Vous êtes sur la page 1sur 4

L’essai Proctor TP  

:n°5

L'essai Proctor

Afin de pouvoir choisir un matériau apte à la réalisation d’un remblai, une entreprise organise une
campagne d’essais pour déterminer les caractéristiques physiques de plusieurs types de sols. Pour ce
faire des essais sont réalisés, in situ sur des plates-formes tests, et, en laboratoire. Une équipe a été
chargée d’une première campagne d’essais sur un sol de granulométrie 0/20 (référencé sol A) et vous
transmet les résultats que vous êtes chargés d’exploiter. Vous disposez de plus d’un échantillon d’un
autre sol (référencé sol B). Vous décidez de réaliser (afin de compléter votre rapport) les essais de
laboratoire suivants :
Un essai Proctor Normal et détermination du poids spécifique.
Principe :
L'ingénieur américain Proctor a montré que pour une énergie de compactage donnée, la teneur en eau
du matériau avait une grande influence sur la compacité obtenue. L'essai Proctor consiste à compacter
dans un moule normalisé, avec une énergie de compactage normalisée (dame de masse normalisée
tombant d'une hauteur constante), un échantillon du matériau différentes valeurs de teneur en eau pour
en déduire :
• La teneur en eau optimale.
• La densité sèche maximum correspondante.
L’énergie de compactage est égale à :
EC = hauteur de chute × poids de la dame × Nb de coups × Nb de couches / volume total du moule.
L'énergie de compactage dépend de la destination de l'ouvrage. Elle est imposée par les C.C.T.P.
On distingue :

• L'essai Proctor normal : Energie de compactage modérée pour remblais en terre


(barrages en terre, digues,…)
• L'essai Proctor modifié : Energie de compactage intense pour fondation de chaussées,
pistes d'aérodromes, …). Il correspond au compactage maximum que l'on peut obtenir sur les
chantiers avec des engins de compactages puissants.

Mode opératoire :
Un échantillon de 15 kg
Appareillage :
Moules Proctor avec leurs hausses de compactage :
 Diamètre du moule : 10,16cm.
 Hauteur du moule : 11,17cm.
 Volume du moule : 948,55cm.3
Dame de compactage de caractéristiques :
 Poids :2,496kg.
 Diamètre :5,08cm.
 Hauteur de chute :30,50cm.
 Règle à araser.
 Balance.
 Truelle.

Laboratoire de m’sila PAGE  :


L’essai Proctor TP  :n°5

 Matériels de mesure de la teneur en eau.

Essai :
- solidariser :moule, embase et rehausse
- Lubrifier le cas échéant les parois du moule
- Placer le disque d'espacement au fond du moule CBR
lorsqu'il est utilisé
- Introduire alors la quantité de matériau pour que
la hauteur de la première couche après
compactage soit légèrement supérieure au tiers
ou au cinquième de la hauteur du moule
respectivement pour l'essai Proctor normal et pour
l'essai Proctor modifié

- Compacter cette couche avec la dame correspondante en appliquant


respectivement 25 coups et répéter l'opération autant de fois que l'exige le
nombre de couches à réaliser.

- Après compactage de la dernière couche, retirer la rehausse, le matériau


doit alors dépasser du
moule d'une hauteur d'un centimètre au maximum. Cet excédent est arasé
soigneusement au niveau du moule en opérant radialement du centre
vers la périphérie du moule. Si des éléments > 10 mm sont entraînés
dans cette opération, en laissant des vides à la surface de l'éprouvette,
combler ceux-ci avec des éléments fins qui sont lissés avec la règle à
araser.

- Peser l'ensemble du moule avec le matériau.

Laboratoire de m’sila PAGE  :


L’essai Proctor TP  :n°5

Mesure de la teneur en eau :

N° de l’essai Teneur en eau Masse du sol Masse sol Densité Densité séche
% humide + humide humide
moule
1 4% 5,269 1,895 1,99 1,91
2 6% 5,319 1,895 1,99 1,88
3 8% 5,275 1,900 2,00 1,85
4 10% 5,296 1,922 2,03 1,84
/ / / / / /
5 4% 4,950 1,577 1,66 1,59
6 6% 4,952 1,560 1,64 1,55
7 8% 5,100 1,700 1,79 1,65
8 10% 5,607 2,867 3,02 2,74
9 12% 5,235 1,835 1,93 1,72
10 14% 5,246 1,880 1,98 1,74

Mesure de la densité :

N° de la prise 1 2 3 4
N° de la tare 5 A1 6 31
Nombre de chocs 25 25 25 25
Sol humide (Mh) + tare (g) 21,96 70,53 31,54 54,11
Sol sec (Ms) + tare (g) 13,22 41,67 17,85 31,14
Tare (Mt) (g) 8,62 20,58 8,57 20,68
Sol sec (Ms-Mt) (g) 4,60 21,09 9,28 10,46
Perte en eau (Mh-Ms) (g) 8,74 28,86 13,69 22,97
Teneur en eau (W) (%) 19 14 15 22
Teneur en eau optimale :

Densité séche maximale :

L’énergie de compactage de l’essai :

ES = 30,50×2,496×25×3/948,55 = 6,02kg/cm3.

Laboratoire de m’sila PAGE  :


L’essai Proctor TP  :n°5

Laboratoire de m’sila PAGE  :

Vous aimerez peut-être aussi