Vous êtes sur la page 1sur 11

:

'x'

ROYAUME DU MAROC

Mémorandum d'Entente relatif à la


création des sociétés régionales multiservices de
distribution d'électricité, d'eau potable et
d'assainissement liquide et d'Harmonisation des
périmètres de distribution au niveau de
I'ECI AL BAIDA

juillet 2021
LE PRESENT MEMORANDI,]M D'ENTENTE EST CONCLU ENTR,E LES SOUSSIGNES,

(l) L'Etat Marocain, représenté par:

. Monsieur Abdelouafi LAFTIT, Ministre de l'Intérieur,

o Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Ministre de l'Economie, des Finances et de la


Réf orme de l'Administratioru et

o Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Environnement.

Ci-après désigné l'Etat,

D'T]NE PART,

ET

(2) L'Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable, établissement public crée par la loi n"40-09,
promulguée par le dahir no 1-1 I -160 du l " Kaada 1432 (29 septembre 201 I ), dont le siège social est
sis à avenue Mohamed Belhassan El Ouazzani Rabat, représenté par Monsieur Abderrahim El
HAFIDI en sa qualité de Directeur Général,

Ci-après désigné « ONEE »,

D'AUTRE PART.

L'Etat et I'ONEE étant désignés ci-après, ensemble, par le terme Parties et, séparément, par le terme
Psrtie.

üiF.?
ç-

T
§

2
è
L
Préambule

Le secteur des Etablissements et Entreprises publics (EEP) connait le lancement d'une réforme profonde
conformément aux Hautes Orientations Royales prodiguées par Sa Majesté Ie Roi, que Dieu L'Assiste,
à l'occasion du Discours du Trône du 29 juillet 2020 suivies du Discours adressé par Sa Majesté le Roi,
que Dieu L'Assiste, au Parlement le 09 octobre 2020 visant une redéfinition substantielle et équilibrée
du secteur public et Ia création de I'Agence Nationale chargée de Ia gestion strâtégique des
participations de I'Etat et du suivi des performances des EEP.

A cet égard, et parmi les objectifs fondamentaux arrêtés par la loi cadre no 50-21 relative à la réforme
des établissements et entreprises publics figure le redimensionnement du secteur public et la
rationalisation des dépenses publiques via la restmcturation des EEP existanls et un meilleur
encadrement des futures créations, devant être réalisée dans le respect notâmment des principes de
continuité du service public et de son adaptation et de protection des droits acquis et mutualisation des
moyens.

S'agissant du secteur de la distribution d'Electricité, d'Eau potable el d'Assailissement liquide (les


Services Publics de Distribution), il manifeste aujourd'hui un besoin important en matière
d'investissement pour répondre aux exigences croissantes des usagers et faire face aux enjeux de
développement des territoires et de foumiture des prestations de qualité de ces services publics vitaux.

Le constal démontre que la gestion actuelle assurée par les opérateurs en matière de distribution
(Communes, ONEE, Régies, Délégataires, Associations...) ne permet pas de répondre, dans les
meilleures conditions, aux besoins effectifs de la gestion des services publics et d'assurer une
couverture équitable des territoires, notamment dans le monde rural.

De même, le mode de gouvemance actuellement dçloyé pour la gestion desdits services publics,
caractérisé par une multitude et disparité d'intervenants, ne cesse de soulever des problématiques de
chevauchements de périmètres de gestion el de manque de coordination empêchant l'optimisation des
investissements réalisés dans le secteur et minimisant l'efficience des efforts menées pour son
développement.

Dans ce contexte, l'Etat, les Etablissement Publics ainsi que les Collectivités Territoriales sont inütés
aujourd'hui à repenser le schéma institutionnel et les modes de gouvernance du secteur dans l'objectif
de mettre en place, avec une approche collaborative et de solidarité, des instances dédiées permettant
une gestion efliciente et intégrée des services publics susvisés et constiluant un espace institutionnel de
complémentarité de moyens et d'optimisation des ressources. Etant entendu que le processus de mise en
place du schéma institutionnel suscité ainsi que les oÉrations s'inscrivant dans le cadre de la réforme
du secteur de la distribution, seront réalisés dans [e cadre légal etlou réglementaire favorisant leur
aboutissement.

*
%.

de
I).Ë.§ ) I'
:
§
3
ç a ;"P
IL EST PREALABLEMENT EXPOSE CE QUI SUIT :

o Considérant les Orientations Stratégiques de Sa Majesté le Roi que Dieu I'Assiste visant le
développement humain, I'amélioration des conditions de vie des citoyens et la réduction des
disparités territoriales, notamment à travers la Régionalisation Avancée et la Deconcentration
administrative ainsi que la réforme du secteur des EEP de nature à garantir une efficacité de son
action et I'amélioration de la qualité des services publics;
o Vu les Hâutes Orientations Royales prodiguées à I'occasion du Discours du Trône du 29 juillet
2020 qui ont mis en exergue, entre autres, la nécessilé d'une réforme profonde du Secteur
Public et la création d'une Agence nationale chargée de la gestion stratégique des participations
de I'Etat et de suivi de la performance des établissements publics.
r Vu la Loi Organique n'113-14 relative aux Communes, promulguée par le Dahir n"l-15-85 du
20 ramadan 1436 (Tjuillet 2015) ;

r Vu la Loi n'13-09 relative aux énergies renouvelables, promulguée par le Dahir no l-10-16 du
26 Safar l43l (l I féwier2010);
. Vu la Loi n" 48-15 relative à la régulation du secteur d'électricité et à la création de l'autorité
nationale de regulation de l'électricité promulguée par le Dahir n" l-16-60 du 17 Chabane 1437
(24 mai 2016);
o Vu la Convention Cadre d'harmonisâtion des périmètres de distribution du Grand Casablanca
signée devant Sa Majesté le Roi que Dieu l'assiste le 26-septembre20l4;
. Vu la Convention relative au programme national d'approvisionnement en eau potable et
irrigation 2020-2027 signée devant Sa Majesté le Roi que Dieu l'assiste en janvier
2020 (PNAEPT);
o Vu la loi n' 38-16 promulguée par le Dahir n'l-16-133 du 2l Kaada 1437 (25 août 2016)
modifiant et complétant l'article 2 du Dahir n"l-63-226 du l4 rebia I 1383 (5 août 1963) portant
création de l'Of{ice National de l'Electricité ;
r Vu la loi n"40-09 relative à I'ONEE promulguée par le Dahir n' l-l l-160 du l"'Kaada 1432
(29 septembre 201 I ) ;
o Vu l'an€té du Ministre de I'tntérieur n" 45 du 24 novembre 2015 portant création de
l'Etablissement de Coopération Intercommunale AL BAIDA tel qu'il a été modifié et
complété ;
. Vu le Contrat Programme EIaTONEE 2014-2017 conclu le 26 mai 2014;
o Vu la résolution du Conseil d'Administration de l'ONEE du 29Décembre2O20:'
o Vu le Nouveau Modèle de Développement §MD) presenté devant Sa Majesté le Roi que Dieu
l'Assiste le 25 mai 202'l;
o Considérant les décisions prises lors des réunions lenues le I I juin et le 14 juillet 2021 au sujet
de la création des Sociétés Régionales Multiservices et de l'harmonisation des périmètres au
niveau de I'ECI Al BAIDA, sous la présidence du Ministre de l'Intérieur et en présence
notamment, du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de I'Administration, du
Ministre de I'Energie, des Mines et de l'Environnement, du Ministre Délégué aupres du
Ministre de l'Intérieur et du Directeur Général de I'ONEE.
o Considérant Ia résolution no9 du Conseil d'Administration de I'ONEE dans sa session du 27
juillet 2021 .

Les Parties se sonl convenues de signer le présent Mémorandum we d'accélérer le


processus de la réforme du secteur de distribution dans sa global es périm ètres
distribution au niveau de I'Etablissement de Coopération lnterc e AL BAID part c

D.E.P.P s
,
4
y!.-.

EN CONSEQUENCE DE QUOI, IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT

ARTICLE I : OBJET

Le présent Mémorandum d'Entente a pour objet de définir les principes structurants, les engagements
respectifs des Parties, ainsi que le phasage de leur mise en æuwe pour :

- La création, dans le cadre juridique et de gouvemance le plus pertinent, des Sociétés Régionales
Multiservices (SRM) ayant pour objet principal la gestion des Services Publics de Distribution
d'électricité, d'eau potable et d'assainissement liquide (ci-après Ie Projet de SRM) au niveau
de chaque Région ;
- L'harmonisation des périmètres de distribution au niveau de l'Etablissement de Coopération
0'ECI) AI BAIDA (Ci-après I'Opération d'Harmonisation).

ARTICLE 2 : ENTREE EN VIGUET]R:

Le présent Mémorandum d'Entente entrera en vigueur à compter de la date de sa signature par les
Parties.

ARTICLE 3 : MISE EN (EUVRf, DES OBJECTIFS STRATEGIQUES

3-l RAPPEL DES OBJECTTFS STRATEGIQUES


Les objectifs escomptés du Projet de SRM et de l'Opération d'Harmonisation visent principalement à :

S'inscrire dans la réforme profonde du secteur des EEP visant le développement des synergies et
des complémentarilés entre les EEP et plus particulièrement dans la reforme globale du secteur
de l'énergie prévoyant la séparation des aclivités de production, de transport et de distribution ;
Avoir à terme un seul opérateur du secteur de distribution d'Eau potable, d'Electricité et
d'Assainissement liquide par région ;
Mettre en place une structure viable permettant d'assurer une gestion modeme et performante
des Services Publics de Distribution ;
Assurer la qualité et la bonne gestion des Services Publics de Distribution à travers
l'amélioration des performances techliques et financières et la pérennisation des infrastructures ;
Généraliser les trois services néwalgiques sur I'ensemble du territoire de chaque Région et
assurer Ieur continuité ;

Mobiliser les ressources additionnelles nécessaires pour financer les investissements


d'infrastructures en paniculier, pour l'assainissement liquide et les eaux pluviales ;
Garantir l'équité de traitement et la qualité des services rendus aux citoyens, aux promoteurs, et
aux industriels à l'échelle du territoire de chaque Région;
Rationnaliser les investissements, optimiser I'ulilisation des infiastructures et mettre fin aux
chevauchements des périmètres entre les différents distributeurs ;
Faire face aux défis et enjeux des changements climatiques et du développement durable qui
imposent la securisation de l'alimentation en eau potable et en électricité, I'economie d'eau,
I'efficacité énergétique et la protection de I'environnement et des ressources naturelles.

\ edu t

*
à
D.Ë,.1).ii I I

\L 5 /
+
3-2 PRINCIPES STRUCTURANTS

Compte tenu de I'objectif des parties üsant à accélérer le processus de I'Opération d'Harmonisâtion et
le Projet de SRM, les principes structurants sont arrêtés ci-après :
- Créer des SRM à travers un texte législatif etlou réglementaire spécifique permettant à ces
sociétés de bénéftcier des outils, des ressources nécessaires et d'un système de gouvemance
adapté à leurs missions ;
- Mettre à la disposition des SRM, l'ensemble des actifs et ressources affectés aux Services
Publics de Distribution au niveau de chaque Région et transférer etlou apurer les passifs en
relation avec lesdits services ;
- Assurer le transfert opérationnel aux SRM de l'ensemble des Services Publics de Distribution au
niveau de chaque Région tout en tenant compte des contrats de gestion déléguée conclus avec les
opérateurs privés, en vigueur à la date de création desdites SRM ;
- Accompagner la liquidation des Régies et la réorganisation de I'ONEE suite à son
désengagement et au transfert de ses activités de distribution ;
- Assurer la compensation des droits de I'ONEE et des opérateurs publics des Services Publics de
Distribution suite à la mise à disposition de leurs actifs et le transfert etlou apurement de leurs
passifs ainsi que de leurs activités de distribution, par la prise de parlicipations au capital des
futures SRM. Cette compensation se fera sur la base de l'approche par la marge (marge brute,
EBE, résultat d'exploitation, ...) des activilés de distribution réalisée par chaque opérâteur âu
niveau de chaque Égion et non pas sur la base de la valorisation des actifs transférés ;
- Prévoir un actionnariât public dans les SRM, incluant notamment I'Etat, I'ONEE et les
Collectivités Territoriales et le cas échéant d'autres Etablissements eI Entreprises Publics;
- Prévoir un cadre contractuel conforme pour la gestion des Services Publics de Distribution par
les SRM pour le compte des Autorilés Organisatrices (Communes, ECl, ...) desdits Services
Publics ;
- Procéder au transfert opérationnel par I'ONEE de I'ensemble de ses activités de distribution en
relation avec I'Operation d'Harmonisation à l'actuel gestionnaire des Services Publics de
Distribution au niveau de I'ECI « AL BAIDA ».

3-3 ENGAGEMENTS DES PARTIES

Les parties recomaissenl l'intérêt du Projet de SRM et de l'Opération d'Harmonisalion et insistent sur
la nécessilé de prendre des mesures immédiates pour leur mise en æuwe dans les délais fixés à
l'article 5 du présent Mémorandum d'Entenle.

Les Parties considèrent que I'échelle régionale constitue, par excellence, le niveau adéquat pour tout
projet de réforme du secteur au nr de son positionnemenl central dans les démarches d'élaboration et de
mise en ceuwe des politiques publiques dans le cadre de la Régionalisation Avancée.

En outre, les Parlies s'engagent, chacune en ce qui la conceme, à :

*\
I

{\:
i-, i
.J
6

+ V
(r) Engagements de I'ONEE
- Mettre en æuwe les décisions prises par l'Etat concemant I'Office dans le cadre de la réforme du
secteur de la Distribution ;
- Transmettre à I'Etat, l'ensemble des données techniques, économiques, juridiques, comptables,
financières et de gestion en relation avec le Projet de SRM et de l'Opération d'Harmonisation
pour chaque Région ;
- Mettre à la disposilion des SRM l'ensemble des actifs et ressources affectés par I'ONEE aux
Services Publics de Distribution dans toutes les Régions et transférer e/ou æuwer avec l'Etat
pour l'apurement des passifs en relation avec lesdits services ;
- Transferer la gestion de l'ensemble des Services Publics de Distribution aux SRM, dans toutes
les Régions ;
- Mettre à la disposition de I'ECI « AL BAIDA » l'ensemble des actifs et ressources affectés aux
Services Publics de Distribution nécessaires à l'Opération d'Harmonisation et lransférer etlou
ceuwer avec l'Etat pour l'apurement des passifs en relation avec lesdits services ;
- Transferer la gestion de I'ensemble des Services Publics de Distribution au gestionnaire desdits
Services Publics au niveau de I'ECI « AL BAIDA » aux fins de l'Opération d'Harmonisation ;
- Coordonner avec les autres parties concemées pour faire aboutir le Projet de SRM et I'Opération
d'Harmonisation dans les meilleures conditions :
- Appuyer le processus de déploiement des SRM, notamment en matière de mise à disposition des
actifs, des passifs, du personnel et des ressources et contribuer aux négociations avec les
partenaires sociaux en we de faire aboutir le projet ;
- Contribuer activement à la conclusion des accords et conventions nécessaires à Ia réalisation des
opérations objet du Mémorandum d'Entente.

(b) Engagements de I'Etat

Entreprendre les démarches nécessaires pour l'institution et la mise en Guwe du schéma


institutionnel retenu par I'Etat et qui prévoit le désengagement de I'ONEE de l'activité de
distribution des services d'électricité, d'eau potable et d'assainissement liquide;
Assurer le suiü de la realisation des opérations de mise à disposition dans les conditions
permettant la continuité du service public;
Activer le processus d'élaboration et d'adoption du projet de texte législatif etlou réglementaire
spécifique aux SRM ;
Accompagner les Autorités Organisatrices des Services Publics de Distribution et les
gestionnaires desdits Services Publics dans toutes les étapes du processus de mise en æuwe du
Projet SRM et de I'Operation d'Harmonisation ;
Fixer, en commun accord avec les parties concemées, I'Actionnariat et la rep tition du Capital
des SRM :
Veiller à la formalisation de I'intervention des SRM dans un cadre contractuel avec les Autorités
Organisatrices des Services Publics de Distribution compétentes ;
Accompagner les Autorités Organisatrices et les gestionnates des Services Publics de
Distribution dans la mise à disposition des actifs, transfert e/ou apuremenl des passifs ainsi que
le transfert de la gestion desdits services aux SRM dans toutes les Régions;
Accompagner le processus de prise de participations dans le capital des SRM ;
Accompagner les SRM dans la mise en place des outils de gestion notamment la comptabilité
générale et analyique ;

du
§o

\*
,,J
â
V .€..?'?
q 7
(, \6
Veiller à la préservation des droits acquis du personnel à transférer lors de la conclusion des
accords avec les partenaires sociaux et foumir tout appui nécessaire à cet égard, étant rappelé
que la loi-cadre no50-2lsusvisée prévoit le respect notamment des principes de continuité du
service public et de protection des droits acquis du personnel ;
Appuyer les opérateurs dans la conclusion des accords et conventions nécessaires à la réalisation
des opérations objet du Mémorandum d'Entente ;
Mettre en place un plan d'action pour le transfert de l'autoproduction des Distributeurs de l'eau
potable à I'ONEE.

ARTICLf, 4 : Arbitrage

Dans le cadre de ses attribulions et en tant que représentant de l'Etat actionnaire et garanl de
l'équilibre financier des EEP, et pour s'assurer que Ie projet de SRM et l'Opération d'Harmonisation
se réalisent selon le principe de la « fair value » ou equité, le MEFILA procèdera à I'arbitrage pour
tout point de divergence en lien avec les aspects financiers du projet et de I'opération en question.

ARTICLE 5 : Calendrier de réalisation

Les Parties coopéreront afin de mettre en æuwe, chacune pour ce qui la concerne, les opérations
prélues au titre des différentes phases dans le respect du calendrier fixé pour les actions incombant à
chacune d'entre elles. I-es phases de réalisation et les dates limites d'achèvement de chaque phase se
présentent comme suit :

l. L'Opération d'Harmonisation des périmètres de distribution au niveru de l'f,CI AL


BAIDA:

a. Arrêter les chiffres clés : Juillet 2021 ;


b. Mise à disposition par l'ONEE des installations et ouwages d'exploitation au niveau
de I'ECI AL BAIDA à celui-ci : Août 2021 ;
c. Négociation et conclusion d'un protocole d'accord avec le partenaire social de
l'ONEE : Août 2021. ;
d. Césure et transfert du personnel et des Clients de I'ONEE au gestionnaire des
Services Publics de Distribution au niveau de I'ECI AL BAIDA : Décembre 2021 ;
e. Transfert effectifde la gestion : l" janüer 2022.
2, Le Projet de création des SRM :

a. Finalisation de(s) projet(9 de textes législatif(s) etlou réglementaire(s) : juillet


2021 ;

b. Arêt des données et chifïies clés pour les 4 Régions pilotes (Casablanca-Settat,
Marrakech-Safi, Souss-Massa et Guelmim-Oued Noun) : Août 2021 ;
c. Négociation d'un protocole d'accord avec les partenaires sociaux : Août 2021 ;
d. Adoption de(s) projet(s) de textes législatifet/ou réglementaire : Novembre 2021 ;
e. Mise à disposition des actifs, césure et lransferl du personnel et des clients aux SRM
créées au niveau des Régions pilotes : Décembre 2021 ;
f. Mise en place des SRM pour les Régions pilotes : Décembre 2021 ;
g. Transfert effectif de la gestion aux SRM pour les Régions pilotes : Jrnüer 2022
h. Préparation des dispositions pour la mise en place des SRM dans les autres régions :

v
Jûn2022:.
Transfert effectif de la gestion aux SRM le reste des R CgtOYI
l_
3
,rt ''i
"
2023.

ü .ü''
B

+
ôs
v-
ARTICLE 6 : MODALITES DE SUIVI

* Comité de pilotase

Il est créé, un comité de pilotage composé de Messieurs, le Ministre de l'Intérieur (Président), le


Ministre de I'Economie et des Finances et de la Réforme de I'Administration, le Ministre de
I'Energie, des Mines et de l'Environnement el le Directeur Géneral de l'ONEE.
Le Comité de pilotage a pour mission notamment de :
- Examiner et decider sur tous les sujets en relation avec le Projet de SRM et I'Opération
d'Harmonisation ;
- Valider les travaux du comité de suivi ;
- Décider sur les points nécessitant des arbitrages ;
Le Comité de pilotage se reunil sur demande de l'une des Parties et après convocation du Ministre de
I'Intérieur.

* Comité de suivi

Il est institué un comité de suivi (le Comité de Suiü), composé de cinq (5) membres désignés :
- Un (l) représentant désig!é par le Ministre de l'Intérieur (Président) ;
- Un (l) représentant désigné par le Ministre de I'Economie, des Finances et de la Réforme de
I'Administration au sein de la Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation ;
- Un (l) représentant désigné par le Ministre de l'Energie, des Mines et de l'Enviromement ;
- Deux (2) représentants désignés par I'ONEE.

Au Comité de Suivi, peut s'adjoindre, après accord de son président, toute personne dont la
participation est jugée ulile aux travaux du Comité.

Sous réserve de ce qui est stipulé à l'égard du calendrier de réalisation des Phases, le Comité de
Suivi est investi de fonctions consultatives et d'information. Il se réunira mensuellement et à chaque
fois qu'un évènement exceptionnel justifiera sa consultation et sur demande de l'une des Parties et
après convocation de son Président.

Le Comité de Suiü a pour mission notâmment de :


- Faire le point sur l'état d'avancement des travaux de mise en æuwe du Projet de SRM et de
l'Opération d'Harmonisation :
- Défrnir, le cas échant, les modalités formelles, opérationnelles et techniques nécessaires à la
mise en æuvre du projet de SRM et de l'Opération d'Harmonisation ;
- Préparer les travaux du Comité de pilotage ;
- Elaborer les documents et rapports relatifs à la mise en ceuwe du Projet de SRM et de
I'Opération d'Harmonisation;
- Proposer au Comité de pilotage toule démarche ou élément jugé nécessaire pour
l'aboutissemenl du Projet de SRM et de l'Opération d'Harmonisation ;
- Soumettre au comité de pilotage les points nécessitant l'arbitrage.

Les constâts, avis et recommândations du Comité de Suivi, seront arrêtés à l'unanimité de ses
membres et retranscrits dans un procès-verbal établi conjointement et signé séance tenante. En cas de
désaccords entre les membres du Comité de Suivi, il sera fait recours à l'arbitrage du Comité de
pilotage.
ù

Le Secrétariat du Comité de Suivi est assuré par la Directi s Réseaux


"o
du Ministère de I'lntérieur). s
,q ç" E
\-
I ÿ \!
i*
+
èn
\(-,
ARTICLE 7 : STIPULATIONS DIVERSES

a- Modification du Mémorandum d'Entente

Le présent Mémorandum d'Entente ne pourra être modifié que par un avenant écrit et signé, selon
les mêmes modalités de conclusion du présent Mémorandum d'Entente.

b- Inapplicabilité des stipulations

Dans l'éventualité oir l'une quelconque des stipulations du Mémorandum d'Entente ne pourrail
trouver application pour quelque motif que ce soit, les Parties s'engagent à se concerter et à
renégocier la stipulation concemée de manière à atteindre les mêmes objectifs escomptés et selon les
principes structurants susvisés.

du

{-'.rt.F

10 È
L
PAGE DE SIGNATURE

Fait à Rabat, le ........ 2021, en quatre (4) exemplaires originaux.

POUR I'ETAT

l\Iinistre de I'Intérieur Nlinistre de I' de l'Energie,


des Finances et Mines
Réforme I
Le istre T , dcs Mlncs
L inistre d*, l'lnté et de E n

Signé : B
bdelouafi LAFTIT

POUR I'ONEE

t.e Général

Le i r'i,.1

Abdc ,'-\r riJI

11

Vous aimerez peut-être aussi