Vous êtes sur la page 1sur 44

HSPA

(High Speed Packet Access)


André-Luc BEYLOT
ENSEEIHT
Département Télécommunications et Réseaux
Plan
 Introduction
 HSDPA
 HSUPA
 Continuous Packet Connectivity
 I-HSPA
 Conclusions
Evolutions de l’UMTS
3GPP Rel 5 3GPP Rel 6 3GPP Rel 7
3GPP Rel -99 3GPP Rel 4 (HSDPA) (HSUPA) HSPA+ Rel suivantes,
12/99 03/01 03/02 12/04 06/07 (LTE)

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007

Europe
Europe HSDPA HSUPA
Japon (pré-
(commercial) (commercial) (commercial)
commercial.)
High Speed Packet Access (1/3)
 Forte tension pour améliorer les capacités de transmission en terme
de débit et de délai des réseaux UMTS :
 Communications multimédias avec des besoins grandissant en débit
(TV sur les mobiles, streaming…)
 Concurrence annoncée du WIMAX
 High Speed Packet Access (HSPA) évolution de l’UMTS
 Sur la voie descendante : High Speed Downlink Packet Access
(HSDPA) dès la Release
 Sur la voie montante, l’évolution est venue ensuite dans la Release 6
sous le nom High Speed Uplink Packet Access (HSUPA)
 HSPA était au départ conçu pour des trafics non temps-réel avec des
débits importants de transmission
High Speed Packet Access (2/3)
 Les principales propriétés/caractéristiques sont :
 Des ordres de modulations et de codage supérieurs entraînant
des débits supérieurs et une meilleure efficacité spectrale
 En théorie jusqu’à 5,8 Mbit/s sur le lien montant et 14 Mbit/s
sur le lien descendant sans tenir compte des techniques
Multiple Inputs and Multiple Outputs (MIMO)

 Ordonnancement rapide sur le Node B


 Objectif tirer profit des conditions de réception courantes des
utilisateurs et ce beaucoup plus rapidement
High Speed Packet Access (3/3)
 Adaptation sur le lien descendant
 Possibilité d’adapter dynamiquement le schéma de modulation et de
codage en fonction des conditions courantes du canal de
transmission

 Améliorations des techniques de retransmission


 De nouvelles techniques de retransmission intitulées Hybrid Automatic
Repeat Request (HARQ) sont introduites au niveau 1 => reduction de
délai
 Les retransmssions restent bien sûr possibles au niveau Radio Link
Control (RLC)
 Plus petites tailles de trames de niveau PHY et donc réductions des
Transmission Time Intervals (TTI)
 avec HSDPA 2ms et avec HSUPA 10ms et 2ms
Introduction à HSDPA (1/2)
 Dans la Release 99 il y avait typiquement :
 DCH : canal de transmission de données dédiés
 Downlink Shared Channel (DSCH)
 Dans HSDPA (Release 5)
 Des canaux High Speed DSCH (HS-DSCH) ont été ajoutés
 Les DSCH ont été supprimés en raison de leur manque
d’intérêt pour les implantations réelles
Introduction à HSDPA (2/2)
 Les améliorations de HSDPA pour les performances en
termes de capacité et de débit utile reposent sur :
 L’utilisation de l’adaptation du lien (ACM),
 Des ordres supérieurs de modulation
 Un ordonnancement rapide
 De plus petites tailles de trames (ou TTI : transmission time
interval)
 Des retransmissions de niveau couche PHY
 HSDPA ne permet pas de faire du contrôle de puissance
rapide ni de soft handover
Canaux HSDPA (1/2)
 Les DCH de la Rel. 99 n’ont pas disparu avec l’apparition de
HSDPA
 DCH et HSDPA
 Pour la transmission de données (PS) au moins la signalisation
(signaling radio bearer - SRB) passe sur un canal dédié DCH
 Les trafics orientés vers le réseau CS passent sur un canal
DCH
 A partir de la Release 6, la signalisation peut à son tour être
prise en charge sur un canal partagé
 Dans la Release 5, les trafics montants n’utilisent que des
canaux DCH
Canaux HSDPA (2/2)
 Dans la Release 6 des canaux Enhanced DCH (E-DCH) sont
proposés au travers de la solution high-speed uplink packet
access (HSUPA)
 Les données utilisateurs sont envoyées dans un canal High
Speed Downlink Shared Channel (HS-DSCH)
 Les données de contrôle sont envoyées dans un canal High
Speed Common Control Channel (HS-SCCH)
 HS-SCCH est envoyé deux slots avant HS-DSCH pour
indiquer l’UE choisi pour la prochaine transmission sur HS-
DSCH
Adaptation du lien (1/2)
 L’UE informe régulièrement le Node B regulièrement de sa
qualité de canal au travers de messages CQI (Channel
Quality Indicator)
Adaptation du lien (2/2)
 Modulation adaptative et ordres de modulation supérieurs
(16/64QAM) avec HSDPA

16
In st a n t a n eo u s EsN o [ d B ]

14
12
10
8
6
4
2
0
L’adaptation
-2 du lien ajuste
0 20 40 60 80 100 120 140 160
Tim e [ nu m ber of TTIs] le mode en
1 6QAM 3 / 4
qqs ms en
1 6QAM 2 / 4
fonction du
QPSK3 /4
CQI
QPSK2 /4
QPSK1 /4
Fast Retransmissions (1/3)
Rel ‘99 HSPA

RNC
Retransmisson Packet
Packet

NodeB

RLC
ACK/NACK
Retransmisson
UE Layer 1
ACK/NACK

 Les mécanismes Radio Link Control (RLC) ACK/NACKs coexistent avec HSPA

(erreur non récupérée par la couche PHY)


Fast Retransmissions (2/3)
UE NodeB RNC

User data

(Re)transmission
RLC
RLC (N)ACK

MAC-d

MAC-hs

(Re)transmission
Layer1
HARQ (N)ACK
Fast Retransmissions (3/3)
 La signalisation couche PHY indique le besoin de retransmission ce qui se
traduit par une baisse substantielle du délai par rapport à la Rel’99

 Les procédures de retransmission de la couche PHY (HARQ) se traduit par le


fait que si des erreurs sont survenues, on ne supprime pas la PHY-PDU, on va
essayer de la combiner avec les transmissions ultérieures
 Les retransmissions peuvent être faites de deux façons:
 Par des retransmissions identiques
 Par des retransmissions différentes (redondance incrémentale)
Ordonnancement lien descendant
(1/5)
 NodeB gère un certain nombre d’utilisateurs et doit
ordonnancer les messages vers ces différents utilisateurs
au travers de fractions de temps (Transmission Time
Intervals)
 Une certaine équité entre les utilisateurs doit être
maintenue
 Les ressources doivent être utilisées efficacement
 Plusieurs algorithmes ont été proposés parmi lesquels les
plus cités sont :
 Round Robin
 Proportional Fair
Ordonnancement lien descendant
(2/5)
 Round Robin (RR)
 C’est l’un des algorithmes les plus simples
 Les allocations aux utilisateurs sont faits cycliquement sans
priorité
 Points poisitifs
 Facile à implanter
 Chaque utilisateur reçoit la même quantité de ressources
 Point négatif
 Les conditions du canal ne sont pas prises en compte ce qui peut
se traduire par une perte de ressources
Ordonnancement lien descendant
(3/5)
 Proportional Fair (PF)
 Algorithme d’ordonnancement fondé sur un compromis
 Repose sur un équilibre entre deux volontés antagonistes :
 Maximiser le débit du réseau en servant les utilisateurs ayant la
meilleure qualité de canal
 Permettre aux utilisateurs de recevoir un niveau de service
minimal
Ordonnancement lien descendant
(4/5)
 PF alloue aux utilisateurs une priorité inversement
proportionnelle aux ressources qui leur ont déjà été
attribuées

 L’UE a déjà été bien servi => priorité faible


Ordonnancement lien descendant
(5/5)
 En général la priorité est définie de la façon suivante :

Priorité = d/r

 Où d est le débit instantané en tenant compte de la


modulation/codage utilisé et r le débit moyen mesuré par
une moyenne mobile

 (1 − a ) * rold + a * d , if user is served


r=  ,
 (1 − a ) * rold , otherwise

 Attention, ne tient pas compte de la QoS !


 L’espoir est que le canal varie suffisamment souvent
Mobilité avec HSDPA (1/3)
 Les handovers constituent un compromis entre deux
facteurs :
 Quand la qualité du canal se détériore, le handover vers une
meilleure cellule peut se traduire par de meilleures conditions
de réceptions de paquets
 En revanche, chaque changement de node B se traduit par la
suppression des paquets du buffer du node B et par des
retransmissions potentielles par la couche RLC situé dans le
RNC
 Avec HSDPA, un utilisateur n’est connecté qu’à un seul
(HSDPA) node B à la fois
 Seuls les hard handovers sont proposés contrairement au
soft handover possible sur les canaux DCH
Mobilité avec HSDPA (2/3)
 Attention même si dans le sens descendant, il n’y a qu’un seul canal HS-
DSCH et donc une seule cellule de rattachement, le canal DCH
montant peut encore utiliser les softs handovers
 Attention aux canaux de signalisation !

Node B,
Serving HSDPA
DCH

DCH Node B,
Part of DCH active set
HS-SCCH

UE
Mobilité avec HSDPA (3/3)
 La procédure de handover de HSDPA se décrit ainsi :
 La procédure de changement de Serving HS-DSCH est
inititié quand les conditions de réception depuis une cellule
voisine est significativement supérieure pendant une durée
pré-définie
 Cette information est remontée par l’UE au node-B qui fait
suivre au RNC
 Si le contrôle d’admission est réussi (assez de ressources
dans cette nouvelle cellule) le RNC autorise l’UE à effectuer
son handover en utilisant le Bearer de signalisation
Introduction à HSUPA
 3 ans après l’introduction de HSDPA, le pendant sur la voie
montante a été introduit pour créer l’évolution HSPA Rel’6
 Son nom original était Enhanced Dedicated Channel (E-DCH)
 Les choix évidents ont consisté à analyser les mécanismes de
HSDPA et de voir comment les adapter à la voie montante
 Améliorations de HSUPA par rapport à la Rel’99
 PHY - Hybrid ARQ (HARQ) et donc retransmissions rapides
 Ordonnancement au niveau du Node B
 Taille de trames plus faibles, 10ms obligatoire pour tous les
équipements HSUPA et 2 ms de manière optionnelle
 HSUPA repose encore largement sur des mécanismes de
base de l’UMTS
Canaux HSUPA (1/3)
 Nouveaux canaux de transport dans le sens montant
Enhanced Dedicated Channel (E-DCH)
 Permettent HARQ et l’ordonnancement rapide
 Contrairement aux HS-DSCH (HSDPA) E-DCH n’est pas un
canal partagé mais un canal dédié
 Comme pour les canaux DCH, les E-DCH sont mis en
correspondance avec des canaux physiques de données et de
contrôle
 Les données sont véhiculées sur un nouveau canal physique
enhanced dedicated physical data channel (E-DPDCH) et les
informations de contrôle sur des canaux E-DPCCH
Canaux HSUPA (2/3)
 Les canaux physiques de contrôle de la Rel’99 (DPCCH)
sont inchangés
 Deux nouveaux canaux sont créés pour l’ordonnancement
 E-DCH absolute grant channel (E-AGCH) - donne des valeurs
absolues pour l’ordonnancement
 E-DCH relative grant channel (E-RGCH) – donne des valeurs
relatives (augmentation/diminution)
 De nouveaux canaux de contrôle pour la retransmission :
dans le sens descendant, la station de base annonce si elle
a reçu correctement ou non les paquets dans le sens
montant
 E-DCH HARQ indicator channel (E-HICH)
HSUPA channels (3/3)

DPCCH
NodeB
E-DPCCH

E-DPDCH

E-RGGH
UE
E-AGCH

E-HICH
Ordonnancement sens montant (1/5)
 Avec HSDPA, toute la puissance d’une cellule peut être
dédiée à un seul utilisateur sur une courte période de
temps :
 Débit crête potentiellement très élevé pour un UE et les
autres sont à 0
 Mais l’intervalle de temps sera dédié à un autre utilisateur et
ainsi de suite
 Avec HSUPA l’ordonnancement de type HSDPA n’est pas
possible :
 HSUPA de type n vers 1 ;
 La puissance de transmission est utilisée par les UEs et ne
peut donc pas être partagée ;
Ordonnancement sens montant (2/5)
 La ressource est partagée sur le lien montant ici ce sera de
la puissance de transmission que le récepteur du Node B
verra

 L’ordonnancement HSUPA pourrait être décrite comme un


ordonnancement très rapide de DCH
Ordonnancement sens montant (3/5)
 2 types d’ordonnancement sont prévus pour le trafic
HSUPA
 Transmissions ordonnancées par le Node B. Chaque requête
induit un délai et de la signalisation.
 Transmissions non ordonnancées (Non-scheduled
transmissions - NST) sont contrôlées directement par le
RNC qui définit un débit minimum auquel un UE peut
transmettre sans effectuer de requête spécifique. Cela
réduit la surcharge de signalisation et les temps de
traitements et d’allocation de ressource
Ordonnancement sens montant (4/5)
 Règles pour les Transmissions ordonnancées
 L’ordonnanceur mesure le niveau de bruit et décide si :
 Un débit supplémentaire peut être alloué
 D’autres doivent réduire leur débit
 L’ordonnanceur gère aussi les retours sur le lien montant
 Ces retours sont transmis si l’E-DPCCH chaque TTI
 Il choisit les utilisateurs pouvant augmenter leur débit en
fonction de l’état du buffer et de la disponibilité en puissance
 Peut dépendre sur des priorités qui sont gérées par le RNC :
l’ordonnanceur peut choisir un utilisateur ou plusieurs
utilisateurs pour ajuster les débits
 Les débits absolus ou relatifs peuvent être envoyés sur les
canaux E-RGCH ou E-AGCH
Mobilité avec HSUPA (1/2)
 Procédure équivalente à celle de l’UMTS y compris soft
handover ;
 Le fonctionnement d’HARQ dans le cas d’un soft handover
HSUPA est le suivant :
 Si l’un des Node B envoie un ACK, l’information est
communiquée à la couche MAC qui considérera la transmission
comme effective
Mobility with HSUPA (2/2)
Packet
reordering RNC

Correctly
NodeB
received
Layer 1 packet
ACK/NACK Data
NodeB

UE
Layer 1
ACK/NACK
Continuous Packet Connectivity
(1/5)
 Continuous Packet Connectivity (CPC) a été introduite à
partir de la Release 7
 Objectif : améliorer les performances de services
contraints temporellement et avec un débit faible
typiquement VoIP
 Elimine l’obligation de transmission/réception en continu.
 3 caractéristiques principales
 Transmission discontinue UL
 Transmission discontinue DL
 HS-SCCH less pour HSDPA VoIP
Continuous Packet Connectivity
(2/5)
 Avantages
 Les utilisateurs inactifs ont besoin de moins de ressources ce
qui crée moins d’interférences globales : on peut accepter
plus de connexions simultanées
 Réduction de la consommation énergétique des UE
 Ressources de l’UTRAN mieux utilisées
Continuous Packet Connectivity
(3/5)
R99 DCH with 20-ms TTI 12.2 kbps DCH
(Rel’99, CS voice)

32 kbps E-DCH
E-DCH with 10-ms TTI
(Rel’6, phase 1, VoIP)

160 kbps E-DCH

E-DCH with 2-ms TTI


Power offset
(Rel-6, phase 2, VoIP)

160 kbps E-DCH


E-DCH with 2 ms TTI PO
and UL DPCCH gating
(Rel-7, VoIP)

= DPDCH (DCH) / E-DPDCH (E-DCH)


= DPCCH
Continuous Packet Connectivity
(5/5)
 Les UE peuvent s’éteindre Pas de mesures
à effectuer pas
On Duration DRX Period
UE shall monitor
de données
PDCCH envoyées

DRX Cycle

 Fonctionnement HS-SCCH-less HSDPA lien descendant


 Les transmissions étant planifiées pas besoin de High Speed
Secondary Control Channel (HS-SCCH) pour les petits
paquets de VoIP
 Le canal HS-SCCH n’est utilisé que pour les retransmissions
Performances obtenues
 Comparaison entre UMTS et voix en mode circuit et HSPA rel’6 avec VoIP
 avec Rel 99 voix en mode circuit CS : capacité de 60-70
utilisateurs/cellules
 avec Rel 7+ VoIP la capacité est doublée

H. Holma, M. Kuusela, E. Malkamäki, K. Ranta-aho, C. Tao:


“VoIP over HSPA with 3GPP Release 7”, PIMRC, 2006.
I-HSPA (1/3)
 Internet-HSPA (I-HSPA) a pour objectif d’accélérer et de
simplifier l’architecture de l’UMTS
 Utilisable avec les stations de base UMTS
 Utilise des terminaux standards
 Architecture extrêmement simplifiée qui permet
 Accès sans fil à haut débit
 Améliore les délais
 Réduit les retransmissions
I-HSPA (2/3)
NodeB /
E-NodeB SGSN

RNC GGSN
UE
Internet
Internet
//
Intranet
Intranet

I-HSPA
I-HSPA (3/3)
Release 99
~200 ms Temps d’aller retour pour un paquet de 32 octet
200
180 HSDPA
<100 ms
160 Internet
140 HSUPA Iu + core
~50 ms
120 RNC
Iub
100 I-HSPA Node B
80 ~25 ms
AI
60 UE
40
20
0
Today HSDPA HSDPA+HSUPA I-HSDPA+
I-HSUPA
Conclusions (1/2)
 High Speed Packet Access : évolution de l’UMTS
introduite dans les releases 5 et 6 pour les sens
descendants et montants respectivement
 HSPA offre des débits-crête bien supérieurs jusqu’à
14 Mbit/s dans le sens descendant et 5,4 Mbit/s dans
le sens montant avec une réduction des délais
 Principes clés de HSPA :
 Retransmissions rapides PHY : HARQ
 Ordonnancement fait par la station de base
 Trames plus courtes (2ms - DL et 2 ou 10ms - UL)
 Modulation et codages améliorés ; adaptation dynamique
dans le sens descendant
Conclusions (2/2)
 HSPA améliore aussi les performances des
applications de type VoIP (pas prévu initialement)
 Continuous Packet Connectivity (CPC) introduit dans la
version 7
 I-HSPA introduit pour les accès Internet
 Débits plus grands et délais plus faibles
 Réduction des coûts
 Femtocells ont été proposées pour augmenter la
densité et renvoyer les utilisateurs vers des
raccordements résidentiels (ADSL, fibre)
HSPA vs UMTS
Feature UMTS HSUPA HSDPA

Soft handover Oui Oui Non


(sauf DCH associé)

Modulation Adaptative Non Non Oui

ordonnancement BTS Non Oui Oui

HARQ Non Oui Oui

Débits Max HSPA


Downlink HSDPA Uplink HSUPA
 Théoriquement jusqu’à 14.4 Mbit/s  Théoriquement jusqu’à 5.76 Mbit/s
 Capacités observées 1.8-3.6 Mbit/s  Capacité observée 1.46 Mbit/s

Vous aimerez peut-être aussi