Vous êtes sur la page 1sur 3

Conseil d’administration du Séminaire Sainte-Marie

Shawinigan, le 20 mai 2016

Aux parents d’étudiants du Séminaire Sainte-Marie,

Chers parents,

Nous désirons vous faire part de notre vision actuelle de la situation de notre école. Au moment
où vous recevez cette communication, tout notre personnel a été informé de ce dont nous
désirons vous faire part aujourd’hui. Le personnel a été rencontré par le Conseil
d’administration hier, en fin de journée.

SITUATION ACTUELLE
Plusieurs rumeurs et plusieurs discours ont pu circuler au cours des dernières semaines et des
derniers mois. Nous sommes conscients que plusieurs de ces propos sont inquiétants et peuvent
miner votre confiance à l’égard de notre école. Nous avons vécu une période difficile, c’est vrai,
et la situation de notre école demeure préoccupante. C’est un constat que plusieurs écoles
privées doivent faire, malheureusement. Nous ne minimisons pas les défis auxquels nous
devons faire face pour autant, soyez-en assurés.

Le Conseil d’administration déploie actuellement tous les efforts nécessaires pour parvenir à
maintenir notre institution en place. Nous visons l’excellence et continuerons à améliorer la
qualité des services que nous offrons à vos enfants. Nous avons plusieurs idées d’amélioration
et des visions sur un projet porteur d’envergure. Vous serez informés, avec joie, lorsque le
moment sera venu. Nous avons besoin d’encore un peu de temps afin de finaliser certaines
ententes avant de pouvoir, enfin, annoncer de bonnes nouvelles.

TENSIONS INTERNES
L’incertitude qui pèse actuellement sur notre école crée des tensions au sein de notre
personnel, c’est tout à fait humain et normal. Malgré le professionnalisme et la bonne volonté
de notre personnel, cela peut avoir affecté le bien-être de vote enfant. Si c’est le cas, sachez
bien que cette situation nous peine énormément. Nous croyons avoir pris certaines mesures qui
assainiront rapidement cet état d’esprit. La rencontre d’hier avec notre personnel se veut le
premier jalon de ces changements.

RÔLE DE NOTRE DIRECTEUR GÉNÉRAL


Sachez aussi que depuis le 12 mai dernier, nous avons demandé à notre directeur général de se
consacrer exclusivement aux aspects externes de notre établissement. Son mandat est
maintenant de voir exclusivement à l’amélioration de notre situation financière et à la viabilité à
long terme de notre institution. Évidemment, nous sommes conscients que la viabilité à long
terme passe par la satisfaction de nos étudiants et de leurs parents. Nous sommes aussi
conscients que cette satisfaction sera atteinte par un programme éducatif de choix et un milieu
de vie stimulant pour nos jeunes.
Depuis le 12 mai, notre directeur général a donc dû être relevé de la responsabilité du
traitement des plaintes de parents, des décisions disciplinaires visant les étudiants, et même des
décisions disciplinaires visant le personnel. Il a besoin de temps pour se consacrer aux tâches
que nous lui avons réservées.

AIDE APPORTÉE AU DIRECTEUR GÉNÉRAL


Cela ne veut pas dire pour autant que ces aspects seront ignorés dans notre école. Le Conseil
d’administration a demandé hier au personnel de former un comité qui sera chargé de la
discipline auprès de nos étudiants. Ce comité sera aussi chargé du traitement de toute plainte
qui pourrait être adressée par un parent, ou un autre membre de notre personnel, à l’égard de
tout employé. Ce comité sera mis à contribution pour toute question de gestion de nos
ressources humaines.

Le mandat qui a été confié à ce comité est de prendre en charge et faire rapport au Conseil
d’administration. Le Conseil d’administration sera mis au courant systématiquement de toute
plainte ou préoccupation qui seront exprimées par nos parents, nos étudiants et même notre
personnel. Le comité sera mis à contribution afin de rencontrer la personne visée, faire état de
la situation, analyser le bien-fondé des arguments de part et d’autre, tenter de régler la
situation et, finalement, pourra recommander les mesures appropriées au Conseil
d’administration. Chacun des cas qui lui seront confiés seront rapportés sommairement au
conseil d’administration. La reddition de compte de ce comité prendra la forme suivante :
nature du dossier, évaluation effectuée, mesure réalisée, recommandation au besoin. C’est le
conseil d’administration qui prendra la mesure disciplinaire qu’il jugera appropriée le cas
échéant, sur la base de ces analyses et recommandations.

Le mécanisme à être mis en place pour la communication de toute plainte ou préoccupation à


ce comité sera défini très rapidement. Vous en serez informés le plus rapidement possible. Pour
l’instant, les représentants de votre comité de parents siégeant au Conseil d’administration ont
généreusement offert d’accueillir plaintes et préoccupations. Ils se chargeront de les
transmettre à ce nouveau comité d’employés. Si vous désirez vous adresser à nous, c’est aussi le
canal de communication que nous privilégierons à l’avenir. Ce mode de communication
demeurera ouvert, même une fois que le comité d’employés aura défini ses propres méthodes
de communication avec vous. Si vous êtes mal à l’aise de formuler quoi que ce soit à un comité
formé d’employés, vous aurez toujours l’opportunité d’en faire part au Conseil d’administration,
par la voie de votre comité de parents.

Nous croyons sincèrement que ces quelques mesures simples permettront d’assurer une
amélioration continue de nos services et contribueront à augmenter la satisfaction de tous.
Nous recherchons ainsi un traitement équitable, fondé sur le jugement de plusieurs pédagogues
expérimentés, en qui vous avez assez confiance pour leur confier l’éducation de vos enfants.

APPARTENANCE ET COMMUNAUTÉ
Le Séminaire Sainte-Marie est une grande famille. Nous croyons que c’est une des raisons qui
vous a incité à y inscrire votre enfant. C’est tellement vrai que l’attachement de nos anciens à
leur école secondaire est toujours important et bien présent. Votre enfant fera bientôt partie de
cette grande communauté de nos anciens. Vous serez alors à même de constater à votre tour
tout l’attachement qu’il portera à notre institution.
Vous mesurez probablement déjà son sentiment d’appartenance à notre école, et ça ne se
démentira pas avec le temps. Si vous êtes vous-même un de nos anciens, vous comprenez déjà
de quoi on parle ici.

Le Conseil d’administration croit aussi que le sentiment d’appartenance notre école privée doit
être plus grand que ça. Les intervenants socio-économiques de notre communauté doivent s’y
attacher avec ferveur. La présence d’une école privée est nécessaire dans l’offre de services
éducatifs de Shawinigan et du Centre-Mauricie. À défaut de maintenir une institution ayant un
caractère distinctif, la liberté d’action et la capacité de réagir, nous serions condamnés à voir
nos jeunes se tourner vers Trois-Rivières. Nous pourrions même perdre des résidents qui
préfèreront s’éloigner vers l’établissement de leurs enfants, plutôt que de leur imposer des
trajets d’autobus qui deviennent complètement fous…

MISE À CONTRIBUTION ET ACTIONS FUTURES


Nous croyons fermement que nos anciens nous supportent toujours. Nous pensons aussi que la
communauté d’affaires de Shawinigan et du Centre-Mauricie souhaite maintenir notre
établissement en place. La fondation du Séminaire Sainte-Marie sera remise en action très
prochainement. De nouveaux programmes de bourses visant à recruter les meilleurs étudiants
de notre communauté seront offerts prochainement. L’objectif que nous visons :

- travailler l’excellence,
- offrir l’opportunité à nos étudiants de côtoyer les meilleurs de leurs pairs
- permettre aux plus méritants d’intégrer notre communauté d’anciens
- en diminuant, voire même en éliminant, le frein financier que peuvent représenter nos
frais d’admission.

Notre survie et la justification de notre présence dans le paysage éducatif passe par nos
inscriptions. Nous sommes bien conscients que les familles changent. Plusieurs parents
monoparentaux entretiennent maintenant deux habitations, ce qui diminue d’autant leur
capacité à soutenir financièrement une éducation dans une école privée. Nous sommes aussi
conscients que notre région a eu plus que son lot de mauvaises nouvelles économiques. Cela a
aussi pu contribuer à diminuer notre clientèle.

MESSAGE D’ESPOIR
L’idée naît du besoin. La situation actuelle fait naître plusieurs idées et en rappelle d’autres qui
avaient été mises de côté. La situation est loin d’être gagnée, c’est vrai, mais votre Conseil
d’administration demeure confiant.

À ceux qui nous soutiennent nous disons MERCI !. Continuez, nous avons besoin de vous.

À ceux qui nous donnent pour mort nous disons : « Vous ne savez pas qui nous sommes ! ». La
force d’attachement de nos anciens et la position enviable que plusieurs de ceux-ci occupent
nous permet d’espérer le meilleur pour notre école. On ne se laissera pas compter pour mort
sans se battre jusqu’à la fin pour survivre.

Les membres de votre conseil d’administration.

Vous aimerez peut-être aussi