Vous êtes sur la page 1sur 23

NF EN ISO 14341

AVRIL 2011

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients Saga Web.
Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of Saga Web customers.
All network exploitation, reproduction and re-dissemination,even partial, whatever the form
(hardcopy or other media), is strictly prohibited.

Saga Web

Pour : GDF SUEZ

Client : 8207500

le : 24/01/2013 à 17:45
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

FA167677 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN ISO 14341


Avril 2011

Indice de classement : A 81-311

ICS : 25.160.20

Produits consommables pour le soudage


Fils-électrodes et métaux d'apport déposés
en soudage à l'arc sous protection gazeuse
des aciers non alliés et à grains fins
Classification

E : Welding consumables — Wire electrodes and weld deposits


for gas shielded metal arc welding of non alloy and fine grain steels —
Classification
D : Schweißzusätze — Drahtelektroden und Schweißgut zum
© AFNOR 2011 — Tous droits réservés

Metall-Schutzgasschweißen von unlegierten Stählen und Feinkornstählen —


Einteilung

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 9 mars 2011 pour prendre effet
le 9 avril 2011.
Remplace la norme homologuée NF EN ISO 14341, d'août 2008.

Correspondance La Norme européenne EN ISO 14341:2011 a le statut d’une norme française


et reproduit intégralement la Norme internationale ISO 14341:2010.

Analyse Le présent document traite de la classification des fils électrodes métaux d’apport
pour le soudage à l’arc sous gaz de protection destinés au soudage des aciers non
alliés et des aciers à grains fins, ayant une limite d’élasticité minimale inférieure
à 500 MPa à l’état brut de soudage ou une résistance à la traction minimale
inférieure à 570 MPa.
Il existe d’autres normes relatives à la classification des fils électrodes pour
le soudage à l’arc, ce sont les normes NF EN ISO 14171, NF EN ISO 14343,
NF EN ISO 16834, NF EN ISO 21952, NF EN ISO 24598 et EN ISO 26304.

Descripteurs Thésaurus International Technique : soudage, soudage à l'arc, soudage sous


protection gazeuse, électrode de soudage, fil métallique, fil d'apport, acier non allié,
classification, symbole, composition chimique, limite d'élasticité, résistance à
la traction, allongement, essai mécanique, désignation.

Modifications Par rapport au document remplacé, la principale modification réside dans la mise
en conformité des symboles et des définitions des gaz de protection avec ceux
donnés dans la NF EN ISO 14175.
Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR AFNOR 2011 1er tirage 2011-04-P


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

Soudge — Produits consommables UNM CNS — CONSO

Membres de la commission de normalisation


Président : M DI DAMASO
Secrétariat : MME GUERIN et MME YOBA-BAKOTO — UNM

M BAILLY ARCELOR MITTAL


M BELTZUNG SNCF
M BONNEFOY SNCT
M BONNEL WELDING ALLOYS FRANCE SAS
M CHANTELAT EDF
M CHAZAL SNCF
M CHIVE DGA
M CORROY GDF SUEZ
M CORTIAL DCNS CENTRE NANTES INDRET
M CUNI AIR LIQUIDE WELDING
M DI DAMASO AIR LIQUIDE
MME GESLIN-LEVASSEUR AFNOR
M GOUSSAIN INSTITUT DE SOUDURE
M GRUNDMANN AIR LIQUIDE
M LE PELLEC DCN
M MALTRUD INSTITUT DE SOUDURE
MME MICHAUT ARCELOR MITTAL
M PARASCANDOLO SYMOP
M SAEZ AIR LIQUIDE
MME VALLEE SNCT

Avant-propos national

Le paragraphe 4.4 de la présente norme précise que le symbole du gaz de protection doit être conforme à
la NF EN ISO 14175. Le fascicule de documentation FD A 81-012 constitue un guide d’utilisation de cette norme
et donne des informations complémentaires sur l’évolution de la classification. Il constitue donc également une aide
dans le cadre de la présente norme.
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

NORME EUROPÉENNE EN ISO 14341


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Janvier 2011

ICS : 25.160.20 Remplace EN ISO 14341:2008

Version française

Produits consommables pour le soudage —


Fils-électrodes et métaux d'apport déposés en soudage à l'arc
sous protection gazeuse des aciers non alliés et à grains fins —
Classification
(ISO 14341:2010)

Schweißzusätze — Welding consumables —


Drahtelektroden und Schweißgut Wire electrodes and weld deposits
zum Metall-Schutzgasschweißen for gas shielded metal arc welding
von unlegierten Stählen und Feinkornstählen — of non alloy and fine grain steels —
Einteilung Classification
(ISO 14341:2010) (ISO 14341:2010)

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 25 décembre 2010.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans
une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et
notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande,
Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque,
Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : 17 Avenue Marnix, B-1000 Bruxelles

© CEN 2011 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN ISO 14341:2011 F
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

EN ISO 14341:2011 (F)

Avant-propos

Le texte de l'ISO 14341:2010 a été élaboré par le Comité Technique ISO/TC 44 «Soudage et techniques connexes»
de l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) et a été repris comme EN ISO 14341:2011 par le Comité
Technique CEN/TC 121 «Soudage», dont le secrétariat est tenu par DIN.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en juillet 2011, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en juillet 2011.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits
de propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être tenu[s]
pour responsable[s] de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.
Le présent document remplace l’EN ISO 14341:2008.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie,
Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie,
Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni,
Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Notice d'entérinement

Le texte de l'ISO 14341:2010 a été approuvé par le CEN comme EN ISO 14341:2011 sans aucune modification.

2
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

Sommaire Page

Avant-propos .....................................................................................................................................................iv
Introduction.........................................................................................................................................................v
1 Domaine d'application ..........................................................................................................................1
2 Références normatives .........................................................................................................................1
3 Classification .........................................................................................................................................2
4 Symboles et exigences .........................................................................................................................2
4.1 Symbole du produit et/ou procédé ......................................................................................................2
4.2 Symbole de la résistance à la traction et de l'allongement du métal fondu hors dilution.............3
4.3 Symbole de la résistance à la flexion par choc du métal fondu hors dilution................................3
4.4 Symbole du gaz de protection .............................................................................................................4
4.5 Symbole de la composition chimique des fils-électrodes ................................................................5
5 Essais mécaniques ...............................................................................................................................9
5.1 Températures de préchauffage et entre passes ................................................................................9
5.2 États de soudage et séquence de passes ........................................................................................10
5.3 État traité thermiquement après soudage (PWHT) ..........................................................................10
6 Analyse chimique ................................................................................................................................11
7 Mode opératoire d'arrondissement ...................................................................................................11
8 Contre-essais .......................................................................................................................................11
9 Conditions techniques de livraison...................................................................................................11
10 Exemples de désignation ...................................................................................................................12

© ISO 2010 – Tous droits réservés iii


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée
aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du
comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec
la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,
Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes
internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur
publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres
votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne
pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 14341 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 44, Soudage et techniques connexes,
sous-comité SC 3, Produits consommables pour le soudage.

Cette deuxième édition annule et remplace la première édition (ISO 14341:2002).

Il convient d'adresser les demandes d'interprétation officielles de l'un quelconque des aspects de la présente
Norme internationale au secrétariat de l'ISO/TC 44/SC 3 via votre organisme national de normalisation. La
liste exhaustive de ces organismes peut être trouvée à l'adresse www.iso.org.

iv © ISO 2010 – Tous droits réservés


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

Introduction
La présente Norme internationale tient compte du fait qu'il existe deux approches quelque peu différentes
pour classifier, au niveau du marché mondial, un fil-électrode donné, et permet l'utilisation de l'une de ces
deux approches, ou des deux à la fois, pour remplir un besoin spécifique du marché. L'utilisation, pour la
classification, de l'un de ces types de désignation (ou des deux, le cas échéant) permet l'identification d'un
produit classifié conformément à la présente Norme internationale.

La présente Norme internationale permet une classification afin de désigner les fils-électrodes en fonction de
leur composition chimique et, si nécessaire, en fonction de la limite d'élasticité, de la résistance à la traction et
de l'allongement du métal fondu hors dilution. Le rapport entre la limite d'élasticité et la résistance à la traction
du métal fondu est en général supérieur à celui du métal de base. Il convient que les utilisateurs notent qu'une
bonne correspondance des limites d'élasticité du métal fondu et du métal de base ne garantit pas
nécessairement que la résistance à la traction du métal fondu correspond à celle du matériau de base.
Lorsque l'utilisation envisagée exige cette correspondance, il convient alors de choisir le produit
consommable en se référant à la colonne 3 du Tableau 1A ou 1B.

Il convient de noter que les propriétés mécaniques des éprouvettes de métal fondu hors dilution utilisées pour
la classification des électrodes varient par rapport à celles obtenues dans les assemblages de production, en
raison de différences dans le mode opératoire de soudage, telles que le diamètre de l'électrode, la largeur de
balayage, la position de soudage et la composition du matériau.

© ISO 2010 – Tous droits réservés v


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

NORME INTERNATIONALE ISO 14341:2010(F)

Produits consommables pour le soudage — Fils-électrodes et


métaux d'apport déposés en soudage à l'arc sous protection
gazeuse des aciers non alliés et à grains fins — Classification

1 Domaine d'application
La présente Norme internationale spécifie les exigences de classification des fils-électrodes métaux d'apport
déposés dans l'état brut de soudage et à l'état traité thermiquement après soudage, en soudage à l'arc sous
protection gazeuse des aciers non alliés et à grains fins ayant une limite d'élasticité minimale pouvant
atteindre 500 MPa ou une résistance à la traction minimale pouvant atteindre 570 MPa. Un même fil-électrode
peut être soumis à essai et classifié avec des gaz de protection différents.

La présente Norme internationale constitue une spécification combinée permettant une classification utilisant
un système fondé sur la limite d'élasticité et l'énergie de rupture moyenne de 47 J d'un métal fondu hors
dilution, ou utilisant un système fondé sur la résistance à la traction et l'énergie de rupture moyenne de 27 J
d'un métal fondu hors dilution.

a) Les articles et les tableaux portant le suffixe «A» s'appliquent uniquement aux fils-électrodes classifiés
selon le système fondé sur la limité d'élasticité et l'énergie de rupture moyenne de 47 J d'un métal fondu
hors dilution, conformément à la présente Norme internationale.

b) Les articles et les tableaux portant le suffixe «B» s'appliquent uniquement aux fils-électrodes classifiés
selon le système fondé sur la résistance à la traction et l'énergie de rupture moyenne de 27 J d'un métal
fondu hors dilution, conformément à la présente Norme internationale.

c) Les articles et les tableaux ne comportant ni le suffixe «A» ni le suffixe «B» s'appliquent à tous les fils-
électrodes classifiés selon la présente Norme internationale.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du
document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

ISO 544, Produits consommables pour le soudage — Conditions techniques de livraison des matériaux
d'apport et des flux — Type de produit, dimensions, tolérances et marquage

ISO 13916, Soudage — Lignes directrices pour le mesurage de la température de préchauffage, de la


température entre passes et de la température de maintien du préchauffage

ISO 14175:2008, Produits consommables pour le soudage — Gaz et mélanges gazeux pour le soudage par
fusion et les techniques connexes

ISO 14344, Produits consommables pour le soudage — Approvisionnement en matériaux d'apport et flux

ISO 15792-1:2000, Produits consommables pour le soudage — Méthodes d'essai — Partie 1: Méthodes
d'essai pour les éprouvettes de métal fondu hors dilution pour le soudage de l'acier, du nickel et des alliages
de nickel

ISO 80000-1:2009, Grandeurs et unités — Partie 1: Généralités

© ISO 2010 – Tous droits réservés 1


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

3 Classification
Les désignations de la classification reposent sur deux approches permettant d'indiquer les caractéristiques
de traction et de résistance à la flexion par choc du métal fondu hors dilution obtenu avec une électrode
donnée. Ces deux systèmes de classification comportent des indicateurs supplémentaires relatifs à certaines
exigences de classification, à l'exclusion de toute autre, comme il apparaît clairement dans les paragraphes
suivants. Dans la majorité des cas, un produit commercial donné peut être classifié selon les deux systèmes à
la fois. Il est alors possible d'utiliser pour le produit soit l'une des deux désignations, soit les deux.

Un fil-électrode doit être classifié selon sa composition chimique comme indiqué dans le Tableau 3A ou le
Tableau 3B. Un métal d'apport déposé doit être classifié, au moyen de symboles complémentaires, selon les
caractéristiques mécaniques du métal fondu hors dilution, en utilisant un gaz de protection choisi dans un
groupe déterminé.

3A Classification d'après la limite 3B Classification d'après la résistance à la


d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

La classification se divise en cinq parties: La classification se divise en cinq parties:

1) la première partie donne le symbole du produit 1) la première partie donne le symbole du produit
et/ou procédé à identifier; et/ou procédé à identifier;

2) la deuxième partie donne le symbole de la 2) la deuxième partie donne le symbole de la


résistance à la traction et de l'allongement du résistance à la traction et de l'allongement du
métal fondu hors dilution (voir Tableau 1A); métal fondu hors dilution soit à l'état brut de
soudage, soit à l'état traité thermiquement
après soudage (voir Tableau 1B);

3) la troisième partie donne le symbole de la 3) la troisième partie donne le symbole de la


résistance à la flexion par choc du métal fondu résistance à la flexion par choc du métal fondu
hors dilution (voir Tableau 2); hors dilution dans le même état que celui
spécifié pour la résistance à la traction (voir
Tableau 2). La lettre «U» placée après le
symbole atteste que le dépôt satisfait à
l'exigence moyenne facultative de 47 J à la
température d'essai Charpy désignée;

4) la quatrième partie donne le symbole du gaz de 4) la quatrième partie donne le symbole du gaz de
protection utilisé (voir 4.4); protection utilisé (voir 4.4);

5) la cinquième partie donne le symbole de la 5) la cinquième partie donne le symbole de la


composition chimique du fil-électrode utilisé composition chimique du fil-électrode utilisé
(voir Tableau 3A). (voir Tableau 3B).

4 Symboles et exigences

4.1 Symbole du produit et/ou procédé

Le symbole du métal d'apport déposé en soudage à l'arc sous protection gazeuse doit être la lettre «G»
placée au début de la désignation.

Le symbole d'un fil-électrode pour soudage à l'arc sous protection gazeuse doit être la lettre «G» placée au
début de la désignation du fil-électrode.

2 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

4.2 Symbole de la résistance à la traction et de l'allongement du métal fondu hors dilution

4.2A Classification d'après la limite d'élasticité 4.2B Classification d'après la résistance à la


et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

Le symbole donné dans le Tableau 1A indique la Le symbole donné dans le Tableau 1B indique la
limité d'élasticité, la résistance à la traction, et limité d'élasticité, la résistance à la traction, et
l'allongement du métal fondu hors dilution à l'état l'allongement du métal fondu hors dilution à l'état
brut de soudage, déterminés conformément à brut de soudage ou à l'état traité thermiquement
l'Article 5. après soudage, déterminés conformément à
l'Article 5.

Tableau 1A — Symboles de la résistance à la Tableau 1B — Symboles de la résistance à la


traction et de l'allongement du métal fondu traction et de l'allongement du métal fondu
hors dilution hors dilution

Limite Limite
Résistance Allongement Résistance Allongement
d'élasticité d'élasticité
Symbole à la traction minimalb Symbolea à la traction minimalc
minimalea minimaleb

MPa MPa % MPa MPa %

35 355 440 à 570 22 43X 330 430 à 600 20


38 380 470 à 600 20 49X 390 490 à 670 18
42 420 500 à 640 20 55X 460 550 à 740 17
46 460 530 à 680 20 57X 490 570 à 770 17
50 500 560 à 720 18 a X peut représenter «A» ou «P», où «A» indique que les
essais sont effectués à l'état brut de soudage et où «P» indique
a Lorsqu'un écoulement se produit, la limite d'élasticité que les essais sont effectués à l'état traité thermiquement après
utilisée est la limite inférieure d'écoulement (ReL); dans le cas soudage.
contraire, c'est la limite apparente d'élasticité à 0,2 % (Rp0,2).
b Lorsqu'un écoulement se produit, la limite d'élasticité
b La longueur calibrée est égale à cinq fois le diamètre de utilisée est la limite inférieure d'écoulement (ReL); dans le cas
l'éprouvette. contraire, c'est la limite apparente d'élasticité à 0,2 % (Rp0,2).
c La longueur calibrée est égale à cinq fois le diamètre de
l'éprouvette.

4.3 Symbole de la résistance à la flexion par choc du métal fondu hors dilution

4.3A Classification d'après la limite d'élasticité 4.3B Classification d'après la résistance à la


et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

Les symboles donnés dans le Tableau 2 indiquent Les symboles donnés dans le Tableau 2 indiquent
la température à laquelle une énergie de rupture de la température à laquelle une énergie de rupture de
47 J est obtenue aux états spécifiés dans l'Article 5. 27 J est obtenue aux états spécifiés dans l'Article 5.

Trois éprouvettes doivent être soumises aux essais. Cinq éprouvettes doivent être soumises aux essais.
Une seule valeur individuelle peut être inférieure à Les valeurs minimales et maximales obtenues
47 J mais pas inférieure à 32 J. doivent être écartées. Deux des trois valeurs
restantes doivent être supérieures à la valeur
spécifiée de 27 J; l'une des trois peut être plus
basse mais pas inférieure à 20 J. La moyenne des
trois valeurs restantes doit être au moins 27 J.

Lorsque le symbole facultatif «U» est ajouté


immédiatement après le symbole utilisé pour
indiquer l'état de traitement thermique, cela signifie
que l'exigence supplémentaire de l'énergie de

© ISO 2010 – Tous droits réservés 3


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

rupture de 47 J, à la température d'essai de


l'énergie de rupture normale de 27 J, a également
été satisfaite. Concernant l'exigence d'énergie de
rupture de 47 J, le nombre d'éprouvettes soumises
aux essais ainsi que les valeurs obtenues doivent
satisfaire à l'exigence de 4.3A.

Lorsqu'un métal fondu hors dilution a été classifié à une température donnée, cela couvre automatiquement
toute température plus élevée mentionnée dans le Tableau 2.

Tableau 2 — Symbole de la résistance à la flexion par choc du métal fondu hors dilution

Température relative à une énergie de rupture


Symbole moyenne minimale de 47 J ab ou de 27 J b

°C
Z Aucune exigence
Aa ou Yb + 20
0 0
2 − 20
3 − 30
4 − 40
5 − 50
6 − 60
7 − 70
8 − 80
9 − 90
10 − 100
a Voir 4.3A.
b Voir 4.3B.

4.4 Symbole du gaz de protection

Le symbole du gaz de protection doit être conforme à l'ISO 14175:2008, par exemple:

⎯ le symbole M12, réservé aux mélanges de gaz, doit être utilisé quand la classification a été effectuée
avec le gaz de protection ISO 14175-M12, mais sans hélium;

⎯ le symbole M13 doit être utilisé quand la classification a été effectuée avec le gaz de protection
ISO 14175-M13;

⎯ le symbole M20, réservé aux mélanges de gaz, doit être utilisé quand la classification a été effectuée
avec le gaz de protection ISO 14175-M20, mais sans hélium;

⎯ le symbole M21, réservé aux mélanges de gaz, doit être utilisé quand la classification a été effectuée
avec le gaz de protection ISO 14175-M21, mais sans hélium;

⎯ le symbole C1 doit être utilisé quand la classification a été effectuée avec le gaz de protection
ISO 14175-C1, le dioxyde de carbone;

⎯ le symbole Z est utilisé pour indiquer un gaz de protection non spécifié.

4 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

4.5 Symbole de la composition chimique des fils-électrodes

Le symbole donné dans le Tableau 3A ou le Tableau 3B indique la composition chimique du fil-électrode et


inclut une indication des éléments d'alliage caractéristiques.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 5


6
Tableau 3A — Symbole de la composition chimique
(classification d'après la limite d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J)

Composition chimique % (en masse) a


Symbole
C Si Mn P S Ni Cr Mo V Cu Al Ti + Zr
2Si 0,06 à 0,14 0,50 à 0,80 0,90 à 1,30 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
ISO 14341:2010(F)

3Si1 0,06 à 0,14 0,70 à 1,00 1,30 à 1,60 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
3Si2 0,06 à 0,14 1,00 à 1,30 1,30 à 1,60 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
4Si1 0,06 à 0,14 0,80 à 1,20 1,60 à 1,90 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
2Ti 0,04 à 0,14 0,40 à 0,80 0,90 à 1,40 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,05 à 0,20 0,05 à 0,25
2Al 0,08 à 0,14 0,30 à 0,50 0,90 à 1,30 0,025 0,025 0,15 0,15 0,15 0,03 0,35 0,35 à 0,75 0,15
3Ni1 0,06 à 0,14 0,50 à 0,90 1,00 à 1,60 0,020 0,020 0,80 à 1,50 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
2Ni2 0,06 à 0,14 0,40 à 0,80 0,80 à 1,40 0,020 0,020 2,10 à 2,70 0,15 0,15 0,03 0,35 0,02 0,15
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45

2Mo 0,08 à 0,12 0,30 à 0,70 0,90 à 1,30 0,020 0,020 0,15 0,15 0,40 à 0,60 0,03 0,35 0,02 0,15
4Mo 0,06 à 0,14 0,50 à 0,80 1,70 à 2,10 0,025 0,025 0,15 0,15 0,40 à 0,60 0,03 0,35 0,02 0,15
Zb Toute autre composition convenue
a Les valeurs uniques sont des valeurs maximales.
b Les produits consommables pour lesquels la composition chimique n'apparaît pas dans le tableau doivent être désignés par le même symbole et le préfixe Z. Les plages de valeurs de la
composition chimique ne sont pas précisées et, par conséquent, il est possible que deux électrodes ayant une même classification Z ne soient pas interchangeables.

© ISO 2010 – Tous droits réservés


NF EN ISO 14341:2011-04
Tableau 3B — Symbole de la composition chimique
(classification d'après la limite d'élasticité et l'énergie de rupture de 27 J)

Composition chimique, % (en masse) ab


Symbole
C Si Mn P S Ni Cr Mo V Cu Al Ti + Zr

Ti: 0,05 à 0,15


S2 0,07 0,40 à 0,70 0,90 à 1,40 0,025 0,030 — — — — 0,50 0,05 à 0,15
Zr: 0,02 à 0,12
S3 0,06 à 0,15 0,45 à 0,75 0,90 à 1,40 0,025 0,035 — — — — 0,50 — —

© ISO 2010 – Tous droits réservés


S4 0,06 à 0,15 0,65 à 0,85 1,00 à 1,50 0,025 0,035 — — — — 0,50 — —
S6 0,06 à 0,15 0,80 à 1,15 1,40 à 1,85 0,025 0,035 — — — — 0,50 — —
S7 0,07 à 0,15 0,50 à 0,80 1,50 à 2,00 0,025 0,035 — — — — 0,50 — —
S11 0,02 à 0,15 0,55 à 1,10 1,40 à 1,90 0,030 0,030 — — — — 0,50 — 0,02 à 0,30
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45

S12 0,02 à 0,15 0,55 à 1,00 1,25 à 1,90 0,030 0,030 — — — — 0,50 — —
S13 0,02 à 0,15 0,55 à 1,10 1,35 à 1,90 0,030 0,030 — — — — 0,50 0,10 à 0,50 0,02 à 0,30
S14 0,02 à 0,15 1,00 à 1,35 1,30 à 1,60 0,030 0,030 — — — — 0,50 — —
S15 0,02 à 0,15 0,40 à 1,00 1,00 à 1,60 0,030 0,030 — — — — 0,50 — 0,02 à 0,15
S16 0,02 à 0,15 0,40 à 1,00 0,90 à 1,60 0,030 0,030 — — — — 0,50 — —
S17 0,02 à 0,15 0,20 à 0,55 1,50 à 2,10 0,030 0,030 — — — — 0,50 — 0,02 à 0,30
S18 0,02 à 0,15 0,50 à 1,10 1,60 à 2,40 0,030 0,030 — — — — 0,50 — 0,02 à 0,30
S1M3 0,12 0,30 à 0,70 1,30 0,025 0,025 0,20 — 0,40 à 0,65 — 0,35
S2M3 0,12 0,30 à 0,70 0,60 à 1,40 0,025 0,025 — — 0,40 à 0,65 — 0,50 — —
S2M31 0,12 0,30 à 0,90 0,80 à 1,50 0,025 0,025 — — 0,40 à 0,65 — 0,50 — —
S3M3T 0,12 0,40 à 1,00 1,00 à 1,80 0,025 0,025 — — 0,40 à 0,65 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
S3M1 0,05 à 0,15 0,40 à 1,00 1,40 à 2,10 0,025 0,025 — — 0,10 à 0,45 — 0,50 — —
S3M1T 0,12 0,40 à 1,00 1,40 à 2,10 0,025 0,025 — — 0,10 à 0,45 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
S4M31 0,07 à 0,12 0,50 à 0,80 1,60 à 2,10 0,025 0,025 — — 0,40 à 0,60 — 0,50 — —
S4M3T 0,12 0,50 à 0,80 1,60 à 2,20 0,025 0,025 — — 0,40 à 0,65 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30

7
ISO 14341:2010(F)
NF EN ISO 14341:2011-04
8
Tableau 3B (suite)

Composition chimique, % (en masse) ab


Symbole
C Si Mn P S Ni Cr Mo V Cu Al Ti + Zr
SN1 0,12 0,20 à 0,50 1,25 0,025 0,025 0,60 à 1,00 — 0,35 — 0,35 — —
SN2 0,12 0,40 à 0,80 1,25 0,025 0,025 0,80 à 1,10 0,15 0,35 0,05 0,35 — —
ISO 14341:2010(F)

SN3 0,12 0,30 à 0,80 1,20 à 1,60 0,025 0,025 1,50 à 1,90 — 0,35 — 0,35 — —
SN5 0,12 0,40 à 0,80 1,25 0,025 0,025 2,00 à 2,75 — — — 0,35 — —
SN7 0,12 0,20 à 0,50 1,25 0,025 0,025 3,00 à 3,75 — 0,35 — 0,35 — —
SN71 0,12 0,40 à 0,80 1,25 0,025 0,025 3,00 à 3,75 — — — 0,35 — —
SN9 0,10 0,50 1,40 0,025 0,025 4,00 à 4,75 — 0,35 — 0,35 — —
SNCC 0,12 0,60 à 0,90 1,00 à 1,65 0,030 0,030 0,10 à 0,30 0,50 à 0,80 — — 0,20 à 0,60 — —
SNCCT 0,12 0,60 à 0,90 1,10 à 1,65 0,030 0,030 0,10 à 0,30 0,50 à 0,80 — — 0,20 à 0,60 — Ti: 0,02 à 0,30
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45

SNCCT1 0,12 0,50 à 0,80 1,20 à 1,80 0,030 0,030 0,10 à 0,40 0,50 à 0,80 0,02 à 0,30 — 0,20 à 0,60 — Ti: 0,02 à 0,30
SNCCT2 0,12 0,50 à 0,90 1,10 à 1,70 0,030 0,030 0,40 à 0,80 0,50 à 0,80 — — 0,20 à 0,60 — Ti: 0,02 à 0,30
SN1M2T 0,12 0,60 à 1,00 1,70 à 2,30 0,025 0,025 0,40 à 0,80 — 0,20 à 0,60 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
SN2M1T 0,12 0,30 à 0,80 1,10 à 1,90 0,025 0,025 0,80 à 1,60 — 0,10 à 0,45 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
SN2M2T 0,05 à 0,15 0,30 à 0,90 1,00 à 1,80 0,025 0,025 0,70 à 1,20 — 0,20 à 0,60 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
SN2M3T 0,05 à 0,15 0,30 à 0,90 1,40 à 2,10 0,025 0,025 0,70 à 1,20 — 0,40 à 0,65 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
SN2M4T 0,12 0,50 à 1,00 1,70 à 2,30 0,025 0,025 0,80 à 1,30 — 0,55 à 0,85 — 0,50 — Ti: 0,02 à 0,30
SZ c Toute composition convenue
a L'électrode doit être analysée d'après les éléments spécifiques dont les valeurs sont indiquées dans le tableau. Si la présence d'autres éléments est mentionnée au cours de ce travail, la
quantité de ces éléments doit être déterminée de manière à garantir que la dose totale (à l'exclusion du fer) ne dépasse pas 0,50%.
b Les valeurs uniques sont des valeurs maximales.
c Les produits consommables n'apparaissant pas dans le tableau peuvent être désignés par le symbole SZ. Le symbole chimique créé par le fabricant peut être ajouté entre parenthèses.

© ISO 2010 – Tous droits réservés


NF EN ISO 14341:2011-04
Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

5 Essais mécaniques
5A Classification d'après la limite 5B Classification d'après la limite
d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J d'élasticité et l'énergie de rupture de 27 J
Les essais de résistance à la traction et de Les essais de résistance à la traction et de
résistance à la flexion par choc ainsi que tout résistance à la flexion par choc doivent être
contre-essai requis doivent être effectués à l'état effectués à l'état brut de soudage ou à l'état traité
brut de soudage en utilisant un assemblage d'essai thermiquement après soudage en utilisant un
de métal fondu hors dilution de type 1.3 assemblage d'essai de métal fondu hors dilution de
conformément à l'ISO 15792-1:2000, avec un type 1.3 conformément à l'ISO 15792-1:2000, avec
diamètre de fil-électrode de 1,2 mm et les états de un diamètre de fil-électrode de 1,2 mm et les états
soudage spécifiés en 5.1A et 5.2A. de soudage spécifiés en 5.1B et 5.2B. Si le fil-
électrode n'est pas fabriqué dans le diamètre de
1,2 mm, le diamètre calibré le plus proche, selon les
recommandations du fabricant, doit être utilisé.

5.1 Températures de préchauffage et entre passes


5.1A Classification d'après la limite d'élasticité 5.1B Classification d'après la résistance à la
et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

Le préchauffage n'est pas nécessaire; le soudage Les températures de préchauffage et entre passes
peut commencer à température ambiante. La doivent être sélectionnées en fonction du type de
température entre passes doit être mesurée au métal fondu hors dilution indiqué dans le
moyen de crayons thermiques, de thermomètres à Tableau 4B. La température entre passes doit être
contact ou de thermocouples (voir l'ISO 13916). mesurée au moyen de crayons thermiques, de
thermomètres à contact ou de thermocouples (voir
La température entre passes ne doit pas dépasser l'ISO 13916).
250 °C. Si, après passe, la température monte au-
delà, l'assemblage d'essai doit être refroidi à l'air à Le soudage doit se poursuivre jusqu'à ce que
une température inférieure à la limite autorisée. l'assemblage ait atteint une température entre
passes maximale (165 °C). Si, après une passe, la
température entre passes monte au-delà, l'assem-
blage doit être refroidi à l'air à une température
comprise dans la plage des températures indiquées.
Si la température est inférieure à la température
entre passes spécifiée, l'assemblage doit être
réchauffé pour atteindre une température comprise
dans la plage des températures indiquée.

Tableau 4B — Températures de préchauffage et


entre passes
(Classification d'après la résistance à la traction et
l'énergie de rupture de 27 J)
Température de Température
Symbole préchauffage entre passes
°C °C
S2, S3, S4, S6, S7,
Température
S11, S12, S13, S14, 150 ± 15
ambiante
S15, S16, S17, S18
S1M3, S2M3,
S2M31, S3M3T,
Minimum 100
S3M1, S3M1T,
S4M31, S4M3T
SN1, SN2, SN3, SN5,
SN7, SN71, SN9

© ISO 2010 – Tous droits réservés 9


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

SN1M2T, SN2M1T,
SN2M2T, SN2M3T,
SN2M4T

5.2 États de soudage et séquence de passes


5.2A Classification d'après la limite d'élasticité 5.2B Classification d'après la résistance à la
et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J impact

Les états de soudage indiqués dans le Tableau 5A Les états de soudage indiqués dans le Tableau 5B
doivent être utilisés avec la séquence des passes doivent être utilisés avec la séquence des passes
du Tableau 6A. La direction du soudage pour du Tableau 6B. La direction du soudage pour
réaliser une couche comportant deux passes ne doit chaque passe ne doit pas varier. Toutefois, la
pas varier. Toutefois, la direction du soudage pour direction du soudage pour des passes différentes
chaque couche doit être alternée. peut être alternée.

Tableau 5A — États de soudage Tableau 5B — États de soudage


Courant de Tension de Distance du Courant de Tension de Distance du
Diamètre Diamètre
soudage soudage tube à contact soudage soudage tube à contact
mm A V mm mm A V mm
1,2 280 ± 20 a 20 ± 3 1,2 290 ± 30 a 20 ± 3
a La tension de soudage dépendra du choix du gaz de a La tension de soudage dépendra du choix du gaz de
protection. protection.

Tableau 6A — Séquence des passes Tableau 6B — Séquence des passes


Diamètre de Diamètre de
Balayage en deux passes Passes par Nombre de
l'électrode l'électrode Couche n°
couche couches
Passes par Nombre de mm
mm Couche n°
couche couches
1,2 1 jusqu'à la 2 ou 3 6 à 10
1,2 1 jusqu'à la 2a 6 à 10 couche
couche supérieure
supérieure
a Les deux couches supérieures peuvent être réalisées en
3 passes par couche.

5.3 État traité thermiquement après soudage (PWHT)


5.3A Classification d'après la limite d'élasticité 5.3B Classification d'après la résistance à la
et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

Aucun état traité thermiquement après soudage Les assemblages d'essai fabriqués avec des fils-
n'est utilisé dans cette spécification. électrodes classifiés à l'état PWHT doivent être
traités thermiquement à 620 °C ± 15 °C pendant
1 h ( +15
0
min). La température du four ne doit pas
dépasser 315 °C lorsque l'assemblage est placé à
l'intérieur. La vitesse de chauffage, depuis cette
température et jusqu'à la température de maintien à
620 °C ± 15 °C, ne doit pas dépasser 220 °C/h.
À l'issue de la durée de maintien de la température,
l'assemblage doit être laissé dans le four pour y
refroidir à une température inférieure à 315 °C à une
vitesse ne dépassant pas 195 °C/h. L'assemblage
peut être retiré du four à toute température
inférieure à 315 °C et refroidir à l'air calme à
température ambiante.

10 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

6 Analyse chimique
L'analyse chimique doit être réalisée sur des échantillons de fil-électrode. Toute technique d'analyse peut être
utilisée, mais en cas de litige, l'on doit se reporter aux méthodes publiées en vigueur.

Dans le cas où la composition chimique ne varie pas pendant la production, l'analyse chimique peut être
substituée à une analyse de produit en cours de traitement, ou de matière première ou encore au rapport de
la valeur analytique de coulée d'une matière première.

6A Classification d'après la limite 6B Classification d'après la résistance à la


d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J traction et l'énergie de rupture de 27 J

Les résultats de l'analyse chimique doivent remplir Les résultats de l'analyse chimique doivent remplir
les exigences fournies dans le Tableau 3A, relatives les exigences fournies dans le Tableau 3B, relatives
à la classification sous essai. à la classification sous essai.

7 Mode opératoire d'arrondissement


Afin de déterminer la conformité aux exigences de la présente Norme internationale, les valeurs d'essai
réelles obtenues doivent être soumises aux règles d'arrondissement de l'ISO 80000-1:2009, Article B.3,
Règle A. Si les valeurs mesurées, obtenues par un matériel calibré, sont exprimées dans des unités
différentes de celles spécifiées dans la présente Norme internationale, elles doivent être converties en unités
prévalant dans la présente Norme internationale avant d'être arrondies. Si une valeur moyenne arithmétique
est à comparer aux exigences de la présente Norme internationale, l'arrondissement ne doit être effectué
qu'après le calcul de la moyenne arithmétique. Dans le cas où la méthode d'essai citée à l'Article 2 contient
des instructions d'arrondissement qui divergent de celles de la présente Norme internationale, les exigences
d'arrondissement de la méthode d'essai doivent s'appliquer. Les résultats d'arrondissement doivent satisfaire
aux exigences du tableau correspondant à la classification sous essai.

8 Contre-essais
Si un essai ne remplit pas les exigences, cet essai doit être répété deux fois. Les résultats des deux contre-
essais doivent remplir les exigences. Les éprouvettes utilisées pour le contre-essai doivent être prélevées de
l'assemblage d'essai d'origine ou d'un nouvel assemblage d'essai. Concernant l'analyse chimique, le contre-
essai peut ne concerner que les éléments spécifiques qui n'ont pas répondu aux exigences de l'essai. Si les
résultats de l'un ou des deux contre-essais ne remplissent pas les exigences, le matériau soumis à essai doit
être considéré comme ne répondant pas aux exigences de spécification relatives à la classification
correspondante.

Dans le cas où, en cours de préparation ou à l'issue de n'importe quel essai, il est clairement démontré que
des modes opératoires prescrits ou appropriés n'ont pas été suivis pendant la préparation de l'assemblage
d'essai ou de l'éprouvette/des éprouvettes, ou bien pendant la réalisation de l'essai, l'essai doit être considéré
comme non valable, sans prendre en considération le fait que l'essai a effectivement été réalisé ou que les
résultats de l'essai ont satisfait ou non aux exigences. Cet essai doit être répété, en suivant les modes
opératoires prescrits. Dans ce cas, l'exigence selon laquelle le nombre d'éprouvettes doit être doublé ne
s'applique pas.

9 Conditions techniques de livraison


Les conditions techniques de livraison doivent satisfaire aux exigences de l'ISO 544 et de l'ISO 14344.

© ISO 2010 – Tous droits réservés 11


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

10 Exemples de désignation

10A Classification d'après la limite 10B .Classification d'après la résistance à


d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J la traction et l'énergie de rupture de 27 J

La désignation du fil-électrode doit suivre le principe La désignation du fil-électrode doit suivre le principe
fourni dans l'exemple ci-dessous: fourni dans les exemples ci-dessous:

EXEMPLE 1A EXEMPLE 1B

Un dépôt produit par le métal d'apport en soudage à l'arc Un dépôt produit par le métal d'apport en soudage à l'arc
sous protection gazeuse, présentant une limite d'élasticité sous protection gazeuse, présentant une résistance
minimale de 460 MPa (46) et une énergie de rupture minimale à la traction de 490 MPa (49) et une énergie de
moyenne minimale de 47 J à − 50 °C (5) sous mélange de rupture moyenne minimale de 27 J à − 60 °C (6) à l'état
gaz (M21) et utilisant le fil-électrode 3Si1 est désigné brut de soudage, sous mélange de gaz (M21) et utilisant
comme suit: le fil-électrode S3 est désigné comme suit:

ISO 14341-A-G 46 5 M21 3Si1 ISO 14341-B-G 49A 6 M21 S3

Un fil-électrode conforme à l'exigence chimique de 3Si1 Un fil-électrode conforme à l'exigence chimique de S3


dans le Tableau 3A est désigné comme suit: dans le Tableau 3B est désigné comme suit:

ISO 14341-A-G 3Si1 ISO 14341-B-G S3

où où

ISO 14341-A est le numéro de la présente Norme ISO 14341-B est le numéro de la présente Norme
internationale, avec une classification d'après la internationale, avec une classification d'après la
limite d'élasticité et l'énergie de rupture de 47 J; résistance à la traction et l'énergie de rupture de
27 J;

G est le fil-électrode et/ou le métal d'apport G est le fil-électrode et/ou le métal d'apport
déposé en soudage à l'arc sous gaz de protection déposé en soudage à l'arc sous gaz de protection
(voir 4.1); (voir 4.1);

46 est la résistance à la traction et l'allongement 49A est la résistance à la traction et l'allongement à


(voir Tableau 1A); l'état brut de soudage (voir Tableau 1B);

5 est la résistance à la flexion par choc (voir 6 est la résistance à la flexion par choc à l'état
Tableau 2); brut de soudage (voir Tableau 2);

M21 est le gaz de protection (voir 4.4); M21 est le gaz de protection (voir 4.4);

3Si1 est la composition chimique du fil-électrode (voir S3 est la composition chimique du fil-électrode (voir
Tableau 3A). Tableau 3B).

EXEMPLE 2B

Un dépôt produit par le métal d'apport en soudage à l'arc


sous protection gazeuse, présentant une résistance
minimale à la traction de 490 MPa (49) et une énergie de
rupture moyenne minimale de 47 J à 0 °C (0) à l'état brut
de soudage sous dioxyde de carbone (C1) et utilisant le
fil-électrode S11 est désigné comme suit:

ISO 14341-B-G 49A 0U C1 S11

Un fil-électrode conforme à l'exigence chimique de S11


dans le Tableau 3B est désigné comme suit:

ISO 14341-B-G S11

12 © ISO 2010 – Tous droits réservés


Afnor, Saga Web pour: GDF SUEZ le 24/01/2013 à 17:45 NF EN ISO 14341:2011-04

ISO 14341:2010(F)

ISO 14341-B est le numéro de la présente Norme


internationale, avec une classification d'après la
résistance à la traction et l'énergie de rupture de
27 J;

G désigne le fil-électrode et/ou le métal d'apport


déposé en soudage à l'arc sous gaz de protection
(voir 4.1);

49A est la résistance à la traction et l'allongement à


l'état brut de soudage (voir Tableau 1B);

0U est la résistance à la flexion par choc à l'état


brut de soudage [voir 3B 3) et Tableau 2];

C1 est le gaz de protection (voir 4.4);

S11 est la composition chimique du fil-électrode


(voir Tableau 3B).

© ISO 2010 – Tous droits réservés 13

Vous aimerez peut-être aussi