Vous êtes sur la page 1sur 2

Travaux dirigés

Exercices

I/ Soit E un ensemble et T une partie de P(E) définissant une topologie


sur E. Les affirmations suivantes sont elles vraies ou fausses? Justifier les
affirmations
(a) Les ensembles E et ∅ sont à la fois ouverts et fermés de (E, T )
(b) Les ensembles E et ∅ sont des ouverts et non des fermés de (E, T )
(c) Les ensembles E et ∅ sont des ouverts de (E, T )
(d) La nature ( ouverts ou fermés ) des ensembles E et ∅ dépend de la
topologie qui est définie sur E
(e) Pour tout point point a ∈ E, {a} est fermé si l’espace topologique
(E, T ) est séparée
(f) Pour tout point point a ∈ E, {a} est fermé quelque soit l’espace
topologique (E, T )
(g) Pour tout point point a ∈ E, {a} est ouvert si l’espace topologique
(E, T ) est séparée
II/ Soit (R, T ) un espace topologique où T est une famille de parties de R
qui sont des réunions quelconques d’intervalles ouverts,
 bornés ou non de
1 1
R.On pose pour tout n ≥ 1, An = 1 − ; 1 + .
n n
Les affirmations suivantes sont-elles vraies ou fausses?
(a) Pour cette topologie, {1} est fermé
(b) Pour cette topologie, {1} est à la fois fermé et ouvert
(c) Pour cette topologie, on ne peux rien dire sur le faite que {1} soit
ouvert ou fermé car T n’est pas une topologie discrète
(d) Tous les An sont des ouverts c’est à dire des éléments de la topologie
T
T
(e) l’intersection de tous les An est ouvert, c’est à dire An ∈ T
n≥1
T
(f) l’intersection de tous les An est fermé, c’est à dire An est fermé
n≥1

III/ Soit E = {0, 1, 2} un espace topologique et soit n le nombre total de


topologies sur E ayant exactement 3 ouverts et m le nombre total de
topologies sur E ayant exactement 4 ouverts.
Déterminer n et m.
IV/ Z désigne l’ensemble des entiers relatifs et Z l’ensemble des entiers na-
turels. Soit T une famille de parties de Z telle que T = {∅} ∪ (nZ)n∈N .
Autrement dit, les éléments de T sont : {∅} et les An = nZ, n ∈ N.

L’espace (Z, T ) est un espace topologique? Justifier votre réponse.

On rappelle que l’ensemble nZ désigne l’ensemble des multiples de n.

1
V/ Soit (E, d) un espace métrique et A et B deux parties de E. Montrer que
(a) A est l(intersection de toutes les parties de E contenant A ( on dit
que c’est la plus petite fermée de E contenant A.)
(b) A ⊂ B =⇒ A ⊂ B
(c) A ∪ B = A ∪ B
(d) A ∩ B ⊂ A ∩ B et A ∩ B 6= A ∩ B
(e) ∀x ∈ E, d(x, A) = 0 ⇐⇒ x ∈ A

VI/ Soit (E, d) un espace métrique et A et B deux parties de E. Montrer que



(a) A est la réunion de tous les ouverts de E contenus dans A (c’est donc
le plus grand ouvert de E inclus dans A).
◦ ◦
(b) A ⊂ B =⇒A⊂B

z }| { ◦ ◦
(c) A ∩ B=A ∩ B
◦ ◦
z }| { ◦ ◦ z }| { ◦ ◦
(d) A ∪ B⊂A ∪ B et A ∪ B6=A ∪ B

z }| {
(e) E − A= E − A
(f) F r(A ∪ B) ⊂ F r(A) ∪ F r(B) et F r(A ∪ B) 6= F r(A) ∪ F r(B).

Vous aimerez peut-être aussi