Vous êtes sur la page 1sur 11

Cours n° 05.

Cours n° 08
Cours n° 08.

Définition d’une concession de service public. ___________


Comptabilisation d’une concession de service public. _____

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Définition d’une concession de service public.

La concession de service public est définie par le SCF comme suit :


« La concession de service public est définie comme un contrat par lequel une
personne publique (concédant) confie à une personne physique ou à une
personne morale (concessionnaire) l’exécution d’un service public, à ses risques
et périls, pour une durée déterminée et généralement longue, et moyennant le
droit de percevoir des redevances sur les usagers du service public ».

Ainsi, pour être en présence d’une concession de service public les éléments ci-
après doivent être réunis :
Un contrat qui stipule les tarifs initiaux perçus par le
concessionnaire et règlemente les révisions des tarifs pendant la durée
de l’accord de concession de services;
Une personne publique appelée le « Concédant »
Qui est une entité du secteur public c’est-à-dire un organe de
puissance publique,
Ou une entité du secteur privé à qui a été déléguée la
responsabilité du service public;
Une personne privée (physique ou morale) appelée
« Concessionnaire » ;
Un service public à exécuter qui est la principale caractéristique et
à laquelle il a l’obligation de se soumettre;
Risques et périls à la charge du concessionnaire ;
Une durée déterminée ;
Perception de redevances ;
Usagers du service public.

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Comptabilisation d’une concession de service public.

Selon le SCF une comptabilité dissociée, en fonction des clauses de la


convention des besoins de gestion et d’information, doit être tenue par le
concessionnaire pour enregistrer séparément les opérations relatives à la
concession.
Selon le SCF la dissociation est permise grâce à l’utilisation de sous-comptes
spécifiques au niveau du bilan et du résultat.

e compte est utilisé pour comptabiliser les immobilisations corporelles et


incorporelles. Ce compte subit la même subdivision que les comptes 20 et 21.
Ainsi les sous-comptes ci-après sont prescrits par le SCF :
Terrains en concession
Agencements et aménagements de terrain en concession
Constructions en concession
Installations techniques en concession
Autres immobilisations corporelles en concession.

elon le SCF le compte 22 peut être aussi subdivisé pour des besoins de gestion
interne pour dissocier les immobilisations mises en concession par le concédant
de celles mises en concession par le concessionnaire.

es comptes sont débités par le crédit du compte « Droits du concédant ».


e compte « Droits du concédant » est débité par le crédit du compte
« Amortissements des immobilisations mises en concession ».
e solde du compte « Droits du concédant » est égale à la valeur nette
comptables des immobilisations mises en concession.
e Compte sera soldé lors de la remise du bien au concédant en contrepartie des
comptes d’immobilisation et d’amortissement concernés.

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

ne entité privée détient en concession un parc d’attraction par un contrat de


concession conclu et signé avec l’APC de Sidi-Bel-Abbès pour une durée de 10
ans.
La valeur estimée du parc dans le contrat est de 200 000 000 ,00 Da amortissable
sur une durée d’utilité de 20 ans. Cette valeur se répartit entre les immobilisations
corporelles ci-après :
Terrain………………….….. 10 000 000 ,00 Da ;
Constructions……………... 40 000 000 ,00 Da ;
Installations techniques...… 150 000 000,00 Da.
Le concessionnaire (entité privée) a installé dans le parc une infrastructure
comprenant un restaurant et une cafétéria pour une valeur de 3 000 000,00 Da
qu’il compte exploiter sur une durée de 10 ans. La valeur résiduelle nette du
restaurant et de la cafétéria est estimée à 10 % de leur coût d’acquisition.
Pour simplifier le cas chiffré, le mode d’amortissement linéaire est retenu.
Dans le contrat, le concédant autorise le concessionnaire à percevoir sur les
usagers une redevance (droit d’accès) de 10 Da par visiteur.
Durant les années N à N+9 les visiteurs du parc ont atteint les niveaux ci-après par
année :
Années N à N+4……….. 350 000 ;
Années N+5 à N+9…….. 500 000.
Dans le contrat, il est prévu aussi que le concessionnaire verse
au concédant une redevance évaluée comme suit :
3,00 Da pour un nombre de visiteurs inférieur ou égal à
350 000 ;
5,00 Da pour un nombre de visiteurs supérieur à 350 000.
.
Comptabiliser le parc chez le concessionnaire?
Comptabiliser le restaurant et la cafétéria chez
le concessionnaire ?

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

.
Dresser le plan d’amortissement du parc?
Dresser le plan d’amortissement du restaurant et
de la cafétéria ?
.
Comptabiliser la dotation aux amortissements du
parc pour le compte de la première année (N)?
Comptabiliser la dotation aux amortissements du
restaurant et de la cafétéria pour le compte de la
première année (N)?
.
Comptabiliser la redevance perçue par le
concessionnaire?
Comptabiliser la redevance versée au concédant
par le concessionnaire ?
. Comptabiliser la remise du parc au
concédant par le concessionnaire à l’expiration du
contrat ?

Comptabilisation du parc d’attraction chez le concessionnaire.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


221 Terrain mis en concession 10 000 000
223 Constructions mises en concession 40 000 000
225 Installations techniques mises en concession 150 000 000
229 Droits du concédant 200 000 000

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Comptabilisation du restaurant et de la cafétéria chez le


concessionnaire.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


218 Autres immobilisations corporelles 3 000 000
512 Banque Compte courant 3 000 000

Plan d’amortissement du parc d’attraction.

Constructions.

Amortissements pratiqués

Montant Durée Valeur


Années Dotation Cumul
amortissable d'utilité nette comptable
de l'année amortissements

Année N 40 000 000 20 2 000 000 2 000 000 38 000 000


Année N+1 40 000 000 20 2 000 000 4 000 000 36 000 000
Année N+2 40 000 000 20 2 000 000 6 000 000 34 000 000
Année N+3 40 000 000 20 2 000 000 8 000 000 32 000 000
Année N+4 40 000 000 20 2 000 000 10 000 000 30 000 000
Année N+5 40 000 000 20 2 000 000 12 000 000 28 000 000
Année N+6 40 000 000 20 2 000 000 14 000 000 26 000 000
Année N+7 40 000 000 20 2 000 000 16 000 000 24 000 000
Année N+8 40 000 000 20 2 000 000 18 000 000 22 000 000
Année N+9 40 000 000 20 2 000 000 20 000 000 20 000 000

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Installations techniques.

Amortissements pratiqués
Montant Durée Valeur
Années Dotation Cumul
amortissable d'utilité nette comptable
de l'année amortissements
Année N 150 000 000 20 7 500 000 7 500 000 142 500 000
Année N+1 150 000 000 20 7 500 000 15 000 000 135 000 000
Année N+2 150 000 000 20 7 500 000 22 500 000 127 500 000
Année N+3 150 000 000 20 7 500 000 30 000 000 120 000 000
Année N+4 150 000 000 20 7 500 000 37 500 000 112 500 000
Année N+5 150 000 000 20 7 500 000 45 000 000 105 000 000
Année N+6 150 000 000 20 7 500 000 52 500 000 97 500 000
Année N+7 150 000 000 20 7 500 000 60 000 000 90 000 000
Année N+8 150 000 000 20 7 500 000 67 500 000 82 500 000
Année N+9 150 000 000 20 7 500 000 75 000 000 75 000 000

Plan d’amortissement du restaurant et de la cafétéria.

Amortissements pratiqués

Montant Durée Valeur


Années Dotation Cumul
amortissable d'utilité nette comptable
de l'année amortissements

Année N 2 700 000 10 270 000 270 000 2 430 000


Année N+1 2 700 000 10 270 000 540 000 2 160 000
Année N+2 2 700 000 10 270 000 810 000 1 890 000
Année N+3 2 700 000 10 270 000 1 080 000 1 620 000
Année N+4 2 700 000 10 270 000 1 350 000 1 350 000
Année N+5 2 700 000 10 270 000 1 620 000 1 080 000
Année N+6 2 700 000 10 270 000 1 890 000 810 000
Année N+7 2 700 000 10 270 000 2 160 000 540 000
Année N+8 2 700 000 10 270 000 2 430 000 270 000
Année N+9 2 700 000 10 270 000 2 700 000 0

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Comptabilisation de la dotation aux amortissements du parc de


l’année N.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


229 Droits du concédant 9 500 000
2823 Amortissements Constructions mises en concession 2 000 000
2825 Amortissements Installations techniques mises en concession 7 500 000

Comptabilisation de la dotation aux amortissements du restaurant et


de la cafétéria de l’année N.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


6818 Dotations aux amortissements 270 000
2818 Amortissements Restaurant et cafétéria 270 000

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Comptabilisation des redevances perçues par le concessionnaire sur


les usagers.

Tableau des redevances perçues annuellement.

Nombre Redevance Montant


Années
de visiteurs unitaire annuel
Année N 350 000 10 3 500 000
Année N+1 350 000 10 3 500 000
Année N+2 350 000 10 3 500 000
Année N+3 350 000 10 3 500 000
Année N+4 350 000 10 3 500 000
Année N+5 500 000 10 5 000 000
Année N+6 500 000 10 5 000 000
Année N+7 500 000 10 5 000 000
Année N+8 500 000 10 5 000 000
Année N+9 500 000 10 5 000 000

Ecritures d’encaissement des redevances de l’année N.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


530 Caisse 3 500 000
7061 Redevances de concession de service public 3 500 000

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.


Cours n° 08.

Comptabilisation des redevances versées par le concessionnaire au


concédant.

Tableau des redevances versées annuellement.

Nombre Redevance Montant


Années
de visiteurs unitaire annuel
Année N 350 000 3 1 050 000
Année N+1 350 000 3 1 050 000
Année N+2 350 000 3 1 050 000
Année N+3 350 000 3 1 050 000
Année N+4 350 000 3 1 050 000
Année N+5 500 000 5 2 500 000
Année N+6 500 000 5 2 500 000
Année N+7 500 000 5 2 500 000
Année N+8 500 000 5 2 500 000
Année N+9 500 000 5 2 500 000

Ecritures de paiement des redevances au concédant de l’année N.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


6511 Redevances pour concession de service public 1 050 000
512 Banque Compte courant 1 050 000

Comptabilisation de la remise du parc au concédant


après l’expiration du contrat.

Débités Crédités Intitulés des comptes Débits Crédits


229 Droits du concédant 105 000 000
221 Terrain mise en concession 10 000 000
223 Constructions mises en concession 20 000 000
225 Installations techniques mises en concession 75 000 000

. Formation assurée par Monsieur DJEBARI Belkacem Commissaire aux comptes.

Vous aimerez peut-être aussi