Vous êtes sur la page 1sur 25

De façon générale, les atomes ont tendance à s’associer pour former des molécules stables par

mise en commun d’électrons.

Lorsque la lumière arrive sur la matière, ces atomes et molécules peuvent réagir de diverses

manières : absorption, fluorescence, transmission, réfraction, réflexion, diffusion.

Nous allons nous intéresser à la fluorescence.

‫ تميل الذرات إلى االندماج لتكوين جزيئات مستقرة بواسطة‬، ‫شكل عام‬

.‫تجمع اإللكترونات‬

.‫ يمكن أن تتفاعل هذه الذرات والجزيئات بطرق مختلفة‬، ‫عندما يصطدم الضوء بالمادة‬

.‫ االنتشار‬، ‫ االنعكاس‬، ‫ االنكسار‬، ‫ اإلرسال‬، ‫ التألق‬، ‫ االمتصاص‬:‫الطرق‬

.‫سنكون مهتمين بالفلورة‬

La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que
la chaleur. (on parle parfois de " lumière froide "). Elle peut servir à caractériser un matériau. La
fluorescence est une émission lumineuse provoquée par l'excitation des électrons d'une molécule
(ou atome), généralement par absorption d'un photon immédiatement suivie d'une émission
spontanée. Fluorescence et phosphorescence sont deux formes différentes de luminescence. La
fluorescence peut entre autres servir à caractériser un matériau.

‫إلسفار هو انبعاث ضوئي ناتج عن أشكال مختلفة من اإلثارة األخرى‬

‫ يمكن استخدامه لتوصيف أ‬.)"‫ (نتحدث أحيانًا عن "ضوء بارد‬.‫من الحرارة‬

.‫مواد‬

a ‫اإلسفار هو انبعاث ضوئي ناتج عن إثارة اإللكترونات من‬

a ‫ عادة عن طريق امتصاص فوتون متبوعًا مباشرة بـ‬، )‫جزيء (أو ذرة‬

‫ اإلسفار والفسفور نوعان مختلفان من‬.‫انبعاث عفوي‬

.‫ لتوصيف مادة ما‬، ‫ من بين أشياء أخرى‬، ‫ يمكن استخدام اإلسفار‬.‫التأللؤ‬

De la comparaison avec les autres techniques, il ressort que les points forts de
l'analyse SFX peuvent être présentés ainsi50:
Non destructivité pour les tranches de semiconducteurs (Wafer) et les
échantillons métalliques

Absence de préparation pour de tels échantillons

Possibilité d'analyser des zones de 30 micromètres ou moins

Possibilité d'analyser des liquides et des solides.

Exploration en profondeur jusqu'à 10 micromètres.

:‫ على النحو التالي‬SFX ‫ضح المقارنة مع التقنيات األخرى أنه يمكن عرض نقاط القوة في تحليل‬

‫غير إتالف لرقائق أشباه الموصالت (ويفر) وعينات المعادن‬

‫عدم التحضير لمثل هذه العينات‬

‫ ميكرومتر أو أقل‬30 ‫إمكانية تحليل مناطق‬

.‫إمكانية تحليل السوائل والمواد الصلبة‬

.‫ ميكرومتر‬10 ‫استكشاف عميق يصل إلى‬

Les avantages de l'utilisation de la XRF sont son exactitude, sa précision, sa


rapidité d'analyse, la possibilité de présenter l'échantillon sous forme de solide et
non de liquide et le fait qu'elle permette l'analyse d'un grand nombre d'éléments.

‫ في دقته ودقته وسرعة تحليله والقدرة على تقديم العينة على أنها مادة صلبة‬XRF ‫تتمثل مزايا استخدام‬
.‫ وحقيقة أنها تسمح بتحليل عدد كبير من العناصر‬، ‫وليست سائلة‬

https://bowmanxrf.com/fr/benefits-of-xrf-technology/

Avantages de la technologie XRF

XRF est hautement sensible aux éléments métalliques en particulier de Ti-U dans la
table périodique. Pour la mesure des épaisseurs, XRF peut être appliqué à n'importe
quel dépôt simple ou multi-couches sur support métallique ou non métallique.

Pour l'analyse d'alliage , XRF peut déterminer le % composition pour chaque élément
ou chaque alliage et identifier le grade, désignation. Pour l'analyse de solutions les
ions métalliques dans les bains peuvent être quantifiés pour un contrôle de process.
XRF ‫ يمكن تطبيق‬، ‫ لقياس السماكة‬.‫ في الجدول الدوري‬Ti-U ‫ شديد الحساسية للعناصر المعدنية خاصة‬RF
.‫على أي رواسب أحادية أو متعددة الطبقات على دعامة معدنية أو غير معدنية‬

‫ لتحليل‬.‫ لكل عنصر أو كل سبيكة وتحديد الدرجة والتسمية‬٪‫ تحديد التركيب‬XRF ‫ يمكن لـ‬، ‫لتحليل السبيكة‬
.‫ يمكن قياس أيونات المعادن في الحمامات للتحكم في العملية‬، ‫الحلول‬

Limites de l’analyse par fluorescence des rayons X

Malheureusement, la procédure XRF ne peut pas être appliquée aux éléments plus
légers que le bore. Seul le fluor peut être utilisé pour des valeurs raisonnablement
bonnes et le sodium pour des valeurs plutôt bonnes. Ceci est dû au fait que le
rayonnement des rayons X des éléments plus légers est absorbé trop facilement et ne
peut donc pas pénétrer dans le détecteur.

‫حدودد تحليل مضان األشعة السينية‬


‫ يمكن استخدام الفلور فقط لقيم جيدة‬.‫ على العناصر األخف من البورون‬XRF ‫ ال يمكن تطبيق إجراء‬، ‫لسوء الحظ‬
‫ وذلك ألن إشعاع األشعة السينية من العناصر األخف يتم امتصاصه‬.‫بشكل معقول والصوديوم لقيم جيدة إلى حد ما‬
‫بسهولة شديدة وبالتالي ال يمكنه اختراق الكاشف‬

Spectromètre dispersive en longueur d’onde (WD-XRF):


Qu'est-ce que WDXRF et comment fonctionne-t-il ?
Le concept de base de tous les spectromètres est constitué des éléments suivants : une source
de rayonnement, un échantillon et un système de détection. Dans les spectromètres WDXRF, le
tube à rayons X, qui agit en tant que source, irradie directement un échantillon et la
fluorescence provenant de l'échantillon est mesurée avec un système de détection à dispersion
de longueur d'onde. Le rayonnement caractéristique provenant de chaque élément individuel
peut être identifié en analysant les cristaux qui séparent les rayons X en fonction de leur
longueur d'onde ou, inversement, de leurs énergies. Une telle analyse peut être effectuée soit
en mesurant l'intensité des rayons X à différentes longueurs d'onde l'une après l'autre
(séquentielle), soit, dans des positions fixes, en mesurant les intensités des rayons X à
différentes longueurs d'onde en même temps (simultanée)( ).
:)WD-XRF( ‫طياف الطول الموجي التشتت‬
‫ وكيف يعمل؟‬WDXRF ‫ما هو‬
‫ مصدر إشعاع‬:‫يتكون المفهوم األساسي لجميع أجهزة قياس الطيف من المكونات التالية‬
، ‫ الذي يعمل كمصدر‬، ‫ يقوم أنبوب األشعة السينية‬، WDXRF ‫ في مطياف‬.‫وعينة ونظام كشف‬
‫بإشعاع عينة مباشرة ويتم قياس التألق من العينة باستخدام نظام الكشف عن تشتت الطول‬
‫ يمكن التعرف على اإلشعاع المميز من كل عنصر على حدة من خالل تحليل البلورات‬.‫الموجي‬
‫ يمكن إجراء مثل‬.‫ طاقاتها‬، ‫ على العكس‬، ‫التي تفصل األشعة السينية بنا ًء على طولها الموجي أو‬
‫هذا التحليل إما عن طريق قياس شدة األشعة السينية بأطوال موجية مختلفة واحدة تلو األخرى‬
.d ‫ عن طريق قياس شدة األشعة السينية بأطوال مختلفة من‬، ‫ في مواضع ثابتة‬، ‫(متسلسلة) أو‬
)( )‫'موجة في نفس الوقت (متزامن‬

Avantages de la spectrométrie EDXRF


• Conception d'un instrument petit et compact
• Entretien minimal
• Pas besoin d'eau, d'air comprimé ou de gaz
• Faible consommation électrique
• Meilleure résolution du système
• Analyse élémentaire simultanée .
EDXRF ‫مزايا مطياف‬
‫• تصميم أداة صغيرة ومدمجة‬
‫• الحد األدنى من الصيانة‬
‫• ال حاجة للمياه أو الهواء المضغوط أو الغاز‬
‫• استهالك منخفض للطاقة‬
‫• دقة أفضل للنظام‬
‫• تحليل العناصر المتزامن‬

3) Spectromètre dispersive en énergie (ED-XRF):


Qu'est-ce qu'EDXRF et comment fonctionne-t-il ?
Le concept de base de tous les spectromètres est constitué des éléments suivants : une
source de rayonnement, un échantillon et un système de détection. Dans les
spectromètres EDXRF, le tube à rayons X, qui agit en tant que source, irradie
directement un échantillon et la fluorescence provenant de l'échantillon est mesurée
avec un détecteur à dispersion d'énergie. Ce détecteur est capable de mesurer les
différentes énergies du rayonnement caractéristique provenant directement de
l'échantillon. Le détecteur peut distinguer le rayonnement de l'échantillon des
rayonnements des différents éléments présents dans l'échantillon. Cette séparation est
appelée dispersion (1).  
:)ED-XRF( ‫مطياف تشتت الطاقة‬
‫ وكيف يعمل؟‬EDXRF ‫ما هو‬
.‫ مصدر إشعاع وعينة ونظام كشف‬:‫يتكون المفهوم األساسي لجميع أجهزة قياس الطيف من المكونات التالية‬
‫ بإشعاع عينة مباشرة ويتم قياس‬، ‫ الذي يعمل كمصدر‬، ‫ يقوم أنبوب األشعة السينية‬، EDXRF ‫في مطياف‬
‫ هذا الكاشف قادر على قياس الطاقات المختلفة لإلشعاع المميز القادم‬.‫التألق من العينة بكاشف تشتت الطاقة‬
‫ هذا‬.‫ يمكن للكاشف التمييز بين إشعاع العينة وإشعاع العناصر المختلفة الموجودة في العينة‬.‫مباشرة من العينة‬
.)( ‫الفصل يسمى التشتت‬
4) Spectromètre dispersive en énergie (ED-XRF):

1 ()
https://www.malvernpanalytical.com/fr/products/technology/x-ray-fluorescence/energy-dispersive-x-
ray-fluorescence/index.html.11/01/2021.02.05h
(energy-dispersive X-ray spectroscopy, EDS ou EDXS, en anglais) est une spectroscopie des rayons
X « dans laquelle l’énergie des photons individuels est mesurée par un détecteur parallèle et utilisée
pour établir un histogramme représentant la distribution des rayons X en fonction de l’énergie ».

Il y a deux manières d'analyser le spectre d'un rayonnement de rayons X. L'une d'elles est
l'analyse dispersive en énergie utilisée ici et en spectroscopie de fluorescence de rayons X à
dispersion d’énergie (energy-dispersive X-ray fluorecence spectroscopy, EDXRS, en anglais) pour
l'application en spectrométrie de fluorescence des rayons X, l'autre étant l'analyse dispersive en
longueur d'onde.

Spectromètre dispersive en longueur d’onde (WD-XRF):

L'analyse spectrale d'un rayonnement électromagnétique fait souvent intervenir une dispersion
angulaire dépendant de la longueur d'onde ; c'est l'analyse dispersive en longueur d'onde. Pour la
lumière visible, il existe deux manières de faire : avec un prisme ou avec un réseau de diffraction
optique. Pour les rayons X, cela se fait par diffraction sur un monocristal. La méthode porte alors le
nom de spectroscopie de rayons X à dispersion de longueur d'onde (wavelength-dispersive X-ray
spectroscopy, WDXS ou WDS, en anglais), et spectroscopie de fluorescence de rayons X à
dispersion de longueur d'onde (wavelength dispersive X-ray fluorescence spectroscopy, WDXRF,
en anglais) pour l'application en spectrométrie de fluorescence des rayons X2.

l'analyse dispersive en longueur d'onde

L'analyse spectrale d'un rayonnement électromagnétique fait souvent intervenir une


dispersion angulaire dépendant de la longueur d'onde ; c'est l'analyse dispersive en longueur
d'onde. Pour la lumière visible, il existe deux manières de faire : avec un prisme ou avec un
réseau de diffraction optique. Pour les rayons X, cela se fait par diffraction sur un
monocristal. La méthode porte alors le nom de spectroscopie de rayons X à dispersion de
longueur d'onde (wavelength-dispersive X-ray spectroscopy, WDXS ou WDS, en anglais), et
spectroscopie de fluorescence de rayons X à dispersion de longueur d'onde (wavelength
dispersive X-ray fluorescence spectroscopy, WDXRF, en anglais) pour l'application en
spectrométrie de fluorescence des rayons X.
2
https://fr.wikipedia.org/wiki/Analyse_dispersive_en_longueur_d%27onde.10/01/2021.22.11h
‫غالبًا ما يتضمن التحليل الطيفي لإلشعاع الكهرومغناطيسي تشتتًا زاويًا اعتمادًا على طول الموجة ؛ إنه تحليل تشتت‬
‫ بالنسبة‬.‫ باستخدام المنشور أو محزوز الحيود البصري‬:‫ هناك طريقتان للقيام بذلك‬، ‫ بالنسبة للضوء المرئي‬.‫الطول الموجي‬
‫ تسمى هذه الطريقة بعد ذلك التحليل الطيفي لألشعة السينية‬.‫ يتم ذلك عن طريق االنعراج على بلورة واحدة‬، ‫لألشعة السينية‬
‫ والطيف الطيفي لألشعة السينية المشتتة لطول الموجة ( مطيافية األشعة السينية‬، )WDS ‫ أو‬WDXS( ‫المشتتة لطول الموجة‬
‫ باللغة اإلنجليزية) للتطبيق في قياس طيف التألق لألشعة السينية‬، WDXRF ، ‫المشتتة ذات الطول الموجي‬

Préparation des échantillons

Il y a lieu de tenir compte de l’absorption des rayons X primaires et de la


fluorescence qui est partiellement réabsorbée (le quenching optique par les éléments
présents). L’absorption de la matrice peut provoquer soit une sous-évaluation du résultat par
quenching optique, soit une surévaluation lorsque certaines radiations de fluorescence
provoquent une excitation secondaire d’autres éléments présents ( ).

Par exemple, la présence de fer avec de l’aluminium provoque une intensification de


la fluorescence de ce dernier parce que la fluorescence du fer excite à son tour celle de
l’aluminium.

➤ Pour les échantillons liquides, il n’y a pas de préparation particulière avant analyse.
Un petit volume d’échantillon est placé dans une coupelle dont le fond est constitué d’un film
de polypropylène ou de mylar (polyester) très peu absorbant aux rayons X. Ainsi la
profondeur d’absorption atteint 1 cm pour les hydrocarbures.

➤ Pour les échantillons solides, en revanche, surtout si les matrices sont mal connues,
une transformation préalable est souhaitable. En effet la fluorescence mesurée pour les
matériaux massifs ne concerne qu’une épaisseur de quelques micromètres sous la surface.
Cette épaisseur analysée dépend à la fois de la composition du solide et de l’angle d’incidence
des rayons X primaires : elle va de quelques angströms (si incidence rasante), à un demi-
millimètre. Toute hétérogénéité superficielle se traduit donc par des variations importantes
sur le résultat. C’est la raison principale du surfaçage avant analyse.

Les deux techniques de préparation des échantillons solides sont la minéralisation et


le pastillage. La minéralisation consiste à mélanger un peu de l’échantillon réduit en poudre
avec du tétraborate de lithium (Li2 B4O7), et divers additifs. Le verre obtenu par fusion dans
un creuset électrique à chauffage par induction, appelé perle, constitue une matrice
d’éléments légers, donc transparente aux rayons X. Le pastillage avec une presse hydraulique
‫‪est une alternative à la fusion. Pour assurer la cohésion de la pastille, on ajoute une cire‬‬
‫‪(polymère organique formé d’éléments légers)( ).‬‬

‫حضير العينات‬

‫يجب أن يؤخذ في االعتبار امتصاص األشعة السينية األولية والفلورة التي يتم امتصاصها جزئيًا (التبريد‬
‫البصري بواسطة العناصر الموجودة)‪ .‬قد يتسبب امتصاص المصفوفة إما في التقليل من النتيجة عن طريق‬
‫التبريد البصري أو المبالغة في التقدير عندما تتسبب بعض اإلشعاعات الفلورية في إثارة ثانوية لعناصر أخرى‬
‫موجودة ()‪.‬‬

‫على سبيل المثال ‪ ،‬يتسبب وجود الحديد مع األلمنيوم في تكثيف التألق األخير ألن تألق الحديد بدوره يثير‬
‫األلمنيوم‪.‬‬

‫➤ بالنسبة للعينات السائلة ‪ ،‬ال يوجد تحضير خاص قبل التحليل‪ .‬يتم وضع حجم صغير من العينة في كوب ‪،‬‬
‫يتكون قاعه من غشاء بولي بروبيلين أو مايلر (بوليستر) يمتص القليل جدًا من األشعة السينية ‪ ،‬وبالتالي‬
‫يصل عمق االمتصاص إلى ‪ 1‬سم للهيدروكربونات‪.‬‬

‫➤ بالنسبة للعينات الصلبة ‪ ،‬من ناحية أخرى ‪ ،‬خاصة إذا كانت المصفوفات غير معروفة جيدًا ‪ ،‬فمن‬
‫المستحسن إجراء تحويل أولي‪ .‬في الواقع ‪ ،‬فإن الفلورة المقاسة للمواد الضخمة تتعلق فقط بسماكة بضعة‬
‫ميكرومترات تحت السطح‪ .‬تعتمد هذه السماكة التي تم تحليلها على تكوين المادة الصلبة وعلى زاوية وقوع‬
‫األشعة السينية األولية‪ :‬فهي تتراوح من عدد قليل من األنجستروم (في حالة حدوث الرعي) إلى نصف‬
‫ملليمتر‪ .‬وبالتالي فإن أي تغاير سطحي يُترجم إلى اختالفات كبيرة في النتيجة‪ .‬هذا هو السبب الرئيسي للظهور‬
‫قبل التحليل‪.‬‬

‫تقنيتا تحضير العينات الصلبة هما الهضم والتكوير‪ .‬يتضمن التمعدن خلط بعض عينات المسحوق مع‬
‫رباعي الليثيوم (‪ )Li2 B4O7‬ومضافات مختلفة‪ .‬الزجاج الذي يتم الحصول عليه بالصهر في بوتقة كهربائية‬
‫مع تسخين بالحث ‪ ،‬يسمى لؤلؤة ‪ ،‬يشكل مصفوفة من عناصر الضوء ‪ ،‬وبالتالي فهو شفاف لألشعة‬
‫السينية‪.‬التكوير باستخدام مكبس هيدروليكي هو بديل للذوبان‪ .‬لضمان تماسك الحبيبات ‪ ،‬نضيف شم ًعا (بوليمر‬
‫عضوي يتكون من عناصر ضوئية)‬

‫)‪La spectrométrie de fluorescence X (XRF‬‬


‫‪Est une technique d'analyse non destructive utilisée pour obtenir des informations‬‬
‫‪élémentaires à partir de différents types de matériaux. Elle est employée dans de‬‬
‫‪nombreuses industries et applications, notamment : la production de ciment, la‬‬
‫‪production de verre, l'exploitation minière, l'enrichissement minéral, le fer, l'acier et‬‬
‫‪les métaux non ferreux, le pétrole et les produits pétrochimiques, les polymères et les‬‬
‫‪industries connexes, les produits pharmaceutiques, les produits de santé et les produits‬‬
‫‪environnementaux. Les systèmes de spectromètre sont généralement divisés en deux‬‬
‫‪groupes principaux : les systèmes à dispersion de longueur d'onde (WDXRF) et les‬‬
‫‪systèmes à dispersion d'énergie (EDXRF). La différence entre les deux portes sur le‬‬
‫‪système de détection‬‬

‫مطياف األشعة السينية (‪XRF‬‬


‫ه ي تقنية تحليل غير إتالفية تستخدم للحصول على المعلومات األساسية من أنواع مختلفة من المواد‪ .‬يستخدم‬
‫في العديد من الصناعات والتطبيقات بما في ذلك‪ :‬إنتاج األسمنت ‪ ،‬وإنتاج الزجاج ‪ ،‬والتعدين ‪ ،‬وإثراء‬
‫المعادن ‪ ،‬والحديد ‪ ،‬والصلب والمعادن غير الحديدية ‪ ،‬والبترول والبتروكيماويات والبوليمرات والصناعات‬
‫المرتبطة بها واألدوية والمنتجات الصحية والمنتجات البيئية‪ .‬تنقسم أنظمة المطياف عمو ًما إلى مجموعتين‬
‫رئيسيتين‪ :‬أنظمة تشتت الطول الموجي (‪ )WDXRF‬وأنظمة تشتت الطاقة (‪ .)EDXRF‬الفرق بين البابين‬
‫على نظام الكشف‬

‫‪Principe :‬‬

‫‪Le principe consiste à irradier l’échantillon soit par un faisceau de rayons‬‬


‫‪X, soit par bombardement avec des particules, généralement des électrons ayant‬‬
‫‪suffisamment d’énergie, pour que les atomes ainsi ionisés émettent un‬‬
‫‪rayonnement de fluorescence également dans le domaine des rayons X.‬‬

‫‪L’échantillon, soumis à l’excitation d’une source primaire de rayons X émet un‬‬


‫‪rayonnement de fluorescence qui peut conduire à deux types de spectres réunis‬‬
‫‪ici sur la figure : 1) Spectre en énergie (ED−XRF) obtenu directement au moyen‬‬
‫)‪d’une diode dont le signal diffère selon l’énergie de chaque photon incident ; 2‬‬
‫‪Spectre en longueur d’onde (WD−XRF) obtenu par rotation d’un cristal faisant‬‬
‫‪office de réseau (montage goniométrique comportant un (ou plusieurs) détecteur‬‬
‫‪mobile. Cependant, énergie et longueur d’onde étant reliés, on présente les‬‬
‫‪spectres en unités d’énergie (eV), quel que soit le mode de détection.‬‬

‫‪Quand on irradie avec des photons ou qu’on bombarde avec des particules de‬‬
‫‪grande énergie (entre 5 et 100 keV) un matériau servant de cible, celui-ci émet‬‬
‫‪une fluorescence située dans le domaine des rayons X. Le spectre de cette‬‬
‫‪photoluminescence comporte des radiations dont les longueurs d’ondes sont‬‬
‫‪caractéristiques des atomes de ce matériau‬‬

‫لمبدأ‪:‬‬

‫يتكون المبدأ من تشعيع العينة إما بشعاع من األشعة السينية أو عن طريق القصف بالجسيمات ‪،‬‬
‫وعادة ما تحتوي اإللكترونات على طاقة كافية ‪ ،‬بحيث تصدر الذرات المتأينة إشعاعًا مضانًا أي ً‬
‫ضا في نطاق‬
‫األشعة السينية‪.‬‬

‫تصدر العينة ‪ ،‬المعرضة إلثارة مصدر أولي لألشعة السينية ‪ ،‬إشعاعًا مضانًا يمكن أن يؤدي إلى نوعين من‬
‫األطياف مجتمعة هنا في الشكل‪ )1 :‬طيف الطاقة (‪ )ED - XRF‬الذي تم الحصول عليه مباشرة عن طريق‬
‫الوسائل الصمام الثنائي الذي تختلف إشارته حسب طاقة كل فوتون ساقط ؛ ‪ )2‬طيف الطول الموجي (‪WD -‬‬
‫‪ )XRF‬الذي يتم الحصول عليه عن طريق دوران بلورة تعمل كشبكة (تجميع زاوي يتكون من كاشف متنقل‬
‫واحد (أو أكثر)‪ .‬ومع ذلك ‪ ،‬يتم ربط الطاقة والطول الموجي ‪ ،‬نقدم األطياف بوحدات الطاقة (‪ ، )eV‬بغض‬
‫النظر عن وضع الكشف‪.‬‬

‫عندما نشع بالفوتونات أو نقصف مادة تعمل كهدف بجزيئات عالية الطاقة (بين ‪ 5‬و ‪ 100‬كيلو فولت) ‪ ،‬فإنها‬
‫تنبعث من مضان يقع في نطاق األشعة السينية‪ .‬يشمل طيف هذا اللمعان الضوئي اإلشعاعات التي تتميز‬
‫أطوالها الموجية بخصائص ذرات هذه المادة‬
Catégories d’instruments :

Les spectromètres de fluorescence X sont classés en deux catégories suivant


que le spectre est obtenu par un procédé classique d’analyse des longueurs
d’onde (« WD-XRF ») ou au contraire basé sur l’énergie des photons émis par
l’échantillon (« ED-XRF »).

Les diverses approches permettant d’obtenir des spectres ou des résultats de


fluorescence X. Sur la figure sont indiqués les n ◦ des paragraphes
correspondants du texte.

À la première catégorie appartient un groupe particulier d’appareils munis de


filtres (type monocanal) dédiés à des mesures spécifiques.

:‫فئات الصك‬

‫يتم تصنيف مطياف األشعة السينية إلى فئتين اعتمادًا على ما إذا كان يتم الحصول على الطيف بطريقة‬
.‫") أو على العكس بنا ًء على طاقة الفوتونات المنبعثة من العينة‬WD-XRF"( ‫تقليدية لتحليل الطول الموجي‬
)"ED-XRF"(

‫ يوضح الشكل أرقام الفقرات المقابلة‬، ‫لطرق المختلفة للحصول على أطياف أو نتائج األشعة السينية الفلورية‬
.‫في النص‬

‫تنتمي الفئة األولى إلى مجموعة معينة من األجهزة المزودة بمرشحات (نوع أحادي القناة) مخصصة لقياسات‬
‫محددة‬

Tube à anode tournante

Les tubes à anode tournante sont une amélioration des tubes de Coolidge permettant
d'avoir des intensités de rayons X importantes.

Une des limitations de la production de rayons X est en effet la chaleur produite par le
phénomène. On prend donc une grande anode de forme cylindrique et on la fait
tourner. Ainsi, chaque partie de l'anode n'est irradiée que durant un court instant, ce
qui facilite la dissipation de la chaleur.

On peut ainsi atteindre des puissances de l'ordre de 100 kW.

‫تدوير أنبوب األنود‬


‫تعد أنابيب األنود الدوارة بمثابة تحسين ألنابيب كوليدج مما يسمح‬
.‫بالحصول على كثافة عالية من األشعة السينية‬
.‫أحد حدود إنتاج األشعة السينية هو في الواقع الحرارة التي تنتجها الظاهرة‬
‫ يتم تشعيع كل‬، ‫ وبالتالي‬.‫لذلك نأخذ أنودًا أسطوانيًا كبي ًرا ونقوم بتدويره‬
.‫ مما يسهل تبديد الحرارة‬، ‫جزء من األنود فقط لفترة قصيرة‬

.‫ كيلو واط‬100 ‫وبالتالي من الممكن تحقيق صالحيات تصل إلى‬


Tube de Coolidge[modifier | modifier le code]

Schéma de principe d'un tube de Coolidge à fenêtre latérale.


K : filament.
A : anode.
Win et Wout : entrée et sortie de l'eau de refroidissement.

Le tube de Crookes fut amélioré par William Coolidge en 1913. Le tube de Coolidge, encore appelé
tube à cathode chaude, est le tube le plus largement utilisé. C'est un tube sous vide poussé (env.
10−4 Pa, env. 10−6 torr[réf. nécessaire]), recouvert d'une enceinte plombée.

Dans le tube de Coolidge, les électrons sont émis par un filament métallique (métal alcalino-
terreux) chauffé par un courant électrique (effet thermoïonique également utilisé dans les tubes
cathodiques de téléviseur). Le filament constitue la cathode du tube. La haute tension est établie
entre la cathode et l'anode, ce qui accélère les électrons émis par le filament. Ces électrons viennent
frapper l'anode.

Dans les tubes dits « à fenêtre latérale », les électrons sont concentrés (focalisés) par une pièce
appelée Wehnelt (en) placée juste après le filament.

D'un point de vue électrique, on a donc :

un filament aux bornes duquel on établit une basse tension, afin de créer un courant électrique
chauffant (effet Joule) ;
dans certains tubes, une pièce de forme particulière ayant une tension légèrement négative par
rapport au filament (c'est-à-dire par rapport aux deux bornes du filament), afin de repousser les
électrons issus du filament vers le centre de la pièce ; c'est le Wehnelt ;

une anode cible ayant une tension fortement positive par rapport au Wehnelt et au filament.

On distingue deux géométries de tube :

les tubes à fenêtre latérale : le filament est un solénoïde d'axe rectiligne et est placé face à la cible,
qui est biseautée ; la trajectoire des électrons est une droite

les tubes à fenêtre frontale : le filament est un solénoïde à axe circulaire et entoure l'anode ; la
trajectoire des électrons est courbe.

‫ تنبعث اإللكترونات من خيوط معدنية (معدن أرضي قلوي) يتم تسخينها بواسطة تيار كهربائي (التأثير‬، ‫في أنبوب كوليدج‬
‫ يتم إنشاء جهد عا ٍل بين الكاثود واألنود‬.‫ يشكل السلك كاثود األنبوب‬.)‫ض ا في أنابيب أشعة الكاثود التلفزيونية‬
ً ‫الحراري يستخدم أي‬
.‫ تصطدم هذه اإللكترونات بالقطب الموجب‬.‫ مما يسرع اإللكترونات المنبعثة من الشعيرة‬،

:‫هناك نوعان من األشكال الهندسية لألنبوب‬

‫ الفتيل عبارة عن ملف لولبي ذو محور مستقيم ويتم وضعه في مواجهة الهدف المشطوف ؛ مسار‬:‫األنابيب ذات النوافذ الجانبية‬
‫اإللكترونات خط مستقيم‬

‫ الفتيل عبارة عن ملف لولبي ذو محور دائري ويحيط بالقطب الموجب ؛ منحني مسار اإللكترونات‬:‫األنابيب ذات النافذة األمامية‬

Tube de Crookes

Il s'agit d'une ampoule en verre dans laquelle on fait le vide ; il reste une pression d'air résiduelle
d'environ 100 Pa (env. 1 torr)(aucune référence pour les valeurs de pression)). Elle contient une
cathode métallique, en aluminium, de forme concave pour concentrer le flux d'électrons, et une
anode, ou « cible ».

Ce tube ne permet de créer des rayons X que par intermittence. Il est encore utilisé dans certains
types de cyclotrons.

‫انبوب كروكس‬

‫ تور) (ال يوجد مرجع لقيم‬1 ‫ باسكال (حوالي‬100 ‫هذا مصباح زجاجي نخلق فيه فراغ ؛ يبقى ضغط الهواء المتبقي حوالي‬
."‫ أو "هدف‬، ‫ وأنود‬، ‫ مقعر لتركيز تدفق اإللكترونات‬، ‫ ألمنيوم‬، ‫ يحتوي على كاثود من معدن‬.))‫الضغط‬

‫ ال يزال يستخدم في بعض أنواع السيكلوترونات‬.‫يمكن لهذا األنبوب أن يصنع أشعة سينية بشكل متقطع‬
type de tube

Quel que soit le type de tube, la génération des rayons X se fait selon le même principe.

Une haute tension électrique (de l'ordre de 20 à 400 kV) est établie entre deux électrodes. Il se
produit alors un courant d'électrons de la cathode vers l'anode (parfois appelée « anticathode » ou «
cible »).

Les électrons sont freinés par les atomes de la cible, ce qui provoque un rayonnement continu de
freinage ou Bremsstrahlung, dont une partie du spectre est dans le domaine des rayons X.

Ces électrons excitent les atomes de la cible, et ceux-ci réémettent un rayonnement X


caractéristique par le phénomène de fluorescence X.

Le spectre sortant du tube est donc la superposition du rayonnement de freinage et de la


fluorescence X de la cible.

Les tubes de rayons X ont une efficacité énergétique extrêmement mauvaise, la majeure partie de la
puissance électrique (99 %) étant dissipée sous forme de chaleur. Les tubes doivent donc être
refroidis, en général par une circulation d'eau, bain d'huile ou par un système d'anode tournante.

.‫ فإن توليد األشعة السينية يتم وفقًا لنفس المبدأ‬، ‫ايا كان نوع األنبوب‬

‫ ثم يوجد تيار من اإللكترونات من القطب السالب إلى‬.‫ كيلو فولت) بين قطبين‬400 ‫ إلى‬20 ‫يتم إنشاء جهد كهربائي عالي (من‬
.)"‫القطب الموجب (يسمى أحيانًا "مضاد الكاثود" أو "الهدف‬

‫ والذي يقع‬، ‫ مما يتسبب في إشعاع الكبح المستمر أو إشعاع الكبح‬، ‫يتم فرملة اإللكترونات بواسطة الذرات الموجودة في الهدف‬
.‫جزء من طيفه في مجال األشعة السينية‬

.‫ وتعيد هذه األشعة السينية المميزة بظاهرة التألق السيني‬، ‫تثير هذه اإللكترونات ذرات الهدف‬

.‫وبالتالي فإن الطيف الخارج من األنبوب هو تراكب إشعاع المكابح وإشعاع األشعة السينية للهدف‬

‫ لذلك يجب‬.‫) كحرارة‬٪99( ‫ حيث يتم تبديد معظم الطاقة الكهربائية‬، ‫تتميز أنابيب األشعة السينية بكفاءة طاقة منخفضة للغاية‬
‫ أو بواسطة نظام األنود الدوار‬، ‫ أو حمام الزيت‬، ‫ عن طريق تدوير الماء‬، ‫ بشكل عام‬، ‫تبريد األنابيب‬

https://www.wikiwand.com/fr/Spectroscopie_de_rayons_X_%C3%A0_dispersion_d
%27%C3%A9nergie.12/01/2021.19.40h

La spectroscopie de rayons X à dispersion d’énergie (energy-dispersive X-ray spectroscopy,


EDS ou EDXS, en anglais) est une spectroscopie des rayons X « dans laquelle l’énergie des photons
individuels est mesurée par un détecteur parallèle et utilisée pour établir un histogramme
représentant la distribution des rayons X en fonction de l’énergie »[1].

Il y a deux manières d'analyser le spectre d'un rayonnement de rayons X. L'une d'elles est l'analyse
dispersive en énergie utilisée ici et en spectroscopie de fluorescence de rayons X à dispersion
d’énergie (energy-dispersive X-ray fluorecence spectroscopy, EDXRS, en anglais) pour
l'application en spectrométrie de fluorescence des rayons X, l'autre étant l'analyse dispersive en
longueur d'onde.

Détecteur

Principe du détecteur à l'état solide

Les photons X sont captés par un détecteur à l'état solide, un semi-conducteur de silicium dopé


au lithium (on parle de détecteur Si(Li)) ou un détecteur à dérive en silicium (drift silicon detector,
SDD), refroidi à l'azote liquide ou par effet Peltier. Les photons X provoquent des ionisations dans
le semiconducteur, les paires électrons-trous libres migrent sous l'effet du champ électrique de
polarisation et provoquent des impulsions de courant dont la hauteur est proportionnelle à
l'énergie du photon. On peut séparer par un discrimineur les impulsions selon leur hauteur, et donc
compter les photons incidents selon leur énergie.

‫ أو أشباه الموصالت المصنوعة من السيليكون المشبع بالليثيوم (المعروفة‬، ‫ بواسطة كاشف الحالة الصلبة‬X ‫تم التقاط فوتونات‬
‫ تتسبب‬.‫ وتبريدها إلى النيتروجين السائل أو تأثير بلتيير‬، )SDD( ‫) أو كاشف االنجراف السيليكوني‬Si (Li) ‫باسم كاشف‬
‫ وتهاجر أزواج ثقب اإللكترون الحرة تحت تأثير المجال الكهربائي لالستقطاب‬، ‫ في تأين في أشباه الموصالت‬X ‫فوتونات‬
‫ وبالتالي‬، ‫ يمكن فصل النبضات بواسطة أداة تمييز وفقًا الرتفاعها‬.‫وتتسبب في نبضات تيار يتناسب ارتفاعها مع طاقة الفوتون‬
‫يمكن حساب الفوتونات الساقطة وفقًا لطاقتها‬
Ce type de détecteur a une bonne sensibilité pour les photons ayant une énergie entre 0.2 et 20 keV ;
on détecte les éléments à partir du bore (Z = 5), mais le rendement est très faible car les photons de
bore sont absorbés par la fenêtre qui protège le détecteur. Le carbone (Z = 6) est bien détecté.

La principale limitation de ce système d'analyse chimique provient de la largeur des raies, qui est
importante (la résolution du système est de 130 eV sur le pic du manganèse, ce qui correspond à 60
eV sur le carbone), les pics de l'azote et de l'oxygène (énergie respective des raies Kα1 : 0,40 keV et
0,53 keV) ne sont pas totalement séparés. Mais la complexité des spectres augmente surtout lorsque
des raies d'une autre transition se superposent, par ex. la série de raies L du chrome et les raies K de
l'oxygène. En revanche, l'analyse est très rapide, en effet, le signal est collecté sur plusieurs canaux
à la fois (typiquement 1024 ou 2048 canaux, un canal correspondant à division de l'échelle
d'énergie, par exemple 10 ou 20 eV) : on analyse toutes les énergies en même temps. Le temps
d'acquisition va de quelques secondes à la minute.

Le nombre d'impulsions pour chaque canal est appelé « nombre de coups », on utilise aussi
fréquemment le taux de comptage exprimé en « coups par seconde » (cps). Le nombre de coups est
proportionnel au nombre de photons passant par le détecteur.

Traitement du signal

Tension dans un détecteur avec remise à zéro périodique

Le détecteur se comporte comme un condensateur qui se charge à chaque arrivée de photon. Soit il


est remis à zéro régulièrement (comme dans l'illustration ci-après), soit le circuit permet un
« courant de fuite », le condensateur se décharge au fur et à mesure.
Filtrage numérique du signal

Ce signal doit ensuite être traité. Auparavant, on utilisait des circuits analogiques, maintenant, le
signal est collecté tel quel et analysé numériquement. Il est tout d'abord filtré ; en général, on
calcule la moyenne du signal sur un intervalle de largeur δt1, et on remplace le point médian de
l'intervalle par cette moyenne. Puis il est dérivé : on calcule simplement (V(t) - V(t-δt2))/δt2.

Influence des paramètres de filtrage

Ceci génère des pics trapézoïdaux, ayant deux caractéristiques :

le temps de montée, et

la largeur du plateau.
Ces deux caractéristiques dépendent de δt1 et de δt2, et conditionnent la détection des photons :

plus on filtre (δt1 et δt2 élevés), mieux on peut déterminer la hauteur des pics avec précision (bon
rapport signal/bruit)

mais plus les pics sont larges, on est alors confronté au phénomène d'empilement (pile-up) qui fait
que l'on peut ne pas détecter tous les pics (on augmente le temps mort).

Une autre approche purement numérique est employée: l'énergie du photon qui vient d'arriver est
directement proportionnelle à la hauteur de la marche. Il suffit donc de mesurer cette différence et
s'assurer que le signal est bien pris sur un palier de part et d'autre de la marche. Pour ceci, la sortie
du préamplificateur est numérisée à haute fréquence : 10 GHz. Pour améliorer la précision de la
mesure, les valeurs mesurées sont moyennées pendant des durées de 8 à 256 ms selon la « constante
de temps » choisie. Un circuit en parallèle détecte l'arrivée du photon pour savoir où se trouve la
« marche ». Si un photon arrive avant la fin du temps d'intégration, l'information est rejetée et
contribue au temps mort. Cette approche fournit une très grande linéarité du signal.

bruit de fond" étant injustement utilisé).

Il faut donc déterminer la surface nette, c'est-à-dire la surface au-dessus de la ligne de bruit de fond,
pour déterminer l'intensité.

Dans le cas de l'analyse dispersive en énergie, la forme du pic n'est pas constante, plus un pic est
haut, plus il est large. On ne peut donc pas, comme en analyse dispersive en longueur d'onde, se
contenter de mesurer la hauteur. De ce fait, cette méthode est plus sensible aux problèmes de
superposition de pic (interférences entre les raies), et ce d'autant plus que les pics sont larges.

On peut utiliser des méthodes mathématiques de déconvolution pour séparer les pics, ou plus
précisément de simulation de spectre : on simule un spectre à partir d'un échantillon fictif ayant des
concentrations a priori, et on ajuste les concentrations afin que le spectre simulé soit le plus proche
possible du spectre mesuré. Cette démarche s'approche de la méthode de Rietveld utilisée
en diffraction de rayons X.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microscopie_%C3%A0_fluorescence

Le filtrage dans un microscope à épifluorescence 


Schéma du filtrage par le « cube » d'un microscope à épifluorescence.

Ces appareils possèdent des pièces interchangeables en forme de cube disposées sur
une tourelle rotative ou sur une tirette selon les fabricants.

Ces « cubes » filtrent la lumière allant vers l'objectif et allant vers l'observateur ou le
capteur, selon les fluorescences recherchées.

Ils comportent 2 filtres et un miroir particulier, « dichroïque » qui réfléchit certaines


longueurs d'onde et qui est traversé par d'autres.

Vers la source se trouve le filtre d'excitation.

Côté observateur se trouve le filtre barrière.

Les cubes sont répertoriés selon les lumières d'excitation: ultraviolet, violet, bleu,
vert4...

‫تح توي هذه األجهزة على أجزاء على شكل مكعب قابلة للتبديل مرتبة على برج دوار أو على عالمة تبويب‬
.‫سحب حسب الشركة المصنعة‬

‫ حسب التألق‬، ‫تقوم هذه "المكعبات" بترشيح الضوء الذي يتجه نحو الهدف ويتجه نحو المراقب أو المستشعر‬
.‫المطلوب‬

.‫ "ثنائية اللون" تعكس أطوال موجية معينة والتي يتقاطع معها اآلخرون‬، ‫لديهم مرشحين ومرآة خاصة‬

.‫نحو المصدر هو مرشح اإلثارة‬

.‫على جانب المراقب يوجد مرشح الحاجز‬

‫ أخضر‬، ‫ أزرق‬، ‫ بنفسجي‬، ‫ فوق بنفسجي‬:‫يتم سرد المكعبات وفقًا ألضواء اإلثارة‬
On utilise cette technique, notamment pour observer des monocouches
lipidiques auxquelles on a ajouté une sonde lipidique fluorescente. On observe une
fluorescence selon la phase dans laquelle se trouve le lipide principal. En général, la
sonde est soluble dans la phase liquide-expansé (LE) mais pas dans les phases
gazeuse (G) ou solide (S). Ceci permet d'observer les macrostructures formées par la
monocouche. Ci-contre, on observe une monocouche lipidique à l'équilibre
par microscopie à épifluorescence. La sonde fluorescente lipidique est soluble dans la
phase LE mais pas dans la phase G. Le résultat est qu'on observe, à l'équilibre, des
sortes de bulles (mais une « bulle » est un concept tridimensionnel) dont les parois
sont constituées du lipide en phase LE et l'intérieur en phase G. Si l'on prend un
exemple tridimensionnel, cela reviendrait à prendre de la mousse de savon et à en
couper une très fine tranche.

‫ على وجه الخصوص لمراقبة الطبقات األحادية الدهنية التي تمت إضافة مسبار‬، ‫يتم استخدام هذه التقنية‬
‫ بشكل‬.‫ يتم مالحظة اإلسفار اعتمادًا على المرحلة التي يوجد فيها الدهن الرئيسي‬.‫الدهون الفلوريسنت إليها‬
.)S( ‫) أو الصلب‬G( ‫) ولكن ليس في الطور الغازي‬LE( ‫ المسبار قابل للذوبان في الطور السائل الممدد‬، ‫عام‬
‫ لوحظ وجود‬، ‫ على العكس من ذلك‬.‫هذا يجعل من الممكن مراقبة الهياكل الكلية التي شكلتها أحادية الطبقة‬
‫ مسبار الدهون الفلوري قابل‬.epifluorescence ‫طبقة أحادية دهنية عند التوازن بواسطة الفحص المجهري‬
‫ أنواعًا من الفقاعات‬، ‫ عند التوازن‬، ‫ والنتيجة هي أننا نالحظ‬.G ‫ ولكن ليس في الطور‬LE ‫للذوبان في طور‬
‫ إذا أخذنا‬، G ‫ والداخل في الطور‬LE ‫ الدهون في طور‬.‫(لكن "الفقاعة" مفهوم ثالثي األبعاد) تتكون جدرانها‬
.‫ فسيكون مثل أخذ رغوة الصابون وتقطيع شريحة رقيقة جدًا منها‬، ‫مثااًل ثالثي األبعاد‬

Limites de la microscopie en fluorescence

Comme toute technique de microscopie optique classique, la microscopie en


fluorescence est limitée par la diffraction de la lumière. Son pouvoir de résolution est
donc de 200 nm environ (voir microscope optique).
Cette limite de résolution restreint l'utilisation de la microscopie en fluorescence pour
l'étude des interactions protéines-protéines. En effet, les protéines ont une taille
caractéristique de 0,1 à 1 nm, on ne peut donc pas montrer par cette technique qu'il y a
contact entre deux protéines. C'est pourquoi, pour étudier l'interaction protéine-
protéine, il faut s'en remettre à d'autres techniques exploitant le phénomène de la
fluorescence (FRET) ou bioluminescence (BRET).

les colorants organiques visibles dans le proche infrarouge (les plus utiles pour
observer à travers les tissus) sont peu nombreux et assez faiblement fluorescents.
les colorants organiques perdent leur fluorescence en vieillissant (phénomène dit
de « photoblanchiment »).

les colorants sont observés avec des filtres et ont des propriétés spectrales telles qu'il
est difficile d'observer simultanément plusieurs couleurs ; et leurs maxima d'émission
sont spectralement proche de leurs maxima d'absorption.

les nanocristaux de semi-conducteurs sont très fluorescents, et feraient sans doute des


sondes très performantes, mais ils sont probablement « nanotoxiques ».

‫حدود الفحص المجهري الفلوري‬

‫ وبالتالي فإن قدرتها على‬.‫ فإن الفحص المجهري الفلوري محدود بسبب حيود الضوء‬، ‫مثل أي تقنية مجهرية ضوئية تقليدية‬
.)‫ نانومتر (انظر المجهر الضوئي‬200 ‫التحليل تبلغ حوالي‬

‫ للبروتينات حجم مميز‬، ‫ في الواقع‬.‫يقيد حد القرار هذا استخدام الفحص المجهري الفلوري لدراسة تفاعالت البروتين والبروتين‬
‫ من أجل دراسة تفاعل‬، ‫ لهذا السبب‬.‫ لذلك ال يمكن أن نثبت بهذه التقنية أن هناك اتصال بين بروتينين‬، ‫ نانومتر‬1 ‫ إلى‬0.1 ‫من‬
( ‫) أو اإلضاءة الحيوية‬FRET( ‫ من الضروري االعتماد على تقنيات أخرى تستغل ظاهرة التألق‬، ‫البروتين والبروتين‬
.)BRET

‫األصباغ العضوية المرئية في األشعة تحت الحمراء القريبة (األكثر فائدة للرؤية من خالل األنسجة) قليلة العدد وقليلة‬
.‫الفلورسنت‬

.)"‫تفقد األصباغ العضوية لمعانها مع تقدم العمر (ظاهرة تعرف باسم "التبييض الضوئي‬

‫تتم مالحظة األصباغ باستخدام المرشحات ولها خصائص طيفية بحيث يصعب مالحظة عدة ألوان في وقت واحد ؛ وقيم انبعاثها‬
.‫قريب طيفيا ً من الحد األقصى المتصاصها‬

."‫ لكنها على األرجح "سامة للنانو‬، ‫ وستكون بال شك مجسات قوية للغاية‬، ‫البلورات النانوية شبه الموصلة هي فلورية للغاية‬

https://micro.magnet.fsu.edu/primer/techniques/fluorescence/filters.html.12/01/2021.18.44h

Les filtres excitateurs permettent uniquement à des longueurs d'onde sélectionnées de l'illuminateur
de passer à travers le chemin vers l'échantillon. Les filtres barrières sont des filtres qui sont conçus
pour supprimer ou bloquer (absorber) les longueurs d'onde d'excitation et permettre uniquement aux
longueurs d'onde d'émission sélectionnées de passer vers l'œil ou un autre détecteur. Les séparateurs
de faisceaux dichromatiques (miroirs dichroïques) sont des filtres spécialisés qui sont conçus pour
refléter efficacement les longueurs d'onde d'excitation et passer les longueurs d'onde d'émission. Ils
sont utilisés dans les illuminateurs à fluorescence à lumière réfléchie et sont positionnés dans le
trajet lumineux après le filtre excitateur mais avant le filtre barrière. Les séparateurs de faisceaux
dichromatiques sont orientés à un angle de 45 degrés par rapport à la lumière passant à travers le
filtre d'excitation et à un angle de 45 degrés par rapport au filtre barrière, comme illustré à la figure
1. Les courbes de filtre (spectres) montrent le pourcentage de transmission (ou le logarithme du
pourcentage) comme axe vertical et les longueurs d'onde comme axe horizontal.

‫ مرشحات الحاجز عبارة عن‬.‫سمح مرشحات اإلثارة فقط بأطوال موجية محددة من المصباح بالمرور في الطريق نحو العينة‬
‫مرشحات مصممة لقمع أو منع (امتصاص) أطوال موجات اإلثارة والسماح فقط ألطوال موجات انبعاث محددة بالمرور نحو‬
‫ مقسمات األشعة ثنائية اللون (المرايا ثنائية اللون) هي مرشحات متخصصة مصممة لتعكس بكفاءة‬.‫العين أو أي كاشف آخر‬
‫ يتم استخدامها في اإلضاءة الفلورية المنعكسة ويتم وضعها في مسار‬.‫أطوال موجات اإلثارة وتمرير أطوال موجات االنبعاث‬
‫ درجة للضوء الذي يمر‬45 ‫ يتم توجيه مقسمات الحزم ثنائية اللون بزاوية‬.‫الضوء بعد مرشح المثير ولكن قبل مرشح الحاجز‬
)‫ توضح منحنيات المرشح (األطياف‬.1 ‫ درجة إلى مرشح الحاجز كما هو موضح في الشكل‬45 ‫عبر مرشح اإلثارة وبزاوية‬
.‫النسبة المئوية لإلرسال (أو لوغاريتم النسبة المئوية) كمحور رأسي وأطوال موجية كمحور أفقي‬

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microscopie_%C3%A0_fluorescence.12/01/2021.18.31h

Différents types de microscopes

Les techniques de fluorescence peuvent être utilisées avec différents types de microscope :

1) un microscope optique classique. Il est également courant de faire passer la lumière


excitatrice par l'objectif et non pas par-dessous le spécimen. On parle alors de microscopie à
épifluorescence.
2) un microscope confocal à balayage laser. Cette association est la plus courante.
Le microscope confocal atteint une résolution bien meilleure que le microscope optique classique,
et permet de réaliser des images en trois dimensions de l'objet.
3) un microscope de fluorescence par réflexion totale interne. Il permet notamment d'obtenir
une meilleure profondeur de champ (200 nm) que la microscopie confocale (600 nm), mais
uniquement à la base de l’échantillon, et plus précisément au niveau de l’interface entre
l'échantillon et le support.
4) la spectroscopie de corrélation de fluorescence (FCS) sert à étudier la diffusion de
molécules et les interactions moléculaires. Elle est souvent associée à la microscopie confocale à
balayage laser

‫انواع مختلفة من المجاهر‬


‫يمكن استخدام تقنيات اإلسفار مع أنواع مختلفة من المجهر‪:‬‬

‫ضا تمرير الضوء المثير عبر الهدف وليس تحت العينة‪ .‬وهذا ما يسمى‬
‫‪ )1‬مجهر بصري تقليدي‪ .‬من الشائع أي ً‬
‫بالمجهر ‪.epifluorescence‬‬

‫‪ )2‬مجهر مسح ليزر متحد البؤر‪ .‬هذا االرتباط هو األكثر شيوعًا‪ .‬يحقق المجهر متحد البؤر دقة أفضل بكثير من‬
‫المجهر الضوئي التقليدي ‪ ،‬ويتيح إمكانية التقاط صور ثالثية األبعاد للكائن‪.‬‬

‫‪ )3‬مجهر مضان باالنعكاس الداخلي الكلي‪ .‬على وجه الخصوص ‪ ،‬فإنه يجعل من الممكن الحصول على عمق‬
‫مجال أفضل (‪ 200‬نانومتر) من الفحص المجهري متحد البؤر (‪ 600‬نانومتر) ‪ ،‬ولكن فقط في قاعدة العينة ‪،‬‬
‫وبشكل أكثر دقة على مستوى الواجهة بين العينة والدعم ‪.‬‬

‫‪ )4‬يستخدم التحليل الطيفي لالرتباط الفلوري (‪ )FCS‬لدراسة انتشار الجزيئات والتفاعالت الجزيئية‪ .‬غالبًا ما‬
‫يرتبط بالمجهر المسح بالليزر المتحد البؤر‬

‫‪principe‬‬

‫‪La fluorescence est la propriété que possèdent certains corps d'émettre de la lumière‬‬
‫‪après avoir absorbé des photons de plus haute énergie. La microscopie en‬‬
‫‪fluorescence repose sur la formation d'une image par détection de cette lumière émise.‬‬
‫‪Le déplacement de Stokes décrit la différence entre la longueur d'onde absorbée par‬‬
‫‪l'objet (émise par la source lumineuse du microscope) et émise par l'objet. Plus la‬‬
‫‪différence entre les deux longueurs d'onde est grande plus il est facile d'observer la‬‬
‫‪fluorescence‬‬

‫ال فلورة هي خاصية بعض األجسام التي تنبعث منها ضوء بعد امتصاص فوتونات طاقة أعلى‪ .‬يعتمد الفحص‬
‫المجهري الفلوري على تكوين صورة عن طريق الكشف عن هذا الضوء المنبعث‪ .‬يصف إزاحة ستوكس الفرق‬
‫بين الطول الموجي الذي يمتصه الجسم (المنبعث من مصدر ضوء المجهر) واالنبعاث من الجسم‪ .‬كلما زاد‬
‫الفرق بين الطولين الموجيين ‪ ،‬كلما كان من األسهل مراقبة التألق‬

‫‪La microscopie en fluorescence (ou en épifluorescence) est une technique utilisant‬‬


‫‪un microscope optique en tirant profit du phénomène de fluorescence et‬‬
‫‪de phosphorescence, au lieu de, ou en plus de l'observation classique par réflexion ou‬‬
‫‪absorption de la lumière visible naturelle ou artificielle ‬‬
‫‪On peut ainsi observer divers objets, substances (organiques ou inorganiques) ou‬‬
‫‪échantillons d'organismes morts ou vivants.‬‬
‫) هو تقنية تستخدم مجهر ضوئي يستفيد من ظاهرة التألق‬epifluorescence ‫الفحص المجهري الفلوري (أو‬
‫ بدالً من أو باإلضافة إلى المالحظة الكالسيكية عن طريق انعكاس أو امتصاص الضوء المرئي‬، ‫والفسفور‬
‫الطبيعي أو االصطناعي‬

‫وبالتالي يمكننا أن نالحظ العديد من األشياء والمواد (العضوية أو غير العضوية) أو عينات من الكائنات الحية‬
.‫أو الميتة‬

Microscope à fluorescence verticale (Olympus BX61), équipé de filtres et d'un appareil photo
numérique.

Microscope à fluorescence inversé (Nikon TE2000) ; la plaque orangée permet à l'utilisateur de


regarder l'échantillon, tout en protégeant les yeux de la lumière UV qui excite la cible pour la
rendre fluorescente.
Principe de fonctionnement du microscope à fluorescence puis du microscope confocal.

Elle fait désormais partie des méthodes de recherche classiques et de la biologie et


continue à se développer avec l'imagerie moléculaire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Microscopie_%C3%A0_fluorescence

Schéma du filtrage par le « cube » d'un microscope à épifluorescence.

https://www.lasercomponents.com/fr/produit/composants-pour-des-mesures-de-
fluorescence/#:~:text=Principe%20de%20fonctionnement%20d'un,et%20tombe%20sur%20le
%20fluorophore.12/01/2021.17.42h

Description
Filtres d’excitation
Les filtres passe-bande transmettent le plus d’énergie possible depuis la source de
lumière vers la bande d’absorption, et, idéalement, uniquement vers la bande
d’absorption.

Séparateurs de faisceaux dichroïques


D’un côté, les séparateurs de faisceaux dichroïques dirigent la plus grande quantité
d’excitation possible vers l’échantillon, et d’un autre côté, la plus grande quantité de
fluorescence possible vers le détecteur.

Filtres d’émission
Les filtres d’émission transfèrent la plus grande quantité d’énergie de fluorescence
possible vers le détecteur.

‫وصف‬

‫مرشحات اإلثارة‬

‫ وبشكل مثالي‬، ‫تنقل مرشحات ممر النطاق أكبر قدر ممكن من الطاقة من مصدر الضوء إلى نطاق االمتصاص‬
.‫إلى نطاق االمتصاص فقط‬

‫فواصل شعاع مزدوج اللون‬

، ‫ ومن ناحية أخرى‬، ‫ تقوم مقسمات األشعة ثنائية اللون بتوجيه أكبر قدر ممكن من اإلثارة للعينة‬، ‫من ناحية‬
.‫أكبر قدر ممكن من التألق للكاشف‬

‫مرشحات االنبعاث‬

‫تنقل مرشحات االنبعاث أكبر قدر ممكن من الطاقة الفلورية إلى الكاشف‬

Principe de fonctionnement d'un filtre de fluorescence en cube :

Dans un filtre de fluorescence en cube, la lumière entrante passe le filtre d'excitation. La lumière
filtrée est réfléchie par le filtre dichroïque et tombe sur le fluorophore. La lumière de fluorescence
de plus longue longueur d’onde passe alors le filtre dichroïque et le filtre d'émission pour
finalement atteindre le détecteur. La tâche du filtre d'émission est de bloquer la lumière d'excitation
dispersée. Le résultat est une fluorescence d’illumination avec un fond sombre.
‫مبدأ عمل مرشح مكعب مضان‪:‬‬

‫في مرشح مكعب مضان ‪ ،‬يمر الضوء الوارد مرشح اإلثارة‪ .‬ينعكس الضوء المرشح بواسطة مرشح‬
‫مزدوج اللون ويسقط على الفلوروفور‪ .‬ثم يمر الضوء الفلوري ذو الطول الموجي األطول بالمرشح ثنائي‬
‫اللون ومرشح االنبعاث ويصل أخي ًرا إلى الكاشف‪ .‬تتمثل مهمة مرشح االنبعاث في حجب ضوء اإلثارة المتناثر‪.‬‬
‫والنتيجة هي إضاءة الفلورة بخلفية داكنة‪.‬‬

Vous aimerez peut-être aussi