Vous êtes sur la page 1sur 6

Elaboré par Prof.

TALEB Mélodie …
 niveau : 2AS / Objet d'étude : Le discours objectivé projet1/ Séquence 
 Activités de compréhension de l’écrit 
 Texte support : sans intitulé. D’après Jean Ferrara
 La durée : 2heures

Texte :

En quoi consiste le stress dont on parle tant sans bien connaitre son mécanisme ? Pour
le professeur Selye, c’est « la réponse de l’organisme non spécifique à toute sollicitation ».En termes
plus simples : la réaction de l’organisme à une modification de son environnement. Le terme stress,
qui exprime une notion de contrainte a tout d’abord été utilisé par les ingénieurs pour définir la force
exercée sur un matériau, ou la résistance que peut opposer ce matériau à telle force.
On remarque qu’une mauvaise nouvelle provoque un stress, mais une bonne nouvelle aussi. On
pense que le changement quel qu’il soit perturberait l’organisme. Hans Selye avance l’exemple
suivant : on apprend à une mère que son fils militaire est mort sur le champ de bataille ; la nouvelle
lui fait subir un stress. Quelques mois plus tard, on apprend à la mère que son fils est vivant. Cette
nouvelle fait également subir un stress à la mère, qui peut être aussi important que le premier.
Donc la mère à l’annonce de la mort de son fils, aussi bien que lorsqu’elle apprend qu’il est
vivant subit des modifications biologiques identiques qui ne varient que par leur intensité.
La science moderne a multiplié les causes du stress. Certes, l’homme de la préhistoire a été
soumis à des agressions souvent importantes ; faim, froid pour faire face aux forces de la nature. Chez
l’homme industrialisé, la quantité des agents stressants a été multipliée. Le stress commence avec le
bruit du réveil matin, continue ensuite dans les embouteillages, les repas précipités, la menace du
chômage, la monotonie du travail, l’abus du tabac ou le café.
Il ne peut y avoir de vie sans stress, souligne le professeur Selye, ce qui est nocif c’est la
sollicitation continue de l’organisme par des agressions répétées, c'est-à-dire la création de ce que l’on
pourrait appeler un état de stress chronique durant lequel les agents stressants se présentent à
intervalles si rapprochés que l’organisme est constamment en état d’adaptation.
D’après Jean Ferrara
Activités  :
I- Consigne1 : Observez les éléments périphériques et parcourez le texte des yeux
- Consigne 2 : En vous référant à ces éléments, essayez d’en deviner le contenu.(les apprenants vont
émettre des hypothèses de sens)
II- Lecture silencieuse et vérification des hypothèses de sens :
Consigne :
- Lisez silencieusement le texte en faisant attention au champ lexical de « science »
- Parmi les hypothèses formulées laquelle est juste ?
L’hypothèse juste est la suivante :
Activité1:En vous référent au texte, complétez le tableau suivant :

Qui parle ? A qui s’adresse-t-il ?? De quoi Pourquoi ?

Activité2 : a -Face à quoi réagit l’organisme atteint par le stress ? ……………………………

b-Relevez du texte trois mots ou expressions relatifs appartenant au champ lexical


de « science »
Elaboré par Prof. TALEB Mélodie …
Activité3 : a- Qu’est-ce qui a poussé le professeur Selye à faire l’expérience citée dans ce texte ?
……………………………………………………………………………………….................
a- Relevez l’hypothèse formulée dans ce texte…………………………………………………………

b- Dites, selon le professeur Selye en quoi consiste cette expérience ?


…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
……
Quel résultat obtenu au terme de cette expérience ?
………………………………………………………………………………………………………….
Activité3 :
Le constat général formulé par le professeur Selye dans le dernier paragraphe est le suivant :
 Les personnes qui subissent des agressions répétées peuvent être facilement confrontées à un stress
chronique.
 Les personnes qui subissent des agressions répétées peuvent être difficilement confrontées à un
stress chronique.
 Les personnes qui subissent des agressions répétées ne peuvent jamais être confrontées à un stress
chronique. Choisissez la bonne réponse.
Activité4 : Complétez le tableau suivant par des expressions du texte :

Causes du stress chez l’homme préhistorique Causes du stress chez l’homme industrialisé

Activité5 : Relevez du texte deux procédés explicatifs : (une reformulation et une énumération) et justifiez
votre réponse.

Activité6 : « Quand on annonce à une mère la mort de son fils, la nouvelle lui fera subir un stress. »

Transformez la proposition soulignée en un gérondif.

Activité7 : Complétez la phrase suivante en veillant à la concordance des temps :


«  Si on annonce à une mère la mort de son fils. La nouvelle lui …………………subir un stress »

Axtivité8 : Complétez le passage suivant à partir des mots ou expression pris du texte :
La réception d’une …………………….ou une …………………..nouvelle cause un …………………..
C’est une réaction de l’organisme qui résulte des facteurs extérieurs comme le ………………………… et
la ……………………… à cause de subir des agressions répétées et continue, on peut être exposés à un
…………………………………………
Les agressions extérieures provoquent le stress.
Or le bruit fait parti des…………………………………….
Donc le bruit provoque……………………………………

Synthèse  : complétez le tableau suivant  :


Thème du texte La visée de La démarche suivie(le Etapes de Lexique relatif à
l’auteur raisonnement adoptée) l’expérience chaque étape
Elaboré par Prof. TALEB Mélodie …
corrigé :
Activité1:En vous référent au texte, complétez le tableau suivant :

Qui parle ? A qui s’adresse-t-il ? De quoi Pourquoi ?

Aux lecteurs Du stress (expérience faite par Pour démontrer un fait


L’auteur / le professeur Selye sur le stress.
Jean Ferrara (………………………..)

Activité2 :
1. Face à quoi réagit l’organisme atteint par le stress ?
 L’organisme atteint par le stress réagit face à une modification de son environnement.
2. Trois mots ou expressions appartenant au champ lexical de « science »
 Professeur / organisme / modifications biologiques / industrialisé ………….
Activité3 :
a- Qu’est-ce qui a poussé le professeur Selye à faire l’expérience citée dans ce texte ?
Parce qu’on remarque qu’une mauvaise nouvelle provoque un stress, mais une bonne nouvelle
aussi.

b- Relevez l’hypothèse formulée dans ce texte.

L’ ’hypothèse formulée dans ce texte est la suivante : « On pense que le changement quel qu’il
soit perturberait l’organisme. »

c- Dites, selon le professeur Selye en quoi consiste cette expérience ?

« ….on apprend à une mère que son fils militaire est mort sur le champ de bataille ; la nouvelle
lui fait subir un stress. Quelques mois plus tard, on apprend à la mère que son fils est vivant.
Cette nouvelle fait également subir un stress à la mère, qui peut être aussi important que le
premier. »

d- Quel résultat obtenu au terme de cette expérience 

Le résultat obtenu au terme de cette expérience est le suivant :


«  Donc la mère à l’annonce de la mort de son fils, aussi bien que lorsqu’elle apprend qu’il est
vivant subit des modifications biologiques identiques qui ne varient que par leur intensité. »

 « la réception d’une bonne ou mauvaise nouvelle provoque, chez la mère , des modifications
biologiques identiques qui ne varient que par leur intensité. »

Activité3 :
Le constat général formulé par le professeur Selye dans le dernier paragraphe est le suivant :
 Les personnes qui subissent des agressions répétées peuvent être facilement confrontées à un
stress chronique.
Elaboré par Prof. TALEB Mélodie …

Activité4 : Complétez le tableau suivant par des expressions du texte :

Causes du stress chez l’homme préhistorique Causes du stress chez l’homme industrialisé
Bruit du réveil matin, embouteillages, repas précipités,
Faim, froid menace du chômage, monotonie du travail, abus du tabac
ou café.

Activité5 : je relève du texte deux procédés explicatifs : (une reformulation et une énumération) en justifiant
ma réponse :

Une reformulation : « ...c'est-à-dire la création de ce que l’on pourrait.. » / « …..En termes plus simples :
la réaction de l’organisme à une modification de son environnement »

La justification  : l’emploi de c'est-à-dire/ En termes plus simples

Une énumération :
« … les embouteillages, les repas précipités, la menace du chômage, la monotonie du travail… »
« Le stress commence avec le bruit du réveil matin, continue ensuite dans les embouteillages, les repas
précipités, la menace du chômage, la monotonie du travail, l’abus du tabac ou le café. » = )
La justification  : l’emploi de : (La ponctuation)/ commence par……..ensuite……. , ……, …….,
Activité6 : « Quand on annonce à une mère la mort de son fils, la nouvelle lui fera subir un stress. »
Je transforme la proposition soulignée en un gérondif.
En annonçant à une mère la mort de son fils, la nouvelle lui fera subir un stress.
Activité7 : je complète la phrase suivante en veillant à la concordance des temps :
«  Si on annonce à une mère la mort de son fils. La nouvelle lui fera subir un stress »

Acivité8 : Complétez le passage suivant à partir des mots ou expression pris du texte :
La réception d’une une bonne nouvelle ou une mauvaise nouvelle cause un stress C’est une réaction de
l’organisme qui résulte des facteurs extérieurs comme le froid et la monotonie du travail à cause de subir
des agressions répétées et continue, on peut être exposés à un stress chronique
Activité9  : Complétez le syllogisme suivant :
Les agressions extérieures provoquent le stress.
Or le bruit fat parti des agressions extérieures.
Donc le bruit provoque le stress.

Synthèse  : je complète le tableau suivant  :


Elaboré par Prof. TALEB Mélodie …
Thème La visée de La démarche suivie(le Etapes de l’expérience Lexique relatif à
du l’auteur raisonnement adoptée) chaque étape
texte
Le - L’observation On remarque……..
stress Démontrer un la réception d’une bonne ou - Hypothèse On pense………….
fait (l’impact mauvaise nouvelle provoque, - L’expérience Hans Selye avance
des agents chez la mère , des l’exemple suivant
extérieurs sur modifications biologiques (puisque l’auteur fait
l’organisme » identiques qui ne varient que le compte rendu de
par leur intensité.  l’expérience faite par
le professeur Selye

Donc ……intensité.

«  la réception d’une bonne et - Résultat


mauvaise nouvelle provoque,
chez les personnes, des
modifications biologiques - Interprétation et
identiques qui ne varient que conclusion
par leur intensité. » «  la réception d’une
bonne ou mauvaise
Allant d’un exemple nouvelle provoque,
particulier  « la femme » à chez les personnes,
une situation générale des modifications
« homme » biologiques identiques
qui ne varient que par
leur intensité. »/
« Quand l’organisme
est exposé aux
à cause de subir des agressions agressions répétées, le
répétées et continue, on peut sujet peut subir un
être exposés à un stress stress chronique en
chronique s’adaptant
continuellement avec
ces agents extérieurs de
son environnement »
Elaboré par Prof. TALEB Mélodie …

Vous aimerez peut-être aussi