Vous êtes sur la page 1sur 5

/// SITE WEB DU PATRIMOINE DE LA VILLE D’ARLES ///

AURELIE MERY – LICENCE PRO CREAWEB

/// ANALYSE

/// Secteur d'activité : Patrimoine, tourisme

Ce site permet d’accéder et d’informer sur le patrimoine historique de la ville d’Arles, ses
quartiers et les communes qui l’entoure (service de la mairie d’Arles)

/// Présentation (description longue : histoire, équipe, organisation, services informations


et/ou produits proposés sur le site, etc. non exhaustif) :

Le site du patrimoine est mis à disposition par la mairie de la ville d’Arles. Celui-ci est
relié par un service/moteur : Collections sur mesure. Ce moteur de recherche met à
disposition plus de 4 millions de documents, dont près de 18.000 sur Arles. Il permet de
limiter nos recherches à un territoire dans une soixantaine de bases de données documentaires
produites par le ministère de la Culture (Mémoire, Mérimée, Palissy, Médiathek, Archim...)
et de grandes institutions culturelles (Musées Louvre, Orsay, Branly,...). Il nous propose ainsi
un choix parmi un fonds de 4,5 millions d'images.

Pour chaque édifice, il y a une présentation générale, son histoire, sa localisation


accompagnée d’une map, un descriptif sur son environnement et son aspect, construction, une
galerie d’images (petit format, en bas de page) avec des photos, croquis et archives, et enfin
on retrouve les informations et contact pour les visites du lieu. Des PDF sont mis à disposition
à l’accueil du site, il s’agit de « jeux » à imprimer pour les enfants lors des visites des
différents édifices.

/// ENJEUX
Point forts/points faibles du site ? (En termes de contenus, de communication, de
graphisme et d'ergonomie) :

/// Points forts :

Il y ‘a une bonne présence des liens et informations de contact sur la ville d’Arles en tête et
fin de la page web (redirection vers le site de la ville, numéro de téléphone, horaire de l’hôtel
de ville, lien vers les réseaux sociaux). Il y a une bonne présence du logotype de la ville, une
cohérence de l’identité graphique du site de la ville d’Arles. Le site contient beaucoup
d’informations, de contenus et est donc très complet en ce qui concerne le patrimoine.

/// Points faibles :

La page web ne contient pas de moteur de recherche et la navigation reste mal organisé. En
effet la non présence d’un moteur de recherche ne permet pas à l’utilisateur de trouver
directement l’information qu’il cherche. En plus de cela les étapes de navigation dans la
recherche d’information ne sont pas définies, différenciés, ce qui peut déstabiliser l’utilisateur
et il peut ne pas se retrouver dans le site web. Les photographies, illustrations présentes sur les
pages de chaque monument manque à être présente et mis en avant. Les jeux éducatifs sont
eux aussi pas mis en avant. Les listes à puces et textes ne sont pas assez aérées (la longueur de
ceux-ci peuvent paraitre lourdes pour l’utilisateur), cette longueur est encore plus forte
lorsque on passe sur un mobile ou une tablette (les listes à puces apparaissent en premier). La
lecture verticale, plutôt très longue, et le manque de dynamisme du site lui donne un ensemble
froid, plat, pas assez ludique au vue des sujets patrimoniaux foisonnant.

/// EN RESUME :

Il y a trop d’étapes pour aller chercher les informations sur le patrimoine, lorsqu’on ne
connait pas la ville d’Arles et ses alentours on a du mal à se projeter, à se rendre compte
réellement du lieu tel qui peut être. Le site web cible correctement le public visé (les
personnes âgées désireuses de visiter la ville d’Arles), mais gagnerez surement en ciblant
aussi les familles et touristes présents dans la région et s’intéressant à l’antiquité et l’histoire
provençale entre 30 et 60 ans. Il répond aux besoins des utilisateur grâce au contenu très
complet et informatif mais manque de dynamisme, d’interactivité. Il donne à la ville d’Arles
l’impression d’une ville « morte », pas vivante. Le site n’illustre pas de manière concrète le
patrimoine de la ville, il reste cependant très informatif, complet mais n’est pas ludique.
Il faut donner envie de venir voir/visiter le patrimoine de la ville d’Arles.

/// Recherche de sites comparables (sur la base d'une sélection de 3 sites à échelle locale
et 3 sites à échelle nationale)

LOCALE

 https://www.nimes-tourisme.com/fr/
 https://www.montpellier-tourisme.fr/offre/recherche/preparer/patrimoine-parcs-et-
jardins/2/~/(page)/1?

 http://www.marseille-tourisme.com/fr/decouvrir-marseille/marseille-et-son-
patrimoine/

 https://www.gordes-village.com/patrimoines-musees.php

NATIONALE

 https://www.toulouse.fr/web/patrimoine/toulouse-et-son-patrimoine

 https://www.bordeaux-tourisme.com/A-voir-a-faire/Patrimoine-culture

 https://www.nantes-tourisme.com/fr

 https://www.narbonne.fr/patrimoine

/// Positionnement vis à vis des sites comparables ? (Spécificités, points communs,
originalités, etc.)
Que font les concurrents ? (Offres, services, informations supplémentaires)

Toutes les villes présentées possèdent un patrimoine historique plus ou moins équivalent. Les
villes de Nîmes et Narbonne sont les plus comparables à la ville d’Arles au point de vue de
leur patrimoine antique et romain.

La concurrence illustre principalement les différents lieux par plusieurs photographies assez
grandes et représentatives de chaque lieu/monuments. Ils disposent d’outils de réservation, de
maps interactives apposés à la présentation du site (facilite la visite, interactif). La présence de
l’identité de chaque ville est marquée, forte ce qui permet de mieux les identifier.

Le patrimoine est souvent une « catégorie » du site de la ville, mis de côté contrairement à la
ville d’Arles qui y a dédié un site complet. Ils jouent souvent plus sur le côté « tourisme » que
patrimoine de la ville (cible sur les touristes). Les pages dédiées au patrimoine de ces villes ne
sont pas autant complets et informatifs que les contenues du site du patrimoine d’Arles (ce
sont souvent de simple listing des lieux/monuments).

/// OBJECTIFS DE LA REFONTE


Quelles améliorations à apporter ? (En termes de contenus, de communication, de graphisme
et d'ergonomie)

Il faut mettre en place une barre de recherche pour faciliter l’accès au contenu.

Laissez place principale aux photos pour illustrer les monuments et le patrimoine (on peut
imaginer par exemple une mosaïque qui laisse penser à la diversité des lieux).
Mise en place d’outils comme une map interactive. On peut imaginer un parcours selon les
époques, ou juste une map avec un plan d’ensemble qui donnera une certaine dynamique à la
page web et permettra de mieux d’immerger.

Il faut aussi permettre la réservation en ligne pour les visites dans un onglet/case permanent.
Cela sera plus pratique, direct et rapide pour l’utilisateur et évite ainsi l’étape du contact par
mail ou téléphone.

 En résumé, il faut que les principaux outils, informations soit accessible dès la page
d’accueil du site afin d’obtenir une navigation fluide, simple par rapport à la cible
familiale et des 35 – 60 ans. Il faut que même ceux qui ne sont pas à l’aise avec les
outils informatiques puisse circuler et trouver les informations qu’ils souhaitent
intuitivement.

L’identité graphique et la navigation du site doit rester cohérente avec celle du site de la
mairie d’Arles afin de pouvoir mettre en relation les deux sites mais aussi les autres supports
de communication de la ville (print, réseaux sociaux, etc…)

Mettre en avant les évènements en première page, ceci permettra de rendre l’aspect de la ville
plus vivante et active.

Mettre en place des fiches de guide et de visite à télécharger (permettra d’alléger la page tout
en gardant les informations complète sur chaque monuments). Il faut mettre aussi en avant les
jeux interactifs pour les enfants (consacrée une page éducative /ludique ?) pour mettre en
avant l’aspect ludique et éducatifs du patrimoine d’Arles. Les fiches de guides et de visites
ainsi que les jeux interactifs en PDF pourront permettre aussi de se projeter dans la visite et
pousser à se rendre sur les sites historiques de la ville.

Améliorer le responsive du site afin de trouver plus facilement les informations sur mobile
(peut être aussi pratique lorsque l’utilisateur est déjà sur place à Arles)

Ajouter les restaurants, parkings, accessibilité, hôtels, WC, etc … en informations


complémentaires. Cela permettra de se projeter pour une éventuelle visite, rendre la ville plus
vivante, active et donc attractive.

Lors de la refonte du site, il faut cependant garder ce qui fait le charme de la ville (Le calme,
petites ruelles, esprit artistique par Van Gogh, lieux cachées/secrets), cela sera possible à
travers l’ambiance des photographies, les typographies utilisées, les éventuelles
animations et surtout l’expérience utilisateurs (à voir selon le budget que la ville
souhaites mettre dans ce site web).

/// Quels publics cible à privilégier ? (Profils, sociaux styles, tranches d'âges, etc.)
Quels critères de comparaisons sur lesquels juger la refonte entre le site actuel et le site futur ?

Le public à privilégier sont les familles et retraités qui visitent la région (touristes étrangers,
français et/ou de la région). Dans la tranche d’âge 35 - 60 ans, qui s’intéressent à l’époque
romaine ainsi qu’à l’histoire de la Provence et de la Camargue, qui sont présent dans la région
entre un weekend et un mois.

/// EN RESUME :
L’objectif de la refonte du site web du patrimoine d’Arles doit donner un côté attractif à la
ville grâce aux photographies ; ludique, informatifs et pratique grâce aux différents outils
numérique, et dynamique grâce aux différentes animations et informations d’actualité du
patrimoine de la ville d’Arles.

Vous aimerez peut-être aussi