Vous êtes sur la page 1sur 49

Le Département Sciences et Technologies INdustrielles (STIN)

Ecole Nationale des Sciences Appliquées d'El Jadida

Université Chouaib doukkali

Rapport de stage

Présenté par : Khalid Marjane

Encadré par : Mr : Rachid MAMOUNI (EVLOX)


Dédicace :

Je dédie ce modeste travail à mes chers parents qui m’ont


toujours aidé, soutenu, encouragé et conseillé, et qui sont ma
source d’inspiration.
• A mes chers frères
• A tous les gens qui ont contribué à la réalisation de ce
Travail.
• A Mr MAMOUN RACHID, Chef de Département de
teinture, qui n’a jamais cessé de me conseiller et de m’orienter.
• A mes très chers amies et collègues que je considère comme
une deuxième famille.

P a g e 1 | 49
Remercîment

Avant d’aborder le vif de ce sujet, il me tient à cœur de remercier tous


ceux qui ont eu l’amabilité de m’aider pour la bonne conduite de mon
stage, particulièrement : la direction de SETTAVEX pour m’avoir permis
d’accomplir mon stage au sein de cette entreprise.

Je remercie mon maître de stage Mr. RACHID qui a su me confier des


missions qui m'ont permis de consolider mes connaissances. Il a
également su être présent pour me guider et me donner des conseils
lorsque j'en avais besoin.

Nombreuses autres personnes, qui, grâce à leurs renseignements et


leurs conseils, nous ont permis de mener à terme ce rapport de ce
stage, notamment service de teinture.

P a g e 2 | 49
1 TABLE DES MATIERES
Remercîment ................................................................................................................................................. 2
2 Présentation de l’entreprise : ............................................................................................................... 7
2.1 Historique du Groupe TAVEX : ................................................................................................... 7
2.2 Historique :.................................................................................................................................... 7
3 Présentation de SETTAVEX :.................................................................................................................. 9
3.1 Historique :.................................................................................................................................... 9
3.2 Structure De Settavex : ............................................................................................................... 13
4 Structure Organisationnelle : .............................................................................................................. 14
5 Les produits : ....................................................................................................................................... 18
6 Fournisseurs : ...................................................................................................................................... 19
7 Clients d’EVLOX : ................................................................................................................................. 19
8 Marchés : ............................................................................................................................................ 19
9 Stratégie d’entreprise : ....................................................................................................................... 20
10 Concurrence : .................................................................................................................................. 20
11 Communication au sein de l’entreprise : ........................................................................................ 20
12 Cartographie des processus : .......................................................................................................... 21
1 Localisation géographique : ................................................................................................................ 23
2 Implantation de l’entreprise : ............................................................................................................. 24
3 Processus de fabrication « département teinture » ........................................................................... 25
4 Présentation du département : .......................................................................................................... 26
5 Implantation du département choisi : ................................................................................................ 27
6 Ressources matériels disponibles : ..................................................................................................... 29
7 Ressources humaines disponibles : .................................................................................................... 29
8 Flux de la matière :.............................................................................................................................. 29
1 Définition : .......................................................................................................................................... 32
2 Les étapes à suivre : ............................................................................................................................ 33
2.1 Le nombre des observations à effectuer : .................................................................................. 34
2.2 Le circuit à suivre : ...................................................................................................................... 34
2.3 Le nombre des observations par jour : ....................................................................................... 35
2.4 Le nombre des circuits à effectuer par jour : .............................................................................. 35

P a g e 3 | 49
Du 14 juillet au 6 aout 2021, j’ai effectué mon stage au sein de l’entreprise SETTAVEX
du groupe evlox, qui occupe une position de leader sur le marché national du Denim, située dans
la zone industrielle de SETTAT.
Au cours de ce stage à la mini compagne teinture, j’ai pu m’intéresser aux différentes
missions d’un responsable de déférentes tâches

P a g e 4 | 49
I-Introduction
La teinture est une technique pour colorer une matière textile dans laquelle un colorant est
appliqué au support de manière uniforme, afin d'obtenir une nuance homogène, avec un rendement
et des solidités appropriées à son usage final. Un colorant est une molécule, qui contient un groupe
chromophore (système conjugué) capable d'avoir une interaction avec la lumière, donnant ainsi la
perception de couleur.

La teinture des textiles implique l'usage d'un certain nombre de produits chimiques et de produits
auxiliaires différents pour favoriser le procédé de teinture. Certains sont spécifiques à un procédé,
tandis que d'autres peuvent être utilisés dans plusieurs procédés. Certains produits auxiliaires (par
exemple, les dispersants) sont déjà contenus dans la formulation du colorant, mais plus souvent,
les produits auxiliaires sont ajoutés au bain de teinture en cours de procédé. Etant donné que les
produits auxiliaires, en général, ne restent pas sur le support après teinture, ils se retrouvent dans
les rejets.

Ce travail comportera trois chapitres, le premier sera consacré à la présentation de la société


SETTAVEX (EVLOX), ensuite le deuxième chapitre va se concentrer sur les méthodes de
productions au sein de l’entreprise des principes généraux sur la teinture et ces différentes étapes,
ainsi une petite définition sur les colorants de la cuve. Et le dernier chapitre présentera des
principes généraux sur la teinture et ces différentes étapes, ainsi une petite définition sur les
colorants de la cuve et aussi la partie pratique du travail avec des différents méthode de control et
de vérification effectuée au sein du laboratoire de département de teinture.

P a g e 5 | 49
I. CHAPITRE 1 : Présentation de
l’entreprise

P a g e 6 | 49
2 Présentation de l’entreprise :

2.1 Historique du Groupe TAVEX :

Le groupe TAVEX est le leader incontestable du marché DENIM en Europe. Cette position est le fruit
des différents investissements effectués dans ses différentes unités de production.

2.2 Historique :

TAVEX a vu le jour le 13juin 1846 à Bergara, en Espagne.

En 1970, TAVEX prend la transcendantale décision d’impulser la fabrication de la toile « DENIM ».


Cette même année est fondée la société TAVESA, son activité est principalement centrée sur la teinture
et la finition DENIM, qui la transforment en leader indiscutable sur le plan national dans la fabrication et
commercialisation de toiles workwear, techniques et militaires.

En 1989, confrontée à la nécessité d’acquérir la taille adéquate pour faire face à un marché de plus
en plus mondialisé, compétitif et ouvert, TAVEX a augmenté sa capacité de production avec l’achat des
usines industrielles de DENIM, d’Algin et Navarrais à valence. En juillet de cette même année, les
actions de TAVEX sont, pour la première fois, cotées dans les bourses espagnoles.

En 1990, TAVEX toujours dans le fil de sa stratégie de leader, décide d’augmenter une nouvelle fois
sa capacité de production et une usine à Settat, avec une capacité de 13 millions de mètres annuels,
intégrée de dotée de l’équipement le plus avancée et performant pour fabriquer du DENIM de la plus
haute qualité. En situant ses installations plus près de ses clients, le groupe acquiert ainsi un avantage
compétitif.

En 1994, le groupe se consolide comme leader en Europe et atteint une grande flexibilité de
production. D’une part, un important investissement est réalisé à Algin et textile, en filature Ring, en vue

P a g e 7 | 49
d’orienter la production vers des articles différenciés. D’autre part, les usines de valence, d’Algin et
textile et de navrées, commencent à travailler 360jours par an, de même que les autres unités de
production à Bergara et à Settat. Ce qui permet à TAVEX de produire 47 millions de mètres de DENIM
par an et de devenir le leader indiscutable de DENIM en Europe.

Dans un permanent souci de qualité, en 1997 TAVEX obtient le certificat de qualité ISO 9001 pour
toutes ses unités de production.

 Cette certification garantit la qualité des tissus, qui sont à tout moment conformes aux
exigences des clients.

Le groupe intervient, par ailleurs, dans une usine de traitement des eaux résiduelles,
complètement automatisée et conforme aux normes européennes en vigueur, confirmant ainsi le
souci du groupe de préserver l’environnement, et participe également dans une station de Co-
génération dotée d’un moteur électrogène, Afin d’obtenir au coût d’énergie conforme au coût
européen.

Actuellement, le groupe est composé de quatre unités de production :


• ALGODONERA
• TAVESA
• SYNTISTOR TAVEX
• SETTAVEX
Ses marchés sont
:

• L’EUROPE
• LES ETATS-UNIS
• L’AFRIQUE DU NORD, DU SUD ET DE L’OUEST
• L’ASIE
• L’AMERIQUE LATINE
• LE MOYIEN ORIENT

P a g e 8 | 49
Leur volume de production annuel peut atteindre 7 millions de mètre linéaire ou
plus.

3 Présentation de SETTAVEX :

3.1 Historique :

SETTAVEX, filiale du Groupe Espagnol TAVEX, a été créée en 1990. Avec un investissement initial de
500 Millions de Dirhams, cette unité, totalement intégrée, a démarré sa production en Mars 1991, soit
10 mois après sa création. Installée initialement sur une superficie totale de 19 HA, avec 35.000 m2
couverts, SETTAVEX était spécialisée dans la fabrication de Tissu JEAN’S, avec une production annuelle
de 13 Millions de mètres linéaires, et un effectif de 250 personnes travaillant avec un système de
rotation en 4 équipes, permettant ainsi à l’usine de travailler 24H/24H, 360 jours par an.

Aux vues des nouvelles tendances du Marché et de la nécessaire adaptation du Marché Marocain, le
Groupe a décidé, en 1998, de réaliser un nouvel investissement de diversification d’un montant de 300
Millions de dirhams, en installant une unité de teinture et de finissage permettant la fabrication de tissu
DRILL, Gabardine, tissu professionnel et militaire, velours, tissu élastique, DENIM sur teint etc.. ,
hautement technologique, et entièrement automatisé, d’une capacité de 9 millions de mètres linéaires
par an. Ce nouvel investissement, entièrement réalisé aujourd’hui, a été initié en Septembre 1998 et
finalisé en Avril 1999. Intégré à la première unité du DENIM, sur une superficie de 15.000 mètres carrés,
il emploie une centaine de personnes travaillant actuellement en 4 équipes 24H/24H et 360 jours par
an.

De ce fait, SETTAVEX, dispose aujourd’hui d’une unité de production diversifiée, totalement intégrée
(filature, teinture DENIM, tissage DENIM, finissage DENIM, tissage flats et velours, teinture et finissage
flats et velours, tissage, teinture et finissage de tissu professionnel et militaire) utilisant une technologie
de pointe, et disposant d’une capacité de 22 millions de mètres linéaires par an.

P a g e 9 | 49
SETTAVEX occupe une position de leader aux Maroc, avec une part de marché de 45%. Sur la totalité
de ses ventes 70 % sont transformés au Maroc et exportés vers l’EUROPE, 15% sont destinés au
Maghreb, Afrique et Moyen Orient, et 15% au Marché local Marocain. La responsabilité commerciale de
SETTAVEX couvre l’ensemble de ces régions.

SETTAVEX a permis au Maroc de devenir une source privilégiée d’approvisionnement pour


l’Europe, pour tout ce qui est articles en Jean et sportwear, en renforçant sa compétitivité et sa
réactivité. Sa politique commerciale, basée sur le partenariat avec ses clients, a fait de SETTAVEX
aujourd’hui, un fournisseur de référence pour les marques, centrales d’achat, et chaînes de
magasins européens.

Soucieuse du respect de son environnement, SETTAVEX a investi 30 millions de Dirhams dans la


réalisation d’une station de traitement des eaux résiduelles.

Date de création Mai 1990


Démarrage effectif de la production Mars 1991
Superficie totale 19 Hectares
2
Superficie construite 49.000 m
Capital Social 228 millions de Dirhams
Montant de l’investissement 850 millions de Dirhams
380 personnes avec un système de
Effectif employé
rotation en 4 équipes
Nombre de jours travaillés 360jours/an – 24H/24H

Tableau 1 : fiche technique du groupe evlox

Coton – Polyester – Viscose –Lycra –


Procès Produits chimiques – Indigo – Teinture
réactive

P a g e 10 | 49
100% intégré
Processus. Filature – Préparation – Teinture –
Tissage – Finissage Révision.
Fabrique de tissu Jean, Flat, Velours,
Spécialité
Tissu professionnel, Tissu militaire.

Tableau 2 : Au Niveau Industriel


SETTAVEX dispose d’une large gamme de produits entre DENIM, professionnel, militaire,
sportswears et velours.

Tableau des produits :

Efficience industrielle 92%


Efficience qualité 95% de premier choix
Production annuelle 22 millions de mètres linéaires
70% transformés au Maroc et
exportés vers l’Europe.
15% destinés à la consommation locale
Destination du produit
15% destinés à l’export :
Maghreb – Afrique et Moyen
Orient
Part du marché 45%
Chiffre d’affaires 2004 630 Millions de dirhams

Tableau fiche technique

P a g e 11 | 49
Produit « FLAT » Produit « DENIM »

Toute couleur noir et blanc

P a g e 12 | 49
3.2 Structure De Settavex :

SETTAVEX est une société anonyme qui adopte une structure centralisée avec une définition
claire des responsabilités dans le but de permettre aux chefs de contrôler l’exécution de leurs
décisions.

Or, une approche de la structure de la société fait ressortir que SETTAVEX est dirigée par une
direction générale qui coiffe quatre directions : Administrative et Financière, Technique,
Commercial et RH.

Objectif de la société :

La culture de SETTAVEX est inspirée de celle du groupe TAVEX, elle se pose sur trois
principes :

Le 1er principe : « veiller à la rentabilité de la société »

C’est l’objectif principal de SETTAVEX que chaque personne s’efforce pour


l’atteindre.

Le 2ème principe : « veiller à la satisfaction de la clientèle »

C’est la bonne voie pour que SETTAVEX atteint avec succès et excellence sa mission
principale via la bonne qualité et des matières premières et des produits finis, ainsi le service
avant et après-vente.

Le 3ème principe : « la motivation du personnel »

P a g e 13 | 49
Via la communication, le plan de carrière, les prévoyances et les reconnaissances sociales
ainsi la formation assurée en multiple domaine.

4 Structure Organisationnelle :

A travers l’organigramme de SETTAVEX, on peut facilement constater le regroupement des


services suivant leurs critères de spécialisations, la multiplicité des chefs, spécialisations accru des
sections, tous ces éléments poussent à conclure que la société SETTAVEX, opte pour une structure
fonctionnelle, la société arrive à pallier les inconvénients de ce type de structure en encourageant
la communication entre les différentes fonctions ainsi, chaque responsable intervient dans le
domaine de sa fonction auprès des autres fonctions, mais, la présence du directeur générale est
obligatoire pour organiser le travail entre les fonctions et les coordonner et bien évidemment les
contrôler au moment de l’exécution.

P a g e 14 | 49
Direction Général
Assistance DG

D. Technique D. Commerciale D. D. Ressources


Administrative humaine

Services des achats


Resp.
Departement du Sce.Ass.Clientèle Administratif Responsable du
filature personnel
Responsable Contrôle de
Departement de vente DNIM gestion
teinture Resp. Formation &
integration
Resp. Coordination Comptabilité
Departement de ventes FLATS
tissage
Resp. ventes FLATS Sce.TRANSIT
T.FLATS+finissage
Resp.Coord.vente Sce.Risque
Service expédition s FLATS
Promotions et Informatique
Departement de ventes
maintenance
FLATS/FRANCE Trésorerie
Plannification

Juridique
Energie & I.A

assistance qualité

Figure1 : organigramme de SETTAVEX

Remarque : la fonction qualité c’est une fonction horizontale qui s’impose dans tous les
services.
Selon l’organigramme, la société SETTAVEX dispose des différentes directions présente
comme suit :
P a g e 15 | 49
• Direction générale
• Direction technique
• Direction des ressources humaines
• Direction administrative et financière
• Direction commerciale
N.B : chaque direction a une assistante direction.

 les différentes directions et mini compagnies


➢ Direction Général
Cette direction veille à l’application des règles de management et l’établissement des
objectifs à réaliser par chaque direction, le rôle de la direction générale consiste à assurer :

- la coordination des plans de gestion des autres directions


- le contrôle cette fonction assure l’application de la politique adaptée par le conseil
d’administration du groupe TAVEX.

➢ La direction technique
Elle assure la supervision du système de production et d’amélioration en matière première et
consommable.

Elle veille sur le bon déroulement des travaux des Mini compagnie suivantes :

Planification filature teinture tissage finissage

Flat Qualité maintenance achat co-génération

Planification : consiste à :
Planifier les flux et cadences de production.

P a g e 16 | 49
S’assurent de l’état des stocks et des encours et l’intégrer dans ses prévisions

Assurer l’homogénéité des cadences entre les différentes chaînes de production.

Coordonner entre le service commercial et la production pour liquider les stocks selon les
priorités.

Filature : consiste à transformer la matière première (coton) en fil sur les bobines.

Teinture : consiste en première partie à nettoyer le fil puis le teindre (noir ou bleu) et
l’encoller pour lui donner la résistance nécessaire pour le tissage.

Tissage : consiste à tisser le fil teinté en tissu de jean, sous forme de rouleaux tout en assurant
que le tissu est en bon état.

Finissage : son rôle est le brossage du tissu pour le nettoyer, le flambage pour que le tissu soit
lisse et enfin le moulage pour enlever la colle restante sur le tissu.

Qualité : A pour vocation le contrôle de la qualité du tissu avant la livraison aux clients.

Flat : consiste à assurer la réalisation des objectifs de fabrications conformément au plan de


production de la direction technique, et dans le respect des conditions de coûts, de délais et de
qualité exigées.

Consiste aussi à coordonner les activités du département et animer ses équipes afin de contribuer
à l’amélioration de la performance de SETTAVEX.

Maintenance : elle assure l’entretien préventif et curatif des machines et de l’ensemble des
installations selon des plannings d’entretien préétabli.

Achat : considéré comme un fournisseur interne, elle fait l’approvisionnement de tous les
besoins de SETTAVEX en ce qui concerne :

✓ Pièces de rechanges
✓ Produits chimiques
✓ Fourniture de bureau

P a g e 17 | 49
✓ Emballage
✓ Combustibles, etc.

Cogénération : consiste à :
Assurer la production de l’énergie électrique au moyen de la centrale propre et veiller à
la disponibilité des équipements et des installations de la centrale.
Faire le suivi et le contrôle des travaux de maintenance curative et préventive, dans les
conditions de coût et de qualité exigée, afin d’améliorer le coût de la facture énergétique
de l’entreprise.

➢ La direction des ressources humaines :


Dans chaque entreprise, la direction des ressources humaines joue un rôle important, elle
s’occupe de la gestion et l’administration du personnel à travers :

 Le recrutement
 La rémunération du personnel
 La formation et l’information du personnel

➢ La direction administrative et financière :


Sert à assurer la gestion des services suivants :

 Service contrôle de gestion


 Comptabilité
 Transit

5 Les produits :

EVLOX produit principalement deux types de tissus à savoir le DENIM (Jean) et le


FLAT (Sportwear) et dispose aujourd’hui d’un catalogue de 145 articles. Elle est
dotée d’une capacité de production annuelle globale de 12 millions de mètres
linéaires de DENIM et de 9 millions de mètres linéaires de FLAT. La fabrication se
réalise sous la marque TAVEX.

P a g e 18 | 49
6 Fournisseurs :

Le fournisseur principal d’EVLOX est new Tavex la société mère elle


s’occupe de tout on dirait qu’elle est l’intermédiaire entre EVLOX et les
fournisseurs au tour du monde que ça soit le fil qu’il ne peut pas être filé au
sein d’EVLOX les produits chimiques les machines les pièces de
rechange….
Matière première : Bresil,Espagne,Grec
Fil : Invista, Saphire textile, Hilaturas ferre….
Produits chimiques : DY STAR, BASF , PUJADAS….

7 Clients d’EVLOX :

Evlox compte parmi ses clients des grands groupes internationaux comme
Diesel, Dolce&Gabbana, Armani, Benetton, Hugo Boss, Inditex et Massimo
Dutti. L’exportation représente d’ailleurs 80% du chiffre d’affaires qui
devrait passer de 421 MDH en 2015 à 430 millions en 2016. Les 20% vont
aux confectionneurs locaux qui travaillent en admission temporaire.
L’objectif est d’augmenter cette part au terme des cinq prochaines années
en offrant un produit adapté aux besoins des industriels locaux. Dans cette
perspective, les dirigeants de l’entreprise ont tenu, la semaine dernière,
une réunion avec le ministre du commerce et de l’industrie, Moulay Hafid
Elalamy, pour parler de l’accompagnement des confectionneurs locaux qui
se fera via la mise en place de contrats programmes. Leurs besoins ne
totalisent pas moins de 18 millions de mètres par an.

8 Marchés :

Evlox la majorité de ses marchés en Europe. Elle s’est basée depuis


toujours sur l’export. Les produits d’EVLOX sont plutôt destinés pour les
pays étrangers. Plus de 50% de la production est exportée vers l’Europe.
Près de 35% est acheminée vers le Maghreb, l’Afrique et le Moyen-Orient.
Les 15%
restants sont consommées localement.

P a g e 19 | 49
9 Stratégie d’entreprise :

Selon les responsables d’Evlox, la convention d’investissement vient aussi


appuyer la stratégie de l’entreprise mise en place en 2010 en réaction aux
répercussions de la crise de 2008. Cette année-là, elle avait investi 630
MDH pour une augmentation et une diversification de la production. Mais la
conjoncture étant défavorable, les résultats n’ont pas été au rendez-vous.
Et en réaction à cela, le producteur de denim, qui faisait dans le milieu de
gamme, s’est positionné sur le haut de gamme et une production de niche
(par exemple la production d’articles spécifiques fabriqués à base de
matières premières bio). Ce qui a permis de répondre à des besoins précis
à l’international et de positionner son offre face à la concurrence turque et
tunisienne. Le nouveau programme d’investissement devra contribuer, dit-
on à Evlox, « à améliorer la notoriété et l’image de la filière denim pour une
plus grande compétitivité sur le haut de gamme et la production à forte
valeur ajoutée ». Sur la production basique et de milieu de gamme,
l’entreprise est fortement concurrencée par les pays du Sud-Est asiatique.

10 Concurrence :

Evlox revendique la place de leader de la filière avec une production


annuelle de 12 millions de mètres de denim. Mafaco, l’autre grand
opérateur du secteur, réalise 4 millions de mètres par an. Majoritairement
Evlox n’a pas de concurrents locaux tant que la plupart de ses marchés
sont en Europe et en Amérique.

11 Communication au sein de l’entreprise :

Généralement la communication au sein de la firme se fait à travers une


plateforme électronique « OUTLOOK » qui facilite le passage des
informations sans ambiguïté entre les responsables et le total du personnel.
P a g e 20 | 49
Cependant entre responsables chefs de salle et ouvriers la communication
se fait par voie orale mais pour la concrétiser un usage des consignes est
indispensable.

12 Cartographie des processus :

P a g e 21 | 49
II. Chapitre 2 : méthodes de production dans
le département de teinture

P a g e 22 | 49
1 Localisation géographique :

- Description (spatiale) des locaux de l’entreprise EVLOX :

Evlox est située dans la zone industrielle de Settat


Surface : 49000 m2
Evlox contient et sur un même niveau :
• Une mini compagnie filature
• Une mine compagnie tissage

P a g e 23 | 49
• Une mini compagnie teinture
• Atelier ouvreuse
• Atelier ourdissoir
• Magasin de stockage de coton
• Magasin tissu
• Magasin fil
La direction se trouve dans le côté gauche de l’entreprise.

2 Implantation de l’entreprise :

P a g e 24 | 49
3 Processus de fabrication « département teinture »

Première possibilité :

P a g e 25 | 49
Ourdissoire
Master 1 Tissage
large

Deuxième possibilité

Ourdissoire
Master 2 Passe-avant Ouvreuse Encolleuse Tissage
corde

4 Présentation du département :

Processus pendant lequel une matière textile mise en


contact avec la dissolution
ou la dispersion d’un
colorant, absorbe celui-ci
de telle sorte à ce que le
corps teint ait une
résistance à rendre la matière colorante du bain par
laquelle elle est absorbée.

P a g e 26 | 49
5 Implantation du département choisi :

P a g e 27 | 49
Dans l’atelier teinture, les machines sont bien placées ce qui rend la circulation
facile et permet aux opérateurs d’intervenir sans complications en cas d’arrêt de
machine et permet aussi une bonne observation des trois machines par l’opérateur.
L’atelier dispose d’un éclairage favorable sans oublier de dire que les machines
disposent aussi de lampe pour faciliter la tâche de l’opérateur et pour ne pas fatiguer
ses yeux.

L’emplacement et le nombre des extincteurs sont conformes aux normes de sécurité.

P a g e 28 | 49
6 Ressources matériels disponibles :

Machines Nombre Capacité Vitesse


Ourdissoir corde 2 44km 350m/min
Ourdissoir large 1 2350km 650m/min

Master1 1 1620 20-35m/min


Master2 1 3360 25-30m/min
Rotal 3 1 1500km 35-45m/min
Rotal 2 1 2400km 35-45m/min
Passe-avant 1 ----- ----
Ouvreuse 6 52.8km 200m/min
Encolleuse 1 100km 35-45m/min

7 Ressources humaines disponibles :

• 1 chef de département
• 3 chefs de salle
• 3 coordinateurs
• 1 agent de production
• 1 assistante
• 1 technicien de transmission
• 57 opérateurs

8 Flux de la matière :

Première possibilité :

Ourdissoire
Master 2 Tissage
large

P a g e 29 | 49
Deuxième possibilité

Ourdissoire corde Master 1 Passe-avant

Ouvreuse Encolleuse Tissage

P a g e 30 | 49
III. Chapitre 3 : Les observations
instantanées

P a g e 31 | 49
1 Définition :

La méthode des observations instantanées (M.O.I) est


un moyen objectif d'analyse qui consiste à observer les éléments
de travail pour on déduire à l'aide des calculs statistiques des
conclusions relatives à ce travail sous forme de pourcentages.

La 1ère utilisation connue est celle qui a été faite par


l'anglais TIPPETT en 1934 dans l'industrie de textile et cela pour
mesurer les temps d'attente des exécutants et des machines.

Le principe des O.I est d'observer d'une façon instantanée à des


instants pris au hasard pendant une période déterminée l'activité ou
l'inactivité d'un exécutant ou d'un moyen pour on déduire un

P a g e 32 | 49
pourcentage d'engagement avec une précision fixée à l'avance, et
avec un seuil de confiance donné.

2 Les étapes à suivre :

Définir les éléments à observer

Information
préliminaire

P% Pré-sondage
Abaque à 95%
de confiance
S précision désirée)
S% L’urgence des résultats, le cout peuvent
conduire à diminuer le nombre d’OI dans ce
cas revenir à l’abaque pour connaitre la
valeur

Nombre des Durée de l’étude


observations

Plan d’observations
• Etude de circuit
• Déterminations des
fréquences
Table d’observations
d’observations Préparation
au hasard • Date de départ psychologique
• Enregistrement
P a g e 33 | 49

OBSERVATIONS
2.1 Le nombre des observations à effectuer :

Le nombre des observations est calculé selon la relation :


4 ∗ (1 − 𝑃)
𝑁=
𝑆2 ∗ 𝑃
Soit N le nombre total des observations à faire
Soit P Pourcentage d'engagement prévu (Le taux d’activité actuel)
Soit S le taux de précision souhaité exprimé en % (généralement S= 5%)
Donc si on a appliqué la formule, on aura ;
4 ∗ (1 − 0,80)
𝑁= = 400 𝑶𝒃𝒔𝒆𝒗𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒔
(5%)2 ∗ 0,80%
Avec P= 80 %.

2.2 Le circuit à suivre :

P a g e 34 | 49
2.3 Le nombre des observations par jour :

Le nombre des observations à effectuer par jour est :

Nj= N/J ==== » Nj=400/15=26.66=27 OI/J

2.4 Le nombre des circuits à effectuer par jour :


𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒𝑠 𝑜𝑏𝑠𝑒𝑟𝑣𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛𝑠 𝑝𝑎𝑟 𝑗𝑜𝑢𝑟
𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑐𝑖𝑟𝑐𝑢𝑖𝑡 = 𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑚𝑎𝑐ℎ𝑖𝑛𝑒

27
𝑁𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑐𝑖𝑟𝑐𝑢𝑖𝑡 = = 𝟑 𝒄𝒊𝒓𝒄𝒖𝒊𝒕𝒔/𝒋𝒐𝒖𝒓
10

Les données : Récapitulation :

• Le taux d’activité : 80% • P : % le taux d’activité


• La précision souhaitée : 5% • S : le taux de précision souhaitée
• Le nombre de jours exprimée en %
d’observations : 15jours
Nous donnons les résultats suivants
• Le nombre de machines : 10
machines • Le Nb d’observation instantanée :
• Avec : 400 observations
• N: le nombre total des • Le Nb d’observation instantanées/j :
observations 27 observations/jour
• Le Nb de circuit/jours : 3 circuits/j

Machines choisies :
Ourdissoir corde 1-2 ; Master 1-2 ; Rotal 3 ; Ouvreuse 3 ,4,5,6 ; Encolleuse.
3 Tableau de relevés de l’agent d’étude de travail

Jours Poste Dates : Le 16/07/2021 Nombre O.I Total


P1 MMM 3
P2 MMM 3
P3 MMM 3 T=30
P4 PM PM M 3 Na=5
1 P5 MMM 3 Nm=30-
P6 M OI M 3 5=25
P7 M M OI 3
P8 MMM 3
P9 MMM 3
P a g e 35 | 49
P 10 M M OI 3
P1 M M OI 3
P2 M OI M 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3 T=30
P5 M Mm Mm 3 Na=6
2
P6 MMM 3 Nm=30-
P7 M OI M 3 6=24
P8 MMM 3
P9 M M OI 3
P 10 MMM 3
P1 Ac M M 3
P2 M M OI 3
P3 Ac Ac M 3
P4 Ac M Mm 3
T=30
P5 Mm Ac M 3
3 Na=10
P6 OI M M 3
Nm= 20
P7 M M OI 3
P8 MMM 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
P1 MMM 3
P2 MMM 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3
T=30
P5 Mm Mm M 3
4 Na=4
P6 MM M 3
Nm=26
P7 OI M M 3
P8 MMM 3
P9 M M OI 3
P 10 MMM 3

P a g e 36 | 49
P1 M Mm M 3
P2 M OI M 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3
T=30
P5 OI M M 3
5 Na=5
P6 MMM 3
Nm=25
P7 MMM 3
P8 OI M OI 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
Nm=120

Na= 30

Tableau de relevés de l’agent d’étude de travail


Jours Poste Dates : Le 22/07/2021 Nombre O.I Total
P 1 M M Mm 3
P 2 M OI M 3
P 3 M M Mm 3
P 4 OI M Ac 3
P5 MMM 3 T=30
6 Na=8
P 6 OI M M 3
Nm=22
P 7 M OI M 3
P 8 M M OI 3
P9 MMM 3
P 10 M M M 3
P1 M MM 3
P2 MMM 3
P 3 M Mm M 3
P4 MMM 3
P 5 OI M OI 3 T=30
7 Na=7
P 6 Mm M M 3
Nm=23
P7 MMM 3
P 8 OI M M 3
P 9 M M OI 3
P 10 M PM M 3
P1 MMM 3
P 2 M OI M 3
P 3 M M OI 3
P4 MMM 3
P5 MMM 3 T=30
8 Na=4
P 6 M OI M 3
Nm=26
P7 MMM 3
P8 MMM 3
P 9 M OI M 3
P 10 M M M 3
P1 MMM 3 T=30
9
P2 MMM 3 Na=4
P a g e 36 | 49
P3 M M Mm 3 Nm=26
P4 M M Ac 3
P5 OI M M 3
P6 M M OI 3
P7 MMM 3
P8 MMM 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
P1 M M OI 3
P2 PM PM PM 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3
P5 Mm Mm Mm 3 T=30
10 Na=9
P6 MMM 3
Nm=21
P7 MMM 3
P8 M OI M 3
P9 OI M M 3
P 10 MMM 3
Nm=118
Na=32
Tableau de relevés de l’agent d’étude de travail
Jours Poste Dates : Le 01/08/2021 Nombre O.I Total
P1 MMM 3
P2 M M OI 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3
T=30
P5 OI M Mm 3
11 Nm=25
P6 MMM 3
Na=5
P7 MMM 3
P8 M M OI 3
P9 M OI M 3
P 10 MMM 3
P1 MMM 3
P2 M M OI 3
P3 MMM 3
P4 MMM 3
T=30
P5 OI M M 3
12 Na=5
P6 MMM 3
Nm=25
P7 M PM M 3
P8 Mm M OI 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
P1 MMM 3
T=30
P2 MMM 3
13 Na=5
P3 MMM 3
Nm=25
P4 PM PM PM 3

P a g e 37 | 49
P5 MMM 3
P6 MMM 3
P7 OI M M 3
P8 M M OI 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
P1 MMM 3
P2 M OI M 3
P3 PM OI M 3
P4 Ac Ac Ac 3
T=30
P5 M OI M 3
14 Na=7
P6 MMM 3
Nm=23
P7 MMM 3
P8 MMM 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
P1 M OI M 3
P2 MMM 3
P3 Ac Ac Ac 3
P4 Mm M M 3
T=30
P5 Ac Ac Ac 3
15 Na=9
P6 OI M M 3
Nm=21
P7 MMM 3
P8 MMM 3
P9 MMM 3
P 10 MMM 3
Nm=119
Na=31

Tableau des Catégorie d’activité ou irrégularité:

Tableau de relevés
Jours Catégorie d’activité Symboles Nombre de relevé……/ au nombre Taux
ou irrégularité d’observation …….. d’utilisation
Travail machine M 25 83,33
Travail manuel : 2 6,66
Operateur O
intervient
Attente D 0 0
1 Pannes P 3 10
Arrêt par agent de Ac 0 0
controle
Manque de Mm 0 0
matière

Travail machine M 24 80
2
Travail manuel OI 4 13,33
P a g e 38 | 49
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
Arret par agent de AC 0 0
controle
Manque de matière Mm 2 6,66

Travail machine M 20 66,66


Travail manuel O 3 10
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
Arret par agent de Ac 5 16,66
3 controle
Manque de matière Mm 2 6,66

Travail machine M 26 86,66


Travail manuel O 2 6,66
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
Arret par agent de Ac 0 0
controle
4
Manqué de la Mm 2 6,66
matière

Travail machine M 25 83,33


Travail manuel O 4 13,33
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
Arrêt par agent de Ac 0 0
5
contrôle
Manque de matière Mm 1 3,33

Tableau de relevés
Jours Catégorie Symboles Nombre de relevé……/ au nombre Taux
d’activité ou d’observation …….. d’utilisation
irrégularité
Travail machine M 22 73,33
6
Travail manuel O 5 16,66

P a g e 39 | 49
Attente D 0
Pannes P 0
Arrêt par agent de Ac 1 3,33
contrôle
Manque de Mm 2 6,66
matière

Travail machine M 23 76,66


Travail manuel O 4 13,33
Attente D 0 0
Pannes P 1 3,33
Arrêt par agent Ac 0 0
7 Manque de Mm 2 6,66
matière

Travail machine M 26 86,60


Travail manuel O 4 13,33
Attente D 0
Pannes P 0
Arrêt par agent AC 0
8 Manque de la Mm 0
matière

Travail machine M 26 86,60


Travail manuel O 3 10
Attente D 0 0
Pannes P 3 10
9 Arrêt par agent AC 0 0
Manqué de Mm 3 10
matière

Travail machine M 21 70
Travail manuel O 3 10
Attente D 0 0
10 Pannes P 3 10
Arrêt par agent Ac 0 0
Manque de la Mm 3 10
matière
P a g e 40 | 49
Tableau de relevés
Jours Catégorie d’activité ou irrégularité Symboles Nombre de relevé……/ au Taux
nombre d’observation d’utilisation
……..
Travail machine M 25 83,33
Travail manuel O 4 13,33
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
Arrêt par agent Ac 0 0
11
Manque de matière Mm 1 3,33

Travail machine M 25 83,33


Travail manuel O 2 6,66
Attente D 0 0
Pannes P 3 10
Arrêt par agent Ac 0 0
12
Manque de matière Mm 0 0

Travail machine M 25 83,33


Travail manuel O 2 6,66
Attente D 0 0
13 Pannes P 3 10
Arrêt par agent Ac 0 0
Manque de matière Mm 0 0

Travail machine M 23 76,66


Travail manuel O 3 10
Attente D 0 0
Pannes P 1 3,33
Arrêt par agent de contrôle Ac 3 10
14 Manque de matière Mm 0 0

P a g e 41 | 49
Travail machine M 21 70
Travail manuel O 2 6,66
Attente D 0 0
Pannes P 0 0
15 Arrêt par agent de contrôle AC 6 20
Manque de matière Mm 1 3,33

4 Machine :
5 Poste (s) :
Tableau de dépouillement : Taux d’utilisation des machines et opérateurs
6 Exécutant :

Nombre M OI PM AC Mm -- -- --
Jours
O.I OBS % OBS % OBS % OBS % OBS % OBS % OBS % OBS
1 30 25 83,33 2 6,66 3 10 0 0 0 0
2 30 24 80 4 13,33 0 0 0 0 2 6,66
3 30 20 66,66 3 10 0 0 5 16,66 2 6,66
4 30 26 86,66 2 6 ,66 0 0 0 0 2 6,66
5 30 25 83,33 4 13,33 0 0 0 0 1 3,33
6 30 22 73,33 5 16,66 0 0 1 3,33 2 6,66
7 30 23 76,66 4 13,33 1 3,33 0 0 2 6,66
8 30 26 86,60 4 13 ,33 0 0 0 0 0 0
9 30 26 86,60 2 6,66 0 0 1 3,33 1 3,33
10 30 21 70 3 10 3 10 0 0 3 10
11 30 25 83,33 4 13,33 0 0 0 0 1 3,33
12 30 25 83,33 3 10 1 3,33 0 0 1 3,33
13 30 25 83,33 2 6,66 3 10 0 0 0 0
14 30 23 83,33 3 10 1 3,33 3 10 0 0
15 30 21 70 2 6,66 0 0 6 20 1 3,33
La moyenne des
pourcentages
pour 15 jours
M OI PM AC Mm -- -- -- --
79,32 10,44 2,66 3,55 3,99
Le pourcentage du 79,32%
travail
Le pourcentage des 20,64% Moyenne des pourcentages des irregularités: 5,16%
irrégularités

P a g e 42 | 49
Nombre des arrêts 93
Nombre des marches 357

Représentation des pourcentages


de marche et des arrêts :

Graphique à barres du pourcentage de travail et les irrégularités :

P a g e 43 | 49
Graphique secteur pour le pourcentage de travail et des irrégularités :

P a g e 44 | 49
Présentation des irrégularités sous forme d’un graphique à barres :

Présentation des irrégularités sous forme d’un graphique de secteur :

P a g e 45 | 49
❖ Analyse :
D’après les graphiques précèdent on remarque qu’il y’a une grande différence entre le

pourcentage de travail et celui des irrégularités. Le pourcentage le plus élevé en cas des

irrégularités est quand « L’opérateur intervient » dans la machine puis vient directement le

manque de la matière ensuite les arrêts par l’agent de contrôle et enfin les pannes

mécaniques.

❖ Calculs :
• Total des cas en arrêt : 93
• Total des cas en marche : 400-93= 307 D’après le tableau c’est : 357
• Pourcentage d’activité : P%= 307/400x 100= 76,57% Après le tableau : 357/400x100=
89,25
• Seuil de confiance et pourcentage d’activité : (71,56 ; 81,7) // ( 84,25 ; 94,25)

P a g e 46 | 49
Conclusion :

Selon les résultats du sondage on a trouvé que le taux d’activité de


l’entreprise a diminué de 80% à 76,57%, donc le taux a diminué de 3,43% dans les
15 jours de sondage. La valeur trouvée est incluse dans l’intervalle de tolérance de
±5% : ( 71.57 ; 81052), donc on peut conclure que le taux d’activité est compatible.
On remarque que le taux d’irrégularité est faible, cela est dû à la bonne gestion des
départements, la motivation des ouvriers et la qualité de la maintenance préventive
et corrective de l’atelier.
Puisqu’on a le pourcentage le plus élevé est celui des interventions de l’opérateur,
donc parmi les actions à menés c’est la réduction de ce taux, par exemple :
❖ Planifier un temps d’arrêt pour les interventions des opérateurs selon la
productivité de chaque machine
❖ Programmation automatique des interventions qu’il peuvent être faites
par la machine (Rattaches, envergures, libérer un nœud…)
❖ Intervenir correctement dés le premier cout
❖ Respecter les plannings de réalisation des interventions préventives
facilement accessibles
❖ Amélioration des équipements de production
❖ Augmenter le nombre des opérateurs/techniciens pour au moins
diminuer le temps des interventions

P a g e 47 | 49

Vous aimerez peut-être aussi