Vous êtes sur la page 1sur 2

Transformation de la Matière 2 Première Spécialité

Fiche - Équilibrage des réactions d’oxydo-réduction

Pour déterminer l’équation d’une réaction d’oxydo-réduction, il faut toujours commencer par déterminer
les demi-équations électroniques.

Équilibrage d’une demi-équation électronique.

Dans le cas d’un couple Ox(?) / Red(?) , il faut équilibrer la demi-équation électronique en cinq étapes :
▪ On commence par écrire le couple : Ox(?) = Red(?) .
▪ On équilibre les éléments qui ne sont ni l’oxygène ni l’hydrogène.
▪ On équilibre les oxygènes en ajoutant des molécules d’eau H2 O(ℓ) .
+
▪ On équilibre les hydrogènes en ajoutant des ions hydrogène H(aq) .
▪ On équilibre les charges en ajoutant des électrons 𝑒 − (ils sont obligatoirement du côté de l’oxydant).

Équilibrage de l’équation d’une réaction d’oxydo-réduction

Pour pouvoir écrire l’équation d’une réaction d’oxydo-réduction, il faut avoir les demi-équations
électroniques des deux couples.

On a alors : Ox1 (?) + 𝑛1 𝑒 − = Red1 (?) et Ox2 (?) + 𝑛2 𝑒 − = Red2 (?)

où 𝑛1 et 𝑛2 sont les nombres d’électrons échangés dans les deux couples.

Il faut alors identifier quel oxydant réagit avec quel réducteur, par exemple Ox1 (?) avec Red2 (?) .

Il faut alors combiner les deux demi-équations électroniques de manière à simplifier les électrons.

Ox1 (?) + 𝑛1 𝑒 − = Red1 (?) (× 𝑛2 )


On a : {
Red2 (?) = Ox2 (?) + 𝑛2 𝑒 − (× 𝑛1 )

𝑛2 Ox1 (?) + 𝑛1 𝑛2 𝑒 − = 𝑛2 Red1 (?)


Ce qui donne : {
𝑛1 Red2 (?) = 𝑛1 Ox2 (?) + 𝑛1 𝑛2 𝑒 −

On somme les deux équations : 𝑛2 Ox1 (?) + 𝑛1 Red2 (?) + 𝑛1 𝑛2 𝑒 − ⟶ 𝑛2 Red1 (?) + 𝑛1 Ox2 (?) + 𝑛1 𝑛2 𝑒 − .

On peut alors simplifier les électrons : 𝑛2 Ox1 (?) + 𝑛1 Red2 (?) ⟶ 𝑛2 Red1 (?) + 𝑛1 Ox2 (?) .

1/2
Transformation de la Matière 2 Première Spécialité

Exemples :

▪ Dans le cas de la réaction entre les ions cuivre (II) Cu2+


(aq) et l’aluminium solide Al(s) .

Le couple Cu2+ 2+ −
(aq) / Cu(s) est caractérisé par la demi-équation électronique : Cu(aq) + 2 𝑒 = Cu(s) .

Le couple Al3+ 3+ −
(aq) / Al(s) est caractérisé par la demi-équation électronique : Al(aq) + 3 𝑒 = Al(s) .

Cu2+ −
(aq) + 2 𝑒 = Cu(s) (× 3)
On écrit : { .
Al(s) = Al3+
(aq) + 3 𝑒
− (× 2)
On somme les deux équations : 3 Cu2+ − 3+ −
(aq) + 2 Al(s) + 6 𝑒 ⟶ 3 Cu(s) + 2 Al(aq) + 6 𝑒 .

L’équation de la réaction est donc : 3 Cu2+ 3+


(aq) + 2 Al(s) ⟶ 3 Cu(s) + 2 Al(aq) .

▪ Dans le cas de la réaction entre les ions permanganate MnO−


4 (aq) et le peroxyde d’hydrogène H2 O2 (aq) .

On considère le couple : MnO− 2+


4 (aq) / Mn(aq) .

On commence par équilibrer les manganèses : MnO− 2+


4 (aq) = Mn(aq) .

On équilibre ensuite les oxygènes avec de l’eau : MnO− 2+


4 (aq) = Mn(aq) + 4 H2 O(ℓ) .

On équilibre ensuite les hydrogènes avec des ions hydrogènes : MnO− + 2+


4 (aq) + 8 H(aq) = Mn(aq) + 4 H2 O(ℓ) .

On équilibre enfin les charges avec des électrons : MnO− + − 2+


4 (aq) + 8 H(aq) + 5 𝑒 = Mn(aq) + 4 H2 O(ℓ) .

La demi-équation du couple est : MnO− + − 2+


4 (aq) + 8 H(aq) + 5 𝑒 = Mn(aq) + 4 H2 O(ℓ) .

On considère le couple : O2 (g) / H2 O2 (aq) .


Il n’y a pas d’élément autres que O et H à équilibrer : O2 (g) = H2 O2 (aq) .
Les oxygènes sont déjà équilibrés : O2 (g) = H2 O2 (aq).
+
On équilibre ensuite les hydrogènes avec des ions hydrogènes : O2 (g) + 2 H(aq) = H2 O2 (aq) .
+
On équilibre enfin les charges avec des électrons : O2 (g) + 2 H(aq) + 2 𝑒 − = H2 O2 (aq) .
+
La demi-équation du couple est : O2 (g) + 2 H(aq) + 2 𝑒 − = H2 O2 (aq) .

MnO− + − 2+
4 (aq) + 8 H(aq) + 5 𝑒 = Mn(aq) + 4 H2 O(ℓ) (× 2)
On écrit : { + − .
H2 O2 (aq) = O2 (g) + 2 H(aq) +2𝑒 (× 5)
On somme les deux équations :
2 MnO− + − 2+ + −
4 (aq) + 5 H2 O2 (aq) + 16 H(aq) + 10 𝑒 ⟶ 2 Mn(aq) + 5 O2 (g) + 8 H2 O(ℓ) + 10 H(aq) + 10 𝑒 .

On simplifie alors à la fois les électrons et les ions hydrogènes qui sont des deux côtés de l’équation.
L’équation de la réaction est donc :
2 MnO− + 2+
4 (aq) + 5 H2 O2 (aq) + 6 H(aq) ⟶ 2 Mn(aq) + 5 O2 (g) + 8 H2 O(ℓ) .

2/2

Vous aimerez peut-être aussi