Vous êtes sur la page 1sur 3

AXLOU TOTH Mr.

ALadji Papis
POUR L’INNOVATION TERMINALES S1 April 15, 2020

Exercice 1

• Le plan complexe est muni d’un repère orthonormé direct (O, ~u, ~v ).

• a désigne un nombre strictement positif.


• A est le point de coordonnées (a, 0).
• D est la droite d’équation x = a.
i π πh
• f est une fonction numérique strictement positive définie sur I = − , .
2 2
Pour chaque paramètre t, on définit l’application st du plan dans lui même qui à tout point
M (z) du plan associe le point Mt = st (M ) d’affixe zt telle que: zt = f (t)eit z.

1 a Quelle est la nature de l’application st . Donner ses éléments caractéristiques.


b Définir analytiquement st ainsi que son application réciproque s−1
t .

1
2 Dans cette question on pose f (t) = .
cos t
a Montrer que si M est distinct de O alors le triangle OM Mt est rectangle en M .
i π πh
b Le point M étant fixé, quel est l’ensemble Γ(M ) décrit par Mt lorsque t décrit I = − , .
2 2
c Montrer que l’image de la droite D par st est une droite Dt dont on donnera une équation
cartésienne dépendant uniquement de a et de tan t.

3 Dans cette question on pose f (t) = cos t.


a Montrer que si M est distinct de O alors le triangle OM Mt est rectangle en Mt .
i π πh
b On fixe M , quel est l’ensemble Γ0 (M ) décrit par Mt lorsque t décrit I = − , .
2 2
4 On suppose toujours que f (t) = cos t mais t 6= 0. On pose At = st (A).
−−→ −−−→
a Donner une mesure de l’angle (AM , At Mt ).
b Soit Ht = (AM ) ∩ (At Mt ). Montrer que les points O, Ht , A et At sont cocycliques.
c Montrer que les points O, Ht , M et Mt sont cocycliques. Quel est le projeté orthogonal du
point O sur la droite (AM )?
d Dt désigne toujours l’image de la droite D par st . Montrer que lorsque t varie, toutes les
droites Dt passent par un point fixe que l’on précisera.

Exercice 2
Z n+1
1 dt
Soit (an )n∈N la suite réelle définie par : an = − .
n n t
On cherche à étudier la limite γ, de la suite :
n n Z n+1 n
X X 1 dt X 1
Sn = ap = − = − ln(n + 1)
p=1 p=1
p 1 t p=1
p

1
AXLOU TOTH Mr. ALadji Papis
POUR L’INNOVATION TERMINALES S1 April 15, 2020

On s’intéresse également à la suite (Hn )n∈N∗ définie par:


n
X 1
H0 = 0 et pour tout entier n ≥ 1, Hn = .
p=1
p

1 Soit p ∈ N∗ . Montrer que 0 ≤ ap ≤ 1


p − 1
p+1 .

2 En déduire que la suite (Sn ) est majorée, puis qu’elle est convergente et que sa limite γ appartient
à l’intervalle [0, 1].

1 1 t
Z

3 Vérifier que pour tout p ∈ N on a ap = dt, puis montrer que pour tout entier p ≥ 2
p 0 t+p
on a :    
1 1 1 1 1 1
− ≤ ap ≤ −
2 p p+1 2 p−1 p

4 En déduire un encadrement de Sm − Sn pour m et n des entiers vérifiant m > n ≥ 1. Puis


montrer que pour tout entier n ≥ 1 on a :
1 1
≤ γ − Sn ≤
2n + 2 2n

5 Pour tout n ∈ N∗ on pose Tn = Sn + 1


2n+2 . Montrer que

1
0 ≤ γ − Tn ≤
2n(n + 1)

6 Déterminer un entier n ∈ N∗ pour lequel Tn est une valeur approchée de γ Ã 10−2 près.

Problème (Bac 2004)


 → − → −
Le plan (P) est rapporté à un repère orthonormal direct O, U ; V ; le point de coordonnées (x, y)
est caractérisé par son affixe z = x + iy. Soit un réel a tel que |a | > 1 . On désigne par A, B, I et J
les points d’affixes respectives a, −a, 1 et −1 . Soit Fa l’application de (P) privé de A dans(P) qui
az − 1
au point M d’affixe z associe le point M 0 d’affixe Z = ,
a−z
Le problème est consacré à l’étude de l’application Fa et à la détermination d’ensembles images de
configurations du plan par Fa .

1 a Montrer que Fa admet deux points invariants que l’on déterminera.


Montrer que Fa est une bijection de (P) privé de A dans (P) privé de B et que la bijection
réciproque notée Fa−1 est telle que Fa−1 = F−a .
Dans toute la suite du problème on suppose que a > 1.
2 Soit M un point de (P) d’affixe z non réelle et M 0 d’affixe Z , son image par Fa .

a Vérifier que (Z + a) (z − a) = 1 − a2 .
b On considère le cercle C passant par M et I dont le centre est situé sur l’axe des ordonnées ;
(on remarquera que ce cercle contient aussi le point J). La droite (AM ) coupe ce cercle en
−−→ −−→ − → −→
un point N d’affixe z 0 (qui peut être confondu avec M). Montrer que AM · AN = AI.AJ

2
AXLOU TOTH Mr. ALadji Papis
POUR L’INNOVATION TERMINALES S1 April 15, 2020



c Vérifier que les vecteurs U1 et U2 d’affixes respectives z 1 et z 2 sont colinéaires si et
−→ − →
seulement si U1 . U2 = z1 z2 .
d En déduire (z − a) (z 0 − a) = a2 − 1et que M 0 est le symétrique de N par rapport à l’axe
des ordonnées.
3 a En utilisant les résultats de la question 2), donner une construction géométrique de M 0 .
b Quelle est l’image par F a d’un cercle contenant les points I et J? ( on pourra remarquer
que le centre d’un tel cercle appartient à l’axe des ordonnées )

4 On cherche par F a l’image d’une droite passant par O.


ax − 1
a Soit la fonction g définie pour tout réel x distinct de a par : g(x) = . Etudier les
a−x
variations de g (on rappelle que a > 1 ). En déduire :
- l’ensemble image par F a du segment [IJ]
- l’ensemble image par F a de l’axe des abscisses privé de A.
1
b On désigne par C le point de (P) d’affixe − . Pour z distinct de 0 et de a, montrer que:
a
1
 
Z+
arg 
 a = arg z [2π] .
Z +a

c En déduire que l’image par F a d’une droite passant par O et distincte de l’axe des abscisses
est un cercle passant par B et C privé de B. Préciser le cas particulier de l’axe des
ordonnées.
5 Soit r un réel strictement positif . On note (Γr ) le cercle de centre O et de rayon r.
M 0C r
a Montrer que si M est un point de (Γr ) d’image M 0 par F a , on a : =
M 0B a
b En déduire que pour tout r distinct de a , si M décrit (Γr ) , M 0 décrit un cercle que l’on
précisera.
c Déterminer l’image du cercle (Γa )

Vous aimerez peut-être aussi