Vous êtes sur la page 1sur 24

Principes et Concepts en Architecture

Le rapport avec la dimension Urbaine


TP5 / L3 – Mr Belhadef. Moussa
le cours suivant traite de la conception architecturale: Un apprentissage à la
théorie architecturale. Le cours s'articulera autour de deux grands axes:
Axe1: Principes et concepts en architecture / l'idée architecturale et schéma de
principe.
Axe2: La Conception Architecturale / Processus et Dessin : mettre en évidence
l’apprentissage à la théorie architecturale et insistance sur la théorie et la critique
comme complément de l’acte à bâtir.
Principes et concepts en architecture
La base de la conception architecturale est composée de principes et concepts
Dans le domaine de définition, ces derniers sont définis comme suit :
‘’ Ce qui est à l'origine de quelque chose, qui en est la cause première :
Le principe de la pensée humaine. ... Proposition fondamentale, hypothèse qui
sert de base à un raisonnement, qui définit un mode d'action : Si je pars
du principe qu'il n'est jamais en retard, son absence est inquiétante.’’1
Le principe est aussi ‘’élément qui entre dans la constitution ou l’élaboration de
quelque chose en raison de ses propriétés.’’2.
Le concept est ‘’idée abstraite et générale’’3ou ‘’ Idée générale ; représentation
abstraite d'un objet ou d'un ensemble d'objets ayant des caractères communs.’’
Ou encore ‘’ Idée générale et abstraite que se fait l'esprit humain d'un objet de
pensée concret ou abstrait, et qui lui permet de rattacher à ce même objet les
diverses perceptions qu'il en a, et d'en organiser les connaissances.’’
Ce qui nous permet de dire qu’on est dans un contexte d’idée première et abstraite
qui est à l’origine de la création d’un objet, par ailleurs, force est de souligner la
relation importante entre la notion de concept et le contexte de par les référents
que ce dernier possède implicitement et/ou explicitement.

1 WWW.larousse.fr
2
https://www.cnrtl.fr/definition/principe
3 http://www.la-definition.fr/definition/concept

1
Par souci méthodologique le domaine de définitions s’avère nécessaire car il est
lié au domaine de la conception architecturale qui présente une approche
particulière. Le domaine de définitions est suivi d’explication inhérente à l’acte
de conceptualisation puis de matérialisation qui sont caractères forts de
conception du projet architectural, néanmoins, la situation semble être complexe
dans le sens où plusieurs mots clés s’interfèrent et font partie d’un processus à
agents multiples qui sont pris différemment ou à la limite d’une manière
complémentaire à travers les théories et recherches impliquées dans la
problématique de la conception architecturale.
Ainsi, on s’attèlera à expliquer les notions qui sont en relation directe avec cette
dernière telles que concept architectural et son corollaire, l’idée architecturale,
conceptualisation, matérialisation, processus de conception, méthodes de
conception et leurs différents aspects, ensuite on donnera de plus amples
clarifications quant à la conception architecturale, ses critères et aspects en tant
que processus.
En parlant de création, l’acte préfigure une relation directe à faire avec la
conception architecturale dont les notions de ‘’principe’’ et de ‘’concept’’ sont
intimement liés à une étape particulière et bien définie. Ainsi, sont usités
communément dans le jargon de la discipline (Architecture) les termes ‘’idée
architecturale’’ et ‘’concept architectural’’ pour désigner les idées et autres
représentations génératrices de la matérialisation de l’objet architectural au stade
de sa genèse. Cela n’est possible qu’après formulation du problème et
constructions de l’ensemble des solutions préconisées.
On verra plus tard, à travers l’étude de certaines théories de la conception
architecturale, que cette dernière recèle en elle un caractère de complexité. En fait,
partant du postulat que l’architecture prend en compte une myriade de facteurs
d’ordres physiques, historiques, politiques, socio-culturels et économiques , elle
devient un processus complexe. Cet état de fait est vécu par l’architecte et l’est
encore plus pour l’apprenant lors de l’apprentissage du projet architectural au sein
de l’atelier projet qui demeure le centre de la pédagogie de l’enseignement
d’architecture.4
Qu’est-ce que le concept architectural ?

4 Concevoir l’architecture : entre complexité et simplexité. L’exercice de la pensée, des chemins d’espace (dans une faculté d’architecture).
Jean-Pierre Couwenbergh et Jan Godyns. https://books.openedition.org/cdf/3379?lang=fr. © Collège de France, 2014
http://www.openedition.org/6540

2
Y- a-t-il similitude ou différence entre concept architectural et idée architectural ?
Qu’est-ce que la conceptualisation ?
Comment aborder la conception architecturale et par quel moyen est-elle
exprimée ?
Telles sont les questions qui sont centre d’intérêt de cette première partie du
cours , le deuxième axe du même cours traitera de la conception architecturale
comme processus et dessin.
Le concept architectural :
‘’Une architecture donne à un concept son
expression bâtie’’5
A travers le processus de la conception
architecturale, le concept architectural est
une phase préliminaire qui explique la
pensée de l’architecte et les raisons de son
parti pris. Le concept est traduit par le dessin
spéculatif comme support tangible
principalement à main levée (voir
actuellement l’impact de l’outil informatique
sur la manière de représentation graphique
durant tout le processus).
Le concept architectural, dessin de pensée,
est une forme de spéculation sur l’approche
du projet architectural à l’aide de schémas et
représentations graphiques en guise de
réponse aux éléments de synthèse élaborées
lors de la phase analyse. Le concept
architectural est à caractère propensionnel expliquant la tendance ou le penchant
de l’architecte vers une solution indiquée et mettant en exergue une forme
6
d’organisation, une configuration spatiale, une structuration et une affectation au
sol comme préalables solutions aux situations problèmes que revêt le projet et que
présente le site, en somme c’est un renvoi aux traités de Vitruve ou d’alberti ayant
mis en exergue les trois incontournables concepts : Solidité, commodité et beauté.
N’est-ce pas là les trois concepts traitant de la qualité architecturale, et par ricochet

5Renzo Piano. Interview https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/renzo-piano.


6
Croquis de Le Corbusier expliquant l’approche métaphorique de la spirale du musée à croissance illimitée. L’architecture, un exemple de
conception créative. https://tel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/48443/filename/1_3architecture_exemple_con.html

3
de l’espace architecturale et de l’espace urbain dans l’esprit d’une approche
contemporaine ?
Cependant, le dessin spéculatif, le croquis en l’occurrence qui représente la
conceptualisation du projet architectural, demeure une illustration générale
expliquant une intention essentielle sans précision d’échelle (Estevez, 2001) sous
forme d’organigrammes, coupes, plans, perspectives, axonométrie, textes ou
commentaires et légendes qui restent des éléments de dessin qui permettent
d’expliquer certains aspects du projet.
Le concept architectural est en finalité une idée abstraite, une philosophie, une
inspiration, une intention voire une hypothèse montée en fonction d’une synthèse
d’analyse programmatique, d’analyse d’un site (contraintes et solutions), de
prescriptions d’un cahier des charges et d’une typologie du bâtiment à projeter (à
titre d’exemple, on n’approche pas un bâtiment d’habitations comme on approche
un bâtiment public tel qu’une banque ou une bibliothèque ou un hôpital…).

Exemple de la genèse d’un concept architectural/ Intervention sur un


bâtiment (gymnase) existant7
Architectes : Dominique Coulon & Associés
Salle de sport +centre d’information et d’orientation + logements pour le
personnel

7
Un plafond en lévitation et une dalle de béton flottante. https://www.frameweb.com/article/a-levitating-ceiling-and-a-floating-concrete-slab.

4
1- Déformation de volumes obliques en fonction de l'angle de vue ;
2- forme et au positionnement de chacun des volumes construits + création
d’un espace public + souci d’alignement des parties en ajout avec le
voisinage construit
3- implantation d’un arbre unifiant les parties
4- volumes inclinés à dessein d’éclairage et ensoleillement
5- ajout de dalles accentuant la relation entre différents parties existantes et
additives
6- générer des espaces à différentes vues et accentuer l’effet de découverte.

5
6
Implantation d’arbre en guise Recherche de légèreté du
Alignement avec le de confirmation d’un espace RDC relativement à l’effet de
voisinage en hauteur public et confirmation de masse des volumes supérieurs
et au sol frontières spatiales par traitement vitrée +
traitement d’angle

Préservation d’une percée


visuelle et relation avec une
partie arrière du projet

7
L’idée architecturale / Idéation / Conceptualisation
L’architecture est présente pour répondre non seulement aux besoins de
fonctionnalité et de spatialité mais aussi aux critères de l’image de l’objet et du
lieu dans lequel l’objet s’implante. 8 Cette image dans le lieu, au début du
processus de conception, peut s’exprimer ‘’architecturalement’’ à travers l’idée
architecturale ou l’idéation que l’architecte prône pour communiquer le(s)
concept(s) qui sont soubassements théoriques. Ainsi l’idéation et son corollaire,
le schéma de principe en l’occurrence, deviennent les moyens d’expression et de
communication aussi bien verbale que non verbale du début du processus de la
conception architecturale d’un objet qui sera dans le futur lu et perçu puis vécu ou
subi. Il reste que la perception de l’objet conçu dépend de facteurs d’ordre
culturel, de croyance religieuse, d’aspects indiciels existants et éventuellement du
degré d’iconicité entourant l’objet architectural.
A tire d’exemple, le courant déconstructiviste est beaucoup plus présent par ses
images, symboles et codes qui défient voire dénient le pragmatisme et la pensée
humaine dès le début du processus de conception, néanmoins à ces images
correspondent des perceptions qui dépassent la dimension indicielle de l’objet et
de son interprétation réelle et de son aspect matériel, ses caractéristiques
physiques (forme, texture, couleur et matériaux) et son rapport avec le lieu
d’implantation voire avec la ville.
L’approche déconstructiviste, de par ses principes:
 élimine l’angle droit de la forme architecturale et pourrait respecter
l’organisation intérieure en cartésien;
 Ignore l’environnement en termes d’intégration voire d’échelle;
 Opte pour les formes dynamiques (le concept du labyrinthe).
Le biomorphisme, quant à lui; à titre d’exemple :
 Source d’inspiration: Nature, corps vivant,
 Explique un processus de genèse et de développement formelle
Eminemment métaphorique
 Forme dynamique et curviligne
Les deux peuvent répondre aux exigences des principes d’organisation

8Joseph Mecarsel. Architecture et présence : entre idée, image et communication. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01654506/document.


THÈSE Présentée par : Joseph Mecarsel Soutenue le : 03 juin 2014 Pour obtenir le grade de Docteur en Sciences de l’informatio n et de la
Communication.

8
9
D’autre part, une catégorie de dimensions
se présentent comme force de cette
idéation notamment les dimensions
iconique et symbolique.
1 – l’iconicité se base sur des
analogies et représentations (plantes, êtres
vivants végétaux ou animaux, Abou Dhabi
Performing art Center de Zaha Hadid) pour
assoir une image du lieu éphémère car toujours dépassée par une autre
vision architecturale de spectacle plus présente et plus édifiante d’un point
de vue iconique ( musée, architecture verticale, bâtiments de pouvoir
etc…). L’iconicité renvoit généralement à des interprétations variées
contredisant, dès fois, l’idée première de l’architecte concepteur, c’est ‘’une
architecture bio-inspirée’’.
En effet, Le centre sus-cité présente comme interprétation polysémique tantôt
l’image d’un mollusque tantôt l’image d’un navire selon le gré du percepteur
et son origine, sa culture et sa position par rapport au lieu.
 Architecture à référents indiciels d’une feuille d’arbre
 Combinaison des bases structurantes des formes végétales ;
 C’est la recherche structurale en architecture ou fractale en mathématiques
 Combinaison d’un objet source et d’un objet final
 Image pas évidente ne reflétant pas l’imagination de l’architecte.

10
2 - La dimension symbolique, par contre, puise dans les interprétations des
cultures et est fortement liée à la notion de lieu, elle marque le même lieu
par sa présence. L’architecture est aussi symbole, dans le sens où les images
perçues sont aussi sources d’inspiration à visées d’esthétique et de
symbolique.

« Les traditions avaient enfanté des symboles, sous lesquelles elles


disparaissaient comme le tronc de l’arbre sous le feuillage ; tous ces symboles,
auxquels l’humanité avait foi, allaient croissants, se multipliant, se croisant, se
compliquant de plus en plus […] Le symbole avait besoin de s’épanouir dans
l’édifice. L’architecture alors se développa avec la pensée humaine ; elle devient
géante à mille tètes et à mille bras, et fixa sous une forme éternelle, visible,
palpable, tout ce symbolisme flottant. »9

9
Victor Hugo, Notre Dame de Paris, éditions France Loisirs, 1996, p. 220 In Joseph Mecarsel. Architecture et présence : entre idée, image et
communication. https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01654506/document

11
10

Concept Intangible :
Exemples;
 Tour pixélisée = importance du numérique sur l’image- Place
du numérique et technologie virtuelle
 Architecture Biomorphique
 Les ordres grecs : Dorique – Ionique – Corynthien
 Musée: Pyramide= revisiter le concept de la conservation / Musée de
l’holocauste- Jérusalem / Moshe Safdie. C’est une interprétation intangible
du concept de l’architecture muséale à forte connotation métaphorique.

10 Source des illustrations : Source: http://www.bubblemania.fr/jurgen-hermann-mayer-metropol-parasol-seville-espagne

12
Musée de l’holocauste- Jérusalem / Moshe Safdie.

13
14
L’idée architecturale est synthèse de la forme architecturale et la forme structurale

15
L’idée architecturale, élément de conceptualisation du projet architectural, met en
premier lieu les notions de structuration et d’affectations au sol des
composantes du projet :
- en prenant en compte les trois aspects liés au projet, à savoir : l’aspect
physique, l’aspect perceptuel et éventuellement, selon le cas, la thématique
et l’approche de l’architecte concepteur, l’aspect conceptuel
- En se basant sur les différents principes d’organisation de l’espace, de
configuration de la circulation et de la relation espace/ forme architecturale
que nous traitons dans un autre chapitre.

16
Les illustrations sont tirées de sites Internet.

Un Exemple de conception architecturale : Vers une dimension urbaine de


l’architecture
La Bibliothèque Nationale de France (projet du président F.Mitterand: Le livre
Ouvert
1. Architecte : Dominique Perrault
2. Face à une autre œuvre d’art: La passerelle Simone de Beauvoir:
3. Dimension urbaine des deux projets: quartier en constante mutation
4. Projet implanté dans le vide du Jardin
5. Création d’une place pour PARIS
6. ‘’S’approprier l’architecture pour l’architecture’’
7. « Projet non figé et réversible »

17
l’idée de l’architecte

le produit fini

18
19
20
Le concept architectural de la maison de la paix à Genève, Campus
universitaire ( Graduate Institute)
 Architecte: Eric Ott ( IPAS,
Neuchâtel)
 Travaux achevés en 2013
 Importance du site d’implantation
en bordure de la voie ferrée;
 Édifice emblématique
 Facilité d’accès (route, tram, bus,
cheminements piétons);
 Site de forme triangulaire, longé par
Avenue de France, sa pointe dirigée vers
le Palais des Nations
 Co mplexité topographique +
Programme
 Rupture avec l’usage des
enveloppes rectilignes
 Principe de fragmentation; Contour du projet: Volume
parallélépipédique disposé en accordéon sous forme d’une pétale de
fleurs sur le terrain (coques de navires);
 Communication directe avec le parc et son espace végétal
 Cadrage de l’avenue de France par un socle dédié à la bibliothèque et les
locaux d’enseignements
 Atrium central avec escaliers colimaçons.

21
22
L’usage de la métaphore/ Analogie comme stratégie de création
architecturale
C’est une Approche codée voire intangible, si elle est perceptible, elle sera
‘’simpliste’’ Ex: Aérogare = forme d’avion - Bibliothèque = forme du livre.
2 approches conceptuelles : Métaphore tangible / Métaphore intangible.
Concept tangible :

De l’idée architecturale (dimension iconique) à la composition : L’explication

23
24

Vous aimerez peut-être aussi