Vous êtes sur la page 1sur 1

Situation critique en Birmanie

Toutes les humiliations possibles sont en train d’être récoltées par les musulmans de
Birmanie. En moins de deux semaines plus de 6000 musulmans ont été tués, plus 8000 qui ont été
blessés, plus de 280 000 qui se sont réfugiés, plus de 100 villages ont été anéantis ; plus de 200
mosquées ont été détruites .Mais très malheureusement les organisations internationales ou les
organismes internationaux ont fait une sourde oreille et ils n’ont point l’intention de parler. Pire,  dès
le début le gouvernement dudit pays a pris les mesures pour que cette information ne soit pas
diffusée. Mais Dieu avec sa force a donné la possibilité aux victimes de filmer les scènes scandaleuses
et de prendre les images afin de les diffuser. Ces images ne peuvent être regardées qu’une seule fois
par un être humain possédant la pitié même s’il est bouddhiste tellement qu’elles explicitent le
caractère impitoyable le plus total. En Birmanie la religion majoritairement pratiquée est le
bouddhisme. Et les musulmans ne constituent que le 10% de la population et ils sont tous presque de
la tribu de rohingyas. Et ce sont eux qui sont en train de subir cette punition inhumaine de la part de
leur gouvernement immoral et irrationnel. La question qui mérite d’être posée ici est la suivante :
pourquoi ce génocide ? Ces musulmans sont soumis à l’extermination sous prétexte qu’ils ont mené un
attentat sur les militaires. Alors, ici des questions analytiques et critiques doivent se poser. Les
musulmans en Birmanie sont plus armés que les armées ? Est-ce tous les musulmans qui ont attaqué
les militaires ? Est-ce un groupe des musulmans ou un seul musulman ? Ou bien même ce sont des
bouddhistes qui se sont métamorphosés en musulmans en utilisant l’habillement islamique et
l’expression ‘’ ALLAHOU AKBAR’’ pour pouvoir les jeter dans cette situation chaotique ? Etant
donné que les dirigeants de ce pays ne sont pas des musulmans n, ils peuvent orchestrer ce complot
pour chercher à exterminer les musulmans. A cet effet, les dirigeants des pays musulmans doivent
intervenir matériellement, financièrement voire militairement pour mettre fin à cette barbarie
insupportable. Mais cela ne veut pas dire que nous souhaitons à ce que ces interventions soient
rancunières au point où on va perpétuer la guerre dans l’humanité. Car cela pourrait tourmenter cette
dernière. Or, prophète Mohamed SAW disait : « soyez utile pour l’humanité ». En claire, en
tourmentant l’humanité, tu n’es pas utile pour l’humanité. En effet, les musulmans sommes les
porteurs, les distributeurs, les gardiens et les garants de la paix. Pour s’en convaincre, dans le noble
Coran, précisément dans la sourate 42, plus précisément à son verset 40 ALLAH dit ceci : « la
sanction d’une mauvaise action est une mauvaise action identique. Mais quiconque pardonne et
reforme, son salaire incombe à ALLAH ». En ce sens, les dirigeants puissants du monde musulman
vous avez deux possibilités : intervenir pour poser le même acte sur les bouddhistes ou les pardonner.
Mais l’un ou l’autre, pour le moment nous n’avons que le besoin de vos interventions urgentes et
directes pour mettre fin à ce génocide en Birmanie. Et puis nous rappelons à nos dirigeants musulmans
du monde entier que le pardon ne rime pas avec l’indifférence. Tous les musulmans devons réagir
selon nos moyens(les prières, pouvoir, force, richesse, écrit, publication,…). Et je suis profondément
persuadé que chaque musulman possède les premiers moyens c’est à les prières. Alors, prions en
faveur de nos confrères ! Car un adage dit que tout celui qui ne dit rien consent. Donc en tant que
musulmans nous devons parler. Je ne terminerai pas sans paraphraser Mather Lutter King en disant :
« ce qui m’effraye ce n’est pas la méchanceté des hommes mauvais mais c’est l’indifférence de bons
hommes »

Qu’ALLAH protège les musulmans ! Qu’ALLAH mette fin au génocide en Birmanie et partout dans
le monde ! Que nous soyons utiles pour l’humanité ! (Écrit par Issaka Magagi Malam
Moustapha).

Vous aimerez peut-être aussi