualité sont très nombreux sur le plan dimensionnel.
Le mal propose la conception du bien; le solide propose la conception du liquide; la nuit propose la conception du jour, et
ainsi de suite. Il est aussi vrai que la matière propose la conception de l‘esprit. Mais, en vérité, qu‘est-ce que l‘esprit ? Sur la
terre, vous connaissez la matière parce qu‘elle vous apparaît telle que vous la nommez mais, en vérité, qu‘est-ce que la
matière ?
Et voilà, mon enfant, le drame de l‘existence et des Cieux, qui poussent l‘une et l‘autre nature à rivaliser, dans le devenir
continuel du Corps Cosmique.
Si je te laissais imaginer, même un tant soit peu, l‘édifice complexe qui caractérise Son devenir, les myriades d‘étoiles que
l‘on pourrait compter dans le ciel apparaîtraient comme une nullité.

Poimandres : je ne peux haïr ce que je ne connais pas.


116

„Cela est vrai, mon enfant, c‘est pourquoi je te dis : nul ne pourra connaître la joie s‘il n‘a pas connu la
douleur.
La douleur est un moyen et non une fin.
Ainsi en est-il du mal, des ténèbres, de Satan, de la mort et de la haine. L‘homme sera vraiment libre seulement lorsqu‘à
travers les moyens dont il dispose, il aura connu ce qu‘il doit haïr et ce qu‘il doit aimer.
Il ne pourra plus être excusé lorsqu‘il aura eu la grâce de connaître ce qu‘il ignorait auparavant. Celui qui a connu la haine
ne peut ne pas aimer“.
- Poimandres, je me trompe si je dis : la douleur est une de mes amies, car c‘est elle qui me pousse à connaître le bien
Les ténèbres sont mes amies, car ce sont elles qui me poussent à aimer Dieu.
La mort est une de mes amies, car c‘est elle qui me pousse à désirer et à aimer la vie.
La haine est une de mes amies, car c‘est elle qui me pousse à connaître l‘amour.
Est-ce ainsi, Poimandres ?
„Certes, mon enfant, c‘est ainsi. Mais, souviens-toi bien : le moyen ne doit pas étre pas la fin, sinon on perd la grâce et l‘on
tombe en disgrâce.
Le moyen, mon cher enfant, c‘est l‘Amour, l‘Amour de Dieu, c‘est la Loi de l‘Evolution“.

L‘inexorable processus de toutes les choses manifestées n‘a pas d‘autre sentier, n‘a pas d‘autre choix. Si tu tues, tu seras tué.
La connaissance est acquise avec l‘expérience.
Répéter l‘expérience, après en avoir sérieusement passé au crible et assimilé les valeurs dualistiques, est impossible. La
connaissance est Vérité.

POIMANDRES T‘ECOUTE, MON ENFANT, ILLUSTRE TA QUESTION, AFIN QUE LES


HOMMES SACHENT.
« Le bien et le mal vivent avec l‘homme, à cause de sa désobéissance originelle aux Lois du Créateur.
L‘homme est libre de faire lever dans son propre esprit la valeur positive ou la valeur négative, Dieu ou
Satan, le bien ou le mal.
L‘homme possède en lui la lumière et les ténèbres, la prière et le blasphème, l‘amour et la haine. L‘homme
est Dieu quand il aime, il est Satan quand il hait et distribue des douleurs, ainsi que lorsqu‘il blesse et
assombrit sa lumière intérieure.
Le bien ne peut ne pas être Dieu et le mal ne peut ne pas être Satan, lorsqu‘il devient une fin en soi.
L‘homme est potentiellement, depuis sa naissance, d‘eau et d‘esprit, moitié ange et moitié démon.
Si, en croissant et en apprenant, il fait siennet la loi évolutive du Créateur, et qu‘il réussisse à être à Son image et
ressemblance, il ne peut pas ne pas devenir fils de Dieu et ne pas jouir de Sa Sublime vision; sinon, il ne peut que devenir fils
des ténèbres, serviteur du mal et privé de la connaissance de la Lumière Créatrice.
En ignorant la Vérité, il ne réussira pas à être libre, ni ne pourra éviter la croissance de Satan en lui. Si l‘homme alimente le
mal et le nourrit de ce dont il a besoin pour paître et croître, en produisant la haine, la douleur et la soif de sang, il ne
pourra jamais espérer que la force démoniaque dominante meure en lui.
L‘Antéchrist est en l‘homme et il y restera tant qu‘il sera contre la Loi immuable de Justice, de Paix, d‘Amour et de
Fraternité, ratifiée par un pacte entre l‘homme et Dieu.
L‘homme qui ne fortifie pas son propre esprit et son propre cœur avec science et sagesse, en obéissant aux Lois Universelles,
pourra aspirer à être fils de Dieu.
Comme tu le sais très bien, le mal est le complément du bien, les ténèbres le complément de la lumière et la haine le
complément de l‘amour. A travers cette dualité, il est possible d‘extraire la connaissance, la conscience, l‘évolution, et ceci
lorsque le mal ne devient pas une fin en soi.
Il est impossible de posséder la connaissance du bien sans avoir d‘abord connu sa partie complémentaire ou vice versa. Le
négatif et le positif ne sont pas des forces opposées, mais bel et bien complémentaires. Elles deviennent opposées si l‘on dépa
le déséquilibre supérieur à un.
Les expériences sont construites avec ce déséquilibre et il n‘y a pas d‘autre sentier pour connaître la Vérité, perdue dans la
chute temporaire de la déité.
117

Lorsquele déséquilibresupérieurà un est excédent,la rupture de la complémentaritédevient inévitable, et donc


l‘impossibilité de la convivialité des deux pôles opposés, par excédent ou par défaut. En réalité, dans la dimension
positive/négative, le mal n‘existe pas, de même que le bien non plus.
C‘est la connaissance de la vérité qui compte et il n‘est possible de la connaître et d‘être libre, vraiment libres, qu‘à travers l
valeurs binaires ».
118

L A L U M I E R E, L E V E R B E, L A V I E

« La Vie est le commencement d’un vouloir qui fut.


La Mort est le commencement d’un chemin
différent d’une chose qui sera ».

« VOUS CROYEZ QU‘IL Y A DE LA LUMIERE ICI ? »


Demanda Eugenio à un groupe d’invités, un soir, dans le petit salon de Valverde. Quelqu’un
regarda la petite lampe allumée, mais qui comprit ?
Eugenio dissipa l‘embarras en parlant d’autre chose. Même s’il avait plaisanté, sa question se répercutait en
moi et je cherchais à répondre à ses yeux, qui continuaient à me lorgner de temps en temps.
Je me souvins alors de l’un de ses écrits :
« LA LUMIERE EST LA FORCE ENTRAINANTE DES IMAGES PENSEES. L‘ONDE COSMIQUE EST 100
FOIS PLUS RAPIDE ».
Mais alors quel rapport y a-t-il entre la Lumière Créatrice et la lumière d’énergie TERRESTRE ?
« EN VERITE, JE DIS A CEUX QUI M‘ECOUTENT :
LA LUMIERE EST NEE DU FEU, MAIS AVANT QUE LE FEU NE DEVIENNE TEL, TES YEUX NE
L‘AVAIENT-ILS JAMAIS VUE ?
LORSQUE LA LUMIERE NAIT DU FEU, ELLE ILLUMINE LES CHOSES MATERIELLES, ELLE A
ILLUMINE, MAIS TES YEUX NE L‘ONT PAS VUE, NI TES MAINS NE L‘ONT TOUCHEE ».
C‘EST DONC DE LA LUMIERE ASTRALE QUE JAILLIT LE MANIFESTE ?
« LA LUMIERE CREATRICE, LE COMMENCEMENT DE TOUTE CHOSE, EST L‘ESSENCE PURE DE
DIEU. ELLE RESIDE AVEC LE FEU ET SE NICHE AU-DEDANS DE LUI, ETANT ELLE-MEME FEU
SUBTIL, VIVIFICATION DES CORPS VISIBLES ET INVISIBLES, AME DE L‘UNIVERS, CORPS VIVANT ET
ETERNEL, MANIFESTE ET NON MANIFESTE ».

PARLONS UN PEU DE LA CAUSE DE LA LUMIERE :


VOUS, TERRESTRES, EN CONNAISSEZ EN PARTIE L‘EFFET, TANDIS QUE VOUS N‘EN CONNAISSEZ
PAS COMPLETEMENT LA CAUSE.
SACHEZ QUE LA CAUSE EST INTELLIGENTE, DE MANIERE COSMIQUE, ET QUE CETTE QUID AGIT
EN RELATION AVEC CETTE INTELLIGENCE, QUI EST EXACTEMENT JUSTE ; ELLE EST
INDISPENSABLE POUR METTRE EN ROUTE UNE FORCE DETERMINEE, EN RAPPORT A L‘OBJET
VERS LEQUEL LA FORCE EST DIRIGEE. SI, POUR VOTRE PLANETE, LA FORCE MOTRICE EST X,
POUR LA PLANETE JUPITER LA FORCE EST Y ».
EN SUBSTANCE , LA CAUSE REPRESENTE A PRIORI LES PRINCIPES COORDONNATEURS QUI DOIVENT DONNER LEURS
CARACTERISTIQUES AUX EFFETS QUI, A LEUR TOUR , SE DEVELOPPENT DANS LES OBJETS VERS LESQUELS LA FORCE EST
DIRIGEE.
LA LUMIERE, A SON TOUR , EST CONTRAINTE , PAR LA COUCHE MAGNETIQUE QUI ENTOURE VOTRE PLANETE , DE
STABILISER UNE SERIE D ‘ EFFETS SECONDAIRES, MAIS NON MOINS IMPORTANTS . EN EFFET , LES RAYONS COSMIQUES ,
COMME VOUS LES APPELEZ , L UMIERE ET ENERGIE MAGNETIQUE , PROVIENNENT D ‘UNE UNIQUE CAUSE , MEME SI
LEURS EFFETS PEUVENT FAIRE PENSER A DES CAUSES DIVERSES.
LES DEVOIRS DE CES TROIS FACTEURS SONT DETERMINANTS POUR LES CHAMPS PHYSIQUE,
BIOLOGIQUE , PSYCHIQUE, ETC…
L‘INTELLIGENCE DE LA CAUSE PREMIERE AGIT DANS TOUTES LES STRUCTURES QUI SE SONT FORMEES
PEU A PEU A TRAVERS TOUS LES EFFETS SECONDAIRES , QUE VOUS CONNAISSEZ EN PARTIES . VOUS
119

IGNOREZ LA DENSITE RYTHMIQUE DE LA LUMIERE, QUI VARIE D ’UN OBJET A L ’AUTRE ET QUI
COORDONNE LA LOI DE LA VISIBILITE , AINSI QUE CELLE DE LA DIMENSION ENTRE LE CORPS ET LE
NON CORPOREL . VOUS IGNOREZ ENCORE LE POUVOIR CONDUCTEUR DE LA LUMIERE, LEQUEL
OCCUPE UNE PLACE IMPORTANTE LORS DE LA FORMATION DE CERTAINES CARACTERISTIQUES DANS
LES CELLULES DE LA MATIERE ORGANIQUE ET INORGANIQUE.
ENFIN, VOUS IGNOREZ L ’UNE DE SES PLUS IMPORTANTES CAPACITES : SA CONTRIBUTION , PAR RAPPORT A SON
REFLET SUR UN CORPS OU PLUSIEURS CORPS DE NATURE ENERGETIQUE, QU’ELLE SOIT POSITIVE OU NEGATIVE.
LA LUMIERE, ENFIN , EST UN RAIL INVISIBLE , PARCOURU PAR LES QUALITES FONDAMENTALES EN CONTINUEL
CHANGEMENT, NEES DE SON PRINCIPAL EFFET, ET QUI ACCOMPLISSENT DES OPERATIONS DE NATURE
CONSTRUCTIVE.
LES RAYONS COSMIQUES, COMME VOUS LES APPELEZ , SONT LES EFFETS PRINCIPAUX DE LA GRANDE CAUSE ET LEUR
APPORT, A L’ŒUVRE CREATRICE, EST DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE.
POUR VOUS TERRESTRES, IL EST DIFFICILE D ’INDIVIDUALISER LA VRAIE NATURE AUTHENTIQUE DE CES MINUSCULES ,
MAIS TELLEMENT PUISSANTS CORPUSCULES.
POUR NOUS , QUI NOUS TROUVONS SOUVENT DANS L ’ESPACE SIDERAL , OU CES CORPS VOYAGENT A UNE VITESSE
INCROYABLE, LES INDIVIDUALISER ET EXAMINER LEUR STRUCTURE ORIGINALE AVEC DES INSTRUMENTS APPROPRIES
EST UNE CHOSE TRES FACILE.
VOUS, TERRESTRES , CONNAISSEZ LE SOLEIL COMME UNE ENORME BOULE DE FEU OU , MIEUX , UNE BOULE DE
MATIERE INCANDESCENTE.
NOUS VOUS DISONS QUE LE SOLEIL EST , UNE MASSE SOMBRE ET FROIDE , MEME S ’IL N ’Y PARAIT PAS , ET DE NATURE
TYPIQUEMENT ENERGETIQUE.
PAR CETTE DEFINITION , NOUS VOULONS NOUS REFERER A CETTE ENERGIE COSMIQUE QUE VOUS ,
TERRESTRES, NE CONNAISSEZ PAS ENCORE , ET QUE VOUS NE CONNAITREZ JAMAIS , SI VOUS NE
CHANGEZ PAS RADICALEMENT VOS ACTUELLES COGNITIONS ERRONEES.
LA GRANDE CAUSE, QUI RESIDE JUSTEMENT DANS LE SOLEIL, EST UN ENORME CREUSET
D’INSURPASSABLE INTELLIGENCE. CETTE INTELLIGENCE DIFFUSE SON ENERGIE SELON UNE LOI
INFAILLIBLE, A TRAVERS UNE SERIE DE CAUSES A EFFETS PRIMAIRES ET SECONDAIRES , COMME NOUS
VOUS L ’AVONS DEJA DIT POUR LA LUMIERE. NOUS VOUS EN AVONS CITE LES PLUS IMPORTANTS ,
CEUX QUI CONCERNENT VOTRE MONDE.
LE SOLEIL PEUT ETRE , SANS LA MOINDRE EXAGERATION , LE MACRO-COSMOS DE VOTRE CERVEAU ,
TANDIS QUE LES EFFETS QU ’IL PRODUIT , EN SE STABILISANT DANS D ’AUTRES EFFETS SOUS -JACENTS
INNOMBRABLES, PEUVENT AGIR SUR LES DIFFERENTS PLEXUS QUI GOUVERNENT VOTRE CORPS.
EN VERITE , NOUS VOUS DISONS QUE LES AÏEULS DE VOS PERES CONNAISSAIENT PARFAITEMENT
L’ŒUVRE DE LA GRANDE CAUSE ET , NOUS SOMMES EN MESURE DE VOUS L ’AFFIRMER, ILS NE SE
LIMITAIENT PAS SEULEMENT A L’ADORER POUR CE QU’ELLE EST REELLEMENT, UNE DIVINITE
COSMIQUE, MAIS ILS SAVAIENT EMPRISONNER SON EXUBERANTE PUISSANCE, A TRAVERS
D’INNOMBRABLES OPERATIONS DE REFLETS , EN COOPERATION AVEC LA LUMIERE ET AVEC DES
PIERRES OU DES METAUX IDOINES.
A VOTRE EPOQUE , CELA SE PRODUIT EN L ’ABSENCE DE VOTRE CONNAISSANCE , MAIS DANS DES
CONDITIONS IDENTIQUES ET EN DIVERSES CIRCONSTANCES.
NE VOUS ETONNEZ DONC PAS SI NOUS VOUS DISONS ENCORE QUE VOS FONCTIONS SONT
INTIMEMENT LIEES, PAR LEUR STRUCTURE ET LEUR CAPACITE ORGANISATRICE, A LA GRANDE
CAUSE.
VOUS, NOUS , ET TOUS LES ETRES VIVANTS , Y COMPRIS LES CHOSES QUI N ’EN ONT PAS L ’AIR, SONT
UN EFFET RESULTANT DE LA VIBRATION D ’AUTRES INNOMBRABLES EFFETS , QUI DEPENDENT TOUS DE
120

L’INTELLIGENCE COSMIQUE ORGANISATRICE ; CETTE INTELLIGENCE RESIDE JUSTEMENT DANS LE


SOLEIL , ET PEUT ETRE APPELEE MODELE COSMIQUE DE NOTRE SYSTEME PLANETAIRE.
IL EST DONC LOGIQUE QUE TOUS LES ELEMENTS PRIMORDIAUX EXISTANT SUR VOTRE TERRE ET SUR
LES AUTRES PLANETES SUBISSENT CET ENSEMBLE DE PUISSANCE ; C ’EST JUSTEMENT LA CHARGE
VITALE ET COHESIVE, QUI MAINTIENT EN EQUILIBRE CONSTANT TOUTES LES STRUCTURES
ATOMIQUES ET CELLULAIRES DE TOUS LES CORPS.
IL EST EVIDENT QUE L’ENERGIE MAGNETIQUE EST UN APPORT SUBSTANTIEL D’EQUILIBRE
STRUCTURAL DANS LES CELLULES HUMAINES ET EN TOUS LES ATOMES COMPOSANT LA MATIERE.
LES VIBRATIONS D ’UN MINERAL DETERMINE PEUVENT ETRE NOCIVES POUR L ’UN ET BENEFIQUES
POUR L’AUTRE, MAIS CELA N’EXCLUT PAS QUE LES DIFFERENTES QUALITES VIBRATOIRES DES
DIFFERENTS METAUX SOIENT PROJETEES SUR TOUS LES PLEXUS DE VOTRE SYSTEME ORGANIQUE ,
DANS LE SEUL BUT D’ALIMENTER VOS STRUCTURES CELLULAIRES EN QUALITES VIBRATOIRES
DETERMINEES, QUI SONT PRECISEMENT LES VALEURS POSITIVES DE LA DYNAMIQUE VITALE.
NOUS POURRIONS TRAITER BEAUCOUP DE CHOSES PLUS COMPLEXES ET TELLEMENT UTILES A
CONNAITRE, MAIS NOUS NOUS LIMITERONS, POUR LE MOMENT, A VOUS DIRE ENCORE :
IMAGINEZ UNE GRANDE PIECE ET , EN SUIVANT , UNE AUTRE ENCORE , LA PREMIERE AVEC DES PAROIS
LUISANTES EN MERCURE ET L ’AUTRE AVEC DES PAROIS LUISANTES EN FER ; LES DEUX, ENFIN,
RECEVANT LA LUMIERE DE TELLE FAÇON QUE , PAR REFLET , CETTE LUMIERE SE CONCENTRE SUR UN
CORPS ATTEINT D’ANEMIE INGUERISSABLE.
VOUS AIMERIEZ CONNAITRE LE RESULTAT ?
FAITES L ’EXPERIENCE ET VOUS EN DECOUVRIREZ LE RESULTAT.
LE GRAND HERMES TRISMEGISTE A LAISSE D’IMMENSES CHEFS-D’ŒUVRE EN LA MATIERE, QUI
FURENT DETRUITS LORS D ’UN CATACLYSME , MAIS DES ELEMENTS D ’UNE ENORME IMPORTANCE
EXISTENT ENCORE , DONT VOUS POURRIEZ RELEVER LES BASES DE SA CONNAISSANCE , PARTICULIERE
MAIS EFFICACE DANS LE DOMAINE THERAPEUTIQUE.
VOUS AVEZ TORT DE PENSER QUE LES ANCIENS COMPRENAIENT MOINS DE CHOSES QUE VOUS
AUJOURD’HUI. SI VOUS AVEZ PROGRESSE DANS CERTAINS DOMAINES , VOUS DEVEZ AUSSI ADMETTRE
QUE VOTRE REGRESSION A ETE PLUS IMPORTANTE DANS D’AUTRES DOMAINES.
AU COURS DE CES DERNIERS TEMPS, VOUS AVEZ EN REALITE, AJOUTE QUELQUES NOUVELLES
CORDES A VOTRE ARC , DANS LE DOMAINE DE LA SCIENCE PURE , MAIS IL VOUS MANQUE LES BASES
NECESSAIRES POUR POUVOIR, DANS L’IMMEDIAT, EN BENEFICIER.

SANS MA LUMIERE, VOTRE VIE S’ETEINDRAIT


Ma lumière est le souffle de votre vie.
Mon amour est le battement de vos cœurs.
Je suis l’Artisan de Moi-même et vous faites partie de Moi, puisque Je suis en vous. Tout découle de Mon
idée divine et tout est parce que Je veux qu’il le soit, car aucune chose ne pourrait être si je ne manifestais
pas Mon idée.
Ma lumière est la manifestation de Mon Idée et vous êtes fils de la Lumière. Vous êtes parce que Je suis.
Si vous aimez, vous M’aimez en vous ; si vous haïssez, vous Me haïssez en vous.
En toute liberté vous pouvez Me faire beau ou laid, bon ou mauvais, consolateur ou réprobateur,
édificateur ou destructeur, mort ou vie, amour ou haine.
Si vous voulez tout ce qui édifie le bien, Mes idées seront positives, mais si vous faites ce qui édifie le mal,
Mes idées seront négatives.
121

Si la haine découle de vos œuvres, Je ne pourrai pas vous donner l’amour, mais si l’amour découle de vos
œuvres, Je pourrai vous aimer et vous donner le fruit de Mes idées, qui naissent de l’amour. C’est à vous de
M’attirer comme vous le voulez.
C’est à vous de Me réaliser positivement, pour rester vivants et conscients de ma lumière.
Etre libres, mais vraiment libres, signifie connaître Ma réelle nature en vous, vivre consciemment pour ce
que Je suis en vous en réalité, et non pour ce que vous croyez que Je suis. Souvenez-vous : vous êtes à Mon
image et ressemblance, n’avez-vous pas encore compris ?
Si vous n’êtes pas comme Je désire être en vous, dites-Moi comment je pourrais être pleinement Moi-même
en vous ?
Vous Me forcez à vous reprendre et c’est Moi qui souffre, souvenez-vous-en !
La liberté que vous possédez ne doit pas vous faire oublier que Je vous offre quotidiennement Mon corps et
Mon sang et qu’ainsi Je me nourris Moi-même en vous, pour le devenir de Mon éternité et de Mes idées
créatrices.
Vous êtes l’une de Mes idées manifestée dans la lumière, une partie de Moi projetée en Moi-même, dans la
nature polyédrique de Ma personnalité cosmogonique.
Réussissez-vous à comprendre ? »

Durant le coucher du soleil…


Au Nord, lorsque les soirées estivales sont sans fin, et que tu te trouves au bord d’un lac, alors
que les reflets du ciel, à la lumière mystérieuse, se miroitent profondément en ton âme, tandis
que le parfum des bois te renvoie à des souvenirs de vies passées, tes yeux s’élèvent jusqu’aux
derniers limbes des cirrus encore roses, et un vague à l’âme te murmure la poésie des vies de
toujours.
Une paix comblée devient extase mystique, au point que l’âme elle-même parle avec la Mère,
et dans ces sentiments tu te répands jusqu’à en devenir fou.
Pourtant, la conscience d’un état d’être plus volumétrique intervient ; et cette pellicule subtile
de surface terrestre, caressée par les derniers reflets solaires, te fait relier le déclin à l’aube, et
ta pensée linéaire devient sphérique ; le présent n’est plus relatif, mais spatial. Oui, Mère
superbe, oui, tu es toujours en moi et moi en toi, dans la pulsion d’un douloureux rappel. Mais
même l’homme adamique qui plongea, un jour, dans la nature humide, se relève aujourd’hui,
pour Te louer plus belle que jamais, vif et triomphant dans l’Esprit duquel il naquit et auquel il
retourne maintenant.

« L ORSQUE LA SAGESSE DIVINE M’ENVAHIT, JE ME SENS L’UN ET L’AUTRE EN UNE MEME CHOSE.
LORSQUE MA VIE SE SITUE EN CET ETAT , IL ME SEMBLE FRANCHIR LE SEUIL DE L ’AU-DELA ET D ’ICI,
DU TEMPS ET DE L ’ESPACE, DE LA VIE ET DE LA MORT.
LORSQUE LA LUMIERE DIVINE MAINTIENT MON CORPS DANS L’IMMOBILITE D’UN SOMMEIL
CONSCIENT, JE REMARQUE QUE L’UN RESTE COMME EXTASIE EN DECOUVRANT L’AUTRE QUI
S’ELEVE JUSQU’A REJOINDRE LE REGNE DE LA LUMIERE CREATRICE.
EN CET ETAT, IL ME SEMBLE VIVRE DANS L’IMMORTALITE ».

Tandis que je pensais à tout cela et que mes yeux auraient pu se fermer, une autre Lumière
m’avait donné un nouvel habitat ; Eugenio m’appela et me demanda d’aller lui chercher un
classeur pour le montrer aux invités. Bien que les paroles et les dynamismes fussent mis en
122

place à ce moment-là, je restai attaché à ce nouvel état transcendantal d’illumination. Et cela se


répéta plusieurs fois, durant les journées laborieuses où je vaquais à mes occupations.
Un après-midi, alors que je somnolais sur le divan, je fus happé en toute sérénité par les plans
astraux et je vis mon corps, d’une lumière bleu ciel, vaporeuse et transparente, avec des rayons
solaires qui partaient de mon plexus solaire, sous le cœur, et de mon noyau spirituel, situé au
centre du front.
Je désirais toujours revoir cela, mais pour devenir conscient et œuvrer dans l’astral, je n’étais
pas encore prêt.

« La Lumière très pure de Poimandres illumine ton esprit.


Je suis le Saint-Esprit, la Puissance de l’incréé et du créé, l’Artisan de l’inimaginable.
Ne crains point et confie-toi aux Etres qui sont nés de Ma Lumière et qui existent en Elle, car
ils sont la tête, les bras, la bouche, la force et la puissance de Ma nature invisible. Que ton âme
soit sereine, car Je veux qu’il en soit ainsi.
Vous ne connaissez pas l’autorité des Astraux, ni Leur Science, ni Leurs directives et le pouvoir
qu’Ils exercent selon le vouloir de l’Intelligence « Omni créatrice ».
Vous ne vous êtes pas le moins du monde consacrés à interpréter la « loi » qui vous a été
donnée et, ainsi, vous vous laissez entraîner encore aujourd’hui dans l’ignorance, avec les
conséquences grossièrement délétères qui vous affligent et tourmentent votre existence. Vous
ne réussissez pas encore à donner sa juste valeur à la vie, ni à sa réelle signification ; vous ne
vous employez pas non plus à découvrir l’apport qu’elle devrait donner à l’économie créatrice
cosmique.
Vous croyez vivre comme ça, par hasard, hors de tout vouloir établi et infranchissable.
L’ignorance de la vérité révélée par le Génie Solaire Christ, à travers Jésus, vous empêche
d’être libres et conscients et de pouvoir contempler la beauté et l’harmonie de ce qui constitue
l’édifice immortel de toute chose née de l’Idée Divine.
La matérialisation de l’Idée, de la forme et enfin, de la substance visible, palpable, animée et
intelligente, est l’art le plus avancé de notre science astrale. Comme nous vous l’avons déjà dit,
nous manipulons la lumière aussi bien que vous manipulez l’argile et, puisqu’elle est l’artisan
primaire de l’atome créateur, elle nous consent de coordonner tous les types de structure
physique et dynamique.
La lumière est matérialisation ; elle peut servir de conducteur.
Nos moyens sont composés, en majeure partie, de cristaux de lumière matérialisée avec des
composants psychiques.
Une vibration régulière nous permet de sortir de votre champ visuel et, bien qu’étant présents,
notre identité ne peut être détectée par les instrumentations que vous possédez ».

COMPRENEZ LA LUMIERE ET CONNAISEZ-LA


FAITE VOTRE LA CONNAISSANCE QUI VIENT DE LA LUMIERE ET VOUS DEVIENDREZ FILS DE LA
LUMIERE.
LA LUMIERE EST AMOUR ET LES TENEBRES SONT LA HAINE . SOYEZ FILS DE L ’AMOUR ET NON FILS DE
LA HAINE.
LORSQUE VOUS COMPRENDREZ ET CONNAITREZ LA LUMIERE, VOUS SEREZ INSTRUMENTS DU TRES-
HAUT, FILS DE DIEU.
123

RECHERCHEZ CE BIEN EN VOUS ET CULTIVEZ-LE JALOUSEMENT, CAR IL EST LE BONHEUR, LE


COMPAGNON INSEPARABLE DE VOTRE PELERINAGE DANS LE CREE.
VOUS SEREZ BONS , QUAND VOUS POSSEDEREZ LA CONNAISSANCE DE LA LUMIERE ; VOUS SEREZ
BONS ET APPRECIES PAR LE REGNANT DU COSMOS , LE DIEU VIVANT.

Ecoute mon enfant


Celui que tu vois, est celui que tu ne vois pas.
Celui que tu es, est celui que tu n’es pas.
Aucune chose n’est la même dans le temps, même si elle apparaît telle à tes yeux.
Maintenant tu es ici-bas, fait de chair, et en même temps, tu es là-haut, en esprit.
C’est pareil pour le Père céleste : maintenant Il est ici en haut, en très pur Esprit immortel, et
en même temps, Il est en toi, dans Son divin temple vivant et mortel.
Il est donc vrai qu’Il est en toi et que tu es en Lui, et pourtant, même s’il s’agit de la suprême
vérité, elle ne te semble pas acceptable.
Mon enfant, s’il m’a été concédé de t’instruire, selon la volonté suprême, c’est parce que tu as
trouvé en DIEU ton principe et, en même temps, c’est parce que tu as retrouvé ton image qui
est en Lui et que pourtant tu ne vois pas.
Cet état de fait, mon enfant, unit ce qui est en bas à ce qui est en haut ou, mieux, unit ce qui
est à ce qui n’est pas.
Tu es donc une même chose que celui qui réside dans la Lumière. Puisque le Règne de la
Lumière est le Règne de DIEU, tu es avec DIEU et c’est pourquoi DIEU est avec toi.
Tu t’es connu toi-même et, pour te connaître, tu as aussi soulevé le voile de l’ignorance.
Il ne te reste rien d’autre qu’à écouter Celui qui réside en toi et qui est plus fort, plus pur et
plus noble que toi-même.

Mon enfant, c’est Poimandres qui te parle,


Celui que tu entends mais que tu ne vois pas :
« Le bien inconditionnel est seulement dans le cœur des justes, dans l’esprit de ceux qui sont illuminés par
Ma loi d’Amour. Beaucoup croient être les artisans de la providence et ne savent pas que c’est Moi qui
donne et ôte, qui rémunère et punis. Le prix que j’accorde est pour ceux qui savent ne rien posséder, et qu
sont aussi nus que lorsqu’ils sont nés. Moi, Je les habille et les nourris ; Je les dirige vers la connaissance
suprême, à travers la douleur et la joie, s’ils comprennent Ma nature vivante.
Ceux qui me ressemblent font tout ce que Je fais, sans rien demander, sans conditions. Ma Lumière pénètre
le sage et le pervers, le juste et l’injuste, jusqu’à ce que le bien triomphe en eux et que Ma Lumière devienn
leur éternelle demeure.
L’ascension vers la béatitude suprême est répandue sur tous, car tous font partie de Moi. Ce n’est qu’une
question de temps, de souffrances, d’épreuves, de réalisation, de vie, de mort et de renaissance. »

J’ai ressenti tant de fois que sa personnalité lisait dans mes pensées les plus profondes, me
conseillait sur mes actions futures, et je ne comprenais pas la logique de ses expressions hors du
temps et du rationnel. Que d’amour de conscience universelle et que de justice au silence
sévère, transmettait-il à cette âme qui, pourtant, était tantôt réceptive, tantôt inattentive,
distraite par les problèmes, les actions et les tentations actuelles !
124

Et pourtant, nous n’étions pas dans autre lieu d’entrainement que celle-ci! Pas ascètique, pas
de magie, ni d’école, mais tout à la fois, avec les revers les plus étranges et faciles à confondre
des attitudes humaines ; mais je devais, je devais apprendre, comme Il me l’avait dit : « Tu dois
être l’un et l’autre à la fois », face à mon drame d’incompatibilité. De plus en plus souvent, le
frémissement de cette conscience m’envahissait, en m’entrainant hors de cette vie. En fait, je
vis, en astral, que toutes les familles vénèrent leurs morts et vivent avec eux.

POIMANDRES, beaucoup s’interrogent sur le pourquoi de la vie, à quoi sert-elle ?


« Mon enfant, c’est un secret que chaque individu doit découvrir par lui-même.
Lorsqu’il l’aura découvert, alors il sera en mesure de l’apprécier et de l’aimer.
Si l’on ignore pourquoi on naît, vit et meurt, on ne pourra jamais donner à la vie la valeur qu’elle mérite.
Le haut sert le bas et le bas sert le haut.
Exister dans un monde matériel signifie acquérir pleine conaissance des éternelles valeurs binaires qui
agissent dans le cosmos.
La matière et l’esprit sont nés d’une unique matrice et la collaboration dans le donner et l’avoir est intense,
continuelle.
Le pourquoi, cher enfant, se trouve dans tous les actes qui sont accomplis au cours du temps.»

EUGENIO, JE SUIS POIMANDRES !


Que veux-tu de moi, Seigneur ?
« Qui pourrait poser cette question ? Qui propose ? Qui dispose ? Qui peut dire non quand il
doit dire oui, et qui peut dire oui quand il doit dire non ? Qui est libre de vivre quand il doit
mourir et qui est libre de mourir quand il doit vivre ? L’homme croit être libre dans ses choix ;
il ne sait pas que lorsqu’il a choisi, Dieu l’avait déjà fait, avant que l’acte ne se fût manifesté
dans sa tête. La route tracée avant se révèle à l’acte que l’on parcourt : « Avant que tu ne fus,
je te connaissais déjà ».
Où ? Quand ?
Y a-t-il quelque chose qui est, qui n’a pas été avant qu’elle ne fût ? Qui établit que ce qui
adviendra demain aurait dû se réaliser aujourd’hui, ou vice versa ? Tous les événements qui se
manifestent au Ciel et sur la Terre existaient déjà dans la Lumière Créatrice, non Manifesté ».
Que Ta Sainte Volonté soit faite, Seigneur, mon Créateur, et non la mienne.
« Tu dis bien, mon enfant, car il en sera toujours ainsi, pour ceux qui possèdent le don de la
Gnose, mais aussi pour ceux qui sont privés de la connaissance suprême.
L’omniprésence, l’omniscience et l’omnipotence sont des prérogatives de celui qui est tout et
chaque petite chose à la fois. Ce qui, aux yeux du mortel, apparaît désuni et détaché des autres
choses, est homogène pour la Lumière Créatrice ; tout est lié et tout vibre à l’unisson.
Il n’y a pas d’espace ni de temps et les libres choix n’existent pas, mais sont des programmes
qui s’élaborent d’eux-mêmes selon la Loi immuable du doit et avoir, de l’ « œil pour œil, dent
pour dent », qui veut dire aussi loi de cause à effet.
Vous considérez la vie comme un instrument pour satisfaire l’hégémonie perverse de la
douleur, de la violence et de la mort.
Un don si précieux gaspillé inutilement, sans aucun profit pour l’esprit ni pour toutes les
valeurs qui poussent l’être immortel à s’élever toujours plus vers le but de son réel destin ».
125

La Contemplation Divine
« La vie créée et qui crée est l’image, la force, la sublime beauté de l’infaillible et affable esprit,
premier-né du cosmos.
La vie est le fruit de l‘amour qui engendre l’amour, c‘est la lymphe indestructible qui nourrit la lumière
régénérant toute chose qui vit à l’unisson avec le Grand Architecte de la construction éternelle.
Comprendre cette vérité éternelle veut dire aimer et respecter la vie, la rendre féconde et heureuse“.

Dis-moi Poimandres : quel sens aurait la vie si tout finissait avec la mort ?
« Sachez que la vie n’est rien d’autre qu’un moyen qui donne aux mortels la possibilité d’évoluer en effaçant,
avec la vision de l’œuvre du bien, tous les mauvais résidus de votre obscur passé.
C’est cela la vie, et ce n’est pas la seule vérité qui en découle, puisqu’en elle beaucoup de mystères sont celés
aux yeux du profane.
L’homme voudrait connaître la vérité, mais il est bon qu’il ne la connaisse pas, qu’il n’ait pas pleine conscience
du post-mortem.
Tout de suite après l’abandon du corps physique, la chute du voile de Maya révélera à chaque identité en
particulier, une réalité déconcertante, impensable durant les vaines illusions de la vie.
Alors seulement, la vérité se révélera, et avec elle le sens réel du pourquoi de la vie et de la mort.
Alors, et seulement alors, chacun comprendra ! »

« En vérité, vous dis-je : Celui qui touche et voit est en nous ; pourtant, nous ne le touchons ni ne le voyons.
Et je dis encore : nous entendons Celui qui touche et voit, et pourtant nous ne l’entendons pas avec les
oreilles.
Et enfin, je veux vous démontrer que ce qui est en nous et que pourtant nous ne touchons pas, ne voyons pas et
n’entendons pas est Lui qui est en nous, semblable au parfum des fleurs.
Et moi, en guise de démonstration, je vous demande : ne serait-ce peut-être pas Dieu, Celui qui touche, voit et
entend, et que pourtant nous ne voyons pas, ni ne touchons ?
N’en va-t-il pas de même pour nous ? Pour celui qui a de l’amour dans son esprit, cette compréhension est
chose facile, semblable aux travaux ordinaires de la vie.
C’est moi, et d’autres aussi qui, si nous avons de l’amour infini à l’esprit, comprenons son mode de faire dans
la vie d’ici et dans celle de l’au delà.
Je vous dis, en vérité : il y a deux portes à ouvrir durant la vie et une à fermer après. Or, il arrive que, durant
la vie, l’homme n’en ouvre qu’une seule et que, souvent, il tienne l’autre toujours fermée; pourtant, celle
qu’il tient ouverte, il devra finalement la fermer.
Moi et ceux qui ont de l’amour à l’Esprit, maintenons les deux portes ouvertes, puisque l’une conduit où les
yeux voient et les mains touchent, et l’autre où la pensée voit et touche. Ma démonstration peut sembler
étrange, et pourtant elle ne l’est pas pour moi, ni pour ceux qui ressentent la douceur d’une telle vérité.
Maintenant, je vous dis que pour converser avec l’Esprit on n’utilise pas de verbe tonnant, puisque ce verbe est
de l’une des portes, mais je vous dis bien que c’est l’Autre porte qui conduit au-delà, où la parole est comme
un vent silencieux.
J’éprouve bonheur, amour, charité, bonté, sagesse, intelligence, conseil et encore crainte de Dieu, lorsque par
l’autre porte je désire sortir ; car, lorsque j’en franchis le seuil, mon discours, même silencieux, est si doux
que je n’ai pas envie de revenir ici. Et pourtant, j’y reviens, car de ma conversation j’apprends diverses
directives auxquelles il convient d’obéir, car je ressens la crainte de Dieu. Et je rentre avisé, plein d’espoir et
de sagesse et je ressens, davantage encore, Intelligence, bonté et charité. L’une des portes ne donne pas ces
choses à mon âme ; c’est pourquoi, lorsque je rentre par l’autre porte, heureux et rempli de tant d’espoir et
d’amour, mes yeux deviennent fort tristes pour ce que je vois ici et que je ne vois pas au-delà ; pourtant je suis
très heureux.
Beaucoup comprendront mal ma démonstration, car ils n’ont jamais ouvert l’autre porte, qui est dans la vie, et
n’ont donc jamais ressenti ce que moi, et d’autres aussi, ressentons avec une douceur infinie de l’âme.
C’est pourquoi nous n’avons pas l’ombre d’un doute dans notre conversation avec l’Esprit, car notre
enseignement nous vient de l’autre porte de la vie.
126

Maintenant, je vous dis : lorsque je désire franchir le seuil de l’autre porte, je n’y mets aucun poids, ni aucune
fatigue, mais je dis seulement : « Je veux ! », avec toute la passion et la foi de l’âme. Alors il arrive que je
franchisse le seuil, et pourtant mon corps reste à l’une des portes, à attendre celui qui est sorti par l’autre
porte.
Or, je fais cela et, auprès des Anges des Cieux, je trouve conversation et conseil. Vous pensez que je voudrais
revenir à celui qui attend à l’une des portes ? Je ne le voudrais plus jamais, à moins que les directives de l’Alpha
et de l’Oméga me disent de le faire.
C’est pourquoi, je vous dis que celui qui est en vie l’est aussi après, et que celui qui est ici est aussi au-delà.
Dieu, vous le savez, est au-delà de toutes les choses créées, et pourtant Il est dans les choses créées. Et Lui, en
entrant en nous, ferme l’autre porte, car Il entre par là. Et quand Il a fermé la porte par laquelle Il est entré, Il
ne l’ouvre plus tant que nous ne disions pas : « Mon Dieu, ouvre l’autre porte de la vie, afin que je puisse
vénérer Ta puissance ».
Il ne suffit pas de dire ce que j’ai demandé, par écrit, mais il faut également donner du caractère à l’âme et, en
même temps, donner aussi la promesse d’agir selon sa volonté, en gardant une grande foi en la puissance de
Son Règne. Si celui qui veut sortir par l’autre porte n’a pas ces dispositions, celle-là ne s’ouvrira plus jamais,
jusqu’à ce que vienne l’heure où elle sera ouverte du dehors, car l’une des portes se ferme à jamais.
Alors, et seulement alors, vous vous apercevrez qu’il y a deux portes dans la vie.
Maintenant, je vous narre ce qui m’advint, lorsque le désir me prit de sortir par l’autre porte, avec la volonté
exprimée et le consentement reçu. Il arriva donc :
Un jour, je me suis trouvé envahi par une profonde tristesse mélancolique, sans raison particulière. Alors que
je ne comprenais pas ce qui était en train de m’arriver, je sentis s’agiter en mon âme quelque chose qui me
semblait être un conseil ou, mieux, une force qui m’obligeait à fixer un point bleu dans le ciel. Le lieu où je me
trouvais était un endroit silencieux, où seule la pensée vous tient compagnie.
Il advint que mes yeux restèrent fixes comme la mort et que mon corps ne fit d’autre travail que le battement
du cœur, du sang et des poumons.
Moi, tout en restant dans cette position, je vis s’ouvrir l’autre porte, se refermer la porte une mais pas pour
toujours, puisque le sang, le cœur et les poumons travaillaient encore, comme avant que l’autre porte ne
s’ouvrit. Or, il arriva qu’une fois la porte une fermée je me mis en route, et pourtant je ne marchais pas, mais
mon mouvement était si rapide que je courais aussi vite que la lumière.
Or, il arriva aussi que je rejoignis l’autre porte, sans la moindre fatigue ; je ressentais la même joie qu’un petit
enfant pris par un jeu agréable, et je franchis le seuil, puisque j’en avais reçu le consentement.
Et pendant que mon corps était immobile, j’étais un autre. Et pourtant, pendant que mon corps restait ici, je
courais de-ci de-là, en bougeant comme je voulais.
Mes yeux ne me servaient pas pour voir, et pourtant je voyais, ni ma bouche pour parler et pourtant je parlais,
ni mes oreilles pour entendre et pourtant j’entendais, ni mes mains pour toucher et pourtant je touchais ; je
n’avais pas de pioche et pourtant, je pénétrais dans les choses les plus dures.
Je vis tant de beautés merveilleuses qu’il me semblait pécher de les décrire avec une telle désinvolture. Et
pourtant, j’avais touché et senti tant de choses profanées que j’en restai plusieurs fois émerveillé et caressé par
un amour infini.
Maintenant, je vous dis : que ceux qui n’ont pas foi en Dieu et qui n’adorent pas l’Esprit n’éprouveront jamais
ce que j’ai ressenti, car ils ne pourront pas sortir par l’autre porte; et c’est la porte qui conduit à Dieu.
Le jugement que vous portez sur ceux qui sont marqués au front, est comme une bulle de savon ; vous ne
pourrez rien déclarer de mieux, car la porte une est la matière, l’autre porte est l’Esprit. Et je vous dis, en
vérité : pour celui qui rejoindra le temps auquel la porte une devra se fermer pour toujours, que l’autre sera
ouverte du dehors.
Soyez donc attentifs et avisés, sans avoir le plus petit doute, ni impatience, car l’esprit brûle en nous si le
souffle de notre amour et de notre foi l’active, maintenant et toujours.
L’arbre et nous sommes une seule chose ; là où les racines s’enfoncent se trouve la porte une et là où les
feuilles et les fruits se manifestent se trouve l’autre porte. Si l’une et l’autre sont la même chose, l’une et
l’autre agissent sur conseil différentes.
127

Repentez-vous donc, et mettez en votre âme la force de la foi et de l’Amour envers l’Esprit de Dieu, et il
adviendra que l’autre porte, qui est d’espérance et d’amour, sera ouverte du dedans et pendant la vie, selon le
consentement de Dieu.
Alors, votre jugement sur ceux qui sont marqués au front sera comme la lumière du Soleil et, sur la porte une
de votre vie, le démon ne frappera pas, car l’autre porte sera ouverte et il restera éloigné.

Sois prudent ; je te donne le sérieux avertissement de ne jamais parler de tout ce que tu as découvert dans le
secret de l’invisible.

Le Verbe
« Je suis le Principe de la Lumière. Le Verbe de la Création.
C’est Moi qui parle en silence. Et en silence tu M’écoutes.
Sache, mon enfant bien aimé, que :
Le Verbe du Créateur n’est pas semblable à la parole des hommes.
Le Verbe s’exprime dans le silence parce qu’il est spirituel et non matériel. Le Verbe, tout en étant plus fort et plus spirituel
que la parole tonitruante, ne suit jamais l’ordre rationnel de la parole tonitruante.
Le Verbe ne modifie pas l’expression immuable et éternelle des images primordiales des choses créées.
Spécifier, par le Verbe, un objet contraint de changer continuellement de forme dimensionnelle est impossible.
Il est au contraire nécessaire qu’une telle spécification se fasse à toutes les périodes où l’objet existe dans sa dimension
déterminée.
On dit : c’était cela et maintenant ce n’est plus ce que c’était.
Pourtant, on dira : « C’est une autre chose que ce qu’elle était auparavant ».
Le Verbe ne pourrait jamais s’exprimer de telle manière ; étant la voix silencieuse de la vérité éternelle, Il spécifie toujours,
manière absolue, le principe éternel, même si changeant, de la chose qui est et qui sera toujours dans l’éternité.
Si, par la parole, vous spécifiez ainsi les choses, telles que vos yeux les voient, c’est parce que ces choses vivent et existent da
votre dimension matérielle.
En dehors de cette dimension, la même spécification n’est plus possible en paroles.
Pour le Verbe, il n’existe ni dimension, ni spécification changeante.
Pour le Verbe, seule existe l’image de chaque principe destiné à se manifester en différents aspects et sur différents plans
dimensionnels.
Pour le Verbe, la nature des choses créées est spécifiée dans la cause de leur commencement, qui reste immuable et éternel.
Il est donc vrai que la parole de l’homme ne spécifie pas la réalité des choses qu’il voit, dans cette dimension, comme une
chose qui existe parce qu’elle est telle.
Il est vrai que l’image de l’homme est celle que les hommes ont décidé d’appeler ainsi. Mais cette définition est-elle juste et
vraie ?
En disant : ceci est un homme, ou cela est un nuage, ont-ils en vérité donné sa signification à la réalité pure de leur vraie
nature ?
Tu comprendras beaucoup de choses de ce que nous t’avons dit. »

L’Intelligence Cosmique est la Cause du Principe des images astrales.


Le Verbe est l’Image du Principe qui crée au moyen de la lumière solaire. La Lumière Créatrice Cosmique est
l’Instrument Pur de Dieu, l’Ame de l’Univers, essence du H universel, le feu du feu.
La Lumière créatrice solaire est l’instrument du Verbe, vibration du Feu Solaire, H créateur de toute existence
matérielle.
On ne peut parler de la Lumière que moyennant le Verbe.
La Trinité Divine (Corps, Ame, Esprit) existe en parallèle dans les trois dimensions supérieures : 5e, 6e et 7e.
L’homme est à la tête du Logos Solaire de la 5e dimension.
Le plasma solaire, la Lumière matérialisée, crée l’homme.

« La vie va vers la mort, la mort vers la vie, tout change, sauf la loi qui instruit l’éternité du créé, à travers le changement
déterminant l’évolution de tout ce qui sert à l’immortalité de l’Esprit Créateur. Tout est aujourd’hui, tout sera demain.
128

Demain sera différent ; pourtant, il sera toujours le tout d’hier, avec de nouvelles formes, de nouvelles couleurs, une nouvel
lymphe, une nouvelle conscience, une nouvelle vie et une nouvelle œuvre.
La mort pousse la vie vers de nouveaux sentiers plus lumineux. La vraie vie émerge de la mort. En la dépouillant de ses habit
matériels, elle devient réelle et existante, sachant être une seule chose avec la vie du cosmos.
La mort est une amie généreuse. Elle est la génitrice de la vraie vie ».

« LE VISAGE DE L’HISTOIRE N’EST PAS TOUJOURS LE MEME.


TOUT CE QUI CARACTERISE UN TEMPS DETERMINE RESTENT SOUVENT ANONYME POUR L ’INTELLIGENCE DE LA
GENERATION QUI S’AGITE, VIT, JOUIT, SOUFFRE ET MEURT EN CE TEMPS.
L’HISTOIRE CONTINUE, EN CONTRACTANT ET DILATANT SON VISAGE , QUE LE TEMPS TRANSFORME , COMME TOUTE
CHOSE COMMUNE.
LES EVENEMENTS LES PLUS ETRANGES S ’ARRETENT TOUJOURS A LA LISIERE D’UN TEMPS QUI NE SE FAIT PAS
CONNAITRE AUSSI FACILEMENT ET; TANDIS QUE L’HOMME, ANXIEUX D’UNE CONNAISSANCE INTERIEURE, EN MESURE
LA DISTANCE ET LA PORTEE D’ UNE MANIERE FLOUE, L’ INCROYABLE LUTTE DE LA MANIFESTATION DILATE
LENTEMENT L’INVOLUCRE DU NOUVEL EVENEMENT, EN LE REVELANT DANS SA PETITE STATURE ENCORE
INCOMPREHENSIBLE.
L’HOMME ATTENTIF A SON TRAVAIL SILENCIEUX , DECOUVRE LA NOUVELLE PROJECTION DU DEVENIR INFINI . IL
RESTE MUET, OBSERVE, PENSE ET DEDUIT, TANDIS QUE LE TEMPS COUVRE INEXORABLEMENT SA VOLONTE DE CRIER,
DANS LE DOUTE PESANT DE L’INCERTITUDE.
ET L’HISTOIRE CONTINUE, APPORTANT UNE NOUVELLE EFFIGIE A SON VISAGE , SANS QUE L ’HOMME N’EN AIT PLEINE
CONSCIENCE ».
129

GENETIQUE
« Nous sommes une réalité parmi vous,
depuis que nous vous avons greffé les
gènes nécessaires au développement d’une
identité fonctionnelle, capable d’exister et d’agir
dans la dimension où vous vivez temporairement. ».

COMMENT CONSIDERER LA GENETIQUE COSMIQUE ? PARLONS DE L ’INGENIERIE GENETIQUE DE LA


SUPREME INTELLIGENCE OMNI CREATRICE :
« C’EST AUX DIEUX SEULS, QU’IL A ETE DONNE DE CONNAITRE LE PRODIGIEUX ET INFAILLIBLE ART CREATIF ET LES
SECRETS DE L’INTELLIGENCE D IVINE».
LES GALAXIES, LES SYSTEMES SOLAIRES ET TOUT CE QUI EXISTE DANS L ’ESPACE COSMIQUE INFINI, DECOULENT DE LA
TRES PARFAITE INGENIERIE GENETIQUE DE L ’INTELLIGENCE PRESIDANT AU DEVENIR CONTINUEL DU TOUT , HOMME
COMPRIS.
IL SERAIT TEMPS QUE L ’HOMME DE CETTE PLANETE EGALEMENT SE RENDE COMPTE QUE LES GREFFES ET LES
CHANGEMENTS DE FREQUENCES PRESENTANT DES MUTATIONS COMPLEXES DANS LES DIFFERENTS PLANS
DIMENSIONNELS, ONT TOUJOURS EXISTE, DEPUIS LE DEBUT.
LES « ZOOÏDES COSMIQUES », OU COMETES , ONT UNE FONCTION SPECIFIQUE DANS L ’ECONOMIE CREATRICE. LES
COMETES NE SONT PAS LA PAR HASARD ; ELLES APPORTENT AVEC ELLES UN PROGRAMME CAUSAL BIEN PRECIS ET
DETERMINANT, VISANT A STRUCTURER OU A INFLUENCER, SELON L ’IDEE DE L’INTELLIGENCE OMNI CREATRICE.

LES COMETES
Chaque jour, des tonnes de particules cosmiques se déposent sur la terre ; elles comportent des
informations génétiques de tout type, des molécules aux énergies les plus subtiles.
La succession des comètes produit des variations de l’énergie ondulatoire solaire. Ceux qui ne se prédisposent
pas à ces nouvelles vibrations entrent en dystonie.
Certaines comètes passent de manière cyclique, en se régénérant par de nouvelles informations et en les
apportant à l’intérieur du système solaire. Leur passage produit des variations de l’énergie ondulatoire solaire.
Elles sont des Messagers Divins, des enzymes de l’Intelligence universelle; elles apportent Leurs programmes
là où l’Intelligence universelle le désire.
Ainsi ont fait les deux récentes comètes :

1994 : Shoemaker-Levy 9, qui est entrée en collision avec Jupiter, en le fécondant au moyen d’informations
concernant le commencement de la mutation dans notre système planétaire.
« La greffe de ce Zooïde sur Jupiter pourrait féconder sur cet astre une nouvelle dynamique solaire et donc la
possible coexistence de deux système solaires parallèles ».
1996 : Halley, augmentation cyclique vibratoire du système solaire.
1997 : Hale-Bop. Accompagnée par un astronef et porteuse des briques de la vie, elle a instauré la vie
biologique sur Io et Europe. « La queue de la comète sera le pyjama que revêtira la terre dès que l’ordre de
redimensionnement arrivera ».
La science terrestre a découvert récemment qu’il y a de l’eau et une atmosphère sur Io et Europe.

SOLEILS ET COMETES. LA DIMENSION ASTRALE , N ’ETANT PAS VISIBLE A NOS YEUX , PEUT ETRE INTERPRETEE
COMME UN TROU NOIR , SOIT LE LIEU OU LES SOLEILS CHANGENT DE DIMENSION . NOUS POURRIONS CONSIDERER
QUE DEUX STADES DIMENSIONNELS COEXISTENT SUR JUPITER : L ’UN EST LE TROU NOIR INTERNE , LA PRESENCE DE
L’ENERGIE CENTRALE COORDINATRICE DU PERE DU SYSTEME SOLAIRE , LIEU DE L ’INTELLIGENCE COSMIQUE ;
L’AUTRE, EXTERNE , EST LE REVETEMENT TEMPORAIRE . LES FORMATIONS COSMIQUES DES TROUS NOIRS SONT DES
CORPS CELESTES QUI SE SONT DEPOUILLES DE LEUR DIMENSION MATERIELLE PHYSIQUE , POUR ASSUMER LEUR
130

NATURE ASTRALE . LEUR NOYAU CENTRAL , REDUIT A L ’ETAT DE NEBULEUSE , EST LA PARTIE GAZEUSE LA PLUS
PROCHE DE L’ETAT D’ENERGIE COSMIQUE.

Les comètes possèdent :


Un Noyau central fait d’hydrogène spirituel.
Une queue, composée d’hydrogène astral revêtu de dynamisme gazeux et de poussière cosmique. Elle projette
les instructions de fécondations.
C’est un programmateur cosmique.

C’est l’intérieur des planètes qui en instruit l’extérieur.


La structure interne des planètes de notre système solaire est valable pour Vénus, Mars, la Terre et Saturne.
Au-delà de Saturne, elle n’est plus concevable pour notre intelligence.

A part les comètes, les Trônes aussi sont des Généticiens cosmiques qui viennent à nous par les êtres que
nous appelons « Gris », ou exécuteurs de la Volonté Divine. Ils sont les Enzymes du Père et en font prévaloir la
justice là où elle fait défaut. L’ingénierie génétique astrale-créatrice, selon la volonté du H (Hydrogène)
spirituel ; elle se manifeste sur le H astral qui modifie les projections psycho-créatrices, soit dans les
dynamismes planétaires, soit par des manipulations humaines, qui sont reliées entre elles. Ce sont des ordres
d’exécution. L’homme qui a la conscience éveillée, s’il se rebelle, est écrasé par le manque de syntonie
vibrationnelle. Celui qui se prédispose est guidé par les êtres Gris, personnalités spirituelles, programmateurs
et tuteurs de la justice depuis la Trinité Cosmique. Depuis toujours, ils pratiquent la mutation génétique, au
moyen de la chirurgie, pour implanter des micro-synchronisateurs, ce qui est arrivé à ceux que nous avons
coutume d’appeler les « abductés ». Pour sauver l’humanité, il faut sauver l’enzyme génétique humain, en
formant les enzymes qui seront nécessaires à la Terre, pour la prochaine génération, en syntonie vibratoire
(voir Mutation de la planète).

HOARA EXPLIQUE :
VOUS DEVRIEZ DEJA LE SAVOIR.
LE SOLEIL, ENCORE INCONNU DE VOTRE SCIENCE, LIBERE DES FORCES QUI MODELENT TOUTES LES CHOSES
EXISTANTES VIVANT SUR VOTRE PLANETE, SELON UN CODE GENETIQUE COSMIQUE PRECIS.
LA CAUSE DE TOUT EFFET RESIDE DANS SON NOYAU CACHE, OU SE TROUVENT TOUTES LES IDEES MANIFESTANTES ET
MANIFESTEES.
DANS CE GLOBE , REGNE EN SOUVERAINE LA « FORCE OMNI CREATRICE », GOUVERNEUR ABSOLU DE TOUT LE
SYSTEME PLANETAIRE.
« IL EST LA LUMIERE, LA VERITE ET LA VIE ».
IL EST LE SIEGE DE LA PUISSANCE ASTRALE , DES ARCHETYPES ET DES ETRES DIEUX, EXECUTEURS DE LA SUPREME
INTELLIGENCE COSMIQUE.
L’HOMME EST, PARCE QU ’IL A ETE FAIT AINSI , POUR POUVOIR COMMENCER LES PREMIERS CYCLES ASCENSIONNELS ,
AFIN DE REJOINDRE ENSUITE LE BUT QUI LUI A ETE ASSIGNE DES SA NAISSANCE : « ETRE REELLEMENT A L ’IMAGE DU
CREATEUR » POUR CONTINUER LA GRANDE ŒUVRE DU DEVENIR ETERNEL DU COSMOS.
131

LA RAISON DE VOTRE ETRE ET DE VOTRE ŒUVRE DECOULE D ’UNE EXIGENCE PRECISE , DE NATURE COSMIQUE ,
DIFFICILEMENT ACCEPTABLE PAR CELUI QUI S’OBSTINE A PENSER QUE TOUT EST DU AU HASARD.
CELUI QUI A PERFECTIONNE LE PROCESSUS INITIAL DE L ’ESPECE HUMAINE (EN MANIPULANT LES STRUCTURES
GENETIQUES PRIMITIVES ET EN GREFFANT L ’ENTITE IMMORTELLE APPELEE INDIVIDUALITE , ESPRIT ) A LA CAPACITE
EVOLUTIVE D’EXPERIMENTER CE QUI EXISTE DANS LA CONSCIENCE DU POUVOIR CREATEUR ET DE SES PROGRAMMES.

LES MAITRES DE LA GENETIQUE COSMIQUE SONT-ILS REVENUS ?


LES FILS DU TRES-HAUT SEIGNEUR DU CIEL ET DE LA TERRE SONT-ILS REVENUS ?
LA GREFFE ORIGINELLE QUI A RENDU L’HOMME A L’IMAGE ET RESSEMBLANCE DE DIEU EST-ELLE EN CRISE ?
PARLONS-EN UN PEU.
IL EST CERTAIN QUE QUELQUE CHOSE DANS L’ESPECE HUMAINE NE FONCTIONNE PLUS BIEN.
CELA ETAIT-IL PREVU ?
LA NOUVELLE GENETIQUE G.N.A. AVAIT ETE PREVUE IL Y A FORT LONGTEMPS . LA PREDISPOSITION EST RESTEE A
L’ETAT POTENTIEL, MEME SI ELLE A ETE EXPERIMENTEE SUR QUELQUES TERRESTRES AVEC D’EXCELLENTS
RESULTATS.
LA SITUATION CRITIQUE ACTUELLE EXIGE UNE NOUVELLE GREFFE GENETIQUE, QUI DEVRAIT AMELIORER L’HOMME,
AFIN DE LE RENDRE APTE A ENTRER EN CONTACT AVEC LES MOYENNES FREQUENCES SUPERIEURES, EN
ABANDONNANT PAR CONSEQUENT LES BASSES FREQUENCES . CETTE NOUVELLE GREFFE APPORTERAIT A L ’ESPECE
HUMAINE UN SAUT EVOLUTIF ET UNE PLUS GRANDE DYNAMIQUE PSYCHO -PHYSICO-SPIRITUELLE, AINSI QU ’UNE
CONSCIENCE CAPABLE DE LA LIBERER DE SES ACTUELLES FREQUENCES DEGENERATIVES , QUI EMERGENT DE SA
NATURE ANIMALE ORIGINELLE.
LES FILS DE DIEU SONT AUSSI REVENUS POUR ACCOMPLIR CE DEVOIR SPECIFIQUE, INSERE DANS LE VASTE
PROGRAMME DE RENOUVEAU ACTUELLEMENT EN COURS.
L’INFLUENCE DES 144'000 MUTANTS EST DEMEUREE LATENTE. MAINTENANT, LE TEMPS EST ARRIVE DE RESSUSCITER
LE NOUVEL HOMME , L ’ HOMME DU REGNE PROMIS . QUELQUES-UNS SONT DEJA RESSUSCITES ET PORTENT LA
NOUVELLE GENETIQUE. G.N.A.
NE VOUS A-T-IL PAS ETE DIT QUE VOUS ETIEZ DANS LE MONDE ET NON DU MONDE ?
VOTRE STRUCTURE GENETIQUE INFORMATRICE N’EST PAS D.N.A MAIS G.N.A. : LA GENETIQUE COSMIQUE
POSSEDEE PAR LES TITANS , COORDONNATEURS DE L ’IDEE CREATRICE. OBSERVEZ BIEN LE GRAPHIQUE SUIVANT ET
ETUDIEZ-LE SERIEUSEMENT ET EN PROFONDEUR.

7.465.006 EST LE NOMBRE DE CEUX QUI SONT DESTINES A POSSEDER LA GENETIQUE G.N.A. ; NE
VOUS ETONNEZ PAS SI VOTRE STRUCTURE INFORMATIVE GENETIQUE N’EST PAS D.N.A., ET NE
VOUS ATTRISTEZ PAS SI VOUS ETES REJETES PAR CEUX QUI POSSEDENT LA GENETIQUE D.N.A.
132

LA DYNAMIQUE EVOLUTIVE MATERIELLE, EN PHASE CROISSANTE, EST LA RESULTANTE DE LA DYNAMIQUE


SPIRITUELLE, EN PHASE CROISSANTE ASCENSIONNELLE, PROJETEE AU -DELA DES VALEURS PRIMORDIALES CREATRICES
- A.B.C.D. – PAR LE DEVELOPPEMENT DE LA GENETIQUE G.N.A. VOTRE CONSCIENCE EST POUSSEE HORS DE LA
CONSCIENCE C.D. (H OMME-ANIMAL) ; ELLE ASSUME DES CARACTERISTIQUES SUBSTANTIELLEMENT DIFFERENTES ,
QUI MANIFESTENT DES QUALITES SPIRITUELLES, MATERIELLES ET MORALES, EN CONTRASTE AVEC C.D.
VOTRE HISTOIRE EST TISSEE DE FLUX ET REFLUX SUREMENT PAS COMPREHENSIBLES PAR VOTRE INTELLIGENCE
LIMITEE, ENTRAVEE PAR DES VALEURS CREATIVES ET ORGANISATRICES PRIMORDIALES , ET PAR TOUTES LES VALEURS
POLITIQUES, SCIENTIFIQUES , RELIGIEUSES ET MORALES QUI SURGISSENT ET QUI SONT VOTRE BAGAGE EVOLUTIF
INITIAL.
CEUX QUI ONT ATTEINT LE DEGRE DE CETTE NOUVELLE ACTIVITE GENETIQUE , COMPRENDRONT FACILEMENT MON
DISCOURS, MEME SI JE PENSE QUE CE N’EST PAS LE BON MOMENT DE S’Y ETENDRE DAVANTAGE.
(ADONIESIS)

« SEULS, LES PORTEURS DE LA GENETIQUE G.N.A. PEUVENT ENSEIGNER LA VERITE , CAR ILS SONT
DANS LE MONDE , MAIS NON DU MONDE.
SEULS CES INDIVIDUS , SIMPLES ET INCOMPRIS , ONT CONNAISSANCE DE LA GREFFE GENETIQUE SE TROUVANT DANS
LES STRUCTURES PORTANTES DU G.N.A. »
« LA MUTATION DE LA PYRAMIDE COMPORTE UNE VARIATION SUBSTANTIELLE DE VOTRE GENETIQUE INFORMATIVE
ET DES VALEURS FONDAMENTALES QUI INSTRUISENT L ’ORDRE EXISTENTIEL DES ELEMENTS COORDONNANT LES
ETRES VIVANTS ET ACTIFS, HOMME COMPRIS ».

MANIPULATIONS GENETIQUES
AINSI S’EXPRIME HOARA, MEDECIN BIOLOGISTE DE LA SCIENCE ASTRALE DE 4E DIMENSION : NOTRE HAUTE SCIENCE
COSMIQUE SE PROPOSE D ’IMMUNISER CONTRE LE HARBAR DES SUJETS PARTICULIEREMENT SENSIBLES ET AYANT DES
CARACTERISTIQUES BIEN PRECISES.
DES MANIPULATIONS GENETIQUES SONT EN COURS, EN DIFFERENTES ZONES DE VOTRE PLANETE, POUR LE
DEVELOPPEMENT DE HAUTES VALEURS PHYSICO-SPIRITUELLES, SUR CES SUJETS PREDISPOSES ET ACTIVEMENT
SONDES. NOTRE INTERVENTION VISE A EDIFIER UNE STRUCTURE GENETIQUE NOUVELLE ET STABLE , CAPABLE DE
FAIRE EMERGER UNE QUALITE PRECISE D ’HOMMES ET DE FEMMES , PROJETES DANS LA DIRECTION OPPOSEE AUX
ACTUELS DYNAMISMES BIOPSYCHIQUES DECADENTS.
CERTAINS JEUNES, NES DE CE PROCESSUS , QU ’ILS POSSEDENT EN OUTRE UNE REMARQUABLE CAPACITE INTUITIVE ,
ET CONSERVENT, INALTEREE, UNE CONSCIENCE QUADRIDIMENSIONNELLE. ILS DEMONTRENT QU’ ILS SONT
ETRANGERS AU CONCEPT COURANT EXISTENTIEL ET CRITIQUENT SEVEREMENT L’OPULENT ET DEGRADANT SYSTEME
MORAL, POLITIQUE, RELIGIEUX ET SCIENTIFIQUE.
ILS DESIRENT UN MONDE HEUREUX, EXEMPT D’ HYPOCRISIE, ILLUMINE DE SAGE JUSTICE, D’AMOUR FRATERNEL ET DE
NON VIOLENCE . ILS SONT CONSCIENTS D ’AVOIR REÇU QUELQUE CHOSE DE BEAU ET D ’IMPORTANT ET NE PEUVENT
CONTENIR CETTE JOIE.
ILS DISENT : « NOUS NE SOMMES PAS DE CE MONDE ». VOUS NE DEVRIEZ PAS VOUS EN ETONNER , PUISQU ’EN
REALITE LA RESULTANTE DE LEURS VALEURS, ET DES CONSCIENCES QU’ILS EXPRIMENT ET PRATIQUENT, EST
ELABOREE ET STRUCTUREE PAR UNE GENETIQUE QUI NE RESSEMBLE A AUCUNE AUTRE SUR CETTE PLANETE . LE
PROCESSUS D’IMPLANT TEND PRINCIPALEMENT A FAIRE RESSORTIR UNE QUALITE EVOLUTIVE CAPABLE DE
DEVELOPPER LES VALEURS INDISPENSABLES A UNE AMELIORATION DECISIVE DE L ’ESPECE HUMAINE, QUI VIT ET AGIT
SUR VOTRE PLANETE , POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CONSCIENCE UNIVERSELLE ET DES CAPACITES QUI LUI SONT
LIEES.
CONTRAIREMENT A CE QUE BEAUCOUP CROIENT , NOUS N ’AVONS PAS BESOIN D ’IMPOSER CETTE METHODOLOGIE ,
AUX FINS D’ UTILISER VOTRE PLANETE, DE CONTRAINDRE L’ HUMANITE ET LA REDUIRE EN ESCLAVAGE. AU
CONTRAIRE DE CE QUE CERTAINS CERVEAUX DEGRADES IMAGINENT , NOTRE OPERATION EST SATUREE D ’AMOUR
ALTRUISTE ET COMPLETEMENT DESINTERESSE . NOUS OBEISSONS A UNE VOLONTE ET DEVELOPPONS UN DESSEIN
VIEUX DE MILLENAIRES.
VOUS DEVRIEZ CONNAITRE CELUI QUI NOUS GUIDE ET NOUS SOUTIENT DANS CETTE ŒUVRE PURIFICATRICE.
133

NE VOUS A-T-IL PAS ETE DIT QUE L’IVRAIE SERAIT SEPAREE DU BON GRAIN ? L’AURIEZ-VOUS OUBLIE ? NOUS VOUS LE
RAPPELONS PAR LES ŒUVRES QUE NOUS SOMMES EN TRAIN DE REALISER ET QUE BEAUCOUP D ’ESPRITS, REVEILLES
DANS LA VERITE, DEVINENT EN LEUR FOR INTERIEUR . SOUVENEZ-VOUS : C’ EST LA QUALITE, QUE NOUS SOMMES EN
TRAIN DE PREPARER , QUI HERITERA DU REGNE DE DIEU SUR LA TERRE . LES MANIPULATIONS GENETIQUES SONT
JUSTEMENT UNE EXIGENCE INDISPENSABLE A L ’IMPLANTATION DE CETTE QUALITE IDOINE , POUR INSTRUIRE ET
INSTAURER LE NOUVEL ARBRE DE VIE, ILLUMINE ET SOUTENU PAR LA LOI SUPREME DU CREATEUR.
SON INTRODUCTION PROGRESSIVE , SUR LE PLAN DES NOUVELLES VIBRATIONS , VOUS PROCURERA DE LEGERS
TROUBLES, QUI NE DEVRONT PAS VOUS PREOCCUPER ; ILS SONT DUS A L ’ACCELERATION DES VALEURS PORTANTES
DES STRUCTURES PSYCHO -PHYSICO-ASTRALES, CONTRAINTES DE SUPPORTER UNE MUTATION FORCEE , ET DONC ,
UNE ABSORPTION VIBRATOIRE CONSIDERABLE . IL VOUS A DEJA ETE COMMUNIQUE QUE VOTRE PLANETE A ETE
INVESTIE PAR UNE FORTE ENERGIE PURIFICATRICE , DANS LE BUT D ’AFFAIBLIR L ’ACCUMULATION DE CERTAINES
FORCES NEGATIVES, QUI CHERCHENT A PRODUIRE DES DESEQUILIBRES ET DES CONVULSIONS TRES DELETERES POUR
LES VALEURS EXISTENTIELLES . EN OUTRE , IL VOUS A ETE RECOMMANDE DE MAINTENIR LE PLUS GRAND CALME ,
D’EVITER L’ALCOOL ET TOUT CE QUI REVET DES CARACTERISTIQUES EXCITANTES POUR LE SYSTEME
NEUROVEGETATIF.
IL NE SERA PAS FACILE DE SURMONTER LES EPREUVES QUI , TOUTEFOIS , DEVRONT SE MANIFESTER , S ’IL MANQUE LA
SYNTONIE INDISPENSABLE AVEC SES NOUVELLES VIBRATIONS DE HAUTE VALEUR SPIRITUELLE.
LA GREFFE VISE A L ’AMELIORATION DE L ’ESPECE HUMANOÏDE . NOUS N ’IMPOSONS AUCUNE METHODOLOGIE .
NOTRE DEVOIR EST SATURE D’AMOUR ALTRUISTE.

ET POURQUOI CELA ?
LA POLLUTION DE L’ HABITAT TERRESTRE EST DESORMAIS DESASTREUX.
LES ELEMENTS SONT EN PHASE DE DECADENCE ET LEUR APPORT EST DEFORMANT . LES VALEURS
BIODYNAMIQUES ENTRENT EN CONNIVENCE AVEC LES VALEURS DYNAMIQUES, A CAUSE D’ UNE
INCOMPETENCE DE COLLABORATION ET DE REJET CONTINUEL.
LES STRUCTURES GENETIQUES SUBISSENT DES INTERFERENCES DELETERES.
LA PSYCHE SE CHARGE DE STRESS ET TRAVAILLE NEGATIVEMENT, EN MODIFIANT L’ ORDRE GENETIQUE
ET LA STABILITE DE SES FONCTIONS EVOLUTIVES NORMALES.
LES EQUILIBRES DE CETTE STRUCTURE SONT DETERMINANTES POUR L ’ AMELIORATION DE L ’ ESPECE.
L’ EMOTIVITE DUE AU STRESS PSYCHIQUE , PHYSIQUE OU NERVEUX , AGIT SUR LE RESEAU DYNAMIQUE
QUI RELIE LES COMPOSANTS, EN DESTABILISANT LA MEMORISATION ET EN PROVOQUANT DES
TRANSMISSIONS ANORMALES ET DESTRUCTIVES POUR L’ ENTITE VIVANTE.
C’ EST POURQUOI CERTAINES CARACTERISTIQUES SOMATIQUES ET COMPORTEMENTALES DU PRIMATE
DE L’ HOMME SONT EN TRAIN D’ EMERGER A NOUVEAU.
LE TRAITEMENT GENETIQUE EFFECTUE IL Y A QUELQUES MILLIONS D ’ ANNEES A PEU PRES , PAR LES
GENETICIENS COSMIQUES, ARCHETYPES SOLAIRES DE L ’ ESPECE HUMAINE, EST EN TRAIN DE SUBIR DES
MODIFICATIONS ASSEZ PREOCCUPANTES.
JOUR APRES JOUR , ANNEE APRES ANNEE , L ’ ESPECE HUMAINE DE CETTE PLANETE SUBIT UNE LENTE
MAIS INEXORABLE PERTE DE LA GREFFE GENETIQUE , QUI AURAIT DU L ’ AMENER AUX FRONTIERES DE
LA QUATRIEME DIMENSION.
UNE PARTIE DES ETRES HUMAINS , HEUREUSEMENT PAS TOUS , SONT EN TRAIN DE RETROGRADER , EN
REJETANT LES CARACTERISTIQUES PRIMAIRES DE LA GREFFE QUI , EN VERTU DE CE QUI A ETE DIT ET
ECRIT : « VOUS ETES DES DIEUX ET VOUS FEREZ DE PLUS GRANDES CHOSES QUE MOI », AURAIT DU
APPORTER LES VALEURS SUPERIEURES DE LA CONSCIENCE COSMIQUE, ET DONC DE LA DEITE !
MALHEUREUSEMENT, LA MAJEURE PARTIE DE CETTE HUMANITE, DEPOURVUE DE LA VERTU DU
DISCERNEMENT, VALEUR ETERNELLE ET IMMUABLE DE LA LOI DIVINE , EST EN TRAIN DE SE PRECIPITER
SCIEMMENT DANS L’ ABYSSE TENEBREUX DE LA RECESSION, AVEC LA PERTE PROBABLE DE L’ EGO SUM,
ET AVEC LE TRAGIQUE ET PENIBLE RETOUR A UN ESPRIT COLLECTIF ANIMAL (SECONDE MORT ). LES
PUISSANCES CELESTES ONT FAIT ET DIT CE QU’ ELLES DEVAIENT FAIRE ET DIRE, AFIN DE REVEILLER LA
CONSCIENCE DE TOUS CEUX QUI SE SONT LAISSES ENTRAINER PAR LE TOURBILLON DES DISSOLUTIONS
MATERIELLES, MORALES ET SPIRITUELLES.
134

LES CONSEILS VALIDES ET LES SOLLICITATIONS NECESSAIRES AU REPENTIR ONT ETE ADRESSES A TOUS
LES HOMMES DE LA PLANET, DE DIFFERENTES MANIERES, DANS L’ ESPOIR D’ ARRETER LE MAL
PERNICIEUX QUI BOULEVERSE LA JUSTICE, L’ AMOUR ET LA PAIX.

LES ANCIENS PERES AVAIENT GREFFE LE PREMIER ARBRE DE VIE . PUIS , « CERTAINE FILS DE DIEU SE
SONT EPRIS DES FILLES DES HOMMES ET LES ONT EPOUSSEE».
C’ EST AINSI QUE COMMENCE L ’ HISTOIRE DE CAÏN ET ABEL , AVEC L ’ ERREUR COMMISE PAR LA LEGION
DE LUCIFER (ARCHANGE GENETISTE ) CONSISTANT A GREFFER UN GENE A UN MOMENT PREMATURE ,
DANS UN ACTE D ’ ORGUEIL. UN ARBRE FUT FECONDE PAR UNE NOUVELLE FORCE GENETIQUE ; LES
NOUVEAUX GERMES ONT PRODUIT UNE LYMPHE DEGENEREE , INAPTE A REGENERER LES PREMIERES
VALEURS GREFFEES.
POURTANT, LE PROGRAMME EST RESTE . LE NOUVEL ARBRE VA ETRE TRANSPLANTE ET LES BONS
GERMES DU VIEIL ARBRE SERONT GREFFES SUR LE NOUVEL ARBRE , POUR DONNER NAISSANCE AUX
FRUITS.

UN NOUVEAU TRAITEMENT ?
DES MANIPULATIONS SOPHISTIQUEES SONT EN COURS SUR L’ESPECE HUMAINE.
PERSONNE OU PEU NE SAVENT CE QU’ONT PREVU D’ATTEINDRE LES « CREATEURS DE L’HOMME ».
IL EST CERTAIN QUE DE NOUVEAUX TRAITEMENTS SONT EN COURS , POUR EXTIRPER LA QUALITE DEGENEREE QUI
S’EST DEVELOPPEE , A CAUSE DE LA DESTABILISATION DES ELEMENTS EDIFIANT LE DYNAMISME VITAL BIO -PHYSICO-
PSYCHIQUE.
LE HARBAR A ATTEINT DES PROPORTIONS NEGATIVES PREOCCUPANTES . IL NOUS FAUT ESSAYER DE MODIFIER LA
CHARGE GENETIQUE PORTANT LE DYNAMISME DYSTONIQUE ET TURBULENT.
LE PROBLEME DE L’HEREDITE EST AU PREMIER PLAN. SELON DE TRES RECENTES INFORMATIONS, UNE INTERVENTION
PRECISE ET TRES SECRETE EST EN COURS.
EN SON TEMPS , IL FUT DIT , ECRIT ET TRANSMIS QUE D IEU S ’ETAIT REPENTI D ’AVOIR CREE
L’HOMME .
A UJOURD ’HUI , IL EST DIT ET ECRIT QUE L ’HOMME ACTUEL SERA DETRUIT POUR EN FAIRE UN
HOMME NOUVEAU , SAGE , OBEISSANT ET INCORRUPTIBLE .
LE MOMENT DE CETTE NOUVELLE GREFFE GENETIQUE EST DEJA ARRIVE , MEME SI PEU LE SAVENT , ET
L’OPERATION DESTINEE A INSTRUIRE L’HOMME NOUVEAU, POSSEDANT UNE CONSCIENCE
COSMIQUE, EST EN ACTION.
LES GENETICIENS COSMIQUES, LES ARCHETYPES SOLAIRES, LES CHERUBINS, LES SERAPHINS ET LES
TRONES SONT DEJA DANS LE MONDE , POUR METTRE EN ACTION LES DESIDERATA DU TRES HAUT
PERE CREATEUR.

« L ES EXPERIMENTATIONS REUSSIES SONT LE FRUIT D ’UNE COLLABORATION RECIPROQUE ENTRE


L’ETRE CHOISI ET SON ARCHETYPE.
LA BONNE VOLONTE DE TOUS CEUX QUI SE SONT , VOLONTAIREMENT, PREDISPOSES A RECEVOIR LES
VRAIS ET ETERNELS CONCEPTS DE LA LOI COSMIQUE , A CONCEDE A LEURS ESPRITS UN EVEIL CAPABLE
D’ASSIMILER LA REELLE OMNIPRESENCE DE L’INTELLIGENCE OMNI CREATRICE ET DE LA
VERITABLE NATURE DU CREATEUR.
CERTAINES EXPERIMENTATIONS ONT PARTIELLEMENT REUSSI ET D’AUTRES ONT FAILLI , PARCE
QU’ILS ONT OPPOSE UNE RESISTANCE DES FORCES DEGENERATIVES DE LA MATIERE A L’OFFRE
SUBLIME DES ARCHETYPES, QUI S’ETAIENT APPLIQUES A REMODELER L’IMAGE DE L’HOMME
DECADENT, VAINCU PAR LE POUVOIR AUTODESTRUCTEUR DU AU MANQUE D ’HARMONIE ET A SES
CONSEQUENCES LETALES.
135

L’INCAPACITE DE SURMONTER LE MAL PAR LE BIEN A BOULEVERSE LA PURETE DES ESPRITS , EN


AUGMENTANT DE MANIERE VERTIGINEUSE LE PROCESSUS DE TOUTES LES VALEURS NEGATIVES.
LES FILS DES ETOILES LE SAVENT.
LES FILS DU MONDE DOIVENT LE SAVOIR ».

LA PERTE DU PROGRES GENETIQUE EVOLUTIF


« L’HOMME SUBIT UN PROCESSUS GENETIQUE ANORMAL . VOTRE SCIENCE MODERNE , QUI TEND A
MANIPULER LES DYNAMIQUES GENETIQUES DES ANIMAUX ET DE CE QUI DEVRAIT CONSERVER
L’EVOLUTION TRIDIMENSIONNELLE NATURELLE, MET EN SERIEUX DANGER LES EQUILIBRES
ENZYMATIQUES DE LA PLANETE TERRE.
L’HOMME DE LA PLANETE TERRE POURRAIT PERDRE L ’IDENTITE REELLE QU ’IL AVAIT REÇUE EN SON
TEMPS, SELON LE VOULOIR DE CEUX QUI L’AVAIENT FAIT A LEUR IMAGE ET RESSEMBLANCE.
A CAUSE DES MANIPULATIONS ANORMALES QUE PRODUIT VOTRE SCIENCE SANS CONSCIENCE , ON
DECELE TOUJOURS PLUS , DANS LA NOUVELLE GENERATION , DES INSTINCTS FELINS ANIMALIERS ET
DES ATTITUDES RESSEMBLANT A LA RACE PRIMITIVE DONT PROVIENNENT LES PREMIERS ETRES
HUMAINS GENETIQUEMENT EDIFIES PAR LES « ELOHIM ».
SOYEZ PRUDENTS , CAR IL EST VRAI QUE L ’HOMME POURRAIT PERDRE SON EGO SUM ET ETRE DE
NOUVEAU CE QU’IL ETAIT AVANT D’ETRE HOMME ! »

LES ENFANTS MALHEUREUX DE VOTRE PLANETE


LES DIFFERENTES INAPTITUDES DE TANT D ’ENFANTS SE REVELENT ETRE PLUS FORTES QUE CE QUE
VOUS NE REUSSISSEZ A VAINCRE POUR RENDRE LA VIE SAINE ET FECONDE, EN CREANT DES
CONDITIONS IDEALES , CAPABLES DE FOURNIR A TOUS LES NOUVEAU -NES DES ELEMENTS DE BASE
EQUILIBRES ET APTES A LES RENDRE INATTAQUABLES FACE AUX FORCES GENETIQUES DEGENEREES.
SUR NOS PLANETES, NOUS SOMMES CAPABLES D’ELIMINER LES CAUSES SUSCITANT DES FORMES
ANORMALES, GRACE A UNE SEVERE ENQUETE PREVENTIVE SUR LES STRUCTURES GENETIQUES DES
COUPLES GENITEURS.
NOUS AVONS , SURTOUT , ELIMINE LES CARENCES DUES AUX DYNAMISMES EXTERNES , DEVIATEURS
DES RELATIONS NATURELLES NORMALES QUI , PLUS QUE TOUTE AUTRE CHOSE , INFLUENCENT DE
MANIERE CONSIDERABLE, EN ALTERANT GRAVEMENT LE PROCESSUS BIOLOGIQUE.
NOUS FAISONS ALLUSION A TOUTE ESPECE DE POLLUTION ET A TOUS LES ELEMENTS CHIMIQUES
INTRODUITS DANS LES CYCLES VITAUX DES STRUCTURES REGISSANT LA STABILITE ET LE
DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DE L’EXISTENCE.

LE MANQUE DE DYNAMISMES POSITIFS D’APPUI, MET LE GENETISME EN DIFFICULTE.


LES ANOMALIES, LES MALFORMATIONS ET AUTRES CARENCES BIO-PHYSICO-PSYCHIQUES DES
ENFANTS , SONT LE RESULTAT DE METHODOLOGIES EXISTENTIELLES ERRONEES, SUR LES PLANS
EVOLUTIFS AUTANT PHYSIQUES QU’ASTRAUX .
VOS ENFANTS PORTENT, POTENTIELLEMENT, LE RESULTAT DE VOS ERREURS, DE VOS
MALFORMATIONS PSYCHIQUES, AINSI QUE GENETIQUES.
NOUS VOUS AVIONS EN SON TEMPS CONSEILLE DE PRENDRE EN SERIEUSE CONSIDERATION , UNE
ETUDE ATTENTIVE ET PROFONDE DE LA GENETIQUE , AFIN D’EVITER QUE NE SE PERPETUE UN DRAME
GRAVITANT TOUJOURS PLUS VERS D’ABSURDES SOUFFRANCES.
136

LA CORRECTION DES DYSTONIES GENETIQUES EST POSSIBLE , SI SON APPLICATION EST SERIEUSE ,
RESPONSABLE ET CONSCIENTE.
VOUS SAVEZ TRES BIEN QUE SI VOUS NE SOIGNEZ PAS LES CAUSES, LES EFFETS PERSISTENT.
VOUS SAVEZ , EN OUTRE , QU ’IL N ’EST PAS POSSIBLE D ’OBTENIR LE BIEN SI L ’ON N ’ELIMINE PAS LE
MAL QUI S’Y OPPOSE .
LA SANTE DE VOS ENFANTS DEPEND DE LA MESURE DE VOTRE AMOUR, SI VOUS LES AIMEZ VRAIMENT.

QUE CELUI QUI A DES OREILLES ENTENDE !


LE ZELE QUI M ’A POUSSE ET ME POUSSE ENCORE A CONTINUER LE DISCOURS COMMENCE DANS LES
ANNEES 50 EST DU A UN MOTIF PRECIS ET INELUCTABLE : SENSIBILISER LE NOMBRE D’ESPRITS
VIVANTS , PREDESTINES A ASSUMER LES NOUVELLES FREQUENCES EVOLUTIVES PROGRAMMEES EN
LEUR TEMPS .
IL S’AGIT DE LA QUALITE, EN FERMENTATION, DES NOUVELLES FREQUENCES G.N.A.
LA NOUVELLE GENERATION DES 144'000 COMPREND UN NOMBRE BIEN PRECIS, VARIABLE AU
MOMENT DE L'ELECTION. CETTE NOUVELLE RACE NAIT, CROIT ET SUIT UN PROGRAMME
DETERMINE , MINUTIEUSEMENT CONTROLE PAR CEUX QUI ONT LE POUVOIR DE LE FAIRE.
ELLE EST MISE A L ’EPREUVE ET PASSEE AU CRIBLE , DANS LE BUT DE CONSERVER L ’INCORRUPTIBILITE
DU CORPS, DE L’INTELLIGENCE ET DE L’ESPRIT.
C’EST A PARTIR DE CETTE NOUVELLE RACE QUE SE FORMERA LE NOUVEAU PEUPLE HERITIER DU
REGNE CELESTE SUR LA TERRE.
C’EST SEULEMENT POUR CE MOTIF CONSCIENT QUE L’ON PEUT JUSTIFIER MON ZELE ET LA
POURSUITE DE MON DISCOURS.

VOULEZ-VOUS REPETER LES MEMES ERREURS COMMISES DANS LE PASSE ?


VOUS CHERCHEZ PAR TOUS LES MOYENS A NOUS RAILLER , RIDICULISER ET TOURNER EN DERISION .
POURQUOI ? POURQUOI ? VOUS DEMANDEZ-VOUS POURQUOI VOUS LE FAITES ? ETES-VOUS
CONTRE LE BIEN ? ETES-VOUS CONTRE L ’AMOUR UNIVERSEL ? ETES-VOUS CONTRE LA JUSTICE ?
ETES-VOUS ODIEUX ENVERS CELUI QUI CRIE LA VERITE ?
VOUS TOURNEZ EN DERISION ET PERSECUTEZ CEUX QUI DESIRENT UN MONDE MEILLEUR , UNE
HUMANITE FRATERNELLE, HEUREUSE , MOINS EGOÏSTE , MOINS VIOLENTE , MOINS HYPOCRITE , MOINS
AUTO MUTILANTE ET MOINS DESTRUCTRICE.
DE QUOI AVEZ -VOUS PEUR ? DE LA JUSTICE ?
CRAIGNEZ-VOUS CEUX QUI , EN GRANDISSANT , NE VOUS RESSEMBLERONT PLUS , NI NE SERONT PLUS
DISPOSES A COMMETTRE LES ERREURS ET LES HORREURS QUE VOUS AVEZ COMMISES ET QUE VOUS
COMMETTEZ ENCORE ? VOUS AVEZ DE LA BOUE JUSQU’AUX CHEVEUX ET VOUS VOUDRIEZ
ENTRAINER CEUX QUI DESIRENT RESTER PROPRES.
ALORS DISSUADEZ , DENIGREZ ET VITUPEREZ AVEC VOTRE LANGUE FOURCHUE . DITES : ILS SONT
FOUS !
EH BIEN , AMIS TERRESTRES , NOUS VOUS DISONS AVOIR GREFFE , SUR 7'465'006 PERSONNES DES
DEUX SEXES , UNE GENETIQUE QUI N ’EST PAS DE VOTRE MONDE . CEUX-LA SAVENT TRES BIEN CE
QU’ILS DOIVENT FAIRE ET NE CRAIGNENT PAS DU TOUT VOS JUGEMENTS BLASPHEMATOIRES , NI
VOTRE HAINE . LEUR COMMISERATION EST GRANDE ET ILS OPPOSENT LEUR AMOUR A VOTRE HAINE.
MAIS, FAITES ATTENTION : ILS POURRAIENT PREFERER LEUR JUSTICE , SI LEUR AMOUR NE SUFFISAIT
PAS A VOUS FAIRE REPENTIR ET A NE PLUS PERSEVERER DANS L’ERREUR.
137

LA FORCE QUI RESIDE DANS LA PENSEE DE CES PERSONNES EST REGLEE PAR UNE PROGRAMMATION
BIEN PRECISE ET EXEMPTE DE TOUTE AMBITION NEGATIVE OU COERCITIVE . LEUR GENETIQUE NE LE
LEUR PERMETTRAIT PAS , CAR ELLE LES REND PLEINEMENT CONSCIENTES DU BIEN ET DU MAL . LEURS
PENSEES SONT DES CORPS AGENTS /MODIFICATEURS. LES EFFETS NEGATIFS, PRODUITS PAR DES
CAUSES NEGATIVES, SONT ENDIGUES PAR CES CORPS-PENSEES MODIFICATEURS ET, PRESQUE
TOUJOURS, TRANSFORMES EN EFFETS POSITIFS.
NOTRE ASSISTANCE AUPRES D’EUX EST ACTIVE ET CONSTANTE, CAR NOUS LES CONSIDERONS
COMME NOS FRERES A TOUS POINTS DE VUE . MEME SI LE PLUS GRAND NOMBRE D ’ENTRE VOUS NE
L’APPRECIENT PAS , NOUS DEVONS CREER LES PRESUPPOSES IDEAUX DU REGNE DE DIEU SUR LA
TERRE . C’EST UN DESSEIN QUE NOUS DEVONS REALISER , SELON LA SUPREME VOLONTE DU TRES
HAUT ET NOUS CROYONS QU’IL EST DE NOTRE DEVOIR DE VOUS AVERTIR QUE TOUT TYPE
D’OPPOSITION DEMEURERAIT VAIN.
LE TEMPS EST VENU. VOUS LE SAVIEZ ! IL N’EST PAS POSSIBLE DE REPLIQUER A DIEU.

DE NOMBREUSES STRUCTURES EXISTENTIELLES SONT DESTINEES A CHANGER.


LES ACTIVITES BIODYNAMIQUES SUBIRONT UN RENOUVELLEMENT RADICAL, AINSI QUE LA
GENETIQUE , QUI SE VERRA CONTRAINTE D ’ELABORER DES CONDITIONS TOTALEMENT DIFFERENTES .
LA CROISSANCE DE LA PLANETE QUE VOUS HABITEZ VOUS PROPOSERA DE NOUVELLES ENERGIES
COSMIQUES EVOLUTIVES ET VOUS NE POURREZ PAS EVITER D ’ETRE ENTRAINES DANS CE PROCESSUS
CYCLIQUE, IMPOSE PAR LE DYNAMISME DE L’ESPRIT CREATEUR.
VOUS SEREZ UTILES , SI VOUS VOUS ADAPTEZ A CE NOUVEAU DEVELOPPEMENT.
VOUS SEREZ SAGES , SI VOUS COMPRENEZ EN TEMPS UTILE LES EXIGENCES IMPERIEUSES DE LA LOI
SUPERIEURE COSMO PHYSIQUE ET DES LOIS IMMUABLES QUI LA GOUVERNENT , DANS SES CYCLES DE
CROISSANCE. VOTRE PLANETE MUTE ET VOUS DEVEZ DONC AUSSI CROITRE , SI VOUS DEMANDEZ ,
REELLEMENT, DE SERVIR CONSCIEMMENT LES VALEURS ETERNELLES , QUI CONFIRMENT , EN SAGESSE
ET DISCERNEMENT, LES DYNAMISMES EXISTENTIELS, EN LES RENDANT HARMONIEUX ET EQUILIBRES.
VOUS NE SAVEZ PAS POURQUOI VOUS EXISTEZ ; POURTANT , VOUS NE POUVEZ IGNOREZ QUE , SI
VOUS EXISTEZ , IL Y A UN MOTIF VALABLE POUR EXISTER , ŒUVRER ET ETRE , DE TOUTE FAÇON ,
JUSQU’A CE QUE VOUS SOYEZ CONVERTIS EN UN INSTRUMENT DIRIGEANT ET NON EXECUTANT.
LE GRAND ESPRIT ET LE PETIT ESPRIT NE SE SEPARERONT PAS.
L’UN SERT L’AUTRE ET L’AUTRE SERT L’UN.

VIBRATIONS
« Le mouvement commun est unique :
les mouvements des corps simples
sont multiples ».

L’ATOME D ’HYDROGENE EST LA DEMEURE DE LA FORCE OMNI CREATRICE DU PERE DU CREE ET DE


L‘INCREE, DU VISIBLE ET DE L‘INVISIBLE.
TOUTE LA GENETIQUE DU COSMOS RESIDE DANS L‘ATOME D‘HYDROGENE.
DE SA DEMEURE , LA FORCE OMNI CREATRICE DETERMINE LES DIFFERENTES DIMENSIONS ET LES ELEMENTS QUI LES
CONSTITUENT.
SON OMNIPRESENCE, SON OMNISCIENCE ET SON OMNIPOTENCE SONT VERIDIQUES.
138

SANS SA PRESENCE, RIEN NE PEUT SE MANIFESTER. L’ESPACE NE PEUT ETRE OCCUPE QUE SI SA FORCE EST PRESENTE
ET MOBILE.
COMME LE FRERE HOARA NOUS L ’A DEJA EXPLIQUE , L ’ATOME D ’HYDROGENE EST L ’ATOME PRIMORDIAL ET
PRIMAIRE. L A VARIATION DE SES FREQUENCES COMPORTE UNE DETERMINATION CONSTANTE ET PRECISE DANS LES
DIFFERENTES STRUCTURES DIMENSIONNELLES DE LA MATIERE, TANT SOLIDE QUE DYNAMIQUE.
LA LOI DE LA FORCE OMNI CREATRICE EST REGIE PAR L’IMMUABLE INSTINCT DU DEVENIR ET PAR LES EQUILIBRES DES
DIFFERENTS DYNAMISMES CREATEURS DE LA FORME ET DE LA SUBSTANCE. DESTABILISER CES DYNAMISMES ENTRAINE
UNE ACTIVITE CREATIVE ANORMALE.
CE QUI CONTRAINT LA STABILITE DES ELEMENTS VOUS CONTRAINT EGALEMENT ; VOUS DESTABILISEZ VOS
EQUILIBRES EVOLUTIFS ET EXISTENTIELS.
LA DEGRADATION DE L’ATOME D’HYDROGENE CONDUIT INEVITABLEMENT A L’ANNULATION DES VIBRATIONS
INSTRUISANT LA VIE.
« NE SEPAREZ PAS CE QUE DIEU A CREE ET UNI. »
VOS MAUX PHYSIQUES ET PSYCHIQUES, AINSI QUE LA LENTE CAPACITE EVOLUTIVE DE VOTRE ESPECE, SONT DUS AUX
FREQUENCES ANORMALES QUE LES STRUCTURES MICROCOSMIQUES DOIVENT SUBIR , LORSQUE VOUS VIOLENTEZ
AINSI LES EQUILIBRES DE LA FORCE OMNI CREATRICE, TOUJOURS PRESENTE DANS CHAQUE CHOSE.
LA DESINTEGRATION DE L ’ATOME D ’HYDROGENE DECOMPOSE RADICALEMENT SES STRUCTURES CREATIVES . D’OU
LA LENTE ET INEXORABLE FIN DE LA VIE.
VOUS DEVEZ VOUS CONVAINCRE QUE CES VERITES SONT FONDAMENTALES POUR COMPRENDRE LA NATURE REELLE
DE CELUI QUE VOUS APPELEZ « SAINT ESPRIT », OU AUTRE, FAISANT PARTIE DE VOS CULTES.

Nos connaissances physiques donnent 10 16 tours/minute, comme vitesse de mouvement perpétuel des
électrons autour du noyau. Le mouvement de l’énergie qui détermine la manifestation physique peut-il être
contrôlé ?
Voici les révélations d’Adoniésis :
« IL EST POSSIBLE A NOTRE SCIENCE DE CONTROLER LE MOUVEMENT DE L’ENERGIE QUI DETERMINE LA
MANIFESTATION TANT PHYSIQUE QU’ASTRALE.
NOUS POSSEDONS LA CONNAISSANCE DE LA CAUSE QUI DETERMINE CES EFFETS ET NOUS SAVONS QUE CETTE
CONQUETE DECOULE D ’UNE CONNAISSANCE APPLIQUEE A LA SCIENCE , OU VICE VERSA ; NOUS EVITONS , DE LA
MANIERE LA PLUS ABSOLUE, L’EXALTATION DE NOTRE INTELLIGENCE, ET NOUS OBEISSONS AUX LOIS
FONDAMENTALES DE LA CAUSE PREMIERE DE L’INTELLIGENCE CREATRICE DU COSMOS. »
Est-il possible de déterminer la mutation contrôlée d’une densité matérielle en densité astrale et vice versa ?
« UNE TELLE MUTATION EST AUSSI POSSIBLE , DE MANIERE PLUS CONSCIENTE , MAIS IL FAUT S ’Y DEDIER AVEC
BEAUCOUP DE SERIEUX ET UN SENS ABSOLU DES RESPONSABILITES . CE SERAIT UN VERITABLE ACTE CRIMINEL QUE DE
VOUS CONCEDER, TELS QUE VOUS ETES, UNE CONNAISSANCE AUSSI DELICATE ET D’UN AUSSI HAUT CONCEPT MORAL
ET SPIRITUEL, EN SACHANT DEJA QUE VOUS EN ABUSERIEZ ! »

L’homme peut-il réhabiliter la dynamique de son corps physique, en rétablissant la vie, après avoir subi un
déséquilibre coercitif et donc la perte partielle ou totale de l’énergie psychique (mort) ?
« L’HOMME PEUT TOUT ; SAUF QU’IL N’EST PAS ENCORE CAPABLE DE SE CONNAITRE LUI-MEME.
IL EST SOUVENT LIMITE PAR LA PEUR DE LA MORT, CAR IL S’OBSTINE A CROIRE QUE TOUT FINIT AVEC ELLE.
LE CORPS DE JESUS, APRES L ’ACTION COERCITIVE , FUT TOTALEMENT REHABILITE DANS TOUTES SES FONCTIONS .
CELUI DE LAZARE AUSSI : VOUS SOUVENEZ-VOUS ?
EH BIEN, NOTRE SCIENCE PEUT AUSSI FAIRE CELA, CAR ELLE CONNAIT LA TOTALE DISPOSITION DE L ’ESPRIT CREATIF,
PAR RAPPORT A L’AMOUR QUI LUI EST CONCEDE ET DONT IL SE NOURRIT. »

Existe-t-il des êtres capables de contrôler le dynamisme de l’énergie psychique, afin de la mettre en condition
d’obéir à un programme, au lieu d’un autre ?
CERTAINEMENT QU’IL EN EXISTE, ET AUSSI DANS VOTRE MONDE. MAIS VOTRE SCIENCE NE CONNAIT QU’UNE PARTIE
LIMITEE DE CE QUI FORME L’EDIFICE VIVANT DE L’HOMME ET SE REND GARANTE SEULEMENT DE CE QU’ELLE PREFERE
CONNAITRE, SUR LE PLAN MATERIEL EXCLUSIVEMENT. LES SCIENTIFIQUES TERRESTRES NE CROIENT QU’A LA
139

RESULTANTE D ’UNE COMBINAISON CHIMIQUE : L ’HOMME EST POUR EUX UNE RESULTANTE CHIMIQUE ET RIEN
D’AUTRE. IL EST INDUBITABLEMENT VRAI QUE L’ HOMME PHYSIQUE EST UN INSTRUMENT EDIFIE PAR UN DYNAMISME
DIFFERENCIE DE L ’ENERGIE PSYCHIQUE, ET QU’IL EST DONC ASTREINT A UNE ORGANISATION PSYCHO-BIO-
PHYSIQUE ; MAIS IL EST AUSSI VRAI QU ’IL POSSEDE EGALEMENT LA CAUSE PREMIERE , QUI EST L ’ETERNELLE ET
IMMUABLE INTELLIGENCE DU COSMOS (D IEU, COMME VOUS L’APPELEZ).
LA CAUSE QUI DETERMINE LA DIFFERENCIATION DE TOUTES LES CHOSES VISIBLES ET INVISIBLES EST LA PRODIGIEUSE
INTELLIGENCE QUI IMPREGNE TOUT ET QUI INSTRUIT TOUT , PAR DES LOIS QU ’ON NE PEUT VIOLER IMPUNEMENT ,
SANS EN SUBIR LES EFFETS . SA NATURE EST INSONDABLE PHYSIQUEMENT , MAIS JE VOUS ASSURE QU ’ELLE EST
OMNIPRESENTE, OMNISCIENTE ET OMNIPOTENTE. VOUS DEVRIEZ DEJA SAVOIR CELA DEPUIS LONGTEMPS. EH BIEN,
CHERS FRERES, C ’EST DE CE GRAND ET INSONDABLE AMOUR QUE SE SERVIT JESUS, POUR GUERIR LES ESTROPIES ET
RENDRE LA VUE AUX AVEUGLES.
IL EXISTE , DANS VOTRE MONDE , DES ETRES CAPABLES D ’EXCITER CE SUPREME DYNAMISME COSMOGONIQUE , AU
POINT DE FORCER LA PSYCHE A SA COMPLETE REHABILITATION VIBRATOIRE ET DONC AU RETABLISSEMENT DE LA
DYNAMIQUE BIOPHYSIQUE DU CORPS.
IL EST AUSSI VRAI QUE L ’HOMME, POUR LE MOMENT , NE PEUT INTERVENIR QUE DANS DES CAS LIMITES ; MAIS LE
TEMPS VIENDRA OU IL ARRIVERA A REHABILITER COMPLETEMENT LES ORGANES EN DESAGREGATION , GRACE A LA
CONNAISSANCE SUPERIEURE DES MOUVEMENTS DIFFERENCIES DE L ’ENERGIE PSYCHIQUE, EDIFIEES PAR DES VALEURS
SPIRITUELLES QUE VOUS N’ ETES PAS ENCORE EN MESURE DE DEVELOPPER CONSCIEMMENT, D’UNE MANIERE
RESPONSABLE, PAR LA FORCE DE L’AMOUR PLUS GRAND QUE TOUS LES AMOURS. POUR NOTRE SCIENCE
SPIRITUELLE, CES PRATIQUES SONT DEJA TRES, TRES ANCIENNES. »

Puisque l’énergie est matière et la matière énergie, lequel de ces deux aspects est le primaire et lequel le
secondaire, si l’on considère le fait que la matière possède un mouvement beaucoup plus lent par rapport à
celui de l’énergie dans sa dimension réelle ?
L’ENERGIE EST LA FORCE PRIMAIRE ET LA MATIERE LA SECONDAIRE; POURTANT, C’EST TOUJOURS LA MEME CHOSE.
EN FAIT , LA MATIERE N ’EST AUTRE QUE DE L ’ENERGIE DANS UN MOUVEMENT DIFFERENCIE , MAIS EGALEMENT
TOUJOURS DE L’ENERGIE SOLAIRE. ON POURRAIT AUSSI L’APPELER : « HELIOS ».
LA PSYCHE , OU MIEUX LA DYNAMIQUE DE CE QUE VOUS APPELEZ VIE , ORGANISATION MATERIELLE SUR LE PLAN
MINERAL, VEGETAL ET ANIMAL, SECRETEE PAR« HELIOS »
L’HOMME EST LA RESULTANTE DES MOUVEMENTS DIFFERENCIES DE LA PSYCHE DANS LES TROIS ETATS CITES , UN
MOUVEMENT VIBRATOIRE PLUS HAUT QUE LE MOUVEMENT INITIAL, QUI ETAIT MINERAL. P AR LA . JE NE DIS PAS QUE
L’HOMME PHYSIQUE EST L ’EXPRESSION MAXIMALE DU DYNAMISME PSYCHO MATERIEL DE L ’ENERGIE PRIMAIRE
SECRETEE PAR HELIOS.
JE CROIS AVOIR DEJA DIT QUE L ’INTELLIGENCE DU COSMOS EXISTE ET QU ’ELLE IMPREGNE TOUT , QU ’ELLE EDIFIE
TOUT ET QU’ELLE DETERMINE TOUT. CE DYNAMISME EST DEVELOPPE PAR L ’ATOME SPIRITUEL, QUI EST JUSTEMENT
LA CAUSE PREMIERE OU MIEUX , « L’ALPHA », LE PRINCIPE IMMANENT A CHAQUE PLAN DIMENSIONNEL , MANIFESTE
ET CONDITIONNE PAR DE NOMBREUX MOUVEMENTS DIFFERENCIES« OMEGA ».

Quelles pourraient être les résultantes en l’homme, en cas de diminution ou d’accélération du mouvement de
l’énergie psychique, si l’on considère celui-ci comme une vibration d’énergie densifiée, contrainte de se
manifester dans sa dimension ?
CES POSSIBILITES SONT POTENTIELLES EN L ’HOMME. LES HAUTES VIBRATIONS DE L ’INTELLIGENCE PEUVENT , DE
MANIERE DECISIVE, INTERVENIR SUR SA DYNAMIQUE PSYCHIQUE ET DONC EGALEMENT SUR SA DYNAMIQUE
PHYSIQUE. MAIS ILS SONT ENCORE PEU NOMBREUX SUR VOTRE PLANETE , CEUX QUI SONT EN MESURE DE METTRE A
PROFIT CES MERVEILLEUSES POSSIBILITES , OFFERTES PAR LA DYNAMIQUE SUPERIEURE SPIRITUELLE . QUELQUES-UNS
LE FONT DEJA, MAIS ILS SONT RAILLES, TOURNES EN DERISION ET PERSECUTES, CAR ILS DERANGENT LA SPECULATION
OU LE PROFIT DES INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES ET DE TOUS CEUX QUI S ’ENRICHISSENT EN ADMINISTRANT DES
POISONS.
IL EST VRAI QUE LA PLUS CONSCIENTE DE VOTRE SCIENCE , AU PRIX D ’EFFORTS SURHUMAINS ET PERSONNELS , A
REUSSI A MODIFIER CERTAINS ETATS VIBRATOIRES , DE NEGATIFS A POSITIFS ; MAIS IL EST AUSSI VRAI QU ’ELLE NIE
RESOLUMENT LE SOIN DE LA CAUSE, EN SE DEDIANT DE MANIERE VISCERALE AU SOIN DES EFFETS.
140

EXPLICATIONS PERSONNELLES D’ADONIESIS,


EN COMPLEMENT AUX REVELATIONS EXPOSEES
TOUT EST MOUVEMENT.
POUR ETRE PLUS CLAIR , TOUT EST VIBRATION , SUR DES PLANS DISTINCTS , ET AVEC UN RYTHME DE MOUVEMENT
MINIMUM, MOYEN OU MAXIMAL.
LES CORPS MATERIELS LOURDS SONT CARACTERISES PAR UN RYTHME DE MOUVEMENT MINIMUM, DANS UNE
DIMENSION INITIALE MINERALE.
LE DESEQUILIBRE INITIAL DE UN, PLUS UN , PLUS ENCORE UN, CORRESPOND A 5.000 VIBRATIONS A LA SECONDE (VIE
MINERALE). CE DESEQUILIBRE EST DESTINE A AUGMENTER , AVEC UN CONSECUTIF ACCROISSEMENT DU POUVOIR
VIBRATOIRE, POUR ARRIVER A LA SUBLIMATION COMPLETE ET AU DEVELOPPEMENT DE L ’ENERGIE PSYCHIQUE , QUI
EST L’EXPRESSION MAXIMALE DE LA DIMENSION MINERALE.
UNE FOIS CETTE SUBLIMATION ATTEINTE , LE MINERAL SUBIT UN CHANGEMENT SUBSTANTIEL , TANT SUR LE PLAN
DIMENSIONNEL QUE SUR LE PLAN VIBRATOIRE . L’ACCELERATION MAJEURE DU MOUVEMENT, 10.000 VIBRATIONS A
LA SECONDE, CONDUIT LA PSYCHE A S’ORGANISER SUR LE PLAN DE LA DIMENSION VEGETALE. UNE TELLE
PROGRAMMATION SE DEVELOPPE JUSQU ’A ATTEINDRE LA DIMENSION ANIMALE , ET DONC HUMAINE , SOIT 20'000
VIBRATIONS A LA SECONDE (VIE INITIALE DE L’HOMME).
LES HOMMES D ’AUJOURD’HUI SONT SUR LE POINT DE DEVELOPPER LE RYTHME VIBRATOIRE MOYEN DE 35'000
VIBRATIONS A LA SECONDE.
CETTE VIBRATION PROPOSE UN RYTHME PLUS SOUTENU A L ’ENERGIE VIVANTE CONDENSEE ET DONC UNE LENTE
MAIS CONTINUELLE TRANSFORMATION DE L’HOMME PHYSIQUE.
C’EST SEULEMENT LORSQUE L ’HOMME AURA REJOINT LE DERNIER CYCLE , SOIT 49.000 VIBRATIONS A LA SECONDE ,
QUE SE VERIFIERA LA SUBLIMATION DE LA MATIERE BIOPHYSIQUE ET DONC LA TRANSFORMATION COMPLETE EN
DIMENSION ASTRALE ; CE SERA LA JONCTION DU POINT MAXIMAL DE VALEUR MOYENNE DE L ’ENERGIE PSYCHIQUE
DIFFERENCIEE.
ALORS SEULEMENT , IL AURA ATTEINT SA PERSONNALITE ASTRALE , ET DOMINERA COMPLETEMENT LES AUTRES
VALEURS VIBRATOIRES INFERIEURES OU MIEUX , L ’ENERGIE MATERIALISEE EN RYTHMES DIFFERENCIES , DANS LES
CYCLES MINEURS OU MOYENS INITIAUX.
LA DIFFERENCE ENTRE LA PERSONNALITE ASTRALE ET LA PERSONNALITE SPIRITUELLE CONSISTE EN L ’ACCES A LA
SUBLIMATION DE LA PERSONNALITE ASTRALE , AVEC 65.000 VIBRATIONS A LA SECONDE ; ELLE COMMENCE ENSUITE
L’ASCENSION FINALE VERS LA SUBLIMATION DE L’ESPRIT, SOIT 99.999 VIBRATIONS A LA SECONDE, AFIN DE PARVENIR
A LA CONSCIENCE DIMENSIONNELLE DE LA NATURE DE L’INTELLIGENCE CREATRICE DE L’ENERGIE ALPHA, OU DIEU,
COMME VOUS L’APPELEZ.
L’INTELLIGENCE DIVINE CAUSE DES DIFFERENCIATIONS DANS LES DYNAMISMES DE L’ ENERGIE PSYCHIQUE
INSTRUISANT LES ORGANISATIONS PSYCHOBIOLOGIQUES DE L’HOMME. LA DIFFERENCIATION PEUT ETRE CONTROLEE
PAR L ’INFLUENCE DU DYNAMISME COSMIQUE DIVIN OU AMOUR SPIRITUEL, QUI REHABILITE LA PSYCHE AINSI QUE
LES CORPS EN DESAGREGATION.
L’ESPRIT CREATEUR SE NOURRIT D’AMOUR.
L’Atome Spirituel H produit Hélios, l’énergie astrale qui sécrète la psyché, dynamique de vie sur chaque plan
dimensionnel manifesté, dans ses différents mouvements différenciés.
LES HAUTES VIBRATIONS DE L ’INTELLIGENCE PEUVENT INTERVENIR SUR LA DYNAMIQUE PSYCHIQUE
OU PHYSIQUE .
L’UNIVERS INVISIBLE N ’EST PAS MOINS GRAND QUE L ’UNIVERS VISIBLE. VOTRE FREQUENCE VISUELLE
N’EST PAS EN MESURE DE VOUS CONCEDER UNE VASTE VISION PANORAMIQUE D ’UNE MULTITUDE DE
CHOSES EXISTANTES DANS L ’ESPACE OU VOUS VIVEZ . LES FREQUENCES DIMENSIONNELLES , TOUT EN
ETANT DIFFERENTES, NE NOUS EMPECHENT PAS D’ENTRER EN CONTACT AVEC VOS ENTITES
PHYSIQUES ET DE PERCEVOIR LES ACTIVITES PSYCHIQUES INTRODUITES A L ’INTERIEUR DE LEUR
CAPACITE DE RECEPTION, AU MOYEN DES DIFFERENTS CHAMPS VIBRATOIRES QUI EDIFIENT LES CORPS
INVISIBLES . CHAQUE NOMBRE ET CHAQUE LETTRE EMET UNE VIBRATION DETERMINEE . PLUSIEURS
NOMBRES ET PLUSIEURS LETTRES EMETTENT AUTANT DE VIBRATIONS. LES DISCOURS ONT UNE
141

SEQUENCE VIBRATOIRE , ET PAS SEULEMENT LES DISCOURS , MAIS AUSSI LES PENSEES ET LES ACTES EN
GENERAL. TOUT CE QUI EST TRANSFORME EN DYNAMISME VIBRATOIRE ENTRE AUTOMATIQUEMENT
DANS UN PLAN DE FREQUENCES DIMENSIONNELLES IMMATERIELLES . CE PLAN DOIT ETRE DEFINI PAR
« FRONTIERE SEPARANT L’UNIVERS VISIBLE DE L’UNIVERS INVISIBLE. »
(Ali)

La Psyché s’organise sur des plans dimensionnels caractérisés par différentes vibrations : la plus basse, Omega
5.000, la moyenne 49.000 et la maximale, alpha 99.999. L’alpha est l’atome spirituel, l’Intelligence cosmique
qui pénètre, édifie et détermine; c’est le principe immanent conditionné par les nombreux mouvements
différenciés Omega.
En soignant la cause, on soigne les effets. Les vibrations de l’Intelligence peuvent intervenir sur la dynamique
psychique et donc sur la dynamique physique.

En 1972, Eugenio reçut le consentement de donner, à qui il le jugerait bon, la possibilité d’améliorer son
contrôle psychophysique, en portant, à la hauteur du plexus solaire, un rubis-corindon (synthétique), taillé
d’une manière particulière.

Il dénomma ce rubis « Macromolécule ou Essence dynamique de l’Esprit Créateur » ; il fonctionnait au moyen


de l’énergie solaire, capable de transmuter les énergies, en les « psychisant ».
Naturellement, ce n’était qu’un simple instrument subordonné au véritable état psycho-animique-spirituel du
porteur.
S’il n’était pas utilisé de manière positive, selon le plan des Lois Universelles où il aurait dû vibrer, il ne servait
à rien.
Il ne peut donc pas être utilisé par n’importe qui, sinon comme un banal collier.

Dans un demi-sommeil, je vois ma partie éthérée ; je remarque principalement mes yeux brillants, nets et très
pénétrants, semblant cerclés de maquillage ; le regard profond jusqu’à me troubler, je me dis : voilà, ainsi je
suis bien ! Je regarde bien les détails, et je remarque, autour de mon cou, un gros rubis carré, émoussé,
tombant sur la poitrine, comme deux carrés l’un dans l’autre ; puis je me réveille et l’image, le visage,
deviennent toujours plus matériels, et je reviens dans cette dimension.

« FREQUENCES PSYCHIQUES BASSES, MOYENNES ET HAUTES ».


A LAQUELLE DE CES TROIS FREQUENCES APPARTIENT L’HOMME D’AUJOURD’HUI ?
QUE COMPORTE UNE MUTATION DE FREQUENCES ?
COMMENT EST-IL POSSIBLE DE LES COORDONNER ?
PARLONS-EN UN PEU !
L’HOMME DE CE TEMPS EST SUR LE POINT DE SUBIR DE NOTABLES INFLUENCES DUES AUX FREQUENCES PSYCHIQUES
MOYENNES-HAUTES. UNE POSITION ASSEZ DELICATE SI L’ON CONSIDERE QUE L’AUGMENTATION VIBRATOIRE
PSYCHIQUE EST DE 45.000 VIBRATIONS DE PLUS, PAR RAPPORT AUX BASSES FREQUENCES.
L’ACTIVITE CEREBRALE ET PHYSIQUE DE L ’HOMME ET DE TOUTES LES ESPECES VIVANT SUR LA PLANETE TERRE
S’APPROCHE DES « ONDES VEILTER » DE LA QUATRIEME DIMENSION . L’ABSENCE DE PRISE DE CONSCIENCE DE CES
NOUVELLES FREQUENCES ET LEUR COORDINATION RESPONSABLE PRODUISENT DE SERIEUSES DYSTONIES A
L’INTERIEUR DES EQUILIBRES PSYCHOPHYSIQUES DES ETRES VIVANTS . L ORSQUE LES VIBRATIONS SUPERIEURES NE
SONT PAS UTILISEES DE MANIERE POSITIVE, ELLES ACCELERENT LES INSTINCTS NEGATIFS QUI EXISTENT
POTENTIELLEMENT EN CHAQUE INDIVIDU.
PLUS QUE LES AUTRES , LES JEUNES DE CETTE FIN DE SIECLE , PERÇOIVENT L ’ACCELERATION QUE PRODUIT CETTE
MUTATION DE FREQUENCE , ET L ’EXTERIORISENT PAR DES MOUVEMENTS RYTHMIQUES DESORDONNES , AINSI QUE
PAR DES ACTIONS CONFUSES ET SOUVENT VIOLENTES.
EVIDEMMENT, CE N ’EST PAS DE LEUR FAUTE , MAIS CELLE DE LA SCIENCE , ENCORE INCAPABLE DE METTRE EN
EVIDENCE LA CAUSE QUI PRODUIT CES MUTATIONS ET POUR LAQUELLE IL FAUDRAIT ETABLIR UNE NOUVELLE
142

METHODOLOGIE EXISTENTIELLE , CAPABLE DE FAIRE FRUCTIFIER L ’INFLUENCE CONSIDERABLE QUE COMPORTE LA


NOUVELLE FREQUENCE PSYCHIQUE.
SUR LE PLAN HUMAIN , IL EST POSSIBLE QU ’APPARAISSE UNE APTITUDE ACCENTUEE A PERCEVOIR ET VISUALISER LES
VALEURS QUADRIDIMENSIONNELLES ET A AVOIR UNE PARFAITE CONNAISSANCE DE CE QUI EST IMPOSSIBLE DE
PERCEVOIR, VISUALISER, ENTENDRE ET TOUCHER AU MOYEN DES BASSES FREQUENCES.
POTENTIELLEMENT, L ’HOMME EST L ’UN ET L ’AUTRE EN UNE MEME CHOSE : L ’UN EST LENT ET L ’AUTRE RAPIDE ,
L’UN EST RELATIVEMENT RELIE AUX BASSES FREQUENCES ET L ’AUTRE AUX HAUTES FREQUENCES : « PONDERABLE ET
IMPONDERABLE ».
L’ACCELERATION DES FREQUENCES PSYCHIQUES RAPPROCHE L ’UN DE L ’AUTRE ; CELA ENTRAINE D ’IMPORTANTES
MODIFICATIONS QUI, SI ELLES NE SONT PAS COORDONNEES DE MANIERE POSITIVE , REVELENT INEVITABLEMENT UNE
INCOMPATIBILITE DE SERVICE ET , DONC , L ’INADAPTATION PROGRESSIVE AUX VIBRATIONS NOUVELLES : «AUTO
ELIMINATION » OU « AUTO COMBUSTION » DE L’UN ».

LES VIBRATIONS, DANS LE TISSU ETHERE D’UNE GALAXIE, SONT NOMBREUSES ET COMPLEMENTAIRES. VOS
VIBRATIONS REVETENT UN CARACTERE NEGATIF ET LEUR IMPACT AVEC LES VIBRATIONS POSITIVES EST INEVITABLE .
OBSERVEZ BIEN LA FONCTION BIOPHYSIQUE DE VOTRE CORPS ET LES STRUCTURES COMPLEMENTAIRES DES
ELEMENTS QUI L’EDIFIENT : CORPS ET ANTICORPS, DYNAMISMES PHYSIQUES ET DYNAMISMES ASTRAUX.
DANS UNE GALAXIE , IL EXISTE DES COMPOSANTS IDENTIQUES , SUR UN PLAN COMPLETEMENT DIFFERENT DE CELUI
OU SE REALISENT VOS VALEURS EXISTENTIELLES. CE QU’IL SE PASSE DANS VOTRE DIMENSION BIOPHYSIQUE-ASTRALE,
SPIRITUELLE ET MICROCOSMIQUE , EST SEMBLABLE A CE QU ’IL SE PASSE DANS LA DIMENSION MACROCOSMIQUE ,
ASTROPHYSIQUE, ASTRALE ET SPIRITUELLE . LES PUISSANCES DOMINANTES CHANGENT ESSENTIELLEMENT PAR DES
FLUX ET REFLUX ORDONNES PAR UNE LOI RIGIDE , DECOULANT DE L ’INTELLIGENCE CREATRICE, QUI RESIDE DANS
L’ATOME PRIMAIRE SUBLIME (ATOME SPIRITUEL).
LES ETRES HYDROGENAUX SONT LES CREATEURS DE L ’IDEE DIVINE ET REPRESENTENT L ’AUTORITE UNIVERSELLE .
VOTRE SOLEIL EST LE LOGOS DE L ’IDEE DIVINE , ET SA LUMIERE EST CHRISTIQUE ; ELLE EST L ’EMANATION DE LA
VOLONTE SUPREME CREATRICE (PERE DE TOUTE CHOSE). (HOARA)

A L ’INTERIEUR DE LA PYRAMIDE DE CHEOPS EST RENFERME LE ZED, MAIS LA POSSIBILITE DE


L’INTERPELLER NE VOUS EST PAS ENCORE ACCORDEE.
LE « ZED » EST UN RADIATEUR COSMIQUE , UN ENREGISTREUR DE MEMOIRE , UN DEPOT DES IDEES DIVINES , UN
SYNCHRONISATEUR ET UN PROGRAMMATEUR DE CE QUI EST EN BAS, EN RELATION AVEC LA VOLONTE DE CE QUI EST
EN HAUT.
DEPUIS DES TEMPS REVOLUS , IL EXISTE SUR VOTRE PLANETE PLUSIEURS DE CES « ZED », ET « LA LUMIERE DE LA
SUPREME INTELLIGENCE DU COSMOS » EST IRRADIEE SUR CHACUN D ’ENTRE EUX , AVEC LES INTENTIONS DE L ’IDEE
CREATRICE.
LES PROGRAMMES QUI SE SONT DEROULES , QUI SE DEROULENT ET QUI SE DEROULERONT SUR VOTRE PLANETE
PROVIENNENT DES ZED.

LE GRAND SECRET DU SPHINX ET NOTRE EPOQUE


LE SPHINX EST UNE CHOSE TRES REELLE QUI , DAVANTAGE QUE FANTAISIE, TOUCHE A L ’INTELLIGENCE DU COSMOS.
DES MILLIONS ET DES MILLIONS D’HOMMES DE TOUTES LES RACES SE SONT ARRETES DEVANT CETTE ENORME FIGURE
DE PIERRE, EN SE POSANT MAINTES QUESTIONS . L E SILENCE EN A TOUJOURS ETE LA REPONSE , ET JAMAIS L ’HOMME
N’A PU DECOUVRIR L ’ATAVIQUE VERITE , EMPRISONNEE DANS LA MAJESTUEUSE STATUE . SES GRIFFES ENFONCEES
DANS LE SABLE DU DESERT DEMONTRENT , AUJOURD ’HUI ENCORE , QU ’ELLE EST DECIDEE A Y RESTER , JUSQU ’A CE
QUE L’HOMME DECOUVRE SON SECRET.
EN VERITE, LE MOMENT EST VENU, ET C’EST JUSTEMENT A L’HOMME DE DENOUER L’ENIGME QUI L’A AUREOLE D’UN
SI GRAND MYSTERE.
LE SPHINX EST LE PUR TEMOIGNAGE DE LA PRESENCE DE CEUX QUE VIT LE PROPHETE EZECHIEL AU BORD DU KEBAR,
ET QU ’IL APPELA CHERUBINS ; IL EST LE TEMOIGNAGE DE LA PRESENCE , SUR LA TERRE , DE CREATURES TRES
PUISSANTES, VENUES DES ABYSSES SIDERAUX , POUR ACCOMPLIR UNE MISSION DIVINE . LEUR PERSONNALITE ETAIT
EMPLIE DE SAVOIR UNIVERSEL , DE CE SAVOIR QUI FROLE L ’ENTIERE CONNAISSANCE DE TOUS LES SECRETS DU
143

COSMOS. TOUS LES GRANDS PROPHETES DU PASSE VIRENT , ENTENDIRENT ET TRAVAILLERENT AU MILIEU DE LEURS
CONTINUELLES ET INCESSANTES INTERVENTIONS QUI, AVEC DES MOYENS SCIENTIFIQUES IMPENSABLES ET DE
DIMENSIONS ENCORE INCONNUES, IMPOSAIENT LA FORMATION D’UNE CONSCIENCE PROGRESSIVE, DEVANT
EVOLUER LENTEMENT JUSQU’A ATTEINDRE UNE BASE SUFFISAMMENT APTE A POUVOIR AVANCER D’UN PAS
MEILLEUR. TOUTE L’HISTOIRE EVOLUTIVE DE L’HUMANITE EST TISSEE DE CETTE GRANDE ET UNIVERSELLE
INTERVENTION DIVINE.
L’UNIVERS DANS LEQUEL NOTRE SYSTEME SOLAIRE VIT SON EXISTENCE COSMOLOGIQUE EST EN CONTINUELLE
EVOLUTION ET L ’ESPRIT CREATEUR EN CONTINUELLE ŒUVRE CREATIVE ; IL EST ABSURDE DE PENSER QUE NOTRE
MONDE, ET L’HOMME LUI-MEME, NE SUBISSENT PAS LA CONSEQUENCE DE CETTE CAUSE IMMUABLE.
LES CHERUBINS SONT DE NOUVEAU SUR LA TERRE , POUR PREPARER UN GRAND EVENEMENT ; CETTE FOIS, ILS SONT
VENUS SANS VOILE , SANS TABLE D 'EMERAUDE ET SANS L 'INTENTION DE FAIRE CONSTRUIRE UN NOUVEAU SPHINX,
MAIS BIEN DECIDES, SELON LA VOLONTE DU TRES HAUT, A NOUS INVITER A CONSTRUIRE UN MEILLEUR CHEMIN ET A
NOUS PREPARER A DE MEILLEURS INTENTIONS , SI NOUS VOULONS SURVIVRE ET REVOIR ENCORE UNE FOIS LA
GRANDE GLOIRE DE DIEU DESCENDRE SUR CE MONDE , POUR NOUS ACCORDER LE GRAND PARDON ET L ’ETERNEL
BONHEUR SI ARDEMMENT DESIRE AU COURS DU TEMPS.
LE SPHINX, FINALEMENT, A PARLE .
144

P I E T E, C H A R I T E, C O N S C I E N C E, F O I
« J’ai la foi,
parce que j’ai compris ».

C’est Poimandres qui te parle :


« L’enfer et le paradis, le bien et le mal, l’amour et la haine, habitent en chacun de vous. C’est à vous de vouloir l’un ou
l’autre. Si vous n’êtes pas conscients des effets que produisent ces forces complémentaires, vous devez nécessairement les
expérimenter.
Alors seulement, vous serez en mesure de comprendre le pourquoi du malheur ou du bonheur, de la joie ou de la douleur, d
la haine ou de l’amour.
Il a été dit que « si tu ne connais pas ce que produit l’amour, tu ne peux pas ne pas aimer ». Si vous faites obstacle au bien,
le mal se concrétise et vous domine.
Le « je ne savais pas » n’est pas justifiable si, après avoir expérimenté, tu as eu connaissance des effets que produit la vérité
de l’un et de l’autre.
La sagesse prend sa source lors de la connaissance de ce que développent ces forces apparemment opposées. »

Avant de connaître Eugenio, je cherchais, cherchais, et une nouvelle ouverture me fut proposée par un maître
sublime : Paramahansa Yogananda. « Pour combien de temps vous laisserez-vous amputer, désarmés, par la
faux de la mort, pour n’avoir jamais tenté, durant votre vie, de vaincre Maya, l’ignorance ? »
Dans cette dimension humaine, sociale, ma jeunesse se débattait, à la conquête du discernement entre la réalité
de la Vérité et la réalité de l’illusion. Il n’a pas été facile de me libérer du filet de ce différenciateur : l’illusion
cosmique ! Ce pouvoir magique de la création, ce jeu divin qui tend à brouiller les tensions humaines, en les
détournant de la conquête des lois de l’Esprit !
Il m’était encore difficile de concevoir le sens de la compassion orientale, qui conduit à l’ouverture du cœur et
à l’Illumination.
P. Yogananda est l’exemple de celui qui, oubliant la béatitude égoïste, revient à la dimension de la douleur ;
c’est un sentier plus long et difficile, par amour de l’humanité, à travers l’Illumination. La Compassion ou la
Piété, étant la Conscience d’aimer son prochain en Dieu, sont la force et la sagesse en Dieu. Il donne tout sans
rien recevoir en échange.
L’homme pieux est illuminé pour sublimer la souffrance et aimer en se sacrifiant consciemment.

« MA SOUFFRANCE N ’EST PAS FORTUITE , MAIS ELLE EST CAUSALE ; C ’EST A TRAVERS ELLE QUE JE CATALYSE LES
FREQUENCES SPIRITUELLES QUI POURRAIENT ETRE PERDUES SI ELLES N ’ETAIENT PAS CORROBOREES ET ALIMENTEES
PAR LE PRODUIT DE LA DOULEUR.
CES CARACTERISTIQUES REVELENT UNE VERITE QUI SOUVENT NOUS ECHAPPE, ET QUI NOUS AVAIT ETE DONNEE PAR
CELUI QUI CONNAISSAIT CETTE REALITE : « BENISSEZ CEUX QUI VOUS FONT SOUFFRIR ».
SI LE CIEL AIME ET MET A L’EPREUVE, IL SAIT POURQUOI IL LE FAIT.
QUE LA VOLONTE DU TRES HAUT SOIT FAITE.
POUR MOI, LA DOULEUR DE TOUS CEUX QUI SONT DANS LE MONDE, MAIS PAS DU MONDE, N’EST PAS UN MYSTERE. »

On ne peut concevoir la renaissance, si l’on ne vit pas une réalisation et si l’on n’y arrive pas par un travail
acharné.
Les paroles et les pensées demeurent froides.
Dans cette dimension, la compénétration de l’Idée divine peut être assumée avec dynamisme, un dynamisme
opérateur d’humilité et de volonté d’amour, avec toutes les forces de Dieu.
C’est quand le Père te laisse seul et que les forces tentatrices et dissuasives cherchent à te lacérer, que tu peux
te trouver toi-même, pour devenir Celui qui est. Seule la force première de l’amour persévérant est ton amie
dans le sacrifice.
145

CROITRE SIGNIFIE ETRE CONSCIENT DES VALEURS ETERNELLES QUI CORROBORENT EN SAGESSE LES DYNAMISMES
EXISTENTIELS ET LES RENDENT HARMONIEUX ET EQUILIBRES.
VOUS NE SAVEZ PAS POURQUOI VOUS EXISTEZ, MAIS VOUS NE POUVEZ IGNORER QUE, SI VOUS ETES, C’EST QU’IL Y A
UN MOTIF VALABLE POUR VOTRE EXISTENCE , VOTRE ACTIVITE ET POUR ETRE ENCORE , JUSQU ’A DEVENIR UN
INSTRUMENT DIRIGEANT ET NON EXECUTANT.
NAITRE, CHANGER ET RENAITRE JUSQU ’A PARVENIR A LA REALISATION DE SA PROPRE REELLE NATURE DIVINE .
A LORS , ON EST UNE GOUTTE D ’EAU DANS L ’OCEAN, AVEC LEQUEL ON DEVIENT UNE SEULE CHOSE , EN REJOIGNANT
L’UNION DE LA MULTIPLICITE DANS L ’UNITE. L’HOMME SE RACHETE LORSQU ’ IL RENAIT CONSCIENT DE SA DIGNITE
HUMAINE ET DIVINE.

L’HOMME EST UN INSTRUMENT PROGRAMMATEUR DE L’ECOLOGIE UNIVERSELLE.


IL DOIT ETRE CONSCIENT DE CETTE VERITE FONDAMENTALE . IL DOIT ETRE PLEINEMENT AU COURANT DES VALEURS
OPERATRICES DE LA TROISIEME DIMENSION.
LA SYNTONIE QUI RELIE L ’HUMAIN AU DIVIN EST L ’AMOUR, L ’HARMONIE DES PETITES CHOSES , QUI EDIFIENT
L’AMOUR ET L’HARMONIE DES GRANDES CHOSES.
DANS L’ECONOMIE DU COSMOS, TOUTE CHOSE CREEE ET MANIFESTEE EST TOUJOURS UNE SEULE CHOSE.
MAIS SI VOUS PERSEVEREZ A DEGENERER, VOUS SEREZ PRIVES DE LA REELLE CONNAISSANCE, SEULE VOIE
CONDUISANT A LA REALISATION DE L ’EGO SUPERIEUR, COORDONNATEUR DE L ’EVOLUTION ET INSTRUCTEUR DES
SUPPORTS EXISTENTIELS.

Le dédain envers les choses matérielles est une force active qui met en évidence la Piété envers Dieu, le
contraire de l’offense, et le respect pour la volonté de Lui ressembler.
Tel est le sacrifice de la Mère, des Messagers et de Dieu qui, d’Esprit, renaît dans la matière.
Telle est aussi la loi de sacrifice des trois Règnes, qui s’offrent avec amour pour être transformés, pour évoluer
à travers l’homme et ses expressions dynamiques.
Cet état de conscience supérieure pourrait également être appelé « Foi » :

« CETTE FORCE OMNIPRESENTE , QUI N ’A JAMAIS DE REPOS , ET QUI SE LIBERE AVEC EMISSION D ’ENERGIE » DISAIT
EUGENIO.
EN VERITE, QUI D’ENTRE VOUS CONNAIT LA REALITE DE CETTE FORCE TITANESQUE, QUI AGIT CONSTAMMENT DANS
LES STRUCTURES SENSIBLES HYPER PHYSIQUES DE VOTRE AME ?
LA FOI , EN VERITE , EST UNE PREDISPOSITION INNEE QUI MET , A CHAQUE INSTANT , L ’HABITACLE DE L ’ESPRIT DANS
UNE PHASE DE REALISATION POSSIBLE DES FORCES EDIFICATRICES DE L ’ETRE ETERNEL ET DIVIN, QUI S ’ARRETE DANS
CETTE MANIFESTATION. LA FOI EST UN VERITABLE BAUME , CAPABLE DE SECOUER LE SOMMEIL DE CELUI QUI EST
IMMERGE DANS LES SONGES DE LA VIE ET DES ŒUVRES LIMITEES DE L’ESPACE ET DU TEMPS.
EN VERITE , CELUI QUI A LA FOI CROIRA PAR CE MOYEN ET SERA UN BATISSEUR DANS LA VIE ; IL REALISERA
CERTAINEMENT LE PONT INVISIBLE QUI UNIT L ’ETRE RELATIF A L ’ETRE ABSOLU, AINSI QUE TOUTES LES CHOSES
LIMITEES AUX CHOSES ILLIMITEES.
DEVANT LA FOI PURE , LES BARRIERES DE L ’ESPACE ET DU TEMPS CESSENT D ’EXISTER, CAR IL EST VRAI QUE L ’ESPRIT
S’EST ALORS ELEVE DANS SA VRAIE GLOIRE. CECI DIT, QUE CELUI QUI A DU BON SENS ET DE LA SAGESSE
COMPRENNE !

« LA FOI EST UNE SYNTONIE DE SALUT ».


LA FOI, LA PATIENCE ET L’HUMILITE SONT LES VOIES MAITRESSES CONDUISANT VERS LA FORCE SPIRITUELLE.
C’EST SEULEMENT LORSQUE VOUS AUREZ ATTEINT CE BUT RADIEUX QUE VOUS SENTIREZ DANS VOS CŒURS LA
PUISSANTE PALPITATION DU CŒUR DE DIEU.
LE COURAGE QUE LE PERE GLORIEUX VOUS ACCORDE EST EN PARFAITE HARMONIE AVEC LA FOI QUE VOUS
POSSEDEZ POUR DOMINER LES FAIBLESSES QUI VOUS RENDENT INCAPABLES ET PEUREUX.
HOMMES DE PEU DE FOI, HOMMES MANQUANT DE VOLONTE POUR ATTIRER SUR EUX LAGRACE DU SEIGNEUR.
HOMMES TIEDES, PRIVES DE LA FORCE QUI EMBRASE L ’ESPRIT ET LE CŒUR DE PASSION , COMME CELLE QU ’EUT LE
MAITRE, POUR POUVOIR PARCOURIR LA VOIE TRIOMPHANTE DE LA DIVINITE.
SI VOUS VOUS LAISSEZ CUEILLIR DURANT VOTRE SOMMEIL, VOUS SEREZ PERDUS.
146

POURQUOI DITES-VOUS : « RESTE AVEC NOUS, SEIGNEUR, CAR IL SE FAIT TARD ? » VOTRE TIEDEUR VIENT DE VOTRE
CRAINTE DE NE PAS ETRE PROTEGES ET SOULAGES DES DIFFICULTES QUE VOTRE PEU DE FOI NE REUSSIT PAS A
ECARTER.

Ce qui a toujours distingué l’œuvre d’Eugenio a été son zèle. J’ai vécu aux côtés d’Eugenio pendant des années
et j’ai connu cette énergie qui n’a pas de repos.
La période de divulgation, à Valverde, de 1972 à 1976, a été la plus fructueuse en rencontres et voyages.
Presque tous les après-midi, jusqu’à la nuit et sans horaire, j’ai vu passer des foules de curieux, journalistes,
étudiants et amis, poussés par une flambée de paille, s’attendant à recevoir qui sait quoi, ou à se faire
transporter par un autobus jusqu’aux pentes abruptes de la montagne et de son propre sentier, qu’il aurait fallu
parcourir avec toute la fatigue nécessaire. Arrivés là, on les voyait redescendre, pour mettre en pratique, ils
s’en retournaient déçus et disparaissaient.
J’ai accompagné Eugenio dans de nombreux voyages en Italie, Europe du Nord, Espagne et Amérique du Sud.
J’ai entendu répéter les mêmes enseignements un nombre infinies de fois, avec d’infinies nuances et états
d’âme.
J’ai vu d’innombrables bouches s’ouvrir et de têtes ressasser. Eugenio était toujours prêt, répondant avant
même que les bouches n’aient formulé leur demande sonore, en conseillant, reprenant, lisant dans les âmes,
avec des larmes ou des rires joyeux. C’étaient des moments où je ne sentais plus mon corps, mais seulement sa
vibration.
De temps en temps, il disait au groupe de ses plus intimes « maintenant vous vivez dans du coton. Le temps
viendra où les épreuves seront terribles et je ne sais pas lequel d’entre vous sera capable de les surmonter ».

Ces stimulations au discernement étaient intercalées de plus longs moments d’enseignement et d’ouverture de
la conscience.
Même si beaucoup de ces colloques étaient d’une apparente consolation caressante, ils prédisposaient, en
vérité, à comprendre ce qu’étaient la Lumière, la Foi, la Vie et les Lois de la Nature Divine :
« Lumières de ma Lumière vivante, que le doute ne vous assaille pas, si vraiment vous connaissez les pouvoirs de Ma
Loi et les Valeurs Divines de Ma nature vivante.
Vous savez que Je ne suis pas l’expression de la loi humaine, Je ne suis pas homme, Je suis Dieu et, en tant que tel, Je suis
aussi Celui qui est vivant dans toutes les choses, qui font partie de Moi-même. Votre vie est Ma vie, votre sourire est Mon
sourire, vos joies et vos douleurs sont aussi les Miennes.
Je vous ai voulus vivants, durant Mon Œuvre, dans le monde où vous êtes renés.
Je vous ai accueillis, un par un, et à chacun J’ai donné Mon vouloir et une chose particulière à réaliser.
Que le doute ne vous assaille pas et que la Foi que J’ai ravivée en vos cœurs ne s’affaiblisse pas.
Que votre courage ne s’effrite pas et que votre espérance ne s’éteigne pas lorsque, souvent, vous serez contraints de faire ce
vous ne voudriez pas faire, d’entendre ce que vous ne voudriez pas entendre, de voir ce que vous ne voudriez pas voir et de
tolérer ce que vous voudriez repousser.
Souvenez-vous toujours que vous êtes dans le monde, et non du monde, et que Ma Lumière Divine est dans le monde. Par
votre intermédiaire, Mes Anges préparent ceux que J’ai marqués pour être réveillés, afin qu’ils parlent de Moi, de Ma Vérité
de Mon Temps et de Mes desseins prophétiques, qui doivent se dérouler et s’accomplir.
Les pouvoirs de Ma Loi sont en pleine activité, et toutes les choses sont ébranlées, agitées, en vue de la purification. Les
valeurs Divines de Ma nature vivante sont manifestées en vous, vous qui êtes Ma Parole et la Force qui en découle.
C’est à vous qu’a été confié le devoir de faire lever le Bien, la Justice, la Paix et l’Amour de Mon Céleste Règne et d’exalter,
entre les pacifiques et les cléments, la Loi de la Fraternité Universelle et l’immense bonheur que cette Loi édifie dans les âme
et dans les cœurs des hommes.
Cela vous a été confié par Celui qui fut, qui est et qui sera votre soutien, votre guide sûr et votre réconfort spirituel. Il est et
sera toujours la Pure Expression de Moi et de Ma Vérité Eternelle ; Il est le Premier et le Dernier, l’Alpha et l’Omega.
Or, je vous dis : personne ne connaît ce qui édifie votre œuvre, mais moi si, je connais les fruits qui mûrissent. Je connais
aussi ceux qui vous causent des souffrances, qui vous calomnient, qui vous persécutent et rient de vous. Ceux-là ne savent pa
que ce faisant, c’est à Moi qu’ils le font.
147

Mais Je les reprendrai et les emmènerai là où aucun d’entre eux ne voudra aller. Ne craignez pas, vous qui êtes dans Mes
Grâces et qui, par amour pour Moi n’avez pas de repos. La Béatitude sera votre récompense et votre maison se trouvera dan
Mon Règne ; vous demeurerez pour l’éternité dans Ma Lumière d’Amour et de Paix, de Beauté et de Bonheur.
Soyez-moi fidèles jusqu’au dernier instant et ayez dans vos esprits l’allégresse que je vous ai donnée. Vous
êtes Ma Lumière Vivante dans le monde ; que le doute ne vous assaille pas, car ce que Je vous ai dit et vous
dirai, à travers mon frère et serviteur, est la Vérité ».
148

I N T U I T I F, P E R C E P T I F, S E N S I T I F
« Il faut passer
d’un point sur une droite
à un point sur un volume ».

Il ne faut jamais craindre de pénétrer l’infini, car nous en faisons partie.


Se réaliser soi-même veut dire sublimer l’harmonie avec le Divin.
La prédisposition est un catalyseur qui favorise le devenir pratique de certains états de conscience, ou
d’intuition, ou de volonté, par rapport à d’autres.
Cette spiritualité instinctive, qui souvent naissait de mon for intérieur, m’a toujours conduit du fond des
océans, où je mourais par amour du prochain, auprès du Maître, comme une chose sincèrement évidente.
Je ne sais pas s’il est plus absurde de ne l’avoir pas bien compris tout de suite ou d’avoir dû attendre de très
longues années pour le réaliser.
J’étais souvent en crise, car je devais lutter contre les empêchements, au lieu de me développer comme je
voulais : « Tes crises, je les connais bien, je les ai traversées moi aussi », me répondait Eugenio ; puis « tu dois
avoir davantage confiance en toi ».
En l’Alchimie ? « Oui ».
Cependant, le Consolateur m’a été souvent proche, lors de limpides dédoublements astraux.
(1989) : « Je courais joyeux, en compagnie du Consolateur, le long d’un sentier de montagne. Eugenio était
assis sur le muret de sa maison et nous regardait en souriant ».

Je craignais de devoir chercher quelque chose que je n’avais jamais cherché et me réjouissais de trouver ce que
je n’avais jamais cherché ; alors je compris que je l’avais toujours désiré.
Mes yeux s’attardaient vers le dernier groupe de cirrus le long du ciel bleu ; ils retournèrent brusquement
entre les frondaisons du sous-bois, afin de ne pas perdre le sentier et pour m’habituer à la nuit, toujours plus
opaque. Peut-être que mes jambes auraient voulu sauter, pour me pousser doucement et voler sans ressentir
de fatigue, en longeant la crête de cette montagne raide ; mes mains auraient voulu caresser les troncs, mais
alors, seulement, je découvrais que ma pensée n’était pas présente durant ces moments d’angoisse, et que de
temps en temps, je devais m’arrêter pour reprendre haleine et pour rasséréner la poussée violente de ma
poitrine, qui voulait rendre solennels mes pas difficiles. C’était comme si je l’avais su, mais sans savoir
l’expliquer.
Je devais monter. Je devais arriver là-haut, … il m’attendait.

C’était par une fin d’avril d’une certaine année de ma vie, où toutes mes vies vibraient autour de moi, presque
jusqu’à me caresser dans l’unité de mon essence, pour me conduire au-delà des illusions. Comme si les années
et les siècles inutiles disparaissaient, face à la réalité, j’étais moi-même, en équilibre entre le corps vivant dans
cette dimension biophysique et mon esprit éternel et omniprésent. Cet instant infini était dans mes yeux et
dans mon cœur, et mon âme fut envahie d’une profonde tristesse, consciente de mon retour au présent. Un
instant auparavant, le voile de Maya s’était déchiré, et mes yeux virent au-delà de l’horizon de mes pensées.
J’étais appuyé au bas d’un chêne, dans un antique cratère de l’Etna ; une brise légère me fouettait les joues
entre les revers de mon blouson et faisait bruisser les dernières feuilles mortes. Plus que par les cirrus roses, je
me sentais attiré par les buissons aux premières fleurs printanières, et je pensais à la vie, rendue stérile et
inutile sur cette planète à l’humanité assassine : pourquoi continuer à lutter ?
Soudain, un étrange bruissement rythmé, toujours plus proche, se transforma en un puissant battement d’ailes,
qui souffla un coup de vent à ma gauche, en me faisant sortir de ma torpeur et en me transportant aussitôt
dans une sensation de crainte agréable.
Un grand aigle, aux plumes dorées par le coucher de soleil, se posa en quelques derniers battements d’ailes sur
une haute branche. Je n’eus pas le temps de l’observer mieux, qu’un cri d’appel strident pénétra dans mes
sentiments comme une lame, comme pour rompre la force des sens, comme pour libérer la lumière de mon
âme et la faire monter vers lui ; pendant ce temps, un écho mélodieux semblait répéter ce cri, mais il ne venait
pas du creux du cratère ; je suis certain qu’il venait du profond azur.
149

Je n’eus pas non plus le temps de regarder ces yeux de feu entre les branchages, dont je ne comprenais pas s’ils
me fixaient ou me parlaient, car les énormes ailes s’ouvrirent, majestueuses, et je pus suivre le large vol,
comme au ralenti, d’abord autour du chêne, puis le long des bords du cratère et enfin en haut ; j’eus la nette
impression de spirale du serpent, s’élevant du manifesté… mais je cherchai en vain le petit point là-haut, dans
le rose/violet. Il avait disparu. Nombreuses et si rapides furent les remarques de ma conscience que, regardant
autour de moi, j’éclatai en sanglots incontrôlables.

Chaque conscience doit rejoindre l’état unitaire, afin que la Lumière de la Sagesse Divine devienne l’unique chose qu’Elle a
toujours été, mais qui n’a jamais été obtenue, vu l’immaturité de notre pouvoir intuitif.
Le secret de la Très Pure Vérité a toujours été concédé par des manifestations diverses, mais toujours voilé par notre
incompréhension, comme pour satisfaire notre curiosité morbide de nous sentir heureux, mais les réponses ne contenaient
qu’une partie subtile de vérité, pour l’intelligence humaine inapte à comprendre.
Une révélation qui continuera à être celée, jusqu’à ce qu’arrive le moment où il ne sera plus possible de le faire. Alors ?
Alors, il adviendra, qu’après avoir atteint le moment et le développement voulu, la vérité ne sera plus reniée.

L’INTUITION VOIT SEULEMENT L’INVISIBLE, PUISQU’ ELLE-MEME EST UN MYSTERE.


SI TU ES CAPABLE DE PERCEVOIR LE MYSTERE, IL SE MANIFESTERA AUX YEUX DE TON INTELLIGENCE.
LA NATURE PRODIGUE DU SEIGNEUR N’A PAS DE FRONTIERE : ELLE SE MANIFESTE A TRAVERS LE MONDE ENTIER.
TU PEUX LA CONNAITRE, TU PEUX MEME LA VOIR DANS TES MAINS ET CONTEMPLER L’IMAGE DE DIEU.
CHERCHE LE GUIDE QUI T ’ACCOMPAGNERA AU SEUIL DE LA GNOSE, OU LA LUMIERE RESPLENDIT CLAIRE, DENUEE
D’OMBRE, OU MEME PAS UNE AME N ’EST IVRE , MAIS OU TOUTES LES AMES SONT SOBRES ; REVEILLEES DE LEUR
DELIRE, ELLES ONT LES YEUX FIXES SUR CELUI QUI VEUT ETRE VU . DIEU N’IGNORE PAS L ’HOMME ; AU CONTRAIRE ,
IL LE CONNAIT ENTIEREMENT ET PLEINEMENT ET SA VOLONTE EST QUE LUI AUSSI SOIT CONNU DE L’HOMME.
POUR L ’HOMME, L ’UNIQUE MOYEN D’ETRE SAUVE EST LA GNOSE DE DIEU. C’EST LE SENTIER QUI MONTE VERS LA
MONTAGNE, ET C’EST PAR CETTE ASCENSION QUE L’AME HUMAINE DEVIENT BONNE.
ETRE CAPABLE DE CONNAITRE LE BIEN ET LE VOULOIR , L ’ESPERER, EST LA VOIE ETROITE ET LE SENTIER MEME DU
BIEN.
A PEINE METS -TU LE PIED DANS CE SENTIER, QUE LE BIEN VIENT A TA RENCONTRE DE TOUTE PART , ET SE FAIT
DONC VISIBLE , MEME SI TU NE CROYAIS PAS LE TROUVER LA , NI A CE MOMENT ; QUE TU SOIS EVEILLE , QUE TU
DORMES OU QUE TU VOYAGES PAR MONTS ET PAR VAUX , DE NUIT OU DE JOUR , QUE TU PARLES OU QUE TU TE
TAISES.
CAR RIEN N’EXISTE QUI NE SOIT UNE IMAGE DU BIEN !
ET CELUI QUI N ’IGNORE PAS CES CHOSES PEUT CONNAITRE DIEU AU SENS LE PLUS LARGE DU TERME , ET MEME ,
OSONS LE DIRE , PEUT L E VOIR , « EN DEVENANT LUI -MEME LA CHOSE QUI VOIT » ET QUI , EN LE VOYANT DEVIENT
IMMORTELLE.
VOICI, O FRERES , L ’ANTIQUE CONTENU QUE LE TEMPS N ’A JAMAIS DETRUIT , POUR LA VERITE SUPREME DE LA
SAGESSE DIVINE DE DIEU.
JE VOUDRAIS ENCORE RESPIRER, COMME EN CE TEMPS-LA, L’AIR DU TEMPLE SUPREME QUI CHANGEA DE VITALITE LE
CORPS ATAVIQUE, PLUSIEURS FOIS DEFAIT.
QUE DIRAIENT DONC CEUX QUI, PAR LE MEME SENTIER, SONT DEVENUS REGISSEURS DES PUISSANCES DE LA SAGESSE
DIVINE DE DIEU, SI JE ME MONTRAIS ENCORE A EUX AVEC LE SCEPTRE DU GRAND VOULOIR ?
OH GRAND ET DIVIN PERE, POURQUOI, POURQUOI DONC ME FAUT-IL ACCOMPLIR CE VOULOIR, EN CE TEMPS ET EN
CE LIEU DE DURE PENITENCE ?
NE ME REPONDS PAS , PERE TRES DOUX , CAR IL N ’EST PAS PERMIS QUE JE DOUTE ENCORE DU REVEIL QUI M ’A ETE
ACCORDE PAR LE DIVIN CONSEIL DES SEPT JUGES.
PARDONNE-MOI, SPLENDEUR DE MON AME ; ACCORDE A TON HUMBLE SERVITEUR LA GRACE DE TA CELESTE
JUSTICE.
JE ME TROUVE ICI SOUS LES MEMES APPARENCES QUE DANS LE GRAND PASSE ET JE TE SERS, MON DIEU, JE TE SERS
AVEC UNE EXTREME HUMILITE , EN AGISSANT AVEC L ’ART DE SAGESSE DE TES JUGES, MES MAITRES BIEN -AIMES,
DISPENSATEURS DE TA LUMIERE ETERNELLE.
150

OH, MAITRES BIEN-AIMES AU TRES DOUX REGARD , VOUS QUI DENOUEZ LA LUMIERE DE TOUTES LES CREATIONS ET
REPANDEZ LE SOUFFLE VIVIFICATEUR DANS LES POINTS RECULES DES SEPT CIEUX, ACCORDEZ -MOI VOTRE DIVINE
SAGESSE, AFIN QUE JE N ’AIE PAS A CHANGER DE DEMARCHE ET POUR QUE CHAQUE CHOSE SE PRODUISE SELON
VOTRE DIVIN BESOIN, AINSI QUE DIEU L’A PREVU.
VOS INSTRUCTIONS, O SAGES MINISTRES, SE REVELENT FACE A MA CONSCIENCE ET IL N ’Y A PAS UNE CHOSE QUI ME
SOIT ETRANGERE, NI AUCUNE VERITE QUI PUISSE M’ECHAPPER.
MEME SI LENTEMENT , TOUT SE DISSOUT DANS LA VIVE LUMIERE DE LA VERITE UNE ET DE LA CONSCIENCE UNE,
AUCUN PAS NE PEUT RESTER CELE AU REGARD DE MON ESPRIT. TOUT RESIDE EN MOI, JE CONTEMPLE TOUT DANS LA
LIBERTE DE LA LUMIERE IMMORTELLE, ET DE CELA JE VOUS SUIS RECONNAISSANT, O AIMABLES MAITRES, CAR SANS
VOTRE RECONFORT, MON ESPRIT NE SE SERAIT PAS AUSSI RAPIDEMENT DEVELOPPE.
MAINTENANT, JE VOUS PRIE DE DEMEURER AU -DEDANS DE MOI , AFIN QU ’IL ME SOIT PERMIS D ’ACCOMPLIR UNE
ŒUVRE PREPARATOIRE ET QUE SE REALISE L’ACCOMPLISSEMENT TOTAL DE LA PREMIERE PARTIE DU L IVRE SACRE DU
TRIANGLE D’OR.
NOUS AVONS, MON ENFANT, LE DEVOIR DE TRANSFORMER LES CONNAISSANCES, AU MOMENT QUE NOUS RETENONS
OPPORTUN, AFIN QUE L ’ HOMME DE CETTE SPHERE PUISSE ACCUEILLIR , APRES MURE CONNAISSANCE , L ’ASPECT
PROGRESSIF DES LOIS QUI CHANGENT D’ASPECT A TRAVERS LE TEMPS.
LE FAIT DE COMPRENDRE L’EFFET D’UNE LOI N’EST PAS SUFFISANT : IL EST NECESSAIRE DE CONNAITRE LA CAUSE QUI
PRODUIT L’EFFET.
BEAUCOUP D’HOMMES SONT ENCORE SOURDS ET AVEUGLES MAIS , EN VERITE, CHER ENFANT , IL ADVIENDRA QU ’ILS
DEVRONT NECESSAIREMENT SE REPENTIR.
LA RECEPTIVITE DE L ’ONDE MOYENNE N ’EST PAS LA RECEPTIVITE DE L ’ONDE COURTE , ET LA RECEPTIVITE DES
ONDES MOYENNE ET COURTE N’EST PAS LA MEME QUE LA RECEPTIVITE DES LONGUES OU DES TRES COURTES.
TOUS LES ETRES VIVANT SUR CETTE SPHERE REÇOIVENT LES LOIS SUR LA FREQUENCE A LAQUELLE ILS ECOUTENT, ET
ILS AGISSENT SELON LES EFFETS QU ’ILS ABSORBENT, EN FONCTION DE LA DILATATION OU DE LA GRAVITATION DE
CELLE-LA.
MAINTENANT, IL EST TEMPS QUE NOUS TE DISIONS :
« NOS AMIS ET LES TIENS, DOIVENT ABSOLUMENT COMPRENDRE LES ACTES QUE NOUS SOMMES CONTRAINTS
D’ACCOMPLIR. CE QUI LEUR ARRIVERA, A EUX-MEMES ET AUX AUTRES, SERA DU, PRINCIPALEMENT, A UNE
METHODE EXTREMEMENT SECRETE , APTE A STIMULER UNE ACTION ACTIVE ET CONSCIENTE , EN OPPOSITION AUX
INSTINCTS INTERIEURS ATAVIQUES , DANS LE BUT D ’EMPECHER L ’INTERVENTION ET , DONC , LE DEVELOPPEMENT
D’UNE PULSION PSYCHOLOGIQUEMENT DELETERE ET ALLANT DANS LE SENS CONTRAIRE A L’ETAT PREPARATOIRE DE
DEVELOPPEMENT DES ORGANES DE P.E.S. SOUS NOTRE CONTROLE . IL EST VRAI QUE L ’UTILISATION D’EVENEMENTS
SYMBOLIQUEMENT DEMONSTRATIFS VISE A DIRIGER CLAIREMENT LES ORGANES EN VOIE DE DEVELOPPEMENT VERS
UN PLAN DIMENSIONNEL PSYCHO/ INTUITIF ET ORIENTABLE EN MEME TEMPS.
LE FAIT QU ’UNE ROSE ROUGE DEVIENNE BLANCHE NE DOIT PAS EXPRIMER UN PHENOMENE , MAIS DOIT PLUTOT
VOUS FOURNIR UN MOBILE POUR COMPRENDRE, INTUITIVEMENT, UN FAIT EXPRIME DE MANIERE SYMBOLIQUE.
D’AUTRES EVENEMENTS EXPRIMES SYMBOLIQUEMENT , DE DIFFERENTES MANIERES , TENDENT A VOUS DEMONTRER
DES DONNEES D’ATTRACTION LIEES AU TEMPS ET AUX EVENEMENTS PRETS A SE MANIFESTER.
NOTRE TUTELLE PEUT VOUS SEMBLER ASSEZ ETRANGE , PAR SA FAÇON DE PROCEDER , MAIS VOUS DEVEZ ENCORE
ATTENDRE POUR VOUS EN RENDRE COMPTE.
NOUS POUVONS VOUS DIRE QUE TOUTES LES MOTIVATIONS DE VOS ACTES GENERIQUES SONT SUBORDONNEES A UNE
TABLE DE PREVISIONS SE BASANT SUR LES EFFETS QUE LA FORCE DE L’ACTE EST CONTRAINTE DE DETERMINER.
LORSQUE CES EFFETS VONT DANS LE SENS CONTRAIRE , LES CIRCONSTANCES CHANGENT LA DIRECTION DU MOBILE
EN EVITANT, DE TELLE MANIERE, LES EFFETS INDESIRABLES.

ILS SONT NOMBREUX CEUX QUI CROIENT ETRE EN CONTACT AVEC NOUS , QUI CROIENT RECEVOIR DES MESSAGES ET
DES COMMUNICATIONS VARIES. BEAUCOUP D’ENTRE EUX SE TROMPENT ET SONT TROMPES.
NOS COLLABORATEURS TERRESTRES POSSEDENT DES CARACTERISTIQUES BIEN PRECISES ; ILS SONT LE FRUIT D ’UNE
ELABORATION BIODYNAMIQUE DECOULANT D’UNE MANIPULATION GENETIQUE PROGRAMMEE DEPUIS
LONGTEMPS ».
151

VISUALISATION , AUDITION ET MEMORISATION


DIRECTES ET INDIRECTES : H OARA EXPLIQUE
LES YEUX SONT LES MOYENS PHYSIQUES QUI TRANSMETTENT LES IMAGES AUX CENTRES NERVEUX .
LES OREILLES SONT LES MOYENS PHYSIQUES QUI TRANSMETTENT LES SONS ET LES VIBRATIONS A
AUTANT DE CENTRES NERVEUX . CES IMAGES ET CES SONS SONT A LEUR TOUR MEMORISES . CE
SYSTEME (NORMAL POUR LA NATURE PHYSIQUE DE L’HOMME ) EST DEFINI PAR NOUS DE
« VISUALISATION, AUDITION ET MEMORISATION DIRECTES ». QUANT A LA VISUALISATION,
L’AUDITION ET LA MEMORISATION INDIRECTES, ELLES SE PRODUISENT, DANS LES CENTRES DE
PERCEPTION DU CERVEAU , PAR DES IMAGES , DES SONS ET DES COULEURS , LORSQUE LE SUJET EST EN
PHASE DE DEDOUBLEMENT CONTROLE . DANS CE CAS , IL NE VOIT PAS NI N ’ENTEND PAR LES MOYENS
PHYSIQUES, MAIS PAR SYNTONIE DIRECTE . LES VALEURS REELLES, CAPTEES PAR LE SENSORIEL EMOTIF
NE SONT ABSOLUMENT PAS DIFFERENTES DE CELLES QUE L ’ON REÇOIT AU MOYEN DES YEUX ET DES
OREILLES. LORS DU DEDOUBLEMENT , LES CAPACITES DES CENTRES NERVEUX SONT ACCELEREES ET
AMENENT LE QUOTIENT INTELLECTUEL ET DE MEMORISATION A SON MAXIMUM, AU POINT DE NE PAS
ETRE EFFACES DE LA MEMOIRE . L’EXTASE DES VOYANTS EST UNE PRATIQUE DE DEDOUBLEMENT
CONTROLE, QUI PERMET DE VOIR ET D’ENTENDRE CE QUE LES AUTRES NE VOIENT NI N ’ENTENDENT.
LES CONTACTS AVEC LES FREQUENCES SUPERIEURES SE FONT PRESQUE TOUJOURS PAR VOIE
INDIRECTE, SAUF DANS DES CAS EXCEPTIONNELS OU ILS SE FONT PAR VOIE DIRECTE . LES VISITES
CELESTES , REÇUES PAR LE PROPHETE LOT ET PAR D ’AUTRES CONTACTES , SE SONT PRODUITES PAR
VOIE INDIRECTE. (HOARA)

Toute attention, toute vibration et toute tension t’amène, te dirige inexorablement là où tu penses vouloir
aller. C’est le moment de comprendre si c’est un instinct d’intuition intérieure ou une simple satisfaction de
besoin matériel.

LE SECRET DU M OI
LA CONSCIENCE D ’ETRE, DE PENSER ET D ’ŒUVRER, DE REFLECHIR ET D ’AGIR EN BIEN OU EN MAL N ’EST PAS UNE
PREUVE SUFFISANTE DE L’INTEGRITE DE L’ETRE.
LE MOI SUPERFICIEL EST LE MOI PRESENT ; IL EST LE PRODUIT D ’UNE EXPERIENCE TEMPORAIRE QUI SE LIMITE A
MANIFESTER LES ACTIVITES DU MOI TEMPORAIRE, AGISSANT AVEC UNE CONSCIENCE TRES LIMITEE, PAR RAPPORT AU
TEMPS, LIMITE LUI AUSSI.
LE MOI PROFOND , QUI RENFERME L ’ENTIERE CONSCIENCE DE L ’ETRE, EST UNE ACTIVITE SECRETE , QUI AGIT
SEULEMENT DANS LE CHAMP TRES VASTE DE L’ETRE INCORPOREL.
L’INCORPOREL N ’EST AUTRE QUE L ’ENSEMBLE DES EXPERIENCES , LE BAGAGE QUI RENFERME LES CHOSES SECRETES
DU MOI IMMORTEL.
LE MOI IMMORTEL EST LE MOI ETERNELLEMENT UNI A TOUTES LES MANIFESTATIONS DU CREE ; IL N ’EST PAS
SEULEMENT DANS LE PRESENT, MAIS AUSSI DANS LE PASSE ET LE FUTUR.
LE FAIT QUE D ’AUCUNS PUISSENT GUIDER LES PAS DE CERTAINS AUTRES SUR DES SENTIERS QUE CES DERNIERS NE
CONNAISSENT PAS , N ’EST PAS UNE CHOSE MYSTERIEUSE , NI UN PHENOMENE , COMME BEAUCOUP VEULENT LE
CROIRE.
CE QUE MALHEUREUSEMENT BEAUCOUP D ’IGNARES APPELLENT PHENOMENE N ’EXISTE PAS , SI LA CAUSE QUI LE
PRODUIT N’EXISTE PAS.
PLUSIEURS CAUSES SONT DE PUISSANTES FORCES MYSTERIEUSES QUI AGISSENT ET SE MANIFESTENT ; SOUVENT , ELLES
LAISSENT PERPLEXES CEUX QUI NE VEULENT PAS EN COMPRENDRE LA NATURE ET LA PROVENANCE. MAIS, EN VERITE,
IL N ’Y A PAS AUTANT DE MYSTERE QUE L ’ON VOUDRAIT OBSTINEMENT CROIRE ; LE MYSTERE ET LE PHENOMENE
N’EXISTENT QUE POUR LA PARTIE DE L’HUMANITE ENCORE ENFANTINE ET INCONSCIENTE.
152

DE TELS EVENEMENTS , QUE L ’ON QUALIFIE D ’OCCULTES, PROVIENNENT AU CONTRAIRE DE L ’ACTIVITE D ’UN
MONDE SUPERIEUR BEAUCOUP PLUS EVOLUE QUE LE NOTRE , ET DONT LES CREATURES SONT DEVENUES PLUS
CONSCIENTES.
LE MOI SECRET EST UN PHARE QUI VOIT , ENTEND , OPERE ET AGIT SOUVENT , EN PROCURANT A CELUI QUI SAIT LE
SECOUER, UNE SAGESSE SANS LIMITES ET DE GRANDES POSSIBILITES DE CONNAISSANCE.
UNE FOIS EN CONTACT AVEC CETTE LUMIERE IMMORTELLE , LES YEUX DE L ’ESPRIT SUBISSENT UNE DILATATION
TELLE QU’ELLE CONSENT LA VISION IMMENSE ET SUBLIME DU GRAND TEMPLE, OU LA VIE ET LA MORT OEUVRENT EN
CONTINUELLE HARMONIE, POUR LA REALISATION DU MOI COMPLET , APTE A FRANCHIR , ET POUR TOUJOURS , LE
MONDE DE LA MATIERE, AVEC LA PARFAITE CONNAISSANCE DE TOUTES LES QUALITES MORALES.
L’HISTOIRE INTIME DE L’AME DE CE MONDE, DEPUIS SA CREATION, COURT SUR LES AILES IMMORTELLES DU TEMPS.
SA FASCINATION DIVINE ET INEPUISABLE RESTE INDELEBILE DANS LA LUMIERE DE L’ETERNELLE PENSEE DES HOMMES.
CE POUVOIR MYSTIQUE EST CELE RELIGIEUSEMENT DANS L ’AME ARDENTE DE CEUX QUI EN REVEILLENT LA FORCE ,
AVEC UN PROFOND AMOUR , ET EN RECUEILLENT LA VERITE ET LA BEAUTE ; CE POUVOIR MYSTIQUE NE SE MONTRE
JAMAIS A L’ESPRIT DU PROFANE.
CE N’EST PAS CHOSE FACILE QUE DE REUSSIR UNE TELLE ENTREPRISE , NI CHOSE SIMPLE QUE D ’OUVRIR LES AILES DU
FEU DE L’ESPRIT, AFIN DE POUVOIR SAVOURER ENTIEREMENT LA DOUCEUR D’UN VOYAGE A TRAVERS LE TEMPLE
DU TEMPS, OU CHAQUE CHOSE REUSSIT A VIVRE DANS UN BREF ESPACE, AUX CIEUX.
MOI QUI AI ETE FASCINE AU-DELA DES LIMITES, PAR LA CONSCIENCE RELIGIEUSE DES POUVOIRS DIVINS, J’AI OUVERT
LES AILES DE FEU DE MON ESPRIT AVEC LA PLEINE LUCIDITE DE ME RETROUVER DANS UN PETIT ESPACE DES C IEUX ET
D’AVOIR COMPRIS , AU -DELA DE L ’INFINIE GRANDEUR DE DIEU, LA SIGNIFICATION PROFONDE DU MYSTERIEUX
CHEMIN DES ETRES DE CE MONDE ET DE TOUT CE QUI VIT EN LUI ET SE TRANSFORME, EN VERTU DE LA LOI IMMUABLE
ET DIVINE QUI REGIT CETTE ŒUVRE.
L’HISTOIRE EST BREVE EN PENSEE ET INEXPRIMABLE VERBALEMENT ; C’EST PEUT-ETRE POUR CETTE RAISON QU’ELLE
EST AUSSI INCOMPREHENSIBLE POUR CEUX QUI , ENCORE PRIVES DE L ’IMMORTELLE LUMIERE INTERIEURE ET PLEINS
DE FANTAISIE NATURELLE , CONFONDENT SOUVENT UNE ŒUVRE SPIRITUELLE NEE DE LA PROFONDEUR DE LA
CONSCIENCE INTERIEURE AVEC UNE ŒUVRE COMMUNE D ’EXPERIENCE TYPIQUEMENT LITTERAIRE ET LIMITEE PAR
LES CONNAISSANCES D’UNE BREVE EXISTENCE.
JE DIS QU’IL N’EST PAS SUFFISANT DE COMPRENDRE CE QUI EST CIRCONSCRIT PAR LA MEMBRANE DE LA BREVE DUREE
DE NOTRE VIE, NI QU’IL EST SATISFAISANT POUR L’AME DE CUEILLIR SEULEMENT CE QUI SE TROUVE A LA SURFACE DE
LA CONSCIENCE.
IL FAUT ALLER AU FOND DES CHOSES, EN BRISANT PAR LA FORCE DE LA FOI TOUTES LES MEMBRANES QUI
RENFERMENT LES VRAIES VALEURS DE LA CONSCIENCE ATAVIQUE DU MOI ETERNEL. LA, L ’AME SE SENTIRA UNIE A
L’INCOMPARABLE ET ETERNEL P RINCIPE ET ALORS SEULEMENT ELLE POURRA CUEILLIR LES PRECIEUSES PERLES D’UNE
VERITE QUI RECONFORTE ET QUI CONFERE LA RESURRECTION DE LA CONSCIENCE ETERNELLE.
LE CHEMIN N ’EST PAS VAIN , NI NE LE SERA JAMAIS POUR CEUX QUI CROIENT EN DIEU ET LE CHERCHENT DANS LE
SECRET DE LEUR MOI.
LE CHEMIN N’EST PAS VAIN, CROYEZ-LE.
JE VOUDRAIS POUVOIR COMPRENDRE LE SECRET ATAVIQUE DE LA FANTAISIE HUMAINE , AFIN DE TROUVER LE
RECONFORT QUE JE CHERCHE ET QUE JE N’AI PAS ENCORE REUSSI A TROUVER.
JE VOUDRAIS POUVOIR ME CONFONDRE AVEC LA VERITE DE TOUTES LES CREATURES DE DIEU QUI M ’ENTOURENT,
AUXQUELLES JE PENSE, QUE JE CROIS ET QUE J’AIME, COMME UNE SEULE ET UNIQUE CHOSE EXISTANTE.
JE VOUDRAIS POUVOIR PARLER DANS LE SILENCE DE LA LUMIERE DES CIEUX, POUR CALMER LA TEMPETE QUI S ’EST
LEVEE ET QUI S’EST DEVELOPPEE DANS LA PROFONDEUR DE MON AME.
JE VOUDRAIS , ENFIN , POUVOIR DEMANDER A L ’ETERNEL PERE DES PERES S ’IL VAUT LA PEINE DE LIBERER , DE
L’ATAVIQUE CONSCIENCE , LE NŒUD DE L UMIERE QUI RENFERME LES PRECIEUSES GEMMES, POUR IMPRIMER SON
ETERNEL REFLET DANS CES FEUILLES ; EST -IL ENCORE UTILE QUE JE FASSE CONNAITRE A CETTE GENERATION , NAINE
EN FOI ET GEANTE EN ORGUEIL, TANT DE SECRETS QU’ILS TOURNERONT EN DERISION, VU QU’ILS NE LES
COMPRENDRONT PAS ?
S’IL M’ACCORDE AUTANT DE GRACE ET S’IL SE TROUVE AUTANT DE CLARTE EN MON AME, JE NE POURRAI PAS NE PAS
CROIRE QU’IL EN SOIT AUTREMENT.
JE N’HESITE PAS UN SEUL INSTANT A DIRE A CEUX QUI CROIENT, COMME A CEUX QUI NE CROIENT PAS :
153

IL Y A UNE FORCE ETRANGE QUI AGIT INFATIGABLEMENT ET QUI CREE LES CHOSES AVANT ENCORE QUE L’ETRE N’AIT
A Y PENSER . CETTE FORCE , QUI N ’EST CERTAINEMENT PAS MATERIELLE , EST IMMORTELLE ; ELLE EST UNE PARTIE
OPERATIONNELLE DU SYSTEME CREATEUR DE LA P ENSEE DIVINE.
POUR LE MOMENT , NOUS L ‘APPELLERONS „ FANTAISIE “ ET NOUS NOUS LIMITERONS A ETRE D ‘ACCORD AVEC LES
HOMMES DE SCIENCE ACTUELS, QUI SAVENT ET COMPRENNENT LA VERITE MIEUX QUE TOUS.
LA VERITE INDISCUTABLE EST QUE L ’ON PENSE D ’ABORD BEAUCOUP DE CHOSES , PUIS ON LES REALISE , CAR ,
CERTAINEMENT, IL NE POURRAIT EN ETRE AUTREMENT . P OURTANT, AFIN D ’ETRE DEFINITIVEMENT CONVAINCUS ,
NOUS DEVRIONS CONNAITRE LA VERITE INITIALE , OU AU MOINS Y PENSER , CAR ELLE DEVRAIT NOUS DONNER UNE
REPONSE A CETTE QUESTION :
« OU SE TROUVAIT L’OBJET, OU LA FORME DE L’OBJET, AVANT ENCORE QU’IL AIT ETE PENSE, PUIS REALISE ? »
MILLE REPONSES, EN TERMES PLUS OU MOINS DIFFICILES, S’AMONCELLENT FACE A CETTE QUESTION.
LES DOCTEURS SCRUTENT L ’ HORIZON PHYSIQUE ET D ’AUTRES CHERCHENT ENCORE LE PHENOMENE SANS CAUSE ;
ILS DONNENT UN SI OU UN MAIS COMME EXPLICATION NATURELLE , SANS POUR AUTANT FOURNIR UNE REPONSE ,
MEME APPROXIMATIVE.
POINT N ’EST BESOIN D ’EXPRESSIONS COMPLIQUEES , NI DE CALCULS NUMERIQUES , POUR CUEILLIR L ’ARGUMENT
PRINCIPAL, QUI MENE A UNE REPONSE EXHAUSTIVE A CETTE QUESTION.
L’ENORME DIFFICULTE CONSISTE SEULEMENT A COMPRENDRE LA VALEUR INTRINSEQUE, MEME SI ALLEGORIQUE , DE
L’ARGUMENT QUI S ’EST MONTRE LE PLUS APTE A OUVRIR LE TRES VASTE HORIZON D ’UNE AUSSI IMPORTANTE
CONNAISSANCE.
SI LA PENSEE EST LE PRODUIT DE L ’ENERGIE IRRADIANTE QUI DEVELOPPE L ’ACTIVITE DE NOTRE CERVEAU, CELUI-CI
DOIT NECESSAIREMENT POSSEDER L’EXTRAORDINAIRE ELASTICITE DE LA LUMIERE, ET DONC LES CARACTERISTIQUES
DETERMINANTES D’UN CORPS-LUMIERE.
C’EST POURQUOI LA PREMIERE VERITE NE SE TROUVE PAS DANS LA PENSEE, MAIS DANS L’ENERGIE QUE CONTIENT LE
GERME ATAVIQUE DE LA PENSEE ; IL TROUVE , A UN MOMENT DONNE , DANS LES VIBRATIONS D ’UN CERVEAU , LE
CHAMP IDEAL A SON DEVELOPPEMENT.
PAR GERME, J’ENTENDS UNE PARTIE, OU MIEUX LE PRINCIPE D’UNE LONGUE FILE DE GERMES/PENSEE RELIES LES UNS
AUX AUTRES, FAISANT PARTIE D’UNE ACTIVITE DETERMINEE DU CERVEAU ATAVIQUE.
LA VERITE EST QU’UN MONDE SUPER CONSCIENT ET SUPER INTELLIGENT, MEME SI INCORPOREL ET MICROSCOPIQUE,
ECHAPPE A NOTRE OBSERVATION ; LORSQUE NOUS SUBISSONS CONSCIEMMENT UNE DE SES ACTIVITES QUELCONQUE,
NOUS N ’EN CHERCHONS JAMAIS LA VRAIE CAUSE , JUSTEMENT PARCE QUE NOUS NE SOMMES PAS DANS LE CHAMP
D’OBSERVATION AU MOMENT DETERMINE.
EN FAIT , LORSQU ’UNE TRAINEE LUMINEUSE DE GERMES -PENSEE ENTRE EN CONTACT AVEC UN ETRE PREPARE ET
PRET A EN DEVELOPPER LES CARACTERISTIQUES, ET DONC LE MOUVEMENT METHODIQUE VIBRATOIRE , LES GERMES-
PENSEE PRODUISENT EN CET ETRE LA PARFAITE VISION DES FAITS, EVENEMENTS, FORMES, OBJETS, ETC …
IL EST DIFFICILE , EXTREMEMENT DIFFICILE , DE POUVOIR COMPRENDRE CELUI OU CELLE QUI EST DEVENU SUJET DU
MONDE DE LA PENSEE.
BEAUCOUP, CERTAINEMENT , VOUDRAIENT ESSAYER AU MOINS UNE FOIS , POUR CROIRE DE FAÇON DEFINITIVE A
L’IMMENSE POUVOIR QUI SURPASSE NOTRE INSIGNIFIANT ORGUEIL ET NOTRE MISERABLE CONNAISSANCE ; MIEUX
VAUT UNE PREUVE , POUR CEUX QUI, PLUS QUE D ’ESSAYER, VOUDRAIENT ENTRER DEFINITIVEMENT DANS CE
MONDE-LA A L’AVANCE ET POUVOIR DONNER DURANT LA VIE CE QU’ILS VOUDRAIENT DONNER APRES LA VIE.
IL EST EVIDENT QUE LA VOIE A PARCOURIR POUR COMMUNIQUER AVEC LE MONDE DE LA PENSEE N ’EST PAS FACILE,
ET QU ’ELLE REQUIERT, EN OUTRE , D ’ENORMES SACRIFICES , AFIN DE VOUS DONNER UNE PALE IDEE DES ENORMES
EFFORTS QU’IL FAUT AFFRONTER ET DOMINER POUR ATTEINDRE CE BUT.
LE SYSTEME NERVEUX DOIT VIBRER , EN DEVELOPPANT AU MAXIMUM L ’EMISSION D ’ONDES ULTRASENSIBLES DE
TOUTES LES PARTIES DU CORPS ET, EN PARTICULIER, DU CERVEAU.
AFIN DE DEVELOPPER CETTE ACTIVITE SANS CAUSER D ’USURE DANS LE TRES DELICAT APPAREIL NERVEUX , IL EST
NECESSAIRE DE S’HABITUER A :
1) S’ARRETER DANS UN ENDROIT EXCESSIVEMENT BRUYANT EN S’ISOLANT DU BRUIT ;
2) REGARDER LE DISQUE SOLAIRE SANS BATTRE DES CILS ;
3) LIRE UN QUELCONQUE ARGUMENT ET EN RECHERCHER LA CAUSE, LA RACINE ET LE SENS PRIMITIF, EN
TRAVAILLANT AVEC LA SEULE LA PAROLE SILENCIEUSE.
154

TANT, TANT D ’AUTRES ACTIVITES QUE JE N ’ARRIVERAIS PAS A ENUMERER , MEME SI JE LE VOULAIS ,
CECI ETANT PRATIQUEMENT IMPOSSIBLE.

LE SECRET DE LA CONNAISSANCE-U NE EST RENFERME DANS LA CONNAISSANCE INTERIEURE, SENSIBLE ET


MANIFESTEE, AINSI QUE DANS LA CONNAISSANCE EXTERIEURE, HYPERSENSIBLE ET NON MANIFESTEE . L’UNE ET
L’AUTRE DE CES CONNAISSANCES SONT DEUX VOIES ARDUES SUR UN MEME SENTIER. LE BUT EN EST LA
CONNAISSANCE-UNE.
CELUI QUI S’ENGAGE DANS CETTE VOIE , AVEC UNE PROFONDE SERENITE D ’ESPRIT, TROUVERA LA FORCE DE
CONCEVOIR LA SIGNIFICATION ET LES ŒUVRES DES ELEMENTS CREES ET DES ELEMENTS CREATEURS.
SOYEZ PRUDENTS, POUR NE PAS TOMBER DANS LE FILET DE L’INCONSCIENCE ET DE L’IGNORANCE, CAR UN TEL FAUX
PAS OFFUSQUERAIT LE POUVOIR DU MOUVEMENT EVOLUTIF DE LA CONNAISSANCE EXTERIEURE. ETRE INTELLIGENT
N’EST PAS CHOSE SUFFISANTE POUR ENTAMER CE CHEMIN.
LE SENTIER DE LA CONNAISSANCE-UNE EXIGE , EN PLUS DE L ’INTELLIGENCE, UNE PREPARATION PROFONDE ET
INCONDITIONNELLE DE NOTRE ETRE EXTERIEURE HYPERSENSIBLE.
L’EXTASE IMMOBILE CONTEMPLATIVE , POUR LE DEVELOPPEMENT DES VIBRATIONS EXTERIEURES , EST LA SEULE
EPREUVE D ’APTITUDE DANS LE BUT D ’ENTAMER LE CHEMIN DE LA CONNAISSANCE-U NE ET DONC DU BONHEUR
ETERNEL.

AFIN DE PROMOUVOIR L’EXTASE I MMOBILE CONTEMPLATIVE , LES CONDITIONS SUIVANTES SONT


INDISPENSABLES :
- SILENCE ABSOLU
- SOLITUDE COMPLETE
- LIEU SI POSSIBLE ELEVE
- LUMIERE SOLAIRE
- SERENITE D’ESPRIT
- IMMOBILITE ABSOLUE
- CONTEMPLATION PROFONDE,
SANS LESQUELS IL N’EST PAS POSSIBLE DE LA PROMOUVOIR.
DE CES EPREUVES NAITRA L ’APTITUDE DE CELUI OU CELLE QUI VOUDRA ENTREPRENDRE LA VOIE DU
SENTIER DE LA CONNAISSANCE-UNE.
L’ENERGIE PSYCHIQUE DE NOTRE ESPRIT EST TOUJOURS FONCTIONNELLE , QU’ELLE SOIT POSITIVE
OU NEGATIVE.
ELLE PEUT CATALYSER LES CONDITIONS PAR DES EXCITATIONS DU MILIEU AMBIANT . DES CORPS -
PENSEES LATENTS NOUS ENTOURENT, PROVENANT DE DIFFERENTES SOURCES.
TOUT EST ENERGIE ET DONC RADIATIONS PERÇUES, EMANANTES OU RECEPTRICES.
EN CAS DE VIE EMOTIVE NORMALE, ILS RESTENT SPONTANEMENT CONCENTRES, PURS ET EN
EQUILIBRE . APRES AVOIR ACQUIS LA CERTITUDE DEFINITIVE QUE LA VIE N ’EST QU ’UN REVE , LA
PERCEPTION ARRIVE ; IL FAUT LUI DONNER L ’IMPORTANCE QU ’ELLE MERITE LORSQU ’ELLE ELLE
ARRIVE, SAVOIR L’INDIVIDUALISER AVEC NOTRE « MOI », UN MOI QUI DOIT SORTIR DU
NIVELLEMENT , MU PAR DES SENTIMENTS EXCEPTIONNELS.
LES CONDITIONS , LES ORIENTATIONS DE LA PENSEE , DERIVENT SOUVENT DE CONCENTRATIONS
TEMPORAIRES PERSONNELLES SUR LE SUJET.
LE SAINT-ESPRIT HABITERA DANS NOTRE CŒUR A UN MOMENT DONNE DE NOTRE VIE , COMME UN
SOUFFLE SILENCIEUX, QUI NOUS LIVRERA L ’UNIQUE VERITE INSTRUCTRICE, CELLE QUI A ETE
REVELEE.
155

A L’AUBE ET AU COUCHER DU SOLEIL, BHARAT ET HERMES, DE LEUR PROPRE VOLONTE, DEFONT LES
NŒUDS DE MES PENSEES QUI , DANS UN DEPLOIEMENT D ’AILES DE FEU , SE DILATENT COMME LES
NUAGES DE L’ETERNELLE SAGESSE ET DE LA VIE UNE.
LE SECRET DE LA MEDITATION , RENFERME DANS LE TOURBILLON INVISIBLE DE CE QUI M ’ENTOURE,
DISSIPE LES PEINES ; ALORS JE PRENDS DE NOUVEAU VIE, VIBRANTE DE PROFONDE CONNAISSANCE.
JE SENS EN MOI LA FLAMME DU SOLEIL, DE LA SAGESSE ET DE LA CONNAISSANCE , QUI SE MANIFESTE
COMME UNE CHOSE DEFINIE.
LES SECRETS DU TEMPS PASSE , LE SENTIER ANTIQUE , LES LOIS IMMUABLES DU COMMENCEMENT ET
DE LA FIN DE TOUTE CHOSE MORTELLE.
LE SENTIER DE LA CONNAISSANCE UNE ET DE LA VIE UNE PERMET D ’ARRIVER AU BUT DE TOUS LES
EVENEMENTS MANIFESTES ET NON MANIFESTES ; TELLE EST LA VOIE DE LA SCIENCE ET DE LA SAGESSE ,
POUR LES SEPT CONNAISSANCES DE LA VIE ETERNELLE.
156

DISCERNEMENT
« Dieu est le Créateur,
le Diable est le déformateur ».

CROYEZ-VOUS QUE LES DISCOURS, SANS LES ŒUVRES, POURRAIENT DEPLACER DES MONTAGNES ?
N’AVEZ-VOUS JAMAIS PENSE A VOUS DONNER VOUS-MEMES, SANS LIMITES, RESERVES OU
CONDITIONS ?
LE FRUIT EST L ’ŒUVRE QUI FAIT SUER DU SANG , QUI FOUETTE LA FAIBLESSE DE LA CHAIR , QUI VOUS
PROPOSE SACRIFICES ET RENONCEMENTS , QUI VOUS DETACHE DES AFFECTIONS LES PLUS CHERES ,
QUI VOUS IMPOSE DE PLIER L’ECHINE ET DE SUPPORTER LA MOQUERIE, LA DERISION, LES
VITUPERATIONS ET QUI VOUS CRUCIFIE MORALEMENT.
QU’ETIEZ-VOUS AVANT QUE L ’ESPRIT DE VERITE NE SOUFFLAT LE VENT DU REVEIL ? APPRENEZ A
ETRE HUMBLES ET PURS DE CŒUR . DIEU AIME CELUI QUI EST CAPABLE DE CONSOMMER SA PROPRE
CHAIR, POUR LE SERVIR AVEC COURAGE ET SANS PEUR DE PERDRE CE QU ’IL POSSEDE DANS LE
MONDE.
POURQUOI NE VOUS REVEILLEZ -VOUS PAS DU SOMMEIL DES ILLUSIONS , QUI ATTIRE VOS EXISTENCES
DANS LE TOURBILLON DES DELITS, DE LA VIOLENCES ET DE LA MORT ?
L’EXPERIMENTATION ET L ’ACQUISITION DE LA VERITE DES VALEURS BINAIRES , LA CONNAISSANCE
DES VALEURS COMPLEMENTAIRES, RENDENT L’HOMME CAPABLE DE DISCERNER LES POUVOIRS
POSITIFS ET NEGATIFS, L’UTILE ET L’INUTILE.

Ecoute, mon enfant, c’est Poimandres qui te parle :


Les forces malignes exercent leur sinistre fascination pour séparer le bien du mal. Celui qui n’est pas fort
succombe, entraîné par les pièges qui lient son âme aux choses putrides et aux sentiments qui rattachent la
matière aux formes.
Lorsque le cœur se laisse blesser par les apparences, la chute vers le tourbillon de l’insatisfaction devient
inévitable.
La force morale consiste à fuir l’exercice de certaines aberrations subtiles, qui apportent à l’esprit de
l’angoisse et tout ce qui peut l’ombrager de découragement.
Lorsque la Splendeur de la Lumière s’atténue, il faut alors une plus grande attention, car c’est signe que le
mal s’oppose au bien. Le séparateur est astucieux, autant que mauvais, et il ouvre la brèche au moment où
la muraille de la foi s’affaiblit.
Si vous n’êtes pas sur vos gardes et astucieux, l’œuvre du diviseur atteindra son but. Il a Ses desseins et il
est résolu à les atteindre, appuyé solidement par ceux qui sont ses instruments et qu’il rend esclaves de ses
occultes volontés.
La sécurité ne devrait jamais vaciller !

CERTAINES INFLUENCES GENERENT DES FLUCTUATIONS D ’EMOTIVITES NEGATIVES FERMENTANT DES


PENSEES DE DESAMOUR .
LA FERMENTATION DE LA HAINE GENERE LA SUSPICION , LE DOUTE ET LA MECONNAISSANCE DES
CONSEILS CELESTES, DANS LES CŒURS DESSECHES DES AMES FAIBLES.
PRUDENCE ET DISCERNEMENT : LA CONNAISSANCES EST REÇUE A TRAVERS LES EXPERIENCES
BINAIRES. L’ACTION NEGATIVE (MAL) N’EST PAS UNE FIN EN SOI , MAIS UN INSTRUMENT DE
157

CONNAISSANCE , LE MOYEN QUI VOUS SAUVE DE L ’IGNORANCE DU BIEN ET DE L ’INCAPACITE D ’AGIR


PAR DES ACTIONS POSITIVES.
APRES AVOIR CONNU LES VALEURS NEGATIVES DE LA HAINE , SI VOUS PERSEVEREZ A HAÏR , LE MAL
DEVIENT UNE FIN EN SOI ET VOUS NE POUVEZ PLUS ETRE JUSTIFIES EN AUCUNE FAÇON . LORSQUE LES
VALEURS DE LA CORRECTION ET DE LA COMPREHENSION FRATERNELLE SONT ABSENTES, LE
DESORDRE PSYCHOPHYSIQUE DEVIENT INEVITABLE . L’AUTODISCIPLINE EST INDISPENSABLE SI VOUS
VOULEZ EVITER DE DEVELOPPER UNE DYNAMIQUE MENTALE NEGATIVE.
VOUS DEVEZ VOUS HABITUER A RESSENTIR LA VIE AVEC AUSTERITE SPIRITUELLE, MORALE ET
MATERIELLE. LE DESORDRE ET L ’IRRESPONSABILITE STIMULENT L ’IRRITATION ASTRALE , SOIT LE
MANQUE DE COHESION SPIRITUELLE, LA DESAGREGATION ET LA DESORIENTATION.
L’ART SUBTILE DES FORCES ADVERSES VISE A L ’APPARITION DE TROUBLES PSYCHOPHYSIQUES , A
L’EXALTATION DES SENSATIONS EMERGEANT DU SUBCONSCIENT ET AU DESIR ARDENT D ’ENTRER EN
CONTACT AVEC L’OCCULTE OU L’INCONNAISSABLE.
LE MAL ETEND SON EMPRISE SUR LA MATIERE CORROMPUE.

CES FORCES PEUVENT ETRE CONTROLEES ET RENDUES INCAPABLES D’AGIR, SI VOUS VOUS
PREDISPOSEZ A UNE VIBRATION SPIRITUELLE SUFFISAMMENT HAUTE ET APTE A EMPECHER QU ’ELLES
AIENT PRISE SUR VOTRE ASTRAL.
NOUS VOUS REPETONS QU ’IL FAUT ETRE TRES ATTENTIF , CAR IL EST VRAI QU ’ELLES PRETENDENT
ETRE CE QU’EN REALITE ELLES NE SONT PAS , POUR POUVOIR ENSUITE VOUS PROPOSER DES
CONDITIONNEMENTS OU , PIRE , VOUS ASSERVIR A DES INSTINCTS ET DES PRATIQUES TOUT AUTRES
QUE CONSTRUCTIVES.
CES FORCES PEUVENT ETRE ELIMINEES PAR NOUS, SI LE REPENTIR ET LA PREDISPOSITION DE L’ASTRAL
AINSI CONDITIONNE SURVIENNENT EN PEU DE TEMPS ET EN TOUTE CONSCIENCE.
NOUS VOUS LE REPETONS ENCORE : « UN BON ARBRE NE PEUT DONNER DE MAUVAIS FRUITS » ;
« UN MAUVAIS ARBRE NE PEUT DONNER DE BONS FRUITS ».
RESTEZ SUR VOS GARDES ET PRENEZ SOIN DE DISCERNER LE BIEN , SI VOUS NE VOULEZ PAS ETRE LA
PROIE DE CES FORCES BASSES ET OBSCURES.

HOARA EXPLIQUE :
ATTENTION ! IL Y A FRERES ET FRERES.
DES FRERES LIES A L ’EGO INFERIEUR.
DES FRERES LIES A L ’EGO SUPERIEUR.
LEURS INFLUENCES SONT COMPLEMENTAIRES.
LES PREMIERS INFLUENCENT PAR DES VALEURS POSITIVES SUR LES PLANS SUPERIEURS SPIRITUELS ET
SUR LES STRUCTURES ASTRALES . ILS ONT LE DEVOIR DE FACILITER LA SUBLIMATION DE LA MATIERE
ET DES COMPOSANTS DYNAMIQUES QUI LA PROTEGENT.
LES SECONDS ONT LE DEVOIR D’AIDER L’ASCENSION DE L’ESPRIT QUI A SOUMIS LA MATIERE A LA LOI
DE L’EQUILIBRE ET DE L’OBEISSANCE COMPLETE A LA SAGESSE ASTRALE.
L’ENSEIGNEMENT DES PREMIERS EST DIFFERENT DE CELUI DES SECONDS.
DE MEME , LE PLAN EXPERIMENTAL EST NOTABLEMENT DIFFERENT.
LES PREMIERS S’EMPLOIENT AU PERFECTIONNEMENT SCIENTIFIQUE DES DYNAMISMES MATERIELS.
LES SECONDS S’EMPLOIENT AU PERFECTIONNEMENT DES DYNAMISMES ASTRAUX.
158

PRENEZ GARDE A NE PAS TOMBER DANS LE FILET DES MANIPULATEURS PSYCHOLOGIQUES , QUI
VISENT A ELABORER DE NOUVELLES RELATIONS, FAITS ET EVENEMENTS, EN FONCTION DE LA
POLITIQUE ; ILS UTILISENT UNE METHODOLOGIE SUBTILE, DANS LE BUT DE DESORIENTER,
CONFONDRE ET SUSCITER DES APPRECIATIONS UNILATERALES DU POUVOIR, Y COMPRIS
TEMPORAIRE.
QUE LE DISCERNEMENT SOIT VOTRE MOYEN D ’INVESTIGATION, DANS LE BUT DE FAIRE RESSORTIR LE
MOTIF REEL QUI POUSSE L ’UNE OU L ’AUTRE PARTIE A CONCOCTER LA MISE EN CIRCULATION DES
« REORGANISATIONS ».
IL EXISTE, EN HAUT , LA BATAILLE DE L’HARMAGUEDON, QUI SIGNIFIE AUSSI GUERRE
PSYCHOLOGIQUE , DETERMINANTE DANS LE TRIOMPHE DU BIEN SUR LE MAL.
QUELQUES INSTITUTIONS BIEN CAMOUFLEES ONT LE DEVOIR PRECIS DE METTRE EN CIRCULATION
DES REVELATIONS ELABOREES , Y COMPRIS SUR FATIMA, POUR JUSTIFIER CERTAINES INVOLUTIONS
DEGENERATIVES.
FAITES DONC ATTENTION , ET SOYEZ COMME LE MAITRE VOUS L ’A RECOMMANDE : « PRUDENTS
COMME DES SERPENTS », TOUT EN RESTANT « P URS COMME DES COLOMBES ».
NOUS CONNAISSONS LE MAL, MAIS PRATIQUONS LE BIEN.
LA CONNAISSANCE DU MAL NOUS VIENT DE LA PRATIQUE DU BIEN . SUR VOTRE PLANETE , IL SE
PRODUIT UN PROCESSUS COMPLETEMENT INVERSE : LA CONNAISSANCE DU BIEN VOUS VIENT DE LA
PRATIQUE DU MAL.
SI AUJOURD’HUI ENCORE VOUS TATONNEZ DANS LE LABYRINTHE DE LA DOULEUR ET DES
DISSOLUTIONS MORALES , MATERIELLES ET SPIRITUELLES , LA FAUTE EN EST A CETTE MANIERE DE
PROCEDER.
VOTRE LENTE ASCENSION EVOLUTIVE EST DUE A L ’INDOLENCE DE VOTRE PSYCHE , COMPLEXEE PAR
LES VICES QUE LES EXPERIENCES NEGATIVES VOUS ONT PROPOSES COMME METHODE ET SOUVENT
COMME LOI DE VIE.
VOS IDOLES MATERIELLES ONT SUPPRIME TOUT DESIR DE VOTRE ESPRIT ; ILS ONT PRIVE SA LUMIERE
DE SES VALEURS SUBLIMES ET ETERNELLES . VOUS N ’ETES QUE MATIERE ANIMEE ET PAUVRE ; VOUS
N’ETES PAS CAPABLES DE LA RENDRE MOBILE , EDUQUEE ET CONSCIENTE D ’ETRE UN INSTRUMENT
EFFICACE QUI APPORTE A VOS ESPRITS LA JOIE D’UN HEUREUX SEJOUR DANS LE MONDE.

I NSTITUTIONS HUMAINES . I NSTITUTIONS D IVINES . P REVARICATIONS .


PREVARIQUER « CERTAINES LOIS » INHERENTES A VOTRE NATURE HUMAINE SIGNIFIE ENTRER EN
CONFLIT AVEC LA FORCE OMNIPOTENTE DE L’ESPRIT OMNI CREATEUR.
MECONNAITRE LES EQUILIBRES DE BASE, QUI SOUTIENNENT LE RYTHME NORMAL DES CHOSES
CREEES, VEUT DIRE NE PAS AVOIR CONSCIENCE , NI DE VOTRE IDENTITE , NI DE LA REELLE IDENTITE
DE DIEU.
NE PAS METTRE EN PRATIQUE CE QUI VOUS A ETE CONCEDE PAR LE GENIE SOLAIRE CHRIST VEUT
DIRE QUE VOUS ETES MORTS ! LA REDEMPTION EST UNE CONQUETE PERSONNELLE . ETRE RACHETE
SIGNIFIE AVOIR ACCEPTE LA LOI, LA METTRE EN PRATIQUE, AVEC LE RESPECT ABSOLU DES
CHAPITRES QUI LA COMPOSENT.
IL N ’EXISTE PAS DE COMPROMIS EN CETTE LOI, NI DE PREVARICATIONS . IL EXISTE , COMME VOUS LE
DITES HUMAINEMENT : L ’ERREUR PAR IGNORANCE , MAIS PAS LA PERSEVERANCE DANS L ’ERREUR.
« L’ERREUR EST HUMAINE , PERSEVERER EST DIABOLIQUE ». JUSQU’A QUAND VOULEZ -VOUS ETRE
DIABOLIQUES ?
159

COMBIEN DE TEMPS ALLEZ -VOUS ENCORE ATTENDRE POUR VOUS RACHETER ET ETRE FINALEMENT A
L’IMAGE ET RESSEMBLANCE DES « ELOHIM » ?

LES DISTRACTIONS INUTILES VOUS FONT TOMBER DANS UNE FATIGUE PSYCHOPHYSIQUE
INFRUCTUEUSE ET DELETERE POUR LE DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DES FACULTES INTERIEURES.
VOUS DISTRAIT TOUT CE QUI VOUS FLETRIT DANS LA FORME EN LAISSANT LA SUBSTANCE ABATTUE ;
LA FONCTIONNALITE DE CE QU ’IL EST UTILE D ’APPRENDRE POUR SE LIBERER DES PREJUGES , QUI
N’APPORTENT AUCUN SOUTIEN AU SOUPIR IMPERIEUX DE SE SENTIR LIBRE ET CAPABLE DE S’OTER LES
SCORIES LIMITANT L ’ACTIVITE DE VOTRE REELLE PERSONNALITE , QUI INFLUENCENT NEGATIVEMENT
LES VALEURS UNIVERSELLES INHERENTES A LA LOI ETERNELLE DU CREE . LE TEMPS EST PRECIEUX ET
LES FORMES ROUTINIERES DE CERTAINES DISTRACTIONS INFRUCTUEUSES NE L ’UTILISENT PAS DE
MANIERE POSITIVE ; ELLES PRODUISENT MEME DYSTONIE ET APATHIE ENVERS CE QUI DEVRAIT ETRE
VIVANT EN VOUS, PLUS QUE TOUT AUTRE CHOSE : LA SUBSTANCE, L’EXPERIMENTATION
CONSCIENTE DE CE QUE PEUT VOUS APPORTER L’EVOLUTION ET LA CONNAISSANCE DE LA VERITE.

LE DEMON VIT , SI VIVENT LES INSTINCTS QUI LUI DONNENT VIE ET LE PERSONNIFIENT.
LE DEMON MEURT , SI LA SERENITE DE LA CONSCIENCE ET LA VERTU DU SAINT-ESPRIT LUI SONT
OPPOSEES .
« L E DIABLE EXISTE , MAIS EN FONCTION DE QUOI ? » LE DIABLE EXISTERA TANT QUE LES HOMMES
AURONT PLUS BESOIN DE LUI QUE DE DIEU, TANT QUE LES HOMMES PREFERERONT LA HAINE A
L’AMOUR , LE MAL AU BIEN , LA GUERRE A LA PAIX , L ’EGOÏSME A L ’ALTRUISME ET L ’INJUSTICE A LA
JUSTICE. LE DIABLE , CE SONT LES HOMMES QUI LE NOURRISSENT , CAR ILS AIMENT TOUT CE QU ’IL
LEUR OFFRE . LE DIABLE EST LE MOYEN DE LA TENTATION , LE MOYEN DE L ’EPREUVE. LE DIABLE
N’EST PAS ET NE POURRA JAMAIS ETRE LA FIN DE NOTRE ASCENSION . DIEU EN EST LA FIN. LES
HOMMES PEUVENT RESTER LES SUJETS DU DIABLE , MAIS PAS POUR TOUJOURS . QUAND ILS AURONT
APPRIS A CHOISIR LE BIEN AU LIEU DU MAL, ILS SERONT SUJETS ET FILS DE DIEU. ALORS, ET
SEULEMENT ALORS, LE DIABLE N’AURA PLUS DE RAISON D’EXISTER , CAR SA FONCTION SERA
TERMINEE . LE CHOIX DE SAVOIR SI OUI OU NON IL DOIT EXISTER NOUS APPARTIENT . SOUVENEZ-
VOUS ! SI L ’AMOUR EST PLUS FORT QUE LA HAINE , LE BIEN PLUS FORT QUE LE MAL , LA PAIX PLUS
FORTE QUE LA GUERRE , L ’ALTRUISME PLUS FORT QUE L ’EGOÏSME ET LA JUSTICE PLUS FORTE QUE
L’INJUSTICE, LE DIABLE PERDRA ET SE DISSOUDRA , CAR IL N ’AURA PLUS DE RAISON D ’EXISTER .
ALORS , IL DIRA : « VOICI, SEIGNEUR, ILS SONT TOUS A TOI ». ALORS IL DEVIENDRA L ’ARCHANGE
DU BIEN.

EPREUVES D ’ETUDE
L’ARCHANGE DE LUMIERE, LUCIFER, S’EST REBELLE CONTRE DIEU PAR ORGUEIL. IL EST
L’INDISPENSABLE POLE NEGATIF , DANS LA REALITE COSMIQUE DU DEVENIR SANS FIN . IL EST LE
COLLABORATEUR INDISPENSABLE DE DIEU SUR LES PLANS SPIRITUELS. IL A LA FONCTION DE
PRESIDER AUX VALEURS RELATIVES ET TRANSITOIRES DE LA MATIERE . CE COLLABORATEUR DE DIEU
FAIT LA VOLONTE DE L ’ESPRIT PRIMO GENE , POUR REPRENDRE LES HUMAINS FACE AUX LOIS DE LA
CREATION.
IL EST LA CONSCIENCE QUI AGIT AU NOM DE LA JUSTICE DE DIEU. DES LE COMMENCEMENT ,
L’ARCHANGE DE LUMIERE A DECRETE LES CONDITIONS IDEALES , A PARTIR DESQUELLES NAITRAIENT
LES QUATRE PUISSANCES ELEMENTAIRES ORGANISATRICES DU SCENARIO DE LA MANIFESTATION
160

MATERIELLE (FEU, TERRE , AIR ET EAU ), TUTEURS INDISPENSABLES DES PLACES DES MONDES , OU
S’ALTERNENT TOUS LES CONTRASTES DECRETES PAR LA LOI DU DUALISME , SOUS LAQUELLE NAIT
L’HOMME .
DE QUI DIEU S ’EST-IL SERVI POUR TESTER L ’INTEGRITE DU PROPHETE JOB ? DIEU PEUT-IL TOUT OU
NON ? DANS LA PRIERE DU « NOTRE PERE », IL EST ECRIT : « NE NOUS INDUIS PAS EN
TENTATION » ; DE QUI SE SERVIRAIT « NOTRE PERE » POUR NOUS INDUIRE EN TENTATION ? PAR
QUEL MOYEN ? PEUT-ETRE PAR LE DIABLE ? AVEC QUELLE PERMISSION LE DIABLE A -T-IL TENTE
JESUS-CHRIST ? SI DIEU NE L’AVAIT PAS VOULU, LE DIABLE AURAIT-IL PU LE FAIRE ? S’IL L’AVAIT FAIT
SANS SA PERMISSION , EN QUOI CONSISTERAIT L ’OMNIPOTENCE DE DIEU ? LE DIABLE NE FAIT PEUR
QUE SI L ’ON NE CONNAIT PAS DIEU. DIEU N ’A PAS DE RIVAUX . C’EST NOUS QUI ATTIRONS SOIT LA
VALEUR NEGATIVE, SOIT LA VALEUR POSITIVE. NOUS AVONS LE LIBRE CHOIX.

Le Diable, c’est toi, homme, qui veux toujours te risquer contre Dieu, dans la limite maximale qui te
semble consentie.
Après quelque apocalypse, tu te retrouves seul et abandonné, et tu voudrais te réveiller comme d’un songe
infernal que tu t’es fabriqué toi-même.
Homme tricheur, aventurier du contraste, qui t’éloignes de la juste aventure du Bien, de l’universelle
conscience libre et ouverte et de ta vraie patrie, éternelle. Tu restes prisonnier, car tu désobéis avec
hardiesse. A la crainte de Dieu, tu opposes le caprice de l’attente.
Regarde ! Si les éléments de la nature se comportaient comme toi, où serais-tu ?
De quel pardon voudrais-tu bénéficier ?
Homme de cire et d’argile !
Homme à l’orgueil de paille, qui aime le feu, pour te rendre plus inutile qu’auparavant !

SUR VOTRE PLANETE , LA CONSCIENCE ADVERSE EXISTE DEPUIS LONGTEMPS ; ELLE PERSONNIFIE , EN
VERITE, CE QUE VOUS APPELEZ SATAN OU LE DEMON . LE DEMON, OU SATAN, EXISTE ET AGIT LA OU
LA DUALITE EST PRESENTE ET VIVIFIEE PAR UNE CONSCIENCE ADVERSE.
VERSES DANS LE MAL , CEUX QUI AGISSENT POUR EDIFIER LE MAL ET A CETTE FIN , NOURRISSENT
CETTE MONSTRUEUSE ET ADVERSE CONSCIENCE QUI, EN EUX, TROUVE HABITACLE ET
PERSONNIFICATION.
LA CONSCIENCE ADVERSE EST DE FORMATION ATAVIQUE ET, TOUT EN N’ETANT PAS AUSSI
INTENSEMENT OPERANTE QUE JADIS, SA RACINE SOLIDE EST ENCORE PARMI VOUS TERRESTRES
(CAÏN). LA CONSCIENCE ADVERSE EDIFIE LES ŒUVRES DANS LE SENS CONTRAIRE A CELUI DE LA JUSTE
CONSCIENCE. CETTE CONSCIENCE ADVERSE VISE A PREDISPOSER LES CONDITIONS APTES A
PROVOQUER LA PERDITION DU PROCHAIN CAR, EN TRANSMUTANT LE BIEN EN MAL , ELLE EN
EXTRAIT LA LYMPHE ET LE POUVOIR DE PERSONNIFICATION , DANS LE BUT DE JOUIR DE L ’EXTREME
VICE DU MAL. CECI EST DONC VRAI : CELUI QUI, EN EDIFIANT LE MAL DANS LE SEUL BUT DE FAIRE DU
MAL , EN PRODUISANT LES CONDITIONS APTES A PROVOQUER LA PERDITION DE SON PROCHAIN , EST ,
EN VERITE , POSSEDE PAR LA CONSCIENCE SATANIQUE.
CELUI QUI AGIT EN EDIFIANT SES PROPRES ŒUVRES , DANS LE BUT DE PROVOQUER LA DESTRUCTION,
LA MORT ET LES TRIBULATIONS DE SON PROCHAIN , EST , EN VERITE , POSSEDE PAR LA CONSCIENCE
SATANIQUE.
161

CELUI QUI PERSECUTE SON PROCHAIN POUR SE DELECTER DE SA SOUFFRANCE ET POUR JOUIR , PAR
UNE TELLE CONSCIENCE MALFAISANTE , DE PROFITS PERSONNELS , EST EN VERITE , POSSEDE PAR
L’ŒUVRE DEMONIAQUE.
IL Y A UN GRAND NOMBRE DE CONSCIENCES ADVERSES , SUR VOTRE PLANETE ET , MEME S ’IL N ’Y
PARAIT PAS ; IL EST CERTAIN QU ’ELLES SONT LES VRAIS COUPABLES DE TOUS LES MAUX QUI VOUS
AFFLIGENT .
LA CONSCIENCE ADVERSE , PRIVEE DE CORPS , MAIS OPERANTE ET PLUS TENTATRICE , EST LE SOMMET
DECOULANT D ’UNE ACTIVITE CHARGEE D ’ART MALEFIQUE ; TANDIS QUE LA SOMMITE DE TOUTES
LES CONSCIENCES ADVERSES , PRIVEES DE CORPS OU INCARNEES , EST LA PERSONNIFICATION DE
CELUI QUE VOUS APPELEZ SATAN OU DEMON . LORSQU’UN ETRE SE LAISSE ENTRAINER PAR LES
FAIBLESSES QUI CARACTERISE SON POUVOIR, IL DEVIENT UNE PROIE FACILE ET UN HABITACLE
POSSIBLE POUR LES CONSCIENCES ADVERSES , EN LEUR DONNANT LA POSSIBILITE DE MANIFESTER
LEUR VITALITE ET LEURS INSTINCTS MALEFIQUES.
L’ETRE QUI NE SE LAISSE PAS ENTRAINER PAR LES FAIBLESSES CARACTERISANT LEUR POUVOIR , S ’IL SE
CONSERVE INTEGRE EN JUSTICE, AMOUR ET VERITE, DEVIENDRA UN PUR HABITACLE DE LA
CONSCIENCE CHRISTIQUE, EN EMPECHANT AINSI LES CONSCIENCES ADVERSES DE MANIFESTER LEUR
VITALITE ET LEURS INSTINCTS MALEFIQUES.
CES CONSCIENCES EN OPPOSITION NE PEUVENT RIEN FAIRE CONTRE LA CONSCIENCE CHRISTIQUE ET
SONT MEME CONTRAINTES DE SOUFFRIR ET D ’IMPLORER LEUR PURIFICATION ET LEUR EPURATION ,
AFIN DE REHABILITER LEUR PROPRE CONSCIENCE NOIRCIE.
TANDIS QUE CEUX QUI VIVENT DANS LA CRAINTE DES LOIS DE DIEU, S’ILS SONT REPENTIS ET GUIDES ,
TOMBERONT DIFFICILEMENT DANS LE FILET DES CORRUPTEURS DE CONSCIENCE , MALFAISANTS ET
EDIFICATEURS DE PERDITION.
DETACHEZ-VOUS, AMES DES TENEBRES ET DU MAL , ET AGISSEZ SELON LE VOULOIR DU VERBE DE
DIEU, SI VOUS TENEZ AU SALUT !
BIENHEUREUX CELUI QUI , PAR LA FOI , OUVRE LA PORTE SECRETE QUI CONDUIT A LA VERITE
ETERNELLE.
OUVREZ VOTRE CŒUR A LA COMPREHENSION ET FAITES QU ’IL NE SAIGNE PAS DE HAINE ET DE
VENGEANCE ; IL N’EST PAS UTILE D’ETRE BRUTAL AVEC SOI-MEME, NI UTILE D’AGIR
CONTRAIREMENT A LA VOLONTE DE DIEU.
CEUX QUI S ’OBSTINENT A PRATIQUER L ’ART DU MAL SONT CONTRE EUX -MEMES ET CONTRE DIEU ;
CE QUI LES ATTEND NE SERA CERTAINEMENT NI HEUREUX , NI JUSTE . C’ EST POURQUOI JE SUIS ICI ,
POUR RENDRE TEMOIGNAGE DE LA VOLONTE DE DIEU. IL N’Y AURA PAS , COMME PAR LE PASSE , DES
EPITRES D’EXHORTATION POUR VOUS OUVRIR LES YEUX ET VOUS DEBOUCHER LES OREILLES.
MAIS, JE DIS BIEN , IL Y AURA DES ŒUVRES MERVEILLEUSES DE L ’ESPRIT EN TOUTES LES CHOSES
VIVANTES, QU’ELLES SOIENT DE PIERRE OU DE CHAIR.
AINSI, COMME IL ADVINT PAR LE PASSE , LE POUVOIR DE LA MANIFESTATION DU DIVIN VOULOIR DES
CIEUX SE REALISERA ENCORE, DANS UN FUTUR PROCHE.
JE TE DIS QU ’AUCUN MORTEL NE POURRA COMPTER LES BATTEMENTS DE SON CŒUR A CAUSE DE CE
QUE SES YEUX VERRONT.
ET PERSONNE N’OSERA DEMENTIR , MEME EN PENSEE, LA GLOIRE DE LA VERITE ETERNELLE DE DIEU.
CEUX QUI TENTERAIENT DE PROFANER LA LUMIERE VISIBLE DE LA PENSEE CREATRICE RESTERAIENT
DEFIGURES DANS LEUR AME ET LEUR CORPS POUR L’ETERNITE.
MALHEUR ! MALHEUR, DIS-JE, A CELUI QUI NOURRIT LE PIRE DES MAUX, POUR LES JOURS A VENIR.
162

« C’ EST LA LOI »
CHAQUE CHOSE DOIT S ’ELEVER AU MOYEN DES AILES DE LA DOULEUR ET DES EPREUVES DE LA
CONNAISSANCE . C’EST LA LOI, MON ENFANT, LA LOI DE L’EVOLUTION. LES MONDES
MATERIELS/SENSIBLES EXISTENT POUR EDIFIER LA CONSCIENCE ET LE REVEIL DE L ’ESPRIT DESIREUX
DE VIVRE LES EXPERIENCES DU BIEN ET DU MAL , DE LA HAINE ET DE L ’AMOUR, DES TENEBRES ET DE
LA LUMIERE , DE LA MORT ET DE LA VIE . SUR CE SENTIER , L ’ESPRIT PRODUIT LA FORCE CONSCIENTE
D’UNE LABORIEUSE ACTIVITE , AFIN QUE TOUTES LES CHOSES CREEES REDEVIENNENT CONSCIENTES
DE L ’IDEE CREATRICE, DE L ’ORIGINE, DE LA PENSEE-MANIFESTEE . LORSQUE L ’ESPRIT SE COMPLAIT
A S ’ENDORMIR DANS LES MEANDRES TORTUEUX DU MAL , LA MATIERE L ’ENCHAINE ET LE DRAGON
DES VICES LE TORTURE . LA VOIE DE L ’ASCENSION EST DOULOUREUSE MAIS , S ’IL EST VRAI QUE
L’ASCENSION EST SOUFFRANCE , LA FAUTE N ’EST PAS IMPUTABLE AU CREATEUR, MAIS AU MAUVAIS
USAGE DE LA SCIENCE HUMAINE ET AU VICE DE LA DESOBEISSANCE AUX LOIS QUI GOUVERNENT LE
DEVENIR REGULIER DE LA CREATION. LORSQUE L ’HOMME PREFERE CHOISIR LA HAINE , L ’AMOUR
VIENT A LUI MANQUER ET ALORS LA SOUFFRANCE DEVIENT INEVITABLE , TANT QU ’IL NE CONÇOIT
PAS SON COMPLEMENT POSITIF . LA LUMIERE CHRISTIQUE A APPORTE LA VERITE DANS LE MONDE ,
POUR UNE ASCENSION HEUREUSE ; LA LOI DE LA CONNAISSANCE REELLE A ETE DONNEE AUX
HOMMES . SI L ’HOMME PREFERE LE MAL , IL EST INEVITABLE QUE LA JUSTICE S ’OPPOSE A L ’AMOUR ,
AFIN QU’IL SOIT REPRIS ET DOULOUREUSEMENT REVEILLE AU BIEN.

Le Père nous laisse aller, nous disperser, nous éloigner ; Il se tait.


Il nous laisse mûrir le germe de la souffrance, nager parmi les insatisfactions, séduire par
l’ennemi invisible, nous rouler dans la boue comme dans un onguent précieux, jusqu’à ce que
Sa Grâce nous asperge des plus répugnantes amertumes, pour nous induire à Le chercher.
Toi qui donnes la douleur pour maître et qui nous frappes pour guérir, tu nous éprouves
jusqu’à la mort, pour ne pas nous laisser mourir sans Toi.

NE CROYEZ PAS QUE L ’ANNULATION COMPLETE DE L ’INVOLUTION SOIT POSSIBLE , MAIS PROPOSEZ -
VOUS DE CROIRE ET DE VOULOIR , AVEC RESOLUTION ET FORCE SPIRITUELLE , EN L ’IMMEDIATE ET
AUSSI POSSIBLE METAMORPHOSE DU MOUVEMENT INVOLUTIF.
SI LE MOUVEMENT INVOLUTIF EST LE MAL , NE L ’ESTIMEZ PAS D ’ABORD COMME TEL , CAR C ’EST CE
MOUVEMENT QUI EVEILLERA EN NOUS LA SENSIBILITE DE LA CONSCIENCE, ET DONC LA CONCEPTION
DU MOUVEMENT EVOLUTIF.
LE MOUVEMENT INVOLUTIF EST LA CAUSE /MOTEUR, LA VIBRATION SENSIBLE DE LA CONNAISSANCE
HYPERSENSIBLE . SANS LUI , SA CONCEPTION RESTERAIT DANS L ’IMMOBILITE INCONSCIENTE . C’EST
POURQUOI IL EXISTE DES MOUVEMENTS INVOLUTIFS SPECIFIQUES QUI, MEME S’ILS NOUS
APPARAISSENT TELS , SONT NECESSAIRES POUR DETERMINER LA CONNAISSANCE PROGRESSIVE DE
L’EVOLUTION.
IL EST VRAI QUE NOUS SOMMES , MAIS IL EST ENCORE PLUS VRAI QUE LE PRINCIPE DE NOTRE
EXISTENCE SERA TOUJOURS UN MOUVEMENT INVOLUTIF DU MANIFESTE ET DU NON -MANIFESTE , DE
L’INCONSCIENT ET DU CONSCIENT ; POURTANT , LE POUVOIR D ’UNE METAMORPHOSE IMMEDIATE
EST INNE EN CHACUN DE NOUS.
PUISQUE LE MOUVEMENT DU NON -MANIFESTE CONSCIENT /HYPERSENSIBLE ET LE MOUVEMENT DU
MANIFESTE INCONSCIENT -SENSIBLE AGISSENT CONTINUELLEMENT ENTRE EUX , IL ARRIVE QUE CETTE
163

ŒUVRE PRODUISE UNE EVOLUTION RATIONNELLE ET METHODIQUE DE LA CONNAISSANCE . C’EST


POURQUOI , CE QUE NOUS APPELONS LE MAL N’EST AUTRE QU ’UNE MANIFESTATION TEMPORAIRE DE
L’EFFET CONTRAIRE A CE QUE, DANS L’IMMEDIAT , NOUS JUGEONS JUSTE, BON ET CONSCIENT.
IL EST DONC VRAI QU ’INVOLUTION ET EVOLUTION AGISSENT POUR LA MEME FIN ET SUR LE MEME
PLAN : « LA CONSCIENCE ».
SI VOUS VOULEZ ETRE LIBRES , SOYEZ CONVAINCUS DE NE RIEN POSSEDER ; NE VOUS LAISSEZ PAS
PRENDRE PAR LA FASCINATION POSSESSIVE ET EGOÏSTE DE CE QUI CHANGE ET DEÇOIT.
DURANT LE VOYAGE DE RETOUR , LE DETACHEMENT DE CE QUE VOUS CROYIEZ POSSEDER SERAIT
DUR ET DOULOUREUX ET VOUS LIERAIT POUR LONGTEMPS A L’OBSCURITE DU SENSIBLE-MATERIEL.

« V OUS ETES RESTES DES ANIMAUX »


VOUS N ’AVEZ PAS ASSIMILE , NI DEVELOPPE LA MEILLEURE PARTIE DE LA GREFFE GENETIQUE : « LE
DISCERNEMENT ! »
VOS INSTINCTS MATERIALISTES NE SE SONT PAS ALIGNES SUR LE DEVELOPPEMENT PROGRESSIF DE
VOTRE INTELLIGENCE. VOUS UTILISEZ VOTRE INTELLIGENCE A DES FINS PLUS NEGATIVES QUE
POSITIVES, PLUS DESTRUCTRICES QUE CONSTRUCTRICES. VOUS N’AVEZ PAS REUSSI A VOUS
DISSOCIER DES INSTINCTS ET DES ATTITUDES DES ESPRITS COLLECTIFS DONT VOUS PROVENEZ.
VOUS IGNOREZ LE PROCESSUS MANIFESTE PAR L’IDEE OMNI CREATRICE ; L’IMITATION QUI SE
PERSONNIFIE ET EVOLUE EN CHAQUE ETRE HUMAIN VOUS ECHAPPE, PAR MANQUE DE
DISCERNEMENT , AVEC LES INSTINCTS , LES ATTITUDES , LES MOUVEMENTS ET LES DESIRS DES ESPECES
ANIMALES.
C’EST LA VERITE !
SOUVENEZ-VOUS : L ’HOMME EST LE SOMMET PYRAMIDAL DES ESPECES ANIMALES REALISEES SUR LE
PLAN EVOLUTIF . IL EST FACILE D ’INDIVIDUALISER EN L ’HOMME LES CARACTERISTIQUES DE L ’ANIMAL
QU’IL PERSONNIFIE .

P ROPHETIE SUR LA SECONDE MORT


TOUT SERA PURIFIE ET TOUT RENAITRA A UNE NOUVELLE VIE. LE MAL SERA VAINCU ET SES
PARTISANS ENFERMES ET LIES EN UN GRUMEAU DE MATIERE PRIMITIVE , DANS UN MONDE DENSE ,
D’OU ILS RECOMMENCERONT LES EXPERIENCES NECESSAIRES POUR ASPIRER A REJOINDRE LE POINT
ASCENSIONNEL, LE REVEIL DE LA SECONDE MORT . AINSI EN EST -IL ECRIT POUR L ’ARBRE DE VIE DE
CETTE PLANETE.

LA COMMUNION DE L’ESPRIT AVEC LA CHAIR, DE L’ENERGIE VIVIFIANTE AVEC LA NATURE


CORRUPTIBLE ET CHANGEANTE , DOIT ETRE TOUJOURS ACTIVE ET PRESENTE , EN COHABITATION
CONSTANTE ET HARMONIEUSE.
L’ETERNEL ET LE MORTEL NE DOIVENT , EN AUCUN CAS , ETRE DIVISES DANS LES VALEURS QUI LES
UNISSENT POUR EXPERIMENTER , ACQUERIR ET REALISER LA SUPREME CONNAISSANCE DU POURQUOI
DE L’EXISTENCE.
L’ESPRIT EST CONSCIENT DE LA VERITE , MAIS LA CHAIR NE L ’EST PAS ET NE LE SERA PAS TANT
QU’ELLE N ’AURA PAS VAINCU SES FAIBLESSES ET NE SE SERA PAS SUBLIMEE COMME DE L ’OR FIN . LA
CONSCIENCE, EN COLLABORATION AVEC LES ETERNELLES VERTUS SALUTAIRES DE L ’ESPRIT ET DE LA
SUBLIMATION DE LA CHAIR, DEVIENT FORCE DIVINE : ELLE DEVIENT AMOUR CHRISTIQUE.
164

MUTANTS
« Moi, Poimandres, je veux que les Anges vivants
retrouvent la mémoire qu’ils ont perdue.
Je veux qu’ils redeviennent conscients
de leurs vraies origines ».

Dans la tension de mon âme, j’ai la joie de libérer quelques synthèses des révélations vécues à
tes côtés, le Blanc et le Noir, le Consolateur des consciences, l’Ecrin secret et impénétrable du
Sceau Divin. Beaucoup ont cru Te posséder et être possédés par Celui qui stimule et console,
et se substituer au Désigné Christ : « Si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je revienne ».
J’écris conjointement avec Ton verbe, Maître sublime, je parle de Ton Amour, que je ne
pourrais jamais retrouver ailleurs. Tu m’as rappelé les secrets de l’Esprit que j’avais déjà vécu
aux temps anciens, dans la vibration consciente d’un commencement sans retour.
Cette mémoire du passé est latente. Elle peut être stimulée ou aidée par de la musique, des
odeurs, des panoramas, des états psychiques ou vibratoires, qui la font émerger et revenir dans
mon souvenir durant nos expériences quotidiennes. Il nous incombe de comprendre et de
donner à cet instant fugace l’importance qu’il mérite.
Mieux encore et avec la plus grande limpidité, pendant le sommeil, il nous est possible de
revivre des scènes entières, durant nos voyages astraux.
Ainsi nous nous souvenons de nos vies parallèles qui, en astral, résident dans la dimension
des mondes parallèles. Pour la Planète Terre, ce sont les ceintures Van Allen. Voyons ce que
nous explique Ali, sur ce qu’il se produit après la mort du corps physique :
«IMMEDIATEMENT APRES LA MORT DE SON HABITACLE PHYSIQUE, L’ENTITE SPIRITUELLE EST
ATTIREE VERS DES LIEUX OU DES DESTINATIONS OU SE TROUVENT DES EXISTENCES EMOTIONNELLES
OPPOSEES A CELLES ASSIMILEES DURANT SON EXPERIENCE EXISTENTIELLE BIO-PHYSICO-PSYCHIQUE.
CES LIEUX , OU DESTINATIONS , OFFRENT AUX ENTITES LES CONDITIONS IDEALES POUR SOUPESER
LEUR PROPRE DEGRE EVOLUTIF , EXERCER UNE ACTIVITE AUTOCRITIQUE , ET RECONNAITRE LEURS
ERREURS, AFIN DE LES EXPURGER ET DE LES MODIFIER POUR UNE MEILLEURE CONNAISSANCE
EVOLUTIVE.
L’ATTRACTION DE L ’ENTITE SPIRITUELLE VERS LES MONDES PARALLELES EST EN RELATION AVEC
SON NIVEAU D’EVOLUTION .
LES LOIS SONT DE FER ET INVIOLABLES, JUSQU’A L’EPUISEMENT DES EFFETS QUE L’ENTITE
SPIRITUELLE AURA ACCUMULES DURANT SON EXPERIMENTATION SUR LE PLAN PHYSIQUE.
CELA EST VALABLE POUR TOUTES LES ENTITES SPIRITUELLES QUI ONT DE GRAVES EFFETS A
MODIFIER ; POUR CE QUI EST DES ESPRITS EVOLUTIFS AYANT CONDUIT POSITIVEMENT LEUR VIE
PASSEE , OU POUR CEUX QUI SONT EN MISSION, LES VIES PARALLELES ONT UN TOUT AUTRE SENS ».

ADONIESIS SPECIFIE :
« SE SERVIR D’UNE VIE PARALLELE SIGNIFIE PUISER DANS LA CONNAISSANCE DES FAITS ET
EVENEMENTS EXPERIMENTES FAISANT PARTIE DE L ’ETERNEL PRESENT . TOUS LES ACTES , IMAGES ,
PAROLES, ACTIONS POSITIVES OU NEGATIVES , RESTENT DYNAMIQUEMENT INDESTRUCTIBLES ; ILS
FONT PARTIE DE LA MEMOIRE ET DE L ’OMNISCIENCE DE LA SUPREME INTELLIGENCE DE LA LUMIERE
CREATRICE.IL EST POSSIBLE QUE DEUX ESPRITS EN EVOLUTION PARALLELE (ESPRITS JUMEAUX)
165

ENTRENT EN PARFAITE SYNTONIE SUR LES PLANS ASTRAUX , POUR ECHANGER , RECIPROQUEMENT ,
DES CONNAISSANCES EXPERIMENTEES. UNE PENETRATION ASTRALE ET LA SIMULTANEE
IDENTIFICATION EVOLUTIVE PARALLELE DES DEUX ENTITES SPIRITUELLES EN UNE SEULE SONT AUSSI
POSSIBLES .
JE SPECIFIE : COMPENETRATION ASTRALE , NON PHYSIQUE ; LA DIFFERENCE ENTRE CES DEUX
ASPECTS EST SUBSTANTIELLE.
IL EST AUSSI VRAI QUE LE RAPPROCHEMENT DE CES DEUX VALEURS PARALLELES PRODUIT LA
SENSATION REELLE D’ETRE L ’UN ET L’AUTRE EN UNE MEME CHOSE ».

TANDIS QU ’X EST PARALLELE A X, SUR LE PLAN ASTRAL , Y EST PARALLELE A Y SUR LE PLAN ASTRAL .
B NE PEUT ENTRER EN SYNTONIE ASTRALE AVEC A ET A NE PEUT ENTRER EN SYNTONIE ASTRALE
AVEC B.
CELA EST DU A LA DIVERSITE DES VALEURS NEGATIVES EXPERIMENTEES ET PLACEES AU PLAN POSITIF
(CONNAISSANCE). DANS CERTAINS CAS EXCEPTIONNELS , IL EST POSSIBLE QU ’Y ASSUME LE DEVOIR
DE PROGRAMMER X, SI CELUI-CI EST PREDISPOSE A ACCEPTER LE PROGRAMME OPERATEUR. DANS LE
CAS PARTICULIER , CE SERA A Y OU A D ’ATTIRER SUR SON PLAN ASTRAL X OU B. LE PROCEDE
INVERSE N’EST PAS POSSIBLE .
LE MUTANT EST UN GENIE COSMIQUE ASTRAL . IL DEPEND DIRECTEMENT DES « ELOHIM ». IL PEUT
PROGRAMMER UN ETRE HUMAIN ET S’EN SERVIR TANT QUE LE PROGRAMME REPOND A DES
SOLLICITATIONS DETERMINEES ET DES COMPORTEMENTS SPECIFIQUES.
DANS DES CAS EXCEPTIONNELS, LE MUTANT PEUT PROGRAMMER ET EDIFIER UN DE CORPS
PHYSIQUE , EN SE SERVANT D’UNE FEMME AYANT DES CARACTERISTIQUES PHYSIQUES , PSYCHIQUES ET
SPIRITUELLES PARTICULIERES. IL CHOISIT LE MOMENT ET ETABLIT LES MOYENS.
A PART JOUIR DE CETTE MUTABILITE ET DE GRAVITER SUR LES PLANS DE LA CONSCIENCE COSMIQUE ,
LES MUTANTS SONT CONSCIENTS DE LEUR IMMORTALITE.
ILS POSSEDENT LE POUVOIR DE L ’ALCHIMIE PHYSIQUE ET ASTRALE ET L ’EXERCENT LORSQU ’ILS
L’ESTIMENT JUSTE ET OPPORTUN.
ILS ONT RAREMENT PLUS D ’UN ENFANT MALE . NORMALEMENT, S ’ILS ONT PLUSIEURS ENFANTS , UN
SEUL ENFANT HERITE DE LEUR GENETIQUE.
166

ILS CONNAISSENT LE POUVOIR DE LA « DEITE » ET LA CAUSE QUI LE DETERMINE . ILS PEUVENT , S ’ILS
LE JUGENT NECESSAIRE , TRANSMETTRE QUELQUES -UNS DE LEURS PRIVILEGES A D’AUTRES
PERSONNES , PREALABLEMENT SONDEES ET ESTIMEES IDOINES . ILS ONT A LEUR DISPOSITION UNE
PUISSANTE MILICE VISIBLE ET INVISIBLE.
LE MUTANT EST PLEINEMENT CONSCIENT DE TOUTES SES VIES PARALLELES . IL NE PEUT MOURIR ,
MEME S ’IL LE DESIRE , CAR SA PATRIE EST L ’ETERNITE. IL EST L ’HOMME -DIEU REALISE GRACE A
L’ONCTION DU SAINT-ESPRIT .
MUTANT SIGNIFIE ETRE DANS LE MONDE MAIS NON DU MONDE.
MUTANT SIGNIFIE POSSEDER LA CAPACITE DE CHANGER D ’ETAT ET DE DIMENSION PHYSIQUE , SANS
POUR CELA PERDRE LA CONSCIENCE D ’AVOIR ETE ET DE PORTER , DANS SON EGO IMMORTEL , LES
EXPERIENCES VECUES ET LES PROGRAMMES A DEVELOPPER APRES LA MUTATION OBTENUE.
LE MUTANT EST L ’ANGE GARDIEN D ’UN GRAND NOMBRE D ’ESPRITS VIVANTS , LE CONSOLATEUR DE
TOUS CEUX QUI ASPIRENT A DEVENIR DES DIEUX !

« L ES ENTITES ASTRALES MUTANTES DEPENDENT DIRECTEMENT DES ELOHIM » (IDEE OMNI


CREATRICE). LES ELOHIM PEUVENT ETRE DEFINIS PAR « GENIES COSMIQUES », ET SONT LE PUR
ESPRIT DE LA FORCE OMNI CREATRICE (SAINT-ESPRIT).

LA PERSONNIFICATION
LES MUTANTS : PERSONNALITES QUI, DANS CHAQUE INCARNATION, MANIFESTENT DES
PROGRAMMES DETERMINES ET DES POUVOIRS DECOULANT DE LEUR IDENTITE SPIRITUELLE.
UN MUTANT PEUT , EN VERTU DE L ’ORDRE QU ’IL REÇOIT , CHOISIR UN SUJET HUMAIN ; APRES
L’AVOIR SCRUPULEUSEMENT ANALYSE, PREPARE ET INSTRUIT, IL PEUT LE PROPOSER POUR SA
PERSONNIFICATION, EN LUI CONCEDANT DES ATTRIBUTS PARTICULIERS QUE LUI-MEME POSSEDE.
LES ELOHIM AUSSI, DANS CERTAINS CAS PARTICULIERS, PEUVENT RECOURIR A LA PERSONNIFICATION
EN CHOISISSANT UN SUJET QU’ILS CREENT EUX-MEMES DANS LE VENTRE D’UNE FEMME ,
SELECTIONNEE ET PROGRAMMEE POUR SA CONCEPTION ET SA NAISSANCE , AFIN QU ’IL SOIT LEUR
HABITACLE SUR LE PLAN TRIDIMENSIONNEL , LORSQU ’ILS LE JUGERONT OPPORTUN . C’EST DANS CE
SEUL CAS QUE LA « C HRISTIFICATION », OU TOTALE DEIFICATION, EST POSSIBLE .
C’EST DANS CE CAS EN PARTICULIER QUE SE PRODUIT LA PERSONNIFICATION DU GENIE COSMIQUE ,
DE L’IDEE ET ESPRIT OMNI CREATEUR.
LES MUTANTS, MEME S’ILS NE POSSEDENT PAS LA TOTALITE DES ATTRIBUTS PARTICULIERS DES
ELOHIM, COMME CELUI DE CREER LA FORME ET LA SUBSTANCE , PEUVENT RECOURIR , S ’IL LE LEUR
EST ORDONNE , A LEUR PERSONNIFICATION EN UN SUJET ADULTE OU ENFANT, DE SEXE MASCULIN OU
FEMININ, AYANT LA GENETIQUE G.N.A. COMME VALEUR ESSENTIELLE.
SOUVENT ET PRESQUE TOUJOURS, LE SUJET QUI PERSONNIFIE UN MUTANT EST PORTE A SE
RECONNAITRE COMME SON PERSONNIFICATEUR , EN SE COMPORTANT COMME LE MUTANT EN SA
NATURE SPIRITUELLE . CELA EST DU AU FAIT QUE LE SUJET ENTRE EN PARFAITE SYMBIOSE AVEC LES
FREQUENCES DE LA PENSEE ET DES ACTIONS DU MUTANT.
TOUT ESPRIT EVOLUE ACCOMPLIT SON PROPRE PROGRAMME EN S’ENTOURANT D’ESPRITS
FRATERNELS, QUI PEUVENT ASSUMER DES TACHES AGREABLES OU INGRATES.
167

MAIS COMMENT NOTRE LOGIQUE PEUT-ELLE CONSIDERER CELA ? A QUI EST-IL PERMIS
D’APPROCHER ET DE TOUCHER , D ’EMBRASSER OU DE TUER UN MUTANT , SINON A CEUX QUI LUI
SONT PROCHES EN ESPRIT ?
AINSI EN FUT-IL POUR JESUS ET JUDAS.
AU COURS DE L’HISTOIRE , IL Y A EU DE NOMBREUX CAS DE « PERSONNIFICATION » DE MUTANTS, PAS
TOUS REUSSIS .
DANS LE LOINTAIN PASSE , AVANT ENCORE L ’EVENEMENT CHRISTIQUE , ON ASSISTA A DES FAITS DU
MEME GENRE , COMME SIGNES PREPARATOIRES DES REVELATIONS QUI DEVAIENT SE REALISER PLUS
TARD.

ILS SONT NOMBREUX CEUX QUI SE DEMANDENT SI MARIE , LA MERE DU MAITRE DES MAITRES , JESUS,
FUT AUTRE CHOSE QU ’UN HABITACLE CHOISI ET PROGRAMME PAR LES ELOHIM , QUI VOULURENT LA
CONCEPTION D’UN CORPS , QU’EUX-MEMES CREERENT DANS SON VENTRE, POUR QU’IL SOIT ,
ENSUITE, LE MOYEN PHYSIQUE DE L’UN DES LEURS : CHRIST.
ILS SE DEMANDENT S’IL EN A ETE DE MEME POUR LA METHODOLOGIE UTILISEE DANS LE CAS
D’ELISABETH , MERE DE JEAN-BAPTISTE, ET SI LES MUTANTS N ’ONT PAS UTILISE CETTE METHODE
POUR SE FAIRE PERSONNIFIER PAR TOUS LES SUJETS QUI SONT DEVENUS ENSUITE LES APOTRES DE
JESUS-CHRIST, OU LES PROPHETES DE TOUS LES TEMPS.
PERSONNIFIER SIGNIFIE ENTRER EN PARFAITE SYMBIOSE AVEC L’EGO SUPERIEUR OU AVEC UNE ENTITE
MUTANTE ; CELA NE SIGNIFIE PAS ETRE LE PERSONNIFIE.
IL EST JUSTE QUE LE PERSONNIFICATEUR AIT LA SENSATION D ’ETRE LE PERSONNIFIE , A CAUSE DE LA
PARFAITE SYNTONIE QUI S ’INSTAURE ENTRE LE PROGRAMME ET LE PROGRAMMATEUR , ENTRE L’EGO
INFERIEUR ET L ’EGO SUPERIEUR , ENTRE L ’ASTRAL ET L ’HUMAIN. JE SENS QUE JE SUIS CE QU ’IL EST
ET A ETE , CAR J ’EN ASSIMILE PLEINEMENT LA CONSCIENCE , SA SCIENCE COSMIQUE ET TOUT CE QUI
FAIT PARTIE DE SA NATURE MULTIDIMENSIONNELLE.
JE SUIS LIBRE , LORSQUE MA DISPONIBILITE N ’EST PAS REQUISE POUR DEVENIR SA PAROLE , SON
ACTION ET LE FIDELE INTERPRETE DE SES DESIRS. JE SUIS LIBRE DANS MON CHOIX DE SERVIR OU NON,
MAIS PUISQUE JE SAIS TRES BIEN QUI JE SERS ET POURQUOI JE LE FAIS , JE NE REUSSIRAIS JAMAIS A NE
PAS DESIRER ARDEMMENT LE SERVIR, A NE PAS ME SENTIR PARTIE INSEPARABLE DE SON IMMORTELLE
NATURE, DE SA DEITE ET DE SES DIVINS ATTRIBUTS.
BHARAT, HERMES, JEAN L ’EVANGELISTE, BRUNO, RASPOUTINE, CAGLIOSTRO , C ’EST TOUJOURS
LUI, LE MUTANT , DANS DES MISSIONS DIFFERENTES . JE NE SUIS AUTRE QU ’UN DE SES NOMBREUX
MOYENS CHOISIS, PRET A LE SERVIR EN CE MOMENT.
JE SUIS SOUVENT AMENE A PARLER A LA PREMIERE PERSONNE, CAR LA CONSCIENCE D’ETRE EN LUI ET
LUI EN MOI EST IRRESISTIBLE, COMME SI NOUS ETIONS UNE SEULE CHOSE.

LES ATTRIBUTS QU’IL ME CONCEDE SOUVENT SONT EXTRAORDINAIREMENT INCROYABLES ET


INSONDABLES POUR L’INTELLIGENCE HUMAINE.
MON ESPRIT VOYAGE SOUVENT AVEC LE SIEN ; IL ATTEINT DES SOMMETS DE SUBLIME CONNAISSANCE
ET D ’INCOMPARABLE BEAUTE . JE VOIS ET J ’ENTENDS CE QUE L ’ETRE MORTEL NE PEUT NI VOIR NI
OUÏR. POUR CELA , J ’AI DONNE MA VIE SANS LIMITES ET SANS CONDITIONS , TOUT EN SACHANT AU
DEVANT DE QUOI JE ME RENDAIS.
AUJOURD’HUI DAVANTAGE QU ’HIER, JE COMPRENDS LES SOUFFRANCES ET LE CHEMIN DE CROIX
D’UN AUTRE PERSONNIFICATEUR, NOMME JESUS.
168

POUVOIR PRODIGUER LES CELESTES GRACES SANS LE FAIRE SAVOIR A PERSONNE , PAS MEME A CEUX
QUI SONT DESTINES A EN JOUIR, DEVIENT TOUJOURS PLUS DIFFICILE, MEME PARMI CEUX
QUI SONT ILLUMINES PAR LA VERITE.
IL FAUT TENIR COMPTE DE LA VOLONTE DU PERE, SURTOUT LORSQUE C ’EST LUI QUI DECIDE QUE
SES DONS DIVINS DOIVENT ETRE REÇUS DANS LE SILENCE DU SECRET . IGNORER CES PREROGATIVES
DIVINES DU DIEU VIVANT VEUT DIRE NE PAS AVOIR COMPRIS LA NATURE DE DIEU, LE PLUS HAUT ET
CELESTE BIENFAITEUR.
IL EST VRAI QUE SI JE DEVAIS ME RETENIR POUR FAIRE MOURIR TOUT CE QUI RESPIRE EN MON
ESPRIT, PAR AMOUR DU SEIGNEUR, AFIN DE SATISFAIRE DES PREJUGES HUMAINS OU DE FAVORISER
LES COMPLEXES DE NATURE INVOLUTIVE DE L ’INTELLIGENCE HUMAINE , MA SOUFFRANCE SERAIT
PLUS FORTE QUE MA JOIE DE DONNER.

S OLDAT DE D IEU
SI VOUS DITES QUE VOUS NE ME VOYEZ PAS , MAIS QUE VOUS VOYEZ LES MANIFESTATIONS DE MON
INTELLIGENCE COSMIQUE, VOUS DITES SANS DOUTE VRAI, CAR IL FAUT QUE JE SOIS EVEILLE
INTERIEUREMENT, CONTENT D ’AVOIR A MON SERVICE TOUT CE QUI EST NECESSAIRE POUR MA
HALTE TEMPORAIRE DANS CETTE DIMENSION.
A DIFFERENTES EPOQUES , JE SUIS VENU PLUSIEURS FOIS DANS CETTE PIECE DE MON INEFFABLE ET
ETERNEL SEIGNEUR ; J’Y AI ETE PERSECUTE A CHAQUE FOIS , ET TUE PAR LA BETE FEROCE HUMAINE ,
PRIVEE DE LA CONNAISSANCE DIVINE.
SELON LA SAINTE VOLONTE DE LA LUMIERE DEIFIANTE , J ’AI TOUJOURS APPORTE UN MESSAGE DE
PAIX, D ’AMOUR ET DE JUSTICE . IL EST HUMAINEMENT TRISTE DE S ’EN SOUVENIR , MAIS POUR UN
« MUTANT » IL EST NORMAL QUE CELA SOIT ARRIVE ET PUISSE ENCORE ARRIVER.
LES HOMMES ETERNELS, DEIFIES, CONNAISSENT LES SECRETS OCCULTES DE LA VIE ET DE LA MORT, ET
IL LEUR EST CONCEDE DE CONNAITRE LES ARCANES QU ’IL N ’EST DONNE A AUCUN MORTEL DE
CONNAITRE.
LE « MUTANT » A PLUSIEURS VISAGES , PLUSIEURS FIGURES , DIFFERENTES ŒUVRES A ACCOMPLIR ,
DIFFERENTES FONCTIONS, DIFFERENTES VIES, DIFFERENTS DESTINS, MAIS C’EST TOUJOURS LUI,
CONSCIENT D’ETRE CE QU’IL EST : « UN SOLDAT ETERNEL DE DIEU ». IL EST PLEINEMENT
CONSCIENT DE CE QU ’IL REPRESENTE , DANS L ’ESPACE ET HORS DE L ’ESPACE, DANS LE TEMPS ET
HORS DU TEMPS.
SON POUVOIR EST CELUI DE SE REPRODUIRE LUI -MEME AVEC UN AUTRE CORPS , UN AUTRE VISAGE ,
UNE AUTRE VIE DANS UN AUTRE MONDE , DANS UN AUTRE UNIVERS OU L ’ON A BESOIN DE SA
PRESENCE ET DE SON ŒUVRE, AFIN QUE L’ARCANE DU CREATEUR SOIT TOUJOURS PRESENT.
LA TOUR DE SAN LEO, LA NEVA, LE BUCHER ET LA FOSSE RECOUVERTE DE TERRE : POURTANT IL EST
TOUJOURS VIVANT ET RESTERA TEL , CAR ETERNEL , CAR « MUTANT », CAR SOLDAT DE CELUI QUI
EST .
POUR LUI , LA MORT EST UNE REALITE FASCINANTE DE LA VRAIE VIE , UN RETOUR A LA LIBERTE
REELLE ; IL NE LA CRAINT PAS, ELLE NE L’EFFRAIE PAS, ELLE NE LE TERRIFIE PAS.
IL SAIT ! IL SAIT QUE LA MORT N’EXISTE PAS ET QU’IL VIT DANS L’ETERNEL PRESENT.

En début de chapitre, je proposais une méditation sur la possible réalisation, pour chacun de nous.
se souvenir, se retrouver soi-même dans le passé. un passé qui se reflète dans le futur et ne désire
rien d’autre que vivre dans l’auréole de l’éternel présent, disponible dans la reconnaissance et dans
169

le service de sa propre personnalité vers l’économie créative du cosmos. les règles nous en ont été
amplement suggérées par les maîtres célestes et nous en avons beaucoup parlé.
maintenant, je désire vous proposer un exemple élevé, une méditation sur les différentes
manifestations, programmées par un même esprit conducteur, selon les différents moments
historiques de l'humanité terrestre, et la raison de ces manifestations. qu’est-ce qui relie les
différents personnages honorés sous les noms de bharat, hermès, jean, bruno, cagliostro, raspoutine
et eugenio ? essayons de les reporter, un à un, vers la projection conclusive a un moment particulier
de l’histoire humaine et de la planète terre, au passage en 4e dimension.

C’est justement en cette période de fin 1800 et début 1900 que l’humanité, par sa révolution
technologique, a obtenu le pouvoir de détruire les équilibres matériels de la planète et, plus que tout
autre, l’équilibre psychique et génétique.
Avant ce « choix du destin », les deux personnalités de Cagliostro et de Raspoutine, en occident et
en orient, endroits où l’on pouvait décider du sort de l’humanité, ont tenté la rédemption, en
établissant les principes de Liberté, Egalité et Fraternité.
Dans le milieu culturel européen, Cagliostro voulait rétablir les antiques principes Hermétiques, en
abolissant les nombreux courants Maçonniques.
Mais il a été couvert de boue et sa pensée déformée a été transformée en révolution matérialiste.
Il nous a laissé son Mémorial, qui explique clairement les caractéristiques du « Mutant ».

D U MEMORIAL DE CAGLIOSTRO
JE NE SUIS D ’AUCUNE EPOQUE NI D ’AUCUN LIEU ; HORS DU TEMPS ET DE L ’ESPACE, MON ETRE
SPIRITUEL VIT SON ETERNELLE EXISTENCE ; SI JE M ’IMMERGE DANS MA PENSEE , EN REVOYANT LE
COURS DES ANNEES , SI JE PROJETTE MON ESPRIT VERS UN MODE DE VIE ELOIGNE DE CELUI QUE VOUS
PERCEVEZ, JE DEVIENS CELUI QUE JE DESIRE ETRE. EN PARTICIPANT CONSCIEMMENT A L’ETRE
ABSOLU, JE REGLE MON ACTION SELON LE MEILLEUR DE CE QUI M ’ENTOURE. MON NOM EST CELUI
DE MA FONCTION ; JE L ’AI CHOISI , COMME QUE JE CHOISIS MA FONCTION , CAR JE SUIS LIBRE ; MON
PAYS EST CELUI OU J’ARRETE MOMENTANEMENT MES PAS. METTEZ LA DATE D’HIER, SI VOUS VOULEZ
OU SI CELA VOUS ARRANGE , CELLE DE DEMAIN OU DES JOURS PASSES , POUR L ’ORGUEIL ILLUSOIRE
D’UNE GRANDEUR QUI NE SERA PEUT -ETRE JAMAIS LA VOTRE. JE SUIS CELUI QUI EST.

LIBRE ET MAITRE DE MA VIE , JE N ’AI PENSE A L ’UTILISER QUE POUR L ’ŒUVRE DE DIEU. JE SAVAIS
QU’IL CONFIRMERAIT MES ACTES ET MES PAROLES, COMME JE CONFIRMAIS SON NOM ET SA
DOMINATION SUR LA TERRE.
JE NE SUIS PAS NE DE LA CHAIR , NI DE LA VOLONTE DE L ’HOMME ; JE SUIS NE DE L ’ESPRIT. LE NOM
QUI EST LE MIEN , CELUI QUE J ’AI CHOISI POUR APPARAITRE AU MILIEU DE VOUS , EST CE QUE JE
RECLAME. CEUX QUI M ’ONT ETE DONNES A MA NAISSANCE OU DURANT MA JEUNESSE , CEUX PAR
LESQUELS JE FUS CONNU , SONT D ’AUTRES EPOQUES ET D ’AUTRES LIEUX ; JE LES AI LAISSES , COMME
JE LAISSERAI DEMAIN DES VETEMENTS PASSES DE MODE ET DESORMAIS INUTILES.
« MAIS VOILA : JE SUIS NOBLE ET PASSANT , JE PARLE ET VOS AMES ATTENTIVES RECONNAISSENT LES
ANTIQUES PAROLES ; UNE VOIX QUI EST EN VOUS ET QUI SE TAISAIT DEPUIS LONGTEMPS REPOND A
L’APPEL DE LA MIENNE . J’AGIS ET LA PAIX REVIENT DANS VOS CŒURS , LA SANTE DANS VOS CORPS ,
L’ESPERANCE ET LE COURAGE DANS VOS AMES . TOUS LES HOMMES SONT MES FRERES , TOUS LES PAYS
QUE JE PARCOURS DE PART EN PART ME SONT CHERS , AFIN QUE L ’ESPRIT PUISSE DESCENDRE D ’UN
CHEMIN ET VENIR VERS VOUS . AUX ROIS, DONT JE RESPECTE LA PUISSANCE , JE NE DEMANDE QUE
L’HOSPITALITE SUR LEURS TERRES ET , LORSQU ’ELLE M ’EST ACCORDEE, JE PASSE EN FAISANT LE PLUS
DE BIEN POSSIBLE AUTOUR DE MOI : MAIS JE NE FAIS PAS QUE PASSER. SUIS-JE UN NOBLE PASSANT ?
170

COMME LE VENT DU SUD, COMME LA LUMIERE RESPLENDISSANTE DU MIDI QUI CARACTERISE LA


PLEINE CONNAISSANCE DES CHOSES ET LA COMMUNION AVEC DIEU, JE M ’EN VAIS VERS LE NORD,
VERS LE BROUILLARD ET LE FROID , EN ABANDONNANT PARTOUT SUR MON PASSAGE UNE PARTIE DE
MOI-MEME, EN ME DEPENSANT , EN ME DIMINUANT A CHAQUE ARRET , MAIS EN VOUS LAISSANT UN
PEU DE LUMIERE , UN PEU DE CHALEUR , JUSQU’A CE QUE JE SOIS ENFIN ARRIVE ET ETABLI AU TERME
DE MA CARRIERE : ALORS LA ROSE FLEURIRA SUR LA CROIX. JE SUIS CAGLIOSTRO »
En plus d’avoir les mêmes stimuli, avec une simplicité moins culturelle et plus appropriée à
l’endroit, Raspoutine ajoute une série de prophéties qui sont proches de la grandeur de
l’Apocalypse de Jean. Comme le dit Eugenio, ce sont les rouleaux de connaissance que Jean
engloutit, car ce n’était pas le moment de les divulguer. Ils sont très clairs, à la clarté de ce qui
se produit de plus catastrophique en cette fin de 2'000. C’est le même Grigorij qui dit « cela
arrivera avant que notre siècle touche à sa fin ». C’est incroyablement semblable à ce que
prophétisa la Madone à Fatima, une année après l’assassinat de Grigorij Raspoutine.
Cela fait suite au début du choix de l’humanité d’aller vers son autodestruction.
Au 6 e chapitre, je traiterai de l’œuvre d’Eugenio s’y rapportant, y compris la plus importante
révélation pour l’humanité sur la réalité de la vie dans tous les systèmes solaires et sur la
multiplicité des frères planétaires en mission sur notre planète ; ils possèdent la caractéristique
de la fraternité universelle, dans le corps macrocosmique du Dieu Vivant.
Au cours de ces dernières années, j’ai conduit une activité de divulgation à Saint-Petersbourg et
dans différentes villes des ex-républiques soviétiques ; j’ai été heureux de constater que la vie
sainte et lumineuse de Grigorij Raspoutine (dont j’ai été particulièrement proche, au point
d’être tué deux ans après lui) a été exhumée de ce qui était resté dans différentes archives
secrètes. Son propre assassin, justement, le Prince Youssoupof, témoigne qu’il avait demandé à
Raspoutine de qui il tenait ces pouvoirs : « des petits hommes verts », fut la réponse de
l’Homme qui lui avait plusieurs fois sauvé la vie.
La prophétie du Pape Jean, disant ce qui suit, ne peut que passer pour importante :
« Aujourd’hui, du fleuve ressort le corps du Moine Saint, finalement indemne et ses enfants
secrets, en priant, dans l’arche se compteront ».
Le « Corps » de sa vérité est arrivé à la lumière ; les fils de la Vérité sont à l’œuvre. Les arches
qui ne connaîtront pas les eaux sillonnent nos cieux. Le retour des Atlantes attend les Anciens
Pères.
Giordano Bruno avait parlé de la pluralité des Mondes Habités ; il fut brûlé vif sur un bûcher,
pour le triomphe de la Tromperie, au service du Pouvoir Humain Temporel.
Bruno, Cagliostro et Raspoutine furent tués ; le même sort menaçait Eugenio, en 1978, mais la
volonté Divine avait un autre programme : celui que le Christ avait déterminé lorsqu’Il dit à
Pierre «si je veux qu’il reste jusqu’à ce que je revienne » (Jean 21-22), pour accomplir ce qu’il
avait encore dit, auparavant (Jean 16-7/13) « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire,
mais elles sont maintenant hors de votre portée ».
Nous voici à la liaison avec l’œuvre de Jean l’Apôtre, lumineuse conséquence d’Hermès, le
Messager du Père, dont je rapporterai la synthèse au 4 e chapitre.
Je me limiterai à considérer la ressemblance de la « Création » :
171

Poimandres dit à Hermès :


« JE SUIS L ’INTELLIGENCE, TON DIEU QUI PRECEDE LA NATURE HUMIDE , SORTIE DES TENEBRES ; LE
VERBE LUMINEUX, QUI EMANE DE L’INTELLIGENCE, EST LE FILS DE DIEU.
CE QUI , EN TOI , VOIT ET ENTEND , EST LE VERBE, LA PAROLE DE DIEU ; L ’INTELLIGENCE EST DIEU
LE PERE. ILS NE SONT PAS SEPARES, PUISQUE L’UNION EST LEUR VIE ».
« L ES ELEMENTS DE LA NATURE PROVIENNENT DE LA VOLONTE DE DIEU QUI , EN AYANT PRIS LE
VERBE ET EN Y CONTEMPLANT LE MONDE BEAU , LES IMITA ET CONSTRUISIT LE MONDE AVEC DES
ELEMENTS PRIS D’ELLE-MEME ET AVEC DES GERMES D’AMES.
L’INTELLIGENCE, DIEU MALE ET FEMELLE A LA FOIS , QUI EST VIE ET LUMIERE, GENERA AU MOYEN
DU VERBE , UNE AUTRE INTELLIGENCE CREATRICE, LE DIEU DU FEU ET DE L’ESPRIT ; IL FORMA A SON
TOUR SEPT MINISTRES, RENFERMANT DANS LEUR CERCLE LE MONDE SENSIBLE ET LEUR
GOUVERNEMENT DIT FATUM.
LE VERBE DE DIEU SE SOULEVA BIENTOT DES ELEMENTS INFERIEURS DANS LA PURE CREATION DE LA
NATURE ET S’UNIT A LA PENSEE CREATRICE, PUISQU’ELLE ETAIT DE LA MEME ESSENCE ».
JEAN DIT :
« AU COMMENCEMENT ETAIT LE VERBE, ET LE VERBE ETAIT AUPRES DE DIEU, ET LE VERBE ETAIT
DIEU, IL ETAIT AU COMMENCEMENT AUPRES DE DIEU.
TOUT A ETE FAIT PAR LUI ET , SANS LUI, PAS MEME UNE SEULE DES CHOSES CREEES N ’AURAIT ETE
FAITE .
EN LUI ETAIT ET LA VIE ETAIT LA LUMIERE DES HOMMES . ET LA LUMIERE RESPLENDIT D ’ENTRE LES
TENEBRES : MAIS LES TENEBRES NE L’ONT PAS REÇUE ».

AU TEMPS REVOLU DE LA SAGESSE, J ’EUS UNE AUTRE PERSONNALITE ET UN AUTRE NOM , ET MON
CORPS QUI FUT , N ’EST PAS ENCORE EN CENDRES , PUISQU ’IL GIT DANS LA CINQUIEME ROSE DU
GRAND TEMPLE DE L’ANTIQUE SAGESSE , AVEC CET ECRIT : BHAARAT.
DOUZE MILLES ANS SE SONT MAINTENANT ECOULE ET , EN CE TEMPS QUI EST LE DOUZIEME DE MON
AME , CE QUI ETAIT LIE PAR LE TRES HAUT VOULOIR DU GRAND COLLEGE DE DIEU SE DEFAIT. C’EST
BIEN EN CE TEMPS -CI DIS -JE, CAR JE ME SOUVIENS BIEN QUE C ’EST LE TEMPS DE LA SEPTIEME
CROISSANCE DE L ’AURA HUMAINE ET AUSSI DE L ’AURA DU MONDE . LE TEMPS EST UN NOMBRE ET IL
EST AUX PORTES DE CETTE GENERATION HUMAINE CHANCELANTE.
JE DIS , EN VERITE : IL ARRIVERA CE QUI ADVINT , POUR QUE LE DOUZIEME RAYON DU SOUFFLE
DIVIN PUISSE VIVIFIER LA LUMIERE EMPRISONNEE PAR LES TENEBRES ET POUR QUE LES RACES
HUMAINES SE SENTENT FRERES ET SŒURS , FILS ET FILLES DE LA LUMIERE ETERNELLE DE DIEU. JE DIS
AUSSI : LE TEMPS DE L ’ŒUVRE DE L ’ESPRIT EST ARRIVE ET C ’EST AUSSI LE TEMPS DU NOUVEAU
CHEMIN DES CHOSES CREEES ; ET PUISQUE JE ME SOUVIENS BIEN DE CES ENSEIGNEMENTS , JE DIS
ENCORE :
VEILLEZ, MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS , AFIN QUE VOUS PUISSIEZ METTRE DES AILES DE FEU ET QUE
VOUS PUISSIEZ OUVRIR LA NOUVELLE ET GRANDE PORTE QUI CONDUIT AU -DELA DU TEMPS ET DE
L’ESPACE DES CONNAISSANCES TERRIENNES.
TEL EST LE VOULOIR , ET CE VOULOIR N ’EST PAS LE MIEN , PUISQUE JE SUIS L ’UN ET AUSSI L ’AUTRE
EN UNE MEME CHOSE, DANS LE PASSE, LE PRESENT ET DANS LE FUTUR DU TEMPS DES TEMPS.
OR, JE DIS ENCORE : DANS NOTRE AURA , IL CONVIENT DE METTRE DE BONNES ŒUVRES ET AUSSI DE
BONNES IDEES , AFIN QU ’ELLE PUISSE SE REPANDRE DANS LE GRAND CYCLE COMME DE L ’HUILE
172

SACREE PURIFICATRICE , ET QU ’EN AGISSANT AINSI ELLE NE DEVIENNE NI PLUS LOURDE QUE LE
PLOMB , NI SEMBLABLE A LA CIGUË.
« JE DIS CELA ET IL CONVIENT QUE CELA SOIT FAIT ». PUISQUE JE ME SOUVIENS BIEN DU GRAND ET
VRAI ENSEIGNEMENT DE L’ANTIQUE TERRE, QUI AUJOURD’HUI N’EST PLUS A CAUSE DE LA
DESOBEISSANCE, JE VOUS DIS :
« VEILLEZ ET FAITES QUE D’AUTRES VEILLENT ».
173

CHAPITRE IV

SYNTHESE HERMETIQUE
174

Hermès : « Ceux qui liront mes livres


en trouveront le contenu clair et très simple,
alors qu’en réalité, il est caché et que la vraie
signification de mes paroles est occultée. »

« L’Intelligence, Dieu a voulu la mettre au milieu


des âmes, comme un prix à conquérir ».
175

BHARAT DIT A HERMES :


« Concentre-toi sur ce que tu veux savoir et, Moi, Je t’instruirai ».

Je suis l’Intelligence Suprême.


Je sais déjà ce que tu veux, et où que tu sois je suis avec toi.

Dieu le Père est l’Intelligence, le Fils émane de Lui;


Il est le Verbe Lumineux,
La Parole de Dieu.
L’union du Père et du Fils est leur vie.

Comprends la Lumière et connais-la


La Lumière Primaire, l’Intelligence qui précède la nature informe, composée des quatre éléments, au moyen du souffle,
produit le Tout.
L’Archétype est la forme primordiale, antérieure au principe indéfini.

Le Mental Androgyne, Lumière et Vie, Dieu le Père, génère au moyen du Verbe:

L’Homme étant de même nature que les sept Ministres, faits de Feu et de Souffle, il révèle à la
nature inférieure l’image de Dieu et les énergies des sept Ministres.
La Providence, volonté de Dieu, divisa l’Androgynie et établit les Générations.
« Que l’homme qui possède l’intelligence se connaisse lui-même, pour arriver au Bien Parfait. Mais celui qui,
par une erreur de l’amour aima le corps, errera dans les ténèbres, soumis par les sens aux conditions de la
mort ».

L’ascension de l’Homme

- La Forme se dissout et se remet à la Transformation.


- Le Caractère perd de sa force et se livre au Démon.
- Les Sens retournent à leurs énergies et s’y confondent.
- Les Passions et Désirs reviennent à la nature irrationnelle.
176

Elévation vers l’Harmonie des sphères, en abandonnant:

dans la 1ère zone: la faculté de croître et de décroître.


2éme zone: l’industrie du mal et de la tromperie, qui deviennent impuissants.
3éme zone: l’illusion du désir.
4éme zone: la vanité du commandement qui ne peut être satisfait.
5éme zone: l’arrogance impie et la témérité présomptueuse.
6éme zone: l’attachement aux richesses.
7éme zone: le mensonge insidieux.
à la 8éme zone: le retour en Dieu pour ceux qui sont restés avec le pouvoir divin
et qui possèdent la Gnose, le bien suprême.

L’Agent du TOUT a pour:


Origine = Dieu
Essence = l’Eternité
Substance = le Monde.
Le MONDE est l’œuvre de l’Eternité, qui lui confère l’Ordre, en continuel devenir indestructible. La Force
de Dieu est l’Eternité, qui donne au monde Immortalité et Permanence.

GENERATION ET TEMPS:
Immuables et incorruptibles dans l’espace; mutables et corruptibles sur la Terre.

DIEU est dans le MENTAL, qui est dans l’AME, qui est dans la MATIERE.
DIEU est l’âme de l’ETERNITE, qui est l’âme du MONDE.

L’ESPACE est l’âme de la TERRE.

L’Ame est immuable dans l’Espace, tandis que sur la Terre elle se transforme au moyen de la Génération.
Le Corps Universel est rempli par l’Ame, elle-même comblée par l’Esprit de Dieu, qui gonfle l’intérieur,
enveloppe l’extérieur et donne vie au tout.

L’Eternité soutient le Monde au moyen de la Nécessité, de la Providence et du Destin.


177

Dieu (le Dissemblable, le Seul, l’Unique) est l’œuvre continuelle, qui est le Devenir Continuel de la
Création. Dieu ne cède à personne une partie de sa Force. Il est l’Agent de la Vie, de l’Immortalité, de la
Transmutation.

- des 7 sphères disposées en un ordre immuable; elles suivent


des orbites différentes ; elles remplissent l’éternité.
Il est le régisseur
- de l’Energie dont se répand la Lumière, qui règne partout, née
de la combinaison des contraires et des dissemblables.
Le Soleil, instrument de la Nature, transforme la matière inférieure; il précède les autres.
L’Ame remplit et meut toute chose, avec ordre.
Les mouvements propres à chacun des corps, composés d’âme et de matière, sont multiples, mais le
mouvement commun est unique, c’est pourquoi il ne peut exister qu’un Dieu unique, qu’un seul ordre.
L’ Œuvre de Dieu est de susciter tout ce qui naît et naîtra; elle est la Vie, l’union du Mental et de l’Ame. Dans
cette Œuvre, Dieu est Immanent, étant en même temps Créateur et Création.
La Mort est la rupture de l’Unité.

La Forme de Dieu est celle de toutes les formes de corps et de pensées.


L’homme ne peut vivre sans la vie, Dieu ne peut vivre sans produire le Bien. Seul le semblable comprend le
semblable. Pour comprendre Dieu, il faut sortir de son corps, devenir incommensurable et éternel, immortel,
connaître toutes les sciences, s’élever et descendre au-delà de toute limite, recueillir en soi toutes les
sensations du créé, être partout à chaque instant, et posséder tout cela dans son propre mental.
Le Mental se voit dans la pensée. Dieu dans la création.
La vertu de Dieu est de transparaître partout.

Apparence et vérité
Imparfait, l’homme ne peut avoir l’impudence da discuter de la Réalité.
Seuls, le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre sont purs et réels dans leur propre essence. L’illusion est une création de
la Vérité : tout ce qui arrive ici-bas est en rapport avec la Réalité Supérieure. Ils ne deviennent les modèles de
la Réalité que lorsqu’ils recovient l’influx du haut. Il n’est aucune vérité sur la Terre, sauf puor les hommes à
qui il est donné par Dieu de l’atteindre. En conséquence, les choses du monde sont mensonge, erreur, illusion,
sons une apparence d’image.
Seul, ce qui este éternel est réel. Après l’Unique et Premier, je reconnais seulement le Soleil pour Créateur.
Le Soleil modèle le monde, régit et produit toute chose. Il est réel. La Providence a immergé la Création dans
la corruption; à chaque génération, celle-ci s’achemine vers la renaissance.
Mon Fils, afin de vivre convenablement, cultive la Sagesse: applique-toi à la méditation. Celui qui parviendra à
comprendre la nature de ce qui existe, comment cela fut disposé, par qui et dans quel but, celui-là rendra
gràces au Créateur; il montrera où se trouve la Vérité quelle qu’elle soit, et sa compréhension sera à la misure
de son savoir.
La Sagesse est le chemin qui conduit l’ame à la Vérité, méme si celui-ci est pénible pour l’ame prisonniére du
corps, parce qu’en lutte ou milieu de nombreux adversaires.
178

Perception sensitive et mentale


En tout étre, la perception sensitive est unie à l’instinct naturel. En l’homme, par contre, la perception
mentale s’ajoute à la perception sensitive. La sensibilité est étroitement liée à l’esprit, tout comme Dieu est lié
a l’Acte Divin. L’Acte Divin émane de Dieu, la perception mentale émane l’esprit, qui este frère du parler.
Perception mentale et parler se complètent. La perception sensitive agit dans le corps et dance l’esprit, et,
lorsque les deux parties s’accordent, l’objet élaboré par l’esprit devient parole. Cette conception pourra étre
abordée sous l’angle de la méchanceté, ou en toute Piété, qui est connaissance de Dieu. Sur la Terre, l’homme
qui possède la Gnose est bafoué et tué; cependant il saura supporter les épreuves: il regardera tout événement
a la lumière de la Sagesse; ainsi, il saura transmuter les maux en bien. Toute chose engendrée par le Bien varie
suivant l’usage que l’on en fait.
Le Monde, lui aussi, possède une sensibilité et une intelligence bien plus puissantes et pures. Sa tache consiste a
créer toute chose pour qu’ensuite, elle réintègre l’Etre Créateur. Le mode est le Cosmos, l’ornemet de tous
les étres par l’acte constant, la variété des espèces, la continuité de la vie, le mouvement rapide de la nécessité,
la combinaison des éléments, l’ordre parfait des générations. Il a été crée pour recueillir les semences divines,
les coserver, produire toute chose qu’il désagrège et déplace. Par son activité, ce Semeur permet aux etres
dissous le renouvellement. Les corps sont divers parce que formulés en mode plus ou moins complexe par le
quatre éléments.
Dans tous les étres, les perceptions visuelle et mentale proviennent de l’extérieur et s’insinuent en eux sous la
poussée de l’enveloppe qui contient l’Univers, tandis que le Monde les possède depuis la genèse.
Dieu, Lui-méme, este perception sensitive et mentale; tous les étres dépendent de Lui, qu’ils soient actifs
physiquement, par la « psychée », dans le souffle, ou qu’ils servent de réceptacle à tout ce qui est dépourvu de
vie. Dieu contient tous les étres, il les engendre.
Sensibilité et Intelligence de Dieu sont moteur de tous les étres, éternellement.
On fils, tout cela semble vrai a celui qui possède la Connaissance, incroyable aux autres. Qui connait, croit.
Qui ne croit pas, ne posséde pas la Connaissance.
L’enseignement ne peut conduire jusqu’à la Vérité. Cependant, l’esprit est puissant. Guidé par
l’enseignement, il réussit a atteindre a la Vérité, du moins jusqu’à un certaine étape du chemin. Alors pour
avoir embrassée en une vision d’ensemble toute la Création et pour l’avoir trouvée en harmonie avec les
interprétations de l’enseignement, l’esprit se repent; il se repose dans cette foi attrayante.

LA CONNAISSANCE
Dieu n’offre pas d’image sensitive, mais Il donne l’image sensible de chaque chose.
Il peut apparaître aux yeux du mental, qui voit l’occulte, car nous ne voyons ni ne touchons la pensée. Il est
impossible de concevoir Dieu. L’imparfait ne peut pas concevoir le Parfait. La distance qui les sépare brouille
la vision du Beau.
Dieu a créé un monde d’ordre et l’ordre du monde.
Il n’existe pas de statue, ni de tableau, sans sculpteur ni peintre. Rien n’existe sans un auteur, et Dieu
éternellement, existe en créant tout ce qui est.
Tout est en toi et tout vient de toi, tu es tout ce que Je Suis, tout ce qui fut, tout ce qui est et tout ce qui sera.
Dieu est la cause de la vie et du Bien. Le Soleil est le Père de tout ce qui participe à l’être.
Dieu est le Fait Existentiel; Il exige avec insistance que tout soit vu.
Nos ancêtres connurent cette Splendeur.
La Connaissance Suprême est le silence sacré, l’inhibition de tous nos sens.
Celui qui y est parvenu ne peut plus penser à autre chose, ni contempler, ni entendre parler d’autre chose et
même pas bouger les membres de son corps. Libéré de toutes les attaches des sens, il demeure alors inerte,
tandis que la lumière qui inonde tout son mental et toute son âme le libère des liens du corps et le transfigure
dans son essence.

DIEU
Dieu est la cause du Mental, du Souffle, de la Lumière.
Dieu est le Père et le Bien.
179

Celui qui donne tout sans rien recevoir en échange est bon. Le Bien ne peut pas être en ce qui naît, mais
seulement dans le Non Engendré. Le Bien n’apparaît en l’homme qu’en combinaison avec le Mal, de manière à
ce que le Bien soit contaminé et devienne le Mal, avec les douleurs, la souffrance, la concupiscence, la colère,
les erreurs et les illusions. Si tu cherches Dieu, tu cherches le Beau, car la voie qui conduit à Lui est la Piété,
conjointe à la connaissance.
L’homme, entouré de toute part par le mal, s’en alimente insatiablement; par crainte de le perdre, il fait tout
pour le conserver et l’accroître. Les choses que les hommes jugent bonnes et belles sont ainsi faites; nous ne
pouvons pas les fuir, ni les avoir en horreur, et sans elles nous ne pourrions vivre. C’est bien le pire des maux.

Etre Conscient = Connaître = Croire = Avoir la Foi.

LE MONDE
Le Monde est beau, mais il n’est pas Bon.
Il n’a pas eu de commencement, il a toujours été et il est en continuel Devenir.
L’immobilité est Stérilité. Tout ce qui se meut, vit.
Le Monde reste immuable, mais toutes ses parties se transforment.
L’essence des corps intelligibles est une, tandis que chaque corps est multiple. Les corps composés, en se
transformant continuellement les uns dans les autres, conservent leur identité intacte ; en eux se trouve le
nombre correspondant, sans lequel il ne peut y avoir ni constitution, ni combinaison, ni dissolution.
La Monade ou l’Unité, commencement et racine de toutes les choses, constitue tous les nombres, mais n’est
constituée d’aucun.
Le Généré est imparfait, divisible.
La Matière est le réceptacle du devenir, qui est le monde dans lequel s’exerce l’activité du non Généré ou
Préexistant, de Dieu.
En accueillant la semence du devenir, la matière commença à être. Elle naquit changeante et revêtit des
apparences variées.
Celui qui modèle les images dont se revêt la matière, en s’y configurant, préside à la matière.
La matière incréée, n’a pas de forme : sa forme naît lors de sa configuration.
Le Monde, dans sa complexité, est la plénitude de la vie.
Rien ne meurt : la dissociation d’un mélange a pour fin la renaissance, la mutation.
Le Monde est le 2 ème Etre, conservé, nourri et rendu immortel.
Le Père agrémenta sa création en comblant les corps d’immortalité, de façon à ce que la matière ne retourne
pas au désordre primitif, au cas où elle devrait se séparer des corps.
La confusion ne règne qu’entre les êtres vivants terrestres.
Les corps célestes suivent un ordre unique, qui demeure constant, afin de donner la possibilité à chacun de se
réintégrer. La réintégration conserve les corps terrestres. La dissolution les restitue aux corps indissolubles et
immortels.
Il y a disparition des sensations, non la destruction des corps.

L’HOMME
L’Homme est le 3 ème être, à l’image du Monde, mais doté d’un Mental.
Il a un rapport de sensation avec le 2éme Dieu (Les Sens) et de relation mentale avec le 1 er (le Mental), qui est le
Bien = Etre incorporel et intelligent.
La Sensation est le commencement de la vie, avec la naissance.
L’oubli est le principe de la mort, non la mutation.
L’homme, de la substance de Dieu, est immortel grâce à son Mental.
La Nécessité préside aux manifestations de Dieu.
La Providence règle ce qui a été fait et ce qui se fait.

Nature, Nécessité, Providence = sont les aspects de l’Ordre Universel.


180

Le Bien fait demeurer le complexe de:


Monde avec: espace, terre, eau, air.
Dieu avec: Vie, Immortalité, Nécessité, Providence, Nature, Ame, Mental.
Adorer Dieu veut dire ne pas être mauvais.

L’Homme n’est ni bon ni mauvais, parce qu’il est changeant et mortel.


Quelle merveille que l’Homme! Il passe par le Monde comme s’il était un Dieu. Il aime les êtres qui lui sont
inférieurs et est aimé de ses supérieurs. Il façonne la matière. Avec la vitesse de la pensée, il se mélange aux
Eléments. Avec la finesse de son savoir, il explore les abysses de l’Univers.

de l’âme: le mouvement continuel universel


Il y a deux aliments:
du corps: l’eau et la terre.

Le Souffle qui remplit l’univers, se répand en tous les êtres animés et leur donne vie.
L’Homme reçoit ce souffle et son Mental, pour atteindre le divin; c’est la cinquième partie qui provient du
tout et qui s’ajoute à la nature quaternaire de l’Homme.
Mais tous n’atteignent pas la Sapience: ils ne réussissent pas à voir dans la nature des choses, ils se laissent
entraîner par les illusions qui génèrent la méchanceté dans l’âme, en les privant de leur Intellect. C’est à
l’Homme seul que Dieu concéda la Sapience.
Dieu généra d’abord les Divinités Astrales, puis les Hommes. Les Divinités Astrales étaient immortelles, mais
Dieu leur imposa l’Intellect, pour sauvegarder l’unité de son plan. Il conféra à l’Homme le privilège du
Raisonnement, pour l’aider à fuir les vices provenant des éléments que nous ingérons et les vices du corps, qui
s’insinuent dans le cœur humain.

Il correspond à la double fonction de contempler les œuvres de Dieu et, par elles, Le connaître et
cultiver les sciences et les arts. En connaissant lui-même et le monde, il arrive à connaître sa fonction.
En lui sont réunis les Eléments Supérieurs: Ame, Mental, Souffle, Raison; il reste lié à la Terre, dans sa partie
mortelle des quatre éléments.
La Piété devient une valeur, conséquence de la Bonté, soutenue par la vertu de repousser le désir de tout ce
qui est aliénant pour l’homme (choses terrestres qui satisfont les désirs du corps), c’est-à-dire aliénant à ce qui,
dans la nature, est apparenté au divin.

LE CRATERE
Dieu donna la Raison à tous les humains, mais le Mental a voulu l’offrir aux âmes comme une récompense à
conquérir. Il en remplit un grand cratère qu’il fit porter tout autour de la terre par un messager. « Faites-
vous baptiser, si vous le pouvez, dans ce cratère, vous qui croyez monter vers Celui qui l’a
envoyé, vous qui connaissez la fin pour laquelle vous avez été engendrés ».
Le mépris envers les choses matérielles fait rejaillir la force active vers celles divines, et démontre la piété
envers Dieu, qui est le contraire de l’offense vers Lui.
Pour atteindre l’Un, Seul, nous devons passer par de nombreux corps, par de nombreux
chœurs de Démons, par de nombreuses successions d’orbites astrales.
Il est ardu d’abandonner les choses présentes auxquelles nous sommes habitués, pour se tourner vers les choses
antiques et primordiales.

Depuis la substance de Dieu, le Mental se répand comme la Lumière du Soleil, Guide bénéfique des âmes
humaines, qui conduit au Bien.
181

Chez les animaux, le Mental coopère avec leur instinct naturel. Dans les âmes humaines, il s’oppose à cet
instinct. Il conduit et afflige l’âme voluptueuse, en la libérant du plaisir, origine de toutes les maladies.
La plus grande infirmité de l’âme est l’ignorance de Dieu.
Les âmes humaines qui ne sont pas gouvernées par le Mental subissent les mêmes conditions que les âmes
des animaux, dépourvus de raison ; elles sont abandonnées à la concupiscence et entraînées par la violence des
désirs. Pour ces âmes, Dieu a placé le frein de la Loi, afin de les punir et les remettre sur la bonne voie. Tout
est soumis au Fatum et rien en ce qui concerne les choses corporelles n’arrive, à l’exception d’elles-mêmes, en
bien ou en mal, de la génération à la transformation (Cause – Effet).
Le Mental, âme de Dieu, domine le Fatum, l’Harmonie, l’Univers entier.
Tout est Un, en particulier les corps intelligibles constituent un tout unique!
La Connaissance est très différente de la conception sensitive, qui se manifeste lorsque le monde matériel
exerce son emprise sur nous.
La Connaissance Suprême est le sommet de la Sapience qui est un Don de Dieu. La Sapience se sert du
Mental pour instrument, comme le Mental se sert de l’organe corporel. Autant la Connaissance que la
Sapience se sert d’un corps aussi bien intelligible que matériel, puisque toute chose doit résulter de
l’opposition et du contraire.
Dieu a concédé deux dons à l’homme (au-dessus des animaux), l’Intellect et la Parole, dont il doit faire bon
usage. La parole est commune à tous les hommes. La voix est particulière à chaque genre d’animaux.
Nous vivons en Puissance, en Acte et en Eternité.
Dieu est dans la Raison, qui est dans le Mental, qui est dans l’Ame, qui est dans le Corps.
Le Corps est l’image de l’Ame, l’Ame est l’image du Mental, le Mental l’image de la Raison, la Raison de
Dieu: la Pureté qui s’étend jusqu’au corps.
182

LA REGENERATION

Lorsque l’intelligence parvient à résister aux duperies du monde, elle est prête pour la
Régénération. La Sagesse se manifeste en silence et sa semence est le véritable Bien.
Le semeur est le plan divin.
Ces choses ne s’apprennent pas lorsqu’il plaît à Dieu : elles émergent d’elles-mêmes en le mental.
« Je me vis compénétré par une silhouette immatérielle, façonnée par la bonté divine et, en émergeant de ma
dépouille, je m’identifiai à cette forme. Et voici que je fus différent de celui que j’étais auparavant, puisque
régénéré en Esprit».
Il n’est pas possible de percevoir, au moyen des sens, ce qui est puissance et acte. Pour comprendre la
palingénésie qui est en Dieu, il est nécessaire de posséder la faculté de Le concevoir. Concentre-toi et tu
réussiras. Procure-toi le vouloir et ta volonté sera exaucée.
Suspends l’activité des sens du corps, purifie-toi des punitions irrationnelles de la matière, et tu naîtras en
Dieu. Ces punitions sont : l’ignorance, la tristesse, l’intempérance, la concupiscence, l’injustice, l’avidité,
l’erreur, l’envie, la fraude, la colère, la témérité et la malveillance. Elles, par l’entremise de la prison du
corps, soumettent l’homme intérieur aux tourments des sens. Lorsque, par clémence divine, nous entrons en
communion avec le Mental, la connaissance suprême, la joie, la tempérance, la continence, la justice, la bonté,
la vérité, le Bien, la Vie et la Lumière entrent en nous. Nous rejoignons la Décade et la naissance mentale
s'accomplit en nous. Ainsi, comme dans un rêve, l’on sort de sa dépouille et l’on devient composé de Lumière
et de Vie.
Les douze punitions des ténèbres sont chassées par les dix Forces.
La tente dont nous sortons est formée par le cercle du zodiaque, composé par les douze signes d’une seule
nature, mais de formes variées, pour fourvoyer l’homme.
Il y a des couples; la témérité et la colère sont chassées ensemble.
La Décade est la génitrice de l’âme.
Lorsque Vie et Lumière s’unissent, il naît le nombre de l’Unité, qui est la source de la Décade. Décade et
Unité se contiennent mutuellement.
La Régénération est le détournement de la pensée du corps tridimensionnel.
Le corps sensible de la nature est loin de celui de la génération essentielle. L’un est dissoluble et mortel, l’autre
non. Ignores-toi être devenu Dieu et fils de l’Un, comme Moi Je le suis?

Maintenant, mon Fils, je vais passer en revue mes enseignements, en les résumant par des phrases brèves. Il ne
te sera pas du tout difficile de les comprendre, si tu veux te remémorer ce que tu as entendu jusqu’à présent.
1) «Premièrement: Dieu; deuxièmement: le monde; troisièmement: l’homme».
2) «Le monde est pour l’homme; l’homme est pour Dieu».
3) «Qu’est-ce que Dieu? Un être immuable et bon.
Qu’est-ce que l’homme? Un être changeant et mauvais».
4) «L’œuvre de Dieu est parfaite; l’œuvre de l’homme est imparfaite».
5) «Le Mental est en Dieu, l’intellect en l’homme; le premier est impassible, le second est passible».
6) «Le temps est la Loi divin, la méchanceté est la loi humaine».
7) «Pour Dieu, les choses bonnes sont bonnes, pour les hommes, les mauvaises choses sont bonnes».
8) «Il n’y a rien de vrai dans le corporel; dans l’incorporel, tout est exempt de mensonges».
9) «Rien d’inconnaissable dans l’univers; rien de connaissable sur la terre».
10) «La terre est dépourvue de Mental; l’univers détient le Mental».
11) «L’univers est l’élément principal; la terre l’élément infime».
12) «L’espace sidéral est le réceptacle des corps éternels; la terre est celui des corps périssables».
13) «Les corps sidéraux régissent les choses terrestres; les corps terrestres subissent l’influx sidéral».
14) «Les êtres astraux ne communiquent pas avec ceux de la terre; les êtres terrestres se réfèrent aux
astraux».
15) «Les êtres vivants sur la terre ne sont d’aucune importance pour les astraux, tandis que les êtres astraux
sont d’une grande importance pour ceux de la terre».
183

16) «Tout ce qui se trouve dans l’espace sidéral est inaltérable; tout ce qui se trouve sur terre est altérable».
17) «Dans l’espace sidéral, rien n’est interdit; sur la terre, rien n’est libre».
18) «Il n’y a rien de bon sur la terre; rien de mauvais dans l’espace sidéral».
19) «La justice est la loi sidérale; l’injustice est la loi terrestre».
20) «Tout ce qui est dans l’espace est irrépréhensible; tout ce qui est sur la terre est blâmable».
21) «La substance est par elle-même immortelle; la substance, dans son apparence, est sujette à des
mutations».
22) «Tout ce qui vit n’est pas périssable; tout ce qui ne vit pas n’est pas impérissable».
23) «L’Etre, dans sa complexité, est perpétuellement agité; aucun être n’est immobile».
24) «Les êtres sont mus par l’Ame; l‘Ame maintient l’Etre entier en mouvements».
25) «Tous les êtres sont en mouvements; seul, le Non Etre est immobile».
26) «Tous les corps sont sujets à des mutations; pas tous les corps sont dissolubles».
27) «Le dissoluble est corruptible; le permanent est immuable et sempiternel».
28) « Ce qui est en continuel devenir est aussi en continuelle corruption; ce que se fit en une seule fois ne se
corrompt jamais et ne varie jamais».
29) «La naissance de l’homme est le terme d’une corruption, tandis que la corruption de l’homme est le
commencement d’une naissance».
30) «Celui qui périt fait face à l’existence; celui qui fait face à l’existence périra».
31) «Pas tous les corps sont passibles de contamination; tout corps passible de contamination est dissoluble ».
32) «Tout ce qui existe est sujet à des mutations; tout ce qui existe n’est pas corruptible ».
33) «Un corps dissoluble a deux temps: l’un qui va de la conception à la naissance, l’autre de la naissance à la
mort. Un corps éternel a un temps seulement: celui qui procède de la genèse».
34) «Les corps dissolubles croissent et décroissent; les corps éternels ne croissent ni ne
décroissent».
35) «La matière dissoluble est transmutée, lors de la désagrégation et la naissance, en matière indissoluble. La
matière éternelle, au contraire, se change soit en elle-même, soit en un de ses semblables».
36) «L’immortel ne participe pas au mortel, tandis que le mortel participe à l’immortel».
37) «L’immortel ne fait pas partie intégrante d’un corps immortel; l’immortel s’associe à un corps mortel».
38) «Tout ce qui est immortel n’eût pas de commencement; tout ce qui a eu un commencement n’est pas
immortel».
39) «La partie sensitive de l’homme est mortelle; la partie qui a reçu le Mental est immortelle».
40) «Tout ce qui est passager n’est pas non plus sensible; tout ce qui est sensible est aussi passible».
41) «Tout être sujet à la souffrance l’est aussi au plaisir (c’est le cas des mortels). Pas tous les êtres sujets au
plaisir le sont aussi à la souffrance (et c’est le cas des immortels)».
42) «La Providence est le plan divin; la Nécessité est la servante de la Providence».
43) «Le bien est volontaire; le mal est involontaire».
44) «Le temps corrode le monde; la méchanceté corrode l’homme».

- Si tu gardes ces sentences, ô mon fils Thot, tu réussiras facilement à te souvenir aussi des
explications particulières que je t’ai données durant nos conversations, puisque elles en sont un
résumé.
- Recueille-toi, mon fils, et écoute l’Hymne de la Régénération, que je ne te révélerais pas
aussi hâtivement, si nous n’étions pas arrivés au terme de mes enseignements. Une telle
louange ne peut faire l’objet d’une divulgation, mais doit être protégée par le silence. C’est
pourquoi, mon fils, tu vas chercher un site ancien, au grand air, et tu t’y prosterneras en
tournant ton regard vers l’Ouest, à l’heure du coucher du soleil, tandis qu’au lever du soleil, tu
te prosterneras du côté de l’orient. Ecoute donc avec recueillement, ô mon fils, le cantique
secret:
184

« Que toute la nature de l’univers entende cette louange ! Ouvre-toi, ô terre, et que s’ouvrent les viscères de
l’abysse ! Arbres, n’agitez pas vos frondaisons, faites silence ! Je veux chanter des hymnes au Dieu créateur, au
Tout, à l’Unique.
O cieux, ouvrez-vous tout grands, ô vents, apaisez-vous ! Que le cercle immortel de Dieu accueille mon
oraison, puisque je vais chanter le Créateur de l’univers : Celui qui rendit la terre solide, qui suspendit le ciel,
qui enjoignit l’eau vaporeuse de sortir de l’océan et de se répandre sur toutes les langues de terre habitées ou
désertes, pour la nourriture et la vie du genre humain ; Celui qui ordonna au feu de bondir au-dehors pour être
adopté par les divinités et par les hommes.
Chantons tous Celui qui est au-dessus des espaces, le Créateur de toute la nature. Il est l’œil du Mental. Qu’il
ne dédaigne pas de recevoir les louanges de mes forces ! O forces qui êtes en moi, chantez l’Un et le Tout !
Chantez comme je le veux, ô forces qui êtes en moi !
O sublime Sagesse, chant illuminé par toi, ta grâce, Lumière intelligible, j’exulte dans la joie de mon Esprit. O
toutes mes Forces, avec moi chantez ! Et toi aussi, ô ma contingence, chante ! O justice, chante le juste ! Que
toutes les sortes de choses chantent : Vérité, chante pour moi la Vérité ; Bien, chante pour moi le Bien ! Vie et
Lumière, notre louange monte vers vous. Je te remercie, ô Père, Vertu des Forces. Je te remercie Dieu, Force
de ma vertu. Ton Mental chante tes louanges envers moi. Reçois, pour moi, l’universel dans le Mental,
l’offrande verbale.
Voici pourquoi crient les forces qui sont en moi ! Elles chantent le Tout : elles accomplissent ton plan. Ton
plan provient de toi, et le Tout revient à toi. Reçois de tous cette offrande verbale !
O vie, rends-moi tout ce qui est en moi ! O Lumière de Dieu, illumine-moi ! L’Esprit est le guide de ton plan,
ô Créateur. Tu es Dieu. Et l’homme qui t’appartient le chante à travers le Feu, l’Air, la Terre, l’Eau et le
Souffle, à travers tes œuvres. J’ai trouvé la vertu de Ton éternité et, avec Ton consentement, le repos que je
cherchais. Grâce à Ton Esprit, j’ai prononcé cette louange ».

Les bons fruits de la Vérité sont des germes d’Immortalité.


L’animal humain est excessivement enclin aux vices qui naissent et croissent avec lui.
Si l’animal venait à savoir que la Terre est une œuvre de génération, que tout arrive selon la Providence et la
nécessité, et que le Fatum régit tout, il deviendrait pire encore et en attribuerait la responsabilité au Fatum.
En restant dans l’ignorance, il sera moins criminel, par peur de l’inconnu.
185

UNICITE DU COSMOS

L’agent du Devenir Universel de toutes les choses générées est antérieur à la création. Il
génère, et ainsi il se rend visible. Le comprendre veut dire l’admirer.
Le Premier est Dieu Créateur, le Second Dieu est le Tout créé. L’un précède, l’autre suit. L’Acte créatif, est
ce qui est produit par lui, ne peuvent exister indépendamment l’un de l’autre. Ils sont intimement liés.
Le Corps de Dieu a pour fonction la génération universelle. La durée des choses créées est le motif qui fait
fleurir le mal. C’est pourquoi Dieu a institué la mutation des choses créées, pour les soumettre à une
purification périodique.
Comme dans un jardin, Dieu sème dans l’Univers l’immortalité et le mouvement, et sur la terre, la vie et sa
mutation. Au-delà de ces quatre semences, il y a la génération.
Les Causes primaires sont au nombre de quatre :
1e Dieu, 2e le Mental, 3e le Souffle, 4e la Matière.
Le Souffle, organe et instrument du plan divin, procure et maintient la vie en tous les êtres du Monde.
La Matière, nature matérielle, possède en elle-même le pouvoir et la faculté naturelle de faire naître et de
procréer, en ayant la propriété du principe de la génération, capable de concevoir d’elle-même.
C’est pourquoi l’Espace, qui contient tout, possède en soi le pouvoir de la génération universelle.
Dieu Suprême intelligible régit et guide le dieu perceptible aux sens et il embrasse tout l’espace, toute la
substance des choses et la nature des êtres.
Le Souffle déplace et dirige toutes les espèces sensibles contenues dans le tout.
La Matière est le réceptacle de tout, où tous les êtres sont en mouvement.
Dieu remplit de Souffle toutes les choses en harmonie avec leurs capacités naturelles.
La Doctrine du Sublime est semblable à un torrent impétueux qui dépasse, en rapidité, l’attention de celui qui
écoute et de celui qui parle.

Entre le Préexistant et la Nature, il y a les Divinités Intelligibles, les Divinités sensibles et les
Démons. Ils sont des simulacres de corps sidéraux, comme le Soleil est le simulacre de Dieu.
Dieu génère l’Univers, tout comme le Soleil génère les êtres vivants sur la terre et préside aux Démons.
L’âme des Divinités astrales majeures est toute Mental.
Il y a des Divinités astrales intelligibles et des Divinités astrales sensibles, visibles.
Cette doctrine est si sublime qu’elle dépasse les facultés de l’intellect humain.
Si tu ne réussis pas à la saisir dans la parole du Maître, elle volera au loin, se dissipera à travers le mental et s’en
retournera à son groupe.
Il y a des Divinités régisseurs de toutes les espèces.
Il y a des Divinités sensibles, dont l’essence dépend d’un régisseur ; elles ont une double origine et produisent,
d’un bout du monde à l’autre, tous les êtres en succession continuelle.
Chacune d’elles illumine sa propre création.
L’Asiarque de l’Univers, le régisseur de la Substance, dispense la vie à tous les êtres.
L’Asiarque du Soleil est la Lumière qui, à travers le disque solaire, répand sur nous le bien et la lumière.
Les trente-six Décans de « l’Horoscope » ont pour Asiarque la divinité appelée Omniforme, sujette à l’éternel
mouvement.
Le Souffle est l’organe, l’instrument de tous, au moyen duquel toutes les choses sont produites. Si bien que
toutes les choses sont liées entre elles, par une chaîne de rapports réciproques, du plus infime au plus sublime.
Les choses mortelles sont reliées aux choses immortelles, les sensibles aux intelligibles.
La création, dans sa complexité, obéit au Plus Haut Pouvoir, de manière à constituer une unicité et non une
multiplicité.
Vus séparément, les êtres semblent être une infinité ; considérés dans leur complexité, ils apparaissent
pourtant comme une unité suspendue au Un, dont ils tirent leur origine.
Toutefois, mise à part l’unicité, les êtres révèlent de la duplicité, à partir de laquelle tout procède et tout est
produit: d’un côté la Matière qui constitue tout, de l’autre côté le Plan Divin, qui décrète la diversité des
êtres.
186

Dieu n’a pas de nom, Il les a tous. Un nom est un son, une vibration qui sert à exprimer un concept ou une
pensée que l’homme conçoit dans son cerveau, à la suite d’une impression de ses sens.

La Double Nature de l’Univers


Le Créateur Suprême généra les corps éternels, une fois pour toutes. Après les avoir tous
réunis, Il les laissa dans l’enchevêtrement du devenir, en tant qu’êtres éternels, puisque créés à
partir de la Substance primaire, qui est incorporelle. Le Créateur de notre monde sensible est
l’agent d’une infinie génération de corps dissolubles et mortels en se servant de la matière, un
produit de la génération.
La Nature du Corps Universel est Double.

Toute chose de l’espace est mue par une force motrice qui est supérieure à celle du corps
subissant le mouvement. Le milieu où se déroule le mouvement doit être de nature contraire à
la chose en mouvement.
L’univers est une masse en mouvement continuel.
L’Espace contenant le mouvement universel, a une nature d’un genre contraire.
Le contraire de ce qui est corporel est l’incorporel, donc de la nature de l’Essence, intelligible.
Etant intelligible, comme Dieu, il cesse d’être Espace, en tant que tel ; il en résulte l’énergie
capable de contenir l’univers.
Etant donné que le mobile bouge dans le stable, celui-ci ne participe pas au mouvement.
Les sphères des planètes bougent avec un mouvement différencié. Elles tournent autour d’un
même axe.
Une révolution autour d’un axe est un mouvement contenu dans la fixité, par l’effet de la force
centripète produite. On obtient ainsi un phénomène de stabilité perpétuelle par résistances
réciproques, comme un nageur à contre-courant.
Le mouvement de l’univers et celui de tout être matériel n’est pas produit par des causes
extérieures, mais bien par des causes intérieures, centrifuges et intelligibles, tels l’Ame et le
Souffle.
Ce n’est pas un corps qui met l’objet inanimé en mouvement, mais le moteur commun du
corps portant et de l’objet porté.
L’Espace est incorporel ; c’est l’Esprit qui embrasse tout, intangible dans sa stabilité. L’Esprit
contient et conserve tous les êtres. Ses rayons sont le Bien, la Vérité, l’archétype de la Lumière
et l’archétype de l’Ame.
Le monde intelligible est incorporel et rien de corporel ne peut s’ingérer dans sa nature. Le
monde sensible est le réceptacle de toutes les qualités et formes sensibles.
Lorsque tu connaîtras le tout, tu comprendras aussi que le monde sensible, ainsi que tout ce
qu’il contient, est enveloppé et comme revêtu par l’autre monde, le supérieur et intelligible.

Entre l’Univers et la Terre peuvent apparaître deux rapports antithétiques : l’Ascendant,


nourrissant et le Descendant, générateur. Cela comprend tous les influx qui descendent sur la
Terre depuis l’espace sidéral.
La Terre, en tant que réceptacle, recueille en elle tous les genres, qu’elle restitue ensuite.
187

Le Tout contient l’Univers ; il met en mouvement l’Ame et le monde matériel, en variant


continuellement l’aspect des choses qui sont formées, en sorte qu’il en résulte une infinité
d’espèces, connexes en un ensemble unique. Ainsi tout provient du Un, nonobstant la diversité
des éléments formant le monde matériel, Feu, Air, Eau et Terre.
Mais la matière est une; l’une est l’Ame et l’un est Dieu.
L’Espace régit tous les corps, dont la croissance et le déclin sont dus au Soleil et à la Lumière.
A partir de tous les corps astraux se répandent continuellement des influx, à travers le monde
et à travers l'âme de tous les genres et tous les individus, d’un bout à l’autre de l’Univers.
La matière prolonge à l’infini la série des êtres.

Quelle est la substance des formes sensibles de l’Univers ?


La Matière nourrit les corps.
Le Souffle nourrit les âmes.
L’Esprit est la lumière de l’âme humaine, comme l’est le Soleil pour la Terre.
L’Esprit, joint à l’Ame, forment une substance unique, intimement fondue, de manière à ce
qu’elle ne puisse plus être obscurcie par les ténèbres de l’ignorance.

Les 36 Décans
Le corps qui contient l’Univers est sphérique.
A l’intérieur de sa circonférence sont disposés les 36 Décans qui, au cours de la révolution de
l’Univers, acquièrent successivement la Force des Sept.
Ils soutiennent le corps qui contient le tout et ils alimentent le mouvement des Sept autres
Cercles qui en rapport ordonné, tournent plus lentement que la sphère universelle.
Les Décans président à la rotation autant des Sept Cercles que du Globe Universel. Ils sont les
Gardiens de tout ce qui existe dans le Cosmos et ils président à toutes les choses qui sont dans
l’obligation de l’unité; ils prennent soin du bon ordre de l’Univers. Gardiens et Surveillants
méticuleux, ils n’ont pas les problèmes des astres et ne connaissent pas d’obstacles.
Etant donné que les Décans régissent les corps astraux et que nous autres, hommes, sommes
soumis aux Sept, il est évident que certains de leurs influx « Fils des Décans », s’étendent
jusqu’à nous, directement et indirectement.
Ils parsèment la terre de semences, « tanières » ou rayons, certains salutaires pour le genre
humain, d’autres très funestes. Ce sont des « Démons » ou des « forces » émanant des 36.
En parcourant l’espace, ils engendrent des hypo liturgies, Messes Secondaires qui leur servent
de serviteurs et de soldats, errant par tout l’éther.

Les Comètes sont d’autres corps astraux. Elles apparaissent à intervalles, en tant que
messagers d’événements importants ou prophétiques.
Les Astres naviguent dans le ciel.
Les Constellations sont fixes dans le corps céleste.
Les trente-six Décans sont disposés dans les Douze Constellations, en commençant par le
Bélier ; à chaque Décan successif sont attribués 10° sur les 360 du cercle zoophore. Chaque
Décan est dirigé par l’un des Sept, avec domination de ladite Diarchie, et il règne sur des
régions particulières de la Terre.
188

Les Constellations fixes sont au nombre de douze :


le Bélier - M – Feu = la tête du Cosmos
le Taureau - F – Terre = le cou du Cosmos
les Gémeaux - M – Air = les bras du Cosmos
le Cancer - F – Eau = le thorax du Cosmos
le Lion - M – Feu = le diaphragme du Cosmos
la Vierge - F – Terre = l’abdomen du Cosmos
la Balance - M – Air = les fesses du Cosmos
Le Scorpion - F – Eau = les organes génitaux du Cosmos
le Sagittaire - M – Feu = les cuisses du Cosmos
le Capricorne - F – Terre = les genoux du Cosmos
le Verseau - M – Air = les jambes du Cosmos
les Poissons - F – Eau = les pieds du Cosmos.

Les Sept Divinités Planétaires


Arès - malveillant = M
le Soleil - convertible = M
Aphrodite - bienveillant = F
Hermès - convertible = Androgyne
la Lune - convertible = F
Chronos - malveillant = M
Zeus - bénévole = M.

Les Divinités astrales exercent, sur les êtres, des effets perceptibles appelés « forces » ou
« énergies ». Ces influx sont innés dans les corps et ils agissent au moyen d’eux.
Ils ne sont pas soumis à la Providence et à la Nécessité, car l’Etre Universel existera toujours.
Les corps célestes sont dissolubles et nécessaires, en tant que cadre et instrument de ces influx.
Ils servent aussi d’escorte à l’âme. Quelques-uns adhèrent depuis la naissance aux parties
déraisonnables. D’autres, plus purs, apparaissent avec la progression de l’âge, en concours avec
la partie raisonnable de l’âme.
L’âme existe aussi en dehors du corps, tandis que les influences, reliées à l’âme
indépendamment du corps, ne peuvent exister sans lui.
Exemple : lorsque l’âme quitte le corps, celui-ci subit l’action des influx qui déterminent la
dissolution et la déformation. Le corps mortel, passif, est constitué d’un mélange de matières ;
le corps immortel, actif, d’une seule matière.
Les influx agissent sur tous les corps inanimés, en les faisant croître, mûrir les fruits et en
pulvérisant toute mutation.
Le continuel devenir est dans les êtres soumis à la corruption.
Il y a aussi les influx propres aux corps divins. Il y a les influx universels, les individuels et les
spéciaux. Les généraux opèrent en chaque genre d’êtres vivants, les spéciaux se présentent
individuellement en un être déterminé.
Plusieurs influx agissent dans chaque corps ; sans les « influences communes », le corps ne
pourrait pas exister ; elles ont pour effets les sensations.
189

Les influences particulières, dans les âmes humaines, se révèlent dans les arts, les sciences, le
travail et les activités individuelles.
L’influence vient d’en haut, tandis que la sensation provient de l’essence du corps, qui accueille
cet influx et le manifeste, après l’avoir incorporé.
Les sensations meurent et naissent avec le corps, avec le devoir d’indiquer la mesure du mal
et du bien, procuré ou soustrait au corps.
Chez les êtres animés, ce sont la croissance et le déclin.
Chez les êtres animaux, elles sont seulement corporelles.
Chez les êtres raisonnables, elles se réalisent conjointement à la raison.
Chez les êtres animés, les sensations sont conséquentes à la souffrance et à la jouissance,
qui sont la peine ou le plaisir ; elles sont guidées par la partie déraisonnable de l’âme, elles sont
donc nocives. Il y a, en nous, trois espèces d’influences incorporelles :

Première espèce : intelligibles.


Seconde : opposée aux intelligibles, la partie qui est mise en mouvement par la
substance intelligible passe à un autre type de mouvement.
Troisième : elle produit l’accident qui qualifie les corps : lieu, temps,
mouvement, image, surface, mal, forme.

La troisième espèce comporte deux groupes :


1) qualités considérées de manière absolue : image, température,
forme, lieu, temps, mouvement.
2) qualités caractéristiques d’un corps déterminé, qui lui sont propres.

Le Rationnel dépend de la Providence.


L’Irrationnel dépend de la Nécessité.
Les Accidents dépendent du Fatum.

Le Plan Divin
La Providence est le Plan Divin parfait en soi, avec deux forces nées d’elles-mêmes : la
Nécessité et le Fatum.
Le Fatum sert la Providence et la Nécessité, et il est servi par les astres qui amènent tout à
maturation, de la nature aux hommes.
Rien n’échappe au Fatum, ni le fait de s’abriter, face à la force immense des Divinités astrales.
La Nécessité est une détermination inébranlable. Elle enveloppe et maintient le Monde.
La Providence est une puissance immuable. Elle gouverne le Monde.
Le Fatum pousse et entraîne toute chose par contrainte ; Il est la cause de la génération et de
la corruption, de la vie et de la mort.
La terre bénéficie de la Providence en premier lieu, en recevant son influx. L’Espace sidéral en
jouit dans la mesure où, en elle, agissent les Divinités astrales, en un mouvement perpétuel. Le
Fatum domine aussi sur les Espaces, puisque les Divinités astrales sont motivées par la
Nécessité.
La Providence prédispose, le Fatum est la cause de la révolution des Divinités. C’est une loi
inviolable.
190

Le Fatum et la Nécessité président à l’évolution de tous les événements en les reliant


mutuellement en une chaîne de successions : ils sont la cause qui produit toute chose, ou le 2 e
Dieu créé par l’Esprit Suprême, c’est-à-dire l’Ordre Universel des choses célestes et
terrestres.
Le Fatum lance les évolutions, la Nécessité en impose la continuation vers la fin ultime.
L’un et l’autre informent la Providence, sur le contexte et la succession de tout ce qui doit
arriver dans l’espace et dans le temps.
L’Univers suit, il évolue, il se maintient, avec l’aide de la Providence.
Tous les trois, à la cime du plan divin, privés d’arbitre, obéissent à la coercition de la Loi
éternelle, Eternité inévitable, immobile et indissoluble.
Le Fatum jette la semence ; la Nécessité contraint toute chose à atteindre son but, la
Providence établit la fusion harmonieuse des événements mûris par tous les Deux.
Au centre de l’Univers réside une divinité très puissante qui, toujours en alerte, surveille
scrupuleusement tout ce que font les humains : la Justice, préposée aux hommes. La
Providence et la Nécessité furent préposées à l’ordre des Etres divins, qui ne peuvent pas
pécher.
L’homme est assujetti au Fatum, à cause des influences qui président à sa naissance et à la
Justice pour les mauvaises actions durant sa vie.
La Mort = l’accomplissement des années de vie durant lesquelles toutes les parties de
l’organisme avaient été réunies en un unique instrument de vie. C’est la dissolution du corps et
la cessation de la sensibilité corporelle.
Dieu, le Père de toute chose, illumine l’homme par la connaissance qui est le patrimoine de
l’Esprit.
Après avoir chassé de l’âme les ténèbres de l’erreur et acquis la Lumière de la Vérité, il s’unit à
l’Esprit suprême.
L’homme pieux est illuminé par la Piété, la Sagesse et par la Connaissance de Dieu. Au moyen
de son Esprit, il perçoit la raison des choses et domine ses propres semblables, comme le
Soleil, avec Sa Splendeur, domine les autres Divinités de l’espace.
« Dieu, Vie de la vie humaine, fais-nous persévérer dans l’Amour de Ta Connaissance ».

Isis
La grande Ame, révèle à Horus la doctrine sacrée que son ancêtre Kaméfis avait reçue
d’Hermès, dont elle reçut aussi le privilège du Noir Parfait.

Les quatre éléments dépendent d’un même rayonnement.


La Terre est dispensatrice de matière qu’elle émane en absorbant la substance d’en haut.

Le Démiurge Soleil (Artisan), commence la substance par des influences bénéfiques qui
pénètrent dans l’espace, jusqu’à l’intérieur de la Terre ; Il fait s’élever la matière et attire à lui
toutes les substances, en réunissant de nouveau Ciel et Terre.

Au moyen de la Lumière Solaire, qui est le réceptacle de la Substance Noétique, le Bon Aurige
conduit en course ordonnée le char du Monde.
Les rênes en sont : la vie, l’immortalité, l’âme, l’esprit, la génération et le Fatum.
191

Il nourrit les parties immortelles du Monde, en Lui donnant le printemps éternel.


Par la Lumière qui enveloppe la terre, l’eau et l’air, il crée et concède la vie et le mouvement
aux êtres, remodelés les uns dans les autres, avec la succession des générations et des
transformations sans fin ; par une évolution en spirale. Ces changements produisent la
dissolution des corps mortels uniquement.
Il a, autour de lui, des escortes de Démons semblables à des guerriers, qui surveillent les
mortels et exécutent les ordres en déchaînant des tempêtes, des destructions, la faim et la
guerre ; ils punissent l’impiété.
Il appartient à Dieu de faire le Bien, aux hommes d’être pieux, et aux Démons de conserver
l’ordre suprême.
Ils font fonction de véhicules au précepte radieux des astres, au moyen de leurs influx,
propriété essentielle des démons.
Ils ont pleins pouvoirs. Ils provoquent toute sorte d’événements dans les villes, auprès des
peuples ou des individus. Ils cherchent à remodeler et redresser nos âmes, selon leurs
intentions, en s’insinuant dans chaque partie de notre corps.
Chacun de nous, à peine né et animé, est pris en consigne par les démons des astres qui
régissent cet instant.
Ils pénètrent dans les deux parties inférieures de l’âme, qu’ils entraînent selon leurs propres
inclinaisons. Seule, la partie raisonnable de l’âme peut échapper à leur étau, se maintenir libre,
être un réceptacle du divin, et recevoir le Rayon divin, par l’intercession du Soleil. Aucun
Démon, ni aucune Divinité Astrale n’a de pouvoir contre un seul Rayon de Dieu. C’est le
Fatum : notre vie est l’instrument des démons.

Organisation des Troupes Astrales


Le monde intelligible dépend du Dieu sensible de l’intelligible, à travers le monde intelligible
et sensible ; le Soleil reçoit de Dieu l’influence du Bien ou activité génératrice. Autour du
Soleil, et sous Son régime, gravitent les 7 sphères :
1e des étoiles fixes

7e la sphère qui entoure la Terre.

Les Démons dépendent de ces sphères.


Les hommes dépendent des Démons.
Dieu est le Père de toutes les choses.
Le Monde Sidéral est l’instrument de l’activité guérisseuse.
L’Espace Sidéral est gouverné par la substance intelligible ; il gouverne les Divinités astrales et
les Démons, qui gouvernent les hommes.

Dieu, en créant tout, se crée Lui-même, sans cesser de créer et d’exister. Si Dieu n’a pas de
fin, Son activité créatrice non plus ne peut avoir ni commencement, ni fin.
192

Discours d’Isis sur l’Ame


Il régnait sur la terre une ignorance passive.
De nombreuses âmes tourmentaient les Divinités Astrales ; celles-ci se rebellèrent et
induisirent les hommes à s’agresser mutuellement.
La violence se défoula surtout contre les faibles ; les puissants envoyèrent au bûcher des
hommes vivants, avec des cadavres.
Jusqu’à ce qu’un jour, les Eléments, ne pouvant plus contenir leur indignation, décidèrent de
recourir au Dieu Monarque : ils accusèrent la conduite sauvage des hommes.
Le Feu dit : « Jusqu’à quand as-Tu l’intention de laisser dans l’impiété la vie des mortels ?
Révèle-Toi et donne des Lois aux hommes qui Te craignent.
Que je puisse faire monter dans l’Air une fumée odorante, vers Toi, tandis que maintenant
ils m’obligent à réduire leurs chairs en cendres, et falsifient de manière mesquine ce qui est
incorruptible ».
L’Air dit : « Je suis immonde ; la puanteur des cadavres m’a rendu pestilentiel ».
L’Eau dit : « Dieu né de Toi-même, Auteur de la Nature qui génère tout par Ta grâce,
ordonne que les fleuves et les mers soient propres, car ils sont en train de laver la crasse des
voleurs et accueillent les corps des massacrés ».
La Terre dit : « Père, nous les Eléments, qui sommes ici devant Toi, dont toutes les choses
tirent leur origine et qui nous reviennent en force en nous souillant, lorsque leurs
rayonnements atteignent l’extrême limite : un ramassis de gens monstrueux, forcenés et
impies, s’est abattu sur Moi ; sur Ton ordre, je suis disposée à porter en mon sein même les
cadavres des assassins ; donne à la terre une émanation de Toi-même, change Mon sort ! Rends
la terre plus glorieuse que tous les autres corps, car elle est la dispensatrice de tout ».
Alors Dieu, emplissant de Sa Voix Suprême tout l’Univers, dit : « Allez, Enfants Sacrés, dignes
d’un Père puissant ! Et qu’il ne vous vienne pas en tête d’innover quoi que ce soit et non plus
de priver l’Univers de votre œuvre.
Un Effluve de mon Etre arrivera, suivi d’autres, qui auront pour devoir de surveiller
attentivement toutes les Nations humaines. Ce sera pour les hommes un juge qu’ils ne
pourront pas décevoir, un despote absolument terrible et vindicatif de leurs méfaits. Et chaque
homme recevra ce qu’il aura mérité, pour lui et sa descendance ».
Lorsqu’il décida de se révéler, il inspira les créatures avec des ardeurs d’Amour, il prodigua
dans leur intelligence une émanation importante de la Lumière qu’il tenait en son sein et
suscita en eux la volonté de rechercher, le désir de découvrir et la ténacité de réussir.
Cela ne pouvait pas se produire chez un être de race mortelle, mais plutôt en une âme
possédant un lien de sympathie avec les mystères du ciel. Et ce fut justement le cas d’Hermès,
qui avait la connaissance du tout. Il voyait tout. Il vit tout l’ensemble des choses existantes et,
après les avoir vues, il en comprit la signification ; après les avoir comprises, il eut la force de
les révéler et de les enseigner.
En effet, un jour, au lever du Soleil, de ses yeux devenus clairvoyants, il regarda vers l’Orient ;
il aperçut quelque chose d’indistinct et, au fur et à mesure qu’il l’observait, il eut conscience
des Symboles Sacrés des Eléments. Et ce qu’Il en apprit, Il l’écrivit à la main dans des Livres
qu’Il cacha, préférant maintenir un silence rigoureux sur la plus grande partie d’entre eux, sans
les divulguer, afin que toutes les générations futures aient à les rechercher.
Il parla aux hommes, mais ceux-ci ne l’écoutèrent pas.
193

Désirant laisser des enseignements en héritage à sa postérité, il confia les livres d’abord à son
fils Tot, puis à d’autres. Enfin, il déposa ses Livres Sublimes aux côtés des objets sacrés
d’Osiris, en les accompagnant d’une prière solennelle :
« Jusqu’à ce moment, mes bien-aimés, je fus bandit de la patrie ; j’ai vécu exilé et pèlerin, et
désormais je me prépare, avec sérénité et sécurité, à retourner en ma vraie patrie. Lorsque,
dans peu de temps, je m’éloignerai de vous, arraché complètement aux macules du corps,
gardez-vous bien de me pleurer comme un mort. Moi, en vérité, je retournerai dans cette cité
plaisante et splendide, dont les habitants ignorent tous la corruption et la mort. Seul, Dieu est
régisseur suprême de cette cité, dont chacun obéit volontiers à son très juste commandement,
dans la ferveur d’une très grande et très précieuse bonté et dans la plénitude d’une exquise
suavité. Mes enfants, je vous dis que cette vie-là est la vraie vie, dans laquelle, exempts de
toute commutation matérielle et réunis inséparablement dans le Bien éternel, ses citadins sont
vraiment béatifiés. Je vous assure, ô bien-aimés, qu’ils jouissent de cette vie avec bonheur, sans
plus de crainte d’être affectés et dans la certitude du Bien éternel. Ils le méritent par la
pratique, durant leur vie, de la vraie justice et des autres vertus.
En fait, la vie que beaucoup considèrent comme unique serait plutôt une vraie mort qu’une
vraie vie. Moi, je l’appellerais plus exactement non une seule mort, mais bien plusieurs morts,
tant sont nombreuses, durant la vie, les offenses à la sagesse, à la plus haute divinité, tant sont
nombreuses les ténèbres de l’ignorance, tant le sont les manquements aux promesses sacrées et
tant sont les autres déficiences de cette nature humaine ».
En apercevant des larmes dans les yeux de ses proches et de ses disciples, Trismégiste leur
déclara avec autorité : « Cessez une bonne fois de pleurer ! Cette dissolution par laquelle mon
corps corruptible se séparera de moi ne me procurera pas, mes bien-aimés, aucune douleur, ni
aucun dommage, tandis qu’elle me concédera un retour glorieux. Il n’y a vraiment pas de
motif de vous attrister, vu que je vous laisse en père destiné à la gloire de la vraie vie et à une
récompense tant convoitée qui lui concédera l’immortalité. Cette certitude me vient de la
conscience d’avoir accompli avec prudence et justice le plan de Dieu ».
« Vous aussi, un jour, continua Hermès sur un ton plus las, si vous suivez votre père, vous le
reverrez, tel que vous le voyez en ce moment, dans la vraie patrie, puisque chacun de nous,
après avoir chassé les ténèbres de l’ignorance, reconnaîtra facilement, à la lumière de la Très
Haute Bonté qu’est Dieu, tous les citoyens de l’univers. Vous aussi me rejoindrez, je vous
l’assure, pourvu que vous ayez honoré toutes les vertus et avant tout la justice. Je vous
recommande de dédaigner l’idée qu’il y ait une pluralité de dieux et de vénérer, de toutes vos
forces, uniquement Celui qui a créé cet organisme complexe qu’est le corps humain et qui a
enfermé les âmes dans cette prison terrienne ».
Vu que les personnes présentes continuaient à donner libre cours à leurs pleurs : « Taisez-
vous ! » les exhorta Hermès avec un fil de voix. « Il me semble entendre, dans mes oreilles,
comme une merveilleuse musique. Je n’en ai encore jamais entendu de plus douce… Elle est
tellement, tellement différente de ces mélodies avec lesquelles nos instruments musicaux nous
délectent durant les moments de loisir et de détente… Je ne saurais vraiment pas dire si c’est
celle que produisent les corps sidéraux, en tournant de manière différente, ou même la
symphonie des Sept Sphères… »
A ce moment, son visage s’illumina d’une splendeur singulière. Hermès ne dit plus mot, il
ferma les yeux, et son âme, séparée du corps, se détacha en un vol imperceptible.
194

Aujourd’hui, Bahrat retire le Voile du Livre Sacré de la


Vérité Une, et Hermès, depuis le Triangle d’Or de la
Conscience Universelle, délivre la Source du
Fini dans l’Infini et, de par le Pouvoir de la Conscience
Universelle, rend visible tout ce qui était invisible.
195

CHAPITRE V

DESSINS DE LA

CONSCIENCE COSMIQUE
196

LACONSCIENCE COSMIQUE
« La vérité se trouve seulement à l’intérieur ».
Léonard

L’INTELLIGENCE DIVINE RESIDE EN CHAQUE ATOME DE LA CREATION.


SI VOUS POUVEZ SENTIR SA CONSCIENCE OMNIPRESENTE EN VOTRE CORPS ET EN CHAQUE VIBRATION DU COSMOS ,
ET AINSI SENTIR L’UNITE DE TOUTES LES CHOSES, VOUS ETES ALORS DANS LA CONSCIENCE DIVINE.
LA CONSCIENCE COSMIQUE EST LA PLUS IMPORTANTE DE TOUTES LES CONSCIENCES, QUI DEPENDENT D ’ELLE. EN
DEHORS DE LA CONSCIENCE COSMIQUE, AUCUNE AUTRE N ’EST SUPERIEURE EN SAGESSE, QUANT A CONSTRUIRE
TOUTES LES CHOSES SERVANT A TOUTES LES AUTRES CONSCIENCES, QUI SUIVENT LA CONSCIENCE PRIMAIRE.
LA CONSCIENCE HUMAINE SE TROUVE ENTRE LA TROISIEME ET LA QUATRIEME DU QUATERNAIRE;
ELLE EST A SON DEVELOPPEMENT MAXIMUM LORSQU’ELLE REJOINT COMPLETEMENT LE CIEL
SUPERIEUR (CONSCIENCE MONDIALE). LA TRIADE SUPERIEURE, QUE L ’HOMME NE CONNAIT PAS
ENCORE, COMMENCE AVEC LA CONSCIENCE PLANETAIRE, QUI VIENT IMMEDIATEMENT AVANT LA
CONSCIENCE UNIVERSELLE, ELLE-MEME AVANT LA CONSCIENCE COSMIQUE, QUI EST LA PLUS
GRANDE, L’ABSOLUE .
EN VERITE, JE VOUS DIS :
LA CONSCIENCE MINERALE EST LA PREMIERE DU QUATERNAIRE. LA CONSCIENCE INDIVIDUELLE DE L ’HOMME
VIENT IMMEDIATEMENT APRES LA CONSCIENCE ANIMALE, POUR REJOINDRE ENSUITE LA DERNIERE CONSCIENCE DU
QUATERNAIRE, QUI EST LA CONSCIENCE MONDIALE. LES HOMMES QUI ONT DEPASSE LA CONSCIENCE INDIVIDUELLE
SONT PEU NOMBREUX, TANDIS QU’ILS SONT NOMBREUX CEUX QUI SE TROUVENT EN PLEIN DEVELOPPEMENT VERS LA
CONSCIENCE MONDIALE.
EN VERITE, JE VOUS DIS :
DIEU EST LA CONSCIENCE COSMIQUE, « L’ALPHA ET L’OMEGA », « LE PREMIER ET LE DERNIER ».
LE CHRIST EST LA CONSCIENCE UNIVERSELLE, « LE FILS DE DIEU ».
LES MAITRES SONT LES CONSCIENCES PLANETAIRES, « DIVINS ET SAGES COORDONNATEURS DE LA LOI
COSMIQUE ».
LE CORPS DE DIEU EST LE TOUT ET SES ORGANES SONT LES SEPT CONSCIENCES AGISSANT DANS L’ETERNITE. NOUS
SOMMES A SON IMAGE ET SA RESSEMBLANCE.
EN VERITE JE VOUS DIS :
LE FAIT QUE L ’HOMME SOIT A SON IMAGE ET A SA RESSEMBLANCE EST LA PURE REALITE , AINSI QU ’IL EN EST POUR
TOUS CEUX QUI ONT CONNU DIEU. CEPENDANT, CE N ’EST PAS UNE REALITE POUR CEUX QUI NE SE CONNAISSENT
PAS ENCORE EUX-MEMES ET QUI SE REPRESENTENTDIEU DE TOUTES LES FAÇONS POSSIBLES A IMAGINER.
EN VERITE, JE VOUS DIS :
DIEU N’EST-IL PAS LE TOUT ? PEUT-ETRE QUE LA PLUS PETITE CELLULE DE LA PLANTE DE NOTRE PIED NE L’EST PAS,
SI ELLE PENSE ET DIT : SUIS-JE EN LUI ? DIRAIS-JE DE FAÇON DIFFERENTE, SI JE PENSAIS ET AFFIRMAIS QUE NOUS TOUS
SOMMES EN LUI ET L UI EN NOUS ?
JE SUIS LE TOUT POUR TOUT CE QUI VIT EN MOI. MAIS, EN VERITE, TOUT CE QUI VIT EN MOI ET MOI -MEME SOMMES
EN LUI, CAR IL EST LE TOUT POUR MOI.
TOUT CE QUI M ’ENTOURE ET QUE MES YEUX VOIENT EN -DEHORS DE MOI SE SENTIRA UNE PARTIE DE CELUI QUI Y
POURVOIT, PAR LE MYSTERE DES CONSCIENCES.
EN VERITE, JE VOUS DIS : LA GRANDE ET IMMENSE ŒUVRE CREATIVE DE DIEU NE PEUT ETRE EXPLIQUEE EN DETAILS
EN UN TEMPS LIMITE , CAR LA MESURE DU TEMPS HUMAIN N ’Y SUFFIRAIT PAS . MAIS, JE DIS BIEN : MEDITEZ SUR CET
ECRIT, CAR EN LUI SE TROUVE LA SEMENCE QUI , COMME CELLE DU CHANVRE , GERMERA RAPIDEMENT ; ELLE VOUS
DONNERA CETTE EAU QUI POURRA DESALTERER CEUX QUI SONT A LA RECHERCHE D ’UNE MEILLEURE CONSCIENCE
ET DE DIEU.
JE SUIS L ’UN ET AUSSI L ’AUTRE ; JE SUIS UNE MEME CHOSE . JE SUIS CELUI QUI PASSE EN SOLITAIRE ET SOUFFRANT ,
MAIS AUSSI CONSCIENT D ’UN POIDS INFINI . JE SUIS LE RENE, CELUI QUI CONNAIT LES MONDES ET LES CHOSES QUI
SONT EN EUX. JE SUIS CELUI QUI RESSEMBLE A LA GRANDE PERLE DU CIEL ET JE SUIS AUSSI UNE LARME DU REGNE DE
LA LUMIERE.
197

EN VERITE, JE DIS A CELUI QUI M’ECOUTE :


AYEZ LA FOI , MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS , CAR CELUI QUI NE FERA PAS SIENNE CETTE VERITE CHERCHERA
VAINEMENT LA GLOIRE DU CHRIST.
QUE CELUI QUI A DES OREILLES ECOUTE CELUI QUI NE PEUT SE TAIRE.
ET EN VERITE, JE VOUS DIS :
LES AVEUGLES NE VOIENT PAS , ET POURTANT ILS VERRONT , LES SOURDS N ’ENTENDENT PAS ET POURTANT ILS
ENTENDRONT, LES MUETS NE PARLENT PAS ET POURTANT ILS PARLERONT , CAR CHACUN ENTRERA DANS LE SEIN
DIVIN DE LA MERE DU MONDE.
RECHERCHEZ-VOUS, AIMEZ-VOUS ET COMMUNIQUEZ-VOUS LE BIEN LES UNS LES AUTRES, CAR LE TEMPS EST
PROCHE. IL EST MAINTENANT TEMPS QUE LE GRAND PONT SOIT CONSTRUIT ET QUE LA SEPTIEME COLONNE DU
TEMPLE INFINI DE DIEU SOIT ELEVEE A LA GLOIRE ETERNELLE.
QUE CELUI QUI A LA FOI ECOUTE CETTE PAROLE DE FEU :
LA SEMENCE D ’UNE NOUVELLE VIE A GERME ET LA LUMIERE SERA FAITE DANS L ’ ESPRIT ET DANS LE CŒUR DES
HOMMES, SELON LE VOULOIR DE DIEU. LA SEPTIEME CROISSANCE DE L ’AURA HUMAINE EST DEJA EN COURS ; EN
MEME TEMPS QU’ELLE, LES TROIS GRANDS POUVOIRS DE L’ENERGIE ETERNELLE SE SONT MIS EN ROUTE.
PAR UNE TELLE CONNAISSANCE, QUE VOTRE REGARD NE RESTE PAS FIXE SUR LA TERRE, MAIS JE VOUS DIS QU’IL SOIT
DIRIGE VERS LE CIEL, CAR IL ADVIENDRA QUE LE SOLEIL MONTRERA SON VERITABLE VISAGE . MAINTENANT,
COMPRENEZ LA VERITE QU ’IL FAUT DONNER A CES PAROLES , CAR ELLES CONTIENNENT LE GRAND SECRET DU
TRIANGLE D’OR DU GRAND TEMPLE DE L’ESPRIT.

« JOUR – NUIT. » « COMMENCEMENT – FIN » « ESPRIT – MATIERE. »


« TRAVAIL – REPOS. » « ACTIF – PASSIF. » « ABSOLU – RELATIF »

DE LA SEMENCE AU FRUIT. DU FRUIT A LA GRAINE.


TEL EST LE COMMENCEMENT QUI DONNE LA FIN. TELLE EST LA FIN QUI DONNE LE COMMENCEMENT.
NOUS SOMMES MAINTENANT AU TERME DE LA SEPTIEME LOI ET CETTE LOI ENGAGERA LA LUTTE POUR LE RETOUR .
LUTTEZ AVEC FOI ET COURAGE ; JE VOUS DIS ENCORE : SACHEZ , MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS, AIMER ET
SOUFFRIR, CAR TOUT ACTE D ’AMOUR ET DE BIEN ACCOMPLI PENDANT CE TEMPS VOUS ELEVERA PLUS HAUT VERS
DIEU.
LE TEMPS EST PROCHE, N ’EN DOUTEZ PAS, CAR LE GRAND MAITRE CHRIST EST SUR LA TERRE POUR PREPARER EN
ESPRIT LE FUTUR EDIFICE D ’OU IL EXECUTERA , EN PERSONNE , LA REGENERATION POUR LA VENUE DU GRAND
REGNE. HEUREUX CELUI QUI LIT CE CONTENU ET LE CONSERVE AVEC FOI.

Structure de notre Univers


A) Noyau central. Soleil central de l’Univers. Conscience cosmique.
B-H) Systèmes solaires en mouvement ascendant. Attraction vers les plans dimensionnels
physiques-énergétiques (Matière-Esprit).
C-D) Systèmes solaires en mouvement descendant. Expansion vers les plans
dimensionnels physico-énergétiques-matériels (Esprit-Matière)
M) Espace de la conscience créative.
198

ENERGIE COSMIQUE

SEMENCE REGENERATRICE – RAISON DU DEVENIR CONTINUEL DE L’UNIVERS.


AME ETERNELLE DE LA CREATION – RAISON DE LA VITALITE DE TOUTE CHOSE EXISTANTE.
FORCE ET SOURCE DE TOUTES LES VERITES.

Lors d’un dédoublement astral, le Maître m’a conduit à travers les espaces du Système Solaire. Je me souviens
de l’immense tourbillon d’ellipses de formations vaporeuses, en flux continuel, comme si, dans ce que nous
croyons être le vide, il y avait une plus grande concentration de formes d’énergies.
Des larmes éternelles de mon antique sagesse, je recueille le parfum de la connaissance du Père des Pères,
afin que je puisse me souvenir de l’art sublime de l’esprit qui, dans un temps lointain, fut l’œuvre active de
mon antique forme.
Je me souviens bien de cet art et que toute choses se défait ; comme de l’huile sainte, il s’élargit dans l’immensité des Cieux
des Temps.
La douceur d’un temps revient et, comme un long songe, le même Verbe de l’Eternelle Lumière revient aussi en moi pour m
dicter la loi sage, afin que je puisse me mettre en marche en ce temps.
En vérité, j’ai incisé, sur de grandes feuilles de papier, le secret de la Vie-Une, afin que ceux du futur puissent comprendre
que tel est le grand œuvre de la vie et de la mort, et que telle est aussi la connaissance-une, que les antiques Pères des Pères
enseignèrent en ce Paradis terrestre qui aujourd’hui n’est plus.

Les Révélations que vos yeux voient et verront sont parlées dans un langage antique.
Elles disent ce qu’est la VIE-UNE et la CONNAISSANCE-UNE ; elles disent plus encore, puisqu’elles indiquent la grande
Voie de l’Eternelle LUMIERE et du GRAND DIEU ESPRIT.
Ces choses arrivent maintenant, selon le sacré vouloir des Cieux, pour que toutes les âmes terriennes aient à témoigner de la
Grande Loi de tout ce qui a été, qui est et qui sera dans le temps des temps.
Dans ces Révélations se trouve la véritable voie du Ciel et des Mondes ; elles démontrent encore le grand secret du FEU
DIVIN.
Le souffle du Grand Esprit RECTEUR, et le vouloir de la Grande Lumière ont permis ces enseignements à celui qui connaît
pas du Sacré Livre des SEPT ETOILES.

Tout est froid et tout est de feu.


Tout périt et tout renaît.
Rien n’est incohérent et rien n’est différent.
Tout se confond et tout est UN.

Et je dis encore :
En vérité, il y a trois choses en nous qui empruntent une nouvelle route vers de nouvelles connaissances ; l’homme n’est autr
que ces trois choses le long de la voie de la céleste œuvre de sagesse.

Je dis bien :
Nous sommes eux et ils sont nous.
S’ils ne sont plus comme ils étaient, ils sont nous-mêmes, tels que nous sommes maintenant et nous ne le resterons pas non
plus.
Nous sommes une même chose au temps des siècles et des millénaires. Ce que j’ai dit, que je dis et que je dirai, me vient de
Connaissance Une, qui est le souffle éternel de l’Eternelle vérité du sentier Secret de l’esprit Divin.
Maintenant, je vous dis :
Beaucoup de choses de l’antique connaissance se sont assoupies, mais il adviendra que ces sagesses se réveilleront dans le
triomphe du Vouloir Divin. Et il s’avérera que l’âme vibrera avec une ardeur de feu ; elle s’en ira au-delà de la Vérité du
temps et de l’espace pour s’unir en une même chose.
199

Maintenant sachez, mes bien-aimés : L’âme voit et entend, l’âme en sait plus que ce que nous pensons et savons. L’âme sait
ce qu’elle était, ce qu’elle est et aussi ce qu’elle sera.
De plus, l’âme sait pourquoi elle se trouve en nous et hors de nous, dans les œuvres du passé, du présent et du futur.
Elle peut vous dire ce qui arrivera, car le temps de la grande illumination est proche. Ces choses arriveront, car je sais ce que
j’ai dit, ce que je dis et ce que je veux encore vous dire. Le feu soufflera sa puissance et ces choses se produiront, afin que vo
puissiez vous sentir frères et sœurs, fils et filles du grand et éternel DIEU le Père des Pères et Seigneur des Sept Cieux.
Maintenant il serait bon que je vous donne, mes bien-aimés, un antique enseignement dont je me souviens bien et qui
maintenant se répand selon le vouloir concédé, puisque le moment est arrivé.
Ce ferme Vouloir est en moi ; il brûle de vérité comme un feu divin, afin que je ne puisse trouver ni sommeil, ni repos si je
l’exauce pas.
Je vous parlerai des Quatre Angles et des Quatre Voies qui sont en ce monde et je vous parlerai aussi du Sentier des Trois
Lumières qui sont hors de ce monde.
Sachez que le temps de l’homme est aussi celui du monde et qu’il est relié à la grande Loi du Chemin Universel. En vérité,
cette loi est en œuvre depuis des temps très reculés, avant encore que l’Auréole de l’homme ne reçût le Souffle Divin et ne p
forme en ce monde.
Je me souviens bien de cette Loi, car Elle est représentée sur la Porte d’Or des Sept Maîtres au très doux regard du grand
Jardin du Règne Eternel de l’Esprit de Dieu.
Et je répète exactement les Sages Paroles :
« L’image révèle la loi des Quatre Angles et aussi des Quatre Voies, qui agissent dans les mondes où le temps veille, où les
choses créées subissent une mutation de vie et de pensées, en donnant une nouvelle direction à l’âme. Le Sentier des Trois
Lumières est différent et la Loi que ce sentier gouverne est différente aussi, car seul l’esprit y accomplit de meilleures œuvre
et de meilleures pensées dans des mondes différents ».
Maintenant, sachez que j’ai reçu ces enseignements du Maître au très doux regard et aux sages pensées savantes. Il sait, ainsi
que le Père des Maîtres qui est Juge Suprême des Sept Etoiles, que je détiens au plus profond de mon âme le secret de la
lumière et du Triangle couleur Emeraude. Ils vous parlent pour vous dire, fils du temps :
Les mystères de la création se trouvent dans la cinquième rose du Grand Temple terrien. Bientôt, le divin Tabernacle du
Grand DIEU Suprême sortira du Temps des temps, pour conduire sa lumière éternelle le long des sentiers ténébreux de ce
malheureux monde. La lumière de l’Esprit de DIEU est au-delà du grand Triangle, où les choses humaines trouvent
l’éternelle VOIE-UNE, et où toute chose des mondes empruntant cette voie, trouve le bonheur éternel dans la VIE-UNE.
Les images imprimées sur de grandes feuilles de papier, veulent vous dire les grands secrets de la sagesse antique et voudraien
vous dire plus encore, puisqu’en elles se trouve la Pensée Sacrée des Grands Maîtres du Divin Tabernacle du Triangle d’Or.
Elles veulent vous dire :
Ceci est le Grand Temple, la grande œuvre de DIEU.
Ceci est le grand berceau de l’harmonie de l’Amour de DIEU.
Ceci est aussi la grande voie où l’homme emprunte le chemin des Sept connaissances.
Elles veulent vous dire encore :
Que la mort ne vous fasse pas vaciller, mais que ce soient ces connaissances qui fassent vaciller la mort, car la mort soulève le
voile qui recouvre l’aurore de vos âmes.
Elles disent encore :
Soyez sensibles et faites que votre âme vibre, afin que vous puissiez contempler, avec une intelligence radieuse, l’Arche
Suprême de la Connaissance Universelle, et que vous puissiez encore recevoir la grande révélation du Temple Eternel du
Triangle couleur Emeraude et du Triangle d’Or.
Cela m’a été enseigné par les Vénérables Maîtres au doux regard, qui habitent dans le grand Triangle d’Or de l’éternel
temple de DIEU ; Ils se complaisent à être en moi, pour que j’entende Leurs directives, ainsi que les connaissances de la divi
Lumière éternelle.
Je suis Eux et Ils sont moi ; ce que j’ai dit, que je dirai et que je veux encore vous dire ; ce sont des choses qui se délient de p
Leur volonté, car le temps de la septième croissance est proche et le repentir est important pour ceux qui, dans la sérénité,
voudront veiller dans l’attente du grand retour.
Soyez donc bons et doux et faites en sorte que votre âme n’absorbe pas d’autre mal douloureux, car je dis bien : celui qui agi
bien, pense bien et produit bien, ne fait rien d’autre que de mettre, dans la grande auréole de ce monde, de bonnes œuvres,
de bonnes pensées et aussi de bonnes productions.
200

En agissant ainsi, les âmes trouveront un grand réconfort ; elles seront sauvées, car elles deviendront légères comme des
plumes d’oiseau ; elles s’étendront aussi comme de l’huile sainte dans la pureté de la Lumière des Cieux.
Soyez donc éveillés ; veillez aussi, pour que la grande auréole de ce monde ne devienne davantage ténébreuse et que chaque
âme ne devienne pas lourde comme du plomb, ni hostile comme de la ciguë.
Tel est le vouloir du DIEU éternel et tel est aussi le Vouloir des Sept Juges du Triangle d’Or. Soyez-en certains et
convaincus : je suis le René et ce que j’ai dit, que je dis et que je veux encore vous dire, sont des enseignements de la
connaissance universelle qui maintenant se dissolvent en moi, selon l’œuvre et le vouloir des Divins Maîtres du Grand et
Eternel Temple de DIEU.
Et je vous dis encore :
La grande Auréole du Monde est elle-même le résultat des Auréoles des humains, en marche continuelle ; c’est l’Immense
Ame-Une, la Lumière dans les ténèbres, la voix dans le silence, l’amour dans la haine, la joie dans la douleur et aussi la vie
dans la mort.
Ecoutez encore, frères et sœurs, afin que vous puissiez ouvrir la porte de la sagesse divine et, au moyen de l’Œil Divin,
regarder au-dedans et en-dehors de vous, le sentier tortueux et le sentier droit.
L’homme naît parce que d’autres meurent, et pourtant ils ne sont pas morts ; je dis qu’ils ne sont pas morts, car ils sont en
celui qui naît, et celui qui naît n’est autre que ces autres dans une nouvelle vie, une nouvelle œuvre, dans nombre de pensées
nouvelles, et aussi dans des productions différentes. Et je dis bien : ceux qui dressent l’autel ne sont autres que les trois
Créatures et l’homme n’est autre que Leur vouloir et Leur grand passage vers le sentier qui conduit à DIEU. En vérité, je vo
dis, frères et sœurs :
« Nous étions, nous sommes et nous serons une même chose qui se meut dans le temps, en des œuvres différentes et par des
voies différentes.
Maintenant, je vous dis : cette connaissance est insuffisante, car elle ne contient pas le secret du grand sentier de l’Esprit
Eternel ». L’homme est comme un cercle relié à un autre cercle, pour former le long sentier qui, du premier vouloir condui
vers l'autre Vouloir.
Il est comme la vaste mer : tantôt il se plie au désir, tantôt il s’élève dans l’amour, tantôt il souffre, tantôt il jouit ; tantôt il
est grave, tantôt il divague. Mais je dis bien que ces mouvements ne sont autres que des œuvres de la Vie-Une en continuel
changement, puisque toutes les choses ne restent pas dans le premier vouloir, mais trouvent une nouvelle voie, emportant av
elles une partie du vouloir premier, vers le but du second vouloir.
Supprimer en nous ce qui reste encore des premiers vouloirs signifie aussi s’élever ; ne pas le faire signifie se condamner. Ce
dernier mouvement veut dire enfin que toutes les choses qui appartiennent aux minéraux, aux végétaux et aux animaux, et
qui forment notre corps, resteront liées à notre âme tel un boulet, en une manifestation des mêmes œuvres et des mêmes
pensées que par le passé.
Cette chose veut rester derrière les portes du même monde.
Il n’est pas aisé de se soulever et sortir hors de cette voie douloureuse.
Mettez-vous en route, montez au-delà de la conscience planétaire et vous trouverez ce que ces desseins révèlent sur la
conscience universelle.
En eux se trouve ce qui contient le temps éternel et l’espace infini du règne des Sept Cieux. En eux se trouve le Souffle Divi
des Sept Juges Suprêmes du Triangle d’Or et aussi la pureté de l’Œuvre Divine des Douze Maîtres du Triangle d’Emeraude.
Cet art silencieux exprime, dans un langage immuable, la sagesse éternelle de toutes les choses visibles et invisibles ; il ne res
jamais muet et immobile devant la sage vertu de l’esprit de l’homme.
En lui se trouve le verbe divin et l’incommensurable souffle du Saint-Esprit ; jamais le regard spirituel ne se lasse de cette
inaccessible et éternelle splendeur de la Sagesse Divine.

LA VIE-UNE
Des milliers d’années s’étaient écoulés, lorsque la Vie-Une ouvrit les premiers sentiers des mouvements
secrets universels au genre humain. Or, depuis de nombreuses années, une série de nouvelles conceptions
font faire partie de la vie de l’homme : de nouveaux mouvements, de nouvelles découvertes avec aussi de
nouvelles applications et, le plus impressionnant, de nouveaux développements vibratoires des énergies
psychiques de l’homme. Les causes et les effets de ces nouvelles connaissances, que l’on pourrait définir par
« mouvements apparemment évolutifs », sont à la base d’un nouveau genre humain, mais désordonné.
201

Le secret profond d’un tel mouvement désordonné du genre humain n’est décelable qu’après avoir reçu la
connaissance maximale de la Vie-Une et de la Concience-Une. Le genre humain est composé de toutes les
créatures humaines ; leurs existences sont inconditionnellement reliées aux trois autres grands groupes de
créatures : le genre animal, le genre végétal et le genre minéral.
Tous ces quatre règnes n’existent pas par pur hasard en ce monde, ni d’ailleurs le soleil, ni tout ce qu’il
nous est donné de connaître.
Plus que l’existence voulue, il est inévitable d’admettre les rapports et leurs développements en toutes les
quatre créatures, homme compris.
Il est indubitable que chacune d’entre elle vit, meurt et se régénère, en accomplissant une œuvre spécifique,
qui va de la vie à la mort. En réalité, la mort n’arrête aucune activité, puisque leurs mouvements subissent,
immédiatement après celle-ci, une évolution radicale et donc une nouvelle œuvre.
Sur le sentier de la Vie-Une, ces connaissances sont poussées au-delà de la conception humaine normale,
puisque les manifestations des différents mouvements de chacun des genres sont reliés les unes aux autres en
un unique mouvement de vibration universelle.
Il est extrêmement difficile de concevoir la Vie-Une pour ceux qui évaluent leur existence comme un
événement isolé et tout à fait indépendant. Beaucoup pensent que la vie est une réalité accomplie par ce que
nous appelons l’événementdu jour. D’autres veulent s’isoler, en tant qu’espècesupérieure ;ils
accomplissent des œuvres dont, en toute inconscience, ils se disent être les seuls capables.
La Vie-Une requiert une conscience plus ouverte et de plus sains principes. En effet, c’est en elle que se
fondent toutes les vérités. Sur la base des principes actuels, jamais nous n’aurons de saines vibrations ;
jamais, nous ne nous rendrons compte de la cause des mouvements tragiques des éléments purs.

Ce qui se produit nous effraie ; nous nous rendons compte que ces effets se manifestent d’une façon
anormale. Cependant, sans la connaissance du secret de la véritable Vie-Une, jamais, nous n’en
connaîtrons la cause, ni ne pourrons en modifier le mouvement.
S’interroger sur la raison de ces effets, ou penser qu’ils sont naturels, ne suffit pas. La réponse à
l’interrogation quant à ces effets doit être cherchée en nous, et seulement en nous (par nous, s’entend
l’humanité tout entière).
Pour la conception humaine actuelle, l’animal est une bête, les plantes en général sont des plantes et les
minéraux sont bons et utiles. L’homme en est le maître absolu ; il s’en sert comme bon lui semble.
Sans doute dirais-je, moi aussi, que cette conception est normale, si je n’avais pas compris qu’il manque
une grande vérité, c’est-à-dire : « LA CONNAISSANCE-UNE ». La VIE-UNE et la CONNAISSANCE-
UNE vont un même chemin ; il est impossible de révéler le secret de la Vie-Une en méconnaissant la
Connaissance-Une et vice-versa.
En effet, la Connaissance-Une est une conséquence de la Vie-Une, tout comme la Vie-Une est une
conséquence de la Connaissance-Une.
Rendus là, il convient « d’appeler un chat, un chat ».

L’ACTION VIBRATOIRE DU CERVEAU


Nous raisonnons, nous pensons.
Nous agissons.
Nous transformons.
Nous faisons tout cela au moyen de la vie, mais aussi au moyen des tissus cellulaires du cerveau et avec las
collaboration de tous les autres organes : cœur, poumons, yeux, nez, etc…
202

D’évidence, nous savons que sans un apport alimentaire quotidien, ni le cerveau, ni les autres organes ne
peuvent exercer leur activité vibratoire normale, ni assurer le bon fonctionnement du corps physique.
Ordinairement, nous utilisons, pour notre alimentation, la chair animale, les végétaux et les minéraux sous
diverses formes. Le corps physique humain se sert de ces trois règnes pour intégrer continuellement les
énergies à même de promouvoir les vibrations nécessaires aux ensembles cellulaires des différents organes. E
réalité, bien que les effets des vibrations de chaque ensemble cellulaire particulier soient différents, le but
est toujours le même, puisque la partie des espèces que nous absorbons quotidiennement est distribuée selon
une activité spécifique. (Quoique grossièrement exprimé, ce concept exprime pleinement le principe de la
Vie-Une).
Cependant, ce qu’il m’importe le plus de démontrer, c’est la conception dans son ensemble.
Communément, aucun de nous ne se rend compte d’uneactivité très importante, à savoir : notre
développement psychique est subordonné au comportement normal ou anormal de l’espèce en évolution, ta
animale que végétale ou minérale. Il est évident que ce comportement met en œuvre un mouvement
d’excitation plus ou moins fort, ou plus ou moins régulier. Cela laisse à penser que les vibrations cellulaires
du cerveau ont beaucoup en commun avec les mouvements évolutifs d’une ou de plusieurs espèces devenues
énergie active pure.

LA VIE-UNE ET LA CONNAISSANCE-UNE
Il n’est pas de connaissances particulières ou de vies individuelles, mais une seule vie en des manifestations
variées, avec une seule connaissance en différentes phases de mouvement.
Lorsque nous parlons de nous, les mouvements évolutifs des trois autres règnes vibrent en nous.
Lorsque nous exprimons une pensée, elle contient aussi la vibration évoluée des trois autres règnes.
Nous ne commettons pas d’actes indépendants : nous nous manifestons au moyen de ces énergies, dont les
caractéristiques se meuvent en un sens ordonné dans les milliards de postes qui existent dans notre corps.
Lorsqu’un bras se lève, bien que par des mouvements différents, ce sont les énergies des trois règnes qui
collaborent pour produire les vibrations nécessaires.
La Vie-Une et la Connaissance-Une sont aussi l’expression universelle du bien infini, puisque l’œuvre
ordonnée et consciente de la vie et de la mort produit l’évolution continuelle, jusqu’à l’atteinte de la
félicité éternelle.

A présent, je traiterai de ce qui est né de la profondeur de mon esprit.


Ces dessins contiennent tout ce que l’homme devra savoir dans le futur des temps. Ils parlent un langage
qui, pour n’être pas de ce monde, est incompréhensible pour ceux qui, spirituellement, ne savent entendre
Verbe silencieux de la Conscience Universelle.
La grande preuve de leur vérité éternelle est l’infinie sagesse avec laquelle les grands Maîtres au très doux
regard ont mis, dans l’aura de mon atavique conscience, l’ensemble de tous les mystères qui entourent le
visible et l’invisible, l’extérieur et l’intérieur de l’amour créateur de la Divine Pensée de Dieu.

La première figure montre aux hommes la Trinité de l’Absolu.


Là est la caractéristique dominante de la Loi Suprême.
Trine est la Divinité dans Sa Loi ; triphasée est la création de tout Univers ; triple est son aspect ;
tridimensionnel est l’espace, le système-conscience et les autres dimensions qui précèdent et suivent.
Trine est l’homme dans ses principes, un micro-cosmos fait à l’image et à la ressemblance de Dieu.
L’Univers se détermine par unité trine.
203

Dans la série des unités collectives, dans le processus de recomposition unitaire, par lequel le tout compense
et équilibre le processus séparatiste de différenciation évolutive, le premier vrai multiple de 1 est 3, tandis
que le sous-multiple de 1 est 2 dans le sens où, comme l’un est trine, il est en même temps une double
moitié.
L’humanité a eu l’intuition de ce principe de la Trinité ; les révélations les lui ont transmis non seulement
dans les phénomènes, mais aussi au moyen de la pensée humaine et des religions, comme si ce principe était
imprimé en son esprit. On le retrouve encore dans la Trinité Egyptienne d’Osiris, Isis et Horus ; dans la
Trinité indienne de Brahma, Avidya et Mahat ; dans la Trinité Chrétienne du Père, du Fils et de l’Esprit.
On le retrouve aussi dans la conscience religieuse des trois états de l’âme : Enfer, Purgatoire et Paradis.
Comme vous pourrez le voir, les concepts visuels que ces dessins révèlent ne sont pas nouveaux en ce mond
ils coïncident avec ceux des précédentes révélations qui, ici, trouvent leur complément et leur extension.
Uniquement à votre maturité spirituelle, ils exposeront une vision concrète et, je dirais aussi, scientifique,
une conception bien plus large avec de très subtils voiles de mystère qui, pour autant, ne sont pas
complètement incompréhensibles.
Afin de comprendre cette première vision, il sera nécessaire de fusionner parfaitement foi et science,
intuition et raison. Il convient avant tout d’opérer la fusion entre les deux directions de la pensée humaine,
jusqu’alors divisées et ennemies : entre l’Orient synthétique, symbolique et rêveur et l’Occident analytique
et réaliste.

Le Principe est trine, invisible et éternel.


Le Principe est pensée créatrice ; il est Père, Epouse et aussi Fils.
Le Principe est pensée ; il crée toute chose de par Son infini pouvoir.
Le Souffle est générateur de mouvement, le mouvement est forme, la forme est vie.
Dans las première sphère, repose l’éternelle béatitude, la Splendeur infinie : Dieu l’Omniprésent, Seigneur
de tous les Univers.
Il est le Tout ; Il est en toute chose.
Il pense ; Il crée en pensant.
Il pense ; par là même, chaque chose a Sa Splendeur, Sa Loi.
Il est Un et Trine, Il est Trine et aussi Un.
Il est le Principe de toute chose visible et invisible.
Il est le Grand Générateur, le Père de tous les Pères, le Soleil de tous les Soleils.
Il est l’Unique, l’Immense dans l’infini, le Déterminateur absolu.
Il est le Très Haut Roi de la Lumière et des Ténèbres.
Il est la seule Vérité de toutes les formes.
Il est le Moindre dans le Plus Grand, le Plus Grand dans le Moindre.
Il est Tout sans limite de temps ni d’espace.
Il est mon Bien irréductible, pour l’Eternité.
204

1er Dessin : Tantra Magique

Dominée par la Sublimité Absolue, la Trinité s’est dédoublée dans la totalité de toutes les
pensées et dans l’idéation de tous les « Ego » projetés dans le Logos Solaire.
La Divine Sagesse du Triangle d’Or alimente le sommet évolutif du Triangle d’Emeraude.
Au moyen des Sept Ondes, les Sept Hiérarchies Solaires guident la rotation évolutive de
l’Univers Visible, dominé par les Douze Maîtres du Triangle d’Emeraude : les Puissances, qui
dérivent des Douze Constellations dans leur flux manifesté sur le Plan planétaire, et des Quatre
Esprits Elémentaires Primordiaux qui dérivent de l’Ether Cosmique ou Ame Universelle.
Rythmé par le processus Vie/Mort, l’homme évolue dans ce dynamisme.

2ème Dessin

L’homme est comme un cercle qui, lié à un autre cercle, forme le long sentier qui, de la
première volonté, conduit à l’autre volonté. Et ce, au moyen de la sublimation des 7
dimensions, les 7 voies pyramidales des 7 cieux.

Les sept sphères évolutives de l’Homme


vers la Conscience Cosmique

7 Sublimité absolue Harmonie – Absolue Principe - Amour

6 Idéation de tous les « Ego » Lumière Créatrice Volonté Divine

5 Totalité de toutes les pensées Lumière Universelle Pensée Créatrice

4 Le Soi réel, Esprit Achéen 6 e Dimension Génie Universel

3 Illumination (Eveil) Archange 5 e Dimension Génie Solaire

2 Mental Supérieur Ange 4 e Dimension Génie Planétaire

1 Mental Inférieur Homme 3 e Dimension Conscience Individuelle

3ème Dessin : Le Temple de Dieu


Le Symbole de l’Initiation Suprême, la Gloire de la Vie-Une

Sept Esprits du Triangle d’Or offrent les enseignements du livre sacré des Sept Etoiles, par le
moyen du Grand Souffle Divin qui illumine l’auréole du Monde et de l’Homme, le Grand
Temple de l’Amour de Dieu, la Grande Voie où l’homme emprunte le Chemin des Sept
205

Connaissances qui triomphent de la mort, font vibrer l’âme qui peut recevoir la révélation du
Temple du Triangle d’Emeraude de la Vie-Une et de la Connaissance-Une.
Le double Triangle de la Vie-Une est le passage du triangle régressif qui, de par le Souffle
Divin, devient triangle évolutif, sublimation et Connaissance-Une du Temple de Dieu par
l’intermédiaire de l’Homme.

De tous temps, il y eut des démonstrations de la Divine Vérité ; elles seront toujours l’unique
Verbe par qui le Père Invisible accorde le haut privilège de connaître Sa nature et Ses Lois, tout
au long de notre évolution humaine.
Indiscutable est le fait qu’il en adviendra ainsi jusqu’à ce que tous les hommes aient atteint
l’état suprême de la pleine Conscience Universelle.

Or, sachez que, pour le développement de la Conscience collective, une Loi est en vigueur ; bien plus rigide
que celle qui régit la conscience individuelle, Elle est intimement liée à l’ordre très parfait de l’Harmonie
Universelle. Le développement de la Conscience-Une humaine est étroitement lié à l’évolution de la
Conscience Planétaire, tandis que celle-ci est en rapport exact à la Conscience Universelle.
Trois ordres avec trois temps différents, cependant intimement unis par la Volonté Suprême de Dieu.

4ème Dessin : l’Etoile de David

Par le moyen de la 2 ème Volonté des Esprits Cosmiques, dans lesquels il s’identifie, l’Absolu se
projette dans le Triangle d’Or.
La Volonté-Une des Sept Ministres Universels, par le moyen du Soleil Universel, projette le
Souffle des Sept Ondes Créatrices dans le Triangle régressif de la Création d’où, au moyen de
l’évolution des Trois Règnes, les Eléments Primordiaux de la Vie-Une, composent l’Homme.

Au moyen de l’évolution-Une, l’homme, qui parcourt la Pyramide évolutive des sept


transformations de la Connaissance-Une, retourne au Soleil : il devient un Génie Solaire.

5ème Dessin : de l’Homme au Divin


- Méditation sur les Dessins -

Depuis la Dimension Cosmique Spirituelle, l’ensemble de tous les Univers, la Trinité


Cosmique génère Volonté et Activité.
La Volonté de la Trinité Cosmique se projette; elle pénètre en ligne droite le Trinités
Universelles et les Trinités Solaires.
Le concept de Trinité Cosmique – Universelle – Solaire n’est pas concevable
humainement.
L’activité de l’Entité Cosmique dédouble la Trinité Androgyne des Sept Esprits de Dieu du
Triangle d’Or en couples de Chérubins, de Séraphins et de Trônes; ils forment ainsi des
Puissances Complémentaires qui tournent en sens opposé sur différentes Stations
206

Créatrices, où les Flux Cosmiques de l’Intelligence-Une se différencient en Autorités, qui


changent suivant les services à accomplir.
Les Puissances régentes forment les Univers Spirituels, composés par les Puissances
ordonnatrices de la Dynamique Cosmique pour la formation des Univers Astraux.
Sous « compénétration » directe de la Trinité Cosmique, la Trinité Universelle préside à
l’Ordonnancement de l’Univers invisible, sous l’influence des 6+6 coordonnateurs de la
couronne, qui sont les douze Constellations.
Celles-ci se servent des trente-six Moyens de la Couronne, au moyen desquels sont mises
en œuvre les volontés de la Collectivité Universelle et des Sept Ministres de Dieu, qui
assistent
le Christ Suprême du Royaume Universel, et qui régissent les Logos Solaires de l’Idée
Divine, la Trinité Solaire, avec ses Sept Archanges et leurs Sept troupes de programmés
opérationnels ou Anges.
Depuis la roue enflammée de ce Plérôme du Royaume Céleste Universel, l’Esprit descend
dans la matière, par l’intermédiaire des doubles coordonnateurs ou Programmeurs
Universels : ainsi sont créés les mondes matériels.
Le Soleil visible est le Réceptacle du Plan métaphysique, qui se projette dans le Triangle
d’Emeraude du Cycle Circumterrestre. Le Sommet du Triangle est le Christ Sauveur qui,
Porteur de l’œil de Dieu ou Lumière Divine, se fait Chair et Sang.
L’examen de la roue astrologique montre :
Qu’une année cosmique s’accomplit tous les 24'000 ans, c’est-à-dire 2'000 ans x 12 mois.
Passage et rotation de la période cosmique, un cycle astrologique s’accomplit tous les
12'000 ans.
Actuellement, nous sommes dans le 12 ème mois de l’année cosmique, et l’homme, en
Bélier, doit passer au plan quadridimensionnel, sous le signe du Verseau.
La fin du millénaire en cours marque la fin de la 6 ème Génération Humaine et le début de la
7ème.
La Roue tourne tous les 24'000 ans. Elle se meut selon l’influence que le signe zodiacal
dispose ; elle entre dans une nouvelle Loi Cosmique.
Les constellations se substituent dans la Guidance, Volonté Cosmique qui influe sur le cycle
évolutif du Plan Physique à évolution planétaire.
Les autres triangles sont des manifestations du Sommet du Triangle en rotation évolutive.
L’Homme est attiré vers le haut par le Soleil ; vers le bas par la Terre, où la rotation de la
matière est antihoraire.
Il est influencé par les éléments primordiaux de la Création, puissances instinctives pures
du Dieu Omniprésent, et par les caractéristiques spécifiques des influences cosmiques
zodiacales, siège de la complémentarité entre les opposés.
L’eau se combine avec le feu, par complémentarité.
Les nombres relèvent d’une science cosmique : les impairs ont un dynamisme psychique
supérieur aux pairs.

Dans le dessin, nous remarquons que chaque hiérarchie spirituelle a sa tâche, dans la
différence des sept dimensions.
207

Trinité Cosmique androgyne


7 – Esprits Cosmiques
-Trinité Universelle = Univers invisible

7+7 Puissances Ordonnatrices


Trinité Solaire
7 – Ministres de Dieu
7 – Archanges
7 – Anges = Univers visible
Trinité Humaine
7 évolutions de la conscience humaine

Les signes du zodiaque opposés sont complémentaires ; il y en a trois spécifications :


Période cosmique
Signe du zodiaque à l’influence de 2'000 ans
Signe du zodiaque personnel humain
En-dessous, existent des dynamismes matériels : soleil noir
Au-dessus, existent des dynamismes spirituels : soleil rouge
L’homme doit surmonter les 7 :
qualités physiques, morales, vertus de l’esprit, péchés capitaux.

- Bharat fait partie des Sept Ministres de la Porte d’Or du Jardin du Royaume Eternel de
l’Esprit de Dieu (Triangle d’Or Cosmique).
Auprès de Bharat réside Poimandres, le Père des Maîtres, Juge Suprême des Sept Etoiles.
Le Consolateur (du Père) est le Conducteur Sacré, Chef Spirituel des différentes
Constellations de notre Univers ; Sa Conscience est Christique.

6ème Dessin : Les Sept Esprits de Dieu


Le Corps de Dieu est le Tout ; Ses Organes sont les Sept Consciences qui agissent en
éternité.
- Univers Spirituel
- Sept Esprits de Dieu
- Univers Astral contenant les Sept Ministres de la Création
- Sept « Sages » (de la Roseraie Solaire, ou Fleur de Lotus)
- 6+6 coordonnateurs de la Couronne Solaire
- Logo Solaire
- Pyramide évolutive aux 9 stades évolutifs, reliés entre eux dans la Vie-Une, pour arriver
au Génie Solaire ; influencés par les vibrations des dynamismes astraux et spirituels

Stades évolutifs :
9 Génie Solaire (Anges – Archanges)
8 Homme Conscience planétaire
7 Homme Conscience individuelle
6 Animal
208

5 Végétal
4 Terre (Minéral)
3 Eau
2 Air
1 Feu
7ème Dessin : Conscience Planètes

Les Planètes sont des Mères nourricières.


Leur Esprit est un Génie Solaire.
Leur Âme est la totalité des valeurs animiques de la planète vivante.
L’Ame-Une, l’Auréole du Monde, est la somme des auréoles des créatures humaines en
chemin continu.
Tout ce qui est doté d’une forme est issu des Trois Règnes : l’Homme est leur volonté, le
chemin vers Dieu.
Le Soleil est le Père : « Je crée et je recrée en me mangeant Moi-même ».
L’Univers externe génère la force créatrice en sens antihoraire.
Le Système Solaire est l’expression évolutive de la force créatrice.
Les Planètes ont diverses génétiques mentales et spirituelles. Elles subissent l’influence des
différentes constellations. L’influence change selon les rotations des cycles cosmiques.
(+) et (-) représentent l’acceptation ou le refus de la génétique à l’égard des enfants.
La génétique spirituelle se développe, accompagnée par la génétique physique, si celle-ci
est correctement vécue.
Mercure = 1 ère et 2ème Dimension
Vénus = Ensemble :
- 1er stade, 3ème dimension : homme androgyne obéissant, collaborateur des Intelligences.
- 5ème dimension : Génétistes qui œuvrent sur Vénus, et au cours de missions spatiales
(Entités Solaires, Archétypes, Elohim)
Terre = début, 7 ème cycle, 3ème dimension : homme désobéissant, en phase régressive.
Mars = 5 ème cycle, 4ème dimension (missions spatiales)
Jupiter = Soleil Noir, Satellites « Io » et « Europa » 1 ère et 2ème dimension – début de la
3ème : prêts à recevoir une colonisation humaine, suite aux informations reçues de la Comète
de 1994.
Saturne = 6ème cycle, 5ème dimension : robots biologiques, opérateurs des missions
spatiales.

8ème et 9ème Dessins


Evolution Lunaire et Terrestre

La vie se développe et évolue sur les Satellites des Planètes avant que cela n’ait lieu sur la
Planète elle-même, et ce jusqu’au Génie Solaire, pour être ensuite transmise à la Planète.
Les Satellites peuvent continuer à être habités, en différentes organisations dimensionnelles.

10ème Dessin : Cycle Terrestre et Lunaire


209

Rondes = 25 mille ans


Sous-Générations = 291 mille ans
Générations Mères = 14 millions d’années
Sous-races = 100 millions d’années
Races Mères = 700 millions d’années.

Minéral 700 millions d’années


4 Globes mat. Végétal 1400 millions d’années
ou Cycles Animal 2100 millions d’années
Homme 2800 millions d’années

3 Globes Esprit Inf. 3500 millions d’années


Spirituels Esprit Sup. 4200 millions d’années
Divin 4900 millions d’années

Le Cycle Lunaire se compose de 2'100 millions d’années.


Départ 700 M et ensuite 200 M chaque cycle,
pour arriver à 1'400 + 700 = 2'100 M pour le Génie Solaire.

11ème Dessin : Le Cycle des 7 Globes


L’Absolu se dédouble en Volonté et Activité Créatrice.
La Volonté irradie dans le Non Manifesté où, dans le Sensible Spirituel, au cours de chaque
cycle, sont présentes les 7 qualités dimensionnelles qui se projette comme Sensible
Spirituel, dans le 1 er Globe.
Le Feu marque l’Esprit ; Sa rotation est opposée à celle de l’Activité.
er
L’Activité irradie dans le Manifesté, où le Feu donne le départ au 1 Cycle, opposé à
l’Esprit, et ensuite précède l’Esprit dans l’Activité Créatrice.
Les 7 sensibilités, qui se projettent dans les 7 globes, se perdent progressivement, jusqu’au
7ène où, seul, l’Esprit est projeté.
Les 7 globes se succèdent sous la balance-équilibre de Volonté et Activité ; ils retournent au
Très Pur Absolu.
Il y a 49 stations de l’existence où l’Esprit domine, jusqu’à la moitié de la 4 ème Ronde.

12ème Dessin : Evolution humaine


Au cours d’une incarnation, l’évolution s’accomplit en cycles septennaux.
210

CHAPITRE VI

ACTIVITÉ INTERPLANÉTAIRE
211

UNE GRANDE CIVILISATION A FRANCHI LES CONFINS DES CIEUX, AFIN QUE PUISSE ETRE ELEVEE LA
SEPTIEME COLONNE DU ROYAUME ETERNEL DE DIEU .

Eugenio a toujours été le


précurseur d’un nouvel
état de conscience.

Diverses sont les intelligences parmi la génétique des races terrestres ; chacun exerce l’activité
et suit la méthode évolutive qui lui sont propres.
L’homme de la Terre n’est pas encore prêt à comprendre les concepts de la multiplicité qui se
synthétisent dans l’Unité, par une syntonie d’intentions et de collaboration fraternelle. Faute
de cette considération, de cette conscience universelle, ce sont l’obscurité de la présomption et
les luttes fratricides qui dominent, pour la prévarication, mais plus encore pour les orientations
animico-spirituelles. Certes, tout au long de l’histoire, nombreux sont les exemples
d’élévations intellectuelles, que ce soit sur les plans culturels dans l’utilisation des valeurs de
l’information, ou sur les plans de la sensibilité émotionnelle animico-spirituelle.
Cependant, sur les plans strictement spirituels, où ce qui est ressort au moyen de méthodes
invisibles et secrètes, il se trouve que les enfants des Initiés resurgissent, reconnaissent le
germe de leur origine, en suivent le chemin.
Parmi eux, les fils de la tribu Johannique savent au moyen d’un ressenti, sans pouvoir
l’expliciter.
Tout cela s’accomplit dans un marasme comme jamais il n’en fut sur cette planète, en ce temps
où la philosophie et l’éthique scientifique sont des domaines prépondérants, de riches courants
pour les filets du dissuadeur, du trompeur qui attire et disperse.
L’entreprise s’avère difficile, voire impossible. Cependant, l’humilité est une force, tout
comme le sont aussi la persévérance et la pureté de cœur.

QUE CELUI QUI A DES OREILLES ENTENDE!


LE RENOUVEAU DU MONDE PAR LE MOYEN DE L’ESPRIT JOHANNIQUE.
DE LA TERRE BENIE PAR DIEU , « LA GALILÉE DES GENTILS », DANS LE TRIOMPHE DE LA JUSTICE ,
SURGIRA LA PIERRE ANGULAIRE QUI SOUTIENDRA L’EDIFICE DU NOUVEAU MONDE.
TOUT CE QUI NE SUPPORTERA PAS LA LOI SUPRÊME , ISSUE DU NOUVEAU PACTE , SERA SOUMIS A UN
JUGEMENT SEVERE, PUIS CONDAMNE A LA SECONDE MORT.
ILLUMINÉES ET SOUTENUES PAR LA PUISSANCE DE L ’ESPRIT SAINT, LES MILICES CELESTES SONT DEJA A
L’ŒUVRE. MIS EN EXAMEN, EPROUVES , LES BIENHEUREUX NAISSENT ET GRANDISSENT: FORTIFIES PAR
L’ESPRIT, ILS SONT APPELES A ETRE LES DIGNES HERITIERS DU NOUVEAU PEUPLE DE DIEU ET DE SON
ROYAUME CELESTE SUR LA TERRE.
CONSOLATEUR ET MESSAGER , L ’ESPRIT JOHANNIQUE A DÉJÀ PARLÉ AU SUJET DU PÉCHÉ PAR NON
CROYANCE ET DE LA FIN DU MONDE . SI VOUS VOULEZ ÊTRE SAUVÉS , DÉBOUCHEZ VOS OREILLES ,
OUVREZ GRAND VOS YEUX . MALHEUR À VOUS , FILS INGRATS , DÉGÉNÉRÉS ! EN VÉRITÉ JE VOUS LE
DIS : « VOUS SEREZ BATTUS , PUIS EXILÉS DU ROYAUME DE LA LUMIÈRE , AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS
NE COURBEREZ PAS L ’ÉCHINE DEVANT LE BIEN SUPRÊME DE LA JUSTICE , DE L ’AMOUR ET DE LA PAIX
DU VRAI ET UNIQUE PÈRE : DIEU »
Le Consolateur
212

MESSAGE SOLAIRE
« Je Suis l’Intelligence Suprême, ta racine, la racine de la Lumière, ton Maître.
Ecoute-moi avec attention spirituelle, puis médite:
Je Suis la voie de tous les chemins des Cieux, Je resplendis dans l’Orbe sublime.
Mon aspect n’est pas naturel; cependant, Je Suis dans le naturel: Je Suis Moi-même le Feu subtil qui
pénètre toute chose.
Le jour de ma Gloire est un jour de douleur pour la Terre: ce jour-là, les Anges quitteront son chevet pour
tourner le regard vers la Lumière de leur Principe.
Malheur à ceux qui demeureront attachés à ses mamelles, malheur à ceux qui se cacheront sous son
manteau, pour n’avoir pas le courage de cheminer sur la voie qui conduit au Père; en effet, ils ne verront
plus les bras miséricordieux du Père, ils demeureront dans le sommeil de la vie et de la mort, du bien et du
mal.
Le jour viendra où, fils aînés de Ma génération, les Archanges arriveront sur la terre sous une forme
humaine. Comme des météores, ils sillonneront le ciel et la terre, ils répondront sur les marqués Leur
dévotion pour le Père.
Ils viendront comme la foudre ; ils ne prendront pas les hommes par la main, pour qu’ils échappent aux
dangers, mais ils parleront avec eux comme un frère aîné parle à son cadet. Ils l’ont déjà fait, ils le feront
encore.
Maintenant, écoute, mon enfant: penses-tu qu’il soit avantageux que ton œuvre fraye le chemin le plus
rapide vers l’œuvre des frères aînés ? ».

Ainsi disposé, Eugenio eut une première rencontre sur l’Etna, avec Ashtar et Ithacar,
commandants de la flotte extraterrestre. Ainsi, trente sept ans avant l’an 2000 débuta un long
service fait de conseils et d’avertissements à l’adresse de l’humanité terrestre.

LES DEUX ASPECTS DE MON DRAME


EN PREMIER LIEU, L’ASPECT HUMAIN QUI NE DIFFÈRE GUÈRE DE L’EXPÉRIENCE VÉCUE PAR UN INDIEN
D’AMAZONIE : L’EXISTENCE DE L’HOMME BLANC ET SA TECHNOLOGIE N’AVAIENT JAMAIS ÉTÉ
PORTÉES À SA CONNAISSANCE LORSQUE, DANS UNE CLAIRIÈRE, IL VOIR ATTERRIR UN GRAND
HÉLICOPTÈRE . EN DESCENDENT DES PERSONNAGES AUX VÊTEMENTS ET À L ’ARSENAL ÉTRANGES QUI
L’INVITENT À S’ENTRETENIR AVEC EUX.
EPOUVANTE, L ’INDIEN SE SAUVE . IL RACONTE AU SORCIER CE QU ’IL A VU . F URIEUX, LE SORCIER
L’ACCUSE D ’AVOIR CROISE LE MAUVAIS ESPRIT ; LES MEMBRES DE LA TRIBU L ’ÉVITENT, À L ’ÉGAL
D’UN PESTIFÉRÉ AUX VISIONS MALÉFIQUES .
PLUS DRAMATIQUE ENCORE EST LE SECOND ASPECT : COMMENT CONCILIER L ’EXISTENCE, DANS
CETTE DIMENSION SAUVAGE ET VIOLENTE, AVEC LA VÉRITÉ QUI, EN TOUTE ÉVIDENCE, S’EST
RÉVÉLÉE À LUI LORS DU CONTACT AVEC L’ÉQUIPAGE DE L’HÉLICOPTÈRE ?
IL Y A BIEN DES SIÈCLES , SUR LE FLEUVE CHEBAR, UN AUTRE PERSONNAGE , NOMMÉ EZÉCHIEL,
VÉCUT UN DRAME SEMBLABLE : LES OCCUPANTS DES ROUES AUX YEUX MULTIPLES N ’ÉTAIENT PAS
TERRESTRES !
AU XXE SIÈCLE , UN « INDIEN » DE LA CIVILISATION ATOMIQUE , NOMMÉ EUGENIO SIRAGUSA, SE
TROUVE CONFRONTÉ À UNE MÊME SITUATION , CONTRAINT À VIVRE UNE EXPÉRIENCE SIMILAIRE ,
213

TOUJOURS AUSSI DRAMATIQUE AU COURS DES ANS, EN DÉPIT DES AVENTURES INCROYABLES
VÉCUES.
A LA DIFFÉRENCE DES AUTRES , EUGENIO SIRAGUSA S ’EXPRIME TRÈS CLAIREMENT : AU MOYEN DE
CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES MODERNES , IL EXPLIQUE FORT BIEN QUI SONT LES ÊTRES QU ’IL A
RENCONTRÉS, D ’OÙ ILS VIENNENT ET , SURTOUT , POURQUOI ILS SE RÉVÈLENT EN CE TEMPS ET À
CETTE GÉNÉRATION.
CERTES, LES SORCIERS L ’ACCUSENT DE DIABLERIES : LES SURDOUÉS DE LA CULTURE SUSCITENT
TOUJOURS EFFAREMENT ET INCRÉDULITÉ ; LES SORCIERS L’ISOLENT, ILS LE PERSÉCUTENT,
MORALEMENT ET PHYSIQUEMENT , CONDITIONNÉS PAR CEUX QUI ONT TOUT INTÉRÊT À CACHER
UNE RÉALITÉ SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER UN BOULEVERSEMENT DANS LES AFFAIRES OCCULTES DES
POUVOIRS TEMPORELS ET POLITIQUES, LES MASSES L’ÉVITENT.
EN EFFET , UNE AUSSI GRANDE VÉRITÉ INVITERAIT L ’HUMANITÉ TOUT ENTIÈRE À FAIRE UNE SÉRIEUSE
PRISE DE CONSCIENCE. CETTE VÉRITÉ SUSCITERAIT UN BESOIN IMPÉRIEUX DE CHANGER
RADICALEMENT LES MODES ET LES SYSTÈMES EXISTENTIELS . DE CE FAIT , SÉRIEUX SERAIT LE RISQUE
DE VOIR COMPROMIS LES ÉNORMES INTÉRÊTS QUI, ACTUELLEMENT, PRÉVALENT SUR LA PAIX, SUR LA
JUSTICE ET SUR L’AMOUR DE TOUTE L’HUMANITÉ.

LES FRÈRES SUPÉRIEURS DISENT:


EN VÉRITÉ , NOUS SOMMES DES MESSAGERS , DES OPÉRATEURS SCRUPULEUX AU SERVICE DE LA LOI
QUI RÉGIT L ’ESPRIT CRÉATEUR MANIFESTÉ . NOUS CONNAISSONS , NOUS PROTÉGEONS LA VOLONTÉ
DU PÈRE CRÉATEUR.
FORTS DU CONSENTEMENT DE CELUI QUI BÉNIT ET EXHORTE L ’ŒUVRE SUR LA TERRE , ET POUR
CONNAÎTRE SES ORIGINES, NOUS TE DISONS :
« ECOUTE : IL EST VRAI QU ’EN TOI S ’EST DÉLIÉ LE LIEN DU SILENCE ET QUE , DÉSIGNÉE EN UN TEMPS ,
L’HEURE EST VENUE , QUI DEVAIT VENIR . NOUS TE DISONS CELA AFIN QUE SOIT FAITE LA VOLONTÉ
DE CELUI QUI EST TOUJOURS DANS L’ÉTERNITÉ ET DANS LA GLOIRE DES CIEUX.
EN VÉRITÉ , LA FÉLICITÉ DE L ’ÂME EXISTE , LA BÉATITUDE DE L ’ESPRIT AUSSI . PLACEZ À LA TÊTE DE
CES RICHESSES DE L ’ÂME ET DE L ’ESPRIT, LES PRINCIPES FONDAMENTAUX SUR LESQUELS , EN UN
ABANDON À LA SÉRÉNITÉ, À LA JUSTICE ET À LA VÉRITÉ, ELLES INDUISENT UNE SÈVE VITALE
D’AMOUR ET DE SAGESSE : LEUR ACTIVITÉ DEVIENDRA NOBLE ET EFFICIENTE , DANS L ’ATTEINTE À LA
PLEINE FÉLICITÉ INTÉRIEURE DE L’HOMME.
VOUS PRIVILÉGIEZ DES PRINCIPES OPPOSÉS? L’ACTIVITÉ SERA REGRESSIVE, NON CONSTRUCTIVE!
AUSSI EST -IL VRAI QUE LES SOUFFRANCES SONT LES REMÈDES EXTRÊMES AUX MAUX EXTRÊMES.
SI, DANS VOTRE MONDE , CES PRINCIPES FONDAMENTAUX QUI , DANS LA SÉRÉNITÉ , LE JUGEMENT
SAIN ET LA VÉRITÉ , EXALTENT LES VERTUS DE L ’ÂME ET DE L ’ESPRIT, ÉTAIENT PRÊCHÉS ET MIS EN
PRATIQUE, BIEN DES SOUFFRANCES S ’ANNIHILERAIENT D ’ELLES -MÊMES. AINSI SERAIENT POSÉES LES
BASES IDÉALES POUR UNE MAGNIFIQUE ESPÉRANCE D ’AMOUR ET DE PAIX CÉLESTES DANS VOS
CŒURS. HÉLAS , VOUS VOUS OBSTINEZ À NE PAS VOUS CORRIGER : VOUS FAITES L ’INVERSE DE CE
QUI VOUS EST COMMANDE DANS LA VIE ET DANS SON ORGANISATION.
SOUVENT, VOIRE TOUJOURS , VOUS ALLEZ À CONTRE -COURANT. POURTANT, VOUS SAVEZ QUE
CELA N ’EST PAS JUSTE . LE PLUS SOUVENT , VOS RÉALISATIONS RÉSULTENT DE LA SOUFFRANCE , DU
SANG VERSÉ , DES TRIBULATIONS , DE LA MORT DES PERSONNES ET DE LA DESTRUCTION DE CE QUE
VOUS AIMEZ LE PLUS.
214

CERTES, TOUT RENAÎT . TOUTEFOIS , POURQUOI FAUT -IL QU ’EN CE MONDE CELA ADVIENNE AU
MOYEN D ’UNE VIOLENCE DESTRUCTRICE INOUÏE ? POURQUOI CHOISIR CETTE MÉTHODE , PLUTÔT
QU’UNE AUTRE , MEILLEURE ? LA SÉRÉNITÉ , LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ POURRAIENT ÉLEVER TOUTE
CHOSE, GLORIFIER VOTRE ŒUVRE DANS LE BIEN SUPRÊME , AVEC L ’AMOUR ET LA PAIX DE VOS
CŒURS. N’EST -IL PAS MIEUX DE PROGRESSER SOUS LA STIMULATION DU BIEN , PLUTÔT QUE SOUS
CELLE DE SON OPPOSÉ ? N’EST -IL PAS PRÉFÉRABLE D ’ACCOMPLIR L ’ŒUVRE DE SA VIE DANS LA
SÉRÉNITÉ, LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ , PLUTÔT QUE D ’ÊTRE BATTUS DE VERGES PAR LA COLÈRE ,
L’INJUSTICE, LA SOUFFRANCE ? MEILLEUR ET PLUS SAGE SERAIT À VOS ÂMES UN ÉVEIL DANS LA
DIRECTION VOULUE PAR LES LOIS CÉLESTES!
COMBIEN DE MAUX POURRIEZ-VOUS ÉVITER, COMBIEN DE JOIES POURRIEZ-VOUS ÉPROUVER!
EN VÉRITÉ , NOUS VOUDRIONS QUE VOUS COMPRENIEZ LE SENS PROFOND DE NOTRE EXHORTATION
ET L ’UTILITÉ DE NOTRE ŒUVRE : ŒUVRE ET VOLONTÉ DU PÈRE CRÉATEUR POUR VOUS , SES FILS DE
CE MONDE.
CELUI QUI , AU CIEL , EST LE PÈRE BIEN -AIMÉ DE TOUTE CRÉATURE ET NOUS -MÊMES; NOUS AVONS
ACCOMPLI, NOUS ACCOMPLISSONS ENCORE CETTE ŒUVRE , SUR CETTE PLANÈTE , EN CE TEMPS QUI
EST LE VÔTRE . VOUS ÊTES ANCRÉS SUR DES BASES DÉPASSÉES PAR LA CROISSANCE DIMENSIONNELLE
DE VOTRE CONSCIENCE ET DE VOS RÉMINISCENCES ORIGINELLES . AUSSI, ACCOMPLISSONS -NOUS
CETTE ŒUVRE POUR QUE VOUS PUISSIEZ PARFAIRE VOTRE ÉVEIL.
MAINTENANT FRÈRE , ÉCOUTE , PUISQUE LE JOUR ET L ’HEURE DE LA RÉVÉLATION SONT VENUS ,
COMME IL EST VRAI QUE CELA DEVAIT ADVENIR . A PRÉSENT , TA BOUCHE EST LIBRE DE DIRE EN
TOUTE VÉRITÉ POURQUOI CE QUI AVAIT ÉTÉ LIÉ SE DÉLIEE, POUR LA GLOIRE ÉTERNELLE DU
SEIGNEUR. PAR LA FAUTE DES HOMMES FOURBES ET MALICIEUX, LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ
N’EXERCENT PAS ENCORE LEUR RÈGNE EN CE MONDE.
VOUS AVEZ GRANDI ; POURTANT VOUS N ’AVEZ PAS VOULU COMPRENDRE LES ENSEIGNEMENTS QUI
VOUS ONT ÉTÉ TRANSMIS , PAR CEUX QUI ÉTAIENT DES GRANDS AU MILIEU DES ENFANTS. CE REFUS A
DONNÉ AUX MÉCHANTS DE CŒUR UNE BONNE RAISON D ’INTRODUIRE LE MENSONGE INSIDIEUX
DANS L’ART DE L’ESPRIT ET DANS L’ŒUVRE DE LA VIE.
SUR VOTRE MONDE, DES INFAMIES SONT ENCORE COMMISES . IL VOUS ARRIVE DE PRIER LE SEIGNEUR
DE LA CRÉATION, AFIN QUE VOS MÉSAVENTURES SOIENT ADOUCIES ; CEPENDANT QUE VOUS
HAÏSSIEZ VOTRE PROCHAIN , VOUS TUEZ , VOUS DÉTRUISEZ , VOUS AFFAMEZ QUI A DÉJÀ FAIM , VOUS
NE DÉSALTÉREZ PAS QUI A SOIF DE JUSTICE ET DE VÉRITÉ . AVEC UN ÉGOÏSME SAUVAGE , VOUS ALLEZ
CONTRE VOTRE SEMBLABLE ; POURTANT VOUS SAVEZ QU ’IL EST VOTRE SEMBLABLE . EN VÉRITÉ , IL
EST VOTRE FRÈRE.
SACHEZ QUE LE SEIGNEUR DE LA CRÉATION , QU ’À BON DROIT VOUS APPELEZ DIEU, EST PROPICE
AUX JUSTES ET AUX DOUX , AUX SIMPLES ET AUX PURS DE CŒUR . IL EST POUR CEUX QUI , EN TEMPS
UTILE, SE REPENTENT D’AVOIR PERSÉCUTÉ LE BIEN AU MOYEN DU MAL.
CELUI QUI EST EN TOUTE CRÉATURE ET NOUS -MÊMES, MESSAGERS DU ROYAUME CÉLESTE; POUR
LES AVOIR DEVANT NOUS , NOUS CONNAISSONS L ’INTÉGRALITÉ DE VOTRE TEMPS ET TOUS LES
MOBILES DE VOTRE EXISTENCE EN CE MONDE , DEPUIS LES ORIGINES : DEPUIS CE FAMEUX JOUR OÙ
VOUS VOUS ÊTES REBELLÉS ; EN FAIT , VOUS N ’ÉTIEZ PAS LES FILS DU ROYAUME DU PÈRE ; VOUS LUI
AVEZ RENDU LA DÉSOBÉISSANCE, EN RETOUR DE L’AMOUR ET DU BIEN ÉTERNEL, QU’AVEC
PROFUSION , GLOIRE, AMOUR ET JUSTICE ÉTERNELLE, IL DISTRIBUE INFINIMENT.
MESSAGERS DU CIEL , DU ROYAUME DE CELUI QUI EST , ET QUI TOUJOURS SERA , DANS LES SIÈCLES
DES SIÈCLES . NOUS N ’IGNORONS PAS LES VICISSITUDES QUI ONT POUSSÉ VOS PREMIERS PÈRES À LA
215

BARBARISATION PRIMITIVE , À LA PERTE DE L ’IMMORTALITÉ ET À L ’ASSOUPISSEMENT CONNEXE DES


VALEURS SPIRITUELLES ORIGINELLES.
MESSAGERS DU CIEL , GARDIENS FIDÈLES DE LA VOLONTÉ DU PÈRE ETERNEL, DEPUIS DES TEMPS TRÈS
ANCIENS, NOUS NOUS SOMMES PRODIGUÉS POUR ADOUCIR VOS SOUFFRANCES. NOUS AVONS
PRODUIT DES ÉVÉNEMENTS SYMBOLIQUES QUI , BIEN QUE VOILÉS ET DOGMATISÉS , SONT À MÊME DE
SUSCITER UNE RÉMINISCENCE D’UNE GRANDE PORTÉE SPIRITUELLE, MORALE ET PSYCHOLOGIQUE.
NOUS NE PENSONS PAS QUE CE SOIT LE LIEU D ’ÉNUMÉRER TOUS CEUX QUI , DEPUIS LES TEMPS LES
PLUS RECULÉS , ONT SERVI VOS PREMIERS PÈRES . CEPENDANT, NOUS CONSIDÉRONS QUE LE JUSTE
TEMPS EST VENU DE RÉVÉLER LE GRAND ÉVÉNEMENT QUI EST PROCHE DE LA GÉNÉRATION
ACTUELLE. DESTINÉE À FAIRE ADMETTRE LES ASPECTS RÉELS DES ÉVÉNEMENTS DU PASSÉ , CETTE
RÉVÉLATION DEVRA SERVIR À LA NOUVELLE DIMENSION DE VOTRE CONSCIENCE , GRANDIE DANS LE
MANIFESTÉ DUALISTE.
CERTES, UN REDIMENSIONNEMENT IMMÉDIAT DES CONCEPTS ENRACINÉS DANS L ’ENSEMBLE DE VOS
MANIÈRES DE VIVRE POURRAIT PRODUIRE UN EFFET CONTRAIRE. CEPENDANT, IL EST VRAI AUSSI QUE
CELA DEVRAIT SE PRODUIRE , AFIN DE DONNER UNE MOBILITÉ À VOS CONCEPTIONS , DE LES PORTER
SUR UN PLAN DE RATIONALITÉ NOUVELLE.
EN SON TEMPS , IL FUT DIT ET ÉCRIT QU ’UN HOMME , NOMMÉ JEAN, AVAIT REÇU L ’ORDRE D’AVALER
UN ROULEAU DE VÉRITÉ . POUR AVOIR ÉTÉ TÉMOIN VISUEL , JE LE CONNAIS BIEN . IL FUT DIT À JEAN
QUE CETTE VÉRITÉ NE DEVAIT PAS ÊTRE RÉVÉLÉE AVANT LE JOUR DU TEMPS VOULU.
OR, CE JOUR EST ARRIVÉ : L ’HEURE A SONNÉ POUR CETTE RÉVÉLATION . EN VÉRITÉ , JEAN VIT CE
QUE, JAMAIS, IL NE FUT DONNÉ À UN MORTEL DE VOIR. IL VIT ET IL CONÇUT LA VÉRITÉ DE L’ŒUVRE
LA PLUS GRANDE ET LA PLUS VRAIE QUE VOTRE HISTOIRE AIT COMPTÉE : « L’ŒUVRE DE JÉSUS-
CHRIST ».

DÉBOUCHEZ-VOUS BIEN LES OREILLES , PUIS ÉCOUTEZ: IL EST VRAI QUE C ’EST TOUJOURS LUI À VOUS
RÉVÉLER UNE SI GRANDE VÉRITÉ , CELUI QUI , DE PAR LA VOLONTÉ DU PÈRE, EUT LE PRIVILÈGE DE
VOIR DE SES PROPRES YEUX L’ŒUVRE DU CIEL POUR LES FILS DE LA TERRE.
IL VIT : IL A CONSERVÉ LA PLEINE CONSCIENCE DE CE QUI , SELON LA VOLONTÉ SUPRÊME , EN LUI,
AVAIT ÉTÉ LIÉ.
ECOUTEZ, FILS DE LA TERRE : IL EST VRAI QUE CELA DEVAIT ADVENIR ; EN VÉRITÉ , CE TEMPS EST
CELUI QUI ME PERMET DE BRISER LE SCEAU DU SILENCE . JE VOUS LE DEMANDE : AURAIS -JE PU
PARLER, ALORS , COMME JE VOUS PARLE ? CEUX QUI SONT COMME MOI , POUVAIENT -ILS DIRE CE
QU’ILS NE DEVAIENT PAS DIRE?
LE DESSEIN DE L ’ŒUVRE CÉLESTE ÉTAIT AINSI FAIT QUE TOUTE CHOSE DEVAIT ARRIVER SELON LES
PRINCIPES ÉTABLIS.
EN VÉRITÉ , PERSONNE NE SAVAIT QUI NOUS ÉTIONS RÉELLEMENT . JAMAIS, PERSONNE NE SUT D ’OÙ
VENAIENT LA PUISSANCE ET LA GRÂCE DE NOS VERTUS OPÉRATIONNELLES.
SURENT-ILS JAMAIS QUI , EN RÉALITÉ , ÉTAIENT ELIE, JOB, JACOB, MOÏSE ? OÙ PUISAIENT -ILS LEUR
POUVOIR?
EN VÉRITÉ, JAMAIS PERSONNE NE SUT QUI PARLAIT, QUI OPÉRAIT EN EUX.
QUI POUVAIT LEUR DIRE : « MES PETITS ENFANTS », COMME ILS L’ÉTAIENT EN ESPRIT? QUELLE ÉTAIT
LA SOURCE , LA MATRICE DE TOUTES LES ŒUVRES DESTINÉES À GLORIFIER L ’ŒUVRE DU PÈRE ? QUI
CONNUT JAMAIS CETTE VÉRITÉ?
216

A QUELQUES -UNS, SEULEMENT , ET À MOTS COUVERTS , IL FUT PERMIS D ’IMAGINER QUE LES DIEUX
VENAIENT DES LOINTAINS RIVAGES DES CIEUX POUR EXPLORER L’ŒUVRE DIVINE.
EN CE TEMPS , LES HOMMES DE LA TERRE NOUS IMAGINAIENT DE FAÇONS TRÈS DIVERSES . DANS
LEURS ESPRITS, ILS CONCEVAIENT DES PERSONNALITÉS TRÈS DIFFÉRENTES QUI, AUJOURD’HUI
ENCORE, VIVENT COMME DANS LES HISTOIRES FABULEUSES DE LA MYTHOLOGIE.
NOUS LE SAVIONS: NOUS NE POUVIONS FAIRE DIVERSEMENT DE CE QUI NOUS ÉTAIT PERMIS .
CHAQUE ACTE, CHAQUE ÉVÉNEMENT ÉTAIT LIÉ À UN DESSEIN OPÉRATIONNEL. PARFOIS, LES
PERSONNAGES IMAGINÉS S’ANIMAIENT: SOUVENT, LES IMAGES EXAUÇAIENT LES GRÂCES DEMANDÉES.
LES DIEUX , LES ANGES ET LES AUTRES VÉCURENT AU SEIN DES COMMUNAUTÉS OÙ LES HOMMES
CROYAIENT EN EUX . ILS PASSÈRENT PAR LEURS TRIBULATIONS , AVEC LE SEUL ESPOIR D ’ÉDIFIER LES
CONDITIONS IDÉALES POUR UN ÉVEIL ÉVOLUTIF PROGRESSIF, MAIS CERTAIN.
A LA MESURE -MÊME DE LA BONTÉ ET DE LA MISÉRICORDE , SOUVENT LE RECOURS À LA COLÈRE FUT
NÉCESSAIRE .
BEAUCOUP FURENT CONTRAINTS À EXCELLER EN BIEN , AU MOYEN DE L ’EXPÉRIENCE DES VALEURS
OPPOSÉES AU BIEN; DANS LEUR ÉVOLUTION, CERTAINS DÉPASSAIENT LE BIEN RELATIF, MAIS
PROGRESSIF . AISÉMENT, ILS PARVENAIENT AU BIEN ABSOLU . EN RÉALITÉ , ILS FURENT PEU , MAIS
SUFFISANTS ; AU SEIN DES DIFFÉRENTES COMMUNAUTÉS , ILS DIFFUSÈRENT DE MEILLEURS EFFETS
POUR UNE DISPOSITION PLUS SOLIDE AU BIEN AGIR DANS LA VIE.
DANS LE SENS ASCENDANT, DES ÊTRES TERRESTRES SURENT ANIMER DE TRÈS NOMBREUSES
COMMUNAUTÉS. LES POUVOIRS ET LES VERTUS QUI LEUR PERMETTAIENT D ’ÊTRE TOUJOURS PLUS
FORTS DANS L ’ŒUVRE ENTREPRISE, NE LEUR FURENT PAS COMPTÉS.
MOÏSE ET BIEN D’AUTRES , JOUIRENT DE PRIVILÈGES IMPORTANTS ET D’UNE GRANDE
CONSIDÉRATION. BIEN QUE RÉALISANT DES ŒUVRES OPPOSÉES , CERTAINS OBTINRENT LE PRIVILÈGE
DE BIENS TERRESTRES ; CELA , AFIN DE FOURNIR À MAINTES COMMUNAUTÉS LE MOBILE ADVERSE ,
TOUT AUSSI UTILE POUR STIMULER LA DÉVOTION ET L ’ADHÉSION À CET ÉLÉMENT QUI , TOUJOURS
PLUS , SE MANIFESTAIT EN CONVENANCE AVEC LEURS INSTINCTS INNÉS, ORIGINELS.
EN RÉALITÉ , VOILÀ LA LUTTE DU BIEN CONTRE LE MAL . LES DIEUX BONS ET LES DIEUX MAUVAIS , LES
ANGES ET LES DÉMONS, LES ESPRITS PROPITIATEURS ET LES ESPRITS MALÉFIQUES, ADVERSES.
AU DÉBUT, LE DESSEIN DE L’ŒUVRE CÉLESTE SE DÉVELOPPA AVEC DE TRÈS NOMBREUSES
ALTERNATIVES, AU MOYEN DE NOTRE ŒUVRE EXÉCUTIVE ET DE LA MISE EN SCÈNE (POUR NOUS
RÉFÉRER À UN ART DE VOTRE TEMPS ), DE SÉQUENCES ET D ’ÉVÉNEMENTS DESTINÉS À AJOUTER À
L’INTENSITÉ DRAMATIQUE DE VOTRE EXISTENCE TERRESTRE.
NOUS ÉTIONS LES METTEURS EN SCÈNE ; VOUS ÉTIEZ LES ACTEURS : DÉSESPÉREMENT TENDUS VERS LA
PRISE EN CHARGE DE VOTRE PART , VERS LES RÉPÉTITIONS SUCCESSIVES AUX FINS DE PARVENIR À
L’APTITUDE REQUISE POUR , ENSUITE , VOUS ESSAYER DANS LA COUR DES GRANDS , SUR LA SCÈNE DU
GRAND THÉÂTRE DE L ’UNIVERS, EN PRÉSENCE DE CELUI QUI EST LE SPECTATEUR ÉTERNEL , LE JUGE
DES ŒUVRES TERRESTRES.
EN VÉRITÉ , VOILÀ LA RÉVÉLATION DES DERNIERS ÉVÉNEMENTS , AU COURS DESQUELS LA PUISSANCE
DU CIEL SE MANIFESTA SUR LA TERRE POUR , DANS LE CŒUR DES TERRESTRES , INSPIRER LA LOI
SAINTE DE CELUI QUI VOUS AIME , QUI ESPÈRE EN VOTRE JUGEMENT SAGE ET JUSTE , POUR VOUS
ACCORDER LE GRAND PARDON ET LA GLOIRE DES CIEUX.
L’HEURE A SONNÉ, POUR CE GRAND DESSEIN, DE VOIR SON ÉDIFICATION.
217

SIMPLES DE CŒUR ET PAUVRES EN SAVOIR , CERTAINS TERRESTRES FURENT INSTRUITS ET FORTIFIÉS


DANS L’ENTENDEMENT, DANS LE CORPS ET DANS L’ESPRIT, AFIN QU’EN EUX SE RÉALISE LA
PERSONNALITÉ APTE À MENER À BIEN L’ŒUVRE POUR LAQUELLE ILS AVAIENT ÉTÉ CHOISIS.
PIERRE, PAUL, LUC, MATTHIEU, JEAN ET LES AUTRES FURENT ÉLEVÉS À UN PLAN DE CONSCIENCE À
MÊME DE RIVALISER AVEC UNE CONSCIENCE EXTRÊME. CEPENDANT QU ’AU MOYEN DE NOTRE
SAVOIR MAGNIFIQUE ET CÉLESTE, NOUS PROVOQUIONS LES ACTES ET LES ÉVÉNEMENTS QUI
SERVIRAIENT À ÉDIFIER ET À MAGNIFIER LA CONCEPTION D ’UN ÊTRE . PAR SA MANIFESTATION , IL
DEVAIT ASSUMER LE CONCEPT DE BASE D’UN ÉVÉNEMENT RÉNOVATEUR ET LA SYNTHÈSE MANIFESTÉE
DES ACTES PRÉPARATOIRES QUI SE DÉROULÈRENT EN PREMIÈRE PARTIE DE L’ŒUVRE.
PRÉDESTINÉ À NAÎTRE , IL NAQUIT , PARCE QU ’À PRIORI , TOUTE CHOSE ÉTAIT PRÉVUE DANS LE SENS
OÙ, PAR LA SUITE, ELLE DEVAIT ADVENIR.
UNE ÉTOILE (SI TANT EST QU ’ON PUISSE ENCORE LA CONSIDÉRER AINSI ) SE MUT DANS LE CIEL ;
DERRIÈRE ELLE , ELLE LAISSA UNE GRANDE QUEUE LUMINEUSE ; CELA DEVAIT ÊTRE LE SIGNE , CELA
ADVINT.
QUI ÉTAIT CET ÊTRE, AUSSI COMPLET DANS LE CORPS, DANS L’INTELLECT ET DANS L’ESPRIT?
D’OÙ PROCÉDAIT SON GERME ? COMMENT, SANS L ’INTERVENTION DE L’ÉPOUX LÉGITIME DE MARIE,
ADVINT L’ÉDIFICATION DE SON CORPS DANS LE VENTRE DE SA GÉNITRICE?
QUI A JAMAIS PENSÉ QUE TOUT CELA AIT PU ARRIVER AU MOYEN DE NOTRE ŒUVRE, AVEC
L’ASSISTANCE AIMANTE DE CELUI QUI NOUS GOUVERNE ET NOUS GUIDE?
HORMIS CELUI QUI ÉTAIT PRÉDESTINÉ À ACCEPTER CETTE RÉVÉLATION , JAMAIS PERSONNE NE LE
SUT!
JEAN SAVAIT COMMENT NOUS ÉDIFIIONS L ’ÉVÉNEMENT. IL CONNAISSAIT LA NATURE DE NOS VASTES
CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE PHYSIQUE ET HYPER PHYSIQUE : IL ÉTAIT PRÉSENT , IL VIT , IL
OBSERVA , PUIS IL DÉDUISIT TOUTE CHOSE QUI, EN VÉRITÉ, SE VÉRIFIA .
OPÉRATEURS ET APÔTRES DE L ’ÉDIFICE COMPLEXE DE L ’ŒUVRE, LES AUTRES JAMAIS NE SURENT CE
QUE LUI SAVAIT , DE PAR UN CONSENTEMENT SPÉCIAL . IL VIT PARCE QU ’IL DEVAIT VOIR . SURTOUT,
IL DEVAIT IMPRÉGNER SA CONSCIENCE DE LA CONNAISSANCE INDÉLÉBILE DE CE QU’IL VIT VRAIMENT ,
POUR SE TAIRE ENSUITE, JUSQU’AU JOUR MARQUÉ ET AU TEMPS VOULU.
EXÉCUTEURS VÉNÉRÉS DE LA VOLONTÉ SUPÉRIEURE, LES AUTRES INTERPRÈTES PRINCIPAUX :
PIERRE, LUC, PAUL ET LES AUTRES , ÉTAIENT CONSCIENTS DE LA FORCE SUPÉRIEURE QUI AGISSAIT EN
EUX, QUI LEUR PERMETTAIT UNE ACTIVITÉ SUPRANORMALE ; ILS SAVAIENT QUE LEURS ACTIONS
ÉTAIENT DES EFFETS QUI DÉCOULAIENT D’UNE FORCE INDÉPENDANTE DE LEUR VOLONTÉ.
TOUTEFOIS , JAMAIS ILS NE CONNURENT NI LA NATURE , NI LA PROVENANCE VÉRITABLES DE CETTE
FORCE . AU COURS DE LEUR SÉJOUR EN CE MONDE , ILS ONT TOUJOURS CONSERVÉ LES CONCEPTS
DOGMATIQUES DES ÉVÉNEMENTS.
IL N ’EN ALLAIT PAS DE MÊME POUR JÉSUS : IL ÉTAIT PLEINEMENT CONSCIENT DE SA PERSONNALITÉ
ORIGINELLE .
DÈS LORS QU ’IL EUT ACCOMPLI SES TRENTE -TROIS ANS, IL SUT TOUT DE LUI-MÊME . AUPARAVANT ,
IL NE SAVAIT PAS QUI IL ÉTAIT. CEPENDANT, DEPUIS SON PLUS JEUNE ÂGE , EN SON FOR INTÉRIEUR ,
IL AVAIT CETTE CERTITUDE ABSOLUE . LE CORPS PHYSIQUE DE JÉSUS N ’APPARTENAIT PAS À LA
TERRE . IL N ’ÉTAIT PAS INVESTI PAR LES LOIS DUALISTES DE LA DIMENSION QUI RÉGIT LE DESTIN DES
ÊTRES TERRESTRES.
218

JAMAIS IL NE PARLA DE SON PÈRE TERRESTRE: IL N’ÉTAIT NI LA RACE DE SA RACE, NI LA


PERSONNALITÉ DÉDOUBLÉE DE SON UNITÉ . IL SAVAIT QUE SON PÈRE N ’ÉTAIT PAS SUR LA TERRE ; IL
EN AVAIT LA CERTITUDE ABSOLUE.
JÉSUS GRANDIT: DANS SON CORPS, DANS SON MENTAL ET DANS SON ESPRIT, IL CONSERVA
PLEINEMENT SES QUALITÉS ORIGINELLES.
EN AUCUNE FAÇON , IL NE POUVAIT LES CHANGER . SUR LA TERRE , AUCUNE FORCE N ’ÉTAIT À MÊME
DE LE FAIRE.
SES QUALITÉS PHYSIQUES , PSYCHIQUES , INTELLECTUELLES , MORALES , SOCIALES ET TOUT CE QUI
ÉTAIT INNÉ ET EN PUISSANCE EN LUI, N ’APPARTENAIT PAS À LA DIMENSION TERRESTRE . IL EN ÉTAIT
ALLÉ DE MÊME POUR ELIE , MOÏSE ET LES AUTRES , QUI ÉTAIENT VENUS SUR LA TERRE PAR LA MÊME
PROCÉDÉ .
EN VÉRITÉ, VOTRE HISTOIRE REGORGE DE CES ÉVÉNEMENTS.
DE TOUT TEMPS , IL Y EUT DES ÊTRES QUI , COMME JÉSUS, REMPLIRENT DES TÂCHES TRÈS LOURDES ,
CHARGÉES D’EFFETS ÉVOLUTIFS IMPORTANTS.
NOUS CONSERVONS TOUT EN MÉMOIRE , DEPUIS LE COMMENCEMENT DE VOS JOURS , PROCHES DE
L’ŒUVRE NOUVELLE QUI EST EN CE TEMPS.
CEPENDANT QUE JÉSUS ET LES AUTRES ÉTAIENT À L ’ŒUVRE, NOUS ÉTIONS UNE MULTITUDE SUR LA
TERRE , POUR INSTAURER TOUTE CHOSE, SELON LE DESSEIN PRÉVU.
LE DESSEIN EUT POUR ACCOMPLISSEMENT LA CRUCIFIXION DE JÉSUS.
EN VÉRITÉ, JÉSUS N’ÉTAIT PAS MORT, MÊME S’IL EN AVAIT L’APPARENCE.
IL TOMBA DANS UNE LÉTHARGIE PROVOQUÉE : SA VITALITÉ ÉTAIT ABSENTE , LE FONCTIONNEMENT
DE SES ORGANES , TEMPORAIREMENT ARRÊTÉ. CEPENDANT, LA MORT NE POUVAIT PAS L ’EMPORTER,
JUSTEMENT PARCE QUE , DÉJÀ , SON CORPS AVAIT ÉTÉ PLACÉ SUR UN PLAN DIMENSIONNEL QUI LUI
PERMETTAIT DE SURVIVRE , QUELLES QUE SOIENT LES CIRCONSTANCES ET QUELLES QUE SOIENT LES
SOUFFRANCES PHYSIQUES SUPPORTÉES.
AVANT MÊME D ’ÊTRE CRUCIFIÉ, PUIS D ’ÊTRE MIS AU TOMBEAU, JÉSUS POSSÉDAIT LA CONSCIENCE ET
LA CONNAISSANCE DE SA PERSONNALITÉ.
JÉSUS FUT TOUJOURS VIVANT, PLUS VIVANT QU’IL N’Y PARAISSAIT .
AU SORTIR DE LA LÉTHARGIE DANS LAQUELLE IL AVAIT ÉTÉ PLONGÉ , JÉSUS DEVINT PLEINEMENT
CONSCIENT DE SA VÉRITABLE DIMENSION ET DE SA PERSONNALITÉ RÉELLE. IL SE SERVAIT DE L’ART ET
DES EXPÉRIENCES QUI, EN PUISSANCE, ÉTAIENT DÉJÀ EN LUI, MANIFESTÉS .
PRÉVU DE LONGUE DATE, LE DESSEIN AVAIT ÉTÉ RÉALISÉ DANS SA PARTIE PRINCIPALE. LA
CONSCIENCE SUPÉRIEURE, « C HRIST », AVAIT PLEINEMENT ACCOMPLI SON ŒUVRE.
EN VÉRITÉ , NOUS NOUS SOMMES TOUS RÉJOUIS . PAR CET ÉVÉNEMENT , NOUS AVIONS ÉDIFIÉ LES
CONDITIONS NÉCESSAIRES À L ’ÉTABLISSEMENT D ’UN PLAN ÉVOLUTIF SOLIDE , AU MOYEN DE CES
QUALITÉS CARACTÉRISTIQUES QUI, PROGRESSIVEMENT, DEVAIENT SE MANIFESTER PARMI LA
COMMUNAUTÉ HUMAINE.
IL EST VRAI QU ’ANIMÉ PAR LA CONSCIENCE CHRISTIQUE , GUIDÉ ET SOUTENU PAR NOTRE ŒUVRE
CONTINUE, JÉSUS SOUFFRIT DANS VOTRE DIMENSION , SUR VOS PLANS , POUR VOUS ENSEIGNER CE
QUE VOUS NE CONNAISSIEZ PAS, MAIS QUE VOUS DEVIEZ APPRENDRE.
EN VÉRITÉ , LES EFFETS DE CETTE ŒUVRE FURENT ÉDIFIANTS . SI, DANS SA RÉALITÉ , JAMAIS LA CAUSE
NE FUT CONNUE , C ’EST PARCE QU ’AINSI CONÇUE , L ’ŒUVRE DEVAIT SE POURSUIVRE EN VOUS ,
JUSQU’AU JOUR DU TEMPS JUGÉ OPPORTUN.
219

PLUS QUE LES AUTRES , CELUI QUI PORTA LE NOM DE JEAN, QUI FUT LE PLUS PROCHE DE CELUI QUI
ÉDIFIA ET MAGNIFIA NOTRE GRAND ŒUVRE , EUT LA PLEINE CONNAISSANCE . SUR UNE GRANDE ILE
DÉSERTE, POUR AVOIR VU ET ENTENDU , IL CONÇUT LA RÉALITÉ DE LA PLUS GRANDE VÉRITÉ DE
VOTRE HISTOIRE LA PLUS RÉCENTE.
LE TEMPS EST VENU OÙ CELUI -LÀ-MÊME QUI PORTA LE NOM DE JEAN A DÉLIÉ EN LUI CE QUI ,
AUPARAVANT, ÉTAIT LIÉ . IL EST LE « RE-NE » ET , DANS LE MÊME TEMPS , L ’UN ET L ’AUTRE EN UN .
AINSI, EN AVAIT-IL ÉTÉ PRÉVU, DIT ET ÉCRIT, DANS LE TEMPS OÙ CELA DEVAIT ARRIVER.
PUISQUE LE JOUR ET L ’HEURE EN SONT VENUS , IL A DIT CE QU ’IL AVAIT À DIRE AUX HOMMES DE
CETTE GÉNÉRATION.
L’AUBE DU DESSEIN NOUVEAU A DÉJÀ POINT . EN VÉRITÉ , UNE FOIS ENCORE , IL EST SUR LA TERRE
POUR ACCUEILLIR CELUI QUI A DIT QU ’IL REVIENDRAIT SOUS LA FORME HUMAINE , AVEC LA LOI DE
LA JUSTICE CÉLESTE. EN VÉRITÉ, NOUS VOUS DISONS : « VOICI LE TEMPS ».

REVELATIONS
CONSIDERE-TOI COMME PRIVILEGIE. QUE TON ÂME ET TON CŒUR SE REJOUISSENT : IL EST
VRAI QUE TA VIE EN CE MONDE NE RELEVE NI D’UNE PURIFICATION, NI DE L’OBTENTION DE
PRIVILEGES MATERIELS.
NOUS TE DISONS : TU ES NÉ DE NOUVEAU , DE PAR UNE VOLONTÉ SUPÉRIEURE . BIEN QU ’ELLE
POSSÈDE LES CARACTÉRISTIQUES DE LA DIMENSION DUALISTE , TA CONSCIENCE N ’APPARTIENT PAS A
LA TERRE . AU COURS DU TEMPS , COMME TOI , DE NOMBREUX HOMMES SONT RENÉS . COMME TOI ,
ILS ONT RÉALISÉ DE GRANDES ŒUVRES, AU CHARME DIVIN.
COMME PAR LE PASSÉ , LES HOMMES DE LA TERRE SONT EFFRAYÉS ET TROUBLÉS PAR CE QU ’ILS SONT
CONTRAINTS A VOIR ET A ENTENDRE . IL LEUR EST TRES DIFFICILE DE COMPRENDRE TON LANGAGE ,
PARCE QU’ILS SONT ENCORE LIÉS AUX PLANS DE LA CONSCIENCE TERRESTRE.
DE FAIT , CELUI QUI A TOUJOURS VECU DANS UN MILIEU DONNE , QUI, A UN CERTAIN MOMENT, SE
TROUVE CONFRONTE A UN CONTEXTE DIFFERENT, N’AURA QUE DIFFICILEMENT LA
PERCEPTION IMMEDIATE DE CE QUI L’ENTOURE. PAR CONTRE, CELUI QUI A VECU AU SEIN DE
MILIEUX DIVERS, AURA UNE APPROCHE PLUS AISEE DE CE QUI, D’UNE MANIERE NOUVELLE, SE
PRESENTE A SON INTELLIGENCE.
IL CONVIENT DE DIRE : CEUX QUI, TOUJOURS, ONT VECU SUR UN MÊME PLAN DIMENSIONNEL,
CONNAISSENT LA VERITE QUI SE MANIFESTE SUR CE PLAN. IL SE PEUT AUSSI QU’ILS LIENT A CE
PLAN LES CONCEPTS ABSORBES ET DIMENSIONNES EN FONCTION DES EFFETS QUE CETTE
DIMENSION MANIFESTE.
EN VERITE, CHAQUE PLAN DIMENSIONNEL RESULTE D’UNE CAUSE QUI EST A L’ORIGINE. LES
TERRESTRES, QUI NE CONNAISSENT QUE LES EFFETS DIMENSIONNES INHERENTS AU PLAN
MANIFESTE, EDIFIENT LEURS CONCEPTS A PARTIR DE CE PLAN.
EN VERITE, LA CAUSE LEUR ECHAPPE : LE PRINCIPE QUI DIMENSIONNE TOUTES LES
MANIFESTATIONS, DESTINEES A ÊTRE REDIMENSIONNEES A LEUR TOUR. SANS DOUTE NE
SAVENT-ILS PAS, ET IL SERAIT BON QU’ILS SACHENT, QUE LE REDIMENSIONNEMENT DE CE QUI
EST MANIFESTE EST INDISSOLUBLEMENT LIE AUX DIVERS PLANS EVOLUTIFS DE LA CONSCIENCE.
L’ÊTRE D’HIER N’EST PAS L’ÊTRE D’AUJOURD’HUI : SA CONSCIENCE N’EST PLUS LA MÊME.
TOUTE CHOSE INHERENTE A UN REGNE EST DESTINEE A ÊTRE ELEVEE A UN PLAN MEILLEUR
QUE CELUI QU’ELLE DOIT QUITTER. TOUT TEND VERS L’ORIGINE. TOUT, HOMME COMPRIS,
EST DESTINE A EDIFIER LES CONDITIONS NECESSAIRES POUR REDIMENSIONNER LES CONCEPTS
QUI NE PEUVENT PLUS COEXISTER AVEC LA CONSCIENCE ACCRUE.
VOILA POURQUOI, CHER FRERE, LA TACHE QUI T’EST CONFIEE EST ARDUE ET CONFLICTUELLE.
CEPENDANT, NOUS SAVONS TRES BIEN CE QUE TU POSSEDES. AUSSI SOMMES-NOUS HEUREUX
DE TE DIRE ENCORE :
220

BIEN DES EVENEMENTS SE DECHAINERONT EN CE TEMPS. BEAUCOUP SE REPRENDRONT PARCE


QU’ILS MEDITERONT SUR CE QUE LEURS YEUX VERRONT ET SUR CE QUE LEURS OREILLES
ENTENDRONT. DANS CETTE ŒUVRE, TU SERAS SOUTENU PAR LA PUISSANCE DU CIEL.

METHODE DES FRERES SUPERIEURS


POURQUOI LA CIVILISATION ATLANTE A-T-ELLE ETE DETRUITE ?
POURQUOI LA CIVILISATION EGYPTIENNE A-T-ELLE ETE SOUMISE A RUDE EPREUVE ?
POURQUOI SODOME ET GOMORRHE ONT-ELLES ETE DETRUITES ?
POURQUOI CETTE GENERATION POURRAIT-ELLE DISPARAITRE ?
TOUS LES EVENEMENTS ET TOUS LES FAITS QUI ONT EU LIEU AU COURS DE CES DERNIERS SIECLES
APPORTENT DES REPONSES PRECISES ; POURTANT, LES HOMMES N’ONT PAS VOULU COMPRENDRE.
LA PRESENCE , SUR LA TERRE , D ’ETRES EN PROVENANCE DES ESPACES EXTERIEURS , CHARGES DE
MISSIONS EXECUTIVES SPECIFIQUES, FOURNIT DES REPONSES PRECISES.
J’AI DIT « EXECUTIVES », NON « DIRECTRICES ». PARMI LES ETRES DE CETTE PLANETE FIGURENT
AUSSI « LES EXECUTIFS » DU GENIE CREATEUR COSMIQUE.
BIEN AUTRES SONT LES DIRECTEURS ; ILS PRESIDENT A LA LOI ETERNELLE ET IMMUABLE DE L ’ESPRIT
OMNI CREATEUR. ILS N’ONT PAS DE DIMENSION PHYSIQUE : ILS SONT MULTIDIMENSIONNELS,
MAITRES INCONTESTES DE L’IDEE OMNI CREATRICE.
CE SONT EUX QUI ONT ORDONNE QUE LA BETE DEVIENNE HOMME ; CE SONT EUX QUI POURRAIENT
ORDONNER QUE , DEGENERE, LACHE ET COUARD , SANGUINAIRE ET VIOLENT , L ’HOMME RETOURNE
A SES ORIGINES DE « BETE ».

Dans le discours actuel, la révélation extraterrestre est corroborée par des événements
symboliques, susceptibles de relier le passé au présent et le présent au futur.

LE TEMPS EST VENU POUR NOUS TOUS DE TE DIRE :


LES ETRES LES PLUS SENSIBLES AUX CONNAISSANCES , QU ’AVEC TANT D ’AMOUR FRATERNEL NOUS
AVONS ACCORDEES , ET ACCORDERONS ENCORE, DOIVENT IMPERATIVEMENT COMPRENDRE LES
ACTES QUE NOUS SOMMES AMENES A ACCOMPLIR. CE QUI S’AVERERA A EUX RELEVE D’UNE
METHODE TRES SECRETE, A MEME D’ENCOURAGER UNE ACTION CONSCIENTE QUANT AUX INSTINCTS
ATAVIQUES. LE BUT EST D ’EMPECHER L ’INTERVENTION ET LE DEVELOPPEMENT D ’UNE IMPULSION
DELETERE SUR LE PLAN PSYCHOLOGIQUE . EN EFFET , CETTE IMPULSION PRODUIRAIT UN EFFET QUI
IRAIT A L ’ENCONTRE DE L ’ETAT PREPARATOIRE AU DEVELOPPEMENT DES ORGANES DE P.E.S. SOUS
NOTRE CONTROLE.
DE FAIT, SUR LE PLAN DEMONSTRATIF, LA PRODUCTION D’EVENEMENTS SYMBOLIQUES VISE A
ORIENTER LES ORGANES EN DEVELOPPEMENT VERS UN PLAN DIMENSIONNEL PSYCHO-INTUITIF.
LE FAIT QU’UNE ROSE ROUGE DEVIENNE BLANCHE NE VEUT PAS EXPRIMER UN FAIT PHENOMENAL ; IL
VOUS DONNE UN MOBILE POUR COMPRENDRE, INTUITIVEMENT, UN FAIT EXPRIME
SYMBOLIQUEMENT.
EXPRIMES SYMBOLIQUEMENT DE MAINTES MANIERES , D ’AUTRES EVENEMENTS VOUS SIGNIFIENT DES
DONNEES D’ATTRACTION LIEES AU TEMPS ET AUX EVENEMENTS SUR LE POINT DE SE MANIFESTER.
NOTRE ACTION DE TUTELLE PEUT VOUS SEMBLER TRES ETRANGE QUANT A LA MANIERE DONT NOUS
L’EXERÇONS . PATIENCE ! LE TEMPS VIENDRA OU VOUS POURREZ LA COMPRENDRE.
221

TOUTEFOIS , NOUS POUVONS VOUS DIRE QUE TOUS LES MOBILES DE CHACUN DE VOS ACTES
GENERIQUES SONT SUBORDONNES A UN TABLEAU DE PREVISIONS DE L ’ENSEMBLE DES EFFETS QUE LA
FORME DE L’ACTE EST CONTRAINTE A DETERMINER.
LORSQUE CES EFFETS SE REVELENT ETRE CONTRAIRES, LES CIRCONSTANCES CHANGENT LA
DIRECTION DU MOBILE POUR EVITER DES EFFETS NON DESIRES.
DE LEURS DEMEURES DIVINES, LES « GENIES COSMIQUES » SE DEPLACENT POUR VOUS VISITER.
VOUS N’ETES PAS EN MESURE DE RECEVOIR LEURS EGARDS, SURTOUT EN CE TEMPS DE
BOULEVERSEMENTS RADICAUX DE LA PLANETE QUE VOUS HABITEZ , D ’IMPORTANTS CHANGEMENTS
DANS VOTRE NATURE PSYCHO-PHYSIQUE-SPIRITUELLE, DE MODIFICATIONS GENETIQUES, DE
MOUVEMENTS INCOHERENTS ET DESTRUCTEURS.

HOARA EXPLIQUE
NOTRE METHODE SELECTIVE CONSISTE EN SONDAGES COMPLEXES ET EN CONTROLES STRICTS.
SONT CONSTAMMENT SURVEILLES : EN PREMIER LIEU NOS OPERATEURS , PUIS TOUS CEUX QUI SE
PREDISPOSENT A ECOUTER LE DISCOURS QU’ILS PORTENT .
LES SUJETS PREDISPOSES A RECEVOIR LES VALEURS DES MOYENNES FREQUENCES DOIVENT , PAR LA
PRATIQUE, FAIRE PREUVE D’UNE VOLONTE D’ASSIMILER CONSCIENCIEUSEMENT LES HAUTS
CONCEPTS MORAUX , SOCIAUX ET SPIRITUELS QUE COMPORTENT LES MOYENNES FREQUENCES , AFIN
DE POUVOIR SE LIBERER DES BASSES FREQUENCES TRIDIMENSIONNELLES.
NOTRE SCIENCE ASTRALE NOUS PERMET D ’AVOIR CONSTAMMENT L ’IMAGE DYNAMIQUE , PHYSIQUE
ET PSYCHIQUE, DES SUJETS CHOISIS OU PREDISPOSES AU CONTACT AVEC LES FREQUENCES
SUPERIEURES QUADRIDIMENSIONNELLES AUXQUELLES NOUS APPARTENONS ; NOUS POUVONS
CAPTER LES CORPS-PENSEE, CE QUI, A TOUT MOMENT, NOUS PERMET DE SAISIR DES
COMPORTEMENTS POTENTIELS, AVANT-MEME QU’ILS NE SOIENT EXPRIMES.
AU MOYEN DE CE CONTROLE MINUTIEUX PERMANENT , NOUS POUVONS PREVENIR TOUT CE QUI EST
SUSCEPTIBLE DE NUIRE AUX SUJETS QUI OFFRENT UN INTERET PARTICULIER POUR NOUS QUANT A LA
GENETIQUE GNA. D’EVIDENCE, SI CONSCIEMMENT LE SUJET EST DISPOSE A SE LAISSER ENTRAINER
PAR DES VALEURS DEGENERATRICES PROPOSEES PAR LES BASSES FREQUENCES , S ’IL DEMEURE PASSIF ,
EN DEPIT DE NOS INVITATIONS A RETABLIR L ’EQUILIBRE PSYCHO-PHYSICO-SPIRITUEL REQUIS PAR LES
MOYENNES FREQUENCES, ALORS AUTOMATIQUEMENT, A CAUSE DES EFFETS INEVITABLES , IL S ’AUTO-
ISOLE ; IL REINTEGRE SON DESTIN COMMUN.
NOUS VOUS REITERONS NOS DIRES : PLUS QUE LA QUANTITE, C’EST LA QUALITE QUI NOUS
INTERESSE . AUSSI SOMMES-NOUS VIGILANTS ET TRES ATTENTIFS.
NOS CONTROLES NE SONT PAS INDOLORES ; ILS NE SONT PAS EXEMPTS D ’EPREUVES SUSCEPTIBLES DE
NOUS DONNER LA CERTITUDE DE L ’APTITUDE DU SUJET, DE SA PLEINE PRISE DE CONSCIENCE QUANT
A LA VERITE QUE NOUS PORTONS.
VOTRE PLANETE EST PROJETEE VERS UNE DIMENSION SUPERIEURE . NOUS AVONS POUR TACHE
SPECIFIQUE DE PREPARER L’HOMME NOUVEAU, PORTEUR DES ATTRIBUTS DE L’EVOLUTION :
« JUSTICE, PAIX, AMOUR ET FRATERNITE UNIVERSELLE ».

INSTRUMENTS DE CONTROLE
LE « FRISBEE OU SYNCHRONISATEUR », COMME VOUS L ’APPELEZ, EST UN INSTRUMENT DOTE D ’UN
MICRO-CERVEAU AUX FACULTES GENIALES ET AUX POSSIBILITES INCONCEVABLES POUR VOUS.
222

PRODIGIEUX, CE PETIT ENGIN SE SUBSTITUE A TOUTES LES ACTIVITES D’UN CERVEAU ; SES
FREQUENCES SONT SUPERIEURES A CELLES D ’UNE MASSE CEREBRALE EVOLUEE . TRES VASTES SONT
SES FACULTES D ’EVALUATION MINUTIEUSE DE TOUTES LES STRUCTURES INTERNES ET EXTERNES DES
ETRES VIVANTS ET DES OBJETS CONSTITUES DE MATIERE ORGANIQUE ET INORGANIQUE . AVEC UNE
PRECISION ABSOLUE , IL EXPLORE TOUTES LES FORCES QUE LE SUJET OU L ’OBJET DEVELOPPE EN DES
CIRCONSTANCES DONNEES.
NOUS EN AVONS DEUX TYPES : NOUS VOUS AVONS DEJA DONNE QUELQUES APERÇUS DE L ’ACTIVITE
DU PREMIER.
LE SECOND ASSUME DES FONCTIONS SPECIFIQUES DE CONNEXION , DE PROGRAMMATION DE NOS
OPERATEURS-AIDES QUI VIVENT PARMI VOUS . CET INSTRUMENT POURRAIT ETRE DEFINI EN TANT
QUE « PROGRAMMATEUR ».
LES DEUX INSTRUMENTS POSSEDENT LA CAPACITE DE PENETRER L’EPAISSEUR ET LA DURETE DE TOUT
TYPE DE MATIERE, SANS POUR AUTANT EN ALTERER LA STRUCTURE ORIGINELLE ET LA FORME.

QUI SONT LES DIRECTEURS OU ETRES LUMIERE ?


« NOUS SOMMES ASTRAUX ». NOUS VENONS D ’UNE DIMENSION TRES DIFFERENTE DE CELLE OU
VOUS, TERRESTRES, VOUS FAITES LES EXPERIENCES EXISTENTIELLES ET EVOLUTIVES DE VOTRE REELLE
IDENTITE ETERNELLE.
POUR VOUS , NOS FACULTES INTELLECTUELLES SONT INCONCEVABLES . NOS HABITACLES NE SONT
PAS STRUCTURES PAR DES VALEURS MATERIELLES, MEME S ’IL NOUS EST POSSIBLE DE MATERIALISER CE
QUI EST DANS L ’IDEE.
SI NOUS LE JUGEONS NECESSAIRE, NOUS POUVONS NOUS RENDRE VISIBLES A VOS FACULTES
VISUELLES. QUAND LES CONDITIONS S ’AVERENT OPPORTUNES, NOUS POUVONS AUSSI NOUS PRETER
AU CONTACT EXTRA -SENSORIEL OU PHYSIQUE , AVEC DES PERSONNES POSSEDANT LES FACULTES
PSYCHO-PHYSIQUES-SPIRITUELLES ADEQUATES, QUE NOUS POUVONS CONTROLER EN TOUTE
CIRCONSTANCE.
LA MATERIALISATION DE L ’IDEE, DE LA FORME ET DE LA SUBSTANCE VISIBLE , PALPABLE , ANIMEE ET
INTELLIGENTE, EST L’ART LE PLUS AVANCE DE NOTRE SCIENCE ASTRALE . COMME NOUS VOUS
L’AVONS DIT, NOUS MANIPULONS LA LUMIERE COMME VOUS MANIPULEZ L’ARGILE. LA LUMIERE EST
L’ARTISAN PREMIER DE L ’ATOME CREATEUR ; ELLE NOUS PERMET DE COORDONNER TOUT TYPE DE
STRUCTURE PHYSIQUE ET DYNAMIQUE.
VOUS COMMETTEZ UNE GRAVE ERREUR LORSQUE VOUS VOUS OBSTINEZ A CROIRE
QU’IMPERATIVEMENT, L ’INTELLIGENCE DOIT SE SERVIR D ’UN HABITACLE UNIQUE : LE VOTRE ! IL
S’AGIT-LA D’UNE LACUNE DE CONNAISSANCE QUE VOUS DEVEZ COMBLER ; NOUS SOMMES ENCLINS A
VOUS Y AIDER .
DANS VOTRE GALAXIE , EXISTENT DES MILLIARDS DE GLOBES HABITES . PAS NECESSAIREMENT AVEC
DES STRUCTURES PHYSIQUES COMME CELLES QUE VOUS POSSEDEZ . DE FAIT , AVANT QUE LA GALAXIE
NE S ’ETENDIT ET N ’OCCUPAT L ’ESPACE, DES MILLIARDS D ’ANNEES AVANT LA NAISSANCE DE VOTRE
SYSTEME SOLAIRE, DES ETRES INTELLIGENTS EXISTAIENT DEJA : « AVANT QUE VOUS NE SOYEZ , NOUS
ETIONS DEJA ». AVANT QUE VOTRE SOLEIL (JUPITER ) NE DEVIENNE UN TROU NOIR , UN MONDE
ARTIFICIEL AVAIT ETE MIS EN ORBITE AUTOUR DE VOTRE SYSTEME SOLAIRE . AUJOURD’HUI ENCORE ,
IL EST ACTIF ET FONCTIONNEL.
223

NOUS AVONS DES TACHES BIEN SPECIFIQUES A EXECUTER, QUANT A L’ORDONNANCEMENT


UNIVERSEL, A L ’EVOLUTION DES ESPECES QUI COLLABORENT DANS LE DEVENIR CONTINU DE TOUTE
LA CREATION ET DANS LES DIFFERENTES DIMENSIONS, AUX FREQUENCES ET AUX FORMES DIVERSES.
NOUS SOMMES LA OU NOTRE PRESENCE ET NOTRE ŒUVRE SONT NECESSAIRES.

NOUS VOUS RAPPELONS :


LE BUT DE NOS DEMONSTRATIONS , DE NOS ACTIONS DE SENSIBILISATION , N ’EST PAS DE VOUS
EMOUVOIR CEREBRALEMENT (AVEC ENTHOUSIASME ET CONVICTION ) SUR NOTRE PRESENCE REELLE
DANS VOTRE DIMENSION . IL VISE A ELARGIR ET A DEVELOPPER LES CONCEPTS QUI ALIMENTENT LES
VALEURS ETERNELLES DE LA FRATERNITE UNIVERSELLE, LES VERTUS SPIRITUELLES , MORALES,
SOCIALES ET SCIENTIFIQUES, QUI SOUTIENNENT LE PROCESSUS EVOLUTIF PERMANENT DE LA
CREATION DIVINE ET DE TOUS LES COMPOSANTS QUI, DANS LES DIFFERENTES DIMENSIONS
MATERIELLES, ASTRALES ET SPIRITUELLES , COLLABORENT HARMONIEUSEMENT AU SEIN DE L ’EDIFICE
MACRO COSMIQUE INFINI.
NOUS VOUS RAPPELONS : AVANT TOUT , NOTRE MISSION SUR VOTRE PLANETE VISE A STIMULER LES
FACULTES PSYCHO-PHYSIQUES-SPIRITUELLES SUPERIEURES, A PREPARER TOUS CEUX QUI FONT
PREUVE DE BONNE VOLONTE A EXERCER CERTAINES COORDINATIONS VALABLES , A MEME DE CREER
ET DE DEVELOPPER UN LIEN DE SYNTONIE AVEC LES DIMENSIONS SUPERIEURES ET AVEC LES LOIS
SUPERIEURES QUI REGISSENT LA FORCE CREATRICE DANS TOUTES SES MANIFESTATIONS.
NOUS NE SOMMES PAS SUR LA TERRE POUR MONTER DES SPECTACLES DE THEATRE, NI POUR EXHIBER
LES POSSIBILITES DE NOTRE SCIENCE PHYSIQUE , ASTRALE ET SPIRITUELLE SUPERIEURE . QUE VOUS LE
CROYIEZ OU PAS NE NOUS EMPECHERA PAS DE MENER A TERME NOTRE MISSION , NI DE PROVOQUER
LE CHANGEMENT DES VALEURS COSMO -DYNAMIQUES ACTUELLES QUI , NEGATIVEMENT , AFFLIGENT
VOTRE PLANETE ET, PAR CONSEQUENT, VOTRE SYSTEME SOLAIRE.
VOS ŒUVRES NEFASTES ET DELICTUEUSES ONT ACCUMULE UN POTENTIEL NEGATIF QUI A
PROVOQUE DES DYSTONIES TRES DANGEREUSES DANS LA STABILITE DU PROCESSUS EVOLUTIF DES
FORCES EQUILIBRANTES DES ZIGOS. REPETER QUE VOTRE INSENSIBILITE VOUS PROCURERA LES
INEVITABLES MALHEURS QUI SONT EN COURS DE MANIFESTATION SUR UN PLAN HYPER -CHAOTIQUE
EST INUTILE .
PAR AILLEURS , IL EST DE NOTRE DEVOIR SPECIFIQUE DE PRESERVER ET DE PROTEGER TOUS CEUX
QUI, REVEILLES ET CONSCIENTS DES VALEURS SUPERIEURES DE LA FRATERNITE UNIVERSELLE ET DES
LOIS QUI LA REGISSENT, NE DESIRENT PAS ETRE CONTAMINES PAR LE MAL PERNICIEUX DE LA
REGRESSION, GENERE PAR LES VIBRATIONS NEGATIVES.

ENFANT BIEN AIME , JE SUIS LEGENIE COSMIQUE,


CELUI QUE TU ENTENDS , MAIS QUE TU NE VOIS PAS
.
Ecoute, avec une totale sérénité d’esprit : cette sérénité est une force propice à l’écoute du Verbe de Celui à
qui tu penses, mais que tu ne vois pas.
Que ton cœur ne soit pas chagrin, que ton âme ne soit pas triste et que ton esprit ne soit pas mélancolique :
c’est la vérité si Je dis que Je suis en toi en esprit, vérité et amour.
Enfant de Ma Lumière éternelle : « Si tu appelles l’agneau, que celui-ci reste sourd à ton appel, appelle-le
encore par trois fois, puis tais-toi ».
224

En vérité, Je te dis : « S’il est adulte et spirituellement sain, il entrera dans l’enclos où abonde le sain
pâturage ; s’il n’est pas adulte, ni sain spirituellement, il n’écoutera pas ton appel ; il ne rentrera pas non
plus dans l’enclos, ni ne pourra se nourrir de saine pâture ».
Sois avisé et repenti : ce que Je veux te dire est compréhensible pour toi et pour ceux qui, de toi,
apprendront la vérité et la sagesse céleste.
Ne sois pas triste, fils du ciel et de la terre : ce que Je veux encore te dire est vrai ; dans la sérénité, écoute
et comprends-Moi.
Celui qui a soif de vérité ne s’éloigne pas de la vraie source ; même, il reste à se désaltérer tant que son
esprit n’est pas assouvi et élevé dans la Justice et la Vérité.
En vérité, Je le dis : « Les immenses joies du Ciel sont comme des bijoux qui dorment dans la profondeur de
eaux limpides ».
Les eaux limpides sont semblables à la tranquillité diaphane de l’esprit humain purifié des troubles instincts
et épuré par le plus amour. La profondeur est l’âme en laquelle repose suavement la splendeur de l’éternelle
Lumière manifestée, la vie de la vie, la préciosité des vertus célestes.
Mon Enfant, sois-en certain, toutes les eaux ne sont pas limpides, tous les esprits ne sont pas purifiés.
Le trésor de Mon Royaume est en tous Mes fils, tout comme arde en eux le désir de connaître le grand Bien
que Je leur ai donné.
Ne parle pas à l’agneau qui a peur de cette Vérité : il est vrai qu’il sera battu au jour voulu ; en vérité, ce
jour est proche.

VOYAGE SUR LA LUNE NOIRE


A BORD D’UNE ASTRONEF
Après avoir reçu un appel télépathique, Eugenio se rend sur l’Etna, dans la Vallée de l’Aigle.
Là, l’attend une énorme astronef, longue de 600 mètres.
Telle un iris, une porte latérale s’ouvre : une échelle glisse jusqu’à terre. Précédemment
rencontré par Eugenio, un Etre non terrestre en descend ; il lui fait signe de monter. Eugenio
observe l’astronef : vue de près, elle prend des colorations diverses. Eugenio entre dans une
salle dont la lumière varie du jaune bleuté au vert émeraude ; il perçoit une vibration subtile.
A l’intérieur, se trouve le commandant Woodok, qui lui souhaite la bienvenue. Lors du départ,
Eugenio ne remarque qu’une légère pression. De fait, il est assis sur un siège anatomique,
apparemment fait de cuir ou de matière plastique, qui permet le repos de la colonne vertébrale
tout en laissant le thorax libre ; il est muni d’un appui-tête. L’intérieur du vaisseau se compose
de spacieux couloirs qui donnent sur les différentes salles. Certaines font fonction de
laboratoires spatiaux gigantesques ; d’autres sont de confortables chambres aux lits
anatomiques. Eugenio visite uniquement le compartiment des analyses et le poste de contrôle
des vols. Le premier compartiment affiche de grandes cartes ; des panneaux lumineux
indiquent les lignes magnétiques de la terre et de l’espace et les images de la zone survolée.
Plusieurs sont pourvus d’énormes zooms qui permettent le rapprochement ou l’éloignement
des images, à volonté.
Dans la salle de contrôle, un appareil attire l’attention et suscite l’intérêt d’Eugenio. Il s’agit
d’une sorte de téléviseur quadridimensionnel globulaire qui reçoit et projette des images, y
compris celles de l’astronef et son intérieur. Eugenio se voit, projeté sur l’écran de télévision,
comme s’il était filmé depuis une autre astronef.
225

Depuis sa chaise anatomique, Eugenio peut suivre le vol, les images et les mouvements sur
l’écran de télévision. En quelques secondes, il voit la Terre de la taille d’un ballon de football.
Le voyage avait débuté à 20 h 30. Sept minutes plus tard, l’astronef atterrissait sur la Lune
Noire : satellite artificiel qui suit une trajectoire continue entre la Lune et Vénus. Son objectif
est de maintenir la Lune en orbite, d’éviter sa précipitation sur la Terre.
Intérieurement, la Lune Noire est une véritable « cité suspendue ».
Eugenio est conduit dans un grand salon en forme de fer à cheval, brillant comme s’il était
tapissé de plaques d’argent. Tout au long des parois, s’insère une série de niches de verre
lumineux où, en état de dédoublement contrôlé, se tiennent assis les corps de nombreux êtres.
Au moyen de la télépathie, Eugenio demande ce dont il s’agit, qui ils sont.

« I L S ’AGITDE FRERES EN MISSION SUR LA PLANETE TERRE : POUR NOUS, LE DEDOUBLEMENT


CONTROLE EST CE QUE LE SOMMEIL EST A VOUS . CES FRERES PEUVENT ALLER SUR LA TERRE , PUIS
REVENIR. PRES DE SIX MILLIONS D ’ETRES REALISENT CE TRAVAIL ASTRAL SUR LA TERRE . IL LEUR EST
PERMIS D ’Y SEJOURNER JUSQU 'A 80 ANS . ENSUITE, ILS DOIVENT REVENIR . POUR CHACUN DE NOUS ,
LA DUREE DE VIE MOYENNE EST DE 1'200 ANS TERRESTRES ».

Eugenio demande des informations sur la Lune :


« I L N’EST PAS CONSEILLE D ’HABITER SUR LA SURFACE LUNAIRE ; EN EFFET LE NOYAU CENTRAL IGNE
COSMIQUE EST EN CONTRACTION PERMANENTE , D ’OU UNE PERTE DE SA MASSE . LES CRATERES
LUNAIRES NE SONT PAS DUS A LA CHUTE DE METEORES OU A DES IMPACTS ; ILS RESULTENT DU VIDE
CAUSE PAR LA PERTE DE LA MASSE, QUI PROVOQUE DES AFFAISSEMENTS SOUDAINS.
DE PLUS , LA SURFACE DE LA LUNE EST SOUMISE A DES TREMBLEMENTS , DUS A L ’INFLUENCE DES
OCEANS TERRESTRES . LES SCIENTIFIQUES RUSSES ONT TENTE DE PERCER CES SECRETS ; CERTAINS
ASTRONAUTES Y ONT PERDU LA VIE.
A 400 METRES SOUS LA SURFACE LUNAIRE , L ’HOMME TERRESTRE PEUT TROUVER LES ELEMENTS
NECESSAIRES A SA SURVIE. IL Y A DE L’OXYGENE, DE L’EAU ET DE LA PRESSION.
LA SCIENCE TERRESTRE N ’EST PAS EN MESURE DE CONNAITRE LES CONDITIONS PARTICULIERES DANS
LESQUELLES SE TROUVENT LES CORPS CELESTES . ELLE N ’A PAS CONNAISSANCE DU CHANGEMENT
RADICAL QUI SE PRODUIT DANS L ’ANNEAU MAGNETOSPHERIQUE LORSQUE , EN RAISON DE LA PERTE
PROGRESSIVE DE LA MASSE DU NOYAU IGNE COSMIQUE , DEBUTE L ’ABSORPTION GRADUELLE PAR LE
CENTRE DE TOUTE LA MASSE DU CORPS CELESTE.
SUR LE PLAN PHYSIQUE, CETTE ABSORPTION PROVOQUE LA PENETRATION DES ELEMENTS
ATMOSPHERIQUES ; ELLE ENTRAINE EGALEMENT UNE IMPORTANTE MODIFICATION DE LA FORCE DE
COHESION DE LA MATIERE , QUI A POUR CONSEQUENCE LA CONTRACTION DE TOUTE LA MASSE VERS
LE CENTRE.
INSTALLEES DEPUIS DES MILLENAIRES SUR VOTRE SATELLITE, NOS BASES SPATIALES SE TROUVENT SUR
LA FACE OPPOSEE . LES ZONES QUI OFFRENT LA PLUS GRANDE SECURITE POUR UN ALUNISSAGE SONT
CELLES QUE VOUS APPELEZ MERS. »

Deux heures et vingt minutes plus tard, Eugenio revient sur la Terre ; il a parcouru 470'000
kilomètres !
226

L’ENERGIE TOURBILLONNANTE FLUCTUANTE


EST LE SYSTEME DE PROPULSION QUI PERMET LE DEPLACEMENT DES ENGINS
EN TERMES SCIENTIFIQUES ASSIMILABLES A VOTRE CAPACITE D ’INTERPRETATION, NOUS DIRONS QUE
L’ « ENERGIE TOURBILLONNANTE FLUCTUANTE » EST UNE MASSE D’ENERGIE MAGNETIQUE
GLOBULAIRE , GENEREE A L’INTERIEUR DE L’ENGIN ; ELLE PEUT ETRE PROJETEE DANS UNE
DIRECTION DONNEE.
RESULTAT D ’UNE MODIFICATION PARTIELLE DES GLOBULES SOLAIRES EMPRISONNES PAR LE CERCLE
TOURBILLONNANT, CETTE ENERGIE PERMET A L’ENGIN QU’ELLE SOUTIENT UNE POSITION
ANTIGRAVITATIONNELLE TOTALE ET, PAR LA-MEME, UNE ABSENCE DE POIDS ET DE VOLUME.
DE FAIT , LORSQUE L ’ENGIN SE MEUT , IL N ’EST NULLEMENT POUSSE , MAIS PLUTOT ENTRAINE PAR
L’ENERGIE PROJETEE.
NOUS POURRIONS EXPLICITER AINSI : LORS DE L ’ACTION PAR LAQUELLE L ’ENERGIE SE PROJETTE , LE
DISQUE , QUI ADHERE AU CERCLE , EST AUTOMATIQUEMENT PROJETE DANS LA DIRECTION DONNEE
ET SUR LA DISTANCE PREVUE.

CONTACTS

SENSIBILISER ,
INSTRUIRE, COMMUNIQUER AVEC L’ESPECE HUMAINE DE LA PLANETE TERRE,
HABITUEE AU RENVERSEMENT DES VALEURS EXISTENTIELLES ET DES LOIS UNIVERSELLES , N ’EST PAS
UNE TACHE SIMPLE.
SANS ENTRAINER DE REACTIONS INCONSIDEREES OU DE VIOLENCES PHYSIQUES ET PSYCHIQUES , LE
CONTACT ET LA COMMUNICATION NE SONT PAS FACILES.
LES PEUPLES DE LA TERRE ONT VU LEUR RAISON INFECTEE ET CORROMPUE PAR DES CONCEPTS
FORTEMENT ILLOGIQUES. DE LA , A DES FINS SPECULATIVES, PAR DESIR DE POUVOIR OU DE
DOMINATION, ILS PREFERENT LA VALEUR NEGATIVE A LA VALEUR POSITIVE , LE MAL AU BIEN , LA
GUERRE A LA PAIX, L’INJUSTICE A LA JUSTICE.
LES GOUVERNANTS QUI , ANIMES PAR LA BONNE VOLONTE , VEULENT MENER A BIEN LEUR MISSION ,
SOUVENT SONT EVINCES , ENTRAVES PAR LA FUREUR DE L ’IRRATIONNEL ET DES DETERMINATIONS
NON RAISONNEES.
SUR LA TERRE , LES HOMMES SONT GATES PAR LES ANOMALIES ET LES SATISFACTIONS ABSURDES ,
SOUVENT MORTELLES , AU POINT DE SE SENTIR MOLESTES LORSQUE QUICONQUE LEUR CONSEILLE
D’OTER LE MANTEAU DE LA MORT ET DE LA MISERE MORALE.
MEME SI CELLE -CI CONDUIT A UNE EXISTENCE PROSPERE , SAINE ET HEUREUSE , LA VERITE LEUR
SEMBLE INACCEPTABLE.
227

BEAUCOUP PENSENT QUE LA PERCEPTION EXTRA-SENSORIELLE RELEVE D’UN FAIT INHERENT A


VOTRE SEULE GENERATION . EN VERITE , CETTE FACULTE DE PERCEPTION A EXISTE CHEZ L ’HOMME
DE LA TERRE DES SA VENUE SUR CETTE PLANETE.
DANS UN LOINTAIN PASSE , AVEC UNE GRANDE FACILITE, LES PEUPLES DE LA TERRE
COMMUNIQUAIENT AU MOYEN DE CET AUTRE SENS. AU COURS DES MILLENAIRES, LE RECOURS A CET
EXERCICE FUR PROGRESSIVEMENT NEGLIGE.
A PRESENT , VOUS VOUS ETONNEZ PARCE QUE VOUS N ’AVEZ PAS COMPRIS VOTRE VRAIE NATURE
PRIMITIVE. LE MENSONGE REGNE EN MAITRE SUR LA TERRE . LE TEMPS DOIT ACCOMPLIR SON ŒUVRE
AVANT QUE VOUS NE VOUS RENDIEZ COMPTE D’UNE VERITE DONNEE.
DE CURIEUSES CONTRADICTIONS APPARAISSENT DANS VOTRE VIE ACTUELLE. NOUS NOUS
APERCEVONS QUE LE QUOTIENT D ’EVOLUTION SPIRITUELLE DES HOMMES TERRESTRES N ’EST GUERE
RECONFORTANT. AUSSI, NOS OPERATIONS RENCONTRENT -ELLES D’ENORMES DIFFICULTES EN TOUT
GENRE. NOUS SOMMES CONTRAINTS A EDIFIER LES CAUSES A MEME DE GENERER LES EFFETS UTILES A
LA SOLUTION DEFINITIVE DE DEVELOPPEMENTS VIBRATOIRES DONNES ET A PORTER REMEDE A VOTRE
PSYCHE . BIEN MALGRE NOUS ET POUR VOTRE BIEN FUTUR, NOUS SOMMES OBLIGES DE PASSER OUTRE
VOTRE VOLONTE PERSONNELLE ET DE VOUS CONTRAINDRE A SUBIR L ’INTERVENTION DE CERTAINS
POUVOIRS INCONNUS DE VOUS , NON MORTELS , MAIS A MEME DE SUSCITER LES CARACTERISTIQUES
INDISPENSABLES A LA REALISATION D’UN BUT TENU JALOUSEMENT SECRET.
NE VOUS CROYEZ PAS LES SEULS A SUBIR CETTE METHODE.
EN DES CIRCONSTANCES SEMBLABLES , NOUS AVONS DEJA DU ADOPTER LA MEME METHODE SUR
D’AUTRES PLANETES . NOTRE SEUL REGRET EST QU ’ILS NE SOIENT PAS NOMBREUX , SI PEU QUE LEUR
NOMBRE EST INFIME, LES TERRESTRES APTES A UN TEL SONDAGE.
ILL EST BON QUE VOUS SACHIEZ AUSSI QUE , NES ET ELEVES SUR LA TERRE, DES HOMMES POSSEDENT
LA FACULTE FORT RARE D ’ENTRER EN CONTACT MENTAL AVEC DES CREATURES A L ’INTELLIGENCE
CHRISTIQUE .
EN DIFFERENTS MONDES, DE NOTRE SYSTEME SOLAIRE ET D’AUTRES SYSTEMES SOLAIRES, ON
TROUVE LES « CONDUCTEURS » : CREATURES A L’INTELLIGENCE DIVINE ET A LA CONSCIENCE
COSMIQUE. ILS JOUISSENT DE FACULTES EXCEPTIONNELLES.
LES CONDUCTEURS CONNAISSENT PARFAITEMENT LA FORCE EN VERTU DE LAQUELLE TOUTE CHOSE
(Y COMPRIS LES CREATURES VIVANTES ) ASSUME UNE POSITION DONNEE PAR RAPPORT A LA LIGNE
EVOLUTIVE ET ENERGETIQUE DE CETTE FORCE . DE NATURE COSMIQUE EST SON INTELLIGENCE .
NOUS L’APPELONS AUSSI : P ERE CREATEUR .
LEURS MONDES SONT TRES PROCHES DES NOYAUX CENTRAUX DES UNIVERS . LEUR NATURE EST
SUBORDONNEE AUX LOIS QUI REGISSENT LA CONSCIENCE ET L’INTELLIGENCE COSMIQUE. EN
OUTRE, CES ETRES SONT DOTES D ’UNE FACULTE IMPORTANTE , NON TRANSMISSIBLE A CEUX QUI
N’ONT PAS ATTEINT LE STADE EVOLUTIF PERMETTANT DE LA POSSEDER . IL S ’AGIT DE L ’APTITUDE A
SE LIBERER DE LEURS CORPS OU DE LES RECOMPOSER, A VOLONTE. ENFIN, AU SEIN D’UNE
DIMENSION QUE NOUS -MEMES NE CONNAISSONS PAS , ILS PEUVENT SE RENDRE REFRACTAIRES A LA
CHALEUR (METAL A L ’ETAT DE VAPEUR ) : ILS TRANSFORMENT LEURS CORPS PHYSIQUES EN CORPS
ENERGETIQUES EXTREMES. AINSI ILS SE PROJETTENT, A GRANDE VITESSE, A UNE DISTANCE
INCALCULABLE.
PLUS QUE VOUS , PLUS QUE NOUS ET PLUS QUE LES ETRES D ’AUTRES MONDES PLUS AVANCES , LES
CONDUCTEURS (CREATURES ANGELIQUES) AGISSENT A L’UNISSON AVEC CETTE GRANDE ET
INCOMMENSURABLE FORCE VOUS APPELEZ DIEU.
228

IMPENETRABLES, DE PAR LEUR PUISSANTE VOLONTE, LES CONDUCTEURS SE COMPLAISENT A IMPOSER


LES LOIS QUI SONT DE NATURE STRICTEMENT SPIRITUELLE . LEUR ŒUVRE PRINCIPALE CONSISTE A
COORDONNER LA STRUCTURE COMPLEXE DES DIVERSES FORCES CREATRICES.
LES CONDUCTEURS POSSEDENT UNE ECHELLE HIERARCHIQUE IMPOSSIBLE A EXPLIQUER . SUR LA
TERRE , COMME SUR D’AUTRES PLANETES DE NOTRE SYSTEME SOLAIRE ET D’AUTRES SYSTEMES
SOLAIRES, LEUR ACTIVITE S ’EXPRIME DE FAÇON EVIDENTE POUR NOUS , MAIS PAS POUR VOUS . DANS
LE PASSE , ILS ONT ACCOMPLI DE GRANDES CHOSES . IL SUFFIT DE CITER LE DIVIN EVENEMENT DU
CHRIST SUR LA TERRE.
SUR VOTRE MONDE ET SUR D ’AUTRES , IL EST AUSSI DES CREATURES COMME VOUS ET NOUS , QUI
AGISSENT A L’UNISSON AVEC L’INTELLIGENCE CHRISTIQUE.
LEURS PERCEPTIONS SONT DE NATURE TRES DIFFERENTE . SOUVENT, ILS AGISSENT POSITIVEMENT
SUR LE DEVENIR DE CERTAINS EVENEMENTS EVOLUTIFS DE L’ESPECE.
NOUS POUVONS LES COMPARER A CEUX QUI , SUR LA TERRE, PREPARERENT L ’UN DES DERNIERS
EVENEMENTS DE VOTRE HISTOIRE : JESUS -CHRIST, JOB, JACOB, ELIE , MOÏSE , EZECHIEL, PIERRE,
PAUL, JEAN, LUC ET TANT D ’AUTRES QUI , COMME EUX , DANS DE TRES VASTES DOMAINES , AGIRENT
A L ’UNISSON AVEC L ’INTELLIGENCE CHRISTIQUE. ILS MODIFIERENT LES STRUCTURES MORALES ET
SPIRITUELLES , D’UNE ENORME IMPORTANCE POUR L’HUMANITE DE LA TERRE.
TOUT AU LONG DU CYCLE EVOLUTIF DE NOTRE PLANETE ET DE NOTRE RACE , NOUS AVONS EU CES
CREATURES. GRACE A NOTRE BONNE FOI , NOUS LEUR DEVONS D ’ETRE PARVENUS A GRAVIR LES
NIVEAUX EVOLUTIFS , SANS SUBIR LES EFFETS DES CAUSES IMPOSEES PAR LA LOI COSMIQUE POUR LE
FRANCHISSEMENT EN FORCE DU CYCLE EVOLUTIF DE LA PLANETE ET DES CREATURES QUI Y VIVENT.
AUJOURD’HUI ENCORE, L’IGNORANCE ET L’ARROGANCE VOUS CONDUISENT VERS CETTE
ALTERNATIVE TRAGIQUE. EN DEPIT DES ENSEIGNEMENTS REÇUS, VOUS CHOISISSEZ LE PIRE :
L’IMPOSITION.
NOUS VOUDRIONS POUVOIR VOUS AIDER. DE FAIT, NOUS LE FAISONS, DANS LES LIMITES DU
POSSIBLE . TOUTEFOIS , NOUS AUSSI NOUS DEVONS OBEIR , AGIR SANS COMMETTRE D ’INGERENCE
DANS LES DOMAINES QUI NE NOUS CONCERNENT PAS. IL N’APPARTIENT QU’A VOUS DE
COMPRENDRE, DE MODIFIER LES RAISONS PRINCIPALES QUI METTENT VOTRE CONSCIENCE EN ETAT
DE CARENCE. VOUS ETES LES SEULS RESPONSABLES DE LA SITUATION DIFFICILE DANS LAQUELLE VOUS
VOUS TROUVEZ ET DES EFFETS DE LA GRANDE LOI UNIVERSELLE QUE VOUS ATTIREZ.
LA, NOUS NE POUVONS PAS INTERVENIR . VOTRE TRISTE MANIERE DE VIVRE NOUS PREOCCUPE
FORTEMENT. CEPENDANT, NOUS DEVONS LIMITER NITRE INTERVENTION A CE QUI,
PEREMPTOIREMENT, NOUS EST SUGGERE PAR CEUX QUI SONT PLUS SAGES QUE NOUS.
VOUS ETES VICTIMES DE PREJUDICES ABSURDES , QUI FONT DE VOTRE VIE LE THEATRE DE VIOLENCES
BESTIALES INOUÏES .
NOUS SAVONS FORT BIEN QUE CE NE SONT PAS LES GENS DU PEUPLE A VOULOIR L ’ABSURDE. NOUS
CONNAISSONS LES RESPONSABLES : LES FORCES OPPOSEES, QUI EMPECHENT LA CONCEPTION
D’IDEAUX PLUS SAINS ET PLUS CONSTRUCTIFS.
NOUS ASSURONS UNE OBSERVATION CONSTANTE , ATTENTIVE ET SCRUPULEUSE , AFIN D ’EMPECHER
LE PAS VERS LA DEGENERATION TOTALE . LES RESPONSABLES DOIVENT IMPERATIVEMENT ACQUERIR
LA CONVICTION QUE LA SOLUTION AUX PROBLEMES QUI SE POSENT A L ’HOMME DE CETTE PLANETE
NE PEUT PLUS DEPENDRE D ’EUX, ENCORE MOINS D ’UN CONFLIT ATOMIQUE . UNE CORRELATION
EXACTE EXISTE ENTRE LA CONQUETE DE L ’ESPACE ET LA POSSIBILITE D ’ENTRER DANS UNE FAMILLE
229

PLUS GRANDE ET PLUS CONSCIENCIEUSE . C’EST LA RAISON QUI NOUS ANIME QUI , SOUVENT , NOUS
CONTRAINT A DE LOURDS SACRIFICES.
NOUS CONNAISSONS BIEN VOS INTERROGATIONS : POURQUOI NE DESCENDENT-ILS PAS ? POURQUOI
SONT-ILS SI PESSIMISTES A NOTRE EGARD ? POURQUOI NE SE FONT -ILS VOIR QU ’EN DES REGIONS
DEPEUPLEES ? POURQUOI N ’EMPLOIENT -ILS PAS LA FORCE POUR NOUS OFFRIR LE BIEN -ETRE, POUR
NOUS PARTAGER LEURS CONNAISSANCES ?
NOUS VOUDRIONS APPORTER UNE REPONSE A CES QUESTIONS . UN PETIT EFFORT D ’IMAGINATION
VOUS SUFFIRAIT A COMPRENDRE . REFLECHISSEZ UN PEU : QUE SE PASSERAIT -IL SI L ’UNE DES DEUX
PUISSANCES EN CONFLIT VENAIT A ETRE EN POSSESSION DE NOS CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES ?
NOUS SAVONS CE QUE NOUS DEVONS FAIRE ; NOUS LE FAISONS , NOUS SUIVONS LES DIRECTIVES QUI
N’ADMETTENT AUCUNE DISCUSSION . IL SERAIT DONC PLUS JUDICIEUX (NOUS NOUS ETONNONS DE
LA LENTEUR ET DU PESSIMISME AVEC LESQUELS VOUS Y VENEZ ) D’OBSERVER QUE, DANS LES AIRS , UN
FAIT NOUVEAU SE PRODUIT : UNE PUISSANCE SAGE ET SUPERIEURE A TOUTE NATION DE LA TERRE
VOUS OBSERVE . PENSEZ-VOUS QUE NOUS N ’AURIONS PAS LA POSSIBILITE D ’EMPLOYER DES MOYENS
PLUS PERSUASIFS POUR VOUS FAIRE COMPRENDRE RAPIDEMENT NOS INTENTIONS ET NOS PLANS ?
NOUS CONNAISSONS LA VOIE DU BIEN SUPREME ; NOUS NE POUVONS PAS EN CHOISIR UNE AUTRE .
TOUTEFOIS , NOUS VOUS CONSEILLONS DE NE PAS VOUS BERCER PLACIDEMENT DANS CETTE
AFFIRMATION, QUI SE VEUT D’ETRE LA SPECIFICATION DE NOTRE CONSCIENCE ET DE NOTRE
JUSTICE.
COMME NOUS VOUS L ’AVONS DEJA DIT , NOTRE NIVEAU D ’EVOLUTION EST LIE A LA CULTURE D ’UN
ETAT EVOLUTIF SUPERIEUR , INDICE D ’UNE CONSCIENCE A MEME D ’ADOPTER, SI NECESSAIRE , LE
MOYEN DES EFFETS EVOQUES.
ACTUELLEMENT, NOUS UTILISONS LE SYSTEME DU CHOC SENSORIEL . NOUS NOUS PREOCCUPONS
D’EVITER L’EPOUVANTABLE CATASTROPHE ATOMIQUE QUI, IMMANQUABLEMENT, SE SERAIT
PRODUITE SI NOUS N’ETIONS PAS INTERVENUS EN TEMPS UTILE.
NOUS AURIONS PU PROVOQUER L ’ANEANTISSEMENT TOTAL DE LA PUISSANCE BELLIQUEUSE ET
SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE L’AUTODESTRUCTION. NOUS NE L’AVONS PAS FAIT . NOUS EVITONS DE
LE FAIRE, AFIN DE NE PAS PROVOQUER, EN VOUS, LA SENSATION D’UNE FORCE HOSTILE,
ENVAHISSANTE.
DANS UN PREMIER TEMPS , NOTRE SOUCI EST DE RENDRE L ’APPAREIL SENSORIEL DE NOS TRES
NOMBREUX COLLABORATEURS TERRESTRES LE PLUS EFFICIENT POSSIBLE. NOUS VOULONS CREER LES
ELEMENTS INDISPENSABLES A UNE COLLABORATION DES PLUS PROFITABLES, DANS UN FUTUR
PROCHE.
NOUS SOMMES ETONNES DE VOIR QUE LES HOMMES DE SCIENCE TERRESTRES NE SE PREOCCUPENT
AUCUNEMENT DE CES QUALITES INDISPENSABLES , AVANT D ’ENVISAGER UN VOYAGE SUR D ’AUTRES
PLANETES .
FAUTE DE CETTE PREOCCUPATION , LES ASTRONAUTES SERONT EXPOSES A SUBIR DES LESIONS DE
L’APPAREIL SENSORIEL, ASSORTIES DE DOMMAGES SERIEUX POUR L’EQUILIBRE PSYCHIQUE.
NOS COLLABORATEURS TERRESTRES ONT ETE CHOISIS APRES UN SONDAGE MENTAL DES PLUS
SERIEUX .
CERTAINS N ’Y ONT PAS RESISTE . D’AUTRES SONT DEMEURES NEGATIFS . D’AUTRES ENCORE ONT
SURMONTE LES PREMIERS CONTACTS . VERITABLE RECOMPENSE POUR NOTRE TRAVAIL , BEAUCOUP
TERMINENT LES DERNIERES EPREUVES, DEFINITIVES. COMME NOUS VOUS L ’AVONS LAISSE ENTENDRE,
PAR DES PREDISPOSITIONS PARTICULIERES INNEES , CERTAINS SONT LES COLLABORATEURS DIRECTS
230

DES CONDUCTEURS . PLUS QUE VOUS , PLUS QUE NOUS , SOUVENT , ILS VIBRENT A L ’UNISSON AVEC
L’INTELLIGENCE CHRISTIQUE. COMME NOUS VOUS L’AVONS DIT, ILS APPARTIENNENT A UNE
CATEGORIE SPECIALE D ’OPERATEURS, QUI AGISSENT SUR ORDRE D ’UNE CONSCIENCE SURPASSANT
AUSSI LA NOTRE . CERTES, ILS SONT TERRESTRES . POURTANT, LEUR EXISTENCE EN CE MONDE EST
ISSUE D’UNE RACINE TRES DIFFERENTE DE CELLE DE LA RACE HUMAINE COMMUNE.
TRES VIEILLE EST CETTE HISTOIRE . SI VOUS LE SOUHAITEZ , VOUS POUVEZ LA MIEUX CONNAITRE PAR
LA LECTURE D ’UN LIVRE QUI VOUS EST CHER . NOUS NOURRISSONS LE PLUS PROFOND RESPECT A
LEUR EGARD. NOS ENTRETIENS RELEVENT D’UNE CONNAISSANCE UNIVERSELLE PROFONDE.
L’UNIVERS EST UN GRAND ORGANISME QUI FAIT PARTIE DU COSMOS.
A SON TOUR, LE COSMOS EST FORME D’INNOMBRABLES ORGANISMES OU UNIVERS.
CETTE CONNAISSANCE NE SUFFIT PAS A ETRE CONSCIENT . POUR PARVENIR A COMPRENDRE LA
STRUCTURE EXTERNE, IL CONVIENT DE CONNAITRE LA STRUCTURE INTERNE DE CHAQUE ORGANE.
SI, POUR L ’ETRE VIVANT , LA PHYSIONOMIE EXTERIEURE EST LA SOMME DE TOUTES LES VALEURS
INTERIEURES, IL EN VA DE MEME POUR L ’UNIVERS AU SEIN DUQUEL NOUS VIVONS , NOUS , VOUS ET
D’AUTRES . LES ORGANES NE SONT AUTRES QUE LES DEVELOPPEMENTS SUGGESTIFS QUI
APPARAISSENT A L’EXTERIEUR.
MOTEUR PROPULSEUR, L’OBJET SE TROUVE A L’INTERIEUR ; TOUTES LES MANIFESTATIONS
SPECIFIQUES, SUSCEPTIBLES DE DEVELOPPER LEUR ŒUVRE PARTICULIERE EN CETTE DIMENSION , EN
DEPENDENT. VOUS, TERRESTRES , VOUS SAVEZ PARFAITEMENT QUE VOUS ETES FAITS « A SON IMAGE
ET A SA RESSEMBLANCE ». TOUTEFOIS , VOUS AVEZ TOUJOURS INTERPRETE DE FAÇON ERRONEE LE
CONCEPT DE BASE DE CETTE VERITE.
LE PHENOMENE , AINSI QUE VOUS L ’APPELEZ, EST UN EFFET STRICTEMENT LIE A UNE CAUSE , DITE
LOI.
PAR EXEMPLE : LA LOI DE LA GRAVITE EST LA CAUSE DE DIVERS EFFETS QUE VOUS IGNOREZ
TOTALEMENT. VOUS VOUS PLIEZ A CES EFFETS , SANS APERCEVOIR LES VRAIES VALEURS , POSITIVES ,
QU’ILS OFFRENT DANS DE TRES VASTES DOMAINES DE VOTRE EXISTENCE.
SI VOUS PENSEZ QUE LA LOI DE LA GRAVITE EST UNE LOURDE ENTRAVE AUX REALISATIONS
ASTRONAUTIQUES QUE , DEPUIS FORT LONGTEMPS, VOUS VOUS PROPOSEZ DE REALISER , VOUS VOUS
TROMPEZ ! EN FAIT , C ’EST PRECISEMENT DANS LES EFFETS DE CETTE LOI QUE SE TROUVENT LES
ELEMENTS FONDAMENTAUX QUI PERMETTENT D ’ANNULER CES DIFFICULTES . VOUS, TERRESTRES ,
VOUS ETES ANIMES PAR UN INSTINCT QUI VOUS POUSSE A ALLER A CONTRE -COURANT. CELA VOUS
CONTRAINT A REALISER CE QUI RELEVE DE LA PLUS GRANDE SIMPLICITE AVEC UNE GRANDE
LENTEUR . VOS CONNAISSANCES SONT COMPLETEMENT FAUSSES ET CONTRAIRES A CE QU ’ELLES
DEVRAIENT ETRE . LA FAUTE VOUS INCOMBE : VOUS CONSACREZ PLUS DE TEMPS A ADMIRER LES
DEFORMATIONS D ’UN MENTAL TARE , OU D ’ UN FAIT IMMORAL , QU ’A PORTER VOTRE INTERET SUR
DES FAITS QUI EXPRIMENT UN BESOIN IMPERIEUX DE SATISFAIRE LES EXIGENCES DE VOTRE ESPRIT.
VOUS, TERRESTRES , VOUS TRAVAILLEZ BEAUCOUP POUR L ’EXTERIEUR. VOUS NE VOUS APERCEVEZ
PAS QUE C ’EST L ’INTERIEUR QUI ENTEND ET VOIT , QUI JUGE ET APPRECIE ; VOUS N ’AVEZ PAS
CONSCIENCE DU FAIT QU’INTIMEMENT LIEE AUX LOIS ETERNELLES QUI REGISSENT
L’INCOMMENSURABLE COSMOS, CETTE FORCE EST VOTRE PERSONNIFICATION VERITABLE.
NOTRE MANIERE DE DIRE PEUT VOUS SEMBLER DURE . CEPENDANT, VOUS DEVEZ COMPRENDRE
QUE, POUR NOUS, LES MOYENS TERMES ET LES MANIGANCES DONT VOUS AVEZ L’HABITUDE,
N’EXISTENT PAS .
231

LA DEMONSTRATION D ’UNE VERITE EST UNE NECESSITE EXTREME . ELLE FAIT PARTIE DES PRINCIPES
FONDAMENTAUX SUR LESQUELS , SOLIDEMENT , SE FONDENT NOTRE CONSCIENCE ET NOTRE MODE
DE VIE.
IL EST FORT DIFFICILE D ’EXPRIMER LE CONCEPT DE SES PROPRES MANQUES , SURTOUT LORSQU ’ILS
SONT EVIDENTS . JAMAIS, NOUS NE SERONS CONFRONTES A CETTE DIFFICULTE : NOUS SOMMES TOUT
A FAIT CONSCIENTS DE DIRE SEULEMENT LA VERITE.
COMBIEN DE MAUX POURRIEZ -VOUS EVITER A VOTRE PROCHAIN , COMME A VOUS -MEMES, SI VOUS
METTIEZ EN PRATIQUE CET INSTINCT SI PRECIEUX D ’ETRE VRAIS DANS LE VRAI , DE FAIRE MONTRE DE
LA VERITE, AVEC JUSTICE ET SERENITE DE CONSCIENCE.
COMBIEN DE DELITS AVEZ-VOUS COMMIS, COMBIEN D’INJUSTICES COMMETTEZ-VOUS ET
COMMETTREZ-VOUS ENCORE , POUR NE PAS DIRE LA VERITE EN TOUTES CIRCONSTANCES DE LA VIE
QUOTIDIENNE ?
NOUS NE COMPRENONS PAS COMMENT IL VOUS EST POSSIBLE DE VIVRE AVEC , EN VOTRE AME ET
CONSCIENCE, UN FAIX AUSSI LOURD.
INNOMBRABLES SONT LES LACUNES QUI VOUS RENDENT LA VIE DESESPEREE ET PLUS ERRANTE QUE
CELLE D’UN ASSASSIN RECIDIVISTE, TENAILLE PAR LE REMORDS PERMANENT.
NOUS COMPRENONS QUE C ’EST VOTRE NIVEAU D ’EVOLUTION QUI VOUS VEUT AUSSI INSENSIBLES .
CEPENDANT, NOUS NE POUVONS PAS NE PAS VOUS LE DIRE, AFIN DE VOUS POUSSER A VOUS EVEILLER
DE CE VERTIGE PSYCHOLOGIQUE , COMPLEXE ET DANGEREUX , DANS LEQUEL , AVEC ACHARNEMENT ,
VOUS VOUS ETES EMPRISONNES.
NOUS DESIRONS VOUS COMPRENDRE ET VOUS AIMER . NOUS VOULONS VOUS DONNER LA VIE QUI
MENE AUX PLUS LOINTAINS RIVAGES DE L’ESPACE, VOUS INDIQUER LA VOIE DU BIEN-ETRE
COLLECTIF, DU VRAI BONHEUR , DE LA PROSPERITE , DE L ’AMOUR LE PLUS PUR ENVERS LE PERE
CREATEUR ET ENVERS VOS SEMBLABLES DE TOUTE COULEUR ET DE TOUTE RACE.
AVEC TOUTE LA FORCE DE NOS AMES , NOUS VOUDRIONS VOUS SENTIR PLUS PROCHES POUR ,
FINALEMENT, VOUS INDIQUER LE SENTIER D ’UNE CONSCIENCE PLUS PURE ET D ’UNE JUSTICE PLUS
SAINE .
CE SONT LA LES VERITABLES INSTINCTS QUI NOUS ANIMENT ET QUI NOUS POUSSENT AU SACRIFICE ET
A LA TOLERANCE . IL NE DEPEND QUE DE VOUS DE CORRESPONDRE A NOS SENTIMENTS ELEVES , DE
NOUS DONNER LA GRANDE JOIE DE CONSTATER QUE NOS ESPERANCES N’ONT PAS ETE VAINES. NOUS
NE POUVONS PAS VOUS ABANDONNER A VOTRE DESTIN . NOS PERES SONT VOS PERES . NOUS NE
POUVONS PAS NE PAS RESSENTIR CET IMPERIEUX DEVOIR , CET AMOUR INEXTINGUIBLE ENVERS VOUS
DONT, SEULS , L’ESPACE ET LE TEMPS NOUS ONT SEPARE . DE SON DEBUT A CE JOUR, NOUS
CONNAISSONS TOUTE VOTRE HISTOIRE . DANS UN LOINTAIN PASSE , NOS ANCETRES ONT COTOYE LES
VOTRES. ILS NOUS ONT TRANSMIS L ’HORREUR DE VOS VICISSITUDES ET DE VOS AMERTUMES . A
PRESENT, VOUS N’ETES PLUS COMME D’AUTRES LE FURENT EN CES TEMPS LOINTAINS .
AUJOURD’HUI, SI VOUS LE VOULEZ , VOUS POUVEZ MONTER TOUS ENSEMBLE JUSQU ’AU SOMMET DU
BIEN IMMENSE.
EFFORCEZ-VOUS-Y : COMBATTEZ TOUT CE QUI, EN CHACUN DE VOUS , EST L’AUTRE, L’ADVERSE, LE
MAUVAIS, L’INCOMPREHENSIBLE, L’ODIEUX, L’ASSASSIN , L’INJUSTE, L’INCONSCIENT.

LES PREMIERS PERES DE VOTRE RACE ETAIENT VERITABLEMENT DES DIEUX , VENUS EN CE MONDE ET
EN D ’AUTRES MONDES DU SYSTEME SOLAIRE , DEPUIS DE LOINTAINES CONSTELLATIONS DE NOTRE
UNIVERS.
232

IL EST FORT DIFFICILE D ’OUVRIR UNE BRECHE DANS VOTRE SCEPTICISME . NOUS NE NOUS FAISONS
GUERE D’ILLUSIONS QUANT AU FAIT QUE VOUS PUISSIEZ VOUS APPROCHER DE CETTE VERITE.
VOUS AVEZ PEU DE FOI. DE FAÇON EXCESSIVE, VOTRE ATTENTION EST PORTEE VERS DES
PREOCCUPATIONS TROP INUTILES POUR NOUS PERMETTRE DE SAISIR , PAR LA PENSEE , LE LONG
CHEMINEMENT DANS LE TEMPS, QUI VOUS SEPARE DE VOTRE VERITABLE PRINCIPE.
NOMBREUX SONT LES RECITS QUI SEDUISENT, POUR LEURS JOIES, PETITES OU GRANDES.
NOUS NE FAISONS PAS REFERENCE AUX CONTES SORTIS DE L ’IMAGINATION DES HOMMES . ALLUSION
EST FAITE AUX RECITS MYTHOLOGIQUES QUI , AU LONG DU TEMPS ET SUR DES MODES AU COMBIEN
SIGNIFICATIFS , SONT PARVENUS A VOTRE CONNAISSANCE. VOUS AVEZ FAIT DES DECOUVERTES
ARCHEOLOGIQUES FORT INTERESSANTES ; VOUS EN FEREZ D’AUTRES . TOUTEFOIS, A QUOI SERVENT-
ELLES SI VOUS NE SAVEZ PAS EN TIRER LA VERITABLE SIGNIFICATION HISTORIQUE ?
LES CATALOGUER , LES EXPOSER DANS DES MUSEES AVEC DE TRES BREFS RAPPORTS SPECIFIQUES ET
HISTORIQUES, SOUVENT FAUSSES PAR DES CONCEPTS ERRONES ?
CES NOTIONS NE SUFFISENT PAS A OBTENIR LA PLEINE CONNAISSANCE DE CE QUI , APRES DE SI
NOMBREUX MILLENAIRES D’OBSCURITE , EMERGE A LA LUMIERE.
VOUS, TERRESTRES, VOUS ETES HABITUES A NE VALORISER QUE L’EXTERIEUR, SANS VOUS
PREOCCUPER DE L ’INTERIEUR : LA SIGNIFICATION INTIME EXPRIMEE , QUI INDIQUE LE SENS EVOLUTIF
OU REGRESSIF DU CHEMIN DE L’HOMME SUR LA TERRE .
CERTAINS CHERCHEURS VOUDRAIENT ANALYSER CES DECOUVERTES ARCHEOLOGIQUES AVEC LE
SENS TRES JUSTE DE LA RELATION QUI EXISTE ENTRE LA SILHOUETTE ET LE DEGRE D ’EVOLUTION DE
LA RACE HUMAINE OU DE LA PERIODE HISTORIQUE A LAQUELLE ELLE SE REFERE . VRAIMENT, ILS
SONT LES SEULS A ALLER A LA RECHERCHE DE VALEURS UTILES A L ’ACQUISITION DE CONNAISSANCES
QUI PERMETTRAIENT D’ENTREVOIR VOS ORIGINES.
SOUVENT, NOUS VISITONS LE PEROU, LA BOLIVIE, LE MEXIQUE, TOUTE L ’AMERIQUE CENTRALE ET
L’AMERIQUE DU SUD. A NOTRE PLUS GRANDE SATISFACTION , NOUS RELEVONS LES ELEMENTS QUI
PROUVENT L ’AUTHENTICITE DE NOTRE SAVOIR SUR VOS ORIGINES ET , PAR CONTRECOUP , SUR LA
NOTRE AUSSI . UNIQUE EST LA RACINE, BIEN QUE L’ESPACE ET LA GRANDE DISTANCE NOUS
SEPARENT .
CEPENDANT, VOUS NE LE PENSEZ PAS. LE JOUR VIENDRA OU, SUR LE MONDE MEME OU ILS
ADVIENNENT, VOUS DONNEREZ A NOS ENTRETIENS LA JUSTE VALEUR QU’ILS MERITENT.
NOTRE BUT N ’EST PAS DE VOUS FAIRE CONNAITRE CES PIECES ARCHEOLOGIQUES , MAIS PLUTOT
D’ACCELERER ET DE MULTIPLIER LES ELEMENTS POSITIFS POUR UN FUTUR CONTACT.
C’EST PRECISEMENT POUR CETTE RAISON QUE NOUS ENTRAINONS NOS COLLABORATEURS SUR LA
TERRE .
NOUS AVONS BESOIN DE CEUX QUI , A UN MOMENT DONNE , POURRONT PERCEVOIR NOS PENSEES ,
POUR POUVOIR AGIR SANS CRAINTE.
LES ESPRITS NON ENTRAINES , INAPTES A LA PERCEPTION SENSORIELLE , NE PEUVENT ENTRER EN
CONTACT AVEC NOUS.
LES DANGERS SONT MULTIPLES ET GRAVES POUR CEUX QUI NE SONT PAS INITIES A CETTE PRATIQUE.
IL SUFFIRAIT D ’UNE SERIE D ’ONDES-IMAGES DE COURTE DUREE POUR ENDOMMAGER L ’INTERIEUR
DU CERVEAU OU , TOUT AU MOINS , CAUSER DES DESEQUILIBRES DE NATURE PSYCHIQUES . NOUS
EVITONS , AU MAXIMUM, LES CONTACTS MENTAUX AVEC LES SUJETS NON PREDISPOSES ; NOUS
233

CONNAISSONS LES EFFETS QUI PEUVENT EN DECOULER . NOUS CONNAISSONS PARFAITEMENT LES
QUALITES NECESSAIRES POUR QU’UN SUJET PUISSE PERCEVOIR, SANS ACCUSER AUCUN DOMMAGE.
EN RAISON DES DIVERS REACTIONS POSSIBLES , LE TRAVAIL EST VRAIMENT DIFFICILE POUR MENER LE
SUJET A CETTE INITIATION.
CEPENDANT, NOUS SOMMES PARFAITEMENT AU COURANT DES DIFFERENTS DEVELOPPEMENTS QUI ,
PEU A PEU , ONT LIEU . NOUS NE NEGLIGEONS PAS LES EFFETS : AVEC SOIN, NOUS LES EXAMINONS AU
CAS PAR CAS. ILS SONT PEU, LES TERRESTRES, A AVOIR UNE SOIF DE CONNAISSANCE . DES LORS , DUT-
ON ATTENDRE UN CERTAIN TEMPS , IL NOUS IMPORTE QUE CE PETIT NOMBRE S’ACCROISSE
PROGRESSIVEMENT.

D ISQUES VOLANTS
U NE REVELATION TYPIQUEMENT MESSIANIQUE
TOUT COMME THOMAS, DISCIPLE DE BIBLIQUE MEMOIRE , LA PLUPART DES HOMMES DE CE MONDE
VEULENT VOIR ET TOUCHER ; MAIS SEULEMENT LA PARTIE PHYSIQUE, INSTRUMENTALE ET
SCIENTIFIQUE DE CES ENGINS PRODIGIEUX, QU’AUJOURD’HUI NOUS APPELONS SOUCOUPES
VOLANTES. DE FAÇON CATEGORIQUE, ILS REFUSENT L’AUTRE ASPECT, BEAUCOUP PLUS
IMPORTANT, QUI CONCERNE LA PARTIE REVELATRICE DE LEUR PRESENCE ET DE LEURS
AVERTISSEMENTS SYMBOLIQUES : LA PARTIE MESSIANIQUE .
ENTRE CES ETRES SUPERIEURS , QUI VOYAGENT A BORD DE CES ENGINS (SOUCOUPES VOLANTES ) ET
CERTAINS HOMMES DE LA PLANETE TERRE, LES RENCONTRES REVETENT LES MEME
CARACTERISTIQUES QUE LORS DES CONTACTS SURVENUS PAR LE PASSE.
NOUS CITERONS L ’UN DS PLUS IMPORTANTS CONTACTS ADVENUS ENTRE CES ETRES ET LES HOMMES
DE CE MONDE : HOMMES PARTICULIEREMENT SELECTIONNES ET AUX PREDISPOSITIONS PSYCHO
PHYSICO SPIRITUELLES REQUISES PAR CES ETRES . IL S ’AGIT DU CONTACT QUI EUT LIEU ENTRE LE
PROPHETE BIBLIQUE ABRAHAM ET TROIS DE CES ETRES VOLUMETRIQUEMENT EVOLUES ,
PROVENANT DES ESPACES EXTERIEURS A LA TERRE. CES PERSONNAGES MERVEILLEUX, A
L’HABILLEMENT VOYANT ET INSOLITE POUR LA GENERATION DE CE TEMPS -LA, FURENT APPELES PAR
ABRAHAM LUI-MEME : « D IEU , S EIGNEUR D IEU » (GENESE , 18).

ENSEIGNEMENTS ET AVERTISSEMENTS QUI REVIENNENT


DANS L ’ŒUVRE DU M ESSAGER
BIEN CHER FRERE, ECOUTE ET ECRIS :
EN VERITE , LA JUSTICE NE REGNE PAS ENCORE SUR LA TERRE. SANS ELLE , IL NE PEUT Y AVOIR DE
PAIX. LA JUSTICE EST LE RENOUVEAU.
VOTRE SOCIETE EST BESTIALE ET BARBARE, BRUTALE ET CONTRAIRE AUX VRAIES VALEURS DE LA VIE.
VOUS ETES SOTS ET MECHANTS AVEC VOUS -MEMES ; EN AUCUN CAS , VOUS NE VOULEZ VOUS EN
REPENTIR. VOUS APPAUVRISSEZ LES GRANDES RESSOURCES DE VOTRE PLANETE EN EDIFICATIONS
INUTILES. VOUS MINEZ TOUJOURS PLUS L ’EQUILIBRE DES BESOINS COLLECTIFS ; VOUS CREEZ DES
SITUATIONS PARADOXALES ET REACTIONNAIRES.
VOUS EXALTEZ VOTRE AVIDITE COMME S’IL S’AGISSAIT D’UNE MARQUE D’EVOLUTION,
D’HUMANISME ET DE JUSTICE.
VOUS N ’AVEZ QU ’UNE PETITE IDEE DE LA CIVILISATION VERITABLE . NOUS PENSONS QU ’IL EST BON
DE VOUS DONNER UN APERÇU DE L ’UNE DES PIRES QUI SOIENT DE VOTRE UNIVERS : LA NOTRE ! PAR
RAPPORT A LA VOTRE, ELLE EST DIVINE ET PARADISIAQUE.
234

AUSSI INCROYABLE QUE CELA PUISSE VOUS SEMBLER , NOTRE CIVILISATION EST TOUTE HARMONIE ET
PAIX SEREINE . FERMEMENT, NOS CONCEPTS SE FONDENT SUR LES BASES SOLIDES DE LA JUSTICE, DE
L’AMOUR, DE LA VERITE UNIVERSELS . PERSONNE NE PEUT ETRE PRIVE DE CE BIEN . AUCUN N ’EST
MEILLEUR QUE L’AUTRE DANS L’ŒUVRE D’ORGANISATION.
IL N’Y A AUCUN MYSTERE DANS NOTRE EXISTENCE ; AUCUN ACTE N ’EXISTE, DE NATURE CONTRAIRE
A NOS EXIGENCES NATURELLES . NOUS JOUISSONS DE LA TRANQUILLITE LA PLUS ABSOLUE : NOTRE
SCIENCE SE CONSACRE A LA PERFECTION DE CE QUI NOUS EST UTILE ET NECESSAIRE . AVEC AMOUR ,
NOUS NOUS PREOCCUPONS SEULEMENT DE LUTTER POUR DES ŒUVRES EDIFICATRICES , EN FAVEUR
DE CEUX QUI, COMME VOUS , VIVENT DANS UN ETAT DEPLORABLE ET PENIBLE.
NOUS SOMMES MAITRES DES ESPACES . AVEC DEVOTION , NOUS EXERÇONS L ’ART LE PLUS PRECIEUX
ET LE PLUS BEAU QU’UN ETRE, CONSCIENT DE SOI ET DE SON PROCHAIN, PUISSE EXPRIMER.
NOUS CONNAISSONS L ’ENTITE CREATRICE. AVEC UN ZELE ET UNE FOI ABSOLUE , NOUS METTONS EN
PRATIQUE LES PRINCIPES ETERNELS DE SES LOIS JUSTES. NOUS AIMONS PROFONDEMENT L ’HARMONIE
DU MANIFESTE ; NOUS SOMMES AUSSI EPRIS DU NON -MANIFESTE : NOUS SAVONS QU’IL CONTIENT LE
DEVENIR CONTINU ET ETERNEL DE TOUTE CHOSE SUSCEPTIBLE DE REJOUIR NOTRE EXISTENCE.
BIEN QUE DUALISTE, NOTRE DIMENSION NE NOUS PERMET DE PRATIQUER QUE LA MEILLEURE PARTIE
DE LA DUALITE , SANS LUTTER DANS LA PIRE, COMME VOUS LE FAITES SUR TERRE.
NOUS CONNAISSONS LE BIEN : NOUS PRATIQUONS QUE LUI, PAR FINALITE SUPREME.
LE MAL EST UN MOYEN QUE NOUS AVONS DEPASSE DEPUIS DE NOMBREUX MILLENAIRES ,. GRACE A
CEUX QUI ONT PRIS SOIN DE NOUS , QUI ONT EU PITIE DE NOTRE PAUVRE CONSCIENCE . NOUS
N’AVONS NI PERSECUTE , NI TUE, NOUS N’AVONS PAS COMMIS DE GRAVES INSUBORDINATIONS VIS -A-
VIS DU PERE CREATEUR. AUSSI , NOUS SOMMES -NOUS LIBERES RAPIDEMENT DE NOTRE MISERABLE
CONSCIENCE. A LA PAROLE ET AUX ENSEIGNEMENTS JUSTES , NOUS AVONS PRETE LA MEILLEURE
ECOUTE ; PUIS , NOUS LES AVONS MIS EN PRATIQUE . MAINTENANT, NOUS FAISONS SA VOLONTE ; EN
MEME TEMPS , NOUS RENDONS CE QUI , FUT UN TEMPS , NOUS A ETE FAIT . EN VERITE, CE SONT LA LES
CYCLES OPERATIONNELS DE LA CONSCIENCE SUR LES DIFFERENTS PLANS EVOLUTIFS QUI
PERMETTENT DE LUTTER SELON LES PRINCIPES QUI JAILLISSENT DE LA VOLONTE DU PERE
CREATEUR.
DANS L ’UNIVERS, SEPT SONT LES NIVEAUX DE CONSCIENCE . COMME NOUS L ’AVONS DEJA DIT , LA
NOTRE EST LA CONSCIENCE MINEURE DES CONSCIENCES MAJEURES. NOTRE ŒUVRE SATISFAIT
PLEINEMENT NOS EXIGENCES SPIRITUELLES ; ELLE NOUS REND CONSCIENTS DES ŒUVRES FUTURES ,
QU’AVEC GRACE ET HUMILITE, NOUS ACCEPTERONS, S’AGISSANT D’ŒUVRES DE GLOIRE ETERNELLE.
LES CONSCIENCES SONT IMMENSES, TOUTES PLACEES DANS L’ŒUVRE DU BIEN POUR EDIFIER LE BIEN.
NOUS N’AVONS PAS D ’ARMES ; CELA NE NOUS EST PAS NECESSAIRE.
NOS CONNAISSANCES SUR LES DIMENSIONS SONT SUFFISANTES POUR NOUS PERMETTRE DE
MANIPULER DE PUISSANTES FORCES, INIMAGINABLES POUR VOUS, MAIS CONFORMES A NOTRE
ETHIQUE.
POUR LES AVOIR VUS SOUVENT SUR LA TERRE , VOUS CONNAISSEZ NOS ENGINS SPATIAUX . ILS SONT
DEPOURVUS D’ARMES. CE QUE NOUS CONNAISSONS, ET POSSEDONS , NOUS SUFFIT A NOUS
DEFENDRE .
PAR PRINCIPE ABSOLU, NOUS SOMMES CONTRE LE FAIT DE BLESSER. LORSQUE NOUS SOMMES
CONTRAINTS A NOUS DEFENDRE, NOUS UTILISONS UN MOYEN INCONNU DE VOUS, QUI NOUS
PERMET D ’ABSORBER, EN PARTIE ET SANS PROVOQUER DE MAL , L ’ENERGIE QUI VIVIFIE VOTRE
CORPS. DE FAIT , MAINTES FOIS , CELA NOUS A PERMIS D ’EVITER VOS REACTIONS INCONSCIENTES .
235

NOUS N ’UTILISONS PAS SEULEMENT CETTE METHODE ; DE NATURE DIFFERENTE , D ’AUTRES SONT A
NOTRE PORTEE.
DEPUIS DES MILLENAIRES , NOUS CONNAISSONS L ’ENERGIE NUCLEAIRE . JAMAIS, NOUS N ’EN AVONS
FAIT MAUVAIS USAGE, CONTRAIREMENT A VOUS QUI EN MESUSEZ, A VOTRE DETRIMENT EXCLUSIF.
NOUS CONNAISSONS L ’ENERGIE MAGNETIQUE . ELLE NOUS PERMET D ’EFFECTUER DE TRES LONGS
VOLS, EN DES TEMPS TRES BREFS.
NOUS CONNAISSONS AUSSI L ’ENERGIE QUI EDIFIE LA VIE ; ELLE NOUS PERMET DE VIVRE EN DIVERSES
DIMENSIONS DE TEMPS ET D’ESPACE.

LES RELIGIONS : LA GRANDE BABYLONE


UN GROUPE DE GENETISTES COSMIQUES ARRIVE SUR LA PLANETE TERRE POUR GREFFER L ’ « EGO-
SUM », AFIN DE FAIRE L’HOMME A LEUR IMAGE ET A LEUR RESSEMBLANCE.
A MESURE QUE LA GREFFE S ’EXPRIME DANS LA FORME ET DANS LA SUBSTANCE , PERIODIQUEMENT ,
LES ARCHETYPES CONTROLENT L ’EVOLUTION ET LA REGRESSION DE L ’ESPECE. ILS AIDENT LA PARTIE
QUI REPOND LE PLUS AUX INSTINCTS DE LA GENETIQUE GREFFEE.
ORIGINE DES RELIGIONS ET DE LEURS LOIS , LES DIEUX DES TEMPS PASSES FURENT LE FRUIT DE
L’ACTIVITE MISSIONNAIRE DES ETRES-LUMIERE, QUI PROVIENNENT DU PERE CREATEUR « SOLEIL » !
CE SONT CES DIEUX QUI ONT CHOISI LA FORME ET LA SUBSTANCE ELABOREE , EN VUE DE LEUR
PERSONNIFICATION.
AINSI, CHRIST N ’ETAIT PAS JESUS . CHRIST DEVINT JESUS-CHRIST DES LORS QUE SA LUMIERE DIVINE
PENETRA JESUS POUR SE FAIRE PERSONNIFIER , TANT DANS LA FORME QUE DANS LA SUBSTANCE .
CETTE « COMPENETRATION » ADVINT LORS DU BAPTEME DONNE PAR JEAN-BAPTISTE, PILOTE POUR
ACCOMPLIR CE QUE, SANS ETAT D’AME , IL ACCOMPLIT.
IL EN VA DE MEME POUR TOUS LES AUTRES DIEUX SOLAIRES QUI , AU COURS DES TEMPS , SE SONT
APPROCHES DES HOMMES POUR ENSEIGNER LES VALEURS PORTANTES DE LA VIE ET SA SIGNIFICATION.

L’EGLISE ET L ’HUMANITE
L’EGLISE VERITABLE EST INDIVISIBLE.
L’HUMANITE EST LA MULTIPLICITE DE SON UNITE . EN ELLE , DIEU DEVIENT VIVANT DANS L ’ESPACE
ET DANS LE TEMPS.

S ANS JUSTICE , IL N ’EST NI PAIX , NI PROGRES


VOTRE CONSCIENCE N ’EDIFIE PAS AVEC JUSTICE , EQUITE ET AMOUR DU PROCHAIN , CE QUI EST
UTILE A LA VIE.
LES BIENS QUE LE CIEL VOUS ACCORDE SONT DES BIENS DE PAIX ET DES MOYENS DE PROGRES
EVOLUTIF, PHYSIQUE ET SPIRITUEL . SI VOUS MESUSEZ DE CES BIENS , ASSUREMENT , ILS DEVIENNENT
DES ELEMENTS DE DISCORDE ET DES MOYENS DE REGRESSION PHYSIQUE ET SPIRITUELLE.
VOUS, TERRESTRES , VOUS DESIREZ LA PAIX . QUOTIDIENNEMENT, VOUS L ’INVOQUEZ, EN TOUTE
OCCASION, VOUS LA DEMANDEZ A DIEU. CEPENDANT, VOUS PLACEZ VOTRE EGOÏSME AVEUGLE ET
MAUVAIS AU -DESSUS DE CE DESIR . VOUS PIETINEZ LA JUSTICE : PIERRE ANGULAIRE INDISPENSABLE ,
GARANTE DE LA PAIX ET DU PROGRES HUMAIN.
VOTRE PLANETE VOUS OFFRE SES FRUITS , LA DIVINE PROVIDENCE VOUS ACCORDE SES DONS , HELAS ,
VOUS EN FAITES UN GACHIS MONSTRE . VOUS USEZ CES RICHESSES A DES FINS FUTILES , VOUS AGISSEZ
A L’ENCONTRE DE LA PAIX ET DU BIEN COLLECTIF.
236

IL CONVIENT QUE LES HOMMES PREPOSES A L ’ADMINISTRATION DES RICHESSES CELESTES SOIENT
ANIMES D’UNE CONSCIENCE JUSTE, DE MANSUETUDE, QU ’ILS AIENT L ’AMOUR DES JUSTES NECESSITES
DU PROCHAIN.
IL CONVIENDRAIT DE DISTRIBUER CE QUI EST DE DIEU AVEC JUSTICE ET EQUITE.
CE FAISANT, ET SEULEMENT AINSI , LA PAIX ET LE BIEN POURRONT REGNER PARMI LES HOMMES DE LA
TERRE .
AUTREMENT, N’ESPEREZ JAMAIS LA PAIX, NI LE BIEN.

S UR LE NUCLEAIRE
CE QUE LES ETRES NON TERRESTRES ONT DIT A EUGENIO SIRAGUSA :
SOUS PEU , LES EFFETS MEURTRIERS DES ESSAIS NUCLEAIRES SOUTERRAINS CHANGERONT LA FACE DE
VOTRE PLANETE , SI LES RESPONSABLES NE LES METTENT PAS AU BAN IMMEDIATEMENT ! VOUS,
SCIENTIFIQUES TERRESTRES , VOUS N ’IMAGINEZ ABSOLUMENT PAS CE QUE , PAR LA FAUTE DE VOTRE
MANIE INSENSEE DE LA SCIENCE ATOMIQUE , VOUS AVEZ FAIT , NI CE QUE VOUS PROPOSEZ DE FAIRE
ENCORE.
LA GRAVITE DE VOS ACTES DEPASSE TOUTES LES LIMITES DE L ’IRRESPONSABILITE ET DE L ’EGOÏSME LE
PLUS ABJECT. SI, AVEC UNE TELLE VIOLENCE DESTRUCTRICE, LA TERRE A TREMBLE, SI ELLE
CONTINUE A TREMBLER , LA FAUTE VOUS INCOMBE . ELLE EST LA CONSEQUENCE DE VOTRE ORGUEIL
CYNIQUE, DE VOTRE SCIENCE INCONSCIENTE , DEPOURVUE DE TOUT CONTROLE . VOTRE SCIENCE
IGNORE TOTALEMENT LES EFFETS DESASTREUX SUR LA MASSE IGNEO -COSMIQUE, NOYAU DE VOTRE
PLANETE, GENERES PAR LES EXPLOSIONS NUCLEAIRES DANS LE SOUS-SOL .
LES DESASTRES QUI S ’EN SUIVENT ONT DEJA FAUCHE UN NOMBRE CONSIDERABLE DE VICTIMES
INNOCENTES. POURTANT, ILS SONT MINIMES PAR RAPPORT A CEUX AUXQUELS , INEVITABLEMENT ,
VOUS DEVEZ VOUS ATTENDRE DANS UN FUTUR PROCHE.
DES CONTINENTS ENTIERS POURRAIENT ETRE BRISES PAR LA FORCE TITANESQUE DES ELEMENTS
IGNEO-COSMIQUES, QU ’AVEC UNE TELE DESINVOLTURE VOUS AVEZ TROUBLES ET CONDUITS A UNE
AGITATION DANGEREUSE.
IL Y A LONGTEMPS , PAR L ’INTERMEDIAIRE DE NOTRE OPERATEUR DILIGENT , EUGENIO SIRAGUSA ,
NOUS VOUS AVIONS PREVENU QUANT A CE QUI SE PRODUIT, MAINTENANT.
IL NE VOUS RESTE PLUS QU ’UNE SEULE POSSIBILITE : EN FINIR , IMMEDIATEMENT , AVEC TOUT TYPE
D’ESSAI NUCLEAIRE . SI, EN PARTICULIER , A L ’AVENIR , VOUS VOULEZ EVITER DE PIRES ERREURS ET
DES DESTRUCTIONS IRREPARABLES, VOUS DEVEZ ABANDONNER TOUT ESSAI SOUTERRAIN.
PAR LE PASSE , COMME PRESENTEMENT , NOUS AVONS FAIT TOUT NOTRE POSSIBLE POUR ENDIGUER
LES EFFETS MORTELS CAUSES PAR LA « RESILLE ATOMIQUE » QUI ERRE DANS VOTRE ATMOSPHERE.
CEPENDANT, VOUS ABANDONNEZ ENCORE LES RESIDUS . IL EST FREQUENT DE LES RENCONTRER .
TOUS LES FAITS CONNEXES SE REVELERONT CATASTROPHIQUES.
SI LES HOMMES DE SCIENCE , ET SURTOUT LES GOUVERNEMENTS , TIENNENT LES ENGAGEMENTS PRIS
LORS DU RECENT TRAITE QUI INTERDIT DE NOUVEAUX ESSAIS ATOMIQUES , TANT EN SURFACE QUE
DANS L’ESPACE, NOUS CONTINUERONS A NEUTRALISER CES RESIDUS RADIOACTIFS.
TOUTEFOIS , IL N ’EN VA PAS DE MÊME POUR LES EXPÉRIENCES SOUTERRAINES ! NOUS NE POUVONS
PAS INTERVENIR, NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE !
LES EFFETS QUI EN DÉCOULENT DOIVENT S ’ÉPUISER D ’EUX-MÊMES. AVANT DE PARVENIR À UNE
STABILITÉ NATURELLE , LA DÉGRESSIVITÉ DES ONDES QUI AGITENT LA MASSE IGNÉO -COSMIQUE
237

NÉCESSITE UN ASSEZ LONG TEMPS. VOTRE SCIENCE CRIMINELLE BOULEVERSE L’ORDRE


FONDAMENTAL. A VOUS SEULS, HOMMES DE SCIENCE ET DE GOUVERNEMENT, INCOMBE LA
RESPONSABILITÉ D ’EMPÊCHER UNE AGGRAVATION ULTÉRIEURE DE LA SITUATION , DÉJÀ PRÉCAIRE ,
D’ÉVITER LES CAUSES MONSTRUEUSES DE GRANDES TRIBULATIONS, DE DOULEUR ET DE TERREUR !
C’EST À VOUS DE DIRE : « ÇA SUFFIT ! » ; UN « ÇA SUFFIT » PAR AMOUR DE CELUI QUI SOUFFRE , QUI
ESPÈRE EN VOTRE SAGE CONDUITE, APRÈS LE REPENTIR.
UNE FOIS ENCORE , NOUS VOUS AVONS AVERTIS !
CATANE, LE 30 JUILLET 1963.
« Q UE L ’HOMME NE SÉPARE PAS CE QUE D IEU A UNI »

IL EST ACCORDÉ À L ’HOMME DE SÉPARER CE QU ’IL UNIT . IL N ’EN VA PAS DE MÊME QUANT À TOUT
CE QUE DIEU A UNI, BIEN AVANT QUE L ’UNIVERS NE SE MANIFESTÂT ET QUE L’HOMME NE FÛT.
QUE LA SCIENCE TERRESTRE CHERCHE PLUTÔT À POSSÉDER LA VÉRITÉ QUI, EN OBÉISSANCE
CONSCIENTE AUX FORCES CRÉATRICES , ÉDIFIE HARMONIEUSEMENT LA VIE DE TOUTE CRÉATURE ,
SUBORDONNÉE À LA LOI IMMUABLE DU FLUX ET DU REFLUX COSMOLOGIQUE.

LE LOURD TRIBU DE VOTRE SCIENCE INSENSÉE :


LA POLLUTION !
EN VÉRITÉ, HOMMES DE LA TERRE, NOUS VOUS DISONS : IRRESPONSABLE, VOTRE SCIENCE A GÉNÉRÉ
UNE CHAÎNE MONSTRUEUSE , AUX EFFETS CATASTROPHIQUES . DEPUIS FORT LONGTEMPS , NOUS
VOUS AVERTISSONS AU SUJET DE CE GRAND DANGER . CEPENDANT, VOTRE ORGUEIL ET VOTRE
ÉGOÏSME, VOTRE FOI OBSCURE ET VOTRE INSENSIBILITÉ VOUS ONT RENDU AVEUGLES ET SOURDS À
CETTE RÉALITÉ.
IL EST VRAI QUE LA LIBERTÉ EST LE VÉHICULE PRINCIPAL DE VOTRE LIBRE ARBITRE , VÉHICULE QUI ,
SOUVENT , VOUS CONDUIT AU CARREFOUR SU BIEN ET DU MAL . IL EST TOUT AUSSI VRAI QUE VOUS
AVEZ UNE CONSCIENCE , VÉHICULE QUI UNIT L ’HOMME À DIEU. EN TEMPS UTILE, ELLE VOUS DONNE
LA POSSIBILITÉ D ’ENTREVOIR QUELLE EST LA VOIE DU BIEN , QUELLE EST LA VOIE DU MAL . DE FAIT ,
VOUS NE VOUS SERVEZ PAS DE CE MOYEN DIVIN , VOUS PRÉFÉREZ SUBIR LES CONSÉQUENCES DE VOS
ŒUVRES INCONSCIENTES ET PAYER , AU PRIX FORT , LES FRUITS DE VOTRE SUPERBE ET DE VOTRE
SUFFISANCE EXCESSIVE.
SACHEZ, HOMMES DE LA TERRE, QUE LA NATURE EST LE CORPS DE CELUI QUI EST TOUT ; QU’IL NE
RELÈVE PAS DE LA PRÉROGATIVE DE VOTRE LIBRE ARBITRE DE LA BOULEVERSER , COMME VOUS LE
FAITES DE FAÇON ABSURDE , D ’EN TROUBLER L ’HARMONIE. L’HARMONIE DE LA CRÉATION EST
L’HARMONIE DE CELUI QUE VOUS APPELEZ DIEU ! LE FAIT DE TENTER DE MODIFIER LE PRINCIPE PAR
LEQUEL CETTE FORCE ÉDIFIE, CONSTITUE UN GRAVE DÉLIT.
LES EFFETS DE CETTE CAUSE DIVINE SONT VITAUX POUR LE DEVENIR DE TOUTE CHOSE , HOMME
COMPRIS. VOUS NE POUVEZ PAS, VOUS NE DEVEZ PAS, ÊTRE MAÎTRES DE CE QUI EST UNE
PRÉROGATIVE DIVINE. SI VOUS VOUS OBSTINEZ DANS CE CHOIX, INCONSCIEMMENT, VOUS ENDOSSEZ
UNE TRÈS LOURDE RESPONSABILITÉ . CE FAIT PROVOQUE L ’INTERVENTION IMMÉDIATE DES LOIS QUI
VEILLENT SUR LA CRÉATION.
ACTUELLEMENT, VOUS AVEZ DÉPASSÉ LES LIMITES QUI SONT AUTORISÉES À VOTRE LIBRE ARBITRE .
VOUS AVEZ FRANCHI DES CONFINS QUE VOUS N’AURIEZ PAS DÛ ABORDER.
SI LA LIBERTÉ QUI VOUS EST CONSENTIE DE SCRUTER DANS LE MYSTÈRE PROFOND DE LA NATURE ,
POUR DÉCOUVRIR TOUT CE QUI PEUT ÊTRE UTILE À VOTRE ÉVOLUTION ET À VOTRE SURVIE , VOUS A
238

CONDUIT À LA BOULEVERSER , À LA RENDRE HOSTILE , DÉLÉTÈRE ET AGRESSIVE , ARRÊTEZ -VOUS !


N’ALLEZ PAS PLUS LOIN !
VOUS AVEZ OUTREPASSÉ LES LIMITES QUI VOUS SONT ACCORDÉES , VOUS AVEZ ABUSÉ DE VOTRE
LIBERTÉ. AVEC UN ÉGOÏSME CYNIQUE, VOUS AVEZ PROVOQUÉ LE DÉSÉQUILIBRE AU SEIN DE
L’HARMONIE . VOUS AVEZ TIRÉ LE MAL DU BIEN , LA MORT DE LA VIE , LA SOUFFRANCE DE LA JOIE .
VOUS AVEZ FAÇONNÉ UNE CHAÎNE MONSTRUEUSE DE TERRIBLES SOUFFRANCES ; VOUS AVEZ
ENGENDRÉ DES EFFETS TITANESQUES ET DÉLÉTÈRES , DONT VOUS NE POURREZ PAS VOUS DÉLESTER
AUSSI LONGTEMPS QUE LES FORCES DÉSORDONNÉES , EN MOUVEMENT PERMANENT , NE SERONT PAS
ÉPUISÉES .
VOUS AVEZ ÉDIFIÉ CELA SUR LA BASE DE VOTRE ORGUEIL MAUVAIS, DE VOTRE PRÉSOMPTION
AVEUGLE, DE VOTRE ÉGOÏSME GÉANT !
DE QUOI VOUS PLAIGNEZ -VOUS MAINTENANT ?
LA FAUTE VOUS INCOMBE !
CATANE, LE 14 OCTOBRE 1963.

LES ARBRES, LES ANIMAUX, L’EAU ET LA TERRE SONT LES ÉLÉMENTS VIVIFIANTS DE VOTRE
EXISTENCE. ILS SONT PATRIE INTÉGRANTE DE VOUS -MÊMES. PAR AMOUR , ILS SE DONNENT À VOUS :
ILS S ’INTÈGRENT DANS LE PROCESSUS ÉVOLUTIF . AINSI, GRÂCE AU POUVOIR TRANSFORMATEUR DE
VOTRE ŒUVRE, VOTRE ASTRAL EST ALIMENTÉ PAR L ’ÉNERGIE QUI SE SUBLIME AU MOYEN DE LA VOIE
ÉVOLUTIVE BINAIRE VIE -AMOUR , MORT -VIE. VOTRE CORPS PHYSIQUE EST LA RÉSULTANTE DE CE
QUI, APPAREMMENT, EST MORT.
EN CHACUN DE VOUS , LE MINÉRAL , LE VÉGÉTAL , L ’EAU, L ’AIR ET LA TERRE DEVIENNENT UN . PAR
VOUS, ILS S ’ÉLÈVENT VERS UN MEILLEUR DESTIN.
SI DES BLASPHÈMES VIENNENT À SORTIR DE VOTRE BOUCHE , SI VOS ACTES CONSTITUENT DES DÉLITS ,
LEUR DESTIN SERA MALHEUREUX . LE VÔTRE LE SERA AUSSI , POUR NE PAS AVOIR ÉDIFIÉ LEUR
SANCTIFICATION : TÂCHE QUI VOUS INCOMBE ET DONT VOUS ÊTES RESPONSABLES.
IL A ÉTÉ DIT : « CE N ’EST PAS CE QUI ENTRE DANS VOTRE BOUCHE QUI VOUS FAIT DU MAL , MAIS
PLUTÔT CE QUI EN SORT ».
J’ESPÈRE QUE VOUS AUREZ COMPRIS, QU’AVEC UN SOIN AMOUREUX, VOUS POURREZ AIMER,
RESPECTER ET VEILLER SUR CE QUI VOUS EST CONFIÉ : IL S ’AGIT LÀ DE VOTRE DEVOIR SPÉCIFIQUE ,
QUI SE DOIT D ’ÊTRE UN REMERCIEMENT RESPECTUEUX ENVERS LA PUISSANCE CRÉATRICE DU PÈRE
DE TOUTE CHOSE.

LES ÉLÉMENTS PRIMORDIAUX RÉAGISSENT COMME L ’HOMME ; ILS ONT LA FACULTÉ DE DISCERNER
PARMI LES ENZYMES HUMAINS.
Z IGOS : FORCES PRIMORDIALES DE LA CRÉATION – FEU- EAU – TERRE – INSTRUMENTS DE
L’INTELLIGENCE CRÉATRICE SUPÉRIEURE.
LES HOMMES QUI , SENSIBLES ET RESPONSABLES , AGISSENT AVEC SAGESSE , ENTRENT SUR UN PLAN DE
VIBRATION EN SYNTONIE D’AMOUR AVEC LES ZIGOS ET LEURS LOIS.

En 1976, un communiqué d’Eugenio me stupéfia. Eugenio admonestait les responsables quant


aux violences exercées sur la nature terrestre. Il faisait part du fait que de possibles ruptures
géologiques anormales ouvriraient des failles profondes, même en Europe : « l’Italie sera
coupée en deux ; il y aura d’autres murs de Jéricho ».
239

LES MONSTRUEUX INTÉRÊTS DE LA MACHINE DE GUERRE


SONT LES ENNEMIS DE LA PAIX DANS VOTRE MONDE !

LES VRAIS FAUTEURS DES TERRIBLES DÉLITS PERPÉTRÉS SUR LA TERRE : DESTRUCTIONS ,
SOUFFRANCES ET MORTS , SONT CES FILS DÉGÉNÉRÉS DE L ’ÂME HUMAINE , QUI MANIPULENT LA
SCIENCE SANGUINAIRE DE LA MACHINE DE GUERRE !
EN VÉRITÉ , QUI VEUT LA PAIX , LA JUSTICE ET LE BIEN PARMI LES PEUPLES DE LA TERRE , DEVIENT UN
PARTISAN VALABLE DES VALEURS PHYSIQUES ET SPIRITUELLES, QUI VISENT À L’ABOLITION DE
L’ACTION MORTELLE , DESTRUCTRICE ET FRATRICIDE DE LA FORCE DIABOLIQUE . INEXORABLEMENT,
IL SE HEURTE AUX SOMBRES INTÉRÊTS QUI , POUR VOTRE PLUS GRANDE DISGRÂCE , TIENNENT DANS
LEURS SPIRES VENIMEUSES LA SUPRÉMATIE DU POUVOIR ÉCONOMIQUE , POLITIQUE , SCIENTIFIQUE ET
MILITAIRE DE VOTRE MONDE !
VAMPIRES ASSOIFFÉS DU SANG DE LEURS FRÈRES , CES FILS DU MAL TIENNENT LA PAIX POUR UNE
ENNEMIE IMPLACABLE ; ELLE S ’OPPOSE À LEUR DÉSIR VIL ET AVIDE DE DOMINATION , DE VENGEANCE
ET DE MORT ! LA GUERRE ET LA HAINE , LA PERSÉCUTION ET LA VENGEANCE , SONT LEUR SÈVE
VITALE : LEUR UNIQUE RAISON D’ÊTRE !
SI, AVEC TOUTE LA SAGESSE ET LE COURAGE DE SON ÂME , JOHN KENNEDY NE S ’ÉTAIT PAS DRESSÉ
CONTRE LA CONSCIENCE ADVERSE , IL SERAIT ENCORE VIVANT . GÉNÉREUX, BIEN D ’AUTRES FILS DE
L’ÂME HUMAINE SONT TOMBÉS.
D’AUTRES TOMBERONT ENCORE, SOUS LES COUPS DÉMONIAQUES PORTÉS PAR CETTE FORCE
MALÉFIQUE !
FILS DE DIEU, JÉSUS -CHRIST FUT FLAGELLÉ ET CRUCIFIÉ , POUR AVOIR ENSEIGNÉ À SON PROCHAIN
L’IDÉAL DU CHEMIN DE L ’AMOUR , DE LA JUSTICE ET DE LA PAIX . PARTOUT OÙ LA VÉRITÉ PORTE EN
SON SEIN LA LUMIÈRE DU BIEN , EXALTÉE ET DÉSIRÉE PAR DES MILLIARDS D ’ÂMES , DES HOMMES SANS
ÂME , ESPRITS MAUVAIS DÉGÉNÉRÉS , TUEURS SANS CŒUR ET SANS CONSCIENCE , SONT PRÊTS À
L’OCCULTER, À LA NIER , À SEMER LA DISCORDE ET TOUT CE QUI EST EFFICIENT ET UTILE À LA
DÉROBER AUX YEUX DES JUSTES ET DES DOUX, DÉSIREUX D’AIMER ET DE VIVRE EN PAIX AVEC DIEU.
SOUVENT, IL ARRIVE QUE DES HOMMES DE BONNE VOLONTÉ PERDENT LA FOI . ILS SE LAISSENT
ENTRAÎNER DANS LE GOUFFRE BOUEUX DE CET ART DIABOLIQUE.
EN VÉRITÉ, BEAUCOUP DE TERRESTRES INCONSCIENTS SONT COMPLICES DE LEURS DESSEINS
DÉLICTUEUX, QUI TENDENT À DIVISER LES ÂMES , À LES PRIVER D ’AMOUR FRATERNEL ET DE VRAIE
JUSTICE ! COMPRENEZ-LE UNE BONNE FOIS ! COMPRENEZ-LE !
L’ÂME ADVERSE AGITE D’ALLÉCHANTS ET FAUX ÉTENDARDS, POUR VOUS ENTRAÎNER DANS
L’ERREUR ! LA DISCORDE , L ’ÉGOÏSME, LA HAINE , LA VENGEANCE , LES ORGIES EFFRÉNÉES ET LE
DÉSIR DE GUERROYER SONT LES ARMES LES PLUS PUISSANTES AVEC LESQUELLES ILS BLESSENT,
AFFAIBLISSENT ET DOMINENT VOS ÂMES !
NE VOUS LAISSEZ PAS SURPRENDRE ! SOUVENEZ-VOUS, SOUVENEZ-VOUS, MAINTENANT ET
TOUJOURS : DIEU EST PAIX ET AMOUR. IL EST FÉLICITÉ DE L ’ESPRIT ET DU CORPS . IL EST UNE
SUBLIME UNITÉ D’ÂMES ILLUMINÉES, QUI S’AIMENT LES UNES LES AUTRES.
POUR CETTE GRANDE CONSCIENCE , LES MEILLEURS FILS DE DIEU SE SONT IMMOLÉS AVEC , AUX
LÈVRES , UN SOURIRE DOUX ET SEREIN . DE FAIT , C’EST CE QUE FIRENT LE PAPE JEAN XXIII ET JOHN
KENNEDY. PARTISANS IRRÉDUCTIBLES DES VALEURS UNIVERSELLES DE L’ESPRIT ETERNEL, D’AUTRES
LE FERONT ENCORE.
240

ATTERRÉS, NOUS CONSTATONS AVEC UNE PROFONDE DOULEUR VOTRE IMMATURITÉ . CEPENDANT,
NOUS NE SOMMES NI MUETS , NI INSENSIBLES ; UNE FOIS ENCORE , NOUS VOUS DISONS : FILS DE LA
TERRE , DANS LA PAIX , UNISSEZ -VOUS À DIEU ; AVEC JUSTICE, PAIX ET AMOUR , AIMEZ-VOUS LES UNS
LES AUTRES COMME DES FRÈRES ; JETEZ AU FOND DES OCÉANS LA MATIÈRE QUI VOUS OPPRIME , QUI
VOUS NIE LE DROIT D’ENTRER DANS LA GRANDE ET BIENHEUREUSE FAMILLE UNIVERSELLE !
LUTTEZ ! LUTTEZ CONTRE LE MAL , CONTRE LES INJUSTICES , CONTRE LES HAINES , CONTRE CEUX
QUI VOUS ÔTENT LE DROIT DE VIVRE ET D ’ÉVOLUER EN HARMONIE AVEC LES LOIS CÉLESTES : C’EST
VOTRE TÂCHE, VOTRE DEVOIR, VOTRE DROIT DE FILS DE DIEU !
HORMIS VOUS , PERSONNE NE PEUT LE FAIRE . EN VÉRITÉ, VOUS ÊTES LES SEULS ARBITRES DE VOTRE
DESTIN SUR LA TERRE ! VOUS ÊTES LIBRES DE CHOISIR : AVEC DIEU OU CONTRE DIEU !
QUE LE CIEL VOUS GARDE ET VOUS ASSISTE. CATANE, LE 28 NOVEMBRE 1963.

CECI EST LA RÉALITÉ :


DE NOMBREUX CORRUPTEURS , DE NOMBREUX CORROMPUS
ET DE NOMBREUX CORRUPTIBLES
AUSSI LONGTEMPS QUE VOTRE SOCIÉTÉ POLITIQUE , ÉCONOMIQUE , SCIENTIFIQUE ET RELIGIEUSE
SERA DIRIGÉE ET CONDITIONNÉE PAR CES INDIVIDUS , VOTRE PROGRÈS SPIRITUEL , MATÉRIEL ET
SOCIAL DEMEURERA NÉGATIF ET RÉGRESSIF.
EN MAINTES OCCASIONS , NOUS VOUS AVONS CONSEILLÉ DE NE PAS PERSÉVÉRER DANS CE PROCESSUS
EXISTENTIEL ABSURDE , DÉLÉTÈRE ET CONTRAIRE À TOUT CE À QUOI VOUS ASPIREZ À REJOINDRE . LA
VÉRITÉ EST QUE , VOLONTAIREMENT, VOUS VOUS LAISSEZ ENTRAÎNER DANS LES ORIENTATIONS
SPÉCIFIQUES DU TENTATEUR ; VOUS VOUS LAISSEZ CHOIR DANS LE CHAOS DE L ’ÉGOÏSME LE PLUS
DUR ET DE LA PLUS CYNIQUE CRUAUTÉ.
NOUS VOULONS VOUS AIDER À INSTAURER , SUR VOTRE PLANÈTE , LA LOI DU DROIT ET DU DEVOIR
UNIVERSELS , CORROBORÉS PAR LE VÉRITABLE AMOUR ET PAR LA ROYALE JUSTICE DIVINE.
CEPENDANT, BIEN QUE VOUS SACHIEZ PARFAITEMENT AU DEVANT DE QUELLES LOURDES
CONSÉQUENCES VOUS ALLEZ, VOUS RÉSISTEZ ENCORE.
IL EST IMPENSABLE D ’ÉDUQUER L ’HOMME, DE LE RENDRE CAPABLE DE COMPRENDRE LA NÉCESSITÉ
DE NE NUIRE NI À SOI , NI AUX AUTRES , DE SE SENTIR UN AVEC LE PROCHAIN , DE L ’AIMER PLUS QUE
SOI -MÊME.

MUTATION DE LA PLANÈTE
U NE NOUVELLE VÉRITÉ POINT ; LE TRÈS -H AUT IMPOSE DE NOUVELLES LOIS
SI LE REPENTIR ADVIENT , LE RENOUVEAU DU GENRE HUMAIN DEVRA PASSER PAR LA PURIFICATION
SUBSTANTIELLE SUR LES PLANS PHYSIQUE-PSYCHIQUE-SPIRITUEL .
LA PLANÈTE SUBIRA DES FLUX ET DES REFLUX PURIFICATEURS, AFIN QUE LES STRUCTURES
PORTANTES DE SA NATURE COSMIQUE SE STABILISENT SUR LES FRÉQUENCES POSITIVES DE LA
LUMIÈRE CRÉATRICE . QUI NE S ’Y DISPOSE PAS , N ’ACCEPTE PAS , NE POURRA SURVIVRE : IL SERA
INCAPABLE D’ASSIMILER LA NOUVELLE DYNAMIQUE VITALE.

ADONIESIS AUX TERRESTRES (1976)


POURQUOI VOUS OBSTINEZ -VOUS À NE PAS VOULOIR COMPRENDRE ? POURQUOI, MALGRÉ LES
SIGNES ÉVIDENTS, NE PRENEZ-VOUS PAS LES MESURES QUI PERMETTRAIENT DE RÉALISER LES
ÉQUILIBRES NÉCESSAIRES ? SANS AGITATION EXCESSIVE ET SANS TROP DE SOUFFRANCE, VOUS
241

POURRIEZ AFFRONTER LA MUTATION QUI , LORS MÊME QUE VOUS NE LE VOUDRIEZ PAS , EST DANS
L’OMBRE DE LA LOI CRÉATRICE SUPÉRIEURE !
NÉCESSAIREMENT, LE RENOUVEAU DOIT ADVENIR. VOUS N’AVEZ AUCUNE POSSIBILITÉ DE
L’ENTRAVER, NI DE L ’ÉVITER. VOTRE PLANÈTE EST EN TRAIN DE SUBIR UNE SÉRIEUSE INTERVENTION
DE NATURE COSMO-PHYSIQUE. PAR CONSÉQUENT, VOUS AUSSI , VOUS SUBISSEZ LES EFFETS DE CETTE
INTERVENTION. SI VOUS NE VOUS Y DISPOSEZ PAS POSITIVEMENT , SI VOUS NE REDONNEZ PAS LEUR
HARMONIE AUX ÉQUILIBRES NATURELS QUE VOS ACTIONS ONT SÉRIEUSEMENT COMPROMIS , VOUS
LES SUBIREZ ENCORE . LES CONVULSIONS SERONT TRÈS NÉGATIVES , LES EFFETS DÉLÉTÈRES , DANS
TOUS LES DOMAINES.
VOTRE PLANÈTE SUBIT UN CYCLE DE CROISSANCE, D’AVANCEMENT DANS SES STRUCTURES
ASTROPHYSIQUES ET DE PURIFICATION. C’EST UNE LOI DE LA CRÉATION !
V OTRE MONDE VIT ! SACHEZ-LE ! VOTRE PRÉSENCE SUR LA PLANÈTE QUE VOUS HABITEZ N ’EST PAS
DUE AU HASARD, TOUT COMME LA PRÉSENCE DES ENZYMES DANS VOS CELLULES NE RELÈVE PAS NON
PLUS DU HASARD . VOTRE ACTIVITÉ EST NÉCESSAIRE , TOUT COMME L ’EST CELLE DES ENZYMES ET DE
TOUS LES AUTRES ÉLÉMENTS QUI CONSTITUENT LA STRUCTURE ET PERMETTENT LA VITALITÉ D ’UNE
CELLULE. VOTRE POSITIVITÉ OU VOTRE NÉGATIVITÉ SONT DÉTERMINANTES POUR UNE CROISSANCE
ÉVOLUTIVE, PACIFIQUE OU CONVULSIVE DE VOTRE MONDE.
EN L ’ÉTAT DE NÉGATIVITÉ ACTUEL , LA CONVULSION EST INÉVITABLE , LE RENOUVEAU CHARGÉ
D’EFFETS QUI NE PRÉSAGENT RIEN DE BON . VOTRE PLANÈTE VIT ; UNE LOI DE FER LA RÉGIT . NOUS
SOMMES L ’ESPRIT AGISSANT DE CETTE LOI , NOUS DEVONS L ’ENSEIGNER, LA FAIRE RESPECTER COÛTE
QUE COÛTE . SI LES « ENZYMES » SONT MALADES , NOUS DEVONS TOUT FAIRE POUR LES POUSSER À
GUÉRIR, À LES METTRE EN CONDITION DE SURMONTER POSITIVEMENT LE RENOUVEAU DU MONDE.
LA MUTATION EST INÉVITABLE . ELLE COMPORTE , AUSSI , UNE VARIATION IMPORTANTE DE VOTRE
GÉNÉTIQUE INFORMATIVE ET DES VALEURS FONDAMENTALES QUI ÉDIFIENT L ’ORDRE EXISTENTIEL
DES ÉLÉMENTS QUI COORDONNENT LES ÊTRES VIVANTS ET AGISSANTS, « HOMME COMPRIS ».
LA MUTATION NORMALE EST LIÉE À VOS ACTIONS POSITIVES. LA MUTATION ANORMALE,
CHAOTIQUE, CHARGÉE DE STRESS , EST LIÉE À VOS ACTIONS NÉGATIVES . IL EST ABSOLUMENT INUTILE
QUE VOTRE SCIENCE SE FATIGUE DANS LA RECHERCHE D’AUTRES CAUSES À CES DÉSASTRES.
NOUS VOUS AVONS DIT AUSSI QUE, PRATIQUÉS PAR LA SCIENCE DESTRUCTRICE, LES ESSAIS
NUCLÉAIRES PERTURBENT L ’HARMONIE. ILS ONT PROVOQUÉ DES DÉSÉQUILIBRES IMPORTANTS DANS
L’ANNEAU MAGNÉTOSPHÉRIQUE , DANS L ’AXE DE VOTRE PLANÈTE ET DANS LE NOYAU SOLAIRE
CENTRAL , QUI EST AU CENTRE DE CETTE CELLULE MACROCOSMIQUE « VIVANTE ».
QUE VOULEZ-VOUS ESPÉRER ? VOTRE MONDE SE DÉFEND ET, AU BESOIN, IL VOUS DÉTRUIRA.
NOUS LE RÉPÉTONS : VOS ACTIONS ATTENTENT À L’ÉQUILIBRE UNIVERSEL DE LA CRÉATION. SI VOUS
NE LE COMPRENEZ PAS VOUS-MÊMES, « QUELQU’UN » AURA LE DEVOIR DE VOUS LE FAIRE
COMPRENDRE, DE VOUS METTRE EN ÉTAT DE REPENTIR ET DE SUSCITER LA CONSCIENCE
INDISPENSABLE POUR VOUS RENDRE CONSCIENTS D’UNE VÉRITÉ QU’IL VOUS APPARTIENT DE
CONNAÎTRE.
LA CRISE QUE TRAVERSE VOTRE PLANÈTE N ’A PAS ATTEINT LE POINT HYPER CHAOTIQUE ; ELLE EST
EN PHASE HYPERCRITIQUE . LORSQU’ELLE ATTEINDRA LE POINT HYPER CHAOTIQUE , IL SERA TROP
TARD POUR VOUS SAUVER . IL VOUS MANQUE L ’AMOUR , LA JUSTICE ET LA RECTITUDE SPIRITUELLE
ET MORALE . L’AMOUR ENVERS LA NATURE , ENVERS LES INSTRUMENTS QUI SONT LE SOUFFLE ET LA
SÈVE DE VOTRE EXISTENCE, VOUS FAIT DÉFAUT.
UNE FOIS ENCORE , NOUS AVONS VOULU VOUS LE RÉPÉTER. PAIX.
242

HOARA DIT À LA SCIENCE TERRESTRE


NOUS VOUS AVONS DIT QU ’UNE CRISE PROFONDE AFFLIGEAIT VOTRE SYSTÈME SOLAIRE ET , PAR
CONSÉQUENT , VOTRE PLANÈTE AUSSI.
SI, POUR VOTRE SCIENCE , IL EST DIFFICILE D ’ÉVALUER LES CYCLES COSMIQUES QUI CONCERNENT LA
GALAXIE SUR LAQUELLE VOTRE SYSTÈME PLANÉTAIRE EST STABILISÉ , IL N ’EN VA PAS DE MÊME POUR
NOUS QUI , DEPUIS FORT LONGTEMPS , CONNAISSONS LES FLUX ET LES REFLUX QUI SE PRODUISENT
DANS LES STRUCTURES COSMIQUES ET DANS LEURS DYNAMIQUES.
NOTRE PRÉSENCE VISE À VOUS FAIRE CONNAÎTRE LES ÉVÉNEMENTS PROBABLES QUI POURRAIENT
DÉCOULER D ’UNE CRISE D ’UNE PORTÉE AUSSI VASTE ET DONT DÉPEND LA STABILITÉ DES ÉQUILIBRES
ET DES FORCES PORTANTES DES PLANÈTES ET DES SATELLITES DU SYSTÈME.
NOUS NE VOULONS PAS ÊTRE ALARMISTES . POURTANT, IL EST DE NOTRE DEVOIR DE VOUS EN
DONNER CONNAISSANCE ET DE VOUS PRÉPARER À DE POSSIBLES CHANGEMENTS RADICAUX DES
ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX QUI RÉGISSENT VOTRE ÉDIFICE EXISTENTIEL.
UNE VARIATION DE FRÉQUENCE SIGNIFIE UN RENVERSEMENT PARTIEL , SINON TOTAL , DES VALEURS
QUI RÉGISSENT LES ÉQUILIBRES BIO-PHYSIQUES-PSYCHIQUES ACTUELS.
LES ÉLÉMENTS SONT EN PHASE DÉCADENTE ; LEUR APPORT EST PRATIQUEMENT DÉLÉTÈRE,
INEFFICACE, DYSTONIQUE ET DÉFORMANT . A CAUSE D ’UNE INCOMPÉTENCE PROGRESSIVE À LA
COLLABORATION ET D ’UN REJET PERMANENT , LES VALEURS BIOPHYSIQUES S ’ACCORDENT SUR LES
VALEURS DYNAMIQUES.
L’ÉQUILIBRE S ’EN TROUVE AFFAIBLI, CE QUI SUSCITE SOUVENT DES RÉACTIONS INCOMPRÉHENSIBLES,
TRAGIQUES ET VIOLENTES . SI PASSIVITÉ ET INERTIE L ’EMPORTENT, L ’AVENIR IMMÉDIAT SERA LOURD
D’ÉVÉNEMENTS DÉVASTATEURS.
SI VOUS NE VOULEZ PAS TOMBER DANS LE GOUFFRE DE L’IRRÉVERSIBILITÉ , VOUS DEVEZ
RESTRUCTURER, VITE ET BIEN , TOUT CE QUI , INEXORABLEMENT, TENTE DE TUER LA VIE SUR VOTRE
PLANÈTE.

LE NÉCESSAIRE À TOUS ET LE SUPERFLU À PERSONNE !


C’EST NOTRE LOI ! NOUS SAVONS COMBIEN L ’ACCEPTATION DE CE COMMANDEMENT EST DIFFICILE
POUR VOUS , TERRESTRES . CEPENDANT, VOUS SEREZ CONTRAINTS À DEVOIR LE MÉDITER , À EN
DÉDUIRE ET , DONC , À DÉTERMINER LA LOI QUI PERMET À TOUS LES ÊTRES DE VOTRE PLANÈTE
D’AVOIR LE NÉCESSAIRE ; GÂCHIS DES RESSOURCES NATURELLES , APPAUVRISSEMENT DE LA RICHESSE
DE TOUT LE GENRE HUMAIN, LE SUPERFLU DOIT ÊTRE ABOLI.
PAR JUSTICE ET PAR AMOUR , CE SENS DE LA RESPONSABILITÉ CONSCIENTE DEVRA PRÉVALOIR . IL
DEVRA SURMONTER LES OBSTACLES QUI , EN RAISON DE L ’ÉGOÏSME HYPERTROPHIQUE DU PETIT
NOMBRE AU DÉTRIMENT DU PLUS GRAND NOMBRE , S ’Y OPPOSENT . LA MISÈRE ET LA FAIM SONT LES
STIMULANTS DE PRATIQUES DÉLICTUEUSES ET DE VICES DÉLÉTÈRES . SANS AUCUNE EXCEPTION , LE
BIEN RELATIF POUR TOUS EST LA MÉTHODE LA PLUS EFFICACE ET LA PLUS LOGIQUE POUR ÉVITER LA
DÉGÉNÉRATION ET LA HAINE , POUR VALIDER UN PROCESSUS DE PAIX VÉRITABLE ENTRE TOUS LES
HOMMES DE LA TERRE. IL N ’EST PAS DIFFICILE D ’ÉLABORER NI DE METTRE CETTE LOI UNIVERSELLE
EN PRATIQUE. NON, QUAND, AVEC CONSCIENCE ET ARISTOCRATIE SPIRITUELLE, LA BONNE
VOLONTÉ PRÉVAUT, CELA N’EST PAS DIFFICILE .
243

SI VOUS CONTINUEZ À POURSUIVRE LE SUPERFLU , RAPIDEMENT , LE NÉCESSAIRE VIENDRA À VOUS


MANQUER . VOUS PRONONCEZ DES DISCOURS STÉRILES , ALORS QUE SONT ABSENTES LES VALEURS DE
LA CONSCIENCE, QUI REQUIÈRENT L’ÉLIMINATION DES DÉSÉQUILIBRES SUSCEPTIBLES DE
PROMOUVOIR L’OBSESSION DE LA CONSOMMATION, L’EXPLOITATION SANS DISCERNEMENT DES
RESSOURCES NATURELLES, LES BOULEVERSEMENTS DES SYSTÈMES ÉCOLOGIQUES, QUI USENT LE
SYSTÈME ORGANIQUE DU CYCLE VITAL DE LA PLANÈTE, DÉJÀ DÉCADENT.
LE PIRE DES MAUX A SAISI CEUX QUI OPPOSENT LEUR SOIF DE POSSESSION CYNIQUE ET ÉGOÏSTE , AU
BIEN DE L’HUMANITÉ TOUTE ENTIÈRE.
VOUS LE SAVEZ . POURTANT, VOUS NE FAITES RIEN POUR ÉVITER L’IRRÉPARABLE. D’ICI PEU, CE SERA
LE DÉBUT DE LA PÉNURIE DE L ’ÉLÉMENT LE PLUS PRÉCIEUX ET LE PLUS UTILE À VOTRE SURVIE :
« L’EAU » !
VOUS CONNAISSEZ AUSSI LA SITUATION HYPERCRITIQUE DE TOUS LES AUTRES ÉLÉMENTS
INDISPENSABLES À L’ÉDIFICATION HARMONIEUSE DE LA VIE SUR VOTRE PLANÈTE, DÉJÀ INSTABLE.

VOUS LE SAVEZ !
OUI, VOUS LE SAVEZ ! MALGRÉ LA GRAVITÉ DE LA SITUATION , VOUS DEMEUREZ INSENSIBLES ET
CYNIQUEMENT PASSIFS , TANDIS QUE TOUT AGONISE DEVANT VOS YEUX , TROUBLÉS PAR LES EFFETS
D’UNE FOLIE DIABOLIQUE .
LA MORT AIGUISE SA FAUX . RAPIDES , LES CHEVAUX DE L ’APOCALYPSE PIAFFENT ; LEURS CAVALIERS
SONT SATISFAITS DE VOIR UNE HUMANITÉ AVEUGLE ET SOURDE , DISPOSÉE À PÉRIR MISÉRABLEMENT ,
À RENONCER AUX JOIES DE LA VIE , SAINES ET HARMONIEUSES , ET AUX EXPÉRIENCES ÉLEVÉES DE
CETTE DIMENSION.
VOUS SAVEZ QUE VOTRE PLANÈTE EST À L’AGONIE, QUE VOTRE SURVIE EST SÉRIEUSEMENT
MENACÉE . SAUVEZ-VOUS ! SAUVEZ-VOUS !
EN CE TOURNANT DÉCISIF DE VOTRE HISTOIRE TERRESTRE , ANIMÉS D ’UN AMOUR UNIVERSEL , DES
ESPRITS VIVANTS SONT PARMI VOUS , POUR VOUS INVITER AU REPENTIR ET POUR VOUS DIRE QU ’IL
EST INDISPENSABLE DE REMETTRE TOUTE CHOSE À SA JUSTE PLACE ET DE COORDONNER
POSITIVEMENT TOUT CE QUI EST UTILE EN VUE D ’UNE REPRISE HARMONIEUSE ET CONSTRUCTIVE DES
ÉLÉMENTS (MINÉRAL, VÉGÉTAL ET ANIMAL) QUI ÉDIFIENT ET DÉTERMINENT VOTRE EXISTENCE.
NOTRE LUMIÈRE DE BIEN UNIVERSEL RÉCONFORTE CES ESPRITS VIVANTS, ANIMÉS DE BONNE
VOLONTÉ ET ILLUMINÉS PAR L’AMOUR LE PLUS GRAND DE TOUS LES AMOURS.
ADONIESIS (1974)
L’A MOUR CRÉATEUR
CETTE TÂCHE DIVINE , SI DÉLICATE (DISENT LES ÊTRES NON TERRESTRES ), EST LA PIERRE ANGULAIRE
SUR LAQUELLE REPOSE L’ÉVOLUTION PSYCHOPHYSIQUE ET SPIRITUELLE DES ÊTRES HUMAINS.
SI NOTRE SCIENCE AVAIT À CŒUR DE FAIRE DISPARAÎTRE DE LA RACE HUMAINE TOUS LES
MALHEUREUX ÊTRES , INFIRMES SUITE À UNE CONCEPTION INCONSCIENTE ET DÉLICTUEUSE , ELLE
DEVRAIT ÉDIFIER CE MÊME ORDRE DE VIE.

VOUS DEVRIEZ DÉJÀ LE SAVOIR


AVEC GRAND SOIN, NOUS CHOISISSONS CEUX QUI PRÉSENTENT DES QUALITÉS QUI LES PRÉDISPOSENT
À ÊTRE GUIDÉS, ÉDUQUÉS AUX CONCEPTS EXISTENTIELS SUPÉRIEURS DU NOUVEAU MONDE , INSCRITS
AU PROGRAMME ÉVOLUTIF.
244

PAR FIN DU MONDE , IL CONVIENT D ’ENTENDRE : « FIN D ’UN MODE DE VIVRE LES VALEURS DE LA
VIE, TELLES QU’ELLES ONT ÉTÉ ET SONT ENCORE VÉCUES ».
IL VOUS FAUDRA RECOUVRER UNE SANTÉ SPIRITUELLE , MATÉRIELLE ET MORALE , FORTIFIÉE PAR UN
SAVOIR SAGE, IMPRÉGNÉ D’UN VÉRITABLE AMOUR UNIVERSEL, DÉPOURVU D’ÉGOÏSME ET EXEMPT DE
HAINE.
VOTRE PLANÈTE SUBIRA D ’IMPORTANTS FLUX ET REFLUX DES ÉNERGIES PURIFICATRICES , AFIN QUE
MÊME LES STRUCTURES PORTANTES DE SA NATURE COSMIQUE PUISSENT SE STABILISER SUR LES
FRÉQUENCES POSITIVES DE LA LUMIÈRE CRÉATRICE. INÉVITABLEMENT, TOUS CEUX QUI NE SE
DISPOSERONT PAS À L ’ACCEPTATION DES CONCEPTS SUPÉRIEURS , QUI DOIVENT PROGRAMMER LE
« NOUVEAU MONDE », SERONT MIS EN CONDITION DE NE POUVOIR SURVIVRE, PARCE
QU’INCAPABLES D’ASSIMILER LA NOUVELLE DYNAMIQUE VITALE.
NOUS VOUS AVONS LARGEMENT DONNÉ LES INSTRUCTIONS FONDAMENTALES ET INDISPENSABLES .
LE POTENTIEL DYNAMIQUE ASTRAL A SUBI UN IMPORTANT FLUX MODIFICATEUR DANS LES
STRUCTURES GÉNÉTIQUES ET DANS LES CODES DE LA MATIÈRE ORGANIQUE ET NON ORGANIQUE.
L’ATOME CRÉATEUR IMPOSE LA NOUVELLE LOI , SELON LA VOLONTÉ DE L ’ESPRIT CRÉATEUR DU
COSMOS QU’IL CONTIENT.

A VERTISSEMENT ULTÉRIEUR EN PRÉVISION DES TRAGIQUES ÉVÉNEMENTS FUTURS


L’INDOLENCE À METTRE EN PRATIQUE LES CONDITIONS NÉCESSAIRES À UNE VIE FRATERNELLE, SAINE
ET PROSPÈRE , COMMUNE ENTRE TOUS LES PEUPLES DE VOTRE PLANÈTE , VOUS CONDUIRA VERS UN
CONFLIT AUX PROPORTIONS ÉPOUVANTABLES.
VOUS DISPOSEZ D ’ÉLÉMENTS SUFFISANTS POUR CONSTATER LA SITUATION CHAOTIQUE CROISSANTE
DANS LAQUELLE VOUS VOUS TROUVEZ , AUJOURD’HUI. DEMAIN SERA PIRE ! A UN MOMENT DONNÉ ,
VOUS NE POURREZ PLUS FREINER LA FOLLE CHUTE VERS L’IRRÉPARABLE.
NOUS VOUS AVONS AVERTI DE L ’EXISTENCE, AGISSANTE , D’UNE LOI STRICTE DE CAUSE À EFFET . EN
AUCUN CAS, ELLE NE POURRA ÊTRE CONTOURNÉE PAR VOTRE LIBRE ARBITRE, NI ARRÊTÉE DANS SON
APPLICATION SI , EN TEMPS UTILE , VOUS NE VEILLER PAS À MODIFIER LE DÉSÉQUILIBRE QUI REQUIERT
L’INTERVENTION DES FORCES DONT CETTE LOI DISPOSE.
JAMAIS , NOUS N ’AVONS LÉSINÉ QUANT À NOTRE AIDE OU À NOS INVITATIONS AU REPENTIR , NI AU
SENS DE LA RESPONSABILITÉ.
AU MOYEN DE LA VOIX DE VOS SEMBLABLES , NOUS AVONS DONNÉ À VOS OREILLES D ’ENTENDRE
TOUT CE QUE NOUS AVONS JUGÉ JUSTE POUR SENSIBILISER VOS CONSCIENCES TURBULENTES , POUR
VOUS FAIRE MÉDITER SÉRIEUSEMENT , AFIN QU ’EN TOUTE CONSCIENCE VOUS PUISSIEZ DÉDUIRE , PUIS
PUISER LE MOTIF À MÊME DE VOUS INDUIRE AU REPENTIR . A NOTRE GRAND REGRET , NOUS AVONS
CONSTATÉ QUE BIEN PEU ONT PERÇU LA RÉALITÉ DES LENDEMAINS AU DEVANT DESQUELS VOUS
ALLEZ À GRANDE ALLURE.
ENCORE UNE FOIS, NOUS VOUS EXHORTIONS À NOUS COMPRENDRE, À ACCEPTER, DE LA FAÇON QUI
VOUS PARAÎT JUSTE , NOTRE AIDE FRATERNELLE ET UNIVERSELLE , AVANT QUE L ’IRRÉPARABLE NE SE
DÉCHAÎNE.
AYEZ LE SENS DE L ’HONNÊTETÉ ET DE LA DROITURE MORALE. UN FUNESTE DESTIN PLANE SUR TOUT
LE GENRE HUMAIN ET, SEULE , L’UNION DE TOUS LES PEUPLES DE VOTRE PLANÈTE POURRAIT
L’ADOUCIR, À CONDITION QUE VOUS STIMULIEZ LA JUSTICE , LA PAIX ET L ’AMOUR DANS TOUS LES
CŒURS. (ADONIESIS )
245

WOODOK , SUR LES CEINTURE DE VAN A LLEN


DES DYSTONIES GÉODYNAMIQUES EN PHASE CROISSANTE
LES CEINTURES DE « VAN ALLEN » (POUR REPRENDRE VOTRE EXPRESSION ) CONSTITUENT LE CIEL
DE VOTRE PLANÈTE . EN RAISON DES FLUX ET DES REFLUX MAGNÉTIQUES , QUI METTENT EN SÉRIEUSE
DIFFICULTÉ LES FORCES CENTRIPÈTE ET CENTRIFUGE , LORS DE CHAQUE PERTURBATION INFLIGÉE À
CES CEINTURES, DE TRÈS FORTES RÉPERCUSSIONS SE FONT SENTIR SUR VOTRE PLANÈTE.
LES TREMBLEMENTS DE TERRE ET TOUTE AUTRE CAUSE DE DÉSASTRES SUR VOTRE PLANÈTE SONT
PROVOQUÉES PAR CES DÉSÉQUILIBRES, QUI POURRAIENT ÊTRE ÉVITÉS, SI VOTRE SCIENCE PRENAIT EN
COMPTE L ’IMPORTANCE DE LA FONCTION DE VOTRE CIEL ET LA NÉCESSITÉ ABSOLUE D ’ÉVITER SA
PERTURBATION PERMANENTE.
LES CEINTURES DE VAN ALLEN ASSURENT L ’ÉQUILIBRE DE VOTRE PLANÈTE ET LA PROLIFÉRATION
DES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES AU DÉVELOPPEMENT DES VALEURS EXISTENTIELLES D ’ORGANISATION DE
LA VIE DANS SES MULTIPLES FORMES.
POUR ÉVITER DE DÉCHIRER LE CIEL, VOTRE SCIENCE POURRAIT UTILISER LES DEUX PORTES
D’ENTRÉE ET DE SORTIE NATURELLES . CES PORTES SE TROUVENT AU PÔLE SUD ET AU PÔLE NORD.
ELLES SONT LES VOIES APPROPRIÉES À L ’ENTRÉE ET À LA SORTIE DE CORPS ÉTRANGERS , QUI NE
REVÊTENT PAS UNE CARACTÉRISTIQUE DYNAMIQUE COSMIQUE.
AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS UTILISEREZ D ’AUTRES VOIES , S’EN SUIVRONT LES CONSÉQUENCES QUE
NOUS VOUS AVONS ÉNONCÉES ; LES DYSTONIES GÉODYNAMIQUES IRONT CROISSANTES , VERS LA
PHASE CHAOTIQUE.

WOODOK À L ’ASTRONAUTIQUE TERRESTRE :


PAR TOUS LES MOYENS , ÉVITEZ QUE LA CONQUÊTE DE L ’ESPACE NE SE TRANSFORME EN UNE
CONQUÊTE QUI ENGENDRE LA MORT ET LA DESTRUCTION. DES ESPACES EXTÉRIEURS, VOUS
POURRIEZ RECEVOIR D’ÉNORMES BÉNÉFICES POUR UN PROCESSUS SAIN ET SALUTAIRE.
SI VOTRE SCIENCE VISE À ATTEINDRE LES VALEURS POSITIVES DE L ’ÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE
SPATIALE, SI ELLE EMPÊCHE L ’INTERVENTION DÉGÉNÉRATIVE DU PROFIT DE GUERRE ET DE TOUT CE
QUI SUSCITE DES FAITS CONNEXES, NOUS DÉFENDRONS VOTRE ACTION, NOUS VOUS AIDERONS.
SI, PAR MALHEUR , LES FORCES DESTABILISATRICES DE LA PUISSANCE DE GUERRE INTERVENAIENT ,
GRANDS SERONT LES MALHEURS. DANS CE CAS, NOUS NE SERONS PAS DISPOSÉS À VOUS AIDER.
LA CONQUÊTE DE L ’ESPACE DOIT ÊTRE ANIMÉE PAR LES PLUS HAUTES VALEURS MORALES , SOCIALES
ET SCIENTIFIQUES DE L’ESPRIT HUMAIN.
SI CES CONDITIONS INDISPENSABLES VENAIENT À FAIRE DÉFAUT , VOUS N ’AURIEZ AUCUNE MARGE
DISPONIBLE POUR L’ÉLÉVATION VERS LES BIENS ABSOLUS QUE LE CIEL CONSERVE.
RÉFLÉCHISSEZ BIEN À TOUT CE QUE NOUS VOUS COMMUNIQUONS.
NICOLOSI , LE 16 AVRIL 1981.

IL A ÉTÉ DIT : « L A TROMPERIE EST PIRE QUE LA TRAHISON »


SUBTIL ET DIABOLIQUE, LE MENSONGE S ’INSINUE DANS LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE LA PLANÈTE TERRE.
IL SE FAIT L ’INSTRUMENT ADAPTÉ AUX DÉSIRS NÉFASTES ET DÉLICTUEUX DU PRINCE DE CE MONDE ,
CORRUPTEUR D’ÂMES , PRÉVARICATEUR DE LA VOLONTÉ DIVINE DE LA LUMIÈRE OMNI CRÉATRICE.
LA GRANDE BATAILLE D’ARMAGEDDON SÉVIT. ELLE TOUCHE À SON ÉPILOGUE ! GUIDÉE PAR
L’ARCHANGE DE LA JUSTICE DU PÈRE GLORIEUX, LA MILICE CÉLESTE EST EN FORCE SUR LA TERRE.
JÉSUS EST PRÉSENT ; LE JOUR DE SA MANIFESTATION EST PROCHE.
246

IL A ÉTÉ ÉCRIT : « JE VIENDRAI COMME UN VOLEUR DANS LA NUIT ». LES SIGNES ANNONCIATEURS DE
SON PROCHAIN RETOUR SONT VISIBLES POUR TOUS LES PEUPLES DE LA TERRE.
JÉSUS PRÉSIDERA AU JUGEMENT DES VIVANTS ET DES MORTS.

LA VIOLENCE : UNE DYNAMIQUE PSYCHIQUE ALIMENTÉE PAR LES FORCES DU POUVOIR POLITIQUE ,
MILITAIRE, ÉCONOMIQUE DES DEUX SUPERPUISSANCES DE LA TERRE . NOUS VOUS EN AVONS DÉJÀ
FAIT PART : DEUX INSTITUTS EXISTENT QUI COORDONNENT L ’AVANCEMENT STRATÉGIQUE DE LA
POLITIQUE MONDIALE. NOUDS VOUS AVONS DIT AUSSI QUE CES INSTITUTS ONT EN LEUR POSSESSION
DES CERVEAUX ÉLECTRONIQUES CAPABLES DE CALCULER, AVEC EXACTITUDE ET AVANT MÊME
QU’ELLE N ’AIT LIEU , LA RÉSULTANTE DE TOUTE OPÉRATION. LES INTERVENTIONS QUI, AU MOYEN E
L’HYPNOSE ET DES MÉDICAMENTS SOPHISTIQUÉS , À MÊME DE CONDITIONNER , AGISSENT DANS LES
CERVEAUX HUMAINS NE SONT PAS EXCLUES.
LORSQUE L ’UNE DES DEUX SUPERPUISSANCES SE PROPOSE D ’ATTEINDRE UN OBJECTIF POLITIQUE ,
ÉCONOMIQUE OU MILITAIRE , TOUS LES MOYENS SONT BONS , Y COMPRIS CELUI DE TUER OU DE
SUSCITER DES GUERRES , DES RÉVOLUTIONS OU TOUT AUTRE FAIT JUGÉ NÉCESSAIRE . AVEC SOIN ET
EFFICACITÉ, TOUT EST CALCULÉ MINUTIEUSEMENT , COMME POUR DRESSER UN TABLEAU CLINIQUE
PRÉCIS. ON NE COMPTE PAS LORSQU’ON VEUT SUSCITER LA CORRUPTIBILITÉ MORALE ET
SPIRITUELLE, ENTRETENIR LA VIOLENCE INSTIGATRICE, LE MENSONGE ET TOUT CE QUI PEUT
BOULEVERSER LES ÉQUILIBRES STABLES, PORTER ATTEINTE À LA PAIX.
L’OBJECTIF DOIT ÊTRE ATTEINT , QUITTE À FAIRE PRENDRE LES VESSIES POUR DES LANTERNES . TOUT
DOIT SE DÉROULER DE LA FAÇON PRÉVUE . A N ’IMPORTE QUEL PRIX , TOUT DOIT ÊTRE PRÊT À
COUVRIR UNE ÉVENTUELLE ERREUR DU CONDITIONNÉ. VOICI LA RÉALITÉ . Y CROIE QUI POURRA.

TOURNANTS DANGEREUX DANS LA POLITIQUE MONDIALE


CONTRAIREMENT À CE QUI SE DIT , LES DEUX SUPERPUISSANCES DE VOTRE PLANÈTE ACCUMULENT ,
TOUJOURS DAVANTAGE, UN ÉNORME POTENTIEL DESTRUCTEUR.
VOUS, FRÈRES DE LA TERRE, VOUS MÉCONNAISSEZ LA RÉALITÉ QUI VOUS DOMINE ; VOUS N ’EN
SAVEZ RIEN, OU BIEN PEU.
VOTRE PLANÈTE EST SATURÉE PAR UN POTENTIEL DESTRUCTEUR TOUJOURS PLUS SOPHISTIQUÉ, AUX
VARIANTES APOCALYPTIQUES.
TOUJOURS CROISSANTES, EN PHASE CHAOTIQUE, LES DIFFICULTÉS ÉCONOMIQUES INCITENT DE
NOMBREUX CHEFS D’ÉTAT À MENER UNE POLITIQUE TRÈS DANGEREUSE.
LES CARENCES ÉNERGÉTIQUES ET ALIMENTAIRES SE RÉVÈLENT ÊTRE GRAVES . NON MOINS GRAVES
SONT LES DYSTONIES NEUROLOGIQUES DE NOMBREUX CERVEAUX, PRÊTS À ÊTRE PLEINEMENT
INVESTIS PAR UN MAL MORTEL : (HARBAR), OU DYSTONIE PROGRESSIVE DES CIRCUITS
NEURONIQUES , QUI CONDUIT À LA FOLIE DESTRUCTRICE , À LA FURIE BESTIALE , À L ’IMPÉRIEUX
BESOIN DE TUER ET DE SE TUER.
ALORS QUE LA CONFUSION MENTALE EST UN TRAUMATISME D’UNE PARTIE DU CERVEAU, QUI
S’AVÈRE REVERSIBLE , LA FOLIE EST UN TROUBLE DE L ’ÉQUILIBRE NEURONIQUE , QUI ENTRAÎNE UNE
DÉCHÉANCE PROGRESSIVE.
SI VOUS PRATIQUEZ UNE POLITIQUE MOINS ÉDIFIANTE ENCORE QUE CELLES QUI VOUS ONT
CONDUITS SUR CES SOMBRES CHEMINS, LE GENRE HUMAIN DISPARAÎTRA DE LA FACE DE LA TERRE .
(ADONIESIS)
247

LA TRANSMISSIBILITÉ DES ÉLÉMENTS PRÉPOSÉS À ENTRETENIR VOTRE EXISTENCE EST UNE VÉRITÉ
INCONTESTABLE. TOUT AUSSI VRAIE EST L’ASSIMILATION DE TOUT CE QUI CONDUIT À LA
DÉGÉNÉRESCENCE DES STRUCTURES GÉNÉTIQUES , PORTE ATTEINTE AU DÉVELOPPEMENT ÉVOLUTIF
NORMAL DE L’ESPÈCE, PROJETÉ EN D’AUTRES VALEURS DIMENSIONNELLES.
LES STRUCTURES PORTANTES DU PROCESSUS BIODYNAMIQUE SONT CONTRAINTES À SUBIR DES
ANOMALIES QUI INDUISENT LA DESTABILISATION DES FLUX ET DES REFLUX DES VALEURS
EXISTENTIELLES INCONTOURNABLES , ÉTROITEMENT LIÉES À LA NATURE VIVANTE DES CRÉATURES ,
HOMME COMPRIS . IL EST BON QUE VOUS SACHIEZ QUE LES ODEURS DU PLEXUS ANIMIQUE POLLUÉ
REVÊTENT UNE GRANDE IMPORTANCE POUR LA CLASSIFICATION DU POURCENTAGE DE
L’EMPOISONNEMENT DU SANG.

CETTE GÉNÉRATION SURVIVRA - T- ELLE ?


LA SITUATION DE LA PLANÈTE TERRE N’EST PAS MOINS GRAVE QUE CELLE DE LA PLANÈTE MALLONA,
QUI EXPLOSA IL Y A 100 000 ANS . CETTE EXPLOSION CAUSA LA MORT DE SEPT MILLIARDS D ’ÊTRES
DE VOTRE ESPÈCE ET DE TOUT CE QUE LA PLANÈTE PORTAIT EN SON SEIN.
SI VOUS PERSISTEZ À ROMPRE SON HARMONIE, À L’INFECTER DE SCORIES RADIOACTIVES ET DE TOUT
CE QUI PORTE ATTEINTE À SES ÉQUILIBRES COSMIQUES , LE PROCHAIN DESTIN DE VOTRE PLANÈTE NE
SERA GUÈRE DIFFÉRENT DE CELUI DE LA PLANÈTE MALLONA. DÉJÀ, LES SIGNES SONT ÉVIDENTS . LE
PIRE POURRAIT SURVENIR D’ICI PEU.
A NOUVEAU , NOUS VOUS REMÉMORONS : « JE VAIS EFFACER DE LA SURFACE DU SOL LES HOMMES
QUE J’AI CRÉÉS …, CAR JE ME REPENS DE LES AVOIR FAITS » (GENÈSE 6-7).
NOUS SOUHAITONS VOUS EXHORTER À FAIRE EN SORTE QUE LA PURIFICATION DE VOTRE PLANÈTE
PRÉVALE SUR SA DESTRUCTION. DE PAR LA PROVIDENCE, LA PURIFICATION DE LA PLANÈTE
POURRAIT SE FAIRE PAR UN MOYEN DONT LE NOM COMMENCE PAR LA LETTRE « A ».
SI LA SAGESSE DE VOS ESPRITS ET LE TRÈS PUR AMOUR POUR CETTE CRÉATURE QUE VOUS APPELEZ
« TERRE » PRÉVALENT, LE PARADIS PROMIS POURRAIT DEVENIR UNE RÉALITÉ !

OH ! SI TU POUVAIS !

SI TU POUVAIS CROISER LE REGARD D’UN JUSTE,


TU ÔTERAIS L ’INJUSTICE DE TON CŒUR.
SI TU POUVAIS ÉCOUTER LE CŒUR D’UN DOUX,
A TOUT JAMAIS TU RETROUVERAIS TA PAIX.
SI TU POUVAIS ENTENDRE LE VAGISSEMENT D’UN BÉBÉ,
TU AIMERAIS LA VIE AVEC DÉVOTION.
SI TU POUVAIS FAIRE TIENNE LA SOUFFRANCE DES AUTRES,
TU DEVIENDRAIS L’AMI DE DIEU.
SI TU POUVAIS SECOURIR TON PROCHAIN,
JAMAIS PLUS TU NE SERAIS DANS LE BESOIN.
SI TU POUVAIS AIMER SANS POSSÉDER,
TU SERAIS L ’ÊTRE LE PLUS HEUREUX.
OH ! SI TU POUVAIS !
EUGENIO SIRAGUSA
248

CHAPITRE VII

SUBLIMATION ET PROJECTION
249

AUX CÔTÉS D ’E UGENIO, J ’ AI VOYAGÉ, J ’AI DORMI, J ’AI VÉCU UNE VIE , FAITE D ’ UNE MULTITUDE DE
VIES, D’ EXPÉRIENCE ET D’ INTENSE ACTIVITÉ.
J’AI BAIGNÉ DANS LE MILIEU VIBRATOIRE OÙ , SUR TOUS LES MODES , SA PERSONNALITÉ S ’EXPRIME :
LORSQU’ IL PARLE , LORSQU’ IL CONSEILLE AVEC AMOUR OU REPREND AVEC SÉVÉRITÉ , LORSQU’ EN UN
EXORCISME SILENCIEUX, IL GUÉRIT L’ ÂME, LORSQU’ À L’ ORGUE, IL JOUE LES NOTES DE
« SHANGRILÀ », LE PREMIER PARADIS PERDU , OU LORSQU ’IL LIT LE P OIMANDRES ET QUE NOS ÂMES
SONT BERCÉES PAR LA LUMIÈRE DORÉE CRÉATRICE ; QUAND , DU MATIN AU SOIR , INFATIGABLE , IL
DONNE TOUT CE QU’ AUCUN AUTRE N’ AURAIT PU DONNER, PAR L ’ EXEMPLE D’ UNE VIE OFFERTE, SANS
LIMITE NI CONDITION.
C’ EST PRÉCISÉMENT CET EXCÈS DE ZÈLE QUI L ’ A CONDUIT À AVOIR UN INFARCTUS : FAIT PHYSIQUE
PERMIS PAR LA VOLONTÉ DIVINE, POUR ORIENTER DIFFÉREMMENT SA DISPONIBILITÉ. TOUJOURS PRÊT
À DES RENCONTRES OCCASIONNELLES, À RÉPONDRE AU TÉLÉPHONE , IL PASSE D ’ UN SUJET À L ’ AUTRE,
AVEC OU SANS TRADUCTEUR. H UMAIN ET TRANSCENDANTAL, IL LIT DANS NOTRE PENSÉE ET DANS NOS
VIES PASSÉES. HOMME ÉLÉGANT, ORDONNÉ, AUX DÉCISIONS IMMÉDIATES MAIS AVISÉES, JAMAIS IL NE
FUT HUMAIN ; EN EFFET, E UGENIO ÉTAIT MORT LE 25 MARS 1952 : « COMPÉNÉTRÉ » PAR LA
PERSONNALITÉ DONT NOUS VOUS ENTRETENONS.
EN MON FOR INTÉRIEUR , JE PERCEVAIS QU ’ IL ANTICIPAIT LES PENSÉES , LES ACTIONS ET LES FAITS
FUTURS, SOUVENT INCOMPRIS SUR LE MOMENT , COMME DANS LE TEMPS . S UR LE PLAN ASTRAL , IL
PEUT ÊTRE PRÉSENT À PLUSIEURS PERSONNES À LA FOIS ; EN CETTE DIMENSION- LÀ, IL EST DIFFÉRENT :
SEMBLABLE À UN RAYON DE SOLEIL ÉBLOUISSANT.
SES FAMILIERS ONT EU L’HEUR DE VIVRE DES ÉVÉNEMENTS EXTRAORDINAIRES, COMME CELUI,
UNIQUE, DONT SON FILS FRANCO FUT TÉMOIN LORSQUE , SUR L ’ETNA, IL VIT QUE SON PÈRE S ’ ÉTAIT
« ENFLAMMÉ » ET QU ’IL SE MIT À CRIER : « A U SECOURS , AU SECOURS , MON PÈRE BRÛLE ! » IL
S’ ÉTAIT AGI D’ UNE TRANSFIGURATION : UN DÉPLACEMENT VISIBLE SUR LE PLAN ASTRAL.

POIMANDRES DIT À E UGENIO :


« MON ENFANT, TOURNE TON REGARD LÀ OÙ EST LE VIDE ; IL EST LÀ UN GRAND MYSTÈRE DE LA
CRÉATION ; LÀ EST AUSSI CE QU ’ AUCUN VIVANT DE CHAIR ET DE SANG JAMAIS NE PEUT NI VOIR , NI
CONNAÎTRE. PRENDS GARDE ! JE TE DONNE UN SÉRIEUX AVERTISSEMENT : NE FAIS JAMAIS ÉTAT DE TOUT
CE QUE TU APERÇOIS DANS LE SECRET DE L’INVISIBLE ».

Lorsque le Seigneur se complaît à mettre en mon esprit la lumière de la conscience universelle, ma


vie devient une multitude de vies.
Ma vie est semblable à un plan de vigne qui, entièrement dépouillé, acquiert à nouveau la force de
reconstituer toutes ses grappes, et elles, tous leurs grains de raisin.
Comme les créatures célestes, je me sens l’un dans le tout.
Alors, je sens vivre la vie ; je ne suis ni vivant, ni mort : je suis Un avec tout ce qui est dans le sein
de la Lumière Eternelle.
De par une permission divine, je cueille cette incommensurable béatitude ; mon esprit s’y noie en
une joie profonde. Mon esprit revêt des ailes de lumière ; il parcourt les voies du Ciel, il comprend
ce que la conscience terrestre classe dans le domaine de l’incompréhensible.
Seuls et frémissants d’impatience, le corps et l’âme fixent les forces dans la profondeur des
créations, ils délient le lien atavique des consciences et des facultés.

E UGENIO AVAIT POUR HABITUDE DE RAPPELER LA PHRASE DE L’E VANGILE : « Q UAND TU VEUX
PRIER, RETIRE -TOI DANS TA CHAMBRE , FERME SUR TOI LA PORTE ET PRIS TON P ÈRE QUI EST LÀ
DANS LE SECRET… » (MATTHIEU 6-6)
IL NOUS DISAIT : « Efforcez-vous de découvrir ce qui est là, dans votre secret. Vous devez découvrir
ce qui vous a été donné. Vous devez le faire vôtre à tout prix.
Chacun doit espérer voir fleurir sa propre roseraie d’éternité dans le lumière du Père Omni créateur.
Faites en sorte e ne pas mourir une seconde fois : cela produit des souffrances inimaginables ! »
250

L’Evangile n’est pas un enseignement à la résignation, mais plutôt à la lutte et à l’action.


L’Evangile est la Loi de l’Esprit, la Loi du Dieu vivant, qui doit être réalisée dans la conscience de
tout homme.
Si vous réalisez la vérité qu’il contient, si vous en possédez la sublime lumière, où que vous vous
trouviez, même en enfer, vous pourrez goûter l’harmonie de la création et du Créateur, vous pourrez
vous sentir au Paradis.
L’Evangile est la vérité qui vous libérera de toutes les illusions qui obscurcissent vos esprits et vos
cœurs.
En ce monde, vous êtes tous à l’école pour apprendre. Vous êtes là pour étudier les valeurs
complémentaires qui déterminent la réalisation consciente de l’éternel devenir du Cosmos.
Ne vous résignez pas à subir le mal ! Luttez pour le vaincre, afin que, dans vos consciences, le bien
triomphe, et que vos esprits reçoivent la connaissance de la vie éternelle.
Dieu aime être servi avec courage. Sa bouche vomira les tièdes. Dieu n’aime pas les chiens muets,
mais plutôt ceux qui aboient.
SI, D’UN POINT DE VUE HUMAIN, NOUS VOULIONS CONSIDÉRER L’ŒUVRE D’E UGENIO, CELA
S’ AVÉRERAIT IMPOSSIBLE.
E UGENIO RÉPÉTAIT : « Je te rends grâce, Père, toi qui me fais souffrir. Tu l’as bien dit : C’est lorsque
tu souffres que tu me sers le mieux. Que ta volonté soit donc faite ». « Quelle est la limite de la
souffrance ? » « Quand tu auras tout donné de toi-même, tu auras simplement fait ton devoir. Le
bonheur se conquiert par le don, il se perd par la possession. Lorsque vous comprendrez qu’en
vérité vous ne possédez rien, par même vous-mêmes, alors vous quitterez la dense jungle de la
primitivité. »

D’AUCUNS AURONT PENSÉ QUE CE SONT LES ENSEIGNEMENTS QUI DEVRAIENT AVANCER, MÛRIR
ALORS QUE, DEPUIS LE COMMENCEMENT, ILS DEMEURENT FIDÈLES À EUX-MÊMES.
ILS AURONT PENSÉ QUE CES BASES ACQUISES SUPERFICIELLEMENT , BIEN QU ’INTIMEMENT VÉCUES ,
CONNUES PAR EXPÉRIENCE ET APPROFONDIES SUR LE PLAN ASTRAL , DEVRAIENT ENSUITE S ’ ÉLARGIR
ET S ’ ÉCLAIRCIR TOUTES SEULES PAR L ’ ÉTUDE DE LA CONSCIENCE COSMIQUE . A U CONTRAIRE, ELLES
NE POUVAIENT PROGRESSER, À L’ ÉGAL DES VÉRITÉS ÉTERNELLES.
ELLES LEUR SONT DONC RESTÉES SUPERFICIELLES, STÉRILES.
ALORS, LE MANTEAU DU SECRET COSMIQUE, DE L ’ESPRIT DU VERBE INVISIBLE, LES A ENROULÉES DE
NOUVEAU ENTRE SES AILES.
IL S’ AGIT-LÀ DU SANGLOT DE L’AIGLE : LES STIGMATES SPIRITUELS DU PÈRE AIMANT.

L’angoisse de mon esprit et la peine de mon cœur


L’angoisse tenaille mon esprit à la pensée du vain sacrifice de Jésus-Christ, de son offre
rédemptrice rejetée, de sa miséricorde inappréciée !
La peine envahit mon cœur, à cause de tout ce que je vois et sens dans cette génération folle et
sanguinaire. Muette et sourde aux rappels des puissances célestes, elle persévère dans l’erreur, dans
la désobéissance. Elle ne fait preuve d’aucun discernement vis-à-vis du malin, du tentateur Satan,
de Lucifer et de sa légion anti christique. La grande bataille touche à son épilogue : le Père glorieux
rendra sa sentence définitive. Ensuite, les bienheureux, ceux qui l’ont servi parce qu’ils l’ont
« vraiment » reconnu, hériteront du paradis promis sur la Terre.
JE SUIS TÉMOIN DE L ’EMPRESSEMENT, DE L ’ EXCÈS DE ZÈLE , DE LA VOLONTÉ , TOUJOURS MANIFESTÉS
PAR SON ÊTRE AIMANT ET PAR SES MAINS POUR ACCUEILLIR TOUT LE MONDE , CARESSER LES DOUX ,
DONNER DE L’ ÉNERGIE VITALE AUX SOUFFRANTS, GUÉRIR ET EXORCISER LES POSSÉDÉS.
COMBIEN DE FOIS, À VALVERDE, A-T-IL EXPLIQUÉ AUX INTIMES LE JEU DES ÂMES , LES RAILLERIES ET
LES CRIMES DANS LE CORPS, DANS LE MENTAL ET DANS L’ESPRIT, QUE CEUX-CI PRODUISENT !
COMBIEN DE PERSONNES A-T-IL LIBÉRÉES DE CES SOMBRES FILETS DE TROMPERIE ET DE PERDITION!
251

PAR CET EXEMPLE ET PAR TANT D ’AUTRES ACTIONS, DIFFICILEMENT PERCEPTIBLES POUR NOUS , IL A
BÉNI ET VIVIFIÉ AU MOYEN DE LA CARESSE DE L’ ESPRIT !
IL A ENCORE ENSEIGNÉ SUR L’AMOUR.

L’Amour vivifiant
L’Amour qui régénère, qui comble le vide d’un désir incessant, jamais assouvi.
L’Amour donné avec la seule espérance de récolter une roseraie pour l’âme et un rayon de
consolation pour le cœur.
L’Amour qui permet de se donner, de vivifier tout ce à quoi l’esprit aspire, et désire voir naître et
croître, dans la solitude de la vie.
L’Amour paternel, filial et fraternel se fonde sur un unique bien : radieux, il pare le souffle, la
respiration de l’esprit tendu et animé du désir de donner du bonheur et d’en recevoir, à force égale.
Il est l’Amour vivifiant, le besoin irrésistible de semer et de faire croître le bien reçu pour, ensuite,
le faire sien à tout jamais.
Il est l’Amour qui transcende, qui comble le manque de bonheur et de joie.
Il est l0’Amour qui nourrit et réconforte les voyageurs solitaires qui, sans rien demander, donnent ;
dans leurs esprits, ils possèdent tout l’amour de la création.

EN PARALLÈLE À LA VOIE JOHANNIQUE DE LA RÉVÉLATION ET DU SERVICE DIVIN, IL EST UNE


EXPLICATION VOULANT QU ’ À CHAQUE TRIBU CORRESPONDE UNE ŒUVRE SPÉCIFIQUE , DES CHEMINS
DIVERS, DES ASPECTS DIFFÉRENTS, QUI CONDUISENT À UN BUT UNIQUE : PARALLÈLES ET
CONVERGENTS, PUISQUE ÉMIS PAR UNE VÉRITÉ UNIQUE ET RETOURNANT À L’UN.

PLUS NOUS SOMMES CONSCIENTS , PLUS NOUS NOUS EXPLIQUONS AVEC LES EXPRESSIONS DE LA
SIMPLICITÉ : IL N ’ EST PAS D ’ AUTRE MOYEN DE COMMUNIQUER LES CONCEPTS DE L ’ INVISIBLE, DE
L’ INTANGIBLE, DE LA DIMENSION DANS LAQUELLE , SI NOUS NE SOMMES PAS SEMBLABLES , IL N ’ EST
POINT DE SYNTONIE SILENCIEUSE.

DANS MON NÉANT, ME VENAIT CETTE PROFONDE ARDEUR À AGIR, À PARTIR, À TOUT DONNER DE MOI-
MÊME, POUR ÊTRE INCOMPRIS , CRITIQUÉ ET TOUJOURS PLUS SEUL , PARCE QUE JE DEVAIS ÊTRE SEUL :
POUR ME DÉPASSER MOI - MÊME ET ENTRER PLEINEMENT LÀ OÙ IL EST UN AUTRE POINT DE VUE QUI ,
AU-DELÀ DE TOUTE DISSUASION , UNIT LA PLUS ANGOISSANTE TRISTESSE AU SOURIRE DE LA LUMIÈRE
INTÉRIEURE.
LE SOUFFLE POUR FAIRE ENCORE, POUR FAIRE… AVANT DE PARTIR.

ENFANTS CHERS À MA LUMIÈRE,


CE QUE JE VEUX VOUS DIRE , C ’EST QU ’IL VOUS FAUT COMPRENDRE VOTRE NATURE TEMPORAIRE . JE SUIS
LA CAUSE ; CHACUN DE VOUS JAILLIT DE MA VOLONTÉ ET À DES FINS QUE JE DÉTERMINE MOI-MÊME EN
TEMPS VOULU.
VOUS, MES BIEN-AIMÉS, VOUS VOUS SAVEZ ÊTRE M A VOLONTÉ, VIVRE LA VIE EN VIVANT EN MOI, RÉALISER,
DANS LA SOUFFRANCE HUMAINE , UNE PARTIE DE MES DESSEINS CONÇUS PAR MON ÉTERNELLE SAGESSE
CRÉATRICE.
POUR VOUS, MES CHERS ENFANTS , QUI VIVEZ DE PAR M A VOLONTÉ, LE HASARD N ’EST PAS VOTRE DESTIN ,
MAIS LE MIEN, QUE JE VIS EN VOUS, AVEC TOUTES LES FACULTÉS DIVINES ET HUMAINES.
VOTRE RÉALITÉ EST MON ÉTERNELLE VÉRITÉ QUI SE MANIFESTE EN CE TEMPS.
CE QUE VOUS , MES AIMÉS , VOUS SENTEZ S ’ENFLAMMER DANS VOTRE NATURE QUI , AVEC UNE DOUCE
PUISSANCE, AFFLEURE EN VOS ÂMES , QUI SE CONSOLIDE ACTIVEMENT EN VOS ESPRITS , CE SONT MES
VALEURS OPÉRATIONNELLES QUI SE PROJETTENT LÀ OÙJE SUIS, L’UN ET L’AUTRE EN UN.
NE VOUS LAISSEZ PAS TROMPER PAR LES LOIS QUE L ’HOMME A SANCTIONNÉES , EN FONCTION DE SA
NATURE RÉGRESSIVE. VOUS, MES ENFANTS, VOUS DEVEZ AVOIR TOUJOURS PRÉSENTE M A LOI. L A LOI DE LA
252

VÉRITÉ ÉTERNELLE VIVIFIÉE ET SOUTENUE PAR UN AMOUR OFFERT PARM A FÉLICITÉ ET PAR M A PAIX, SANS
CONDITIONS ET EXEMPTE DES PRÉJUGÉS TEMPORELS, HUMAINEMENT PAUVRES.
MES BIEN -AIMÉS, JE VOULAIS VOUS DIRE CECI : COMPRENEZ VOTRE NATURE TEMPORAIRE , AFIN D ’ÊTRE
PLUS CONSCIENTS DE CE QUE JE VOUS AVAIS DESTINÉ , BIEN AVANT ENCORE QUE JE NE RENDISSE VOTRE
CHAIR ANIMÉE ET VIVANTE.
SI VOUS , MES ENFANTS, VOUS ÊTES EN MOI, AVEC UNE CONSCIENCE DIVINE , JE VOUS LE DIS EN VÉRITÉ :
JE ME MANIFESTERAI TOUJOURS PLUS EN VOUS.
QUE MA LUMIÈRE SOIT EN VOS CŒURS.

Le Pouvoir des Archétypes est de créer sur le plan astral


les formes au moyen de l’Archimie

Cher Frère,
Le conducteur sacré qui soutient et guide ton esprit est celui qui guide et soutient notre œuvre. Il est
le chef spirituel des diverses constellations de notre univers ; sa conscience est christique.
En ce temps, nous te sommes proches ; nous avons constaté l’action de tes sondages sur certaines
personnes, qui te sont très proches aussi.
En vérité, nous nous réjouissons ; cependant, nous devons te dire tout ce que nous avons appris :
L’activation permanente du pouvoir télépathique n’est absolument pas nécessaire. Après la mise en
activité des premiers sondages, par Reflex, ils passent sous notre contrôle absolu. A notre tous, nous
provoquons vers eux les effets nécessaires, afin de connaître leur état psychologique. Si nous
constatons que, progressivement, cet état est en mesure d’être davantage passé au crible, nous
faisons jaillir certaines vibrations de nature différente.
Nous te disons cela, afin de te soulager de l’effort auquel tu te trouves contraint à recourir en créant
une forme.

Il n’est point de repos pour l’esprit de l’archétype.


Il est la projection permanente des desseins éternels de l’esprit créateur.

La vérité n’est pas une énergie, mais ce qui est, celui qui est, et d’où provient la création et
l’évolution (ce qui n’est pas parce que changeant).

La Vérité, la grande Vérité


Beaucoup cherchent la Vérité. Beaucoup la désirent servie sur un plateau d’argent. Beaucoup
voudraient la voir jaillir de la masse cérébrale ou d’un raisonnement vicieux.
Ce serait trop beau s’il était possible de gravir le mont qui mène à la vérité sur une chaise à
porteurs. Ce serait-là une entreprise facile ; pourtant, jamais elle ne mènerait à la vérité.
La vérité aime à essuyer la sueur de l’amour qui cherche l’amour.
La vérité ne se révèle pas à ceux qui ne donnent qu’une partie d’eux-mêmes ; au contraire, elle se
montre à ceux qui donnent tout d’eux-mêmes, parce qu’ils savent que, seule, l’abnégation totale
permet à la Lumière divine qui est en eux de se révéler.
La vérité ne se révèle pas au moyen de « bla-bla-bla ». Il convient de la réaliser en soi : ce bien
immense est en chacun de nous ; il se tait, si nous ne l’éveillons pas avec amour et renonciation aux
excès et aux manques qui ôtent l’harmonie, qui procurent des souffrances.
La vérité se conquiert par le sacrifice. C’est le prix à payer pour la posséder : sentiment de justice,
sentiment de paix, sentiment d’amour et de fraternité. Seules, ces valeurs élevées permettent de
faire sienne la vérité.
Il ne vous est pas possible de prendre votre essor vers les connaissances suprêmes sans, au
préalable, avoir consumé votre ignorance.
Seulement après les effets nécessaires d’une cause que vous méconnaissez encore, la vérité lèvera
ses bras ; solennellement, elle s’écriera : « Je Suis ».
253

Alors, la lumière qui vivifie, déifie et transforme l’homme en un dieu vivant, semblable au
« générateur de la voie, de la vérité et de la vie », vous pénétrera pour élever votre esprit vers les
hauteurs suprêmes de la divine connaissance.
Immuable et éternelle, la vérité sera vôtre ; vôtre aussi sera la déité.

EN MAINTE OCCASION, E UGENIO NOUS A RAPPELÉ QUE LA MÉTHODE D IVINE NOUS TOURNE LE DOS ; IL
NOUS A REMÉMORÉ QUE L ’ ON PEUT FAIRE SIENNE LA VÉRITÉ , UNIQUEMENT QUAND LE MAÎTRE NOUS
LAISSE SEULS. MAIS, QUI N’ EST JAMAIS RESTÉ SEUL, SANS L’ OMNIPRÉSENCE D IVINE ?
CET ENSEIGNEMENT , OU RÉALISATION , NOUS A -T -IL JAMAIS ABANDONNÉ , SI CE N ’ EST NOUS QUI
ABANDONNONS ET TOURNONS LE DOS ?

Je vous ai conduit au sommet de la montagne, là où nichent les aigles. Vous pourrez redescendre
dans la vallée, si vous le souhaitez. Je ne vous retiendrai pas.
Je vous ai enseigné les valeurs du bien et celles du mal.
Vous êtes libres de mettre en pratique les unes ou les autres. Je ne vous en dissuaderai pas, ni ne
vous conseillerai encore.
Ma vie n’est plus liée à la vôtre ; si vous tombez dans les ténèbres, mon esprit ne pourra plus
illuminer vos esprits. Je ne pourrai rien faire qui puisse vous donner un souffle de soulagement et
d’espérance.
Les portes du bien demeurent fermées à ceux qui préfèrent paître dans la vallée du mal.

« La vie n’est qu’un songe », DISAIT- IL SOUVENT, EN SOURIANT.

Je suis prêt à embarquer à bord de ma blanche astronef ; je sais où elle me conduira, où elle se
posera. Je sais, aussi, demeurer libre, aller vers les confins du cosmos ou revenir pour caresser les
cœurs de ceux qui, comme moi, ont aimé et souffert pour l’amour de Dieu. Je me ferai voir avec
eux, avec ma blanche astronef et, en songe, je les emmènerai avec moi, pour me réjouir avec leurs
esprits, pour converser encore sur la vérité éternelle.
Si je vous disais qui ils ont été aujourd’hui, vous ne me croiriez certainement pas. Je ne vous le dirai
pas, mais il est vrai que les événements vous le diront : il en est ainsi de la volonté du Père de tous
les cieux.
A vos yeux, je suis un fou, un pèlerin égaré et pitoyable. Cependant, pour le roi, pour celui qui,
souverain, règne dans les siècles des siècles, je fus, je suis et je demeure, pour l’éternité, sa parole
d’amour, de paix et de justice céleste.
Que vous importe qui je suis ? Il vaut mieux pour vous que vous ne le sachiez pas avant que mon
œuvre ne soit accomplie.
Le jour où mon œuvre sera scellée par la gloire de Dieu, même si vous saviez qui j’ai été, vous ne
pourriez plus avoir ce que, par tous les moyens, j’ai cherché à vous donner, afin de vous rendre
doux et justes, bons et obéissants aux lois de l’amour fraternel et universel de Dieu.

Je songe au retour
Lorsque mon regard s’abandonne en ta lumière, j’aperçois le temple, la demeure de mon amour et
de l’éternité de mon être de lumière.
Alors, je pense… la mémoire ouvre le chemin du silence. Je vois ma patrie entourée d’une myriade
de couleurs, caressée par la suavité d’une musique pénétrante. Je vois les ailes dorées des esprits
solaires vibrer et une voix qui m’appelle :
« Frère, frère, l’attente anxieuse de ton retour est grande ». Pourtant, quand cesse le silence, la
mémoire se ferme, l’image de ma patrie demeure dans mon cœur avec les couleurs de tous mes
songes et de toutes mes espérances.
Alors, je pense… je pense au retour.
254

A juste titre, mon cœur est fatigué. Je paie pour avoir tout donné de moi-même, sans limite ni
condition.
Ses battements plaintifs me racontent son histoire, ses rêves et ses espérances : ils me disent qu’il
est heureux, bien que souffrant ; il contemple son déclin.
Mon esprit le caresse, le réconforte, l’illumine, le remercie de l’avoir servi avec tant d’amour, entre
deux angoisses, entre deux espérances. Il sait ; cependant, il se tait. Il se tait, avec une larme et un
sourire, que la lumière ravit dans son éternité.

ECRITS QUE JE RELIE À CELUI DE 1952 :


Ma course dans la vie entraîne à sa suite toute chose qui ne peut s’arrêter.
Il en va de même pour tout ce qui, en moi, ne peut mourir.
Je n’ai rien laissé dans le temps. Rien n’est resté derrière moi.
Maintenant, tout est en moi et devant moi. Rien n’est demeuré lié par mon esprit. A présent que je
suis comme je fus un temps, je vois le passé dans le présent, le présent dans le futur, avec une même
auréole, avec une même sève de continuité éternelle.
Si, pour certains, il s’agit de contes, ils sont pour moi de chers souvenirs. La terre aux monts dorés
et aux vallées argentées fut la terre natale du corps qui fut le mien : l’Atlantide, nymphe splendide
de l’astre brillant, berceau de sagesse spirituelle, de richesse et de force. Jamais, ta lumière ne
déclinera ; l’air ne verra pas assourdie, la mélodie de tes chants, éternelle et immuable. Abondantes
sont les sirènes, profond est l’abysse où, délicate, tu gis auprès du vieillard à la volonté
indomptable.
Tes beautés autres sont immortelles sous le manteau adoré, ardent comme le feu et mobile comme
le vent. Vif est mon désir, dans les souvenirs qui reviennent comme l’aurore des cieux, comme
indélébile, une couleur de flamme. Tu fus maîtresse et mère de l’esprit ; jamais la terre ne donnera
de plus belles choses, pas plus que le soleil ne bercera plus doucement qu’il ne t’a bercée. Le Soleil
fut le sage père des ancêtres, et aussi le dieu des hommes forts. Jamais il ne fut coupable de ton
destin. Jamais, il ne fut méchant. Coupables furent les hommes de ton malheur et de ton silence.
Désormais, ton visage est caché ; pourtant, au fond de mes yeux, comme en mon esprit, repose à
jamais la splendeur de ta beauté exubérante.
Un jour, je pourrai te revoir, au sein de l’espace profond et mystique des cieux. Là, je reverrai tes
montagnes dorées, les vallées argentées, qu’avec amour et délice, je fixerai en ce sentiment le plus
fort de mon esprit amoureux.
Alors, et seulement alors, tu reviendras ; le dieu de tes temples déchirera les nuées les plus denses :
l’heure de la gloire aura sonné !

JE RENDS GRÂCE AU GRAND CONDUCTEUR DE M ’AVOIR EMMENÉ AVEC L UI DANS LE « SONGE » DES
DÉDOUBLEMENTS ASTRAUX, LÀ OÙ L’ INSTRUCTION EST PURE ET PARFAITE, LIBRE DE TOUT
CONDITIONNEMENT ; IL ME MONTRA LE CHEMIN , ME CONSEILLA , ME GUIDA DANS LES CHOIX LES PLUS
IMPORTANTS ( LORSQUE JE NE ME LAISSAIS PAS DISTRAIRE).
DANS L ’ACTION, J ’ AI TOUJOURS ÉTÉ INSTINCTIF ET SÉVÈRE , AU POINT D ’ÊTRE CONSIDÉRÉ COMME
AUTORITAIRE.
E UGENIO ME LAISSAIT TOUTE LATITUDE ; IL ME FAISAIT CONFIANCE . CEPENDANT, MÊME LORSQU ’IL
N’ INTERVENAIT PAS, JE PERCEVAIS SA PRÉSENCE.

POUR LA SECONDE FOIS , AU COURS DU SOMMEIL , PUIS EN DEMI -SOMMEIL, TEL UN VIEUX SAGE ,
E UGENIO VIENT À MA RENCONTRE . APRÈS QUE J ’ AIE SALUÉ TOUT LE MONDE , IL M ’ACCOMPAGNE,
BRAS-DESSUS BRAS -DESSOUS, TANDIS QUE JE M ’ EN VAIS ; IL ME PARLE COMME UN PÈRE , DANS TOUS
LES SENS DU TERME . A VEC AMOUR , IL ME CARESSE LE FRONT PUIS , MINE DE RIEN , IL POINTE SON
INDEX SUR LE CENTRE DU TROISIÈME ŒIL.
IL ME SALUE , IL ME DEMANDE SI J ’AI BESOIN DE QUELQUE - CHOSE ; AUSSITÔT, JE LUI RÉPONDS QU ’AU
CONTRAIRE, J’ ESPÉRAIS ÊTRE CELUI QUI AURAIT PU L’ AIDER, LE SERVIR, AU MOINS UN PEU.
255

Se réaliser en Dieu signifie devenir des contenants, conscients de devoir le servir sans limite, ni
condition, disposés à faire émerger la partie positive de sa propre personnalité, qui est la partie
évolutive de toutes les valeurs expérimentées.
Pour un être mortel, il n’est de plus grand, de plus sublime, de plus bel office que celui d’interpréter
la pensée divine, de se sentir tel que l’homme-dieu est, d’aimer comme il aime, de juger comme il
juge, de guider comme il guide, d’être juste comme il l’est.
Par l’interprétation de la pensée divine, j’ai découvert le mystère des mystères, qui permet le
triomphe sur la mort et la gloire dans la vie. Tout est magnificence, lorsqu’on pense à l’égal du
divin.
Les petits riens deviennent grands, les grandes choses, petites, le fini, infini, le mortel, immortel, le
court, long et le long, court.
Tout s’inverse ! Le mal devient bien, l’obscurité, lumière, les pleurs, sourires, la mort, vie.
L’interprétation de la pensée divine vous plonge dans la profondeur de l’inconnaissable, de
l’inconnu, de l’inexistant.
Alors, vous êtes en tout !

EN 1975, J’AVAIS PEINT L’IMAGE DU CONSOLATEUR (REPRISE EN PREMIÈRE DE COUVERTURE), SUITE À


L’ INTUITION QU’ IL Y AVAIT LÀ UNE ÉTROITE RELATION AVEC LA JOCONDE. J’ AI VÉCU AUX CÔTÉS DE
LÉONARD. A PRÉSENT, J’AI L’INTIME CONVICTION QU’ IL A PEINT LA PARTIE FÉMININE DE LA
PERSONNALITÉ SPIRITUELLE QUI L’ INSPIRAIT. J’ AI EU CONFIRMATION DE SA TRÈS PROFONDE
CONSCIENCE SPIRITUELLE LORSQUE J’ AI DÉCOUVERT L’ UN DE SES DESSINS . I L REPRÉSENTE L’A PÔTRE
JEAN (AIGLE) COURONNÉ PAR LE SOLEIL ; ENTRE SES SERRES , IL TIENT FERMEMENT LA PLANÈTE
TERRE, QUI GLISSE DE LA GRÈVE VERS LA MER . SA POITRINE ÉMET UN RAYON QUI VA AIDER LE GUIDE
À LA BARRE , EN LE SOUSTRAYANT LA PATTE DU LOUP . S UR LA BARQUE ( L’A RCHE ?) IL Y A L ’ ARBRE
VIVANT. JE LAISSE AU LECTEUR LE SOIN D’ APPRÉCIER LE RESTE.

Lettre de congé aux chercheurs :


Il est vrai que, par amour de la vie, il est nécessaire de savoir supporter et souffrir en silence, avec
un courage extrême, avec amour infini.
Au cours de ces années, par amour pour l’une des plus grandes vérités de notre temps, j’au
supporté, j’ai souffert en silence, avec un courage, avec un amour, avec une foi qui n’a connu ni
limite, ni condition.
J’ai fait cela parce que la vérité, que le temps et les cieux m’ont bénignement accordée et
matériellement révélée, méritait, mérite plus encore, le plus grand de tous les sacrifices.
En vérité, la lutte fut inégale, titanesque ; elle m’a porté des coups très durs : chocs moraux, soucis
matériels. Cependant, en toute situation, mon âme a toujours été conseillée, soutenue, vivifiée et
consolée par un amour dont peu d’hommes sur la terre ont eu le privilège de sentir et d’apprécier la
valeur et la portée.
256

J’ai fait ce que, humainement, il était possible de faire, avec pureté d’esprit et sincérité de cœur,
sans rien demander, sans aucune formalité. Les âmes pieuses, justes et généreuses m’en sont
témoins, devant le jugement de Dieu.
Auprès de moi, j’ai eu aussi ceux qui sont le plus chers à mon cœur, sans compter les ennemis
subtils et les tentateurs. En compensation de tant d’adversité, j’ai constamment eu, à mes côtés,
l’incommensurable et prodigieuse consolation de l’amour de Dieu, de ses anges et des chères âmes
qui ont cru en moi, qui, pour cette vérité, ont lutté et souffert avec moi.
Les frères de la conscience christique ont bien voulu accorder à mon humble cœur l’immense joie
de leur présence ; en toute confiance, ils m’ont accordé la conscience de leur sagesse volumétrique
et de leur déité personnelle. Ils ont élevé mon âme, mon cœur, mon moral, en un flamboiement de
foi inébranlable.
Désormais, plus rien ne pourra me surprendre. Plus rien ne pourra me procurer du chagrin. Plus rien
ne pourra troubler l’harmonie éternelle et la joie vive que la vérité a édifié en mon esprit, en mon
âme et en mon cœur.
Les événements futurs, que jamais aucune raison humaine ne saura démentir, viendront confirmer
tout ce que, sincèrement, je vous ai dit, par amour de la vérité et par sainte obéissance.
Si j’avais ignoré la réalité que j’ai vécue, si je n’avais pas senti la puissance pénétrante de l’amour
christique, si je n’avais pas vu ce qu’il a été donné à mes yeux de voir et si je n’avais pas écouté ce
qu’il a été donné à mes oreilles d’entendre, je n’aurais pas exposé ma vie aux railleries des
sceptiques. Je n’aurais pas courbé l’échine aux durs de cou ; je n’aurais pas ressenti tant
d’empressement fraternel pour le sort de cette humanité souffrante, pour les affligés, pour les
faibles, pour les assoiffés de justice.
Je n’aurais pas passé tant de nuits blanches ; je ne me serais privé ni du repos, ni de la joie que la
vie offre aux mortels de ce monde. Je n’aurais pas amputé le bien-être limité, gagné à la sueur de
mon front. Je ne me serais pas ôté le pain de la bouche pour en changer la valeur en papier, timbres
et tout ce que requiert une œuvre aussi vaste.
Je n’aurais rien fait de tout ce que j’ai fait, non, absolument rien !
J’aurais fait le chien muet. Avec froideur d’esprit et de cœur, je me serais tu, comme beaucoup l’ont
fait et le font encore.
Si j’avais été comme eux, je me serais tu moi aussi.
Mais, non ! Je n’en doute point ! Je ne pouvais le faire !
La flamme de la vérité a brûlé dans ma poitrine ; sans penser le moins du monde à ce vers quoi
j’allais, j’ai obéi.
J’ai révélé tout ce que j’ai vécu. Maintenant, plus que jamais, j’en connais la raison.
J’ai fait cela par vénération innée pour la vérité, pour le Père créateur, pour le Christ, pour le grand
cœur pulsant de toutes les âmes assoiffées de paix, de justice et d’amour.
Ce fut, c’est toujours, la réalité de la flamme christique et de l’amour de la vérité du temps de tous
les temps, qui m’a permis tant de courage et d’humilité dans le sacrifice et, aussi, tant de foi.
Désormais, ma vénération est, et sera à tout jamais, véritable sur la Terre et dans le ciel,
inconditionnelle pour celui qui vit en très pur esprit, qui est aussi dans le germe de toute chose, dans
le cœur de toute créature, dans la lumière de chaque planète, dans la splendeur édifiante de tous les
soleils, dans l’immense harmonie des univers, en tout, en tout ce qui vit en Lui et pour Lui,
toujours, éternellement.
En vérité, j’affirme et j’aime – j’aime infiniment en moi, en mon prochain et en toutes les âmes qui
furent, qui sont et qui seront – Sa réalité qui, jamais, ne pourra mourir.

Pour conclure, je rapporterai deux dédoublements, très vifs, qui annoncent les terribles moments
vers lesquels nous allons :
« C’est la guerre générale. le monde semble divisé en deux factions, en proie au délire de tuer. les
gens se cachent dans les cavernes. Je suis, moi aussi, en possession d’un pistolet matériel, mais je
ne l’utilise pas. Je regarde dans les yeux une personne qui voulait me tuer : elle s’en va.
257

Je me souviens d’avoir une autre arme, à énergie blanche.


Je retrouve quelques amis dans une pièce obscure ; une femme m’accueille, elle m’embrasse.
Pourtant, très triste, je sors : je vais chercher mon maître.
droit et silencieux, je chemine parmi les gens regroupés, terrorisés. je les regarde avec un
détachement serein et, toujours plus subtil, je me dirige, en lévitation, vers le ciel. Je m’élève vers
l’un des trous circulaires d’une obscure couverture de nuages, pour gagner le cosmos ».
puis, je rapporterai des images prophétiques :
« J’aperçois un avion de chasse, dernier modèle qui, avec fracas, traverse le ciel ; je remarque,
distinctement, en-dessous, un système de quatre tuyaux, dont trois énormes radars de pointage et la
quatrième, dernière trouvaille de la science : un énorme laser d’antimatière.
Soudain, un second chasseur apparaît ; ils prennent en chasse un autre engin aérien, qui traverse le
ciel au-dessus de moi. il ne fait pas de bruit ; il se déplace en ondoyant : il n’est pas terrestre.
Les deux chasseurs le visent. de leurs canons, ils émettent deux faisceaux lumineux dirigés sur la
cible. il s’en suit une explosion de lumière, qui révèle, tout de suite après, un phénomène différent
de ce que je pouvais attendre : les deux chasseurs ont disparu et, de l’objet flottant en arrêt, descend
un cylindre de lumière, qui tourne lentement, avec une sorte de récipient qui se pose sur le sol. au
même moment, des milliers d’astronefs lumineux envahissent la sphère céleste. »

Il se peut, lorsque l’homme se croira maître de l’énergie et songera à faire la guerre aux frères
supérieurs, protecteurs de l’ordre universel, contre lequel il se rebelle, que l’ordre suprême
intervienne d’abandonner l’humanité à son destin autodestructeur et de sauver ce qui peut l’être, à
l’aide de ces cônes lumineux de prélèvement.
En effet, Eugenio me confirma, par la suite, que les contrôleurs spatiaux ont sous contrôle les
efforts terrestres, qui visent à renouveler leur arsenal avec la super arme antimatière.

C’est la répétition de l’erreur, du péché originel. l’état même de la planète Mallona avant son
explosion.
Je souhaite que les pages de ce livre amène les responsables à méditer, à se tourner vers le repentir,
comme le demanda à Fatima le génie solaire, esprit mère de la planète terre, que nous appelons
Madone et, également, Grigory Raspoutine, quelques années auparavant (voir mon second livre).
Combien de fois la main divine nous a-t-elle aidés ? combien de prophètes et de sages, envoyés par
la conscience supérieure, ont-ils donné leur vie pour nous tirer de la fange ?
Pourquoi, dans le monde chrétien, les Evangiles sont-ils tant lus (sans être mis en pratique), alors
qu’aucune importance n’est donnée aux avertissements de l’apocalypse de Jean ?
258

E UGENIO ÉCRIT :
Venus des Etoiles, des hommes-dieux visitèrent à plusieurs reprises l’Apôtre Jean, dans la grotte de
Patmos.
Une « étrange nuée » le transporta de Macédoine en Palestine, puis le débarqua devant la porte de la
Vierge Marie, mère de Jésus, sur le point de mourir. Aussitôt après, Jean commença à écrire le
« cinquième Evangile » du Prophète, toujours caché au regard du profane.
Au moyen d’instruments qui, aujourd’hui comme hier, relèvent de la fiction, les hommes-dieux
montrèrent à Jean, sous formes de représentations symboliques quadridimensionnelles, les
différentes séquences relatives à « l’Apocalypse » : les « signes » des derniers temps, qui
annonçaient la rénovation, ou la fin, d’une espère humaine impliquée dans une phase hyper-
chaotique, dégénérative et autodestructrice.
Ainsi, fut révélée la fin d’un monde décadent et la naissance d’un nouveau monde, au sein duquel,
régie par des fréquences psycho-physico spirituelles bien plus évoluées que les précédentes, une
nouvelle société devait s’établir : le Royaume de Dieu sur la Terre.
L’Apocalypse se veut d’exprimer une sévère sélection de l’espèce humaine qui vit sur la Terre,
suivie d’une renaissance particulièrement élaborée d’êtres capables d’édifier de nouvelles
structures pour l’instauration d’une super civilisation , soutenue par l’idéal de la « fraternité », dans
une lumière de stricte justice universelle.

EXTRAORDINAIRE EST LA SIMILITUDE AVEC UNE ICÔNE (PHOTO N ° 32) RETROUVÉE CETTE ANNÉE ,
1997, ET PEINTE EN L914, ANNÉE DE L’INTENSE ACTIVITÉ DE GRÉGORY RASPOUTINE. E LLE
REPRÉSENTE L’A PÔTRE JEAN SIR L ’ ÎLE DE PATMOS, TANDIS QU ’ IL ÉCRIT L ’A POCALYPSE, ASSISTÉ PAR
LA PRÉSENCE DE « QUELQU’ UN » À BORD D’ UN ASTRONEF. COMPARÉE AVEC CERTAINES
PHOTOGRAPHIES RÉCENTES, CETTE ICÔNE NOUS DONNE À PENSER QU’ IL S’ AGIT D’ UN ENGIN
VOYAGEUR, FAIT DE MATIÈRE PSYCHISÉE , PILOTÉ PAR DES ÊTRES DE LUMIÈRE OU COORDONNATEURS.
L’ UN DES MOBILES FONDAMENTAUX DE L ’ŒUVRE ACCOMPLIE PAR G. RASPOUTINE EN R USSIE ET ,
AVANT ENCORE PAR CAGLIOSTRO, EN CES MOMENTS HISTORIQUES PARTICULIERS , FUR LA TENTATIVE
D’ ORIENTER LES CHOIX DES PUISSANCES TERRESTRES DOMINATRICES VERS LE TRINÔME : L IBERTÉ,,
EGALITÉ, FRATERNITÉ. Q UELLE FUT LA RÉPONSE ? « A MORT ! »
259

Je peux sauver c e qui se transforme, mais jamais ne meurt.


Je peux converser et établir un contact, uniquement avec le cavalier éternel : celui qui est
aujourd’hui, demain et toujours.
Je ne peux être disponible pour l’être temporaire qui n’est pas parvenu à la sublimation, à
l’incorruptibilité, à l’union parfaite et harmonieuse entre le cavalier éternel et sa monture.
Je n’ai pas intérêt à sauver la vie du songe pour, ensuite, perdre la vie réelle.
Mon intérêt va davantage à l’esprit qu’à la chair.
La matière se transforme, mais pas l’esprit !
Quand on dit : « Vous êtes du monde, moi pas ! », cela signifie : « Vous êtes morts, moi je suis
vivant ».
C’est cette conscience-là qui m’a poussé à vouloir mourir pour vous enseigner comment vaincre la
mort, pour être toujours, éternellement, vivants et immortels.
C’est la vraie liberté, qui s’acquiert dès lors que l’on est capable de connaître la vérité et de la faire
sienne.
Je sais qui je suis, d’où je viens et où je vais.
Je voudrais que tout être qui rêve puisse s’éveiller, cesser de rêver pour mourir ensuite.

J’ai vécu en ce monde, j’ai travaillé avec l’espoir de voir surgir, hors du fumier, l’homme neuf, le
juste, le pacifique, l’incorruptible, l’amant de l’amour, auréolé de passion pour le Créateur et pour
la Création.
L’espoir n’est pas mort. Bien que mes yeux s’obscurcissent, que mon cœur s’en aille vers les
confins de la vie, le germe qui a été déposé dans le sein de la Mère Terre se nourrit ; il croît, dans le
désert peuplé de morts.
La génétique des Titans, des immortels, des êtres-dieux, maîtres de la vie et de la mort, revit dans le
mystère silencieux qui enveloppe tout le cosmos et son éternelle beauté cachée.
Je n’ai pas vécu en vain. Vaines ne sont pas non plus les souffrances causées par les blessures
portées par le fils de la poussière, lâche et couard.
Je suis. A jamais, je serai comme je suis, comme le seront les vrais fils de ma patrie, nés de la
semence d’Arat : le Soleil vivant.

Du Ciel à la Terre
Le Très-Haut Régisseur de la Création a la prérogative de discerner et de séparer le bon grain de
l’ivraie. Les messagers de la Volonté Suprême font ce qu’ils ont à faire ; ils disent ce qu’ils ont à
dire, sans répliquer.

« Aucun juste n’est sur la Terre »


La Lumière de la Vérité a été répandue sur la Terre par les grands conducteurs de l’Esprit
Christique. Leur œuvre a réveillé les endormis, elle a revigoré les esprits faibles, pris par la balle du
mal. Infatigable, notre messager n’est autre que le « Consolateur promis ». Il ne doit rien dire de
plus que ce qu’il a dit, ni faire plus que ce qu’il a fait, dans le temps voulu par Celui qui l’a auréolé
de grâces célestes. De par les voies du monde, son pas assuré a laissé des signes évidents et féconds
de justice, de paix et d’amour. Nous sommes fiers de tout ce qu’il a fait et donné sans limite, ni
condition. Nous en sommes témoins. Ceux qui sont du monde, jamais ne pourront ni comprendre, ni
témoigner ; pire, ils crieront comme en un temps : « Crucifie-le ! Crucifie-le ! »
Déjà, le prince de ce monde est jugé et, avec lui, tous ceux qui sont dans le péché du jugement.
Attendez et vous verrez !

Cela était vrai alors ; cela est vrai aujourd’hui encore


Pour plaire au milieu de l’or et de l’argent, ils évitaient de se laisser couler dans la joie de leur
Seigneur. Pour demeurer dans les grâces des tyrans et des malfaiteurs, ils préféraient ne pas prendre
le chemin qui conduit vers la demeure du juste, de l’aimable dispensateur des biens célestes.
260

Par crainte de perdre la richesse des morts et les délices des plaisirs de la chair les plus effrénés, ils
rampaient comme des vipères pour sortir des lieux saints.
Ils sont les tièdes qui se croient fervents.
Ils ont été, ils sont encore les personnages au double-jeu qui, plus que tout autre pervers, blessèrent
l’amour du juste et aimable maître des maîtres.
Il en va aujourd’hui comme hier !
Les mêmes esprits dans une chair encore faible, vêtue de crasse.
L’histoire se répète.
« Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j’ai créés, depuis l’homme jusqu’aux bestiaux,
aux reptiles et aux oiseaux du ciel, car je me repens de les avoir faits ».
(Genèse 6 ; 7)

Un jour peut-être, quelqu’un aura la possibilité de rédiger un rapport final sur l’atroce agonie d’une
civilisation édifiée par des êtres devenus esclaves, puis vaincus par la mort.
Le temps de « l’après-moi » s’approche à grande allure.
Préparez-vous, chers terrestres. Il est vrai, certainement très vrai, que « l’autre », celui qui est déjà
venu, ne sera pas si miséricordieux que certains le pensent. Il ne sera pas disposé à tolérer plus
avant la folie destructrice des fils de la mort.
Attendez-vous à voir tout ce que vous vous êtes obstinés à réfuter, à ne pas croire.
Les malheurs qui vous ont été annoncés ne vous laisseront ni trêve, ni repos. Vous aurez ce que
vous avez mérité pour avoir refusé l’offre de l’amour le plus grand de tous les amours.
Bienheureux ceux qui se sont approchés de la vérité du temps de tous les temps, bienheureux
soient-ils !
Le royaume promis, le paradis sur la Terre, leur appartient.
Vous n’avez pas voulu entendre le rappel d’amour de « l’Un » ; désormais, de par la Justice Divine,
vous serez contraints à accepter que « l’autre » vous brise les reins et le cœur.

Poimandres, lumière vivifiante, Soleil du Saint Amour,


l’humanité a-t-elle été rachetée ?
NON, MON ENFANT, NON !
L’HOMME DE LA TERRE A REFUSÉ CETTE OFFRE DIVINE ; IL EST TOMBÉ DANS LE GOUFFRE DE LA
DISSOLUTION MATÉRIELLE LA PLUS TOTALE.
SOUVIENS-TOI, MON ENFANT : L ’HUMANITÉ A CHOISI B ARABBAS, NON LE CHRIST. ELLE A CHOISI LES
TÉNÈBRES, NON LA LUMIÈRE. SI L ’HOMME DE LA TERRE AVAIT ACCEPTÉ LA RÉDEMPTION, CROIS -TU, MON
ENFANT, QU’IL SERAIT TOMBÉ AUSSI BAS ?
CROIS-TU, LUMIÈRE DE MA LUMIÈRE, QU’IL SE SERAIT LAISSÉ IMPLIQUER DANS LE MAL, DANS LA
VIOLENCE, DANS LES FOLIES HOMICIDES, LES SUICIDES, ET DANS TANT D’ AUTRES ORIENTATIONS
SATANIQUES ?
NON, MON ENFANT, L ’HOMME A REFUSÉ L’AMOUR DE DIEU ; IL A PRÉFÉRÉ LA HAINE ET TOUT CE QUI L ’A
RENDU VIL, BESTIAL, ÉGOÏSTE, SANGUINAIRE, ANTÉCHRIST.

IL N’A PAS ACCEPTÉ LA LOI QUI REND L ’HOMME À L ’IMAGE ET À LA RESSEMBLANCE DE SON CRÉATEUR. I L
NE S’EST PAS DISPOSÉ À ASSIMILER LA VÉRITABLE SIGNIFICATION DE LA VIE ET DE LA RÉSURRECTION.
MAIS LE TEMPS EST VENU , ET L ’HOMME SERA CONTRAINT À SE RACHETER , PAR JUSTICE PLUS QUE PAR
AMOUR.
C’EST POURQUOI TOI, MON ENFANT, ET LES AUTRES OINTS, VOUS ÊTES VIVANTS PARMI LES MORTS , POUR
ÊTRE LES PRÉCURSEURS DE LA JUSTICE SUPRÊME, LES ANNONCIATEURS, LES MESSAGERS DES VOLONTÉS
DU TRÈS H AUT.
QUE LA PAIX SOIT EN TON CŒUR, M ON ENFANT, QUE M A LUMIÈRE SOIT TA CONSOLATION, LE RÉCONFORT
DE TON ESPRIT. POIMANDRES A DIT.
261

Père Soleil,
Au matin, tu te lèves à l’horizon, dans Ta majestueuse beauté puis, jusqu’au soir, tu réchauffes le
corps et l’âme de chacun ; tu octroies le don de la vie aux bons comme aux méchants.
Poimandres, toi Notre Père, pourquoi personne ne te remercie ?
Pourquoi personne ne t’adore ?

ENFANT DE M A LUMIÈRE,
JE SUIS CELUI QUE TU AIMES EN CHAQUE BATTEMENT DE TON CŒUR, EN CHAQUE RESPIRATION DE L’ÂME,
EN CHAQUE SUAVE VIBRATION DE TONESPRIT.
MON ENFANT, C’EST MOI : POIMANDRES.
ECOUTE ET RÉJOUIS -TOI ! T A ROSERAIE A FLEURI DANS LA DEMEURE DE LA BÉATITUDE ÉTERNELLE . TON
RETOUR AU SEIN DE LA L UMIÈRE QUI T’A CRÉÉ EST PROCHE.
RÉJOUIS TON ESPRIT, MON E NFANT, AFIN QUE TOUTE CHOSE QUI T ’ENTOURE ET QUE TU AIMES SE
RÉJOUISSE AUSSI.
TON SERVICE A ÉTÉ AGRÉABLE AUX PUISSANCES DU CIEL ET DE LA TERRE, QUI S ’ACTIVENT À CONSERVER
INTACT CE QUE JE CRÉE ET NOURRIS.
LE FEU , L ’EAU, L ’AIR ET LA TERRE CONSERVERONT LA MÉMOIRE ÉTERNELLE DE TON AMOUR ET DE TA
JUSTICE.
LORSQUE TON ESPRIT S’ÉLÈVERA AU PLUS HAUT DES CIEUX, LA TERRE SERA BOULEVERSÉE ET LA LUMIÈRE
DU NOUVEAU ROYAUME Y ÉTABLIRA SA DEMEURE. J AMAIS, PERSONNE NE SAURA CHANGER TON DESTIN ,
DÉJÀ ÉCRIT DANS LE LIVRE DE LA LOI ETERNELLE. TU ES AUJOURD’HUI, TU SERAS DEMAIN, ET TON ŒUVRE
IMMORTELLE LAISSERA LES SIGNES DE L’IMMUABLE VÉRITÉ DE L’ESPRIT CRÉATEUR.

Je ceins mes reins pour aller là où, dans la Lumière dorée de mon Père Bien-aimé, la roseraie
fleurit.
Déjà, je goûte le bonheur radieux qui entourera mon Esprit. Depuis ce lieu, et sans aucune limite, je
pourrai travailler pour la naissance et la croissance de la génération solaire de cette planète.
Jamais, mon Esprit ne sera absent en l’esprit de ceux qui font partie de ma trinité divine et éternelle.
Jamais, ma consolation ne manquera à toutes les créatures appelées pour être élues.
L’Être patronymique de ce monde, qui a voulu que je demeure jusqu’au jour de son retour, est sur le
point de revenir.
Il me faudra me préparer à laisser cette forme et cette substance. Je devrai rejoindre ma demeure,
réelle et éternelle.
En vérité, déjà, je sens l’attraction de la Lumière de mon Père, et tout ce qui m’entoure se
transforme en non-forme et en non-substance.
Ce n’est qu’au sein de la Très Pure Lumière de mon Père que je vois et que je sens la réalité de
toute chose, de toutes les créatures qui m’ont accompagné en cette ultime expérience physique, en
cette dimension du pondérable.
Ainsi, d’ici peu, je pourrai vivre de nouveau à l’unisson avec l’amour le plus grand de tous les
amours, je pourrai être un avec Sa Divine Lumière, éternellement, je pourrai jouir de tous les fruits
portés par mes expériences multiples, jaillies des sept cycles temporels humains.
Une dernière fois « La rose fleurira sur la Croix » pour, ensuite, être libre, vraiment libre ! Veuillez
m’excuser si je ne peux plus être en syntonie avec votre nature.
Ma mutation a débuté ; déjà, je me sens étranger à tout ce qu’offre cet