Vous êtes sur la page 1sur 25

Résumé de Théorie et Titre du module

Guide de travaux pratique

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail


DI R E C T I O N RE C H E R C H E E T I N G E N I E R I E D E F O R M A T I O N

R ESUME T HEORIQUE
&
G UIDE DE T RAVAUX P RATIQUES

M ODULE N° 04: Les statistiques

S ECTEUR : TERTIAIRE

S PECIALI TE : T. S. G. E

N IVEAU :1 EME ANNEE

Document élaboré par :

Nom et prénom
AMIZ Aziza

1
MODULE 04  : STATISTIQUES

Durée : 50 H
OBJECTIF OPERATIONNEL DE PREMIER NIVEAU
DE COMPORTEMENT
COMPORTEMENT ATTENDU

Pour démontrer sa compétence, le stagiaire doit


appliquer les méthodes statistiques
Selon les conditions, les critères et les précisions qui suivent.

CONDITIONS D’EVALUATION

 A partir des études de cas, mise en situation, consignes du formateur, toute documentation nécessaire
 A l’aide de : calculatrice, tableur et logiciel de statistiques,

CRITERES GENERAUX
 Respect de la démarche de calcul
 Respect des principes de gestion de temps
 Respect des pratiques et courantes et des règles établies par l’entreprise
 Exactitude des calculs
 Vérification appropriée du travail
PRECISIONS SUR CRITERES PARTICULIERS

LE COMPORTEMENT ATTENDU DE PERFORMANCE

A. Comprendre les variables statistiques  Qualification d’une variable qualitative


 Qualification d’une variable quantitative discrète
 Qualification d’une variable quantitative continue

 Représentation correcte des variables quantitatives


discrètes
B. Réaliser des représentations graphiques  Représentation correcte des variables quantitatives
continues

 Calcul et interprétation juste des paramètres de


C. Calculer les Caractéristiques des distributions
tendance centrale
a. Mode
b. Médiane
c. quartiles
d. Moyennes
 Calcul et interprétation correcte des paramètres de
dispersion
e. Étendue
f. Écart absolu moyen et écart inter
quantile
g. Variance, écart-type et coefficient de
variation
D. Déterminer les Liens entre deux variables
 Traitement du cas de deux caractères quantitatifs
(coefficient de corrélation linéaire, ajustement par la
droite des moindres carrés, rapport de corrélation)
 Traitement du cas d’un caractère quantitatif et d’un
caractère qualitatif (rapport de corrélation)
Traitement du cas de deux caractères qualitatifs

Gestion Module 04
OBJECTIFS ET UTILITÉ DE LA STATISTIQUE

a- OBJECTIFS ET UTILITES

Les statistiques est le domaine des mathématiques dont le but est d’organiser de grandes masses de
données pour les utiliser et les interpréter.

Elles sont utiles dans les sciences (notamment humaines : économie, sociologie,
démographie…) et dans des domaines appliqués : commerce, médecine…

b- DESCRIPTION DE LA MÉTHODE STATISTIQUE

Identifier le problème (fondamental!)


Rassembler les données pertinentes
Recueillir de nouvelles données
Classer et synthétiser les données
Présenter les données (de façon réfléchie)
Analyser les données
Et interpréter correctement les résultats obtenus

A- DEFINITION    

La statistique étudie certaines caractéristiques : caractères ou variables d'un ensemble fini


appellé population. Les éléments de cette population étudiée sont appelés individus.

B)Type de variables    

1°)Définition

Une variable peut être :


 Quantitative : numérique et fait l'objet de calcul  ( âge, taille, poids, notes, nombres
d'heures etc ...)
 Qualitative : c'est le contraire de quantitative, mais la variable peut très bien être
numérique.
 Discrète : si la variable ne prend qu'un nombre fini de valeurs (ces valeurs sont appelées
modalités et notées xi ) .
 Continue : si la variable prend ses valeurs dans un intervalle (classe )

2°) Exemple
Supposons que l'on veut faire une étude statistique sur les 50 notes attribuées par un jury à un
examen.

On dispose pour cette étude de la liste des notes obtenues :

On peut regrouper ces notes par ordre croissant :

0,1,1,2,2,3,3,3 ..., et construire le tableau suivant : ( dans ce cas la distribution est discrète )

Ou bien regrouper ces notes par intervalle (classe) :

(dans ce cas la distribution est continue)

Exemple de regroupement par classe :

3°)Effectif    
L'effectif d'une classe ou d'une modalité est le nombre d'individu de  cette classe ou de cette
modalité. Généralement on note ni est l'effectif de la classe n°  i ( ou de la modalité xi ).

L'effectif total est la somme des effectifs de toutes les classes.


On le note souvent N, on a alors : N = n1 + n2 + n3 + n4 + n5 = 50 . En utilisant la notation sigma : 
4°)Fréquence    

4.1°) Définition

La fréquence fi de la classes i ou de la modalité xi est le rapport fi/N , la fréquence d'une classe


est un nombre de l'intervalle [0 ;1]

L'effectif cumulé d'une modalité est la somme des effectifs des modalités qui lui sont inférieures
ou égales 

La fréquence cumulée d'une modalité est la somme des fréquences des modalités qui lui sont
inférieures ou égales 

4.2°) Exemples :

Dans le cas "variable discrète" on obtient :

 3 personnes ont une note inférieure ou égale à 1 .


 15 personnes ont une note inférieure ou égale à 6 .
 47 personnes ont une note inférieure ou égale à 18 .
 ….etc

Dans le cas d’une "variable continue" on obtient :


Représentation graphique

Serie discret

Nombre
Famille d'enfants
BERKANI 2
ENNASRI 3

MAROUANI 0
DEBAGH 0
DALLAL 1
KAISSAR 0
BELLOUL 1
JOUAHIR 0
LALAMI 2
FERTAT 4
FERHAT 1
ANNANI 3
BELAMLIH 2
BENASSER 0

DERMOUSS 0
SALOUAN 1
BRITEL 2
HAKKOU 2

Ordonnons la série :
Si on dispose de la distribution observée d'une variable discrète, M peut s'obtenir à
l'aide des effectifs (ou des fréquences) cumulés :

Nombre Nombre de Effectifs cumulés Effectifs cumulés


Fi F'i
d'enfants xi familles ni croissants Ni décroissants N'i
0 6 6 18    
1 4 10 12    
2 5 15 8    
3 2 17 3    
4 1 18 1    
Total : 18        

Effectif Effectif cumulé croissant et décroissant

Serie continue

Exemple
Fréquences cumulées Fréquences cumulées
Classes de surfaces (ha) Fréquences
croissantes décroissantes
moins de 3 0.3906 0.3906 1
[3 - 5 [ 0.2894 0.68 0.6094
[5 - 10 [ 0.2400 0.9200 0.32
[10 - 20[ 0.0433 0.9633 0.080
[20 - 30[ 0.0296 0.9929 0.0367
30 ou plus 0.0071 1 0.0071
Total : 1    

On l’appelle polygone des fréquences cumulées

5- Etendue d'une série statistique    

5.1°) Définition:
L'étendue d'une série statistique est la différence entre la plus grande modalité du caractère et la
plus petite modalité.

5.2°) Exemple:
20 - 0 = 20, 
20 est l'étendue de ces deux séries (continue et discrète)
6°) Mode d'une série statistique    
6.1°) Définition:

Dans le cas d'une série statistique continue, la classe modale est la classe du plus grand
effectif :

6.2°) Exemple:

Sur cette exemple, la classe modale est donc


8 ;12
Histogramme :

On représente cette série statistique par un histogramme formé de rectangles qui couvrent
toute la classe. On place peut placer en ordonné les effectif ou les fréquence.

Dans le cas d'une série statistique discrète, le mode est la valeur de plus grand effectif : 

 
7°) Moyenne    

7.1°) Définition

 n1, n2, n3, .........,nN sont les effectifs correspondants aux modalités
x1, x2, x3, .........,xN., si la série est discrète ,

 ou les centres de chaque classe, si la série est continue.

7.2°) Exemple:

Série discrète
Série continue

 
7.3°) Propriétés de la moyenne:
 Considérons une série statistique S de modalités x1, x2,
x3, .........,xN affectées des effectifs n1, n2, n3, ... ,nN de moyenne ,
et la série statistique S' de modalités y1, y2, y3, ... ,yN affectées des
même effectifs n1, ... ,nN telle que pour tout i appartenant à {1 ;
2 ; ... ; N } :

yi = axi + b.

Alors: la moyenne de la série statistique S' est telle que :


                 = a + b.

 Soient S1 et S2 deux séries statistiques d'effectifs totaux respectifs


N1 et N2 et de moyennes respectives et .
Alors la moyenne de la série S regroupant les deux séries S1 et S2
est :
    = [N1 + N2 ]/(N1 + N2).   (cette propriété se généralise).

8°) Variance et écart type    

8.1°) Définition

   8.1.a°)

Pour calculer la variance d'une série statistique on utilise la formule :

Pour calculer la variance, il faut  calculer d'abord la moyenne.

   8.1.b°)

La variance peut être calculée aussi en utilisant la formule :


Preuve:

8.2°) Ecart-type:

L'écart-type est le nombre noté tel que : .

Le coefficient de dispersion est le rapport écart-type moyenne  : /x


8.3°) Propriété de l'écart type :

 Considérons une série statistique S de modalités x1, x2, x3,...,xN affectées des
effectifs n1, n2, n3, ...,nN d'écart type ,
et la série statistique S' de modalités y1, y2, y3, ...,yN affectées des mêmes
effectifs n1,n2,n3, ...,nN telle que, pour tout i appartenant à {1 ; 2 ; ...; N } :

yi = axi + b.

Alors l'écart type : de la série statistique S' est tel que : = |a|

9°) Médiane    

9.1°) Définition

La médiane est un paramètre de position, qui permet de couper la


population étudiée en deux groupes contenant le même nombre
d'individus.
Ce paramètre est utile pour donner la répartition du caractère étudié,
car 50 % environ de la population étudiée a une modalité inférieure à la
médiane et 50 % une modalité supérieure à la médiane.
9.2°) Exemple

On fait une étude statistique sur les 50 notes attribuées par un jury à un
examen, voici les résultats obtenus en classant ces notes par ordre
croissant.

Variable discrète Utilisons la colonne des effectifs


cumulés pour déterminer la médiane : il
y a 50 notes, la  25ème note est 9 et la
26ème : 10.

Voici la répartition des notes :

Dans le tableau il n'y a pas de valeur


partageant la série statistique en deux
groupe de même effectif , ( l'effectif
total est pair ) dans ce cas l'intervalle
médian est [9;10] et on prendre pour
médiane le centre de cet intervalle : 9,5
Variable continue

Si la variable est continue ( regroupement par intervalle des résultats )  le


calcul de la médiane se fait autrement :
Utilisons la colonne des effectifs
cumulés pour déterminer la médiane : Il
y a 50 notes, 50 % de l'effectif total c'est
25, la médiane est ici la note
correspondant à l'effectif cumulé 25.

 
D'après la colonne "effectif cumulé" :
 18 personnes  ont moins de 8
 30 personnes ont moins de 12

La médiane se trouve donc dans l'intervalle [8;12[ ( appelé classe médiane


). On le détermine par interpolation linéaire.

Les points A, M, B sont alignés ce qui se


traduit par les droites (AM) et (AB) ont
même coefficient directeur (ou on
utilise le théorème de Thalès dans le

triangle bleu ) :

La médiane est environ 10,33

50 % environ des personnes ont eu


moins de 10,33 et 50 % plus de 10,33 .

10°) Interpolation linéaire    

11.1°) Définition:

Soit f une fonction définie sur , [a;


b] un intervalle de et c un nombre
réel . Quand il n'est pas possible de
calculer l'image de c par f , on utilise
une interpolation linéaire, cela
consiste à remplacer f(c) par g(c) ou
g est la fonction affine telle que :
g(a) = f(a) et g(b) = f(b). 

Cela consiste à remplacer la courbe


représentative de f sur [a; b] par la
droite (AB)  ( On dit que l'on a
déterminé f(c) par interpolation
linéaire.

11.2°) Exemple:

L'interpolation linéaire est utilisée surtout en statistique

Le mieux est de comprendre sur un exemple :

Supposons que l'on étudie la répartition des âges dans une association par
exemple.
D'après le tableau ci-dessus on a : 
 14 personnes qui ont un âge compris entre 0 et 10 ans
 32 personnes qui ont un âge compris entre 10 et 20 ans

 etc...
La colonne des effectifs cumulés croissants nous permet de savoir que :
 14 personnes ont un âge inférieur à 10 ans
 46 personnes ont un âge inférieur à 20 ans

 etc...

Supposons maintenant que l'on a ordonné ces personnes par ordre croissant
de leur âge ( du plus jeunes au plus vieux) et que l'on veuille trouver par
interpolation l'âge de la 72 ème personne.

On repère à l'aide de la colonne des effectifs cumulés croissants dans quelles


tranches d'âge ce trouve cette personne.

La 72 ème personne a entre 20 et 30 ans c'est sûr , mais cela ne suffit pas ...

On considérant que les 55 personnes de la tranche [20;30[ sont réparties de


manière proportionnelle :
 la 46ème personne a moins de 20 ans, faisons comme si elle en avait
20 

 la 101 ème personne a moins de 30 ans faisons comme si elle en avait


30

Ces deux schémas ci-dessous devraient vous aider à comprendre :

Utilisons Le théorème de Thalès dans le triangle bleu.


La 72 ème personne a presque 25 ans.

Guide des travaux pratiques


 
I- Le tableau ci-dessous donne la répartition des salaires mensuels, en euros, des employés
d’une entreprise :

Salaire [800 ;900[ [900 ;1000[ [1000 ;1050[ [1050 ;1150[ [1150 ;1300[

Effectif 42 49 74 19 16

1) Représenter cette série par un diagramme circulaire

2) Calculer le salaire moyen dans cette entreprise. Que penser d’un tel résultat ?

3) Dans cette entreprise, combien d’employés gagnent au plus 1050 euros ?

Dresser le polygone des effectifs cumulés croissants et lire une valeur approchée de la
médiane et de Q1 et Q3

3) Calculer de manière précise la médiane et les quartiles Q1 et Q3

5) Calculer l’écart type de cette série statistique

6) Dans cette série statistiques se rajoute une sixième catégorie d’employés dont les salaires
appartiennent à la classe [1300 ;1500[.
Quel est l’effectif de cette classe sachant que le salaire moyen au sein de cette entreprise est
alors de 1200.

II- Exercice n°1.

Les 35 élèves d'une classe ont composé et le tableau ci-dessous donne la répartition des
diverses notes.

Recopier et compléter ce tableau en calculant les fréquences à 10-3 près, et les effectifs
cumulés croissants et décroissants.

Note 2 4 5 6 9 11 12 14 15 16 18

Effectif 1 3 2 2 6 4 4 5 3 3 2

Exercice n°2.

Un établissement de transfusion sanguine a dressé le bilan de sa collecte de sang pendant un


an

Age du donneur % Correspondant

Moins de 20 ans 4%

Entre 20 et 29 ans 14 %

Entre 30 et 39 ans 24 %

Entre 40 et 49 ans 32 %

Plus de 50 ans 26 %

Représenter cette série statistique par un diagramme circulaire.

Exercice n°3.

1) Calculer
2) Ecrire en utilisant la notation :
3+5+7+9+…15+17

Exercice n°4.
Un élève a obtenu les notes suivantes : 4;6;3;9;10;8;12;10;19;12;20;12;18 . Calculer sa
moyenne

Exercice n°5.

Un industriel a commandé à un sous-traitant un lot de 40 pièces dont le diamètre doit mesurer


80 mm et il est convenu que le lot ne sera accepté que si les deux conditions suivantes sont
simultanément réalisées :

Première condition : l’écart entre 80 mm et la moyenne  du lot est inférieur à 0,05 mm

Deuxième condition : Au moins 60 % des pièces du lot ont un diamètre d tel que 80-0,05 d
80+0,05 (1) (1)

Les mesures faites sur le lot sont les suivantes :

Mesure de d à79,75 79,80 79,85 79,90 79,95 80 80,05 80,10 80,15 80,20
0,05 mm près

Effectif 1 2 3 5 6 14 5 2 1 1

1) Calculer la moyenne  des mesures faites

2) Quel est le pourcentage de pièces dont le diamètre d vérifie la double inégalité (1) ?

3) Le lot est-il accepté ou refusé par l’industriel ? Justifier la réponse

Exercice n°6

Un relevé des durées des communications téléphoniques effectués dans un central


téléphonique a fourni les informations consignées dans le tableau suivant (l'unité de durée est
la minute)

Intervalle de durée [0;2[ [2;4[ [4;6[ [6;8[ [8;10[ [10;12[

Effectif 14 16 25 15 17 13

1) Calculer la durée moyenne d'un appel

2) On regroupe les classes par deux, ce qui revient à considérer les classes [0;4[, [4,8[ et
[8;12[.Calculer la durée moyenne d'un appel pour cette nouvelle série

3) Quelle conclusion pouvez-vous formuler ?

Exercice n°7.
Après correction des copies, la moyenne à l’épreuve de mathématiques au baccalauréat est
=8,4.

1) Si le ministre de l’Education Nationale décide d’augmenter la note de chaque copie de 1,6
point, quelle sera la nouvelle moyenne nationale ?

2) Si le ministre de l’Education Nationale décide d’augmenter la note de chaque copie de


10%, quelle sera la nouvelle moyenne nationale ?

Exercice n°8.

On considère les deux séries statistiques définies par les tableaux T1 et T2 ci-dessous :

Valeurs

Valeurs 20 60 100 140 180


-80 -40 0 40 80
Effectifs 15 27 10 23 25
Effectifs 15 27 10 23 25
Tableau T1 Tableau T2

1) Calculer la moyenne de la série statistique correspondant à T1

Déduire de ce résultat la moyenne de la série correspondant à T2

2) Lors de l'étude sur la résistance d'un type de fil, on a réalisé cent expériences de rupture et
on a noté à chaque fois la charge limite provoquant la rupture.

Les résultats sont consigné dans le tableau suivant:

Charges(en g) [700;740[ [740;780[ [780;820[ [820;860[ [860;900[

Effectifs 15 27 10 23 25

Utilisez un des deux résultats précédents pour obtenir rapidement la moyenne de la charge de
rupture

Exercice n°9.

Dans un sous-groupe de 40 personnes la taille moyenne est de 170 cm.

Dans un deuxième sous-groupe de 10 personnes la taille moyenne est de 180 cm.

Dans un troisième sous-groupe de 50 personnes la taille moyenne est de 175 cm.

1) Déterminer la taille moyenne du groupe constitué par les trois sous-groupes précédents.
2) Quelle serait la taille moyenne si les trois sous-groupes étaient constitués du même nombre
de personnes ?

Vous aimerez peut-être aussi