Vous êtes sur la page 1sur 10

Cours d’algèbre 1

Filière MIP-MIPC
premier semestre

........................................
Chapitre : Ensembles
(Logique (partie 2))

Karim KREIT

FST-UCA
Copyright © 2020-2021 Karim KREIT

Copying

All rights reserved.

Art. No xxxxx
ISBN xxx–xx–xxxx–xx–x
Edition 0.0

Published by FST-UCA
Table des matières

1 Ensembles et applications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
1.1 Ensembles ............................................................................................... 4
1.1.1 Définitions et notations ..................................................................... 4
1.1.2 Ensemble défini par une forme propositionnelle .................................. 4
1.1.3 Sous-ensembles ............................................................................... 5
1.1.4 Opérations de base sur les ensembles ............................................... 6

3
1. Ensembles et applications

1.1 Ensembles ............................................................... 4

1.1 Ensembles
1.1.1 Définitions et notations
Un ensemble est une collection d’objets appelés éléments qu’on écrit entre deux acco-
lades. Vous connaissez déjà quelques ensembles :

• l’ensemble des entiers naturels N = {0, 1, 2, 3, . . .}.

• l’ensemble des entiers relatifs Z = {. . . , −2, −1, 0, 1, 2, . . .}.


np o
• l’ensemble des rationnels Q = q | p ∈ Z, q ∈ N \ {0} .

• l’ensemble des réels R, par exemple 1, 2, π, ln(2),. . .

• l’ensemble des nombres complexes C.

• des ensembles d’objets divers comme

{0, 1}, {rouge, noir}, {a, b, c, d, . . .} = N.

• Un ensemble particulier est l’ensemble vide, noté ∅, c’est l’ensemble qui ne contient
aucun élément.

• Soit E un ensemble si x est un élément de E on note

x∈E

et x < E dans le cas contraire.

1.1.2 Ensemble défini par une forme propositionnelle


Definition 1.1.

Soit P (x) une forme propositionnel sur E. L’ensemble F des éléments x vérifiant
P (x) est noté par:

F = {x ∈ E : P (x)} = {x ∈ E, P (x)} = {x ∈ E|P (x)}

4
Chapitre 1. Ensembles et applications

n o n o n o
Exemple 1.1 • x ∈ R | |x − 2| < 1 , z ∈ C | z5 = 1 , x ∈ R | 0 6 x 6 1 = [0, 1].

• Le singleton {a} = {x : x = a}.

• Le cercle du plan C = {(x, y) ∈ R2 : x2 + y 2 = 1}.

1.1.3 Sous-ensembles
Soit E, F et G trois ensembles quelconques.

Definition 1.2 (Inclusion).

Ont dit que E est inclus dans F est on note E ⊆ F si et seulement si chaque élément
de E est un élément de F Autrement dit:

E ⊆ F ⇔ (∀x ∈ E : x ∈ F).

On dit alors que

• E est un sous-ensemble de F.

• E une partie de F.

• E est contenu dans F.

• F contient E et on note F ⊇ E.

La négation de E ⊆ F est notée E & F c.a.d

(E ⊆ F) ⇔ (∃x ∈ E : x < F)

L’inclusion d’ensembles possède les propriétés suivantes:

Propriétés • ∅ ⊆ E.

• E⊆E (réflexivité).

• (E ⊆ G et G ⊆ F) =⇒ E ⊆ F. (transitivité).

• (E ⊆ F et F ⊆ E) ⇐⇒ E = F. (égalité de deux ensembles).

• E , F ⇔ (E & F ou F & E). (Négation).

Exemple 1.2 • N ⊆ Z ⊆ Q ⊆ R ⊆ C.

• [0, 1] & [−3, 1[.

• E = {a, b, c} = {b, a, c} = {c, a, b, b, c}.

Algèbre 1 5 K. Kreit
1.1. Ensembles

Le dernier exemple montre que l’ordre et la répétition des éléments n’a pas d’importance
dans un ensemble.

Definition 1.3.

L’inclusion stricte notée E ⊂ F est définie par

E ⊂ F ⇔ (E ⊆ F et F , E) ⇔ (E ⊆ F et F & E).

Exemple 1.3 • N Z Q.

• {1, 6} [−2, 6]

Definition 1.4 (Ensemble des parties).

On dénote P (E) l’ensemble de tous les sous-ensembles de E :


n o
P (E) = F : F ⊆ E

On dit P (E) est l’ensemble des parties de E.

n o
Exemple 1.4 • ∅= ∅ .
n o
• E = {x}, P (E) = ∅, E .
n o
• E = {1, 2, 3}, P (E) = ∅, {1}, {2}, {3}, {1, 2}, {1, 3}, {2, 3}, E .

1.1.4 Opérations de base sur les ensembles


Soient A, B et C trois ensembles.

Definition 1.5 (Intersection).

L’intersection de deux ensembles A et B est l’ensemble des éléments qui sont com-
muns à ces deux ensembles, on la note par A ∩ B c’est à dire,
n o
A ∩ B = x ∈ E | x ∈ A et x ∈ B .

Si A ∩ B = ∅ on dit que A et B sont disjoints.

Algèbre 1 6 K. Kreit
Chapitre 1. Ensembles et applications

A A∩B B

Definition 1.6 (Union).

• L’union de deux ensembles A et B est définie par. Pour A, B ⊂ E,


n o
A ∪ B = x ∈ E | x ∈ A ou x ∈ B .

Autrement dit :
x ∈ A ∪ B ⇔ (x ∈ A ou x ∈ B).
Le " ou " n’est pas exclusif : x peut appartenir à A et à B en même temps.
Si A ∩ B = ∅ on dit que A ∪ B est une réunion disjointe.

A A∪B B

Propriétés Soient A, B, C des parties d’un ensemble E.


a) A∩B = B∩A a’) A ∪ B = B ∪ A
b) A∩A = A b0 ) A ∪ A = A
c’) A∩∅ = ∅ c’) A ∩ ∅ = A
d) A ∩ (B ∩ C) = (A ∩ B) ∩ C d’) A ∪ (B ∪ C) = (A ∪ B) ∪ C
e) A ∩ (B ∪ C) = (A ∩ B) ∪ (A ∩ C) e’) A ∪ (B ∩ C) = (A ∪ B) ∩ (A ∪ C)
f) A ⊂ B ⇐⇒ A ∩ B = A f’) A ⊂ B ⇐⇒ A ∪ B = B

Les preuves sont pour l’essentiel une reformulation des opérateurs logiques, voici le
preuve de e):

• Preuve de e):
x ∈ A ∩ (B ∪ C) ⇐⇒ x ∈ A et x ∈ (B ∪ C) ⇐⇒ x ∈ A et (x ∈ B ou x ∈ C) ⇐⇒ (x ∈ A et x ∈
B) ou (x ∈ A et x ∈ C) ⇐⇒ (x ∈ A ∩ B) ou (x ∈ A ∩ C) ⇐⇒ x ∈ (A ∩ B) ∪ (A ∩ C).

Definition 1.7 (différence).

La différence de deux ensembles A et B est l’ensemble des éléments de A qui ne


sont pas dans B, c.-à-d. :
n o
A\B = x ∈ A | x < B

Algèbre 1 7 K. Kreit
1.1. Ensembles

Definition 1.8 (Complémentaire).

Soit A ⊆ E. L’ensemble de E \ A est appelée le complémentaire de A dans E et on le


note {AE . On a donc. n o
{A
E = x∈E|x<A

On le note aussi A ou juste {A s’il n’y a pas d’ambiguïté (et parfois aussi Ac ).

E A {A
E

Remarque 1.1.

Pour x ∈ E on a les équivalences:


- x ∈ {A
E ⇔ x < A.
- x < {A
E ⇔ x ∈ A.

Propriétés Si A et B deux partie de E Alors:

• A = A.

• B = {A B
E ⇔ A = {E .

• A ⊂ B ⇐⇒ B ⊂ A
(A∩B)
• {E = {A B
E ∪ {E
(A∪B)
• {E = {A B
E ∩ {E

• Preuve de { (A ∩ B) = {A ∪ {B:    
x ∈ { (A ∩ B) ⇐⇒ x < (A ∩ B) ⇐⇒ non x ∈ A ∩ B ⇐⇒ non x ∈ A et x ∈ B ⇐⇒
non(x ∈ A) ou non(x ∈ B) ⇐⇒ x < A ou x < B ⇐⇒ x ∈ {A ∪ {B.

Voici quelques schémas..

{A {B

A B A B

Algèbre 1 8 K. Kreit
Chapitre 1. Ensembles et applications

{(A ∩ B) = {A ∪ {B {(A ∪ B) = {A ∩ {B

A A∩B B A A∪B B

Exercice 1.1 1) montrez que E ⊆ F ⇔ P (E) ⊆ P (F).

2) Trouvez P (P (∅))

3) Soient E = {a, b, c, d} et F = {b, d, c, x} donnez E ∪ F et E ∩ F.

4) Montrez que (A ∪ B = E et A ∩ B = ∅) ⇔ B = {A B
E ⇔ A = {E

Algèbre 1 9 K. Kreit
1.1. Ensembles

Algèbre 1 10 K. Kreit

Vous aimerez peut-être aussi