Vous êtes sur la page 1sur 30

Construction d'un ensemble de bureaux et laboratoires

ZI Les Manteaux - 89330 SAINT JULIEN DU SAULT

C.C.T.P.
LOT N° 16 : PHOTOVOLTAIQUE

Tél :
14, Rue Saint Nazaire
Maître d'ouvrage SOPREMA SAS Fax :
67100 STRASBOURG
E-Mail :
Tél : 02.32.10.44.44
CHRISTOPHE BIDAUD 9, Rue de Le Nostre
Maître d'œuvre Fax :
ARCHITECTES 76000 ROUEN
alexandre.grenier@cbarchitectures.fr
Tél : 02.32.10.44.49
7, Rue de Le Nostre
Economiste ISC INGENIERIE Fax :
76000 ROUEN
ismael.maurey@isc-ingenierie.com
Tél : 02.35.69.46.58
Bureau d'études 15 Bis, Rue Forfait
ECOFLUIDES Fax :
fluides 76100 ROUEN
samuel@ecofluides.fr
Tél : 02.35.59.35.03
387, Rue des Champs
B.E.T. Structure KUBE STRUCTURE Fax :
76230 BOIS GUILLAUME
francois.kuentz@kubestructure.fr
Tél : 09.69.39.10.09
6, Avenue des Plaines de l'Yonne
Bureau de contrôle VERITAS Fax :
89000 AUXERRE
sebastien.rolland@bureauvertitas.com
Tél : 09.69.39.10.09
6, Avenue des Plaines de l'Yonne
Coordonnateur SPS VERITAS Fax :
89000 AUXERRE
abdellah.mouguinan@bureauveritas.com

INDICE DATE LIBELLE DES MODIFICATIONS


Affaire n° : 19-013
Date : 04/05/2021
Réalisé par : ECO FLUIDES
Phase : MARCHE
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

SOMMAIRE
I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES ............................................ 4
1 - PRESCRIPTIONS GENERALES ............................................................................................. 4
1.1 -Observations générales ..................................................................................................... 4
1.2 -Limites des prescriptions .................................................................................................. 4
1.3 -Spécification du matériel ................................................................................................... 4
1.4 -Connaissance des lieux ..................................................................................................... 4
2 - REGLES ET RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES ................................................. 5
2.1 -Qualification de l’entreprise............................................................................................... 5
2.2 -Composition du dossier technique ................................................................................... 5
2.3 -Documents à remettre par l’entreprise ............................................................................. 5
2.3.1 -Etablissement du projet ..................................................................................................... 6
2.3.2 -Visa du CONSUEL ............................................................................................................ 7
2.3.3 -Réception .......................................................................................................................... 7
2.3.4 -Après réception, période de garantie ................................................................................. 7
2.4 -Matériel utilisé..................................................................................................................... 7
2.5 -Echantillons ........................................................................................................................ 7
2.6 -Assurances ......................................................................................................................... 8
2.7 -Enlèvement des gravois - Nettoyage et protection .......................................................... 8
2.8 -Dépenses communes, Stockage : ..................................................................................... 8
2.9 -Installation de chantier ....................................................................................................... 8
2.10 -Panneau de chantier......................................................................................................... 8
2.11 -Matériaux et appareillages équivalents........................................................................... 8
3 - DESCRIPTION DES OUVRAGES............................................................................................ 9
3.1 -Travaux à la charge du présent lot .................................................................................... 9
3.2 -Documents à remettre par l’entrepreneur ......................................................................... 9
3.2.1.1 -Etablissement du projet .................................................................................................. 9
3.2.1.2 -Vérification des installations ............................................................................................ 9
3.2.1.3 -Visa du CONSUEL ......................................................................................................... 9
3.2.1.4 -Réception ..................................................................................................................... 10
3.2.2 -Spécifications techniques générales ................................................................................ 11
3.2.2.1 -Installations photovoltaïques ......................................................................................... 11
3.2.2.1.1 - Consistance des travaux ........................................................................................ 11
3.2.2.1.2 - Etendue des prestations......................................................................................... 11
3.2.2.1.3 - Responsabilité de l'entreprise ................................................................................ 12
3.2.2.1.4 - Matériel .................................................................................................................. 12
3.2.2.1.5 - Pièces techniques à fournir .................................................................................... 12
3.2.2.1.6 - Recette .................................................................................................................. 13
3.2.2.1.7 - Garanties matériel .................................................................................................. 13
3.2.2.1.8 - Performances ......................................................................................................... 14
3.2.2.1.9 - Spécifications générales ........................................................................................ 14
3.2.3 -Contrôles – Essais - Réception ........................................................................................ 16
3.2.3.1 -Contrôle technique........................................................................................................ 16
3.2.3.2 -Contrôles - Auto-contrôle .............................................................................................. 16
3.2.3.3 -CONSUEL .................................................................................................................... 16
3.2.3.4 -Essais ........................................................................................................................... 16
3.2.3.5 -Réception ..................................................................................................................... 17
3.2.3.6 -Fiches COPREC ........................................................................................................... 17
II - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES.................................... 18
A - REGLEMENTS NORMES ET D.T.U / BASE DE CALCULS...................... 18
1 - REGLEMENT, NORMES ET D.T.U ........................................................................................ 18
2 - NOTES ET ELEMENTS DE CALCUL .................................................................................... 20
B - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS ..................................................... 21

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 2 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

1 - OBJET ................................................................................................................................... 21
2 - GENERALITES ...................................................................................................................... 21
3 - ORIGINE DES PRESTATIONS DE L'ENTREPRISE : ........................................................... 21
3.1 -Bâtiment ............................................................................................................................ 21
C - LIMITES DE PRESTATION ENTRE CORPS D’ETAT ............................... 22
1 - BATIMENT TERTIAIRE ......................................................................................................... 22
1.1 -Hors prestations : ............................................................................................................. 22
1.2 -NOTA : ............................................................................................................................... 22
D - NOTICE DESCRIPTIVE TECHNIQUE ....................................................... 23
D1 - TRAVAUX DIVERS ................................................................................ 23
1 - PERCEMENTS ET CALFEUTREMENTS .............................................................................. 23
2 - MODE D’INSTALLATION ...................................................................................................... 23
D2 - PHOTOVOLTAÏQUE .............................................................................. 24
1 - INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES .............................................................................. 24
1.1 -Modules photovoltaïques................................................................................................. 24
1.2 -Supports de fixation des modules .................................................................................. 24
1.3 -Câblages et raccordements ............................................................................................. 24
1.4 -Localisation des Onduleurs ............................................................................................. 25
1.5 -Protections des instalations ............................................................................................ 25
1.5.1 -Coffret TD-DC.................................................................................................................. 25
1.5.2 -Optimiseurs et onduleurs ................................................................................................. 25
1.5.3 -Coffret TGBT-CA ............................................................................................................. 26
1.5.4 -Raccordement au réseau public ...................................................................................... 26
1.5.5 -Mesures, stockage et affichage, acquisition de données ................................................. 26
1.6 -Spécifications techniques d'installation ......................................................................... 27
1.7 -Mise à la terre de la structure et des supports ............................................................... 28
1.8 -Câblage ............................................................................................................................. 28
1.9 -Optimiseurs ...................................................................................................................... 29
1.10 -Onduleurs ....................................................................................................................... 29
1.11 -Contrôles et mesures ..................................................................................................... 29
1.12 -Consuel ........................................................................................................................... 30

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 3 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES


1- PRESCRIPTIONS GENERALES

1.1 - OBSERVATIONS GENERALES


Il est précisé que tous les travaux accessoires et annexes aux travaux principaux faisant l'objet
du présent CCTP sont implicitement compris dans le forfait.

Par le seul fait qu'il soumissionne sans réserve, l'entrepreneur garantit d'une manière totale
l'ensemble de son installation et en particulier, le parfait fonctionnement de celui-ci.

L'entrepreneur est seul responsable des désordres pouvant provenir, soit de l'emploi de
matériaux défectueux, soit d'un mauvais montage. En conséquence, si en cours de travaux, des
vices de construction, de mise en Œuvre étaient constatés, l'entrepreneur procéderait
immédiatement au démontage et à la remise en place correcte des ouvrages présumés vicieux
et ce, sur simple ordre du Maître d'Œuvre, étant entendu que les dépenses résultant de ces
opérations resteraient à la charge de l'entrepreneur, celui-ci devra prendre toutes mesures pour
assurer la conservation intacte des travaux et les protéger contre toutes avaries jusqu'à
réception.

Il devra à cet effet, se prémunir contre tout accident en contractant à ses frais toutes
assurances nécessaires.

Par ailleurs, l'entrepreneur devra signaler en temps utile au Maître d'Œuvre, les erreurs ou
omissions concernant les dispositions adoptées, leur mise en Œuvre, etc.

Avant tout début d'exécution et en temps voulu, l'entrepreneur devra soumettre à l'approbation
ses plans et obtenir les accords des personnes intéressées en particulier du Maître d'Œuvre.
1.2 - LIMITES DES PRESCRIPTIONS
Il sera prévu dans les prestations :
• les études, plans, dossiers techniques, schémas, PV.
• les percements, saignées, branchements, tamponnages et scellements.
1.3 - SPECIFICATION DU MATERIEL
Pour la soumission de base, l’entrepreneur s’engage à mettre en œuvre le matériel dont les
types, marques et références figurent au présent descriptif.

Tout le matériel électrique devra porter l’estampille NF-USE.

En absence de marque, l’entrepreneur proposera un choix à l’acceptation du maître d’œuvre.

Dans tous les cas, y compris lorsque la mention « équivalent » apparaît à la suite d’un type de
matériel défini, l’entrepreneur soumissionnaire devra remplir un tableau annexe au devis
estimatif donnant les marques du matériel proposé et son dossier technique en couleur, et le
retourner avec sa proposition, celui-ci devant les cas échéants, servir de base d’élément
d’appréciation lors de l’examen des offres.

1.4 - CONNAISSANCE DES LIEUX


L’entrepreneur sera réputé par le fait d’avoir remis son offre :
• De s’être rendus sur les lieux où doivent être réalisés les travaux
• D’avoir pris parfaite connaissance de la nature et de l’emplacement de ces lieux et des
conditions générales et particulières qui y sont attachées
Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE
Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 4 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

• D’avoir pris connaissance des possibilités d’accès, d’installation de chantier, de stockage,


de matériaux, des disponibilités en eau, en énergie électrique, etc.
• D’avoir pris tous renseignements concernant d’éventuelles servitudes ou obligations.
• Qu’aucune plus-value ne seront acceptées sans justification et validation MOE et MOA en
cours de chantier.

En résumé, les entrepreneurs sont réputés avoir pris connaissance parfaite des lieux et de
toutes les conditions pouvant, en quelque manière que ce soit, avoir une influence sur
l’exécution et les délais, ainsi que sur la qualité et les prix des ouvrages à réaliser. Aucun
entrepreneur ne pourra donc arguer d’ignorance quelconque à ce sujet pour prétendre à des
suppléments de prix, ou à des prolongations de délais.

Seront dus par l’entreprise, les essais préalables à la réception ainsi que le remplacement des
équipements défectueux pendant la période de garantie.

2- REGLES ET RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES


2.1 - QUALIFICATION DE L’ENTREPRISE
L’Entreprise devra posséder la qualification Electrique nécessaire pour ce type d’installation.
2.2 - COMPOSITION DU DOSSIER TECHNIQUE
Le dossier technique à fournir par l’entreprise comprendra :
• plan de filerie et traçage des incorporations. Pour chaque type de logement il sera prévu
un schéma de distribution précisant :
• la désignation du circuit
• le calibre de la protection
• la section des conducteurs
• le nombre et la désignation des appareils alimentés
• les schémas des tableaux services généraux
• les schémas des tableaux logements.

Ces schémas devront faire apparaître les informations suivantes :


• repère de circuits
• section et nombre de conducteurs
• longueur réelle des circuits (pour tableau général)
• intensité admissible
• intensité de réglage disjoncteur
• intensité emploi
• puissance alimentée par départ
• désignation du circuit alimenté
• la chute de tension (pour départs principaux)
• la chute de tension cumulée pour quelques départs les plus défavorisés
• le calcul de courant de court-circuit au niveau des tableaux principaux et secondaires
• l’implantation et la filerie des services généraux lumière.
2.3 - DOCUMENTS A REMETTRE PAR L’ENTREPRISE
La prestation de l'équipe de Maîtrise d'œuvre étant limitée à l'exécution d'une mission de base
dans le cadre de la loi MOP, il est rappelé à l'entrepreneur que les études d'exécutions et de
synthèse sont à sa charge.
Les quantités d'ouvrages, la nature des prestations et les dimensionnements, etc... indiqués au
présent document n'ont qu'une valeur indicative et non contractuelle.
Il appartient aux entreprises consultées de les vérifier, compléter et modifier selon leur propre
appréciation et sur leur seule responsabilité.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 5 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

2.3.1 - Etablissement du projet


A la remise de son offre, l’entrepreneur remettra :
• Une notice technique indiquant les dispositions que l’entrepreneur envisage de prendre
en matière de santé et de sécurité (en particulier lors des brasures)
• Une notice technique indiquant la marque et le type des produits que l’entreprise envisage
de mette en œuvre.

Dans un délai établi en accord avec le Maître d’œuvre, délai partant du jour de la notification du
marché, l’entrepreneur doit lui adresser :

Avant démarrage du chantier :


• Fournir les fiches techniques du matériel et des accessoires à mettre en œuvre pour
validation avant exécution.

Avant la fin de préparation de chantier :


• L’ensemble des études d’électricité.
• Indiquer sous 15 jours après l’OS aux autres corps d'état les attentes, fourreaux,
supports, etc. à demander (suivant votre limite de prestations).
• Les plans d’exécution et de réservations,
• La position des foyers lumineux, des prises de courant, des points de puissance, la
section des conducteurs et des conduits
• Le schéma unifilaire de l’installation avec la section des câbles principaux et la référence
des divers organes de commande et de protection, etc.…

• Les plans de détails chantier nécessaires à une parfaite compréhension de la mise en


œuvre (cheminement, croisements, coupes, etc.…), et la coordination avec les autres
corps d'état pour les passages.
• Dossiers techniques, schémas de principe, PV.

Mise au point du projet


Dans les quinze jours qui suivent la réception du projet d’exécution établi par l’entreprise, le
Maître d’œuvre :
• Faire rectifier les erreurs ou omissions pour rendre conforme aux prescriptions des
documents de base Les mises au point correspondantes ne donnent lieu à aucune
variation du prix forfaitaire ni à aucun supplément de prix lors de l’exécution
• Faire procéder éventuellement aux modifications demandées par le Maître d’Ouvrage.

Projet définitif
Dans les vingt jours qui suivent la notification des modifications demandées par le maître
d’Ouvrage, l’entreprise doit remettre son projet définitif en quatre exemplaires :
• Au moment de la réception en fin de travaux.

Pendant le chantier :
En complément des prestations, des essais, des réglages et des mesures, l’entreprise devra
également :
• Les percements, saignées, branchements, tamponnages et scellements.
• Tous les contacts afin d'obtenir des exploitants, services techniques et officiels intéressés,
les renseignements, prescriptions et accords pour l'établissement des branchements sur
origines des réseaux divers (concessionnaires).

En même temps qu’il adresse au Maître d’Ouvrage une demande de réception des ouvrages,
l’entrepreneur joint à sa demande :
• une attestation des installations établies sous son entière responsabilité.
• une demande de vérification de la conformité de ses installations.
• un jeu complet en quatre exemplaires des installations réalisées.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 6 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

Après exécution – vérification des installations :


La personne ou l’organisme désigné par le Maître d’œuvre et en présence du représentant du
Maître d’Ouvrage :

• L’ensemble des essais.


• Procède aux essais conformément à la Norme NFC 15-100 et au document technique
COPREC N°1, signale les résultats qui s’écartent des Normes en vigueur
• Mesure la résistance de la prise de terre
• Mesure des chutes de tension aux points les plus défavorisés de l’installation
• Vérifie l’équilibrage des phases
• Contrôle la qualité du matériel installé
• Contrôle les sections des conducteurs et fixations de canalisations
• Après examen des installations, précise les points de non-conformité par rapport aux
règlements de sécurité.
• L’entrepreneur est alors tenu d’éliminer les défauts constatés dans un délai fixé en accord
avec le Maître d’œuvre.
• Après élimination des défauts, l’entrepreneur doit faire approuver par le CONSUEL, une
déclaration de mise en conformité de ses installations.
• Les DOE 15 jours avant la réception du chantier pour VISA : Plans modificatifs, schémas,
notice d’entretien des appareils.

2.3.2 - Visa du CONSUEL


Les frais inhérents à l’intervention du CONSUEL sont à la charge de l’entrepreneur.

2.3.3 - Réception
Après la mise sous tension et la vérification du bon fonctionnement des installations réalisées,
le Maître d’Ouvrage prononce la réception des installations électriques.

L’entrepreneur remet au maître d’Ouvrage un jeu complet en quatre exemplaires et un sur CD


des installations réalisées (plans, schémas, nomenclatures de matériel, indications des
différents réglages, notices d’emploi, implantations des différentes boites de dérivation….).

2.3.4 - Après réception, période de garantie


Pendant ce même délai, il doit, sur simple demande, procéder aux réparations ou modifications
nécessaires à la remise en marche de l’installation.

Si l’entrepreneur n’a pas envoyé d’ouvriers dans un délai imparti, les travaux sont exécutés à
ses frais, indépendamment des dommages - intérêts qui lui seraient réclamés si le défaut de
répartition causait un accident ou un préjudice.

2.4 - MATERIEL UTILISE


L’ensemble des produits employés devra obligatoirement répondre aux exigences ci-dessous :
• être conforme aux normes en vigueur
• bénéficier d’un avis technique du CSTB en cours de validité (si besoin).
2.5 - ECHANTILLONS
Le matériel électrique devra porter l’estampille « NF-USE ».

L’entrepreneur devra, avant la pose, présenter les échantillons des différents appareils et
câbles désignés au présent Cahier des Charges ou à défaut, un document suffisamment

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 7 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

explicite permettant de se rendre compte de la manière, de la qualité et de la couleur


(luminaires extérieur).

Toutes variantes proposées par l’entreprise devront fournir le matériel de base et la variante.

Il ne pourra les installer qu’après accord du Maître d’Ouvrage Maître d’œuvre et du bureau
d’études.

Les échantillons seront montés en panoplie et serviront de contrôle pendant toute la durée du
chantier.

2.6 - ASSURANCES
Les entreprises devront fournir une attestation spécifique au chantier garantissant leur
responsabilité civile lors des travaux spécifiques au chantier.
2.7 - ENLEVEMENT DES GRAVOIS - NETTOYAGE ET PROTECTION
L’entrepreneur du présent lot se référera au CCAP pour ce qui concerne les installations de
chantier et les dépenses communes.

L’entreprise est tenue de maintenir son chantier en état constant de propreté et de mettre en
dépôt les gravois provenant des travaux qu’elle effectue. Ces gravois devront être ensuite
enlevés en fin de chaque jour (selon CCAP).
2.8 - DEPENSES COMMUNES, STOCKAGE :
Voir CCAP

Dégradations :
Réparations sur installations communes ou sur ouvrages non réceptionnés : à prendre en
charge par l’Entrepreneur identifié ou par l’Entrepreneur ayant la garde de l’ouvrage (charge à
lui d’obtenir les indemnisations de tiers qui lui sont dues : assureurs, autres Entrepreneurs
notamment) ; à défaut, les réparations seront prises en compte par le compte prorata.

Stockage des matériaux :


La mise à la disposition de l’Entrepreneur de locaux nécessaires aux approvisionnements qui
restent sous l’entière responsabilité des Entreprises ne sont pas à la charge du Maître de
l’ouvrage, mais à la charge de l’Entrepreneur qui pourra les établir à l’endroit déterminé
conjointement avec le Maître d’œuvre et avec l’accord de l’Entreprise responsable de
l’organisation du chantier.
2.9 - INSTALLATION DE CHANTIER
Hors prestation ( à la charge du lot Gros œuvre ).
2.10 - PANNEAU DE CHANTIER
Hors prestation ( à la charge du lot Gros œuvre ).
2.11 - MATERIAUX ET APPAREILLAGES EQUIVALENTS
Les matériaux et appareils décrits au présent Cahier des Clauses Techniques Particulières ne
sont pas impératifs. Des équipements "équivalents" (de qualité au moins équivalente :
robustesse, aspect, caractéristiques techniques, garantie, etc…) sont admis.
L'entrepreneur devra fournir impérativement la nomenclature exacte et les caractéristiques avec
sa remise de prix.
Le maître d'ouvrage ou le maître d'œuvre se réservant le droit de refuser le produit proposé au
cas où celui-ci ne serait pas jugé satisfaisant ou ne respecterait pas la notion d'équivalence ci-
dessus définie.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 8 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

3- DESCRIPTION DES OUVRAGES


Les installations à réaliser comprendront notamment :

Courants forts :
• Ouvrages de branchement provisoire de chantier, coffrets de chantier et éclairage de
chantier,
• Ouvrages de branchement définitif et de raccordement au réseau,
• Mise en œuvre des réseaux de terre et des liaisons équipotentielles,
• Fourniture, pose et raccordement du panneau de comptage général BT,
• Fourniture, pose et raccordement du tableau général BT,
• Chemins de câbles des installations courants forts (en faux plafond),
• Distribution principale et terminales à partir du TGBT,
• Fourniture, pose et raccordement de l'appareillage électrique (luminaires, commandes,
prises...),
• Alimentation en attentes pour les autres lots.

3.1 - Travaux à la charge du présent lot


Panneaux photovoltaïques compris fixation à la structure qui est hors lot.
Câblages et raccordements.
Optimiseurs pour chaque panneau.
Onduleurs.
Chemin de câble

3.2 - DOCUMENTS A REMETTRE PAR L’ENTREPRENEUR


3.2.1.1 - Etablissement du projet
Dans un délai établi en accord avec le Maître d’œuvre, délai partant du jour de la notification du
marché, l’entrepreneur doit lui adresser :
• la position des foyers lumineux, des prises de courant, des points de puissance, la section
des conducteurs et des conduits
• le schéma unifilaire de l’installation avec la section des câbles principaux et la référence
des divers organes de commande et de protection, etc.…
3.2.1.2 - Vérification des installations
La personne ou l’organisme désigné par le Maître d’œuvre et en présence du représentant du
Maître d’Ouvrage :
• procède aux essais conformément à la Norme C 15-100 et au document technique
COPREC N°1, signale les résultats qui s’écartent des Normes en vigueur
• mesure la résistance de la prise de terre
• mesure des chutes de tension aux points les plus défavorisés de l’installation
• vérifie l’équilibrage des phases
• contrôle la qualité du matériel installé
• contrôle les sections des conducteurs et fixations de canalisations
• après examen des installations, précise les points de non-conformité par rapport aux
règlements de sécurité.

L’entrepreneur est alors tenu d’éliminer les défauts constatés dans un délai fixé en accord avec
le Maître d’œuvre.
Après élimination des défauts, l’entrepreneur doit faire approuver par le CONSUEL, une
déclaration de mise en conformité de ses installations.

3.2.1.3 - Visa du CONSUEL


Les frais inhérents à l’intervention du CONSUEL sont à la charge de l’entrepreneur.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 9 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

3.2.1.4 - Réception
Après la mise sous tension et la vérification du bon fonctionnement des installations réalisées,
le Maître d’Ouvrage prononce la réception des installations électriques.

L’entrepreneur remet au maître d’Ouvrage un jeu complet en quatre exemplaires et un sur CD


des installations réalisées (plans, schémas, nomenclatures de matériel, indications des
différents réglages, notices d’emploi, implantations des différentes boites de dérivation, etc..).

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 10 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

3.2.2 - Spécifications techniques générales


3.2.2.1 - Installations photovoltaïques
Mise en place de centrales photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution.
La mise en place de cet équipement se fera en terrasse du bâtiment.
Le principe retenu pour cette opération est autoconsommation avec revente de surplus.

3.2.2.1.1 - Consistance des travaux


A la charge du prestataire : fourniture, pose, mise en service et garanties de tous les matériels
nécessaires à :
• Production électrique par modules photovoltaïques
• Fourniture et mise en œuvre de la structure porteuse intégrant les modules
photovoltaïques sur la structure du bâtiment.
• Interconnexion des champs de modules
• Le raccordement au réseau électrique BT du bâtiment principal pour auto consommation
de l’énergie produite.
• Le raccordement au réseau ERDF compris l’ensemble des démarches spécifiques auprès
d'EDF pour le rachat de l'électricité au tarif en vigueur
• Les coffrets complets TGBT-CC
• Les onduleurs
• Les coffrets complets TGBT-CA
• Les liaisons au coffret de raccordement général
• L’arrêt d’urgence
• La liaison depuis le coffret de raccordement général au tableau de comptage
• L'ensemble des mesures et afficheur.

3.2.2.1.2 - Etendue des prestations


Les documents du dossier de consultation définissent les travaux qui sont à la charge de
l'entreprise du présent lot.
Tous les travaux accessoires et annexes aux travaux principaux sont implicitement compris
dans le forfait.
L'entreprise du présent lot devra réaliser une installation complète, en ordre de marche,
conforme aux règlements, normes de l'industrie photovoltaïque et référentiel législatif en
vigueur à la date d'établissement du marché, aux règles de l'art et usages.
Elle devra comprendre dans ses prix l'ensemble des prestations nécessaires à la bonne
exécution de ses travaux, soit essentiellement :
• Les plans de percements et/ou de réservations dans les ouvrages de gros œuvre
• Les détails d'exécution après détermination des matériels
• Les plans d'atelier et de chantier après détermination des matériels
• La fourniture de l'ensemble des matériels, matériaux, accessoires et engins
• Leur mise en œuvre conformément aux prescriptions du CCTP et exigences du contrôleur
technique
• La mise en service des installations, leur réglage et nettoyage
• La formation du personnel pour l’utilisation, le réglage, la maintenance et l’exploitation de
l’ensemble des matériels et installations
• Le repérage des installations
• La fourniture des fiches d'essais de l'entreprise, procès-verbaux d'épreuves, certificats
d'agrément et de classement au feu
• La fourniture des documents nécessaires à l'établissement des D.O.E. et D.I.U.O.
• La réparation des désordres ainsi que le remplacement de toutes les pièces qui ses
seraient révélées défectueuses pendant les délais des garanties de parfait achèvement
et de bon fonctionnement.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 11 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

3.2.2.1.3 - Responsabilité de l'entreprise


L'entreprise du présent lot est responsable de l'ensemble des prestations décrites au
paragraphe précédent ainsi que des désordres pouvant provenir soit de l'emploi de matériaux
défectueux, soit d'un mauvais montage. Si en cours de travaux des vices de construction ou de
mise en œuvre étaient constatés, l'entreprise du présent lot procèderait immédiatement au
démontage et à la remise en place des ouvrages en cause sur simple ordre du BET, étant
entendu que les dépenses résultant de ces opérations resteraient à sa charge.
3.2.2.1.4 - Matériel
Les marques indiquées dans le présent CCTP doivent être intégralement respecter.

La notion d'équivalence est à l'appréciation du Maître d'Ouvrage et du Maître d'Œuvre.


Dès le démarrage du chantier, l'entrepreneur sera tenu de présenter au Maître d'Ouvrage et au
Maître d'Œuvre tous les équipements relevant de son corps d'état.
Pour tous les matériels ne pouvant être présentés en échantillons, l'entrepreneur fournira une
documentation complète.
3.2.2.1.5 - Pièces techniques à fournir
Les documents techniques à fournir :
A la remise de l'offre :
• Certificat QualiPV ou démarche en cours
• Documentation technique des matériels sous forme de fiches produits jointes au DPGF
• Schéma d'implantation des principaux composants
• Schémas électriques de principe de l'installation
• Les performances attendues de l'installation avec puissance et énergie annuelle fournie
• Un calendrier de maintenance prévisionnel des installations et un bordereau de prix de
remplacement des principales pièces détachées du système afin de maintenir à l’état
initial de fonctionnement.
Ce calendrier couvrira la période d’amortissement de l’installation
Avant travaux :
• Les plans de détails d'exécution des installations projetées avec indication des
caractéristiques dimensionnelles
• Les schémas électriques de l'installation et des équipements
• L'assurance de rachat de l'énergie électrique au tarif des solutions intégrées
• Le planning d'exécution des travaux
Les entreprises peuvent être tenues de fournir également toutes les notes de calculs
particulières, nécessaires à l'installation.
Tous ces documents devront être communiqués en temps utile pour information par l'entreprise
adjudicataire au bénéficiaire, afin de recevoir l'accord de ce dernier avant toute exécution.

Après travaux et avant réception :


En fin de travaux, l'installateur devra remettre en 3 exemplaires les documents nécessaires à
l'établissement du D.O.E. et D.I.U.O. comportant les éléments suivants, destinés au Maître
d'Ouvrage des équipements :
• Un manuel (impérativement sous forme de classeur à feuillets amovibles) rédigé en
français comprenant les rubriques ci-dessous, séparées par intercalaires cartonnés :
o Les limites de fonctionnement normal du système :
o les spécifications techniques
o les procédures de mise en service
• Les schémas de principe :
o les plans de câblage de l'installation et des équipements fournis
• La nomenclature des composants et équipements avec les références :
o les numéros de série pour les principaux équipements (modules,
mesures, onduleur, …)

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 12 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

o la liste de pièces détachées de rechange nécessaires pour deux années


de fonctionnement, au-delà de la première année de garantie
• Les instructions de montage :
o les consignes d'entretien
o des instructions pour le diagnostic des pannes courantes
o la liste d'outils spéciaux ou de tout équipement nécessaire pour le
montage, le réglage, le fonctionnement et l'entretien des matériels
• Les documentations techniques des différents composants.
• Un livre de bord de l'installation, à pages numérotées, qui permettra de noter :
o les relevés périodiques (tensions, puissances, productions)
o les incidents éventuels
o toute remarque utile
Une notice d'utilisation et de maintenance comprenant des fiches simples et claires sur le
principe de fonctionnement, la signification des différents indicateurs, les consignes de sécurité,
de maintenance et d'utilisation.

Cette notice fera l'objet d'une explication détaillée sur site, avec démonstration des différents
états des régulations et sécurités.

Nota : Tous ces documents doivent être transmis avant réception technique, afin de pouvoir
préparer le PV de réception. La visite de réception technique (voir ci-dessous) ne pourra donc
être programmée qu'après obtention par le Maître d'Œuvre de l'ensemble des documents.

3.2.2.1.6 - Recette
Recette sur site et procès-verbal de réception
La recette sur site en fonction des prestations retenues comportera :
• Vérification des caractéristiques des modules
• Vérification du respect des règles de l'art dans leur installation (protections et sécurité,
accessibilité avant et arrière, ventilation, tenue des supports)
• Vérification des caractéristiques des équipements
• Vérification du fonctionnement et des performances de l'installation
• Mesures de contrôle :
o de la production du champ solaire et de chaque sous-ensemble
o des chutes de tension dans les câblages
o du rendement de(s) onduleur(s)
• Vérification des automatismes de couplage - découplage au réseau
• Vérification du respect des règles de l'art dans l'installation du matériel (protections et
sécurité)
• Conformité avec les règles de raccordement au réseau
• Acceptation par EDF et mise en place du double comptage.

Le procès-verbal de recette sera établi si aucune observation défavorable n'a été formulée et si
la totalité de la documentation a été remise. Elle sera réalisée en présence, au minimum, du
Maître d'Ouvrage ou de son représentant, d'un représentant de l'entreprise adjudicataire et d'un
représentant du réseau public.
Un bordereau de réception définitive ou provisoire sera signé par l'ensemble des parties à
l'issue de cette recette.

3.2.2.1.7 - Garanties matériel


Les durées de garantie minimales pour les matériels seront de :
• Modules photovoltaïques : 20 ans
• Supports de modules : 10 ans
• Onduleurs : 5 ans ou plus
• Tous autres composants : 2 ans minimum.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 13 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

De plus, au cours des 20 années de garantie des modules, toute baisse de puissance
supérieure à 15 % ou l'apparition de tous défauts tels que ceux stipulés dans les spécifications
de la CCE n° 503 impliquera leur échange.
Ces garanties devront porter sur le matériel, la main d'œuvre et les déplacements
correspondants. L'entreprise devra également garantir la fourniture de pièces détachées
pendant toute la durée de vie du matériel.
La période de garantie prend effet à partir de la date de réception définitive de l'installation.
Au titre de la garantie, l'entreprise devra la réparation et éventuellement le remplacement
(fourniture et pose), gratuit de tout ou partie du matériel qui, au cours du délai de garantie serait
reconnu défectueux hors incident (vol, foudre, vandalisme, …).
Les déplacements engendrés par la réparation ou le remplacement seront à la charge de
l'entreprise.
Les défauts constatés survenus seront notifiés à l'entreprise pour qu'elle puisse entreprendre
les réparations dans un délai de 4 jours maximum. Passé ce délai, le Maître d'Ouvrage pourra
faire procéder d'office et aux frais de l'entreprise, aux réparations nécessaires sans préjudice
des dommages et intérêts qui lui seraient réclamés si le défaut de réparation causait un
accident ou un préjudice.

3.2.2.1.8 - Performances
Les performances du système devront pouvoir être vérifiées et donner lieu à des garanties.
Elles pourront s'effectuer à l'aide d'un appareil enregistreur, temporaire ou permanent, donnant
chaque jour tous les paramètres énergétiques de l'installation.
Si besoin est, les données traitées quotidiennement seront cumulées mensuellement et
permettront la comparaison avec les données du fabricant et du dimensionnement.
Voir également article – Mesures stockage affichage et acquisition de données et Calculs de
dimensionnement.

3.2.2.1.9 - Spécifications générales


Conditions de fonctionnement
La fonction de l'installation est de produire de l'électricité BT 230 V par transformation du
rayonnement solaire. Les modules seront donc connectés au réseau électrique parvenant au
bâtiment, par des équipements spécifiques.
Du matériel résistant, fiable, bénéficiant de solides références est donc nécessaire, tant pour
les composants principaux que pour les accessoires de montage, afin de requérir la
maintenance la plus réduite possible et de résister à la corrosion et aux dégradations à long
terme.

Electricité :
Les câblages des modules et leurs boites de connexion seront installés entre l'habillage
intérieur de la structure métallique et les modules eux-mêmes.
Tous les autres équipements (onduleurs, sécurités, mesures) seront installés dans le local
TGBT.

Raccordement réseau
Pour raccorder le champ photovoltaïque au réseau public, il y a lieu de prévoir un réseau
électrique sortant du bâtiment et venant se raccorder sur le réseau public BT en limite de
propriété
Tous les travaux conduits par ce raccordement sont à prendre dans le présent (liaisons et
fourreaux). Tranchée a la charge du lot VRD.

Textes réglementaires, normes et textes de références


La conception, les matériaux et la qualité de fabrication des équipements devront être en
conformité avec les normes ou spécifications correspondantes nationales ou internationales les
plus récentes. On se réfèrera en particulier aux documents, normes ou spécifications suivantes
:

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 14 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

Modules photovoltaïques :
• NFC 57 1xx ou ISPRA 501-502-503, 701
• Spécifications ERD : B6, C1, C2, C8 (Ademe-EdF)
• Mise en œuvre des capteurs pv dans le bâtiment (CSTB)
• CEI 1194 : paramètres descriptifs
• CEI 61215 : si cristallin : qualification de la conception et homologation
• CEI 61646 : si amorphe : qualification de la conception et homologation
• CEI 60904-1 (1987) : équipements photovoltaïques - partie 1 : mesures des
caractéristiques photovoltaïques courant tension CEI 60904-3 (1989), équipements
photovoltaïques - partie 3 : principes de mesures pour les équipements solaires
photovoltaïques terrestres avec des données de référence d'irradiance spectrale.
• Coffrets et armoires électriques : NF EN 60 439
• Conducteurs et câbles : NF C 32 xxx
• Onduleurs (convertisseurs statiques) : NF C 57 1xx ou ISPRA
• Appareillages d'installation : NF C 58 4xx et NF C 58 510
• Matériel de pose : NF C 68xxx
• Installations électriques BT : NF C 15 100
• Sécurité : CEI 61723 : sécurité pour les systèmes photovoltaïques raccordés au réseau et
montés sur les bâtiments.
• Ainsi qu'aux normes internationales CEI, ou européennes CEN et française UTE
lorsqu'elles existent sur ce sujet.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 15 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

3.2.3 - Contrôles – Essais - Réception


3.2.3.1 - Contrôle technique
L'entreprise devra se soumettre à toutes les vérifications et visites du Maitre d'œuvre et du
Bureau de Contrôle, et fournir toutes les pièces justificatives et tous les documents demandés.
L'entreprise est tenue d'accompagner le Contrôleur Technique lors de ses visites.
3.2.3.2 - Contrôles - Auto-contrôle
L'entreprise devra procéder à son propre autocontrôle » pendant toute la durée du chantier,
conformément aux termes de la loi du 4 Janvier 1978, Article C2 "Contrôle interne des
Entreprises".
L'entreprise devra présenter le programme de ses vérifications techniques d'autocontrôle,
détaillant :
• L'identification du responsable des vérifications,
• Les procédures d'essai,
• La nature et la fréquence des vérifications.
(Liste non 'imitative).

3.2.3.3 - CONSUEL
Conformément aux dispositions de l'Arrêté et à la Circulaire n° 73.51 - Développement
Industriel et Scientifique - l'Entreprise devra remettre, avant la mise sous tension définitive des
Installations (réception), une attestation (certificat) de conformité délivrée par le CONSUEL.
Les frais concernant la délivrance de ce certificat de conformité seront à la charge de
l’entrepreneur (y compris bureau de contrôle).
3.2.3.4 - Essais
L'ensemble des installations devra être essayé au fur et à mesure, à l'avancement des travaux,
dans un premier temps, et dans un deuxième temps, à la fin du chantier lors de la réception.
Chaque essai devra faire l'objet d'un constat au Maître d'Œuvre. Plus particulièrement
concernant :
• Réseau VDI :
Les essais du réseau VDI seront réalisés conformément à la norme ISO 11.801, l'ensemble des
paramètres dont les valeurs sont définies par cette norme devront être mesurés.
Essais des paires torsadées : ces essais comprendront des tests statiques et des tests
dynamiques.

Tests statiques :
• liaisons d'extrémité correctes,
• continuité,
• polarité,
• court-circuit,
• isolement entre paires et par rapport à la terre,
• longueur,
• dépairage,
• identification et repérage (par rapport au dossier de plans).

Tests dynamiques :
• Vérification des paramètres jusqu'à la fréquence de 155 MHz.

L'entreprise attributaire devra proposer une méthodologie d'essais.


Les essais du réseau seront consignés dans des fiches d'essais et de recette (pour l'ensemble
des liaisons).
• Équipement d'Alarme Incendie :

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 16 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

Il sera procédé, en présence du Maître d'Œuvre et du Maître d'Ouvrage ou de son représentant,


aux essais et contrôles de bon fonctionnement de l'Équipement d'Alarme Incendie et de la
totalité des asservissements.

3.2.3.5 - Réception
La réception des travaux comportera obligatoirement les contrôles suivants, à la charge de
l'Entreprise :
• contrôle de fonctionnement des installations,
• contrôle des dimensionnements, qualités et conditions de pose,
• contrôle de conformité aux règlements,
• vérifications et essais d'isolement,
• contrôle de mise à la terre,
• contrôle des dispositifs de protection contre les effets de surintensité, de court- circuit et
de défaut d'isolement,
• contrôle de conformité au projet.
(Liste non limitative).

3.2.3.6 - Fiches COPREC


L'Entreprise du présent Lot devra procéder au minimum aux essais et vérifications de
fonctionnement des installations, conformément aux dispositions figurant dans le Document
Technique COPREC n° 1 publié dans le Supplément Spécial n° 4954 du MONITEUR du 6
NOVEMBRE 1998.
Les résultats seront transcrits sur des procès-verbaux établis suivant les modèles figurant dans
le Document Technique COPREC n° 2 publié dans le Supplément Spécial du MONITEUR du 6
NOVEMBRE 1998, précité.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 17 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

II - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES


A - REGLEMENTS NORMES ET D.T.U / BASE DE CALCULS

1- REGLEMENT, NORMES ET D.T.U


Les travaux concernant cette installation seront réalisés dans les règles de l’art en respectant
notamment les normes en vigueur au moment de l’exécution des travaux.

Il sera également tenu compte des prescriptions, règles ou circulaires tant que particulières ou
locales.

Les textes applicables sont principalement :

Courants forts :

Qualités et caractéristiques des matériaux

Les qualités et caractéristiques des matériaux sont définies par les Normes Françaises, et en
particulier par les normes :
• N.F. C 14.100 : Installations de branchement.
• NF C15-100-01 : Installations électriques à basse tension - Titre 1: Domaine d'application,
objet et principes fondamentaux
• NF C15-100-02 Installations électriques à basse tension - litre 2: Définitions
• NF C15-100-03 : Installations électriques à basse tension - Titre 3 Détermination des
caractéristiques générales des installations
• NF C15-100-04 : Installations électriques à basse tension - Titre 4: Protection pour
assurer la sécurité
• NF C15-100-05: Installations électriques à basse tension - litre 5 Choix et mise en œuvre
des matériels
• NF C15-100-06 : Installations électriques à basse tension - Titre 6 : Vérifications et
entretien des installations
• NF C15-100-07 : Installations électriques à basse tension - Titre 7: Règles pour les
installations et emplacements spéciaux
• U.T.E. C. 15.103 : Choix des matériels électriques en fonction des influences extrêmes.
• U.T.E. C. 15.105 : Détermination des sections de conducteurs - Choix des dispositifs de
protection.
• U.T.E. C. 15.106 : Section des conducteurs de protection.
• U.T.E. C. 15.107 : Caractéristiques des canalisations préfabriquées et choix des
dispositifs de protection.
• U.T.E. C. 15.520 : Canalisations — Modes de pose — Connexions.
• U.T.E. C. 18.510 : Recueil d’instructions générales de sécurité d'ordre électrique.

• Décret du 14/11/1988 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers électriques.
• Décret du 2/08/1983 relatif à l'éclairage des lieux de travail.
• Directive Européenne 89/336, relative A la Compatibilité Electromagnétique.
• EN 55022 CEM et CEI 1000-4-4 relatives à la Compatibilité Electromagnétique (GEM).
• La norme ISO 11801 Classe D/100 MHz.
• Directive Européenne 95/16, relative au marquage "CE".
• Arrêté du 26 / 02 / 2003 relatif aux circuits et installation de sécurité.
• Arrêté du 02 / 10 / 1978 relatif aux blocs autonomes d'éclairage de sécurité.
• Le décret du 26.01.94 et l'arrêté du 31.05.94 relatifs à l'accessibilité des établissements
recevant du public et locaux d'habitation aux personnes handicapées.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 18 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

• Dispositions particulières des concessionnaires des réseaux d'électricité et de


télécommunication, Centre de Distribution du lieu des travaux.
• Conditions imposées par les Services de Sécurité (Nationaux, Départementaux et
Communaux), ('Inspection du Travail et la Sécurité Sociale.
• Système de Sécurité Incendie (SSI)
• Arrêté du 25/06/1980: Règlement de Sécurité applicable aux ERP.
• Normes N.F. S 61.930 a 61.940: Systèmes de Sécurité Incendie - Règles - Juin 1993.
• Textes et décrets de la Brochure « SECURITE CONTRE L'INCENDIE » dernière édition.
• Arrêtés et Décrets fixant les conditions générales d'autorisation pour l'installation des
réseaux de télédistribution R.F. destinés à la diffusion de programmes audiovisuels.
• Règles particulières des réseaux de téléphonie, vidéo et informatique.
• Règles de l'administration des PU et de TOF sur l'absence d'interférences et de parasites
entre installations.
• Ainsi que tous documents, Décret, etc. relatifs à l'Etablissement considéré dans le présent
Document.
• (Liste non limitative...).

Sécurité contre l'incendie


Réglementation :
Les entrepreneurs veilleront à appliquer la réglementation adaptée à la classification de la
construction envisagée et en particulier :
• arrêté du 25 juin 1980 complété et modifié - règlement de sécurité contre les risques
d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public
• instruction technique n° 246 relative au désenfumage dans les Etablissements recevant
du public
• instruction technique n° 247 relative au mécanisme de déclenchement des dispositifs de
fermeture résistant au feu et de désenfumage
• instruction technique n° 248 relative aux systèmes d'alarme utilisés dans les
établissements recevant du public.

L'entreprise devra fournir, avant mise en œuvre des éléments correspondants, les procès-
verbaux de
comportement au feu en cours de validité qu'elle soumettra au bureau de contrôle technique
pour accord.
• Textes collationnés dans le fascicule 1078 du JO
• UTE C 11-001 : Relative aux conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les
distributions d’énergie électrique
• UTE C 12-001 : Relative à la protection des travailleurs dans les établissements qui
mettent en œuvre des courants électriques
• NFC 14-100 : Installations de branchement de 1ère catégorie comprise entre le réseau de
distribution et l’origine des installations intérieures
• NFC 15-100 : Règles d’installations électriques basse tension, homologation de décembre
2002
• NFC 15-115, NFC 15-116
• cahier des charges DTU 70.1 mai 1998
• les textes applicables aux installations de sécurité dans les bâtiments d’habitation (Arrêté
du 31 janvier 1986), (Modification du 18 Août 1986)
• les normes handicapées en vigueur (PMR).

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 19 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

2- NOTES ET ELEMENTS DE CALCUL


L'Entreprise devra tous les calculs relatifs à la détermination des sections de câbles de
distribution et des chutes de tension, suivant les Normes NF C 13.100, NF Cl 3.200 et NF C
15.100 en prenant en compte pour tous les appareils :
• Des facteurs de puissance,
• Des rendements,
• Des facteurs d'utilisation,
• Des facteurs de simultanéité,
• Des facteurs de prévisions d'extension
• Des facteurs de conversion des puissances en intensités.
La canalisation (et sa protection) alimentant le moteur de l’appareil Monte-plats sera calculée
selon I = (In + Id)/3

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 20 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

B - DESCRIPTION DES INSTALLATIONS

1- OBJET
Le présent cahier des clauses techniques particulières a pour objet de définir les travaux
nécessaires pour la bonne et complète réalisation pour la construction des bureaux et
laboratoires SOPREMA du Lot PHOTOVOLTAIQUE à SAINT JULIEN DU SAULT (89).

2- GENERALITES
L'ensemble des travaux sera réalisé conformément aux normes, DTU en vigueur et devra
répondre aux exigences réglementaires ainsi qu'à celles du fabricant de chaque matériel.

De plus l'entreprise du présent lot devra prévoir dans ses prestations, tous les travaux,
accessoires et matériels nécessaires au bon fonctionnement de l'ensemble de l'installation.
Il est précisé que tous les travaux accessoires et annexes aux travaux principaux faisant l'objet
du présent CCTP sont implicitement compris dans le forfait.
Par le seul fait qu'il soumissionne sans réserve, l'entrepreneur garantit d'une manière totale
l'ensemble de son installation et en particulier, le parfait fonctionnement de celui-ci.

L'entrepreneur est seul responsable des désordres pouvant provenir, soit de l'emploi de
matériaux défectueux, soit d'un mauvais montage. En conséquence, si en cours de travaux, des
vices de construction, de mise en Œuvre étaient constatés, l'entrepreneur procéderait
immédiatement au démontage et à la remise en place correcte des ouvrages présumés vicieux
et ce, sur simple ordre du Maître d'Œuvre, étant entendu que les dépenses résultant de ces
opérations resteraient à la charge de l'entrepreneur, celui-ci devra prendre toutes mesures pour
assurer la conservation intacte des travaux et les protéger contre toutes avaries jusqu'à
réception.

Il devra à cet effet, se prémunir contre tout accident en contractant à ses frais toutes
assurances nécessaires.

Par ailleurs, l’entrepreneur devra signaler en temps utile au Maître d'Œuvre, les erreurs ou
omissions concernant les dispositions adoptées, leur mise en Œuvre, etc.

Avant tout début d'exécution et en temps voulu, l'entrepreneur devra soumettre à l'approbation
ses plans et obtenir les accords des personnes intéressées en particulier du Maître d'Œuvre.

3- ORIGINE DES PRESTATIONS DE L'ENTREPRISE :


3.1 - BATIMENT
Electricité :
• Depuis TGBT

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 21 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

C - LIMITES DE PRESTATION ENTRE CORPS D’ETAT


1- BATIMENT TERTIAIRE
1.1 - HORS PRESTATIONS :
Les supportages sont à la charge de la MOA.
1.2 - NOTA :
Les prestations et dimensionnements sont donnés à titre indicatif, l'entrepreneur du présent lot
devra impérativement travailler en étroite collaboration avec les lots concernés, afin de
confirmer, d'assurer ou de palier à toute mauvaise coordination.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 22 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

D - NOTICE DESCRIPTIVE TECHNIQUE

D1 - TRAVAUX DIVERS
Généralités :
Toutes les adaptations nécessaires suite aux déposes sont à la charge et aux frais du présent
lot, ainsi que toutes les installations et alimentations provisoires nécessaires au maintien en
fonctionnement des parties d'installations non démontées.

1- PERCEMENTS ET CALFEUTREMENTS
L'entrepreneur doit la totalité :
• De l’intégralité des percements et tous les calfeutrements.
• Passage des fourreaux.
• Création de saignées.
• Calfeutrement au plâtre ou ciment.
• Scellements au mortier de ciment avec peinture antirouille pour les parties métalliques
scellées.

En tout état de cause, elle incorporera dans ses prix toutes incidences dues aux aléas de
travaux ainsi que tout rebouchages au plâtre parfaitement lissé dus aux déposes de ses
matériels.

Toutes les traversées de murs ou planchers coupe-feu doivent être rebouchées au plâtre.
Le percement de trous dans les revêtements céramiques, pierre ou matériaux spécifiques, etc...
est parfaitement exécuté avec mèche ou outil adapté à la nature du revêtement.

Dans la mesure où l'entrepreneur respectera le planning, il n'aura pas à supporter les raccords
de dallage, carrelage, menuiserie et peinture exécutés par les entrepreneurs des lots
correspondants.
Ils sont à sa charge dans le cas contraire.

2- MODE D’INSTALLATION

Les installations seront réalisées :


• Sous fourreaux ou sous moulure derrière doublage et cloisons légères,
• Sous fourreaux ou sous moulure ou apparent sur chemins de câbles dans les faux -
plafond.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 23 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

D2 - PHOTOVOLTAÏQUE
1- INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES
Mise en place de centrales photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution.
La mise en place de cet équipement se fera en terrasse du bâtiment.
Le principe retenu pour cette opération est autoconsommation avec revente de surplus.

1.1 - MODULES PHOTOVOLTAÏQUES


Par souci de traçabilité et de maintien des garanties, les panneaux doivent être commercialisés
par SOPRASOLAR.

Marque : TRINASOLAR (Marque imposé par le MOA).


Type : HONEY
Réf : TSN-DE06M.08 (II)
Panneaux : 340 Wc
Cellule : Mono cristalline.
Quantités : 173 unités.
Dimension : 1690 x 996 x 35mm
Poids : 18 kg / unité
IP 68
Y compris mise à la terre de la structure métallique et griffe de fixation des panneaux.

Ce sont des panneaux Biverre et / ou bifacial qui laisse passer la lumière (vu avec SopraNature
pour la végétalisation) + bifaciaux donc avec des cellules qui produisent également par leur
face arrière plus ou moins en fonction de l’albedo de l’étanchéité.

Compris système de fixation des panneaux pour fixation au support.


1.2 - SUPPORTS DE FIXATION DES MODULES
L’entreprise du présent lot aura à sa charge l’intégralité de la structure métallique des panneaux
photovoltaïques.

Hors prestation : le système d’intégration Soprosolar Fix EVO TILT ( système de plots soudés
sur une étanchéité SOPREMA, à la charge du lot étanchéité.

Pour information :
Le procédé SOPRASOLAR FIX EVO TILT et SOPRASOLAR FIX EVO Set est un procédé
associant des plots rigides soudables sur l’étanchéité en bitume élastomère à des modules
photovoltaïques cadrés en pose portrait ou paysage, permettant une mise en œuvre en toiture
en inclinaison de 10° par rapport au plan de la toiture.
Plot Soprasolar hors lot.

L’entreprise devra prévoir les réhausses de 45mm et 200mm pour incliner les panneaux. Les
bloqueurs de réhausse seront aussi prévus sur l’ensemble des supports.

1.3 - CABLAGES ET RACCORDEMENTS


Modules
Les modules sont assemblés en branches, reliés en série par câbles. La tension maximale à
vide peut atteindre 420 V. Ces connexions sont réalisées entre les boites de raccordement
intégrées aux modules. Les sorties de câbles sont étanchéifiées par presse-étoupe ou joint
torique. Chaque module sera protégé par une diode parallèle, fixée dans la boite de
raccordement.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 24 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

Ces connexions sont réalisées par des connecteurs sécurisés type MC4 entre les boites de
raccordement intégrées aux modules. Les sorties de câbles sont étanchéifiées par presse-
étoupe. Chaque module sera protégé par une diode parallèle, fixée dans la boite de
raccordement. Les câbles sont de type solaire 6mm²c en cuivre pour applications
photovoltaïques.
Les raccordements vers les onduleurs chemineront entre les modules et le caillebotis de
protection, dans un chemin de câbles.

Boites de jonction
Les branches de modules seront raccordées individuellement aux boites de jonction BJ, qui
assurent la mise en parallèle de ces branches. La séparation des branches entre elles est
assurée par un fusible en série sur chaque branche, située dans chaque boite de jonction,
montée sur support débrochable afin d'en faciliter les tests et contrôles. Elle sera choisie pour
ses caractéristiques de faible chute de tension directe.
L'ensemble des câbles de liaison utilisés en extérieur répondra aux normes en vigueur
énoncées précédemment (isolement, résistance aux ultraviolets, résistance mécanique, etc.).
Leur section individuelle sera déterminée suivant les règles de la NF C-15 100, en prêtant une
attention particulière aux contraintes de chute de tension entre le champ photovoltaïque (boites
de jonction) et les onduleurs (borniers des sectionneurs amont), chute de tension qui ne devra
pas excéder 3 % de la tension nominale en valeur relative pour un ensoleillement de 800 W/m².
La somme des chutes de tension du circuit de génération doit être calculée de telle sorte que le
point de fonctionnement des modules se situe à une tension voisine de celle de la puissance
maximale des modules, compatible avec le système MPPT de l'onduleur.
Les boites de jonction BJ seront implantées sur le parcours modules-onduleurs. Ce parcours
doit être le plus direct et court possible et la boite doit être aisément accessible aux techniciens
d'intervention.
Elles comprennent :
• Un bornier de raccordement avec fusibles débrochables
• Des sectionneurs bipolaires à fusible pour chaque sous-champ
• Les parafoudres, avec dérivation à la terre.
Les entrées et sorties de câbles se feront par presse-étoupes situés en dessous des coffrets.

1.4 - LOCALISATION DES ONDULEURS


Dans le local technique électricité au RDC, les onduleurs, protections et appareillages de
mesures seront regroupés.

1.5 - PROTECTIONS DES INSTALATIONS


1.5.1 - Coffret TD-DC
L'ensemble des composants assurant l'arrivée et le comptage de l'énergie CC sera regroupé
dans un coffret unique (tableau général basse tension continue : TD-DC) fermant à clé et
comprenant connexions, sectionneurs à fusibles et Ah-mètres à afficheur en façade (sauf si
mesures effectuées par onduleurs). Ce coffret sera placé à l'intérieur du local technique.
Les coffrets seront conformes au guide UTE 15-712-1 avec connecteur MC4, parafoudre DC
type 2, inter sectionneur DC pour chaque tracker DC.
Les fonctions de commandes, de sectionnement et de protection des circuits électriques seront
conformes aux règles de la NF C-15 100, et telles que précisées dans les spécifications ERD
rédigées sous la responsabilité conjointe de l'ADEME, d'EDF et des professionnels.

1.5.2 - Optimiseurs et onduleurs


Les optimiseurs et onduleurs devront délivrer une onde sinusoïdale, être destinés au
raccordement au réseau et être conformes en matière de qualité de signal et de sécurité de
déconnexion à la norme DIN VDE0126. Ils seront des types suivants :

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 25 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

• Onduleur injection réseau SMA Sunny SUN2000-8KTL. Onduleur string, rendement euro
= 98.3% / rendement max = 98,6%, 3 MPP trackers. Certifié conforme à la DIN V VDE V 0126-
1-1, protection IP65
• Onduleur injection réseau SMA Sunny SUN2000-17KTL. Onduleur string, rendement euro
= 98.3% / rendement max = 98,6%, 3 MPP trackers. Certifié conforme à la DIN V VDE V 0126-
1-1, protection IP65.

1.5.3 - Coffret TGBT-CA


Dans le local technique électricité au RDC, l'ensemble des composants assurant l'arrivée et le
comptage de l'énergie courant alternatif sera regroupé dans un second coffret (tableau général
basse tension alternative : TGBT-CA) fermant à clé et comprenant connexions, disjoncteurs,
Wh-mètres et si nécessaire les relais de protection de découplage (mini et maxi de tension, mini
et maxi de fréquence).
Les coffrets seront conformes au guide UTE 15-712-1 avec disjoncteur différentiel 30mA,
parafoudre AC type 2, inter sectionneur général.
Apparaîtra en façade un voyant rouge de présence tension réseau. Ce voyant doit rester allumé
dès que la tension présente en sortie onduleur dépasse 100 V ; il préviendra ainsi de toute
défaillance totale ou partielle des automatismes de déconnexion. Ce coffret sera placé à
l'intérieur du local technique.
Les bornes de raccordement des câbles seront clairement repérées à l'aide d'étiquettes
gravées et serties. Les étiquettes de papier collées seront refusées. Les schémas électriques
devront être placés dans les coffrets.
Le couplage au réseau sera assuré au travers d'un compteur EDF fourni et étalonné par EDF -
compteur tarif bleu installé pour permettre la vente au réseau.
Une liaison de capacité adaptée, par câble enterré, sera prévue entre le coffret raccordement
général du local technique le point de raccordement au réseau public situé à l'angle de la rue
Jacques Bouterolles.
Une protection foudre sera prévue en sortie d'onduleur, sur la ligne CA.
Les câbles reliant les appareillages aux modules seront dimensionnés en fonction de leur
puissance et de la longueur du câble correspondant.
Fourniture du câble de réinjection AC du coffret vers le compteur EDF Type ARO2V 4x35mm²
inclus fourreau et raccordement.

1.5.4 - Raccordement au réseau public


Il devra également être pris en compte les démarches administratives nécessaires avant tout
début de travaux. Le câble de liaison depuis les onduleurs jusqu'à la sortie du bâtiment devra
être placé dans un coffre ou fourreau CF 2 heures.
1.5.5 - Mesures, stockage et affichage, acquisition de données
Les appareils de mesure et de contrôle seront installés dans le local technique.
Les raccordements vers l'afficheur seront effectués par chemins de câbles ou par goulotte.
Un afficheur de grande taille sera prévu pour =être affiché dans le bureau d'accueil (taille
minimum du panneau : 40 x 60 cm). On prévoira donc son raccordement en puissance (230 V
CA protégé ou BT et en signal jusqu'aux coffrets de mesures ou enregistreur.

Le panneau devra afficher en permanence les données suivantes :


• puissance instantanée fournie au réseau (en W)
• énergie produite depuis la mise en service (en kWh)
• quantité de CO2 évitée depuis la mise en service (en kg). Un coefficient de corrélation
avec l'énergie produite pourra être paramétré dans l'afficheur.

Sa façade avant pourra être décorée d'un motif photographique, d'un texte et de logos qui
seront définis avec le Maître d'Ouvrage et l'Architecte.

Doivent être assurées les fonctions de mesures suivantes :


• comptage et totalisation, affichage du CC produit par le champ (Ah) (TGBT-CC)
Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE
Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 26 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

• comptage et totalisation, affichage du CA produit par chaque onduleur (Wh) (TGBT-


CA).

Pour les points 1 et 2, il suffira des Ah- et Wh-mètres inclus dans les coffrets. Ces appareils
simples serviront au contrôle local et global de fonctionnement. Ils peuvent être remplacés par
les mesures réalisées par l'onduleur lui-même.
En complément des données transmises par voie de l'afficheur, l'entreprise proposera un
système de gestion et de télésurveillance de l'ensemble du système.

Ce système par le biais d'un PC local ou distant (avec ligne RTC et modem) devra pouvoir :
• Gérer les défauts de fonctionnement
• Assurer les fonctions décrites ci-dessus et reporter sur le panneau d'affichage
• Mesurer, enregistrer, garantir et visualiser toutes les informations de la centrale
photovoltaïque.

1.6 - SPECIFICATIONS TECHNIQUES D'INSTALLATION


Les installations des matériels seront réalisées selon les règles de l’art.

Il sera notamment apporté une attention particulière à la protection :


• des matériels et équipements contre toute détérioration éventuelle due à des causes
extérieures telles que tempêtes (vent, pluie, neige, grêle), dégâts des eaux, foudre, etc.
• contre toute fausse manœuvre éventuelle de l'utilisateur ou contre tout défaut de
fonctionnement inopiné qui pourrait entraîner une détérioration prématurée ou
irréversible des matériels ou équipements tels que court-circuit, inversion de polarité,
déconnexions
• des usagers contre tout risque d'électrocution ou autre risque d'origine accidentelle, en
particulier dû à la manipulation des modules
• des bâtiments contre tout risque d'incendie accidentel dû à des défauts de fonctionnement
ou de protection de l'installation.

L'installation des matériels sera soumise au respect des normes de l'industrie photovoltaïque et
des normes relatives aux installations électriques basse tension, notamment :
• NF C 15-100 (Décembre 2002) : installation électrique à basse tension : règles
• UTE C 57-300 (Mai 1987) : paramètres descriptifs d'un système photovoltaïque
• UTE C 57-310 (Octobre 1988) : transformation directe de l'énergie solaire en énergie
électrique
• UTE C 18 510 (Novembre 1988, mise à jour 1991) : recueil d'instructions générales de
sécurité d'ordre électrique
• C 18 530 (Mai 1990) : carnet de prescriptions de sécurité électrique destiné au personnel
habilité
• NF EN 61727 (Septembre 1996) : systèmes photovoltaïques (PV) - caractéristiques de
l'interface de raccordement au réseau
• IEC 61723 : guide de sécurité pour les systèmes PV raccordés au réseau montés sur les
bâtiments
• CEI 60364-7-712 : installation électrique dans le bâtiment - partie 7-712 règles pour les
installations et emplacements spéciaux - alimentations photovoltaïques solaires (PV)
(Mai 2002)
• NF EN 61173 (Février 1995) : protection contre les surtensions des systèmes
photovoltaïques (PV) de production d'énergie - guide
• NF C 17-100 (Décembre 1997) : protection contre la foudre - installation de paratonnerres
: règles
• NF C 17-102 (Juillet 1995) : protection contre la foudre - protection des structures et des
zones ouvertes contre la foudre par paratonnerre à dispositif d'amorçage tension :
règles

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 27 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

• NF EN 61643-11 (2002) : parafoudres basse-tension connectés aux systèmes de


distribution basse tension - prescriptions et essais
• DIN VDE 0126 (Avril 1999) : spécifications du fonctionnement de l'onduleur (îlotage,
fenêtre de tension et de fréquence, injection de courant continu) - conditions de coupure
de l'onduleur
• CEI 61000-3-2 (édition 2.2 de 2004) : compatibilité électromagnétique (CEM) - partie
• 3-2 : limites - limites pour les émissions de courant harmonique (courant appelé par les
appareils inférieurs ou égaux à 16 A par phase).

Et des textes règlementaires suivants :


• le décret n° 88-1056 du 14 Novembre 1988 et ses arrêtés pour la protection des
travailleurs qui mettent en œuvre des courants électriques
• le décret n° 92-587 du 26 Juin 1997 relatif à la compatibilité électromagnétique des
appareils électriques et électroniques
• la circulaire DRT 89-2, 6 Février 1989, application du décret 88-1056
• les règles neige et vents
• les règlementations de sécurité contre l'incendie dans les établissements recevant du
public et/ou des travailleurs
• le guide UTE C 15-400 (2005) : raccordement des générateurs d'énergie électrique dans
les installations alimentées par un réseau public de distribution
• le guide d'utilisation UTEC 15-443 (2004) : choix et mise en œuvre des parafoudres basse
tension
• le guide EDF/ARD (2003) : accès au réseau basse-tension pour les installations
photovoltaïques
• conditions techniques et contractuelles de raccordement
• le guide de l'ADEME (2004) : systèmes photovoltaïques raccordés au réseau - guide de
rédaction du cahier des charges techniques de consultation à destination du Maître
d'Ouvrage
• le guide de l'ADEME (2001) : protection contre les effets de la foudre dans les installations
faisant appel aux énergies renouvelables
• le guide UTE C 15-712 de Février 2008 : installations de générateurs photovoltaïques
solaires.
1.7 - MISE A LA TERRE DE LA STRUCTURE ET DES SUPPORTS
L'ensemble des structures métalliques y compris la structure primaire sera mise à la terre, relié
par un conducteur Cu d'une section minimal de 25 mm². Toutes les masses seront
interconnectées et reliées à la terre.
La prise de terre présentera une résistance maximale de 30 ohms.
1.8 - CABLAGE
Tous les câbles, mécanismes, fixations et assemblages électriques seront installés et
connectés en application des normes NF, CEI et autres règles électriques appropriées.
L'objectif essentiel est de minimiser les dangers pour les personnes et les animaux, ainsi que
les dommages pouvant intervenir sur le système électrique connecté pendant l'exploitation et la
maintenance, dans toutes les conditions spécifiques de l'environnement du site.
Dès lors qu'une probabilité de sectionnement ou de dommages aux câbles apparaît, des câbles
ou des conduits renforcés seront employés.
Les fils électriques respecteront le code normalisé des couleurs (en courant continu, le fil bleu
sera la polarité négative).
Les câbles souterrains éventuels seront enterrés à une profondeur suffisante pour éviter leur
endommagement. Si un conduit est utilisé, il devra être adapté à cet usage et ne doit pas être
rempli à plus de 40 % de sa section.
Les connexions électriques seront réalisées de manière à éviter tout faux contact et tout risque
de déconnexion par suite par exemple, de traction exercée sur les câbles électriques.
Le cheminement des câbles électriques ainsi que leur fixation et celle des autres éléments
comme par exemple les boites de dérivation seront réalisées de manière à s'intégrer au mieux
aux bâtiments concernés, tout en cherchant à réduire les longueurs.
Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE
Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 28 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

Aucun câble ne devra cheminer directement sur une paroi ou sur le sol, mais devra être
systématiquement fixé en goulotte (intérieur) ou en chemin de câble (extérieur).

1.9 - OPTIMISEURS
Par souci de traçabilité et de maintien des garanties, les Optimiseurs doivent être
commercialisés par SOPRASOLAR.

Marque : SOLAREDGE
Type : P730 ( Pour des modules PV à 2 x 72 cellules )
Quantité : 87 unités
Les optimiseurs de puissance seront placés au droit des modules photovoltaïques.

Les câbles reliant les appareillages aux modules seront dimensionnés en fonction de leur
puissance et de la longueur du câble correspondant.
On veillera à ce que les différents passe-câbles respectent l'étanchéité des boîtiers vis-à-vis
des insectes.

1.10 - ONDULEURS
Par souci de traçabilité et de maintien des garanties, l’onduleur doit être commercialisé par
SOPRASOLAR.

Marque : SOLAREDGE
HD-Wave

Onduleurs solaires spécialement conçus pour fonctionner avec les optimiseurs de puissance
SolarEdge.

Les onduleurs ainsi que les coffrets TGBT-CC, TGBT-CA et raccordement général seront
placés en local technique.

Les câbles reliant les appareillages aux modules seront dimensionnés en fonction de leur
puissance et de la longueur du câble correspondant.
Les équipements seront fixés au mur à hauteur d'homme pour faciliter le contrôle de
l'installation.
On veillera à ce que les différents passe-câbles respectent l'étanchéité des boîtiers vis-à-vis
des insectes.
Localisation : Dans le local technique électricité au RDC.
1.11 - CONTROLES ET MESURES
Les appareils de mesures et de contrôles seront installés dans le local technique, de manière à
en faciliter l'accès et la lecture.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 29 /30
PROGRAMME : BUREAUX ET LABORATOIRES SOPREMA – ZI LES MANTEAUX
89 330 SAINT JULIEN DU SAULT

1.12 - CONSUEL
Le présent lot a à sa charge l'obtention et la production du certificat CONSUEL de l'installation.
Il lui appartiendra de prendre toutes les dispositions nécessaires pour son obtention avant la
date de réception des travaux de l'ensemble des logements et Services Généraux.
Nota : L’obtention du Consuel avant la mise en service de l’ensemble des installations
électriques.

Lot N°16 – PHOTOVOLTAIQUE C.C.T.P. Phase: MARCHE


Document établi par : ECO FLUIDES – 04/05/2021 Page 30 /30

Vous aimerez peut-être aussi