Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre 2.

Le bilan

1. Présentation générale du bilan


1.1. Définition
C'est une représentation à une date donnée (à la clôture de l'exercice en général) du
patrimoine de l'entreprise c'est-à-dire de tout ce qu’elle possède (emplois) et de tout ce
qu'elle doit (ressources). Il permet de répondre aux deux questions suivantes :
- quelle est l'origine des fonds mobilisés au cours de l’exercice comptable ?
(Financement de l’activité de l’entreprise)
- quels sont les emplois de ces fonds ? (Investissement et utilisation des fonds)
1.2. La représentation et le principe de l'équilibre du bilan
Selon l’approche économique du bilan il se présente sous la forme d'un tableau en deux
parties : d’un côté nous trouvons les actifs représentant les emplois et de l’autre côté nous
trouvons les capitaux propres et les passifs représentant les ressources. Par convention, nous
enregistrons toujours du côté droit du bilan les ressources de l’entreprise (passifs). De même,
nous enregistrons du côté gauche du bilan les emplois (actif).
Donc L’actif du bilan se situe à la gauche du tableau. Voici les principaux éléments composant
l'actif du bilan comptable : 
 Les immobilisations incorporelles (logiciels, site Internet, brevets, licences...)
 Les immobilisations corporelles (terrains, immeubles, machines, gros outillage...) 
 Les immobilisations financières (titres financiers, cautions...)
 Les stocks de marchandises et de matières premières
 Les créances clients, fiscales et sociales encore dues à la date du bilan 
 La trésorerie, avec les comptes bancaires, les valeurs mobilières de placement, les autres
placement de trésorerie...
Le passif du bilan se situe à droite du tableau. Voici les principaux postes composant le passif du
bilan comptable : 
 Les capitaux propres de l'entreprise (capital social, compte de l'exploitant, les réserves, le
report à nouveau, le résultat financier et éventuellement les primes d'émission) 
 Les dettes financières (le montant des emprunts bancaires restant dus et les comptes
courants associés) 
 Les dettes fournisseurs, fiscales et sociales encore dues à l'entreprise à la date
d'établissement du bilan 

Bilan au 31/12/N
Actifs (gauche) passifs (droite)
Immobilisations (6) Capital (1)
Stocks (7) Réserves (2)
Clients et comptes rattachés (8) Résultat de l'exercice (3)
Liquidités et équivalents de liquidités (9) Emprunts (4)
Fournisseurs et comptes rattachés (5)
Emplois Ressources
(1) Evaluation des apports des associés propriétaires,
(2) Sommes représentant le cumul de bénéfices antérieurs non distribués aux associés,
(3) Résultat de l'exercice (bénéfice ou perte),
(4) Emprunts à plus d’un an,
(5) Dettes envers les fournisseurs,

1
(6) Ensemble de moyens destinés à rester durablement dans l'entreprise, pendant
plusieurs cycles de production. (Fonds commercial, logiciel informatique, terrains,
constructions, machines, véhicules, matériels de bureau et informatique,……), (7) Stocks
de matières premières, marchandises, produits finis,
(8) Créances sur les clients et autres débiteurs,
(9) Trésorerie disponible en banque, chèques postaux et caisse.

Actifs = Emplois = Utilisations des fonds


Capitaux propres et passifs = Ressources = origine des fonds

Puisque les emplois représentent l'utilisation des ressources (ce qui en a été fait), ils sont donc
égaux aux ressources. Le principe de l'équilibre du bilan se traduit donc par :

ACTIFS = CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS


Total Actif = Total Passif
Exemple 1 :
Le 01/01/2006, Messieurs A, B et C constituent l’entreprise ANAS. Les apports de chacun
sont comme suit :
A : Un terrain ayant une valeur de 10 000 $ = 10
000
B : 20 000 $ déposés à la banque = 20
000
C : Un camion : 7 000 $ et une machine : 8 000 $ = 15
000
Total des apports = 45 000

La totalité des apports constitue le capital de l’entreprise.

Le bilan de constitution de l’entreprise se présente comme suit :


Bilan au 01/01/2006
Actifs Capitaux propres et passifs
Terrain 10 000 Capital social 45 000
Matériel de transport 7 000
Matériel industriel 8 000
Banques 20 000
Total 45 000 Total 45 000

Le 02/02/2006, l'entreprise obtientd'une banque deux emprunts :

E1 : 2 000 $ remboursable dans 26 mois ;


E2 : 4 000 $ remboursable dans 8 mois.
La présentation du bilan au 02/02/2006:
Bilan au 02/02/2006
Actifs passifs
Terrain 10 000 Capital social 45 000
Matériel de transport 7 000 Emprunts et dettes assimilés 2 000
Matériel industriel 8 000 Emprunts et autres dettes financières courants 4 000
Banques 26 000
Total 51 000 Total 51 000

2
2. L’analyse du bilan
2.1. Définition et prise en compte des actifs
Les actifs constituent les ressources économiques obtenues ou contrôlées par l'entreprise, à
la suite de transactions passées. Les actifs sont pris en compte dans le bilan lorsque :
- Ils ont un avantage économique pour l'entreprise,
- Ils ont une valeur ou un coût pouvant être mesuré (e) d'une manière fiable.
2.2. Définition et prise en compte des passifs
Les passifs constituent les obligations actuelles de l'entreprise, résultant d'événements passés.
Les passifs sont pris en compte dans le bilan lorsque :
- II est probable qu'un transfert de ressources économiques résultera du règlement de
l'obligation à la charge de l'entreprise,
- Le montant de ce règlement doit être mesuré d'une manière fiable.
2.3. Définition des capitaux propres
Les capitaux propres désignent l'intérêt résiduel dans les actifs de l'entreprise après déduction
de tous ses passifs. Ils regroupent le capital + les réserves + ou - les résultats reportés + ou - le
résultat de l'exercice.

3. Détermination du résultat par comparaison de 2 bilans successifs


La comparaison de deux bilans d'une même entreprise permet de déterminer le bénéfice global
(ou la perte globale) réalisé pendant la période qui s'écoule entre les deux dates
d'établissement de ces bilans.
- Les bénéfices d'une entreprise profitent à son propriétaire et augmentent les capitaux
propres déjà investis.
- Les pertes sont supportées par le propriétaire et diminuent le montant des capitaux
propres. En comptabilité, les termes bénéfice et perte sont généralisés sous le terme résultat.
Un résultat peut être donc :
- Soit un bénéfice : résultat bénéficiaire. - Soit une perte : résultat déficitaire.

Un résultat bénéficiaire est obtenu lorsque le montant net des actifs à la fin de la période
dépasse ce même montant financier du début de la période, après avoir exclu tout apport ou
retrait de capital par les propriétaires.

Exemple : Le résultat est un bénéfice.


Au début de l'exercice, le bilan d'une entreprise se présent ainsi
Bilan au 01/01/2005
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs immobilises 90 000 Capitaux propres 240 000
Mobilier 30 000 Capital social 240 000
Matériel industriel 60 000 30 000
Actifs circulants 180 000 dettes 30 000
Stocks Marchandises 120 000 Fournisseurs et comptes rattachés
Clients et comptes rattachés 48 000
Caisse 12 000

Total 270 000 Total 270 000


A la fin de la période :
- Les marchandises valent 102 000
- Les clients doivent 24 000
- Il y a en caisse 60 000

3
-Il est dû aux fournisseurs 33 000
- Les postes mobilier et matériel industriel restent inchangés
- Il n'y a pas d'apport nouveau en capital ni de retrait.
Les capitaux propres dans le bilan de fin de période s'élèvent à:
30 000 + 60 000 + 102 000 + 24 000 + 60 000 - 33 000 = 243 000
Par rapport au bilan du début de cette période, ils ont donc augmenté de
243 000 - 240 000 = 3 000
On dégage donc un bénéfice de 3 000.
Bilan au 31/12/2005
Actifs passifs
Actifs immobilises 90 000 Capitaux propres 240 000
Mobilier 30 000 Capital social 240 000
Matériel industriel 60 000 Bénéfice de l’exercice 3 000
dettes 33 000
Actifs circulant 180 000 Fournisseurs et comptes rattachés 33 000
Marchandises 102 000
Clients et comptes rattachés 24 000
Caisse 60 000
Total 276 000 Total 276 000

Exemple : Le résultat est une perte


Considérons le bilan suivant
Bilan au 01/01/2005
Actifs passifs
Actifs immobilises 18 000 Capitaux propres 120 000
Mobilier 18 000 Capital social 120 000

dettes 6 000
Actifs circulants 108 000 Fournisseurs et comptes rattachés 6 000
Marchandises 93 000
Caisse 15 000
Total 126 000 Total 126 000
A la fin de la période, l'inventaire révèle que l'entreprise a :
- Des marchandises en stock pour 75 000
- En caisse 21 000
- Elle doit aux fournisseurs 3 000
- Les autres postes du bilan restent inchangés
- Il n'y a pas eu ni d'apport en capital ni de retrait

La différence entre l'actif et les passifs de l'entreprise est alors de


(18 000 + 75 000 + 21 000) - 3 000 = 111 000
Les capitaux propres ont donc diminué de : capitaux propres au début –capitaux propres à la
fin 120 000 - 111 000 = 9 000
L'entreprise a ainsi subi une perte de 9 000.

Bilan au 31/12/2005
Actifs Capitaux propres et passifs
Actifs immobilises 18 000 Capitaux propres 111 000

4
Mobilier 18 000 Capital social 120 000
Perte de l’exercice (9 000)
dettes 3 000
Actifs circulant 96 000 Fournisseurs et comptes rattachés 3 000
Marchandises 75 000
Caisse 21 000
Total 114 000 Total 114 000

Voice un exemple du bilan : actif et passif

5
6
7

Vous aimerez peut-être aussi