Vous êtes sur la page 1sur 1

Question 2

Vous avez lu dans un journal l'affirmation suivante:


«L'accès à la culture (cinéma, théâtre, expositions...) devrait être gratuit.»
Ecrivez une lettre au journal pour dire ce que vous en pensez (200 mots minimum).
Développez au moins 3 arguments pour défendre votre point de vue.

Model Answer

TEF Expression Ecrite / Section B / Question 2 / Model Answer


Villeneuve, Mardi 28 août 2018

Monsieur le Rédacteur en Chef,

Vous avez proposé la semaine dernière dans votre journal l’idée que «l’accès à la culture
(cinéma, théâtre, expositions...) devrait être gratuit.»

Bien, dans ce cas votre journal aussi!

Réfléchissons un peu. Un peintre doit acheter toiles et pinceaux, un théâtre doit payer
lumières et entretien, faire de la publicité pour se remplir, etc. Les artistes étudient à
l’université ou pas, mais de toute manière ils doivent pratiquer et peindre, sculpter, chanter,
mémoriser des textes et répéter pendant des mois. Et le résultat de leurs efforts devrait être
gratuit !? Et dans ce cas ils vivront de quoi?

Donc, pour que cela soit possible, il faudrait que l’art en général soit subventionné par l’état.
Je crains fortement que celui-ci n’ait des préoccupations plus urgentes…

Par ailleurs, je ne crois pas que la gratuité ou non de l’art et de la culture fasse une grande
différence dans la fréquentation des galeries, des musées, ou des salles de cinéma. Les
gens paient de bon cœur pour aller voir un film, et ils paient même des sommes ridicules (la
moitié d’un salaire minimum!) pour acheter des tickets de concerts à la mode à leurs
rejetons.

Pourtant, je suis d’accord avec vous que l’art et la culture ne reçoivent pas l’attention qu’ils
méritent dans notre société de consommation. Je crois qu’une bonne idée serait une loi
obligeant la gratuité de la publicité radiotélévisée pour les expositions, œuvres et
représentations artistiques nationales.

Cette gratuité-là aurait certainement plus d’impact positif sur la fréquentation des
évènements artistiques en tous genres que la gratuité consistant à condamner les artistes
à mourir de faim pour que le public puisse aller voir leurs œuvres!

Vous ne trouvez pas?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Rédacteur en Chef, mes salutations distinguées.

Copyright © FRENCH FASTER. All rights reserved. page 1/1

Vous aimerez peut-être aussi