Vous êtes sur la page 1sur 41

Industrialisation des

Produits

Les procédés d’usinage :

F. SPALONY

Lycée des Métiers de la conception Mécanique Assistée par Ordinateur Page 1


1. Généralités :

1.1. Principe général de l’usinage


Usiner consiste à enlever de la matière à une pièce à l’aide d’un outil. Compte tenu des
différents types d’outils utilisés, il existe différents procédés d’usinage:
- la rectification, où la matière est enlevée par les grains abrasifs d’une
meule;
- l’électro-érosion où la matière est désintégrée par une électrode (procédé
non abordé dans ce cours).
- l’usinage par outil coupant. L’outil est animé d’un mouvement adapté à la
forme recherchée. Au contact de la pièce et de l’outil, en fonction des vitesses de
déplacement, des trajectoires choisies et des duretés des matériaux, se crée un copeau
provenant de la pièce usinée.

F. SPALONY 2
1. Généralités :

1.2. Principaux procédés d’usinage


1.2.1. Le perçage

Mouvement d’avance :
Translation du foret

Mouvement de coupe :
Rotation du foret

2 arêtes de coupe

F. SPALONY 3
1. Généralités :

1.2. Principaux procédés d’usinage


1.2.1. Le tournage
Mouvement d’avance :
Translation de l’outil

Mouvement de coupe :
Rotation de la pièce

1 arête de coupe

F. SPALONY 4
1. Généralités :

1.2. Principaux procédés d’usinage Mouvement de coupe :


1.2.3. Le Fraisage Rotation de la fraise
Mouvement d’avance :
Translation de la pièce

arêtes de coupe

F. SPALONY 5
1. Généralités :

1.2. Principaux procédés d’usinage


1.2.4. La rectification
Grains abrasifs Mouvement de coupe :
Rotation de la meule

Mouvement d’avance :
Translation de la pièce

F. SPALONY 6
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


2.1.1. Exemples d’opérations de tournage
Mouvement d’avance
est donné par la
Mouvement de coupe est
translation de l’outil
donné par la rotation de la
pièce

1 - Chariotage
2 - Profilage
3 - Dressage

F. SPALONY 7
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


2.1.2. Tour parallèle ou tour conventionnel
Le tour parallèle est une machine conventionnelle utilisée pour faire des pièces
unitaires (outillages ou réparations par exemple) ou en toutes petites séries.
L’outil se déplace parallèlement ou perpendiculairement à l’axe de la broche

Mandrin mors Poupée


Axe de la Tourelle
durs ou doux mobile
broche porte-outil

Traînard :
chariot
longitudinal,
Chariot
Boites de transversal,
vitesse Chariot porte-
(Avance et outil
rotation)

F. SPALONY 8
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


Outil : Porte Plaquette + Porte-outil
2.1.3. Mandrin et tourelle porte-outil Plaquette
La pièce est fixée dans un mandrin à serrage concentrique
L’outil est fixé sur une tourelle. Le porte-outil est amovible.
Clé de
mandrin Mors dur

Mors doux

Tourelle porte-outils

F. SPALONY 9
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


2.1.4. Rotation et avance
Le moteur entraîne le mandrin par l’intermédiaire d’une
boite de vitesses.

Poulie vitesse constante

Train de roues dentées Levier de changement


de vitesse

Renvoi d’engrenage
F. SPALONY 10
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


2.1.4. Rotation et avance
Le travail de tournage dépend non seulement de la vitesse de coupe mais aussi de la
vitesse d’avance. L’avance peut se réaliser manuellement ou automatiquement via la
barre de chariotage
Roue à vis
sans fin

Barre de
chariotage

Avance longitudinale Avance transversale


levier d est placé en L levier d est placé en P,
Z4 engrène dans la crémaillère Z2 entraîne Z5 sur la broche
du chariot transversal.

F. SPALONY 11
2. Le Tournage :

2.1. Principe du tournage


2.1.5. Poupée mobile
La poupée mobile sert de contre-pointe pour le tournage des pièces longues. Pour le
perçage, elle reçoit des forets. Elle peut se déplacer le long des glissières du banc et
peut être fixée au moyen du levier de blocage (g). La manivelle (c) permet soit de
sortir le fourreau de la contre-pointe (b), soit de donner un mouvement d’avance
aux outils de perçage.

Contre-pointe ou outil
de perçage.

F. SPALONY 12
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.1. Présentation
Le tour à commande numérique est
utilisé pour une production en série.
Toutes les fonctions de la machine
sont pilotées par un programme
exécuté par un directeur de
commande.

F. SPALONY 13
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.2. Tourelle porte outils
La tourelle permet de monter de
nombreux outils. Les outils se
déplacent dans toutes les directions
du plan (X, Z)

F. SPALONY 14
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique Moteur


2.2.3. Rotation et avance d’avance axe X

Un moteur électrique à variateur est relié directement à la broche.


Deux moteurs d’avance indépendants déplacent les outils par Vis à billes
l’intermédiaire d’un système vis à billes (vis-écrou sans jeu)
Moteur
X d’avance axe Z
Moteur électrique +
variateur électronique
10kW
Z

Directeur de commande
numérique

F. SPALONY 15
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.4. Programmation
Un programme comporte des instructions de commande de la fréquence de rotation de
la broche (S…), de la vitesse d’avance (F…), ainsi que les coordonnées (X.., Z…) des
différents points de passage de l’outil.

F. SPALONY 16
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.5. Comparaison pour la réalisation d’un chanfrein à 45°
Avec un tour parallèle, il est nécessaire d’utiliser un outil à 45°
Avec une commande numérique, le chanfrein est obtenu en suivant le contour de la
pièce.

F. SPALONY 17
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.6. Désignation des principales opérations de tournage
1-Dressage : réalisation d’un plan perpendiculaire à l’axe
2-Chariotage : réalisation d’un cylindre
3-Contournage finition : suivi du contour de la pièce (segments et arcs de cercles)
4-Filetage : réalisation d’une vis (ou d’un écrou si intérieur)
5-Saignée d’une gorge : réalisation par plongée radiale d’une rainure circulaire
6-Pointage, perçage, alésage : réalisation de trous centrés sur l’axe
7-Tronçonnage : découpe de la pièce en fin de production.

Ébauche : Enlèvement d’un


volume important de matière
par passes successives
Finition : Enlèvement d’un
faible volume de matière en
une passe
F. SPALONY 18
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.6. Vidéos des principales opérations de tournage

F. SPALONY 19
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.7. La formation du copeau
La formation du copeau résulte d'actions mécaniques complexes. Par souci de simplification
on peut dire que l'arête de coupe (intersection de la face de coupe avec la face de dépouille)
pénètre dans la matière et provoque la formation du copeau. Le frottement du copeau sur
la face de coupe et celui de la pièce sur la face de dépouille provoquent une élévation
importante de la température, qui peut entraîner une fusion locale du copeau. Ce
phénomène peut conduire à l'adhérence du copeau sur la face de coupe (copeau adhérent).

Les principaux facteurs influençant la formation du copeau sont :

• la vitesse de coupe Vc [m/min] ;


• la profondeur de passe a [mm] ;
• La fréquence de rotation de la broche N [tr/min] ;
• l’avance f [mm/tour];
• la géométrie de l'outil ;
• les matériaux de l'outil et de la pièce ;
• la lubrification..

F. SPALONY 20
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.8. La vitesse de coupe Vc
La broche tourne à une fréquence de rotation N;
Vitesse de coupe = vitesse relative entre la pièce et l’outil mesurée à la pointe de l’outil.
La vitesse de coupe dépend du diamètre usiné sur la pièce.
Chariotage
Ø Cst : Vc=Cst Dressage (Vc=cst)
Par exemple : Ø  : N= 
Vitesse de broche N (N=1000tr/min)
Diamètre usiné D (D=30mm)
Le périmètre du cylindre est πD
En une minute l’outil parcourt πDN mm
La vitesse de coupe est donc Vc= πDN mm/min
Vc= πDN/1000 (m/min)

Application au chariotage :
Vc = πx30x1000/1000 ~94 m/min

F. SPALONY 21
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.9. La profondeur de passe et l’avance
Profondeur de passe ap : épaisseur de matière enlevée par l’outil à chaque passe mesurée
au rayon. (Unité : mm)
Avance par tour f : déplacement de l’outil à chaque tour de pièce. (Unité : mm/tr)
Vc = 250 m/min avance par tour :
Profondeur de passe : fn = 0.2mm/tr
ap = 0.2mm

L’outil avance de fn à
chaque tour de la pièce

F. SPALONY 22
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.10. Calcul de la fréquence de rotation de broche
Les fabricants d’outils donnent la vitesse de coupe et l’avance conseillées en fonction de
l’outil, de la matière usinée, de l’opération d’usinage et de l’état de surface à obtenir.
Ex : Vc = 180 m/min et f = 0.2 mm/tr
Sur une machine à commande numérique, on programme directement la vitesse de coupe.
Sur une machine conventionnelle, il faut calculer la fréquence de rotation de broche N en
fonction de la vitesse de coupe conseillée et du diamètre usiné.
On utilise pour cela la formule vue précédemment :

m/min
tr/min mm

Les fabricants d’outils donnent l’avance par tour f conseillée en fonction du rayon de bec de
l’outil et de l’état de surface désiré. L’avance f sera directement indiquée en mm/tr sur la
machine.

F. SPALONY 23
2. Le Tournage :

2.2. Tour commande numérique


2.2.11. Exercice
On souhaite usiner une pièce en Acier C40 dont le diamètre du brut est 80 mm. L’ébauche
est réalisée au diamètre Ø75 sur une longueur de 50mm en une seule passe. La nuance de
la plaquette est P25.
Le constructeur recommande une vitesse de coupe de 150 m/min et une avance de 0.3
mm/tr
Calculer la fréquence de rotation de la broche et estimer le temps d’usinage de la passe.

mm

min

mm/min
F. SPALONY 24
2. Le Tournage :

2.3. Formation du copeau


2.3.1. Découpe et fragmentation du copeau
La formation des copeaux varie en fonction de la profondeur de coupe, de l’avance, de la
matière et de la géométrie de la plaquette.

Fragmentation Fragmentation Fragmentation


spontanée contre l’outil contre la pièce

Le matériau de coupe ( de la plaquette) doit être :


• Dur (résistance à l’usure)
• Tenace (resistance à la rupture)
• Résistant aux variations thermiques brusques

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.3. Formation du copeau


2.3.2. Angle de coupe de la plaquette

Action de coupe Action de coupe


positive négative

• Réversible • Non réversible


• Résistance de l’arête de coupe • Effort de coupe faible
• Conditions de coupe lourdes • Dépouille
• Dépouille nule

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.3. Formation du copeau


2.3.3. Champs d’application d’une géométrie de plaquette
En usinage, il faut obtenir une fragmentation du copeau acceptable
en fonction de l’avance et de la profondeur de coupe :
• Fragmentation trop dure : risque de rupture de plaquette
• Copeaux trop longs : mauvais état de surface de la pièce.

Il existe 3 grands champs d’application en tournage :

Ebauche (R):
Débit de copeaux important et conditions difficiles.

Semi-Finition (M):
Applications générales, ébauches légères.

Finition (F):
Faibles profondeurs de coupe et avances réduites.

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.4. Origines sur Tour Commande Numérique


Constante
machine
2.4.1. Les différentes origines sur un tour CN OM

Constante
Om
machine

Opo

Mandrin

Opp = Op OP

Mors

F. SPALONY 28
2. Le Tournage :

2.4. Origines sur Tour Commande Numérique


2.4.2. Les jauges en tournage

Elles définissent la position du point générateur par rapport à l’origine porte outil
Elles se notent (X, Z, R et C)

C permet de définir l’orientation du nez de l’outil : code C0 à C8


Le code d’orientation du nez de l’outil permet au système de
localiser la position du centre (C) de la partie coupante de l’outil
à partir du point de coupe théorique (P)

R permet de définir le rayon de la partie coupante de l’outil.


Le point de coupe réel de l’outil est obtenu en appliquant à
partir de «C»
un vecteur de module «R» perpendiculaire à la direction du
déplacement.

F. SPALONY 29
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.1. Désignation courante des outils
Le nom de l’outil est souvent directement lié à l’opération qu’il peut réaliser.

Outil à charioter-dresser Outil à chanfreiner-dresser Outil à Contourner


SCLCR 1616H09 SSSC R/L 45° SDJC R/L 93°

Outil à fileter Outil à tronçonner Outil à aléser


SER 2020 K16 LF151.23-2020-30M1 S10M SCLCR 06

Foret

Foret à centrer Foret à pointer


Foret coupe alu

F. SPALONY 30
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.2. Choix du type d’outil
Les outils d’extérieur peuvent avoir des trajectoires de contournage en plongeant dans la
matière ou en tirant les faces.

L’angle de pointe de l’outil doit être choisi pour laisser au minimum 3 à 5° par rapport à la
matière.

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.4. Choix des outils de tournage


2.4.1. Choix du type d’outil
En alésage, le diamètre du corps doit pouvoir passer dans le trou de l’ébauche. Le porte à
faux L ne peut pas dépasser 5 fois le diamètre D du corps pour éviter les phénomènes de
vibration.

Porte-outil

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.2. Rayon de plaquette

Grand rayon de bec :


Avances élevées, grandes profondeurs de
Petit rayon de bec : coupe. Arête de coupe résistante.
Réduit les vibrations, idéal pour les petites
profondeurs de coupe. Arête de coupe Remarque : En finition, la profondeur de
moins résistante. coupe ne doit pas dépasser les 2/3 du
rayon de bec
F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.3. Codification des plaquettes et porte-plaquettes
Les plaquettes sont définies par un code décrit dans la norme ISO 1832:2017 (Plaquettes
amovibles pour outils coupants – Désignation)

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.4. Exercice : Identification des plaquettes
Trouver la première lettre du codage des plaquettes ci-dessous

CCMT 12 04 08-PM 4335

VBMT 11 02 02-UF 4335

SCMT 09 T3 08-UM 1125

RCMT 06 02 M0 1125

TNMG 16 04 08-PR 4215

Quel est le rayon de bec de la plaquette TNMG 16 04 08. Sachant qu’une arête est usée
au bout de 15 min de coupe, combien d’arêtes sont disponibles pour faire un chariotage?

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.5. Désignation des porte-plaquettes
Les porte-plaquettes sont définis par un code composé de chiffres avec une signification
identique à celle des plaquettes et de lettres.

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.5. Choix des outils de tournage


2.5.6. Signification du codage par lettres

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.6. Isostatisme
On parle d’une pièce mise en position ISO STATIQUE lorsque tous les degrés de liberté sont
supprimés.
2.6.1. Exemple d’un cylindre monté dans un mandrin (L/D<1.5)

Le montage en mandrin pour une pièce du type « RONDELLE » sera


représentée par :
Un APPUI PLAN (Normale 1, 2, 3) sur l’arrière de la pièce (fond des mors
doux sur le mandrin)
Un CENTRAGE COURT (Normale 4, 5) sur le diamètre (ici extérieure) de
la pièce.

F. SPALONY
2. Le Tournage :

y y
4 4

1,2

1 2
x z
5 5 Pts Tx Ty Tz Rx Ry Rz

Y 3 1 X
3
2 X

3 X

4 X

5 X
X Z

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.6. Isostatisme
2.6.2. Exemple d’un cylindre monté dans un mandrin (L/D>1.5)

F. SPALONY
2. Le Tournage :

2.7. Programmation ISO – codes G


G00 -Interpolation linéaire à vitesse rapide
Le point programmé est atteint en effectuant une trajectoire linéaire à vitesse rapide.

G01 -Interpolation linéaire à vitesse d’avance programmée


Le point programmé est atteint en effectuant une trajectoire linéaire à vitesse d’avance programmée.

G02 -Interpolation circulaire sens horaire à vitesse d’avance programmée


La position du point programmé est atteinte en décrivant une trajectoire circulaire.

G42 -Correction de rayon à droite du profil à usiner


Les trajectoires outil programmées sont corrigées (décalées à droite) d’une valeur égale au rayon d’outil (R)
déclaré par le correcteur D…

G40 -Annulation de correction de rayon


Pilotage du point de coupe théorique de l’outil. La correction de rayon n’est plus appliquée à l’outil.

G52 -Programmation absolue des déplacements par rapport à l’origine mesure


Les déplacements programmés avec la fonction sont repérés par rapport à l’origine mesure (Om).

G90 -Programmation absolue par rapport à l’origine programme


La valeur programmée sur un axe est repérée par rapport à l’origine programme (OP).

G95 -Vitesse d’avance exprimée en millimètre par tour


La vitesse d’avance s’exprime en millimètre par tour de broche.

G96 -Vitesse de coupe constante exprimée en mètres par minute


La fonction permet la variation de vitesse de rotation de la broche (N). La vitesse de rotation évolue selon la
position centre outil/diamètre pièce

G97 -Vitesse de broche exprimée en tours par minute


La fonction définit la vitesse de broche constante programmée avec l’argument S.

F. SPALONY