Vous êtes sur la page 1sur 3

Faculté des Sciences et des Sciences Appliquées, BOUIRA

Département Génie Mécanique


3eme Année License Energétique

Module: machines frigorifiques

Solution série TD N° 02

Exercice 1

1. À partir des tables thermodynamique du fluide frigorigène R134a, les enthalpies pour tous
les états sont donnés comme suit :
h1  hg  239,19kJ / kg

P1  140kPa  0,14MPa (vapeur saturée) 
 s1  sg  0,94467kJ / kgK

P2  0,8MPa 
 (vapeur surchauffée)  h2 275, 42kJ / kg
s2  s1 
N.B : Vous remarquez dans le tableau qu’il n y a pas une valeur exacte de l’enthalpie (h2) qui
correspond à s= 0,94467kJ/kgK, donc j’ai utilisé un polynôme d’interpolation qui donne l’enthalpie
en fonction de l’entropie : h2= 145,2443 – 33,18344 s + 181,717s2

P3  0,8MPa (liquide saturé )  h3  95, 48kJ / kg


h4  h3 (détente isenthalpique)  h4  95, 48kJ / kg
2. W  m  h2  h1   0,05   275, 42  239,19   1,81kW

3. Qc  m  h3  h2   0,05   95, 48  275, 42   9kW


4. Q f  m  h1  h4   0,05   239,19  95, 48  7,19kW
Ou bien
Q f  Qc  W  9  1,81  7,19kW
Qf 7,19
5. COP    3,97
W 1,81

Exercice 2
À partir des tables thermodynamique du fluide frigorigène R134a, on a les données suivantes :
h1  hg  243,34kJ / kg

T1  12C (vapeur saturée) 
 s1  sg  0,93925kJ / kgK

P2  0,8MPa 
 (vapeur surchauffée)  h2 273, 75kJ / kg
s2  s1 
P3  0,8MPa (liquide saturé )  h3  95, 48kJ / kg
h4  h3 (détente isenthalpique)  h4  95, 48kJ / kg
Qf 150
1. Q f  m  h1  h4   m    1, 014kg / s
h1  h4 243,34  95, 48

Dr. ABERKANE.S
W  m  h2  h1   1,014   273,75  243,34  30,84kW
Qf 150
2. COP    4,86
W 30,84
Exercice 3

1- Le cycle de base sur le diagramme ( )

2- Les enthalpies massiques aux sommets du cycle :


h1  405,85kJ / kg , h2  430, 24kJ / kg
h3  h4  279,32kJ / kg
3- Le débit massique du fluide frigorigène.

Qf 3, 24
Q f  m  h1  h4   m    0, 0256kg / s
h1  h4 405,85  279,32

4- La puissance électrique consommée par le compresseur.

W  Pcp  m  h2  h1   0,0256   430, 24  405,85  0,6245kW

5- Le COP du cycle :
Qf 3, 24
COP    5,19
W 0, 6245
Le COP idéal de Carnot :
1 1
COP    6,81
Tc / T f  1  328 / 286   1

Donc le COP idéal de Carnot est supérieur est COP théorique

Dr. ABERKANE.S
Exercice 4

1. Le cycle sur le diagramme ( ):


On commence par déterminer le point 4 (P 4=2 bar et x=0,3) qui est l’intersection entre la ligne
isobare et la ligne isotitrique, pour déterminer le point 3 on trace une ligne isenthalpique (h 3=h4),
l’intersection avec la courbe de saturation liquide est le point 3, puis on trace une ligne isobare
(P2=P3), l’intersection avec l’isotherme 60°C nous donne le point 2. Le point 4 est déterminé par
l’intersection de la ligne isobare (P4=P1) et la courbe de saturation vapeur.

Les enthalpies massiques aux sommets du cycle sont comme suit :


h1  393kJ / kg , h2  443kJ / kg
h3  h4  248kJ / kg

2. le débit massique du fluide frigorigène,


W 450 103
W  m  h2  h1   m    0, 009kg / s
h2  h1 443  393
3. le COP du réfrigérateur.
Qf h1  h4 393  248
COP     2,9
W h2  h1 443  393

Dr. ABERKANE.S

Vous aimerez peut-être aussi