Vous êtes sur la page 1sur 18

Introduction à la Finance d’entreprise et de marché

Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices

www.um6p.ma 1
Rappels sur le contenu du cours des Sessions 11 & 12

Initiation à la
valorisation des
entreprises &
Notions de politique
d’investissement
des entreprises

Initiation aux
méthodes de
Considérations Approche financière
valorisation des
générales sur la des choix Méthode de la VAN et
entreprises : DCF,
valorisation des d’investissements et du TRI
Multiples
entreprises flux de trésorerie
comparables et
Valeur patrimoniale

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
2
Exercice 1 : Énoncé de l’exercice (I/III)
Questions à choix multiples

§ La valeur de marché de l’entreprise correspond à la valeur :


a. Des capitaux propres
b. De l’actif économique
c. De l’endettement net
d. De l’actif net

§ Pourquoi les propriétaires des capitaux propres bénéficient-ils d’un droit de vote ?
a. Parce qu’ils ont la part la plus importante des ressources de l’entreprise
b. Parce que les droits de vote sont accordés à tous les pourvoyeurs de ressources permanentes
c. Parce qu’ils sont les actionnaires de l’entreprise, prennent les risques les plus importants et doivent
pouvoir choisir les dirigeants pour gérer au mieux l’actif économique
d. Parce qu’il s’agit d’un option juridique indiquée dans les statuts de la société

§ Quel est le flux pertinent dans l’évaluation par la méthode DCF ?


a. Résultat net
b. EBE
c. Cash-flow
d. EBIT
e. Flux de trésorerie disponible
f. EBITDA
g. Résultat d’exploitation

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
3
Exercice 1 : Énoncé de l’exercice (II/III)
Questions à choix multiples

§ À quoi est égal le flux de trésorerie disponible :


a. Résultat net + Dotations aux amortissements
b. CAF – Dotations aux amortissements
c. EBE – Impôt normatif sur résultat d’exploitation – Investissements – Variation BFR
d. Résultat d’exploitation – Impôt normatif sur résultat d’exploitation + Dotations aux amortissements –
Investissements – Variation BFR

§ Les flux de trésorerie disponible sont intégralement versés en dividendes aux actionnaires :
a. Vrai
b. Faux

§ Est-il juste d’appliquer un PER à un résultat d’exploitation pour déterminer la valeur des capitaux propres ?
a. Vrai
b. Faux

§ La prime de contrôle est obligatoirement versée :


a. Aux actionnaires minoritaires seulement
b. Aux actionnaires majoritaires seulement
c. À tous les actionnaires
d. Aux actionnaires choisis par le cessionnaire
e. Aux actionnaires choisis par le cédant

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
4
Exercice 1 : Énoncé de l’exercice (III/III)
Questions à choix multiples

§ La valeur stratégique est :


a. Strictement égale à la valeur stand-alone
b. Égale à la valeur stand-alone majorée de la prime de contrôle
c. Égale à la valeur stand-alone minorée de la prime de contrôle
d. Provient des synergies créées par le cessionnaire

§ Quelle est la méthode la plus pertinente pour évaluer une entreprise dont l’activité est en déclin ?
a. La méthode DCF
b. La méthode des comparables
c. La méthode patrimoniale

§ À quoi sert la dotation aux amortissements dans la méthode DCF ?


a. À la retrancher des flux de trésorerie
b. À calculer le montant de l’impôt exigible sur les résultats
c. À la rajouter à l’endettement net
d. À la retrancher de l’actif économique

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
5
Exercice 2 : Énoncé de l’exercice

Il vous est demandé d’évaluer un restaurant-pizzéria portant le nom Don Diego, qui affiche un résultat d’exploitation de 1.100.000 DH avec
un taux de croissance moyen sur 5 ans de 16% et un endettement net de 6.700.000 DH. Les données financières relatives à 5 restaurants-
pizzérias situés dans le même quartier sont les suivantes :

Taux de croissance moyen du


Restaurants-pizzérias Valeur des capitaux propres Valeur de l’endettement net Résultat d’exploitation
résultat d’exploitation sur 5 ans

Don Camillo 1.500.000 4.600.000 250.000 30%

Don Giovanni 3.700.000 2.700.000 320.000 20%

Don Ernesto 6.100.000 1.300.000 540.000 15%

Don Angelo 8.200.000 - 780.000 20%

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
6
Exercice 3 : Énoncé de l’exercice (I/II)

Les prévisions de la société Atlas Light Industry SA sont indiquées dans le tableau ci-dessous :
Années 1 2 3 4 5 6 7

Chiffre d’affaires 3.500.000 4.000.000 4.750.000 5.750.000 7.000.000 8.500.000 10.250.000

Consommations 1.200.000 1.350.000 1.500.000 1.850.000 2.250.000 2.700.000 3.300.000

Valeur ajoutée 2.300.000 2.650.000 3.250.000 3.900.000 4.750.000 5.800.000 6.950.000

Frais de personnel 600.000 650.000 725.000 770.000 840.000 910.000 1.000.000

Impôts et taxes 30.000 35.000 50.000 50.000 60.000 60.000 90.000

EBE 1.670.000 1.965.000 2.475.000 3.080.000 3.850.000 4.830.000 5.860.000

Autres charges d’exploitation 80.000 100.000 130.000 150.000 180.000 220.000 250.000

Dotations d’exploitation 980.000 1.160.000 1.340.000 1.520.000 1.610.000 1.520.000 1.430.000

Résultat d’exploitation 610.000 705.000 1.005.000 1.410.000 2.060.000 3.090.000 4.180.000

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
7
Exercice 3 : Énoncé de l’exercice (II/II)

La société prévoit des investissements annuels de 900.000 DH durant les 4 prochaines années, puis 450.000 DH les 3 années suivantes.
Le besoin en fonds de roulement devrait augmenter comme suit : +200.000 DH la 1ère année, +220.000 DH la 2ème année, +300.000 la
3ème année, +330.000 la 4ème année, +400.000 la 5ème année puis se stabiliser à partir de la 6ème année.
L’endettement brut de la société est aujourd’hui de 5.500.000 DH.
L’entreprise dispose de 300.000 DH de placements financiers.
Le coût des capitaux propres est estimé à 15%, tandis que celui de la dette est de 8.5% avant impôt. Le WACC doit être arrondi à la demi-
unité la plus proche.
Le financement de l’entreprise est constitué de 45% de capitaux propres et de 55% de dette.
Le taux d’imposition normatif sur les bénéfices est de 30%.
L’entreprise anticipe un flux de trésorerie en croissance à l’infini de 1% à partir de l’année 8, sur la base du flux de trésorerie disponible de
l’année 7 qui devient le flux normatif.
Déterminer la valeur de la société Atlas Light Industry SA par la méthode DCF.

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
8
Exercice 4 : Énoncé de l’exercice (I/III)
L’entreprise Xana Technology SA a établi son bilan avant répartition au 31 décembre 2020 :

Actif Montant Passif Montant

Actif immobilisé Financement permanent


Immobilisations en non-valeurs 675.000 Capitaux propres 16.900.000
Frais préliminaires 95.000 Capital social 11.500.000
Charges à répartir plusieurs exercices 220.000 Primes d’émission 1.100.000
Primes de remboursement des obligations 360.000 Réserve légale 300.000
Immobilisations incorporelles 1.620.000 Autres réserves 400.000
Brevets et marques 550.000 Report à nouveau 1.700.000
Fonds commercial 1.070.000 Résultat net de l’exercice 1.900.000
Immobilisations corporelles 10.980.000 Capitaux propres et assimilés 750.000
Terrains 2.600.000 Subventions d’investissements 500.000
Constructions 3.320.000 Provisions réglementées 250.000
Installations techniques, matériels et outillages 5.060.000 Dettes de financement 2.600.000
Immobilisations financières 2.030.000 Emprunts obligataires 1.000.000
Prêts immobilisés 735.000 Autres dettes de financement 1.600.000
Autres créances financières 315.000 Provisions durables pour risques et charges 820.000
Titres de participation 980.000

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
9
Exercice 4 : Énoncé de l’exercice (II/III)

Actif circulant Passif circulant


Stocks 3.480.000 Dettes du passif circulant 3.097.000
Marchandises 690.000 Fournisseurs et comptes rattachés 1.530.000
Matières premières 910.000 Personnel 490.000
Produits finis 1.880.000 Organismes sociaux 120.000
Créances de l’actif circulant 4.720.000 État 240.000
Clients et comptes rattachés 3.940.000 Comptes d’associés 500.000
Autres débiteurs 780.000 Autres créanciers 217.000
Titres et valeurs de placement 550.000
Trésorerie
Trésorerie Trésorerie-Passif 583.000
Trésorerie Actif 695.000 Crédits de trésorerie 583.000
Banque 620.000
Caisse 75.000

Total Actif 24.750.000 Total Passif 24.750.000

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
10
Exercice 4 : Énoncé de l’exercice (III/III)
La direction financière de l’entreprise communique les informations complémentaires suivantes :
• Le capital social est formé de 115.000 actions entièrement souscrites et libérées.
• L’assemblée générale des actionnaires de la société Xana Technology SA a décidé de distribuer 55% du résultat net 2020 en
dividendes.
• La valeur actuelle du terrain détenu par la société est estimée à 3.200.000 DH.
• Le fonds de commerce est évalué à 1.500.000 DH.
• Un matériel de production dont la valeur nette comptable est de 950.000 DH présente une valeur vénale de 735.000 DH.
• La société a accordé un prêt remboursable sur 4 années à une de ses filiales pour un montant de 400.000 DH. Cette filiale est en
liquidation judiciaire et il est fort probable que ce prêt ne soit jamais remboursé.
• Parmi les titres de participation figure pour un montant de 680.000 DH des titres de l’entreprise A dont la valeur mathématique est
supérieure de 30% à la valeur de souscription portée au bilan.
• Les autres titres de participation enregistrent une moins-value de 10%.
• Les stocks de marchandises et de matières premières sont évalués à 630.000 DH et 860.000 DH respectivement.
• Une créance clientèle de 880.000 DH risque de devenir irrécouvrable pour 50% de son montant.
• La société détient pour 215.000 DH d’actions cotées à la Bourse de Casablanca ; ces titres de placement ont perdu 25% de leur
valeur.
• Les provisions durables pour risques et charges sont sous-évaluées de 5%.
Déterminer l’actif net comptable ou situation nette comptable de l’entreprise.
Déterminer la valeur patrimoniale (actif net corrigé ou situation nette corrigée) de l’entreprise.
Déterminer la valeur mathématique et la valeur mathématique corrigée (ou intrinsèque) de l’action de la société Xana Technology SA.
Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
11
Exercice 5 : Énoncé de l’exercice (I/IV)

Les bilans agrégés après répartition des sociétés Zapata SA, Godfather SA et Bounty SA se présentent comme suit :

Bilan Zapata SA

Actif Montant Passif Montant


Immobilisations en non-valeurs 400.000 Capital social 5.000.000
Immobilisations incorporelles et corporelles 3.700.000 Réserves 1.300.000
Immobilisations financières, dont : 3.290.000 Report à nouveau 1.350.000
Titres Godfather SA 900.000 Provisions pour risques et charges 1.100.000
Titres Bounty SA 2.390.000 Dettes de financement 2.500.000
Stocks 2.650.000 Créances fournisseurs 1.200.000
Créances clientèle 1.790.000 Trésorerie-Passif 700.000
Actions cotées 850.000
Trésorerie-Actif 470.000

Total Actif 13.150.000 Total Passif 13.150.000

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices 12
Exercice 5 : Énoncé de l’exercice (II/IV)
Bilan Godfather SA

Actif Montant Passif Montant


Immobilisations en non-valeurs 360.000 Capital social 3.000.000
Immobilisations incorporelles et corporelles 1.300.000 Réserves 300.000
Immobilisations financières, dont : 1.150.000 Report à nouveau 540.000
Titres Zapata SA 1.150.000 Provisions pour risques et charges 850.000
Stocks 1.650.000 Dettes de financement 1.500.000
Créances clientèle 1.530.000 Créances fournisseurs 610.000
Actions cotées 700.000 Trésorerie-Passif 370.000
Trésorerie-Actif 480.000

Total Actif 7.170.000 Total Passif 7.170.000


Bilan Bounty SA
Actif Montant Passif Montant
Immobilisations en non-valeurs 830.000 Capital social 10.000.000
Immobilisations incorporelles et corporelles 6.400.000 Réserves 700.000
Immobilisations financières, dont : 4.300.000 Report à nouveau 1.150.000
Titres Zapata SA 2.900.000 Provisions pour risques et charges 1.250.000
Titres Godfather SA 1.400.000 Dettes de financement 4.500.000
Stocks 3.850.000 Créances fournisseurs 2.900.000
Créances clientèle 4.130.000 Trésorerie-Passif 1.200.000
Actions cotées 1.180.000
Trésorerie-Actif 1.010.000

Total Actif 21.700.000 Total Passif 21.700.000


Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices 13
Exercice 5 : Énoncé de l’exercice (III/IV)
Le tableau indiquant l’actionnariat des 3 sociétés est le suivant :
Société Valeur nominale de l’action Pourcentage de capital

Godfather SA 23.00%
Zapata SA 100 DH Bounty SA 58.00%
Autres actionnaires 19%
Zapata SA 30.00%
Godfather SA 100 DH Bounty SA 46.67%
Autres actionnaires 23.33%
Zapata SA 23.90%
Bounty SA 100 DH
Autres actionnaires 76.10%

La valeur réelle des éléments d’actif et de passif des 3 sociétés se présente comme suit :

Zapata SA Godfather SA Bounty SA

Éléments d’actif
Immobilisations 3.500.000 1.585.000 6.990.000
incorporelles et
corporelles
Stocks 2.450.000 1.470.000 3.770.000
Créances clientèle 1.500.000 515.000 3.895.000
Actions cotées 1.050.000 960.000 1.375.000

Éléments de passif
Provisions pour risques
1.000.000 520.000 1.350.000
et charges

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices 14
Exercice 5 : Énoncé de l’exercice (IV/IV)

Déterminer la valeur mathématique intrinsèque de l’action de chacune des 3 sociétés ainsi que l’actif net corrigé de ces sociétés, sans
prendre en considération les impacts fiscaux des réévaluations. À quelle survaleur (différence entre l’actif net corrigé et l’actif net
comptable) aboutit la valeur patrimoniale ?

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices 15
Exercice 6 : Énoncé de l’exercice (I/II)
Deux banques d’affaires proposent chacune un projet d’investissement différent au même investisseur industriel. La banque d’affaires Blue
Azur Bank présente un projet de création d’une unité de fabrication de respirateurs artificiels. Quant à la banque d’affaires Atlas Bank, celle-
ci propose de créer une unité de production de batteries électriques, dont l’étude financière du dossier révèle que la VAN et le TRI sont de
21 millions de dirhams et 19% respectivement.
Déterminer la VAN et le TRI du projet relatif à l’unité de production de respirateurs artificiels et indiquer lequel des deux projets
l’investisseur industriel devrait choisir.
Données du projet d’investissement présenté par la banque d’affaires Blue Azur Bank :
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Année 6 Année 7

Chiffre d’affaires 12.500.000 18.000.000 25.000.000 32.000.000 40.000.000 50.000.000 65.000.000

Taux de valeur ajoutée 55% 55% 57% 57% 60% 60% 63%

Charges de personnel 2.500.000 2.700.000 3.000.000 3.400.000 3.900.000 4.500.000 5.200.000

Impôts et taxes (hors IS) 100.000 150.000 250.000 400.000 600.000 850.000 1.000.000

Autres charges fixes


500.000 500.000 750.000 750.000 1.000.000 1.000.000 1.500.000
d’exploitation

Autres charges variables


d’exploitation en % du 5% 5% 7% 7% 9% 9% 10%
chiffre d’affaires

BFRE en % du chiffre
30% 29% 28% 27% 26% 25% 22%
d’affaires
Subvention d’exploitation
5% 4.5% 4% 3.5% 3% 2.5% 2%
en % du chiffre d’affaires

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
16
Exercice 6 : Énoncé de l’exercice (II/II)
Programme d’investissement Montant en DH Durée d’amortissement Système d’amortissement
Terrain 5.000.000 - -
Constructions 7.000.000 20 années Linéaire
Matériel de production 6.000.000 5 années Dégressif
Matériel de transport 2.500.000 5 années Linéaire
Mobilier 1.500.000 5 années Linéaire

Il est supposé qu’aucun investissement de capacité ou de renouvellement n’est réalisé durant l’horizon de temps explicite.
Valeur résiduelle du projet : 3 mois de chiffre d’affaires de la dernière année de l’horizon de temps explicite
Taux d’actualisation : 12%
Taux d’impôt sur les sociétés : 30%

Mohammed Benmoussa – Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices
17
Introduction à la Finance d’entreprise et de marché

Travaux Dirigés 5 : Exercices d’application des Sessions 11 & 12 – Énoncé des exercices

www.um6p.ma 18

Vous aimerez peut-être aussi