Vous êtes sur la page 1sur 17

SOMMAIRE :

1. Définition d’un Ordonnanceur

• VTOM permet

• VTOM gère

2. Principe de fonctionnement

3. Les liens

• Lien simple

• Lien ET

• Lien OU

• Lien parent

• Lien erreur

4. Les Différents statuts possibles des applications et des


traitements

• Applications

• Traitements

5. Gestion des incidents

6. Notion de sécurité sous VISUAL TOM

7. Description des menus


• Menu fichier
• Menu edition
• Menu pilote
• Menu domaine exploitation
• Menu environnement
• Menu analyse
• Menu aide
1. Définition
L’ordonnanceur, VISUAL TOM de son vrai nom, est un automate qui libère les
services d’exploitations des contraintes liées au systèmes hétérogènes .C’est un logiciel de
nouvelle génération doté d’une architecture client/serveur reposant sur une conception
unique de la planification et une intégration des contraintes techniques. Celui-ci dispose
d’une interface graphique (voir annexe 1) orientée objet de programmation visuel multi-
utilisateurs qui autorise le partage des schémas d’exploitation en tout point du réseau.

VTOM permet :

- Une mise en œuvre graphique de la production. Les schémas d’exploitations


sont ainsi définis dynamiquement.

- L’automatisation de l’exploitation en réalisant les actions demandées sans


intervention humaine

- La planification périodique ou a la demande

- Synchroniser l’ensemble des contraintes entre toutes les entités de


l’exploitation

- La préparation automatique des travaux

VTOM gère différents types de synchronisations :

- Dépendances inter-environnements, inter-applications, inter jobs, inter sites,


inter machines

- Présence d’un fichier

- Disponibilité d’une ressource

- Valorisation d’une variable

- Réception d’un message applicatif et console

2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Lors de la séquence de soumission et pour respecter celle-ci, les traitements


et/ou applications peuvent être ordonnancés en fonction de deux fonction majeures :
- Le Lien qui est une dépendance entre deux traitements ou deux applications.
Celui-ci est représenté graphiquement par une Flèche dont la couleur indique la
nature de la dépendance :

• BLEU NUIT : lien obligatoire (le traitement B attends la


fin normale du traitement A pour démarrer)

• VERT CLAIR : lien facultatif

• CYAN : lien conditionnel

• NOIR : lien exclusif (le traitement B attends la


déplanification du traitement A pour se lancer. De même, si
le traitement A est planifié, le traitement B se déplanifie)

• ROUGE : lien en erreur (le traitement B attends la fin du


traitement EN ERREUR de A

- La ressource est une variable, qui associé à une valeur définit une contrainte
lors de la soumission du traitement

3. LES LIENS (voir annexe liens)

Le Lien , comme nous l'avons vu ci dessus est une dépendance entre deux
traitements ou deux applications. Celui-ci est représenté graphiquement par une Flèche
dont la couleur indique. Les graphiques suivants représentent un exemple de quelques
liens les plus rependus dans les chaînes de production

 Lien simple

A
B

Dans ce cas de lien simple souvent de couleur Bleu, l’Ordonnanceur traduit ceux-ci
comme des liens obligatoires. On constate que B attends la fin du traitement de A pour se
lancer. On dit que :

- B attends A
- A est le père de B

 Lien ET

A B

Dans ce type de cas, l’Ordonnanceur traduit ce type de lien par une fonction ET ;il attend que
A et B se terminent pour que les traitements en C se lance. A et B doivent se terminer
correctement pour que C se déclenche; toutefois, en cas d’anomalie sur A ou sur B, le
traitement en C ne part pas.
 Lien OU

A B

Ce type de lien particulier autorise VTOM a choisir l’une ou l’autre des conditions pour
exécuter les suivantes. Dans ce cas de figure, si A se termine correctement et B est en erreur C
se lance

 Lien parent

A B

Dans ce cas de figure, le moteur de VISUAL TOM attends la fin du traitement A avant de
traiter le B.
On dit que :
- B ATTENDS A
- A est le père DE B

 Lien en erreur

Dans ce cas de figure, le moteur de VISUAL TOM attends la fin du traitement A EN


ERREUR avant de traiter C

4. LES DIFFERENTS STATUS POSSIBLES DES


APPLICATIONS ET DES TRAITEMENTS

Une application, comme les traitements, évoluent aux cours du plan d’exploitation.
VISUAL TOM, en fonctionnement normal, propose a la fois pour les applications et pour
les traitements six états possibles, chacuns associés a une couleur.

- APPLICATIONS :

• JAUNE : état a venir

• BLEU : les traitements de l’application sont soumis


• ROUGE : un traitement de l’application s’est termine
anormalement

• GRIS : l’application a été déplanifiée

• Blanc : l’application n’est pas planifiée et ne prévoit pas de


lancements.

• VERT : les traitements de l’application se sont terminés


normalement

- TRAITEMENTS :

• JAUNE : traitement a venir

• BLEU : traitement en cours

• ROUGE : traitement en erreur

• VERT : traitement terminé normalement

• GRIS : traitement déplanifié

• BLANC : traitement non planifié

• ORANGE : traitement en attente de soumission

5. Gestion des incidents

Lors de l’exécution d’un traitement, celui-ci peut se mettre en erreur. L’utilisateur du


pilote graphique peut a tout instant s’il est habilité, intervenir sur des incidents détectés.

 Le pilote graphique permet :


• L’utilisateur pilote peut affiner son diagnostique et effectuer les actions
correctives avant de relancer le traitement :

 Visualisation des fichiers log sur les scripts en erreurs


 Edition et modification d’un script

 Relance d’un script en erreur

 Simulation des modification

• De définir le cadre de reprise d’un traitement en erreur de manière a


rendre la chaîne de traitement automatique. Ces caractéristiques sont :

 Spécification d’un schéma dégradé

 Déplanification des traitements dépendants

 Blocage de l’avancement de la chaîne de production

 Prise en charge d’un chemin dégradé dans


l’environnement

 Relance automatique d’un script en erreur dans sa


globalité

 Relance automatique d’un script en erreur a une étape


prédéfinie

 Déclenchement automatique d’un script d’un script de


traitement de l’incident

L’utilisateur, lors de modification de script en erreurs ou de mise a niveau des


traitements, peut tester ses modifications sans relancer les traitements. C’est la simulation.
Cette fonction permet ainsi de valider le bon déroulement des enchaînement de la chaîne.
L’utilisateur intervient en temps réel en mode interactif. Les traitements sont alors exécutes en
mode virtuel, sans incidence sur les fichiers réels et sans consommation de ressource
machine.

Ces fonctions permettent d'agir sur les traitements ou les applications en fonction de
leur état et de planifier des travaux " a la demande ".

Le déclenchement des travaux " a la demande " ne sera effectué par le moteur de
Visual TOM après validation de toutes leurs autres contraintes (planning, liens, ressources,…)
que s'ils ont été explicitement "demandées", c'est a dire planifiés ce jour.

Lors de ces traitements, comme nous l'avons vu avant ,ceux-ci peuvent prendre
plusieurs états (en attente, a venir, …); mais pour assurer le bon fonctionnement de la chaîne
de production, le technicien de production peut forcer les traitements a faire telle ou telle
tâche. Ces actions peuvent être :

Forcer de A fonction
Le traitement passe au statut TERMINE , ce qui autorise le
A VENIR TERMINE déclenchement de ces successeurs par le moteur VTOM
Forcer un traitement au statut EN COURS entraîne son
A VENIR EN COURS déclenchement par le moteur (soumission de script sur la
machine cliente) sans tenir compte de la validité de ses
contraintes(horaires, ressources,…)
Forcer un traitement au statut EN ERREUR autorise le
déclenchement de ses successeurs ayant des liens de type EN
ERREUR par le moteur et/ou la déplanification de ses
A VENIR EN ERREUR successeurs ayant des liens de type obligatoire

Le traitement forcé au statut EN ERREUR ne bloque pas la


date d'exploitation
Forcer un traitement au statut NON PLANIFIE autorise le
A VENIR NON PLANIFIE déclenchement de ses successeurs ayant des liens de type
conditionnels par le moteur
Le traitement passe au statut A VENIR et est de nouveau
TERMINE A VENIR éligible pour un déclenchement par le moteur dès que ses
contraintes autres que le planning et la périodicité sont valides
Forcer le traitement au statut EN ERREUR autorise le
déclenchement de ses successeurs ayant un lien de type EN
ERREUR par le moteur ayant des liens de type obligatoires.
TERMINE EN ERREUR
Forcer le traitement au statut NON PLANIFIE autorise le
TERMINE NON PLANIFIE déclenchement de ses successeurs ayant des liens de types
conditionnels par le moteur
Le traitement passe au statut A VENIR et est a nouveau
EN ERREUR A VENIR éligible pour un déclenchement par le moteur dès que ses
contraintes autres que le planning et la périodicité sont valides
Forcer un traitement au statut TERMINE autorise le
déclenchement de ses successeurs par le moteur.

EN ERREUR TERMINE Le traitement forcé au statut TERMINE ne débloque pas la


date d'exploitation
Forcer un traitement au statut NON PLANIFIE autorise le
déclenchement de ses successeurs ayant des liens de type
EN ERREUR NON PLANIFIE conditionnel par le moteur.

Le traitement forcé au statut NON PLANIFIE ne débloque


pas la date d'exploitation
Le traitement passe au statut A VEINR et est de nouveau
NON PLANIFIE A VENIR éligible pour un déclenchement par le moteur dès que ses
contraintes autres que le planning et la périodicité sont valides
Forcer un traitement au statut TERMINE autorise le
NON PLANIFIE TERMINE déclenchement de ses successeurs par le moteur.
Forcer un traitement au statut EN ERREUR autorise le
déclenchement de ses successeurs ayant des liens de type EN
NON PLANIFIE EN ERREUR ERREUR par le moteur et/ou la déplanification de ses
successeurs ayant des liens de type obligatoire

6. Notions de sécurité sous VISUAL TOM

La sécurité sous Visual Tom est complexe. En effet, Vtom met en place plusieurs
procédures afin d’assurer la sécurité de l’exploitation. Celles ci sont dégroupées en plusieurs
points :

• Indépendance des environnements et des applications

• Mécanisme de contrôle d’avancement de la date d’exploitation empêchant ainsi


tout chevauchement de traitement de l’exploitation

• Reprise de l’environnement au niveau système pour l’exécution de chaque


traitement

• génération de fichiers de logs indiquant les traitements déclenchés, les actions


de reprise ainsi que les erreurs

• suivi des traitements a l’écran en temps réel permettant d’intervenir sur les
traitements

• génération des fichiers STATS sur les consommations des ressources système

• accès au logiciel par mécanisme de mot de passe logiciel et non système

• intégrité des données par un utilitaire fourni

• architecture prévue pour résister a des commandes d’arrêt brutales

• sécurisation du serveur et de ses données par un serveur de back up

• indépendance des machines de production


7. Description des menus

 Menu édition

Dans une chaîne de production, il y a de nombreuses applications constituant la chaîne de


traitement. Celles ci ont des incidences sur les graphes qui peuvent être très désagréables.

 Menu pilote
 Menu domaine exploitation
 Menu environnement
 Menu analyse
 Menu aide
ANNEXE INTERPHACE
GRAPHIQUE
ANNEXE LIENS
D'ORDONNANCEMENT

Vous aimerez peut-être aussi