Vous êtes sur la page 1sur 12

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix- Travail- Patrie Peace- Work- Fatherland


****** ******
MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS MINISTRY OF SECONDARY EDUCATION
SECONDAIRES ******
****** FAR NORTH REGION
REGION DE L’EXTREME- NORD ******
****** LOGONE AND CHARI DIVISION
DEPARTEMENT DU LOGONE ET CAHRI ******
****** G.H.S. OF GOULFEY P.O BOX: 202 Kousseri
LYCEE DE GOULFEY B.P 202 Kousseri:

Rapport de rentree SCOLAIRE


2021 / 2022
ANNEE SCOLAIRE 2017/2018

1
Préambule
L’institution scolaire est le lieu par excellence où se forgent la personnalité et l’avenir
de la jeunesse. Selon l’article 14 de la Loi N°98/004 du 14 avril 1998 d’orientation de
l’éducation au Cameroun l’éducation a pour mission générale la formation de l’enfant en
vue de son insertion harmonieuse dans la société. A ce titre, l’école inculque aux enfants des
valeurs et préceptes à même de faire d’eux des citoyens responsables et dignes de
confiance.
Et pour que cette œuvre de formation morale et intellectuelle puisse s’accomplir avec
succès, le Lycée de Goulfey se dote du présent règlement intérieur dont l’objectif est
d’assurer l’ordre et la discipline, valeurs sans lesquelles il n’est point de cohésion et
d’harmonie.
La devise du Lycée de Goulfey est : DISCIPLINE – TRAVAIL- SUCCES

TITRE I : DE LA NATURE DE L’ETABLISSEMENT


I. 1- : Présentation de l’établissement
Article 1er : Selon les articles 16, 17 et 18 de la Loi N°98/004 du 14 avril 1998
d’orientation de l’éducation au Cameroun le Lycée de Goulfey est un établissement
d’enseignement secondaire général qui relève du sous-système francophone.il comprend un
1er cycle et un 2nd cycle.

I. 2 : Modalités d’admission.


Article 2  : L’admission se fait dans le respect des termes de la Circulaire
N°17/09/MINESEC/ISG du 24 avril 2009 portant définition des normes et procédures de
recrutement des élèves dans les établissements d’enseignement secondaire public. En
outre la Circulaire conjointe N°34/06/LC/MINESEC/MINAS du 02 août 2006 relative à
l’admission des élèves handicapés et de ceux nés de parents handicapés indigents dans les
établissements d’enseignement secondaire précise les dispositions applicables à cette
catégorie d’élèves.
Article 3  : Tout élève remplissant les conditions sus-évoquées et qui s’acquitte de
ses frais d’inscription est inscrit (e) en qualité d’élève.
Article 4  : La qualité d’élève se perd :
- Par une démission volontaire ;
- Suite à une décision d’exclusion prononcée par le conseil de discipline ;
- Suite à une décision d’exclusion prononcée par le conseil de classe ;

TITRE II : DES DEVOIRS DES ELEVES


II. 1. : De l’assiduité, de la ponctualité et du travail scolaire
Article 5  : La Loi N°98/004 du 14 avril 1998 d’orientation de l’éducation au
Cameroun stipule en son article 36 alinéa 1 que les obligations des élèves consistent en
l’accomplissement des tâches inhérentes à leurs études. Les élèves ont l’obligation de
participer à tous les cours prévus par l’emploi de temps du lycée de Goulfey sans aucune
discrimination. La même Loi N°98/004 précise à l’alinéa 2 que le respect des textes en

2
vigueur, y compris le règlement intérieur de l’établissement est une obligation pour les
élèves.
Article 6  : En application des dispositions de la Circulaire N°2/A/7/MINEDUC/IGP-
ESG/IGP-ETP/DESG/DETP du 11 janvier 1993 portant sanctions punitives applicables
aux élèves, il est stipule que l’élève qui au cours d’un trimestre totalise 30 heures
d’absences non justifiées est passible d’une peine allant de l’exclusion temporaire à
l’exclusion définitive ; de même tout élèves qui totalise 4 semaines d’affilée d’absences
injustifiés est considéré comme démissionnaire et par conséquent exclu de l’établissement.
Article 7  : Les évaluations écrites ou orales sont obligatoires pour tout élève.
Article8  : Toute absence non justifiée à un devoir est sanctionnée par la note 00/20.
Cependant, quand un élève absent à un devoir présente des justificatifs valables, il doit être
évalué par son enseignant.
Article 9  : Le refus délibéré de participer à un cours ou la sélection des cours
entraînent la comparution de l’élève devant le conseil de discipline, lequel peut prononcer
son exclusion définitive.
Article 10 : Les absences de chaque élève aux cours magistraux, aux séances de
travail manuel et aux cours d’EPS sont relevées à chaque heure et comptabilisés en
absences justifiées et absences non justifiées dans les feuilles de contrôle de présence,
dans les bulletins de notes séquentielles, trimestrielles, annuelles et dans les livrets
scolaires.

II.2. : Du respect des mesures disciplinaires par les élèves


Article 11 : Il est strictement interdit aux élèves de sortir de l’enceinte de
l’établissement pendant les heures de pause.
Article 12 : Tout élève en train de flâner dans l’enceinte de l’établissement pendant
les heures de cours s’expose à des sanctions pouvant aller de la retenue à l’exclusion
temporaire en cas de récidive.
Article 13  : En l’absence d’un professeur ou aux heures de permanence, les élèves
sont tenus de rester en classe en attendant le cours suivant.
Article 14  : Le chef de classe, élu par ses camarades, assure les responsabilités
suivantes :
- Il est chargé de maintenir l’ordre et la discipline dans sa classe ;
- Il a la garde des documents administratifs et pédagogiques ;
- Il veille à l’hygiène et à la propreté de la classe ;
- Il communique à ses camarades les instructions de l’administration et transmet à
celle-ci les difficultés et les doléances recueillies auprès de ses camarades.
- Tout chef de classe ou son adjoint qui fait preuve de défaillance, de laxisme ou
d’incompétence sera destitué et sanctionné.
Article 15  : Le chef de classe est assisté de deux (02) délégués (01 garçon et 01
fille) élus par leurs camarades et chargés de donner leurs avis et propositions sur les
questions relatives au travail, à la discipline et, de manière générale, à la vie de
l’établissement.
Article 16  : Tout élève qui totalise quatre (04) semaines d’absences non justifiées
est considéré comme démissionnaire et rayé des listes.
Article 17  : la Circulaire du 11 janvier 1993 (sus-citée), la Circulaire
N°15/D/7/MINEDUC/ESG/SGG/SCP du 02 avril 1991 portant exclusion définitive des
élèves et la Circulaire 05/06/MINESEC/CAB du 12 janvier 2006 sur la prévention de la
violence en milieu scolaire sanctionne les infractions énumérées dans les article 17 à 26
du présent règlement intérieur. A ce titre, Il est strictement interdit aux élèves d’avoir par-

3
devers eux des documents immoraux (romans ou revues pornographiques, cassettes x…)
dans l’enceinte de l’établissement.
Article 18  : Selon les disposition de la Circulaire N°17/81/1464/MINEDUC/ESG du
20 avril 1989 relative à la tenue et aux comportements des élèves des établissement
scolaires, la détention, la vente et la consommation de la cigarette, des boissons
alcoolisées et des stupéfiants sont prohibées et les élèves reconnus coupables de telles
dérives sont traduits devant le conseil de discipline.
Article 19  : Toute grève ou tentative de grève, toute attitude séditieuse, toute
propagande verbale ou écrite, politique ou religieuse sont strictement interdites au sein du
lycée et exposent leurs auteurs à l’exclusion définitive.
Article 20 : Aucune association ne sera autorisée à mener ses activités au sein du
lycée sans l’accord préalable de l’administration. Les contrevenants s’exposent à des
sanctions pouvant aller de l’exclusion temporaire de 02 à 08 jours à l’exclusion définitive,
après comparution devant le conseil de discipline.
Article 21  : Les jeux de hasard sont strictement interdits.
Article22  : La lecture ou l’affichage des communiqués, articles et autres documents
sont subordonnées à l’autorisation de l’administration.
Article 23  : Il est strictement interdit à un élève de recevoir des visiteurs dans la cour
du lycée ou devant la salle de classe. Le visiteur doit se présenter à l’administration qui se
chargera de faire venir l’élève concerné.
Article 24  : Tout attroupement de nature à perturber la paix et la tranquillité au sein
de l’enceinte de l’établissement est interdit.
Article 25  : Il est strictement interdit de circuler dans l’enceinte de l’établissement,
perché sur ou à bord d’un moyen de transport de quelque nature que ce soit (vélo ou
motocyclette), sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’à la confiscation temporaire dudit
matériel roulant.
Article 26  : La consommation des aliments dans les salles de classe est interdite.
Article 27  : la Circulaire N°34/09/C/MINESEC/IGS du 12 octobre 2009 portant
utilisation de téléphone en milieu scolaire instruit d’interdire l’utilisation du téléphone
portable aux élèves dans les campus, aux heures de classe, son usage restant soumis à
l’autorisation expresse du chef d’établissement au de l’un de ses collaborateurs, membres
de l’administration ayant rang de chef de service, en dehors de l’intendant. En conséquence,
tout élève pris en flagrant délit d’utilisation d’un téléphone sans autorisation sera
immédiatement traduit au conseil de discipline et sera passible d’une exclusion temporaire
de trois (03) jours et de huit (08) jours en cas de récidive.
Article 28  : Le non- respect des dispositions de ce règlement intérieur expose les
contrevenants aux sanctions diverses allant des retenues à l’exclusion définitive.
Article 29  : Les atteintes au règlement intérieur comprennent les fautes mineures et
les fautes graves.
Article 30  : Sont considérées comme fautes mineures :
- le retard au cours ;
- la tenue non règlementaire, sale ou indécente ;
- les courtes absences injustifiées ;
- le refus de nettoyer la salle de classe ;
- l’absence de broderie du nom et la classe sur la tenue ;
- la flânerie au sein ou à l’extérieur de l’établissement pendant les heures de
cours ;
Article 31  : Sont considérées comme fautes graves :
- les bagarres et les agressions de toutes natures ;

4
- les injures publiques, l’insubordination et l’insolence caractérisées à l’égard d’un
nombre du personnel de l’établissement ;
- le vol, la fraude, la tricherie, la corruption, le racket ;
- le port des objets dangereux ;
- les menaces graves proférées contre les personnels ;
- L’incitation et/ou participation  à la révolte, à la grève;
- Les actes de vandalisme.
- les comportements, les attitudes les propos et les actes portant atteinte aux
bonnes mœurs.
Article 32 : Les fautes suivantes entraînent les sanctions ci- après :
 Elève en état d’ébriété
- exclusion temporaire de trois (03) jours avec corvée ;
- comparution devant le conseil de discipline.
 Détérioration du patrimoine scolaire
- Exclusion temporaire de 03 à 05 jours avec corvée ;
- Réparation des objets endommagés ;
- Comparution devant le conseil de discipline.
 Violence physiques et verbales sur un personnel de l’établissement ou
un élève
- Comparution devant le conseil de discipline et exclusion définitive
 Insolence caractérisée et insubordination envers un personnel du lycée
- Exclusion temporaire de trois (03) à huit (08) jours avec corvée et convocation
des parents ;
- Comparution devant le conseil de discipline pouvant entraîner l’exclusion
définitive
 Refus de s’entraîner pou le défilé, de prendre part au défilé proprement
dit et tentative de trouble dudit défilé
- Exclusion temporaire de 03 jours avec corvée ;
- Comparution devant le conseil de discipline en cas de récidive et exclusion
définitive.
 Refus de balayer la classe
- L’élève balaye seul pendant 02 jours
 Sortie intempestive de la classe sans permission, flânerie dans
l’enceinte de l’établissement aux heures de cours et de permanence
- 01 heure de corvée ;
- Exclusion temporaire de 02 jours en cas de récidive.
 Elève hors de l’établissement aux heures de cours sans justificatifs
valables
- 02 heures de corvée ;
- Exclusion temporaire d’un (01) jour avec corvée ;
- Comparution devant le conseil de discipline et exclusion définitive en cas de
récidive.
 Absence non justifiée au cours pendant une semaine
- 02 heures de corvée ;
- Exclusion temporaire de 02 jours et convocation des parents ;
- Comparution devant le conseil de discipline pouvant entraîner l’exclusion
définitive en cas de récidive.
 Tricherie ou fraude
- Note de 00/20 attribuée au(x) fautif (s) et convocation des parents;
- Exclusion temporaire d’un (01) à 03 jours ;

5
- Comparution devant le conseil de discipline en cas de récidive avec possibilité
d’exclusion définitive
 Vol
- Exclusion temporaire de 03 à 08 jours avec corvée et convocation des parents ;
- Restitution des objets volés ;
- Comparution devant le conseil de discipline avec possibilité d’exclusion définitive.
Article 33  : L’administration du lycée prononce les sanctions telles que les corvées,
les blâmes, l’exclusion temporaires de 01 à 03 jours tandis que le conseil de disciplines
prononce les sanctions allant de l’exclusion temporaire de 04 à 08 jours à ‘l’exclusion
définitive au regard de la gravité de l’acte posé.
Article 34  : La comparution devant le conseil de discipline est obligatoire pour tout
élève convoqué.
Article 35 : Tout élève convoqué devant le conseil de discipline et qui, sans
justification valable, refuse de se présenter est définitivement exclu de l’établissement.
II.3. : Du respect de l’organisation de la vie scolaire
Article 36  : (1) la levée des couleurs nationale est une cérémonie obligatoire qui
symbolise l’attachement à la patrie. Elle se tien tous les lundis à 7h15mn sous la supervision
du chef d’établissement en présence des personnels et des élèves de la classe désignée à
cet effet selon un planning arrêté par la surveillance générale.
(2) l’hymne national est exécuté de façon alternée en français et en
anglais.
(3) les retards ou absences non justifiés, le chahut le désordre et les
attitudes irrévérencieuses entraine des sanctions allant de l’exclusion temporaire à
l’exclusion définitive.

Article 37 : Entre autres objectifs assignés à l’éducation, l’article 5 de la Loi 98/004
alinéa 9 cite la promotion de l’hygiène et l’éduction à la santé. Dès lors l’établissement est
tenu de prendre toutes les dispositions pour le maintien quotidien de la propreté dans tous
les locaux de l’établissement conformément aux dispositions de la Circulaire
N°09/05/MINESEC/SEESEC du 20 avril 2005 portant sur l’entretien du cadre de vie
dans les établissements.
Article 38  : En application des dispositions de la Circulaire
N°14/71/MINESEC/CAB/CTD du 28 aout 2018 portant sur l’aménagement de
l’environnement scolaire, le maintien de la propreté concerne la création et l’entretien des
espaces verts, la construction et réhabilitation des toilettes en dur, propres et en nombre
suffisant, la disponibilisation de l’eau potable, l’amélioration de la qualité des tableaux, des
tables bans, des salles spécialisées et la propreté des murs.

II.4. : Du respect de la neutralité et de la laïcité de l’école


Article 39 : La Loi N°98/004 stipule en son article 10 que l’école publique est laïque.
Sa neutralité et son Independence vis-à-vis de toutes les religions sont garanties ; ainsi
donc, sont proscrits les regroupements à caractère religieux.
II.5. : Du respect d’autrui et des biens de l’établissement
Article 40 : Au titre de l’article 5 alinéa 1 de la Loi N°98/004 du 14 avril 1998
l’éducation a pour objectif la formation de citoyens enracinés dans leur culture, mais ouverts
au monde et respectueux de l’intérêt général et du bien commun. Ainsi donc, les élèves
doivent faire montre de respect, de politesse et de courtoisie à l’endroit des personnels du
lycée, des personnes étrangères à l’établissement ainsi que de leurs camarades. De même,
ils doivent s’abstenir de porter atteinte, de quelque manière que ce soit, aux biens de

6
l’établissement (infrastructures, mobiliers, documents…) sous peine de sanctions pouvant
aller jusqu’à l’exclusion définitive.

TITRE III : DES DROITS DES ELEVES

III.1. : Des enseignements


Article 41  : L’article 34 de la Loi 98/004 précise que l’élève a droit aux
enseignements prescrits par les programmes ; ces programmes sont déroulés selon les
dispositions de l’Arrêté conjoint N°078/B1/1464/MINEDUB/MINESEC du 25 avril 2021
fixant le calendrier de l’année scolaire 2021/2022 en République du Cameroun. L’article
09 de ce même Arrêté stipule que les activités d’enseignement/ apprentissage se déroulent
en trente six (36) semaines pour un minimum de 35 heures (cas de l’ESG). Sur toute la
durée de l’année scolaire, les élèves reçoivent des enseignements en conformité avec les
programmes officiels. En raison de la pandémie du Covid19, les activités d’enseignement /
apprentissage seront organisées en présentiel et / ou à distance.

III.2. : Du droit d’expression individuelle ou collective.


Article 42  : L’article 34 sus mentionné stipule que ce droit s’exerce dans le strict
respect de la liberté d’expression, de pensée, de conscience et d’information de l’élève.
Ainsi donc, le droit d’expression individuelle ou collective est reconnu à tout élève ou groupe
d’élèves qui se conforment aux dispositions du règlement intérieur.
III.3. Du droit de publication
Article 43  : L’Article 38 de la Loi 98/004 garantit le strict respect de la liberté de
conscience et d’opinion des élèves. A ce titre, dans le cadre du club journal, les élèves ont le
droit de publier des articles, à condition que ces articles reçoivent l’aval de l’administration.
III.4. : Du droit d’association
Article 44  : La formation physique, sportive, artistiques et culturelle de l’enfant telle
que le stipule l’article 5 alinéa 8, se fait à travers les clubs dans le cadre des activités post et
périscolaires.
III.5. : Du droit à la couverture médicale
Article 45  : Les élèves malades doivent se présenter à la surveillance générale pour
être dirigés vers l’infirmerie.
Ceux dont le cas s’avère sérieux se feront enregistrer dans un cahier de visites
médicales auprès du surveillant général et seront accompagnés au centre de santé par un
membre de l’administration.
III.6. : Du droit à l’assistance sociale
Article 46  : EN application de la lettre Circulaire conjointe
N°283/07/NC/MINESEC/MINNAS du 14 août 2007 relative a l’indentification des enfants
handicapés, l’établissement veille à la protection de ces élèves vulnérables a travers les
mesures de discrimination positive, en collaboration avec le service des affaires sociales.

TITRE IV : DE L’ORGANISATION ET DU DÉROULEMENT DES COURS

7
IV.1. : De la délimitation des cours
Article 47 : Les cours se déroulent du lundi au vendredi, éventuellement les samedis
dans les cas de rattrapage. A 7h 15 mn, les élèves s’alignent devant leurs salles sous la
conduite du chef de classe ou de son adjoint ; une fois ces dispositions terminées, ils
regagnent leurs places pour le début effectif des cours dont les horaires se présentent ainsi
qu’il suit :

- 7 heures 30 minutes - 8 heures 30 minutes 1er cours du jour


- 8 heures 30 minutes - 9 heures 30 minutes 2e cours
- 9heures 30 minutes – 10 heures 30 minutes 3e cours
- 10 heures 30 minutes – 10 heures 45 minutes pause
- 10 heures 45 minutes – 11 heures 45 minutes 4e cours
- 11 heures45 minutes – 12 heures 45 minutes 5e cours
- 12 heures 45 minutes – 13 heures 15 minutes pause
- 13 heures 15 minutes – 14 heures 15 minutes 6e cours
- 14 heures 15 minutes – 15 heures 15 minutes 7e cours.
IV.2. : Des pauses
La 1er pause va de 10 heures 30 minutes à 10h 45mn et la seconde pause va de 12
heures 45 mn à 13H 15mn.

IV.3. : Des permanences


Pendant les permanences ou aux heures creuses, les élèves ne sont pas autorisés à
sortir de leurs salles. Le chef de classe à l’obligation de maintenir le calme dans la classe.
Ces heures creuses sont consacrées au travail individuel ou de groupe. De même, elles
peuvent être utilisées par un enseignant pour un cours de rattrapage ou un devoir surveillé.
IV.4. : De la sortie de classe pendant les cours
Article 48  : La sortie de la classe pendant les cours n’est autorisée que dans les
conditions ci- après :
- Maladie subite ou indisposition réelle constatée par le professeur ;
- Convocation par une autorité de l’établissement ;
IV.5. : Des autorisations d’absence
Article 49  : Seuls les surveillants généraux, les censeurs et le Proviseur sont
habilités à délivrer des billets de sortie ou des autorisations d’absence.
Article 50  : Dans le cas où un élève se trouverait malade à la maison et/ou
hospitalisé en urgence, ses parents doivent immédiatement informer l’administration du
lycée.
Article 51  : Une fois rétabli et sur présentation des pièces justificatives, il lui est
délivré un billet d’entrée afin de reprendre les cours.
IV.6. : Des visites médicales
Dans le cadre des activités de l’Inspection Médico- scolaire (IMS), des visites
médicales sont organisées en partenariat avec le Centre Médical d’Arrondissement. Ainsi en
application des dispositions de la lettre N°106/MINESEC/SG/DESG du 19 avril 2005
portant sur l’hygiène mentale et psychologique en milieu scolaire, tout élève victime de
troubles psychiques récurrentes sera immédiatement mis en congé de maladie de longue
durée et remis à la disposition de ses parents. L’intéressé ne pourra reprendre les cours que
sur présentation d’un certificat médical attestant de son équilibre psychique.
IV.7. : Du maintien de l’ordre et de la discipline
8
Article 52  : pendant son cours, le maintien de l’ordre incombe au professeur et en
son absence, cette responsabilité échoit au chef de classe.

TITRE V : DU TRAVAIL SCOLAIRE ET DES SANCTIONS

V.1. : Des fournitures scolaires


Article 53  : Seul l’élève qui possède les fournitures scolaires et les matériels de
travail nécessaire a accès au cours.
V.2. : Des contrôles et évaluations des connaissances
Article 54  : Conformément aux dispositions de l’arrêté conjoint
N°078/B1/1464/MINEDUB/MENESEC du 25 août 2021 fixant le calendrier de l’année
scolaire 2021/2022 en république du Cameroun pour chaque trimestre, la direction de
l’établissement veille à la bonne exécution des activités d’apprentissage, à l’organisation des
évaluations continues sous forme de devoirs surveillés ou non éventuellement harmonisés
ou uniformisés pour les classes de même niveau.
Article 55  : Les évaluations écrites ou orales sont obligatoires pour tous les élèves.
V.3. : De l’organisation des fins de trimestre
Article 56  : L’article 17 alinéa 1 de l’arrêté conjoint susmentionné énumère les
activités de chaque fin de trimestre à savoir le report des notes des élèves, le calcul des
moyennes des notes obtenues lors de l’évaluation, les réunions de concertation, l’analyse de
synthèse statistique obtenue à l’issue de conseils de classe présidés le chef d’établissement
ou tout autre collaborateur de haut rang. Les conseils de classe de fin d’année sont présidés
par le chef d’établissement exclusivement.
V.4. : Des sanctions relatives au mérite des élèves à l’issue des évaluations
Article 57  : la lettre Circulaire N°0016/A/356/MINEDUC/SG/IGP du 23 janvier
1979 relative au conseil de classe énumère 2 types de sanction.
a) Des sanctions positives
Les bons élèves sont récompensés par des tableaux d’honneurs, des
encouragements, des félicitations, ainsi que la promotion en classe supérieure à l’issue des
conseils de classe de fin d’année.
b) Des sanctions négatives
Les élèves indisciplinés sont sanctionnés par un avertissement ou un blâme pour
leur conduite, et les paresseux sanctionnés par un avertissement ou un blâme travail, et
s’exposent au redoublement. Toutes ces deux catégories d’élèves encourent le risque
d’exclusion définitive.

c) les barèmes d’appréciation de travail scolaire se présentent ainsi qu’il suit :

Moyenne sur 20 Appréciation


0-10 Compétence non acquise NA
11-14 Compétence encours d’acquisition NCA
15-17 Compétence acquise A
18-20 Experte A+

9
d) Instructions de la Circulaire N°2/D/7/MINEDUC/ IGP-
ESG/IGP/ETP/DESG/DETP du 11 janvier 1993 portant sanctions punitives
applicables aux élèves dans les cas d’exclusion relatives à l’insuffisance de
travail pour les élèves non atteint par la limite d’âge :
- un élève ayant une moyenne inferieure à 7,5/20 est exclu définitivement.
- un élève ayant une moyenne supérieure ou égale 7,5/20 et inferieure à 9/20 :
est autorisé à redoubler.
- la moyenne exigible pour être admis en classe supérieure est fixée
impérativement à 10/20.

V.5. : De l’orientation des élèves


Selon les dispositions de l’article 13 de L’Arrête N°67/B1/1464/MINEDUC/CAB du
19 février 2001 portant définition de mission, de ressource et la gestion du Conseiller
d’orientation au sein d’un établissement scolaire, le service d’orientation reçoit les
élèves pour des entretiens et des conseils. Il intervient également lors des conseils de
classe de fin d’année dans les choix des élèves an ce qui concerne les séries et les langues
vivantes.

V.6. : Des modalités de remise des bulletins ou carnets de notes


Au terme de chaque trimestre, l’établissement établit et délivre aux élèves des
bulletins ou carnets de notes sanctionnant leur rendement durant la période concernée.

V.7. : Du travail Manuel


En application de dispositions de la Circulaire N°27/14/C/MINESEC/CAB du 29
octobre 2014 rappelant certaine dispositions relatives au travail manuel dans les
établissements scolaires d’enseignement secondaire général, technique,
professionnel et normal, le travail manuel est toute activité de production ou de service
ayant un caractère d’intérêt général qui se traduit en travaux d’agriculture ou activités de
service : hygiène et salubrité, dépannage embellissement de l’enceinte de l’établissement ou
des salles de classe… le TM se fait sous la supervision des professeurs ou des membres
l’administration.

V.8. : De l’Education Physique et Sportive


Article 58  : L’EPS est une discipline obligatoire pour les élèves à l’exception de ceux
ayant produit un certificat médical d’inaptitude ou présentant une invalidité.

TITRE VI : DE LA TENUE DE L’ÉTABLISSEMENT


VI.1. : De l’uniforme de l’établissement
Article 59  : Le port de la tenue de classe est obligatoire pour tous les élèves pendant
les jours ouvrables, les cours de rattrapage, et les répétitions des défilés et les examens
officiels.
Article 60  : La tenue de classe est de couleur grise chez les garçons. Elle est
constituée d’une chemisette à courtes manches ayant trois poches plaquées dont deux (02)
en bas et une (01) en haut du côté gauche sur laquelle sont brodés de façon très lisible à
l’aide d’un fil de couleur rouge le nom, le prénom et la classe de l’élève, ainsi que d’un
pantalon simple avec deux (02) latérales obliques.
Chez les filles, la tenue de classe est une robe de couleur bleu marine évasée simple
recouvrant les genoux, ornée d’un biais sombre autour de la poitrine et munie d’une ceinture
et de deux (02) poches intérieures obliques. Au niveau de la poitrine gauche sont brodés les
mêmes renseignements que chez les garçons.
10
Article 61 : en application des dispositions de la Circulaire
N°17/81/1464/MINESEC/ESG du 20 avril 1989 relative à la tenue et comportement des
élèves des établissements scolaire, sont proscrits au sein de l’établissement les tenues
non réglementaires, excentriques, les maquillages divers, les lunettes non médicales, le
bijoux criards, les foulards, les chapeaux, les coiffures extravagantes, les cheveux
ébouriffés, les chaussures à haut talon.
Seules sont autorisées les boucles d’oreilles simples et les montres ordinaires.

VI.2 : De la tenue de travail dans les laboratoires et les salles spécialisées.


Article 62 : Les élèves portent l’uniforme de l’établissement et les enseignants une
blouse de couleur blanche.
VI.3. : De la tenue de sport
Article 63  : La tenue de sport est obligatoire. Elle est constituée d’un t-shirt, d’une
culotte et d’une paire de tennis. Les couleurs de la tenue de sport se présentent ainsi qu’il
suit :
Classe 1er cycle 2nd cycle
Couleurs Couleur vert Couleur rouge

TITRE VII : DE L’ENTRETIEN, DE LA CONSERVATION DES LOCAUX


ET DU MATÉRIEL
VII.1. : De l’entretien de l’environnement scolaire
Article 64  : les directives de Madame le Ministre des Enseignements Secondaires
relatives au concept CLEAN SCOOL d’une part ainsi que la Circulaire
N°09/05/MINESEC/SEESEC du 20 avril 2005 ayant pour objet l’entretien du cadre de
vie dans les établissements scolaire d’autre part mettent un accent particulier sur
l’entretien des latrines l’embellissement de l’établissement scolaire, la propriété des salles
de classe, l’infirmerie, les cantines, les points d’eau. Toutes ces dispositions s’appliquent
dans le cas des articles 65, 66, 67 du présent règlement intérieur.

VII.2. : De la propreté et de l’entretien des salles spécialisées


Article 65  : La propreté et l’entretien des salles spécialisées se font dans le cadre du
cours de TM.
VII.3. : De la propreté et de l’entretien des salles de classe et des vérandas.
Article 66: La propreté et l’entretien de tous ces locaux incombent aux élèves dans
le cadre du service de balayage, des séances de travail manuel, et autres corvées. Tout
refus de participer à l’entretien du campus expose le contrevenant à des sanctions sévères.
VII.4. : De la propreté et de l’entretien des machines et du matériel scolaire
Article 67  : La propreté et l’entretien des machines et du matériel scolaire se font
dans les mêmes conditions que celles prévues à l’article 64.

TITRE VIII : DU COMPORTEMENT GENERAL DES ÉLÈVES


VIII.1. : Des rapports entre élèves
Article 68  : Afin que l’école demeure un havre de paix et de vivre ensemble, la lettre
Circulaire N°05/06MINESEC/CAB du 12 janvier 2006 relative à la prévention de la
violence en milieu scolaire, proscrit les injures, les coups et blessures, graffitis infamants
harcèlement sexuel au besoin par voie de téléphone portable, brimade, vol, menaces,

11
taxage, agression armée, le port de toute armé blanche ou à feu et de tout autre objet
dangereux.

Article 69 : En outre, pour que l’école assume sa mission de formation, d’éducation
morale et intellectuelle, l’article 4 de la Circulaire
N°38/B1/14/64/MINEDUC/SG/DSAPPS/SDAPPS/SCA du 05 décembre 2000 portant sur
la violence en milieu scolaire recommande la création, dans les écoles, des clubs culturels
œuvrant dans le sens de la non violence, de la paix du dialogue, de la tolérance, du respect
de l’autre, des droits de l’Homme.
Article 70 : En application des dispositions de la Circulaire
N°10/A/562/MINEDUC/ESG/SAP du 19 janvier 1986 relative à la grossesse des élèves
dans les établissements scolaire publique et privé de la république du Cameroun,
toute élève reconnue grosse est exclue de l’établissement par le conseil de discipline et ne
sera réadmise que si, après délivrance, elle satisfait aux conditions d’âge et de travail, sans
s’exposer à tripler la classe fréquentée au moment de son départ. La même sanction à
savoir l’exclusion définitive est infligée à l’élève reconnu comme l’auteur de la grossesse. Il
sera réadmis dans les mêmes conditions d’âge ci- dessus évoquées.

VIII.2. : Des rapports avec le corps enseignant et autre personnel du lycée


Article 71  : Les élèves doivent faire preuve de respect, de politesse, et d’obéissance
à l’égard des personnels du lycée et des visiteurs de passage dans l’établissement.
Article 72 : Toute attitude irrévérencieuse, tout comportement déviant, toute
familiarité malsaine sont proscrits.

DISPOSITIONS FINALES

Article 73  :Le conseil de discipline est chargé de sanctionner toutes les fautes ou
inconduites graves non prévues par le règlement intérieur qui sera lu, commenté et affiché
dans toutes les salles de classes et partout où besoin sera.
Article 74  :L’administration de l’établissement, les professeurs et les élèves sont
chargés de la stricte application du présent règlement intérieur qui prend effet pour après
approbation par le conseil d’établissement et validation par la hiérarchie.

Goulfey,le _______________

LE PROVISEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL D’ETABLISSEMENT

12

Vous aimerez peut-être aussi