Vous êtes sur la page 1sur 20

Veolia Environnement

Profil de la
plus grande
entreprise de
services d’eau
au monde

eu ope
Veolia Eau évite les pays aux besoins d’eau les plus importants

A propos de Food & Water Europe


Food & Water Europe est un programme de Food & Water Watch, une ONG à but non-lucratif représentant les droits des
consommateurs basée à Washington, DC, qui vise à garantir une eau propre et une alimentation sûre en Europe et dans
le monde. Nous luttons contre le contrôle et l’abus de nos aliments et des ressources en eau par l’industrie en donnant
aux citoyens les moyens d’agir et de transformer la conscience collective autour de ce que nous mangeons et buvons.

Contact:
Food & Water Europe
europe@fwwatch.org
+32 (0) 2893 1045 eu ope

Copyright © Avril 2011, Food & Water Europe. Tous droits réservés. Ce rapport peut être consulté ou téléchargé à
l’adresse suivante: www.foodandwatereurope.org.
Veolia Environnement
Profil de la plus grande entreprise de services d’eau au monde
Résumé.............................................................................................................................................................................iv

Introduction.......................................................................................................................................................................1

Bref historique : d’une compagnie des eaux régionale à un conglomérat des médias.............................................1

La marque Veolia : du sauvetage à la rechute.........................................................................................................2

Une stratégie d’entreprise pour l’eau en échec....................................................................................................................2

A la poursuite du contrôle de long terme sans grand succès..................................................................................2

Esquiver la Concurrence.......................................................................................................................................3

Les objectifs régionaux de Veolia Eau.....................................................................................................................4

Eurocentrique avec un épicentre français............................................................................................................................4

France: des problèmes à la maison........................................................................................................................4

Ailleurs en Europe de l’ouest................................................................................................................................6

Le yeux se tournent vers le nord-est...................................................................................................................................6

Direction l’Europe de l’est ....................................................................................................................................6

Les contrats de traitement en Chine.......................................................................................................................7

L’incertitude face aux soulèvements populaires en Asie occidentale et en Afrique du Nord...................................7

L’échec en Australie ..............................................................................................................................................8

Des eaux mouvementées en Amérique du nord.................................................................................................................9

Aux Etats-Unis, la gestion publique fonctionne mieux............................................................................................9

En conflit avec le droit humain à l’eau..............................................................................................................................10

L’Afrique: “pas une priorité”.................................................................................................................................11

Mise à la porte à travers l’Amérique du sud.........................................................................................................11

Une mobilisation croissante pour l’eau publique..............................................................................................................11

Notes de fin.....................................................................................................................................................................12
Résumé
Veolia Environnement est la plus grande entreprise de services d’eau au monde. Depuis son siège social à Paris, Veo-
lia opère sous de nombreux noms, dans des dizaines de pays et à travers des centaines de filiales. Mais en dépit de sa
présence internationale, le cœur de ses activités reste en France. 

Une stratégie d’entreprise en échec


Les profits de Veolia se sont véritablement effondrés en 2008 and sont restés relativement faibles jusqu’en 2010. Sa divi-
sion s’occupant de l’eau a connu des pertes importantes suite aux nombreuses remunicipalisations et n’est pas parv-
enue à signer de nouveaux contrats de privatisation de long terme. Pourtant, et en dépit de sa performance décevante,
l’entreprise a décidé de poursuivre la même stratégie en 2011 qu’elle a poursuivi ces dernières 5 années:

• Rechercher le contrôle à long terme des services d’eau. Elle a recherché des contrats complexes et de longue durée
pour le contrôle de l’ensemble des systèmes d’eau et d’assainissement de municipalités. Ce type de transactions
semble néanmoins être de plus en plus rare pour l’entreprise.

• Esquiver la concurrence. Les contrats pour des activités complexes sont attrayants pour Veolia parce qu’ils impliquent
moins de concurrence. L’entreprise et plusieurs de ses pairs ont été enquêtés par les autorités régulatrices de la con-
currence de l’Union européenne.

• Cibler l’Europe et l’Asie. Veolia a ciblé la moitié de ses investissements de croissance sur l’Europe, en particulier sur
l’Europe de l’est, où elle a le soutien financier d’institutions de prêt multilatérales. L’entreprise vise aussi la Chine.

Une Mobilisation Croissante Pour l’Eau Publique


Les consommateurs à travers le monde rapportent les mêmes problèmes lorsque Veolia gère leurs systèmes d’eau et
d’assainissement. Ils se plaignent d’une tarification élevée, de la faible qualité de service livrée, et du fait que les amélio-
rations promises ne voient jamais le jour.

De nombreuses municipalités en France et aux Etats-Unis ont repris leurs systèmes d’eau à Veolia afin d’en améliorer
le service et d’en réduire les coûts. Même sa ville natale, Paris, a fini par mettre un terme à son contrat de privatisation
avec l’entreprise pour restaurer une gestion publique et épargner de l’argent aux habitants de la ville. Ailleurs, le combat
pour une eau publique se poursuit. Des municipalités, de l’Allemagne au Maroc, cherchent à se débarasser de Veolia et à
restaurer le contrôle public de leurs ressources d’eau. 

Chiffres Clés: Veolia Environnement


Siège Social: Paris, France
Divisions: Eau, Propreté, Energie et Transport1
Président Directeur Général: Antoine Frérot2
Employés: 312,5903

Résultats financiers (2010)


Chiffre d’affaires: €34.8 milliards ($46.5 milliards)
Résultat Net: €581 millions ($776 milliards)
Endettement Financier Net: €15.2 milliards ($20.3 milliards)4

Veolia Eau Une division de Veolia Environnement


Implantations: 66 pays
Population Desservie: 95 millions avec services d’eau potable
68 millions avec services de gestion des eaux usées5
Introduction

V eolia Environnement est la plus importante société de services d’eau et


d’assainissement, desservant 95 millions de personnes en eau potable et 68 mil-
lions de personnes pour la gestion de leurs eaux usées dans le monde.6 En 2010, la
multinationale, basée à Paris, établit un chiffre d’affaires de €35 milliards— dont près
d’un tiers provient de ses activités en eau — soit €581 millions en résultat net pour
ses propriétaires.7
En décembre 2009, sa division Eau gérait au moins 728 A la fin du 20ème siècle, elle s’était transformée en conglo-
entités séparées dans 66 pays.8 C’est pour cette raison que mérat multinational des médias, nommé Vivendi.10
l’entreprise est connue sous une multitude de noms, dont
United Water en Australie et en Nouvelle Zélande, PVK Jean-Marie Messier devient son Président Directeur
en République Tchèque, et Apa Nova en Roumanie.9 Mais Général en 1996 et la mène dans une énorme vague
quelle que soit l’appellation, les histoires se ressemblent d’acquisitions, qui culmine en 2000 avec le rachat pour
toutes. Les consommateurs à travers le monde se plaig- $34 milliards de la division de divertissement du géant
nent d’une tarification élevée, d’un service médiocre, et de la boisson, Seagram, dont les actifs notables incluaient
d’investissements inadéquats suite à la prise en charge de Universal Studios et Universal Music. En 2002, après six
leurs systèmes d’eau et d’assainissement par Veolia. années d’acquisitions hâtives et surévaluées, l’entreprise
avait accumulé €33 milliards de dette. Ses obligations
avaient été déclassées au statut de « junk bonds », les
Bref historique: d’une compagnie des eaux banques refusèrent d’étendre encore sa ligne de crédit et
régionale à un conglomérat des médias son cours de bourse chuta de 60 percent. Confronté avec
Les origines de Veolia sont résolument françaises. En 1853, une situation financière de plus en plus aggravante, le con-
l’entreprise entame ses activités sous le nom de Com- seil d’administration décida de mettre Messier à la porte.11
pagnie Générale des Eaux pour gérer les systèmes d’eau
en France. Dans les années 1980, après près d’un siècle Le PDG déchu sera vite confronté à des poursuites judici-
d’existence comme fournisseur d’eau régional, l’entreprise aires suite à aux allégations qu’il aurait intentionellement
entame une période d’expansion internationale agressive. déguisé les problèmes financiers de l’entreprise et trom-
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

pé les investisseurs. En 2003, la Securities and Exchange


Flétrissement de la Croissance en Privatisation:
Commission, l’organisme fédéral américain de réglementa-
Valeur totale des principaux nouveaux contrats
tion des marchés financiers, lui infligea une amende d’$1
million et lui ordonnèrent de renoncer à ses €21 millions de privatisation (en milliards d’Euro)
d’indemnité de départ.12 En 2011, un tribunal parisien le
condamne à trois ans de prison avec sursis et une amende €12
de €150,000 pour détournement de fonds.13
€10.2
€10

La marque Veolia : du sauvetage à la rechute


€8
Vivendi lance ses divisions de services d’eau et de propreté €7.3
sous le nom de Vivendi Environnement comme nouvelles
€6
entités indépendantes en 2000.14 Le conglomérat des mé-
dias ne détient déjà plus une participation de contrôle dans
l’entreprise de l’eau en 200215 et se sera entièrement désin- €4
€3.0
vestie en 2006.16 Vivendi Environnement adopte le surnom
€2 €1.9
Veolia Environnement en 2003,17 dans ce qui semble être
une tentative de se distancer de son ancien propriétaire €0.4
peu recommandable. 0
2005 2006 2007 2008 2009
Henri Proglio devient PDG de la nouvelle entreprise en Note: estimation du chiffre d’affaires cumulé (non ajusté pour l’inflation)
2000 et lance une vaste opération pour se débarrasser des des principaux nouveaux contrats d’eau avec des organismes publics tel
acquisitions les plus maladroites de Messier. Par exemple, que rapporté par Veolia Environnement dans ses résultats annuela déposés
auprès de la US Securities & Exchange Commission de 2006 à 2010. Les
il découpera U.S. Filter, une grande société américaine de valeurs excluent les renouvellements et les contrats avec des entreprises
traitement d’eau usée que Vivendi acheta en 1999 pour privées.
$6.2 milliards, en morceaux pour la vendre aux enchères.18
Elle perdra également $4 milliards lorsqu’elle vendra une
français.26 Antoine Frérot sera son successeur chez Veolia.
partie importante de U.S. Filter à Siemens en 2004.19
Frérot avait été à la tête de la division Eau de Veolia durant
six ans et était « le plus loyal » des quatre directeurs divisi-
Après avoir récupéré des excès de Vivendi, Veolia entame
onnels, selon un des membres du conseil d’administration.
un programme d’expansion, et acquière différentes entre-
Un analyste chez Exane BNP déclarait à Reuters qu’il était
prises de services environnementaux.20 En 2007 et 2008,
également peu probable que Frérot « s’embarque dans une
Veolia dépensera environs €4 milliards sur des acquisi-
vague folle d’acquisitions. »27
tions, dont des prises de contrôle délétères d’importantes
sociétés de gestion des déchets allemandes et italiennes.21
Ses résultats financiers de l’année 2008 firent sonner Une stratégie d’entreprise pour l’eau
l’alarme; suite à la crise économique et à la perte de valeur
de €430 million de ses activités de gestion de déchets, les en échec
profits de l’entreprise se divisèrent en deux et sa valorisa-
tion chuta de 70 pourcent.22 A la poursuite du contrôle de long terme sans
grand succès
En 2009, Veolia renverse sa stratégie d’acquisition and Dans le secteur de l’eau, Veolia a visé des concessions qui
commence à restreindre ses activités. Proglio s’engagera lui donneraient un contrôle de longue durée des systèmes
auprès des investisseurs, « En 2009, nous avons une pri- d’eau et d’assainissement municipaux.28 Elle privilégiera,
orité, qui est d’améliorer la profitabilité. »23 L’entreprise selon les dires de Frérot même, « les enjeux complexes,
prévoit alors de réduire ses coûts d’exploitation de €280 c’est à dire les contrats globaux aux multiples interfaces,
millions et de réduire ses investissements nets d’au aux compétences pluridisciplinaires » et des contrats de
moins 40 pourcent.24 De 2009 à 2010, l’entreprise vend long terme parce que « nous ne pouvons créer de richesse
€2.5 milliards d’actifs. Elle prévoit encore €4 milliards de avec ces enjeux complexes dans le court terme. »29
désinvestissements d’ici 2013.25 L’entreprise est à la recherche d’un contrôle accru, mais
sans vouloir assumer les responsabilités financières qui typ-
Proglio, qui fut à la tête de l’entreprise durant son sau- iquement en découlent. Elle continue à s’abstenir d’investir
vetage et sa rechute, démissionne de ses fonctions de PDG ses propres fonds dans les projets.30
en fin 2009, mais il restera, non sans controverse, président
du conseil d’administration pour une année encore. Le Pré- De nouvelles grandes privatisations se font néanmoins
sident français Nicolas Sarkozy, un ami personnel, l’avait rares pour Veolia. De 2005 à 2009, la majeure partie
nominé à la direction de Électricité de France, l’immense des nouveaux contrats de l’entreprise avec des autorités
compagnie de production d’électricité contrôlée par l’état

2
Food & Water Europe

publiques sont plus petits en terme de valeur, d’une durée


inférieure et de compétence réduite. En conséquence, la
valeur des principaux nouveaux contrats de privatisation
signés en 2009 était 97 pourcent inférieure à ceux signés
en 2005.31

Avec la réduction de ses perspectives de privatisation, la


construction et la gestion de centres de traitement sont
devenus une source de revenus grandissante. Mais ces
contrats ont tendance à être moins lucratifs que les con-
trats de concession.32 C’est peut-être pour cette raison que
Frérot dira à ses investisseurs en 2010 que « Nous ne nous
intéressons plus vraiment aux contrats de construction
[construction-gestion-transfert] de centres de traitement
d’eau. »33 L’entreprise ne veut pas simplement construire et
gérer des centres de traitement, mais veut gérer l’ensemble
de la chaine des services d’eau: du traitement à la distribu- En conséquence, Veolia recalibre légèrement sa stratégie
tion et la facturation. pour l’eau en 2011. Elle décide de se réintéresser aux
contrats de traitement, spécifiquement pour des usines
En 2010, cette stratégie pour l’eau était en échec total. industrielles au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine. Elle
Aucune concession de longue durée d’un système complet poursuit néanmoins sa priorisation de grandes concessions
ne figurait parmi ses principaux nouveaux contrats dans le municipales. 37 Frérot explique l’attrait de ces opérations
secteur de l’eau.34 L’entreprise ne remportera pas non plus complexes aux investisseurs en 2010: « C’est dans ce genre
de nouveaux contrats de construction pour remplacer trois de d’opérations que nous avons les meilleures marges, car
importants projets de centrales achevés au Proche-Orient, nous y avons peu de concurrents. »38
et elle ne sera pas non plus parvenue à compenser la perte
de revenus engendrée par la remunicipalisation du système Esquiver la Concurrence
d’eau de Paris.35 Son taux de profitabilité se reflète dans ces
La concurrence dans le secteur de l’eau est limitée.39 Par
échecs: le chiffre d’affaires ajusté de Veolia Eau a chuté de
exemple, durant l’année 2001, un tiers des contrats d’eau
11 pourcent par rapport à l’année précédente.36
français arrivés à échéance ne reçoivent qu’une offre.40 Sur
le plan international, Veolia et une autre entreprise parisi-
Les cibles géographiques de Veolia : enne, Suez Environnement, dominent le marché de l’eau
dans le monde.41 En France, elles desservaient quatre con-
Investissements Prévus pour Nouveaux
sommateurs sur cinq dont les services d’eau sont privatisés
Projets, 2011-2013 en 2008,42 et les autorités régulatrices de la concurrence
ont critiqué l’interaction de ces deux entreprises.43

Veolia et Suez ont conjointement détenu au moins 9


compagnies desservants des localités en France, mais en
Europe 2002, le Conseil de la Concurrence français estimera que
ces partenariats constituaient une “position dominante
de l’Est conjointe” et ordonna leur démantèlement. En mars 2010,
30% après à une longue bataille judiciaire, les entreprises se
conforment enfin à la décision. Veolia vend sa participation
dans six entreprises et en prend trois autres sous son plein
Europe de contrôle.44

l’Ouest Un mois plus tard, en avril 2010, la Commission Europée-


22% nne perquisitionna les bureaux de plusieurs entreprises
françaises actives dans le secteur de l’eau, dont ceux de
Veolia, à la recherche de preuves de violations du droit
européen de la concurrence. La Commission dira qu’elle
soupçonnait les entreprises de collusion lors d’appels
d’offre pour des contrats de gestion d’eau en France et
d’imposer des prix “inéquitables aux collectivités locales,
Source: Veolia Environnement. Présentation. Resultats Annuels 2010. 4 et in fine aux consommateurs”.45
mars, 2011 à 47.

3
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

L’enquête examina au moins deux contrats de Veolia, Etant donné cette direction, l’entreprise cherchera à ex-
notamment son entente avec le Syndicat des Eaux d’Ile ploiter les difficultés budgétaires auxquelles de nombreux
de France (SEDIF),46 qui selon Frérot, était un « contrat gouvernements font face, et d’exploiter les règlementations
phare» utilisé « comme référence pour remporter d’autres environnementales de plus en plus strictes.52 Frérot semble
contrats. »47 Le groupe de protection des consommateurs accueillir favorablement les problèmes financiers du
UFC-Que Choisir était quant à lui dubitatif sur les mérites secteur public, lorsqu’il dit lors d’une conférence télépho-
du projet. En 2008, l’organisation rapportait que Veolia nique en 2011:
avait surfacturé le SEDIF d’une somme entre €80 millions
et €90 millions.48 “Du côté positif, nous avons des contraintes sur
les finances publiques, ce qui entraîne la né-
Veolia a du accepter de diviser son profit par deux afin de cessité d’efficacité économique. Ceci nous ap-
renouveler son contrat avec le SEDIF en 2010. Le contrat porte plus d’affaires parce qu’il y a de plus
portant sur 12 ans et d’une valeur de €3 milliards était le en plus d’ouverture aux concessions, à la gestion
plus important contrat de son genre en Europe. Bien que privée, etc. Et aussi, malgré la crise, des règlementa-
Suez ait été son seul rival, Frérot dira au journal spécialisé tions environnementales de plus en plus strictes sont
dans le secteur de l’eau Global Water Intelligence, « La en cours d’introduction, ce qui joue en notre faveur.”53
concurrence pour le SEDIF était une des plus forte que
nous ayons eue ces 20 dernières années en France ou ail- Bien que les déficits budgétaires aient permis à certains
leurs. »49 fonctionnaires publics de cacher sous de fausses appar-
ences leurs projets de privatisation, ils ont aussi inspiré
un certain nombre d’autres autorités locales à réévaluer
Les objectifs régionaux de Veolia Eau et à mettre un terme à des contrats d’eau existants afin
Les projets de privatisation d’eau de Veolia sont concentrés d’épargner de l’argent. En plus de la baisse de consom-
sur deux continents : mation d’eau, Frérot cite également la « concurrence
du secteur public » comme un des défis majeurs dans le
l’Europe, particulièrement la France, l’Allemagne et le Roy- secteur de l’eau pour l’entreprise, notamment en France.54
aume Uni, ainsi que les pays d’Europe de l’est
La section qui suit est un compte-rendu des activités de
l’Asie, principalement la Chine.50 Veolia et de leurs lacunes dans différents pays et contextes.
Dans certains cas, son incapacité à fournir de l’eau adé-
De 2011 à 2013, l’entreprise projette la moitié de sa crois- quate et saine à ses clients a été gravement nocive.
sance en Europe, et environs un cinquième dans les “pays
émergents,” avec la Chine comme cible principale.51
Eurocentrique avec un épicentre
français
Où est-ce que Veolia Environnement gagne
En dépit de sa présence internationale, plus de trois-quarts
sa vie? (Chiffre d’affaires 2010 par zone des revenus de Veolia en 2010 ont été générés en Europe,55
géographique) avec 60 pourcent de son excédent brut d’exploitation pro-
venant d’Europe de l’Ouest.56 L’entreprise cherche néan-
moins à poursuivre son expansion dans cette région. Dans
un entretien de 2010 avec le Dow Jones Newswire, Frérot
Asie-Pacifique 8% dit, « Je suis convaincu que l’Europe, l’Union Européenne,
offrira des opportunités substantielles de croissance. »57
Une partie importante de ses nouvelles activités de privati-
sation cible Europe de l’est.58
France
40% France: des problèmes à la maison
Veolia a conservé une forte identité française. Son plus
Europe grand actionnaire, à la date de décembre 2010, est la
(France exclue) Caisse des Dépôts et Consignations, une institution finan-
37% cière contrôlée par le gouvernement français.59 La Caisse
des Dépôts et Consignations dispose d’un siège dans le
conseil d’administration de Veolia, et avec Électricité de
France (elle aussi, contrôlée par l’état français), détiennent
Source: Veolia Environnement. Présentation. Resultats Annuels. 4 mars, ensemble 13 pourcent de l’entreprise.60
2011 à 12.

4
Food & Water Europe

Veolia était le plus grand fournisseur d’eau privé en France, tème d’eau l’année prochaine, dès que le bail de la ville
avec 39 pourcent de parts de marché en 2008.61 Elle des- avec Veolia sera venu à échéance.69
sert 25 millions de personnes en eau potable et 16 millions
en services d’assainissement à travers la France.62 Bien que Olivet: En 2009, Veolia perd une série d’audiences con-
l’entreprise ambitionne d’étendre encore sa présence dans tre le mouvement activiste Groupe d’Action Municipale
le pays,63 elle a en réalité beaucoup de mal à conserver ses d’Olivet (GAMO). Le Conseil d’Etat juge qu’une loi
contrats existants. régissant les termes de contrat s’applique aux privatisa-
tions préexistantes et limite donc leur durée de vie à 20
années au delà de la mise en vigueur de la loi en 1995.70
Le combat pour l’eau publique En France, on estime que quatre-cinquième de la popu-
Paris: Veolia a perdu le contrat de gestion d’eau dans lation est desservie par des systèmes d’eau privés. Les
sa ville natale, Paris, à la fin 2009 lorsque le contrat est conséquences sont donc immenses, avec des centaines de
venu à échéance. La ville décida de reprendre en main la contrats potentiellement affectés.71
gestion de l’eau afin de faire des économies d’argent et
de stabiliser les tarifs d’eau.64 L’entreprise avait géré une GAMO combat Veolia et ses prix surélevés depuis 1997.72
partie du système d’eau parisien, qui dessert 2 millions de L’entreprise a pris en charge la gestion du système d’eau
personnes, pendant presque 25 ans.65 En 2011, un an après d’Olivet en 1933 avec un contrat de bail de 99 ans. Ini-
avoir remunicipalisé les services d’eau, la nouvelle société tialement donc, le contrat liait la ville à Veolia jusqu’en
d’utilité publique annonçait €35 millions d’économies an- 2032,73 mais ce dernier jugement stipule que le contrat
nuelles et le maire de Paris, Bertrand Delanoë, annonçait — comme tout autre contrat de longue durée — doit être
aussi une diminution du prix de l’eau potable de 8 pour- justifié d’un point de vue économique en 2015 pour courir
cent.66 jusqu’à échéance.74 Bien que cela signifie qu’Olivet reste
coincé avec Veolia pour l’instant, cela signifie aussi que de
Communauté urbaine de Cherbourg: En 2005, la Com- nombreuses entreprises de gestion d’eau privées en France
munauté urbaine de Cherbourg municipalise son système se sentiront contraintes d’améliorer leur conduite.75
d’eau afin de réduire le prix de l’eau et d’améliorer la
qualité de service, mettant ainsi fin au contrat de gestion Toulouse: En 2010, suite à un audit financier de son con-
de Veolia.67 trat, Toulouse négocie une diminution des prix de l’eau de
25 pourcent avec Veolia.76 Depuis 1990, lorsque le bail
Montbéliard: En 2010, 7 ans avant l’échéance, Montbé- de 30 ans a été signé, les tarifs d’eau ont augmenté d’un
liard décide de mettre un terme à son contrat de gestion taux deux fois supérieur au taux d’inflation.77 Le maire de
d’une durée de 30 ans avec Veolia, à cause de prix trop Toulouse indiqua que la ville examinerait la question d’une
élevés. La localité a l’intention d’entamer la gestion gestion publique du système lorsque le bail viendra à
publique du système en 2015.68 échéance en 2020,78 tandis que le groupement citoyen Eau
Secours 31 appelle à une action plus immédiate.79
Saint-Malo: En février 2011, le maire de Saint-Malo en
Bretagne annonce son intention de municipaliser le sys-

5
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

Ailleurs en Europe de l’ouest

Arrêt douteux de la station d’épuration à Bruxelles


En décembre 2009, Aquiris, la succursale de Veolia, a
unilatéralement fermé sa station d’épuration d’eau de
Bruxelles Nord, et a laissé les eaux d’égout de 1.4 million
habitants se déverser dans les rivières de la Senne, Scheldt
et Rupel durant 10 jours. Le rapport d’un comité d’experts
indépendants conclura qu’il n’y avait aucun fondement
légitime à la décision d’arrêt de l’entreprise.80

Aquiris a remporté le contrat de construction et de ges-


tion de la station en 2001. L’entreprise utilise un processus
d’oxydation par voie humide connu sous le nom de Athos,
une technologie relativement neuve et qui n’avait jamais
été testée sur des volumes d’eau d’égout urbains aussi
importants.81 Il reste à déterminer qui prendra en charge les
€80 millions de frais d’amélioration nécessaires.82

A la quête d’une eau publique à Berlin


Lors d’un referendum en février 2011, les citoyens de Ber-
lin ont presque unanimement voté en faveur de la publica- Le yeux se tournent vers le nord-est
tion des détails secrets du contrat de privatisation d’eau de Cette dernière décennie, Veolia s’est agressivement dével-
la ville-Etat avec Veolia et l’entreprise allemande RWE.83 En oppée en Europe centrale et de l’est, ainsi qu’en Chine.92
2004, le gouvernement avait clandestinement donné son Dans « ces deux grandes plateformes géographiques »,
accord à des dispositions contractuelles qui garantissaient Frérot s’attend à « une croissance à deux chiffres » sur les
un profit aux entreprises privées, contournant une décision prochaines années.93
du tribunal de 1999 qui stipule que les garanties de profit
sont inconstitutionnelles.84
Direction l’Europe de l’est
Berlin a partiellement privatisé ses systèmes d’eau et De 2011 à 2013, la cible géographique principale de
d’assainissement en 1999, lorsque Veolia et RWE ont Veolia sera l’Europe de l’est. La région représentera 30
acheté une participation de 49.9 pourcent de la Compag- pourcent de ses nouveaux investissements.94 Frérot a dit
nie des Eaux Berlinoise (Berliner Wasserbetriebe), et reçu aux investisseurs en début 2011 que « Nous avons une
un contrat de gestion d’une durée de 30 ans.85 Depuis lors, présence importante en Europe occidentale, et nous allons
la Compagnie a réduit ses effectifs de 1,000 postes et aug- avoir une forte présence en Europe centrale et orientale. »95
menté le prix de l’eau de 25 pourcent.86
En 2010, Veolia desservait 9.5 millions de personnes en
La question de la remunicipalisation se fait de plus en plus eau potable et 8.9 millions en assainissement en Europe
vive dans la ville.87 « Je considère que ceci est une forme centrale et de l’est, générant €873 millions en chiffre
de soutien pour le Sénat, qui ambitionne de racheter les d’affaires. L’entreprise est particulièrement présente en
systèmes d’eau qui ont été privatisés dans le passé, » a dit République Tchèque, en Slovaquie et en Hongrie.96
le maire Klaus Wowereit à propos du referendum dans The
Local.88 Avant le referendum, le gouvernement avait décidé Les institutions financières internationales ont soutenu
de négocier le rachat des parts de la RWE dans la compag- Veolia Eau dans ses efforts de privatisation d’eau dans la
nie des eaux.89 région. La Banque Européenne pour la Reconstruction et le
Développement a même investi €175 millions dans Veolia
Cependant, Veolia a empêché une remunicipalisation Voda, la filiale de Veolia Eau en Europe de l’est, depuis
complète en refusant de renoncer à sa propre participa- 2007.97 En juin 2010, la Société Financière Internationale
tion.90 Michael Cunnac, le directeur de sa filiale à Berlin, du Groupe de la Banque Mondiale a annoncé qu’elle aussi
a déclaré à l’Inter Press Service News Agency en 2010 que investirait jusqu’à €100 millions dans l’entreprise.98 Le
« Mettre un terme à notre bail est hors [de] question. »91 même mois, l’entreprise signait plusieurs accords pour le
rachat des activités d’eau de United Utilities dans la capi-
tale bulgare, Sofia, à Tallinn en Estonie et à Bielsko Biala,
en Pologne.99

6
Food & Water Europe

En dépit de ces nombreux subsides, l’entreprise accumule Colère suite à l’augmentation des prix à Sofia, en
les échecs. Elle a perdu plusieurs contrats de privatisation Bulgarie
en Russie, à Tbilisi en Georgie, à Almaty au Kazakhstan, et
En février 2011, 3 mois seulement après sa reprise par
à Bukhara et Smarkand en Ouzbékistan.100
Veolia, la filiale locale Sofiyska Voda augmente le prix de
l’eau de 9 pourcent à Sofia, et menace de couper l’eau
Un contrat “nocif” dans la capitale roumaine, aux clients qui ne paieraient pas leurs factures. Sofiyska
Bucarest Voda gérait le système d’eau de la capitale bulgare depuis
2000 lorsqu’elle a signé le seul bail de services d’eau dans
Bucarest a rencontré d’innombrables problèmes depuis que le pays. Les critiques accusent la compagnie privée de
la filiale de Veolia, Apa Nova, a repris les services d’eau et sous-investissement, d’entretien médiocre et de fuites d’eau
d’assainissement de la ville en l’an 2000. Durant ses trois excessives. Elle perdait en moyenne 60 pourcent de l’eau,
premières années d’opération, 350,000 personnes — près et jusqu’à 90 pourcent dans certaines zones.106
de 20 pourcent des clients — s’étaient plaints des prix et
des pratiques de facturation douteuses de l’entreprise, atti-
rant ainsi l’attention des régulateurs nationaux.101 En 2007, Les contrats de traitement en Chine
en raison des irrégularités de facturation incessantes et du Frérot a dit que Veolia ciblerait la Chine parce que ses rè-
service inadéquat, le maire général de l’époque qualifiera glementations environnementales et ses problèmes urbains
même le contrat de nocif.102 étaient très semblables à ceux rencontrés en Europe.107 Le
gouvernement chinois prévoit d’investir 2 billions yuan
En 2008, la Cour Européenne des Droits de l’Homme ($304 milliards) sur des projets d’eau de 2011 à 2015,108 et
ordonna à la Roumanie de dédommager de €10,000 une Veolia a fort probablement l’intention de s’accaparer une
famille de Bucarest qui avait vécu sans eau potable pen- part du gâteau.
dant 7 ans. La Cour conclut que le gouvernement n’avait
pas appliqué une décision d’un tribunal local qui exigeait D’après les données de la Banque Mondiale, depuis 1997,
de Apa Nova qu’elle restaure le service à la famille.103 Veolia a obtenu 20 contrats de privatisation majeurs en
L’année suivante, Neculai Onţanu, maire local du Secteur Chine, principalement pour la construction et la gestion de
2 de la ville, demande à la ville de mettre un terme au stations de traitement.109 Initialement, l’entreprise a eu du
contrat ou de le modifier, et accuse Apa Nova de refuser mal à convaincre les municipalités chinoises de privatiser
d’étendre ses services à certains quartiers de son secteur.104 l’ensemble de leurs services d’eau et d’assainissement,110
Et plus tard en 2008, la ville amendait son bail de 25 ans mais en 2002, Veolia a obtenu le tout premier bail cou-
après que l’entreprise ait accepté de renoncer aux cré- vrant l’ensemble des services d’eau. C’est avec ce contrat
ances de la ville et de faire des investissements supplémen- de 50 ans que l’entreprise a pris en charge les services
taires.105 d’eau pour 2.65 millions de personnes dans le District de
Shanghai-Pudong.111 En 2010, Veolia desservait 40 millions
personnes en eau potable dans le pays.112

« Nous avons commencé en Chine avec des contrats de


construction-gestion-transfert, » a déclaré Frérot à Global
Water Intelligence. « Il a fallu six ans pour convaincre une
municipalité à externaliser le service complet à Shanghai.
Dans d’autres parties du monde, ça met plus de temps. Ça
met dix ans. Ce sera le cas au Moyen-Orient. »113

L’incertitude face aux soulèvements populaires


en Asie occidentale et en Afrique du Nord
Veolia avait prévu d’étendre ses activités en Afrique du
Nord et en Asie occidentale, particulièrement dans les
états du Golfe persique.114 Mais avec les manifestations en
faveur de réformes politiques qui se répandent à travers la
région, l’entreprise ne mentionnait plus ces zones sur sa
liste de cibles en mars 2011.115

Une année plus tôt, en 2010, l’entreprise concluait un


partenariat stratégique de long terme avec Qatari Diar,
un fonds souverain de l’Etat du Qatar, pour des projets
d’infrastructure et d’utilité publique en Asie occidentale

7
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

tiques, l’association citoyenne Attac Maroc organisait un


rassemblement à l’Hôtel de Ville de Tanger exigeant la
résiliation du contrat de privatisation de la ville avec la fil-
iale de Veolia, Amendis. Des centaines de manifestants ont
exprimé leur ras le bol face aux prix surélevés des services
d’utilité publique, et se sont ensuite dirigés vers des bu-
reaux associés à l’entreprise française et les ont attaqué.119
Veolia a remporté un bail de 25 ans pour la gestion de
l’électricité et des systèmes de distribution d’eau à Tanger
et Tétouan en 2001.120

Un mois avant ce rassemblement, un groupe d’ONG


marocaines appelait à améliorer la transparence, à réduire
les prix et à une meilleure supervision des services d’eau
délivrés par Redal, la filiale de Veolia à Rabat.121 Veolia
(alors Vivendi) racheta Redal à des investisseurs étrang-
ers en 2002 et reprenait ainsi les 26 années restantes
du bail de gestion des services d’eau, d’assainissement
et électricité dans la capitale marocaine.122 En 2010,
l’entreprise affirmait qu’il lui était dû 760 millions de
dirham ($94 millions), et qu’elle avait l’intention d’utiliser
cette dette comme levier pour renégocier ses engagements
d’investissement.123

Dans une lettre ouverte au maire de Rabat, les organisa-


tions affirmaient que le prix de l’eau à Rabat était con-
sidérablement supérieur au prix de l’eau dans des villes
comparables, et que le gouvernement avait effectué
des versements non-autorisés de sommes importantes à
Veolia. D’après ces groupes, Veolia a un retard de 3 ans
sur les travaux d’infrastructure qu’elle avait promis, dont
l’amélioration du système des égouts.124
et en Afrique du Nord. Dans le cadre de l’accord, le fond
a reçu une participation de 5 pourcent dans Veolia ainsi
qu’un siège à son conseil d’administration.116 L’échec en Australie
En plus de la région du Golfe, l’Australie avait aussi été une
A l’époque, l’entreprise ne s’attendait pas à une poussée cible de projets de dessalement pour Veolia — ainsi que
immédiate d’activité révolutionnaire dans la région, mais de privatisation de l’eau en général — mais ses expériences
y voyait plutôt des perspectives de long-terme favorables. dans le pays servirent d’avertissements sévères.
Elle planifiait de s’y implanter grâce à des projets de des-
salement. 117 Elle avait plusieurs contrats avec le Sultanat
d’Oman, dont un qu’elle obtint en janvier 2011 pour aider Un éléphant blanc à Tugun
à gérer le système d’eau du Port de Sohar.118 Dans la région de la Gold Coast en Australie, la station
de dessalement nouvellement achevé, mais désormais
En raison de ses relations étroites avec certains régimes au- inutile, qui a couté $1.2 milliards à Veolia, est surnommé
toritaires, Veolia pourrait revoir sa collaboration dans « l’éléphant blanc » par de nombreux critiques.125 La
plusieurs pays alors que les mouvements pro-démocratie station — la plus coûteuse dans son genre en Australie
gagnent de l’ampleur. Au début de 2011, des manifesta- — est un gaspillage de fonds publics.126 Par exemple,
tions menées par des jeunes ont renversé les dirigeants de en mars 2010, lorsque les réservoirs d’eau de la région
longue date en Tunisie et en Egypte, et ont revigoré une étaient presque pleins, la station de dessalement devait
vague de soulèvements populaires. Des rassemblements nécessairement continuer à fonctionner à un tiers de sa
protestataires pour l’emploi et les réformes ont même capacité, au coût de $32,000 par jour.127 Le coût de l’eau
éclaté au Port de Sohar, à Oman. provenant due la station était plus de trois fois supérieur au
coût de l’eau provenant du réservoir.128
Les initiatives de rejet de privatisation au Maroc
Veolia avait obtenu le contrat pour concevoir, construire et
Le 19 février 2011, par hasard le jour avant des manifesta- exploiter la station en 2006.129 Peu après son ouverture, le
tions nationales massives en faveur de réformes démocra- béton se fissura et d’autres composantes se corrodèrent en

8
Food & Water Europe

raison de l’usage d’acier de mauvaise qualité.130 Lors d’un public de leurs systèmes afin d’économiser de l’argent et
entretien anonyme, un ancien sous-traitant de la station d’améliorer le service. La liste de ces villes comprend Cox-
révéla que la présence d’eau sur-chlorée causa $6 millions sackie dans l’état de New York,145 Overton au Texas,146 ainsi
de dégâts supplémentaires. « C’est un projet majeur and ce que Petaluma en Californie et Burley dans l’Idaho.
type de choses n’aurait jamais du se produire » dira-t-il au
Courier Mail.131 Mais l’entreprise n’abandonne pas. Elle a vu une oppor-
tunité dans les problèmes d’approvisionnement d’eau en
Californie,147 et l’état est devenu le bastion de sa lutte pour
Veolia, supprimée à Adelaïde la privatisation des systèmes d’eau aux Etats-Unis. Laurent
En 2011, la filiale de Veolia, United Water, perd son contrat Auguste, directeur de Veolia Eau Amériques, veut con-
à Adelaide132 et doit rembourser les $14 millions surfactu- fronter les organisations de consommateur qui soutiennent
rés aux contribuables entre 2001 et 2006.133 L’entreprise le contrôle public des services d’eau.148 Dans l’esprit de
avait repris les services d’eau et d’assainissement cette approche de confrontation, l’entreprise lança en 2010
d’Adelaïde en 1995, lorsqu’elle se voit octroyer un contrat une campagne agressive contre un groupe associatif qui
de 15 ans, d’une valeur de $1.5 milliards.134 Le gouverne- cherchait à empêcher sa reprise d’un centre de traitement
ment sud-australien, qui a poursuivi United Water pour d’eaux usées à Novato, en Californie. Veolia a remporté de
récupérer les excès de facturation,135 décida de ne pas justesse un vote public sur la question après avoir dépensé
renouveler le contrat de l’entreprise lorsqu’il expira en $240,000 sur la « campagne ».149
2011.136

Les problèmes de facturation n’étaient pas le seul prob- Indianapolis dans l’Indiana: naufrage du navire
lème. United Water ont été sévèrement critiqué en février amiral
2004 lorsque près d’un million de litres d’eau d’égout Veolia a perdu son contrat le plus important aux Etats-Unis
déborda dans un ruisseau et sur la plage.137 Il y eut encore en 2010 lorsque la ville d’Indianapolis décide d’y mettre
deux autres déversements cette même année,138 suscitant la un terme plus de dix ans avant son échéance.
colère du ministre de l’environnement sud-australien John
Hill. « Je suis fatigué des excuses à propos de ce qu’il s’est En 2002, l’entreprise obtient un contrat de 20 ans, d’une
passé, » a-t-il dit à ABC News. « Ce n’est tout simplement valeur de $1.5 milliards pour gérer le système d’eau de la
pas acceptable. »139 ville.150 Depuis lors, employés, consommateurs et fonction-
naires se sont tous plaints de problèmes:

Des eaux mouvementées en • Les employés ont accusé l’entreprise d’avoir diminué
Amérique du nord de plus de $50 millions leurs avantages.151

Veolia Eau Amérique du nord, dont le siège social est à • Les résidents ont accusé l’entreprise d’avoir utilisé des
Chicago dans l’Illinois, est le plus important gestionnaire pratiques de tarification abusives et de les avoir surfac-
de systèmes d’eau et d’égouts en Amérique du nord.140 turés.152
Au début des années 2000, suite à plusieurs échecs de
haut-profil dans de grandes villes, l’entreprise réoriente sa • Un membre du conseil municipal a critiqué
stratégie vers de plus petits contrats, qui engendrent moins l’entreprise pour avoir réduit ses effectifs, ses analy-
d’opposition du public et de concurrence.141 En 2010, ses d’eau, l’usage de traitements chimiques et la
l’entreprise recentrait ses efforts sur des contrats de grande maintenance, tandis que d’autres membres ont émis
envergure pour capitaliser sur la crise budgétaire qui l’hypothèse que l’entreprise avait un incitant financier
touche de nombreuses villes après la récente récession.142 à bâcler ses tests de qualité.153

Aux Etats-Unis, la gestion publique fonctionne L’entreprise aurait fait une offre faible mais irréaliste pour
gagner le contrat, et après plusieurs années de pertes en
mieux millions de dollars,154 l’entreprise obtiendra des conces-
La croissance de Veolia aux Etats-Unis est plutôt terne. En sions majeures de la ville par des moyens quelque peu
2009, en dépit d’avoir obtenu sept nouveaux contrats, Veo- douteux. Une modification controversée du contrat, signée
lia Eau Amérique du nord était en perte nette de trois cli- en 2007, transféra plusieurs millions de dollar de dettes de
ents dans le secteur public, d’après des données compilées l’entreprise vers la ville tout en augmentant les paiements
par la revue Public Works Financing.143 Sur la période des annuels de ville à l’entreprise de $1.9 millions.155 En tout,
5 années entre 2005 et 2009, le nombre de ses clients gou- l’amendement coûta plus de $144 millions à la ville.156 Le
vernementaux chute légèrement, passant de 173 à 166.144 régulateur au niveau de l’état a interdit la ville de com-
penser ces dépenses supplémentaires par un accroisse-
Un certain nombre de villes et de villages ont mis un terme ment des tarifs.157
aux contrats les liant à l’entreprise et ont repris le contrôle

9
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

En 2010, avec ses besoins infrastructurels croissants, la


ville décida de se débarrasser complètement de la com-
pagnie des eaux en vendant les systèmes d’eau et d’égouts
à l’organisation sans but lucratif, Citizens Energy Group.158
Pour réaliser le transfert, la ville accepta de payer $29 mil-
lions à Veolia pour mettre un terme au contrat avant éché-
ance. Citizens Energy estimait que certaines économies
qu’elle voulait mettre en oeuvre n’étaient pas compatibles
avec les contraintes contractuelles.159

Petaluma, en Californie: En 2007, après près de 30 ans de


gestion privée de son centre de traitement d’eaux usées, le
conseil municipal vota unanimement en faveur de la
reprise du système à Veolia, estimant que la ville ferait 10
pourcent ($1.6 millions) d’économies sur les trois pre-
mières années de gestion publique.160

Burley, dans l’Idaho: En 2009, après avoir rompu son


contrat de gestion des eaux usées avec Veolia, la ville a du
dépenser des milliers de dollars en réparations sur la sta-
tion de traitement. Elle accusa Veolia d’en être responsable
à travers sa négligence et mauvaise maintenance.161

Tama, dans l’Iowa: En 2011, après près de 20 ans de ges-


tion privée des ses systèmes d’eau et d’égouts, la ville de
Tama dans l’état d’Iowa chercha à mettre un terme à son
contrat avec Veolia, convaincue qu’elle ferait des écono-
mies à travers une gestion publique.162

En conflit avec le droit humain à l’eau


Veolia ne devrait pas prétendre être une solution aux be-
soins planétaires en eau. Malgré ses affirmations contraires,
les fondements de sa stratégie d’entreprise sont une recon-
naissance implicite que la privatisation de l’eau ne marche
pas pour les pauvres et est en conflit direct avec le droit
« clients financièrement sains » dans les régions urbaines
humain à l’eau.
densément peuplées.167 Les communautés pauvres et
rurales ne se retrouvent donc pas dans les préoccupations
En mars 2010, Veolia Eau a dit à l’expert indépendant
centrales to Veolia.
chargé de la question des droits humains et de l’eau auprès
du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations
Pour ces communautés, l’absence de Veolia est en fait
Unies, que le cœur de son activité en tant que fournisseur
très bénéfique. Les augmentations de prix nécessaires à
d’eau était de « porter l’eau à ceux qui en ont le plus be-
générer des profits pour l’entreprise pourraient exclure des
soin. »163 En réalité, cependant, l’entreprise a toujours évité
familles précaires d’accès à un service d’eau sûr. Lorsque
les lieux avec les plus grands besoins en eau. En 2010, Ve-
des quartiers à faible revenu ne savent plus payer leurs fac-
olia Eau n’avait pas de bureaux dans les pays avec les plus
tures, les entreprises privées focalisent souvent leurs efforts
faibles taux d’accès à l’eau (voir carte sur la couverture
d’amélioration de service sur les quartiers plus affluents, où
intérieure).164 C’est en partie à cause de la résistance du
elles sont certaines de récupérer leurs investissements et de
public contre la privatisation et de l’opposition aux factures
faire croître leur valeur actionnariale.168
d’eau élevées qu’il n’est pas rentable pour l’entreprise de
gérer les systèmes d’eau dans de nombreux pays du Sud.165
Veolia est néanmoins présente dans certains pays à faible
et moyen revenu, mais Frérot a expliqué au Dow Jones
Durant le même mois que l’entreprise se ventait auprès de
Newswires que « nous ne leur donnerons pas priorité en
l’expert indépendant du Haut-commissariat des droits de
terme d’investissements. »169 Les clients de Veolia à Libre-
l’homme d’avoir élargi l’accès à l’eau, “particulièrement
ville, au Gabon, connaissent mieux que tout le monde les
pour ceux vivant dans des zones éloignées,”166 elle disait
conséquences humaines graves lorsque l’on sous investit
également aux analystes de Wall Street qu’elle priorisait les
dans les ressources d’eau.

10
Food & Water Europe

L’Afrique: “pas une priorité” bution d’eau a des lacunes dont l’origine date de 2003, à
La moitié des projets d’eau les plus importants de Veolia cause de l’obsolescence et de la saturation du système de
en Afrique sont liés à des prêts par les institutions finan- transport pour l’eau traitée ».177 Fin 2009, après des années
cières internationales, d’après des données de la Banque d’interruptions de service prolongées et récurrentes à Libre-
Mondiale. En 2010, Veolia gérait des systèmes d’eau dans ville, le gouvernement décide d’apporter des révisions au
cinq pays africains: au Gabon, Maroc, Namibie, Niger et contrat avec la SEEG.178
en Afrique du Sud. Le contrat de privatisation d’eau en
Namibie a été financé par un prêt de la Banque europée- En janvier 2011, une famille de cinq personnes meurt à
nne d’investissement et c’est un prêt du bras financier de la Libreville lorsqu’une bougie — nécessaire en raison des
Banque Mondiale qui a financé le contrat au Niger. Depuis coupures de courant — mit le feu à leur maison. Leurs voi-
le milieu des années 1990, le Tchad, les Comores et la Gam- sins diront au journal Afrik que « Nous avons tout essayé
bie ont tous résilié leur contrat avec l’entreprise. Ces trois pour éteindre le feu et sauver la vie des victimes, mais les
contrats étaient liés à des prêts de la Banque Mondiale.170 choses n’étaient pas faciles d’autant plus que les robinets
d’eau étaient à sec dans le quartier. » 179
L’entreprise ne cible pas prioritairement de nouvelles
privatisations dans la région, mais elle n’a pas non plus
l’intention de quitter là où elle est déjà présente. En 2010, Mise à la porte à travers l’Amérique
lorsqu’un investisseur posa une question sur les projets de
l’entreprise pour l’Afrique, Frérot répondit: « … l’Afrique du sud
n’est pas une priorité pour le groupe, mais nous n’avons Une résistance du public organisée a détruit les ambi-
pas l’intention de nous retirer de l’Afrique; nous vou- tions de privatisation d’eau de Veolia en Amérique du
lons travailler avec des partenariats et pas qu’avec sud. L’opposition du public aux accroissements de prix et
notre propre argent.»171 à la faible qualité de service força l’entreprise à se retirer
de contrats en Argentine et au Brésil,180 et menaça de
Mais quand l’entreprise prend en charge les services d’eau, faire la même chose à Guayaquil, en Ecuador, et à Tibi-
elle évite d’investir dans le système à moins de pouvoir toc, en Colombie.181 En 2010, la Banque Mondiale rap-
augmenter les tarifs pour générer un retour copieux. Un portait que l’entreprise n’avait plus que trois contrats de
investissement insuffisant peut détériorer la qualité de l’eau privatisation « opérationnels » sur le continent; tous sont
et laisser certains ménages sans service du tout. Ce qui en Colombie, et deux d’entre eux incluent des paiements
peut parfois même être mortel. fixes du gouvernement à l’entreprise.182

A sec au Gabon
Une mobilisation croissante pour
En 2011, suite à l’identification d’échecs sérieux de la part
du concessionnaire par un audit indépendant, le gouverne- l’eau publique
ment du Gabon ordonna à la Societé d’Energie et d’Eau du Une inspection attentive de la plus importante entreprise
Gabon (SEEG), gérée par Veolia, d’améliorer ses systèmes de l’eau dans le monde révèle des problèmes fondamen-
d’eau et d’électricité afin de mettre un terme aux pannes taux avec la privatisation de l’eau. Des consommateurs
de courant et aux pénuries d’eau qui affligent Libreville.172 à travers le monde ont vu leurs factures exploser et la
L’audit conclut que l’entreprise n’avait pas convenablement qualité de service se dégrader après la prise en main par
entretenu les systèmes et avait des difficultés à fournir le Veolia de leurs systèmes d’eau et d’assainissement. Face
niveau de service requis.173 Certains quartiers de la capitale à l’importante opposition du public, les perspectives de
n’avaient pas de services d’eau du tout, et d’autres faisaient privatisation de l’entreprise s’amincissent. Elle peine même
quotidiennement face à des coupures durant parfois huit à tenir le terrain déjà acquis.
heures.174
Une mobilisation grandissante est en marche pour récu-
En 1997, Veolia obtient un bail de 20 ans pour fournir des pérer les services d’eau en faveur de la collectivité. De
services d’eau, d’eaux usées et d’électricité à 1 million de nombreuses municipalités en France comme aux Etats-Unis
personnes au Gabon.175 En 2011, elle prévoyait de reven- ont mis fin à leurs contrats avec Veolia, et repris une ges-
dre la moitié de sa participation de 51 pourcent dans la tion publique afin de faire des économies et d’améliorer
SEEG à Électricité de France, la compagnie d’électricité la qualité de service. Ailleurs, le combat pour une eau
contrôlée par l’état français, et dirigée par l’ancien PDG de publique se poursuit. De l’Allemagne au Maroc, des
Veolia, Proglio.176 municipalités se battent pour se débarrasser de Veolia and
restaurer un contrôle public de leurs ressources d’eau.
Peu après la privatisation en 1997, des problèmes com-
mencèrent à surgir. Seraphin Moundounga, un porte-parole
du gouvernement dira à Reuters que « Le système de distri-

11
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

Notes de fin 25 Veolia Environnement. [Press release]. “2010 objectives exceeded.” March
1 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 4, 2011 at 1.
Form 20-F. April 19, 2010 at 11. 26 Patel, Tara. “Veolia chief Proglio to head EDF, replacing Gadonneix
2 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 (update 2).” Bloomberg. September 28, 2009; “Le roi s’amus; Rebranding
Form 20-F. April 19, 2010 at 133. Nicolas Sarkozy.” The Economist. January 30, 2010; Hollinger, Peggy.
3 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 “EDF chief quits role as Veolia chairman.” The Financial Times. December
Form 20-F. April 19, 2010 at 152 to 153. 12, 2010; Vidalon, Dominique and Marcel Michelson. “Newsmaker-New
4 Veolia Environnement. [Press release]. “2010 objectives exceeded.” EDF boss Proglio is passionate team player.” Reuters. September 27,
March 4, 2011 at 1; Exchange rates as of December 31, 2010 from Veolia 2009.
Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, 2011 at 27 Mallet, Benjamin. “Newsmaker – Loyalty pays off as Frerot grabs Veolia
51. CEO job.” Reuters. October 21, 2009.
5 Veolia Water. “Business Overview 2009.” May 14, 2010 at 7. 28 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4,
6 Veolia Environnement. “Credit analysts.” Presentation. New York. March 2011 at 43; Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia Environnement
30, 2010 at 3; Veolia Water. “Business Overview 2009.” May 14, 2010 at SA earnings conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 5,
6 to 7; Pinsent Masons. (2010). Pinsent Masons Water Yearbook 2010- 2010 at 11.
2011. London: Pinsent Masons LLP at 24. 29 Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia Environnement SA earnings
7 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 5, 2010 at 11.
2011 at 10 to 11. 30 Gasson, Christopher. “Being a chicken-pig.” Global Water Intelligence, vol.
8 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 11, iss. 7. July 2010 at 5; Gasson, Christopher. “Frérot sees salvation in
Form 20-F. April 19, 2010 at 22; Veolia Water. “Business Overview 2009.” operations.” Global Water Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 8 to 9;
May 14, 2010 at 7. “Taking on the Millennium Development Goals.” Global Water Intelligence,
9 Veolia Water. [Brochure]. “Partner to Major Cities.” October 3, 2008 at 18 vol 6, iss. 5. May 2005 at 12.
to 21. 31 Calculation on file with Food & Water Watch. Principaux contrats, tels
10 Vivendi Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. que rapportés dans les résultats financiers annuels auprès de la
2001 Form 20-F. May 24, 2002 at 10 to 11; “Veolia Environnement, Securities and Exchange Commission, excluant les renouvellements et
SA.” International Directory of Company Histories, Vol. 109. St. James les contrats avec des entreprises privées. Chiffre d’affaires cumulé es-
Press, 2010. Reproduced in Business and Company Resource Center. timé tel que rapporté dans les résultats financiers annuels et non ajusté
Farmington Hills, Mich.: Gale Group. 2011 at 1, 4 to 6; Fagan, Mary. “City: pour l’inflation. Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange
Messier on a mission.” The Sunday Telegraph London. June 25, 2000. Commission. 2005 Form 20-F. June 29, 2006 at 24 to 25; Veolia
11 Kapner, Suzanne and Laura M. Holson. “Shake-up at Vivendi: the Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2006 Form
overview.” The New York Times. July 2, 2002; Fagan, Mary. “City: 20-F. June 29, 2007 at 21 to 22; Veolia Environnement. U.S. Securities
Messier on a mission.” The Sunday Telegraph London. June 25, 2000; and Exchange Commission. 2007 Form 20-F. May 7, 2008 at 24 to 25;
“The French fix.” The Economist. July 4, 2002; “Veolia Environnement, Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2008
SA.” International Directory of Company Histories, Vol. 109. St. James Form 20-F. April 16, 2009 at 23; Veolia Environnement. U.S. Securities
Press, 2010. Reproduced in Business and Company Resource Center. and Exchange Commission. 2009 Form 20-F. April 19, 2010 at 21.
Farmington Hills, Mich.: Gale Group. 2011 at 5 to 6; Petechuk, David. 32 Calculation on file with Food & Water Watch. Principaux contrats, tels
“Proglio, Henri 1949-” International Directory of Business Biographies. que rapportés dans les résultats financiers annuels auprès de la
January 1, 2005. Securities and Exchange Commission, excluant les renouvellements et
12 U.S. Securities and Exchange Commission. [Press release]. “Commission les contrats avec des entreprises privées. Chiffre d’affaires cumulé es-
settles civil fraud action against Vivendi Universal, SA.” December 23, timé tel que rapporté dans les résultats financiers annuels et non ajusté
2003. pour l’inflation. Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange
13 Saltmarsh, Matthew. “French court convicts 2 executives in Vivendi case.” Commission. 2005 Form 20-F. June 29, 2006 at 24 to 25; Veolia
The New York Times. January 21, 2011. Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2006 Form
14 Vivendi Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2001 20-F. June 29, 2007 at 21 to 22; Veolia Environnement. U.S. Securities
Form 20-F. May 24, 2002 at 11. and Exchange Commission. 2007 Form 20-F. May 7, 2008 at 24 to 25;
15 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2003 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2008
Form 20-F. May 30, 2003 at 10 to 11. Form 20-F. April 16, 2009 at 23; Veolia Environnement. U.S. Securities
16 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 and Exchange Commission. 2009 Form 20-F. April 19, 2010 at 21.
Form 20-F. April 19, 2010 at 11. 33 Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia Environnement SA earnings
17 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 5, 2010 at 11.
Form 20-F. April 19, 2010 at 11; “Veolia Environnement, SA.” International 34 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4,
Directory of Company Histories, Vol. 109. St. James Press, 2010. 2011 at 54 to 58.
Reproduced in Business and Company Resource Center. Farmington 35 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4,
Hills, Mich.: Gale Group. 2011 at 6 to 7; Petechuk, David. “Proglio, Henri 2011 at 16 to 18; Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia
1949-” International Directory of Business Biographies. January 1, 2005. Environnement SA earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure)
18 Vivendi Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2001 Wire. March 4, 2011 at 10.
Form 20-F. May 24, 2002 at 18, 46 and 71; Petechuk, David. “Proglio, 36 Veolia Environnement. [Press release]. “2010 objectives exceeded.” March
Henri 1949-” International Directory of Business Biographies. January 1, 4, 2011 at 7.
2005; Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 37 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4,
2003 Form 20-F. June 28, 2004 at 20; “Veolia Environnement, SA.” 2011 at 43.
International Directory of Company Histories, Vol. 109. St. James 38 Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia Environnement SA earnings
Press, 2010. Reproduced in Business and Company Resource Center. conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 5, 2010 at 11.
Farmington Hills, Mich.: Gale Group. 2011 at 5 to 6. 39 Ouyahia, Meriem Aït. Government of Canada, Policy Research Initiative.
19 “The flood dries up.” The Economist. August 28, 2004. “Public-private partnerships for funding municipal drinking water infrastruc-
20 Patel, Tara. “Veolia chief Proglio to head EDF, replacing Gadonneix ture: What are the challenges?” May 2006 at 5; Hall, David and Emanuele
(update 2).” Bloomberg. September 28, 2009; Petechuk, David. “Proglio, Lobina. “International actors and multinational water company strategies
Henri 1949-” International Directory of Business Biographies. January 1, in Europe, 1990-2003.” Utilities Policy, vol. 15. 2007 at 68 to 69.
2005; Vidalon, Dominique and Marcel Michelson. “Newsmaker-New EDF 40 Garcia, Serge and Arnaud Reynaud. “Estimating the benefits of efficient
boss Proglio is passionate team player.” Reuters. September 27, 2009; water pricing in France.” Resource and Energy Economics, vol. 26. 2004
Mawad, Marie. “Preview-debt and asset sales key for possible new Veolia at 8.
head.” Reuters. September 25, 2009. 41 Ouyahia, Meriem Aït. Government of Canada, Policy Research Initiative.
21 Patel, Tara. “Veolia chief Proglio to head EDF, replacing Gadonneix “Public-private partnerships for funding municipal drinking water infrastruc-
(update 2).” Bloomberg. September 28, 2009; Veolia Environnement. U.S. ture: What are the challenges?” May 2006 at 5; Hall, David and Emanuele
Securities and Exchange Commission. 2007 Form 20-F. May 7, 2008 at Lobina. “International actors and multinational water company strategies
11. in Europe, 1990-2003.” Utilities Policy, vol. 15. 2007 at 68 to 69.
22 Maitre, Marie. “Update 3-Veolia to focus on cash in strategy U-turn.” 42 Barucq, Catherine et al. BIPE/FP2E. “Les services publics d’eau et
Reuters. March 6, 2009; Veolia Environnement. U.S. Securities and d’assainissement en France.” Données économiques, sociales et environ-
Exchange Commission. 2009 Form 20-F. April 19, 2010 at 88. nementales. 4th Edition. March 4, 2010 at 37; Hall, David and Emanuele
23 Maitre, Marie. “Update 3-Veolia to focus on cash in strategy U-turn.” Lobina. Public Services International Research Unit. “Water Companies in
Reuters. March 6, 2009. Europe 2010.” September 2010 at 37; Hall, David and Emanuele Lobina.
24 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2008 “International actors and multinational water company strategies in
Form 20-F. April 16, 2009 at 15; Veolia Environnement. “Full year 2009 Europe, 1990-2003.” Utilities Policy, vol. 15. 2007 at 73 to 74.
Veolia Environnement SA earnings conference call – final.” FD (Fair 43 Lobina, Emanuele and David Hall. Public Services International Research
Disclosure) Wire. March 5, 2010 at 2. Unit. “Problems with private water concessions: a review of experience.”

12
Food & Water Europe
June 2003 at 6. Authorities Can Regain Control of Water Management.” July 2010 at
44 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 1; “When Paris sneezes, private water catches a cold.” Global Water
Form 20-F. April 19, 2010 at 170; “End of the ‘entente cordiale.’” Global Intelligence, vol. 9, iss. 7. July 2008.
Water Intelligence, vol. 10, iss. 8. August 2009 at 16; “French Govt eyes 66 Eau de Paris. [Press release]. “Baisse de 8% du prix de l’eau potable
friendly solution on Veolia/Suez water supply competition issues.” French à Paris et annonce de mesures sociales en faveur des plus démunis.”
Business Digest. February 25, 2008; The European Commission. [Press March 22, 2011; Albert, Laurence. “Les Parisiens paieront moins cher leur
release.] “Mergers: Commission approves the acquisition of several water facture d’eau.” Les Echos. January 10, 2011; “Paris marks a year of public
collection, treatment and supply companies by Lyonnaise des Eaux.” water with price cut.” Global Water Intelligence. January 13, 2011.
August 5, 2009. 67 Corporate Europe Observatory and Transnational Institute Initiative.
45 Brunsden, Jim. “French utilities under investigation.” European Voice. April “Communate Urbaine de Cherbourg.” Water Remunicipalisation Tracker.
16, 2010; Kiviniemi, Peppi. “EU: Raided French water treatment compa- June 2008; Coupechoux, Patrick. “De Neufchâteau à Cherbourg, retour à
nies in antitrust probe.” Dow Jones Newswires. April 16, 2010; European la case.” Le Monde Diplomatique. March 2005.
Commission. “Antitrust: la Commmision confirme avoir mené des inspec- 68 Corporate Europe Observatory and Transnational Institute Initiative.
tions en France auprés de plusieurs entreprises actives dans le secteur “Communauté d.” Water Remunicipalisation Tracker. June 2010;
de l’eau et de l’assainissement.” (Memo 10/134). April 16, 2010; Veolia “Montbeliard council terminates water management contract of Veolia.”
Environnement. “Q1 2010 Veolia Environnement SA Sales Conference French Business Digest. June 7, 2010.
Call- Final.” FD (Fair Disclosure) Wire. May 7, 2010 at 10. 69 Lebailly, Gérard. “René Couanau souhaite municipaliser l’eau.” Ouest-
46 Mosca, Sophie. “Competition: French water treatment companies under France. February 16, 2011; Berrezai, Olivier. “Le débat sur l’eau enflame
investigation.” Europolitics. April 20, 2010; “French anitrust probe takes a les bancs du conseil.” Ouest-France. February 26, 2010.
new twist.” Global Water Intelligence, vol. 11, iss. 6. June 2010 at 9. 70 Baudry, M. Stephan. La Lettre du Cadre Territorial. “Arret Olivet: une
47 Veolia Environnement. “Half year 2010 Veolia Environnement SA earnings arme de negociation massive?” (No. 397). March 15, 2010; Le Conseil
conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. August 6, 2010 at 3. d’État et la Jurisdiction Administrative. [Press release]. “Durée maximum
48 “Eastern rebels under pressure to stick with SEDIF.” Global Water des delegations de service public.” April 8, 2009; Le Conseil d’État et la
Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 12; l’UFC-Que Choisir. [Press Jurisdiction Administrative. Compagnie Generale des Eaux et Commune
release.] “La fin du contrat entre Véolia et le Syndicat des Eaux d’lle-de- d’Olivet. (No. 271737, 271782). Assemblée du contentieux. April 3, 2009;
France: 80 á 90 millions d’euros d’économie á réaliser.” September 23, Groupe d’Action Municipale d’Olivet. “Spécial EAU! Olivet” Le Courrier de
2008. GAMO. No. 55. May 2009.
49 “Eastern rebels under pressure to stick with SEDIF.” Global Water 71 Research Institute for Social Development, United Nations. “Social
Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 12; “Veolia in line for Paris water Policy, Regulation and Private Sector Water Supply: the case of France.”
contract.” Public Works Financing, vol. 249. May 2010 at 17. September 12, 2006; Laime, Marc. “Delegations de service public:
50 The United States was a target for environmental services. Veolia des centaines de contrats remis en cause avant terme?” Eaux
Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, 2011 Glaces. April 10, 2009.
at 43 to 45; Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia 72 Groupe d’Action Municipale d’Olivet. “Pourquoi la gestion de l’eau sur
Environnement SA earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Olivet refait surface et fait a nouvou couler beaucoup d’encre…?” Le
Wire. March 4, 2011 at 7 to 8; Veolia Environnement. U.S. Securities and Courrier de GAMO. No. 48. September 2004.
Exchange Commission. 2009 Form 20-F. April 19, 2010 at 14. 73 Le Conseil d’État et la Jurisdiction Administrative. Compagnie Generale
51 Chart; Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March des Eaux et Commune d’Olivet. (No. 271737, 271782). Assemblée du
4, 2011 at 45 and 47. contentieux. April 3, 2009.
52 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA 74 Baudry, M. Stephan. La Lettre du Cadre Territorial. “Arret Olivet: une arme
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 de negociation massive?” (No. 397). March 15, 2010; Le Conseil d’État
at 8; Amiel, Geraldine. “Interview: Veolia CEO looks to Europe for growth et la Jurisdiction Administrative. [Press release]. “Durée maximum des
potential.” Dow Jones Newswires. March 5, 2010; Veolia Environnement. delegations de service public.” April 8, 2009.
Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, 2011 at 44. 75 Daniel, Marc and Isabelle Rey-Lefebvre. “Distribution d’eau : la concur-
53 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA rence s’éveille, les prix baissent.” Le Monde. February 14, 2010.
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 76 Baudry, M. Stephan. La Lettre du Cadre Territorial. “Arret Olivet: une arme
at 8. de negociation massive?” (No. 397). March 15, 2010; City of Toulouse
54 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA [Press Release]. “Audit de l’Eau: le choix de la raison.” January 28, 2010.
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 77 City of Toulouse [Press Release]. “Audit de l’Eau: le choix de la raison.”
at 8; Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March January 28, 2010.
4, 2011 at 44. 78 City of Toulouse [Press Release]. “Audit de l’Eau: le choix de la raison.”
55 Chart; Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March January 28, 2010.
4, 2011 at 12. 79 Eau Secours 31. [Press Release]. January 13, 2010.
56 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA 80 Lamquin,Veronique and Michel de Muelenaere. “Aquiris: une victoire pour
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 Huytebroeck” Le Soir (Brussels). November 23, 2010; Bauwens, Willy,
at 18. College des Experts. “Station d’epuration de Bruxelles-Nord.” (BXL-Nord-
57 Amiel, Geraldine. “Interview: Veolia CEO looks to Europe for growth poten- 10-008-rev1). January 13, 2011 at 170 to 173; “Aucun argument d’Aquiris
tial.” Dow Jones Newswires. March 5, 2010. ne justifiait la fermeture de la station d’épuration.” La Libre Belgique.
58 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, January 13, 2011.
2011 at 47. 81 Corporate Europe Observatory. “Aquiris: Veolia’s lost bet in Brussels.”
59 Veolia Environnement. “Consolidated Financial States for the year ended February 22, 2010.
December 31, 2010.” Draft. March 10, 2011 at 165; “CDC’s stake in Veolia 82 Lamquin,Veronique and Michel de Muelenaere. “Aquiris: une victoire pour
Environnement drops below 10%.” Dow Jones News Wire. June 15, Huytebroeck” Le Soir (Brussels). November 23, 2010.
2009. 83 “Water utility referendum a ‘cold shower’ for Berlin.” The Local. February
60 Veolia Environnement. “Consolidated Financial States for the year 14, 2011.
ended December 31, 2010.” Draft. March 10, 2011 at 165; Veolia 84 Laime, Marc. “Le contrat secret de la privatisation de l’eau à Berlin rendu
Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 Form public.” Mondediplo. November 4, 2010; Heiser, Sebastian. “Die räube-
20-F. April 19, 2010 at 124; Hall, David and Emanuele Lobina. Public rische Wasser-Privatisierung.” Die Tageszeitung. October 30, 2010.
Services International Research Unit. “Water Companies in Europe 2010.” 85 Veolia Water. [Brochure]. “Water References.” 2008 at 10.
September 2010 at 7; Hollinger, Peggy. “EDF chief quits role as Veolia 86 Gateau, Nicolas. “Berlin: le scandale de l’eau.” Le Petit Journal. November
chairman.” The Financial Times. December 12, 2010. 15, 2010.
61 Barucq, Catherine et al. BIPE/FP2E. “Les services publics d’eau et 87 Gateau, Nicolas. “Berlin: le scandale de l’eau.” Le Petit Journal. November
d’assainissement en France.” Données économiques, sociales et environ- 15, 2010; Socialist Equality Party. [Press release]. “Referendum on
nementales. 4th Edition. March 4, 2010 at 37; Hall, David and Emanuele privatization of Berlin’s water supply.” February 14, 2011; “Water utility
Lobina. Public Services International Research Unit. “Water Companies in referendum a ‘cold shower’ for Berlin.” The Local. February 14, 2011; Ball,
Europe 2010.” September 2010 at 37. Ralf Schön. “Senat will nicht gegen Wasser-Volksentscheid klagen.” Der
62 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 Tagesspiegel. February 15, 2011.
Form 20-F. April 19, 2010 at 20. 88 “Water utility referendum a ‘cold shower’ for Berlin.” The Local. February
63 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 14, 2011.
Form 20-F. April 19, 2010 at 14; Veolia Environnement. “Q4 and full year 89 “Berlin to start talks with RWE on BWB acquisition.” German Business
2010 Veolia Environnement SA earnings conference call-final.” FD (Fair Digest. December 30, 2010; “New hurdle for RWE in Berlin.” Global Water
Disclosure) Wire. March 4, 2011 at 8. Intelligence, vol. 12, iss. 3. March 2011 at 27.
64 Eau de Paris. [Press release]. “Depuis le ler mai 2009, la nouvelle régie 90 “French Veolia is not planning to sell stake in Berlin water utilities –report.”
municipal de l’eau est en marche.” May 1, 2009. German Business Digest. December 28, 2010; Cunnac, Michel. “Vorläufig
65 Le Strat, Anne. Transnational Institute. “Paris: An Example of How Local ruhen die Gespräche mit dem Senat.” Der Tagesspiegel. December 28,

13
Veolia Environnement: Profil de la plus
grande entreprise de services d’eau au monde

2010; “Veolia will Wasserbetriebe nicht hergeben.” Der Tagesspiegel. Form 20-F. April 19, 2010 at 14; Veolia Environnement. “Credit analysts.”
December 27, 2010. Presentation. New York. March 30, 2010 at 75; Gasson, Christopher.
91 Godoy, Julio. “Europe: Privatised Services back in public hands.” Inter “Frérot sees salvation in operations.” Global Water Intelligence, vol.
Press Service News Agency. January 28, 2010. 11, iss. 7. July 2010 at 8; Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia
92 Calculation on file with Food & Water Watch. World Bank and PPIAF. Environnement SA earnings conference call – final.” FD (Fair Disclosure)
PPI Project Database. (http://ppi.worldbank.org). Last update: December Wire. March 5, 2010 at at 11.
2010. Accessed February 10, 2011. 115 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4,
93 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA 2011at 43 to 47; Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 Environnement SA earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure)
at 8. Wire. March 4, 2011 at 7 to 8.
94 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, 116 Veolia Environnement. [Press release]. “Strategic long-term partnership.”
2011 at 47. April 16, 2010.
95 Veolia Environnement. “Q4 and full year 2010 Veolia Environnement SA 117 Gasson, Christopher. “Frérot sees salvation in operations.” Global Water
earnings conference call-final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 4, 2011 Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 8; Veolia Environnement. “Half
at 18. year 2010 Veolia Environnement SA earnings conference call – final.”
96 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, FD (Fair Disclosure) Wire. August 6, 2010 at 15; “Veolia Water’s Saudi
2011 at 45. Arabian odyssey.” Global Water Intelligence, vol. 10, iss. 9. September
97 European Bank for Reconstruction and Development. [Press release]. 2009 at 16.
“EBRD boosts stake in Veolia Environnement water venture.” December 118 Veolia Water. [Press release]. “Veolia Water is awarded two new contracts
15, 2009. in the Sultanate of Oman.” January 12, 2011.
98 International Finance Corporation, World Bank Group. [Press release]. 119 “Moroccans riot ahead of protests.” Al Jazeera. February 19, 2011; Karam,
“IFC to invest in Veolia Voda for rehabilitation of water & wastewater Souhail. “Riots in Moroccan city over utility costs.” Reuters. February 19,
networks in Eastern Europe.” June 3, 2010. 2011; Ghanmi, Lamine. “Veolia Morocco unit buys partners’ 49 pct stake.”
99 Veolia Environnement. [Press release]. “Veolia Water acquires several Reuters. November 26, 2007.
United Utiities activities in Europe.” June 14, 2010; “Veolia Water buys 120 “Morocco/Project: Vivendi group wins Tangiers concession.” Financial
several European activities of United Utilities for EUR 199m.” French Times Energy Newsletters- Global Private Power. March 12, 2001;
Business Digest. June 15, 2010. Ghanmi, Lamine. “Veolia Morocco unit buys partners’ 49 pct stake.”
100 Hall, David and Emanuele Lobina. Public Services International Research Reuters. November 26, 2007; “Morocco: Joint venture contract award
Unit. “Water Companies in Europe 2010.” September 2010 at 5; for planned $700,000,000 water and electricity distribution operations.”
Organisation for Economic Co-operation and Development. Environment Worldwide Projects-Report on Engineering Construct & Plant Operations
Directorate, Environment Policy Committtee, “Private Sector Participation in the Developing World. April 1, 2001.
in Water Supply and Sanitation in Eastern Europe, Caucasus and Central 121 Attac Morocco et al., Délégation de service public et Démocratie. [Press
Asia: Status Paper.” Annual Meeting of the Task for the Implementation of Release]. “Déclaration de presse sur la gestion déléguée des services
the Environmental Action Programme. Almaty, Kazakhstan. October 14 to de l’eau, électricité, assainissement et transport public – cas de Rabat.”
15, 2010 at 26, 53, 77 and 78. January 19, 2011.
101 Gegea, Mihaela. “Apa Nova in cross-hair of authorities.” Nine O’Clock 122 “Vivendi takes over Rabat.” Global Water Intelligence, vol. 3, iss. 11.
(Bucharest). December 16, 2003; Benezic, Dollores. “Apa Nova intra November 2002; “Debtors impact Veolia Maroc’s cashflow.” Global Water
pe mana Autoritatii Nationale de Control.” Curierul Naţional. November Intelligence, vol. 11, iss. 2. February 2010 at 8.
17, 2003; Mediafax. “Apa Nova Bucuresti, in vizorul Administratiei si 123 “Debtors impact Veolia Maroc’s cashflow.” Global Water Intelligence, vol.
Internelor.” Curierul Naţional. January 27, 2004; Veolia Water. “Partner to 11, iss. 2. February 2010 at 8.
major cities.” October 3, 2008 at 19. 124 Attac Maroc et al., Foundation France Libertés. “Remarques sur l’expé-
102 Mediafax. “Videanu: ‘The contract with Apa Nova is harmful for the city but rience de la gestion déléguée à REDAL et STAREO.” Correspondence to
I observe it.’” Nine O’Clock (Bucharest). April 1, 2007. Oualalou, Fatallah. January 14, 2011; “Veolia, entre attaque et contre-
103 Affaire Butan et Dragomir c Roumanie. Final Decision. European Court attaque.” Les Echos Quotidien. January 26, 2011; Attac Morocco et al.,
of Human Rights, Third division. (Application no. 40067/06). May 14, Délégation de service public et Démocratie. [Press Release]. “Déclaration
2008; European Commission of Human Rights. [Press release]. “Butan de presse sur la gestion déléguée des services de l’eau, électricité, assai-
and Dragomir v. Romania (no. 40067/06).” February 14, 2008; Cicovschi, nissement et transport public – cas de Rabat.” January 19, 2011.
Aphrodite. “România, condamnată la CEDO din Cauza ApaNova.” 125 Lion, Patrick. “Tugun desalination plant to be mothballed, execs face axe
Curierul Naţional. February 20, 2008. in bid to cut water bills.” The Sunday Mail. December 5, 2010; OConnor,
104 “Onţanu îi cere lui Oprescu să rezilieze contractul cu Apa Nova Onţanu Mike. “Gold Coast desalination plant a billion-dollar rusty white elephant.”
îi cere lui Oprescu să rezilieze contractul cu Apa Nova.” Mediafax The Courier-Mail. June 28, 2010.
(Bucharest). March 9, 2009; Dimache, Roxana. “Oprescu vrea renegocie- 126 “Aussie plants go into hibernation.” Global Water Intelligence. Vol. 11, iss.
rea contractului cu Apa Nova.” Curierul Naţional. June 5, 2009. 12. December 2010.
105 Capatos, Monica Andrei. “Datorii stinse şi investiţii promise.” Jurnalul 127 Lappeman, Sue. “$32,000 a day for Tugun desal water we don’t need.”
National (Bucharest). December 15, 2009; “Apa Nova renunţă la banii Gold Coast News. March 9, 2010.
datoraţi de RADET.” Mediafax (Bucharest). November 3, 2009; Dimache, 128 Johnstone, Craig. “Cheaper water denied to users as Tugun desalination
Roxana. “Oprescu vrea renegocierea contractului cu Apa Nova.” Curierul plant supply is prioritized.” Courier Mail. May 3, 2010.
Naţional. June 5, 2009; “Primăria capitalei va renegocia contractual cu 129 Veolia Water. [Press release]. “Veolia Water selected for two major pro-
Apa Nova.” Curierul Naţional. November 3, 2009. jects to address drought in Australia.” December 5, 2006.
106 “Anger in Sofia over water price hike.” Sofia News Agency. February 1, 130 Bita, Natasha. “Water’s quick fix a long-term drain.” The Australian.
2011; “Sofia water utility to cut supplies to debtors.” Sofia News Agency. January 23, 2010; Moore, Tony. “Desal inquiry ‘still ongoing.’” Brisbane
January 17, 2011; “Sofia water utility strikes against debtors.” Sofia News Times. June 23, 2010.
Agency. February 13, 2011; Sofiyska Voda. “Annual Report and Financial 131 Stolz, Greg. “Tanks still rusting at Tugun desalination plant.” Courier Mail.
Statements 2009.” September 17, 2010 at 2. April 27, 2010.
107 Amiel, Geraldine. “Interview: Veolia CEO looks to Europe for growth poten- 132 “United Water loses Adelaide water deal.” ABC News. February 10,
tial.” Dow Jones Newswires. March 5, 2010. 2011; “Suez Environnement makes waves down under.” Global Water
108 Wee, Sui-Lee. “China to spend $301 billion on water projects.” Reuters. Intelligence, vol. 12., iss. 2. February 2011 at 37.
January 20, 2011. 133 “SA Water wins $14m from United.” ABC News. February 21, 2011;
109 Calculation on file with Food & Water Watch. World Bank and PPIAF. “Experts order a $13.8m water payback.” Adelaide Now. February 21,
PPI Project Database. (http://ppi.worldbank.org). Last update: December 2011.
2010. Accessed February 10, 2011. 134 Emmerson, Russell. “Jobs in peril after French firm United Water loses SA
110 Gasson, Christopher. “Frérot sees salvation in operations.” Global Water Water contract.”Adelaide Now (Adelaide, Australia). June 25, 2010.
Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 8. 135 Owen, Michael and Gavin Lower. “State Sues Water Firm for Millions.” The
111 Veolia Water. “Veolia Water linking cities to finance.” Presentation. Australian. September 1, 2009.
September 27, 2010 at 12 to15; Gadis, David. “Testimony” In the matter 136 “United Water loses Adelaide water deal.” ABC News. February 10,
of the petition of the Department of Waterworks of the consolidated city 2011; “Suez Environnement makes waves down under.” Global Water
of Indianapolis, Indiana, for authority to increase its rates and charges Intelligence, vol. 12., iss. 2. February 2011 at 37.
for water utility service…” State of Indiana, Indiana Utility Regulatory 137 “EPA investigates sewage spill.” ABC News. February 16, 2004.
Commission. September 30, 2009 at Gadis-5. 138 “United Water plays down second sewage spill.” ABC News. November 1,
112 Veolia Environnement. Presentation. “2010 Annual Results.” March 4, 2004.
2011 at 45. 139 “Second sewage spill angers Minister.” ABC News. November 1, 2004.
113 Gasson, Christopher. “Frérot sees salvation in operations.” Global Water 140 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009
Intelligence, vol. 11, iss. 7. July 2010 at 8. Form 20-F. April 19, 2010 at F-132; “PWF’s 14th annual water outsour-
114 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 cing report.” Public Works Financing, vol. 247. March 2010 at 2 and

14
Food & Water Europe
5; Veolia Water. “Proposal: Professional Services for the Transition of forms are pulling the plug.” The Guardian. August 23, 2003.
the Ft. Monroe Facility Fort Monroe Authority.” Volume 1- Business & 166 Veolia Water. “Right to water – from concept to reality.” Human Rights
Qualitfications Proposal. October 22, 2010 at 1-1. Council, Independent Expert on the issue of human rights obligations
141 “PWF’s 12th annual water outsourcing report.” Public Works Financing. vol. related to access to safe drinking water and sanitation. March 2010 at 2.
225. March 2008 at 1; Chertoff, Larry. “Contract ops reaching maturing.” 167 Veolia Environnement. “Credit analysts.” Presentation. New York. March
Global Water Intelligence, vol. 7, iss. 3. March 2006; “Veolia plots a new 30, 2010 at 75.
US strategy.” Global Water Intelligence, vol. 5, iss. 7. July 2004 at 13; 168 For example, see Lobina, Emanuele and David Hall. Public Services
“Patience wins the day at Veolia.” Global Water Intelligence, vol. 6, iss. 5. International Research Unit. “Problems with private water concessions: a
May 2005 at 10 to 12; “US private firms shrink from weak deals.” Global review of experience.” June 2003 at 29 to 31.
Water Intelligence, vol. 4 iss. 8. August 2003 at 8. 169 Amiel, Geraldine. “Interview: Veolia CEO looks to Europe for growth poten-
142 “PWF’s 14th annual water outsourcing report.” Public Works Financing, tial.” Dow Jones Newswires. March 5, 2010.
vol. 247. March 2010 at 5; “PWF’s 13th annual water outsourcing report.” 170 Calculation on file with Food & Water Watch. World Bank and PPIAF.
Public Works Financing, vol. 236. March 2009 at 3. PPI Project Database. (http://ppi.worldbank.org). Last update: December
143 “PWF’s 14th annual water outsourcing report.” Public Works Financing, vol. 2010. Accessed February 10, 2011.
247. March 2010 at 6 and 7. 171 Veolia Environnement. “Full year 2009 Veolia Environnement SA earnings
144 “PWF’s 14th annual water outsourcing report.” Public Works Financing, conference call – final.” FD (Fair Disclosure) Wire. March 5, 2010 at 16.
vol. 247. March 2010 at 7; “PWF’s 11th annual water outsourcing report.” 172 “Le Gabon exige de Véolia un plan de renouvellement des équipements
Public Works Financing, vol. 214. March 2007 at 5. d’eau et d’électricité.” Xinhua. February 17, 2011.
145 Village of Coxsackie v. Veolia Water North America-North East LLC and 173 Kombila, Yorick. “Le Conseil des Ministre se saisit de l’audit de la SEEG et
US Filter Operating Services Inc. (1:07-CW-131). United States District apporte des additifs.” Gabonews. February 16, 2011.
Court Northern District of New York. September 6, 2007 at 1 to 2. 174 Kwatsi, Linel. “Gabon warns Veolia unit on water contract.” Reuters.
146 Isaac, Jimmy. “Regulators fine Overton for violations.” News-Journal. December 30, 2009.
January 31, 2010. 175 Global Water Operators’ Partnership Alliance. “Societe d’Energie et d’Eau
147 Amiel, Geraldine. “Keeping our cities livable.” The Wall Street Journal. du Gabon.” January 27, 2011; Veolia Water. “Our know-how in Sub-
January 31, 2011. Suharan Africa.” December 17, 2007.
148 “PWF’s 13th annual water outsourcing report.” Public Works Financing, vol. 176 Whitehouse, David. “EDF Gabon Stake Purchase Shows Veolia
236. March 2009 at 4. Cooperation Increasing, Tribune Says.” Bloomberg. January 17, 2011.
149 Fix our Sanitary District – Yes on F. Recipient Committee Campaign 177 Kwatsi, Linel. “Gabon warns Veolia unit on water contract.” Reuters.
Statement. (California Form 260). Marin County Elections. August 3, 2010 December 30, 2009.
at 4; Marin County Registrar of Voters. Direct Primary Election June 8, 178 “Gabon : La SEEG sur la balance du gouvernement?” Gaboneco. January
2010 Official Final Statement of Votes Cast. June 28, 2010; Jason, Will. 3, 2011.
“In Novato, new $25.6M sanitary contract takes effect.” Contra Costa 179 Batassi, Pierre Eric Mbog. “Libreville : une famille de 5 personnes périe
Times. August 6, 2010. dans un incendie.” Afrik.com. January 18, 2011.
150 USFilter. [Press release]. “City of Indianapolis selects USFilter to manage 180 “Catamarca rescinds Aguas del Valle contract.” Business News Americas.
waterworks system.” March 18, 2002. December 23, 2004; Izaguirre, Ada Karina and Alexander Nicholas Jett.
151 Olson, Scott. “Employee benefit assessments paint different pictures.” The World Bank Group. “Investment commitments remain stable in Latin
Indianapolis Business Journal. August 4, 2003; Tully, Matthew. “Water America while the number of new projects declines.” (PPI data update
workers sue over benefits cuts.” Indianapolis Star. August 30, 2002. note 31). December 2009 at 5; Tagliabue, John. “As multinationals run the
152 Veolia Environnement. U.S. Securities and Exchange Commission. 2009 taps, anger rises over water for profit.” The New York Times. August 26,
Form 20-F. April 19, 2010 at 172; Jason Bond, et al. v. Veolia Water North 2002; “Courts rule in Sanepar control case.” Global Water Intelligence,
America Operating Service, LLC, et al. Marion County Superior Court. vol. 8 iss. 11. November 2007; Veolia Environnement U.S. Securities and
(49D07-0804-CC-018081). January 23, 2009 at 7 to 11; The City of Exchange Commission. 2008 Form 20-F. April 16, 2009 at F-41 to F-42;
Indianapolis and the Department of Waterworks of the City of Indianapolis. “Brazil: Pulling the plug.” EIU Business Latin America. The Economist.
“Sellers Disclosure Schedules.” August 11, 2010 at 45; Murray, Jon. “State February 24, 2003; Lobina, Emanuele and David Hall. Public Services
begins informal probe of complaints by water users.” Indianapolis Star. International Research Unit. “Problems with private water concessions:
April 27, 2008. a review of experience.” June 2003 at 14; Lobina, Emanuele and David
153 O’Shaugnessy, Brendan. “Water company awash in controversy.” Hall. Public Services International Research Unit. “Water privatisation and
Indianapolis Star. October 7, 2005. restructuring in Latin America, 2007.” September 2007 at 4, 5, 8, 9, 22 to
154 O’Shaugnessy, Brendan. “Water company awash in controversy.” 25, 29 to 31.
Indianapolis Star. October 7, 2005; O’Malley, Chris. “Veolia concessions 181 Izaguirre, Ada Karina and Alexander Nicholas Jett. The World Bank Group.
worry regulators.” The Indianapolis Business Journal. May 8, 2010. “Investment commitments in Latin America and the Caribbean increased
155 O’Malley, Chris. “Veolia concessions worry regulators.” The Indianapolis in 2007.” (PPI data update note 16). December 2008 at 4. “Veolia and
Business Journal. May 8, 2010. FCC find trouble in Tibitoc.” Global Water Intelligence, vol. 9, iss. 2.
156 Indiana Office of Utility Consumer Counselor. “OCC’s Proposed Order.” February 2008; Izaguirre, Ada Karina and Edouard Perard. The World
Indiana Utility Regulatory Commission. (Cause No. 43645). June 22, 2010 Bank Group. “Private activity in water and sewerage declines for second
at 22. consecutive year.” (PPI data update note 37). June 2010 at 3 to 4; Hall,
157 Murray, Jon. “Indianapolis water bills will be going up 26 percent.” David and Emanuele Lobina. Public Services International Research
Indianapolis Star. February 2, 2011. Unit. “Water Companies in Europe 2010.” September 2010 at 17; Ortiz,
158 Cotterill, Chris W. City of Indianapolis. “Memorandum: Agreement to trans- Gonzalo. “Ecuador: Native groups in showdown over water bill.” Inter
fer the water and wastewater systems to Citizens Energy Group.” June Press Service. April 29, 2010.
25, 2010 at 1 and 4; City of Indianapolis. [Press release]. “Council votes to 182 Calculation on file with Food & Water Watch. World Bank and PPIAF.
support utility transfer.” July 26, 2010. PPI Project Database. (http://ppi.worldbank.org). Last update: December
159 Murray, Jon. “Citizens Energy to replace Veolia.” Indianapolis Star. 2010. Accessed February 10, 2011.
October 29, 2010.
160 City Council of Petaluma. “Regular city council/PCDC meeting.”
November 19, 2007 at 4; City Council of Petaluma. Water Resources
& Conservation. «Agenda Title: Presentation, Discussion and Possible
Action Regarding Plan for Operation and Maintenance of the Ellis Creek
Water Recycling Facility.» November 19, 2007 at 1, 15 and 23.
161 Welch, Laurie. “Burley questions Veolia work on plant.” Times-News (ID).
December 3, 2009.
162 Speer, John. “Tama council ‘firm’: no severance pay.” The Tama News-
Herald. February 25, 2011.
163 Veolia Water. “Right to water – from concept to reality.” Human Rights
Council, Independent Expert on the issue of human rights obligations
related to access to safe drinking water and sanitation. March 2010 at 1.
164 Access to improved drinking water services based on latest survey data
available from 1995 to 2008. United Nations, United Nations Statistics
Division, Department of Economic and Social Affairs. “7.8 Proportion
of population using an improved drinking water source.” Millennium
Development Goals Indicators. June 23, 2010; Veolia Water. “Business
overview 2009.” May 14, 2010 at 14 to 15.
165 “The flood dries up.” The Economist. August 28, 2004; Denny, Charlotte.
“H20: Comment: Private droughts: The poor are not profitable and foreign

15
Food & Water Europe
europe@fwwatch.org
www.foodandwatereurope.org eu ope

Vous aimerez peut-être aussi