Vous êtes sur la page 1sur 10

L’infinitif

Qu'est-ce que l’infinitif ?


- forme dite « non-conjuguée », c’est-à-dire qu'elle ne porte pas de marque de
variation

Morphologie :
Les infinitifs se terminent par -er (créer), -ir (ouvrir), -oir (voir) ou -re (rire).
L'infinitif, mode nominal, est impersonnel et invariable.

Syntaxe :
Il fonctionne comme un nom (masculin) ; il peut être sujet (« voyager est coûteux »), objet
direct (« il voulait voyager ») ou indirect (« je songeais à voyager sans trop dépenser... »), etc.
Il peut être le verbe d'une proposition infinitive ("on les voyait voyager souvent").

LEXIQUE
Certains infinitifs ont fourni des noms masculins au lexique (par dérivation dite "impropre") ;
ils peuvent prendre l'article et la marque du pluriel : le pouvoir, un grand savoir ; les parlers
régionaux ; faire des devoirs ; un coucher de soleil ; des rires joyeux ; les êtres vivants ;
dépenser ses avoirs.

Quand faut-il utiliser l’infinitif ?

1. après un autre verbe


- sans préposition: verbe modal (et synonymes), verbe de perception, verbe de déplacement,
d’opinion/sentiment

Ex. Elle doit partir.

2. après une préposition (sauf « en »)


- préposition à  : action orientée vers l’avenir, non réalisée
- préposition de : action orientée vers le passé, accomplie

Ex. Elle a réussi à s’acheter une voiture.

Plusieurs possibilités :
commencer : + à = l’action à faire; + par = l’action faite au début d’une autre action
finir : + de = l’action faite; + par = l’action faite à la fin d’une autre action
penser : + à si intention, sans préposition si = croire
dire : sans préposition si même sujet, + de si sujets différents
rappeler + de, se rappeler sans préposition
décider : + de si même sujet, + à si sujets différents ou forme pronominale
arriver à, mais impersonnel : il m’arrive de
s’attendre à, attendre de
se refuser à, refuser de
s’essayer à, essayer de
s’occuper : + à si occupation permanente, + de si préoccupation
devoir sans préposition si modal, mais se devoir de
Préposition indifférente : obliger, contraindre, demander (éviter à si hiatus), continuer...

Infinitif après substantif : + de


+ à : dans nom composé : machine à laver
Infinitif après adjectif : + de (+ à vieilli), sauf : le seul, le premier, le dernier à...

3. après COMMENT, POURQUOI... dans certains cas de l’interrogation.


Ex. Comment décrire une scène aussi affreuse ?

4. Quand on dit quelque chose d’une action exprimée par un infinitif. Cet infinitif est le
sujet d’un autre verbe conjugué.
Ex. Il est si difficile de tout abandonner.

Infinitif passé
Observer

1. Je vous prie de m’envoyer la documentation.

2. Je vous remercie de m’avoir envoyé la documentation.

3. Après avoir terminé mes études, j’ai travaillé 2 ans dans l’humanitaire.

4. On lui reproche d’être partie sans prévenir.

5. Beaucoup de gens acceptent les conditions d’utilisation sans les avoir lues.

6. L’entreprise a été condamnée pour avoir provoqué la pollution d’une rivière.

7. Je regretterai toute ma vie de ne pas l’avoir écouté.

2
Découvrir la règle
Répondez aux questions suivantes.

1. L’infinitif passé désigne une action terminée :


a. Vrai
b. Faux

2. Dans la phrase 3 ci-dessus, on peut remplacer l’infinitif passé par :


a. Un infinitif présent
b. Un subjonctif présent
c. Ni l’un ni l’autre

3. La phrase 6 exprime :
a. Un but
b. Une cause
C. Ni l’un ni l’autre

4. L’infinitif passé se construit avec :


a. L’auxiliaire avoir
b. L’auxiliaire être
c. Les auxiliaires être ou avoir

5. Les participes passés s’accordent selon les mêmes règles que pour le passé composé de
l’indicatif :
a. Vrai
b. Faux
c. En partie seulement.

Comprendre
A. VALEUR DE L’INFINITIF PASSÉ
Si l’on compare ces 2 phrases, quelle différence voit-on ?

Je vous remercie de m’accueillir.


Je vous remercie de m’avoir accueilli.

EMPLOI DE L’INFINITIF PASSÉ

À l’écrit, notamment :

Pour donner ou rappeler une information : Je trouve inadmissible que vous ayez pris cette
décision sans m’avoir prévenu.
Pour remercier d’une manière formelle : Nous vous remercions d’avoir écouté nos
revendications.

À l’oral, notamment :

3
Pour évoquer une expérience personnelle et dans ce cas, l’infinitif passé est souvent employé
avec les prépositions avant, après ou sans : Je ne connaissais pas ce problème avant d’avoir lu
cet article.
Pour exprimer une cause : Il a été renvoyé de l’école pour avoir triché à l’examen final.
Attention à ne pas confondre :

Pour + infinitif présent = but


Pour + infinitif passé = cause

C. FORMATION
L’infinitif passé est un temps composé qui comprend 2 éléments distincts : d’une part
l’auxiliaire avoir ou être à l’infinitif et d’autre part, le participe passé du verbe.

Les règles de conjugaison et d’accord sont ainsi les mêmes que pour le passé composé.

Par ailleurs, il convient de faire attention à l’ordre des mots à la forme négative. Il n’est pas le
même qu’avec le passé composé, comme vous pouvez l’observer :

Passé composé : Je ne l’ai pas vu.


Infinitif passé : Je suis déçu de ne pas l’avoir vu.

Pratiquer

I. Mettez les verbes entre parenthèses à l’infinitif passé.

a. C’est seulement après (voir) ce documentaire, que j’ai compris le problème.

b. Nous n’arrêterons pas avant d’(obtenir) satisfaction.

c. On a reproché à cette entreprise de (se comporter mal) envers ses clients.

d. Elle a été condamnée pour (révéler) des informations confidentielles à la presse.

e. Cette information, je me souviens de l’(lire) sur Internet.

II. Remettez ces phrases dans l’ordre.

a. pas – trouvé – solution – ils – prétendent – ne – de – avoir

b. remercie – bien – vous – recevoir – je – d’ – voulu – avoir – me

c. même – organisations – deux – concertées – pris – décision – s’être – les – ont – la – sans

III. Repérez les phrases incorrectes et justifiez votre sélection.

a. Il a été licencié pour arriver trop souvent en retard.


4
b. Après avoir exposé les causes, je proposerai quelques solutions.

c. J’étais très déprimée après avoir passé l’oral.

d. Ils ne se souviennent pas d’y être allé.

e. Ces populations sont convaincues d’avoir été abandonnées à leur sort.

f. Je suis certain de n’avoir pas visité cette ville.

g. Ils ont accepté ces mesures sans les avoir discuté.

IV. Mettez les verbes à l’infinitif à la forme négative :

1. Je souhaite (être obligée) d'assister encore une fois à une leçon de chimie.

2. Je te supplie de (être bourrée) de remords.

3. Nous avons réussi à (y penser).

4. Elle l'a imploré de (lui poser des questions) sur son passé.

5. Vous regrettez de (avoir préparé) votre exposé plus soigneusement.

V. Transformez les phrases d’après le modèle en remplaçant les mots soulignés par un
pronom.

Modèle: Je ne me souviens pas de cela: j’ai rencontré cette jeune femme.


Réponse: Je ne me souviens pas de l’avoir rencontrée.

Je crois cela: j'ai oublié mes clés chez vous.

Elle pensait cela: elle avait bien répondu aux questions.

Nous sommes désolés de cela: nous sommes arrivés en retard.

Elle est contente de cela: elle a acheté une nouvelle robe.

J'espère cela: j'ai trouvé la bonne solution.

Elle est contente de cela: elle a mangé au restaurant.

Nos amis ne pensent pas cela: ils ont réussi à l'examen.

Nous sommes heureuses: nous sommes allées au musée.

5
VI. L'infinitif passé avec la préposition après
Que s'est-il passé après...?
Transformez les phrases d'après le modèle.

Modèle: J'ai travaillé dans le jardin. Ensuite, j'ai pris une douche.
Réponse: J'ai pris une douche après avoir travaillé dans le jardin.

Ma sœur s'est mariée. Ensuite, elle est devenue pilote

Tu feras la vaisselle. Ensuite, tu pourras regarder la télé.

Le médecin m'a examiné(e). Ensuite, il m'a conseillé de faire de l'exercice.

Il est allé à la bibliothèque. Ensuite, il est rentré chez lui.

Vous êtes revenus de France. Ensuite, vous avez recommencé vos cours.

La maison a été vendue. Ensuite, elle a été détruite.

Je suis allé au parc avec mes frères. Ensuite, nous sommes rentrés chez nous.

Mes grands-parents ont déménagé. Ensuite, ils ont été malades.

Dérivation verbe > nom


I. Dérivation avec suffixe. Trouver le nom dérivé des verbes suivants, et identifier les
suffixes :
continuer > connaître >
améliorer > ignorer >
guérir > négliger >
trahir > afficher >
renforcer > user >
fonder > coller >
(se) comporter > bavarder >

II. Dérivation inverse. Trouver le dérivé des verbes suivants et formuler la/les règle(s) :
(s’)accorder > compter > marcher >
refuser > sortir > mettre >
choisir > voir > finir >
!partir > perdre > suivre >

6
III. Solution désespérée : le fait de + INF. Remplacer les séquences soulignées des
phrases suivantes par un nom dérivé ou la construction avec fait :

1. Je n’aime pas mentir à mes parents. ->


2. Sophie a annoncé qu’elle partirait à Paris. ->
3. Être la bête noire de la classe rend mon fils peureux et renfermé. ->
4. Il est interdit d’afficher sur cet immeuble. ->
5. Ignorer les détails aide parfois à mieux comprendre un problème. ->
6. Refuser de signer un PV équivaut à le contester. ->

Emploi de l’infinitif en position sujet


Règle : Infinitif avant verbe = forme simple ou + de (si fait particulier).
Infinitif après verbe = + de.
Infinitif disloqué = + de.
Infinitif après un adjectif d’évaluation subjective ou comparatif = + (que) de

IV. Infinitif sujet. Choisissez la version correcte :

1. <INPUT NAME=\ Faire une farce à mon ami m’amuse beaucoup.


Il m’amuse beaucoup faire une farce à mon ami.
Ça m’amuse beaucoup faire une farce à mon ami.

2. Il est une drôle de chose, vivre parmi les stars.


<INPUT NAME=\ C'est une drôle de chose, de vivre parmi les stars.
<INPUT NAME=\ Vivre parmi les stars est une drôle de chose.

3. <INPUT NAME=\ Il est un gros effort de mener de front sa vie de famille et ses études.
<INPUT NAME=\ C'est un gros effort mener de front sa vie de famille et ses études.
<INPUT NAME=\ C'est un gros effort que de mener de front sa vie de famille et ses
études.

7
4. Ne pas répondre à une invitation est très mal poli.
De ne pas répondre à une invitation est très mal poli.
C’est très mal poli, de ne pas répondre à une invitation.

5. Te voir si heureuse me remplit de joie.


De te voir si heureuse me remplit de joie.
Ça me remplit de joie te voir si heureuse.

6. Selon la Cour, ce serait une grave erreur que d'assimiler la légitimité à la seule volonté
souveraine.
Selon la Cour, ce serait une grave erreur assimiler la légitimité à la seule volonté
souveraine.
Selon la Cour, d’assimiler la légitimité à la seule volonté souveraine serait une grave
erreur.

V. Traduisez en français les phrases suivantes, en employant un nom dérivé du verbe ou


le verbe à l’infinitif :

1. Traversarea străzii pe trecerea de pietoni nu evită automat accidentarea.


2. Cap. II. Montarea și demontarea aparatului : ...
3. Prezentarea bibliotecii va avea loc la ora 13.
4. Consumul de fructe crește apărarea naturală a organismului.
5. Să citești în detaliu un text înseamnă să-l înțelegi.
6. Umezeala provoacă formarea de stalactite.
7. Neajutorarea unei persoane în pericol constituie infracțiune.
8. Fumatul dăunează grav sănătății.
9. Ce prostie, să-ți uiți umbrela într-o astfel de zi !
10. E imposibil să prevezi cum va fi vremea mâine.
11. Ronțăitul între mese taie pofta de mâncare.
12. Este interzisă folosirea extinctoarelor în caz de incendiu chimic.
13. Să afirmi un lucru la infinit nu e un argument.
14. Cititul cu voce tare vă ajută să vă ameliorați pronunția.
15. Salvarea vieților omenești e o misiune nobilă.
16. Este nerecomandabil să navigați pe vreme cu ceață.
8
17. Decriptarea comunicațiilor secrete germane a permis victoria Aliaților în 1944.
18. Întoarcerea la comunism este de neconceput.
19. Cântatul pe stradă nu e o meserie.
20. Mersul rapid tonifică mușchii, ca și mersul pe bicicletă.

9
10

Vous aimerez peut-être aussi