Vous êtes sur la page 1sur 5

Université Abdelhamid Ibn Badis

Master 2 : ESE MOSTAGANEM


Faculté des sciences et de la technologie
Travaux Pratique Département du génie électrique
Automates Programmables industriels TP N°1

TP N°1 : Prise en main de l’environnement API

Objectif du TP :

Dans ce TP, vous allez apprendre comment programmer un automate programmable industriel
(API), SIMATIC S7-1200, grâce au logiciel de programmation TIA Portal. Ce TP fournit les notions de
base et montre les différentes étapes à suivre pour programmer l’API.

Que signifie le terme API ?

API est l’abréviation pour Automate Programmable Industriel. Il s’agit d’un appareil qui
commande un processus (par exemple une presse d’imprimerie pour l’impression des journaux, une
installation de remplissage de sacs de ciment, une presse d’injection plastique, etc.…).

Ceci est réalisé grâce aux instructions d’un programme stocké dans la mémoire de l’appareil.

Le programme est chargé dans la mémoire


de l’API…

…et permet de commander la


machine.
Mémoire

Programme
avec
instructions
Machine
API
1. Présentation des API S7-1200
L’automate SIMATIC S7-1200 est utilisé pour les applications d'automatismes de taille petite à
moyenne, et est doté d'une architecture à la fois compacte et modulaire :

-1- 2021-2022
Université Abdelhamid Ibn Badis
Master 2 : ESE MOSTAGANEM
Faculté des sciences et de la technologie
Travaux Pratique Département du génie électrique
Automates Programmables industriels TP N°1

▪ La CPU est équipée d’entrées et de sorties de signaux numériques et analogiques (1).


▪ Des modules additionnels d’entrées/sorties (modules IO) peuvent être installés si les entrées et
sorties intégrées ne sont pas suffisantes pour l’application désirée (2).
▪ des modules de communication (RS232, RS485, ASi ...) peuvent également être insérés (3).
▪ Un simple câble Ethernet pour établir la communication PC/automate via les logiciels Step7.
Une interface TCP/IP intégrée qui servira au chargement des programmes et à la supervision du
process.

Câble Ethernet

1.1. Adressage des signaux d’entrée/sortie.


Les entrées et sorties TOR de l'API sont regroupées par octets. Chaque entrée ou sortie TOR
sera donc adressée par un numéro d'octet et un numéro de bit à l'intérieur de celui-ci.

Voici l'adressage des E/S TOR intégrée à la CPU 1214C :

Par exemple, pour adresser la 5ème entrée en partant de la gauche, on définit l’adresse suivante :
%I 0.4

I indique ici que l’adresse est de type « entrée », 0 l’adresse d’octet, et 4 l’adresse de bit.

Pour adresser la dernière sortie, par exemple, on définit l’adresse suivante


%Q 1.6
Q : indique ici que l’adresse est de type « sortie », 1 :l’adresse d’octet, et 6 l’adresse de bit.

1.2. Modes de fonctionnement de la CPU


La CPU a les modes de fonctionnement suivants :
• En mode « STOP », la CPU n’exécute pas le programme, et vous pouvez charger un projet.
• En mode « STARTUP », la CPU entame une procédure de démarrage.
• En mode « RUN », le programme est exécuté de façon cyclique. Les projets ne peuvent pas être
chargés dans une CPU en mode RUN.

-2- 2021-2022
Université Abdelhamid Ibn Badis
Master 2 : ESE MOSTAGANEM
Faculté des sciences et de la technologie
Travaux Pratique Département du génie électrique
Automates Programmables industriels TP N°1

2. Prise en main du Step7


Step 7 est le logiciel d'ingénierie de Siemens qui permet de programmer des automates de la gamme
Siemens. La nouvelle version de Step7 est fourni dans le logiciel d'ingénierie de Siemens TIA Portal
(totally integrated Automation).

STEP 7 c’est quoi ?

STEP 7 est le nom du logiciel de programmation pour les systèmes SIMATIC S7/M7 et par conséquent
le logiciel de programmation de notre S7-1200. STEP 7 nous offre toutes les fonctionnalités nécessaires
pour configurer, paramétrer et programmer l’automate S7-1200.

3. Différents langages de programmation

Il existe différents langages de programmation intégré en step7 :

• IL (Instruction List), le langage List est très proche du langage assembleur on travaille au plus près
du processeur en utilisant l'unité arithmétique et logique, ses registres et ses accumulateurs
• ST (Structured Text), Ce langage structuré ressemble aux langages de haut niveau utilisés pour les
ordinateurs
• LD (Ladder Diagram), le langage Ladder (échelle en anglais) ressemble aux schémas électriques et
permet de transformer rapidement une ancienne application faite de relais électromécaniques en un
programme. On parle également de langage à contacts ou de schéma à contacts pour désigner ce langage
Ladder.
• Boîtes fonctionnelles (FBD), le FBD se présente sous forme diagramme : suite de blocs, connectables
entre eux, réalisant des opérations, simples ou très sophistiquées.

4. Types de blocs en programmation pour le step7 :

Pour le SIMATIC S7-1200, le programme est écrit dans ce qu’on appelle des blocs.

-3- 2021-2022
Université Abdelhamid Ibn Badis
Master 2 : ESE MOSTAGANEM
Faculté des sciences et de la technologie
Travaux Pratique Département du génie électrique
Automates Programmables industriels TP N°1

STEP 7 offre pour la programmation structurée les blocs utilisateur suivants :


• OB (Bloc Organisation) :
Un OB est appelé cycliquement par le système d’exploitation et réalise ainsi l’interface entre le
programme utilisateur et le système d’exploitation. Le dispositif de commande est informé dans cet
OB par des commandes d’appel de blocs, de quels blocs de programme il doit traiter.
• FB (Bloc de fonction) :
Le FB est à disposition via un espace mémoire correspondant. Si un FB est appelé, il lui est attribué un
bloc de données (DB). On peut accéder aux données de cette instance DB par des appels depuis le FB.
Un FB peut être attribué à différents DB. D’autres FB et d’autres FC peuvent être appelés dans un bloc
de fonction par des commandes d’appel de blocs.
• FC (Fonction) :
Une FC ne possède pas un espace mémoire attribué. Les données locales d’une fonction sont perdues
après le traitement de la fonction. D’autres FB et FC peuvent être appelés dans une fonction par des
commandes d’appel de blocs.
• DB (Bloc de données) :
Les DB sont employés afin de tenir à disposition de l’espace mémoire pour les variables de données. Il
y a deux catégories de blocs de données. Les DB globaux où tous les OB, FB et FC peuvent lire des
données enregistrées et écrire eux-mêmes des données dans le DB. Les instances DB sont attribuées à
un FB défini.

Application :

1- Réaliser le schéma de l’exemple suivant avec l’automate.

-4- 2021-2022
Université Abdelhamid Ibn Badis
Master 2 : ESE MOSTAGANEM
Faculté des sciences et de la technologie
Travaux Pratique Département du génie électrique
Automates Programmables industriels TP N°1

2- réaliser les circuits suivants avec et sans automate l’automate :

A B

24V
24V

Fig 1 Fig 2

Fig 3

Question :

 Donner la table de vérité pour chaque circuit (lampes=f(interrupteurs)) ?


 Essayer de mettre l’API sur le circuit ?

 Comment définir les interrupteurs et les lampes dans un système automatique ?

Voici le câblage e l’API avec les interrupteurs et les lampes :

-5- 2021-2022

Vous aimerez peut-être aussi