Vous êtes sur la page 1sur 12

Sommaire

• Introduction
• Chapitre 1: présentation du lieu de stage
• Section 1: description cabinet
• Section 2: organigramme
• Section3: les taches effectuées par le cabinet
Chapitre 1:présentation du lieu de stage

Introduction:

Ce chapitre est divisé en trois parties: dans la première section ,nous examinerons la
description de l’entreprise dans laquelle la formation a été dispensée en représentant la
carte d’identité de la société puis dans la deuxième section, on s’intéressera aux
organigramme assurés par le cabinet et dans la troisième nous allons exposer les tache
effectuées .

Section1: présentation du cabinet

La société BETTA SERVICES est une cabinet de comptabilité et conseil aux entreprises crée
par Mr Hichem Ben Chika.

1- carte d’identité de la société

*nom de cabinet : Services Betta

*Gérante : Hichem Ben Chika

*Adresse : Rue Habib Thameur Immeuble Harbi 3100 Kairouan

*Téléphone : 77238166/98831597

*E-mail :hichembenchika@gmail.com

*date de création : Juin 2009

*logiciel : OPTIMA COMPTA

*Activité principale : tenue et assistance comptable et fiscale


Section2 : organigramme du cabinet

Gérant :

Mr. Hichem Ben

CHIKA

Aide comptable : Aide comptable: Aide comptable

Manel Sondes Hiba

Service comptable Service juridique

Ce cabinet se caractérise par une grande harmonie entre les assistants et le gérant grâce à une forte
hiérarchie qui fait l’objet d’une augmentation de la productivité des personnels Un groupe très
compétent qui sert à rendre service aux clientèle dans les normes . Ce cabinet se compose d’un
gérant qui est sous la gestion de monsieur Hichem et de trois aides comptables qui ont chargé des
deux services soit comptables soit juridique.

SECTION 3 : les taches effectuer par le cabinet


Les services comptables :

La comptabilité consiste en l’enregistrement, la classification et la présentation des données


financières et des flux d’argent et de valeurs vers, depuis, et au de l’entreprise.

* La collecte des informations et documents comptables :

Les pièces comptables obligatoires sont : les factures d’acquisition et de ventes, les bons de caisse ,
Les documents juridiques, les relevés bancaires, les chéquiers, les bulletins de salaire, les déclarations
sociales et fiscales et des différents documents de charges et de produits.

 Classification des documents :

Dans le cabinet les documents comptable de chaque client sont classes dans une boite d’archive
portant son nom et son prénom. L’enregistrement de tout opération s’effectue a partir d un
document de base :

- document interne (fiche de paie factures de ventes bons de consommation)

- document externe (facture d’achat contrat…)

Le classement de ces documents se fait par ordre chronologique et pour chaque mois

*vérification de documents :
*traitement des données :
*les travaux de clôture

A la fin de chaque exercice le comptable effectue un travail pour déterminer le résultat :

*constations des amortissements et des provisions


*écritures de regroupement des charges et des produits
*balance après inventaire
*régularisation des comptes des charges et des produits :
*préparation des états financiers :
Suite baux travaux d’inventaires, il nous faut préparer les états financiers
Correspondants a l’exercice comptable. Les états financiers sont :
*le bilan
*l’état de résultat
*l’état de flux de trésorerie
*les notes aux états financiers
*retenue a la source : il y a trois types de (RS) a savoir :
-retenue sur les salaires : la déduction de salaire est calculée a l’aide des enregistrement
de paie du responsable des ressources humains qui détermine a laide de pointage les
heures de travail :
-Retenue sur le marché : le taux de taxe perçu sur le marché fourni par des tiers,
dépassant 2000, correspond a 15% du montant TTC
-retenue sur le loyer : le taux de déduction est de 15% du montant du loyer
-TFP : est fixe a 2% pour tous les secteurs a l’exception des entreprises exerçants dans le
secteur de l’industrie manufacturière qui sont soumises a une taxe de 1%. Les
entreprises assujetties a la taxe de formation professionnelle utilisent une déclaration
conforme au formulaire de déclaration financière soumis par le ministère.
-FORPOLOS : est une contribution mensuelle calculée sur la base des traitements des
salaires et tout autre complément de salaire. La formule est comme suit :
FOPROLOS= salaires brut *1%
-TCL : est une taxe des collectivités locale qui est égale a 0.2% des chiffre d’affaire TTC
TCL =(chiffre d’affaire locale TTC)*0.2%
En effet les déclaration fiscales mensuelles sont déterminées selon les deux dates
suivantes :
Pour les personnes physiques, les 15pemiers jours qui le mois d’imposition.
Pour les personnes morales (société) les 28permiers jour de chaque mois qui suit le mois
d’imposition.

* LES déclarations fiscales trimestrielles :


On peut les appeler aussi les déclarations des acomptes provisionnelles qui sont
appliquées a toute personne physique ou morale avec un taux de 30% de la base
imposable de l’année précédente :
 Le premier acompte sera payé le 25/06/N
 Le deuxième sera payé le 25/09/N
 Le troisième sera payé le 25/12/N

* LES déclaration fiscale annules :

Le revenu des personnes physiques et le bénéfice réalisé par les entreprises sont soumis selon la
forme juridique de la personne qui les réalise a :

- L’IS : c’est l’impôt sur les sociétés. il est déterminé lorsque l’entreprise la forme d un
société anonyme ou une société anonyme ou une société a responsabilité limitée (SARL).
-L’IRPP : c’est l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Il est déterminé lorsque le
bénéfice ou le revenu est réalisé par une entreprise individuelle.
Les codes IRPP et SI sont constitués de deux catégories de personnes imposables :
- Les personnes qui résident habituelle mt en Tunisie lorsqu’elles dépassent 183 jour
par an
- Les non-résidents en Tunisie ont des revenus d’origine tunisienne
L’IS est d’un taux de 25% pour les entreprises industrielles et commerciales et de 10%
pour les sociétés agricoles.
Alors que l’IRPP exige la détermination du revenu imposable qui comprend le revenu
total net de chaque catégorie réduite de certaine déduction. Nous pouvons le définir
comme suit : Le revenu imposable est le revenu annuel total de toutes les personnes
quel que soit le statut de leur famille au cours de l’année d’imposition
LA fiscalité tunisienne distingue 8 catégories de revenus :
1. bénéfices industriels et commerciaux (BIC)
2. Bénéfices non commerciaux (BNC)
3. revenus des capitaux mobiliers
4. traitement indemnité et rente viagères
5. revenus fonciers
6. revenus de valeurs mobiliers
7. bénéfices des exploitations agricoles et de pêché
8. autre revenu

 CNSS (caisse nationale de sécurité sociale) :


Est une organisation publique pourvue de la personnalité civile et l’autonomie
administrative et financière .L’ensemble des recruteurs affiliés sont forcement tenus
d’effectuer l’immatriculation sur le plan de travail et sur le bulletin de paie de ses
salaries. Chaque firme doit déclarer les employés nouvellement recrutés et les employés
qui ne sont pas présent sur le bordereau préétabli par la CNSS a l intérieur d’un
nouveau bordereau de l’annonce

L’expert-comptable et la mission d’audit des comptes annuels  :

Cette mission est une mission d’audit contractuel contrairement a la mission du commissaire aux
comptes qui constitue une mission d’audit légal. Les travaux effectués par l’expert-comptable sont
sensiblement identiques a ceux du commissaire aux compte : utilisation de techniques de sondage
de recoupement externes (lettre de confirmation direct) et de vérifications matérielles (observation
physique)

L’objectif est d’attester que les compte audités sont sincères et réguliers et qu’ils donnent une image
fidèle du patrimoine de la situation financière et du résultat des opérations de l’entreprise. L’expert-
comptable délivre une attestation a l’issue de sa mission. La formulation est ici <<positive>>

L’expert-comptable et la mission d’examen limité des comptes annuels

Dans ce type de mission (qui ne constitue pas un audit) l’expert-comptable indique qu’il n’a pas
relevé d’élément remettant en cause la régularité et la sincérité du compte annuel. Il adopte une
formulation négative.

L’expert-comptable prend connaissance de l’entreprise, analyse les procédures qui y sont appliquées
et collecte un ensemble d’éléments lui permettant de fonder son opinion. Il effectue des contrôles
sur pièces précède a un examen analytique et réalise des entretiens.

L’expert-comptable et la mission de présentation des comptes annuels :

c’est la mission principale de l’expert-comptable et la plus rencontrée en pratique. Elle consiste

à réviser et vérifier la comptabilité d’une entreprise pour attester la régularité et la sincérité de ses
comptes annuels.

Dans cette mission l’entreprise confie généralement à l’expert-comptable le soin de tenir sa


comptabilité en tous ou partie :

- Tenue intégrale de la comptabilité : l’entreprise ne s’occupe pas du tout de sa


comptabilité, elle délègue l’ensemble des taches a son expert—comptable (dans
jargon elle procède à une externalisation de sa comptabilité).ainsi, l’expert-
comptable met en place l’organisation comptable et administrative de la société,
classe les pièces comptables et procède a leur saisie comptable pointe les comptes
de tiers et établit les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe).
- Tenue partagée de la comptabilité : l’entreprise participe à la tenue de la
comptabilité, en fonction des taches qu’elle souhaite effectuer mais surtout en
fonction des travaux qu’elle est capable de réaliser techniquement

Les missions accessoires de l’expert-comptable :


Lorsque l’expert-comptable assure une mission principale auprès d’une entreprise, il
peut également exercer des mission dites <<accessoires>> . Ces prestations doivent
avoir un lien direct avec les travaux comptables dont il est chargé. Sur demande de
l’entreprise, elles consistent principalement à :
 Fournir des consultations sur des thèmes, comptables, fiscaux , sociaux , juridiques ,etc..
 Fournir une assistance administrative,
 Effectuer des études et des travaux d’ordre statistique, économique ou financier,…..
 Apporter son avis.
.
Elles se traduisent également par :
 L’établissement des déclarations fiscales (déclarations de résultats, déclarations de tva
de CVAE, etc.) :
 L’établissement des bulletins de paie, la rédaction des contrats de travail et la déclaration
des charges sociales.
 La rédaction d’actes juridique (procès-verbal d’assemblée générale ordinaire annuelle
modification des statuts, actes de cession de part ou d’actions.etc.)
 La mise en place et l’actualisation de tableaux de bord ;
 L’assistance à l’élaboration des comptes consolidés…
 Enfin, voici les missions accessoires ponctuelles que peut exercer un expert-comptable :
 Accompagnement a la création d’entreprise,
 Accompagnement a la reprise d’entreprise,
 Etablissement du business plan (prévisionnel financier).
 Mission divers (évaluation du patrimoine affecté d’une EIRL par exemple).

Les missions de l’expert-comptable prévues par la loi

il s’agit de mission particulières prévues :

 Mission d’assistance au comité d’entreprise(CE)


 Mission d’établissements des comptes de compagne (partis politiques).

Conclusion : l’expert-comptable peut exercer différentes missions dans le but d’accompagner les
entreprises. Elles couvrent de nombreux domaines. La plus connue en pratique est la mission de
présentation des comptes annuels, mais il en existe de nombreuses autres.
Déroulement du stage
Introduction :

Trois mois du stage sont très bons passées avec une ambiance du travail très professionnelle .Au
début j’ai rencontrés des problèmes d’intégration au sein du groupe et j’ai pas retrouvés des aides au
niveau des taches affectés pour moi mais avec le temps je trouve mon confort et j’ai bien entouré de
l’équipe de bureau , sans nier la générosité du membres du bureau qui m’ont confié plusieurs taches
implorants pour que je puisse bien formé . J’ai effectué plusieurs taches quelque soit compatables ,
sociales et fiscales .

1- les taches effectuées en général du comptable :

 Enregistrement des opérations comptables


 Etablissement des factures.
 Traitement des opérations bancaires.
 Etablissement des déclarations TVA
 Etablissement des comptes annuels (bilan, compte de résultats…)
2- Les taches faites durant le stage :
Selon la structure, les taches qui m’ont confiés d’après le comptable peuvent être
s’organisent essentiellement autour des activités avec les aides de ses assistants.
Les taches faites se décomposent des taches faites et des taches observés :
 Archiver et saisir les données commerciales et patrimoine de comptabilité
 Enregistrer les opérations comptables dans les livres …….
 Elaborer les documents de synthèse : compte de résultat, compte d’exploitation ou de
résultat, bilans comptables seront vérifiés par l’expert-comptable
 Suivre le traitement des factures clients et fournisseurs
 Dresser un état mensuel de la situation comptable de ……..
 Etablir les fiches de paie du personnel, les déclarations fiscales
 Relancer les clients qui n’ont pas payé leurs factures.

3- Les taches fiscales effectué et observés :

Processus de la détermination du résultat fiscal TDRF  :

 Méthodologie d’élaboration du TDRF :


1- La réintégration des charges non déductibles..
2- Conseil pratiques pour faire admettre la déductibilité des charges.
3- La déduction des produits non imposable.
4- Conseils pratiques pour éviter les surévaluations des produits en cas de contrôle
fiscal
5- La déduction des provisions (conditions et limites)
6- Imputation des reports déficitaires et de l’amortissement différé
7- La déduction des bénéfices exonérés
8- Les réinvestissements physiques
9- L’optimisation fiscale
10- Les réinvestissements financiers
11- Cas particulier des modifications comptables 

La liquidation de l’impôt sur les sociétés :

Les modalités de calcul de L’IS


L’imputation des acomptes et retenues
La demande en restitution du repos d’IS
a- Cas ouvrant droit a la demande de restitution
b- Délais de prescription
c- Formalités et procédures a respecter

La préparation de la déclaration annuelle :

1-La rédaction de la déclaration annuelle :


a- Information obligatoires et informations ; facultative
b- Défalcation de la perte fiscale en amortissements différés et reports déficitaires
2-L’établissement de la laisse fiscale :
a- Documents de base et documents relatifs aux dégrèvements
b- Sanctions en cas de non dépôt des documents exigés

4- Les travaux comptables :

L’élaboration des états financiers :

Les outils de préparation des états financiers :

- Impératif de célérité de la préparation


- Régularisation des produits et des charges
- Les inventaires physiques
- L’amortissement des immobilisations
- Détermination des variations des stocks

1- L’établissement du bilan

2- L’établissement de l’état de résultat :


a- Selon le modèle autorisé
b- Selon le modèle de référence
3- L’établissement de l’état des flux de trésorerie :
a- Selon le modèle autorisé
b- Selon le modèle de référence
4- Les notes aux états financiers.

Le contrôle et l’analyse des états financiers :

1-Les contrôles de vraisemblance des informations figurant dans les états financiers :

a- L’analyse par rubrique


b- L’analyse pluriannuelle
c- Rapprochement avec des sources non comptables

2-Les contrôles de cohérence des informations figurant dans les états financiers :

a- Analyse comparative des ratios de structure financière


b- Analyse comparative des ratios de liquidité
c- Analyse comparative des ratios de gestion
d- Analyse comparative des ratios de rentabilité
e- Analyse comparative des ratios d’investissement

5- Les avantages et les inconvénients du stage en cabinet  :

 Acquérir une expérience réelle


 Accès à tous les employés
 Tester plusieurs compétences
 Retour sur des projets personnels
 Quels sont les inconvénients ?
 Courbe d’apprentissage abrupte
 Sécurité faible de l’emploi

Acquérir une expérience réelle :


Les stagiaires en démarrage assument de nombreuses responsabilités et sont très
éclairés sur les éléments nécessaires à la création d’une cabinet. Comme les jeunes
entreprise en démarrage ne comptent généralement pas beaucoup d’employés
rémunérés, les stagiaires sont traités comme des employés réguliers et se voient confier
des taches pratique bien qu il y ait des taches « internes » à faire.
Accès à tous les employés :
Les stagiaires ont accès à du personnel de haut niveau et à des contacts externes, ce qui
leur confère d’excellentes possibilités de réseautage à la fin du stage.
Les stagiaires performants peuvent recevoir une recommandation d’un responsable
c-suite, un outil puissant pour la recherche d’un emploi.
Tester plusieurs compétences :
Alors que les stagiaires entre les secteurs, les startups ne peuvent vraiment pas le faire,
ce qui signifie qu’un stagiaire peut travailler avec les équipes marketing, financière,
informatique et commerciale.
Même si cela peut être agité pour certains, les stagiaires peuvent essayer différentes
compétences et obtenir des informations sur tous les aspects d’une entreprise ceci est
bénéfique pour les stagiaires qui ne savent pas exactement ce qu’ils veulent faire après
avoir obtenu leur diplôme, car ils peuvent découvrir ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment
pas.

Retour sur des projets personnels :

Les stagiaires en démarrage ont un aperçu réel de l’entrepreneuriat et peuvent


l’appliquer à leurs propres projets. Beaucoup de stagiaires dans les entreprises en
démarrage ont leurs propres projets qu’ils aimeraient lancer.
En plus des nombreux contacts, les stagiaires en démarrage peuvent échanger des idées
avec l’équipe interne (tant que l’idée n’est pas concurrente). Les stagiaires peuvent
obtenir des informations sur leurs projets personnels et indiquer la direction à suivre, ce
qui est très utile pour les projets en phase initiale.

Courbe d’apprentissage abrupte :

Les start-ups sont incroyablement rapides et les employés doivent toujours travailler
dur. Les stagiaires sont mis à contribution, ce qui est merveilleux pour certaines
personnes qui prospèrent dans cet environnement.
Pour ceux qui veulent plus de conseils, cela ne convient pas toujours. La phase
d’apprentissage pour le travail de démarrage est très longue, de sorte que les stagiaires
doivent rattraper leur retard et ne pas avoir trop de temps pour les employés à temps
plein.
Sécurité faible de l’emploi :

Pour les stagiaires à la recherche d’une offre d’emploi à leur époque de l’année, une
start-up peut ne pas être le meilleur endroit. Il existe de nombreuses statistiques sur les
erreurs de démarrage. Certains disent que c’est 90% d’autres environ 50%, d’une
manière ou d’une autre, le succès des startups est difficile à trouver.
Une entreprise en démarrage peut ne pas avoir de poste vacant à la fin du stage, ou
l’entreprise peut perdre son financement à un moment donné. Par conséquent il est
important d’en tenir compte avant de commencer un stage.
Problèmes de rémunération et de ressources humaines  :

Un autre problème est que la plupart des start- ups n’ont pas de personnel des
ressources humaines organisé ce qui signifie que les stagiaires font leur travail.
Développer les opportunités de carrières avec une rémunération inadéquates .

Vous aimerez peut-être aussi