Vous êtes sur la page 1sur 5

Devoir de Synthèse N°2 LP Kef

LP Ariana

Chimie
Exercice 1
Ke
1°) [OH-] = .= 10 pH − pKe =1,33.10-3mol.L-1< C1 NH3 est une base faible
[H 3 O +
2°)
 a/
Equation de la réaction NH3 + H2O NH4+ + OH-
Etat du Avancement Concentration en mol.L-1
système volumique
pKe
Etat initial 0 −

Etat final yf C excès 0 10 2


C-yf excès yf 10 pH − pKe
OH −  NH 4 + 
 a/ K = Kb =
C − NH 4 + 
en négligeant les ions provenant de l’ionisation propre de l’eau on a
OH −  ² Ke ².102 pH 10.2( pH − pKe )
K = =
C − OH −  C − Ke.10
pH
C − 10 pH − pKe
 c/ K= 1,8.10-5.
( pH − pKe ) 10. 2( pH − pKe )
 =
d/ C= C 10 +
K
C2 = 3,21.10-7 mol.L-1 C3= 5,56 mol.L-1
3°)
 a/ pH= ½ (pKa + pKe +logC)
Ke
 b/ pKa =- log( = 9,25
(Kb )
C= 10(2pH−pKa −pKe) C2th = 5.10-9 mol.L-1 ≠ C2exp et C3th = 5,62 mol.L-1 = C2exp
B2 n’est pas faiblement ionisée alors que B3 est faiblement ionisée

Exercice 2
1°) CH3COOH + OH- CH3COO- + H2O
2°)
 a/ A l’équivalence
CB .V BE 0,1 * 24
CAVA=CB.VBE⇒ CA = = =0,12mol.L-1.
VA 20

Physiquepilote.12r.org page 1
[CH3COO − ]
 b/ A la demi équivalence VB=12mL ; =1 ;
[CH3COOH]
[CH3COO − ]
pH= pKa +log( ) ⇒ pH ½ = pKa =4,8
[CH3COOH]
3°) La constante de la réaction est K=
[CH3COO − ] [CH3COO − ] 1 Ka

= −
= = = 1,58.109
[CH3COOH][OH ] [CH3COOH][OH ] Kb Ke
K >>104 donc la réaction est totale
4°) En utilisant la méthode des tangentes on trouve : pHE= 8,8 et VBE=12 mL
5°) La réaction acido-basique est décrite par l’équation
CH3COOH + (Na+ +OH-) (CH3COO- +Na+) H2O
La solution obtenue à l’équivalence est une solution aqueuse d’éthanoate de sodium
CH3COO- +Na+) dans laquelle
Na+ est un ion indifférent
CH3COO- est une base faible c’est la base conjuguée de l’acide faible CH3COOH
A l’équivalence la solution est basique
6°)
• La valeur de Ka et par suite celle de pKa , pour un couple acide/base donné ne
dépend que de la température donc la valeur de pKa ne varie pas avec la dilution
• Lorsqu’on dilue l’acide faible son ionisation augmente (d’après la loi de modération)
mais [H3O+] diminue et par suite son pH augmente
En effet :
Avant la dilution pH = ½ [ pKa – log(C)]
CV
Après la dilution pH’ = ½ [ pKa – log(C’)] avec C’ = et par suite
V + Ve
V
PH’= ½ [ pKa – log(C)]- ½ log( ) > pH
V + Ve

Physique
Exercice 1 :
1°) [Une onde radio reçue par l’antenne crée aux bornes du dipôle RLC une tension
excitatrice]
2°) [On règle les valeurs de L et de c de façon que le récepteur n’entre en résonance
1
d’intensité qu’avec l’émission de fréquence N = , sa réponse aux autres
2π L c
fréquences est négligeable ]
1 1
3°) N = donc C = =7.10-12 F
2π L c 4π²LN²

Physiquepilote.12r.org page 2
U
4°) A la résonance d’intensité Io= . Comme Io (N1) < Io( N2) la valeur de R est
R
plus faible lorsqu’on écoute les émissions de la radio nationale sur la bande des
ondes des fréquences modulées.

Exercice 2
d²x dx
1°) …………………………………… m +h + kx = F
dt² dt
2°)
 a/ D’après la construction de Fresnel inachevée on tire que
π
• ϕF = rad
4
• Fm= Fx² + Fy² = 2N
π
D’où F(t) = 2 sin(10 t + ) F en Newton et t en secondes
4
.
 b/
π π
• α/ ϕ
= v = ϕx + donc ϕx = 0
2 2
• β/
Vm
 Vm= 1m.s-2 = Xm.ω =
Xm = 0,1 m
ω
π
π Fm. sin( )
 =
Fm. si n( ) hω Xm
= donc h = 4 1 Nsm −1.
4 ω Xm
3°) mω²Xm= 0,5 N donc on aboutit à la construction ci-dessous

Physiquepilote.12r.org page 3
D’après l’échelle on déduit la valeur de K Xm = 1,5 N K= 15 N.m-1.

4° )
K
• ωo
= = 17,32 N.m −1
m

• Pour la résonnance de charge ωr = ωo ² - = 10 rad.s-1.
2m ²
• ω = ωr donc le circuit est en résonance d’élongation

Exercice 3
I/ 1°)
 a/
• a = 5.10-3 m
• ω = 2πN= 100π rad.s-1.
Xp xp 15.10 −2 15.10 −2
• C= = = = * 50 =5 m.s-1
θ 1,5T 1,5T 1,5
• λ= c/N= 10.cm.

 b/ à t= 1,75T yp= 5.10-3sin(ωt+ϕp)= 5.10-3sin( *1,75T+ϕp)= 5.10-3. ⇒
T
3,5π +ϕp= π/2 ⇒ ϕp= π donc yp= 5.10-3sin(50π t+π) pour t≥ 1,5T
 c/ d’après le principe de propagation
ys(t)=yp(t+1,5T)= 5.10-3sin(50πt+3π+π) ⇒ 5.10-3sin(50πt) pour t≥0
dys
 d/ Vs = ( ) t = 0,25s = aω cos( ωt) = aω cos( π) = 1,57 m.s-1.
dt
2°)
 a/ d’après le principe de propagation
2πx 2πx
yM(x,t) =ys(t-θ)= 5.10-3sin(50πt - ) à t=2,5T on a yM(t)=5.10-3sin(π- )
λ λ
2πx
⇒ yM(t)= 5.10-3sin( ) pour 0 ≤ x ≤ 25 cm = 2,5 λ
λ
xf
 b/ = 2,5
λ

Physiquepilote.12r.org page 4
Te N 50
3°) = = donc Te est logement inférieure à T on observe une corde qui
T Ne 51
la forme d’une sinusoïde qui semble se déplacer dans le sens inverse
4°)
xf 3λ
 a/ t3= = = 3T=0,06 s
C C
2πx
 b/ yM(t) = 5.10-3sin(50πt - )
λ
• Le vibreur a fonction de t=0s jusqu’à t= 2T puis s’est arrêté pour t ε [2T ;
3T]
dy M 2π 2πx dy M 2πx
• =−a cos(ωt − ) et =a ω cos(ωt − )
dx λ λ dt λ

dy M dy M
Donc pour x et t donnés et sont de signes opposés
dx dt
dy M dy M
Pour x= 3 λ >0 donc <0 la source a débuté son mouvement
dx dt
dans le sens négatif des élongations
dy M dy M
• Pour x= λ >0 donc <0 lorsque le vibreur s’est bloqué la
dx dt
source étaient entrain de passer ( par sa position d’équilibre dans le sens négatif des
élongations

Physiquepilote.12r.org page 5

Vous aimerez peut-être aussi