Vous êtes sur la page 1sur 676

Alcatel-Lucent OmniVista 4760

Network Management System

Manuel Administrateur

Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System


All Rights Reserved © Alcatel-Lucent 2009
Informations légales :

Alcatel, Lucent, Alcatel-Lucent et le logo Alcatel-Lucent sont des marques


d’Alcatel-Lucent. Toutes les autres marques appartiennent à leurs
propriétaires respectifs.

Les informations présentées sont sujettes à modification sans préavis.

Alcatel-Lucent ne peut être tenu pour responsable de l’inexactitude de ces


informations.

Copyright © 2009 Alcatel-Lucent. Tous droits réservés.

Le marquage CE indique que ce produit est conforme aux directives


communautaires suivantes :
- 89/336/CEE (Compatibilité électromagnétique)
- 73/23/CEE (Sécurité Basse Tension)
- 1999/5/CE (R&TTE)




 

Chapitre 1
Section 1 Interface

 Introduction .............................................................................................. 1.1


 Généralités ................................................................................................... 1.1
 Architecture client-serveur ......................................................................... 1.2
 Compatibilité ................................................................................................ 1.4
 Applications internes .................................................................................. 1.5
 Applications externes ................................................................................ 1.12
 Lancement et fermeture ...................................................................... 1.12
 Lancement d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System ......................................................................................................... 1.12
 Fermeture de session ................................................................................ 1.14
 Quitter Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System 1.14
 Fenêtre principale ................................................................................. 1.14
 Présentation de la fenêtre principale ........................................................ 1.14
 Lancement d'applications ......................................................................... 1.15
 Utilisation des menus ................................................................................ 1.16
 Dimensionner les zones ............................................................................ 1.18
 Icônes spécifiques aux applications ........................................................ 1.19
 Afficher les données ............................................................................ 1.19
 Naviguer dans l'arbre ................................................................................. 1.19
 Afficher les données .................................................................................. 1.20
 Paramétrer les colonnes ............................................................................ 1.21
 Impression \ Exportation ........................................................................... 1.22
 Rechercher des données ................................................................... 1.23



     !"   


  0-1

 

  Utiliser la zone de recherche ..................................................................... 1.23


  Exemples de recherche ............................................................................. 1.27
  Rechercher à partir de l'arbre ................................................................... 1.29
 Modifier les données ............................................................................ 1.29
 Généralités .................................................................................................. 1.29
 Mettre à jour les attributs ........................................................................... 1.29
 Ajouter/Supprimer un objet ....................................................................... 1.31
 Copier/Coller des attributs ........................................................................ 1.32
 Déplacer des entrées ................................................................................. 1.32
 Appliquer ou annuler les mises à jour ..................................................... 1.33
 Personnaliser des dictionnaires ...................................................... 1.34
 Généralités .................................................................................................. 1.34
 Localisation des dictionnaires dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System ................................................................... 1.34
 Gestion de la version des dictionnaires personnalisés ......................... 1.35
 L'outil CustomDict.exe ............................................................................... 1.35
 Déploiement ................................................................................................ 1.38
 Outils de diagnostic 4760 ................................................................... 1.38
 Généralités .................................................................................................. 1.38
 Exploitation ................................................................................................. 1.39

Chapitre 2
Section 2 Directory

 Introduction .............................................................................................. 2.1


 Relation entre les annuaires ....................................................................... 2.1
 Les quatre onglets de l'annuaire administratif ......................................... 2.2
 Client annuaire Web .................................................................................... 2.3
 Règles de gestion des centres de coûts ................................................... 2.4
 Gestion spécifique d'un OmniPCX Office ................................................. 2.7
 Personnalisation de noms de paramètre .................................................. 2.7
 Onglet Entreprise ................................................................................... 2.7
 Description de l'onglet Entreprise ............................................................. 2.7

0-2 

     !"   


 

 

 Création automatique des entrées ............................................................. 2.8


 Mise à jour automatique des attributs par héritage ................................ 2.10
 Gérer les entrées ........................................................................................ 2.11
 Liste confidentielle ..................................................................................... 2.18
 Groupes ....................................................................................................... 2.18
 Onglet RSC .............................................................................................. 2.19
 Onglet Répertoire .................................................................................. 2.19
 Description de l'onglet Répertoires .......................................................... 2.19
 Accéder au Répertoire individuel en utilisant l'application Client annuaire
Web. ............................................................................................................. 2.20
 Client d'administration ............................................................................... 2.20
 Gérer les liens entre l'Annuaire et le PCX .................................... 2.20
  Définition des liens ..................................................................................... 2.20
  Créer les liens ............................................................................................. 2.22
  Synchronisation en temps réel d'attributs ............................................... 2.25
  Remplacer les liens .................................................................................... 2.29
  Supprimer les liens .................................................................................... 2.29
  Suivre un lien entre l'annuaire entreprise et l'annuaire système .......... 2.30
  Interactions entre l'annuaire et la configuration ..................................... 2.30
  Interactions entre l'annuaire et la taxation .............................................. 2.34
 Onglet Système ...................................................................................... 2.35
 Généralités .................................................................................................. 2.35
 Description de l'onglet Système ............................................................... 2.35
 Déclarer un réseau PCX ............................................................................. 2.35
 Enregistrement d'une Eye Box ................................................................. 2.52
 Synchroniser les données du PCX ................................................. 2.54
 Généralités .................................................................................................. 2.54
 Synchronisation du PCX vers l'Annuaire système ................................. 2.55
 Synchronisation optimisée ........................................................................ 2.59
 Client annuaire Web - Utilisation ..................................................... 2.60
 Présentation du Client annuaire Web ....................................................... 2.60
 Se connecter à partir d'un navigateur ...................................................... 2.60
 Fenêtre Client annuaire Web ..................................................................... 2.61
 Ouverture de session — authentification ................................................ 2.62
 Associer votre poste téléphonique ........................................................... 2.63
 Parcourir l'arborescence des annuaires .................................................. 2.63



     !"   


  0-3

 

 Recherche d'une entrée d'annuaire .......................................................... 2.64


 Consulter les entrées d'annuaire .............................................................. 2.64
 Imprimer les entrées d'annuaire ............................................................... 2.65
 Consulter les détails d'une entrée ............................................................ 2.65
 Lancer un appel automatique .................................................................... 2.66
 Envoyer un e-mail ....................................................................................... 2.66
 Consulter votre Répertoire individuel ...................................................... 2.66
 Créer une entrée de Répertoire individuel ............................................... 2.67
 Supprimer une entrée du Répertoire individuel ...................................... 2.67
 Ajout d'une entrée d'Annuaire entreprise ................................................ 2.67
 Supprimer une entrée d'Annuaire entreprise .......................................... 2.68
 Modifier une entrée d'annuaire ................................................................. 2.68
 Modifier les attributs d'un niveau d'Annuaire entreprise ....................... 2.69
 Personnaliser les filtres de recherche ...................................................... 2.70
 Personnaliser l'affichage des résultats et les paramètres d'impression ...
2.71
 Personnaliser les paramètres Détail et Edition ....................................... 2.72
 Sélectionner un thème ............................................................................... 2.72
 Modifier un thème ....................................................................................... 2.73
 Client annuaire Web - Configuration .............................................. 2.73
 Configurer les postes en appel automatique ........................................... 2.73
 Les champs destinés à la numérotation automatique ............................ 2.74
 Paramètres globaux ................................................................................... 2.74
 Gérer des préfixes ................................................................................ 2.75
 Généralités .................................................................................................. 2.75
 Règles de gestion ....................................................................................... 2.76
 Exemples détaillés ..................................................................................... 2.78
 Duplication de l'annuaire entreprise .............................................. 2.81
 Généralités .................................................................................................. 2.81
 Configuration de réplication ...................................................................... 2.81
 Exploitation ................................................................................................. 2.87
 Annexe A : Fichiers LDIF-Exploitation .......................................... 2.89
 Généralités .................................................................................................. 2.89
 Description des entrées ............................................................................. 2.89
 Structure des fichiers LDIF ........................................................................ 2.92
 Annexe B : Structure détaillée de l'annuaire LDAP .................. 2.93

0-4 

     !"   


 

 

 Généralités .................................................................................................. 2.93


 Liste des classes ........................................................................................ 2.94
 Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants ...................... 2.94
 Types des attributs ..................................................................................... 2.95
 Classe Country (Pays) ............................................................................... 2.95
 Classe City (Localité) ................................................................................. 2.95
 Classe Organization (Société) ................................................................... 2.96
 Classe OrganizationalUnit (Service) ......................................................... 2.97
 Classe InetOrgPerson (Personne) ............................................................ 2.99
 Classe GroupOfUniqueNames (Groupe ) ............................................... 2.101
 Classe Room (Salle) ................................................................................. 2.102
 Classe A4400User .................................................................................... 2.104
 Annexe C : Outils de gestion LDIF ................................................ 2.105
 Généralités ................................................................................................ 2.105
 ConvertLdif ............................................................................................... 2.106
 ExportLdap ................................................................................................ 2.111
 ImportLdap ................................................................................................ 2.111
 LinkDn ....................................................................................................... 2.112
 PurgeLdap ................................................................................................. 2.113
 Ldif2Csv, Csv2Ldif ................................................................................... 2.113
 ReplaceLdif ............................................................................................... 2.114
 purifyldif .................................................................................................... 2.114
 encodeldif .................................................................................................. 2.115
 Exemples ................................................................................................... 2.115

Chapitre 3
Section 3 Configuration

 Introduction .............................................................................................. 3.1


 Généralités ................................................................................................... 3.1
 Onglet Réseau ......................................................................................... 3.2
 Préliminaires ................................................................................................ 3.2
 Description de l'onglet Réseau .................................................................. 3.2



     !"   


  0-5

 

 Connexion à un PCX ................................................................................... 3.3


 Administration de l'Eye Box ....................................................................... 3.8
 Onglet PCX ............................................................................................... 3.9
 Préliminaires ................................................................................................ 3.9
 Manipulation des instances ............................................................... 3.14
 Commandes de gestion ............................................................................. 3.14
 Création d'instances .................................................................................. 3.15
 Suppression/déplacement des instances ................................................ 3.17
 Importation/exportation ............................................................................. 3.19
 Dépannage .................................................................................................. 3.22
 Sauvegarde/restauration et téléchargement avec OmniPCX
Office ......................................................................................................... 3.22
  Préliminaires ............................................................................................... 3.22
  Préférences de configuration d'OmniPCX Office .................................... 3.23
  Sauvegarde programmée d'un OmniPCX Office ..................................... 3.27
  Sauvegarde programmée du réseau/sous-réseau OmniPCX Offices ... 3.27
  Restauration programmée d'un OmniPCX Office ................................... 3.28
  Téléchargement programmé de versions dans un OmniPCX Office ..... 3.30
  Téléchargement programmé de versions d'OmniPCX Office dans un
réseau/sous-réseau .................................................................................... 3.31

Chapitre 4
Section 4 Accounting, VOIP and Performance Analysis

 Introduction .............................................................................................. 4.1


 Généralités ................................................................................................... 4.1
 Taxation ........................................................................................................ 4.1
 Observation de trafic ................................................................................... 4.1
 Observation de performance de la voix sur IP ......................................... 4.2
 Menu spécifique .......................................................................................... 4.2
 Terminologie ................................................................................................ 4.2
 Principe de fonctionnement ....................................................................... 4.3

0-6 

     !"   


 

 

 Pré-configuration ......................................................................................... 4.3


 Principes fondamentaux ...................................................................... 4.5
 Traitement des données de taxation par le serveur Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System ........................................ 4.5
 Les différents contextes d'exploitation ..................................................... 4.6
 Les modes de traitement de la taxation .................................................... 4.7
 Traitement de la taxation pour les PCX non déclarés .............................. 4.8
 Les différents coûts d'une communication .............................................. 4.9
 Les spécificités Multi-opérateurs .............................................................. 4.12
 Taxation avec l'OmniPCX Office ............................................................... 4.13
 Onglet Organisation ............................................................................. 4.15
 Généralités .................................................................................................. 4.15
 L'arborescence ........................................................................................... 4.18
 Limitation d'accès aux données de l'organisation .................................. 4.23
 Gérer les éléments de l'Organisation ....................................................... 4.23
 Les critères d'historisation ........................................................................ 4.27
 Propriétés des entrées ............................................................................... 4.27
 Profils .......................................................................................................... 4.29
 Gérer les profils de masques .................................................................... 4.31
 Gérer les profils de coût ............................................................................ 4.35
 Gérer les profils de surveillance ............................................................... 4.39
 Mise à jour des coûts dans la base .......................................................... 4.46
 Onglet Paramètres ................................................................................ 4.48
 Généralités .................................................................................................. 4.48
 Configurer le chargement des tickets ...................................................... 4.48
 Configurer le calcul des compteurs cumulatifs de taxation, d'observation
de trafic et d'observation de performance de la voix sur IP. ................. 4.54
 Configurer les paramètres communs à tous les opérateurs .................. 4.55
 Activer le calcul des coûts de comparaison des opérateurs ................. 4.57
 Visualiser l'organisation de la taxation .................................................... 4.57
 Onglet Opérateurs ................................................................................ 4.58
  Généralités .................................................................................................. 4.58
  Supprimer un opérateur ............................................................................. 4.76
  Exemple de configuration opérateur ........................................................ 4.76
  Commandes d'import et d'export des données opérateurs ................... 4.76



     !"   


  0-7

 

  Création rapide d'un opérateur à impulsions .......................................... 4.77


 Maintenance de la base de données .............................................. 4.79
 Généralités .................................................................................................. 4.79
 Suppression automatique des anciennes données ................................ 4.79
 Recommandations ..................................................................................... 4.80
 Suppression manuelle de données .......................................................... 4.80
 Archivage/restauration de tickets ............................................................. 4.81
 Programmation des tâches de maintenance ........................................... 4.82
 Mise à jour de l'organisation de la taxation ............................................. 4.83
 Gérer des fichiers de données opérateurs - MODE EXPERT 4.84
 Généralités .................................................................................................. 4.84
 Accès aux commandes d'import et d'export ........................................... 4.85
 Description des fichiers ............................................................................. 4.85
 Description des opérateurs ....................................................................... 4.96
 Dépendance des données opérateurs .................................................... 4.101
 Restrictions générales ............................................................................. 4.102
 Compatibilité avec la version 4715/4740 4.x .......................................... 4.102
 Durée de traitement d'un import ............................................................. 4.102

Chapitre 5
Section 5 Reports

 Utilisation .................................................................................................. 5.1


 Généralités ................................................................................................... 5.1
 Description ................................................................................................... 5.4
 Restrictions dans l'accès des données .................................................... 5.7
 Copier une définition de rapport ................................................................ 5.8
 Modifier une définition de rapport ............................................................. 5.8
 Exporter – importer une définition de rapport .......................................... 5.8
 Générer un rapport ...................................................................................... 5.9
 Générer un rapport non masqué ................................................................ 5.9
 Interruption de la génération d'un rapport ................................................ 5.9
 Planifier la génération d'un rapport .......................................................... 5.10

0-8 

     !"   


 

 

 Planifier la génération d'un rapport pour une liste de clients ................ 5.11
 Visualiser un rapport à l'écran .................................................................. 5.12
 Les options d'export de rapports ............................................................. 5.14
 Créer une définition de rapport personnalisée de A à Z ......................... 5.15
 Procédé d'utilisation .................................................................................. 5.38
 Configurer le serveur pour la planification d'export réseau .................. 5.40
 Utiliser des rapports multilingues ............................................................ 5.41
 Rapports prédéfinis de taxation ...................................................... 5.42
 Type de rapports ........................................................................................ 5.42
 Liste des rapports prédéfinis .................................................................... 5.42
 Champs de base (en-têtes) ........................................................................ 5.44
 Présentation des rapports (exemples) ..................................................... 5.54
 Rapports prédéfinis d'observation de trafic ................................ 5.78
 Contenu des rapports ................................................................................ 5.78
 Liste des rapports prédéfinis .................................................................... 5.83
 Champs de base (en-têtes) ........................................................................ 5.86
 Présentation des rapports ....................................................................... 5.108
 Rapports prédéfinis de dépassements de seuils .................... 5.167
 Généralités ................................................................................................ 5.167
 Liste des rapports prédéfinis .................................................................. 5.167
 Champs de base (en-têtes) ...................................................................... 5.167
 Présentation des rapports ....................................................................... 5.169
 Rapports d'audit prédéfinis ............................................................. 5.174
  Rapport détaillé ........................................................................................ 5.175
  Rapports totaux ........................................................................................ 5.175
  Rapport du journal 4760 .......................................................................... 5.177
 Rapports prédéfinis de voix sur IP ............................................... 5.180
 Généralités ................................................................................................ 5.180
 Définitions ................................................................................................. 5.180
 Liste des rapports prédéfinis .................................................................. 5.181
 Champs de base (en-têtes) ...................................................................... 5.182
 Présentation des rapports ....................................................................... 5.185
 Rapports prédéfinis sur les alarmes et événements .............. 5.200
 Liste des rapports prédéfinis .................................................................. 5.200
 Champs de base (en-têtes) ...................................................................... 5.200



     !"   


  0-9

 

 Présentation des rapports ....................................................................... 5.202

Chapitre 6
Section 6 Alarmes

 Introduction .............................................................................................. 6.1


 Gestion des alarmes : généralités ............................................................. 6.1
 Menu spécifique .......................................................................................... 6.2
 Termes employés ........................................................................................ 6.2
 Réglage de la réception ....................................................................... 6.4
 Licences ....................................................................................................... 6.4
 Paramétrer la réception des alarmes et événements des PCX ............... 6.4
 Paramétrer la centralisation des alarmes par un nœud de réseau ......... 6.5
 Configuration du filtrage des alarmes (incidents) sur un PCX ............... 6.6
 Configuration du filtrage des alarmes du PCX dans l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 NMS ................................................................................... 6.7
 Consulter les alarmes ........................................................................... 6.8
 Compteurs d'alarmes .................................................................................. 6.8
 Naviguer à partir des arbres ....................................................................... 6.9
 Naviguer à partir la zone de données ....................................................... 6.10
 Filtrer ........................................................................................................... 6.15
 Gérer les alarmes .................................................................................. 6.15
 Prérequis ..................................................................................................... 6.15
 Acquitter une alarme .................................................................................. 6.15
 Signature d'une alarme .............................................................................. 6.16
 Corriger une alarme ................................................................................... 6.17
 Supprimer une alarme/un événement ...................................................... 6.18
 Supprimer une branche ............................................................................. 6.19
 Lancer l'application Configuration ........................................................... 6.19
 Lancer TELNET ou SSH ............................................................................. 6.19
 Configuration de l'application Alarme ........................................... 6.19
  Paramétrer la purge des alarmes .............................................................. 6.19
  Paramétrer la taille de la liste .................................................................... 6.21

0-10 

     !"   


 

 

  Demander un signal sonore en cas d'alarme ou d'événement .............. 6.21


  Ajout d'une signature ou d'une action prédéfinie ................................... 6.21
  Modification d'une signature ou d'une action prédéfinie ....................... 6.22
  Suppression d'une signature ou d'une action prédéfinie ...................... 6.22
  Définition de l'action sur réception d'alarmes ......................................... 6.22
  Filtrer les alarmes pour l'envoi de traps SNMP ....................................... 6.30

Chapitre 7
Section 7 Topologie

 Introduction .............................................................................................. 7.1


 Généralités ................................................................................................... 7.1
 Description de l'interface ............................................................................ 7.1
 Les deux modes d'affichage ...................................................................... 7.4
 Symbolisation des composants réseaux .................................................. 7.6
 Gérer les vues personnalisées ................................................................... 7.8
 Codification graphique des alarmes ......................................................... 7.12

Chapitre 8
Section 8 Planificateur

 Introduction .............................................................................................. 8.1


 Généralités ................................................................................................... 8.1
 Description de l'interface ............................................................................ 8.1
 Travaux prédéfinis et courants .................................................................. 8.3
 Travaux à planifier après l'installation du Serveur .................................. 8.5
 Processus d'exécution ............................................................................... 8.5
 Rapports d'exécution .................................................................................. 8.5
 Gestion des opérations planifiées ............................................................. 8.7
 Paramètres de programmation .................................................................. 8.8



     !"   


  0-11

 

 Copie d'une tâche afin de la personnaliser ............................................. 8.11


 Personnalisation du Planificateur ............................................................. 8.11

Chapitre 9
Section 9 Maintenance

 Maintenance ............................................................................................. 9.1


 Généralités ................................................................................................... 9.1
 Maintenance de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System .......................................................................................................... 9.3
 Maintenance de l'OmniPCX 4400/Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
Communication Server ............................................................................... 9.5
 Opérations de purge .................................................................................. 9.11
 Mise à jour logiciel ..................................................................................... 9.12
 Etat de la mise à jour logiciel .................................................................... 9.20
 Configuration des paramètres .................................................................. 9.22

Chapitre 10
Section 10 Audit

 Introduction ............................................................................................. 10.1


 Généralités .................................................................................................. 10.1
 Procédure de configuration ............................................................... 10.2
 Licence ........................................................................................................ 10.2
 Configuration de l'application Audit ......................................................... 10.2
 Configuration de l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS d'audit ...... 10.4
 Droits d'accès de responsable d'audit ..................................................... 10.6
 Récupération d'informations d'audit .............................................. 10.6
 Généralités .................................................................................................. 10.6
 Fichiers d'audit de l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS ................ 10.7

0-12 

     !"   


 

 

 Récupération de données d'audit ............................................................. 10.9


 Affichage des informations d'audit .............................................. 10.11
 Accès à l'interface utilisateur graphique d'audit ................................... 10.11
 Arborescence ............................................................................................ 10.12
 Grille (Mao) des opérations ..................................................................... 10.13
 Informations (Mao) détaillées sur les opérations .................................. 10.13
 Grille système ........................................................................................... 10.14
 Informations détaillées sur le système .................................................. 10.15
 Grille du journal 4760 ............................................................................... 10.15
 Filtrage ....................................................................................................... 10.16
 Informations d'audit de l'application Configuration ............................. 10.19
 Maintenance .......................................................................................... 10.20
  Purge d'enregistrements d'audit dans la base de données ................. 10.20
  Exportation d'informations d'audit ......................................................... 10.20
  Sauvegarde et restauration de la base de données d'audit ................. 10.22

Chapitre 11
Section 11 SIP Manager

 Introduction ............................................................................................. 11.1


 Généralités .................................................................................................. 11.1
 Opérations préliminaires ........................................................................... 11.2
 Accès à l'application SIP Manager$$$ ..................................................... 11.4
 Fenêtre principale de l'application SIP Manager$$$ ............................... 11.4
 Fenêtre principale des fonctionnalités SIP supplémentaires de
l'OmniVista 4760 ....................................................................................... 11.10
 Interaction avec l'application de configuration ..................................... 11.11
 Opérations ................................................................................................. 11.12

Chapitre 12
Section 12 Sécurité



     !"   


  0-13

 

 Introduction ............................................................................................. 12.1


 Généralités .................................................................................................. 12.1
 Comptes d'administrateur ......................................................................... 12.1
 Groupes d'accès ......................................................................................... 12.1
 Comptes Gestionnaires ............................................................................. 12.8
 Droits d'accès aux applications ................................................................ 12.8
 Gestion des comptes utilisateur ............................................................. 12.12
 Serveur RADIUS ....................................................................................... 12.16
 Opérations spéciales ............................................................................... 12.23
 Sécurisation de l'accès à l'OmniPCX 4400/OmniPCX Enterprise ........ 12.25
 Sécurisation de l'accès à l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System ................................................................................ 12.31

0-14 

     !"   


 
 

1 

 

1.1 Introduction

1.1.1 Généralités
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System (appelé Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System dans le présent document) est un ensemble
d'applications de gestion de réseau de PCX basé sur une architecture client-serveur et sur un
annuaire LDAP (basé sur Sun ONE Directory Server). :
- Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
- Alcatel OmniPCX 4400,
- Alcatel-Lucent OmniPCX Office Communication Server
Note 1 :
À partir de Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System R5.0, Alcatel Office n'est pas
pris en charge.

Note 2 :
Voir § Compatibilité .
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System est un ensemble modulaire
pouvant comprendre tout ou partie d'applications internes assujetties à l'installation de
licences :
Voir § Applications internes .
Applications internes sous licence :
- Annuaire entreprise (Client annuaire Web, entrée d'annuaire d'entreprise, etc.). Voir §
Clients annuaire Web .
- Configuration – § Configuration .
- Taxation et surveillance * – § Taxation .
- Observation de trafic et observation de trafic VoIP*– § Observation de trafic/VOIP .
- Rapports de taxation, d'observation de trafic, d'observation de trafic VoIP et d'alarmes – §
Rapports .
- Alarmes et topologie * – § Alarmes et § Topologie .
- Audit - § Audit
- Gestion SIP - § SIP Manager
Notes :
La surveillance est une option de l'application Taxation.
La Topologie est une option de l'application Alarmes.
Applications internes, disponibles quelle que soit la licence :
- Annuaire système – § Administration d'annuaire .
- Planificateur de tâches – § Planificateur .



     !"   


  1-1
Chapitre 1 #  !  $% 

- Maintenance – § Maintenance .
- Sécurité – § Sécurité .
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System peut également servir à lancer
des applications externes :
- des applications à distance par un navigateur Web (par exemple : l'URL pour
l'administration de l'UC OmniTouch).
- des fichiers exécutables (par exemple : un programme de traitement de texte).
Voir § Applications externes .
Les points forts :
- Gestionnaire utilisateurs :
Les droits d'accès peuvent être personnalisés pour chaque administrateur et utilisateur.
Selon leurs droits, les utilisateurs peuvent accéder directement aux applications à partir de
leur poste de travail :
• via le réseau LAN/WAN de l'entreprise,
• via un navigateur Web (intranet uniquement).
- Un annuaire LDAP standard :
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System comprend un annuaire
LDAP, basé sur le Serveur d'annuaire Sun ONE. Les données de l'annuaire sont
synchronisées automatiquement avec celles OmniPCX 4400 et OmniVista 4760 en
réseau.
Les usagers de l'entreprise peuvent consulter le client de l'annuaire Web via un
navigateur.
- Diffusion des données :
Les rapports et les alarmes peuvent être envoyés à une adresse e-mail.
Les rapports peuvent être imprimés sur une imprimante réseau.

1.1.2 Architecture client-serveur


L'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, construit sur une architecture
client-serveur, fonctionne sur une plate-forme Windows. Voir § Compatibilité . À partir de la
version R5.1, les clients d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
n'acceptent que le LDAPS de protocole sécurisé pour communiquer avec le serveur LDAP.
Les applications externes utilisent soit le protocole LDAP, soit le protocole LDAPS pour
communiquer avec le serveur LDAP.

1-2 

     !"   


 
#  !  $% 

Figure 1.1 : Client Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System —


Architecture serveur
Configuration 1 - Serveur
L'application serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System installée
sur un serveur donne aux postes clients l'accès à la base de données. Le serveur établit des
connexions au réseau du PCX et contient la base de données nécessaire à son
administration.
Pour garantir un accès sans interruption, le serveur doit rester en service en permanence.
L'application client Omnivista 4760 est installée sur le serveur, mais il n'est pas indispensable
de conserver cette application ouverte sur le serveur pour offrir un accès aux clients.
Si le serveur d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System a la version 4.1
ou supérieure, les clients 4760 se connectant à ce serveur doivent l'avoir également.
Configuration 2 - Clients
Les PC clients accèdent aux ressources du serveur via le réseau LAN ou WAN. L'application
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System installée sur le PC du client
donne accès à la base de données installée sur le serveur. L'administration réseau peut être
effectuée sur tous les postes clients suivant les droits associés à l'utilisateur. Si le client 4760
a la version 4.1, il ne peut être connecté qu'à un serveur de la version 4.1 ou supérieure.
Configuration 3 - Clients via Intranet
Les administrateurs peuvent accéder aux ressources du serveur à partir de n'importe quel PC
utilisant un navigateur. Il suffit d'entrer l'adresse (URL) du serveur dans le navigateur pour
accéder à la page d'accueil d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Cette page donne accès à l'administration réseau. A la première connexion, le nom du serveur
et sa version sont pris en compte. L'installation d'un plug-in Java est également requise lors de
la première connexion. Il s'agit de la seule installation logicielle nécessaire sur le poste.
Configuration 4 - Clients - Client annuaire Web (disponible sous licence)
A partir de n'importe quelle station, les usagers de l'entreprise peuvent accéder à la page
d'accueil du serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System via un



     !"   


  1-3
Chapitre 1 #  !  $% 

navigateur. Le Client annuaire Web peut être consulté à partir de cette page.
Il suffit d'entrer l'adresse URL du serveur dans le navigateur.

1.1.3 Compatibilité
tableau 1.1 : Compatibilité OmniVista 4760
Release 4760 Release PCX Version logicielle égale Connexion IP ou Connexion
ou supérieure à IP/X25 PPP
1.5 3.0 C1.532.5.w (sauf STAP) Oui Non
1.5 3.2M C1.712.5.c, C1.714.3.a Oui Oui
1.5 1 3.2 C2 C1.762.2 Oui Oui
1.5 4.1 D1.305.4.f Oui Oui
1.5 4.1.1 D1.311.7.d Oui Oui
1.5 4.2.1 D2.304.4.s Oui Oui
2.0 5.0Ux D2.313.7.f Oui Oui
2.0 5.0.1 Ux D2.314.7.p Oui Oui
2.0 5.0 Lx E1.604.9.t Oui Non
2.1 5.1 E2.404.u Oui Non
2.1 5.1.1 E2.502.2.p Oui Non
2. 5.1.2 E2.504.1.ai Oui Oui
3.0 6.0 F1.602.3.i Oui Non
3.0 6.0.1 F1.603.1.l Oui Oui
3.1 6.1 F2.500.6.g Oui Non
3.1 6.1.1 F2.502.12 Oui Oui
3.2 6.2 F3.301.36 Oui Oui
4.0 7.0 F4.401.13 Oui Oui
4.1 7.1 F5.401.7 Oui Oui
4.2 8.0 G1.302.5 Oui Oui
5.0 9.0 H1.301.34 Oui Oui
5.1 9.0 H1.301.34 Oui Oui
5.1.1 9.1 I1.605.2 Oui Oui

tableau 1.2 : Compatibilité OmniPCX Office


Versions Version logicielle égale ou Connexion IP Connexion PPP
supérieure à
1.0 Non pris en charge Non Non
1.1 1.0.19.06 Oui Oui
2.0 2.0.32.013 Oui Oui
2.1 210.083.001 Oui Oui
3.0 300/19.1 Oui Oui

1-4 

     !"   


 
#  !  $% 

Versions Version logicielle égale ou Connexion IP Connexion PPP


supérieure à
3.1 310/038.001 Oui Oui
4.0 400/022.001 Oui Oui
4.1 410/015.005 Oui Oui
5.0 500/030.004 Oui Oui
5.1 510/017 Oui Oui
6.0 600.014.001 Oui Oui
6.1 610.038.001 Oui Oui
7.0 700.027.001 Oui Oui
7.1 710.030.001 Oui Oui

X : compatible
tableau 1.3 : Compatibilité des systèmes d'exploitation
Version Omnivista 4760
R4.1 - R4.2 - R5.0 - R5.1 - 5.1.1
Systèmes d'exploitation Serveur Client
Windows 2003 Serveur SP2
X X
édition standard
Windows 2003 Server R2 X X
Windows XP Professionnel
X X
SP3
Windows Vista X

Note :
Les systèmes d'exploitation Windows 64 bits ne sont pas compatibles avec le serveur Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System et avec le client Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.

1.1.4 Applications internes


1.1.4.1 Administration d'annuaire
– module Annuaire - Introduction

L'administration d'Annuaire n'est accessible qu'aux utilisateurs disposant d'un droit d'accès
adéquat.
Cette application vous permet, en fonction de vos droits, de :
- Consulter l'annuaire de l'entreprise
- Faire des recherches
- Modifier les données
- Effectuer des importations/exportations de fichiers annuaire



     !"   


  1-5
Chapitre 1 #  !  $% 

Principales fonctionnalités :
- Arborescence correspondant à l'organisation de l'entreprise :
• Branche (1er sous-niveau) : pays, ville, société, service.
• Feuille (2e sous-niveau) : personne, groupe, salle.
- Création de personnes dans l'annuaire à partir des postes téléphoniques du PCX.
- Création de liens entre plusieurs postes et une seule personne (lignes fixes, DECT, fax,
etc.) :
• Lien créé automatiquement en cas de nom et prénom identiques.
• Création manuelle dans les autres cas.
- Mise à jour du centre de coût de tous les postes d'une personne à partir de sa fiche
annuaire.
- Accès direct à la Configuration du poste.
- Import-export au format LDIF :
• Programmation de l'importation/exportation.
• Rapatriement des nouvelles entrées et des entrées modifiées (importation).
• Exportation des entrées sélectionnées à partir de l'arbre.
- Exportation au format txt.
- Prise en compte des modifications de centres de coûts effectuées sur le PCX.
- Réplication, permettant de copier des branches sélectionnées de l'annuaire entreprise d'un
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System maître vers un
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System esclave.
1.1.4.2 Clients annuaire Web
– module Annuaire - Web Directory Client - Operation

Le Client annuaire Web est accessible aux usagers de l'entreprise disposant d'un navigateur
Internet.
Cette application permet de consulter l'annuaire entreprise.
Principales fonctionnalités :
- Accès à partir d'un navigateur.
- Deux types de connexion :
• Anonyme (droit limité à la consultation et à la recherche dans la liste verte),
• Login et mot de passe (accès à certaines fonctions suivant les droits : modification de
fiches, liste verte, liste orange, liste rouge).
- Groupes prédéfinis pour les droits d'accès.
- Recherche multicritères.
- Deux modes d'affichage (liste et détail).
- Numérotation automatique.
- Carnet d'adresse personnel.
- Interface personnalisable.

1-6 

     !"   


 
#  !  $% 

1.1.4.3 Configuration
– module Configuration - Introduction

L'application Configuration est utilisée pour configurer et gérer les PCX déclarés dans
l'Annuaire Système. Par exemple, les utilisateurs habilités peuvent y paramétrer les
instances (comme les usagers, par exemple) contenues dans les objets des PCX.
Principales fonctionnalités :
- Représentation des réseaux, sous-réseaux et PCX sous forme arborescente.
- Configuration d'un ou plusieurs PCX en même temps.
- Gestion automatique du modèle objet.
- Gestion des droits d'accès.
- Définition de critères de recherche avancés pour filtrer les instances.
- Liste des adresses équipement libres pour les interfaces Z et UA.
- Liste des numéros d'annuaire disponibles.
- Sauvegarde locale du modèle objet.
- Accéder à l'OmniPCX 4400/OmniVista 4760 via Telnet ou SSH.
- Accès direct à d'autres applications : Annuaire, Alarmes, Taxation, Gestionnaire SIP.
1.1.4.4 Taxation
– module Taxation - Introduction

Les applications Taxation et Observation de trafic sont regroupées physiquement dans la


même interface, accessible à partir de l'icône dans la barre des applications.

L'application Taxation collecte les tickets de taxation issus des PCX afin :
- D'assurer le calcul et la répartition correcte des coûts de communication aux entrées
taxables de l'organisation.
- De contrôler les coûts, les durées, l'usage d'un opérateur, etc.
L'organisation se présente sous la forme d'une arborescence articulée autour de centres de
coûts. Elle définit la représentation comptable de la Taxation d'une société et regroupe
l'ensemble de ses entrées taxables (postes, opératrices, projets, etc.).
Les principales fonctionnalités de l'application Taxation sont :
- La génération des rapports à partir des tickets de Taxation et les compteurs
d'Observation de trafic.
- La gestion de l'organisation,
- L'affectation correcte des coûts.
- La surveillance d'exploitation (option monitoring) pour le contrôle d'exploitation des
entrées taxables (nombre d'appels, coût, durée),



     !"   


  1-7
Chapitre 1 #  !  $% 

- La gestion des opérateurs (tarifs pratiqués, régions, directions, tarifs),


- La gestion des abonnements des postes.
- La gestion des règles de facturation des appels et des services associés (RNIS,
abonnements).
- La gestion du masquage de données pour garantir la confidentialité des informations.
Les outils pour l'édition, la mise en forme et la génération des rapports de taxation sont
regroupés dans l'application Rapports.
1.1.4.5 Observation de trafic/VOIP
– module Taxation - Introduction

Les applications Taxation et Observation de trafic sont regroupées physiquement dans la


même interface symbolisée par l'icône .

L'application Observation de trafic exploite les compteurs d'observation de trafic, les tickets
de taxation et les tickets de voix sur IP fournis par les PCX pour assurer le contrôle et le suivi
du trafic :
- Faisceaux
- Postes
- Opératrices
- Postes DECT/PWT
- Équipements IP
- etc.
Dans un souci de performance, l'observation des postes n'est pas activée par défaut.
Les principales fonctionnalités de l'Observation de trafic sont :
- La génération des rapports à partir des compteurs d'Observation de trafic et des tickets
de Taxation pour assurer l'affectation correcte des données de trafic.
- La gestion de l'organisation (arborescence partagée avec celle de la Taxation),
- La configuration de l'Observation (jours, plages horaires et centres de coûts observés),
Les outils pour l'édition, la mise en forme et la génération des rapports d'Observation de
trafic sont regroupés dans l'application Rapports.
1.1.4.6 Rapports
– module Rapports - Use

L'application Rapports est dédiée à la gestion des rapports de Taxation, d'Observation de


trafic, d'Observation de trafic VoIP et de statistiques des Alarmes :
- conception,
- génération,
- Édition

1-8 

     !"   


 
#  !  $% 

Les rapports sont générés à partir des enregistrements présents dans la base de données.
L'application Rapports comprend :
- Une Arborescence disposant par défaut de modèles et de définitions de rapports
répondant à la plupart des besoins,
- Un Requêteur ; interface graphique dédiée à la sélection, le tri et le calcul des
informations composant les rapports,
- Un Designer disposant d'outils graphiques destinés à la mise en forme et la présentation
des rapports.
Des règles de masquage garantissent la confidentialité des données d'appels.
La génération de rapports peut être programmée. L'impression et l'envoi par courrier
électronique peuvent également être programmés.
Les données mentionnées dans les rapports de taxation ne possèdent aucune valeur
juridique.
1.1.4.7 Alarmes
– module Alarmes - Introduction

L'application Alarmes permet aux personnes autorisées de gérer :


- Les alarmes et événements des PCX
- Les alarmes générées par les différentes applications d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.
L'application Alarmes fonctionne en tâche de fond. Vous pouvez programmer des actions à
effectuer lors de la réception d'alarmes spécifiques (par exemple : gravité majeure) :
- Émission d'un signal sonore,
- Envoi d'E-mail,
- Exécution d'un script.
Principales fonctionnalités en consultation :
- Affichage détaillé des alarmes et événements reçus.
- Code de couleurs indiquant le niveau de gravité des alarmes.
- Compteurs des alarmes actives selon leur gravité.
- Mise à jour en temps réel des changements d'état des alarmes (pour tous les clients
connectés).
- Possibilité de configurer la taille de la liste des alarmes et des événements.
- Visualisation des alarmes et événements d'un objet précis.
- Accès à la configuration d'un objet à partir d'une alarme générée.
- Recherche multicritères.
- Indication du type d'alarme et de la cause probable.
- Aide au diagnostic.
- Alarmes et événements dans la langue du PCX émetteur.
- Alarmes des applications dans la langue sélectionnée à l'installation.



     !"   


  1-9
Chapitre 1 #  !  $% 

- Filtrage des alarmes en fonction de la durée.


Principales fonctionnalités de gestion :
- Programmation d'actions déclenchées à la réception d'alarmes (envoi d'e-mail, exécution
de script).
- Configuration des droits d'accès en fonction du profil utilisateur. Droits d'actions
cumulables et définis pour chaque profil d'utilisateur (acquitter, supprimer et/ou corriger).
- Correction automatique des alarmes corrélables.
- Enregistrement du nom de l'opérateur responsable, de l'état et de la date de l'alarme avec
l'action prise et les remarques (le cas échéant).
- Diffusion des mises à jour d'alarmes à l'ensemble des clients d'un serveur Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
- Edition, mise en forme et présentation des rapports de statistiques d'alarmes regroupés
dans l'application Rapports.
1.1.4.8 Topologie
– module Topologie - Introduction

L'application Topologie, option de l'application Alarmes permet de :


- Localiser les alarmes dans la topologie du réseau,
- Visualiser les alvéoles et cartes concernées par une alarme,
- Filtrer les alarmes en rapport avec l'élément sélectionné (PCX, cartes, applications
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System),
- Cibler les alarmes corrélables des PCX,
- Définir une topologie personnalisée à ses besoins (création d'éléments de réseau,
redirection et filtrage des alarmes).
1.1.4.9 Planificateur
– module Planificateur - Introduction

Cette application assure le lancement programmé de tâches qui peuvent être :


- Liées à l'exploitation et à la maintenance d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System comme :
• La synchronisation des informations entre les PCX et la base de données du serveur,
• La génération de rapports de Taxation et d'Observation de trafic,
• Le recalcul des coûts de taxation,
• La suppression des données obsolètes dans la base.
- Externes à Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System comme des
programmes antivirus ou des logiciels d'archivage par exemple.
Les tâches peuvent être regroupées sous un travail. La disposition des tâches et des travaux
définit leur mode d'exécution, simultanée ou séquencée (c'est-à-dire les uns après les autres).
1.1.4.10 Maintenance

1-10 

     !"   


 
#  !  $% 

– module Maintenance - Maintenance

Cette application regroupe l'ensemble de tâches de maintenance prédéfinies nécessaires au


fonctionnement d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System et des
réseaux de PCX :
- Sauvegarde et restauration de la base de données d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.
- Rapatriement et enregistrement des données des OmniVista 4760 et OmniPCX 4400.
- Restauration des données des OmniVista 4760 et OmniPCX 4400.
- Défragmentation de la base de données.
- Redémarrage de l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System (le service NMC).
- Lancement d'OmniPCX 4400\mises à jours du logiciel OmniVista 4760.
Le lancement des opérations de maintenance peut être programmé par l'intermédiaire du
planificateur.
1.1.4.11 Audit
- module Audit - Introduction

L'application d'audit permet d'afficher et de superviser les informations relatives aux :


- configurations de l'objet Mao effectuées sur un Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
Communication Server (à partir de R5.0)
- opérations système effectuées sur un Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise Communication
Server (à partir de R5.1)
- opérations de connexion/déconnexion sur des clients OmniVista 4760 (à partir de R5.1.1)
- accès aux applications Taxation et Rapports d'un client OmniVista 4760 (à partir de
R5.1.1)
Grâce à l'application Audit, le gestionnaire de sécurité dispose d'une visibilité totale sur :
- Toutes les opérations de configuration effectuées sur Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
Communication Server
- Tous les accès client OmniVista 4760
- Tous les accès aux applications Taxation et Rapports
1.1.4.12 SIP Manager
- module Gestionnaire SIP - Introduction

À partir de la version R5.0, l'application SIP Manager propose une interface graphique
utilisateur permettant la mise en service et la maintenance journalière des équipements SIP.
Cette application permet de déployer rapidement de nombreux postes SIP.
L'application SIP Manager permet les opérations suivantes :



     !"   


  1-11
Chapitre 1 #  !  $% 

- Configuration des équipements SIP


- Configuration des utilisateurs SIP
- Attribuer un ou plusieurs poste(s) SIP à un utilisateur SIP (c.-à-d. des
liens Utilisateur-Poste SIP)
1.1.4.13 Sécurité
– module Sécurité - Introduction

Réservée exclusivement aux administrateurs, cette application permet de gérer les droits
d'accès des utilisateurs à des applications. Ainsi, à l'ouverture de session, l'utilisateur A peut
disposer des applications Taxation et Rapports et l'utilisateur B avoir accès à l'ensemble des
applications.

1.1.5 Applications externes


– module Annuaire - System tab § Creating Applications Groups and External
Applications
Les applications externes peuvent être lancées à partir de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.
Les applications externes peuvent être spécifiées sous les formes suivantes :
- Adresses URL (dans ce cas, le navigateur Web par défaut est lancé).
- Fichiers exécutables.
La capacité de lancer des applications externes est une exploitation de l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
Une règle de sécurité peut être créée pour restreindre l'accès à cette fonction (voir module
Sécurité - Introduction ).
Ces applications ne nécessitent pas de licence.

1.2 Lancement et fermeture

1.2.1 Lancement d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management


System
1. Lancez Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System selon l'un des deux
modes suivants :
• Dans le menu Démarrer du système d'exploitation, sélectionnez successivement
Démarrer > Programmes > OmniVista 4760 > OmniVista 4760 Client. Ce mode de
lancement nécessite l'installation préalable du module Client sur la station de travail.
• Dans la barre d'adresse d'un navigateur quelconque, tapez http://nom du serveur
OmniVista 4760. La page d'accueil donne accès au Client annuaire Web et à la
gestion du réseau. Cliquez sur l'icône Gestion du réseau.
2. Ouvrez une session en renseignant les champs de la fenêtre Accès OmniVista 4760 :
• Nom utilisateur : fourni par l'administrateur de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.

1-12 

     !"   


 
#  !  $% 

• Mot de passe : fourni par l'administrateur réseau.


• Langue : sélectionnez la langue de l'interface.
Note 1 :
Dernière langue utilisée correspond à la langue sélectionnée lors de la session précédente.
Note 2 :
Les langues qui apparaissent en italique dans la liste Langue sont utilisées uniquement dans la
génération des rapports. La langue de l'interface est la langue sélectionnée lors de l'installation
du serveur.
• Nom du serveur : modifiez le nom si vous souhaitez accéder à un autre serveur.
• Mémoriser le mot de passe : cochez cette case pour enregistrer vos informations de
login, notamment votre mot de passe, sur l'ordinateur local. Vos informations de login
sont enregistrées et utilisées au cours de la prochaine connexion au client
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Cliquez sur OK. La barre d'applications apparaît. L'accès aux différentes applications
et les restrictions d'utilisation sont fonction des droits associés à votre compte.
3. En cas d'échec de cette procédure, une boîte de dialogue apparaît :
a. Impossible de localiser les serveurs :
• Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.
• Vérifiez l'accès au serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System ou contactez votre administrateur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
b. Mot de passe ou compte erroné :
• Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue.
• Saisissez à nouveau votre nom et mot de passe.
• Cliquez sur OK. Si le problème persiste, contactez votre administrateur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
c. Boîte de dialogue Alarme et description du problème :
• Notez l'application erronée.
• Cliquez sur OK, puis contactez l'administrateur Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.
• Si la situation à l'origine du message d'alarme risque de se répéter, vous pouvez
cocher la case pour masquer ce message à l'avenir.
d. Boîte de dialogue Erreur et description du problème :
• Notez l'application erronée.
• Cliquez sur OK, puis contactez l'administrateur Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System.
• Le client fonctionne en mode restreint. Seule l'application Annuaire est disponible
pour pouvoir résoudre le problème.
e. Licence expirée :
• Cliquez sur Annuler, puis contactez l'administrateur Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System.
• Le Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management Systemfonctionne en
mode restreint. L'application Annuaire est la seule disponible, car elle permet de
résoudre le problème
f. Boîte de dialogue Nombre maximal de clients dépassé :
• La liste des clients connectés s'affiche.



     !"   


  1-13
Chapitre 1 #  !  $% 

• Cliquez sur OK.


• Contactez un responsable pour obtenir un jeton et réessayez ultérieurement.

1.2.2 Fermeture de session


Par mesure de sécurité, lorsque vous quittez votre poste de travail, il est conseillé de fermer la
session pour retirer les droits accordés. L'ouverture d'une session sous un nom différent ou
sous une langue différente entraîne la fermeture des applications lancées.
Pour fermer une session :
1. Cliquez sur l'icône dans la barre des applications. La fenêtre Accès Omnivista

4760 apparaît.
Vous pouvez alors :
• fermer la session en cours et en rouvrir une nouvelle en saisissant un nom d'utilisateur
différent
• ou clôturer la session en laissant les champs vierges et en cliquant directement sur
OK.
2. Cliquez sur OK.

1.2.3 Quitter Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System


- À partir de l'application Client, sélectionnez la commande Fichiers > Quitter.
- À partir d'un navigateur, fermez tout simplement la fenêtre du navigateur.
Note :
Les opérations planifiées à travers le planificateur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Manage-
ment System sont centralisées sur le serveur. Pour garantir leur exécution, il faut impérativement
que le PC serveur reste en service.
Par ailleurs, si un client effectue un import local depuis sa station vers la station serveur,
l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System doit restée lancée sur le
PC client.

1.3 Fenêtre principale

1.3.1 Présentation de la fenêtre principale


Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System exploite pleinement le concept
du multi-fenêtrage pour faciliter l'utilisation simultanée de plusieurs applications.

1-14 

     !"   


 
#  !  $% 

Figure 1.2 : Fenêtre principale de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management


System
Les applications sont divisées en groupes : les applications internes (bouton 4760 App) et les
applications externes (bouton Autres App.).
Note :
Si aucune application externe n'a été créée, les boutons de groupe 4760 App. et Autres App. ne sont
pas affichés dans l'interface graphique.
Pour plus d'informations sur la création de groupes d'applications et d'applications externes,
voir module Annuaire - System tab § Creating Applications Groups and External Applications .

1.3.2 Lancement d'applications


Vous pouvez lancer une application selon trois méthodes différentes :
- Dans le menu Applications, sélectionnez le groupe d'applications, puis l'application à
lancer. Ce mode permet de lancer la même application plusieurs fois.
- Dans le panneau de lancement des applications :
1. Cliquez sur le groupe d'applications.
Les applications du groupe sont immédiatement affichées sous le bouton du groupe



     !"   


  1-15
Chapitre 1 #  !  $% 

d'applications.
2. Cliquez sur l'icône correspondante dans le panneau de lancement des applications.
Ce mode ne permet pas de lancer la même application plusieurs fois.
- Dans la barre des applications, positionnez le pointeur de la souris sur l'icône, puis
sélectionnez la commande Démarrer à partir du menu contextuel (clic droit). Vous pouvez
apercevoir également l'accès au gestionnaire de sécurité de l'application dans ce même
menu.
Ce mode permet de lancer la même application plusieurs fois.
Pour basculer d'une application à une autre, utilisez l'une des deux méthodes suivantes :
- Dans la barre d'applications située dans la partie inférieure de l'écran, cliquez sur l'icône
symbolisant l'application .
- Dans la liste du menu Fenêtre, cliquez sur le nom de l'application. L'application
sélectionnée bascule automatiquement au premier plan.
Note :
Les applications externes sont lancées dans des fenêtres indépendantes dans la mesure où elles ne
sont pas liées à l'application cliente Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.

1.3.3 Utilisation des menus


La barre de menus de la fenêtre principale inclut les commandes suivantes.
tableau 1.4 : Menu de la fenêtre principale
Menu Fonction
Fichier Quitter ferme l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System
Applications Lancer une application
Sécurité Définit les droits d'accès aux applications
Préférences - Général
• Sauvegarde les paramètres d'affichage des applications
• Configure la barre de statut
- Changer le mot de passe
• Permet de changer le mot de passe utilisé actuellement
Préférences > Planifica- - Usager
teur • Montrer uniquement mes travaux vous permet de ne
visualiser que vos propres travaux.
- Configuration établit des tâches et planifie les préférences
associées.
Pour plus d'informations, voir :
module Planificateur - Introduction § Customizing the scheduler .
Préférences > Mainte- Configuration permet de définir l'emplacement des fichiers, les
nance seuils et la durée de vie des archives pour les opérations de sau-
vegarde/restauration 4760 et PCX, les fichiers temporaires et la
mise à jour logiciel.

1-16 

     !"   


 
#  !  $% 

Menu Fonction
Préférences > Alarmes - Configuration permet de définir le mode d'affichage par dé-
faut des alarmes en configurant des paramètres tels que la
consultation historique, le signal sonore en cas de notifica-
tion, la taille de la liste d'alarmes et celle de la liste
d'événements.
- Filtre SNMP permet de filtrer les alarmes retransmises sous
forme de traps SNMP.
- Le Filtre d'Alarmes configure l'envoi d'un e-mail ou
l'exécution d'un script à la détection d'une alarme.
Préférences > Configura- - Profils d'accès permet de définir le niveau d'accès au PCX
tion lors d'une connexion à OmniPCX 4400/ Alcatel-Lucent Om-
niPCX Enterprise Communication Server. Le niveau d'accès
modifié s'applique à tous les PCX auxquels le client Alcatel-
Lucent OmniVista 4760 Network Management System ac-
cède.
- Sauvegarde du modèle objet permet de gérer la liste des fi-
chiers de modèle objet du PCX utilisés pour augmenter la vi-
tesse d'accès au PCX.
- Préférences OXO permet de gérer les paramètres des
tâches programmées OXO, du répertoire partagé, du réper-
toire de sauvegarde/restauration ainsi que du répertoire de
téléchargement logiciel.
Préférences > Audit Taille liste audit permet de définir la taille de la liste d'audit.
Préférences > Annuaire - Configuration de réplication
• Création/modification d'un sous-suffixe.
• Affectation d'un type de réplication (Suffixe principal
[Master Suffix] ou Suffixe secondaire [Consumer Suffix])
pour un sous-suffixe.
• Création/modification d'un accord de réplication pour un
sous-suffixe principal.
- Configuration du jeu d'attributs
• Création/modification d'un jeu d'attributs ou sélection/
désélection des attributs associés à un jeu.
Taxation/Trafic/VoIP - Archivage des tickets permet d'archiver des tickets à partir
Spécifiques à Taxation/Tra- de la date de la dernière opération d'archivage.
fic/VoIP - Restauration des tickets permet de restaurer les tickets
spécifiés via la commandeChercher.
- Purger permet de supprimer les tickets spécifiés.
- Calculer les coûts permet de recalculer les coûts ou les
abonnements, traitement exceptionnels.
- Calculer les cumuls permet de mettre à jour les compteurs
cumulatifs.
- Détection des dépassements de seuils permet de définir
les seuils de contrôle et les applique aux entrées de l'Organi-
sation.



     !"   


  1-17
Chapitre 1 #  !  $% 

Menu Fonction
Fenêtre - Gère les fenêtres d'applications en cours :
• Icônifier tout
• Mosaïque horizontale
• Mosaïque verticale
• Cascade
- Permet d'accéder à l'une des applications ouvertes.
Aide - Aide générale apporte une aide pour les applications dispo-
nibles.
- Aide - Nom de l'application apporte de l'aide pour
l'application en cours.
- Aide - Omni PCX apporte de l'aide pour la gestion de l'Alca-
tel-Lucent OmniPCX Enterprise CS.
- A propos liste les applications disponibles avec le nombre
d'utilisateurs se servant actuellement de l'application et le
nombre licencié d'utilisateurs, ainsi que les versions actuelles
du serveur et du client.
- Client(s) connecté(s) répertorie des détails tels que le nom
d'hôte, l'adresse IP, le nom utilisateur et le login des clients
connectés au serveur 4760.
Action (spécifique à Trouver permet de localiser l'entrée dans la grille, dans
l'Annuaire) l'arborescence des annuaires.

1.3.4 Dimensionner les zones


Le dimensionnement des zones peut s'effectuer :
- Par un ajustement précis de la bordure à l'aide de cliquer-déplacer avec le pointeur de la
souris.
- Avec les sélecteurs de dimensionnement. Il s'agit des deux triangles situés dans la
bordure.
tableau 1.5 : Sélecteurs de dimensionnement de la fenêtre principale
Sélecteur Fonction
- Si la taille de la zone est réduite, cliquez pour revenir à la taille pré-
cédente.
- Si la zone est ouverte, cliquez pour l'afficher sur toute la largeur de
la fenêtre.
- Si la zone occupe toute la fenêtre, cliquez pour revenir à la taille
précédente.
- Si la zone est ouverte selon le dernier ajustement, cliquez pour la
réduire.

- Avec les icônes de dimensionnement présentes dans la barre d'icônes :


tableau 1.6 : Sélecteurs de dimensionnement de la fenêtre principale dans la barre d'icônes
Sélecteur Fonction
Afficher/réduire la barre d'applications.

1-18 

     !"   


 
#  !  $% 

Sélecteur Fonction
Afficher/réduire les zones de données et de recherche au profit de
l'arbre.
Afficher/réduire la zone d'arbre.
Afficher/réduire la zone de recherche au profit de la zone de données.
Afficher/réduire la zone de données au profit de la zone de recherche.

1.3.5 Icônes spécifiques aux applications


Chaque application d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System dispose
d'icônes qui leurs sont propres. La fonction de chacune de ces icônes est décrite dans
l'application concernée.

1.4 Afficher les données

1.4.1 Naviguer dans l'arbre


1.4.1.1 L'arbre
La zone de données située à droite de la fenêtre Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System affiche les informations détaillées concernant le ou les éléments en
cours de sélection sur l'arbre situé à gauche.
Exemple d'arborescence :

Figure 1.3 : L'arborescence


Les nombres entre crochets représentent le nombre d'éléments directement situés en
dessous.
Dans l'exemple ci-dessus, l'entreprise Alcatel comporte 3 sous éléments directs (S1, Service A
et Soher Larry).
1.4.1.2 Développer/Réduire l'arbre
Cliquez sur pour développer les branches de l'arbre. Si le nombre d'entrées est très



     !"   


  1-19
Chapitre 1 #  !  $% 

important (liste des centres de frais d'un PCX par exemple), vous pouvez limiter leur affichage
en utilisant un filtre. La fonction filtre est accessible (sur certaines applications) par le menu
contextuel de la branche à développer.
Cliquez sur pour réduire les branches de l'arbre.

1.4.1.3 Se déplacer dans la zone de données


Utilisez la flèche pour déplacer la sélection vers l'entrée précédente.
Utilisez la flèche pour déplacer la sélection vers l'entrée suivante.
Les touches PgUp et PgDn pour atteindre le haut et le bas de la liste.
1.4.1.4 Actualiser
Pendant l'édition de données, l'affichage peut nécessiter une actualisation se déclenchant
selon plusieurs méthodes :
- Sélectionnez la commande Actualiser à partir du menu contextuel d'une entrée
quelconque de l'arbre.
- Réduisez puis développez la racine,
- Cliquez sur l'icône d'actualisation appropriée (selon l'application).

1.4.1.5 Icônes de progression


: barre de progression donnant le nombre d'éléments rapatriés au fur et à
mesure. Pour interrompre le rapatriement, cliquez sur la croix située à droite de la barre de
progression. Les données déjà rapatriées s'affichent à l'écran.

1.4.2 Afficher les données


1.4.2.1 Sélectionner dans l'arbre et afficher les données
Cliquez sur un item dans l'arbre pour sélectionner une entrée dans l'arbre. Sa fiche apparaît
dans la zone de données.
Pour sélectionner plusieurs entrées contiguës :
1. Sélectionnez une entrée (début de sélection).
2. Appuyez sur la touche Shift et maintenez-la enfoncée.
3. Sélectionnez une autre entrée (fin de sélection). Une grille comprenant l'ensemble des
entrées sélectionnées apparaît dans la zone de données.
Pour sélectionner plusieurs entrées non contiguës :
1. Sélectionnez une entrée.
2. Appuyez sur la touche Ctrl et maintenez-la enfoncée.
3. Sélectionnez la ou les autres entrées. Chaque nouvelle entrée sélectionnée se rajoute à la
grille de sélection.
1.4.2.2 Localiser une entrée dans l'arbre
Il est possible de localiser dans l'arbre une entrée affichée dans la zone de données. Cette
fonction peut s'avérer utile pour retrouver dans l'arbre le résultat d'une recherche.

1-20 

     !"   


 
#  !  $% 

1. Pour mieux voir apparaître l'entrée sélectionnée, fermez complètement l'arbre.


2. Sélectionnez une entrée dans la zone de données (grille ou fiche).
3. Cliquez sur l'icône . Les branches de niveau supérieur se développent et l'entrée
recherchée apparaît dans l'arbre.
La Configuration propose également cette commande par le menu Action.
1.4.2.3 Mode fiche et mode grille
La zone de données a deux modes d'affichage :
- Le mode fiche : les attributs sont en lignes.
- Le mode grille : les attributs sont regroupés en colonnes, les entrées sont en lignes. La
première colonne comporte le numéro de lignes.
Cliquez sur l'icône pour basculer entre les modes.

1.4.2.4 Onglets d'attributs


Pour faciliter l'édition de certaines valeurs, les attributs sont groupés par onglet.
Dans l'Annuaire entreprise, une entrée de type Personne contient les groupes :
- Personne
- Organisation
- Personnel
- Divers
- Ressources OmniPCX
Dans la Configuration, en mode connecté, l'onglet Tout rassemble la totalité des attributs
proposés également sur plusieurs onglets.
1.4.2.5 Filtrer l'affichage d'attributs
Certaines applications proposent un filtrage dans l'arbre permettant de limiter le nombre
d'attributs à afficher. En appliquant un filtre, vous réduisez sensiblement le temps de
chargement et optimiser la manipulation des données. Ce filtrage s'applique en mode grille et
en mode fiche et s'avère utile dans les cas suivants :
- développement d'une branche annuaire comportant plusieurs centaines d'entrées,
- modification d'un nombre limité d'entrées d'Annuaire,
- affichage des centres de frais de PCX en Configuration,
- ...

1.4.3 Paramétrer les colonnes


1.4.3.1 Dimensionner les colonnes d'une grille
Vous pouvez à tout moment ajuster la largeur des colonnes à l'aide de la souris :
1. Positionnez le curseur sur une bordure de colonne. Le curseur change de forme.
2. Cliquez en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé et déplacez la bordure.



     !"   


  1-21
Chapitre 1 #  !  $% 

3. Relâchez. La colonne est redimensionnée.


1.4.3.2 Trier sur une colonne de grille
Vous pouvez trier les données contenues dans chaque colonne selon un ordre croissant ou
décroissant. Il suffit d'ouvrir le menu contextuel par un simple clic droit sur l'entête de la
colonne puis :
- Sélectionnez la commande Trier > croissant pour effectuer un tri en ordre croissant.
- Sélectionnez la commande Trier > décroissant pour effectuer un tri en ordre décroissant.
1.4.3.3 Geler/Dégeler
Pour que certaines données demeurent visibles lorsque vous faites défiler le contenu d'une
fiche, vous pouvez utiliser la fonction Geler. Les données situées dans les parties gelées ne
défilent pas et demeurent visibles pendant le défilement du reste de la fiche.
La commande Geler consiste à conserver à l'écran une partie de l'affichage tout en listant
d'autres données. En mode grille, les commandes Geler et Dégeler s'appliquent aux
colonnes des instances de la zone de données. En mode fiche, ces commandes s'appliquent
aux lignes des instances de la zone de données.
Pour geler en mode grille :
1. Sélectionnez une colonne.
2. Positionnez le curseur sur l'entête de colonne.
3. Sélectionnez la commande Geler à partir du menu contextuel.
La colonne est déplacée vers la gauche, à la suite de la colonne d'attribut d'identification.
Vous pouvez défiler les autres colonnes à l'aide de l'ascenseur horizontal.
Pour geler en mode fiche :
1. Sélectionnez une ligne.
2. Positionnez le curseur sur la première cellule de la ligne.
3. Sélectionnez la commande Geler à partir du menu contextuel.
La ligne est déplacée vers le haut, à la suite de la ligne d'attribut d'identification.
Vous pouvez alors défiler les autres lignes à l'aide de l'ascenseur vertical.
Les valeurs contenues dans une ligne ou une colonne gelée restent modifiables.
Pour dégeler :
1. Sélectionnez la/les lignes ou la/les colonnes gelé(es).
2. Positionnez le curseur sur la première cellule de la ligne ou sur l'entête de colonne.
3. Sélectionnez la commande Dégeler à partir du menu contextuel.

1.4.4 Impression \ Exportation


1.4.4.1 Impression
1. Cliquez sur l'icône pour ouvrir la fenêtre d'impression.
2. Configurez et lancez l'impression.
1.4.4.2 Exportation dans un fichier texte

1-22 

     !"   


 
#  !  $% 

1. Cliquez sur l'icône pour ouvrir la fenêtre d'impression.


2. Configurez et cliquez sur le bouton "Exporter au format Texte" pour effectuer
l'exportation dans un fichier texte.

1.5 Rechercher des données

1.5.1 Utiliser la zone de recherche

Figure 1.4 : Zone de recherche des données


Pour effectuer une recherche, vous devez :
1. renseigner la zone de recherche en indiquant :
• ce que vous cherchez (Chercher),
• dans quelle branche vous désirez chercher (Dans),
• éventuellement, avec quels critères de recherche (Avec).
2. lancer la recherche avec l'une des icônes suivantes :
• lance une recherche et affiche les résultats dans la zone de données.

• lance la recherche et ajoute les résultats à celui/à ceux de la recherche

précédente.
1.5.1.1 Chercher
Le champ Chercher contient la liste des types d'entrée sur lesquelles peut s'effectuer une
recherche.
Sélectionnez un type d'entrée dans la liste.
Exemple :
- Pour l'application Taxation (onglet Organisation) : Abonné, centre de coût, entité ticket,
etc.
- Pour l'application Annuaire (onglet Entreprise) : Personne, groupe, salle, localité, pays,
service, société.
- Pour l'application Configuration :



     !"   


  1-23
Chapitre 1 #  !  $% 

• en mode non connecté (onglet Réseaux) : Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS,


OmniPCX Office, OmniPCX 4400.
• en mode connecté (onglet PCX) : Usagers, carte interface, etc.
Cas particulier la Configuration : en mode connecté, vous pouvez aussi :
• Cliquer sur pour sélectionner le type d'entrée par classe à partir de la fenêtre
suivante :
___change-begin___
___change-end___
Figure 1.5 : Fenêtre de sélection de classes
• Cliquer sur pour sélectionner le type d'entrée à partir de la fenêtre suivante
représentant le résultat à travers des onglets :
___change-begin___
1-24 

     !"   


 
#  !  $% 
___change-end___
Figure 1.6 : Fenêtre de recherche et de sélection de la classe
• Cliquer avec le bouton droit et sélectionner Chercher ou utiliser CTRL+F pour
rechercher une valeur ou un nom d'attribut, à l'intérieur de la grille. Le résultat sera
mis en surbrillance dans la grille.
1.5.1.2 Base de recherche (Dans)
Le terme Dans permet de faire une recherche dans une branche précise. Les branches
possibles dépendent du type d'élément sélectionné :
- Par défaut, la branche qui apparaît correspond à la sélection de l'arbre.
- Les autres choix possibles correspondent aux branches de niveau supérieur à la sélection.
Exemple :
- Dans l'annuaire, pour une localité de premier niveau sélectionnée dans l'arbre, les
domaines de recherche sont :
• La localité.
• La racine.
- En Configuration, en mode non connecté (onglet réseaux), pour un PCX sélectionné dans
l'arbre, les domaines de recherche sont :
• Le nœud PCX.
• Le sous-réseau.
• Le réseau.
• La racine.



     !"   


  1-25
Chapitre 1 #  !  $% 

1.5.1.3 Critères de recherche (Avec)


La zone Avec permet de préciser les critères de recherche.
Il comprend :
- la liste des attributs de l'entrée recherchée (ex. : type de poste),
- une liste d'opérateurs de comparaison permettant de combiner des critères de recherche
(ex. : Egal à),
- un champ de saisie destiné à contenir la donnée d'attribut correspondant au critère de
recherche (ex. : Analogique),
- des icônes permettant de gérer les critères de recherche supplémentaires.
1.5.1.3.1 Opérateurs de comparaison
Sélectionnez un opérateur dans une liste prédéfinie.
Opérateurs pour les attributs chaîne de caractère :
Exemple : égal à, différent de, renseigné, non renseigné...
Opérateurs pour les attributs entiers ou énumérés :
Exemple : égal, différent...
1.5.1.3.2 Champ de saisie
Suivant la recherche à mener, tapez soit une chaîne de caractères soit un entier. Respectez
les formats de saisies.
1.5.1.3.3 Icônes des filtres multicritères
tableau 1.7 : Icônes des filtres multicritères
Icônes Fonctions
Choix Et pour rechercher les entrées correspondent à tous les cri-
tères.
Choix Ou pour rechercher les entrées correspondant à au moins un
des critères.
Ajouter un critère de recherche.

Retirer un critère de recherche.

1.5.1.4 Icônes de recherche


tableau 1.8 : Icônes de recherche
Icônes Fonctions
Rechercher et remplacer :
Le résultat de la recherche apparaît dans la zone de données en
remplaçant les données précédemment affichées.
Rechercher et ajouter :
Le résultat de la recherche apparaît à la suite des données pré-
sentes dans la zone de données.

1-26 

     !"   


 
#  !  $% 

1.5.2 Exemples de recherche


1.5.2.1 Cas de l'annuaire entreprise
Vous recherchez toutes les personnes du service SRV1 de la société XYZ et dont le nom
commence par la lettre P :
1. Sélectionnez Personnes dans le champ Chercher.
2. Sélectionnez XYZ dans le champ Dans ou sélectionnez la société XYZ dans l'arbre.
3. Définissez les critères de recherche :
a. Sélectionnez l'attribut Service, l'opérateur Egal à et tapez SRV1 dans le champ de
saisie de la zone Avec.
b. Cliquez sur + pour ajouter un critère.
c. Sélectionnez Et.
d. Sélectionnez l'attribut Nom, l'opérateur Commence par et tapez P dans le champ de
saisie.
4. Lancez l'exécution de la recherche.
1.5.2.2 Cas de la configuration
La recherche par Nom d'usager fait une distinction entre les majuscules et les minuscules.
1.5.2.2.1 Recherche de PCX en mode non connecté (onglet Réseaux)
Vous recherchez tous les PCX du réseau réso1 de version c1.705 et dont le nom commence
par la lettre b :
1. Sélectionnez réso1 dans le champs Dans ou sélectionnez le réseau réso1 dans l'arbre.
2. Définissez les critères de recherche :
a. Sélectionnez l'attribut Version, l'opérateur Egal à et tapez c1.705 dans le champ de
saisie de la zone Avec.
b. Cliquez sur + pour ajouter une ligne de filtre sur attribut.
c. Sélectionnez Et.
d. Sélectionnez l'attribut Nom, l'opérateur Commence par et tapez b dans le champ de
saisie.
3. Lancez l'exécution de la recherche.
1.5.2.2.2 Exemples de filtres en mode connecté (onglet PCX)
Vous recherchez les usagers ayant un poste de type 4035T :



     !"   


  1-27
Chapitre 1 #  !  $% 

___change-begin___
___change-end___
Figure 1.7 : Zone de recherche d'utilisateur
Cliquez sur l'icône représentant une loupe pour lancer la recherche et visualiser le résultat.
___change-begin___
___change-end___
Figure 1.8 : Résultats de la recherche
Voici un exemple d'une recherche affinée combinant deux critères de recherche : tous les
postes de type analogique ayant la fonctionnalité STAP non interdite.
Rappel :
La fonctionnalité STAP est requise pour l'appel automatique via le Client annuaire Web.
___change-begin___
___change-end___
Figure 1.9 : Rechercher avec deux critères de recherche _ — exemple 1
Voici un deuxième exemple de recherche affinée combinant deux niveaux de recherche :
toutes les touches répertoires n° 1 et 2 de tous les usagers dont le poste est de type non
analogique.
Note :
Ce type de recherche sur plusieurs niveaux est spécifique à l'application Configuration.

1-28 

     !"   


 
#  !  $% 

___change-begin___
___change-end___
Figure 1.10 : Rechercher avec deux critères de recherche _ — exemple 2

1.5.2.3 Cas de la Taxation


Dans l'organisation, vous recherchez l'abonné Alexis :
1. Sélectionnez Abonné dans le champ Chercher.
2. Sélectionnez l'attribut Nom complet, l'opérateur Contient ou Egal puis tapez Alexis dans
le champ de saisie de la zone Avec.
3. Lancez l'exécution de la recherche. Le résultat apparaît après quelques instants.

1.5.3 Rechercher à partir de l'arbre


La commande contextuelle Filtrer… permet de lancer une recherche et d'afficher le résultat de
cette recherche dans l'arbre (dans un but de consultation, déplacement, suppression ou
modification) :
1. Sélectionnez un élément à partir de l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Filtrer... à partir du menu contextuel. Une fenêtre de recherche
apparaît. Le principe d'utilisation est le même que celui de la zone de recherche.
3. Renseignez les champs et lancez la recherche.

1.6 Modifier les données

1.6.1 Généralités
Chaque entrée contient des attributs dont les valeurs sont modifiables. Le tableau ci-dessous
illustre un exemple.
tableau 1.9 : Exemples d'attributs modifiables
type d'entrée Nom des attributs Valeur
Nom Dupond
Prénom Jean
Personne
Téléphone 3333
… …

1.6.2 Mettre à jour les attributs


Les attributs apparaissant en gras dans la fiche ou la grille doivent obligatoirement être



     !"   


  1-29
Chapitre 1 #  !  $% 

renseignés.
Remarque :
Pour l'application Configuration, le mode fiche affiche uniquement les attributs utiles. Le mode grille af-
fiche quant à lui l'ensemble des attributs. Concrètement, pour un Usager , le mode fiche n'affiche que les
attributs correspondants à son propre type de poste, le mode grille affiche indifféremment tous les at-
tributs disponibles pour tous les types de poste.
Pendant la mise à jour d'attributs (création, modification, suppression), vous pouvez soit
appliquer soit annuler vos opérations. Voir § Appliquer ou annuler les mises à jour .
1.6.2.1 Effectuer une saisie
1. Double cliquez dans le champ à renseigner.
2. Renseignez le champ. Le symbole apparaît pour signaler les champs modifiés.

3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.


1.6.2.2 Cocher une case
1. Double cliquez pour changer d'état. Le symbole apparaît.

2. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.


1.6.2.3 Saisir un mot de passe
1. Double cliquez dans le champ à renseigner. Le champ se scinde en deux parties.
2. Effectuez la saisie dans la première partie.
3. Déplacez le curseur dans la seconde partie (touche TAB ou clic).
4. Répétez la saisie du mot de passe dans la seconde partie. Le symbole apparaît.

5. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.


1.6.2.4 Choisir une valeur dans une liste prédéfinie
1. Double cliquez dans le champ. Une flèche apparaît à droite du champ.
2. Cliquez sur la flèche pour dérouler la liste des valeurs possibles.
3. Effectuez une sélection. Le symbole apparaît.

4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.


1.6.2.5 Renseigner des valeurs multiples
1. Double cliquez dans le champ.
2. Sélectionnez une commande à partir du menu contextuel :
Cas standard :
• Ajouter une valeur : pour ajouter une valeur,
• Supprimer une valeur : pour supprimer une valeur,
Cas où l'ordre est important :
• Ajouter avant : pour ajouter une valeur avant la sélection,
• Ajouter après : pour ajouter une valeur après la sélection,
• Supprimer : pour supprimer la sélection.

1-30 

     !"   


 
#  !  $% 

3. Renseignez les champs ajoutés.


4. Validez à l'aide de la touche Entrée ou en cliquant sur un autre champ. Le symbole
apparaît.
5. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
1.6.2.6 Ajouter des attributs
Cette fonction (par défaut, non activée) doit être employée uniquement par le Gestionnaire
expert de l'Annuaire système. Elle consiste à afficher des attributs naturellement masqués
quand ils sont vides. Le déroulement est le suivant :
- Dans l'Annuaire système, accédez (par exemple) à la branche NMCConfiguration >
GlobalPreferences > DirectoryClient.
- Dans la zone de données, cliquez sur l'un des attributs listes en mode fiche,
- Sélectionnez la commande Ajouter des attributs. De nouveaux attributs apparaissent
dans la fiche.

1.6.3 Ajouter/Supprimer un objet


L'icône dédiée à l'action Créer est disponible uniquement quand :

- une création est possible sur l'emplacement en cours de sélection sur l'arbre.
- un seul type d'élément peut être crée sur cet emplacement.
Si différents types d'éléments peuvent être définis sur un même emplacement, vous devez
utiliser un menu contextuel vous proposant les choix possibles.
La procédure de création peut différer suivant l'application. Voici quelques exemples de
création :
Planificateur
La création d'un nouveau travail ou d'une nouvelle tâche s'effectue par le menu contextuel
de l'arbre.
Taxation (onglet opérateurs)
Pour créer un opérateur, une région ou un tarif par exemple, il suffit de cliquer sur la rubrique à
enrichir puis de sélectionner la commande Créer dans le menu contextuel.
Rapports
Pour créer un fichier ou une définition de rapport, il suffit de vous placer dans l'un de vos
répertoires personnels puis de sélectionner la commande Ajouter > Dossier ou Ajouter >
Définition dans le menu contextuel.
Annuaire entreprise
Pour créer un service, une personne ou un groupe par exemple, il suffit de cliquer dans
l'arborescence à l'endroit de votre choix, puis de sélectionner la commande appropriée dans le
menu contextuel, Créer > X, ou X correspond à Pays, Ville, Société, Service, Personne, etc. .
Une fois qu'une grille détaillée à remplir apparaît, l'icône créer une nouvelle fiche vous
permet de créer de multiples entrées de même type. Pour créer chaque nouvelle entrée,
cliquez sur l'icône créer une nouvelle fiche.
Gestionnaire SIP



     !"   


  1-31
Chapitre 1 #  !  $% 

Créer et attribuer un équipement SIP à un utilisateur SIP.

1.6.4 Copier/Coller des attributs


1. Sélectionnez le ou les champs à copier.
2. Utilisez les touches Ctrl C ou sélectionnez la commande Editer > Copier dans le menu
contextuel.
3. Sélectionnez le ou les champs de destination.
4. Utilisez les touches Ctrl V ou sélectionnez la commande Editer > Coller dans le menu
contextuel. Les valeurs des attributs sont recopiées.
Afin d'éviter les saisies fastidieuses, vous pouvez dupliquer les champs en utilisant le même
procédé. L'exemple ci-dessous représente la duplication d'informations d'entrées d'annuaire
sur plusieurs lignes :

Figure 1.11 : Une ligne de données est copiée

Figure 1.12 : Les données copiées sont collées sur plusieurs lignes
Lorsque vous copiez une cellule puis appliquez la fonction "coller" (raccourci clavier : Ctrl + V)
à l'en-tête de la colonne ou de la ligne, le collage s'effectue sur l'ensemble de la colonne ou de
la ligne.

1.6.5 Déplacer des entrées


Déplacer la sélection (Annuaire uniquement) :
1. Sélectionnez une ou plusieurs entrées dans l'arbre.
2. Faites glisser la sélection jusqu'à l'emplacement souhaité dans l'arbre. Une boîte de
dialogue apparaît.
3. Confirmez le déplacement. L'entrée apparaît à son nouvel emplacement dans l'arbre.
Couper/Coller la sélection :
1. Sélectionnez une ou plusieurs entrées dans l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Couper à partir du menu contextuel. La sélection est grisée.

1-32 

     !"   


 
#  !  $% 

3. Sélectionnez la destination.
4. Sélectionnez la commande Coller à partir du menu contextuel. La sélection apparaît à son
nouvel emplacement.

1.6.6 Appliquer ou annuler les mises à jour


Les commandes Appliquer, Annuler et Annuler tout permettent d'appliquer ou d'abandonner
les opérations effectuées sur une sélection de données. Trois opérations peuvent être
effectuées sur une sélection de données ; elles sont représentées selon trois icônes
respectives :
- modifier,

- créer,
- supprimer.
La sélection concernée est :
- soit la fiche en cours (mode fiche),
- soit la ou les entrées sélectionnées (mode grille).
1.6.6.1 Appliquer les modifications de la sélection en cours d'édition
Pour prendre en compte les modifications effectuées sur la ligne en cours d'édition,
sélectionnez Appliquer dans le menu contextuel. Si les modifications sont acceptées, l'icône
signalant la modification disparaît et les données sont mises à jour dans la base.
1.6.6.2 Appliquer tout
Appliquer tout permet d'appliquer les opérations effectuées sur l'ensemble des entrées de la
grille, contrairement à la commande Appliquer qui limite son champ d'application à l'entrée en
cours d'édition.
Deux possibilités sont offertes :
- Sélectionnez Appliquer tout dans le menu contextuel pour appliquer les opérations en
cours.
- Cliquez sur .

1.6.6.3 Annuler les opérations en cours d'édition


Pour annuler les opérations effectuées uniquement sur la ligne en cours d'édition, sélectionnez
Annuler dans le menu contextuel. Les données recouvrent leurs valeurs initiales.
1.6.6.4 Annuler tout
Annuler tout permet de restituer les opérations effectuées sur un ensemble d'entrées figurant
dans la grille, contrairement à la commande Annuler qui limite son champ d'application à
l'entrée en cours d'édition.
Deux possibilités sont offertes :
- Sélectionnez Annuler tout dans le menu contextuel pour annuler l'ensemble des
opérations en cours.
- Cliquez sur . Les données recouvrent leurs valeurs initiales.



     !"   


  1-33
Chapitre 1 #  !  $% 

1.7 Personnaliser des dictionnaires

1.7.1 Généralités
La personnalisation des dictionnaires permet de changer la traduction de certaines
expressions utilisées dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, par
exemple la traduction des noms des attributs LDAP (noms qui apparaissent dans l'Annuaire
entreprise).
Cette personnalisation consiste à créer un second fichier dictionnaire contenant les nouvelles
traductions. Une application particulière appelée CustomDict.exe permet de gérer ce second
fichier dictionnaire.

1.7.2 Localisation des dictionnaires dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760


Network Management System
Les applications Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System utilisent les
fichiers dictionnaires .properties et .php qui ne contiennent qu'une seule langue et ne sont
pas facilement modifiables.
L'outil CustomDict utilise en entrée un fichier .dict. Ce fichier, au format Unicode, contient
toutes les langues et génère en sortie les fichiers .properties et .php correspondants.
Deux fichiers dictionnaires sont embarqués dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System :
- LdapAttributes_User.dict contenant les attributs LDAP de l'annuaire entreprise.
- AlarmReporting.dict, qui contient l'en-tête pour les champs libres de l'application
Alarmes (voir module Alarmes - Introduction ).
Le fichier user/xxx_user.dict contient les champs modifiés.
Le client Java utilisera l'archive dict_user.zip contenant le fichier
LdapAttributes_user.properties généré par l'outil CustomDict.
Répartition des fichiers dans l'arborescence de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System :
- 4760\Locales\dict\xxx.properties
- 4760\Locales\dict\user\xxx_user.properties
- 4760\Client\dict\xxx.php
- 4760\Client\dict\user\xxx_user.php
- 4760\Client\bin\dict_user.zip
- 4760\dict\xxx.dict
- 4760\dict\xxx_user.dict
Note :
Les sauvegardes, restitutions et mises à jour de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System conservent les fichiers “4760\dict\xxx_user.dict”, par contre la désinstallation supprime tous les
fichiers, il est donc nécessaire, dans ce cas, de les sauvegarder dans un autre répertoire.

1-34 

     !"   


 
#  !  $% 

1.7.3 Gestion de la version des dictionnaires personnalisés


La gestion d'un numéro de version est nécessaire pour permettre aux clients distants de savoir
quand ils doivent rapatrier les nouveaux dictionnaires.
Ce numéro de version apparaît à deux endroits :
- dans le fichier xxx_user.dict
- dans LDAP : paramètre dictVersion
Le numéro de version est géré par l'outil CustomDict qui, lors de la sauvegarde, incrémente
le numéro de version et met à jour le fichier xxx_user.dict et LDAP.

1.7.4 L'outil CustomDict.exe


Cette application permet d'éditer un dictionnaire xxx.dict et de générer xxx_User.dict
contenant les nouvelles traductions. Il permet également de générer automatiquement les
fichiers xxx_User.properties et xxx_User.php et de les ajouter à l'archive dict_User.zip.
Pour exécuter l'application sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System, cliquez sur Démarrer > Programmes > Omnivista 4760 > Outils >
Personnalisation dictionnaires.

Figure 1.13 : Personnalisation des dictionnaires — Fenêtre principale



     !"   


  1-35
Chapitre 1 #  !  $% 

L'écran ci-dessous apparaît en ouvrant le fichier xxx.dict :

Figure 1.14 : [D:\4760\dict\LdapAttributes.dict] — Fenêtre CustomDict


La colonne de gauche contient la liste des items du dictionnaire. Il est possible de choisir la
langue d'affichage de cette liste d'items en utilisant la liste déroulante Langues. La boîte
d'édition Find permet de faire une recherche directe dans cette liste d'items.
La grille de droite contient les traductions de chaque item du dictionnaire et permet de saisir
une nouvelle traduction dans chaque langue.

1-36 

     !"   


 
#  !  $% 

Figure 1.15 : Traduction par défaut pour l'attribut misc1


L'action Save permet :
- d'enregistrer les nouvelles traductions dans le fichier xxx_user.dict.
- de générer automatiquement les fichiers xxx_User.properties dans le répertoire
4760\Locales\dict\user, ainsi que les fichiers xxx_User.php dans le répertoire
4760\Client\dict\user.
- de mettre à jour l'archive 4760\Client\bin\dict_user.zip.
- d'incrémenter le numéro de version dans LDAP.
Note :
Si l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System cliente est déjà lancée
sur le serveur, il n'est pas possible de sauvegarder la modification car le fichier dict_user.zip est en
cours d'utilisation. Vous devez donc fermer l'application pour autoriser la sauvegarde.



     !"   


  1-37
Chapitre 1 #  !  $% 

Figure 1.16 : Traduction personnalisée pour l'attribut misc1


L'action Set All to Default permet de revenir à la traduction par défaut pour tous les items.
Il est possible d'utiliser sur l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System un
fichier xxx_user.dict d'une autre machine mais, pour qu'il soit pris en compte localement, il
faut lancer l'application CustomDict.exe, ouvrir ce fichier et le sauvegarder pour générer les
fichiers xxx_User.properties et xxx_User.php en local et mettre à jour le numéro de version.

1.7.5 Déploiement
Au lancement de l'application cliente, le numéro de version local du dictionnaire (s'il est
présent) et le numéro de version sur le serveur sont vérifiés. Si le dictionnaire est plus récent
sur le serveur (numéro de version plus grand), il est proposé à l'utilisateur de le télécharger.

1.8 Outils de diagnostic 4760

1.8.1 Généralités
L'outil 4760\bin\4760_info_collect.bat permet de collecter des informations de
maintenance. Ces informations sont requises pour le diagnostic du comportement du serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Les informations de maintenance comprennent les éléments suivants :
- Fichiers de log serveur et clients Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System
- Fichiers de log SunOne et Apache
- Chemins d'installation
- État du service

1-38 

     !"   


 
#  !  $% 

- Fichier de licence
- Caractéristiques de l'hôte
- Informations sur les tâches planifiées

1.8.2 Exploitation
Pour démarrer l'outil :
- Ouvrez une session sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System.
- Cliquez sur Démarrer > Programmes > OmniVista 4760 > Outils > 4760
Diagnostic.
___change-begin___
___change-end___
Figure 1.17 : Fenêtre d'accueil de l'outil de diagnostic 4760
- Suivez les instructions...
L'utilisateur est invité à entrer le mot de passe d'administrateur SQL. Ce mot de
passe a été défini lors de l'installation du serveur.
Les informations collectées sont enregistrées dans le répertoire C:\TS.
Lorsque la collecte de données est terminée, un navigateur Web s'ouvre avec les principales
informations collectées (fichier C:\TC\servername_date.HTML).
Un fichier compressé (C:\TS\servername_date.ace) contenant toutes les informations
collectées est également généré. Ce fichier peut être transmis au support Alcatel-Lucent à des
fins de diagnostic.



     !"   


  1-39
Chapitre 1 #  !  $% 

1-40 

     !"   


 
 

2 
   

2.1 Introduction

2.1.1 Relation entre les annuaires


L'application Annuaire fait partie de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Communication
Management System (appelé Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
dans le présent document).
La figure suivante représente les relations entre l'Annuaire, la Taxation et les PCX.

Figure 2.1 : Relation entre les annuaires


A : Annuaire entreprise
B : Annuaire système
C : Taxation
D : Client annuaire Web
Note :
L'Annuaire entreprise ainsi que la taxation sont présents suivant la licence installée sur le serveur.
Si la taxation est installée (C), vous devez prendre connaissance des règles importantes de
gestion des centres de coûts - voir § Règles de gestion des centres de coûts .



     !"   


  2-1
Chapitre 2 #  !  &  !'

2.1.2 Les quatre onglets de l'annuaire administratif


L'annuaire administratif comprend quatre onglets :
- L'onglet Entreprise,
- L'onglet Système.
- Le Centre d'entretien à distance ou l'onglet RSC.
- L'onglet Répertoire.
Pour prendre connaissance des principes de consultation, voir module Interface - Introduction
.
2.1.2.1 Onglet Entreprise
L'Annuaire entreprise est soumis à une licence.
Il comporte l'organisation des personnes, des services, des salles, etc. à travers une
arborescence détaillée en relation avec l'annuaire système. Cette relation s'effectue à travers
une gestion avancée des liens garantissant une mise à jour automatique des personnes
avec les postes.
Le Client annuaire Web utilise le contenu de l'Annuaire entreprise.
Voir module Annuaire - Onglet Entreprise .
2.1.2.2 Onglet Système
L'annuaire Système est présent quelles que soient les licences installées. Il comporte
d'importants attributs de configuration et de réglages du serveur Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System (réservés à l'administrateur) :
- La définition des PCX,
- La commande de synchronisation des données avec les PCX,
- Les données issues des PCX (postes et caractéristiques physiques associées) utilisées
par les diverses applications. Ces données ne doivent pas être modifiées
manuellement, à l'exception des attributs Numéro de série pour les cartes-interfaces
et usager dans certains cas (voir note).
Note 1 :
Les Attributs pouvant être mis à jour manuellement Deux attributs disponibles depuis Alcatel-Lu-
cent OmniPCX Enterprise CS 6.1 peuvent être mis à jour manuellement à partir de l'annuaire
système dans certains cas :
• +numéro de série dans la classe A4400Board : si le PCX exécute une version antérieure à la
6.1.
• numéro de série dans la classe usager : pour les autres postes que les séries Alcatel Séries 8 et
9.

2-2 

     !"   


 
#  !  &  !'

Note 2 :
Attributs pouvant être ajoutés manuellement : utilisateur supplémentaire.
Certaines topologies PCX permettent d'associer des tickets à des utilisateurs non détectés lors de la
synchronisation. Ces tickets sont affectés à une branche non définie de l'organisation. Pour ajouter
des noms à de tels utilisateurs, vous devez créer manuellement des utilisateurs supplémentaires
sous la branche PCX :
1. Créez un emplacement supplémentaire sous PCX OmniPCX Enterprise/4400.
2. Créez des utilisateurs supplémentaires dans cet emplacement supplémentaire.
- Des réglages et des options de personnalisation des applications internes.
- Configuration des applications externes
Voir module Annuaire - Onglet Système .
2.1.2.3 Onglet RSC
Le RSC (Remote Service Center) est soumis à une licence. Il permet la gestion à distance
d'un réseau PCX avec l'accord du client.
Dans l'Annuaire entreprise, il est possible de créer des entrées client RSC, d'associer un ou
plusieurs PCX à un client et de gérer les attributs du client.
L'onglet RSC sert à créer des listes de clients pour faciliter la génération de rapports.
Voir module Annuaire - Onglet RSC
2.1.2.4 Onglet Répertoires
L'onglet Répertoires permet de gérer le Répertoire individuel, qui est une branche
indépendante de l'Annuaire entreprise. Chaque personne peut donc y noter l'ensemble de ses
contacts personnels.
Le Répertoire individuel est accessible par tous les utilisateurs connectés avec leurs login/mot
de passe personnels. Les utilisateurs connectés sous un login anonyme n'ont pas accès à ce
répertoire.

Un paramètre global permet également d'utiliser le répertoire (voir module Annuaire - Onglet
Répertoires ).

2.1.3 Client annuaire Web


Grâce au Client annuaire Web, l'Annuaire entreprise est accessible via un navigateur Web.
Disponible dans plusieurs langues, le Client annuaire Web permet de :
- consulter et imprimer les entrées d'annuaire,
- déclencher un appel automatique ou envoyer un e-mail,
- modifier les informations de votre entrée d'annuaire (soumis à authentification),
- créer ou modifier d'autres fiches selon vos droits d'accès (soumis à authentification),
- conserver un Répertoire individuel (soumis à authentification).
Voir module Annuaire - Client annuaire Web - Opération .
Certains réglages sont réservés à l'administrateur. Voir module Annuaire - Client annuaire
Web - Configuration



     !"   


  2-3
Chapitre 2 #  !  &  !'

2.1.4 Règles de gestion des centres de coûts


Les noms des centres de coût sont visibles :
- Dans les fiches personnes de l'Annuaire entreprise,
- Dans les entités taxables de l'organisation de la taxation.
Dans la configuration interne de l'OmniPCX 4400 et de l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
CS, le nom d'un centre de coût est limité à 10 caractères. Cependant, l'application Taxation
de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System accepte en local les noms
comportant jusqu'à 60 caractères (la limite peut être abaissée à 20 caractères selon la
langue). Cette différence empêche la synchronisation des centres de coûts (PCX/serveur), ce
qui vous permet de gérer les noms de centres de plus de 10 caractères dans la Taxation ou
l'Annuaire.
Le choix entre deux types de gestion est défini une fois pour toutes à l'installation :
1. Gestion des centres de coûts sur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System, indépendante du réseau des PCX.
2. Gestion synchronisée entre l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System et le réseau.
Note :
Ces types de gestion ne concernent que l'OmniPCX 4400 et l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
CS.

Figure 2.2 : Synchronisation des centres de coûts

A : Annuaire entreprise
B : Annuaire système

2-4 

     !"   


 
#  !  &  !'

C : Réseau PCX
D : Taxation
Dans les relations avec l'OmniPCX Office, aucune synchronisation n'est possible entre
l'annuaire interne et le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
2.1.4.1 Gestion synchronisée
Les valeurs des centres de coûts sont récupérées des PCX (C) par les synchronisations
(complètes ou partielles) puis rattachées aux entrées de l'annuaire Système (B). Ensuite,
lorsqu'un lien primaire secondaire ou divers est établi entre les entrées de l'annuaire
Système (A) et l'Annuaire entreprise (B) (voir note), toute modification de centre de coût est
reportée automatiquement dans toutes les entrées concernées par suivi des liens y compris
dans la taxation (D).
Cette mise à jour dynamique bilatérale intervient indifféremment après modification :
- D'une fiche personne de l'Annuaire entreprise (A),
- Du centre de coût dans les données d'un usager du PCX (C),
- Du centre de coût directement sur le PCX (C).
Les règles de gestion et de mises à jour manuelles (sur le PCX ou sur le serveur) doivent être
établies conjointement par les différents gestionnaires du réseau d'entreprise afin d'éviter des
incohérences.
Restrictions : Une même personne ne peut pas être liée à des postes déclarés dans des
centres de coûts différents.
Conflit de mise à jour : Un cas de conflit peut survenir lors de l'établissement d'un lien
primaire lorsqu'un nom de centre de coût différent est défini sur deux entrées à lier de
l'Annuaire entreprise (A) et l'annuaire Système (B). Une option de l'annuaire Système permet
de statuer sur la partie maître :
Nmc > NmcConfiguration > 4760 maître pour la gestion des centres de coûts.
- Option validée : valeur par défaut — l'Annuaire entreprise met à jour l'annuaire système
qui met à jour par la suite l'organisation de la Taxation.
- Option dévalidée : l'annuaire Système qui extrait ses données des PCX met à jour
l'Annuaire entreprise et l'organisation de la Taxation.
Le changement d'état de cette option est pris immédiatement en compte dès le prochain
établissement de lien sans influencer ceux des centres de coûts déjà présents.
Mise à jour incohérente : si vous enregistrez dans l'Annuaire entreprise une valeur de centre
de coût inexistante dans le PCX (OmniPCX 4400 ou Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS),
les évènements suivants surviennent :



     !"   


  2-5
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.3 : Mise à jour incohérente du centre de coût


tableau 2.1 : Mise à jour incohérente du centre de coût
Repères sur le Evénements
schéma
1 – Au départ, il existe une entrée annuaire sous le centre de coût cc1 lié à
un poste téléphonique sous cc1.
A
2 – Dans l'Annuaire entreprise, vous effectuez une modification de l'entrée du
centre de coût cc1 vers un centre de coût cc2 (inexistant dans le PCX).
3 – L'annuaire Système est mis à jour pour application dans l'organisation de
la Taxation ainsi que la Taxation. L'entrée taxable cc1 est historisée. Une
nouvelle entrée taxable cc2 est créée.
4 – Si une synchronisation inverse est activée, Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System tente de mettre le poste sous le centre
B
de coût cc2. Le centre de coût cc2 n'existant pas, une alarme est générée
par le PCX.
5 – Après réception de l'alarme, vous avez la possibilité de créer manuelle-
ment le centre de coût cc2 dans le PCX et d'affecter le poste téléphonique
dans cc2.
6 – Si l'action n'est pas effectuée, lors de la prochaine synchronisation, le
centre de coût cc1 du poste présent sur le PCX va écraser le centre de frais
de l'entrée de l'annuaire Système.
C 7 – L'annuaire Système met à jour l'Annuaire entreprise ainsi que la Taxation
provoquant ainsi une deuxième historisation dans l'organisation.
L'entrée taxable sous cc2 est historisée et une nouvelle entrée taxable sous
cc1 est créée.

Note :
Voir module Annuaire - Onglet Entreprise § Création automatique des entrées .

2.1.4.2 Gestion indépendante


Contrairement au mode de gestion synchronisée, aucune récupération de noms de centre de
coûts n'est entreprise sur les PCX. La gestion des centres de coûts s'effectue manuellement
dans l'Annuaire entreprise où l'administrateur peut alors définir des noms comprenant plus de
10 caractères. Dans la Taxation Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System, la limite est fixée à 60 caractères, voire à 20 caractères UTF8, selon la langue.
L'annuaire Système est mis à jour automatiquement par les synchronisations pour un report
vers la Taxation.
Si vous ne disposez pas de licence Annuaire entreprise, la gestion des centres de coûts se fait

2-6 

     !"   


 
#  !  &  !'

directement dans l'organisation de la taxation par déplacement des postes dans les centres
de coûts. Il s'agit également du procédé exclusif de gestion des entrées de type poste de
l'OmniPCX Office. Voir § Gestion spécifique d'un OmniPCX Office .

2.1.5 Gestion spécifique d'un OmniPCX Office


La notion de centre de coût n'existe pas sur ce type de PCX. Le paramètre Centre de frais
présent dans la déclaration du PCX définit sous quel centre de coût les entités taxables
doivent être rattachées.

2.1.6 Personnalisation de noms de paramètre


Quelques noms de paramètres de dictionnaires peuvent être personnalisés avec l'outil de
personnalisation. Pour plus d'informations, voir : module Interface - Personnaliser des
dictionnaires .

2.2 Onglet Entreprise

2.2.1 Description de l'onglet Entreprise


Pour accéder à l'entreprise :
- Cliquez sur l'onglet Entreprise de l'arbre.
Celui-ci dispose de fonctions dédiées facilitant sa gestion : création automatique, assistant
pour les créations manuelles, gestion des liens inter-annuaires (système/entreprise), imports
et exports de fichiers LDAP.
Cet onglet Entreprise correspond à la branche du serveur LDAP : o=”racine de l'onglet
entreprise”, o=DirectoryRoot.
Certaines opérations sont réservées à l'administrateur annuaire.
L'arbre peut contenir les différents types d'entrées suivants :
tableau 2.2 : Symboles de l'arborescence des annuaires
type d'entrée symbole

société,

Organisation Service

Client RSC

Pays

Ville

Terminaison Groupe



     !"   


  2-7
Chapitre 2 #  !  &  !'

type d'entrée symbole

Salle

Personne

La racine de l'arbre contient des entrées dites de premier niveau pouvant contenir à leur tour
des entrées de deuxième niveau et ainsi de suite. Les champs Entreprise, Service, Client
RSC, Pays et Ville sont des entrées de type Organisation. Ils sont uniquement gérés
manuellement.
Les entrées de type Personne, Groupe et Salle constituent le dernier niveau de la hiérarchie et
sont donc les différentes terminaisons de l'arborescence.
Note 1 :
La branche Administration apparaît en premier dans l'arborescence et contient la liste des administrat-
eurs Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System classés par groupe. Vous pouvez, à
votre gré, agencer le reste de l'arbre en utilisant des entrées de type organisation.
Le type de client RSC est similaire au type d'entreprise avec quelques attributs
supplémentaires pour gérer la génération de rapports planifiée et les exports. Voir § Gérer les
entrées Client RSC .
Note 2 :
Le nom du client RSC est copié dans Taxation. Afin de faciliter la lecture du nom sur les rapports, optez
pour un nom contenant au plus 30 caractères (20 caractères UTF8, suivant la langue).

2.2.2 Création automatique des entrées


2.2.2.1 Généralités
Après l'ajout ou la modification d'une entrée de l'annuaire système par synchronisation, deux
recherches consécutives sont lancées dans l'Annuaire Entreprise pour trouver la fiche
annuaire correspondant au poste téléphonique.
La première recherche est une recherche exacte sur les champs nom et prénom du poste.
En cas d'échec de cette recherche, une deuxième recherche est lancée en utilisant un
caractère joker. Ce joker peut remplacer un ou plusieurs caractères des champs nom et
prénom. 1
En outre, cette deuxième recherche ignore les caractères définis dans Nmc >
NmcConfiguration > Chaînes à ignorer. Par défaut, la liste comprend l'espace « » et le point
« . ».
Exemple :
L'option Liens automatiques avec jokers permet d'associer J Smith à John Smith ou John S à John
Smith.
L'option Chaînes à ignorer permet d'associer JohnPeter Smith à John Peter Smith.

1
Ce second mode de recherche est disponible uniquement si l'attribut « Liens automatiques
avec jokers » (Annuaire > Système > nmc > NmcConfiguration) est coché.

2-8 

     !"   


 
#  !  &  !'

Si la synchronisation inverse (Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System


vers PCX) n'est pas désactivée, le poste est mis à jour avec les données de l'Annuaire
entreprise.
Attention :
Lorsque l'option Liens automatiques avec jokers est activée, un poste nommé Bureau11 et un
poste nommé Bureau1 sont associés à la même entrée (Bureau1*). Si vous ne savez pas si cela
doit s'appliquer à votre configuration système, désactivez l'option Liens automatiques avec
jokers.
A l'issue de cette double recherche , s'il n'y a pas de résultat pour établir un lien, une fiche
annuaire est créée (si l'attribut "Appel par nom" est à oui dans la gestion des postes).
À partir de la version R5.0, la création automatique prend en compte le centre de frais.
Les tableaux suivants expliquent en détail le comportement du processus de création
automatique lorsque le nom ou un nom équivalent (recherche avec joker) figure déjà dans
l'Annuaire entreprise .
tableau 2.3 : Lien automatique sans joker : la recherche retourne les mêmes nom et prénom
Numéro de poste Centre de frais Action exécutée par le sys-
tème
Numéro de poste identique Centre de frais identique Mise à jour des données exis-
(dans différents Alcatel-Lucent tantes de la personne dans
OmniPCX Enterprise CS) l'Annuaire entreprise
Numéros de poste identiques Centres de frais différents L'alarme numéro 19003 est
ou différents générée : l'administrateur est
invité à remédier à la situation
manuellement.

tableau 2.4 : Lien automatique avec joker défini sur la valeur Vrai : la recherche retourne un
nom et/ou un prénom équivalent(s)
Numéro de poste Centre de frais Action exécutée par le sys-
tème
Numéro de poste identique Centre de frais identique Mise à jour des données exis-
(dans différents Alcatel-Lucent tantes de la personne dans
OmniPCX Enterprise CS) l'Annuaire entreprise
Numéros de poste différents Centre de frais identique Mise à jour de la personne
existante dans l'Annuaire en-
treprise. Le nouveau numéro
de poste est ajouté.
Numéros de poste identiques Centres de frais différents L'alarme numéro 19003 est
ou différents générée : l'administrateur est
invité à remédier à la situation
manuellement.

Si la licence RSC est présente, la procédure automatique de création de liens cherchera des
entrées d'Annuaire entreprise au niveau d'annuaire défini par l'attribut Client RSC de l'entrée
PCX.
2.2.2.2 Critère de création



     !"   


  2-9
Chapitre 2 #  !  &  !'

Le tableau ci-dessous représente le type d'élément créé automatiquement dans l'Annuaire


entreprise en fonction de l'élément initiateur de l'annuaire système.
tableau 2.5 : Types d'entrée créés dans l'Annuaire entreprise
Options de l'Annuaire
Annuaire entreprise
système
Usager Personne
Alias usager Personne
Alias No abrégé Personne
Abonné distant Personne
Groupements d'appel Groupe

Note 1 : La création automatique ne sera effective que pour les PCX dont l'attribut "Création
automatique" est validé.
Note 2 : Par défaut, aucune des options n'est validée et donc aucune création automatique
n'est effectuée. Pour activer la création automatique, vous devez valider les options
correspondant aux types d'élément de votre choix.
Accédez à l'Annuaire système et sélectionnez Nmc > NmcConfiguration > GlobalPreferences
> DirectoryAdmin > Création automatique.
2.2.2.3 Emplacement des éléments créés automatiquement dans l'annuaire entreprise
Vous pouvez désigner pour chaque réseau, sous réseau ou PCX (OmniPCX 4400 et
Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS uniquement), l'emplacement où vous souhaitez que
les entrées soient créées automatiquement. Cette désignation s'effectue dans l'Annuaire
système à travers l'attribut Localisation pour création automatique des réseaux,
sous-réseaux et PCX.
Pour garantir une cohérence, choisissez un emplacement de type organisation (société,
service, ville ou pays).
Les localisations sur les niveaux inférieurs prévalent sur les niveaux supérieurs. Ainsi, dans
l'illustration figurant ci-dessous, c'est l'emplacement B qui s'applique au sous-réseau Subnet
sauf l'emplacement C appliqué à Enterprise qui prévaut dans ce cas sur B.

Figure 2.4 : Priorité des localisations


Si aucune localisation n'est précisée ou si celle-ci est incorrecte, la création automatique
s'effectue au niveau de la racine de l'annuaire. Si la licence RSC est présente mais qu'aucune
localisation n'est précisée, l'entrée sera créée au niveau d'annuaire défini par l'attribut Client
RSC de l'entrée PCX. Ensuite, comme pour toutes les autres entrées, l'administrateur peut les
déplacer dans l'arborescence.

2.2.3 Mise à jour automatique des attributs par héritage

2-10 

     !"   


 
#  !  &  !'

Lors de la création de certains types d'entrées, les attributs d'organisation héritent


automatiquement des valeurs des entrées situées plus haut dans la hiérarchie de
l'arborescence des annuaires. Cette héritage s'applique indépendamment de la manière dont
l'entrée a été créée : automatiquement, manuellement ou par import. Aucune mise à jour
automatique n'est réalisée lorsqu'une entrée est déplacée ou modifiée. Les champs déjà
renseignés ne sont pas mis à jour automatiquement. De ce fait, si vous souhaitez exploiter un
rapport sur un groupe d'usagers basé sur le champ service, vous devez vérifier la cohérence
de ce champ avant toute génération de rapport et après tout déplacement des entrées
d'annuaire.
L'héritage s'applique aux types d'entrées suivants :
- société,
- Service
- Personne
- Salle
Les attributs héritant de valeurs sont :
- société,
- Service
- Pays
- Ville
Vous pouvez activer ou désactiver cette fonction dans l'Annuaire système en sélectionnant
l'attribut Nmc > NmcConfiguration > Héritage automatique. Le changement d'état de cette
option n'influe pas sur les entrées présentes dans l'Annuaire entreprise.

2.2.4 Gérer les entrées


2.2.4.1 Créer manuellement les entrées
2.2.4.1.1 Créer une ou plusieurs entrées à partir de l'arbre
La commande Créer permet de créer des entrées.



     !"   


  2-11
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.5 : Annuaire entreprise : Création d'entrées


Pour créer une seule entrée :
1. Sélectionnez une entrée dans l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel et choisissez le type
d'entrée.
Une fiche vierge apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs.
4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Une nouvelle branche apparaît dans l'arbre.
Pour créer plusieurs entrées simultanément :
1. Sélectionnez une entrée dans l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel et choisissez le type
d'entrée.
Une fiche vierge apparaît dans la zone de données.

2-12 

     !"   


 
#  !  &  !'

3. Cliquez sur .
La zone de données passe en mode grille.
4. Positionnez la souris sur la grille et sélectionnez la commande Créer à partir du menu
contextuel.
5. Renseignez les attributs.
6. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
De nouvelles branches apparaissent dans l'arbre.
Alternative pour la création simultanée de plusieurs entrées :
1. Sélectionnez une entrée dans l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel et choisissez le type
d'entrée.
Une fiche vierge apparaît dans la zone de données.
3. Cliquez sur l'icône .

La zone de données passe en mode grille. A chaque click, une nouvelle ligne vide
apparaît.
4. Renseignez les attributs
5. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Les nouvelles branches d'entrée apparaissent dans l'arborescence.
2.2.4.1.2 Créer des personnes à partir de postes
Cette fonctionnalité permet :
- d'ajouter des personnes dans l'Annuaire Entreprise,
- d'attribuer des postes à ces personnes.



     !"   


  2-13
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.6 : Annuaire entreprise : création d'entrées à partir de postes


Pour créer des personnes à partir de postes :
1. Sélectionnez un niveau dans l'arbre (ex. : pays, ville, société, service).
2. Sélectionnez la commande Postes => Personnes à partir du menu contextuel.
La fenêtre de création de personnes à partir de postes apparaît.
3. Recherchez et sélectionnez le ou les postes à attribuer aux personnes.
Voir module Interface - Rechercher des données § Utiliser la zone de recherche .
4. Cliquez sur Créer.
Une fiche (un seul poste) ou une grille (plusieurs postes) apparaît dans la zone de

2-14 

     !"   


 
#  !  &  !'

données.
5. Renseignez les attributs.
6. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Les nouvelles personnes apparaissent dans l'arbre.
Remarque :
Dans cette procédure des liens sont créés entre les personnes et les postes.
Voir module Annuaire - Gérer les liens entre l'Annuaire et le PCX .
2.2.4.2 Convertir les entrées de type "personne" en des entrées de type "organisation"
Les entrées de type personne peuvent être converties en des entrées de type Organisation
(société, service, groupe ou salle). Cette opération revient à supprimer l'entrée sélectionnée et
à la recréer sous un type nouveau. Elle peut s'effectuer sur plusieurs entrées simultanément
par la sélection multiple.
La conversion fait perdre aux personnes leurs attributs propres : mot de passe, photo, mobile,
etc. ainsi que d'éventuels liens vers d'autres fiches (secrétaire, responsable, ...). Les autres
attributs sont soient mis à jour automatiquement en cas de correspondance possible soient
conservés.
Les fiches annuaire liées à une entrée convertie ne sont pas mises à jour et se retrouvent
avec des liens ne pointant sur aucune entrée valide.
Pour convertir une personne :
1. Sélectionnez la personne à convertir dans l'annuaire entreprise,
2. Recherchez et supprimez les liens pointant sur cette personne,
3. Déroulez le menu contextuel Conversion > société / service / Groupe / Salle,
4. Cliquez sur le nouveau type de votre choix. L'entrée est convertie.
2.2.4.3 Gérer les entrées Client RSC
Avec la licence appropriée, vous pouvez créer des entrées Client RSC. Ces entrées sont
similaires aux entrées Entreprise avec des attributs supplémentaires pour la génération de
rapports dans un contexte RSC.
L'objectif des entrées Client RSC est de regrouper et de rapporter des informations sur les
PCX d'un client donné.
Associez chaque PCX à un client tout au plus. Pour ce faire, renseignez l'attribut Client RSC
dans l'onglet Organisation de l'Annuaire système. Ainsi, les tickets de taxation, les
compteurs, les données PTP ou TOIP et les alarmes pour un PCX seront associés à un client.
L'attribut Client RSC est disponible pour tous les types de PCX.
Vous pouvez également associer un ou plusieurs PCX dans l'Annuaire entreprise en
renseignant l'attribut PCX du client dans l'onglet Ressources OmniPCX.
La mise à jour de l'un des attributs conduit à la mise à jour automatique de l'autre. Les
opérations de mise à jour et de suppression des entrées client RSC dans l'Annuaire entreprise
sont reportées dans la base de données taxation pour être utilisées lors de la génération de
rapports.
Pour exporter les rapports d'un client par e-mail, saisissez l'attribut Adresse mail du contact
client dans l'onglet Contact client.
Pour exporter les rapports d'un client dans un format différent du format défini par défaut lors



     !"   


  2-15
Chapitre 2 #  !  &  !'

de la génération, renseignez l'attribut Format du fichier (export ou mail) dans l'onglet


Préférences Rapport.
Pour plus d'informations sur la génération de rapports à l'aide de listes de clients, voir module
Rapports - Utilisation § Planifier la génération d'un rapport pour une liste de clients .
2.2.4.4 Convertir des entrées de type "entreprise" en des entrées de type "client RSC"
Avec la licence appropriée, des entrées de type client RSC peuvent être créées manuellement
comme décrit ci-dessus ou des entrées de type entreprise existantes peuvent être converties
en entrées de type client RSC. Pour convertir une entrée de type entreprise :
1. Sélectionnez l'entreprise dans l'Annuaire entreprise.
2. Dans le menu contextuel, sélectionnez Conversion > Vers un client RSC.
2.2.4.5 Importer/Exporter les entrées
Ces commandes permettent l'import-export de tout ou partie de la base de données sous
forme de fichiers LDIF (LDAP Data Interchange Format).
Un fichier exporté peut être modifié puis importé pour appliquer les modifications à la base de
données (voir module Annuaire - Annexe A : Fichiers LDIF - Exploitation ).
Remarques :
LDIF (RFC2849, LDAPV3 RFC2251 to 2256) est le format d'échange des fichiers texte des serveurs
LDAP. LDAP est le protocole client-serveur pour accéder à des services d'annuaire.

2.2.4.5.1 Exporter depuis l'arbre


La commande Exporter permet de créer un fichier au format LDIF contenant tout ou partie de
la base de données.
Pour exporter un annuaire, une branche de l'annuaire ou des entrées sélectionnées de
l'annuaire :
1. Sélectionnez la racine de l'annuaire ou la branche ou l'entrée à exporter.
2. A partir du menu contextuel, cliquez sur Exporter puis sur En local ou sur Serveur. Et
enfin, sur :
• Entrées... pour exporter uniquement les entrées sélectionnées,
• Sous niveau... pour exporter uniquement les entrées situées immédiatement sous
l'entrée sélectionnée,
• Branche... pour exporter l'entrée sélectionnée et toutes les entrées situées dessous.
Si vous avez choisi En local, la fenêtre Enregistrer apparaît. Si vous avez choisi Sur
serveur, la fenêtre Export sur serveur apparaît.
3. Si nécessaire, cliquez sur pour sélectionner le répertoire de destination.

Note :
Si vous avez choisi Sur Serveur, le répertoire de destination est obligatoirement
\4760\Client\Data\Import.
4. Dans le champ Nom de fichier, entrez le nom du fichier LDIF.
Remarque :
Assurez-vous que le Type des fichiers est bien LDAP Data Interchange Format (.ldif) .
5. Cliquez sur Enregistrer pour générer le fichier LDIF.

2-16 

     !"   


 
#  !  &  !'

Après l'exportation, un message apparaît dans la zone d'état notifiant le bon déroulement
de l'exportation.
2.2.4.5.2 Importer depuis l'arbre
La commande Importer permet de charger un fichier au format LDIF.
Pour importer un annuaire, une branche de l'annuaire ou une entrée de l'annuaire :
1. Sélectionnez une entrée quelconque de l'arbre.
2. A partir du menu contextuel, cliquez sur Importer, puis sur En local ou sur Serveur. Et
enfin, sur :
• Ajouts et modifications : pour importer les entrées nouvelles et modifiées.
• Ajout seulement : pour importer uniquement les nouvelles entrées.
• Modifications seulement : pour importer uniquement les entrées modifiées.
Ces 3 opérations vous permettent de sélectionner l'étendue de la mise à jour suivant
vos besoins.
Si vous avez choisi En local, la fenêtre Ouvrir apparaît. Si vous avez choisi Sur serveur,
la fenêtre Import sur serveur apparaît.
3. Si nécessaire, cliquez sur pour rechercher le répertoire dans lequel se trouve le
fichier LDIF.
Note :
Si vous avez choisi Sur Serveur, le répertoire source est obligatoirement \4760\Client\Data\Import.
4. Sélectionnez le fichier LDIF.
Remarque :
Si le fichier n'est pas visible dans la fenêtre, assurez-vous que le Type des fichiers est bien LDAP
Data Interchange Format (.ldif) .
5. Cliquez sur Ouvrir pour importer le fichier LDIF.
Après l'importation, un message apparaît dans la fenêtre de statut notifiant le bon
déroulement de l'importation et les nouvelles entrées se positionnent automatiquement
dans l'arbre.
2.2.4.5.3 Exporter depuis la grille
1. Sélectionnez tout ou une partie des instances dans la zone de données.
2. A l'aide du menu contextuel, cliquez sur Exporter au format texte puis sur Dans un
fichier ou Dans le presse papier
Si vous avez choisi Dans un fichier, la fenêtre Enregistrer apparaît.
3. Si nécessaire, cliquez sur pour sélectionner le répertoire de destination.

4. Dans le champ Nom de fichier , entrez le nom du fichier texte.


5. Cliquez sur Enregistrer pour générer le fichier texte.
2.2.4.6 Supprimer les entrées
Vous pouvez supprimer les entrées à partir de la zone de données ou à partir de l'arbre.
Attention :
A partir de la zone de données, vous pouvez revenir sur votre décision tant que vous n'avez pas



     !"   


  2-17
Chapitre 2 #  !  &  !'

appliqué l'ensemble des modifications.


A partir de l'arbre, les entrées sont immédiatement supprimées dès la première confirmation.

2.2.4.6.1 Supprimer les entrées à partir de la zone de données


La commande Supprimer permet de supprimer simultanément plusieurs entrées à partir de la
zone de données. Cette commande est spécifique au mode grille.
1. Basculez en mode grille.
2. Sélectionnez les lignes à supprimer.
3. Sélectionnez la commande Supprimer dans le menu contextuel.
Le symbole (suppression) apparaît devant chaque entrée à détruire.
4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
2.2.4.6.2 Supprimer les entrées à partir de l'arbre
La commande Supprimer permet de supprimer une entrée et ses sous-niveaux.
Pour supprimer une entrée :
1. Sélectionnez l'entrée de l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Supprimer dans le menu contextuel.
Une boîte de dialogue apparaît.
3. Confirmez la suppression.
L'entrée et ses éventuels sous niveaux sont effacés.
2.2.4.7 Déplacer les entrées à partir de l'arbre
Pour déplacer une entrée :
1. Sélectionnez l'entrée de l'arbre.
2. Effectuez un cliquer-glisser ou sélectionnez la commande Couper puis Coller dans le
menu contextuel.
2.2.4.8 Renommer les entrées dans l'annuaire

Rappel :
Suite à une modification du nom et prénom de famille, n'oubliez pas de renommer le nom complet (nom
+ prénom).

2.2.5 Liste confidentielle


Grâce à l'attribut Confidentialité, vous pouvez définir une personne en liste verte, orange,
rouge ou Administrateur afin de restreindre l'accès à sa fiche.

2.2.6 Groupes
Les différents niveaux d'authentification et les droits d'accès pour le Client annuaire Web (voir
module Annuaire - Client annuaire Web - Utilisation ) se définissent dans la branche Groupes
(voir module Sécurité - Introduction ).

2-18 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.3 Onglet RSC


Afin de faciliter la génération des rapports par client, les clients RSC sont regroupés dans des
listes. Ces listes sont conservées dans l'onglet RSC de l'application Annuaire. Cet onglet est
disponible uniquement lorsque la licence RSC est présente.
Pour plus d'informations sur la génération de rapports avec des listes de clients, voir module
Rapports - Utilisation § Planifier la génération d'un rapport pour une liste de clients

2.4 Onglet Répertoire

2.4.1 Description de l'onglet Répertoires


Pour accéder au répertoire individuel :
- Cliquez sur l'onglet Répertoires pour accéder au Répertoire individuel.
C'est sous cet onglet qu'est rassemblé l'ensemble des contacts personnels de chaque
personne.
___change-begin___
___change-end___
Figure 2.7 : Onglet Répertoires
Cet onglet Répertoires correspond à la branche du serveur LDAP : o=AddressBook,
o=DirectoryRoot.
Chaque utilisateur possède une entrée dans ce Répertoire individuel lui permettant d'y noter
l'ensemble de ses contacts personnels.
Du fait que le Répertoire individuel est intégré dans la branche Entreprise de l'annuaire, les
clients LDAP peuvent effectuer des recherches dans les deux branches à la fois.
Les fiches Annuaire du Répertoire individuel peuvent être importées ou exportées soit En
local soit Sur serveur.
___change-begin___


     !"   


  2-19
Chapitre 2 #  !  &  !'

___change-end___
Figure 2.8 : Importer les fiches du Répertoire individuel

2.4.2 Accéder au Répertoire individuel en utilisant l'application Client annuaire


Web.
Vous pouvez accéder à votre Répertoire individuel via le Client annuaire Web. Vous devez
posséder un login et un mot de passe. Vous pouvez rechercher des entrées dans le
Répertoire; créer, supprimer, modifier et imprimer des entrées et personnaliser les attributs
des entrées.
Pour plus d'informations sur l'utilisation du Répertoire individuel à partir du Client annuaire
Web, voir module Annuaire - Client annuaire Web - Utilisation § Visualiser votre Répertoire
individuel
Note :
Pour configurer le nombre d'entrées autorisées dans le Répertoire individuel, voir module Annuaire - Cli-
ent annuaire Web - Configuration § Paramètres globaux

2.4.3 Client d'administration


L'administrateur a accès aux répertoires individuels pour permettre les nettoyages et les
Imports/Exports, mais il ne peut pas visualiser le contenu des entrées des Répertoires
individuels.
Lors de la suppression d'une personne, son Répertoire individuel est détruit automatiquement.
De la même manière, le renommage d'une personne entraîne le renommage de son répertoire
individuel.
La conversion d'une entrée de type "personne" en une entrée d'un autre type entraîne la
suppression de son répertoire individuel.

2.5 Gérer les liens entre l'Annuaire et le PCX

2.5.1 Définition des liens


Les liens gérés sont ceux établis entre l'annuaire d'entreprise et l'annuaire système.
Etablir un lien consiste à associer un poste téléphonique de l'annuaire système avec une
entrée d'annuaire d'entreprise (personne, salle, société, service ou groupe).
Pour les groupements de postes du PCX, ils peuvent être liés aux groupes, société et service

2-20 

     !"   


 
#  !  &  !'

de l'annuaire entreprise.
Les liens sont utilisés pour synchroniser les attributs en temps réel. Chaque type de liens
induit un comportement spécifique (voir § Synchronisation en temps réel d'attributs ).

Figure 2.9 : Types de liens


Voir § Changement d'affectation de postes .
tableau 2.6 : Types de liens
ID Type de lien
A Lien principal
B Lien secondaire
C Lien FAX
D Lien divers

Note :
Par convention et pour faciliter la compréhension, les termes suivants seront remplacés dans le reste de
la section :
- l' annuaire entreprise est désigné par annuaire,
- une entrée d'annuaire entreprise est désignée par entrée,
- L' Annuaire système est désigné par PCX (l'annuaire système est mis à jour automatiquement par
les données du PCX).
- Un Poste de l'annuaire système est désigné par poste.
2.5.1.1 Le lien principal
Le lien principal permet d'associer une entrée et un poste téléphonique. Ce poste aura alors
les mêmes nom et prénom dans l'annuaire et dans le PCX.
Une entrée peut disposer de plusieurs liens principaux.
A l'installation les liens principaux sont créés automatiquement entre Nom et prénom annuaire,
et poste de même nom et prénom (voir § Mise à jour des liens en temps réel ).
2.5.1.2 Les autres liens



     !"   


  2-21
Chapitre 2 #  !  &  !'

- Le lien secondaire :
Le lien secondaire permet d'associer une entrée et un poste téléphonique de noms
différents.
Ce lien peut être utilisé pour un poste DECT (PWT), l'intérêt étant de pouvoir différencier,
par le nom, le poste DECT du poste principal.
- Le lien FAX :
Le lien FAX permet d'associer un poste fax à une ou plusieurs entrées.
- Le lien divers :
Le lien divers permet d'associer une entrée à un autre type de poste (exemple : terminal
de données).

2.5.2 Créer les liens


La création des liens peut s'effectuer à partir de la zone de données (partie droite) ou à partir
de l'arbre (partie gauche). La création par l'arbre offre l'avantage de disposer d'un assistant
graphique grâce auquel vous pouvez combiner ou non :
- la création d'une ressource PCX,
- la suppression sélective de liens antérieurement attribués.
2.5.2.1 Créer un lien à partir de l'arbre
2.5.2.1.1 Créer / Ajouter un lien avec une ressource existante
1. Dans l'onglet Entreprise, sélectionnez l'entrée de votre choix.
2. Sélectionnez la commande Gérer les liens… à partir du menu contextuel. La fenêtre de
Gestion des liens apparaît.

Figure 2.10 : Fenêtre Editer des liens — Gérer des liens avec une ressource existante

2-22 

     !"   


 
#  !  &  !'

3. Cliquez sur l'onglet correspondant au type de lien à créer (principal, secondaire, fax ou
divers) puis sur Editer. Un écran apparaît.
4. Dans la rubrique Créer/remplacer validez l'option Un lien avec une ressource existante.
5. Dans la rubrique Supprimer ne validez aucune option. Cliquez sur OK. Une boîte de
dialogue apparaît.
6. Utilisez les critères de recherche et le bouton loupe pour rechercher le ou les éléments à
associer à l'entrée d'annuaire. Cliquez sur OK. La fenêtre de localisation se ferme.
Note :
Utilisez les touches CTRL ou MAJ dans le cas d'une sélection multiple.
7. Cliquez sur Appliquer pour visualiser l'élément associé dans le tableau descriptif des
liens.
• Cliquez sur OK si vous ne souhaitez plus ajouter de liens et fermer la fenêtre de
gestion des liens.
• Pour créer un autre lien, suivez de nouveau la procédure à partir du point 3.
2.5.2.1.2 Créer un lien et une ressource simultanément
1. Dans l'onglet Entreprise, sélectionnez l'entrée de votre choix.
2. Sélectionnez la commande Gérer les liens… à partir du menu contextuel. La fenêtre de
Gestion des liens apparaît.
3. Cliquez sur l'onglet correspondant au type de lien à créer (principal, secondaire, fax ou
divers) puis sur Editer. Un écran apparaît.
4. Dans la rubrique Créer/remplacer validez les options Un lien avec une nouvelle
ressource et Ajouter.
5. Dans la rubrique Supprimer ne validez aucune option. Cliquez sur OK. Une fenêtre de
sélection des classes apparaît.

Figure 2.11 : Fenêtre Editer des liens — Créer un lien et une ressource



     !"   


  2-23
Chapitre 2 #  !  &  !'

6. Désignez la classe de la nouvelle ressource (usagers, alias usagers, etc.) puis cliquez sur
Suivant. Les fenêtres de localisation et de définition d'attributs vont se succéder. Utilisez
les boutons Suivant et Précédent pour passer d'un écran à un autre.
7. Désignez l'OmniPCX 4400 où la ressource doit être créée puis validez.
8. Cliquez sur l'onglet Attribut et renseignez les attributs requis puis validez. La ressource
est définie dans l'OmniPCX 4400. La première fenêtre de Gestion des liens apparaît de
nouveau à l'écran.
2.5.2.2 Créer un lien à partir de la zone de données
1. A partir de l'onglet Entreprise, sélectionnez une entrée en mode fiche.
2. Cliquez sur l'onglet inférieur Ressources OmniPCX.
3. Double-cliquez sur le champ correspondant au lien à créer (lien principal, secondaire ...).
Le champ se noircit.
4. Double-cliquez sur le champ, puis cliquez sur l'icône apparaissant à sa droite. Un écran
de sélection apparaît.
5. Recherchez puis désignez le ou les postes, alias N° abrégés, à attribuer. Exemple :
Chercher : Usagers Dans : NMC.
Note :
Utilisez les touches CTRL ou MAJ dans le cas d'une sélection multiple.
6. Cliquez sur OK. La fenêtre de localisation se ferme. Le lien de l'entrée d'annuaire est mis à
jour et s'inscrit dans la fiche.
7. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
2.5.2.3 Créer un lien supplémentaire
Suivez la procédure suivante pour ajouter un lien supplémentaire comme l'attribution d'un
DECT (lien secondaire) à une personne.
1. A partir de l'onglet Entreprise, sélectionnez une entrée en mode fiche.
2. Cliquez sur l'onglet inférieur Ressources OmniPCX.
3. Double-cliquez dans le champ du lien à attribuer à la personne. Le champ se noircit.
4. Sélectionnez la commande Ajouter une valeur dans le menu contextuel. Une nouvelle
ligne vierge apparaît avec une icône à sa droite.
5. Cliquez sur l'icône d'édition. Une fenêtre de recherche apparaît.
6. Recherchez et sélectionnez le ou les postes, alias, N° abrégés à attribuer dans la fenêtre
de recherche.
7. Cliquez sur OK. Le lien est mis à jour.
8. Cliquer sur Appliquer pour valider vos modifications.
2.5.2.4 Mise à jour des liens en temps réel
Si vous créez une fiche annuaire ayant des champs propriétés identiques à celles d'un poste
présent dans la configuration, un lien principal est automatiquement crée. Les conditions de
création automatique sont listées dans le tableau ci-dessous :
tableau 2.7 : Conditions de création automatique d'un lien principal

2-24 

     !"   


 
#  !  &  !'

Côté Annuaire Côté PCX

[Nom] et [Prénom] d'une personne


Nom complet d'une salle doit correspondre à la combinaison du [Nom] et
Nom de la société [Prénom] d'annuaire configurés dans l'OmniPCX
Nom complet d'un service 4400.
Nom du groupe

Si la configuration de l'OmniPCX 4400 comporte un usager ayant le prénom : Jean et le nom


Dupont et que vous déclarez dans l'annuaire d'entreprise une personne répondant au même
nom et prénom, alors un lien est principal est crée automatiquement.
Respectez scrupuleusement l'orthographe précise des entrées sinon les liens ne sont pas
mis à jour automatiquement.
Si la licence RSC est présente, la procédure automatique de création de liens recherchera des
entrées dans la liste des PCX définis dans l'attribut PCX du client pour le client dans
l'annuaire entreprise.
Note :
- Modifier une fiche annuaire peut établir un lien vers un poste existant et mettre à jour les attributs
concernés via une synchronisation automatique.
- Supprimer une entrée liée détruit également le lien mais sans supprimer le poste.
L'annuaire dispose également d'une fonction de création automatique désactivée par
défaut. Voir module ft0110_0030_omnivista_directory - Onglet Entreprise § Création
automatique des entrées.

2.5.3 Synchronisation en temps réel d'attributs


En cas de modification des données dans l'annuaire ou dans le PCX, les liens garantissent
des deux côtés la mise à jour de certains attributs. En conséquence, la modification de
certains attributs de fiches annuaire provoque la mise à jour d'attributs des postes associés.
En présence d'un lien, les attributs Numéros de téléphone, Numéro RNIS, Numéro de fax
sont automatiquement calculés à partir des données du poste téléphonique associé. Il n'est
pas possible de modifier manuellement ces attributs ou d'ajouter manuellement un numéro de
poste supplémentaire. De plus, si le lien est supprimé (suppression ou renommage du poste),
les informations calculées sont automatiquement effacées et le numéro de poste est perdu.
De même, la modification de certains attributs de postes téléphoniques a une incidence sur les
fiches annuaire associées. Les classes concernées sont :
- Pour les postes téléphoniques (visibles par Configuration en mode connecté) :

• Usager
• Alias usager
• N° abrégé
• Alias N° abrégé
• Annuaire de type Usager sur réseau distant (situé sur un PCX dont le numéro de
réseau est différent)
• Annuaire de type No.service annuaire



     !"   


  2-25
Chapitre 2 #  !  &  !'

• Groupe de postes
Les attributs concernés pour cette classe sont :
• Numéro de téléphone
• Numéro RNIS
• Numéro de centre de frais
• Numéro entité
• Nom ou prénom d'une personne
• Nom et prénom d'annuaire
- Pour les entrées d'annuaire (annuaire entreprise) :

• Personnes
• Chambre
• Société
• Service
• Groupe
Les attributs concernés pour cette classe sont :
• Numéro de téléphone
• Numéro RNIS
• Nom de centre de coût
• Nom entité
• Nom et prénom d'annuaire
Note 1 : La mise à jour en temps réel est opérationnelle si la réception des évènements
est autorisée sur les PCX correspondants (voir module ft0110_0030_omnivista_directory -
Synchroniser les données du PCX § Synchronisation en temps réel).
Note 2 : La synchronisation Annuaire vers PCX n'est effective que si l'option
synchronisation inverse est cochée dans la déclaration des PCX.
Note 3 : Les mises à jour des centres de frais des PCX ne s'effectuent que si ces centres
de frais sont pris en compte (option à l'installation du 4760). Depuis la version 2.1 de
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, la mise à jour des centres
de coûts s'effectue dans les 2 sens.
Note 4 : A l'établissement d'un lien, si les valeurs des centres de coûts sont différentes
entre l'entrée Annuaire d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System et
l'entrée Annuaire du PCX, l'Annuaire d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System impose, par défaut, le centre de frais. Pour modifier ce mécanisme,
voir votre installateur.
Note 5 : Si une personne possède plusieurs postes, il y a un seul centre de coût commun
à tous les postes et à l'entrée Annuaire. Si une modification de centre de coût est
effectuée sur un poste ou sur l'entrée Annuaire, tous les postes sont réalignés avec le
nouveau centre de coût.
Note 6 : Les attributs Nom et Prénom au format étendu (UTF8) sont inclus dans le PCX
pour gérer les noms des postes et faisceaux. Ils sont synchronisés à partir du PCX ou
entrés manuellement dans l'annuaire système et notifiés à l'application Taxation pour la
génération de rapports. Ces attributs sont disponibles dans les versions 7.0 et ultérieures
d'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS et seront directement gérés sur le PCX et mis à
jour en conséquence dans l'annuaire système. Si ces attributs sont vides dans le PCX, les
valeurs contenues dans l'annuaire système sont conservées.
2.5.3.1 Lien principal

2-26 

     !"   


 
#  !  &  !'

Configuration (PCX) vers Annuaire.


La modification des attributs suivants entraîne une mise à jour en temps réel dans les entrées
annuaire associées :
tableau 2.8 : Lien principal : Mises à jour automatiques dans l'Annuaire après modifications
PCX
Configuration Annuaire

Numéro de téléphone Numéro de téléphone


(cas de suppression du poste suivie de la
création d'un autre poste de même nom)
Numéro RNIS Numéro RNIS
N° centre de frais (Note 3 du § Synchronisa- Nom de centre de coût
tion en temps réel d'attributs )
N° d'entité Nom entité
Nom ou prénom d'une personne Rupture du lien principal, effacement du nu-
méro de téléphone et du numéro RNIS dans
l'entrée ! Si la création automatique est acti-
vée, une nouvelle entrée annuaire est créée.
Il faudra donc effacer manuellement l'entrée
annuaire obsolète.

Annuaire vers Configuration (PCX).


La modification des attributs suivants entraîne une mise à jour en temps réel sur les postes
associés :
tableau 2.9 : Lien principal : Mises à jour automatiques dans PCX après modifications An-
nuaire
Annuaire Configuration

Nom d'une personne Nom annuaire


Prénom d'une personne Prénom d'annuaire
Nom complet d'une salle - Nom annuaire
- Prénom d'annuaire
Nom de la société - Nom annuaire
- Prénom d'annuaire
Nom complet d'un service - Nom annuaire
- Prénom d'annuaire
Nom du groupe - Nom annuaire
- Prénom d'annuaire
Nom centre de coût (Note 5 du § Synchroni- - N° centre de frais
sation en temps réel d'attributs ) - Nom centre de frais
Attention :
Le nom centre de coût doit exister dans le PCX.

2.5.3.2 Lien secondaire



     !"   


  2-27
Chapitre 2 #  !  &  !'

Configuration (PCX) vers Annuaire.


La modification des attributs suivants entraîne une mise à jour en temps réel dans les fiches
annuaire associées :
tableau 2.10 : Lien secondaire : Mises à jour automatiques dans l'Annuaire après modifications
PCX
Configuration Annuaire

Numéro de téléphone Numéro de téléphone


(cas de suppression du poste suivie de la
création d'un poste avec le même nom).
Numéro RNIS Numéro RNIS
N° centre de frais (Note 5 du § Synchronisa- Nom de centre de coût
tion en temps réel d'attributs )
N° d'entité Nom entité

Annuaire vers Configuration (PCX).


La modification de l'attribut suivant entraîne une mise à jour en temps réel sur les postes
associés :
tableau 2.11 : Lien secondaire : Mises à jour automatiques dans PCX après modifications An-
nuaire
Annuaire Configuration

Nom centre de coût (Note 5 du § Synchroni- - N° centre de frais


sation en temps réel d'attributs ) - Nom centre de frais
Attention :
Le nom centre de coût doit exister dans le PCX.

2.5.3.3 Lien Fax


Quand un lien fax est créé dans l'annuaire, le numéro de poste est automatiquement
renseigné dans l'attribut Fax de l'entrée. L'attribut Fax n'existe que dans l'annuaire entreprise.
Il n'apparaît pas dans la configuration PCX.
2.5.3.4 Lien divers
Annuaire vers Configuration (PCX)
La modification de l'attribut suivant entraîne une mise à jour en temps réel sur les postes
associés :
tableau 2.12 : Nom centre de coût : Mises à jour automatiques dans PCX après modification
Annuaire
Côté Annuaire Côté PCX

Nom centre de coût (Note 5 du § Synchroni- - N° centre de frais


sation en temps réel d'attributs ) - Nom centre de frais

2-28 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.5.4 Remplacer les liens


Cette fonction vous permet de supprimer et remplacer tous les liens de même type. Vous
pouvez, par exemple, supprimer les liens secondaires d'une personne vers plusieurs postes
fixes et les remplacer par un lien secondaire vers un poste DECT.
1. Dans l'arbre entreprise, sélectionnez l'entrée dont vous souhaitez gérer les liens.
2. Sélectionnez la commande Gérer les liens… à partir du menu contextuel. La fenêtre de
gestion des liens apparaît.
3. Sélectionnez le ou les liens à remplacer en cliquant dessus puis cliquez sur Editer. Une
fenêtre apparaît.
Note :
Utilisez les touches CTRL ou MAJ dans le cas d'une sélection multiple.
4. Dans la rubrique Créer/Remplacer, validez l'option de remplacement de votre choix :
• Remplacer la sélection : pour remplacer les liens sélectionnés dans l'écran
précédent.
• Tout remplacer : pour remplacer l'ensemble des liens listés dans l'écran précédent.
Indiquez l'origine de la ressource du nouveau lien en cliquant sur l'une des deux options :
• Un lien avec une ressource existante : pour rattacher le lien à une ressource définie
sur l'OmniPCX 4400. Suivez la procédure § Créer / Ajouter un lien avec une ressource
existante
• Un lien avec une nouvelle ressource: pour rattacher le lien à une nouvelle ressource
à définir simultanément. Suivez la procédure § Créer un lien et une ressource
simultanément .

2.5.5 Supprimer les liens


2.5.5.1 Supprimer un lien à partir de l'arbre (et sa ressource associée)
Cette commande supprime les liens entre des entrées d'annuaire et les ressources du PCX.
Ces mêmes ressources peuvent également être supprimées si vous le souhaitez. Des liens de
type différents peuvent être supprimés simultanément :
1. Sélectionnez l'entrée dans l'arbre de l'Annuaire entreprise.
2. Sélectionnez la commande Gérer les liens… à partir du menu contextuel. La fenêtre de
Gestion des liens apparaît.
3. Sélectionnez le ou les liens à supprimer parmi les différents onglets. Utilisez les touches
CTRL ou MAJ dans le cas d'une sélection multiple. Cliquez sur Editer.... Une fenêtre
apparaît.
4. Dans la rubrique Supprimer, sélectionnez l'option de votre choix :
• les liens sélectionnés : supprime les liens préalablement noircis.
• les liens sélectionnés et les ressources associées : supprime les liens
préalablement noircis et également les ressources associées présentes dans
l'OmniPCX 4400. Cette option est à utiliser avec la plus grande prudence.
5. Cliquez sur OK puis sur Appliquer pour confirmer vos modifications.
2.5.5.2 Supprimer un lien à partir de la zone de données



     !"   


  2-29
Chapitre 2 #  !  &  !'

1. Sélectionnez une entrée en mode fiche.


2. Cliquez sur l'onglet Ressources OmniPCX.
3. Cliquez dans le champ d'un attribut pour l'éditer. Il se noircit.
4. Sélectionnez la commande Supprimer une valeur à partir du menu contextuel. Le lien est
supprimé de l'attribut.
5. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Note :
Si le lien est effacé, l'attribut est également effacé

2.5.6 Suivre un lien entre l'annuaire entreprise et l'annuaire système


L'annuaire dispose d'une fonction permettant d'accéder aux attributs d'un poste lié à une
entrée d'annuaire. Cette fonction évite le lancement de l'application Configuration et la
recherche du poste associé au lien.
1. Sélectionnez une entrée et passez en mode fiche.
2. Sélectionnez l'onglet Ressources OmniPCX.
3. Positionnez la souris sur le champ décrivant le lien puis sélectionnez Suivre ce lien à
partir du menu contextuel. La fiche du poste associé, issue de l'annuaire système, apparaît
dans la zone d'édition. Si le poste possède plusieurs liens, le menu contextuel est alors
composé d'un autre sous menu offrant l'accès à chacune de ses ressources.
4. De la fiche du poste, vous pouvez revenir à la fiche de l'annuaire entreprise en cliquant sur
l'attribut Lien annuaire et en sélectionnant Suivre ce lien dans le menu contextuel.

2.5.7 Interactions entre l'annuaire et la configuration


Pour comprendre les multiples relations entre l'annuaire et la configuration, voici quelques
exemples types d'opérations de gestion.
2.5.7.1 Changement d'affectation de postes

2-30 

     !"   


 
#  !  &  !'

Figure 2.12 : Changement d'affectation de postes — Etat initial


Etat initial : Jacques Dupont n'a aucun poste d'attribuer contrairement à Michel Legrand. Un
lien principal A2 est ajouté entre Dupont et le poste lié à Legrand.

Figure 2.13 : Changement d'affectation de postes — Etat final


Etat final : Michel Legrand perd son lien A1 et un nouveau lien principal A2 est ajouté entre
Dupont et le poste 3700. Les deux fiches annuaire sont mises à jour. Le poste réaffecté se
voit attribuer le nom de Dupont et son centre de frais (si Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System est maître du centre de frais).
2.5.7.2 Ajout d'un lien secondaire



     !"   


  2-31
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.14 : Ajout d'un lien secondaire — Etat initial


Etat initial : Dupont possède un lien principal A1 avec un poste du même nom déclaré dans
le PCX. Un lien secondaire B est ajouté pour lui affecter le poste Dect Roaming.

Figure 2.15 : Ajout d'un lien secondaire — Etat final


Etat final : La création du lien secondaire n'affecte pas les attributs du poste qui conserve ses
nom et prénom initiaux. Le centre de coût est toutefois modifié.
2.5.7.3 Autres exemples
tableau 2.13 : Synchronisation — Exemple

2-32 

     !"   


 
#  !  &  !'

Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network


OmniPCX 4400/Alcatel-Lucent OmniPCX Management System
Enterprise CS Conséquences dans la fiche du poste dans
Création de poste en Configuration l'Annuaire

Création de poste avec nom et prénom cor- Création automatique d'un lien principal.
respondant à une fiche annuaire.
Création d'un poste ayant le nom et le prénom Création d'un second lien principal entre la
d'une personne disposant déjà d'un lien prin- personne et le nouveau poste.
cipal.
Création de poste avec nom et prénom inexis- Cas sans création automatique
tants dans l'annuaire. - Aucune création automatique de lien.
Cas avec création automatique
- Création de la fiche annuaire et du lien.

tableau 2.14 : Synchronisation — Exemple


OmniPCX 4400/Alcatel-Lucent OmniPCX En- Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Ma-
terprise CS nagement System
Modifications d'un poste en configuration Conséquences dans la fiche du poste dans
lié à une personne de l'Annuaire l'Annuaire

Modification du type de poste Mise à jour après synchronisation.


Modification ou suppression du nom / pré- Perte du lien principal (fiche conservée).
nom Perte du N° de téléphone
Modification du Nom ou du N° de centre de voir notes 1 à 5 du § Synchronisation en
coût temps réel d'attributs
Suppression du poste Suppression du lien. La fiche est mise à jour
et conservée.
Déménagement (couper-coller dans la confi- Le lien est automatiquement recrée.
guration sans changement de nom et prénom) Les conséquences sont équivalentes à la sup-
pression et recréation du poste.

tableau 2.15 : Synchronisation — Exemple


Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network OmniPCX 4400/Alcatel-Lucent OmniPCX
Management System Enterprise CS
Opérations sur une fiche annuaire liée Conséquences dans la fiche du poste en
Configuration

Modification du nom. Modification du nom.


L'Id. utilisateur est conservé.
Suppression du N° Poste, Numéro RNIS Aucune conséquence. Les valeurs courantes
(Sans effet : valeurs réinitialisées) sont renvoyées à la fiche annuaire



     !"   


  2-33
Chapitre 2 #  !  &  !'

Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network OmniPCX 4400/Alcatel-Lucent OmniPCX


Management System Enterprise CS
Opérations sur une fiche annuaire liée Conséquences dans la fiche du poste en
Configuration

Déplacement de la fiche dans l'arborescence Aucune conséquence.

2.5.8 Interactions entre l'annuaire et la taxation


Voir également module ft0110_0030_omnivista_directory - Introduction § Règles de gestion
des centres de coûts.
Pour comprendre l'une des relations entre ces deux applications, utilisons les exemples du
chapitre § Interactions entre l'annuaire et la configuration .

Figure 2.16 : Changement d'affectation de postes — Etat initial Taxation


Etat initial : Seul Michel Legrand est représenté dans la taxation avec pour poste le 3700. A
la date T1, Jacques Dupont se rattache à ce même poste et rompt le lien existant.

Figure 2.17 : Changement d'affectation de postes — Etat final Taxation


Etat final : Après T1, Jacques Dupont est représenté dans la taxation et se voit attribué à
partir de cette date, les tickets de taxation du poste 3700. L'entrée Michel Legrand est
historisée et apparaît grisée dans l'Organisation de la taxation car les tickets de taxation
relatifs au poste 3700 émis avant la date T1 lui sont toujours attribués. Un rapport de taxation
détaillé à cheval sur cette date ferait mention de Dupont et de Legrand.

2-34 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.6 Onglet Système

2.6.1 Généralités
Cliquez sur l'onglet Système de l'arborescence pour accéder à l'Annuaire Système. Cet
annuaire vous permet de :
- Déclarer des réseaux PCX.
- Synchroniser des données PCX/Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System.
- Configurer des groupes d'applications et des applications externes.
- Configurer certaines applications internes (les paramètres sont décrits dans les
applications internes correspondantes, le cas échéant).
Contactez votre installateur avant d'entreprendre toute modification majeure des
paramètres d'application internes (saisie de la configuration du NMC) ou des
paramètres du serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
(saisie du nom du serveur 4760).
- Configurez le serveur RADIUS. Pour plus de détails, se référer à la section module
Sécurité - Introduction § RADIUS Server .

2.6.2 Description de l'onglet Système


L'Annuaire Système est la racine du serveur LDAP : o=nmc.
L'arborescence comporte :
- Quatre branches système :
• Serveur : paramètres des serveurs et des services (reservé au système).
• Applications : paramètres de configuration pour groupes d'application et applications
externes (reservé à l'administrateur).
• Applications du NMC : paramètres de sécurité de l'application (réservé au système),
gérés par le menu Sécurité.
• Configuration du Nmc : paramètres d'affichage des applications, enregistrement des
préférences utilisateurs (réservé aux spécialistes) :
- Les réseaux de PCX déclarés par l'administrateur, contenant chacun :
• des sous-réseaux
• des serveurs PCX et des serveurs de communication passive (PCS)
Dans l'arborescence sont listés les résultats de la dernière synchronisation :
• des postes téléphoniques et des groupes d'opératrices,
• des faisceaux et les liens entre les PCX
• les paramètres de gestion nécessaires au fonctionnement correct des applications
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System (Entités, N° SDA,
etc.).
Pour ces derniers objets (issus de la synchronisation), toute modification DOIT se faire
par l'application Configuration.

2.6.3 Déclarer un réseau PCX



     !"   


  2-35
Chapitre 2 #  !  &  !'

Pour déclarer un réseau PCX, vous devez :


1. Créer le réseau.
2. Créer des sous-réseaux.
3. Créer des PCX.
Toutes ces branches apparaîtront dans l'arbre des Alarmes/Topologie.
2.6.3.1 Création d'un réseau
Pour créer un réseau :
1. Sélectionner la racine.
2. Sélectionner la commande Créer > Réseau à partir du menu abrégé. Une fiche réseau
vierge apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs à travers les différents onglets.
• Onglet Réseau
tableau 2.16 : Saisie du réseau — Attributs de l'onglet Réseau
Nom Saisie obligatoire
Numéro de réseau Saisie obligatoire
Description
Propriétaire Saisie facultative.
Voir aussi

• Onglet Organisation : Cet onglet donne des informations supplémentaires sur


l'organisation du réseau. La mise à jour de cet onglet est facultative.
• Onglet Collecte de données – réservé à l'installateur. Cet onglet fournit des
informations sur la collecte de données. La mise à jour de cet onglet est facultative.
tableau 2.17 : Saisie du réseau — Attributs de l'onglet Collecte de données
Ce paramètre concerne l'Annuaire. Le numéro RNIS du jeu/poste
Préfixe RNIS fourni par le PCX (par exemple, 155667000), peut être complété par
ce préfixe (par exemple, 0) pour obtenir 01 55 66 70 00.
Si la création de saisie automatique est activée, de nouvelles en-
trées d'annuaire seront créées dans la racine Annuaire entreprise.
Localisation pour créa- Ce paramètre permet qu'une sous-branche soit sélectionnée pour le
tion automatique placement de nouvelles entrées, pour le même réseau de PCX. Voir
module Annuaire - Company tab § Location of the Items Automati-
cally Created in the Company Directory .

4. Cliquez sur Appliquer. Le réseau créé apparaît dans l'arbre sous la racine.
2.6.3.2 Création d'un sous-réseau
Pour créer un sous-réseau :
1. Sélectionner un réseau.
2. Sélectionnez la commande Créer > Sous-réseau à partir du menu abrégé. Une fiche
sous-réseau vierge apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs sur les différents onglets :

2-36 

     !"   


 
#  !  &  !'

• Onglet Sous-réseau :
tableau 2.18 : Entrée sous-réseau — Attributs de l'onglet sous-réseau
Nom Saisie obligatoire
Saisie obligatoire Un chapitre particulier est dédié à l'identification
Numéro de sous-réseau
des sous réseaux et des PCX. Voir § Identification des PCX .
Description
Propriétaire Saisie facultative.
Voir aussi

• Onglet Organisation : Cet onglet donne des informations supplémentaires sur


l'organisation du réseau. La mise à jour de cet onglet est facultative.
• Onglet Collecte de données – réservé à l'installateur. La mise à jour de cet onglet est
facultative :
tableau 2.19 : Entrée du sous-réseau — Attributs de l'onglet Collecte de données
Ce paramètre concerne l'Annuaire. Le numéro RNIS du jeu/poste
Préfixe RNIS fourni par le PCX (par exemple, 155667000), peut être complété par
ce préfixe (par exemple, 0) pour obtenir 01 55 66 70 00.
Si la création de saisie automatique est activée, de nouvelles en-
trées d'annuaire seront créées dans la racine Annuaire entreprise.
Localisation pour créa- Ce paramètre permet de sélectionner une sous-branche pour le pla-
tion automatique cement de nouvelles entrées, pour le même sous-réseau de PCX.
Voir module Annuaire - Company tab § Location of the Items Auto-
matically Created in the Company Directory .

• Onglet Synchronisation : Numéro de tranche pour la synchronisation générale.


• Onglet Connectivité OmniPCX Office : DN pour groupe de modems d'alarmes
urgentes pour Office OmniPCX - réception (PPP).
• Onglet Téléchargement du logiciel OXE : Ce sont les paramètres utilisés lors de
l'opération de mise à jour du logiciel OmniPCX 4400 \ OmniVista 4760 :
tableau 2.20 : Entrée du sous-réseau – Attributs de l'onglet Téléchargement du logiciel OXE
Heure de basculement Une heure programmée qui indique quand le basculement vers la
version du logiciel mis à jour s'effectuera sur le PCX. Les valeurs
possibles sont :
• Pas de basculement (par défaut)
• Basculement immédiat
• Un nombre représentant une heure au format 24-heures par in-
crémentations de 30 minutes, par exemple : 00:00, 00:30,
01:00, ..., 23:30.
Délai pour le bascule- Valeurs possibles identiques pour l'heure de basculement.
ment sur des CPU dupli-
qués
Retour Active le retour d'un CPU à l'ancienne version, en cas de redémar-
rage du système.
Délai pour le retour Détermine le nombre de jours durant lesquels le retour est activé.
(jours) Valeurs possibles :
• 0 (ne correspond à aucun retour)
• un nombre entier de 1 à 7.



     !"   


  2-37
Chapitre 2 #  !  &  !'

4. Cliquez sur Appliquer. Le sous-réseau créé apparaît dans l'arborescence sous le réseau.
2.6.3.3 Déclarer un PCX
Cette section décrit comment déclarer des PCX avec un seul type de connexion (IP pour
l'OmniPCX 4400, l'OmniVista 4760 et l'OmniPCX Office).
Le cas particulier d'un OmniPCX Entreprise prenant en charge une redondance spatiale
(version 6.1 ou supérieure) et utilisant par conséquent deux adresses IP, est aussi décrit.
Si d'autres types de connexions différents sont utilisés, contactez votre installateur pour
compléter la déclaration.
2.6.3.3.1 Déclaration d'un OmniPCX 4400
Pour déclarer un OmniPCX 4400 :
1. Sélectionnez un sous-réseau.
2. Sélectionnez la commande Créer > OmniPCX4400/Entreprise à partir du menu abrégé.
Un enregistrement vierge du PCX apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs à travers les différents onglets.
• Onglet PCX :
tableau 2.21 : OmniPCX 4400 / OmniVista 4760 Entrée — Attributs de l'onglet PCX
Nom Saisissez le nom du PCX
Numéro de noeud Entrée obligatoire Un chapitre est dédié à l'identification des PCX.
Voir § Identification des PCX .
Réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau.
Sous-réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau.
Description Saisie facultative.
Adresse IP Adresse du PCX.
Nom d'utilisateur FTP Ce paramètre est automatiquement complété avec le login FTP et le
et mot de passe mot de passe par défaut (adfexc/adfexc). Il doit ête identique ici et
côté serveur PCX.
Changer simplement le mot de passe pour qu'il corresponde à celui
du PCX, s'il a été changé. Ne changez pas le login, afin d'éviter tout
problème lors de la vérification de la licence.
Configuration de la pro- Cocher cette case pour activer la configuration de ce PCX.
cédure
Mode de réception Valeurs possibles :
d'alarmes • Aucun (par défaut)
• Conectivité IP permanente
• par un noeud de supervision
• Appels RMA
Procédure d'annuaire Cochez la case pour activer le chargement de OmniPCX
4400l'annuaire(répertoire téléphonique).
Désactivez la synchro- Pour empêcher la mise à jour de la configuration téléphonique du
nisation de l'annuaire PCX après une modification sur l'annuaire de l'Alcatel-Lucent Omni-
du PCX Vista 4760 Network Management System : sélectionnez cette option.

2-38 

     !"   


 
#  !  &  !'

Procédure de Taxation Sélectionnez le type de traitement dans le menu déroulant : Numéro,


Mise à jour de l'organisation, Taxation détaillée, Taxation globale
avec ou sans OmniPCX 4400 rapatriement des enregistrements vers
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Traitement PTP Cocher la case pour activer le rapatriement des données
d'observation de trafic.
Procédure des perfor- Cochez la case pour le traitement des tickets VoIP.
mances VoIP
Noeud de déclaration Si la clé du fichier de licence est présente physiquement sur le PCX,
(Contrôle de licence) cochez cette option pour vous connecter prioritairement à ce noeud.
Note 1 :
Si aucun noeud déclaré n'a cette option validée, l'Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System recherche, lors de la première syn-
chronisation avec les PCX, le détenteur du fichier de licence et valide auto-
matiquement cet attribut sur le PCX.

• Onglet Organisation : Cet onglet donne des informations sur l'organisation associée à
ce PCX. Pour relier ce serveur PCX à un abonné, saisir l'attribut Abonné RCS. La
mise à jour de cet onglet est facultative.
• Onglet Donnéesd'abonné : Les paramètres sont complétés à l'aide des valeurs lues
dans le PCX pendant la phase de synchronisation.
• Onglet Connectivité : Cet onglet comporte les paramètres de connexion réservés aux
spécialistes (installateur, administrateur).
Pour déclarer une connexion sécurisée au PCX par le protocole SSH/FTP :
tableau 2.22 : OmniPCX 4400 / OmniVista 4760 Entrée — Attributs de l'onglet Connectivité
Connexion SSH Cochez la case pour autoriser la connexion SSH/FTP.
Nom d'hôte Saisissez le nom du PCX.

Note 2 :
Si la case "connexion SSH" n'est pas cochée, la connexion se fera par le protocole TELNET.
• Onglet Collecte de données :
tableau 2.23 : OmniPCX 4400/OmniVista 4760 Entrée – Attributs de l'onglet Collecte de don-
nées
Ce paramètre est destiné à autoriser ou non la création automa-
Création automatique tique des entrées dans l'Annuaire entreprise lors des opérations
de synchronisation.
Ce paramètre permet de sélectionner une sous-branche pour le pla-
Localisation pour créa- cement de nouvelles entrées, pour le même PCX. Voir module An-
tion automatique nuaire - Company tab § Location of the Items Automatically Created
in the Company Directory .



     !"   


  2-39
Chapitre 2 #  !  &  !'

Sélectionnez le type de traitement dans le menu déroulant :


• Aucun
• Taxation : pour autoriser la collecte d'enregistrements pour le
Collecte traitement des taxations par une application externe.
d'Enregistrements/Ticke • VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements pour le traite-
ts ment des VOIP par une application externe.
• Taxation et VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements
pour la taxation et le traitement des VOIP par une application
externe.
A partir de la version R5.0, ce paramètre sélectionne le type de trai-
tement pour construire l'UID (IDentificateur Utilisateur) :
• Aucun : L'UID est construit à l'aide du nom et du prénom de
Construction UID l'utilisateur. Dans ce cas, l'UID est construit comme avant la ver-
sion R5.0.
• Poste : l'UID est construit à l'aide du prénom, du nom et du nu-
méro du jeu de l'utilisateur (recommandé)

• Onglet Version : Il est renseigné automatiquement à la première synchronisation PCX


vers annuaire.
Voir. module Annuaire - Synchronizing PCX data § PCX to System Directory
Synchronization .
• Onglet Divers : Cet onglet contient les paramètres pour que les administrateurs de
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System puissent stocker des
informations administratives de leur choix. Les valeurs restent inchangées après la
synchronisation.
• Onglet Chargement logiciel : Cet onglet contient les paramètres utilisés lors de la
mise à jour du logiciel OmniPCX 4400 \ OmniVista 4760.
tableau 2.24 : OmniPCX 4400 / OmniVista 4760 Entrée — Attributs de Téléchargement du lo-
giciel
Maintenance du nom Le nom du login utilisé pour se connecter au PCX et effectuer des
d'utilisateur opérations de maintenance.
Maintenance du mot de Mot de passe associé à la Maintenance du nom d'utilisateur.
passe
Nœud maître Entrez le DN du noeud maître du PCX qui reçoit des progiciels du
serveur 4760 et les diffuse à ce client. Si cette entrée est laissée
vierge, on considère que ce noeud est un maître.
Notes :
Un PCX maître doit ête accessible par le serveur 4760 à l'aide d'une
connectivité Ethernet ou par une carte IRAD. Le tunnellage de l'IP n'est pas
conseillé.
Si le PCX du client est connecté au serveur maître par une jonction sans
tunnel IP, la mise à jour du logiciel échouera sur le client.
Appliquez dans les pa- Si elles sont vérifiées, les valeurs des quatre paramètres suivants
ramètres locaux du seront utilisées comme définies pour ce PCX. Sinon, les valeurs dé-
compte finies pour le sous-réseau seront utilisées.

2-40 

     !"   


 
#  !  &  !'

Heure de basculement Une heure programmée indiquant quand le basculement vers la


version du logiciel mise à jour s'effectuera sur le PCX. Les valeurs
possibles sont :
• Pas de basculement (par défaut)
• Basculement immédiat
• Un nombre représentant une heure au format 24-heures, par in-
crémentations de 30 minutes, par exemple : 00:00, 00:30,
01:00, ..., 23:30.
Délai pour le bascule- Valeurs possibles identiques à l'heure de basculement.
ment sur des CPU dupli-
qués
Retour Active le retour d'un CPU à l'ancienne version, en cas de redémar-
rage du système.
Délai pour le retour Détermine le nombre de jours durant lesquels le retour est activé.
(jours) Valeurs possibles :
• 0 (ne correspond à aucun retour)
• un nombre entier de 1 à 7.
Les attributs restants dans l'onglet Téléchargement logiciel sont mis à jour pendant la
synchronisation. Voir module Annuaire - Synchronizing PCX data § PCX to System
Directory Synchronization .
4. Cliquez sur Appliquer.
Le PCX créé apparaît dans l'arborescence sous le sous-réseau. Si tel n'est pas le cas,
vérifiez tous les attributs en répétant la procédure.
2.6.3.3.2 Déclaration d'un OmniPCX Office
Pour déclarer un OmniPCX Office :
1. Sélectionnez un sous-réseau.
2. Sélectionnez la commande Créer > OmniPCX Office à partir du menu contextuel. Un
enregistrement vierge du PCX apparaît dans la zone de données.
3. Renseigner les attributs répartis parmi les différents onglets.
Onglet PCX :
tableau 2.25 : OmniPCX Office Entrée — Attributs de l'onglet PCX
Nom Saisissez le nom du PCX
Numéro de noeud Entrée obligatoire Un chapitre est dédié à l'identification des PCX.
Voir § Identification des PCX .
Réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau
Sous-réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau
Description Saisie facultative.
Adresse IP Adresse du PCX
Mot de passe FTP Saisissez les informations sur le compte autorisé à faire des trans-
ferts FTP vers le PCX L'identification du compte (par défaut tuxalize)
et de son mot de passe doit être la même ici et côté PCX.
Configuration de la pro- Cocher cette case pour activer la configuration de ce PCX.
cédure



     !"   


  2-41
Chapitre 2 #  !  &  !'

Mode de réception Valeurs possibles :


d'alarmes • Aucun (par défaut)
• Notification HTTP
• Conectivité IP permanente
• Appel d'alarme urgent PPP
Procédure de Taxation Sélectionnez le type de traitement dans le menu déroulant : Numéro,
Mise à jour de l'organisation, Taxation détaillée, Taxation globale
avec ou sans OmniPCX Office rapatriement des enregistrements
vers Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Centre de coût par dé- Renseignez ce champ si vous souhaitez regrouper les entrées
faut taxables sous un même centre de coût PCX (phone book). Pour plus
d'informations, voir : module Taxation - Basic operation § Managing
OmniPCX Office and Alcatel Office Cost Centers .
Procédure des perfor- Cochez la case pour le traitement des tickets VoIP.
mances VoIP
Nom d'hôte d'Accès In- Saisie du nom.
ternet
Onglet Organisation : Cet onglet donne des informations sur l'organisation associée à ce
PCX. Pour relier ce serveur PCX à un abonné, saisir l'attribut Abonné RCS. La mise à jour
de cet onglet est facultative.
Onglet Connectivité : Cet onglet comporte les paramètres de connexion réservés aux
spécialistes (installateur, administrateur).
Onglet Collecte de données :
tableau 2.26 : OmniPCX Office Entrée — Attributs de l'onglet Collecte des données
Sélectionnez le type de traitement dans le menu déroulant :
• Aucun
• Taxation : autorise la collecte d'enregistrements pour le traite-
Collecte ment des taxations par une application externe.
d'Enregistrements/Ticke • VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements pour le traite-
ts ment des VOIP par une application externe.
• Taxation et VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements
pour le traitement des VOIP et des taxations par une application
externe.
Onglet Gestion des alarmes :
Onglet Version : Cet onglet est renseigné automatiquement à la première synchronisation
PCX vers annuaire.
Onglet Divers : Cet onglet contient les paramètres pour que les administrateurs
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System puissent stocker les
informations administratives de leur choix. Les valeurs restent inchangées après la
synchronisation.
4. Cliquez sur Appliquer.
Le PCX créé apparaît dans l'arborescence sous le sous-réseau. Si tel n'est pas le cas,
vérifiez tous les attributs en répétant la procédure.
2.6.3.3.3 Déclaration d'un OmniVista 4760
Déclarez un OmniVista 4760 comme vous déclareriez un OmniPCX 4400 (voir § Déclaration
d'un OmniPCX 4400 ).
Cependant, dans le cas particulier d'un serveur OmniPCX Enterprise prenant en charge la

2-42 

     !"   


 
#  !  &  !'

redondance spatiale (version 6.1 ou supérieure), vous devez saisir une deuxième adresse IP
pour l'attribut Adresse IP.
tableau 2.27 : OmniVista 4760 Entrée – Attributs de redondance du CPU
Adresse IP Entrer la première adresse IP CPU
Note :
Les deux adresses IP peuvent être données dans n'importe quel ordre,
le système les mettra automatiquement dans le bon ordre en fonction du
rôle du CPU
Adresse IP Entrer la deuxième adresse IP CPU

2.6.3.3.4 Déclaration d'un pseudo PCX


Les pseudos PCX sont utiles dans certains sites à fort trafic générateurs d'un très grand
nombre de tickets de taxation. Les fonctions de chargement et de filtrage sélectif des tickets
peuvent nécessiter des ressources sytème et un temps de traitement considérables.
Ces fonctions importantes peuvent être exécutées par un dispositif autre que le serveur
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System : un PC appelé Pseudo PCX,
entièrement dédié à ces tâches.
Dans ce cas, le serveur d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System se
contente alors de télécharger les fichiers de données du pseudo PCX déjà filtrées.
Pour gérer uniquement les tickets de taxation, un pseudo PCX est suffisant. S'il faut gérer
également la configuration, un PCX doit être déclaré. LePCX et le pseudo PCX doivent être
déclarés dans le même sous-réseau.
Pour déclarer un pseudo PCX :
1. Sélectionnez un sous-réseau.
2. Sélectionnez la commande Créer > Pseudo PCX, à partir du menu contextuel. Un
enregistrement vierge du PCX apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs à travers les différents onglets.
tableau 2.28 : Pseudo—Entrée PCX — Onglets généraux
Nom Saisissez le nom du PCX
Numéro de noeud Entrée obligatoire Un chapitre est dédié à l'identification des PCX.
Voir § Identification des PCX .
Réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau.
Sous-réseau Valeur héritée automatiquement lors de la construction du réseau.
Adresse IP Adresse du PCX.
Utilisateur et mot de Saisissez les informations sur le compte autorisé à exécuter des
passe FTP transferts FTP vers le PCX.
Onglet Organisation : Cet onglet donne des informations supplémentaires sur
l'organisation du réseau. La mise à jour de cet onglet est facultative.
Connectivité Cet onglet comporte les paramètres de connexion réservés aux spécialistes
(installateur, administrateur).
Onglet Collecte de données : Cet onglet affiche les informations sur les derniers
rapatriements effectués à partir de ce PCX
tableau 2.29 : Pseudo—Entrée PCX — Attributs de l'onglet Collecte de données



     !"   


  2-43
Chapitre 2 #  !  &  !'

Sélectionnez le type de traitement dans le menu déroulant :


• Aucun
• Taxation : pour d'autoriser la collecte d'enregistrements pour le
Collecte traitement des taxations par une application externe.
d'Enregistrements/Ticke • VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements pour le traite-
ts ment des VOIP par une application externe.
• Taxation et VOIP : pour autoriser la collecte d'enregistrements
pour le traitement des VOIP et des taxations par une application
externe.
Divers Cet onglet contient des paramètres d'informations libres d'accès pour
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System les administrateurs. Ils
peuvent être utilisés pour conserver des informations administratives et demeurent
inchangés après synchronisation.
4. Cliquez sur Appliquer.
Le PCX créé apparaît dans l'arborescence sous le sous-réseau. Si tel n'est pas le cas,
vérifiez tous les attributs en répétant la procédure.
2.6.3.4 Découverte et synchronisation d'un Serveur de communications passives
(PCS)
La principale fonction d'un serveur de communications passives (PCS) est de fournir une
continuité de service pour une zone d'abonnés en cas de problème de réseau entre la
passerelle (media gateway) d'OmniVista 4760 et le serveur d'appels du OmniVista 4760.
Lorsqu'il n'y a pas de problèmes de réseau, les PCS sont en mode passif. En cas de problème
de réseau, le PCS bascule en mode actif et agit comme serveur d'appels d'OmniVista 4760
pour ses passerelles (media gateways) et téléphones IP associés. En mode actif, le PCS
conserve dans sa propre base de données les tickets de taxation et de voix par IP.
L'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System doit synchroniser le PCS pour
obtenir cette information.
L'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System découvre un PCX
automatiquement pendant la synchronisation avec son PCX associé. Pour découvrir un PCS
et le créer dans l'Annuaire système, vous devez posséder :
- Une connexion de type LAN entre l'OmniVista 4760 et l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System
- au moins une licence en cours de validité, parmi : Taxation, Performance de trafic, Voix
par IP ou Configuration
Un PCS apparaît dans la hiérarchie sous son PCX associé. Un PCX peut être associé à aucun
ou plusieurs PCS. Le nom du PCS est lu dans les données de configuration de l'OmniVista
4760. Si aucun nom n'existe, l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
crée le nom au format suivant : "PCS_" + l'adresse IP physique du PCS. Vous pouvez modifier
le nom du PCS.

2-44 

     !"   


 
#  !  &  !'

Les attributs suivants dans l'Annuaire système sont associés au PCS :


Onglet PCS
Nom Le nom du PCS est automatiquement hérité de l'Omni-
Vista 4760 pendant la création du PCS dans l'Annuaire
système. Le nom peut être changé.
Sous-réseau - Numéro de noeud Valeur automatiquement héritée de l'OmniVista 4760
pendant la création du PCS dans l'Annuaire système.
Réseau Valeur automatiquement héritée de l'OmniVista 4760
pendant la création du PCS dans l'Annuaire système, et
automatiquement mise à jour lorsque le nom du réseau
change.
Sous-réseau Valeur automatiquement héritée de l'OmniVista 4760
pendant la création du PCS dans l'Annuaire système, et
automatiquement mise à jour lorsque le nom du sous-
réseau change.
PCX Le nom d'OmniVista 4760 est automatiquement hérité
pendant la création du PCS dans l'Annuaire système, et
automatiquement mis à jour lorsque le nom d'OmniVista
4760 change.
Description Saisie facultative



     !"   


  2-45
Chapitre 2 #  !  &  !'

Adresse IP L'adresse IP du PCS utilisée par l'Alcatel-Lucent Omni-


Vista 4760 Network Management System pour commu-
niquer avec le PCS. Cette adresse IP est automatique-
ment initialisée pendant la première synchronisation
avec la valeur de l'adresse IP physique. Elle peut être
mise à jour si le NAT/VPN édite une adresse IP publique
accessible à l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
Adresse IP physique L'adresse IP du PCS utilisée par l'OmniVista 4760 pour
communiquer avec le PCS. Cette adresse IP identifie
uniquement le PCS.
Nom d'utilisateur FTP Valeur automatiquement héritée pendant la création du
PCS dans l'Annuaire système. La valeur n'est pas auto-
matiquement mise à jour lorsque le nom d'utilisateur
FTP d'OmniVista 4760 change. Vous devez saisir le
nouveau nom d'utilisateur FTP.
Mot de passe FTP Valeur automatiquement héritée pendant la création du
PCS dans l'Annuaire système. La valeur n'est pas auto-
matiquement mise à jour lorsque le mot de passe FTP
d'OmniVista 4760 change. Vous devez saisir le nouveau
mot de passe FTP.

Onglet Connectivité :
Adresse IP L'adresse IP du PCS est utilisée par l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System pour
communiquer avec le PCS. Cette adresse IP est auto-
matiquement initialisée pendant la première synchroni-
sation avec la valeur de l'adresse IP physique. Elle peut
être mise à jour si le NAT/VPN édite une adresse IP pu-
blique accessible à l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System
Adresse IP physique L'adresse IP du PCS utilisée par l'OmniVista 4760 pour
communiquer avec le PCS. Cette adresse IP identifie
uniquement le PCS.
Nom d'utilisateur FTP Valeur automatiquement héritée pendant la création du
PCS dans l'Annuaire système. La valeur n'est pas auto-
matiquement mise à jour lorsque le nom d'utilisateur
FTP d'OmniVista 4760 change. Vous devez saisir le
nouveau nom d'utilisateur FTP.
Mot de passe FTP Valeur automatiquement héritée pendant la création du
PCS dans l'Annuaire système. La valeur n'est pas auto-
matiquement mise à jour lorsque le mot de passe FTP
d'OmniVista 4760 change. Vous devez saisir le nouveau
mot de passe FTP.

2-46 

     !"   


 
#  !  &  !'

Connectivité Sélectionnez :
- LAN : pour connecter le PCS par son adresse IP
- Aucun : Le PCS n'est pas directement accessible à
partir du Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System (réseaux différents). Dans ce
cas, le PCS est accessible par son Com. Serveur.

Onglet Collecte de données


Identifiant PCS Représentation de l'adresse IP physique du PCS en
hexadécimal. Cette valeur est automatiquement
construite à partir de la valeur de l'adresse IP.
L'identifiant du PCS est utilisé comme suffixe pour les
noms de fichiers de taxation disponibles pour les appli-
cations externes (voir module Taxation - Introduction §
Collecting Records ).
Dernier fichier de taxation interrogé Information sur le dernier téléchargement à partir du
PCS.
Dernier fichier PTP interrogé Information sur le dernier téléchargement à partir du
PCS.
Dernier fichier IP interrogé Information sur le dernier téléchargement à partir du
PCS.

Onglet Divers :
Les en-têtes du champ Divers peuvent être personnalisées pour correspondre aux
informations qu'elles fournissent.
Onglet Version :
Version du PCX Automatiquement complétée pendant la synchronisation
du PCS.
Patch ID du PCX Automatiquement complétée pendant la synchronisation
du PCS.
Livraison du modèle objet Automatiquement complétée pendant la synchronisation
du PCS.
Patch ID du modèle objet Automatiquement complétée pendant la synchronisation
du PCS.

Onglet Téléchargement logiciel :


Cet onglet contient les paramètres utilisés lors de la mise à jour du logiciel du PCS.
tableau 2.34 : Entrée du PCS — Attributs de Téléchargement du logiciel
Maintenance du nom Le nom du login utilisé pour se connecter au PCX et effectuer les
d'utilisateur opérations de maintenance.
Maintenance du mot de Mot de passe associé à la Maintenance du nom d'utilisateur.
passe



     !"   


  2-47
Chapitre 2 #  !  &  !'

Nœud maître Entrez le DN du noeud maître PCX qui reçoit des progiciels du ser-
veur 4760 et les diffuse à ce client. Si cette entrée est laissée
vierge, on considère que ce noeud est un maître.
Par défaut, ce champ contient le DN du serveur de communication
associé. Serveur qui est son maître.
Appliquez dans les pa- Si elles sont vérifiées, les valeurs des quatre paramètres suivants
ramètres locaux du seront utilisées comme définies pour ce PCS. Sinon, les valeurs dé-
compte finies pour le sous-réseau seront utilisées.
Heure de basculement Choisissez l'heure de basculement vers la version du logiciel mise à
jour. Les valeurs possibles sont :
- Pas de basculement (par défaut)
- Basculement immédiat
- 00:00, 00:30, 01:00, ..., 23:30
Dernière ID de contexte Identifiant unique de mise à jour du logiciel
Fichier de rapports Fournit l'opération d'état pour les PCS sélectionnés
Adresse IP physique L'adresse IP du PCS utilisée par l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System pour communiquer avec le PCS.
Cette adresse IP identifie uniquement le PCS.
Langue d'exportation Automatiquement remplie pendant la synchronisation PCX/PCS
(PCX)
Version du PCX Automatiquement remplie pendant la synchronisation PCX/PCS
Patch ID du PCX Automatiquement remplie pendant la synchronisation PCX/PCS
Mise à jour dynamique Automatiquement remplie pendant la synchronisation PCX/PCS
Sécurisez la version du Automatiquement remplie pendant la synchronisation PCX/PCS
PCX

2.6.3.5 Identification des PCX


Pour l'OmniPCX 4400 et l'OmniVista 4760 :
Le champ Numéro de nœud doit être conforme à la configuration du PCX et prendre l'une
des formes suivantes :
- R x 100 + N, par défaut.
- R x 1000 + N, si spécifié à l'installation du nœud.
Note 1 :
R = No sous-réseau et N = No nœud-réseau.
Note 2 :
Dans le cas de l'OmniVista 4760, les erreurs de saisie ne sont pas corrigées; en cas d'erreur, il faut
détruire le noeud et le recréer.

Exemple :
Pour le noeud 5 (N=5) qui appartient au sous-réseau 2 (R=2), selon le cas :
- champ No nœud-réseau = 205
- champ No nœud-réseau = 2005
Pour l'OmniPCX Office :
Dans un même sous-réseau, le numéro du noeud saisi doit être unique et différent du numéro
de noeud de l'OmniPCX 4400 et de l'OmniVista 4760.

2-48 

     !"   


 
#  !  &  !'

Le numéro du noeud saisi et le numéro réel de l'OmniPCX Office peuvent être différents.
2.6.3.6 Création de Groupes d'applications et d'Applications externes
Cette fonction est utilisée pour lancer :
- Des URL distantes via un navigateur Web (l'administration Omnitouch UC, par exemple),
- Des fichiers exécutables Windows ou Java (autres que les classes d'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System).
2.6.3.6.1 Création d'un Groupe d'applications
A l'installation, aucun groupe d'applications n'est créé.
Pour créer un groupe d'applications :
1. Dans la racine nmc, développez l'entrée Applications.
2. Sélectionnez Groupes d'applications.
3. Sélectionnez la commande Créer>Groupe d'applications à partir du menu contextuel.
4. Renseignez les attributs.
tableau 2.35 : Attributs d'entrée du Groupe d'applications
Nom Saisie obligatoire
Description Saisie facultative.
Libellé Saisie facultative.
Numéro d'ordre Saisissez un numéro pour autoriser les groupes d'applications à
classifier dans le panneau de lancement des applications.

Note 1 :
Le groupe “4760 App.” (réservé pour les applications internes d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System), ne peut pas être configuré dans l'Annuaire et se place en première po-
sition dans le panneau de lancement.
5. Cliquez sur Appliquer.
Le groupe d'applications créé est affiché dans l'arborescence sous l'entrée Groupes
d'applications. Si tel n'est pas le cas, vérifiez tous les attributs en répétant la procédure.
Note 2 :
Jusqu'à 10 groupes (maximum) peuvent être créés.
2.6.3.6.2 Création d'une Application externe
A l'installation, aucune application externe n'a été créée.
Dans l'Annuaire système, deux onglets peuvent être utilisés pour configurer une application :
les onglets Général et Interface utilisateur.
Pour configurer une application externe :
- Onglet Général Cet onglet permet à l'application d'être identifiée et aux attributs
nécessaires à son exécution d'être configurés (exécutable, arguments, démarrage de
l'annuaire).



     !"   


  2-49
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.19 : Annuaire système — Créer Application externe — Onglet Général


1. Dans l'entrée Applications, sélectionnez Applications externes.
2. Sélectionnez la commande Créer>Applications à partir du menu contextuel.
3. Renseignez les attributs.
tableau 2.36 : Entrée de l'application — Attributs de l'onglet Général
Nom Il doit être saisi (identifiant unique dans l'Annuaire (cn)).
Description Saisie facultative.
Type d'application Double-cliquez sur le champ sélectionné et choisissez le menu dé-
roulant “Application Windows” ou “Navigateur par défaut”.
Nom du binaire Si le type d'application est “Application Windows”, compléter le
(exécutable) champ Nom du binaire (exécutable) : Par exemple :
C:\WINNT\NOTEPAD.EXE.
Liste d'arguments Si le type d'application est “Navigateur par défaut”, saisissez l'URL à
ouvrir : Par exemple : http://Alcatel.fr:8080/webAdmin/AdminServer.
Si le type d'application est “Application Windows”, saisissez les para-
mètres de votre application Windows : Par exemple : pour Note-
pad.exe, l'argument c:\Doc\read me.txt ouvre le fichier “read me.txt”
dans Notepad.
Démarrer l'annuaire Saisie facultative.

2-50 

     !"   


 
#  !  &  !'

Droits d'accès Double-cliquez sur le champ et choisissez l'une des classes listées
dans le menu déroulant pour allouer les droits d'évaluation à
l'application (voir module Sécurité - Introduction ). Les mêmes droits
qu'une application interne d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System peuvent être attribués.
La valeur par défaut de l'attribut est Applications externes 1.

4. Cliquez sur Appliquer.


Les applications créées sont affichées dans l'arborescence sous l'entrée Applications
externes. Si tel n'est pas le cas, vérifiez tous les attributs en répétant la procédure.
- Onglet Interface utilisateur. Cet onglet affiche les attributs de l'interface utilisateur.

Figure 2.20 : Annuaire système — Créer Application externe — Onglet Interface utilisateur
1. Choisissez une application externe dans l'entrée Applications externes.
2. Renseignez les attributs.
tableau 2.37 : Entrée de l'application — Attributs de l'onglet Interface utilisateur



     !"   


  2-51
Chapitre 2 #  !  &  !'

Libellé Entrée facultative (16 caractères maximum).


Appartenant au groupe Entrée obligatoire pour l'application à ajouter au panneau de lance-
ment des applications. Cet attribut est utilisé pour relier l'application
à un groupe d'applications externe.
1. Cliquez sur à droite de Appartenant au groupe. L'éditeur de
lien apparaît dans une fenêtre indépendante.
2. Renseignez la zone de recherche.
3. Cliquez sur pour lancer une recherche et afficher le résultat

dans la zone de données.


4. Choisissez le résultat de la recherche.
5. Cliquez sur OK. Le lien reliant l'application à un groupe
d'applications est affiché dans le champ Appartenant au
groupe.
6. Fin.
Numéro d'ordre Saisir un numéro pour préciser l'ordre dans lequel l'application sera
affichée au sein du groupe dans le panneau de lancement des appli-
cations.
Bulle d'information Saisie facultative. Cet attribut est utlisé pour afficher le nom de
l'application en entier lorsque le curseur est positionné sur le sym-
bole représentant l'application.
Icône 32x32 (GIF) Cet attribut permet la sélection de l'icône de l'application. Double-cli-
quez sur le champ pour sélectionner un fichier (par une fenêtre de
sélection de fichiers). Le fichier doit être au format GIF (de préfé-
rence en 32x32). L'icône est affichée dans le panneau de lancement
des applications. Si cet attribut n'est pas configuré, une icône par dé-
faut est attribuée à l'application.

3. Cliquez sur Appliquer.


L'application client doit être redémarrée pour appliquer les modifications à l'Annuaire
et afficher les applications dans le panneau de lancement des applications..
2.6.3.6.3 Suppression d'une Application externe ou d'un Groupe d'applications.
Pour supprimer une application :
1. Dans l'entrée Applications, développez Applications externes.
2. Sélectionnez une application.
3. Sélectionnez la commande Supprimer dans le menu contextuel.
Pour supprimer un groupe d'applications :
1. Dans l'entrée Applications, développez Groupes d'applications.
2. Sélectionnez un groupe d'applications.
3. Sélectionnez la commande Supprimer dans le menu contextuel.

2.6.4 Enregistrement d'une Eye Box


Eye Box est une suite logicielle offrant Internet, des solutions vocales et de données pour les
petites et moyennes entreprises.

2-52 

     !"   


 
#  !  &  !'

Pour enregistrer une Eye Box :


1. Sélectionnez le Réseau/Sous-réseau pour l'enregistrement de l'Eye Box, à partir de
l'arborescence système.
2. Sélectionnez Créer > Eye Box dans le menu contextuel. La fenêtre servant à enregistrer
l'Eye Box s'affiche. Par défaut, la fenêtre est dans l'onglet Général.

Figure 2.21 : Fenêtre annuaire système : Création d'une Eye Box


3. Complétez les attributs suivants dans la fenêtre Général.
tableau 2.38 : Enregistrement de l'Eye Box : Attributs de l'onglet Général
Attributs Valeurs
Nom Le nom de l'Eye Box à enregistrer
Description Texte de description pour l'Eye Box
URL pour gestion L'URL pour accéder à l'application Eye Box Admin dans le serveur Eye Box
Sous-réseau Le nom du sous-réseau auquel l'Eye Box est connectée
Réseau Le nom du réseau auquel l'Eye Box est connectée

4. Sélectionnez l'onglet Organisation,


5. Complétez les attributs suivants dans la fenêtre Organisation.
tableau 2.39 : Enregistrement de l'Eye Box : Attributs de l'onglet Organisation



     !"   


  2-53
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attributs Valeurs
Société Nom de la société
Client RSC Double cliquez sur le champ sélectionné et choisissez le client RSC dans la
fenêtre Editer le DN affichée
Département Nom complet d'un service
Ville Nom de la ville
Pays Nom du pays

6. Sélectionnez l'onglet Divers,


7. S'il existe des données diverses, les saisir dans le champ Div. 1 vers Div. 5 dans la
fenêtre Divers. Les en-têtes du champ divers peuvent être personnalisés. Pour plus
d'informations, voir module Interface - Customizing dictionaries .
8. Cliquez sur Appliquer pour enregistrer l'Eye Box.

2.7 Synchroniser les données du PCX

2.7.1 Généralités
La synchronisation des données de PCX est à double sens :
- La synchronisation du PCX vers Annuaire système est le chargement des données
téléphoniques des PCX pour mettre à jour les données systèmes nécessaires aux
applications d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System . Cette
synchronisation est manuelle, programmée ou automatique.
- La mise à jour des données de l'annuaire Système peut s'étendre à l'annuaire Entreprise
via des liens.
- La synchronisation de l'Annuaire entreprise vers PCX est la mise à jour des données PCX
suite aux modifications de certains champs (Nom, Prénom, Centre de coûts) d'une
entrée d'annuaire d'entreprise. Cette synchronisation s'effectue automatiquement en
temps réel.
Important :
La synchronisation des données de PCX ne concerne que les OmniPCX 4400 et les Alcatel-Lu-
cent OmniPCX Enterprise CS, elle ne s'applique pas aux OmniPCX Office.
Types de données synchronisées :
MIB, Tranche SDA, Entités, Console opératrice, Groupes opératrices, Opératrice logique,
Groupe opératrice logique, Numéro affaire, Alvéole, Carte-interface, Artères, Faisceau,
Messagerie vocale, Usagers, Annuaire, terminaux de données, numéros abrégés, abonnés
distants. Les attributs associés au logiciel OmniPCX 4400 \ Alcatel-Lucent OmniPCX
Enterprise CS se mettent également à jour : Adresse IP physique, langue export, version PCX,
ID de mise à jour PCX, ID de mise à jour PCX dyn, version sécurisée PCX, état de rapport
Master PCX.
Données non synchronisées et libres pour usage :
Certains attributs sont libres pour usage pour l'administrateur d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System. Comme ils ne sont pas pris en compte par le processus de
synchronisation entre PCX et Omnivista 4760, ces attributs peuvent être utilisés pour stocker
des informations administratives. Ils ne sont pas modifiés suite aux synchronisations

2-54 

     !"   


 
#  !  &  !'

journalières ou hebdomadaires. Les membres Experts réseau et les administrateurs


d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System peuvent personnaliser les
noms de ces attributs à l'aide de l'outil CustomDict. Les attributs suivants sont
personnalisables :
- OmniPCX 4400 \ Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS \ OmniPCX Office:
• Attributs : pbmisc1 à pbmisc5
• Onglet : Divers
- Alvéole :
• Attributs : rackmisc1 à rackmisc5
• Onglet : Divers
- Carte-Interface
• Attributs : boardmisc1 à boardmisc5
• Onglet : Divers
- Usagers :
• submisc1 à submisc5
• Onglet : Divers

2.7.2 Synchronisation du PCX vers l'Annuaire système


Une synchronisation PCX vers Annuaire système peut être :
- Partielle : modification de ce qui a changé depuis la dernière synchronisation.
- Complète : mise à jour de toutes les données de l'Annuaire système provenant du PCX.
- Automatique en temps réel. Voir module Annuaire - Gérer les liens entre l'Annuaire et le
PCX (option).
- Dédiée aux informations de chargement de version.
- Globale : cette synchronisation synchronise les PCX de tous les réseaux disponibles.
Cette opération est lancée à partir de la racine de l'Annuaire système (nmc). Les
synchronisations quotidiennes et hebdomadaires sont des synchronisations globales. En
cas d'échec de la synchronisation pendant 32 jours, les clients Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System passent en mode restreint. Le seul moyen de
repasser en mode normal est d'exécuter une synchronisation adéquate sur chaque nœud.
Les synchronisations partielle et complète peuvent s'exécuter selon 2 modes :
- Immédiat
- Planifié.
Par défaut, une synchronisation partielle est programmée tous les jours et chaque semaine.
Une synchronisation complète est exécutée dans certains cas spécifiques :
- Sélection de ce type de synchronisation par le gestionnaire
- Synchronisation PCX initiale
- Échec répétitif de la synchronisation partielle. Le nombre d'échecs est géré dans l'annuaire
système : nmc/nom du serveur/Serveur/SyncLdapPbx/Spécifique/Nombre maximum
d'échecs de synchronisations générales
La synchronisation s'effectue, PCX par PCX, en quatre étapes :



     !"   


  2-55
Chapitre 2 #  !  &  !'

1. Connexion au PCX.
2. Rapatriement de certaines données des PCX vers l'annuaire système.
3. Déclenchement des procédures automatiques de création de liens entre des postes
téléphoniques et des personnes (option Annuaire Entreprise).
Voir module Annuaire - Gérer les liens entre l'Annuaire et le PCX .
4. Mise à jour des entrées d'annuaire entreprise.
2.7.2.1 Données synchronisées
Après la première synchronisation, trois branches apparaissent sous la branche PCX :
- Configuration : entités, tranches SDA.
- Hardware : alvéoles, cartes, faisceaux, segments.
- Telephonic devices: postes.
Vérifiez que ces trois branches sont bien présentes après une première synchronisation.
Pour vérifier la dernière synchronisation effectuée :
1. Cliquez sur l'onglet Système.
2. Sélectionnez le PCX (chemin : nmc > réseau > sous-réseau >PCX).
3. Vérifiez dans Collecte de données la valeur des attributs :
• Date de dernière modification qui doit correspondre à la date de la dernière
synchronisation.
• Dernier fichier taxation rapatrié si l'option Traiter Taxation est validée dans la
configuration du PCX.
• Dernier fichier PTP rapatrié
• Dernier fichier IP rapatrié
2.7.2.2 Synchronisation partielle
La synchronisation partielle prend en compte les modifications effectuées depuis la date du
dernier chargement pour les entrées de type suivant :
- usagers
- Annuaire
- terminaux de données,
- numéros abrégés*,
- abonnés distants*.
(*) Les entrées de type usager, numéro abrégé et abonné distant sont chargées sur les nœuds
en fonction des attributs qui y sont paramétrés (voir Annuaire > Système >, puis pour chaque
PCX, > onglet Collecte des données, attributs Charger No Abrégés, Charger Alias usagers
et Charger Abonné Distant).
Les modifications des autres données, nécessaires au fonctionnement correct d'
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System sont synchronisées sans prise
en compte de la date du dernier chargement. Ces données concernent :
- Tranche SDA,
- Entités

2-56 

     !"   


 
#  !  &  !'

- Console opératrice,
- Groupes opératrices
- Opératrice logique,
- Groupe d'opératrice logique,
- No d’affaire
- Alvéole
- Coupleur,
- Artères
- Groupes d'usagers,
- Faisceau,
- Messageries vocales
- etc.
2.7.2.3 Synchronisation de données pour le téléchargement logiciel
Le processus de synchronisation des données pour les téléchargements logiciels met à jour
les données du PCX synchronisé. Les données synchronisées sont les suivantes :
- l'adresse IP de la CPU principale,
- l'adresse IP de la CPU de secours,
- la version du logiciel.
2.7.2.4 Synchronisation complète
La synchronisation complète traite les modifications de toutes les entrées sans tenir compte
de la date du dernier chargement.
2.7.2.5 Procédure pour le mode immédiat
1. Sélectionnez selon le cas :
• un PCX pour synchroniser les données de ce PCX,
• un sous-réseau pour synchroniser les PCX de ce sous-réseau,
• un réseau pour synchroniser les PCX de ce réseau.
2. Ouvrez le menu contextuel et sélectionnez selon le cas :
• la commande Synchronisation > Complète,
• la commande Synchronisation > Partielle.
Le Planificateur apparaît pour une éventuelle programmation de la synchronisation.
3. Cochez Maintenant , et conservez répétition : aucune
Voir module Planificateur - Introduction .
4. Selon le cas :
• Cliquez sur Appliquer pour lancer la synchronisation sans fermer la fenêtre de
programmation des tâches ou d'un travail.
3 tâches simultanées vont s'exécuter.
Pour afficher l'état d'une des tâches :



     !"   


  2-57
Chapitre 2 #  !  &  !'

• sélectionnez Affichage des paramètres de la tâche.


• dans Description, choisir entre Synchronisation LDAP/PBX partielle ou
complète (selon le cas), Chargement des tickets de taxation et des compteurs
PTP, ou Chargement des tickets de taxation et des compteurs PTP ou
Chargement des tickets IP.
• pour afficher l'état d'une des tâches, cliquer sur l'onglet Etat.
• Cliquez sur OK pour lancer la synchronisation et fermer la fenêtre de programmation
des tâches ou d'un travail. Les données PCX sont synchronisées.
Dans l'arbre, les branches de PCX Configuration, Hardware et Phone devices sont créées
ou mises à jour à la fin de la synchronisation.
2.7.2.6 Procédure pour le mode planificateur
1. Sélectionnez selon le cas :
• un PCX pour synchroniser les données de ce PCX,
• un sous-réseau pour synchroniser les PCX de ce sous-réseau,
• un réseau pour synchroniser les PCX de ce réseau.
2. Ouvrez le menu contextuel et sélectionnez selon le cas :
• la commande Synchronisation > Complète,
• la commande Synchronisation > Partielle.
Le Planificateur apparaît pour une éventuelle programmation de la synchronisation.
3. Cochez Comme Planifié puis définissez la programmation.
Voir module Planificateur - Introduction .
4. Selon le cas :
• Cliquez sur Appliquer pour lancer la synchronisation sans fermer la fenêtre de
programmation des tâches,
• Cliquez sur OK pour lancer la synchronisation et fermer la fenêtre de programmation
des tâches.
Les données PCX seront synchronisées à l'heure planifiée.
2.7.2.7 Synchronisation en temps réel
La synchronisation en temps réel est réalisée par la remontée des événements.
Chaque modification d'un attribut sur PCX provoque en temps réel :
- l'envoi d'un événement,
- le déclenchement d'une synchronisation sur l'objet émetteur,
- la mise à jour de l'annuaire Système,
- la mise à jour éventuelle de l'annuaire Entreprise.
Voir module Annuaire - Gérer les liens entre l'Annuaire et le PCX .
Paramétrage :
La synchronisation en temps réel nécessite l'activation de la réception des événements dans
l'annuaire Système et de l'émission des événements sur chaque PCX.
Dans l'annuaire Système (accessible uniquement aux utilisateurs autorisés). Cette opération
s'effectue PCX par PCX :
1. Sélectionnez un PCX,

2-58 

     !"   


 
#  !  &  !'

2. Sélectionnez l'onglet PCX,


3. Sélectionnez un mode autre que Aucun pour le paramètre Mode de réception des
alarmes,
4. Appliquez les modifications.
Dans la Configuration PCX :
1. En mode connecté (onglet PCX), sélectionnez Installation > 1.
2. Cochez l'attribut Synchro.4400 - annuaire 47xx.
3. Appliquez les modifications.

2.7.3 Synchronisation optimisée


2.7.3.1 Limitation des données extraites lors de la première synchronisation
A partir de la version 4.2, il est possible de limiter la collecte de tickets lors de la première
synchronisation. Le gestionnaire peut sélectionner uniquement les tickets les plus récents.
Cette limitation réduit la quantité de données échangées et de ce fait la durée de la
synchronisation. Le nombre de jours de collecte défini par défaut sur 2 est paramétrable.
Pour configurer une synchronisation optimisée :
- Sélectionnez nmc > Nom_Serveur_4760 > Serveurs > Nom_Serveur_4760 >
SyncLdapPbx, puis cliquez sur l'onglet Spécifique.
- Sélectionnez l'attribut Nbre de jours de collecte des tickets à la première
synchronisation, puis indiquez le nombre de jours pour lesquels seront collectés les
derniers tickets.
Cet attribut ne peut être utilisé que pour la toute première synchronisation d'un PCX,
autrement dit lorsqu'aucun ticket de taxation, de voix sur IP ou PTP n'a été stocké pour le PCX
spécifié.
Il est défini pour tous les PCX associés à l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
2.7.3.2 Synchronisation par tranche
La synchronisation par tranche, utile pour les grands réseaux, est une synchronisation répartie
sur plusieurs jours (une tranche par jour).
Il faut saisir l'identifiant du groupe de sous-réseaux (tranche) et le nombre de tranches dans
l'Annuaire système.
Pour paramétrer une synchronisation par tranche dans l'Annuaire système :
1. Sélectionnez nmc > Nom_Serveur_4760 > Serveurs > SyncLdapPbx, puis cliquez sur
l'onglet Spécifique.
2. Sélectionnez l'attribut syncldappbxslicesnumber, puis indiquez le nombre de tranches
dans le système.
3. Pour chaque sous-réseau de l' annuaire système, définissez un numéro de tranche :
• Ouvrez l'onglet Synchronisation,
• Entrez le numéro de tranche dans le paramètre Numéro de tranche pour
synchronisation générale.



     !"   


  2-59
Chapitre 2 #  !  &  !'

2.7.3.3 Synchronisation simultanée de PCX


Par défaut, le processus de synchronisation synchronise les PCX un à un. Lorsque les PCX à
synchroniser sont nombreux, cette opération peut prendre un certain temps.
La synchronisation simultanée (également appelée synchronisation parallèle), qui permet de
synchroniser plusieurs PCX simultanément, réduit considérablement le temps de
synchronisation.
Pour les grands réseaux (comptant des centaines de PCX), la synchronisation, qui doit être
simultanée, ne doit pas prendre plus de huit heures.
Pour configurer une synchronisation simultanée :
- Dans l'application Annuaire, sélectionnez l'onglet Système,
- Ouvrez la branche de votre serveur,
- Ouvrez la branche Serveurs,
- Cliquez sur l'entrée SyncLdapPbx pour ouvrir la fenêtre des propriétés de
synchronisation,
- Ouvrez l'onglet Spécifique,
- Dans le champ Numéro de synchronisations simultanées, entrez le nombre de PCX à
synchroniser simultanément.
Jusqu'à la version R4.2, 8 PCX maximum peuvent être synchronisés simultanément.
À partir de la version R5.0, 18 PCX maximum peuvent être synchronisés simultanément.

2.8 Client annuaire Web - Utilisation

2.8.1 Présentation du Client annuaire Web


Le Client annuaire Web permet d'accéder à l'Annuaire entreprise sur une plateforme Windows
à l'aide d'un des navigateurs suivants :
- Microsoft Internet Explorer 7
- Mozilla Firefox 2.0
Disponible dans plusieurs langues, le Client annuaire Web permet de :
- consulter et imprimer les entrées d'annuaire,
- déclencher un appel automatique ou envoyer un e-mail,
- modifier les informations de votre entrée d'annuaire (soumis à authentification),
- créer ou modifier d'autres entrées suivant les droits d'accès (soumis à authentification),
- conserver un Répertoire individuel (soumis à authentification).

2.8.2 Se connecter à partir d'un navigateur


1. Ouvrez une fenêtre de navigateur HTML sur un PC pouvant accéder au serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System à travers le réseau.
2. Tapez dans la barre d'adresse du navigateur :
• soit l'adresse IP de serveur,

2-60 

     !"   


 
#  !  &  !'

• soit l'URL du serveur, par exemple : http://nom de serveur.


La fenêtre Consultation annuaire de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System apparaît.
En cas de problème d'adressage, demandez conseil auprès de l'administrateur. Il trouvera
des informations techniques utiles dans la documentation d'installation.
3. Sélectionnez une langue dans la zone déroulante dans l'angle supérieur droit de la
fenêtre.
4. Cliquez sur l'icône Consultation annuaire
.

La fenêtre Client annuaire Web apparaît.

2.8.3 Fenêtre Client annuaire Web

Figure 2.22 : Fenêtre Client annuaire Web


Cette fenêtre comporte quatre zones principales :
- Zone 1 : la barre d'icônes en haut de la fenêtre contient trois icônes Outils : pour



     !"   


  2-61
Chapitre 2 #  !  &  !'

Authentification, la Gestion du poste associé et l'Aide à l'écran.


- Zone 2 : la partie gauche de la fenêtre affiche l'état d'authentification et inclut la zone de
recherche Recherche Nom pour les recherches rapides, les marques d'annuaires et les
thèmes.
- Zone 3 : la partie centrale comprend cinq onglets : Parcourir, Chercher, Résultats,
Détail et Editer, qui vous permettent de consulter et de modifier les entrées d'annuaire.
- Zone 4 : le volet droit contient des boutons de commande qui varient en fonction de
l'onglet actuel et de l'authentification.
Les sections suivantes expliquent comment réaliser diverses tâches dans la fenêtre Client
annuaire Web.

2.8.4 Ouverture de session — authentification


Vous devez vous identifier auprès de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System pour :
- gérer votre répertoire individuel
- créer ou modifier votre entrée d'annuaire
- personnaliser la consultation, l'impression et les paramètres de mise à jour
- consulter des informations confidentielles
Note 1 :
Cette tâche requiert des droits d'accès supplémentaires, accordés par l'administrateur.
- gérer des entrées d'annuaire autres que les vôtres
Note 2 :
Cette tâche requiert des droits d'accès supplémentaires, accordés par l'administrateur. Si vous êtes
un utilisateur anonyme ou que vos droits n'ont pas été accordés, vous pouvez utiliser cette fonction.
Ce n'est que lors de l'application des modifications que le message "Les droits de l'utilisateur sont in-
suffisants" apparaît.
Pour ouvrir une session :
1. Cliquez sur l'icône , située dans la partie supérieure droite de la fenêtre.

Une boîte de login apparaît.


2. Saisissez votre Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System login et mot
de passe, puis cliquez sur Valider.
3. En cas de problème d'authentification, un message d'erreur apparaît en rouge. Dans ce
cas, corrigez l'erreur et cliquez sur Valider pour réessayer ou cliquez sur Annuler pour
abandonner la tâche.
Pour se déconnecter :
1. Cliquez sur l'icône Authentification , située dans la partie supérieure droite de la

fenêtre.
Une fenêtre de confirmation apparaît.
2. Cliquez sur Déconnecter.

2-62 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.8.5 Associer votre poste téléphonique


Pour lancer un appel automatique, vous devez associer votre poste téléphonique à la session
Client annuaire Web :
1. Cliquez sur l'icône Gestion du poste associé , située dans la partie supérieure

droite de la fenêtre.
Une boîte Gestion du poste associé apparaît.
2. Saisissez votre poste et le code secret de votre téléphone, puis cliquez sur Valider.
3. En cas de problème d'association, un message d'erreur apparaît en rouge. Dans ce cas,
corrigez l'erreur et cliquez sur Valider pour réessayer ou cliquez sur Annuler pour
abandonner la tâche.
Note :
Vous n'avez pas à vous identifier chaque fois que vous lancez un appel. Un "cookie" associé au navig-
ateur actuel est sauvegardé sur votre ordinateur. Le "cookie" contient l'authentification du poste associé
et sera utilisé dès que vous accédez au Client annuaire Web avec le même navigateur.

2.8.6 Parcourir l'arborescence des annuaires


1. Pour naviguer dans l'arborescence des annuaires :
• Cliquez sur les icônes de niveau d'annuaire dans l'onglet Parcourir.
• Utilisez le raccourci clavier [Tab] et [Shift] + [Tab] pour passer d'un niveau à l'autre.
• Appuyez sur [Entrée] pour afficher les sous-niveaux d'un niveau d'annuaire.
• Cliquez sur les marques affichées sur le côté gauche de la fenêtre.
2. Pour créer une marque, sélectionnez le niveau d'annuaire dans l'onglet Parcourir. Cliquez
sur l'icône Marquer ce niveau ou appuyez sur [Alt] + [+] (navigateur Firefox

uniquement).
La marque apparaît sur le côté gauche de la fenêtre.
Note 1 :
Vous pouvez créer jusqu'à sept marques, y compris la marque Répertoire.
3. Pour supprimer une marque, sélectionnez-la, puis cliquez sur l'icône Supprimer cette
marque ou appuyez sur [Alt] + [-] (navigateur Firefox uniquement).

La marque disparaît du côté gauche de la fenêtre.


4. Pour afficher les attributs des niveaux de l'arborescence des annuaires, sélectionnez le
niveau d'annuaire, puis cliquez sur l'icône Attributs du niveau .

Les attributs du niveau s'affichent dans l'onglet Détail.


Note 2 :
Vous pouvez revenir à l'onglet Parcourir où que vous soyez dans l'interface Client annuaire Web en ap-
puyant sur [Alt] + [b] (navigateur Firefox uniquement).



     !"   


  2-63
Chapitre 2 #  !  &  !'

2.8.7 Recherche d'une entrée d'annuaire


Pour effectuer une recherche rapide :
1. Cliquez sur la marque ou sur le niveau d'annuaire que vous souhaitez rechercher dans
l'onglet Parcourir.
2. Saisissez les premières lettres du nom de famille de la personne dans la zone Recherche
Nom.
3. Cliquez sur OK.
Une liste d'entrées répondant aux critères de recherche apparaît dans l'onglet Résultats.
Note 1 :
Vous pouvez revenir à la zone Recherche Nom où que vous soyez dans l'interface Client annuaire Web
en appuyant sur [Alt] + [q] (navigateur Firefox uniquement).
Pour effectuer une recherche avancée :
1. Cliquez sur la marque ou sur le niveau d'annuaire que vous souhaitez rechercher dans
l'onglet Parcourir.
2. Cliquez sur l'onglet Chercher.
Le chemin du niveau d'annuaire sélectionné apparaît en haut de l'onglet.
Les zones Critères de filtre apparaissent.
3. Sélectionnez le champ à rechercher et le type d'opération à l'aide des zones déroulantes.
Dans le dernier champ, entrez le critère de recherche.
Remarque :
Les recherches ne sont pas sensibles à la casse. Que vous écriviez paul ou PAUL, la recherche re-
tournera toutes les entrées Paul. En revanche, les lettres accentuées sont différenciées des lettres
non accentuées.
4. Pour ajouter un critère, cliquez sur l'icône Plus de critères ou appuyez sur [Alt] +

[+] (navigateur Firefox uniquement).


5. Pour supprimer un critère, cliquez sur l'icône Moins de critères ou appuyez sur

[Alt] + [-] (navigateur Firefox uniquement).


6. Pour effacer tous les critères de recherche, cliquez sur l'icône Effacer ou appuyez

sur [Alt] + [c] (navigateur Firefox uniquement).


7. Cliquez sur OK pour effectuer la recherche.
Une liste d'entrées répondant aux critères de recherche apparaît dans l'onglet Résultats.
Note 2 :
Les résultats d'une requête dépendent de vos droits d'accès à l'application Annuaire.

2.8.8 Consulter les entrées d'annuaire


Pour consulter les entrées d'annuaire :

2-64 

     !"   


 
#  !  &  !'

1. Lancez une recherche ou sélectionnez le niveau d'annuaire dans l'onglet Parcourir, puis
cliquez sur l'onglet Résultats ou appuyez sur [Alt] + [r] (navigateur Firefox uniquement).
Les entrées d'annuaire apparaissent dans une grille dans l'onglet Résultats. Le chemin
d'annuaire des entrées affichées est indiqué sur la ligne au-dessus de la grille.
2. Pour trier les entrées, cliquez sur le titre de la colonne par laquelle vous souhaitez les trier.
3. Appuyez sur [Tab] et [Shift] + [Tab] pour vous déplacer d'un Poste à un autre dans la
grille.
Note :
Vous pouvez personnaliser les attributs qui apparaissent. Voir § Personnaliser l'affichage des résultats et
les paramètres d'impression .

2.8.9 Imprimer les entrées d'annuaire


Pour imprimer les entrées d'annuaire :
1. Trouvez les entrées d'annuaire que vous souhaitez imprimer en passant par une
recherche ou via le navigateur.
La liste des résultats des entrées d'annuaire apparaît dans la grille.
2. Dans l'onglet Résultats, cliquez sur l'icône Imprimer tous les résultats ou appuyez
sur [Alt] + [p] (navigateur Firefox uniquement).
Un aperçu d'impression apparaît en même temps que la boîte de configuration
d'impression.
Note :
Vous pouvez personnaliser les attributs à imprimer. Voir § Personnaliser l'affichage des résultats et les
paramètres d'impression .

2.8.10 Consulter les détails d'une entrée


Pour consulter les détails d'une entrée d'annuaire :
1. Dans l'onglet Résultats, cliquez sur le champ Nom de l'entrée dont vous souhaitez
consulter les détails.
Les attributs de l'entrée apparaissent dans l'onglet Détail.
2. Pour consulter tous les attributs de cette entrée, cliquez sur l'icône Tous les attributs
.

Une fenêtre contenant les attributs supplémentaires apparaît. Les informations


confidentielles apparaissent en fonction de vos droits d'accès (accordés par
l'administrateur).
3. Pour répertorier les personnes associées à un assistant, cliquez sur l'icône Personnes
liées à cette secrétaire .

La liste des personnes apparaît dans l'onglet Résultats.


4. Pour répertorier les assistants associés à une personne, affichez l'entrée d'annuaire de la
personne dans l'onglet Détails. Cliquez sur l'icône Personnes liées à ce responsable
.



     !"   


  2-65
Chapitre 2 #  !  &  !'

La liste des assistants apparaît dans l'onglet Résultats.


Note 1 :
Vous pouvez utiliser le raccourci clavier [Alt] + [r] pour revenir à l'onglet Résultats à partir de l'onglet
Détail (navigateur Firefox uniquement).

Note 2 :
Vous pouvez personnaliser différents attributs à afficher dans l'onglet Détail. Voir § Personnaliser les
paramètres Détail et Edition .

2.8.11 Lancer un appel automatique

Important :
Vous ne pouvez pas utiliser cette fonction si vous êtes un utilisateur OmniPCX Office.
Pour lancer un appel automatique via le Client annuaire Web :
1. Affichez l'entré d'annuaire de la personne que vous souhaitez appeler. Suivant les droits
STAP configurés pour votre poste, il est probable que vous deviez d'abord décrocher.
Note :
Le numéro que vous appelez doit être composable. Dans le cas contraire, une règle de préfixe doit
être écrite par l'administrateur (voir module Annuaire - Grer les prfixes ).
2. A partir des onglets Résultats ou Détails, cliquez sur le Poste de la personne. Si vous
vous êtes authentifié, l'appel est lancé. Sinon une fenêtre vous invite à identifier le poste à
partir duquel vous lancez l'appel.
3. Le Client annuaire Web permet des conférences à trois. Pendant un appel, cliquez sur le
numéro d'un tiers pour l'inviter dans la communication.
4. Une fois la communication achevée, vous pouvez cliquer sur l'icône Raccrocher

ou appuyez sur [Alt] + [h] (navigateur Firefox uniquement).

2.8.12 Envoyer un e-mail


Pour envoyer un e-mail via le Client annuaire Web :
1. Affichez l'entrée d'annuaire de la personne à qui vous souhaitez envoyer un e-mail.
2. Dans les onglets Résultats ou Détails, cliquez sur l'adresse Mail de la personne.
Si un client mail par défaut est défini sur l'ordinateur, celui-ci est lancé et une nouvelle
fenêtre de message apparaît avec l'adresse e-mail de destination attribuée.

2.8.13 Consulter votre Répertoire individuel


Pour utiliser le Répertoire individuel, vous devez ouvrir une session (voir § Ouverture de
session — authentification ). Les entrées du Répertoire individuel sont masquées pour tous les
autres utilisateurs de l'annuaire, même pour l'administrateur.
Pour consulter les entrées de votre Répertoire individuel, cliquez sur la marque Répertoire,
puis cliquez sur l'onglet Résultats ou effectuez une recherche.
Note :
Avant de lancer la recherche, sélectionnez le niveau Répertoire ou Annuaire de l'arborescence

2-66 

     !"   


 
#  !  &  !'

d'annuaires.

2.8.14 Créer une entrée de Répertoire individuel


Pour créer une entrée dans votre Répertoire individuel :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Sélectionnez le niveau Répertoire dans l'arborescence d'annuaires, soit dans l'onglet
Parcourir, soit en cliquant sur la marque Répertoire.
3. Cliquez sur l'icône Ajout d'une entrée .

L'onglet Editer apparaît.


4. Renseignez les différents champs.
Attention :
Vous devez saisir une donnée dans le champ Nom. Il s'agit du nom complet qui apparaîtra
dans la grille dans l'onglet Résultats. En l'absence de Nom, le nom de l'entrée n'apparaîtra
pas dans l'onglet Résultats ni dans l'arborescence Répertoire de l'application Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
5. Cliquez sur l'icône Sauvegarder l'entrée ou appuyez sur [Alt] + [s] (navigateur

Firefox uniquement).
Note 1 :
Pour modifier une entrée déjà existante du Répertoire individuel, voir § Modifier une entrée d'annuaire .

Note 2 :
Vous pouvez personnaliser les champs de saisie des entrées du Répertoire individuel. Voir § Personnal-
iser les paramètres Détail et Edition .

2.8.15 Supprimer une entrée du Répertoire individuel


Pour supprimer une entrée dans votre Répertoire individuel :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Trouvez l'entrée du Répertoire que vous souhaitez supprimer à l'aide d'une recherche ou
en naviguant.
3. Dans l'onglet Résultats, cliquez sur le Nom de l'entrée.
L'onglet Détail apparaît.
4. Dans l'onglet Détail, cliquez sur l'icône Suppression de l'entrée .

Une fenêtre de confirmation apparaît.


5. Pour supprimer l'entrée, cliquez sur Supprimer. Sinon, cliquez sur Annuler.
Une confirmation de suppression apparaît.
6. Cliquez sur Fermer

2.8.16 Ajout d'une entrée d'Annuaire entreprise



     !"   


  2-67
Chapitre 2 #  !  &  !'

Si vous disposez des droits requis, accordés par l'administrateur, vous pouvez alors ajouter
des entrées à l'Annuaire entreprise. Pour ajouter une entrée :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Sélectionnez le niveau d'annuaire dans l'onglet Parcourir, puis cliquez sur l'icône Ajout
d'une entrée .

Une nouvelle entrée individuelle apparaît dans l'onglet Editer.


3. Saisissez les informations pour la nouvelle personne (voir § Modifier une entrée d'annuaire
).
4. Pour sauvegarder l'entrée, cliquez sur l'icône Sauvegarder l'entrée .

Les entrées de niveau d'annuaire apparaissent dans l'onglet Résultat, y compris la


nouvelle entrée.

2.8.17 Supprimer une entrée d'Annuaire entreprise


Si vous disposez des droits requis, accordés par l'administrateur, vous pouvez alors supprimer
des entrées de l'Annuaire entreprise. Pour supprimer une entrée :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. A partir de l'onglet Résultats, cliquez sur le Nom de l'entrée que vous souhaitez
supprimer.
Les informations de l'entrée apparaissent dans l'onglet Détail.
3. Cliquez sur l'icône Suppression d'une entrée .

Une fenêtre de confirmation apparaît.


4. Cliquez sur Suppression pour supprimer l'entrée ou sur Annuler pour abandonner la
tâche.
Une fenêtre de confirmation apparaît.
5. Cliquez sur Fermer.

2.8.18 Modifier une entrée d'annuaire


Vous pouvez modifier votre propre entrée d'annuaire, ainsi que les entrées de votre Répertoire
individuel. Pour modifier les autres entrées, vous devez posséder des droits d'accès accordés
par l'administrateur.
Pour modifier une entrée d'annuaire :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Trouvez l'entrée d'annuaire que vous souhaitez modifier à l'aide d'une recherche ou en
naviguant.
3. Dans l'onglet Résultats, cliquez sur le Nom de l'entrée que vous souhaitez modifier.
Les attributs de l'entrée apparaissent dans l'onglet Détail.
4. Cliquez sur l'onglet Editer.
Les attributs s'affichent dans l'onglet Editer, où vous pouvez modifier les valeurs des
champs.

2-68 

     !"   


 
#  !  &  !'

5. Pour changer le mot de passe :


a. Cliquez sur l'icône Changer le mot de passe ou appuyez sur [Alt] + [p]

(navigateur Firefox uniquement).


Une fenêtre Saisir le nouveau Mot de passe apparaît.
b. Saisissez le nouveau mot de passe dans les deux champs. Cliquez sur Valider pour
confirmer ou sur Annuler pour abandonner la tâche.
Une fenêtre de confirmation apparaît.
c. Cliquez sur Fermer.
Note 1 :
Pour changer un mot de passe autre que le vôtre, vous devez posséder des droits accordés par
l'administrateur.
6. Vous pouvez associer un ou plusieurs assistants, responsables ou autres personnes à
cette entrée d'annuaire. Pour créer un lien vers une autre entrée d'annuaire :
a. Sélectionnez l'icône Ajouter des liens en regard du type de lien à ajouter
(Assistant, Responsable ou Voir également).
Une fenêtre Ajouter des liens apparaît.
b. Saisissez des critères de recherche dans les zones de filtre pour trouver la personne à
laquelle attribuer le lien. Appuyez sur le bouton OK en regard des zones de filtre.
Les résultats de votre recherche s'affichent.
c. Sélectionnez les entrées en cochant les cases à gauche des noms. Vous pouvez
utiliser les boutons Sélectionner tout et Désélectionner tout en bas de la fenêtre.
d. Une fois votre sélection faite, cliquez sur Ok en bas de la fenêtre.
Les noms apparaissent dans le champ correspondant dans l'onglet Editer.
7. Pour supprimer un lien (Assistant, Responsable ou Voir également) associé à cette
entrée d'annuaire :
a. Sélectionnez le nom dont vous souhaitez supprimer le lien dans le champ approprié
(en regard de l'icône Ajouter des liens ).
Le nom est mis en surbrillance.
b. Cliquez sur l'icône Supprimer une valeur ou appuyez sur [Alt] + [-] (navigateur

Firefox uniquement).
Le nom disparaît du champ souhaité.
8. Une fois vos modifications effectuées, cliquez sur l'icône Sauvegarder l'entrée ou

appuyez sur [Alt] + [s] (navigateur Firefox uniquement).


Apparaît une boîte affichant soit une confirmation de mise à jour, soit un message
indiquant un problème de mise à jour (droits insuffisants, par exemple).
9. Cliquez sur OK.
Note 2 :
Vous pouvez utiliser le raccourci clavier [Alt] + [r] pour revenir à l'onglet Résultats à partir de l'onglet
Editer (navigateur Firefox uniquement).

2.8.19 Modifier les attributs d'un niveau d'Annuaire entreprise



     !"   


  2-69
Chapitre 2 #  !  &  !'

Si vous possédez des droits suffisants (accordés par l'administrateur), vous pouvez mettre à
jour les attributs des niveaux Entreprise et Service de l'arborescence d'annuaires. Pour mettre
à jour les attributs :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Sélectionnez le niveau d'annuaire dans l'onglet Parcourir, puis cliquez sur l'icône
Attributs du niveau .

Les attributs du niveau s'affichent dans l'onglet Détail.


3. Cliquez sur l'onglet Editer.
Les attributs du niveau apparaissent dans l'onglet Editer et peuvent être modifiés comme
les autres entrées d'annuaire (voir § Modifier une entrée d'annuaire ).
4. Pour sauvegarder les modifications, cliquez sur l'icône Sauvegarder l'entrée .

2.8.20 Personnaliser les filtres de recherche


Vous pouvez personnaliser les filtres que vous utilisez pour définir des critères de recherche.
Seul l'administrateur peut personnaliser les filtres par défaut pour tous les utilisateurs.
Pour personnaliser les filtres pour une recherche avancée dans l'onglet Chercher :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).

2. Dans l'onglet Chercher, cliquez sur l'icône Personnaliser .

Une fenêtre indiquant les paramètres de filtre à configurer apparaît.


Note :
L'onglet Paramètres Utilisateur est sélectionné. Si vous êtes administrateur et que vous souhaitez
personnaliser les paramètres par défaut pour tous les utilisateurs, sélectionnez l'onglet Paramètres
par défaut.
3. Sélectionnez la classe de recherche à partir de la zone déroulante Classes de recherche.
Les attributs de filtre apparaissant actuellement pour cette classe sont listés dans la zone
de liste de droite, dans la partie Attributs de filtre. Les attributs non configurés pour
apparaître sont listés dans la zone de liste de gauche.
4. Pour ajouter un attribut de filtre, sélectionnez-le dans la zone de gauche, puis cliquez sur
l'icône Ajouter .
L'attribut de filtre se déplace de la zone de gauche à la zone de droite et devient disponible
pour la définition des critères de recherche.
5. Pour supprimer un attribut de filtre de la liste des attributs possibles, sélectionnez-le dans
la zone de droite et cliquez sur l'icône Supprimer .
L'attribut de filtre se déplace de la zone de droite à la zone de gauche et est indisponible
pour la définition des critères de recherche.
6. Pour modifier l'ordre des attributs de filtre, sélectionnez un attribut dans la zone de droite
et utilisez les icônes Haut et Bas pour le déplacer dans la liste.

7. Pour ajouter, supprimer et organiser les conditions disponibles pour la définition des
critères de recherche, utilisez les icônes fléchées Ajouter, Supprimer, Vers le haut et

2-70 

     !"   


 
#  !  &  !'

Vers le bas dans la zone Liste conditions.


8. Pour redéfinir les paramètres utilisateur par défaut dans l'onglet Paramètres Utilisateur,
cliquez sur Par défaut.
9. Pour sauvegarder les paramètres personnalisés, cliquez sur Sauvegarder.
Un message de confirmation apparaît en bas de la zone Paramètres de filtre.
10. Une fois les paramètres de personnalisation configurés, cliquez sur Fermer.

2.8.21 Personnaliser l'affichage des résultats et les paramètres d'impression


Vous pouvez personnaliser les attributs qui apparaissent dans la grille lorsque vous affichez et
imprimez des entrées d'annuaire. Seul l'administrateur peut personnaliser les paramètres par
défaut pour tous les utilisateurs.
Pour personnaliser l'affichage de la grille dans l'onglet Résultats :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Dans l'onglet Résultats, cliquez sur l'icône Personnaliser .

Une fenêtre indiquant les paramètres de la grille à configurer apparaît.


Note :
L'onglet Paramètres Utilisateur est sélectionné. Si vous êtes administrateur et que vous souhaitez
personnaliser les paramètres par défaut pour tous les utilisateurs, sélectionnez l'onglet Paramètres
par défaut.
3. Saisissez le nombre d'entrées que vous souhaitez afficher sur chaque écran dans
Nombre de lignes par page.
4. Entrez le nombre total d'entrées à afficher dans Nombre de lignes maximum.
5. Pour pouvoir effectuer un tri par colonne, cochez la case Grille triée.
6. Les attributs qui s'affichent actuellement sont répertoriés dans la zone de liste de droite,
dans la partie Attributs Grille. Les attributs non configurés pour apparaître sont listés
dans la zone de liste de gauche.
Pour ajouter un attribut à afficher dans la grille, sélectionnez-le dans la zone de gauche,
puis cliquez sur l'icône Ajouter .
L'attribut passe de la zone de gauche à la zone de droite et apparaît.
7. Pour supprimer un attribut de l'affichage de la grille, sélectionnez-le dans la zone de droite
dans la partie Attributs grille, puis cliquez sur l'icône Supprimer .
L'attribut passe de la zone de droite à la zone de gauche, puis disparaît de l'écran.
8. Pour modifier l'ordre des attributs de la grille, sélectionnez un attribut dans la zone de
droite et utilisez les icônes Haut et Bas pour le déplacer dans la liste.

9. Pour ajouter, supprimer et ranger les attributs qui impriment pour chaque entrée, utilisez
les icônes fléchées Ajouter, Supprimer, Vers le haut et Vers le bas dans la zone
Attributs Impression.
10. Pour redéfinir les paramètres utilisateur par défaut dans l'onglet Paramètres Utilisateur,
cliquez sur Par défaut.
11. Pour sauvegarder les paramètres personnalisés, cliquez sur Sauvegarder.
Un message de confirmation apparaît en bas de la zone Paramètres de la grille.



     !"   


  2-71
Chapitre 2 #  !  &  !'

12. Une fois les paramètres de personnalisation configurés, cliquez sur Fermer.

2.8.22 Personnaliser les paramètres Détail et Edition


Vous pouvez personnaliser les attributs qui apparaissent dans les onglets Détail etEditer
lorsque vous affichez les détails et modifiez les entrées. Seul l'administrateur peut
personnaliser les paramètres par défaut pour tous les utilisateurs.
Pour personnaliser les paramètres :
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Pour personnaliser les paramètres affichés dans l'onglet Détail, cliquez sur l'onglet
Détails.
3. Pour personnaliser les paramètres affichés dans l'onglet Editer, cliquez sur l'onglet Editer.
4. Cliquez sur l'icône Personnaliser .

Une fenêtre indiquant les trois zones de l'onglet apparaît. Une autre boîte permettant de
configurer les attributs à afficher apparaît également.
Note :
L'onglet Paramètres Utilisateur est sélectionné. Si vous êtes administrateur et que vous souhaitez
personnaliser les paramètres par défaut pour tous les utilisateurs, sélectionnez l'onglet Paramètres
par défaut.
5. Personnalisez les paramètres pour chaque zone séparément. Les attributs qui s'affichent
actuellement dans la Zone 1 sont listés dans la zone de liste de droite dans la partie
Zone 1 de la boîte des paramètres. Les attributs non configurés pour apparaître sont listés
dans la zone de liste de gauche.
Pour ajouter un attribut à afficher, sélectionnez-le dans la zone de gauche, puis cliquez sur
l'icône Ajouter .
L'attribut passe de la zone de gauche à la zone de droite et apparaît.
6. Pour supprimer un attribut de l'affichage, sélectionnez-le dans la zone de droite de la
Zone 1, puis cliquez sur l'icône Supprimer .
L'attribut passe de la zone de droite à la zone de gauche, puis disparaît de l'écran.
7. Pour modifier l'ordre des attributs dans la Zone 1, sélectionnez un attribut dans la zone de
droite et utilisez les icônes Haut et Bas pour le déplacer dans la liste.

8. Pour pouvoir afficher le paramètre Photo, cochez la case Présence Photo.


9. Pour ajouter, supprimer et ranger les attributs qui s'affichent dans les zones 2 et 3, utilisez
les icônes fléchéesAjouter, Supprimer, Vers le haut et Vers le bas dans les parties
Zone 2 et Zone 3.
10. Pour redéfinir les paramètres utilisateur par défaut dans l'onglet Paramètres Utilisateur,
cliquez sur Par défaut.
11. Pour sauvegarder les paramètres personnalisés, cliquez sur Sauvegarder.
Un message de confirmation apparaît en bas de la zone Détail ou Paramètres d'Edition.
12. Une fois les paramètres de personnalisation configurés, cliquez sur Fermer.

2.8.23 Sélectionner un thème

2-72 

     !"   


 
#  !  &  !'

Quatre thèmes sont disponibles pour le Client annuaire Web. Un thème définit les couleurs,
les polices, les styles d'en-tête et le fond de la fenêtre du Client annuaire Web. Les thèmes
sont listés dans l'angle inférieur gauche de la fenêtre. Le thème actuel est indiqué par une
flèche -->. Pour sélectionner un autre thème, cliquez sur son nom. Les styles du nouveau
thème sont appliqués immédiatement. Certains éléments d'affichage sont personnalisés,
suivant le thème.

2.8.24 Modifier un thème


Le thème 1 est le thème par défaut des usagers anonymes. Vous pouvez uniquement modifier
le nom et le logo du thème 1.
De même, vous pouvez uniquement modifier le nom et le logo des thèmes 2 et 3.
En revanche, vous pouvez davantage personnaliser le thème 4. Afin d'être en mesure de
récupérer le thème 4 d'origine, copiez le contenu du thème x dans le dossier du thème 4.
Pour pouvoir modifier un thème, vous devez être administrateur.
1. Ouvrez une session (voir § Ouverture de session — authentification ).
2. Sélectionnez le thème que vous souhaitez modifier.
(Editer) apparaît en regard du nom du thème.
3. Cliquez à nouveau sur le nom du thème.
Une copie de la fenêtre du Client annuaire Web apparaît, sur laquelle les différents
éléments d'affichage sont indiqués par un numéro entre parenthèses. Une boîte Nom du
Thème permettant de configurer les éléments d'affichage apparaît également.
4. Saisissez le nom du thème.
5. A l'aide des numéros entre parenthèses, saisissez les valeurs des éléments d'affichage à
modifier :
• Pour les éléments d'image, saisissez le nom d'un fichier image (png ou format gif) ou
cliquez sur l'icône Parcourir... pour faire apparaître une boîte Choisir Fichier. Une
bulle d'information indique la taille du fichier image.
• Pour les éléments couleur, saisissez le format couleur HTML ou cliquez sur le carré
coloré à droite du champ pour faire apparaître une boîte Choix de couleur.
• Dans Polices, saisissez une liste de polices dans l'ordre de préférence.
• Dans Taille police, saisissez la taille de police en pixels.
6. Pour sauvegarder les modifications, cliquez sur l'icône Sauvegarder.
Un message de confirmation s'affiche en bas de la boîte Nom du thème.
7. Cliquez sur Fermer.
Note :
Ces paramètres sont stockés dans des fichiers CSS dans le répertoire : ...\4760\Client\Thèmes et
peuvent être modifiés à l'aide d'un éditeur.

2.9 Client annuaire Web - Configuration

2.9.1 Configurer les postes en appel automatique


Fonction non disponible pour les utilisateurs OmniPCX Office .



     !"   


  2-73
Chapitre 2 #  !  &  !'

Pour qu'un utilisateur bénéficie de l'appel automatique, son poste doit être géré dans
l'application Configuration avec la fonction STAP (Simple Telephony Application Protocol)
dans l'objet USAGERS :
- Interdit : l'appel automatique n'est pas autorisé.
- Décroché : l'appel automatique est autorisé après décrochage du poste.
- Autorisé : l'appel automatique est autorisé avec ou sans décrochage préalable sur un
poste en main libre.
Note :
Les postes DECT et analogiques ne permettent pas l'appel s'ils sont raccrochés.

2.9.2 Les champs destinés à la numérotation automatique


Par défaut, l'utilisateur du Client annuaire Web peut déclencher des appels en cliquant sur le
numéro de poste, le numéro RNIS et Mobile. Cette liste peut être complétée par les champs
Divers 1 à Divers 5 à travers la gestion de préfixes. Voir module
ft0110_0030_omnivista_directory - Gérer des préfixes .

2.9.3 Paramètres globaux


L'administrateur peut personnaliser les paramètres par défaut qui s'appliquent à tous les
utilisateurs Client annuaire Web. La plupart de ces paramètres sont personnalisés dans le
Client annuaire Web, y compris :
- les attributs affichés pour les entrées dans la grille des résultats (voir module Annuaire -
Client annuaire Web - Utilisation § Personnaliser l'affichage des résultats et les paramètres
d'impression ),
- les attributs imprimés dans la grille des résultats (voir module Annuaire - Client annuaire
Web - Utilisation § Personnaliser l'affichage des résultats et les paramètres d'impression ),
- les attributs disponibles pour la constitution de filtres de recherche avancée (voir module
Annuaire - Client annuaire Web - Utilisation § Personnaliser les filtres de recherche ),
- les attributs de l'affichage en mode détaillé (voir module Annuaire - Client annuaire Web -
Utilisation § Personnaliser les paramètres d'informations et d'édition
- les attributs d'édition (voir module Annuaire - Client annuaire Web - Utilisation §
Personnaliser les paramètres d'informations et d'édition ),
- les attributs de mise à jour et d'affichage des entrées du Répertoire individuel (voir module
Annuaire - Client annuaire Web -Utilisation § Personnaliser les paramètres d'informations
et d'édition ),
- Affichage du Thème : Fond d'écran du répertoire, logo, barre d'outils, bouton OK et taille et
style de police (voir module Annuaire - Client annuaire Web - Utilisation § Modifier un
thème
L'administrateur peut personnaliser les paramètres globaux suivants dans l'Annuaire système
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, en suivant la procédure décrite
ci-dessous (les valeurs par défaut figurent entre parenthèses) :
- Si l'icône Authentification est présente dans la barre d'outils (présente)
- Nombre maximal d'entrées dans le Répertoire individuel (500)
- Si l'onglet Editer est présent (présent)

2-74 

     !"   


 
#  !  &  !'

- Si la création des entrées est autorisée (et soumise à authentification)


- Taille de la police (12)
- Si l'onglet Parcourir est présent (présent)
- Si l'icône Gestion du poste associée est présente dans la barre d'outils (présente)
- Si le menu du Thème est présent (présent)
- Si l'onglet Recherche est présent (présent)
- Si l'icône Personnaliser est présente (présente)
Pour modifier les paramètres globaux :
1. Lancez l'application Annuaire.
2. Cliquez sur l'onglet Système.
3. Sélectionnez le chemin Nmc > NmcConfiguration > GlobalPreferences >
DirectoryClient > GlobalParameters.
4. Modifiez les attributs dans le tableau GlobalParameters.
5. Pour enregistrer les modifications, cliquez sur l'icône Appliquer les modifications. .

2.10 Gérer des préfixes

2.10.1 Généralités
L'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System permet l'appel automatique
depuis le Client annuaire Web entre un poste téléphonique associé à l'utilisateur et un numéro
de téléphone présent dans l'annuaire LDAP.
Ce numéro de téléphone, présenté de manière unique à tous les Clients annuaire Web, n'est
pas directement utilisable depuis le clavier des postes (cas où l'appelant ou l'appelé
appartiennent à des sous-réseaux différents ou sont situés dans deux pays différents).
Pour rendre composable ce numéro de téléphone via le Client annuaire Web, il est nécessaire
de gérer des règles de préfixes.
Note 1 :
Les caractères "+" et "()" ne sont pas pris en compte lors de la numérotation.
Ces règles permettent :
- dans le cas d'un annuaire partagé par les utilisateurs dans différents pays ou régions : de
visualiser le numéro de téléphone complet, préfixe du pays compris. Deux utilisateurs
situés dans le même pays ou dans la même région visualiseront le numéro complet mais
n'auront pas à le composer pour s'appeler.
- Dans le cas d'utilisateurs situés dans des sous-réseaux différents : de composer le préfixe
d'appel inter-réseau.
Les règles s'appliquent dynamiquement au moment de l'appel. L'annuaire présente toujours
les numéros tels qu'ils ont été saisis.
Note 2 :
Le numéro RNIS tel qu'il est synchronisé par le PCX n'est pas complet (exemple, en France, il est



     !"   


  2-75
Chapitre 2 #  !  &  !'

présenté sur neuf chiffres – 155667000), pour le rendre composable il faut le compléter en rajoutant le
préfixe opérateur 0 dans le champ “préfixe RNIS” lors de la déclaration du PCX. Le numéro devient alors
0155667000 et les règles de préfixes peuvent s'appliquer.

Note 3 :
L'application opérateur 4059 ne prend pas en charge les appels STAP ni les règles de préfixes.
L'opérateur 4059 compose le numéro transmis par l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Manage-
ment System. Ce numéro ne doit pas utiliser le format pseudo standard (ex : +33 (1) 55667000). Les
numéros doivent être composés dans le format suivant : 0 0155667000 ou 0 00 33155667000, selon le
discriminateur défini au niveau du PCX.
En cas d'utilisation du format standard, le paramètre TAPI doit être modifié sur le PC 4059 et respecter
strictement le format standard afin que la règle de conversion soit correctement appliquée.

2.10.2 Règles de gestion


2.10.2.1 Exploitation
L'application Client annuaire Web répond aux recherches annuaire en présentant une page
Web comportant des informations administratives.
Seuls quelques attributs de cette page Web permettent l'appel automatique.
Il est nécessaire :
- d'écrire une règle d'appel pour l'attribut.
- d'afficher les attributs dans la page Web.
- d'autoriser le droit en lecture de cet attribut.
Ci-dessous, la liste des attributs :
- telephoneNumber : numéro interne défini comme une chaîne de caractères uniquement
numériques, mis à jour lors de la synchronisation avec le PCX (Exemple : 3010). On utilise
la règle d'appel interne.
- IsdnNumber qui, s'il s'agit d'un poste lié à une fiche annuaire, est automatiquement
construit, à partir du numéro de téléphone interne, de la traduction SDA ou des données
entités, et du préfixe RNIS défini pour le réseau, le sous réseau ou le PCX.
Si le poste est lié à une fiche annuaire, ce numéro n'est pas modifiable manuellement.
Si le poste n'est pas lié à une fiche annuaire, la mise à jour de ce numéro s'effectue
manuellement, par exemple : (+33) 12 34 56 78. On utilise la règle d'appel externe.
- mobile qui est mis à jour manuellement. On utilise la règle d'appel externe.
- L'un des attributs divers 1, divers 2, ..., divers 5 , qui peuvent être utilisés pour
enregistrer des numéros abrégés. Aucune règle n'est définie par défaut.
Deux règles LDAP NmcPrefixRule1(règle pour appel inter-réseau), NmcPrefixRule2 (règle
pour appel externe) peuvent être définies pour chacun de ces attributs afin que, lors d'un clic
sur le numéro de téléphone, le Client annuaire Web calcule le numéro correct.
Les règles s'appliquent au niveau du PCX, sous réseau ou du réseau auquel appartient le
poste appelant.
Les règles de transformation sont appliquées après suppression d'éventuels caractères non
numériques. La suppression des caractères et la transformation sont effectuées par le Client
annuaire Web avant l'appel.

2-76 

     !"   


 
#  !  &  !'

La règle NmcPrefixRule1 est principalement utilisée pour transformer un numéro interne lors
d'une communication entre sous réseaux.
Les attributs NetworkDestination et SubnetworkDestination définissent pour quelles
destinations l'instance de la règle est applicable.
L'attribut prefixToAdd définit le préfixe à ajouter pour atteindre les destinations mentionnées
ci-avant.
La règle NmcPrefixRule2 est principalement utilisée pour transformer un numéro lors d'un
appel externe.
L'attribut PrefixToDelete définit quels numéros doivent être supprimés (préfixe international
ou régional), tandis que l'attribut PrefixtoAdd définit le préfixe à ajouter.
Note :
Ces règles sont applicables pour tous les numéros enregistrés dans le répertoire. Cela signifie que tous
les numéros doivent être saisis avec le même format sans numéros optionnels, par exemple un préfixe
opérateur.

2.10.2.2 Configuration par défaut


Par défaut, l'attribut telephoneNumber est lié à la Règle pour appel inter-réseau et les
attributs international ISDN Number et mobile sont liés à la Règle pour appel externe.

Figure 2.23 : Arborescence des règles de gestion des préfixes

2.10.2.3 Configuration des paramètres


Pour procéder au paramétrage des règles de gestion des préfixes :
- placez-vous dans l'arborescence Système de l'annuaire,
- sélectionnez le réseau, sous réseau ou PCX concerné par la règle,
- sélectionnez créer dans le menu contextuel,
- sélectionnez règle pour appel inter réseau (règle 1) ou règle pour appel externe (règle
2),



     !"   


  2-77
Chapitre 2 #  !  &  !'

- indiquez les valeurs des attributs dans le cadre de droite en vous référant au § Exemples
détaillés .
Cet attribut devient numérotable.

2.10.3 Exemples détaillés


2.10.3.1 Appel entre sous réseaux
Supposons deux réseaux. Le réseau N1 est composé de trois sous réseaux (SN1.1, SN1.2,
SN1.3), le réseau N2 comporte deux sous réseaux (SN2.1, SN2.2).

Figure 2.24 : Appel entre sous réseaux


L'attribut numéro de poste est relié à la Règle pour appel inter-réseau, ce qui correspond à
la configuration par défaut.
Le tableau suivant présente les préfixes à utiliser pour établir des communications entre sous
réseaux.
tableau 2.40 : Préfixes pour appels entre sous-réseaux
Demandé Sous-réseau Sous-réseau Sous-réseau Sous-réseau Sous-réseau
Demandeur 1.1 1.2 1.3 2.1 2.2
Sous-réseau Non appli- Aucun pré-
cable fixe Préfixe 6* Préfixe 4 Préfixe 4
1.1
Sous-réseau Aucun préfixe Non appli-
cable Préfixe 6 Préfixe 4 Préfixe 4
1.2
Sous-réseau Aucun pré- Non applicable
Préfixe 6 Préfixe 4 Préfixe 4
1.3 fixe
Sous-réseau Non appli- Aucun préfixe
Préfixe 4 Préfixe 4 Préfixe 4 cable
2.1
Sous-réseau Aucun préfixe Non appli-
Préfixe 4 Préfixe 4 Préfixe 4 cable
2.2

Les instances de la Règle pour appel inter-réseau doivent alors être définies de la manière
suivante. Lorsque aucune destination n'est mentionnée, il n'y a pas de règle appliquée.

2-78 

     !"   


 
#  !  &  !'

(*) : le sous-réseau SN1.1 appelle le sous-réseau SN1.3

Figure 2.25 : Arborescence des règles pour appel inter-réseau

2.10.3.2 Appel externe


Un annuaire commun Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System gère 2
réseaux (le réseau N1 situé en France et le réseau N2 situé aux Etats-Unis).

Figure 2.26 : Appel externe


L'attribut numéro RNIS est lié à la règle pour appel externe (configuration par défaut). Les
numéros de ce type doivent s'accorder en fonction de la localisation de l'appelant.
tableau 2.41 : Appel externe — Exemples
Appelant Appelé (Numéro présenté) Numéro composé
Réseau 1(FR) 33 1 55 66 7000 (1) 00 1 55 66 7000
Réseau 1(FR) 1 819 555 111 (2) 000 1 819 555 111
Nœud 2.1.1 (USA) 33 1 55 66 7000 (3) 9 011 33 1 55 66 7000
Nœud 2.1.1 (USA) 1 819 444 222 (4) 9 1 819 444 111
Nœud 2.1.1 (USA) 1 617 555 111 (5) 9 555 111

Application de la règle :



     !"   


  2-79
Chapitre 2 #  !  &  !'

- (1) dans le cas d'un appel en France, enlevez 33 et ajoutez 00.


- (2) dans le cas d'un appel de la France vers les USA, ajoutez 000.
- (3) dans le cas d'un appel des USA vers la France, ajoutez 9 011
- (4) dans le cas d'un appel longue distance des USA aux USA, enlevez 1 et ajoutez 91.
- (5) dans le cas d'un appel local aux USA, enlevez 1 617 et ajoutez 9.
Dans le réseau 1, le préfixe pour les appels externes (prise de faisceau ou ARS) est 0. Il vaut
9 dans le réseau 2. Les numéros RNIS internationaux sont enregistrés comme ils doivent être
composés lors d'un appel depuis un pays étranger, c'est à dire avec le code du pays (33 1 55
66 7000)
Les instances de la règle pour appel externe doivent alors être définies de la manière
suivante :

Figure 2.27 : Arborescence des règles pour appel externe


Cette configuration permet de répondre aux différents cas suivants :
Le repère au début de chaque ligne fait référence à la règle définie dans l'arborescence
ci-dessus.
- Numéro enregistré : 33 1 12 34 56 78
Repère 1. Numéro à composer depuis un poste du réseau 1 (FR) : 0 01 12 34 56 78
Repère 3. Numéro à composer depuis un poste du réseau 2 (USA) : 90 11 33 1 12 34 56
78

2-80 

     !"   


 
#  !  &  !'

- Numéro enregistré : 49 1234 56 789


Repère 2. Numéro à composer depuis un poste du réseau 1 (FR) : 0 00 49 1234 56 789
Repère 3. Numéro à composer depuis un poste du réseau 2 (USA) : 90 11 49 1234 56
789
- Numéro enregistré : 1 617 123 4567
Repère 2. Numéro à composer depuis un poste du réseau 1 (FR) : 0 00 1 617 123 4567
Repère 5. Numéro à composer depuis un poste du sous réseau 2.1 (USA) : 9 123 4567
- Numéro enregistré : 1 619 123 4567
Repère 2. Numéro à composer depuis un poste du réseau 1 (FR) : 0 00 1 619 123 4567
Repère 4. Numéro à composer depuis un poste du sous réseau 2.1 (USA) : 9 619 123
4567

2.11 Duplication de l'annuaire entreprise

2.11.1 Généralités
La duplication permet de copier des branches sélectionnées de l'annuaire entreprise d'un
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System (rôle de maître) vers un
autreAlcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System (rôle d'esclave).
La mise à jour des données de l'annuaire entreprise de la réplique maître vers la réplique
esclave s'effectue par l'intermédiaire de la fonction de duplication maître-esclaves de SunOne
Directory Server 5.2.
Dans le cadre d'une duplication maître-esclaves, un Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System joue le rôle de réplique maître et un autre Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System celui de réplique esclave.
La création, la modification ou la suppression d'utilisateurs sous une branche (jouant le rôle de
réplique esclave) met à jour la branche (jouant le rôle de réplique maître) par un mécanisme
de renvoi qui, à son tour, met à jour la réplique esclave pendant la duplication programmée.
Un suffixe correspond à la racine d'une branche dont le contenu est considéré comme une
unité pour des tâches administratives.
Un sous-suffixe correspond à une branche d'informations conservée dans une base de
données distinctes, sous un suffixe. La création de sous-suffixes est obligatoire, afin de
dupliquer les données correspondant au niveau sélectionné.

2.11.2 Configuration de réplication


La configuration de la duplication comprend les éléments suivants :
- Création du sous-suffixe (voir § Création du sous-suffixe )
- Suppression du sous-suffixe (voir § Suppression du sous-suffixe )
- Configuration de la duplication maître (voir § Configuration de la duplication maître )
- Configuration de la duplication esclave (voir § Configuration de la duplication client )
- Configuration du jeu d'attributs dupliqué (voir § Configuration du jeu d'attributs dupliqué )
- Programmation de la duplication (voir § Programmation de la duplication )



     !"   


  2-81
Chapitre 2 #  !  &  !'

2.11.2.1 Création du sous-suffixe


Pour créer un sous-suffixe :
- Ouvrez la fenêtre Configuration de la duplication [Replication Configuration] (voir §
Configuration de la duplication maître ).
- Sélectionnez le type de sous-suffixe (Société, Département, pays ou Ville)
- Indiquez le nom du nouveau sous-suffixe dans la partie gauche de la fenêtre.
Note 1 :
Le nom du sous-suffixe doit contenir uniquement des caractères ASCII alphanumériques, des tirets
(-) et des caractères de soulignement (_).
___change-begin___
___change-end___
Figure 2.28 : Création d'un sous-suffixe
- Cliquez sur le bouton Ajouter.
Le nom du nouveau sous-suffixe s'ajoute à la liste.
La présence du nom est vérifiée au cours de la validation de la configuration. S'il existe déjà,
un message d'erreur s'affiche (L'entrée spécifiée existe déjà). En l'absence
d'erreur :
- Un fichier de base de données distinct est créé dans le répertoire
\4760\Netscape\server5\slapd-4760\db\.
- Une nouvelle entrée est créée sous la racine de l'annuaire entreprise (o=@{entreprise}
o=racine annuaire).
Note 2 :
La configuration esclave doit être créée avant la configuration maître, en créant le même nom de sous-
suffixe. L'initialisation doit avoir lieu après la création de la configuration maître et esclave.

2-82 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.11.2.2 Suppression du sous-suffixe

Note :
Commencez par supprimer le sous-suffixe de la réplique esclave, puis supprimez le sous-suffixe cor-
respondant de la réplique maître.
Pour supprimer un sous-suffixe :
- Ouvrez la fenêtre Configuration de la duplication [Replication Configuration] (voir §
Configuration de la duplication maître ).
- Sélectionnez le sous-suffixe à supprimer dans la liste située à gauche de la fenêtre.
- Désactivez tous les accords de duplication associés au sous-suffixe.
- Cliquez sur le bouton Supprimer.
La base de données associée et les informations de duplication sont supprimées. Dans
l'annuaire entreprise, le nom du département concerné par ce sous-suffixe est supprimé
également.
2.11.2.3 Configuration de la duplication maître
Pour configurer la duplication maître :
1. Sélectionnez Préférences > Annuaire > Configuration de la duplication [Replication
Configuration].
La fenêtre Configuration de la duplication [Replication Configuration] s'ouvre.
___change-begin___
___change-end___
Figure 2.29 : Configuration de la duplication maître
2. Sélectionnez le nom de sous-suffixe correspondant à la Réplique maître dans la liste
des sous-suffixes située à gauche de la fenêtre.
3. Sélectionnez le bouton radio Suffixe maître [Master Sufix].
4. Entrez une valeur pour l'ID de réplique [Replica ID] (entre 1 et 65534), puis cliquez sur le
bouton Ajouter.
5. Si besoin est, appuyez sur le bouton Ajouter (dans la barre d'outils) pour créer un nouvel



     !"   


  2-83
Chapitre 2 #  !  &  !'

accord de duplication.
Une entrée d'accord de duplication vierge est affichée dans la liste Accord de
duplication [Replication Agreement].
___change-begin___
___change-end___
Figure 2.30 : Nouvelle entrée d'accord de duplication
6. Renseignez les paramètres suivants dans le cadre Accord de duplication [Replication
Agreement] :
Attribut Valeur
Adresse IP ou FQDN (nom distinct complet) de
Hôte : Port l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management Sys-
tem esclave, suivi du port LDAP correspondant.
Mot de passe correspondant à l'Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System esclave.
Mot de passe du gestionnaire de dupli- Remarque : lors de l'installation/la mise à niveau de
cation [Replication Manager Password] l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management Sys-
tem R5.1, le mot de passe du gestionnaire de duplication est
paramétré avec « cn=directory manager ».
Vous avez le choix entre deux valeurs :
• Tout : tous les attributs sont dupliqués dans
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
Jeux d'attributs [Attribute Set]
System esclave.
• Attributs utilisateur : seuls les attributs prédéfinis par
l'utilisateur sont dupliqués.
Activer Cochez la case pour activer l'accord de duplication.

7. Cliquez sur le bouton Appliquer.


8. Cliquez sur le bouton Initialiser pour copier les données de l'Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System maître vers l'esclave.
2.11.2.4 Configuration de la duplication client
1. Sélectionnez Préférences > Annuaire > Configuration de la duplication [Replication
Configuration].
La fenêtre Duplication client [Consumer Replication] s'ouvre.
___change-begin___
2-84 

     !"   


 
#  !  &  !'
___change-end___
Figure 2.31 : Configuration de la duplication client
2. Créez un sous-suffixe (voir : § Création du sous-suffixe ).
3. Sélectionnez le bouton radio Suffixe client [Consumer Sufix].
L'ID de réplique a une valeur constante : 65535.
2.11.2.5 Configuration du jeu d'attributs dupliqué
Le jeu d'attributs correspond au groupe d'attributs dont les valeurs peuvent être dupliquées de
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System maître vers l'esclave.
Seulement cinq jeux d'attributs sont acceptés. Par défaut, le jeu d'attributs Attributs de
l'utilisateur [User attributes] est disponible, avec tous les paramètres activés.
Pour configurer le jeu d'attributs
1. Sélectionnez Préférences > Annuaire > Jeu des attributs de duplication [Replication
Attribute Set].
La fenêtre Configuration du jeu d'attributs [Attribute Set Configuration] est affichée :



     !"   


  2-85
Chapitre 2 #  !  &  !'

Figure 2.32 : Configuration du jeu d'attributs


2. Sélectionnez un jeu d'attributs dans la partie gauche de la fenêtre.
3. Cochez les cases des attributs à dupliquer.
4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
5. Cliquez sur le bouton OK.
Note :
Toute modification apportée au nom du jeu d'attributs ou aux attributs du jeu associé à la configuration
de l'accord de duplication nécessite une réinitialisation.

2.11.2.6 Programmation de la duplication


Tous les accords de duplication correspondant à un sous-suffixe peuvent faire l'objet d'une
programmation.
Pour programmer la duplication :
1. Sélectionnez Préférences > Annuaire > Configuration de la duplication [Replication
Configuration].
La fenêtre Configuration de la duplication [Replication Configuration] s'ouvre.
2. Sélectionnez un sous-suffixe dans la liste.
3. Sélectionnez un ou plusieurs accords de duplication.
4. Cliquez sur le bouton Programmer [Schedule] dans la barre d'outils.
Le Planificateur s'ouvre :
5. Configurez le Planificateur (voir module Planificateur - Introduction )
Note :
Si la tâche programmée est annulée, la duplication se poursuit, soutenue par Sun One Directory Server.

2-86 

     !"   


 
#  !  &  !'

2.11.3 Exploitation
2.11.3.1 Règles de configuration communes des hôtes
Les règles de configuration suivantes s'appliquent à la fois à l'hôte de la réplique maître et à
l'hôte de la réplique esclave :
- La langue d'installation de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
doit être identique à celle du système d'exploitation, à la fois sur l'hôte de la réplique
maître et sur celui de la réplique esclave.
- Les fichiers de l'hôte de configuration maître doivent être mis à jour en fonction de
l'adresse IP, du nom d'ordinateur et du nom de domaine (FQDN) de l'hôte esclave, et
réciproquement.
- Le nom de l'entreprise doit être identique sur les deux hôtes, en respectant la casse.
- Les utilisateurs présents à la fois au niveau des répliques maître et esclave doivent avoir le
même nom et mot de passe, et le même niveau de confidentialité.
2.11.3.2 Règles de fonctionnement
Pour éviter les incohérences et autres problèmes de fonctionnement, vous devez appliquer les
règles suivantes :
- Lors de la synchronisation des hôtes avec OmniVista 4760, commencez par synchroniser
l'hôte esclave, puis l'hôte maître.
- Programmez la tâche de duplication en dehors de la période des tâches
quotidiennes/hebdomadaires des deux hôtes.
- Ne modifiez pas les attributs/paramètres du répertoire technique de l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System esclave liés à la branche de l'entreprise
dupliquée (pour éviter les informations incohérentes).
- L'attribut CréationAutomatique [AutomaticCreation] doit être désactivé au niveau de
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System de la réplique esclave
(pour éviter les incohérences).
- Ne modifiez pas les valeurs de centre de coût dans le répertoire technique de
l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System de la réplique esclave
(pour éviter les différences de valeurs de centre de coût avec l'OmniVista 4760).
- Les attributs ccOmniVista4760Master doivent avoir les mêmes valeurs au niveau des
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System maître et esclave.
Les OmniVista 4760 maître et esclave doivent contenir le même paramètre de
construction UID pour un OmniVista 4760 dont les jeux sont liés aux utilisateurs des
branches dupliquées.
2.11.3.3 Initialisation de l'accord de duplication
L'accord de duplication doit être initialisé après les événements suivants :
- Création d'un accord de duplication.
- Modification d'un jeu d'attributs d'un accord de duplication.
- Sélection ou désélection d'un attribut d'un jeu.
- Après toute période de sept jours consécutifs d'indisponibilité de l'Alcatel-Lucent



     !"   


  2-87
Chapitre 2 #  !  &  !'

OmniVista 4760 Network Management System.


- Si un message d'erreur de duplication est affiché dans le journal du Planificateur.
Note :
Pour procéder à l'initialisation de l'accord de duplication, sélectionnez l'accord de duplication dans la liste
et cliquez sur le bouton d'initialisation de la barre d'outils (voir figure : Configuration de la duplication
maître ).

2.11.3.4 Duplication d'une branche pré-existante


1. Exportez la branche à partir de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System maître au format Ldif.
2. Supprimez le nom de la branche au niveau des Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System maître et esclave.
3. Créez un sous-suffixe au niveau des Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System maître et esclave.
4. Configurez la duplication esclave.
5. Configurez la duplication maître.
6. Importez le ldif dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
maître, puis programmez la duplication.
Toutes les données importées sont dupliquées sur l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System esclave.
2.11.3.5 Duplication d'une branche inexistante
Prenez deux Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, (A) et (B), avec la
même version (à partir de R5.1).
1. Créez le réseau et sous-réseau au niveau des deux Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System, en conservant respectivement les mêmes numéros de
réseau, sous-réseau et OmniVista 4760.
2. Au niveau de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System esclave (B),
synchronisez l'OmniVista 4760. Désactivez la création automatique pour l'OmniVista 4760.
3. Créez un sous-suffixe au niveau des Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System maître et esclave.
4. Configurez la duplication esclave.
5. Configurez la duplication maître et programmez la duplication.
6. Dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System maître (A), activez la
création automatique dans l'OmniVista 4760 et spécifiez la branche dont la duplication a
été activée (créé en même temps que le sous-suffixe), comme emplacement de création
automatique.
7. Synchronisez l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System maître (A).
L'utilisateur est créé dans la branche spécifiée.
• Après la création de l'utilisateur dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System (A), la duplication s'effectue vers l'Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System esclave (B) au moment programmé.
• Simultanément à l'activité de duplication, les utilisateurs de l'annuaire entreprise sont
créés dans l'application Taxation de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network

2-88 

     !"   


 
#  !  &  !'

Management System esclave (B).


2.11.3.6 Résolution des incohérences
En cas d'incohérence des informations entre les Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System maître et esclave :
1. Exportez la branche à partir de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System maître au format Ldif.
2. Désactivez l'accord de duplication concerné dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System maître.
3. Supprimez la réplique esclave au niveau de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System esclave.
4. Importez le ldif dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
esclave par l'intermédiaire des options Ajouter et Modifier.
5. Configurez à nouveau la duplication esclave.
6. Activez l'accord de duplication concerné (désactivé à l'étape 2).

2.12 Annexe A : Fichiers LDIF-Exploitation

2.12.1 Généralités
LDIF : (LDAP Data Interchange Format)
LDAP : (Lightweight Directory Access Protocol).
L'annuaire d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System peut exporter ou
importer des définitions d'entrées à travers des fichiers LDIF.
Une seule opération d'import de fichiers LDIF permet d'ajouter et/ou modifier un nombre
important d'entrées dans l'annuaire. L'import de fichiers LDIF ne supprime aucune entrée.
Pour plus d'informations sur les procédures d'exportation et d'importation, voir module
Annuaire - Onglet Entreprise § Importer/Exporter les entrées.
Remarque :
Le format LDIF étant un format de fichier texte, vous pouvez éditer des fichiers LDIF avec n'importe quel
logiciel compatible avec ce format (Word, WordPad, etc.). Attention : les caractères accentués sont
codés et les lignes de plus de 80 caractères sont fractionnées.

2.12.2 Description des entrées


L'annuaire Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System est constitué de sept
types d'entrées :
- les entrées de type Société (Organization),
- les entrées de type Pays (Country),
- les entrées de type Localité (City),
- les entrées de type Service (Organizational Unit),
- les entrées de type Salle (Room),



     !"   


  2-89
Chapitre 2 #  !  &  !'

- les entrées de type Groupe (GroupOfUniqueNames),


- les entrées de type Personne (Organizational Person).
Chaque entrée comporte un distinguished name (ou nom annuaire de l'entrée). Il est unique
et définit la position de l'entrée dans l'arborescence de l'annuaire et l'identifiant unique de la
fiche (UID).
Voir module Annuaire - Annexe B : Structure détaillée de l'annuaire LDAP .
Exemple :
Pour une entrée de type Personne située comme suit dans l'arborescence :

Figure 2.33 : Arbre de l'Annuaire Entreprise


le distinguished name doit être :
dn : uid=Jean Pierre Souchon, ou=p.s.o., o=a.b.s. colombes, l=colombes,
c=fr, o=alcatel, o=directoryroot
ou dn : cn=Souchon jean pierre
Pour la description des classes d'objet et des attributs des entrées, voir module Annuaire -
Annexe B : Structure détaillée de l'annuaire LDAP .
2.12.2.1 Entrées de type Société (Organization)
Ces entrées définissent une société au sein de l'organisation. Chaque entrée Société est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :
dn :
objectclass : top
objectclass : organization
objectclass : a4400user
o :
- des attributs optionnels :
internationalisdnnumber :
postaladdress :

Attention :
L'entrée de type Société située en tête de l'arbre de l'annuaire Entreprise est définie lors de
l'installation d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System et ne doit en aucun
cas être modifiée.

2.12.2.2 Entrées de type Pays (Country)


Ces entrées définissent un pays au sein de l'organisation. Chaque entrée Pays est
caractérisée par :

2-90 

     !"   


 
#  !  &  !'

- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :


dn :
objectclass : top
objectclass : country
objectclass : a4400user
c :
- des attributs optionnels :
description :
cl :

2.12.2.3 Entrées de type Localité (Locality)


Ces entrées définissent une ville au sein de l'organisation. Chaque entrée Localité est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :
dn :
objectclass : top
objectclass : locality
objectclass : a4400user
l :
- des attributs optionnels :
st :
cl :

2.12.2.4 Entrées de type Service (Organizational Unit)


Ces entrées définissent un service au sein de l'organisation. Chaque entrée Service est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :
dn :
objectclass : top
objectclass : organizationalunit
objectclass : a4400user
ou :
- des attributs optionnels :
manager :
telephonenumber :
internationalisdnnumber :

2.12.2.5 Entrées de type Salle (Room)


Ces entrées définissent une salle au sein de l'organisation. Chaque entrée Salle est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :
dn :
objectclass : top
objectclass : room
objectclass : a4400user
cn :
- des attributs optionnels :
telephonenumber :
internationalisdnnumber :

2.12.2.6 Entrées de type Groupe (GroupOfUniqueNames)


Ces entrées définissent un groupe au sein de l'organisation. Chaque entrée Groupe est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :



     !"   


  2-91
Chapitre 2 #  !  &  !'

dn :
objectclass : top
objectclass : groupofuniquenames
objectclass : a4400user
cn :
- des attributs optionnels :
telephonenumber :
internationalisdnnumber :

2.12.2.7 Entrées de type Personne (Organizational Person)


Ces entrées définissent une personne au sein de l'organisation. Chaque entrée Personne est
caractérisée par :
- son distinguished name, des classes d'objet et des attributs obligatoires :
dn :
objectclass : top
objectclass : person
objectclass : organizationalPerson
objectclass : inetOrgPerson
objectclass : a4400user
uid :
cn :
sn :
- des attributs optionnels :
mail :
mobile :

2.12.3 Structure des fichiers LDIF


La structure du fichier LDIF répond aux règles suivantes :
- Les entrées doivent être séparées par une ligne vierge.
- Si ces entrées définissent une arborescence (ex. : Société > Pays > Service >
Personnes ), l'ordre des entrées dans le fichier LDIF doit être identique.
- pour un import, le fichier LDIF peut préciser l'opération à effectuer ajouter/modifier/détruire.
Sous Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, au moment de
l'import, vous devrez choisir entre une des trois options suivantes :
• Ajouts et modifications : pour importer les entrées nouvelles et modifiées.
• Ajouts seulement : pour importer uniquement les nouvelles entrées.
• Modifications seulement : pour importer uniquement les entrées modifiées.

Figure 2.34 : Arbre de l'Annuaire Entreprise

2-92 

     !"   


 
#  !  &  !'

Figure 2.35 : Exemple de structure du fichier LDIF

2.13 Annexe B : Structure détaillée de l'annuaire LDAP

2.13.1 Généralités
LDAP : (Lightweight Directory Access Protocol) Cet acronyme désigne un protocole utilisé
pour accéder à des serveurs d'annuaire gérant les informations de manière hiérarchique.
Le modèle LDAP est basé sur des entrées. Une entrée est une collection d'attributs. Les
attributs sont regroupés par classe. Chaque entrée peut être définie par plusieurs classes et
donc par l'union des attributs de ces classes. Les entrées sont rangées dans une structure



     !"   


  2-93
Chapitre 2 #  !  &  !'

hiérarchique qui reflète l'organisation d'une société. Nous allons décrire ici les classes et les
leurs attributs utilisés dans l'annuaire d'entreprise d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System .

2.13.2 Liste des classes


tableau 2.43 : Classes de l'annuaire LDAP
Classes Description
Country Définition d'un pays, classe structurante
City Définition d'une localité (au sens large),
classe structurante
Organization (*) Définition d'une société, classe essentielle-
ment structurante
OrganizationalUnit (*) Définition d'un service, classe essentiellement
structurante
InetOrgPerson (*) Définition d'une personne
GroupOfUniqueNames (*) Définition d'un groupe
Room (*) Définition d'une salle
A4400User Classe auxiliaire pour compléter les classes
standard précédentes avec des attributs spé-
cifiques à Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System ou des attri-
buts manquants.

(*) Classe pouvant être reliée à des POSTES de l'Annuaire système (voir Liste des classes
POSTE et objets 4400 correspondants). Cette classe est par conséquent gérée par le "Plugin
d'intégrité" du serveur LDAP 4760 ; celui-ci permet de créer des liens automatiquement entre
des entrées de ce type et des POSTES 4400 de l'Annuaire système.

2.13.3 Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants


Liste des classes de l'Annuaire système représentant des objets 4400 et pouvant être liées à
des entrées de l'annuaire d'entreprise. exemple : Un "Usager" peut être lié à une "Personne".
tableau 2.44 : Classes de l'annuaire LDAP dans l'arborescence système
Classes 4760 Traduction Objets 4400 correspon-
dants
User Usagers User
UserAlias Alias usager User_Alias
AbbreviatedNumber Numéro abrégé Direct_Abbreviated_Number
AbbreviatedNumberAlias Alias numéro abrégé Direct_Abb_Number_Alias
RemoteSubscriber Abonné distant Phone_Book
(Phone_Book_Type= Re-
mote)

2-94 

     !"   


 
#  !  &  !'

Classes 4760 Traduction Objets 4400 correspon-


dants
ServiceNumber Numéro de service Phone_Book
(Phone_Book_Type=
PB_Service_Number)

2.13.4 Types des attributs


tableau 2.45 : Types des attributs de l'annuaire LDAP
cis Chaîne de caractères sans respect de la casse
Ces Chaîne de caractères avec respect de la casse
Int Entier
Tel Numéro de téléphone
dn Lien vers une autre entrée
Bin Binaire

2.13.5 Classe Country (Pays)


Une entrée PAYS ne sert qu'à structurer l'organisation d'une société (c'est un nœud de l'arbre
d'entreprise).
tableau 2.46 : Attributs de la classe Country de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
C cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Description cis Description Champ libre
CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange), CL_R
(rouge) ou CL_A
(admin)
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User

2.13.6 Classe City (Localité)


Une entrée LOCALITE ne sert qu'à structurer l'organisation d'une société (c'est un nœud de
l'arbre d'entreprise).
tableau 2.47 : Attributs de la classe City de l'annuaire LDAP



     !"   


  2-95
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attribut Type Traduction Description


L cis Ville Nom de la localité
Description cis Description Champ libre
St Description Département State en anglais
CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange) ou CL_R
(rouge), CL_A (admin)
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User

2.13.7 Classe Organization (Société)


Une entrée SOCIETE sert à structurer l'arbre d'entreprise et à définir l'entreprise elle-même.
tableau 2.48 : Attributs de la classe Organization (Société) de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
Y cis société, Nom de la société
Telephonenumber Tel Téléphone Numéro interne 4400
International- ISDN- Tel Numéro RNIS Numéro RNIS
Number
Facsimile- Telepho- Tel Fax Numéro de Fax
neNumber
Mail (*) cis Adresse Email Adresse Email
Description cis Description Champ libre
Secretary (assistant) dn Secrétaire Lien vers la fiche
(*) d'une personne
Manager (*) dn Patron Lien vers la fiche
d'une personne
Seealso dn Voir aussi Lien vers une fiche
quelconque
CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange) ou CL_R
(rouge), CL_A (admin)
Ou (*) cis Service Nom du service
EntityName (*) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
CostCenterName (*) cis Nom de centre de coût Nom du centre de coût
4400
BuildingName (*) cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
Floor (*) cis Etage Etage du bureau
RoomNumber (*) cis N° Bureau/Salle N° Bureau/Salle

2-96 

     !"   


 
#  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
L cis Ville Nom de la localité
St Description Département State en anglais
C (*) cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
A4400FaxSet (*) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400MiscSet (*) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (*) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400SecondarySet dn Poste secondaire Lien vers une entrée
(*) POSTE de l'Annuaire
système

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User

2.13.8 Classe OrganizationalUnit (Service)


Une entrée SERVICE sert à structurer l'arbre d'entreprise et à définir un service de
l'entreprise.
tableau 2.49 : Attributs de la classe OrganizationalUnit (Service) de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
Ou (*) cis Service Nom du service
Y cis société, Nom de la société
Telephonenumber Tel Téléphone Numéro interne 4400
International- ISDN- Tel Numéro RNIS Numéro RNIS
Number
Facsimile- Telepho- Tel Fax Numéro de Fax
neNumber
Mail (*) cis Adresse Email Adresse Email



     !"   


  2-97
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


Description cis Description Champ libre
Secretary (assistant) dn Secrétaire Lien vers la fiche d'une
(*) personne
Manager (*) dn Patron Lien vers la fiche d'une
personne
Seealso dn Voir aussi Lien vers une fiche
quelconque
CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange) ou CL_R
(rouge), CL_A (admin)
EntityName (*) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
CostCenterName (*) cis Nom de centre de Nom du centre de coût
coût 4400
BuildingName (*) cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
Floor (*) cis Etage Etage du bureau
RoomNumber (*) cis N° Bureau/Salle N° Bureau/Salle
PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
L cis Ville Nom de la localité
St Description Département State en anglais
C (*) cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
A4400FaxSet (*) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400MiscSet (*) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (*) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400SecondarySet dn Poste secondaire Lien vers une entrée
(*) POSTE de l'Annuaire
système

2-98 

     !"   


 
#  !  &  !'

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User


POSTE (voir § Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants )

2.13.9 Classe InetOrgPerson (Personne)


Une entrée PERSONNE est une feuille de l'arbre d'entreprise et sert à définir un personne de
l'entreprise et/ou un utilisateur d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
.
tableau 2.50 : Attributs de la classe InetOrgPerson (Personne) de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
Sn cis Désignation Nom de famille
Givenname cis First name
Cn cis Nom Complet Est initialisé avec "
Nom + Prénom " lors
de la création d'une
personne avec le
4760 mais reste indé-
pendant du nom et
prénom
Uid cis Id. utilisateur Login LDAP = Nom
utilisateur 4760
Userpassword Bin Mot de passe Mot de passe LDAP =
Mot de passe utilisa-
teur 4760
JpegPhoto Bin Photo Photo au format JPEG
Y cis société, Nom de la société
Ou (*) cis Service Nom du service
Telephonenumber Tel Téléphone Numéro interne 4400
International- ISDN- Tel Numéro RNIS Numéro RNIS
Number
Facsimile- Telephone- Tel Fax Numéro de Fax
Number
Mobile Tel Mobile Numéro du mobile
Pager Tel Pager Numéro du Pager
Mail (*) cis Adresse Email Adresse Email
EmployeeNumber cis Numéro employé Numéro employé
Title cis Fonction Fonction de l'employé
Description cis Description Champ libre
Absence (*) cis Absence Description libre sur
l'absence de l'employé



     !"   


  2-99
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange), CL_R
(rouge) ou CL_A
(admin)
LabeledURI Ces Adresse Internet Adresse Internet suivi
d'un label séparés par
un blanc
EntityName (*) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
CostCenterName (*) cis Nom de centre de Nom du centre de
coût coût 4400
BuildingName (*) cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
Floor (*) cis Etage Etage du bureau
RoomNumber (*) cis N° Bureau/Salle N° Bureau/Salle
PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
L cis Ville Nom de la localité
St Description Département State en anglais
C (*) cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Secretary (assistant) dn Secrétaire Lien vers la fiche
(*) d'une personne
Manager (*) dn Patron Lien vers la fiche
d'une personne
Seealso dn Voir aussi Lien vers une fiche
quelconque
HomePhone Tel Téléphone du domi- Téléphone du domicile
cile
HomePostalAddress cis Adresse domicile Adresse du domicile
(multi-lignes)
CarLicense cis N° d'immatriculation N° d'immatriculation
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
A4400FaxSet (*) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système

2-100 

     !"   


 
#  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


A4400MiscSet (*) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (*) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400SecondarySet dn Poste secondaire Lien vers une entrée
(*) POSTE de l'Annuaire
système

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User


POSTE (voir § Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants )

2.13.10 Classe GroupOfUniqueNames (Groupe )


Une entrée GROUPE est une feuille de l'arbre d'entreprise et sert à définir un groupe. Un
groupe contient une liste de liens vers des entrées quelconques de l'annuaire.
tableau 2.51 : Attributs de la classe GroupOfUniqueNames (Groupe) de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
Cn cis Nom Complet Nom du groupe
Uniquemember dn Membres Liens vers des entrées
quelconques
Y cis société, Nom de la société
Ou (*) cis Service Nom du service
Description cis Description Champ libre
CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange) ou CL_R
(rouge), CL_A (admin)
EntityName (*) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
CostCenterName (*) cis Nom de centre de Nom du centre de coût
coût 4400
BuildingName (*) cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
Floor (*) cis Etage Etage du bureau
RoomNumber (*) cis N° Bureau/Salle N° Bureau/Salle
PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
L cis Ville Nom de la localité
St Description Département State en anglais



     !"   


  2-101
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


C (*) cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Secretary (assistant) dn Secrétaire Lien vers la fiche
(*) d'une personne
Manager (*) dn Patron Lien vers la fiche
d'une personne
Seealso dn Voir aussi Lien vers une fiche
quelconque
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
A4400FaxSet (*) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400MiscSet (*) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (*) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400SecondarySet dn Poste secondaire Lien vers une entrée
(*) POSTE de l'Annuaire
système

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User


POSTE (voir § Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants )

2.13.11 Classe Room (Salle)


Une entrée SALLE est une feuille de l'arbre d'entreprise et sert à définir une salle.
tableau 2.52 : Attributs de la classe Room de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
Cn cis Nom Complet Nom de la Salle
RoomNumber cis N° Bureau/Salle Numéro de la Salle
Telephonenumber Tel Téléphone Numéro interne 4400
International- ISDN- Tel Numéro RNIS Numéro RNIS
Number
Facsimile- Telephone- Tel Fax Numéro de Fax
Number
Description cis Description Champ libre

2-102 

     !"   


 
#  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


CI (*) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange), CL_R
(rouge) ou CL_A
(admin)
Y cis société, Nom de la société
Ou (*) cis Service Nom du service
EntityName (*) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
CostCenterName (*) cis Nom de centre de Nom du centre de
coût coût 4400
BuildingName (*) cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
Floor (*) cis Etage Etage du bureau
PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
L cis Ville Nom de la localité
St Description Département State en anglais
C (*) cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
Secretary (assistant) (*) dn Secrétaire Lien vers la fiche
d'une personne
Manager (*) dn Patron Lien vers la fiche
d'une personne
Seealso dn Voir aussi Lien vers une fiche
quelconque
Misc1 (*) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
A4400FaxSet (*) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400MiscSet (*) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (*) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système



     !"   


  2-103
Chapitre 2 #  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


A4400SecondarySet (*) dn Poste secondaire Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système

(*) attribut issu de la classe auxiliaire A4400User


POSTE (voir § Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants )

2.13.12 Classe A4400User


Classe auxiliaire pour compléter les classes standard précédentes avec des attributs
spécifiques à Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System ou des attributs
manquants.
tableau 2.53 : Attributs de la classe A4400User de l'annuaire LDAP
Attributs Type Traduction Description
A4400FaxSet (**) dn Poste fax Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400MiscSet (**) dn Postes divers Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400PrimarySet (**) dn Poste principal Lien vers une entrée
POSTE de l'Annuaire
système
A4400SecondarySet dn Poste secondaire Lien vers une entrée
(**) POSTE de l'Annuaire
système
Absence (**) cis Absence Description libre sur
l'absence de l'employé
BuildingName cis Bâtiment Nom du bâtiment du
bureau
C cis Pays Code des pays ISO
3166 sur 2 caractères
(Les clients du 4760
traduisent ces codes
pays)
CI (**) cis Confidentialité CL_G (vert), CL_O
(orange), CL_R
(rouge) ou CL_A
(admin)
Cn cis Nom Complet Nom de la Salle
CostCenterName (**) cis Nom de centre de Nom du centre de coût
coût 4400
EntityName (**) cis Nom entité Nom de l'entité 4400
Facsimile- Telephone- Tel Fax Numéro de Fax
Number

2-104 

     !"   


 
#  !  &  !'

Attributs Type Traduction Description


Floor (**) cis Etage Etage du bureau
Givenname cis First name
International- ISDN- Tel Numéro RNIS Numéro RNIS
Number
L cis Ville Nom de la localité
Mail cis Adresse Email Adresse Email
Patron dn Patron Lien vers la fiche
d'une personne
Misc1 (**) cis Divers 1 Champ libre
Misc 2 à Misc 50 (*) cis Divers 2 à Divers 50 Champ libre
séparément
Y cis société, Nom de la société
Ou cis Service Nom du service
PostalAddress cis Adresse Adresse de la société
(multi-lignes)
PostalCode cis Code postal Code postal de la So-
ciété
RoomNumber cis N° Bureau/Salle Numéro de la Salle
Secrétaire dn Secrétaire Lien vers la fiche
d'une personne
Sn cis Désignation Nom de famille
St Description Département State en anglais
Telephonenumber Tel Téléphone Numéro interne 4400

(**) attribut non standard, spécifique à Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System .
POSTE (voir § Liste des classes POSTE et objets 4400 correspondants )

2.14 Annexe C : Outils de gestion LDIF

2.14.1 Généralités
Les outils de gestion LDIF vous permettent de synchroniser l'Annuaire Entreprise
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System par l'importation et l'exportation
de fichiers LDIF vers et à partir d'autres annuaires du marché et de migrer du répertoire 4755
vers l'Annuaire Entreprise Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
ConvertLdif est un outil de mapping de fichier LDIF. Il permet :
- d'ajouter les entrées parentes si elles ne figurent pas encore dans le fichier LDIF,
- de modifier des valeurs d'attribut,
- de substituer des noms d'attribut et de classe LDAP,
- de modifier l'arborescence des entrées,



     !"   


  2-105
Chapitre 2 #  !  &  !'

- d'ajouter des attributs avec des valeurs fixes ou calculées.


ExportLdap permet d'exporter des données d'un annuaire LDAP vers un fichier LDIF. Cet
outil est plus élaboré que l'outil d'export LDAP de Netscape (LdapSearch) car il permet de
définir des attributs à omettre dans le résultat de la recherche LDAP.
ImportLdap permet d'importer des données LDIF dans un annuaire LDAP. Cet outil est plus
élaboré que l'outil d'import LDAP de Netscape (LdapModify) car il permet de faire de l'ajout ou
de la modification d'entrées. Pour une entrée déjà existante dans LDAP, ImportLdap va la
modifier. Si l'entrée n'existe pas, ImportLdap la rajoute.
LinkDn permet de construire des liens (attributs de type DN) à partir d'une valeur d'attribut
quelconque. Par exemple, un lien secrétaire peut être calculé à partir de son nom ou de son
numéro de téléphone.
PurgeLdap permet de supprimer des entrées d'un annuaire LDAP à partir d'un filtre LDAP.
Par exemple, cela permet de supprimer les entrées qui n'étaient pas dans le dernier Import
LDIF de synchro avec un autre annuaire, et par conséquent d'assurer la cohérence de
données entre les 2 annuaires (voir les exemples pour comprendre comment il est possible
d'assurer cette cohérence entre 2 annuaires).
Ldif2Csv et (Csv2Ldif) servent à convertir les fichiers LDIF en CSV et les fichiers CSV en
LDIF. Ces outils conservent la compatibilité avec Excel lors de la migration de l'annuaire 4755
vers l'annuaire 4760. De plus, Microsoft Exchange est capable d'exporter et d'importer des
annuaires au format CSV.
ReplaceLnLdif permet de remplacer une chaîne de caractères en conservant le format LDIF.
Il ne faut donc pas éditer les fichiers LDIF avec un simple éditeur de texte.
purifyldif permet d'éliminer les champs décrits dans le fichier LDIF qui seraient non
compatibles avec le schéma des entrées LDAP du serveur 4760. Ainsi, il n'y a pas de rejet à
l'import du fichier LDIF.
encodeldif sert à encoder les fichiers LDIF du format "ANSI" au format "UTF8-Base64". Ceci
permet l'importation des caractères non ASCII (les caractères accentués ou autres caractères
exotiques).
Tous ces outils se présentent sous forme de commande DOS avec des arguments et des
options. Ils ont besoin de l'environnement du 4760, c'est-à-dire qu'ils doivent être lancés à
partir du répertoire 4760\bin.

2.14.2 ConvertLdif
ConvertLdif est un outil de mapping de fichier LDIF. Il permet de substituer des noms
d'attribut et de classe LDAP, de modifier l'arborescence des entrées, de modifier des valeurs
d'attribut et d'ajouter des attributs avec des valeurs fixes ou calculées. Il permet aussi d'ajouter
les entrées parentes si elles ne sont pas déjà présentes dans le fichier LDIF.
tableau 2.54 : Paramètres ConvertLdif
Usage : ConvertLdif [options] file
file LDIF input file
Options :
–mc mcfile mapping classes config file (unicode)
–ma mafile mapping attributes config file (unicode)
–da dafile default attributes config file (unicode)

2-106 

     !"   


 
#  !  &  !'

–p pltfile placement config file (unicode)


–e rejfile save rejected entries in "rejfile"
–cp create parents of each entry if DN contains attribute
I, c, o or ou
–op op one of add, modify or delete (LDAP change opera-
tion)

(Sortie vers stdout, et erreurs vers stderr).


Exemple :
ConvertLdif -ma myMaFile.conf -cp fileToConvert.Idif>convertedFile.Idif

Attention :
Les fichiers de config doivent être en UNICODE.

2.14.2.1 Mapping Classes (-mc)


Syntaxe du fichier de configuration du mapping de classes :
Pour remplacer le nom d'une classe :
OldClassName=>NewClassName
Pour supprimer une classe :
ClassName=>
Pour ajouter une classe
=>ClassName
2.14.2.2 Mapping Attributes (-ma)
-ma mafile mapping attributes config file (unicode)
Syntaxe du fichier de configuration du mapping d'attributs :
Pour remplacer le nom d'un attribut d'une classe donnée :
ClassName.OldAttrName=>NewAttrName
Pour remplacer le nom d'un attribut de toutes les classes :
*.OldAttrName=>NewAttrName
Pour supprimer un attribut d'une classe donnée :
ClassName.OldAttrName=>
Pour supprimer un attribut de toutes les classes :
*.OldAttrName=>
Note :
Le mapping d'attribut se fait aussi sur les DN.

Attention :
Les règles de "mapping attributs" sont exécutées après les règles de "mapping Classes", c'est à
dire que le "mapping attributs" s'opère sur l'état de sortie du "mapping Classes".

2.14.2.3 Default attributes (-da)


-da dafile default attributes config file (unicode)



     !"   


  2-107
Chapitre 2 #  !  &  !'

Syntaxe du fichier de configuration des attributs par défaut :


Pour ajouter attribut/value pour une classe donnée ou toutes les classes
ClassName.AttrName==Expression
*.AttrName==Expression
Pour remplacer la valeur d'un attribut
ClassName.AttrName=>Value
*.AttrName=>Expression
Pour sauvegarder une valeur dans un fichier
FILE:pathname==Expression
Pour sauvegarder une valeur dans un fichier en l'écrasant
FILE:pathname=>Expression
Pour substituer la valeur d'un attribut :
ClassName.AttrName.Value=>Expression
*.AttrName.Value=>Expression
tableau 2.55 : Syntaxe de l'attribut
Expression :
% <attribute name>% : Valeur de <attribute name>
% <attribute name>[i]% : ième caractère de %<attribute name>%
<string> : Chaîne de caractères
%rdn_i% : Valeur du ième rdn (dn: ...nrdn_3,rdn_2,rdn_0)
%rdn_i[i)% : ième caractère de %rdn_i%
IMPORT_TIMESTAMP% : date et heure GMT (format : yyyymmjjhhmmssZ)
7bit : keep only 7–bit characteres

Exemples :
1. *.description==my description (ajout de l'attribut description et sa valeur à toutes les entrées)
2. person.mail=>%givenname%.%sn%@%ou%.%o%.fr (remplace la valeur de mail aux entrées de
type Personne)
3. person.uid=>7bit :%givenname%%sn% (remplace la valeur de uid aux entrées de type personne par
le prénom suivi du nom mais en ne prenant que les caractères sur 7 bits)
4. person.ou=>%rdn_1% (remplace la valeur de ou aux entrées de type Personne avec la valeur du
rdn1)
5. person.o=>%rdn_0% (remplace la valeur de o aux entrées de type Personne avec la valeur du rdn0)
6. *.Version=>IMPORT_FROM_DRH_%IMPORT_TIMESTAMP% (ajout de l'attribut Version avec IM-
PORT_FROM_DRH_ + date/heure gmt)
7. FILE:purgeFile.txt=>(&(Version=*)(!(Version>=%Version%))) (sauvegarde dans un fichier le filtre
LDAP qui permet de récupérer les entrées dont la Version est inférieure à la valeur calculée en 6))
8. *.c.France=>FR (substitue France par FR pour tous les attributs c)

Attention :
Les règles de "Default attributes" sont exécutées après les règles de "mapping attributs",

2-108 

     !"   


 
#  !  &  !'

c'est-à-dire que le "Default attributes" s'opère sur l'état de sortie du "mapping attributs".

2.14.2.4 Placement (-p)


-p pltfile placement config file (unicode)
Syntaxe du fichier de configuration des déplacements :
Pour déplacer des entrées
OldParentDn=>Expression
Pour supprimer une partie de tous les DN
OldParentDn=>
Pour ajouter à la fin de tous les DN
==Expression
Pour remplacer tous les DN
=>Expression
Expression :
%<attribute name>% : Valeur de <attribute name>
%<attribute name>[i]% : ième caractère de la valeur de <attribute name>
<string> : chaîne de caractères
Exemples :
1. =>uid=%uid%,ou=%ou%,o=alcatel
(remplace chaque DN avec un DN calculé à partir de l'uid et de l'ou de chaque entrée).
2. ou=nmd,o=alcatel,o=directoryroot=>ou=nmd,ou=eND,o=alcatel,o=directoryroot
(déplace les entrées sous nmd)
3. ou=nmd,ou=eND,o=alcatel,o=directoryroot=>ou=nmd,o=alcatel,o=directoryroot
(déplace les entrées sous nmd)
4. c=FR=>
(supprime le suffixe c=FR de toutes les entrées)

Attention :
Les règles de "Placement" sont exécutées après les règles de "Default attributes", c'est-à-dire
que le "Placement" s'opère sur l'état de sortie du "Default attributes".

2.14.2.5 Create parents (-cp)


Ajout des entrées parentes aux entrées existantes si la partie parente de chacun de leur DN
contient l'attribut L, C, O ou OU.
Pour L : création d'une entrée de type LOCALITY
Pour C : création d'une entrée de type COUNTRY
Pour O : création d'une entrée de type ORGANIZATION
Pour OU : création d'une entrée de type ORGANIZATIONALUNIT
Exemple :
Le fichier EXEMPLE.LDIF contient :

Dn : uid=laurent dupont,ou=marketing,l=colombes,c=FR,o=alcatel,o=directoryroot



     !"   


  2-109
Chapitre 2 #  !  &  !'

Givenname : laurent
Sn : dupont
Cn : laurent dupont
Objectclass : top
Objectclass : person
Objectclass : person
Objectclass : organizationalPerson
Objectclass : inetOrgPerson
Après la commande "ConvertLdif –cp exemple.ldif > exemple2.ldif", exemple2.ldif contient :
Dn : o=directoryroot
o=directoryroot
Objectclass : top
Objectclass : organization
Dn : o=alcatel,o=directoryroot
o : alcatel
Objectclass : top
Objectclass : organization
Dn : c=FR,o=alcatel,o=directoryroot
c : FR
Objectclass : top
Objectclass : country
Dn : I=colombes,c=FR,o=alcatel,o=directoryroot
l : colombes
Objectclass : top
Objectclass : locality
Dn : ou=marketing,l=colombes,c=FR,o=alcatel,o=directoryroot
ou : marketing
Objectclass : top
Objectclass : organizationalUnit
Dn : uid=laurent dupont,ou=marketing,l=colombes,c=FR,o=alcatel,o=directoryroot
Givenname : laurent
Sn : dupont
Cn : laurent dupont
Objectclass : top
Objectclass : person
Objectclass : organizationalPerson
Objectclass : inetOrgPerson
2.14.2.6 Opérations (-op)
-op op one of add, modify or delete (LDAP change operation)
Ajout d'une opération LDAP (add, modify or delete) dans le fichier LDIF. L'ajout de cette
opération se fait sur toutes les entrées.

2-110 

     !"   


 
#  !  &  !'

Avantages : Cela permet d'utiliser des outils standards d'import LDAP pour ajouter, modifier ou
supprimer des d'entrées dans un serveur LDAP.
Inconvénients : On ne peut choisir qu'une seule opération par fichier LDIF
Il est préférable d'utiliser l'outil ImportLdap qui permet de faire des ajouts et de modifications
LDAP à partir du même fichier LDIF, et PurgeLdap qui permet de supprimer des entrées à
partir d'un filtre LDAP.

2.14.3 ExportLdap
tableau 2.56 : Paramètres ExportLdap
Usage : ExportLdap -b basedn [options] filter
ExportLdap -b basedn [options] -f file
baseDn base dn for search
filter RFC-1558 compliant LDAP search filter
file file containing an LDAP search filter
options :
-h host LDAP server name or IP address (default:localhost)
-p port LDAP server port number (default:389)
-D binddn bind dn
-w passwd bind password
-l attrs comma-separated list of attributes to retrieve
(if -l omitted, all attributes are returned)
-o attrs comma-separated list of attributes to omit
-s scope one of base, one or sub (default:sub)
-n do not export binary values

Exemple :
ExportLdap –b o=alcatel –h myHost –l sn,cn,o,ou -s sub sn=de*

2.14.4 ImportLdap
ImportLdap permet d'importer des données LDIF dans un annuaire LDAP. Cet outil est plus
élaboré que l'outil d'import LDAP de Netscape (LdapModify) car il permet de faire de l'ajout ou
de la modification d'entrées (Pour une entrée déjà existante dans LDAP, il va la modifier, sinon
il la rajoute).
tableau 2.57 : Paramètres ImportLdap
Usage : ImportLdap [options] file
file LDIF input file (Idif without change operations)
options :
-h host LDAP server name or IP address (default:localhost)
-p port LDAP server port number (default:389)
-D binddn bind dn



     !"   


  2-111
Chapitre 2 #  !  &  !'

-w passwd bind password


-c continuous mode (do not stop on errors)
-e rejFile save rejected entries (ldif syntax errors) in "rejFile"
-a add only entries (default: add or modify)
-m modify only entries (default: add or modify)
-d delete missing attributes (modify mode)
-r rejImpFile save rejected entries during IMPORT in LDIF file "rejImp-
File"

Le fichier LDIF ne doit pas contenir d'opération LDAP.


Sans les options –a et –m, les entrées déjà existantes dans LDAP sont modifiées, les autres
sont ajoutées.
Pour une entrée à modifier, l'option –d permet de supprimer dans LDAP les attributs non
présents dans le fichier LDIF.
Attention :
Ne pas mettre les racines annuaire :
- o=directoryroot
- o="nom de société",o=directoryroot
sinon les règles de sécurité ACL sont effacées !

2.14.5 LinkDn
LinkDn permet de construire des liens (attributs de type DN) à partir d'une valeur d'attribut
quelconque. Par exemple, un lien secrétaire peut être calculé à partir de son nom ou de son
numéro de téléphone.
tableau 2.58 : Paramètres LinkDn
Usage : LinkDn-b basedn [options] -f file
baseDn base dn for search
file config file containing from/to attributes (unicode)
options :
-h host LDAP server name or IP address (default:localhost)
-p port LDAP server port number (default:389)
-D binddn bind dn
-w passwd bind password

Syntaxe du fichier de configuration


Pour avoir AttrName égal au DN de l'entrée de type FilterClass dont l'attribut FilterAttr est #
égal à FromAttrValue ou …
ClassName.AttrName=>FromAttr,FilterClass.FilterAttr;...
(On peut remplacer ClassName et FilterClass par *)
Exemple :

2-112 

     !"   


 
#  !  &  !'

Si l'attributmisc1 contient le nom de la secrétaire ou son numéro de téléphone,misc2 contient le nom du


responsable ou son numéro de téléphone, voici le contenu du fichier de configuration :
*.secretary=>misc1 ,person.cn ;misc1 ,person.telephonenumber
*.manager=>misc2 ,person.cn ;misc2 ,person.telephonenumber

2.14.6 PurgeLdap
PurgeLdap permet de supprimer des entrées d'un annuaire LDAP à partir d'un filtre LDAP. Par
exemple cela permet de supprimer les entrées qui n'étaient pas dans le dernier Import LDIF de
synchro avec un autre annuaire et donc d'assurer la cohérence de données entre les 2
annuaires (voir les exemples 3 pour comprendre comment il est possible d'assurer cette
cohérence entre 2 annuaires).
tableau 2.59 : Paramètres PurgeLdap
Usage : PurgeLdap-b baseDn [options] filter
PurgeLdap-b baseDn [options] -f file
baseDn base dn for search
filter RFC-1558 compliant LDAP search filter
file file containing an LDAP search filter
options :
-h host LDAP server name or IP address (default:localhost)
-p port LDAP server port number (default:389)
-D binddn bind dn
-w passwd bind password

2.14.7 Ldif2Csv, Csv2Ldif


Convertir les fichiers LDIF en CSV (Ldif2Csv) et les fichiers CSV en LDIF (Csv2Ldif)
tableau 2.60 : Paramètres Ldif2Csv
Usage : Ldif2Csv [options] <filename>
options :
-cs sep column separator (default: ,)
-ms sep multivalued attribute separator (default: ;)
-e rejfile save rejected entries in "rejfile"
-u unicode format

tableau 2.61 : Paramètres Csv2Ldif


Usage : Csv2Ldif [options] <filename>
options :
-cs sep column separator (default: ,)
-ms sep multivalued attribute separator (default: ;)
-e rejfile save rejected lines in "rejfile"



     !"   


  2-113
Chapitre 2 #  !  &  !'

Exemple :
Ldif2Csv –cs; -ms, myFile.ldif > myFile.csv
Csv2Ldif cs; -ms, myFile.csv > myFile.ldif

Remarque :
Csv2Ldif reconnaît les fichiers CSV en unicode et Ldif2Csv permet de générer un fichier CSV en uni-
code. Cela peut permettre de modifier des données d'un fichier LDIF avec un éditeur unicode (excel par
exemple).

Note :
La colonne DN doit être renseignée dans le fichier CSV sinon le fichier LDIF ne sera pas exploitable dir-
ectement ( voir l'outil Convertldif pour renseigner le DN).
De plus, la valeur du DN comporte des "," et si la virgule est également utilisée comme séparateur de
colonne, il faut rajouter des guillemets autour du DN.

2.14.8 ReplaceLdif
L'utilitaire "ReplaceLdif.exe" sert à substituer une valeur d'attribut par une autre dans un fichier
LDIF du format "ANSI". Dans un fichier LDIF, une valeur trop longue peut être écrite sur
plusieurs lignes. ReplaceLdif tient compte de cela pour réussir à coup sûr toutes les
substitutions.
Format de la commande :
- Usage : ReplaceLdif <filename> "<what>" "<with>"
Exemple :
ReplaceLdif ansiLdifFile.ldif "old string" "new string" > output.ldif

2.14.9 purifyldif
L'utilitaire "PurifyLdif.exe" sert à rendre compatible avec le schéma de l'annuaire 4760, les
fichiers LDIF venus d'ailleurs. Ceci permet d'éviter les erreurs d'importation dans l'annuaire
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System , de fichiers LDIF non produits
par le 4760 lui-même.
Procédure :
1. Ajoute la classe auxiliaire A4400User à chaque entrée.
2. Elimine les classes et les attributs inconnus du schéma (le schéma vient du -h host ou du
localHost)
3. Si option -b : élimine les attributs "uid" "mail" "userpassword" si non ASCII [x20,x7F]
4. Si option -e : crée un fichier journal contenant toutes les erreurs rencontrées
Format de la commande :
- usage : purifyLdif [options] <input ldif file>
- options
1. -h host LDAP server name or IP address (default : localhost)
2. -p port LDAP server TCP port number (default : 389)

2-114 

     !"   


 
#  !  &  !'

3. -e rejfile save rejected entries in "rejfile"


4. -b 7-bit check (uid, mail and userpassword)
Exemple :
purifyLdif -h myLdapServer -p 389 -e error.log foreignLdifFile.ldif > output.ldif

2.14.10 encodeldif
L'utilitaire "EncodeLdif.exe" sert à encoder les fichiers LDIF du format "ANSI" au format
"UTF8-Base64". Ceci permet l'importation des caractères non ASCII (les caractères accentués
ou autres caractères exotiques).
Format de la commande :
- usage : EncodeLdif <input ldif file>
Exemple :
EncodeLdif ansiLdifFile.ldif > output.ldif

2.14.11 Exemples
Voici quelques exemples d'utilisation de l'ensemble des outils.
2.14.11.1 Exemple 1 : Domino -> 4760
Exemple de mapping d'un fichier LDIF domino pour le rendre compatible avec un 4760.
Le fichier LDIF de départ (Domino.Ldif) est issu de l'export d'un annuaire Alcatel sous Lotus
Domino
En voici un extrait :
dn : CN=Jean-Emile NEZES, OU=FR,O=ALCATEL
cn : Jean-Emile NEZES
shortname: Jean-Emile.Nezes@space.alcatel.fr
uid : Jean-Emile.Nezes@space.alcatel.fr
mail : Jean-Emile.Nezes@space.alcatel.fr
objectclass : top
objectclass : person
objectclass : organizationalPerson
objectclass : inetOrgPerson
objectclass : dominoPerson
givenname: Jean-Emile
sn : NEZES
mailaddress: CN=Jean-Emile.Nezes@space.alcatel.fr
telephonenumber : +33 (0)1 23 45 67 89
Pour rendre cette entrée compatible avec l'annuaire 4760, il faut :
1. Enlever ou remplacer la classe dominoPerson
2. Enlever ou remplacer les attributs shortname et mailaddress
Les remplacer par la classe 4760, A4400User



     !"   


  2-115
Chapitre 2 #  !  &  !'

3. Enlever ou remplacer les attributs shortname et mailaddress


4. Remplacer l'attribut OU par C dans le DN et ajouter C dans l'entrée
5. Créer les entrées parentes :
- L'entrée de type pays C=FR
- L'entrée de type société O=ALCATEL
- L'entrée de type racine O=DIRECTORYROOT
voici la commande et le contenu des fichiers de configuration pour effectuer ces 5 opérations :
ConvertLdif -mc mc.conf -ma ma.conf -da da.conf -cp Domino.LDIF > 4760.LDIF
Ou :
mc.conf (mapping des classes) contient :
dominoPerson=>A4400user
pour remplacer dominoPerson par A4400user
ma.conf (mapping des attributs) contient :
*.shortname=>
*.ou=>c
*.mailaddress=>
pour éliminer shortname mailaddress et remplacer ou par c dans le DN
da.conf (attributs par défaut) contient :
*.c=>%rdn_1%
InetOrgPerson.uid=>%givenname%%sn%
Pour ajouter c avec sa valeur issue du DN et recalculer uid
-cp sert à créer les entrées O=ALCATEL,O=DIRECTORYROOT et
C=FR,O=ALCATEL,O=DIRECTORYROOT
Le fichier de sortie 4760.LDIF va contenir :
dn : o=DIRECTORYROOT
objectclass : top
objectclass : organization
o : DIRECTORYROOT
dn : o=ALCATEL,o=DIRECTORYROOT
objectclass : top
objectclass : organization
o : ALCATEL
dn : c=FR, o=ALCATEL,o=DIRECTORYROOT
objectclass : top
objectclass : country
c : FR
dn : CN=Jean-Emile NEZES,C=FR,O=ALCATEL,o=DIRECTORYROOT
cn : Jean-Emile NEZES
uid : JEmile
mail : Jean-Emile.Nezes@space.alcatel.fr
objectclass : top

2-116 

     !"   


 
#  !  &  !'

objectclass : person
objectclass : organizationalPerson
objectclass : inetOrgPerson
objectclass : A4400User
givenname: Jean-Emile
sn : NEZES
c : FR
telephonenumber : +33 (0)5 94 22 33 66
2.14.11.2 Exemple 2 : 4755 -> 4760
L'annuaire 4755 doit être exporté au format texte (le séparateur de colonnes étant le TAB), on
obtient ici le fichier dir4755.txt.
Il faut supprimer la 1ère ligne du fichier dir4755.txt : \\CLASS_Directory_common.
Le mapping va ensuite dépendre des attributs renseignés dans l'annuaire 4755. On part ici
d'un annuaire 4755 dont les colonnes suivantes sont renseignées :
Last Name
First name
Directory\Directory Number
Service
Centres de coût
Directory\Subnet
Directory\Alias Number
Last Modified
Subnet Type
Node Name
Node Number
Data Type
Associated Set Number
Equipment Number
Secretary Directory Number
Tele-Marketing Agent
Language Identifier
Entity Number
Last Checked
Comme l'attribut Service est renseigné, on va le mapper en OU et l'utiliser dans le DN pour
hiérarchiser les entrées.
Voici le fichier batch qui contient les commandes à effectuer :
Csv2Ldif -cs " " -ms "$" dir4755.txt > dir1.ldif
ConvertLdif -mc mc.conf -ma ma.conf -da da.conf -p p.conf -cp dir1.ldif > dir2.ldif
ImportLdap –h 4760Host –D 4760UserDn –w passwd -e rejfile.log dir2.ldif
Del dir1.ldif
Del dir2.ldif



     !"   


  2-117
Chapitre 2 #  !  &  !'

-cs " " : le séparateur de colonne est une tabulation


-ms "$" : le séparateur des multivaluées est mis à $ pour éviter que la valeur par défaut ( ;)
soit interprétée.
mc.conf contient :
=>top
=>person
=>organizationalPerson
=>InetOrgPerson
=>A4400user
Ajout des classes top, person, organizationalPerson, InetOrgPerson, A4400user
ma.conf contient :
*.Last Name=>sn
*.First Name=>givenName
*.Directory\Directory Number=>telephoneNumber
*.Service=>ou
*.Cost Center=>CostcenterName
*.Directory\Subnet=>
*.Directory\Alias Number=>
*.Last Modified=>
*.Subnet Type=>
*.Node Name=>
*.Node Number=>
*.Data Type=>
*.Associated Set Number=>
*.Equipment Number=>
*.Secretary Directory Number=>
*.Tele-Marketing Agent=>
*.Language Identifier=>
*.Entity Number=>
*.Last Checked=>
da.conf contient :
*.cn=>%sn% %givenname%
*.uid=>7bit:%givenname% %sn%
p.conf contient
=>uid=%uid%,ou=%ou%,o=Alcatel, o=directoryRoot
-cp : pour ajouter les entrées parentes O=ALCATEL et OU=%OU%,O+ALCATEL
-e rejfile.log : Il faut toujours vérifier si des entrées ont été rejetées durant l'import. On peut
ensuite rectifier la configuration de mapping pour éliminer les rejets.
2.14.11.3 Exemple 3 : Novell <-> 4760
Exemple d'une synchronisation bilatérale entre un annuaire NOVELL et l'annuaire 4760. On
considère ici que l'annuaire Novell est maître. On veut synchroniser tous les attributs des
personnes de Novell vers le 4760, puis ne remonter que les numéros de téléphone du 4760

2-118 

     !"   


 
#  !  &  !'

vers Novell. De plus, on veut profiter de cette synchronisation pour changer la hiérarchie des
entrées.
Voici un exemple de DN dans l'annuaire Novell :
cn=ROUSSEAU Jean,ou=103,ou=1,o=BAT-A,l=Courbevoie,c=FR
où : ou=103 représente un numéro de bureau.
ou=1 représente un numéro d'étage.
o=BAT-A représente le nom du bâtiment.
On veut obtenir dans le 4760 :
uid=JeanROUSSEAU, I=Courbevoie,c=FR,o=alcatel,o=directoryRoot avec les attributs
supplémentaires :
roomNumber = 103
floor = 1
buildingName = BAT-A
I = Courbevoie
c = FR
o = alcatel
uid = JeanRousseau
Voici les fichiers de commandes et de configuration pour la synchro Novell-> 4760 :
1. le fichier batch :
ExportLdap -b "c=FR" -h NovellHost -D "UserDN" -w "Passwd" "objectclass=*" >
novell1.ldif
ConvertLdif -mc mc.conf -ma ma.conf -da da.conf -p p.conf -cp novell1.Idif>novell2.Idif
ImportLdap -h 4760Host -D "UserDN" -w "Passwd" -c -r novell3.ldif novell2.ldif
PurgeLdap -b "c=FR,o=alcatel" -h 4760Host -D "UserDN" -w "Passwd" -f purgeFilter.txt
ImportLdap -h 4760Host -D "UserDN" -w "Passwd" novell3.ldif
2. novell1.Idif :
dn : cn=ROUSSEAU Jean,ou=103,ou=1,o=BAT-A,l=Courbevoie,c=FR
objectClass : inetOrgPerson
objectClass : organizationalPerson
objectClass : person
objectClass : top
objectClass : ndsLoginProperties
ACL : 2#subtree#cn=ROUSSEAU Jean,ou=103,ou=1,o=BAT-A,l=Courbevoie,c=FR#
ACL : 6#entry#cn=ROUSSEAU Jean,ou=103,ou=1,o=BAT-A,l=Courbevoie,c=FR#
ACL : 2#entry#[Public]#messageServer
ACL : 2#entry#[Root]#groupMembership
ACL : 2#entry#[Root]#networkAddress
accessCardNumber : 2407
mail : jrousseau@carat.fr
uid : 2252
initials : JR
givenName : Jean
fullName : Jean ROUSSEAU
sn : ROUSSEAU
cn : ROUSSEAU Jean
...
...



     !"   


  2-119
Chapitre 2 #  !  &  !'

3. mc.conf (mapping classes) :


ndsLoginProperties=>
ndsContainerLoginProperties=>
=>a4400User
4. ma.conf (mapping attributes)
*.ACL=>
*.initials=>
*.fullName=>
*.accessCardNumber=>
*.Language=>
5. da.conf (default attributes) :
InetOrgPerson.c=>%rdn_0%
InetOrgPerson.o=>alcatel
InetOrgPerson.l=>%rdn_1%
InetOrgPerson.buildingName=>%rdn_2%
InetOrgPerson.floor=>%rdn_3%
InetOrgPerson.roomNumber=>%rdn_4%
InetOrgPerson.employeeNumber=>%uid%
InetOrgPerson.uid=>7bit:%givenname%%sn%
*.misc5=>FROM_NOVELL_%IMPORT_TIMESTAMP%
FILE:purgeFilter.txt=>(&(misc5=FROM_ NOVELL _*)(!(misc5>=%misc5%)))
L'attribut misc5 va servir à stocker une date d'import pour permettre à l'outils PurgeLdap
de supprimer les entrées qui n'ont pas été ajoutées ou modifiées lors du dernier import.
PurgeLdap va utiliser pour cela le filtre LDAP qui a été stocké dans le fichier
purgeFilter.txt.
6. p.conf :
=>uid=%uid%,l=%l%,c=%c%,o=%o%,o=directoryRoot
7. –cp : pour créer les nouveaux parents l=xxx,c=FR,o=alcatel ,o=directoryRoot
8. ImportLdap Novell2.ldif crée ou modifie les entrées ; les entrées rejetées par le serveurs
sont stockées dans Novell3.ldif
9. PurgeLdap élimine les entrées dont misc5 commence par FROM_NOVELL_ et inférieur à
la valeur calculée par ConvertLdif.
Voici les fichiers de commandes et de configuration pour la synchro 4760 —> Novell :
1. le fichier batch :
ExportLdap -b "c=FR,o=alcatel" -h 4760Host -D "UserDN" -w "passwd"
–l "telephonenumber,cn,roomNumber,floor,buildingName,l,c"
"objectclass=person" > 4760_1.ldif
ConvertLdif -p p.conf 4760_1.ldif> 4760_2.ldif
ConvertLdif -ma ma.conf 4760_2.ldif > 4760_3.ldif
ImportLdap -h NovellHost -D "UserDN" - w "passwd -c 4760_3.ldif 2> import.log
2. 4760_1.ldif :
Va contenir les entrées du 4760 de type person à partir de la base c=FR,o=alcatel,
o=directoryRoot avec leurs attributs telephonenumber, cn, roomNumber, floor,
buildingName, l, c
3. p.conf :
=>cn=%cn%,ou=%roomNumber%,ou=%floor%,o=%buildingName%,l=%l%,c=%c%
Il faut commencer par le recalcul du DN avant d'enlever les attributs en trop. C'est pour
cela que l'on utilise 2 ConvertLdif consécutifs, le 1er avec l'option –p et le 2ème avec –ma.

2-120 

     !"   


 
#  !  &  !'

4. ma.conf :
*.roomNumber=>
*.floor=>
*.buildingName=>
*.l=>
*.c=>
*.cn=>
On enlève ici tous les attributs qui ont servi à reconstituer le DN pour ne garder que le
numéro de téléphone.
5. 4760_3.ldif :
dn : cn=ROUSSEAU Jean,ou=103,ou=1,o=BAT-A,l=Courbevoie,c=FR
telephonenumber : 456454465
ImportLdap va seulement modifier l'attribut telephonenumber.



     !"   


  2-121
Chapitre 2 #  !  &  !'

2-122 

     !"   


 
 

3 
 
 

3.1 Introduction

3.1.1 Généralités
L'application Configuration fait partie de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Communication
Management System (appelé Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
dans le présent document).
L'arborescence comprend 2 onglets :
- L'onglet Réseaux qui donne accès à la sélection des PCX pour une configuration distante
et qui vous permet également de modifier leurs attributs réseaux,
- L'onglet PCX affiche la configuration courante des Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS
ouOmniPCX 4400 connectés. L'accès à cet onglet est proposé lorsque l'onglet Réseau est
correctement renseigné et qu'une connexion PCX est initiée.
Note :
La configuration de l'OmniPCX Office s'effectue à travers l'interface dédiée OMC.

Important :
Les instructions relatives à l'application de configuration de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System ainsi qu'une description de ses fonctionnalités spéciales sont
données ci-dessous. Pour ce qui concerne l'administration des PCX proprement dite, veuillez
vous reporter à la documentation des équipements réseaux.
Pour plus d'informations sur la sécurité, voir module Sécurité - Introduction § Gérer des profils
d'accès .
Pour utiliser l'interface OMC, veuillez vous référer à sa documentation.
Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS ou OmniPCX 4400
Vous pouvez configurer plusieurs Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS ou OmniPCX 4400
simultanément si ces derniers possèdent la même version logicielle.
La configuration des PCX s'effectue en mode connecté, c'est à dire en ligne. A travers une
grille d'édition, vous modifiez librement les données ou lancez des imports - exports.
Les données du PABX PCX doivent d'abord être rapatriées pour pouvoir être gérées.
Les données de configuration de chaque noeud PCX sont organisées en modèle objets :
- Le noeud développe un arbre de composants,
- Ces composants représentent les classes d'objets (ex. : USAGERS),
- Chaque objet permet d'accéder aux instances correspondantes, (Objet Usager : un
usager identifié par son numéro d'annuaire N° 9876, N° 9877..., Objet faisceau, éléments
N° 0, 1, 2...) dans le but de les gérer,
- Attribut est le nom des rubriques à gérer pour chaque instance de l'objet (N° annuaire,
claviers, touches programmables, temporisations...).

OmniPCX Office



     !"   


  3-1
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System exécute l'interface de


configuration OMC qui fait office de passerelle vers l'OmniPCX Office. A partir de la version
4.0 de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, il est possible de se
connecter simultanément à plusieurs OmniPCX Office, à condition toutefois que chaque
OmniPCX Office s'exécute sous une version 5.0 ou ultérieure. Les applications OmniPCX
Office suivantes sont accessibles par le biais de l'interface OMC :
- Configuration,
- Automatic Call Distribution Configuration (fonction de configuration de la distribution
automatique d'appels),
- Automatic Call Distribution Statistics (fonction de statistiques de la distribution automatique
d'appels),
- Gestion OTS.
L'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System lance également un
navigateur Web pour la gestion de l'accès Internet de l'OmniPCX Office.

3.2 Onglet Réseau

3.2.1 Préliminaires
Voir module Annuaire - System tab pour des informations sur :
- la déclaration du réseau,
- la déclaration du sous-réseau,
- la déclaration des PCX.
- Lancer une synchronisation via l'Annuaire système.

3.2.2 Description de l'onglet Réseau


L'onglet Réseau indique l'arborescence d'un ou de plusieurs réseaux de PCX.

Figure 3.1 : Arborescence du réseau PCX


L'arborescence contient différents types d'entrées :

3-2 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

tableau 3.1 : Entrées de l'arborescence du réseau PCX


Symbole Type d'entrée

Racine de l'arborescence

Réseau (par exemple : Alcatel)

Sous-réseau (par exemple : La Dé-


fense)

OmniPCX 4400

Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise


CS

OmniPCX Office

Passive Communication Server


(PCS)

Eye Box

3.2.3 Connexion à un PCX


Tous les PCX déclarés sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System comme configurables (l'attribut Traiter configuration sur l'onglet PCX dans l'Annuaire
système est vérifié) apparaissent dans l'arborescence, à l'exception des pseudo PABX et des
autres équipements non compatibles avec la configuration.
3.2.3.1 Connexion à un Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS, un OmniPCX 4400
ou un PCS
3.2.3.1.1 Procédure de connexion pour la maintenance
La connexion avec le PCX sélectionné peut se faire via le protocole Telnet ou via le protocole
SSH. Le choix du type de protocole se fait en fonction de l'attribut Connexion SSH dans
l'onglet Connectivité de l'Annuaire système, qui peut être configuré dans la déclaration du
PCX (voir module Annuaire - System tab § Declaring a PCX ).
Le nom du client SSH donne des informations sur le login utilisateur et sur la station cible. Le
nom d'hôte correspond soit :
- à la valeur de l'attribut Nom d'hôte dans l'onglet Connectivité de l'Annuaire système
(cette valeur doit la même pour tous les PCX).
- à l'identifiant obtenu à partir du noeud, du sous-réseau et des numéros réseau du PCX.
Le client SSH embarqué dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System



     !"   


  3-3
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

permet le transfert SFTP entre le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network


Management System et l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS (menu Plugins > Transfert
SFTP).
Note 1 :
La licence Sécurité est nécessaire pour utiliser une connexion sécurisée au PCX via SSH.
Pour se connecter :
1. Sélectionnez la commande Connecter à partir du menu contextuel.
Pour les deux types de connexions (TELNET et SSH), une fenêtre distincte s'ouvre pour
permettre à l'administrateur de s'identifier auprès du PCX et de lancer les commandes
spécifiques au PCX à des fins de maintenance.
Pour se déconnecter :
1. Une fois la session lancée, sélectionnez la commande Déconnecter à partir du menu
contextuel.
Connexion à un PCS :
1. Utilisez l'application Configuration pour vous connecter à un PCS via une session Telnet
ou SSH.
2. Sélectionnez la commande Connecter à partir du menu contextuel.
Le nom d'hôte fourni par le client SSH est un identifiant établi à partir de l'adresse IP du PCS,
du noeud et des numéros de sous-réseau et réseau.
Note 2 :
Le type de protocole (Telnet ou SSH) à utiliser est sélectionné en fonction de l'attribut de connexion SSH
du PCX.

3.2.3.1.2 Procédure de connexion et de chargement du modèle d'objet


1. Pour configurer un seul PCX, sélectionnez-le dans l'arborescence en cliquant dessus.
Pour configurer plusieurs PCX simultanément, utilisez la souris et les touches SHIFT ou
CTRL pour les sélectionner.
Remarque :
Seuls les PCX de même version peuvent être configurés simultanément. Ils peuvent appartenir à
différents réseaux. Les touches MAJ et CTRL ne fonctionnent pas en cas de sélection multiple incor-
recte.
2. Cliquez sur l'icône dans la barre d'outils d'icônes dynamiques ou sélectionnez la

commande Configurer dans le menu contextuel.


Le passage en mode connecté (onglet PCX) s'effectue de la façon suivante :
1. Le serveur récupère la version du PCX à l'adresse spécifiée et l'identifie.
2. Si le serveur a été en mesure de récupérer la version, l'application charge le modèle objet
du PCX et l'affiche dans l'arborescence.
3. Double-cliquez sur l'icône pour afficher l'arborescence complète du modèle objet du PCX.
Note 1 :
Si le serveur ne connaît pas la version du logiciel du PCX, il doit effectuer une requête auprès du
PCX pour rapatrier le modèle objet. Pour effectuer cette opération, il utilise le compte FTP (login et
mot de passe). Ces données sont généralement saisies lors de la déclaration du PCX. Contactez
votre installateur, si nécessaire.

3-4 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Note 2 :
La configuration du Passive Communication Server n'est pas disponible.
3.2.3.1.3 Temps de connexion
- Durée moyenne pour établir une connexion PPP Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System à un PCX :
• par modem : 1 minute,
• par TA : 30 secondes.
- Temps d'inactivité de la connexion
La temporisation d'inactivité de la connexion peut être modifiée :
1. Lancez l'application Annuaire puis sélectionnez le PCX.
2. Cliquez sur l'onglet Connectivité.
3. Configurez l'attribut Timeout PPP :
Le time-out doit être inférieur à 10 minutes (time-out du PCX).
Note :
Lors d'une déconnexion, la connexion reste établie pendant 15 secondes.
Une application peut utiliser ce temps (temps de recouvrement) pour dialoguer avec le PCX sans
qu'il soit nécessaire de suivre une nouvelle fois la procédure de connexion.
Toutefois, si le port est requis pour une connexion avec un autre PCX, la déconnexion est
immédiate.
3.2.3.1.4 Sauvegarde locale des modèles d'objets (MIB)
A chaque connexion à l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS ou à l'OmniPCX 4400, le
modèle d'objet (MIB) est comparé à celui qui est stocké sur le PC client de l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
Si la version du modèle d'objet, la langue ou le profil de configuration sont différents, le
nouveau modèle d'objet se charge automatiquement.
La fenêtre suivante apparaît. Cet écran permet de sélectionner les paramètres de sauvegarde
du modèle objet :

Figure 3.2 : Fenêtre Propriétés de la sauvegarde du modèle objet

Note :
Cet écran est consultable à tout moment via le menu Configuration>Sauvegarde du modèle objet.
L'écran comporte les rubriques suivantes :
- sauvegarde locale : cette option est cochée par défaut. Elle vous permet de spécifier si
vous souhaitez effectuer une sauvegarde locale du modèle objet. Si vous décochez cette



     !"   


  3-5
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

option, il n'y aura pas de sauvegarde locale (même effet que le bouton Annuler de cet
écran). Lors de la connexion suivante, l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System proposera à nouveau de sauvegarder la MIB en local.
Elle permet de gagner du temps pour les connexions suivantes du PCX : le système
cherche directement le modèle objet dans le répertoire local.
- Nombre de modèles objet sauvegardés : le sytème affiche le nombre de modèles objet
précédemment enregistrés. Le bouton Liste permet d'accéder à l'écran “Gestion des
modèles objet locaux” qui affiche les noms des MIB précédemment enregistrées avec la
date de l'enregistrement. Les modèles objet obsolètes peuvent être supprimés à partir de
cet écran.
- Nombre maximum de modèles objet : le système affiche le nombre maximum de modèles
objet enregistrés (5, par défaut). Ce nombre est configurable. Si ce nombre est dépassé,
vous pouvez soit supprimer les modèles objet existants, soit augmenter le nombre
maximal autorisé.
- Répertoire de sauvegarde : le système affiche le répertoire de sauvegarde par défaut.
Pour le modifier, cliquez sur Chercher pour sélectionner le répertoire souhaité puis
validez.
- Cliquez sur OK pour sauvegarder le modèle objet.
Notes :
Cette procédure s'applique également à la sauvegarde du modèle objet pour le Client sur le serveur.
Vous devez supprimer l'objet pour pouvoir en sauvegarder un nouveau à chaque changement de profil.
En effet, ce changement met à jour les droits d'accès aux classes et aux attributs sur le serveur, sans
cependant redéfinir les objets locaux.

3.2.3.2 Connexion à un OmniPCX Office


Dans l'arborescence, après avoir sélectionné un OmniPCX Office via le menu contextuel, vous
pouvez :
- Lancez l'application de configuration OMC en mode connecté, c'est-à-dire connecté au
PCX, permettant ainsi des opérations de configuration au niveau du PCX.
- Lancez l'application de configuration OMC en mode déconnecté. L'application n'est pas
connectée au PCX et les opérations de configuration sont enregistrées dans un fichier de
sauvegarde et sont appliquées au PCX ultérieurement.
- Lancez l'OMC en mode connecté pour :
• une sauvegarde programmée des données de configuration d'un OmniPCX Office ou
d'un ensemble d'OmniPCX Office contenu dans un réseau/sous-réseau vers
l'application serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
• une restauration programmée des données de configuration d'un OmniPCX Office
depuis l'application serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System vers l'OmniPCX Office.
• un téléchargement programmé d'une nouvelle version vers l'OmniPCX Office ou un
ensemble d'OmniPCX Office contenu dans un réseau/sous-réseau.
- Lancer un navigateur pour configurer l'application de gestion de service Internet Access.
Note :
Dans l'arborescence, plusieurs OmniPCX Office peuvent être sélectionnés simultanément lorsque
l'application de gestion de service Internet Access est utilisée.

3-6 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Notes :
OMC est une application distincte de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System qui
doit être installée sur chaque PC client 4760 où elle sera utilisée, soit pour la gestion en mode
déconnecté ou connecté, soit sur le PC serveur 4760 pour les opérations programmées.
Les versions 4.0 Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System et ultérieures ne
prennent en charge que l'application OMC. Seules les versions 4.0 Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System et supérieure prennent en charge l'application OMC. Vous pouvez lancer
l'application OMC pour plusieurs OmniPCX Office à la fois, à condition que chaque OmniPCX Office ap-
partienne à la version 5.0 ou à une version ultérieure.

3.2.3.2.1 Procédure de connexion


1. Cliquez sur un PCX dans l'arborescence pour le sélectionner.
2. Selon le mode de connexion sélectionné :
• En Mode connecté, cliquez sur l'icône dans la barre d'icônes dynamique ou

sélectionnez la commande Configurer > Mode connecté dans le menu contextuel.


Dans Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System et si les versions
du PCX et d'OMC correctes sont installées, le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System procède à l'établissement de la connexion dans le mode
adéquat.
Lorsque le PCX n'a pas encore été synchronisé dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System, la version du PCX n'est pas encore connue.
Lors de la connexion initiale, vous pouvez spécifier le mode de connexion sélectionné
(mode actif ou passif) :
1. Cliquez sur un PCX dans l'arborescence pour le sélectionner.
2. Sélectionnez la commande Configurer > Mode connecté > à partir du menu
contextuel.
• En Mode non connecté, sélectionnez la commande Configurer> Mode non
connecté dans le menu contextuel.
L'interface OMC est lancée automatiquement (l'interface OMC doit être installée).
3. Sélectionnez le compte Utilisateur PCX souhaité, saisissez le Mot de passe
correspondant puis cliquez sur OK.
Note :
Au moment du chargement de la base de données du PCX en mode déconnecté, si l'erreur
« Programmer/User error: -28 » s'affiche, contactez l'installateur.
4. Dans la fenêtre, développez l'arborescence Client PCX.
5. Veuillez vous référer à la documentation spécifique pour utiliser l'interface OMC.
Les données de configuration du PCX sont sauvegardées dans le répertoire « 4760-
ARC/OXO/data/No réseau/No sous-réseau/No nœud » du serveur Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System.
4760_ARC est le répertoire partagé contenant les fichiers de sauvegarde (.cdb).
Le partage est créé à l'installation de l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System, avec les droits en lecture seule pour tous les utilisateurs.
Il est à la charge de l'utilisateur d'ouvrir l'accès en écriture pour les utilisateurs susceptibles
d'utiliser la fonctionnalité.



     !"   


  3-7
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

Pour accéder au répertoire partagé, l'utilisateur doit être un utilisateur réseau.


3.2.3.2.2 Sauvegarde/restauration et téléchargement avec des OmniPCX Office.
Voir module Configuration - Saving/Restoring and Downloading with OmniPCX Office .
3.2.3.2.3 Connexion à l'Internet Access
Pour se connecter :
1. Cliquez sur un PCX dans l'arborescence pour le sélectionner.
2. Sélectionnez la commande Configuration Internet Access à partir du menu contextuel.
Internet Access est lancé.
3. Au premier lancement, validez le certificat permettant d'utiliser la connexion sécurisée en
HTTPS.
4. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation de l'OmniPCX Office.
Pour se déconnecter :
1. Une fois le navigateur lancé, utilisez la commande Déconnecter configuration internet
access dans le menu contextuel.
3.2.3.3 Echec connexion
En cas d'échec de la connexion, l'utilisateur peut vérifier et corriger les paramètres des PCX
sélectionnés.
Lorsque la connexion échoue, les attributs suivants doivent être vérifiés en priorité :
- Adresse IP
- Utilisateur FTP
- Mot de passe FTP
Contactez votre installateur, si nécessaire.
3.2.3.4 Déconnexion
Procédure de déconnexion :
1. Cliquez sur l'icône dans la barre d'icônes dynamique.

2. La déconnexion provoque le basculement en mode non connecté (onglet Réseau).


3. Pour vous reconnecter, sélectionnez le PCX, puis cliquez sur l'icône .

3.2.4 Administration de l'Eye Box


L'application Web du serveur Eye Box, Administration Eye Box, est accessible via l'URL
Administration Eye Box qui est définie au cours de l'enregistrement de l'Eye Box dans
l'annuaire système Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System. La suite
Eye Box inclut une interface d'administration Web que vous pouvez lancer à partir des
applications Configuration et Topologie.
Pour administrer l'Eye Box :

3-8 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

1. Sélectionnez l'Eye Box dans l'arborescence réseau.


2. Sélectionnez Administration Eye Box dans le menu contextuel. Un navigateur Web est
lancé pour connecter le client Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System au serveur Web Eye Box.

Figure 3.3 : Fenêtre d'administration Eye Box


3. Effectuez la tâche d'administration voulue dans la console d'administration Eye Box
affichée. Pour terminer la session, sélectionnez Déconnecter Administration Eye Box
dans le menu contextuel Eye Box.
Note :
Vous pouvez également effectuer l'administration de l'Eye Box à partir de l'application Topologie, en util-
isant l'option Configuration dans le menu contextuel.

3.3 Onglet PCX

3.3.1 Préliminaires
Les informations données ci-après ne concernent que la configuration d'un OmniPCX
4400 et d'un Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS.
La configuration des PCX s'effectue en mode connecté.



     !"   


  3-9
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

3.3.1.1 Description de l'onglet PABX PCX


L'onglet PABX PCX peut contenir une ou plusieurs arborescences de configuration de PCX.
Chaque arbre PABX PCX est construit automatiquement à partir de son propre modèle objet.
L'arbre PABX PCX contient différents types d'éléments comme par exemple :
- nœud

- objet

- instance

exemple : l'objet usager comprend l'instance 32000.


Chaque instance contient des attributs qui sont modifiables. Une instance peut aussi contenir
des objets de deuxième niveau qui contiennent à leur tour des instances de deuxième niveau
et ainsi de suite.
3.3.1.2 Consultation/Modification de la configuration d'un PCX
Pour les principes généraux de consultation et de modification des données, voir :
- module Interface - Afficher les données ,
- module Interface - Rechercher des données ,
- module Interface - Modifier les données .
3.3.1.2.1 Termes employés
Attributs d'identification : L'identification d'une instance est unique. Les attributs
caractérisant son identification ne sont pas modifiables à partir de l'application configuration.
Exemple :
L'identification d'un Usager s'effectue à travers l'attribut d'instance N° annuaire.

3.3.1.2.2 Nouvelle grille


Cette commande fait apparaître une fenêtre composée d'une zone de recherche et d'une zone
de données.
1. Sélectionnez un objet ou une instance dans l'arbre.
2. Au choix :
• Sélectionnez la commande Nouvelle grille à partir du menu contextuel.
• Cliquez sur l'icône dans la barre d'icônes dynamique.

3.3.1.2.3 Optimiser l'affichage des parents


Afin d'éviter les répétitions inutiles de données communes entre des attributs, l'affichage peut
être optimisé à l'aide de l'icône .

3-10 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

exemple : La liste d'usagers ayant en commun leur attachement au même PCX. En cliquant
sur , l'affichage bascule du mode grille au mode fiche et vice versa. L'attribut commun

s'inscrit alors en tant que titre de la fenêtre.


3.3.1.2.4 Sélection des attributs
La commande Sélection des attributs permet d'afficher les seuls attributs qui vous
intéressent pour un type d'élément donné.
1. Sélectionnez la commande Sélection des attributs à partir du menu contextuel fiche ou
grille.
2. Paramétrez l'affichage des attributs en procédant de l'une des façons suivantes :
• Cochez ou décochez chaque case.
• Décochez toutes les cases en cliquant sur Désélectionner tout.
• Cochez toutes les cases en cliquant sur Sélectionner tout.
3. Cliquez sur OK.
3.3.1.2.5 Aide attribut
La commande Aide attribut... appelle l'aide contextuelle des objets et attributs du PCX.
1. Sélectionnez un attribut.
2. Sélectionnez la commande Aide attribut... à partir du menu contextuel.
3.3.1.2.6 Configuration graphique du clavier d'un poste
Cette fonctionnalité est spécifique aux instances de type Usager. Elle permet de configurer les
touches programmables d'un poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9, ainsi que les touches
programmables et les touches répertoire d'un poste REFLEX :
1. Sélectionnez une instance de type Utilisateur avec un poste REFLEX ou Alcatel-Lucent
Séries 8 et 9.
2. Sélectionnez la commande Vue graphique dans le menu contextuel ou cliquez sur l'icône
dans la barre de menus dynamique. Une fenêtre symbolisant le poste REFLEX ou

Alcatel-Lucent séries 8 et 9 apparaît à l'écran.


3. Cliquez sur la touche à configurer ou sélectionnez son numéro dans l'onglet Touches
répertoire ou Touches programmables pour les postes REFLEX ou Alcatel-Lucent
Séries 8 et 9, ou dans l'onglet Touches programmables pour les postes Alcatel-Lucent
Séries 8 et 9 :
• En mode fiche, la fiche correspondant à la touche apparaît.
• En mode grille, la ligne correspondant à la touche passe en surbrillance.
Remarque :
La modification d'une touche du poste peut entraîner un changement du contenu des touches
associées. Utilisez la commande Actualiser du menu contextuel pour visualiser ces modifications.
4. Renseignez les attributs.
Voir module Interface - Modifier les données § Mettre à jour les attributs .
5. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.



     !"   


  3-11
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

3.3.1.2.7 Transférer un poste REFLEX vers un poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9


Lorsqu'un poste REFLEX est remplacé par un poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9, les touches
répertoire ne sont plus valides.
Pour remédier à cette situation et transférer les touches répertoire du poste REFLEX d'origine
vers les touches programmables du nouveau poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9, procédez
comme suit :
1. Exporter les touches répertoires des usagers.
2. Convertir les touches répertoires des usagers (voir étape 5).
3. Importer les touches répertoires des usagers (voir étape 6).
Pour remplacer un poste REFLEX par un poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9 :
1. Sélectionnez un ou plusieurs Usagers ayant un poste REFLEX.
2. Sélectionnez la commande Exporter les touches répertoires à partir du menu
contextuel.
Une fenêtre apparaît.
3. Saisissez un nom de fichier (.txt) dans le répertoire local du PC .
Note 1 :
Un fichier de conversion associé (*converted.txt) est créé dans le même répertoire. Ce fichier con-
tient les anciennes touches répertoires converties en touches programmables. Le numéro des
touches dans ce fichier n'est pas significatif.
4. Cliquez sur OK.
5. Dans la fenêtre des attributs, modifiez le type de poste REFLEX en poste Alcatel-Lucent
Séries 8 et 9.
Note 2 :
Le système prend en charge les adaptations des paramètres du poste et la suppression des touches
qui ne peuvent être gardées sur le nouveau type de poste.
6. Sélectionnez la commande Importer les touches répertoires à partir du menu
contextuel.
Une fenêtre apparaît.
7. Sélectionnez le fichier de conversion.
8. Cliquez sur OK.
Les touches répertoires sont chargées dans le système vers les touches programmables
(dans la limite des disponibilités sur le poste cible).
Note 3 :
Le fichier (.log) contient la liste des touches qui n'ont pas été réimportées en raison d'un espace in-
suffisant sur le nouveau poste.
Si vous souhaitez repasser du poste Alcatel-Lucent Séries 8 et 9 au poste REFLEX, il vous
suffit de procéder à une importation standard du fichier initial pour restaurer toutes les touches
répertoire sur ce dernier.
3.3.1.2.8 Passage inter-applications
Le passage d'une application à l'autre dépend des licences et des droits de l'utilisateur.
Les onglets Taxation, Annuaire, Alarmes et SIP permettent de basculer vers les applications
correspondantes et d'accéder directement aux informations concernant l'élément sélectionné.

3-12 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Basculer vers les alarmes et événements


Pour les alarmes, les objets offrant un lien vers l'application Alarmes ou évènements sont :
- Nœud PCX,
- Alvéole
- Carte interface,
- Terminal
- Informations liaisons inter-nœud.
Pour les événements, les objets offrant un lien vers l'application Alarmes sont :
- Usagers
Pour basculer vers les alarmes/événements d'une instance :
1. Sélectionnez une instance et passez en mode fiche.
2. Sélectionnez l'onglet Alarmes.
Vous disposez alors des fonctions de l'application Alarmes liée à cette instance.
Voir module Alarmes - Introduction .
Suivant le type d'instance sélectionnée, vous accédez à la liste des Alarmes ou à la liste des
évènements.
Exemple :
Vous voulez acquitter une alarme de carte interface à partir de l'application Configuration :
1. Sélectionnez une carte interface.
2. Cliquez sur l'onglet Alarmes pour afficher les alarmes.
3. Sélectionnez une alarme.
4. Sélectionnez la commande Acquitter dans le menu contextuel.
5. Cliquez sur l'onglet Configuration ou sélectionnez une autre instance dans l'arbre pour revenir à la
fenêtre Configuration
Basculer vers l'Annuaire entreprise
Cette fonction permet de faciliter la gestion de l'annuaire suite à la création d'un nouvel
Usager.
Par exemple, si vous venez de créer un nouvel Usager, “Claude Dupont, poste 1111”, en
cliquant sur l'onglet Annuaire :
- si sa fiche apparaît, Claude Dupont existe déjà dans l'annuaire d'entreprise avec ce
numéro de téléphone,
- si la fenêtre de Gestion des liens apparaît, le lien Claude Dupont n'existe pas dans
l'annuaire avec ce numéro. Dans ce cas, il faut :
• soit créer une fiche dans l'annuaire,
• soit chercher dans l'annuaire une entrée existante en cliquant sur Chercher puis
établir un lien vers cette entrée.
Cette manœuvre exécutée, le lien est fait entre le poste et l'entrée annuaire.
Les instances du PCX concernées sont :
- Usager



     !"   


  3-13
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

- Alias usager
- N° abrégé,
- Alias N° abrégé,
Pour basculer vers l'annuaire :
1. Sélectionnez une instance et passez en mode fiche.
2. Sélectionnez l'onglet Annuaire .
Vous pouvez alors :
• Créer une entrée annuaire si l'instance concernée n'a pas d'entrée annuaire.
• Consulter/modifier une entrée annuaire.
• Créer/modifier/supprimer un lien dans une entrée annuaire.
• Supprimer une entrée annuaire et son lien.
Pour créer une entrée annuaire ou un lien dans une entrée annuaire existante :
1. Cliquez sur Remplacer dans la fenêtre gestion des liens puis cliquez sur Créer.
2. Choisissez le type d'entrée que vous souhaitez Créer.
3. Cliquez sur l'onglet Attribut.
4. Confirmez en cliquant sur Créer puis sur OK.
Il est également possible de gérer les liens avec l'annuaire en sélectionnant une instance
Usager, alias Usager... dans l'arbre et en cliquant sur Gérer le lien dans le menu contextuel.

3.4 Manipulation des instances

3.4.1 Commandes de gestion


L'arborescence dispose de commandes appropriées aux opérations simples ou avancées de
configuration des PCX, en mode connecté.
Gérer les liens : lance l'assistant de gestion des liens de l'annuaire entreprise.
Ouvrir/fermer : développe ou réduit la branche sélectionnée.
Filtrer : restreint le contenu de l'arborescence à une sélection d'attributs de votre choix.
Créer : crée une instance à l'emplacement sélectionné.
Supprimer : supprime la sélection en cours.
Importer / Exporter (planifié) : importation ou exportation des données de configuration (le
mode planifié est en option).
Actualiser : met à jour l'affichage.
Nouvelle grille : ouvre une nouvelle fenêtre d'édition indépendante.
Vue graphique : ouvre une fenêtre de configuration de postes Reflexes ou IP Phone.
Sauvegarde du modèle objet ouvre une fenêtre de sauvegarde du modèle objet PCX
(OmniPCX 4400 et Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS).
Connecter : ouvre une session Telnet ou SSH et une connexion avec le PCX (OmniPCX 4400
et Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS).
Les commandes apparaissent grisées lorsqu'elles ne sont pas disponibles pour l'élément en
cours de sélection. Par exemple, vue graphique apparaît sur une sélection d'usager avec
poste Reflexe.

3-14 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Note :
Vous pouvez également Copier/Coller des éléments dans l'arborescence (nœud, alvéole, carte, etc. ):
1. Sélectionnez l'élément dans l'arborescence.
2. Tapez sur les touches Ctrl et C du clavier pour copier l'élément. L'identifiant de l'élément est mis
dans le presse-papiers 4760.
3. Tapez sur les touches Ctrl et V du clavier pour le recopier :
• dans l'application Topologie , pour rediriger les alarmes.
• dans les filtres d'alarmes, pour exécuter une action si une alarme est présente sur un objet
spécifique.
Des commandes de gestion sont également disponibles à travers les icônes de la fenêtre
principale de données :
déplace la sélection sur les lignes éditées.

positionne en tête de fiche les informations récurrentes.

bascule l'affichage entre le mode fiche et le mode colonne.

crée un ticket.

localise sur l'arborescence l'information affichée en fenêtre principale.

imprime les informations affichées dans la fenêtre principale.

valide les créations et modifications.

supprime la sélection en cours.

3.4.2 Création d'instances


3.4.2.1 Création simple
Vous pouvez créer des instances :
- à partir du menu contextuel de l'arbre,
- à partir du menu contextuel de la zone de données (cette dernière permet en outre de
créer plusieurs nouvelles instances en une seule procédure).
1. Sélectionnez des instances en procédant de l'une des façons suivantes :
• sélectionnez un objet ou une instance dans l'arbre
• ou utilisez la zone de recherche ou l'arbre pour afficher une ou plusieurs instances



     !"   


  3-15
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

dans la zone de données.


Voir module Interface - Data search .
2. Créez des instances en procédant de l'une des façons suivantes :
• sélectionnez une ou plusieurs fois la commande Créer à partir du menu contextuel.
• Cliquez sur l'icône . Les nouvelles instances apparaissent dans la zone de

données.
3. Renseignez les attributs.
4. Cliquez sur pour valider les modifications.

Exemple :
Ajout d'un usager
1. Sélectionnez Nœud (nom du nœud) > Usager .
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
3. Renseignez les attributs.
tableau 3.2 : Attributs pour ajouter un utilisateur
Attributs Valeurs
Numéro d'annuaire Numéro du poste
Adresse physique (adresse alvéole, adresse Pour chaque adresse d'alvéole, de carte et
carte interface, adresse équipement, etc.) d'équipement :
• Valeur précise connue de l'utilisateur.
• 255 : Le poste est réservé mais son
adresse physique n'est pas définie.
• -1 : L'adresse physique est définie auto-
matiquement par le PCX.
Type de poste Identifie le type de poste (choix par menu dé-
roulant)

4. Cliquez sur pour valider les modifications.

Note :
Lorsque vous créez ou modifiez une valeur, l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management Sys-
tem vérifie la syntaxe. Une boîte indiquant les caractères autorisés et le nombre maximal de lignes
apparaît. Si la chaîne de caractères saisie est trop longue (par exemple, la valeur du Nom de
répertoire), la valeur est tronquée à la limite.

Lorsque le nom d'un attribut commence par UTF-8, la valeur peut prendre en charge tous les caractères
UFT-8 (chinois ou russes). Dans ce cas, la longueur peut être limitée différemment selon le jeu de
caractères utilisé (2 ou 3 caractères UTF-8 peuvent être utilisés pour afficher un seul caractère chinois,
par exemple).

3.4.2.2 Création d'un usager à partir d'un profil

3-16 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

L'objet Usagers par profil permet de créer un usager en prenant modèle sur un poste et les
touches programmables de ce poste ou d'autres postes :
1. Sélectionnez l'objet Usagers par profil.
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel de l'arbre.
Une fiche d'instance apparaît dans la zone de données.
3. Renseignez les attributs.
Voir module Interface - Modifying data § Updating attributes .
tableau 3.3 : Attributs pour créer un usager à partir d'un profil d'usager
Attributs Valeurs
Numéro d'annuaire Numéro du poste
Nom d'annuaire (Appel par nom) Nom associé au poste
Prénom annuaire (Appel par nom) Prénom associé au poste
Type de poste Identifie le type de poste (choix par menu dé-
roulant).
Adresse physique (adresse alvéole, adresse Pour chaque adresse d'alvéole, de carte et
carte interface, adresse équipement, etc.) d'équipement :
• Valeur précise connue de l'utilisateur.
• 255 : Le poste est réservé mais son
adresse physique n'est pas définie.
• -1 : L'adresse physique est définie auto-
matiquement par le PCX.
Profil poste à partir de Identifie le poste modèle par son N° de poste.
Profil touches progr. à partir de Identifie les touches programmables du ou des
postes modèles.

4. Cliquez sur pour valider les modifications.

La nouvelle instance apparaît dans l'arbre sous l'objet Usagers.


L'objet Usagers par profil reste toujours vide.
3.4.2.3 Création simultanée d'une suite d'usagers
Pour limiter le nombre de saisies, vous pouvez créer simultanément plusieurs entrées
lorsqu'elles comportent des paramètres similaires. Exemple avec les usagers :
1. Positionnez-vous dans la branche Usagers puis sélectionnez la commande Créer. Une
fiche vierge apparaît.
2. Mettez à jour le numéro d'annuaire en saisissant la première et la dernière entrée de la
plage d'usagers à créer : 4010:4020 pour créer 11 usagers, par exemple. Une grille de
saisie apparaît.
3. Mettez à jour les paramètres qui diffèrent entre les usagers, puis validez les modifications.

3.4.3 Suppression/déplacement des instances


3.4.3.1 Suppression simple



     !"   


  3-17
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

La commande Supprimer permet de supprimer une ou plusieurs instances sélectionnées à


partir de l'arbre ou de la zone de données :
1. Sélectionnez la ou les instances à supprimer.
2. Sélectionnez la commande Supprimer dans le menu contextuel.
Le symbole apparaît, selon le cas :

• au sommet d'une fiche d'instance,


• en début de ligne des instances concernées d'une grille.
3. Cliquez sur pour valider les modifications.

3.4.3.2 Déplacement d'un poste


Vous voulez déménager un poste du nœud 1 vers le nœud 2 :
1. Sélectionnez Nœud 1 > Usager > poste (N° et nom de poste).
2. Renseignez les attributs :
tableau 3.4 : Attributs pour déménager un poste
Attribut Valeur
Nœud de rattachement N° du nœud 2
Adresse alvéole Nouvelle adresse dans le nœud 2
Adresse carte Interface Nouvelle adresse dans le nœud 2
Adresse équipement Nouvelle adresse dans le nœud 2

3. Cliquez sur OK.


3.4.3.3 Action
Certaines instances disposent d'un onglet Action à partir duquel vous pouvez lancer
l'exécution d'une action particulière.
Exemples d'action :
- Suppression forcée d'un usager.
- Déplacement d'une carte d'interface.
3.4.3.3.1 Suppression forcée d'un usager
La Suppression forcée est une action spécifique aux instances de type Usagers. Elle permet
de supprimer le poste d'un usager, même s'il reste des messages dans sa messagerie
vocale :
1. Sélectionnez une ou plusieurs instances Usagers.
2. Cliquez sur l'onglet Action.
3. Choisissez la valeur Suppression forcée dans l'attribut Action de chaque instance à
supprimer.

3-18 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Remarque :
Les valeurs possibles sont prédéfinies. Pour faire apparaître la valeur Suppression forcée,
procédez d'une des façons suivantes :
• Cliquez sur la zone de valeur et tapez la lettre S.
• Double-cliquez sur la zone de valeur et choisissez l'action Suppression forcée de la liste
déroulante.
4. Cliquez sur pour valider les modifications.

3.4.3.3.2 Déplacement d'une carte d'interface


Déplacer une carte est une action spécifique aux instances de type Carte Interface. Cette
action permet de :
- changer la position des cartes dans une même alvéole,
- déplacer des cartes d'une alvéole vers une autre.
Pour déplacer une carte d'interface :
1. Double-cliquez sur Alvéole puis sur l'alvéole concernée.
2. Sélectionnez une ou plusieurs instances Carte Interface.
3. Sélectionnez l'onglet Action.
4. Choisissez la valeur Déménagement dans l'attribut Action de chaque instance à
déplacer.
Remarque :
Les valeurs possibles sont prédéfinies. Pour faire apparaître la valeur Déménagement, procédez
d'une des façons suivantes :
• Cliquez sur la zone de valeur et tapez la lettre D.
• Double-cliquez sur la zone de valeur et choisissez l'action Déménagement de la liste
déroulante.
5. Validez à l'aide de la touche Entrée ou en cliquant sur un autre champ.
Les attributs suivants apparaissent :
• Alvéole pour identifier l'alvéole cible.
• Adresse carte interface pour identifier la carte cible.
6. Renseignez les attributs.
7. Cliquez sur pour valider les modifications.

3.4.4 Importation/exportation
Ces commandes permettent d'importer et d'exporter tout ou partie des données PCX sous
forme de fichiers texte. En exportant un fichier, vous pouvez facilement éditer les données de
configuration hors ligne avec un tableur. Les données peuvent ensuite être importées sur le
PCX d'origine ou vers un tout autre PCX.
Exemple :
Vous pouvez exporter une catégorie d'exploitation téléphonique, modifier des paramètres dans le fichier,



     !"   


  3-19
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

puis importer le fichier modifié.

3.4.4.1 Règles d'importation/exportation


- L'extension .txt (choix par défaut) indique que la langue utilisée pour le nom des attributs
et leur valeur est la même que celle que vous utilisez dans l'application configuration.
- L'extension.prg indique que le format utilisé est un format interne (mots clés des objets et
attributs) indépendant de la langue utilisée dans Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
- Le type objet source doit être identique au type objet destination.
- Les sous-objets peuvent être importés séparément.
- Si une valeur d'attribut du fichier source ne respecte pas le modèle de l'attribut destination,
un message d'erreur est affiché.
- Si le fichier source contient plus d'attributs que la destination, les attributs supplémentaires
sont ignorés.
- Si le fichier source contient moins d'attributs que la destination, les attributs manquants
sont renseignés par les valeurs par défaut.
- Si le fichier source contient des attributs renseignés dont les modifications ne sont pas
encore appliquées (symboles Modification, Création et Suppression), ces modifications
sont conservées dans les fichiers d'importation/exportation.
- Faites particulièrement attention au champ Code secret lors de l'importation. Un fichier
d'export contiendra un Code secret ("****") masqué , à partir d'une version 4.0
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System. Un import mettra à jour le
Code secret, si la valeur est clairement inscrite dans le fichier (par exemple, "1234").
Aucune modification ne sera apportée si le champ contient "****".
- Lorsque vous importez un fichier (par exemple, users.txt), un fichier journal d'import est
créé dans le même répertoire avec l'extension .log (par exemple, users.log).
3.4.4.2 Exportation
La commande Exporter permet de créer un fichier contenant tout ou partie des données de
configuration d'un ou plusieurs PCX.
3.4.4.2.1 Exportation à partir de l'arborescence
1. Sélectionnez un ou plusieurs objets dans l'arbre à l'aide des touches Shift ou Ctrl.
Remarque :
Sélectionnez un PCX pour prendre en compte la totalité des objets de ce PCX.
2. Sélectionnez la commande Exporter à partir du menu contextuel.
La fenêtre d'exportation apparaît.
3. Précisez le chemin, l'extension et le nom du fichier de sauvegarde.
4. Cliquez sur le bouton Sauver.
La fenêtre de sélection de l'exportation apparaît.
5. Précisez les classes à exporter et cliquez sur OK.
6. Cochez ou décochez les classes d'objets à exporter.
7. Cliquez sur OK pour enregistrer le fichier et revenir dans l'arbre.

3-20 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

3.4.4.2.2 Exportation à partir de la zone de données


1. Sélectionnez tout ou partie des instances dans la zone de données.
2. Sélectionnez, à partir du menu contextuel et selon le cas :
• La commande Export grille... > Export grille de la sélection... pour exporter les
instances sélectionnées.
• La commande Export grille... > Export grille complet... pour exporter toutes les
instances de la grille.
3. Précisez le chemin, l'extension et le nom du fichier de sauvegarde.
4. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer le fichier et revenir dans la zone de données.
3.4.4.3 Importation
La commande Importer permet de charger un fichier précédemment exporté et éventuellement
modifié.
3.4.4.3.1 Importation à partir de l'arborescence
1. Sélectionnez un objet quelconque dans l'arborescence.
2. Sélectionnez la commande Importer... à partir du menu contextuel.
3. La fenêtre d'importation apparaît.
4. Sélectionnez le fichier source.
5. Cliquez sur le bouton Ouvrir.
La fenêtre de sélection de l'importation apparaît.
6. Cochez ou décochez les classes d'objet à importer.
7. Cliquez sur OK pour importer le fichier et revenir dans l'arbre.
Remarque :
Les informations importées sont automatiquement positionnées dans l'arborescence.

3.4.4.3.2 Importation à partir de la zone de données


1. Utilisez la zone de recherche ou l'arborescence pour afficher la grille de l'objet destination.
2. Sélectionnez la commande Import grille... à partir du menu contextuel de la zone de
données.
3. Sélectionnez le fichier source.
4. Cliquez sur le bouton Ouvrir.
Le fichier est chargé dans la grille d'édition.
Remarque :
Si le fichier d'importation contient des instances de l'objet destination qui appartiennent à un ou plusieurs
PCX non affectés, une boîte de dialogue apparaît. Cette boîte permet de remplacer le nom de tout PCX
non affecté par le nom d'un des PCX affectés.

3.4.4.4 Programmation de l'importation/exportation


Pour programmer une importation ou une exportation :



     !"   


  3-21
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

1. Sélectionnez l'objet ou des instances de l'objet.


2. Sélectionnez Import/export planifié dans le menu contextuel.
3. Créez un nom de fichier (cas de l'exportation) ou sélectionnez le fichier correspondant (cas
de l'importation).
4. Sélectionnez les attributs à importer ou exporter.
5. Cliquez sur le bouton OK pour valider votre choix.
6. Planifiez l'importation ou l'exportation via le planificateur (voir module Planificateur -
Introduction ).
3.4.4.5 Exemple d'importation/exportation
L'exemple ci-dessous détaille la procédure à suivre pour dupliquer l'ensemble des touches
programmables d'un poste sur d'autres postes de même type :
1. Sélectionnez l'objet Usagers.
2. Sélectionnez la commande Exporter à partir du menu contextuel. Une fenêtre apparaît.
3. Précisez le nom et l'emplacement du fichier puis cliquez sur Enregistrer. Une fenêtre de
sélection des classes apparaît.
4. Ne validez que les options Nom du PCX, Usagers et Touches programmables puis
cliquez sur OK. Les données sont exportées et le fichier est créé.
5. Modifiez éventuellement le fichier exporté au moyen d'un tableur ou d'un éditeur de texte
(Bloc-Notes), puis enregistrez vos modifications. Refermez l'éditeur pour pouvoir importer
le fichier.
6. Importez le fichier dans le PCX par la commande Importer du menu contextuel. Le
chargement est lancé. Il peut prendre quelques minutes en fonction du nombre de lignes
de configuration à valider.

3.4.5 Dépannage
Les données importées ou exportées en mode programmation sont simplement enregistrées
dans le répertoire \4760\client\data\import.
Anomalie : le répertoire \import du serveur apparaît toujours vide dans les fenêtres
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, alors que l'explorateur
Windows révèle la présence de fichiers dans ce répertoire.
Cause : conflit ou configuration incorrecte du numéro de port HTTP du serveur Apache.
Solution : vérifiez l'éventuel partage de ports entre applications. Contrôlez le numéro de port
(80 par défaut) dans l'annuaire Système > Nmc > NomServeur > Servers > NomServeur >
Apache > Serviceport.

3.5 Sauvegarde/restauration et téléchargement avec OmniPCX


Office

3.5.1 Préliminaires
Les opérations de sauvegarde/restauration/téléchargement OmniPCX Office effectuées à

3-22 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

partir d'un Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System utilisent l'application
OMC qui fonctionne en tâche de fond.
Pour un bon fonctionnement, le mot de passe configuré côté Alcatel-Lucent OmniVista 4760
Network Management System doit correspondre à celui utilisé pour l'application OMC.
Pour modifier le mot de passe OmniPCX Office/OMC (si nécessaire) :
1. Lancez l'application Annuaire.
2. Cliquez sur l'onglet Système.
3. Cliquez sur le PCX dans l'arborescence.
4. Cliquez sur l'onglet Connectivité.
5. Dans l'attribut Mot de passe pour OMC, modifiez le mot de passe (si nécessaire) de sorte
qu'il soit identique à celui utilisé pour l'application OMC.
Au cours de la restauration de la base de données, la base de données OmniPCX Office est
sauvegardée sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
dans le répertoire 4760_ARC/OXO/data.
Ce répertoire doit être partagé afin que le client 4760 puisse y avoir accès. Par défaut, le
partage n'est pas ouvert au moment de l'installation du serveur 4760.
Pour ouvrir le partage :
1. Créez un utilisateur local sur le serveur 4760, puis autorisez le partage pour cet utilisateur.
Note :
Pour la version Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System 4.0 et ultérieure, le
nom du partage est, par défaut, OXO-databases.
2. Dans l'application Annuaire, cliquez sur l'onglet Système,
3. Sélectionnez l'entrée Nmc > NmcConfiguration > GlobalPreferences > Configuration >
OXOAccess.
4. Saisissez le nom de l'utilisateur local créé à l'étape 1 dans l'attribut Nom utilisateur pour
l'accès au répertoire partagé.
5. Saisissez le mot de passe de l'utilisateur local créé à l'étape 1 dans l'attribut Mot de passe
pour l'accès au répertoire partagé.
L'attribut Nom du partage correspond par défaut au nom du partage défini au moment de
l'installation. Pour la version Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System 4.0
et ultérieure, cette valeur est OXO-databases. En cas de mise à jour d'une version antérieure,
la valeur est 4760-pm5.
Attention :
Si une version Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System antérieure à 4.0 a été
désinstallée avant l'installation de la version 4.0 ou supérieure, ou si le nom du partage a été
modifié, vérifiez la valeur de l'attribut Nom du partage.

3.5.2 Préférences de configuration d'OmniPCX Office


Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System version 4.1 permet de définir les
préférences de configuration d'OmniPCX Office à partir du client Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System.
3.5.2.1 Configuration du répertoire de la base de données OmniPCX Office



     !"   


  3-23
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

Le répertoire racine de la base de données OmniPCX Office se trouve par défaut à


l'emplacement <4760_ARC>/OXO/data sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System. Vous pouvez modifier cet emplacement dans la fenêtre Préférences
OXO. Vous pouvez également effectuer la maintenance automatisée du répertoire de la base
de données OmniPCX Office à partir de la fenêtre Préférences OXO.
Pour configurer le répertoire de la base de données OmniPCX Office :
1. Sélectionnez Préférences > Configuration > Préférences OXO dans la barre de menu.
La fenêtre Préférences OXO s'affiche.
___change-begin___
___change-end___
Figure 3.4 : Fenêtre Préférences OXO
2. Cliquez sur l'onglet Sauvegarde/Restauration OXO dans la fenêtre Préférences OXO.
3. Cliquez sur Chercher pour sélectionner le dossier d'Emplacement de la sauvegarde de
la base de données OXO. La fenêtre Emplacement de la sauvegarde s'affiche.
4. Sélectionnez dans la liste affichée le dossier requis. Pour créer un dossier, entrez le nom
du dossier à créer dans Nouveau répertoire.
5. Cliquez sur Sélectionner pour effectuer la sélection du dossier. Pour fermer la fenêtre
Emplacement de la sauvegarde, cliquez sur Annuler.
Note :
La base de données OmniPCX Office peut également se trouver sur une ressource réseau. Si vous
utilisez une ressource réseau, entrez son nom en suivant le format
\\<ServeurFichiersOXO>\<BdOXO>.
6. Sélectionnez l'attribut permettant de définir le seuil d'espace disque de la base de données

3-24 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

dans Type de contrôle.


• Espace disque disponible : Le seuil se base sur l'espace disque vide de la base de
données.
• Volume maximum des archives : Le seuil se base sur la quantité maximale de
données qu'il est possible de stocker dans la base de données.
7. Sélectionnez dans Unité les unités pour l'attribut de seuil.
8. Entrez les valeurs pour le Premier seuil et le Second seuil. Ces valeurs déclenchent les
alarmes.
9. Sélectionnez les unités pour la durée de vie des archives de la base de données dans
Unité.
10. Entrez la durée pendant laquelle conserver les archives dans la base de données dans
Délai.
11. Cliquez sur OK pour définir les données de configuration. Cliquez sur Annuler pour fermer
la fenêtre.
3.5.2.2 Configuration du répertoire de version OmniPCX Office
Le répertoire de version OmniPCX Office se trouve par défaut à l'emplacement
<4760_ARC>/OXO/data sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System. Vous pouvez modifier cet emplacement dans la fenêtre Préférences OXO.
Pour configurer le répertoire de version OmniPCX Office :
1. Sélectionnez Préférences > Configuration > Préférences OXO dans la barre de menu.
La fenêtre Préférences OXO s'affiche.
2. Cliquez sur l'onglet Téléchargement logiciel OXO dans la fenêtre Préférences OXO.
3. Cliquez sur Chercher pour sélectionner l'emplacement du répertoire de version dans
Emplacement des versions logiciel. La fenêtre Emplacement de la sauvegarde
s'affiche.
4. Sélectionnez dans la liste affichée le dossier requis. Pour créer un dossier, entrez le nom
du dossier à créer dans Nouveau répertoire.
5. Cliquez sur Sélectionner pour effectuer la sélection du dossier. Pour fermer la fenêtre
Emplacement de la sauvegarde, cliquez sur Annuler.
Note :
Les versions OmniPCX Office peuvent également se trouver sur une ressource réseau. Si vous util-
isez une ressource réseau, entrez son nom en suivant le format
\\<ServeurFichiersOXO>\<VersionOXO>.
6. Sélectionnez l'attribut permettant de définir le seuil d'espace du répertoire de version dans
Type de contrôle.
• Espace disque disponible : Le seuil se base sur l'espace disque vide de la base de
données.
• Volume maximum des archives : Le seuil se base sur la quantité maximale de
données qu'il est possible de stocker dans la base de données.
7. Sélectionnez dans Unité les unités pour l'attribut de seuil.
8. Entrez les valeurs pour le Premier seuil et le Second seuil. Ces valeurs déclenchent les
alarmes.
9. Cliquez sur OK pour définir les données de configuration. Cliquez sur Annuler pour fermer



     !"   


  3-25
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

la fenêtre.
3.5.2.3 Configuration des paramètres des tâches programmées
Pour configurer les paramètres d'exécution des tâches programmées :
1. Sélectionnez Préférences > Configuration > Préférences OXO dans la barre de menu.
La fenêtre Préférences OXO s'affiche.
2. Cliquez sur l'onglet Paramètres Tâches Programmées OXO dans la fenêtre Préférences
OXO.
3. Dans Nombre de réessai, entrez le nombre de nouvelles tentatives autorisées lorsqu'une
tâche échoue.
4. Dans Nombre d'exécution en parallèle, entrez le nombre de tâches pouvant être
exécutées simultanément.
5. Dans Délai de réessai, entrez l'intervalle de temps autorisé entre deux essais consécutifs.
6. Cliquez sur OK pour définir les données de configuration. Cliquez sur Annuler pour fermer
la fenêtre.
3.5.2.4 Configuration du nom du répertoire partagé de la base de données OmniPCX
Office
L'OMC accède au répertoire de la base de données OmniPCX Office par le biais d'un
répertoire partagé sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System, au cours de la session de configuration OMC d'un client Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System. Le répertoire partagé portant le nom par défaut
OXO-databases est créé au cours de l'installation et son accès est restreint. L'administrateur
du serveur doit accorder l'accès et autoriser la connexion réseau au répertoire partagé.
Pour configurer le nom du répertoire partagé de la base de données OmniPCX Office :
1. Sélectionnez Préférences > Configuration > Préférences OXO dans la barre de menu.
La fenêtre Préférences OXO s'affiche.
2. Cliquez sur l'onglet Paramètres Répertoire Partagé dans la fenêtre Préférences OXO.
3. Entrez le nom du répertoire partagé dans Nom du répertoire partagé en suivant le format
\\<NomServeur>\<NomRépertoirePartagé>. Ce nom doit correspondre au nom du
répertoire partagé sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System.
Note :
Une ressource réseau peut également être utilisée pour la sauvegarde OmniPCX Office, accessible
par l'OMC. Il doit s'agir du même nom de ressource réseau que celui spécifié dans l'onglet Sauve-
garde/Restauration OXO (voir la section § Configuration du répertoire de la base de données Om-
niPCX Office ). Dans ce cas, le répertoire partagé de base de données OXO doit être supprimé sur
le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
4. Activez Protéger le répertoire partagé pour protéger le répertoire partagé et en
restreindre l'accès.
5. Dans Nom de l'utilisateur autorisé, entrez le nom de l'utilisateur en suivant le format
\\<NomServeur>\<NomUtilisateur>.
6. Dans Mot de passe de l'utilisateur, entrez le mot de passe d'accès au répertoire partagé.
7. Cliquez sur OK pour définir les données de configuration. Cliquez sur Annuler pour fermer
la fenêtre.

3-26 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

3.5.2.5 Utilisation d'une ressource réseau


A partir de la version 4.1 d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, la
base de données et les versions OmniPCX Office peuvent se trouver sur une ressource
réseau. Pour plus d'informations, voir les sections § Configuration du répertoire de la base de
données OmniPCX Office , § Configuration du répertoire de version OmniPCX Office et §
Configuration du nom du répertoire partagé de la base de données OmniPCX Office .

3.5.3 Sauvegarde programmée d'un OmniPCX Office


La sauvegarde réalise un rapatriement des données de configuration de l'OmniPCX Office
vers l'application Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System serveur.
Cette tâche est planifiée.
Programmation de la tâche
1. Cliquez sur le PCX dans l'arborescence.
2. Sélectionnez la commande Programmer> Sauvegarde à partir du menu contextuel.
La fenêtre Type de tâche de l'application Planificateur se lance.
3. Sélectionnez Tâche simple ou Tâche synchronisée puis cliquez sur Continuer.
La fenêtre de programmation de l'application Planificateur se lance automatiquement
sous le nom de "Sauvegarde".
4. Renseignez les paramètres de la programmation de la tâche (voir module
ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction ).
5. Cliquez sur OK pour valider la création de la tâche.
Exécution de la tâche
Le Planificateur exécute la tâche (voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler -
Introduction ).
Les données de configuration de l'OmniPCX Office sont sauvegardées dans un fichier stocké
dans le répertoire "4760- ARC/OXO/data/No réseau/No sous-réseau/No noeud" du serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System.
Le nom du fichier de sauvegarde (limité à 8 caractères) est créé automatiquement par
l'application OMC avec le format suivant :
<YYMMDDHH>.cdb où <YYMMDDHH> est la date et heure d'exécution de la tâche.
Note :
Le répertoire "4760_ARC/OXO/data" doit être partagé avec des droits en écriture/lecture sous le nom
4760–OMC pour l'usager spécifié dans l'Annuaire sous l'entrée NmcConfiguration > GlobalPrefer-
ence > Configuration > OXOAccess.
A l'installation, le partage est configuré sans droits d'accès.
Le statut d'exécution et le fichier journal correspondant (log) sont consultables dans un rapport
(voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction § Rapports d'exécution).

3.5.4 Sauvegarde programmée du réseau/sous-réseau OmniPCX Offices


La sauvegarde réalise un rapatriement des données de configuration d'un ensemble
d'OmniPCX Office contenu dans un réseau/sous-réseau vers l'application Alcatel-Lucent



     !"   


  3-27
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

OmniVista 4760 Network Management System serveur.


Planification
Pour planifier cette tâche :
1. Dans l'arborescence, cliquez sur le réseau ou le sous-réseau de OmniPCX Office.
2. Sélectionnez la commande Programmer> Sauvegarde à partir du menu contextuel.
L'opération s'exécute pour chacun des PCX du réseau/sous-réseau sélectionné selon la
même procédure que celle décrite au § Sauvegarde programmée d'un OmniPCX Office .
Opérations parallèles
Pour configurer le nombre d'opérations réalisées en parallèle :
1. Lancez l'application Annuaire.
2. Cliquez sur l'onglet Système.
3. Sélectionnez l'entrée Nmc > NmcConfiguration > GlobalPreferences > Configuration.
4. Sélectionnez l'entrée OXOAccess.
Le nombre maximal d'exécution simultanée est limité à 10.
5. Renseignez dans l'attribut Exécutions simultanées le nombre d'exécutions réalisées en
parallèle.
Réessais
Les exécutions parallèles peuvent échouer par manque de disponibilité des ressources
Modems. Un mécanisme de réessais est implémenté au niveau de l'exécution de la tâche
Pour spécifier le nombre de réessais de l'opération en cas d'échec :
1. Lancez l'application Annuaire.
2. Cliquez sur l'onglet Système.
3. Sélectionnez l'entrée Nmc > NmcConfiguration > GlobalPreferences >Configuration.
4. Sélectionnez l'entrée OXOAccess.
5. Renseignez dans l'attribut Nb max de réessais le nombre maximum de réessais de
l'opération en cas d'échec.
Par défaut, trois réessais sont effectués.
Les règles de création des fichiers de sauvegardes suivent les mêmes spécifications que
celles décrites au § Sauvegarde programmée d'un OmniPCX Office .

3.5.5 Restauration programmée d'un OmniPCX Office


Il est possible de restaurer une sauvegarde des données de configuration d'un OmniPCX
Office depuis le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System vers
l'OmniPCX Office.
Programmation de la tâche
1. Cliquez sur le PCX dans l'arborescence.
2. Sélectionnez la commande Programmer> Restauration à partir du menu contextuel.
• La fenêtre de restauration apparaît.

3-28 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Figure 3.5 : Fenêtre de restauration programmée OmniPCX Office


3. Cliquez sur Parcourir pour lancer l'explorateur.
4. Via l'explorateur, sélectionnez le fichier de sauvegarde approprié dans le répertoire "4760-
ARC/OXO/data/No réseau/No sous-réseau/No noeud" du serveur Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
5. Cliquez sur OK.
La fenêtre de restauration s'affiche à nouveau enrichie du nom de la version.
6. Vérifiez que la case Reset immédiat est cochée pour préciser le redémarrage immédiat
du PCX après restauration des données (le PCX doit être redémarré pour prendre en
compte les données restaurées).
7. Cliquez sur OK pour valider la restauration.
La fenêtre de programmation de l'application Planificateur se lance automatiquement
sous le nom "Restauration".
8. Renseignez les paramètres de la programmation de la tâche (voir module
ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction ).
9. Cliquez sur OK pour valider la création de la tâche.
Exécution de la tâche
Le Planificateur exécute la tâche (voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler -
Introduction ).
Les données du fichier de sauvegarde sont lues par l'application OMC puis réinjectées dans le
PCX.
Le PCX est redémarré après restauration lorsque le redémarrage immédiat a été requis par
l'utilisateur (voir étape 6).
Le statut d'exécution et le fichier journal correspondant (log) sont consultables dans un rapport
(voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction § Rapports d'exécution).
Important :
Dans l'application OMC, la compatibilité n'est garantie que pour la dernière version. Ceci signifie
qu'une base de données sauvegardée avec PMI 410 peut être restaurée avec la version OMC 5.0.

Il est donc recommandé :

- d'installer la même version de l'application OMC sur les postes client et sur le serveur Alcatel-
Lucent OmniVista 4760 Network Management System.

- si l'application OMC doit être réinstallée, de désinstaller d'abord la version actuelle de


l'application OMC sur tous les postes clients et sur le serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Net-
work Management System. Après l'installation de la nouvelle version de l'application OMC, sauve-



     !"   


  3-29
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

garder de nouveau tous les PCX afin de recréer les bases de données. Si l'opération est réussie,
vous pouvez supprimer les anciennes bases de données sauvegardées sur le serveur Alcatel-Lu-
cent OmniVista 4760 Network Management System.

3.5.6 Téléchargement programmé de versions dans un OmniPCX Office


Le téléchargement de version s'effectue de la façon suivante :
- transfert d'une nouvelle version vers le PCX,
- changement de version du PCX
Programmation de la tâche
Pour planifier cette tâche :
1. Cliquez sur le PCX dans l'arborescence.
2. Sélectionnez la commande Programmer>Mise à jour version à partir du menu
contextuel.
• La fenêtre de mise à jour des logiciel apparaît.

Figure 3.6 : Fenêtre de mise à jour version


3. Cliquez sur Parcourir pour lancer l'explorateur.
4. Via l'explorateur, sélectionnez la version appropriée dans le répertoire partagé
"4760_ARC/OXO/SW" du serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System.
5. Cliquez sur OK.
La fenêtre de restauration s'affiche à nouveau enrichie du nom de la version.
6. Dans le champ Type de Swap, cochez la case :
• immédiat pour un basculement immédiat de version à une autre (après déconnexion
de l'application OMC).
• Différé pour un basculement différé d'une version à une autre.
Dans le champ Date, précisez la date et heure choisie pour le basculement.
Cette cache est cochée par défaut affichant la date et heure de l'OmniPCX Office.
7. Cliquez sur OK pour valider le téléchargement.
La fenêtre de programmation de l'application Planificateur se lance automatiquement
sous le nom de "Téléchargement".
8. Renseignez les paramètres de la programmation de la tâche (voir module
ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction ).
9. Cliquez sur OK pour valider la création de la tâche.

3-30 

     !"   


 
#  !  (!% ) !

Exécution de la tâche
Le Planificateur exécute la tâche (voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler -
Introduction ).
Le mécanisme de téléchargement transfère la différence entre la version installée sur le PCX
et la nouvelle version.
Une sauvegarde des données est effectuée sur le nœud.
Le basculement est effectué à la date et heure précisée par l'utilisateur.
Le statut d'exécution et le fichier journal correspondant (log) sont consultables dans un rapport
(voir module ft0110_0090_omnivista_scheduler - Introduction § Rapports d'exécution).
Note :
Le téléchargement ne s'effectue que si la version source et la version cible appartiennent à la même ver-
sion majeure.

3.5.7 Téléchargement programmé de versions d'OmniPCX Office dans un


réseau/sous-réseau
Le téléchargement de versions réalise un rapatriement des données de configuration d'un
ensemble d'OmniPCX Office contenu dans un réseau/sous-réseau vers l'application
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System serveur.
1. Dans l'arborescence, cliquez sur le réseau ou le sous-réseau de OmniPCX Office.
2. Sélectionnez la commande Programmer>Mise à jour version à partir du menu
contextuel.
L'opération s'exécute pour chacun des PCX du réseau/sous-réseau sélectionné selon la
même procédure que celle décrite au § Téléchargement programmé de versions dans un
OmniPCX Office .
Les opérations de téléchargement sont réalisées en parallèle.
Le mécanisme pour l'exécution parallèle des tâches de téléchargement est le même que celui
décrit au § Sauvegarde programmée du réseau/sous-réseau OmniPCX Offices .
Note :
Lors de l'exécution de la tâche, le système vérifie que la version PM5 téléchargée à partir du serveur et
la version de chaque OmniPCX Office sont dans la même version majeure.



     !"   


  3-31
Chapitre 3 #  !  (!% ) !

3-32 

     !"   


 
 

4 
  

   

  
 
 
4.1 Introduction

4.1.1 Généralités
L'application Taxation fait partie de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Communication
Management System (appelé Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
dans le présent document).
Cette application permet la configuration des paramètres de la taxation, de l'observation de
trafic et de l'option d'observation de performance Voix sur IP.
Selon les licences disponibles, certaines parties peuvent être grisées ou non applicables.
Note :
Les données reçues du Passive Communication Server sont considérées comme provenant d'Alcatel-Lu-
cent OmniPCX Enterprise CS et sont traitées comme les données d'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
CS.

4.1.2 Taxation
La configuration de la Taxation s'effectue à travers les onglets Paramètres, Opérateurs et
Organisation :
1. L'onglet Paramètres est destiné :
• Aux réglages des filtres de chargement de tickets de taxation,
• Au calcul de coût des opérateurs de comparaison,
• A la gestion des paramètres opérateurs : monnaies et taxes. Ces informations sont
nécessaires pour configurer correctement des opérateurs dans l'onglet Opérateurs.
2. L'onglet Opérateurs est destiné à la configuration des opérateurs (période, ajustement,
tarif, région, direction, calendrier).
3. L'onglet Organisation représente les éléments taxés sous forme d'une arborescence :
postes, opératrices, messageries vocales, etc.
De plus, les informations portant sur chaque entrée de l'arborescence sont affichées dans
6 onglets :
• Propriétés (descriptif de l'entrée),
• Tickets (x derniers tickets de l'entrée),
• Masques (masque appliqué sur l'entrée),
• Coûts (profil de coût appliqué à l'entrée),
• Surveillance (profil de surveillance appliqué à l'entrée),
• Etat surveillance* (visualisation des compteurs et des seuils).
Note 1 : (*) Options surveillance disponible suivant la licence installée.
Note 2 : L'entrée annuaire est insérée dans l' Organisation si la licence annuaire est installée,
et si un lien a été effectué entre l' Annuaire entreprise et l' Annuaire Système.

4.1.3 Observation de trafic



     !"   


  4-1
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Ce module optionnel utilise les onglets Paramètres et Organisation.


Vous pouvez accéder à la section Observation de trafic en sélectionnant Paramètres >
Chargement > Observation de trafic.

4.1.4 Observation de performance de la voix sur IP


Ce module optionnel utilise les onglets Paramètres et Organisation.
Pour configurer l'observation de performance de la Voix sur IP, sélectionnez
Paramètres > Chargement > Voix sur IP.
Note :
Ce module est opérationnel à partir de la version OmniPCX Enterprise 6.2 (f3.301) et OmniPCX Of-
fice 5.0.

4.1.5 Menu spécifique


Lorsque l'application Taxation/Trafic/VoIP est lancée, la barre de menu propose un menu
déroulant supplémentaire du même nom.
tableau 4.1 : Commandes du menu Taxation/Trafic
Commandes Description
Archiver des tickets Voir module Taxation - Maintenance de la base de données §
Restaurer des tickets Archiver/Restaurer des tickets .
Purge Voir module Taxation - Maintenance de la base de données §
Suppression manuelle de données .
Calculer les coûts Suite à certaines modifications dans la Taxation, les coûts enre-
gistrés dans la base doivent être mis à jour. Voir module Taxa-
tion - Onglet Organisation § Traitement exceptionnel - Recalcul
des coûts, des compteurs et des abonnements .
Calcul total Voir module Taxation - Onglet Paramètres § Lancement manuel
du calcul des compteurs .
Détection des dépasse- Voir module Taxation - Onglet Organisation § Détection des dé-
ments de seuils passements de seuils (exécution programmée ou manuelle) .

4.1.6 Terminologie
4.1.6.1 Taxation/Observation de trafic
Ticket : appelé également justificatif, il s'agit d'un enregistrement généré par le PCX
regroupant les caractéristiques d'un appel (ex. : numéro appelé, type d'appel, durée, etc.). Les
tickets sont stockés dans le PCX sous forme de fichiers transférables dans l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
Compteur : données d'observation de trafic gérées par le PCX, par exemple : numéro d'appel
entrant public pour une opératrice.
Compteur total : total du compteur géré par l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System, par exemple : nombre d'appels mensuels par usager.
Opérateur indirect : caractérise un deuxième opérateur accessible via un premier opérateur.

4-2 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Le coût d'un appel passé par deux opérateurs successifs se calcule exclusivement selon la
durée de l'appel et équivaut à l'addition du coût des deux opérateurs.
RNIS : Réseau Numérique à Intégration de Services.
DISA : Direct Inward System Access. Ce type d'accès permet entre autres à un poste
extérieur d'une entreprise d'effectuer des appels via un PCX de celle-ci sans payer la
communication sauf éventuellement celle entre le poste extérieur et le PCX.
4.1.6.2 Observation de performance de la voix sur IP
Ticket : donne des informations sur un segment de communication (un segment est défini par
deux équipements réseau intervenant dans l'observation de performance Voix sur IP au
niveau RTP). Chaque équipement à l'extrémité d'un segment génère un ticket.
Fichier IP : fichiers créés par les PCX et stockés sur les PCX. Un fichier contient les tickets
générés par les équipements attachés au PCX pendant une heure.
Ticket hors limites : ticket pour lequel au moins une des mesures est hors limites.
Nb de tickets hors limite : pour une période donnée, c'est le pourcentage de tickets hors
limites.

4.1.7 Principe de fonctionnement


L'application taxation assure le calcul et la répartition des coûts de communications aux
entrées taxables (abonné, opératrice, faisceau, etc.) regroupées sous une arborescence
appelée Organisation.
L'Observation de trafic, application regroupée physiquement sous l'icône
“Taxation/Trafic/VoIP”, assure la surveillance du trafic des éléments figurant dans
l'Organisation (faisceaux, abonnés, DECT, etc.).
La Voix sur IP, module optionnel de l'Observation de trafic, permet d'analyser la
performance Voix sur IP d'une manière quantitative (informations sur les volumes, durées) et
qualitative (informations sur les problèmes réseau altérant la qualité des communications :
délais trop longs, pertes de paquets élevés...).
Les équipements concernés sont les suivants : coupleurs IP et les IP-phones (terminaux
e-Reflexes et Alcatel Série 8), Softphone et messagerie vocale 4645.
Les données de taxation, d'observation de trafic et d'observation de performance Voix sur IP
sont exploitées par l'application Rapports. Cette application est dédiée à la génération des
rapports sur les entrées de l'Organisation.
Voir module Taxation - Principes fondamentaux .
La taxation à travers un OmniPCX Office présente des particularités à prendre en
considération – voir module Taxation - Principes fondamentaux § La taxation avec l'OmniPCX
Office et l'Alcatel Office .

4.1.8 Pré-configuration
4.1.8.1 Chargement des tickets en base
Pour configurer correctement la taxation, l'observation de performance et/ou la voix sur IP,
effectuez les opérations suivantes selon l'ordre d'énumération :
1. Configurez le chargement des données dans l'onglet Paramètres:
• Pour l'observation de trafic, sélectionnez les centres de coût à observer et les



     !"   


  4-3
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

compteurs à charger.
Attention :
Le cumul par défaut (tâches journalières et hebdomadaires) s'applique uniquement aux
faisceaux, opératrices et groupes d'opératrices. Ces données ne s'appliquent pas aux
données usager ni aux données DECT.
Il est possible de modifier des tâches pour calculer le cumul de tous les compteurs. Voir
module Taxation - Onglet Paramètres § Modification de la programmation du calcul des
compteurs .
• Pour la taxation, sélectionnez les tickets à charger suivant le type d'appel, la durée etc.
• Pour l'observation de la performance Voix sur IP, sélectionnez les compteurs à charger
et les adresses IP à charger.
Voir module Taxation - Onglet Paramètres .
Note 1 :
Dans chaque cas (taxation, observation de trafic et observation de performance Voix sur IP), un ong-
let Alarmes existe et permet l'accès aux alarmes correspondantes.
2. Pour la taxation exclusivement, mettez à jour l'onglet Opérateurs:
• Définissez les caractéristiques tarifaires des opérateurs afin de garantir le calcul des
coûts lors du premier rapatriement des tickets de taxation.
Voir module Taxation - Onglet Opérateurs .
3. Dans l'Annuaire système :
• Activez ou non la création automatique d'entrées d'annuaire* et la liste d'éléments
"initiateurs",
• Validez ou dévalidez le mode de Taxation globale pour PCX non déclarés. Voir
module Taxation - Principes fondamentaux § Traitement de la taxation pour les PCX
non déclarés :
• Sélectionnez le mode de taxation. Voir module Taxation - Principes fondamentaux
§ Modes de traitement de la taxation
• Définissez si les tickets de taxation et/ou les tickets VoIP sont collectés à partir des
PCS (Nmc > Nom_serveur > Servers > Nom_serveur > Taxation >
onglet Spécifique >Collecte des tickets des Pcs)
4. Lancez une synchronisation. L'Organisation est mise à jour et vous pouvez affecter les
profils de coûts, de masques et de surveillance ainsi qu'affecter des abonnements. Voir
module Taxation - Onglet Organisation .
Note 2 :
(*) Voir module Annuaire - Onglet Entreprise § Création automatique des entrées.

4.1.8.2 Collecte des tickets


Afin de pouvoir mettre à disposition, pour des applications externes, les fichiers de taxation du
PCX et de voix sur IP, il est nécessaire de garder ces fichiers de taxation dans un répertoire
du serveur 4760.
Effectuez les opérations suivantes :
1. Dans l'Annuaire système, sélectionnez le PCX.
2. Cliquez sur l'onglet Collecte de données,
3. Dans la zone de données, double-cliquez dans le champ de l'attribut Collecte de tickets
et sélectionnez :
• Taxation : pour stocker les fichiers de taxation uniquement,

4-4 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

• VOIP : pour stocker les fichiers de voix sur IP uniquement,


• Taxation et VOIP : pour stocker à la fois les fichiers de taxation et de voix sur IP.
Lors de la synchronisation, les fichiers seront rangés dans le répertoire 4760\data\collector.
Les fichiers de taxation s'intitulent : TAXAxxxx.DAT (pour l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
CS), taxaxxxxx.alz (pour OXO), taxaxxxxx.ofc (pour l'OmniPCX Office)
Les fichiers de voix sur IP s'intitulent : IPXXX.DAI (uniquement pour l'Alcatel-Lucent OmniPCX
Enterprise CS)
Note :
Voir module Annuaire - Onglet Système § Déclarer un PCX .

4.2 Principes fondamentaux

4.2.1 Traitement des données de taxation par le serveur Alcatel-Lucent


OmniVista 4760 Network Management System
Le schéma ci-après représente les étapes clefs caractérisant la gestion de la taxation
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System à travers le traitement des
informations produites à la suite d'un appel.

Figure 4.1 : Traiter la gestion de taxation


A 14h00, Michel Legrand passe une communication via le PCX (A). A la fin de son appel, un
ticket de taxation comprenant une série d'informations sur la communication est créé et
enregistré dans un fichier.
A 1h00, lors de la synchronisation, le serveur B rapatrie les fichiers contenant les compteurs
d'observation de trafic, les tickets de taxation et les tickets d'observation de performance Voix
sur IP.
A 1h30, les informations contenues dans les tickets de taxation sont extraites et le coût des
communications est calculé avec les données opérateurs (D1), voir § Les deux modes de
calcul pour plus de précisions.



     !"   


  4-5
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

En option (E) :
- une surveillance peut être appliquée à Michel Legrand (nombre d'appels, coût, etc.),
- la facturation des communications de M. Legrand peut être majorée selon un profil de
coût prenant en compte :
• l'opérateur utilisé pour ses appels,
• la nature de ses appels (privé, affaire, local, etc.),
• un abonnement par type de poste et services proposés.
A 10h00, le lendemain, avec l'application Rapport le gestionnaire de taxation génère un état
(F) listant le détail des communications acheminées par le PCX. Pour garantir une
confidentialité, un masquage partiel ou total peut être appliqué aux informations figurant sur
les rapports.
Ce schéma met en évidence la gestion séparée des coûts opérateurs et des coûts facturés.
L'application Taxation dispose d'une interface dédiée pour la configuration de chaque type de
données.

4.2.2 Les différents contextes d'exploitation


4.2.2.1 Taxation Globale
Au sein d'un réseau PCX (PCX1–PCX2), le gestionnaire de taxation d'un serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System peut exploiter la taxation des
communications d'un seul des PCX du réseau (PCX1) et ignorer celle des abonnés inscrits sur
d'autres PCX (PCX2).

Dans ce cas de figure, fréquent lorsque le réseau s'étend sur plusieurs sites avec une gestion
partagée, le gestionnaire effectue une taxation détaillée sur le ou les PCX de son site et traite
les communications des autres sites comme une consommation globale externe au site.
4.2.2.2 Utilité de la taxation globale
Le mode de Taxation globale par nœud :
- simplifie la taxation d'un site intégré dans un grand réseau de PCX,
- limite le volume de données dans la base et optimise ses traitements,
- réduit le nombre de composants dans l'organisation.
Avec deux modes distincts validant ou non le transfert des fichiers de taxation, ce mode
répond aux exigences requises sur les réseaux à fort trafic. Voir § Les deux modes de taxation
globale par nœud .

4-6 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Important :
Lorsque ce mode est activé sur un PCX, aucun traitement d'observation de trafic n'est possible
puisque celui ci se base sur les entités créées dans l'organisation. L'option Traiter PTP est donc
automatiquement désactivée.

4.2.3 Les modes de traitement de la taxation


Au total, 5 choix différents de gestion de la taxation sont proposés sur chaque PCX :
1. Non – aucune taxation,
2. Mise à jour de l'organisation sans rapatriement des tickets,
3. Taxation globale par nœud sans rapatriement des tickets,
4. Taxation globale par nœud avec rapatriement des tickets,
5. Taxation détaillée.
La sélection est réalisée sur chaque ticket de configuration de PCX dans l'Annuaire système
via l'attribut Traiter Taxation.
4.2.3.1 Non – aucune taxation
L'application de ce mode de taxation sur un PCX valide le fonctionnement suivant :
- L'organisation n'est pas mise à jour.
- Les fichiers de taxation sont rapatriés uniquement pour assurer l'observation de trafic
lorsque l'option Traiter PTP est validée. Aucune fonction de taxation n'est réalisée à partir
de ces fichiers.
- Pour l'observation de trafic, les tickets appartenant aux usagers de ce PCX mais sortant
sur un autre PCX sont chargés en base puis affectés aux entrées taxables créées dans
l'organisation.
- Si l'option Traiter PTP est désactivée :
• aucune création d'entité n'est effectuée dans l'organisation,
• les tickets appartenant aux abonnés du PCX mais sortant sur un autre PCX sont
chargés en base puis affectés aux entités du niveau indéfini.
4.2.3.2 Mise à jour de l'organisation sans rapatriement des tickets
L'application de ce mode de taxation sur un PCX valide le fonctionnement suivant :
- L'organisation est toujours mise à jour.
- Les fichiers de taxation sont rapatriés uniquement pour assurer l'observation de trafic
lorsque l'option Traiter PTP est validée. Aucune fonction de taxation n'est réalisée à partir
de ces fichiers.
- Pour l'observation de trafic, les tickets appartenant aux usagers de ce PCX mais sortant
sur un autre PCX sont chargés en base puis affectés aux entrées créées dans
l'organisation de la taxation.
4.2.3.3 Les deux modes de taxation globale par nœud
Avec rapatriement des fichiers de taxation :
- Les fichiers de taxation du PCX sont rapatriés sur le serveur. Les entités de ce PCX ne



     !"   


  4-7
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

sont pas créées dans l'organisation de taxation,


- Les tickets de taxation appartenant aux abonnés de ce PCX sont affectés à une seule
entité globale définie sous le niveau Taxation globale par nœud de l'organisation,
- Au chargement des tickets de taxation d'abonnés appartenant à d'autres PCX, le
traitement effectué dépend de l'état de l'option Traiter Taxation du PCX identifié par le
ticket :
• Si le PCX identifié est déclaré dans l'Annuaire système, le ticket est traité en fonction
du mode de taxation choisi pour le PCX.
• Si le PCX identifié n'est pas déclaré dans l'Annuaire système, le ticket est traité en
fonction de l'attribut Taxation globale pour les PCX non déclarés. Voir § Traitement
de la taxation pour les PCX non déclarés .
Sans rapatriement des fichiers de taxation :
- Les fichiers de taxation du PCX ne sont pas rapatriés sur le serveur. Les entités de ce
PCX ne sont pas créées dans l'organisation de la Taxation.
- Les tickets de taxation appartenant aux abonnés de ce PCX mais sortant sur un autre PCX
sont chargés dans la base. Ils sont ensuite affectés à une seule entité globale créée sous
le niveau Taxation globale par nœud de l'organisation.

4.2.4 Traitement de la taxation pour les PCX non déclarés


Au chargement des tickets, ceux provenant de PCX déclarés dans l'Annuaire système sont
pris en compte et traités en fonction de l'attribut Traiter Taxation. Les tickets de PCX
inconnus sont traités et placés dans l'organisation en fonction de l'option Taxation globale
pour PCX non déclarés disponible dans l'annuaire système Nmc > NomServeur > Servers
> Loader, onglet Spécifique :
1. Option validée : les tickets sont affectés à une entité de taxation globale par nœud. Les
tickets peuvent ultérieurement être réaffectés lorsque le PCX a fait l'objet d'un oubli de
déclaration. Cette possibilité n'est pas offerte avec l'option dévalidée.
2. Option dévalidée : les tickets sont affectés au niveau de l'entité indéfinie automatiquement.
Taxation par centres de coûts pour des usagers de PCX non synchronisables avec
l'Omnivista 4760 (4300, PCX non Alcatel)
Soit un réseau composé d'au moins un OmniPCX 4400 sur lequel sont connectés par faisceau
ABCF ou QSIG un ou plusieurs PCX non synchronisables avec l'Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System. Les appels vers le réseau public de l'ensemble des
usagers du réseau de PCX transitent par l'OmniPCX 4400. Tous les tickets de taxation sont
donc générés par l'OmniPCX 4400. Comme décrit ci-dessus, par défaut, les tickets des
usagers des nœuds non synchronisables sont rangés sous le niveau de l'entité indéfinie de
l'organisation de la taxation. On ne peut donc pas faire de rapports par centre de coût ni par
nom sur ces tickets.
La solution palliative est la suivante :
1. Dans l'Annuaire système, créez un PCX fictif de type OmniPCX 4400 sans gestion de
connectivité sous les mêmes réseaux et sous-réseaux que ceux de l'OmniPCX 4400 déjà
créé. Le numéro de nœud-réseau doit être celui indiqué dans les tickets au niveau du
champ chargedNode. Sélectionnez Taxation détaillée.
2. Créez les usagers par import de fichiers LDIF. Pour respecter l'organisation habituelle,
importez d'abord le niveau Telephonic Devices. Les fichiers LDIF des usagers doivent
contenir entre autres informations, le nom du centre de coûts. L'entrée correspondante est

4-8 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

automatiquement créée dans l'organisation de la taxation (CC et poste). Les tickets


correspondants éventuellement rangés sous le niveau de l'entité indéfinie sont remontés
automatiquement sous le bon niveau.
Note :
Toute création d'usagers ne peut se faire que par import LDIF. Pour supprimer un usager de l'Annuaire
système, utilisez la commande prévue à cet effet. Si un usager est déménagé du PCX non synchronis-
able vers l'OmniPCX 4400, une nouvelle entrée sera créée dans la taxation après synchronisation. Elle
contient le nom du nouveau PCX. Une attention particulière doit être portée sur le nombre d'usagers
autorisé par la licence. Toute création par import LDIF est à comptabiliser. Des alarmes d'échec de syn-
chronisation devraient être générées pour les PCX non 4400.

4.2.5 Les différents coûts d'une communication


4.2.5.1 Termes employés
Le Coût initial appel non répondu ajoute un forfait additionnel s'appliquant aux appels ayant
une durée de communication nulle.
Le coût initial appel répondu ajoute un forfait additionnel s'appliquant aux appels ayant une
durée de communication non nulle. Ce coût correspond au coût d'établissement d'appel.
Le coût minimum est employé afin que le Coût facturé d'un appel, répondu ou non, soit au
moins égal à ce coût minimum. Ce coût est appliqué quelle que soit la durée de l'appel.
Le Coût facturé équivaut au (coût premier opérateur + éventuel coût deuxième opérateur)
multiplié par un éventuel ajustement.
Le délai d'acheminement (à la connexion) est pris en compte pour le calcul du coût à la
durée uniquement. Il correspond au délai moyen d'acheminement de l'appel appelant vers le
poste appelé, pour les appels qui débutent avant le décrochage de l'appelé (ex. : lien
analogique). Ce délai d'acheminement est déduit avant le calcul de la durée totale de l'appel
pour éviter tout surcoût non justifié.
Le segment tarifaire permet de prendre en compte les changements de tarification des
communications. Il s'exprime en termes de coût/durée. Exemple : les 5 premières minutes
d'un appel sont facturées 1 Euro/min puis les minutes suivantes 0,50 Euro.
L'accès direct ou indirect (opérateur en cascade). La notion indirect caractérise l'emploi d'un
opérateur accessible via un autre opérateur. Un accès est dit direct quand celui-ci emprunte
un faisceau dédié à l'opérateur pour établir un appel. Un accès est dit indirect s'il utilise un
premier opérateur pour joindre un second opérateur.
4.2.5.2 Les deux modes de calcul
Le calcul de coût d'une communication peut être assuré :
- par le PCX ayant assuré la communication. Ce mode est appelé Coût PCX.
- par Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System qui peut assurer le
calcul selon la durée de la communication ou le nombre d'unités transmises par l'opérateur
au PCX tout au long de la communication.
Quel que soit le type de tarif, le coût total de la communication correspond donc à la somme :
- d'un coût initial,
- d'un coût de conversation.



     !"   


  4-9
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Ce coût total ne peut pas être inférieur à un coût minimum.


Une majoration ou une minoration peuvent être appliquées au prix de la communication à
travers un ajustement de coût.
Sous module Taxation - onglet Oprateurs sont répertoriés les paramètres requis dans la
procédure de configuration, selon la méthode de calcul adoptée.
4.2.5.3 Calcul assuré par l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System
4.2.5.3.1 Calcul basé sur les unités (ou impulsions)
Le résultat du calcul est égal au produit du nombre d'unités par le prix d'une unité.
L'adoption de cette méthode de calcul nécessite que l'opérateur envoie des impulsions.
4.2.5.3.2 Calcul basé sur la durée
Pour établir une taxation à la durée, les informations suivantes sont extraites du ticket de
taxation : le numéro appelé, la date, l'heure et la durée de l'appel.
La durée de l'appel peut être composée d'une durée initiale et/ou de segments tarifaires.
Dans le cadre d'une taxation à la durée, le coût peut être définit indifféremment :
- par paliers, i.e. en simulation d'impulsions : avec arrondi supérieur ou inférieur,
- proportionnellement au temps, à la seconde près.

Figure 4.3 : Configuration de base


tableau 4.2 : Paramètres de configuration de base
T1 : durée initiale A : coût initial
T2 : durée de l'appel B : coût proportionnel
C : coût total de la communication

4-10 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.4 : Configuration avancée


tableau 4.3 : Paramètres de configuration avancée
T0 : délai d'acheminement A : coût initial appel répondu
T1 : durée initiale B : coût proportionnel
T2 : durée de l'appel C : coût total de la communication
C1 : coût minimum
C2 : coût initial appel non répondu
C3 : unité initiale * coût unité

Note :
C3 est pris en compte quand A est nul.

4.2.5.4 Calcul assuré par le PCX


Le coût de la communication est calculé par le PCX, puis incorporé dans le ticket de taxation.
Il s'agit de l'AOC (Advice of Charge).
Un facteur d'ajustement peut être appliqué au coût transmis.
L'adoption de cette méthode de calcul impose la nécessité de disposer de l'information Cost
Info dans chaque ticket de taxation fournis par le(s) PCX et donc de paramétrer les coûts
dans chacun des PCX du réseau.
Le coût initial et le coût minimum ne sont pas pris en compte dans ce cas.
4.2.5.5 Gestion des transferts d'appel
Dans le cas de transfert d'appel, plusieurs tickets sont émis par le PCX alors que l'opérateur
ne gère qu'une seule communication. Quand le mode de calcul adopté est le calcul à la durée,
les coûts initiaux ne sont pris en compte qu'une seule fois.
4.2.5.6 Rapatriement du ticket sur le nœud de l'abonné
Dans certains réseaux, un abonné peut avoir sa communication "acheminée" sur un PCX
autre que celui auquel il est rattaché et déclaré. Une option dans la configuration du PCX2
permet de rapatrier les tickets de taxation ainsi générés vers le PCX de l'abonné initiateur de



     !"   


  4-11
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

l'appel. La taxation de l'abonné est ainsi assurée pour tous ses appels.
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System tient compte et gère un
éventuel décalage horaire entre les PCX (PCX1 et PCX2) :

Figure 4.5 : Transfert d'un ticket d'abonné entre PCX

4.2.6 Les spécificités Multi-opérateurs


4.2.6.1 La configuration multi-opérateur
Un site peut acheminer ses appels en utilisant plusieurs opérateurs selon la destination ou
l'heure de l'appel par exemple. La distinction entre les opérateurs s'effectue alors par la lecture
des informations contenues dans le ticket :
- identification du numéro de faisceau emprunté par la communication,
- préfixe identificateur du numéro composé.
4.2.6.2 Opérateurs indirects
Un opérateur indirect (appelé également opérateur en cascade) est un opérateur accessible
via un premier opérateur possédant un accès direct.
Le calcul du coût de l'opérateur direct est appelé coût 1er opérateur. Le coût de l'opérateur
indirect se calcule exclusivement à la durée et est appelé coût 2nd opérateur.
L'addition de ces deux coûts ajouté au coût des services RNIS donne le coût facturé.
Note :
Cette fonctionnalité est uniquement disponible lorsque la fonction ARS est utilisée dans le PCX.

4.2.6.3 Faisceau distant


Un call server peut utiliser une passerelle média (Media Gateway) distante située dans une
zone de tarification différente du réseau public. Les communications empruntant les faisceaux
pris en charge par cette passerelle distante doivent se conformer à la zone de tarification de la
passerelle média en question.
A partir de la version 4.2, l'application Taxation de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System prend en compte le faisceau utilisé dans le calcul des coûts.

4-12 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.6 : Exemple : deux faisceaux d'un même PCX associés à deux zones de tarification
différentes.
Le faisceau est un paramètre défini dans l'application Taxation.
L'identification du faisceau utilisé est incluse dans le ticket de tarification.
Faisceau distribué
Un faisceau peut être distribué sur plusieurs passerelles médias, à condition que ces
dernières soit localisées dans la même zone de tarification. Un faisceau donné ne peut pas
être distribué sur plusieurs zones de tarification.
4.2.6.4 Fuseaux horaires multiples
Les grands réseaux peuvent être déployés sur plusieurs fuseaux horaires. À partir de la
version R5.0, les tickets de taxation transférés à partir de l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise
CS mentionnent l'heure locale de l'utilisateur. Ces données, appelées TimeDlt, sont prises
en compte dans le calcul du coût des communications.
Restrictions
Les tickets VoIP et les compteurs de performance ne prennent pas en compte cette fonction.
Vous devez disposer d'un Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS version R9.0 ou ultérieure
pour bénéficier de tickets dotés d'un champ TimeDlt.
Les filtres, utilisés pour les rapports, ne prennent pas en compte le fuseau horaire. Les
opérations de filtrage sont toujours exécutées avec la date/l'heure du système du serveur de
communications.

4.2.7 Taxation avec l'OmniPCX Office



     !"   


  4-13
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.2.7.1 Spécificités
L'OmniPCX Office présente les spécificités suivantes :
- Le chargement des fichiers (PCX vers PC) contenant les tickets de taxation est suivi de
leur effacement du disque dur du PCX. Aussi, pour une application de taxation externe,
utilisez les fichiers de taxation stockés dans le répertoire du serveur 4760 du PC
(4760\data\collector) (voir module Taxation - Introduction § Collecte de tickets ).
- Par défaut, les tickets sont rapatriés avec le numéro de poste, la date/heure, le numéro
appelé. Il faut configurer le PCX pour la transmission du nom de l'usager dans le ticket.
- Pour garantir une taxation correcte des appels :
• si l'ARS est utilisé par le PCX, l'info carrier est renseigné dans le ticket. Il faut donc
gérer un code opérateur indirect dans l'onglet Opérateur.
• si le PCX dédie ses faisceaux par opérateur, il faut gérer l'identifiant faisceau dans
l'onglet Opérateur au niveau des connexion faisceau.
4.2.7.2 Gestion des centres de frais OmniPCX Office
Les centres de frais de ces PCX peuvent se gérer complètement dans l'organisation de la
taxation.
Après la première synchronisation, les entrées taxables sont représentées sous un seul et
même centre de frais. Il est possible de déplacer des postes d'un centre de frais à un autre
centre de frais.
- via Copier/coller
1. Sélectionnez les postes à déplacer puis sélectionnez la commande Copier.
On a historisation du poste de l'ancien centre de frais avec ses tickets.
2. Placez-vous sur le nouvel objet centre de frais et lancez la commande Coller.
Le même poste est créé dans le nouveau centre de frais avec les nouveaux tickets
associés à ce poste.
- via Couper/coller
1. Sélectionnez les postes à déplacer puis sélectionnez la commande Couper.
2. Placez-vous sur le nouvel objet centre de frais et lancez la commande Coller.
Le poste apparaît dans le nouveau centre de frais avec ses tickets.
Attention :
Les compteurs cumulatifs ne sont pas calculés immédiatement, mais lors de la prochaine tâche
programmée de calcul de compteurs cumulatifs.
Les compteurs cumulatifs peuvent également être calculés immédiatement avec la commande
Recalculater les compteurs cumulatifs (voir module Taxation - Onglet Paramtres § Lancement
manuel du calcul des compteurs ).
Lors de la génération de rapports de taxation, utilisez le champ de base centre de coût. Il
permet de filtrer précisément une partie ou un ensemble d'entrées présentes dans
l'Organisation.
4.2.7.3 OmniPCX Office opérant en multi-société avec l'ARS
Vous pouvez définir deux opérateurs identiques à condition que :
- l'information info carrier soit différente entre les deux opérateurs,

4-14 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- les connexions faisceaux (accès externes) soient différentes.


L'opérateur est identifié à travers l'information trunkgroupidentity contenue dans les tickets.
L'exemple ci-après décrit les opérations de configuration à effectuer sur l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System.
Côté OmniPCX Office :
- Entreprise A : Faisceau 0, info carrier F
- Entreprise B : Faisceau 4, info carrier L. La gestion des faisceaux (objet : Lignes Externes)
se traduit de la façon suivante :
Pour les versions supérieures ou égales à la R1.1.30.04 :
• Faisceau 0, identifiant à l'accès : N001 —> Information ticket : 001
• Faisceau 4, identifiant à l'accès : N002 —> Information ticket : 002
Pour les versions inférieures à la R1.1.30.04 :
• Faisceau 0, identifiant à l'accès : N001 —> Information ticket : 000
• Faisceau 4, identifiant à l'accès : N002 —> Information ticket : 001
Coté 4760 :
Onglet opérateurs :
- A la rubrique Opérateurs :
Définissez FT1 et FT2 avec pour type : direct.
- Dans la section Code opérateur indirect :
Dans le sous-réseau de l'OmniPCX Office, définissez l'entrée FT1 avec, pour code : F
Dans le sous-réseau de l'OmniPCX Office, définissez l'entrée FT2 avec, pour code : L
- A la rubrique Connexion faisceaux, assignez chaque faisceau de PCX à un opérateur :
Pour les PCX OmniPCX Office, affectez le faisceau 000 à l'opérateur FT1.
Pour les PCX OmniPCX Office, affectez le faisceau 001 à l'opérateur FT2.

4.3 Onglet Organisation

4.3.1 Généralités
Cet onglet est dédié à la supervision des entrées taxées : usager, opératrice, entrée
annuaire…
L'interface graphique de l'organisation est composée :
- de l'arborescence des entrées taxables,
- d'une zone d'édition composée de 6 onglets inférieurs : propriétés, tickets, masques,
coûts, surveillance* et état surveillance* mis à jour en fonction de l'entrée en cours de
sélection dans l'arborescence.
Note :
* Options disponibles suivant la licence installée.
L'arborescence
L'arborescence de la taxation donne une représentation présente et passée de
l'Organisation. Des rapports de taxation et d'observation de trafic peuvent être générés sur
une entrée active ou inactive présente dans l'Organisation grâce à l'application Rapports.



     !"   


  4-15
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Propriétés et tickets
Vous pouvez visualiser les propriétés de chaque entrée et le contenu des derniers tickets de
taxation reçus du PCX.
masques,
Afin de garantir une confidentialité des données, vous pouvez associer aux entrées un profil
de masquage qui s'appliquera aux informations inscrites sur les rapports de taxation.
Il est possible d'appliquer un masque à l'arborescence selon les droits de l'utilisateur.
coûts,
Il permet d'associer aux entrées des ajustements de coûts spécifiques (variables) pris en
compte lors de la génération de rapports.
Surveillance et Etat surveillance (monitoring)
Ce module optionnel, concernant la taxation, l'observation de trafic et l'observation de trafic
VoIP, permet de contrôler des dépassements de seuils ou des variations sur les coûts, les
durées, le nombre d'appels et les volumes. L'utilisation de DISA (Direct Inward System
Access) peut aussi être contrôlée.
4.3.1.1 Les icônes dynamiques
Elles sont placées dans la partie supérieure gauche de l'interface graphique de la taxation et
ne sont visibles qu'avec l'onglet Organisation à l'écran. Voici leur description détaillée :
tableau 4.4 : Les icônes dynamiques
Icônes Description

accès à la définition des profils de masquage.

actualise l'affichage de l'organisation

active - désactive l'affichage exclusif des éléments


actifs dans l'arborescence
accès à la définition des profils de coûts des ap-
pels.

accès à la définition des profils de surveillance.

accès à l'affectation des profils de surveillance par


famille (type d'entrée).

4.3.1.2 Mise à jour de l'organisation


La description complète et détaillée de l'Organisation est gérée dans une base de données
mise à jour suite :
- à une notification émise par l'Annuaire système ou entreprise,
- au traitement d'un ticket de taxation ou d'administration,
- à une action manuelle dans l'Organisation.
4.3.1.3 Les notifications de l'annuaire

4-16 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Les notifications annuaire concernent des modifications effectuées :


- soit manuellement par une action dans l'Annuaire,
- soit automatiquement lors des synchronisations avec le PCX.
Ces notifications sont prises en compte dynamiquement par la Taxation et sa base de
données. Elles comprennent :
- une création d'entrée lorsque celle-ci n'existe pas,
- une désactivation d'entrée et la création d'une autre entrée en cas de modification
majeure (changement de nom, de prénom ou de centre de coût),
- une mise à jour d'entrée en cas de modification mineure (ex. : changement d'email ou
d'adresse)
Actif / inactif : Le basculement entre les deux modes s'effectue soit automatiquement suite à
une synchronisation avec le PCX soit manuellement suite à une opération copier/coller.
Exemple 1 :
1
Au premier lancement du Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, si un
PCX est déclaré :
1. L'Annuaire récupère les objets définis dans le PCX.
2. L'Annuaire notifie l'existence de ces objets à la Taxation.
3. La Taxation crée les entrées dans sa base de données interne et met à jour
l'Organisation en plaçant les entrées sous les centres de coûts adaptés.
Exemple 2 :
2
A travers l'annuaire Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System, un usager
est affecté à un autre centre de coût :
1. L'usager d'origine passe en mode inactif.
2. Un usager est créé sous le nouveau centre de coût attitré. Ce centre de coût est
également crée si besoin.
Exemple 3 :
3
Un faisceau est supprimé dans le PCX.
Ce faisceau est simplement désactivé dans la base de la Taxation.
Note :
La modification des attributs Prénom (format étendu) et Nom (format étendu) dans l'annuaire
système met uniquement à jour les données d'annuaire et ne désactive pas l'objet concerné.

4.3.1.4 Les tickets de taxation


Le chargement des tickets de taxation permet d'associer le ticket à une entrée taxable de
l'Organisation et de calculer le coût de la communication.
Cette association est réalisée à partir du numéro de téléphone de l'appelant et le PCX auquel
il est rattaché. Si aucune entrée ne correspond, une entité indéfinie est créée et le ticket se
classe dans cette entité. Voir § Les entités tickets indéfinies .



     !"   


  4-17
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Les tickets de taxation ne permettent pas la détection des modifications de configuration.


Les tickets de taxation "affaire" sont traités comme les tickets de taxation standard et sont
ensuite associés à une entrée projet. En cas d'échec d'association, une entrée projet inactive
est placée dans l'arborescence.
4.3.1.5 Les compteurs d'observation de trafic
Leur traitement est similaire à celui des tickets de taxation. Chaque compteur ou groupe de
compteurs est relié à un poste (usager, opératrice, etc.).
Exception : en cas d'échec d'association compteur/entrée aucune création dans
l'arborescence n'est entreprise et le compteur n'est pas pris en compte.

4.3.2 L'arborescence
La racine de cette représentation arborescente est la société mère (par défaut, NMC). En
dessous de cette racine, s'articule une organisation construite autour des centres de coûts
(centre de frais) et/ou des niveaux.
Ces centres de coûts proviennent de l'Annuaire système.
Le mode de gestion des noms des centres de coûts est choisi lors de l'installation du serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System :
- soit les noms des centres de coûts sont récupérés automatiquement avec ceux du PCX
(dans le cas de l'OmniPCX 4400 et de l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS) lors de la
synchronisation.
- soit vous saisissez manuellement leurs noms dans l'Annuaire entreprise.
Quel que soit le mode sélectionné :
- L'Organisation est composée de ces centres de coûts et les entrées taxables s'y placent
automatiquement dessous.
- Avant de lancer la première synchronisation, vous pouvez personnaliser l'Organisation en
créant des niveaux (service, bâtiment, etc.).
- Le mode de synchronisation ne peut plus être changé par la suite lors de l'exploitation.
Si aucun centre de coût n'est identifié, les entrées du PCX sont alors directement placées
sous la racine de l'Organisation. Dans tous les cas, vous pouvez personnaliser
l'Organisation en ajoutant manuellement des niveaux locaux au-dessus des centres de coûts.
Dans un contexte RSC, les noms des centres de coûts doivent être uniques parmi les
différents clients RSC de sorte que les entités taxables des différents clients RSC soient
placées dans leurs centres de coûts respectifs. Si les noms des centres de frais sont
automatiquement récupérés du PCX, la gestion des noms de centres de frais doit être réalisée
dans le PCX.
Une longue exploitation de l'arborescence peut engendrer un affichage incorrect. Pour
rafraîchir et actualiser l'affichage de l'arborescence, cliquez sur .

4.3.2.1 Les composants de l'arborescence


L'organisation comporte les composants suivants :
tableau 4.5 : Les composants de l'arborescence

4-18 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Icônes Description

Utilisateurs

Opératrices

Groupe d'opératrices

Groupe de postes

Messagerie vocale (mévo)

Terminal de données

Faisceau

Artère

Entité indéfinie

Niveau

centre de coûts,

Entrée d'annuaire

Code affaire

Niveau pour entités tickets indéfinies

Niveau pour taxation globale par noeud

Pilote

Pilote statistique

En dessous des centres de coûts, sont placées les entrées taxables correspondant aux
objets récupérés des PCX et générateurs de tickets :



     !"   


  4-19
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Utilisateurs
- Opératrices
- terminaux de données,
Au même niveau que les centres de coûts, sont placés les entrées taxables en provenance
des PCX et non associées à des centres de coûts :
- Groupes opératrices
- Groupes de postes,
- Numéros de code affaire
- Messageries vocales
- Faisceaux,
- Artères
Chaque ticket de taxation reçu est associé à une entrée taxable de l'organisation possédant
des propriétés de coûts, de masquage et de surveillance paramétrables. L'attribution correcte
s'effectue avec les informations extraites du ticket.
En cas d'échec, une suite de recherches est lancée avec les autres informations fournies dans
le ticket de taxation. Voir § Les entités tickets indéfinies .
Placé à la racine, le niveau Taxation globale par nœud recueille les données des PCX dont
le mode de taxation globale est validé. Voir § Le niveau taxation globale par noeud .
Note :
Dans un contexte RSC, les noms des affaires doivent être uniques parmi les différents clients RSC de
sorte que les coûts des différents clients RSC soient placés dans leurs affaires respectives. Les noms
des affaires sont gérés dans le PCX.

4.3.2.2 Les entités tickets indéfinies


Elles sont créées, puis placées sous le niveau lorsqu'un ticket de taxation ne peut être

associé à aucune entrée figurant dans l'arborescence de l'organisation. Ce cas de figure


résulte généralement :
- soit d'un décalage entre les synchronisations (partielles ou totales) avec les PCX et les
chargements des tickets de taxation,
- soit d'un ticket erroné ou incomplet généré par le PCX (redémarrage système, passage en
mode secours, etc.).
Lors d'un décalage, la synchronisation suivante garantit l'attribution correcte du ticket à l'entrée
taxable.
En cas de ticket erroné, une action manuelle est nécessaire.
Une entité indéfinie est toujours inactive et possède les propriétés du numéro de poste et
du PCX fournies par le ticket qui est à l'origine de sa création. Elle peut se voir attribuer
plusieurs tickets de taxation.
4.3.2.3 Les niveaux locaux,
Les niveaux locaux sont employés :

4-20 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- pour faciliter la lisibilité et l'exploitation de l'organisation,


- pour établir une arborescence entièrement dédiée à la taxation sans aucune ressemblance
avec celle présente dans l'annuaire.
- pour établir des restrictions de visibilité dans l'arborescence suivant un niveau d'accès.
Voir § Limitation d'accès aux données de l'organisation .
Le nombre d'éléments regroupés sous une branche de l'organisation est inscrit entre crochets
devant son nom identificateur.

Figure 4.7 : >Arborescence de taxation


Différents types de niveaux sont proposés :
- Niveau local - création manuelle : Un niveau local ne possède pas de propriétés
particulières et peut être créé indifféremment sous :
• la racine de l'arborescence portant par défaut le nom : nmc,
• un autre niveau local.
Ce niveau n'est connu et pris en compte que dans l'application Taxation. Ces niveaux n'ont
aucune correspondance ni dans l'annuaire ni dans la configuration du PCX.
Les niveaux sont automatiquement activés ou désactivés conformément aux conditions
suivantes :
- un niveau est actif s'il possède au moins un poste actif,
- un niveau est inactif si celui-ci ne possède aucun poste actif.
- Niveau NMC : Il s'agit du niveau le plus haut. Il représente la racine de la taxation et ne
peut être ni déplacé, ni supprimé. Il est toujours actif.
- Niveau indéfini : Ce niveau spécial figure à la racine. Il accueille les entités indéfinies et
possède les caractéristiques suivantes :
• Il ne peut pas être issu d'une création manuelle,
• Il peut contenir des répertoires créer manuellement.
• Il ne peut être ni supprimé ni déplacé.
• Son nom est modifiable.
• Vous pouvez y appliquer des profils.
Restrictions d'un niveau local
Deux niveaux situés au même emplacement dans l'arborescence ne peuvent avoir le même
nom.
4.3.2.4 Centres de coût



     !"   


  4-21
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Il s'agit à la fois de niveaux locaux et d'entrées taxables. Un centre de coût est toujours situé
juste au-dessus d'une ou plusieurs entrées taxables. Il est :
- soit géré automatiquement par la synchronisation avec les PCX.
- soit mis à jour manuellement.
Au même titre que les niveaux locaux, le centre de coût peut être utilisé afin de restreindre
l'accès à une partie de l'arborescence (éléments et données associées). Voir § Limitation
d'accès aux données de l'organisation .
4.3.2.5 Le niveau taxation globale par noeud
Placé à la racine, ce niveau est créé lors de l'installation à l'état inactif. Il ne peut pas être créé,
déplacé ou supprimé.
Sous ce niveau, les entités globales par noeud sont codées en prenant pour label un nom
générique (*****-) précédant le numéro identificateur du PCX. (Ex. *****-1000602 où le numéro
du réseau = 1 et le numéro réseau du PCX = 602).
Une seule entité globale par noeud est créée.
Après chaque chargement, les tickets provenant d'un PCX identifié sous ce niveau sont
associés à son nom générique.
L'application Rapports dispose du champ de base Type (classé dans le dossier organisation
du requêteur) acceptant comme filtre usagers, opératrice, entité globale, entité indéfinie etc.
Vous pouvez donc établir des rapports ciblés sur ce niveau spécifique de l'organisation.
4.3.2.6 Les entrées taxables (centres de coûts exclus)
L'ensemble des entrées taxables est géré (création, déplacement, suppression, désactivation)
automatiquement par la synchronisation avec l'Annuaire système. Elles représentent les
éléments terminaux de l'arbre.
Un élément terminal peut être situé sous :
- la racine,
- un niveau local,
- un centre de coût,
- une unité d'annuaire.
Un élément terminal est au moins caractérisé par :
- un numéro de réseau,
- un numéro de sous-réseau,
- un numéro de PCX (à l'exception des projets uniques par entreprise),
- un numéro de poste ou un numéro de projet ou un numéro de faisceau (ou un nom pour
les artères).
Les éléments taxables sont :
Usager : poste téléphonique.
Groupe de postes : élément terminal lié téléphoniquement à un ensemble d'usagers.
Opératrice : poste téléphonique particulier.
Groupe d'opératrices : élément terminal lié téléphoniquement à un ensemble d'opératrices.

4-22 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Faisceau : représente un ensemble de joncteurs du PCX. Il est caractérisé par un numéro du


faisceau précédé de F puis d'un caractère codifiant le type de faisceau :
- S pour un faisceau simple,
- C pour un faisceau compressé,
- P pour un faisceau prioritaire en arrivée.
Messagerie vocale : regroupe les communications de la messagerie vocale.
Terminal de données : poste particulier permettant d'envoyer des données. Les postes de
type UA équipés d'une interface TA sont considérés et représentés en tant qu'Usager avec
l'attribut Terminal de données associé validé (dans le cas où la présence du terminal est
détectée en deuxième). Lorsque le poste est détecté en deuxième, le terminal est historisé et
l'usager créé.
Code affaire : un appel effectué par un usager peut être assigné à un projet au moyen d'un
code spécial. Des tickets de taxation sont donc associés à ce type d'entrée. Un projet est
caractérisé par son numéro et il est unique dans une entreprise.
Artère : représente une artère ABC entre PCX. Elle se caractérise uniquement par un nom.
L'entité ticket indéfinie : entrée créée suite à la réception d'un ticket de taxation ne pouvant
être associé à une entrée taxable de l'organisation. Voir § Les entités tickets indéfinies .

4.3.3 Limitation d'accès aux données de l'organisation


Voir module Sécurité - Introduction § Limitation d'accès aux données de l'organisation.

4.3.4 Gérer les éléments de l'Organisation


Cinq actions principales peuvent être réalisées dans l'arbre de l'Organisation :
- § Filtrer
- § Créer
- § Supprimer
- § Couper/coller
- § Copier/coller
- § Ouvrir tout
- § Antidater création
Ces actions sont accessibles par un clic droit sur l'entrée taxable concernée (pour l'action
"Editer", voir § Editer ).
Les valeurs de champs non modifiables s'inscrivent en italique.
4.3.4.1 Filtrer
La commande contextuelle Filtrer permet de lancer une recherche et d'afficher le résultat de
cette recherche dans l'arbre de l'Organisation :
1. Sélectionnez une entrée active à partir de l'arbre.
2. Sélectionnez la commande Filtrer à partir du menu contextuel. Une fenêtre de recherche
apparaît.



     !"   


  4-23
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

3. Renseignez les champs et lancez la recherche. Le résultat apparaît dans l'arbre après
quelques instants.
4.3.4.2 Créer
Seuls les niveaux locaux et les centres de coûts peuvent être crées. Ils sont identifiés par un
simple nom.
Pour créer un niveau :
1. Cliquez sur l'emplacement "père" de votre choix.
2. Sélectionnez la commande Créer > Niveau local ou Créer > Centre de frais dans le
menu contextuel. La fenêtre principale affiche un formulaire pré renseigné.
3. Entrez le nom de votre choix puis validez.
Les caractères suivants sont interdits : *, “,=,,,/,\,%,_ (trait de soulignement).
4.3.4.3 Supprimer
La suppression d'une entrée active entraîne la suppression des tickets et des compteurs
associés.
Pour supprimer un niveau :
1. Sélectionnez le niveau en cliquant dessus.
2. Sélectionnez la commande Supprimer à partir du menu contextuel. Une fenêtre de
confirmation apparaît.
3. Valid. Les éventuelles entrées regroupées sous le niveau et leurs tickets associés ainsi
que les compteurs d'observation de trafic sont supprimés de l'organisation et de la base de
données.
4.3.4.4 Affecter un centre de coût aux entrées taxables
En règle générale, pour les entrées taxables, le centre de frais est fourni par le PCX. C'est le
cas :
- des postes d'OmniPCX Office et Alcatel Office.
- ou des postes OmniPCX 4400 et Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS.
La gestion du centre de frais se fait au niveau du PCX, ou, s'il existe, au niveau de l'Annuaire.
Les modifications ne sont pas possibles dans l'onglet Organisation.
Il existe d'autres entrées taxables qui peuvent être directement gérées dans l'onglet
Organisation. Ce sont les entrées taxables pour lesquelles le PCX ne fournit pas l'information
centre de frais. C'est le cas :
- de toutes les entrées taxables d'Alcatel Office.
- de toutes les entrées taxables d'OmniPCX Office.
- des groupes opératrices, groupements de poste, messagerie vocale, faisceaux et artères.
Pour ce type d'entrées, il est possible d'affecter un centre de frais de deux façons :
- soit, dans l'Annuaire système, en renseignant l'attribut Centre de frais par défaut en
collecte de données.
- soit, via les opérations de "copier/coller" ou "couper/coller" lorsque les entrées taxables
sont placées dans un centre de frais ou à la racine.

4-24 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Warning :
Les opérations de déplacement par couper/coller sont à déconseiller lorsque les purges
ont commencé à s'exécuter (par défaut 3 mois).
En effet, le recalcul des compteurs cumulatifs journaliers ne portent que sur les tickets
actuellement en base.
Lorsqu'un poste est déplacé d'un centre de coût CC1 vers un centre de coût CC2 :
- les compteurs cumulatifs portant sur les tickets présents dans la base sont bien
reportés dans le centre de coût CC2,
- par contre, les compteurs cumulatifs portant sur les tickets purgés restent dans le
centre de coût CC1.
De ce fait, les rapports cumulatifs :
- présenteront encore les anciens tickets CC1 pour ce poste malgré qu'il soit
actuellement en CC2,
- ne seront pas complets pour le centre de coût CC2 car il manquera la période
précédant la date de purge.
4.3.4.5 Déplacer les centres de coût dans les niveaux
4.3.4.5.1 Couper/coller
Cette opération consiste à déplacer simplement une branche (centre de coût, niveau local)
vers un autre niveau local. La branche déplacée hérite des profils (masquage, coût) de son
nouvel emplacement à l'exception des entrées possédant déjà un profil spécifique qu'elles
conservent.

Figure 4.8 : Déplacer une branche entre différents niveaux locaux

Remarque :
Si le Centre de coût déplacé était initialement sous un niveau local, ce dernier est rendu inactif (ou
historisé).
La copie d'un élément inactif est impossible.

4.3.4.5.2 Copier/coller
Cette opération consiste à copier une branche (centre de coût, niveau local) et à la coller dans
un autre niveau local de l'organisation. A l'issue de cette opération, la branche initialement
copiée devient inactive (historisée) et conserve ses tickets attribués. La "copie" est quant à elle
créée vierge de tickets.
4.3.4.6 Ouvrir tout



     !"   


  4-25
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

La commande contextuelle Ouvrir tout permet de développer les branches de l'arbre de


l'Organisation.
Pour développer un niveau :
1. Sélectionnez le niveau en cliquant dessus.
2. Sélectionnez la commande Ouvrir tout dans le menu contextuel.
3. Toutes les entrées regroupées sous le niveau sélectionné sont affichées dans l'arbre de
l'Organisation.
4.3.4.7 Antidater création
Lorsqu'un poste a changé de centre de coût, l'opération "Antidater création" consiste à
antidater cette affectation pour l'appliquer à la date effective.

Figure 4.9 : Antidater la création de la configuration des centres de frais


T1 : Affectation administrative T2 : Mise à jour effective par notification des Annuaires
système.
Le poste A est affecté au centre de coût CC1. A compter du 1er septembre, le poste A est
affecté de façon administrative au centre de coût CC2. Cependant la mise à jour n'est réalisée
sur le PCX que le 10 septembre. Des tickets de taxation du 1er au 9 septembre sont de ce fait
affectés au CC1.
Pour attribuer correctement ces tickets au CC2, il est nécessaire d'antidater le poste copié
situé sous le CC2 en lui attribuant comme date de création le 1er septembre.
Pour attribuer la totalité des tickets du poste A inactif au nouveau poste A actif, attribuez la
date de création du poste A inactif au nouveau poste A.
Pour modifier la date de création d'une entrée taxable :
- Sélectionnez l'entrée active de votre choix (postes ou entrée annuaire).
- Sélectionnez la commande Antidater création… du menu contextuel. La fenêtre
Antidater création apparaît.
- Tapez la nouvelle date et heure de création à attribuer à l'entrée de votre choix puis
validez. La date saisie doit respecter deux contraintes :
• être antérieure à la date de création du poste actif.
• en cas d'historisation successive d'un même poste, être postérieure à la date de
création du dernier poste inactif.
Note :
Pour plus d'informations sur Antidater création et la gestion de toutes les entités d'un PCX fraîchement
mis en service, voir le manuel d'installation (section Post-installation serveur dans le manuel d'installation
d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System) et l'outil ToolsOmniVista.exe.

4-26 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.3.5 Les critères d'historisation


L'historisation caractérise le basculement d'un poste du mode actif au mode inactif. Chaque
type d'entrée de l'Organisation possède des critères d'historisation spécifiques liés aux
propriétés intrinsèques de l'entrée. La modification d'une de ces propriétés provoque
l'historisation de l'entrée.
Les entrées taxables sont historisées suite à :
- une modification majeure,
- un déplacement manuel (couper/coller).
Les entrées inactives sont grisées dans l'arborescence de l'Organisation.

Figure 4.10 : Arborescence de l'organisation


Une entité indéfinie est toujours inactive.
Un niveau (centre de coût, entrée d'annuaire, niveau local…) est désactivé si toutes les
entrées regroupées sous ce niveau sont inactives. Ce niveau est activé si une des entrées
devient active. Ainsi, si vous créez un niveau local, il est inactif puisque vide. Ensuite, la copie
de postes actifs sous ce niveau, le rend actif.
Pour afficher exclusivement dans l'Organisation les entrées actives, cliquez sur .

Note :
La modification des attributs Prénom (format étendu) et Nom (format étendu) dans l'annuaire
système met uniquement à jour les données d'annuaire et ne désactive pas l'objet concerné.

4.3.6 Propriétés des entrées


En sélectionnant un élément sur l'arbre, vous visualisez les propriétés associées sur les 6
onglets de la zone d'édition :
- Propriétés
- Justificatifs
- masques,
- coûts,
- Surveillance.



     !"   


  4-27
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Etat de surveillance.
4.3.6.1 Editer
Pour visualiser les propriétés de base de l'élément en cours de sélection sur l'arborescence :
- cliquez sur l'onglet Propriétés.
Selon le type d'élément sélectionné dans l'organisation, la liste des attributs diffère.
Exemple :
le type de poste pour un usager, le numéro de faisceau pour un faisceau ou le numéro de groupe pour
une opératrice.
Le nom est modifiable pour les éléments suivants :
- l'entreprise (racine de l'arbre),
- Les niveaux locaux,
- les numéros de code affaire.
Les adresses et les E-mail sont modifiables pour tous les éléments à l'exception des entrées
d'annuaires (postes ou personnes). Tout autre paramètre n'est affiché qu'en mode de
consultation simple.
Pour modifier les paramètres, utilisez l'application Annuaire (voir module Annuaire - Onglet
Entreprise ).
Les attributs Prénom (format étendu) et Nom (format étendu) permettent de stocker les
chaînes longues (jusqu'à 42 octets) ou les chaînes UTF8 (par exemple les caractères chinois
ou russes). Vous pouvez modifier ces attributs en modifiant l'instance associée dans le PCX
(si elle est disponible) ou l'entrée associée dans l'annuaire système.
4.3.6.2 Visualiser les derniers tickets de taxation reçus
Pour visualiser le contenu des derniers tickets reçus de l'entrée en cours de sélection sur
l'arborescence :
- cliquez sur l'onglet Tickets.
Les informations affichées sous forme de colonnes peuvent être assujetties à un éventuel
masquage :
- la date et l'heure de début de l'appel,
- Numéros appelés
- la durée en seconde,
- etc.
Pour un élément terminal de l'arborescence (ex. : un usager), ce sont les derniers tickets
attribués à cet élément qui sont affichés.
Pour un élément intermédiaire (exemple : un centre de coût), ce sont les derniers tickets reçus
par toutes les entrées taxables situées sous cet élément qui sont affichés.
Dans la partie inférieure de la zone d'édition, le nombre de tickets affichés est inscrit.
Pour modifier ce nombre :
1. Cliquez sur Changer le nombre demandé .... Une boîte de dialogue apparaît.
2. Tapez le nombre de tickets que vous souhaitez visualiser dans la zone d'édition.

4-28 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

3. Cliquez sur le bouton OK pour valider votre choix.


4.3.6.3 Visualiser les compteurs - Etat surveillance (optionnel)
Pour chaque entrée, vous pouvez visualiser l'état instantané des compteurs à travers l'onglet
Etat surveillance.
Ces compteurs sont mis à jour lors du chargement des tickets de taxation et sont recalculés
quand :
- Une entrée a été convertie en poste. Si le profil de surveillance était attribué par "famille", il
est susceptible d'être obsolète après la conversion.
- Un poste est déplacé sous une personne.
- Une réaffectation de ticket sur une personne est effectuée (suite à un import LDIF par ex.).
- Un poste est déplacé par un "couper-coller". Le nouvel emplacement hérite des tickets de
l'ancien emplacement.
- La création d'un poste est antidatée.
Les compteurs (quotidiens et mensuels) suivants peuvent être visualisés :
- coût, durée, nombre d'appels pour appels entrants,
- coût, durée, nombre d'appels pour appels sortants,
- coût, durée, nombre d'appels pour appels entrants DISA,
- coût, durée, nombre d'appels pour appels sortants DISA,
- coût, durée, nombre d'appels des abonnements,
- coût, durée, nombre d'appels pour appels entrants et sortants,
- coût, durée, nombre d'appels des appels privés sortants.
Les compteurs journaliers sont listés à gauche, quant aux compteurs mensuels, ils figurent à
droite.
Les compteurs sont matérialisés par des barres de progression orange.
Lorsqu'un profil de surveillance est appliqué à une entrée (à travers l'onglet Surveillance), les
seuils sont représentés par des triangles rouges.
Pour visualiser l'état des compteurs selon une date précise,
- sélectionnez la date de votre choix dans les zones de liste correspondantes.
Vous ne pouvez pas visualiser les compteurs des jours et des mois pour lesquels les
chargements des tickets de taxation ne se sont pas correctement exécutés.
Voir § Gérer les profils de surveillance .

4.3.7 Profils
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System dispose d'une interface dédiée
pour chaque gestion de profil : masquage, coûts et surveillance. Voir les paragraphes
suivants.
4.3.7.1 Gérer les profils de masquage, de coûts et de surveillance
L'accès aux interfaces de gestion des profils de surveillance, de coûts et de masques est



     !"   


  4-29
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

proposé par les icônes de la barre de menu. Ces icônes sont visibles lorsque vous cliquez sur
l'onglet Organisation.
tableau 4.6 : Icônes de l'organisation
Icônes Description de l'interface
profil de masquage pour assurer la confidentialité
des données d'appels.
profil de coût pour une majoration et minoration
des appels.
profil de surveillance pour contrôler l'exploitation.

profil de surveillance par défaut pour affecter


une surveillance par défaut selon le type d'entrée.

Les profils permettent de regrouper des préférences afin d'éviter des opérations de
paramétrages identiques répétitifs.
Vous disposez toujours d'un profil par défaut.
L'affectation d'un profil s'effectue directement dans la configuration des entrées de
l'Organisation (voir § Appliquer les profils ).
4.3.7.2 Appliquer les profils
Un même profil peut être appliqué à plusieurs entrées simultanément. Et une même entrée ne
peut accepter qu'un seul profil de coût et qu'un seul profil de surveillance à la fois.
Un profil de coût, de masquage ou de surveillance s'applique à une entrée de l'Organisation.
Le profil de surveillance a une utilisation étendue car il peut être appliqué aussi à un opérateur
ou à une direction.
4.3.7.3 Profil hérité
Profils de masquage et de coût
Par défaut, une entrée hérite de son père c'est à dire de l'entrée à laquelle elle est rattachée:
si vous affectez un profil à un centre de coût, tous les postes situés sous ce centre de coût
possèdent par héritage le même profil.
Vous pouvez également supprimer cet héritage et affecter un profil spécifique à l'un des
postes:
1. Dans l'onglet inférieur Coûts, décochez l'option Profil hérité,
2. A travers la zone de liste située à droite de l'option, sélectionnez le profil à appliquer.
3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Vous pouvez réinitialiser tous les profils affectés sous une branche et restaurer l'héritage :
1. sélectionnez dans l'arborescence le niveau de votre choix,
2. lancez la commande Actualiser du menu contextuel de la zone d'édition. Le profil défini
dans le niveau choisi est affecté automatiquement aux entrées se trouvant sous sa
branche.
Profils de surveillance
Contrairement aux profils de masquage et de coûts :

4-30 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- la notion d'héritage (hiérarchie dans l'arbre) n'est pas prise en compte,


- un profil de surveillance peut également être appliqué à un opérateur ou à une direction.
Par défaut, une entrée (usager, centre de coût…) prend le profil de son entité. Cependant,
vous pouvez lui affecter un profil de surveillance particulier puis restaurer de nouveau le profil
par défaut.
L'affectation respective par type d'entrées taxables s'effectue par le Gestionnaire de profils
de surveillance par défaut. Voir § Affecter les profils de surveillance par défaut .

4.3.8 Gérer les profils de masques


4.3.8.1 Données masquées
Les masques assurent la confidentialité des données des tickets de taxation lors :
- de la génération de rapports,
- de la visualisation des derniers tickets rattachés à un poste via l'onglet inférieur tickets.
Les informations suivantes du ticket peuvent être masquées :
- Numéros appelés
- le numéro de l'appelant,
- le PIN (No. Ident. Personnel)
- le coût (coût PCX, coût service RNIS…),
- la zone de destination (Nom de ville/pays),
- Durée de la communication
- la date de l'appel.
4.3.8.2 Caractéristiques du masquage
Les champs numériques peuvent être masqués partiellement ou entièrement. Les autres
champs sont masqués dans leur totalité.
Le masquage peut différé suivant la nature de l'appel :
- privé - utilisation d'un PIN,
- Affaire
- professionnel – concerne les appels entrants, sortants, réseau,
- invité – concerne les appels passés par une entrée de l'organisation du type Invité,
Les données masquées ne sont pas effacées de la base de données. Elles sont remplacées
sur les rapports par des caractères de masquage, voir § Les caractères de masquage . Ainsi,
si vous appliquez et retirez le masquage sur une entrée, vous obtenez alternativement des
rapports masqués et non masqués.
Pour un masquage de 4 chiffres, on obtient sur le rapport :
tableau 4.7 : Masquage de 4 chiffres
Avant masquage Après masquage
1234567890 123456****



     !"   


  4-31
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Avant masquage Après masquage


3615 ****

Un nombre minimum de chiffres à afficher peut être défini. Ainsi, pour un masquage de 6
chiffres avec un nombre minimum égal à 4, on obtient sur le rapport :
tableau 4.8 : Masquage de 6 chiffres
Avant masquage Après masquage
1234567890 1234******
3615 3615

Un masquage peut également être configuré sur le PCX. Celui-ci génère alors des tickets
contenant des numéros tronqués remplacés par le caractère "_".
Il existe 2 profils de gestion :
- le profil de gestion de masquage par défaut,
- un profil de gestion de masquage supplémentaire uniquement accessible à
l'administrateur. Ce dernier profil permet de visualiser les données avec moins de
caractères masquées;
tableau 4.9 : Profil de masquage administrateur
Profil de masquage Profil de masquage
par défaut administrateur
123456**** 12345678**

4.3.8.3 Les caractères de masquage


Les caractéristiques de masquage sont les suivantes :
- la longueur des données masquées est respectée,
- les chiffres (coûts et durées) sont remplacés par des "0",
- les dates sont remplacées par des espaces " ",
- les chiffres du téléphone sont remplacés par des "*",
- les chaînes de caractères sont remplacées par une suite de "____" (traits de
soulignement).
4.3.8.4 Notions importantes sur les rapports groupés et cumulatifs
A l'installation, un profil de masquage par défaut est appliqué à la racine de l'organisation.
Vous ne pouvez pas renommer ni supprimer ce profil. Vous pouvez toutefois initialiser les
chiffres masqués à 0 pour le rendre inactif. Ce profil comporte 2 catégories d'appel
supplémentaires : groupé masqué et groupé démasqué utilisées systématiquement pour
les rapports groupés.
Le masquage peut s'avérer sans effet sur les rapports cumulatifs car ces derniers ne
prennent pas en compte l'état de l'organisation.
4.3.8.5 Créer un profil de masque
Pour accéder au Gestionnaire de profils de masques :
-

4-32 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

située dans la barre de menu.

Figure 4.11 : Gestion — fenêtre de profils de masque


Le gestionnaire dispose :
- en partie gauche, d'une fenêtre listant l'ensemble des profils définis,
- en partie droite, le contenu détaillé du profil en cours de sélection.
D'origine, le gestionnaire dispose du profil Défaut.
L'interface de gestion de profils dispose des icônes suivantes :
tableau 4.10 : Gestion — icônes de profils de masque
Icônes Fonction

Création d'un profil

Duplication d'un profil

Modification du nom d'un profil

Suppression d'un profil

Pour créer un profil :


1. Cliquez sur . La fenêtre Création apparaît.

2. Entrez le nom du profil puis validez. Le nom s'ajoute à la liste.


3. Définissez les règles de masquage de la façon suivante :
• cliquez sur +, une ligne s'ajoute au tableau,



     !"   


  4-33
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

• paramétrez le masquage pour chaque catégorie d'appel (privé, projet, normal, invité),
• paramétrez le masquage que vous souhaitez affecter aux différentes données
numériques.
Pour masquer une information du type Ville, Durée, PIN, cochez l'option correspondante.
Les deux champs numéro initial et numéro affiché présents dans la zone inférieure de la
fenêtre, donnent un aperçu du masquage en cours de définition dans le tableau.
Le signe s'inscrit au début de chaque nouvelle ligne.
4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Pour modifier un profil :
1. Sélectionnez le profil de votre choix parmi la liste proposée.
2. Cliquez directement sur les entrées à modifier puis effectuez vos mises à jour. Le signe
s'inscrit au début de chaque ligne modifiée.
3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Pour supprimer un masquage appliqué à un type d'appel :
1. Sélectionnez la ligne contenant le masquage à supprimer en cliquant au début de cette
ligne.
2. Cliquez sur -. Le signe s'inscrit au début de chaque ligne supprimée.
3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
4.3.8.6 Démasquer les données d'un rapport
Les données affichées dans l'onglet inférieur Tickets ne sont pas concernées par les règles
de démasquage d'un profil. Seuls les rapports sont concernés à travers les commandes de
génération de rapports proposées dans le menu contextuel : Générer un rapport non
masqué.
L'utilisation de cette fonctionnalité est réservée aux membres du groupe Accès aux données
masquées à définir dans l'Annuaire entreprise > NomEntreprise > Administration > Groupes.
L'affectation d'utilisateurs à ce groupe définit l'ensemble des mots de passes nécessaires lors
de la génération des rapports démasqués.
Par défaut ce groupe ne comprend aucun membre.
Le démasquage est accessible indirectement aux utilisateurs possédant des droits d'écriture
en Taxation . En effet, ils peuvent en modifiant les propriétés des profils de masquage,
visualiser intégralement toutes les données.
4.3.8.7 Appliquer un masque à une entrée
Un profil peut être affecté à différentes entrée de l'Organisation de la taxation.
Par défaut, une entrée hérite de son père c'est à dire de l'entrée à laquelle elle est rattachée.
Ainsi, si vous affectez un profil à un centre de coût, tous les postes situés sous ce centre de
coût possèdent par héritage le même profil de masquage.
Vous pouvez également supprimer cet héritage et affecter un profil particulier à l'un des postes
de votre choix. Vous pouvez aussi réinitialiser les profils affectés sous une branche et
restaurer l'héritage en lançant la commande Actualiser du menu contextuel.
Pour masquer les données d'appel d'une entrée :
1. Cliquez sur l'entrée de votre choix.
2. Cliquez sur l'onglet Masques en bas de la fenêtre.
3. Décochez l'option Profil hérité.

4-34 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4. A droite de l'option, sélectionnez le profil de surveillance à appliquer à travers la zone de


liste.
Le masquage est appliqué à l'élément et les caractéristiques définies dans le profil choisi
s'inscrivent dans le tableau.
5. Validez vos modifications.
Attention :
Il n'y a pas de profils de masque pour les codes affaire situés dans l'arborescence de
l'organisation. Ces masques spécifiques sont applicables au niveau des postes ou entrée
d'annuaire (et/ou centre de coût, niveau local) de l'organisation qui sont susceptibles de com-
poser ces numéros de code affaire.

4.3.9 Gérer les profils de coût


Vous pouvez attribuer des coûts spécifiques à chacune des entrées de l'arborescence. Ces
coûts sont des ajustements par rapport au coût de la communication calculé sur la base de
l'opérateur.
4.3.9.1 Créer un profil de coût
Pour accéder au Gestionnaire de profils de coûts :
- Cliquez sur l'icône située dans la barre de menu. Le gestionnaire apparaît.

L'interface graphique du gestionnaire se décompose en trois parties distinctes. De gauche à


droite :
- une liste regroupant les profils définis,
- un tableau de définition de périodes de validité,
- un tableau de définition des coûts facturés, des abonnements poste et services.



     !"   


  4-35
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.12 : Profil de coûts — Gestionnaire


Par défaut, la liste dispose du profil de coût nommé Défaut
tableau 4.11 : Profil de coûts — Icônes du gestionnaire
Icônes Fonction
Création d'un profil

Duplication d'un profil

Modification du nom d'un profil

Suppression d'un profil

Pour créer un profil de coût :


1. Cliquez sur . Une boîte de dialogue apparaît.

2. Entrez le nom du profil puis validez. Le nom s'ajoute à la liste.


3. Définissez la période de validité de la façon suivante.
• cliquez sur l'icône +, une ligne apparaît.
• entrez une date de début et de fin de validité au format jj/mm/aaaa.
4. Pour chaque type d'appel, de coût, de poste (suivant les onglets), entrez le paramètre ou
sélectionnez-le dans le menu déroulant.
5. Appliquez vos modifications.
Chaque période de validité peut comporter indifféremment des spécificités en terme :

4-36 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- de coût facturé par type d'appel,


- d'abonnement de poste(s) mis à la disposition,
- d'abonnement de services offerts.
La mise à jour des périodes devient effective quand vous cliquez sur Appliquer.
4.3.9.2 Coût facturé (HT)
Différence entre le pourcentage et l'équation linéaire
Avec x = valorisation des tickets de taxation (coût de base)
A = valeur à saisir
B = valeur à saisir (disponible uniquement pour l'équation linéaire)
Par type d'appel, l'ajustement de coût peut consister suivant le cas :
- à ajouter un pourcentage, par exemple 10% (dans ce cas A=10),
- à ajouter un forfait, par exemple 1 Euro (dans ce cas B =1).
Pourcentage :
Le coût individuel = x + A/100 x
Avec A= 10 et x = 50, vous obtenez un coût individuel de 55
Équation linéaire :
Le coût individuel = Ax + B
Avec A= 2, B=1 et x = 50, vous obtenez un coût individuel de 101 soit 2 fois 50 + 1
Note :
La TVA ne s'applique pas à la valeur B.
Appliquez vos modifications.
Attention :
Il n'y a pas de profil de coût pour les numéros de code affaire situés dans l'arborescence de
l'organisation. Ces profils de coût spécifiques sont applicables au niveau des postes ou entrées
d'annuaire (et/ou Centre de coût, niveau local) de l'organisation qui sont susceptibles de com-
poser ces numéros de code affaire.

4.3.9.3 Coût d'abonnements (poste, service)


Important : Les caractéristiques des postes et des messageries vocales étant stockées sur le
PCX, il faut impérativement effectuer une première synchronisation avant de définir les coûts
d'abonnement par type de poste.
4.3.9.3.1 Définition
Un profil de coûts d'abonnement se décompose de la manière suivante :
- un abonnement de base,
- et/ou un abonnement pour la possession d'une messagerie vocale *,
- et/ou un abonnement pour la possession d'une ligne SDA *,
- et/ou un abonnement selon le type de poste*.



     !"   


  4-37
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Note :
(*) : pour OmniPCX 4400 et Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS, uniquement
De plus, pour chaque abonnement sont précisées :
- sa périodicité (journalière, hebdomadaire, ou mensuelle),
- la monnaie dans laquelle le coût est exprimé,
- la valeur de la taxe à ajouter,
- sa durée de validité.
Exemple :
Le profil de coûts d'abonnement suivant a été défini par exemple pour un hôtel dont la clientèle
séjourne plusieurs jours :
tableau 4.12 : Exemples de profil de coût
du 01/01/04 au 30/04/04 poste 4020= 1 euro par jour
poste 4035=2 dollars par jour
possession d'une messagerie vocale = 1,2
euros par jour avec une taxe de 5.5%
du 01/06/04 au 30/06/04 ligne SDA = 3 euro par mois
poste "4035"= 2 dollars par mois
du 01/07/04 au 31/07/04 ligne SDA = 1.3 euro par mois

Un coût d'abonnement se calcule selon sa périodicité mais aussi selon sa durée de validité.
De plus, les périodes doivent impérativement être homogènes. Pour un profil valable du
1/1/2000 au 01.01.04, si l'abonnement de base est facturé mensuellement, les autres coûts
d'abonnements doivent également être établis selon une facturation mensuelle.
On peut définir un abonnement du 1er janvier au 31 mars mais pas du 10 janvier au 12 mars.
Ainsi, l'hôtelier désirant augmenter un abonnement pendant la haute saison (15 juin au 15
août) est contraint de conserver une périodicité mensuelle ou de basculer vers des
abonnements hebdomadaires.
4.3.9.3.2 Gestion des coûts d'abonnement
Des tickets de taxations ne comportant que des coûts d'abonnement sont générés. Ils sont
ensuite traités comme les autres tickets produits par le PCX. Aussi, la facturation des
abonnements est lancée après chaque synchronisation.
Les tickets d'abonnements sont créés en début de période :
- tous les jours pour les tickets journaliers,
- tous les dimanches pour les tickets hebdomadaires,
- le premier du mois pour les tickets mensuels.
Les champs horaires sont initialisés à 00:00:00 dans chaque ticket.
Le calcul des coûts d'abonnements ne traite jamais le jour courant.
Le traitement de tickets d'abonnements peut durer plusieurs jours. Pendant cette période, le
calcul des coûts d'abonnement ne peut donc pas être lancé.
Avec un abonnement mensuel, les usagers arrivant en cours de mois ne seront taxés qu'à
partir du premier du mois suivant.

4-38 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Note :
- Les abonnés provenant de OmniPCX Office n'ont ni messagerie vocale ni poste, seul l'abonnement
de base est géré.
- Les tickets d'abonnements peuvent être purgés soit lors de la purge de la taxation, soit
spécifiquement lors d'une purge manuelle.
4.3.9.3.3 Intégration des abonnements dans les rapports
Les périodicités des abonnements doivent être décidées en fonction des périodes de
générations des rapports.
Les abonnements sont définis sur des périodes non glissantes. Cela signifie que tout mois (ou
semaine ou jour) commencé est dû.
L'application Rapport comporte des champs dédiés aux abonnements.
4.3.9.4 Affecter un coût à une entrée
Tout comme les masques, si vous affectez un profil à un poste, les coûts calculés pour ce
poste tiennent compte des caractéristiques du profil.
Pour affecter un coût à une entrée :
1. Cliquez sur l'entrée de votre choix.
2. Cliquez sur l'onglet Coûts.
3. Décochez l'option Profil hérité.
4. Sélectionnez le profil de coût à appliquer dans la zone de liste. Les caractéristiques
définies dans le profil choisi s'inscrivent dans le tableau.
5. Validez vos modifications.

4.3.10 Gérer les profils de surveillance


Une surveillance consiste à définir des seuils de contrôle regroupés sous un profil puis à les
appliquer soit à une ou plusieurs entrées de l'Organisation, soit à un type d'entrée. A un
élément de l'arborescence, un seul profil de surveillance peut être appliqué.
4.3.10.1 Données surveillées
Il est possible de surveiller les données de taxation, d'observation de trafic*, et d'observation
de trafic VoIP *(géré par le gestionnaire de profils de surveillance par défaut).
A chaque donnée surveillée correspond :
- une liste de périodes applicables (demi-heure, quotidien, mensuel, cumul),
- un seuil par défaut,
- une liste de types d'appels possibles (dans le cas de la taxation et de l'observation de
trafic).
- une action (option) : envoyer une alarme et/ou e-mail.
Note 1 :
(*) : options disponibles seulement sur OmniPCX 4400 et Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS et
suivant les licences installées.



     !"   


  4-39
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

tableau 4.13 : Données surveillées


Données surveillées Période sur- Seuil par Type d'appel Action
veillance défaut groupé (option)
Taxation
Coût J/M/A (1) 100 Liste standard (2)
Durée J/M/A (1) 20:00:00 Liste standard (2)
Nombre d'appels J/M/A (1) 100 Liste standard (2)
Taux de variation de coût J/M/A (1) 10 Liste standard (2)
Taux de variation de durée J/M/A (1) 10 Liste standard (2)
Taux de variation du nombre J/M/A (1) 10 Liste standard (2)
d'appels
Obs. trafic
Taux d'abandon sur numéros J/M/A (1), 1/2h 10 Appels publics en-
appelés trants
Faisceau: Durée de dépasse- J/M/A (1), 1/2h 0:03:00 Appels ent/sort.
ment des seuils R1
Taux d'abandon sur groupes J/M/A (1), 1/2h 5 Arrivées Alarme/
d'opératrices e-mail
Voix sur IP
Volume émis J/M/A (1), 1/2h 100
Volume reçu J/M/A (1), 1/2h 100
Taux de tickets hors limite J/M/A (1), 1/2h 15

Note 2 :
(1) : J/M/A : journalier, mensuel, annuel
(2) : Liste standard :
- appels entrants/sortants,
- Arrivées
- Départs
- appels entrants avec DISA,
- appels sortants avec DISA,
- appels sortants privés,
- abonnements
Les unités des seuils sont fonction de la valeur surveillée :
- les seuils de coûts sont exprimés dans la monnaie de référence,
- les seuils de durée s'expriment en seconde,
- les seuils de taux de variation s'expriment en pourcentage.
- les seuils de volume s'expriment en Mo.
Un profil peut concerner la surveillance de plusieurs types de données et selon différentes
périodes.

4-40 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Note 3 :
Dans le cas de la voix sur IP, les profils de surveillance peuvent être affectés à une classe d'objet
(IP-Phones, coupleurs). En revanche, un profil ne peut être affecté à un objet précis (instance) de
l'organisation.

Exemple :
vous pouvez surveiller l'exploitation d'un poste et contrôler simultanément :
- si le coût journalier des communications du poste dépasse le seuil de 100,
- si le coût mensuel des communications du poste dépasse le seuil 2000,
4.3.10.2 Les taux de variation d'une donnée
Le taux de variation mensuel sur une donnée (coût, durée, nombre d'appel) est calculé en
divisant la valeur de la donnée pour le mois courant par la moyenne des valeurs de la donnée
des x derniers mois.
Les taux de variations quotidiens et annuels sont calculés de façon similaire.
Ces valeurs sont modifiables dans l'Annuaire système : Nmc > NmcConfiguration >
GlobalPreferences > Accounting > Tracking parameters. Il s'agit des valeurs des périodes de
la moyenne mobile journalière, mensuelle, annuelle.
4.3.10.3 Créer un profil de surveillance
Pour accéder au Gestionnaire de profils de surveillance :
1. Cliquez sur l'onglet Organisation.
2. Cliquez sur . Le gestionnaire apparaît.

Le gestionnaire comporte les icônes suivantes :


tableau 4.14 : Icônes du gestionnaire de profil de surveillance
Icônes Fonction

Création d'un profil

Duplication d'un profil

Modification du nom d'un pro-


fil

Suppression d'un profil

Pour créer un profil de surveillance :


1. Cliquez sur pour définir un nouveau profil. La fenêtre création apparaît à l'écran.

2. Saisissez le nom identificateur du profil.


3. Cliquez sur + pour définir une nouvelle ligne de surveillance de données à travers :



     !"   


  4-41
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

• une donnée surveillé,


• une période de surveillance :
• Quotidien : du lundi au dimanche de 00:00 à 24:00,
• Mensuel : de janvier à décembre du 1er au dernier jour du mois.
• valeur du seuil : il s'agit d'une saisie libre.
• type d'appel : le choix est fonction de la donnée surveillée.
• action (optionnel) : Il s'agit de l'opération lancée en cas de franchissement du seuil
défini. Les actions possibles sont : envoyer une alarme et/ou e-mail.
• E-mail : renseignez ce champ si l'action sélectionnée implique l'envoi d'un e-mail.
Indiquez l'adresse électronique à laquelle vous souhaitez envoyer le message
d'information.
Note :
L'adresse du serveur de mail est requise lors de l'installation du Serveur Alcatel-Lucent OmniVista
4760 Network Management System. Elle peut toutefois être mise à jour dans l'Annuaire système :
Nmc > NomServeur > Serveur de Mail. Contactez votre administrateur réseau.
4. Répétez l'action 3 pour chaque nouvelle surveillance à ajouter au profil.
5. Cliquez sur OK pour confirmer vos saisies.
Pour supprimer une surveillance :
1. Sélectionnez la ligne en cliquant sur le début de ligne.
2. Cliquez sur –. La ligne est supprimée du tableau de surveillance.
Exemple de profil de surveillance
Le profil Watch Cost envoie une alarme à l'adresse électronique euro@infogerance.fr si
l'une des deux conditions suivantes survient :
- le seuil de consommation mensuelle de 10000 en appels sortants est franchi,
- la durée journalière des appels entrants dépasse 1h15.
Pour modifier un profil :
1. Sélectionnez le profil de votre choix parmi la liste proposée.
2. Cliquez directement sur les paramètres à modifier puis effectuez vos mises à jour. Le
signe s'inscrit au début de chaque ligne modifiée.
3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Pour retirer une période de surveillance :
1. Sélectionnez la ligne concernée en cliquant au début de cette ligne.
2. Cliquez sur –.
Le signe s'inscrit au début de chaque ligne supprimée.
3. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
4.3.10.4 Mettre en place une surveillance
Une surveillance peut être mise en place indifféremment sur :
- une entrée de l'organisation,
- un opérateur,
- une direction,

4-42 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- un nom de ville/pays.
L'affectation d'un profil à un opérateur ou une direction s'effectue entrée par entrée.
L'affectation auprès d'une entrée de l'Organisation peut s'effectuer selon deux méthodes :
4.3.10.4.1 Affectation par type d'entrée d'organisation
Voir § Affecter les profils de surveillance par défaut .
4.3.10.4.2 Affectation ciblée
Un profil de surveillance peut être appliqué à un entrée ciblée :
1. Cliquez sur l'entrée à laquelle vous souhaitez appliquer la surveillance.
2. Cliquez sur l'onglet inférieur Surveillance.
3. Décochez l'option Surveillance par défaut.
4. Sélectionnez la surveillance de votre choix dans la zone de liste. Les caractéristiques
définies dans le profil choisi s'inscrivent dans le tableau.
Dès l'application d'un profil à une entrée, les seuils sont tout de suite calculés et en cas de
franchissement de seuils, les actions définies (alarme et/ou E-mail) sont immédiatement
déclenchées.
Pour contrôler le franchissement des seuils de surveillance, cliquez sur l'onglet Etat
surveillance (voir module Taxation - Onglet Opérateurs § Mettre en place une surveillance de
coût).
4.3.10.5 Affecter les profils de surveillance par défaut
Le gestionnaire de profils de surveillance par défaut permet :
- de choisir le profil à appliquer à un type particulier d'entité.
Cette gestion évite de faire des tris dans l'organisation pour sélectionner un type d'entrée
et lui affecter un profil.
- de forcer l'affectation de profils à des types d'entrée de l'Organisation dont le profil est
déjà initialisé.
Note :
Le gestionnaire propose une sélection différente suivant que vous y accédez avec l'onglet organisation
ou l'onglet opérateur affiché à l'écran.
Pour gérer la surveillance par défaut d'un élément de la configuration opérateur :
1. Sélectionnez l'onglet Opérateur,
2. Cliquez sur pour accéder au Gestionnaire de profils de surveillance par défaut.



     !"   


  4-43
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.13 : Fenêtre Gestionnaire de profils de surveillance par défaut


Pour gérer la surveillance par défaut des autres entités :
1. Sélectionnez l'onglet Organisation,
2. Cliquez sur pour accéder au Gestionnaire de profils de surveillance par défaut.

Le gestionnaire apparaît. Il contient la liste des entrées pouvant être gérées à travers
l'arborescence tels que les usagers, les opératrices, les faisceaux, etc.

Figure 4.14 : Fenêtre Gestionnaire de profils de surveillance par défaut


3. Sélectionnez le Profil à associer au Type d'entité de votre choix.
Le profil s'applique uniquement aux entités utilisant le profil par défaut (case "Surveillance
par défaut" cochée).
4. Si vous souhaitez forcer l'affectation à toutes les entités, validez l'option Réinitialisation
des profils correspondante.
La case "Surveillance par défaut" de chaque entité sera alors forcée à "OUI".
5. Cliquez sur OK pour valider vos modifications.
Les compteurs de seuils sont recalculés automatiquement.
Le champ Profil associé propose la liste des profils de surveillance définis à travers le
Gestionnaire de profil de surveillance.
Pour vérifier ou définir un profil sans fermer le Gestionnaire de surveillance par défaut :
1. Cliquez sur (à droite de la fenêtre Gestionnaire de profils de surveillance par

4-44 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

défaut).
Les options Réinitialisation des profils sont décochées à chaque ouverture du gestionnaire.
Exemple 1 :
1
Vous souhaitez associer à tous les Centres de coût de l'organisation le profil de surveillance
Control définit antérieurement :
1. Sélectionnez Control dans la cellule Profil associé située face au type d'entité Centres
de coût.
2. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
3. Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre.
Le profil de surveillance Control est appliqué à tous les centres de coût de l'organisation.
Exemple 2 :
2
Vous souhaitez effacer tous les profils de surveillance appliqués aux entités Usager et
Opératrice :
1. Validez les options Réinitialisation des profils pour les types d'entité Usager et
Opératrice.
2. Laissez vide le champ Profil associé.
3. Cliquez sur Appliquer.
Tous les profils de surveillance appliqués aux usagers et aux opératrices sont retirés.
Pour contrôler une entrée de l'organisation surveillée :
1. Sélectionnez l'entrée dans l'arborescence en cliquant dessus.
2. Cliquez sur l'onglet Etat surveillance.
4.3.10.6 Détection des dépassements de seuils (exécution programmée ou manuelle)
MODE EXPERT
Par défaut, une tâche de détection des dépassements de seuils est lancée tous les samedis à
20h après le calcul des compteurs cumulatifs. Cette programmation peut être modifiée. Un
lancement manuel peut également être effectuée par l'interface disponible par le menu
Taxation/Trafic/VoIP > Détection des dépassements de seuils. Cette interface, consacrée
à la fois aux données surveillées de la taxation, de l'observation de trafic et de la voix sur IP,
dispose des rubriques suivantes :
- Période de détection (commune à la taxation, l'observation de trafic et la voix sur IP)
l'option Depuis la dernière détection évite la saisie d'une période explicite. Si vous optez
pour une période fixe, vous pouvez alors :
• précisez une date de début et une date de fin.
• ne précisez aucune date : la période de calcul est bornée par la date du plus vieux
ticket jusqu'à celle du plus récent (en général date du jour).
• ne précisez qu'une date de début : la date de fin est donnée par la date du plus récent
des tickets contenus dans la base.
• ne précisez qu'une date de fin : la date de début est donnée par la date du plus
anciens des tickets contenus dans la base.
- Type de compteurs (communs à la taxation, l'observation de trafic et la voix sur IP)



     !"   


  4-45
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Vous pouvez choisir entre demi-heure, quotidien, mensuel ou annuel.


- Données surveillées
Sélectionnez les données de votre choix en cochant ou décochant les options
correspondantes. Les options Pas de taxation, Pas d'observation de trafic ou pas de
voix sur IP désactivent respectivement les données de chaque domaine. Les options se
grisent dans la fenêtre et deviennent alors indisponibles.
La taxation dispose d'une rubrique Type d'appel supplémentaire et d'une fenêtre de
réglages avancés (bouton Avancé) destinée aux paramètres de surveillance des
variations : les durées de moyennes mobiles. Voir § Les taux de variation d'une donnée .
- Si vous bénéficiez de la licence surveillance, validez l'option Notifier les dépassements
de seuils et précisez le nombre max. d'alarmes. En décochant cette option, tout
dépassement détecté lors du calcul ne provoquerait aucune action. Voir § Créer un profil
de surveillance .
Cliquez sur OK pour appliquer vos choix. Le planificateur apparaît pour une éventuelle
programmation de la tâche. Par défaut, le calcul est lancé immédiatement avec 2 tentatives en
cas d'échec.

4.3.11 Mise à jour des coûts dans la base


MODE EXPERT
4.3.11.1 Gestion courante des coûts
Les nouveaux tickets de taxation sont téléchargés du ou des PCX vers le serveur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System lors de chaque synchronisation
(complète ou partielle). Chaque ticket caractérise un appel pouvant être de type entrant,
sortant, local etc. en fonction des filtres appliqués sur le serveur et/ou le PCX.
Le coût de la communication est calculé en fonction :
- de la tarification de l'opérateur utilisé pour acheminer l'appel,
- d'éventuels ajustements tarifaires.
Le coût ainsi calculé est affecté à l'entrée taxable identifiée par le ticket de taxation.
L'affectation et le coût sont ensuite enregistrés dans la base de données. Ces données sont
utilisées pour la mise à jour des compteurs cumulatifs. Voir module Taxation - Onglet
Paramètres § Configurer le calcul des compteurs cumulatifs de taxation, d'observation de trafic
et de performance pour Voix sur IP.
Opérations à mener : Définissez les filtres de chargement des tickets sur Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System et sur le PCX afin de réduire le nombre de
tickets traités. Contrôlez l'exécution correcte de chaque synchronisation à travers le
planificateur et la cohérence des données contenues dans les rapports de taxation.
4.3.11.2 Traitement exceptionnel - Recalcul des coûts, des compteurs et des
abonnements
Malgré le traitement courant des coûts et des abonnements, des données contenues dans la
base peuvent devenir obsolètes dans les cas suivants :
- les caractéristiques d'un opérateur ont été modifiées. Le Coût opérateur de chaque ticket
associé à cet opérateur doit être recalculé.
- un profil d'ajustement ou d'abonnement appliqué à une ou plusieurs entrées de

4-46 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

l'organisation a été modifié.


Pour mettre à jour les coûts ou abonnements, Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System propose une fonction de recalcul programmable et paramétrable :
- programmable : le recalcul peut être lancé périodiquement avec le Planificateur,
- paramétrable : vous pouvez sélectionner les données à recalculer en terme de date, de
type de coût (coût opérateur et/ou coûts variables) ou d'abonnements.
Pour recalculer des coûts ou des abonnements:
1. Dans l'arbre de l'onglet Opérateurs, cliquez sur l'opérateur contenant les données à
recalculer.
2. Dans la barre des menus (Taxation/Trafic/VoIP), sélectionnez la commande Calculer les
coûts. Une boîte de dialogue apparaît.
3. Paramétrez le recalcul des coûts en mettant à jour les champs :
• A partir du - Jusqu'au : limitent le nombre de tickets à recalculer dans la base en
terme d'intervalle de date de création des tickets.
• Coûts opérateur - Coûts variables : validez les types de coûts à recalculer. Validez
l'option Coûts opérateur si les modifications réalisées concernent l'opérateur. Validez
l'option Coûts variables si un profil d'ajustement a été ajouté ou modifié.
• Couverture tickets : sélectionnez les tickets à prendre en compte dans la base : tous
les tickets, les tickets chargés ou les tickets archivés.
• Calculer les abonnements : validez cette option pour mettre à jour les tickets
d'abonnements si un profil d'abonnement a été modifié.
Attention :
• Le principe de recalcul des abonnements est basé sur une suppression des tickets
suivi d'une nouvelle insertion des tickets d'abonnements. Le temps de traitement re-
quis peut être important suivant le nombre de tickets concernés.
• Si un abonné initialement actif devient inactif et qu'un recalcul est lancé, il perd ses
abonnements sur la période recalculée.
• Désormais, les abonnements mensuels/hebdomadaires/journaliers ne seront calculés
que si le poste était présent en début de mois/semaine/jour. Les postes créés en
cours de période n'auront des abonnements qu'à partir de la période suivante.
• Calculer les compteurs cumulatifs : validez cette option si vous souhaitez mettre à
jour les compteurs cumulatifs.
• Forcer le calcul de coût : validez cette option pour calculer l'ensemble des coûts. Par
défaut, seules les données concernées par une modification de configuration
opérateurs sont recalculées.
4. Valid. La fenêtre du Planificateur apparaît.
5. A travers le programmateur, vous pouvez définir un recalcul immédiat ou différé avec une
éventuelle périodicité. Voir module Planificateur - Introduction .
Note 1 : Suivant le nombre de tickets concernés par le recalcul des coûts, le temps de
traitement requis peut être important.
Note 2 : Les rapports générés avant la modification d'un opérateur ne sont pas mis à jour et
peuvent ainsi intégrer des coûts obsolètes par rapport aux nouvelles caractéristiques de
l'opérateur.
Note 3 : Après un recalcul, l'onglet ticket n'est pas mis à jour automatiquement. Il faut forcer
un nouvelle requête en changeant le nombre de tickets visualisés.



     !"   


  4-47
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.4 Onglet Paramètres

4.4.1 Généralités
Vous devez renseigner les paramètres communs à l'ensemble des opérateurs avant de
déclarer les opérateurs.

Figure 4.15 : Arbre de paramètres


Accédez à ces paramètres en cliquant sur l'onglet Paramètres
Les paramètres sont répartis à travers l'arbre sous les branches suivantes :
1. Chargement.
2. Paramètres communs aux opérateurs (monnaies, taxes, pays).
3. Comparaison de coût – Activation et désactivation des coûts de comparaison.
4. Organisation de la taxation.
Note :
Dans chaque fenêtre de taxation, d'observation de trafic et d'observation de performance de la voix
sur IP, un second onglet Alarmes permet de visualiser les alarmes de chargement.

4.4.2 Configurer le chargement des tickets


Sous la branche Chargement , définissez les filtres sur les informations provenant des PCX.
Les filtres sont appliqués aux données avant leurs chargements dans la base de données.

4-48 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

La configuration des filtres a une incidence directe sur la mise à jour de la base de données et
donc sur les rapports obtenus.
La branche Chargement se décompose en trois autres branches : Taxation, Observation de
trafic et Voix sur IP.
Note :
Les attributs en italique grisés ne sont pas modifiables.

4.4.2.1 Taxation
Pour configurer le chargement des tickets de taxation : Accédez à la branche Chargement >
Taxation . La zone d'édition propose une interface dédiée à l'activation des filtres sélectifs.
Par défaut, aucun filtre n'est activé.
Pour appliquer des filtres restrictifs, utilisez la liste d'options. Le filtrage des tickets de taxation
peut s'effectuer selon :
- des seuils de durée (en secondes),
- des seuils de coûts,
- le type d'appel,
- le nœud (PCX).

Figure 4.16 : Fenêtre d'activation des filtres sélectifs

Note :
La validation d'une option signifie que vous confirmez le téléchargement du type de donnée concernée.
Filtrage des tickets selon un seuil
La durée (sec) de communication
Cet attribut est inscrit dans une liste. En déroulant la liste vous pouvez choisir l'opérateur de
comparaison de votre choix :



     !"   


  4-49
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Durée (s) > ou =


- Durée (s) >
Ce seuil filtre les tickets caractérisant les communications inférieures à une certaine durée. Le
seuil est exprimé en secondes et doit être une valeur entière.
Exemple 1 :
Pour une durée > 0, les tickets de taxation de durée nulle ne sont pas chargés dans la base de données.
Le coût des communications
Cet attribut est inscrit dans une liste. En déroulant la liste vous pouvez choisir l'opérateur de
comparaison de votre choix :
- Coût > ou =
- Coût >
Ce filtre s'applique sur le coût calculé par Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
Exemple 2 :
Le coût doit être > ou = à 2,5. Les tickets de taxation caractérisant tous les appels d'un coût strictement
inférieur à 2,5x (x désignant la monnaie définie dans l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Manage-
ment System) ne sont pas stockés dans la base de données d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System.
Types de communication
Cochez les options nécessaires pour autoriser le chargement des tickets ayant l'information
Type de communication renseigné en type Non spécifié, Voix, Données..
Type d'appel groupé
Les types d'appels à prendre en compte doivent préalablement être sélectionnés sur
l'OmniPCX 4400 ou l'Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS. Cochez les options nécessaires
pour autoriser le chargement des tickets ayant l'information Type d'appel renseigné en type
Entrants, Sortant, Réseau. En cochant le type Réseau, vous stockez les appels inter PCX et
locaux.
Noeud taxé
Cette rubrique permet de contrôler le chargement des données selon le PCX. Elle liste
l'ensemble des PCX déclarés dans l'Annuaire système. Pour éviter de charger dans la base
les tickets des PCX non déclarés dans Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System , dévalidez l'option Non déclaré. Pour ne pas prendre en compte les tickets d'un PCX
donné, décochez l'option du PCX correspondant.
Exemple 3 :
Vous exploitez la taxation d'un PCX A comprenant 5000 abonnés. Ce PCX A est placé dans un réseau
de 3 PCX A, B et C regroupant 17000 abonnés au total. Or, votre licence vous autorise une gestion de
5000 abonnés au maximum.
Pour éviter un dépassement de capacité, il vous est conseillé d'inhiber le chargement des tickets des
abonnés des PCX B et C en décochant les options correspondantes. Ainsi, les tickets des 3 PCX sont
rapatriés et seuls les tickets des éléments taxables du PCX A sont chargés dans la base.

Remarque :
Des filtres et des restrictions dans la création des tickets peuvent également être définis dans la configur-

4-50 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

ation interne d'un PCX. Des données masquées sur le PCX sont irrécupérables.
Ces limitations côté PCX prévalent sur celles d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System. Il est donc impératif de vérifier la cohérence dans la double application de filtres.
L'onglet Alarmes permet de visualiser les alarmes liées au chargement.

4.4.2.2 Obs. trafic


Pour configurer le chargement des compteurs d'observation de trafic :
1. Accédez à la branche Chargement > Observation de trafic.
2. Dans l'onglet inférieur Filtres, configurez :
• les objets à observer,
• les jours d'observation,
• les centres de coût à observer,
• les seuils de calcul des compteurs T1 et T2,
Sélectionnez les objets à observer
Validez ou dévalidez les objets des compteurs à rapatrier lors des synchronisations. Si vous
souhaitez mener une observation de trafic uniquement sur les Combinés DECT ou les
Faisceaux, ne validez que les deux options correspondantes. Vous réduirez
considérablement les durées de synchronisation tout en optimisant l'exploitation de la base de
données.

Figure 4.17 : Zone de configuration des objets observés — Observation de trafic


Sélectionnez les jours d'observation et la plage horaire d'observation
- Cliquez sur les jours de la semaine à observer.
- Indiquez la demi-heure de début et la demi-heure de fin délimitant la plage à observer. Par
défaut, la plage est de 00:00 à 23:30 et n'impose aucune limitation horaire.

Figure 4.18 : Zone de configuration des jours observés — Observation de trafic


Sélectionnez les centres de coût à observer
Deux fenêtres présentent les centres de coûts :
- la fenêtre de gauche liste les centres pouvant être observés,
- la fenêtre de droite présente les centres de coûts dont l'observation de trafic est activée.



     !"   


  4-51
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.19 : Zone de configuration des centres de frais observés — Observation de trafic
Pour valider l'observation de tous les centres de coûts disponibles, validez l'option Tout
observer .
Pour sélectionner l'observation de certains centres de coûts :
1. Validez l'option Observer la sélection,
2. Procédez à la sélection et à la désélection des centres de frais en les faisant basculer
d'une fenêtre à une autre au moyen des boutons et .

Vous pouvez sélectionner plusieurs centres de coûts simultanément en utilisant la touche Ctrl
(centres non contigus) ou la touche Shift (centres contigus).
Remarque :
Au premier lancement de la Taxation , l'option Tout observer est validée puisque les centres de coûts
sont inconnus. Leurs prises en compte s'effectuent lors de la première synchronisation et vous pouvez
ensuite choisir d'Observer la sélection .
Définir les seuils de calcul des compteurs abonnés (T1 et T2)
T1 et T2 sont deux seuils d'attente d'appels entrant extérieurs (joncteurs en appel). Ces seuils
n'ont aucun rapport avec les seuils d'attente des opératrices, modifiables exclusivement à
travers la configuration du PCX (Objet Applications > Observation de trafic).
Par défaut, T1 et T2 sont réglés respectivement à 30 s et 60 s. Vous pouvez les régler en
fonction du site.
Ces seuils sont exploités par des champs spécifiques lors de la génération de rapports
d'observation de trafic.

Figure 4.20 : Zone de configuration des seuils de compteurs abonnés — Observation de trafic

4.4.2.3 Voix sur IP

4-52 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Pour configurer le chargement des tickets IP:


1. Accédez à la branche Chargement > Voix sur IP.
2. Dans l'onglet inférieur Filtres, configurez :
• les objets à observer,
• les jours d'observation,
• le masque IP.
Sélectionnez les types d'objets à observer
Par défaut, ils sont tous sélectionnés. Validez ou dévalidez les objets (Poste IP, Coupleur,
Softphone, Messagerie 4645) à rapatrier lors des synchronisations.

Figure 4.21 : Zone de configuration des objets observés — Voix sur IP


Sélectionnez les jours d'observation et la plage horaire d'observation
• Cliquez sur les jours de la semaine à observer (par défaut du Lundi au Vendredi).
• Indiquez l'heure de début et l'heure de fin délimitant la plage à observer. Par défaut, la
plage est de 00:00 à 23:30 et n'impose aucune limitation horaire.

Figure 4.22 : Zone de configuration des jours observés — Voix sur IP


Sélectionnez les adresses IP à observer
Le chargement et les rapports prévoient l'utilisation de filtres sur les adresses IP locales et
distantes. Ces filtres peuvent être des adresses complètes (exemple : 155.132.39.88) ou
des masques de sous-réseau (exemple : 155.132.255.255 ou 155.132 permettant, dans ce
cas-là, de n'avoir que des tickets provenant du sous-réseau 155.132).
Note 1 :
Aucun filtre n'est activé par défaut
• Cliquez sur +, une ligne se crée au niveau du tableau,
• Entrez le filtre de l'adresse IP locale dans la colonne Masque source et le filtre de
l'adresse IP distante dans la colonne Masque cible. Le signe + s'inscrit au niveau de
chaque ligne créée.
Note 2 :
La prise en compte de ces filtres s'effectue lors de la première synchronisation.



     !"   


  4-53
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.23 : Zone de configuration des masques IP — Voix sur IP


3. Cliquez sur pour valider vos modifications.

4.4.3 Configurer le calcul des compteurs cumulatifs de taxation, d'observation


de trafic et d'observation de performance de la voix sur IP.
MODE EXPERT
Les compteurs cumulatifs sont calculés et gérés par Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System à partir des données provenant des PCX. Leur utilité se résume à :
- optimiser le temps nécessaire pour générer les rapports les plus courants : Il s'agit des
rapports cumulatifs proposés dans l'application Rapports.
- faciliter la détection des dépassements de certains seuils dans la fonction de surveillance.
Voir module Taxation - Onglet Organisation § Taux de variation des données .
L'exploitation des compteurs nécessite leur calcul régulier.
4.4.3.1 Modification de la programmation du calcul des compteurs
Par défaut, le Planificateur (voir module Planificateur - Introduction ) inclut une tâche de calcul
de compteurs cumulatifs journalière. La durée maximale d'exécution de cette tâche est
réglée à 7 heures. Le calcul est limité, par défaut, à certains objets.
Suivant la base de données et l'exploitation d'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System, réglez l'exécution de cette tâche.
Pour cumuler tous les objets :
1. Reprenez le travail hebdomadaire et journalier.
2. Editez le travail concernant le calcul des compteurs cumulatifs.
3. Puis, par exemple, pour l'observation de trafic, remplacez dans le champ Arguments,
l'argument “-PtpType ATT,ATG,TRG” par “-PtpType ALL”.
4.4.3.2 Lancement manuel du calcul des compteurs
Pour lancer une mise à jour des compteurs cumulatifs :
1. Sélectionnez l'item Calculer les cumuls... dans le menu Taxation/Trafic/VoIP de
l'application Taxation/Trafic/VoIP. Une fenêtre apparaît.
2. Sélectionnez la période de calcul pour laquelle vous souhaitez lancer le calcul :

4-54 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

• Depuis la date du dernier cumul : cochez cette option pour mettre à jour les
compteurs sans reconsidérer leur valeur actuelle. Il s'agit de l'option utilisée par la
tâche programmée par défaut dans le planificateur.
• Sur une période fixe : validez cette option si vous souhaitez préciser un intervalle
donnée. Une partie des compteurs actuels peut être recalculée.
Prenez garde : cette option peut provoquer l'initialisation de certains compteurs
cumulatifs si les données sources ont été supprimées de la base (purge automatique de
la maintenance).
3. Sélectionnez à travers les onglets Taxation , Observation de trafic et Voix sur IP:
• les types d'appel à prendre en compte pour la taxation,
• les objets cumulés.
Lorsque l'option Tous les objets est sélectionnée, le cumul détermine à chaque
exécution les objets à cumuler en fonction des objets validés en chargement (onglet
Paramètres).
4. Validez si besoin les options détecter les dépassements de seuils et la notification en
précisant un nombre max. d'alarmes pouvant être générées.
5. Cliquez sur OK pour lancer le calcul. Le temps de traitement peut être important suivant la
quantité de données à traiter.
Suivez de nouveau cette procédure pour mettre à jour manuellement d'autres types de
compteurs.
4.4.3.3 Recommandations
Lancement simultané avec d'autres applications : évitez de lancer un recalcul en même
temps qu'un programme susceptible de modifier, ajouter ou supprimer des données de la
base. Exemple : chargement ou purge de compteurs d'observation de trafic.
Périodicité de calcul: une période étant calculée à partir de la période précédente, il faut tenir
compte de la purge des compteurs d'observation de trafic. Exemple : les compteurs annuels
sont calculés à partir des compteurs mensuels.
Si les compteurs journaliers sont conservés 6 mois, les compteurs mensuels doivent alors être
calculés avec une fréquence inférieure à 6 mois.

4.4.4 Configurer les paramètres communs à tous les opérateurs


Pour configurer les paramètres communs aux opérateurs :
1. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
2. Effectuez les mises à jour sur les branches rattachées à Paramètres opérateurs :
Monnaie, Taxe, Pays.
4.4.4.1 Gérer la liste des monnaies
Pour définir une nouvelle monnaie :
1. Dans l'arborescence, sélectionnez la branche Paramètres opérateurs > Monnaie, puis
cliquez sur Créer dans le menu contextuel.
2. Mettez à jour les onglets Propriétés et Taux de conversion .
Onglet Propriétés
Cet onglet comporte les paramètres suivants :



     !"   


  4-55
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Nom de la monnaie : Euro, Livre, Dollar, etc.


- Symbole : €, £, $, etc. Lors de l'impression des rapports, les noms des monnaies sont
remplacés par leur symbole.
- Monnaie de référence : oui/non. Une seule monnaie peut être définie en tant que
monnaie de référence. Les calculs de coûts de communication sont réalisés et enregistrés
selon cette monnaie. Vous pouvez toutefois éditer des rapports incluant une autre
monnaie.
Attention :
Le choix de la monnaie de référence est définitif. Il est proposé lors de l'installation du logiciel
Serveur Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System à travers la désignation
d'un nom de pays. Aussi, pour les pays de la ZONE EURO, il est fortement recommandé de
déclarer l'Euro comme monnaie de référence. Dans le cas contraire, la base de données devra
être remise à zéro si vous souhaitez faire ce choix ultérieurement.
Onglet Taux de conversion
A l'exception de la monnaie de référence, les fiches de configuration disposent d'un onglet de
conversion permettant la saisie de leur taux de change par rapport à cette monnaie de
référence.
Le taux de conversion se définit par période de validité. Une période de validité sans date de
fin exprime une validité permanente.
Si vous souhaitez gérer une variation de taux de change dans le temps, vous devez définir
une nouvelle période de validité (menu contextuel > Ajouter).
Pour supprimer une période de validité et le taux de change associé :
1. Sélectionnez la ligne en question,
2. Cliquez sur .

Remarque :
Vous avez défini plusieurs monnaies : Cela permet de saisir les tarifs opérateurs selon différentes mon-
naies, la taxation se chargeant de convertir les monnaies.

4.4.4.2 Gérer la liste des taxes


Pour définir une nouvelle taxe :
1. dans l'arborescence, sélectionnez la branche Paramètres opérateurs > Taxe,
2. dans le menu contextuel, sélectionnez l'item Créer,
3. dans l'onglet Propriétés , entrez le nom de la taxe,
4. dans l'onglet Taux de la taxe , définissez le taux en vigueur selon une période de validité
donnée. Plusieurs taux peuvent être définis à travers différentes périodes de validité.
4.4.4.3 Gérer la liste des pays
Un pays se définit à travers :
- un nom,
- un symbole qui sera inscrit dans les rapports.
La liste des pays définie sous cette branche est proposée lors de la configuration des

4-56 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

opérateurs.
Pour créer un pays :
1. dans l'arborescence, sélectionnez la branche Paramètres opérateurs > Pays,
2. dans le menu contextuel, sélectionnez l'item Créer , une ligne vierge s'ajoute au tableau
de la zone d'édition,
3. mettez à jour Nom du pays et Symbole.

4.4.5 Activer le calcul des coûts de comparaison des opérateurs


Pour comparer les tarifs opérateurs (opérateurs actifs/opérateurs simulation), vous pouvez
déclarer des opérateurs avec le type Simulation .
Le calcul de coût requiert des ressources importantes suivant le nombre d'opérateurs
déclarés. Aussi, vous pouvez activer ou désactiver le calcul pour les opérateurs de type
simulation afin d'optimiser la durée des traitements.
Pour désactiver tout calcul avec les données opérateurs de simulation :
1. Accédez à la branche Paramètres > Calcul de coût > Coûts de comparaison.
2. Dévalidez l'option Calculer les coûts de comparaison.
Tant que l'option reste dévalidée, la génération de rapports de comparaison de tarifs est
impossible.
Pour activer le calcul des coûts des communications des opérateurs de simulation :
1. Accédez à la branche Paramètres > Calcul de coût > Coûts de comparaison.
2. Cochez l'option Calculer les coûts de comparaison .

4.4.6 Visualiser l'organisation de la taxation


La branche Organisation de la Taxation permet de visualiser :
- le nombre d'éléments actifs, inactifs et l'entité indéfinie par type. Exemple : nombre
d'opératrices, nombre de postes, etc.
- le nombre de niveaux : société, niveaux locaux, centres de coût.
L'Organisation de la Taxation comporte les onglets suivants :
- statistique niveaux,
- statistique postes,
- statistique tickets,
- Presse-papiers (non utilisé).



     !"   


  4-57
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.24 : Fenêtre Organisation de la taxation

4.5 Onglet Opérateurs

4.5.1 Généralités
La configuration complète des opérateurs peut s'effectuer de trois façons :
- par l'importation d'un fichier de données § Commandes d'import et d'export des données
opérateurs
- Création rapide d'un opérateur à impulsions En effet, la création d'un opérateur dont la
taxation est basée sur les impulsions nécessitant peu de paramètres, un seul écran de
configuration pour le paramétrage est suffisant. Dans ce cas-là, voir § Création rapide d'un
opérateur à impulsions
- en renseignant les onglets Paramètres et Opérateurs selon l'ordre représenté ci-après.

4-58 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.25 : Arborescence des opérateurs


La configuration d'un opérateur par la troisième solution consiste donc à renseigner les
branches selon l'ordre suivant :
1. Dans l'onglet Paramètres , définir les informations communes à l'ensemble des
opérateurs (monnaies, taxes et pays). Voir module Taxation - Onglet Paramètres .
2. Dans l'onglet Opérateurs , déclarer le nom de l'opérateur et renseigner ses propriétés.
Voir § Déclarer le nom de l'opérateur et renseigner ses propriétés .
3. Définir le calendrier de l'opérateur (jours fériés et particuliers). Voir § Définir le calendrier
de l'opérateur .
4. Créer la période de validité des éléments suivants :
• ajustements de coûts,
• tarifs et tranches horaires,
• régions,
• directions,
• noms de villes ou de pays,
• tarifs des services RNIS.
Voir § Définir une période de validité .
5. Définir les tarifs pratiqués par l'opérateur et les éventuelles tranches horaires. Voir §
Définir les tarifs pratiqués et § Définir les tranches horaires et les segments tarifaires .
6. Définir les régions. Voir § Définir les régions .



     !"   


  4-59
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

7. Définir les directions. Voir § Définir les directions .


8. En complément, vous pouvez définir :
• A - Les ajustements de coûts (voir § Définir des ajustements de coût ).
• B - Les codes des opérateurs indirects (voir § Définir les codes identificateurs des
opérateurs indirects ).
• C – Les faisceaux affectés et les faisceaux associés à chaque opérateur (voir §
Précisez les faisceaux affectés et les préfixes associés à chaque opérateur ).
• D – Une tarification spécifique aux services RNIS (voir § Définir la tarification
spécifique aux services RNIS ).
• E – Une liste de types de directions (voir § Définir les types de directions ).
• F – Des zones de directions définies par des noms de villes / pays (voir § Définir des
zones de directions par des noms de villes / pays ).
• une éventuelle surveillance de coût (voir § Mettre en place une surveillance de coût ).
Les relations d'héritage des données entre les différentes branches imposent de suivre
scrupuleusement l'ordre d'énumération ci-dessus.
Quand la configuration de l'opérateur est effectuée par l'importation de fichiers de données et
que vous souhaitez protéger certains paramètres présents dans l'arbre, vous devez définir ces
paramètres en type Protégé.
Si le paramètre est défini en type Non protégé et que vous effectuez une importation de
données opérateur, les périodes de validité de vos données risquent d'être modifiées
automatiquement.

4-60 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.26 : Schéma du traitement de la configuration opérateurs

4.5.1.1 Mise à jour des données communes à l'ensemble des opérateurs


Cette opération qui consiste à gérer la liste des monnaies, pays et taxes est détaillée au
module Taxation - Onglet Paramètres .



     !"   


  4-61
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.5.1.2 Déclarer le nom de l'opérateur et renseigner ses propriétés


Pour déclarer un opérateur :
1. Cliquez sur l'onglet Opérateurs de la zone arbre puis sur la branche Opérateur .
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
3. Mettez à jour les propriétés de l'opérateur regroupées dans l'onglet Propriétés de la zone
d'édition :
Désignation
Il s'agit du nom identificateur de l'opérateur. Le même nom identificateur ne peut pas être
attribué à deux opérateurs.
Symbole
Saisissez en 5 lettres au maximum un nom symbolique. Deux opérateurs ne peuvent pas
détenir le même symbole. Les symboles peuvent être utilisés dans les rapports pour
remplacer des noms d'opérateurs très longs.
Type
Définissez pour quel type d'appel l'opérateur est utilisé :
- Arrivées
- Départs
- sortant indirect (pour les opérateurs indirects),
- réseau (réseau interne, lien privé et appels locaux au PCX).
Pour les faisceaux PRIVES de type LIA, l'opérateur sur ce faisceau doit être déclaré en type
réseau et non en type sortant.
En cas de doute sur un type d'appel, éditez un rapport comportant le champ Type d'appel.
Un opérateur de type Sortant indirect ne peut être accessible que via un opérateur de type
Sortant.
Département
Un opérateur se définit selon 3 types :
- Actif : l'opérateur est pris en compte pour les calculs de coûts des communications.
- Inactif : l'opérateur n'est pas pris en compte dans les phases de calcul de coût.
Cependant, ses caractéristiques ne sont pas effacées de l'application.
- Comparaison : si vous souhaitez simuler l'utilisation d'un opérateur sur certaines directions
pour comparer des tarifs avec d'autres opérateurs, définissez l'opérateur en état
simulation .
Note :
Pour activer le calcul des opérateurs de type "simulation", vous devez également valider l'option située
dans l'onglet Paramètres > Calcul de coût > Coût de comparaison > Calculer les coûts de com-
paraison . Ainsi, vous pouvez confronter sur les rapports de taxation les coûts obtenus avec les
opérateurs actifs et simulés . Un nombre important d'opérateurs de simulation augmente les
durées de traitement lors du chargement des tickets de taxation.
Préfixe opérateur
Précisez le préfixe de l'opérateur.

4-62 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Pays, Monnaies et Taxes


1. Sélectionnez parmi les trois listes déroulantes, les propriétés à appliquer à l'opérateur. Le
contenu des listes déroulantes se gère dans la gestion des listes de pays, de monnaie et
de taxe disponible sur l'onglet Paramètres , à la branche Paramètres opérateurs .
2. Confirmez la création de l'opérateur. Des branches sont créées automatiquement sous
celle du nouvel opérateur.
4.5.1.3 Définir le calendrier de l'opérateur
Lors de la création d'un opérateur, la branche Calendrier est créée automatiquement. Son
utilisation la plus courante est la saisie des jours fériés pour l'établissement de tarifs
spécifiques.
Pour définir le calendrier d'un opérateur :
1. Double cliquez sur l'opérateur pour lequel vous souhaitez mettre à jour le calendrier.
2. Cliquez sur la branche Calendrier.
3. Lancez la commande Créer du menu contextuel puis renseigner le Nom du type de jour
spécifique (ex. : jours fériés, spécial). Valid.
Sous chaque Type de jour spécifique créé, une branche Date spécifique est associée.
4. Sélectionnez la branche Date spécifique puis lancez la commande Créer du menu
contextuel.
5. Créez les jours spécifiques se rattachant au Type de jour spécifique puis
éventuellement, confirmez une validité annuelle permanente (jour valable quel que soit
l'année).
Les types de jours définis dans le calendrier sont disponibles dans l'interface de configuration
des tarifs.
4.5.1.4 Définir une période de validité
Lors de la création d'un opérateur, une branche Période est crée automatiquement. Chaque
période regroupe des définitions d'ajustements, de régions, de directions, de tarifs, etc.
Pour créer une période :
1. Cliquez sur la branche Période puis lancez la commande Créer du menu contextuel.
2. Dans la période vierge, saisissez uniquement la date de début de validité.
La date de fin de validité d'une période est renseignée automatiquement lors de la création
de la période suivante.
3. Ajoutez éventuellement un commentaire .
4. Cliquez sur Appliquer pour valider vos modifications.
Les branches suivantes sont crées automatiquement sous la période : ajustement, tarif, région
appelante, région appelée, service RNIS, direction, nom de ville/pays.
4.5.1.5 Définir les tarifs pratiqués
Un tarif se définit pour une période de validité donnée :
1. Créez un tarif sous la branche tarif via le menu contextuel.
2. Renseignez les paramètres listés ci-après.
Désignation



     !"   


  4-63
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Saisissez un nom identificateur pour le tarif (international, Londres, voisinage, etc.).


classification,
Non protégé : le tarif peut être mis à jour par un import de fichiers de données.
Protégé : le tarif est protégé des imports de fichiers de données.
Voir § Commandes d'import et d'export des données opérateurs consacré aux outils d'imports
et d'exports.
Taxe inclue dans l'AOC (advice of charge) uniquement pour mode de calcul : "avec
indication de coût"
Oui : la taxe figure dans le coût transmis par le PCX dans le ticket de taxation.
Non : la taxe ne figure pas dans le coût transmis par le PCX dans le ticket de taxation.
Mode de calcul :
Les choix possibles sont les suivants:
- Taxation à la durée
- Taxation calculée par le PCX,
- Taxation calculée selon le nombre d'unités transmis par le PCX.
Cas N° 1 : Taxation à la durée
Si le coût de la communication est calculé grâce à la durée indiquée dans le ticket de taxation,
sélectionnez l'un des modes suivants :
- Durée : arrondi inférieur ,
- Durée : exacte ,
- Durée : arrondi supérieur .
L'arrondi supérieur signifie que tout palier commencé est dû alors que l'arrondi inférieur
signifie que tout palier n'est comptabilisé que totalement achevé.
La durée exacte indique une facturation à la seconde près.
Exemple :
Pour une communication de 90 s avec une tarification de 0,10 €/min la taxation diffère suivant le mode
de calcul choisi :
- Un arrondi supérieur donne un coût de communication de 0,20 € car deux paliers sont
comptabilisés. Une communication d'une durée comprise entre 61 s et 120 s donnerait le
même coût.
- Un arrondi inférieur donne un coût de communication de 0,10 € car un seul palier est
comptabilisé. Une communication d'une durée comprise entre 61 s et 119 s donnerait le
même coût.
- Une facturation à la durée exacte donnerait un coût de 0,15 € (90 X 1/60 s).
Cas N° 2 : Taxation calculée par le PCX
Si le coût de la communication est calculé par le PCX :
- Sélectionnez l'item Coût donné par le PCX .

4-64 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Attention :
Dans ce cas, Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System n'effectue pas de
conversion. La monnaie déclarée dans le PCX doit donc être identique à la monnaie de
référence.
Cas N° 3 : Taxation calculée selon le nombre d'unités transmis par le PCX
Si le coût de la communication est calculé grâce au nombre d'unités contenues dans le ticket
de taxation :
- Sélectionnez l'item Basé sur l'unité .
Voix et données communes
Si la tarification est différente selon une transmission voix ou données :
- Décochez l'option Voix et données communes . Dans ce cas, les tranches horaires sont
à définir séparément pour chaque type de communication.
Monnaie
- Sélectionnez la monnaie que vous souhaitez utiliser pour définir les données de
tarification.
La gestion de la liste de monnaies disponibles s'effectue sur l'onglet Paramètres >
Paramètres opérateurs > Monnaie .
Taxe
- Sélectionnez la taxe à utiliser pour le calcul des coûts "taxes comprises", pour les
montants calculés selon ce tarif.
La gestion des taxes et de leurs taux s'effectue sur l'onglet Paramètres > Paramètres
opérateurs > Taxe.
Ajustement
1. Sélectionnez un ajustement à appliquer au tarif. Voir § Définir les directions (Définir les
ajustements de coûts).
2. Précisez les différents coûts par tranche horaire. Voir § Définir les tranches horaires et les
segments tarifaires (Définir les tranches horaires).
4.5.1.6 Définir les tranches horaires et les segments tarifaires
4.5.1.6.1 Les tranches horaires
Certains tarifs opérateurs varient suivant le type de jour, l'horaire ou la durée des
communications.
Pour définir les tranches horaires :
- Cliquez sur le tarif pour voir apparaître la branche Tranche horaire.
Le tableau ci-dessous représente les paramètres à renseigner en fonction du Mode de calcul
adopté dans la branche supérieure Tarif.
tableau 4.15 : Paramètres du tarif opérateur
Durée Coût PCX Coût de l'unité
Voix / Donnée X
Type jour X
Début de la tranche horaire X



     !"   


  4-65
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Durée Coût PCX Coût de l'unité


Fin de la tranche horaire X
Désignation X
Coût initial appel non répondu X X
Coût initial appel répondu X X
Coût minimum X
Durée initiale X
Unité initiale X X
Durée unité X
Coût à l'unité X X
Ajustement X X X

Légende :
X: champ concerné
Voix/Donnée : caractérise le type d'information transmis lors de la communication. Si le tarif a
été défini précédemment avec l'option Voix et donnée communes, ce paramètre est figé sur
Voix/donnée. Par contre, si vous avez configuré une distinction tarifaire suivant le type de
communication, vous devez désigner pour quel type de données s'applique la définition de la
tranche horaire.
Type de jour :
La liste propose les types suivants :
- lundi au dimanche (sélection individuelle du jour de la semaine),
- jours ouvrés (lundi au vendredi),
- week-end (samedi et dimanche),
- quotidien (lundi au dimanche),
La liste Type de jour contient également les éventuelles journées spécifiques que vous
configurez sous la branche Calendrier de l'opérateur.
Début de la tranche horaire/Fin de la tranche horaire
Ces deux champs délimitent le début et la fin de la tranche horaire. Les tranches horaires
cumulées forment obligatoirement une journée complète. Seule la saisie du champ Début de
la tranche horaire est requis car Fin de la tranche horaire est mise à jour automatiquement
avec le début de la tranche suivante.
Nom : Il s'agit d'un nom identifiant la tranche horaire.
Coût initial appel non répondu : Il s'agit d'un coût additionnel appliqué aux appels non
aboutis (durée de communication = 0).
Coût initial appel répondu : Il s'agit d'un coût additionnel appliqué dès que l'appel abouti
(durée de communication non nulle). Lorsque ce coût est nul, la durée et le coût initial sont
pris en compte.
Coût minimum : Il s'agit d'un coût minimum pour tous les appels.
Durée initiale : Ce paramètre (en secondes) est associé à l'Unité initiale .
Unité initiale : Ce paramètre (en secondes) est associé à la Durée initiale. Pendant la Durée

4-66 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

initiale, n Unités initiales sont comptabilisées selon le Coût unité.


Durée unité : Ce paramètre (en secondes) est associé au Coût unité. C'est la durée pendant
laquelle est compté le Coût unité.
Pour une taxation à la durée avec arrondi supérieur au palier inférieur ou supérieur, ou par
unité, cette durée correspond à un palier.
Note :
La Durée initiale et l'Unité initiale sont prises en compte uniquement quand le Coût initial appel
répondu est nul.
Pour une taxation à la durée proportionnelle, cette durée est en général :
- réglée à 60 si vous saisissez un Coût unité à la minute,
- réglée à 1 si vous saisissez un Coût unité à la seconde.

Figure 4.27 : Coût en fonction du temps


c : coût et t : temps
tableau 4.16 : Coût en fonction du temps
Durée unité 60
Coût à l'unité 0.14

Coût unité : Le coût se définit dans la monnaie de référence (voir module Taxation - Onglet
Paramètres § Gérer la liste des monnaies). Il est associé à la Durée unité (voir ci-dessus).
Ajustement : Appliquez si besoin une minoration ou une majoration du coût de base (voir §
Définir des ajustements de coût ).
Après validation de la tranche horaire, la branche Segment est créée automatiquement et
comporte le Segment 1 ayant une Durée unité et un Coût unité équivalant à celui défini dans
la tranche horaire.
4.5.1.6.2 Les segments
Les segments se définissent sous la branche Tranche horaire selon que la tarification varie
ou pas dans la tranche horaire.
La tarification varie dans la tranche horaire
1. Définissez une durée d'application pour le segment 1. Par défaut, celui-ci ne possède pas
de date de fin d'application (Durée segment : 0 ). Le rapport coût/durée du segment 1
s'applique donc pour toute la durée de la tranche horaire.



     !"   


  4-67
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

2. Créez un segment pour chaque changement de palier (rapport coût/durée).

Figure 4.28 : Charge en fonction du temps


A : taxation par palier (arrondi supérieur)
B : taxation à la seconde
c : coût et t : temps
tableau 4.17 : Charge en fonction du temps
Nom du segment S1 S2 S3
Durée du segment 180 120 00
Durée unité 60 60 60
Coût à l'unité 1 0.25 0.10
Pour créer un segment :
1. Sous la tranche horaire de votre choix, sélectionnez la branche Segment .
2. Sélectionnez la commande Créer dans le menu contextuel de la zone d'édition. Une ligne
vierge apparaît dans la zone d'édition.
3. Définissez le segment à travers les champs suivants :
• Numéro de segment : il détermine le numéro d'ordre de lecture des segments de la
tranche horaire. Les numéros de segment ne doivent pas nécessairement se suivre.
• Durée segment : Saisissez la durée d'application du segment. Au terme de cette
durée, le segment suivant est lu.
• Durée unité et coût unité : Ces deux paramètres définissent la tarification est la durée
pendant laquelle est compté le Coût unité.
La tarification ne varie pas dans la durée de la tranche horaire
Les valeurs Durée unité et Coût à l'unité saisies dans la tranche horaire sont utilisées pour
créer automatiquement le segment 1 avec une Durée segment nulle. Le rapport coût/durée
du segment 1 s'applique donc pour toute la durée de la tranche horaire.
4.5.1.7 Définir les régions

4-68 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

La branche Région comporte la liste :


- des régions appelantes (départ des appels). Il s'agit des régions comportant au moins un
des PCX définis dans l'Annuaire système.
- Régions appelées. Il s'agit des régions accessibles par un ou plusieurs Préfixes d'appels.
Chaque région comporte les branches :
- PCX
- Préfixe
- Faisceau
La mise à jour de ces trois "sous" branches détermine le type de la région : région appelante
et/ou région appelée, ainsi que le faisceau utilisé.

Figure 4.29 : Définir les régions


Dir 1 caractérise la direction entre la Région RP vers la Région SE .
Dir 2 caractérise la direction entre la Région SE vers la Région RP .
Pour définir une région appelante :
1. Cliquez sur la branche Région .
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
3. Entrez un Nom identificateur.
4. Classez la région en type Non protégé ou Protégé. Une classification protégée interdit la



     !"   


  4-69
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

mise à jour de la région par importation de fichiers de données.


5. Dans la branche PCX , désignez le nom des PCX en charge d'acheminer les appels et leur
numéro d'accès respectif. Ce numéro d'accès correspond au numéro de téléphone grâce
auquel le PCX peut être joint.
Pour définir une région appelée :
1. Cliquez sur la branche Région .
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
3. Entrez un nom identificateur.
4. Classez la région en type Non protégé ou Protégé. Une classification protégée interdit la
mise à jour de la région par importation de fichiers de données.
5. Dans la branche Préfixe , entrez un à un les préfixes d'accès de cette région.

Exemple 1 :
Mono opérateur.

Figure 4.30 : Exemple : un seul opérateur


L'option préfixe opérateur dépendance doit être validée lorsque l'identification complète de
la direction nécessite l'ajout du préfixe opérateur.
Exemple 2 :
Multi-opérateur.

4-70 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.31 : Exemple : multi-opérateur


combinaison utilisée par Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System est
comparée avec le début du numéro appelé contenu dans le ticket de taxation pour
l'identification de l'opérateur.
Note 1 :
L'opérateur AX possède le préfixe 1616 . Cependant, l'utilisation de cet opérateur nécessite la
numérotation de son préfixe suivie du préfixe de l'opérateur FT : 1616 0 xxxxxxxxx (où x correspond au
numéro appelé) .
FT ne facture pas les communications accessibles par le 1616 et ne doit pas être considéré en tant
qu'opérateur primaire. En incluant le préfixe de l'opérateur FT (0) à celui d'AX (1616), vous assurez une
attribution correcte des communications aux deux opérateurs.

Note 2 :
L'opérateur Servi a été défini uniquement pour faciliter la prise en compte des numéros d'urgence et
d'appels gratuits indépendants de l'opérateur.
Pour configurer un faisceau :
1. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
2. Saisissez l'identifiant du faisceau.
3. Sélectionnez Network.Subnetwork.PCX.
4. Indiquez le numéro d'accès.
Note 3 :
Le couple faisceau/PCX doit être unique pour toutes les zones de tarification.

Note 4 :
Un faisceau se trouve par défaut dans la zone de tarification du PCX. Seuls les faisceaux situés dans
une zone de tarification différente doivent être déclarés.

4.5.1.8 Définir les directions


Une direction permet de regrouper les appels selon les régions de départ et les régions
d'arrivée des appels. A chaque couple région appelante - région appelée est appliqué un
tarif.
Exemple :
Paris -> Nord de France.
1. Sélectionnez une région appelante.
2. Sélectionnez une région appelée.
3. Désignez le tarif à appliquer aux appels empruntant cette direction.
4. Appliquez un éventuel ajustement.
5. Désignez l'opérateur secondaire si cette direction est accessible par un accès indirect.
6. Classez la direction en type Non protégé ou Protégé. Une classification protégée interdit
la mise à jour de la direction par importation de fichiers de données.
7. Définissez un délai d'acheminement si besoin.



     !"   


  4-71
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Note :
Les listes de régions, de tarifs, d'ajustements proposées correspondent aux éléments définis
antérieurement dans les branches supérieures.
La liste des opérateurs secondaires disponibles correspond aux opérateurs définis antérieurement dans
la branche Opérateur en type Sortant indirect .
Délai d'acheminement (retard)
Ce délai d'acheminement correspond à la durée moyenne en secondes qui s'écoule entre la
fin de la numérotation et le décrochage du poste appelé.
Ce paramètre est pris en compte uniquement lorsque le calcul du coût est basé sur la durée et
lorsque l'infrastructure de l'opérateur ne sait pas gérer la prise de ligne de l'appelant.
Acheminement multiple pour la même direction
Vous pouvez définir plusieurs directions avec les deux mêmes régions pour gérer les appels
acheminés par :
- un ou plusieurs opérateurs,
- des opérateurs en cascade.
Vous pouvez ainsi définir une direction préférentielle pour un acheminent d'appel empruntant
un accès indirect (acheminement avec carrier_A puis carrier_B) et définir une autre route
empruntant un accès direct en cas d'encombrement (carrier_A uniquement).
Une surveillance de coût peut être mise en place sur une direction .
Direction comprenant une région indéfinie
L'exemple ci-dessous représente une liste de direction ayant pour région appelante PARIS. La
première direction de la liste (PARIS -) possède une région appelée non précisée.
Cette direction (PARIS -) permet de prendre en compte les directions des appels non définies
par les cinq autres directions : Paris - Londres, Paris - Mobile, etc.

Figure 4.32 : Exemple — Arborescence d'une direction comprenant une région indéfinie
L'intérêt de la région "non précisée" est donc de compléter la liste des directions désignée. Les
combinaisons sont multiples comme le représente l'exemple ci-dessous :
tableau 4.18 : Exemple : toutes les directions
Région A Région B Exemple
Paris Londres Paris - Londres

4-72 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Région A Région B Exemple


Toutes directions Londres - Londres
Paris Toutes directions Paris -
Toutes directions Toutes directions -

Région A : région appelante


Région B : région appelée
4.5.1.9 Définir des ajustements de coût
Un ajustement se définit sous l'une des formes suivantes :
- une équation linéaire (Ax+b),
- un pourcentage (A%).
Il peut s'agir d'une minoration ou d'une majoration.
L'ajustement défini sous un opérateur s'applique indifféremment :
- à un Tarif ,
- à une Direction .
Pour définir un ajustement :
- Cliquez sur la branche Ajustement ,
- Sélectionnez la commande Créer dans le menu contextuel,
- Mettez à jour les champs de la zone d'édition puis validez
Un ajustement peut être utilisé pour assurer une conversion d'unité monétaire dans le cadre
du mode de calcul assuré par le PCX.
4.5.1.10 Définir les codes identificateurs des opérateurs indirects
Sous cette branche, identifiez les opérateurs indirects (second opérateur) au sein de chaque
sous réseau.
Une configuration exhaustive de cette branche améliore les performances du calcul de coût.
Le code de l'opérateur à saisir correspond à l'information carrier figurant dans le ticket de
taxation.
Pour mettre à jour :
1. Sélectionnez le Sous réseau comportant l'opérateur indirect.
2. Désignez l'Opérateur indirect. La zone de liste contient les opérateurs indirects déclarés
ultérieurement.
3. Entrez son Code identificateur.
4. Appliquez vos modifications.

Note :
un opérateur indirect peut avoir un code différent selon le sous réseau.
L'affectation d'un même code pour deux opérateurs différents étant refusée, ne renseignez pas cette rub-
rique si la configuration sur le site est ainsi définie.



     !"   


  4-73
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.5.1.11 Précisez les faisceaux affectés et les préfixes associés à chaque opérateur
La mise à jour exhaustive de cette branche améliore les performances du calcul de coût.
La recherche de l'opérateur direct utilisé peut s'effectuer selon deux façons distinctes :
- la première consiste à extraire du ticket de taxation le Numéro appelé puis de rechercher
dans chaque Direction de l'ensemble des opérateurs, le Préfixe qui concorde le mieux,
- la seconde consiste à extraire du ticket de taxation le Numéro de faisceau emprunté par
l'appel puis de rechercher dans la branche Connexion faisceau, l'opérateur affecté à ce
faisceau.
Entre ces deux méthodes de recherche, la seconde est nettement plus performante car les
itérations faites lors de la recherche sont moins importantes. De plus, une éventuelle
confusion entre deux directions possédant le même préfixe est rendue impossible.
Pour assigner chaque faisceau de PCX à un opérateur :
1. Cliquez sur la branche Connexion faisceau,
2. Sélectionnez la commande Créer dans le menu contextuel,
3. Créez l'affectation en désignant le PCX, le Faisceau, l'Opérateur, le Préfixe associé et un
éventuel Coefficient d'ajustement.
4. Appliquez vos modifications.
Note :
Dans un souci d'unicité, vous ne pouvez pas définir dans cette rubrique deux combinaisons identiques
(faisceau n — préfixe X) pour deux opérateurs de types différents.

4.5.1.12 Définir la tarification spécifique aux services RNIS


La taxation peut gérer pour chaque opérateur des coûts annexes liés à l'utilisation des
services RNIS.
La transmission d'informations RNIS est fonction des abonnements souscrit auprès des
opérateurs.
Liste des services : Mini-messagerie, transfert d'appel inconditionnel, indication de coût.
La tarification est réalisée systématiquement par communication exceptée pour la
mini-messagerie où elle est effectuée par message envoyé.
Pour définir la tarification d'un service :
1. Cliquez sur la branche Connexion faisceau.
2. Sélectionnez la commande Créer à partir du menu contextuel.
3. Créez l'affectation en désignant le PCX, le Faisceau, l'Opérateur, le Préfixe associé et un
éventuel Coefficient d'ajustement.
4. Appliquez vos modifications.
4.5.1.13 Définir les types de directions
A travers cette branche, gérez la liste des directions disponibles, par exemple : local,
international, voisinage.
La liste des types de directions gérée dans cette branche est utilisée par la suite dans la
branche Nom ville/pays . Ces données sont exploitées uniquement pour apporter plus de
précisions dans les rapports.

4-74 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.5.1.14 Définir des zones de directions par des noms de villes / pays
Pour personnaliser la génération de rapports basés sur les données des opérateurs, il est
possible d'associer un Nom de ville (ou de pays) et un Type de direction à une Région
appelante et un Préfixe associé.

Figure 4.33 : Diagramme schématique de définition des zones de direction par des noms de
villes / pays

Exemple :
si vous disposez d'importantes configurations d'opérateurs internationaux, vous pouvez préciser à quel
pays est affecté l'opérateur. Ainsi, vous pouvez générer facilement des rapports par pays et par devise.
Pour définir des zones, renseignez les champs suivants :
- Région appelante : La liste propose les entrées définies dans la branche Région
appelante.
- Préfixe appelé : Il s'agit du préfixe à composer pour atteindre la zone de ville / Pays.
- Nom ville/pays : Il s'agit du nom à affecter à la zone joignable par le préfixe saisi.
- Type de direction : La liste propose les directions définies sous la branche Type de
direction.
Une surveillance de coût peut être mise en place sur un Nom de ville/pays .
Note :
Plus les noms de villes / pays déclarés sont nombreux, plus le calcul des coûts est long. Déclarez le
Nom de ville / pays, puis le Type de direction, uniquement si nécessaire.

4.5.1.15 Mettre en place une surveillance de coût


Voir module Taxation - Onglet Organisation § Gérer les profils de surveillance.
L'interface graphique de l'onglet Etat surveillance est décrite au paragraphe Visualiser les
compteurs - Etat surveillance (optionnel).
L'affectation d'une surveillance s'effectue sur l'onglet Surveillance en bas à droite. Le contrôle
s'opère sur l'onglet Etat surveillance.
Onglet Surveillance
Pour activer une surveillance sur un opérateur :
1. Décochez l'option Surveillance par défaut.
2. Sélectionnez un profil de surveillance parmi la liste proposée. Les caractéristiques du profil
choisi s'inscrivent dans le tableau.
Onglet Etat surveillance



     !"   


  4-75
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Si un profil de surveillance a été appliqué à l'opérateur, vous pouvez visualiser sur cet onglet :
- les seuils définis dans le profil de surveillance appliqué à l'opérateur. Ils sont représentés
sous forme de repères rouges.
- l'état des compteurs de consommations journalières et mensuelles.
Vous pouvez ainsi vérifier rapidement le franchissement ou non des seuils sur les compteurs
de consommations.

4.5.2 Supprimer un opérateur


La destruction d'un opérateur consiste à supprimer de la Taxation l'ensemble de sa
configuration (tarif, région, direction, calendrier, etc.).
Pour détruire un opérateur :
1. sélectionnez l'opérateur dans l'arborescence,
2. lancez la commande Détruire dans le menu contextuel. Une confirmation est demandée.
L'opérateur est supprimé de la base de données et de l'arborescence des opérateurs.
Attention :
Si un calcul de coût est effectué après la suppression d'un opérateur, tous les coûts des tickets
concernant cet opérateur sont initialisés à 0.

4.5.3 Exemple de configuration opérateur


L'exemple ci dessous liste les opérations nécessaires à la déclaration d'un seul opérateur. Le
mode de calcul utilisé est celui de l'impulsion.
1. Dans l'arbre de l'onglet opérateur, créer un opérateur puis mettez à jour ses différentes
propriétés.
2. Sous cet opérateur, créez une période de validité.
3. Sous la période de validité, définissez un tarif avec pour mode de calcul l'item : basé sur
unité .
4. Sous le tarif ainsi défini, créez une tranche horaire de 0 à 24 heures puis fixez un prix de
l'unité (ex : 0,10 euro).
5. Créez une direction sans préciser ni la région source ni la région de destination et
affectez le tarif précédemment défini.
6. Pour les PCX autres qu' OmniPCX 4400 ou Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS,
définissez le code opérateur utilisé dans le PCX dans la rubrique Code opérateur
indirect.

4.5.4 Commandes d'import et d'export des données opérateurs


Des outils d'import et d'export sont disponibles afin :
- d'archiver facilement les données opérateurs,
- d'optimiser la saisie de données similaires,
- d'utiliser une partie ou la totalité des données opérateurs sur plusieurs Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System .

4-76 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

La liste des fichiers associés à un export ou un import est inscrite dans un fichier au format
INF.
Les commandes d'import et d'export sont disponibles dans l'arborescence de l'onglet
Opérateur à travers le menu contextuel.

Figure 4.34 : Onglet Opérateur — Menu contextuel


Pour importer ces données :
1. Sélectionnez un élément dans l'arborescence.
2. Sélectionnez la commande Importer... à partir du menu contextuel. Une fenêtre de
localisation de fichier apparaît à l'écran.
3. Désignez l'emplacement du fichier d'information inf contenant la liste des fichiers à
importer.
4. Valid.
L'import est lancée.
Pour exporter des données :
1. Sélectionnez dans l'arborescence la période que vous souhaitez exporter.
2. Sélectionnez la commande Exporter à partir du menu contextuel. Une fenêtre de
localisation de fichier apparaît à l'écran.
3. Tapez le nom à attribuer au fichier d'information. Son extension est obligatoirement .inf.
Désignez le répertoire dans lequel vous souhaitez enregistrer les fichiers d'exportation.
4. Confirmez l'exportation.
L'ensemble des données est enregistré dans des fichiers d'import.
Note :
L'export des données opérateurs s'effectue période par période.
Pour programmer un import ou un export, sélectionnez la commande Import programmé ou
Export programmé dans le menu contextuel. Le Planificateur apparaît alors à l'écran.
Pour plus de détails, voir module Taxation - Gérer des fichiers de données opérateurs - MODE
EXPERT .

4.5.5 Création rapide d'un opérateur à impulsions



     !"   


  4-77
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

La commande de création est disponible dans l'arborescence de l'onglet Opérateur à travers


le menu contextuel.

Figure 4.35 : Onglet Opérateur — Menu contextuel


1. Sélectionnez le noeud "Opérateur" ou le noeud d'un opérateur particulier.
2. Sélectionnez la commande Créer un opérateur à impulsions à partir du menu
contextuel.

Figure 4.36 : Créer une fenêtre opérateur à impulsions


3. Entrez les paramètres de création :
Nom : Cette zone est obligatoire. Il s'agit du nom identificateur de l'opérateur. Le même
nom identificateur ne peut pas être attribué à deux opérateurs.
Symbole : Cette zone est obligatoire. Saisissez en 5 lettres au maximum un nom

4-78 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

symbolique. Deux opérateurs ne peuvent pas détenir le même symbole. Les symboles
peuvent être utilisés dans les rapports pour remplacer des noms d'opérateurs très longs.
Date de début : Il s'agit de la date de début de période (par défaut, la date courante).
Tarif: Il s'agit du nom du tarif (par défaut, basé sur l'unité). Le tarif ainsi créé aura
implicitement pour mode de calcul “Basé sur l'unité”.
Coût unité : Cette zone est obligatoire. Le coût se définit dans la monnaie de référence
(voir module Taxation - Onglet Paramètres § Gérer la liste des monnaies).
Coût initial appel répondu : Il s'agit d'un coût additionnel appliqué dès que l'appel abouti
(durée de communication non nulle). Lorsque ce coût est nul, le coût initial est pris en
compte.
Coût initial appel non répondu : Il s'agit d'un coût additionnel appliqué aux appels non
aboutis (durée de communication = 0).
Pays, Monnaies et Taxes : Sélectionnez parmi les trois listes déroulantes, les propriétés
à appliquer à l'opérateur. Le contenu des listes déroulantes se gère dans la gestion des
listes de pays, de monnaie et de taxe disponible sur l'onglet Paramètres, à la branche
Paramètres opérateurs .
Réseau.Sous réseau.PCX : Créez, si nécessaire, l'affectation en désignant le PCX (dans
la liste déroulante), le Faisceau, le Préfixe (de prise de faisceau) associé et un éventuel
Coefficient d'ajustement.
Note :
Si un PCX est sélectionné, le champ Faisceau doit être renseigné.
Attention :
L'écran de création rapide d'un opérateur à impulsions permet uniquement la création d'un
opérateur basé sur un tarif à l'impulsion mais ne permet pas une modification rapide des in-
formations saisies. Pour effectuer des modifications sur les opérateurs créés avec cet écran,
reportez-vous à la procédure de configuration complète d'un opérateur décrite au §
Généralités .

4.6 Maintenance de la base de données

4.6.1 Généralités
Les chargements réguliers de données PCX et la génération de rapports occupent, avec le
temps, une quantité importante d'espace disque sur le serveur hébergeant l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System. Les performances de l'Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System sont affectées lorsque la base de données
atteint une taille critique.
Afin d'optimiser la rapidité des calculs requis par la génération des rapports et éviter une
saturation de l'espace disque, Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System
dispose d'opérations de maintenance dédiées, automatiques et paramétrables.
Ces opérations ont pour but de supprimer de la base, les données obsolètes comme les
anciens tickets ayant plus de 3 mois.

4.6.2 Suppression automatique des anciennes données


Voici la liste des données purgées et la périodicité de suppression définie par défaut. Les
fréquences d'exécution et les critères de suppression sont paramétrables :



     !"   


  4-79
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Suppression journalière des compteurs d'observation de trafic :


• des compteurs horaires anciens de plus de 45 jours ,
• des compteurs journaliers anciens de plus de 94 jours ,
• des compteurs mensuels anciens de plus de 15 mois,
• des compteurs annuels anciens de 36 mois.
- Suppression journalière des compteurs cumulatifs :
• des compteurs journaliers anciens de plus de 35 jours ,
• des compteurs mensuels anciens de plus de 15 mois,
• des compteurs annuels anciens de 36 mois.
- Suppression hebdomadaire :
• des tickets de taxation anciens de plus de 94 jours ,
• des compteurs de surveillance journaliers anciens de plus de 94 jours ,
• des compteurs de surveillance mensuels anciens de plus de 15 mois,
• des postes inactifs sans ticket, ni compteur de surveillance ni compteur d'observation
de trafic,
• des niveaux inactifs sans postes (*),
• des rapports détaillés anciens de plus de 94 jours ,
• de l'ensemble de la configuration des opérateurs ancienne de plus de 94 jours (voir §
Recommandations ).
(*) Ne sont pas concernés par la purge : la racine, les sociétés et le niveau indéfini. Les 94
jours correspondent à 3 mois + 1 jour afin de garantir 3 mois complets.
La modification des valeurs de purge définies par défaut pour Taxation/Trafic/VoIP est
accessible par l'System directory : NMC > Nom_serveur > Servers > Nom_serveur >
NMCDataBase.

4.6.3 Recommandations
Compteurs cumulatifs
Les compteurs cumulatifs sont générés par Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network
Management System à l'aide des tickets de taxation. Si vous supprimez des tickets de taxation
dans une période [T1–T2] puis lancez un recalcul des compteurs cumulatifs dans la même
période, vous obtenez des compteurs cumulatifs nuls.
La purge des compteurs cumulatifs n'a aucune incidence sur les tickets de taxation. Par
contre, vous risquez de réinitialiser des compteurs de surveillance (option) qui exploitent
certaines valeurs des compteurs cumulatifs.
Relations entre les tickets et les données opérateurs
Pour assurer un fonctionnement normal de la base, il est préférable de conserver les
données de configuration plus longtemps que les tickets. Vous évitez ainsi de perdre des
liens entre les tickets et des données de configuration opérateurs.
Si vous souhaitez conserver une année complète d'archivage de vos tickets, définissez une
purge de données opérateurs à 396 jours (365 + 31 jours).

4.6.4 Suppression manuelle de données


Une interface est dédiée à la suppression manuelle des données de taxation et d'observation

4-80 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

de trafic. Les multiples options proposées permettent une suppression ciblée.


Validez l'option uniquement les tickets restaurés pour supprimer les tickets marqués lors de
leur phase de restauration (voir § Restauration de tickets ).
Vous pouvez accéder à l'interface uniquement à partir de l'application Taxation/Trafic/VoIP,
par le menu Taxation/Trafic/VoIP > Purger.
Les données purgées manuellement sont irrécupérables. Prévoyez donc un archivage avant
leur suppression.
Note :
La purge des tickets manuellement étant très longue, il est préférable de la lancer la nuit ou le week-end.

4.6.5 Archivage/restauration de tickets


Une tâche d'archivage des tickets est programmée par défaut chaque semaine.
- Cette tâche archive les tickets à partir de la date de l'archive précédente jusqu'à la date
d'aujourd'hui moins 31 jours. En effet, durant ces 31 jours, l'archivage des tickets est
inutile, car ces derniers sont alors en cours d'analyse pour les rapports et se trouvent à la
fois dans la base de données de l'Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management
System et dans les bases de données des PCX (Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise CS
et OmniPCX 4400).
- Chaque fichier d'archive est conservé 94 jours, ce qui se traduit au niveau des tickets par
une ancienneté maximale de 125 jours (94 jours de conservation maximale + 31 jours de
décalage d'archivage). Au-delà de ce temps, les tickets sont effacés.

Figure 4.37 : Archivage de tickets


Ces fichiers sont archivés dans des répertoires par année/mois/date. Dans chacun des
répertoires les fichiers sont nommés par nom de nœud, année, mois et date.



     !"   


  4-81
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.38 : Organisation des fichiers dans le répertoire


La taxation dispose de deux commandes manuelles pour le transfert des tickets. Les
interfaces sont disponibles à partir des options Archiver des tickets et Restaurer des tickets
du menu Taxation/Trafic/VoIP.
4.6.5.1 Archivage manuel des tickets
A travers cette interface :
1. Sélectionnez la plage d'archivage suivant une période fixe ou à partir de la date du
dernier archivage (option par défaut).
Ces paramètres sont modifiables dans l'Annuaire Système : NMC > Nom_serveur >
Servers > Nom_serveur > Accounting.
2. Indiquez l'emplacement du répertoire d'archivage en cliquant sur Chercher....
3. Cliquez sur OK. Le planificateur apparaît pour une éventuelle programmation.
4.6.5.2 Restauration de tickets
A travers cette interface :
1. Indiquez l'emplacement des tickets à restaurer par la commande Chercher.
2. Précisez éventuellement la période.
3. L'option Marquer les tickets “issus d'une archive” permet par la suite d'effectuer une
purge ciblée sur les tickets restaurés (option Uniquement les tickets restaurés de la
purge - voir § Suppression manuelle de données ).
4. L'option Insérer les coûts avec recalcul permet de recalculer les coûts des tickets
restaurés avec la configuration de la taxation actuelle à condition que la date de validité de
l'opérateur coïncide avec celle des tickets.
5. Cliquez sur OK pour lancer la restauration.

4.6.6 Programmation des tâches de maintenance


Les opérations de purge des données de taxation et d'observation de trafic sont programmées
dans une tâche hebdomadaire. Si cette tâche hebdomadaire prend trop de temps, réduisez-en

4-82 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

la fréquence.

4.6.7 Mise à jour de l'organisation de la taxation


Cette fonctionnalité réaffecte tous les tickets et les compteurs PTP aux entités actives.
- Tous les tickets et les compteurs PTP attribués à une entité inactive sont réattribués à une
entité si les entités ont le même Numéro taxé et PCX.
- Toutes les entités inactives et leurs entrées de répertoire sont supprimées.
Pour mettre à jour l'organisation de la taxation :
1. Dans le répertoire 4760\bin, double-cliquez sur l'icône ToolsOmnivista.exe, entrez un mot
de passe pour le gestionnaire de répertoire et la fenêtre suivante apparaît :

Figure 4.39 : Fenêtre E:\4760\bin\ToolsOmnivista.exe


2. Sélectionnez 2 "Accounting Organization Update"
3. A la question "Do you want to continue", répondez "Y".
4. Le processus commence :



     !"   


  4-83
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Figure 4.40 : Fenêtre E:\4760\bin\ToolsOmnivista.exe

4.7 Gérer des fichiers de données opérateurs - MODE EXPERT

4.7.1 Généralités
Des outils d'import et d'export sont disponibles afin :
- d'archiver facilement les configurations des opérateurs,
- d'optimiser la saisie de données similaires,
- d'utiliser une partie ou la totalité d'une configuration opérateur sur plusieurs Alcatel-Lucent
OmniVista 4760 Network Management System .

4-84 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.7.2 Accès aux commandes d'import et d'export


Voir module Taxation - Onglet Opérateurs § Commandes d'import et d'export des données
opérateurs .

4.7.3 Description des fichiers


Les fichiers concernés par l'import et l'export de données sont les suivants :
tableau 4.19 : Extensions des fichiers d'import/export
Nom de fichier Numéro de
poste
Fichier information .inf
Fichier région .rgn
Fichier de ville / pays .ccn
Fichier direction .dir
Fichier tarif .trf
Fichier calendrier .cal
Fichier ajustement .adj
Fichier installation .itl
Faisceau .trg

Fichier information
Ce fichier contient les informations générales concernant :
- l'import (version, date, arrêt des objets),
- l'opérateur (nom, préfixe, monnaie, pays).
Ce fichier est obligatoire.
Ce fichier est nécessaire pour tout import. Il contient les informations générales sur l'opérateur
et la liste des noms des autres fichiers importés :
Seules les données appartenant au fichier d'information doivent être contenues dans un fichier
unique. Les autres données peuvent être réparties en plusieurs fichiers avec une même
extension.
Le fichier d'information mis à part, tous les fichiers doivent contenir une ligne d'en-tête qui
identifie chaque colonne. Cette ligne doit apparaître avant les données.
Fichier région
Ce fichier contient la liste des régions de l'opérateur. Ces régions sont constitués d'un
ensemble de préfixes. Elles définissent des zones du point de vue de l'opérateur.
Il est possible de définir dans ce fichier si le préfixe dépend ou pas de l'opérateur.
Fichier noms de villes pays (CCN : City/Country Code)
Ce fichier contient les relations entre les préfixes et les noms de pays ou de ville. Ces
informations sont utilisées dans les rapports par le service de surveillance.
Fichier direction



     !"   


  4-85
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Ce fichier contient la liste exhaustive des directions avec le tarif associé. Chaque direction est
construite à partir des régions définies dans les fichiers des régions.
Fichier tarif
Ce fichier contient les informations sur les tarifs (type de calcul, type de jour, tranche horaire,
coût/minute…).
Fichier calendrier
Ce fichier contient les noms et les dates des jours fériés. Si aucun nom n'est précisé, les dates
seront regroupées sous le libellé Jours Fériés .
Fichier ajustement
Ce fichier contient les informations sur les ajustements de coûts.
Fichier facilité
Ce fichier contient des informations sur les ajustments.
Fichier installation
Ce fichier contient les régions servant à déterminer les directions à importer : basé sur
l'emplacement du PCX, ce fichier est spécifique de chaque client.
Fichier faisceau
Ce fichier contient les régions servant à déterminer les directions à importer : basé sur
l'emplacement d'accès du faisceau, ce fichier est spécifique de chaque client.
4.7.3.1 Principes généraux
4.7.3.1.1 Mots clefs
La syntaxe et la casse des mots clefs est la suivante :
Mots clefs du fichier information
- VERSION : numéro de version des fichiers.
- CARRIER_NAME : nom de l'opérateur.
- CARRIER_INITIAL : initiales de l'opérateur.
- CARRIER_PREFIX : préfixe de l'opérateur.
- CARRIER_PREFIX_INCLUDED : YES ou NO. CARRIER_TYPE :
- CARRIER_TYPE : type de l'opérateur (OUTPUT_FIRST_CARRIER : sortant -
- INPUT_FIRST_CARRIER : entrant - NETWORK_CARRIER : réseau -
- OUTPUT_SECOND_CARRIER : second sortant).
- EFFECT_DATE : date de validité des données.
- STOP_UNUSED_OBJECTS : détermine l'arrêt des objets non utilisés (YES ou NO).
Attention :
A partir de la version 2.1, ce paramètre n'est plus interprété.
- CURRENCY : monnaie de l'opérateur.
- TAX : nom de la taxe appliquée à l'opérateur.

4-86 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- COUNTRY : pays de l'opérateur.


- RGN_FILE : nom du fichier région.
- CCN_FILE : nom du fichier nom de ville/pays.
- DIR_FILE : nom du fichier direction.
- TRF_FILE : nom du fichier tarif.
- CAL_FILE : nom du fichier calendrier.
- ADJ_FILE : nom du fichier ajustement.
- ITL_FILE : nom du fichier installation.
- TRG_FILE : nom du fichier faisceau.
Mots clefs du fichier calendrier
YYYY : définie une date reproductible tous les ans.
Mots clefs des fichiers direction et région
- DEPENDENT : le préfixe est dépendent du préfixe opérateur.
- NOT_DEPENDENT : le préfixe n'est pas dépendent du préfixe opérateur.
Mots clefs du fichier tarif
- CHARGEUNIT : calcul à l'unité.
- ROUNDDOWN : calcul à la durée - arrondi à l'unité de temps inférieur.
- ROUNDUP : calcul à la durée - arrondi à l'unité de temps supérieur.
- PROPORTIONAL : calcul à la durée.
- AOC : utilise le coût fourni par le PCX.
- VOICE : tarif pour la voix.
- DATA : tarif pour les données.
- VOICE_DATA : tarif pour voix et données communes.
- DAILY : journalier (du lundi au dimanche).
- HOLIDAY : jour férié défini dans les fichiers calendrier.
- WEEKEND : week-end (samedi et dimanche).
- MONDAY : lundi.
- TUESDAY : mardi.
- WEDNESDAY : mercredi
- THURSDAY : jeudi
- FRIDAY : vendredi
- SATURDAY : samedi
- SUNDAY : dimanche
Mots clefs du fichier ajustement



     !"   


  4-87
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- PERCENTAGE : ajustement basé sur le pourcentage.


- LINEAR_EQUATION : ajustement basé sur une équation linéaire.
4.7.3.1.2 Séparateur de champs
La tabulation est utilisée pour séparer chaque champ. Pour appliquer une valeur par défaut, il
suffit de ne rien saisir et de passer directement au champ suivant en ajoutant une tabulation.
4.7.3.1.3 Remarques :
"%" est le caractère de commentaire, toute ligne commençant par ce symbole est ignorée.
4.7.3.1.4 En-tête
@ est le caractère d'en-tête, une ligne commençant par ce symbole est une ligne d'en-tête ; il
ne peut y avoir qu'une ligne d'en-tête par fichier et elle est obligatoire (sauf le cas du fichier
information).
En-tête du fichier région
- PREFIX : colonne des préfixes.
- REGION : colonne du nom de la région.
- CARRIER_PREFIX_DEPENDENCY : colonne indiquant la dépendance avec le préfixe
opérateur.
En-tête du fichier nom de ville / pays
- CALLING : colonne du préfixe appelant.
- CALLED : colonne du préfixe appelé.
- CCN : dénomination du nom de ville/pays.
- DIRECTION_TYPE : colonne du type de direction.
En-tête du fichier direction
- CALLING : colonne du nom de la région appelante.
- CALLED : colonne du nom de la région appelée.
- TARIFF : colonne du nom du tarif.
- ADJUSTMENT : colonne du nom de l'ajustement.
- SECOND_CARRIER : colonne du nom du second opérateur (s'il y a lieu).
En-tête du fichier calendrier
- DAYTYPE : colonne du type de jour (identique à la colonne présente dans le fichier tarif).
- DATE : colonne de la date spécifique.
En-tête du fichier tarif
- TARIFF : colonne du nom du tarif.
- CALCULATIONMODE : colonne du mode de calcul.
- VOICEDATA : colonne du type de tarif (voix, données ou voix et données communes).

4-88 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- DAYTYPE : colonne du type de jour.


- STARTTIMEZONE : colonne d'heure de début.
- ENDTIMEZONE : colonne d'heure de fin.
- SEGMENT : colonne du numéro de segment.
- SEGMENTDURATION : colonne de la durée du segment.
- COSTPERUNIT : colonne du coût par unité du segment.
- UNITDURATION : colonne de la durée d'une unité du segment.
- INITIALCOSTANSWERED : colonne du coût initial pour un appel répondu.
- INITIALCOSTNOANSWERED : colonne du coût initial pour un appel non répondu.
- MINIMUMCOST : coût minimal.
- INITIALUNITS : colonne du coût initial.
- INITIALDURATION : colonne de la durée initiale.
- LABEL : colonne du nom de la tranche horaire.
- ADJUSTMENT : colonne du nom de l'ajustement.
- CURRENCY : colonne de la monnaie du tarif.
- TAX : colonne de la taxe appliquée au tarif.
En-tête du fichier ajustement
- ADJUSTMENT : colonne du nom de l'ajustement.
- ADJUSTMENT_TYPE : colonne du type d'ajustement.
- PARAMETER_A : colonne du premier paramètre.
- PARAMETER_B : colonne du second paramètre.
En-tête du fichier installation
- REGION : colonne du nom de la région.
- NUMBER : colonne du numéro de téléphone.
- NODE : colonne du nom du PCX.
En-tête du fichier faisceau
- REGION : nom de la région.
- NUMBER : numéro d'accès.
- NODE : informations sur le PCX.
- TRUNKGROUP : numéro du faisceau.
4.7.3.1.5 Dates
Le format des dates est le suivant : YYYYMMDD
Aucun séparateur n'est autorisé.
4.7.3.1.6 Valeurs décimales



     !"   


  4-89
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Le séparateur décimal est le point.


4.7.3.1.7 Champ texte
Pour tous les champs textes, il convient de respecter la casse des valeurs déjà présentes
dans la base de données.
Note :
Dans tous les fichiers, le séparateur de champ est la tabulation. Aussi, dans un souci de lisibilité, les
champs figurant dans les exemples données ont été volontairement alignés.

4.7.3.2 Fichier information


4.7.3.2.1 Définition des champs
Ce fichier n'applique pas le schéma standard (une ligne d'en-tête, plusieurs lignes de
données), chaque ligne possède un mot clef et sa valeur associée.
- VERSION : numéro de version des fichiers (actuellement : 1).
- CARRIER_NAME : nom de l'opérateur (50 caractères maximum).
- CARRIER_INITIAL : initiales de l'opérateur (5 caractères maximum). La première lettre de
l'opérateur sera prise par défaut.
- CARRIER_PREFIX : le préfixe de l'opérateur (10 caractères maximum).
- CARRIER_PREFIX_INCLUDED : le préfixe de l'opérateur est inclus dans les fichiers
préfixe (YES ou NO). Par défaut, la valeur est YES.
- CARRIER_TYPE : le type de l'opérateur (OUTPUT_FIRST_CARRIER (par défaut),
INPUT_FIRST_CARRIER, NETWORK_CARRIER ou OUTPUT_SECOND_CARRIER).
- EFFECT_DATE : date de validité des données.
- STOP_UNUSED_OBJECTS : STOP_UNUSED_OBJECTS : les objets inutilisés doivent
être arrêtés (YES ou NO). Par défaut, la valeur est NO.
Attention :
A partir de la version 2.1, ce paramètre n'est plus interprété.
- CURRENCY : le nom de la monnaie de l'opérateur. Par défaut, la monnaie de référence
est utilisée (50 caractères maximum).
- COUNTRY : le nom du pays de l'opérateur (50 caractères maximum).
Les mots-clés ci-dessous servent à donner les noms des fichiers de données, les données
peuvent être réparties dans plusieurs fichiers mais il ne peut y avoir qu'un fichier par ligne.
- ADJ_FILE : nom du fichier ajustement.
- RGN_FILE : nom du fichier région.
- CCN_FILE : nom du fichier 'nom de ville/pays'.
- DIR_FILE : nom du fichier direction.
- TRF_FILE : nom du fichier tarif
- CAL_FILE : nom du fichier calendrier.
- ITL_FILE : nom du fichier installation.
- TRG_FILE : nom du fichier faisceau.

4-90 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.7.3.2.2 Exemple
%
%FranceT.inf
%
VERSION 1
CARRIER_NAME France Telecom
CARRIER_INITIAL FT
CARRIER_PREFIX 0
CARRIER_TYPE OUTPUT_FIRST_CARRIER
CARRIER_PREFIX_INCLUDED YES
STOP_UNUSED_OBJECTS (1) NO
EFFECT_DATE 20000101
CURRENCY Euro
COUNTRY France
ADJ_FILE FranceT.adj
RGN_FILE FranceT1.rgn
RGN_FILE FranceT2.rgn
DIR_FILE FranceT.dir
CAL_FILE FranceT.cal
ITL_FILE FranceT.itl
TRG_FILE FranceT.trg

Note :
cet exemple utilise 2 fichiers région : franceT1.rgn et franceT2.rgn.
(1) A partir de la version 2.1, le paramètre STOP_UNUSED_OBJECTS n'est plus interprété.

4.7.3.3 Fichier région


4.7.3.3.1 Définition des champs
@PREFIX REGION CARRIER_PREFIX_DEPENDENCY

Préfixe Région Dépendance


Ou :
- Préfixe : le préfixe (20 caractères maximum).
- Région : la région associée au préfixe (50 caractères maximum).
- Dépendance : le préfixe est dépendant du préfixe opérateur (DEPENDENT ou
NOT_DEPENDENT). Par défaut, la valeur est DEPENDENT.
Dans la description complète d'un préfixe dépendant, celui-ci est précédé du préfixe opérateur.
Réciproquement, un préfixe non dépendant est valide quel que soit l'opérateur. Les préfixes
de service sont généralement non dépendants (voir exemple).
4.7.3.3.2 Exemple



     !"   


  4-91
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

%
% FranceT1.rgn
%
@PREFIX REGION CARRIER_PREFIX_DEPENDENCY
0144213 Paris DEPENDENT
0144273 Paris DEPENDENT
0149052 Nanterre DEPENDENT
0149056 Nanterre DEPENDENT
0423138 Marseille DEPENDENT
0423194 Marseille DEPENDENT
%
% FranceT2.rgn
%
@PREFIX REGION CARRIER_PREFIX_DEPENDENCY
0049 Allemagne DEPENDENT
0061 Australie DEPENDENT
0034 Espagne DEPENDENT
15 Urgence NOT_ DEPENDENT
17 Urgence NOT_ DEPENDENT
18 Urgence NOT_ DEPENDENT
0836 Audiotel NOT_ DEPENDENT
3615 Teletel NOT_ DEPENDENT

4.7.3.4 Fichier noms de ville / pays (CCN)


4.7.3.4.1 Définition des champs
@CALLING CALLED CCN DIRECTION_TYPE

Appelante Appelée Ccn Type de direction


Ou :
- Appelante : le nom ou le préfixe d'origine.
- Appelée : le préfixe destination (20 caractères maximum).
- CCN : le nom de ville ou de pays associé aux préfixes (50 caractères maximum).
- Type de Direction : nom du type de direction (50 caractères maximum).
Il est conseillé d'utiliser le nom de la région appelante plutôt qu'un préfixe.
A mettre en application pour CALLING.
4.7.3.4.2 Exemple
%
% France_Telecom.ccn
%
@CALLING CALLED CCN DIRECTION_TYPE
01 01 Ile de France Local
01 02 Nord-Ouest National
01 03 Nord-Est National
01 04 Sud-Est National
01 05 Sud-Ouest National
01 06 Mobile Hertzien
01 00 International International

4.7.3.5 Fichier direction


4.7.3.5.1 Définition des champs
@CALLING CALLED TARIFF ADJUSTMENT

Appelante Appelée Tarif Ajustement


Ou :
- Appelante : nom de la région origine.

4-92 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Appelée : nom de la région destination.


- Tarif : tarif applicable pour cet appel.
- Ajustement : l'ajustement applicable pour cet appel.
4.7.3.5.2 Exemple
%
% France_Telecom.dir
%
@CALLING CALLED TARIFF ADJUSTMENT
Paris Marseille National
Paris Nanterre Voisinage1 Reduction1
Paris Paris Local
Allemagne Europe1
Urgence Urgence
Audiotel Audiotel

4.7.3.6 Fichier tarif


4.7.3.6.1 Définition des champs
L'entête du fichier tarif doit être écrite sur la même ligne ; la tabulation est utilisée comme
caractère de séparation. Pour des raisons de lisibilité, cet en-tête est placée sous la forme
d'une colonne.
- TARIFF Tarif
- CALCULATIONMODE Mode de calcul
- VOICEDATA Voix/données
- DAYTYPE Type de jour
- STARTTIMEZONE Heure de début
- ENDTIMEZONE Heure de fin
- SEGMENT Segment
- SEGMENTDURATION Durée du segment
- COSTPERUNIT Coût par unité
- UNITDURATION Durée de l'unité
- INITIALCOSTANSWERED Coût appel répondu
- INITIALCOSTNOANSWERED Coût appel non répondu
- MINIMUMCOST Coût minimum
- INITIALUNITS Nombre d'unité
- INITIALDURATION Durée initiale
- LABEL Label - Nom de la tranche horaire
- ADJUSTMENT Ajustement
- CURRENCY Monnaie
- TAX Taxe
Ou :
- Tarif : nom du tarif (50 caractères maximum).



     !"   


  4-93
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- Mode de calcul : le mode de calcul (CHARGEUNIT, ROUNDUP, ROUNDDOWN,


PROPORTIONAL ou AOC).
- Voix/Données : le type d'appel sur lequel s'applique ce tarif (VOICE, DATA ou
VOICE_DATA).
- Type de jour : le type de jour pour lequel on va définir coûts (DAILY, HOLIDAY, MONDAY,
…). Par défaut, la valeur est DAILY.
- Heure de début : l'heure de début de la tranche horaire au format HHMM. Par défaut, la
valeur est 0000.
- Heure de fin : l'heure de fin de la tranche horaire au format HHMM n'est pas utilisée, on
utilise l'heure de début de la tranche horaire suivante à cause de la continuité. Par défaut,
la valeur est 2400.
- Segment : le numéro du segment. Par défaut, la valeur est 1 (le premier segment).
- Durée du segment : la durée du segment en secondes. Par défaut, la valeur est 0, cela
représente la durée du dernier segment.
- Coût par unité : le coût pour une unité du segment. Par défaut, la valeur est 0.
- Durée de l'unité : la durée d'une unité en secondes. Par défaut, la valeur est 0.
- Coût appel répondu : le coût d'un appel répondu. Par défaut, la valeur est 0.
- Coût appel non répondu : le coût d'un appel non répondu. Par défaut, la valeur est 0.
- Coût minimum : le coût minimum de l'appel. Par défaut, la valeur est 0.
- Nombre d'unité : le nombre d'unité crédité initialement. Par défaut, la valeur est 0.
- Durée initiale : la durée initiale en secondes. Par défaut, la valeur est 0.
- Label : le nom de la tranche horaire.
- Ajustement : ajustement appliqué au tarif (si nécessaire).
- Monnaie : la monnaie du tarif (si elle diffère de la monnaie de l'opérateur).
- Taxe : taxe appliquée au tarif (si nécessaire).
4.7.3.6.2 Exemple
%
% FranceT.trf
%
@TARIFF CALCULATIONCOST STARTTIMEZONE ENDTIMEZONE
UNITDURATION COSTPERUNIT SEGMENT SEGMENTDURETION
Local ROUNDUP 0000 0800 60
0.74 1 0
Local ROUNDUP 0800 1900 60
0.85 1 180
Local ROUNDUP 0800 1900 60
0.74 2 0
Local ROUNDUP 1900 2400 60
0.74 1 0

4.7.3.7 Fichier calendrier


4.7.3.7.1 Définition des champs
@DAYTYPE DATE

Type de jour Date

4-94 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

Ou :
- Type de jour : le nom du jour spécifique (50 caractères maximum).
- Date : la date appartenant à ce type de jour au format YYYYMMDD. Le mot clef YYYY
identifie une date valide chaque année.
4.7.3.7.2 Exemple
%
% FranceT.cal
%
@DAYTYPE DATE
Noël YYYY1225
Nouvel an YYYY0101

4.7.3.8 Fichier ajustement


4.7.3.8.1 Définition des champs
@ADJUSTMENT ADJUSTMENT_TYPE PARAMETER_A PARAMETER_B

Ajustement Type Paramètre A Paramètre B


Ou :
- Ajustement : le nom de l'ajustement (50 caractères maximum).
- Type : le type d'ajustement (PERCENTAGE ou LINEAR_EQUATION).
- Paramètre A : le pourcentage ou le premier paramètre de l'équation.
- Paramètre B : le second paramètre de l'équation. Par défaut, la valeur est 0.
4.7.3.8.2 Exemple
%
% FranceT.adj
%
@ADJUSTMENT ADJUSTMENT_TYPE PARAMETER_A PARAMETER_B
Réduction PERCENTAGE -10
Surcoût LINEAR_EQUATION 1.1 20

4.7.3.9 Fichier installation


4.7.3.9.1 Définition des champs
@REGION NUMBER NODE

Région Numéro Nœud


Ou :
- Région : le nom de la région pour laquelle on veut faire l'import (50 caractères maximum).
- Numéro : un numéro de téléphone définissant la région (20 caractères maximum).
- Noeud : le nom du PCX installé dans cette région (syntaxe identique à celle gérée sur
Alcatel-Lucent OmniVista 4760 Network Management System ).
4.7.3.9.2 Exemple
%
% Alcatel.itl
%
@REGION NUMBER NODE
Paris 0155665555 Pbx1



     !"   


  4-95
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

4.7.3.10 Fichier faisceau


4.7.3.10.1 Définition des champs
@REGION NUMBER NODE TRUNKGROUP
Région Numéro Noeud Faisceau
Ou :
- Région : le nom de la région pour laquelle l'import va être effectué (50 caractères
maximum).
- Numéro : un numéro de téléphone définissant la région (20 caractères maximum).
- Noeud : le nom du PCX auquel appartient le faisceau.
- Faisceau : le numéro du faisceau installé dans cette région.
4.7.3.10.2 Exemple
%
% ft.trg
%
@REGION NUMBER NODE TRUNKGROUP
Local 112 network1.Subnet1.test 2
Local 989 network1.Subnet1.test 4

4.7.4 Description des opérateurs


Etapes successives d'un import complet :
- Import de l'opérateur
- Import des régions
- Import du calendrier
- Import des ajustements
- Import des tarifs
- Import des directions (direction et noms de ville/pays).
- Import des facilités
Remarque :
Import des facilités). Toutes les erreurs sont regroupées dans un fichier portant l'extension .log.
L'import ne détruit jamais un objet, il peut seulement créer ou mettre à jour les informations des objets
présents dans les fichiers. Les suppressions nécessaires seront effectuées manuellement ou par la
purge.

Attention :
Les objets non présents dans les fichiers ne sont pas détruits mais les périodes de validité sont
mises à jour si l'option STOP_UNUSED_OBJECTS est positionnée à YES (et ceci jusqu'à la ver-
sion 2.1).
A partir de la version 2.1, le paramètre STOP_UNUSED_OBJECT n’a plus de signification et est
désormais ignoré. Deux cas se présentent désormais lors d’un import :
- La date d’effet des données importées est la même que la date de début de la période de

4-96 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

validité en cours. Dans ce cas, l’import se comporte comme une mise à jour de la période en
cours. Les données existantes sont mises à jour avec éventuellement des nouveaux
paramètres, les données inexistantes en base sont crées, les anciennes données non
réimportées restent présentes en bases, comme auparavant.
- La date d’effet des données importées est postérieure à la date de début de la période de
validité en cours. Dans ce cas, la période en cours et toutes les données rattachées sont
arrêtées à la date d’effet du nouvel import. Une nouvelle période est créée avec pour date de
début la date d’effet du fichier d’import. Toutes les données importées vont être rattachées à
cette nouvelle période.
4.7.4.1 Création de l'opérateur
4.7.4.1.1 Fichier obligatoire
Le fichier information est obligatoire pour créer un opérateur.
4.7.4.1.2 Contraintes d'exécution
L'opérateur est créé avant tout autre objet, si la création échoue, l'import se termine
immédiatement.
4.7.4.1.3 Description
A la lecture du fichier information, le nom de l'opérateur trouvé dans le fichier est recherché
dans la base de données. Si l'opérateur n'est pas présent, il est créé en fonction des
paramètres présent dans le fichier. Sinon, les informations sont comparées avec les
renseignements existants pour déterminer si l'import peut continuer (identité des préfixes et de
la monnaie).
Si la monnaie de l'opérateur n'existe pas, elle sera créée mais le taux de change restera à
définir. Si le pays de l'opérateur n'existe pas, il sera créé.
4.7.4.1.4 Cas d'erreur
En cas d'erreur, lors de la création de l'opérateur, l'import est annulé.
- la date de validité des données doit être antérieure à la plus ancienne date de la
configuration.
- Si l'opérateur existe, son préfixe doit être identique à celui présent dans le fichier.
- Si l'opérateur existe, sa monnaie doit être identique à celle présente dans le fichier.
- Le symbole de l'opérateur doit être unique dans la base
4.7.4.2 Création et mise à jour des régions
4.7.4.2.1 Fichier obligatoire
Le fichier région, installation ou faisceau est obligatoire pour créer ou mettre à jour les régions.
4.7.4.2.2 Contraintes d'exécution
Avant de créer ou de mettre à jour une région, l'opérateur doit être déclaré.
4.7.4.2.3 Description
Pour chaque ligne des fichiers région, installation ou faisceau, plusieurs cas sont possibles :



     !"   


  4-97
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

- La région n'existe pas, elle est donc créée.


- Une région portant le même nom existe, la date de validité est égal à la date de début de
la dernière période de validité. La région sera mise à jour avec les préfixes et/ou les PCX
ou le faisceau des fichiers.
- Une région portant le même nom existe, la date de validité est plus récente que la date de
début de la dernière période de validité. Les données de la région sont arrêtées,
remplacées par celles présentes dans le fichier (une nouvelle période de validité est
créée).
4.7.4.2.4 Cas d'erreur
L'erreur est mise dans le fichier .log et la ligne est rejetée si :
- La région existe comme région spécifique.
- Le préfixe est déjà importé.
- Le préfixe est dépendant de l'opérateur, il est inclus dans le fichier mais ne commence pas
par le préfixe opérateur.
- Le faisceau n'a pas de numéro.
4.7.4.3 Création et mise à jour des dates particulières
4.7.4.3.1 Fichier obligatoire
Le fichier calendrier est obligatoire pour créer ou mettre à jour les dates particulières.
4.7.4.3.2 Contraintes d'exécution
Avant de créer ou de mettre à jour une date, l'opérateur doit être défini.
4.7.4.3.3 Description
Pour chaque type de jour contenu dans le fichier, les dates correspondantes sont ajoutées
(sauf si elles existent déjà). Si le type de jour n'est pas spécifié, les dates sont regroupées
sous le type de jour : Jour Férié (traduit dans chaque langue).
4.7.4.4 Création et mise à jour des ajustements
4.7.4.4.1 Fichier obligatoire
Le fichier ajustement est obligatoire pour créer ou mettre à jour les ajustements.
4.7.4.4.2 Contraintes d'exécution
Avant de créer ou de mettre à jour un ajustement, l'opérateur doit être déclaré.
4.7.4.4.3 Description
Pour chaque ligne des fichiers ajustements, plusieurs cas sont possibles :
- Le tarif n'existe pas, il est donc créé.
- Un ajustement portant le même nom existe, la date de validité est égal à la date de début
de la dernière période de validité. L'ajustement sera mis à jour.
- Un ajustement portant le même nom existe, la date de validité est plus récente que la date

4-98 

     !"   


 
#  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

de début de la dernière période de validité. Les données de l'ajustement sont arrêtées,


remplacées par celles présentes dans le fichier (une nouvelle période de validité est crée).
4.7.4.4.4 Cas d'erreur
L'erreur est mise dans le fichier .log et la ligne est rejetée si :
- L'ajustement existe comme ajustement spécifique.
- L'ajustement est déjà importé.
- Le type de l'ajustement n'est pas valide.
4.7.4.5 Création et mise à jour des tarifs
4.7.4.5.1 Fichier obligatoire
Le fichier tarif est obligatoire pour créer ou mettre à jour les tarifs.
4.7.4.5.2 Contraintes d'exécution
Avant de créer ou de mettre à jour un tarif, l'opérateur existe. Si le tarif requiert un ajustement,
celui-ci existe.
4.7.4.5.3 Description
Pour chaque ligne du fichier tarif, plusieurs cas sont possibles :
- Le tarif n'existe pas, il est donc créé.
- Un tarif portant le même nom existe, la date de validité est égal à la date de début de la
dernière période de validité. Le tarif sera mis à jour avec les tranches horaires du fichier.
- Un tarif portant le même nom existe, la date de validité est plus récente que la date de
début de la dernière période de validité. Les données du tarif sont arrêtées, remplacées
par celles présentes dans le fichier (une nouvelle période de validité est crée).
Pour un tarif existant, il n'est pas possible de mettre à jour le mode de calcul ou le paramètre
de voix/données commune.
4.7.4.5.4 Cas d'erreur
L'erreur est mise dans le fichier .log et la ligne est rejetée si :
- Le tarif existe comme tarif spécifique.
- Le mode de calcul du tarif est différent de l'existant ou n'existe pas.
- Le champ voix/données du tarif est incompatible avec l'existant ou n'existe pas.
- Le type de jour, la monnaie, la taxe ou l'ajustement pour ce tarif n'existe pas.
4.7.4.6 Création et mise à jour des directions
4.7.4.6.1 Fichier obligatoire
Le fichier direction est obligatoire pour créer ou mettre à jour les directions. Les directions
importées dépendent de la présence et du contenu des fichiers .itl et .trg.
4.7.4.6.2 Contraintes d'exécution
Avant de créer ou de mettre à jour une direction, l'opérateur, les régions et les tarifs doivent



     !"   


  4-99
Chapitre 4 #  ! 
! )* +$,  ,%!  
 ' 

exister. Si la direction nécessite un ajustement, celui-ci doit exister.


4.7.4.6.3 Description
Le cas de la région source est particulier :
- Si les fichiers .itl et .trg ne sont pas présents, on importera toutes les directions (avec la
région appelante vide) contenues dans le fichier.
- Si le fichier .itl et/ou .trg est présent, on n'importera que les directions dont la région source
correspond aux régions définies dans le fichier .itl ou .trg (correspondance entre le préfixe
de la région et le numéro du PCX).
Pour chaque ligne du fichier direction, plusieurs cas sont possibles :
- La direction n'existe pas, elle est donc créée.
- Une direction entre les deux régions existe, la date de validité est égal à la date de début
de la dernière période de validité. La direction sera mise à jour.
- Une direction entre les deux régions existe, la date de validité est plus récente que la date
de début de la dernière période de validité. Les données de la direction sont arrêtées,
remplacées par celles présentes dans le fichier (une nouvelle période de validité est crée).
4.7.4.6.4 Cas d'erreur
L'erreur est mise dans le fichier .log et la ligne est rejetée si :
- La direction existe comme direction spé