Vous êtes sur la page 1sur 39

Envie de lire un livre qui vous

apportera détente, simplicité, rire,


émotion, passion, bien-être ?...
Découvrez dès maintenant notre sélection :

ROMANS FEEL-GOOD
A retrouver dans nos rayons … et dévorer
sans modération !
Kilomètre zéro. Le chemin du bonheur, ANKAOUA Maud – R ANK
Et vous, jusqu'où irez-vous pour sauver une amie ? Maëlle, directrice
financière d'une start-up en pleine expansion, vit le rythme effréné de
ses journées ; sa vie se résume au travail, au luxe et à sa salle de
sport. Ses rêves... quels rêves ? Cette vie bien rodée ne lui en laisse
pas la place ; jusqu'au jour où sa meilleure amie, Romane, lui
demande un immense service. Question de vie ou de mort. Maëlle,
sceptique, accepte la mission malgré elle. Elle rejoint le Népal, où
l'ascension des Annapurnas sera un véritable parcours initiatique.
Quand la jeune femme prend conscience que la réalité n'est peut-être
pas celle que l'on a toujours voulu lui faire croire... c'est sa propre
quête qui commence. Expériences et rencontres bouleversantes vont
lui apprendre les secrets du bonheur profond et transformer sa vie.

Respire ! Le plan est toujours parfait, ANKAOUA Maud – R ANK


Et s'il existait un Plan ? Si tout ce que nous vivions avait été placé sur
notre chemin pour nous permettre de nous accomplir ? Malo, 30 ans,
virtuose de la stratégie, est appelé à Bangkok pour redresser une
entreprise en difficulté. Quelques semaines après son arrivée, il
surprend une conversation qui l'anéantit : il ne lui resterait que peu de
temps à vivre... Au moment où il perd tout espoir, une vieille dame lui
propose un pacte étrange : en échange de 30 jours de la vie du jeune
homme, elle le met au défi. Sera-t-il prêt à tenter une série
d'expériences susceptibles de modifier le cours de son destin ? Malo
accepte et le voilà embarqué dans un incroyable périple aux saveurs
et aux parfums de la Thaïlande, au terme duquel il pourrait découvrir
l'ultime vérité.

Trente-trois fois mon amour, BARREAU Nicolas – R BAR


Julien a promis à Hélène d'honorer sa dernière volonté : lui écrire
trente-trois lettres après sa mort. C'est leur ultime secret. Malgré la
douleur et l'incompréhension, Julien tient parole et cache sa
correspondance amoureuse dans un compartiment de la pierre
tombale. Mais les lettres disparaissent... A leur place, il découvre un
poème de Prévert, un dessin de fleur ou encore un ticket de cinéma.
Quelqu'un répond à Julien ! Commence alors pour le jeune homme
une aventure qui conjugue à nouveau l'espoir au présent.
La vie en Rosalie, BARREAU Nicolas – R BAR [GROS CARACTERES]
Rosalie Laurent tient une jolie papeterie à Paris rue du Dragon, où
elle confectionne et vend des cartes poétiques. Un jour, un vieil
homme entre et renverse un présentoir. Quelle n'est pas la surprise
de Rosalie face à cet inconnu qui n'est autre que Max Marchais, dont
les albums ont bercé sa jeunesse ! Séduit par son talent, il lui propose
d'illustrer son célèbre conte, Le Tigre bleu. Ravie de cette heureuse
collaboration, elle expose l'ouvrage publié dans sa devanture. Mais
un jour, un professeur de littérature anglo-saxonne, fraîchement
débarqué des Etats-Unis, surgit dans son magasin et, après avoir lui
aussi renversé un présentoir, soutient mordicus que l'histoire du Tigre
bleu lui appartient. Max Marchais serait-il un plagiaire ? Les deux
jeunes gens, d'abord hostiles, vont faire cause commune pour
enquêter et mettre au jour un secret qui les liera à tout jamais.

Celle qu'il attendait, BEAULIEU Baptiste – R BEA


Eugénie D. déborde d'imagination et de projets farfelus pour s'isoler
d'un monde qui l'effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les
ailes des femmes. Joséphin, chauffeur de taxi mutique, est né dans
un pays en guerre. Il charrie sa maigreur et sa méfiance des hommes.
Pour oublier sa mélancolie, il tourne la terre sous ses mains à l'infini.
Leurs vies basculent quand ces deux empotés magnifiques se
croisent sur un quai de gare. Une rencontre improbable, une histoire
d'amour hors du temps.

Je te donne. Quatre auteurs qui s'engagent pour le don de sang, BEAULIEU


Baptiste – R BEA
Le don de sang ne va pas de soi. Parler souvent de ce sujet, avec
enthousiasme et bienveillance : voilà l'objectif de ce recueil. Des
histoires courtes, des histoires de partage, de lumière, d'espoir.
Puissent-elles susciter l'envie de parler à votre tour du don de sang.
Puissent-elles être le déclic pour devenir vous-même donneur
régulier." Comment le décès d'une jeune Américaine, Rebecca,
entraîne un incroyable mouvement de solidarité. Comment la
rencontre entre Gaëlle et Julien, autour d'un café, ne se déroule pas
de la façon attendue. Comment Rachel, soixante-dix ans, transmet un
peu de son histoire à sa petite-nièce. Comment les " liens du sang "
dont parle Dimitri dans sa verve adolescente ne sont pas ceux qu'on
imagine...
La Ballade de l'enfant gris, BEAULIEU Baptiste – R BEA
C'est l'histoire de Jo', jeune interne en pédiatrie à la personnalité
fantasque, à qui tout sourit. C'est l'histoire de No', un petit garçon de
sept ans attachant et joueur, qui est atteint d'un mal incurable et ne
comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas plus souvent le voir
à l'hôpital. C'est l'histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à
l'autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils. Un matin,
dans la chambre de l'enfant, survient un drame qui lie à jamais le
destin de ces trois êtres. Jo' devra tout quitter pour partir sur les traces
de Maria et percer ses mystères. Inspiré par le choc ressenti lors de
la disparition de l'un de ses jeunes patients, l'auteur livre une quête
initiatique et poétique, semée de recoins obscurs qui s'illuminent. Un
magnifique troisième roman, porté par des personnages
profondément humains.

Toutes les histoires d'amour du monde, BEAULIEU Baptiste – R BEA


Lorsqu'il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des
lettres d'amour, le père de Jean sombre dans une profonde
mélancolie. Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y
raconte toute l'histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse
adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette
femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu'un de
si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme
triste et distant que père et fils ont toujours connu ? Naviguant entre
les grands drames du XXe siècle et des histoires d'amour
d'aujourd'hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un
message à son père, Jean devra percer le lourd secret d'un homme
et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille...

Oh happy day, BONDOUX Anne-Laure – R BON


(Suite de « Et je danse, aussi ») Après quatre ans de silence et ce qu'il
appelle son "grand malheur", Pierre-Marie Sotto décide d'écrire à Adeline
Parmelan au sujet d'un certain carnet qu'il aurait laissé chez elle. Est-ce un
prétexte pour reprendre contact avec celle qu'il n'a jamais oubliée depuis
leur rupture ? En ce cas, le moment parait très mal choisi. Occupée par son
prochain déménagement vers le Canada avec l'homme qui partage
désormais sa vie, Adeline a bien d'autres projets en tête que de renouer
avec lui. Seulement, c'est sans compter sur le lien indéfectible qui les
attache l'un à l'autre. De surprises en confidences, leur correspondance va
les entraîner dans un tourbillon inattendu d'émotions.
Le meilleur est à venir, BOURDIN Françoise – R BOU
Quand Axel, son mari, lui a proposé de quitter Paris et de déménager
aux Engoulevents, le vieux manoir normand un peu délabré dont il a
hérité, Margaux a dit oui. C'est vrai, les enfants auront plus de place ;
lui, historien, n'a besoin que d'une bibliothèque et d'une bonne
connexion internet ; elle, décoratrice, retrouvera facilement des
clients. Et ils pourront toujours transformer une partie du domaine en
gîte de charme. Mais si Margaux a accepté, c'est aussi pour une autre
raison : elle veut tourner la page après une aventure qu'elle regrette
encore et donner une nouvelle chance à son couple. Saura-t-elle
trouver sa place dans un lieu chargé d'une histoire qui n'est pas la
sienne ? Et comment regagner la confiance d'Axel ? Pourra-t-elle
oublier ce qu'elle a laissé derrière elle, à Paris ? Axel, de son côté,
réussira-t-il à revivre auprès de celle qu'il pensait si bien connaître ?

Danse avec la foudre, BRACONE Jérémy – R BRA


Il était une fois une bande de joyeux ouvriers, artistes de la débrouille. L'un
d'eux, Figuette, est marié à une jeune femme aussi irrésistible que
fantasque, Moïra. Mais, comme dans tous les contes cruels, la foudre frappe
: Moïra se fait la belle et Figuette se retrouve seul avec leur petite Zoé.
L'usine menace de fermer, les grandes vacances approchent, l'argent
manque... Alors Figuette tente l'impossible pour enchanter les jours gris.

Et reconquérir sa muse.

L'odeur de la colle en pot, BRÉAU Adèle – R BRE


Septembre 1991. Caroline a treize ans et intègre son nouveau
collège. Avec ses parents et sa sœur Charlotte, ils ont quitté la
banlieue pour s'installer à Paris, dans un appartement trop grand où
les liens se distendent chaque jour. Le père est pourtant de plus en
plus absent. Autour de l'unique téléphone fixe de la maison se
chuchotent les secrets d'une famille en plein chaos : le chagrin de la
mère, la fuite du père et les tourments adolescents de l'héroïne…
Caroline restitue le portrait d'une génération désenchantée, les
professeurs, les premiers flirts, les cafés où l'on fume encore, les
cabines téléphoniques, les vidéoclubs, la musique triste dans son
walkman, les cahiers Clairefontaine, les Guignols de l'Info, le bruit des
craies et c'est toute une époque qui ressurgit comme lorsqu'on plonge
son nez dans ces petits pots de colle à l'odeur d'amande.
Frangines, BRÉAU Adèle – R BRE
Mathilde, Violette et Louise sont sœurs. Depuis l'enfance, elles vivent
leurs plus belles heures à La Garrigue, une bâtisse que leurs parents
ont achetée autrefois à Saint-Rémy-de-Provence. Tout les oppose et
pourtant rien ne peut séparer Mathilde, éblouissante et dominatrice,
Violette, qui a grandi dans l'ombre de son aînée, et Louise, la
benjamine, née des années plus tard. Cet été, les frangines se
réunissent dans la demeure familiale pour la première fois depuis le
drame de l'année précédente. Entre petites exaspérations et
révélations inattendues, ces retrouvailles vont bouleverser à jamais
leur vie. Car les murs de La Garrigue, gardiens des secrets de trois
générations, ne les protégeront peut-être plus. Avec délicatesse et
humour, Adèle Bréau nous plonge dans une histoire de famille qui
pourrait être la nôtre et nous fait passer du rire aux larmes.

Haute saison, BRÉAU Adèle – R BRE


Anglet, fin juillet. A la réception du Club Océan, Germain accueille
comme chaque semaine les nouveaux arrivants, avec un mélange de
plaisir et d'appréhension... Au milieu des habitués, certains clients
goûtent pour la première fois aux "joies du club". Chantal, qui
débarque sans grand enthousiasme avec ses petits-enfants,
Matthias, papa solo ayant cédé à l'appel de l'option "mini-club", et
Fanny, venue en famille pour tenter de resserrer les liens, vont
plonger dans ce huis clos aussi enjoué qu'inquiétant, dont la feuille de
route est claire : faites connaissance et a-mu-sez-vous ! Mais qu'a-t-
on à partager avec des êtres si différents ? Entre tournois de tir à l'arc,
plaisirs du self et jeux apéro, ces vacanciers contraints de cohabiter
parviendront-ils à rompre la glace malgré les secrets qu'ils ont
emportés dans leurs bagages ? Peut-on réparer ce qui a été brisé ?

Je ne cours plus qu'après mes rêves, COMBES Bruno – R COM

Je m'appelle Louane, j'ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l'ai
cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu'au jour
où... Je m'appelle Laurene, j'ai trente-neuf ans. J'ai cherché le
bonheur et, en même temps, je l'ai fui dès qu'il s'approchait. Jusqu'au
jour où... Je m'appelle Louise, j'ai soixante-dix-sept ans. Mon
existence m'a comblée et a été d'une parfaite tranquillité. Jusqu'au
jour où... Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir
l'aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être
bouleversées. Trois femmes, trois solitudes mais un point commun...
Elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.
La part des anges, COMBES Bruno – R COM
Lisa a perdu le goût de vivre depuis la mort accidentelle de son fils.
Avec son mari et sa fille, elle quitte Paris pour s'installer dans une
ferme isolée au fin fond du Périgord, La Part des Anges, dans l'espoir
de se reconstruire. En vain... Jusqu'au jour où Lisa découvre, niché
dans le grenier de la vieille bâtisse, le journal d'Alice qui a vécu ici
quatre-vingts ans auparavant. Page après page, Alice y raconte
toutes les épreuves que la Seconde Guerre mondiale lui a fait
traverser, de son mari déporté en Allemagne aux pires souffrances
qu'elle a dû endurer pour assurer la sauvegarde de sa famille. Deux
âmes égarées vont ainsi se rencontrer à l'abri des murs de ce lieu
mystérieux. Devant le courage d'Alice, Lisa trouvera-t-elle la force de
se reconstruire ?

Un souffle sur la main, COMBES Bruno – R COM


Originaire d'Avignon, Lou vit désormais à Paris, où elle travaille dans
une agence immobilière. Mais si sa carrière professionnelle est une
belle réussite, sa vie privée n'est qu'une longue suite d'aventures sans
lendemain. Les hommes, elle ne leur fait plus confiance depuis qu'à
l'âge de seize ans, elle a surpris son père dans les bras d'une
inconnue. Ce père qu'elle vénérait et aimait plus que tout ! Dans
l'intransigeance de sa jeunesse, elle a décidé de ne plus le revoir... A
l'approche de la quarantaine, Lou reste marquée par cette déception
quand sa mère, mourante, lui confie un secret qui devrait tout
changer, mais dont Lou s'aperçoit qu'il est truffé de mensonges... Elle
n'a plus qu'une solution : mener sa propre enquête. Celle-ci lui
permettra-t-elle d'accepter, de pardonner, et de renaître enfin ?

Les calendriers, COTTARD Robert – R COT


Gonneville-la-Mallet est un bourg de 1 500 habitants situé dans le
pays de Caux, à quelques kilomètres d'Etretat. Chaque fin d'année,
"Bob le facteur" y perpétue la tradition du calendrier. D'une visite à
l'autre, c'est comme un minuscule fragment de la comédie humaine
qui se dévoile. Car tous ceux et celles qu'il rencontre — paysan,
cafetier, marin, commerçante ou demoiselle des postes, sans oublier
le châtelain — sont porteurs d'une histoire singulière. Ce sont ces
histoires que raconte Robert Cottard, avec un formidable sens de
l'humour. Et le pressentiment que le monde qu'il décrit est déjà en
train de disparaître.
Les lendemains, DA COSTA Mélissa – R DAC
Ce que la vie prend, elle le redonne aussi. Amande ne pensait pas que
l'on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en
Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, elle tombe par hasard sur
les calendriers horticoles de l'ancienne propriétaire des lieux. Guidée
par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s'attelle
à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va
puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s'ouvrir à
des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse
d'avenir.

Je revenais des autres, DA COSTA Mélissa – R DAC


Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de
deux enfants. Ambre a vingt ans, n'est rien et n'a personne. Sauf lui.
Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe
l'envoie loin, dans un village de montagne, pour qu'elle se
reconstruise, qu'elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille
aussi. Je revenais des autres est l'histoire d'un nouveau départ. Le
feuilleton d'un hôtel où vit une bande de saisonniers tous un peu
abîmés par la vie. Le récit de leurs amitiés, doutes, colères, rancœurs,
amours aussi. Le roman des autres, ceux qu'on laisse entrer dans sa
vie, ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent.

Tout le bleu du ciel, DA COSTA Mélissa – R DAC


Petitesannonces.fr : Jeune homme de 26 ans, condamné à une
espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite
prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne)
pour partager avec moi ce dernier périple. Emile a décidé de fuir
l'hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. A son propre
étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus
tard, devant le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne,
une jeune femme coiffée d'un grand chapeau noir qui a pour seul
bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa
présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. A chaque
détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la
découverte de soi, la joie, la peur, l'amitié, l'amour qui peu à peu
percent la carapace de douleurs d'Emile.
La liste de mes envies, DELACOURT Grégoire – R DEL
Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à
Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille
mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa
mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa
vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est
présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé
les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a
courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu
raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les
jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus.
Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

On ne voyait que le bonheur, DELACOURT Grégoire – R DEL


"Une vie, et j'étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et
quarante mille euros. Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle
court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier
bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la
chute de vélo, l'appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les
cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu'on
fait, l'envie de changer le monde. Entre trente et quarante mille euros
si vous vous faites écraser. Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un
enfant. Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous
écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies. Combien valurent
les nôtres ?". A force d'estimer, d'indemniser la vie des autres, un
assureur va s'intéresser à la valeur de la sienne et nous emmener
dans les territoires les plus intimes de notre humanité.

Danser au bord de l'abîme, DELACOURT Grégoire – R DEL

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le


regard d'un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait. Après On
ne voyait que le bonheur, Grégoire Delacourt explore dans ce roman
virtuose la puissance du désir et la fragilité de nos existences.
Donne-moi la main Menino, DELAHAYE Aurélie – R DEL
Menino est un Lisboète de 34 ans qui a du mal à quitter l'enfance. Il aimerait
qu'on arrête de le traiter comme un gamin, mais son tempérament velléitaire
et ses pyjamas Spiderman ne plaident pas sa cause. Sa ville tant aimée a
beaucoup de succès depuis quelques années. Lisbonne prospère, attire les
investisseurs du monde entier, mais elle y perd son âme à mesure que ses
habitants sont contraints de la déserter. Autour de Menino gravite une
constellation hétéroclite : Joséphine, thésarde idéaliste ; Nuno agent
immobilier en pleine ascension ; Senhor Zé, le petit vieux le plus populaire
de la vieille ville qui résiste à l'expulsion ; Fanny entrepreneuse audacieuse
mais pleine de certitudes... Au contact de ses amis, Menino se laisse
embarquer au cœur d'une lutte sans merci : Lisbonne, assaillie par les
promoteurs et l'ogre Airbnb, a presque déjà abandonné ses enfants. Le
combat est inégal, impossible, et lui, contrairement à son pyjama, n'a aucun
super-pouvoir. A moins que les ogres n'aient réveillé chez Menino et ses
amis le pouvoir qui sommeille en chacun de nous.

La femme qui voulait vivre, DELATTE Marie-Noëlle – R DEL

Eva a toutes les apparences d'une femme " normale ". Mariée, mère
d'un petit garçon, elle croit être heureuse. Pourtant c'est son amie
Sophia, une femme libre et aventureuse, qui lui fait prendre
conscience de ses frustrations et de ses désillusions. Eva entame
alors un chemin douloureux et libérateur à la fois vers une vie plus
heureuse, une vie d'accomplissement personnel et d'indépendance.
Dans la veine de Laurent Gounelle, ce roman qui mêle fiction et
réflexions sur le sens de la vie met en scène une femme, piégée par
un chemin qu'elle croit " tout tracé ". De nombreuses lectrices pourront
s'y reconnaître et trouver un souffle inspirant de liberté.

Les eaux troubles du mojito. Et autres belles raisons d'habiter sur terre,
DELERM Philippe – R DEL
Sans doute, ce nouveau recueil est-il particulièrement "solaire", invités
que nous sommes à goûter au plaisir transgressif du mojito, à se faire
surprendre par une averse, à tremper nos lèvres dans la perfection
transparente de la pastèque... Mais chez Philippe Delerm, le soleil ne
va jamais sans pluie, et le bonheur sans mélancolie.
Grand lecteur de Jules Renard, l'auteur le cite en exergue : "Le vrai
bonheur serait de se souvenir du présent". Ce présent qui ne cesse
de s'échapper, bien sûr, et dont nous avons déjà la nostalgie alors
même que nous le vivons.
L’extase du selfie et autres gestes qui nous disent, DELERM Philippe – R DEL
Et vous, quel geste vous trahit ? Il y a les gestes qui disent l'embarras,
d'autres la satisfaction de soi, certains encore le simple plaisir
d'exister, là maintenant, sur cette terre. Mais tous nous révèlent, dans
nos gloires comme nos petitesses, nos amours comme nos
détestations : le selfie, geste roi de nos vies modernes ; le " vapotage
", qui relègue l'art de fumer à un plaisir furtif, presque honteux ; les
hommes de pouvoir qui se grattent le dessous de leur chaussette ;
cette façon qu'on a parfois de tourner le volant avec la paume de la
main bien à plat ; un verre qu'on tient à la main sans le boire...

La première gorgée de bière. Et autres plaisirs minuscules, DELERM Philippe –


R DEL
"C'est facile, d'écosser les petits pois. Une pression du pouce sur la
fente de la gousse et elle s'ouvre, docile, offerte. Quelques-unes,
moins mûres, sont plus réticentes - une incision de l'ongle de l'index
permet alors de déchirer le vert, et de sentir la mouillure et la chair
dense, juste sous la peau faussement parcheminée. Après, on fait
glisser les boules d'un seul doigt. La dernière est si minuscule. Parfois,
on a envie de la croquer. Ce n'est pas bon, un peu amer, mais frais
comme la cuisine de onze heures, cuisine de l'eau froide, des
légumes épluchés - tout près, contre l'évier, quelques carottes nues
brillent sur un torchon, finissent de sécher. Alors on parle à petits
coups, et là aussi la musique des mots semble venir de l'intérieur,
paisible, familière. On parle de travail, de projets, de fatigue - pas de
psychologie".

Le liseur du 6h27, DIDIERLAURENT Jean-Paul – R DID


"Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de
l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même
application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en
quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement
qui l'étouffait à l'approche de l'usine". Guylain Vignolles est préposé
au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par
ses allers-retours quotidiens à l'usine. Chaque matin en allant
travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute
dans le RER de 6h27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille des
dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est
le servant. Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse
inconnue qui vont changer le cours de sa vie...
Le reste de leur vie, DIDIERLAURENT Jean-Paul – R DID
Manelle, jeune aide à domicile, s'occupe des vivants, tandis
qu'Ambroise, thanatopracteur par vocation, rend la mort présentable.
A l'âge des questions sur la vie, ils consacrent la leur à faire du bien
à de plus cabossés qu'eux, des gens comme tout le monde et toujours
uniques... Au fil de hasards qui n'en sont pas, le vieux Samuel va
permettre leur rencontre. Et d'une ville à l'autre, un joyeux road trip en
corbillard s'engage, à la recherche d'un improbable et dénouement...
Ce conte moderne régénérant se révèle une ode à la vie et à l'amour,
à l'image d'Ambroise, le thanatopracteur amoureux des vivants. Et
tout lecteur fermera ce roman heureux, ému et réparé.

La fissure, DIDIERLAURENT Jean-Paul – R DID

Dernier représentant d'une entreprise de nains de jardin rachetée par


une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée
entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence
secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans
le mur de sa maison, c'est tout son univers qui se lézarde... Animé par
une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple
extrême et merveilleux jusqu'à l'autre bout du monde.

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose, DUCRET Diane –


R DUC
La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est
susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait
humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par
téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées
sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer,
sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours
manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les
parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est
danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille,
que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que
l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie... On peut
se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Etre boiteux ou devenir un
flamant rose, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit.
L'homme idéal existe. Il est Québécois, DUCRET Diane – R DUC

Bonne nouvelle : l'homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il


n'embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à
poèlle. Vous l'aurez deviné : il est Québécois. Diane Ducret rhabille
le mythe du Prince Charmant. L'homme idéal ? Satisfaite ou
remboursée !

Le bonheur est au fond du couloir à gauche, ERRE J. M. – R ERR


Enfant morose, adolescent cafardeux et adulte neurasthénique,
Michel H. aura toujours montré une fidélité remarquable à la
mélancolie. Mais le jour où sa compagne le quitte, Michel décide de
se révolter contre son destin chagrin. Il se donne douze heures pour
atteindre le bien-être intérieur et récupérer sa bien-aimée dans la
foulée. Pour cela, il va avoir recours aux pires extrémités : la lecture
des traités de développement personnel qui fleurissent en librairie
pour nous vendre les recettes du bonheur... Quête échevelée de la
félicité dans un 32m2 cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri
des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les
abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir
à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de
l'existence plus efficacement qu'un anti-dépresseur.

Vertige coquelicot, ESPITALIER Nicolas – R ESP

" Il y a une gare en chacun de nous. Dans les hurlements du métal,


la vibration sourde des bagages à roulettes, les coups de sifflet du
chef de gare et le brouhaha de conversations dont on a tout oublié,
ses quais grouillent encore de nos espoirs en partance. Le premier
train pour la liberté à destination de la grande ville va partir, prenez
garde à la fermeture des portes, éloignez-vous de la bordure du quai
s'il vous plaît et n'oubliez pas de dire adieu à votre enfance, elle ne
sera plus là quand vous reviendrez ".
Et après tout ça, l'amour !, EXBRAYAT Stéphanie – R EXB

Il ne manque qu'une chose à Marion, trentenaire parisienne aussi


maladroite qu'attachante : l'amour. Sur Interner, elle fait la
connaissance de Jérémy, beau, gentil, mais étrangement secret. Elle
veut se persuader qu'il est "l'homme de sa vie". Le jour où Damien
vient, littéralement, frapper à sa porte, et la découvre en pyjama,
masque et l'argile sur le visage et chocolat à la main, tout se
complique... De péripéties en quiproquos, la quête d'amour de Marion
s'annonce pleine de surprises.

Entre ciel et Lou, FOUCHET Lorraine – R FOU

Bretagne. Jo prévoit de profiter d'une joyeuse retraite sur l'île de Groix.


Mais la deuxième vie qu'il imaginait aux côtés de sa bien-aimée, il
devra l'inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un
ultime défi : celui d'insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants.
Il n'a d'autre choix que d'honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre
un fils sur la défensive et une fille cabossée par l'amour, la mission
s'avère difficile mais réserve son lot d'heureuses surprises – car il n'est
jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on
s'engueule et, surtout, on s'aime !

Les couleurs de la vie, FOUCHET Lorraine – R FOU


Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne
natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme,
elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne.
D'autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé,
n'est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle
découvre, au hasard d'une conversation téléphonique, que le fils de
Gilonne est mort... Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions
sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n'est pourtant pas sénile,
le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son
attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans
une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la
personnalité du "vrai" Côme, disparu dans des circonstances
mystérieuses.
Poste restante à Locmaria, FOUCHET Lorraine – R FOU
Elevée dans le culte d'un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend
fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Chamboulée
par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l'île aux grenats. Elle
remplace la factrice pour s'intégrer à la communauté groisillonne et mener
son enquête. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que
deux frères Tonnerre étaient sur l'île en même temps que sa mère vingt-
cinq ans plus tôt. Sur place, Chiara se lie d'amitié avec Urielle, une jeune
groisillonne, qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux
correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l'île
l'envoûte et l'invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain Corse qui
prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d'amour
inattendue s'épanouira-t-elle ?

Tout ce que tu vas vivre, FOUCHET Lorraine – R FOU


Le cœur du père de Dom cesse de battre dans les bras d'une femme qui
s'éclipse après avoir ouvert aux secours. Orphelin à quinze ans, Dom
tente de recoller les morceaux et se lance sur la piste de cette
mystérieuse amoureuse. Mais un nouveau coup de tonnerre éclate
lorsqu'il reçoit les condoléances d'un inconnu qui aurait rencontré ses
parents en Argentine, juste avant la naissance de leur fille. Seulement
voilà, Dom est fils unique ! Cette révélation fracassante en entraîne
d'autres qui le conduisent à quitter son île de Groix pour aller doubler le
cap Horn, au pays des glaciers bleus, à la recherche de la vérité.

J'ai failli te manquer, FOUCHET Lorraine – R FOU


Lise et Cerise n'ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la
fille. D'ailleurs c'est simple, Lise voulait un garçon. A la mort d'Axel, mari
et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se
repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue s'invite
dans l'équation. Elle efface tout, même les ressentiments, et apporte
d'inespérées retrouvailles. Car il n'est jamais trop tard pour s'aimer... Dans
la famille Venoge, on se déchire avec panache. Pourtant, la tendresse est
bien là, en embuscade, et lorsqu'elle s'engouffre enfin dans la brèche, elle
transforme les années perdues en heures gagnées. Lorraine Fouchet
nous l'affirme, le bonheur est réservé à tout le monde.
Face à la mer immense, FOUCHET Lorraine – R FOU

En devenant romancière, Prune ignorait qu'elle serait aussi marieuse.


Pourtant, grâce à l'un de ses livres, un couple va s'unir à Groix. Et elle
est conviée à la noce. Elle qui s'était juré de ne plus jamais remettre les
pieds sur l'île accepte. Il est peut-être temps de cesser de fuir. Sur place,
fuir sera de toute façon impossible : une tempête retient les bateaux à
quai. Les invités vont devoir se supporter plus longtemps que prévu...
advienne que pourra ! Que serait un mariage sans imprévus, petites
vengeances familiales et rencontres sentimentales ? Certains sont là
par affection, par politesse, ou pour ne pas dormir seuls. Mais cerné par
la mer immense, chacun repartira transformé.

Je ne suis pas seul à être seul, FOURNIER Jean-Louis – R FOU


Le premier souvenir de solitude ? Un petit garçon coiffé en brosse qui
réclame sa mère à l'accueil d'un grand magasin. Plus tard, c'est un
enfant de 10 ans qui nage seul dans la mer du nord et qui lorsqu'il se
retourne découvre la plage vide : personne ne l'a attendu. Puis c'est la
première danse refusée, la première rupture, le premier deuil, mais c'est
aussi tous ces moments choisis, voulus, espérés, goûtés : seul avec un
livre, avec une musique, seul à regarder les autres, seul en écrivant.
Jean-Louis Fournier est toujours ce petit garçon, fils unique qui rêvait
d'amitiés et d'une grande famille mais qui espérait aussi s'échapper,
grandir, rester seul. Aujourd'hui dans un grand appartement, après la
mort de sa femme, de ses amis, de son éditeur, ce désir des autres et
ce besoin de solitude sont restés les mêmes et il passe de l'un à l'autre.

Trop, FOURNIER Jean-Louis – R FOU


Je viens d'acheter un nouveau poste, il me garantit 1350 stations. Je ne
peux plus entendre ma radio préférée, il y a trop de stations, elles se
brouillent. Sur l'appareil qu'on m'a offert, je peux stocker plus de 1000
chansons. Mon nouveau téléviseur me promet 500 chaînes. Je suis
arrêté dans un embouteillage depuis plus d'une heure, il y a trop de
voitures. J'ai voulu acheter les sonates pour piano de Mozart, il y a 50
interprétations. Comment choisir ? J'ai le choix, j'ai surtout l'embarras
du choix. J'imagine une forêt hirsute, les arbres sont côte à côte, trop
serrés, ils s'étouffent, la forêt va bientôt mourir. On va couper quelques
arbres pour mon nouveau livre. Il sort une centaine de livres par jour, je
pense à mon petit livre. Au bout d'une semaine, il va disparaitre, écrasé
par 600 livres. Mon prochain livre, je vais l'appeler TROP.
Une part de ciel, GALLAY Claudie – R GAL
Aux premiers jours de décembre, Carole regagne sa vallée natale, dans
le massif de la Vanoise, où son père, Curtil, lui a donné rendez-vous. Elle
retrouve son frère et sa sœur, restés depuis toujours dans le village de
leur enfance. Garde forestier, Philippe rêve de baliser un sentier de
randonnée suivant le chemin emprunté par Hannibal à travers les Alpes.
Gaby, la plus jeune, vit dans un bungalow où elle attend son homme, en
taule pour quelques mois, et élève une fille qui n'est pas la sienne. Dans
le gîte qu'elle loue, Carole se consacre à une traduction sur la vie de
Christo, l'artiste qui voile les choses pour mieux les révéler. Les jours
passent, qui pourraient lui permettre de renouer avec Philippe et Gaby un
lien qui n'a rien d'évident : eux se comprennent, se ressemblent ; Carole
est celle qui est partie, celle qui se pose trop de questions. Entre eux,
comme une ombre, cet incendie qui a détruit leur maison d'enfance et
définitivement abîmé les poumons de Gaby. Décembre... Curtil sera-t-il
là pour Noël ?

La Beauté des jours, GALLAY Claudie – R GAL


Jeanne était jeune quand elle a épousé Rémy, ils ont eu des jumelles,
sont heureux ensemble et font des projets raisonnables. Mais Jeanne
aime aussi le hasard, les surprises de l'inattendu. L'année du bac, un
professeur lui avait fait découvrir l'artiste serbe Marina Abramovi.
Fascinée par cette femme qui engage son existence dans son travail,
Jeanne a toujours gardé une photographie de sa célèbre performance de
Naples : comme un porte-bonheur, la promesse qu'il est possible de
risquer une part de soi pour vivre autrement. Quand Jeanne s'amuse à
suivre tel ou tel inconnu dans la rue ou quand elle calcule le nombre de
bougies soufflées depuis son premier anniversaire, c'est à cet esprit
audacieux qu'elle pense. Surtout cet été-là. Peut-être parce que la
maison paraît vide ? Parce que sa meilleure amie, qui s'est fait plaquer,
lui rappelle que rien ne dure ? Ou parce qu'elle recroise un homme qu'elle
a aimé ? Jeanne se révèle plus que jamais songeuse et fantasque, prête
à laisser les courants d'air bousculer la quiétude des jours.

Les vieilles, GAUTIER Pascale – R GAU


Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle
à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé
infect. Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent
qu'elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce
pays où il n'est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps
chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre
comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer
leur progéniture qui ne vient pas assez, à s'offusquer de l'évolution des
mœurs... Elles savent que le monde bouge, et qu'elles devraient changer
leurs habitudes, mais comment faire ? L’arrivée de Nicole, une "jeunesse" qui
entame tout juste sa retraite, et l'annonce d'une catastrophe imminente, vont
perturber leur quotidien.
La clef sous la porte, GAUTIER Pascale – R GAU
José, retraité solitaire et endurci, vit devant la télé. Ferdinand, dont la
vie sonne aussi mal au bureau que dans son univers familial, subit
une femme volage et une fille ado, véritable tête à claques qui le
déteste. Auguste, la cinquantaine, est pris en tenaille entre une mère
tyrannique et un père plutôt faible. Et Agnès, la quarantaine, toujours
amoureuse d'hommes mariés, doit se rendre au chevet de sa mère
qui agonise. Ses trois frères, des fardeaux qu'elle redoute, la supplient
de venir à l'hôpital... Après l'immense succès du roman Les vieilles,
La clef sous la porte est, au vu du titre, une suite logique ou plutôt une
sorte de retour sur le passé. Les personnages, doués d'un certain
espoir, se débattent afin de ne pas perdre pied. Aussi arriveront-ils,
chacun à sa façon, à mettre la clef sous la porte et à choisir la liberté.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une,


GIORDANO Raphaëlle – R GIO

Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë. Une quoi ?


C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le
monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les
mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et
de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels,
désenchantement, lassitude... Mais... Comment vous savez tout ça ? Je
suis routinologue. Routino-quoi ? Camille, trente-huit ans et quart, a tout,
semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le
bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver
le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude lui propose
un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps :
à travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va
transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

Le jour où les lions mangeront de la salade verte, GIORDANO Raphaëlle – R GIO


L'homme est un lion pour l'homme... Et les lions ne s'embarrassent pas
de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans
conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les
rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours :
automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir,
mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous...
C'est ce que Romane appelle la "burnerie" ! Trentenaire passionnée et
engagée, elle a créé une société qui leur propose des sessions de
relooking intégral de posture et de mentalité. Dans son nouveau groupe,
elle a de très beaux cas. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme
d'affaire, PDG d'un grand groupe de cosmétique, charismatique en
diable, mais horripilant spécimen de "burné" égotique. Saura-t-elle le
conduire à faire évoluer ses comportements ?
Cupidon a des ailes en carton, GIORDANO Raphaëlle – R GIO
Meredith aime Antoine. Eperdument. Mais elle n'est pas prête.
Comédienne en devenir, ayant l'impression d'être encore une
esquisse d'elle-même, elle veut éviter à leur histoire de tomber dans
les mauvais pièges de Cupidon. Alors, il lui faut se poser les bonnes
questions : comment s'aimer mieux soi-même, aimer l'autre à la
bonne distance, le comprendre, faire vivre la flamme du désir ?
Meredith pressent qu'avec ce qu'il faut de travail, d'efforts et
d'ouverture, on peut améliorer sa capacité à aimer, son
"Amourability". Son idée ? Profiter de sa prochaine tournée avec sa
meilleure amie Rose, pour entreprendre une sorte de "Love Tour". Un
tour du Moi, un tour du Nous, un tour de l'Amour. Aussi, afin de se
préparer à vivre pleinement le grand amour avec Antoine, elle doit
s'éloigner. Ils se donnent 6 mois et 1 jour. Le compte à rebours est lancé, rythmé par les
facéties de Cupidon. Meredith trouvera-t-elle ses réponses avant qu'il ne soit trop tard ?

Le Bazar du zèbre à pois, GIORDANO Raphaëlle – R GIO


Basile, inventeur au génie décalé, vient d'ouvrir une boutique comme
il n'en existe pas : "Le Bazar du zèbre à pois. Objets provocateurs",
est-il écrit sur la devanture. Des créations pleines d'humour et de
poésie, véritables déclencheurs d'émotions, de sensations et de
réflexions. Un lieu à vivre et à rêver. De quoi bousculer les habitants
de cette petite ville conventionnelle où il a grandi. Un soir, le carillon
de la porte d'entrée retentit, un grand ado apparait : voilà Arthur, qui
exprime ses colères à ciel ouvert grâce au street art, fâché qu'il est
avec le système qui n'a pas l'air de vouloir lui laisser une place...au
grand désespoir de sa mère Giulia, "nez" talentueux, désabusée de
cantonner son talent à la conception de déodorants. Mettez certaines
personnes en présence : il ne se passe rien. Mettez-en d'autres
ensemble et, soudain, c'est un feu d'artifice.

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, GOUNELLE Laurent – R GOU


Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et
audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de
campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui
le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en
tête de l'aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se
plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à
l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une
vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant
l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par
les religieux, perdue au fil des siècles... Un univers passionnant à la
découverte de ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre
dimension, où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.
Je te promets la liberté, GOUNELLE Laurent – R GOU
Imaginez : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre
poste et, le soir même, votre conjoint vous laisse entendre que votre
couple n'en a plus pour longtemps... Dans les deux cas, on vous
reproche votre personnalité, mais qu'y pouvez-vous ? Lorsqu'un ami
vous parle d'un homme mystérieux, membre d'une confrérie très
secrète détentrice d'un savoir ancestral, qui a le pouvoir d'installer en
vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est peut-être
tentante... C'est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, l'héroïne de cette
histoire : confrontée à l'échec, à la séparation, à la trahison, mais aussi
au bonheur, à la joie, à l'amour, elle s'embarque alors dans un chemin
extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

Intuitio, GOUNELLE Laurent – R GOU


Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans
une rue du Queens à New York, avec son chat Al Capone. Quand
deux agents du FBI se présentent à sa porte pour lui demander de les
aider à arrêter l'homme le plus recherché du pays, il croit d'abord à
une plaisanterie. Mais après un moment de rejet, il finit par accepter
leur étrange proposition : rejoindre un programme secret visant à
former des intuitifs, des personnes capables d'accéder à volonté à
leurs intuitions. D'abord sceptique, Timothy, qui croyait avoir une
existence banale, découvre que le monde cache des possibilités
insoupçonnées. Il se retrouve embarqué dans une course contre la
montre qui le conduit à apprivoiser ce pouvoir méconnu mais
accessible à tous, un pouvoir qui nous montre la vie telle qu'elle est
véritablement : extraordinaire.

L'homme qui voulait être heureux, GOUNELLE Laurent – R GOU


Imaginez...Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre
retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière,
juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le
rencontrer... Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé,
mais vous n'êtes pas... heureux. Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil
homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage
très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans
l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi.
Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser
votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de
vos rêves.
Le jour où j'ai appris à vivre, GOUNELLE Laurent – R GOU - [GROS CARACTERES]
Imaginez-vous à San Francisco un dimanche, quand une bohémienne
vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire,
mais dans l'instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu'elle va
finalement vous dire...vous auriez sûrement préféré ne pas l'entendre. A
partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de
rester sur les rails de la routine. C'est ce qui va arriver à Jonathan dans
ce nouveau roman. A la suite de cette rencontre troublante, il va se
retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée
d'expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la
vie. Ce roman, dont l'intrigue est basée sur des expériences scientifiques
réelles, éclaire d'une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux
autres, et apporte un souffle d'air pur dans notre vie.

Tu comprendras quand tu seras plus grande, GRIMALDI Virginie – R GRI


Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite « Les
Tamaris », elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire,
une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour
les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans
tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les
pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant
d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs,
des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé... Et si elle n’avait
pas atterri là par hasard ? C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les
chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à
construire. C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une
ode au bonheur. Un humour décapant, des personnages attachants et
une profonde humanité. En le refermant, on n’a qu’une envie : celle de se
délecter des petits bonheurs qu’offre la vie.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, GRIMALDI Virginie – R GRI
"Je ne t'aime plus". Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline
bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse
les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au
moment où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de
Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. Chaque jour, elle va donc
lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé
peut faire resurgir les secrets les plus enfouis. Avec une extrême
sensibilité et beaucoup d'humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre
des instantanés de vie et d'amour et nous fait passer du rire aux larmes.
Une histoire universelle.
Il est grand temps de rallumer les étoiles, GRIMALDI Virginie – R GRI
Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses
filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle
l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée. A 17 ans,
Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d'y renoncer pour aider sa
mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure
jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après
l'amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère
son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le
navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une
décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car,
direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir
un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois
voix qui se répondent.

Quand nos souvenirs viendront danser, GRIMALDI Virginie – R GRI


" Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt
ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-
forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés. Soixante-trois
ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux
murs et nous ne nous adressons la parole qu'en cas de nécessité
absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius,
Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu'il va
raser l'impasse —nos maisons, nos mémoires, nos vies—, nous oublions
le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis :
nous n'avons plus rien à perdre, et c'est plus excitant qu'une sieste devant
Motus ". A travers le récit de leur combat et une plongée dans ses
souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d'amour, les secrets
de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

Et que ne durent que les moments doux, GRIMALDI Virginie – R GRI


L'une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est
minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place. L'autre vient de
voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense,
mais aussi son chien farfelu. L'une doit apprendre à être mère à temps
plein, l'autre doit apprendre à être mère à la retraite. C'est l'histoire
universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues
d'émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres
indélébiles qui changent un destin. Avec une infinie justesse et beaucoup
d'humour, Virginie Grimaldi déroule le fil de leur existence et nous invite
à partager leurs joies et leurs angoisses, mais aussi les souvenirs, les
rêves et les espoirs.
Les possibles, GRIMALDI Virginie – R GRI
Juliane n'aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient
s'installer chez elle, à la suite de l'incendie de sa maison, son quotidien
parfaitement huilé connaît quelques turbulences. Jean dépense sa
retraite au téléachat, écoute du hard rock à fond, tapisse les murs de
posters d'Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin. Juliane veut
croire que l'originalité de son père s'est épanouie avec l'âge, mais elle doit
se rendre à l'évidence : il déraille. Face aux lendemains qui s'évaporent,
elle va apprendre à découvrir l'homme sous le costume de père, ses
valeurs, ses failles, et surtout ses rêves. Tant que la partie n'est pas finie,
il est encore l'heure de tous les possibles. Avec un humour jubilatoire et
une infinie tendresse, Virginie Grimaldi nous conte une magnifique
histoire de transmission et de résilience.

Chère Mamie, GRIMALDI Virginie – R GRI


Chère mamie, J'espère que tu vas bien, et surtout que tu es assise. Il y a
plus d'un an, j'ai commencé à t'écrire des petites cartes sur les réseaux
sociaux. Des chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant.
Je ne m'attendais pas à ce que mes aventures deviennent un vrai rendez-
vous... Alors une idée a germé : et si ces rires partagés devenaient utiles
? J'ai immédiatement pensé à l'association CéKeDuBonheur, dont j'aime
la philosophie et l'engagement. Dans ce livre, tu trouveras plein d'inédits.
Des photos pour illustrer. Des grands bonheurs, des petits malheurs, de
la vie. Tu m'as donné l'amour des mots, j'ai hâte que tu découvres ceux
qui te sont destinés. Gros bisous à toi et à papy.

Eh bien dansons maintenant ! - LAMBERT Karine – R LAM - [GROS CARACTERES]

Marguerite et Marcel viennent tous les deux de perdre leur moitié.


Inconsolables, ces sexagénaires n'attendent plus grand chose de la vie.
Mais un jour, leurs routes vont se croiser et leurs cœurs se réveiller.
Oseront-ils l'insouciance, le désir et la joie ? Doux et poétique, ce roman
est un joli pied de nez à la vieillesse, une histoire d'amour à l'heure où
l'on ne s'y attend plus. A savourer sans modération !
Un arbre, un jour... LAMBERT Karine – R LAM – [GROS CARACTERES]
En ce matin de printemps, un avis d'abattage est cloué sur le platane
centenaire qui ombrage un village de Provence. Entraînés par un petit
garçon effronté, sept habitants s'unissent pour découvrir qui souhaite la
mort du géant. Ensemble, ils combattent cette sentence absurde, tandis
que l'arbre les observe et vibre avec humour et philosophie au rythme de
leurs émotions et de leurs conflits. Un livre optimiste à découvrir
absolument !

Se le dire enfin, LEDIG Agnès – R LED


De retour de vacances, sur le parvis d'une gare, Edouard laisse derrière
lui sa femme et sa valise. Un départ sans préméditation. Une vieille
romancière anglaise en est le déclic, la forêt de Brocéliande le refuge. Là,
dans une chambre d'hôtes environnée d'arbres centenaires, encore
hagard de son geste insensé, il va rencontrer Gaëlle la douce, son fils
Gauvain, enfermé dans le silence d'un terrible secret, Raymond et ses
mots anciens, Adèle, jeune femme aussi mystérieuse qu'une légende. Et
Platon, un chat philosophe. Qui sont ces êtres curieux et attachants ? Et
lui, qui est-il vraiment ? S'il cherche dans cette nature puissante les
raisons de son départ, il va surtout y retrouver sa raison d'être.

Juste avant le bonheur, LEDIG Agnès – R LED


Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière
dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de
soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le
destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux
les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-
elle enfin en train de tourner pour Julie ? Agnès Ledig possède un talent
singulier : celui de mêler aux épisodes les plus dramatiques de l'existence
optimisme, humour et tendresse. Dans ce roman où l'émotion est
présente à chaque page, elle nous fait passer avec une énergie
communicative des larmes au rire, elle nous réconcilie avec la vie. Juste
avant le bonheur fait partie de ces (trop) rares livres qu'on a envie de
rouvrir à peine refermés, tout simplement parce qu'ils font du bien !
On regrettera plus tard, LEDIG Agnès – R LED
Cela fait bientôt sept ans qu’Éric et sa petite Anna Nina sillonnent les
routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et
la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à
lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? Avec la vitalité,
l'émotion et la générosité qui ont fait l'immense succès de Juste avant le
bonheur et Pars avec lui, Agnès Ledig explore les chemins imprévisibles
de l'existence et du cœur. Pour nous dire que le désir et la vie sont plus
forts que la peur et les blessures du passé.

De tes nouvelles, LEDIG Agnès – R LED


En moins de cinq ans, Agnès Ledig s'est imposée comme l'une des
romancières françaises les plus aimées du grand public. Ses trois best-
sellers, Juste avant le bonheur, prix Maison de la Presse 2013, Pars avec
lui et On regrettera plus tard (Albin Michel) sont aujourd'hui traduits en 12
langues. Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de
trait d'union. Entre Éric, son père, et Valentine, qui les qui les a accueillis
quelques mois plus tôt un soir d'orage et de détresse. Maintenant qu’Éric
et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour
après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant
enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

Dans le murmure des feuilles qui dansent, LEDIG Agnès – R LED

Anaëlle, jeune femme en recherche d'informations pour l'écriture de son


roman, engage un échange épistolaire avec Hervé, procureur de
province. Celui-ci, vivotant dans une routine qui l'ennuie, s'y plonge avec
délectation, au grand dam de sa greffière, rapidement agacée par cette
insupportable correspondance. Parallèlement, Thomas, menuisier
passionné de nature, s'appuie sur la force des arbres et sa connaissance
des sous-bois pour soutenir son petit frère, en proie à une longue
hospitalisation. C'est une petite maison qui sera à la croisée de leurs
destins.
Une fois dans ma vie, LEGARDINIER Gilles – R LEG
Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de l'existence et
les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois
façons d'aimer. Aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément,
elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Accrochées à leurs
espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l'énergie et
l'imagination propres à celles qui veulent s'en sortir, elles vont tenter le
tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts... Fidèle
à son humanité et à son humour, grâce à son regard unique fait de
sensibilité et d'un exceptionnel sens de l'observation de la nature
humaine, Gilles Legardinier nous entraîne cette fois au cœur d'une troupe
réjouissante, à la croisée des chemins.

J'ai encore menti ! LEGARDINIER Gilles – R LEG


Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il
possible de manger tout ce que l'on aime sans prendre dix kilos ?
Comment trouver l'amour ? Trop de doutes pour être heureuse, trop
d'envies pour se contenter du banal... Jusqu'au jour où un accident va
complètement effacer sa mémoire. La voilà à nouveau débutante face à
la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les
garçons, l'électricité et les lois qui gouvernent l'Univers... Libérée des a
priori, portée par un cœur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura
entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a
peut-être enfin une chance de devenir elle-même...

Complètement cramé ! LEGARDINIER Gilles – R LEG


Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux
qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la
direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome
en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au
domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il
espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et
situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie,
sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et
ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et
Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va
plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de
tout recommencer…Une aventure humaine pleine de folie, d’émotion et
d’humour qui parlera à beaucoup de monde, quel que soit l’âge…
Ça peut pas rater ! LEGARDINIER Gilles – R LEG - [GROS CARACTERES ]
« – J’en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J’en ai plus qu’assez
de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir ! [...] Ma voix résonne
dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une
décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien
leur passer. » Capable de nous faire éclater de rire avec des sujets
graves ou de faire surgir l’extraordinaire d’un quotidien que son
imagination débordante fait pétiller, Gilles Legardinier possède ce don
spécial de savoir parler intimement à chacun. Alliant l’humour et le
sentiment comme personne, il nous livre cette fois le portrait d’une
femme qui, parce qu’elle ne croit plus en rien, va tout découvrir. Un
cocktail aussi vivifiant qu’explosif !

Un funambule sur le sable, MARCHAND Gilles – R MAR


Naître avec un violon dans la tête, c'est impossible ? C'est pourtant ce qui
est arrivé à Stradi. De ses premières années d'école à son arrivée dans le
monde professionnel, il souffre de l'incompréhension, de la maladresse ou
de l'ignorance des adultes et des enfants qui partagent son quotidien. A ces
souffrances, il oppose un optimisme invincible. De petites victoires en
désillusions, il apprend a vivre dans un monde qui ne semble pas fait pour
lui.

Requiem pour une apache, MARCHAND Gilles – R MAR


Jolene n'est pas la plus belle, pas la plus fine non plus. Et pas
forcément la plus sympa. Mais lorsqu'elle arrive dans cet hôtel, elle
est bien accueillie. Un hôtel ? Plutôt une pension qui aurait ouvert ses
portes aux rebuts de la société : un couple d'anciens taulards qui n'a
de cesse de ruminer ses exploits, un ancien catcheur qui n'a plus
toute sa tête, un jeune homme simplet, une VRP qui pense que les
encyclopédies sauveront le monde et un chanteur qui a glissé sur la
voie savonneuse de la ringardisation. Ce petit monde vivait des jours
tranquilles jusqu'à ce que Jolene arrive. En quelques mois à peine,
l'hôtel devient le centre de l'attention et le quartier général d'une
révolte poétique, à l'issue incertaine.
Désolée, je suis attendue..., MARTIN-LUGAND Agnès – R MAR
Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence
de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans
jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour
elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins,
elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais
sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe
les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir
fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais
le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du
passé.

J'ai toujours cette musique dans la tête, MARTIN-LUGAND Agnès – R MAR


Yanis et Véra ont la petite quarantaine et tout pour être heureux. Ils
s'aiment comme au premier jour et sont les parents de trois
magnifiques enfants. Seulement voilà, Yanis, talentueux autodidacte
dans le bâtiment, vit de plus en plus mal sa collaboration avec Luc,
le frère architecte de Véra, qui est aussi pragmatique et prudent que
lui est créatif et entreprenant. La rupture est consommée lorsque Luc
refuse LE chantier que Yanis attendait. Poussé par sa femme et
financé par Tristan, un client providentiel qui ne jure que par lui, Yanis
se lance à son compte, enfin. Mais la vie qui semblait devenir un rêve
éveillé va soudain prendre une tournure plus sombre. Yanis saura-t-
il échapper à une spirale infernale sans emporter Véra ? Son couple
résistera-t-il aux ambitions de leur entourage ?

A la lumière du petit matin, MARTIN-LUGAND Agnès – R MAR

A l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier


de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se
dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à
peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter.
Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher... Mais ce coup du sort
n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait
laissée s'éteindre ?
Une évidence, MARTIN-LUGAND Agnès – R MAR

Reine mène une vie heureuse qu'elle partage entre son fils de dix-
sept ans et un métier passionnant. Une vie parfaite si elle n'était
construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son
bonheur en éclats... Faut-il se délivrer du passé pour écrire l'avenir ?

La datcha, MARTIN-LUGAND Agnès – R MAR


"L'homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je
n'aurais même pas soupçonné l'existence. L'hôtel en lui-même était
imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses
platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui
conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n'étais
pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie
d'errance dont je connaissais les codes, où je savais comment
survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu,
étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine
qu'incontrôlable ? ".
Et si le pouvoir d'un lieu était d'écrire votre histoire ?

Une irrésistible envie de fleurir, MICHAUD Christine – R MIC


45 ans, c'est la moitié d'une vie. Mais le temps de la floraison
intérieure s'évalue autrement... A l'instar des plantes, certains
individus mettent plus de temps que d'autres à développer leurs
racines pour s'épanouir. C'est le cas de Juliette. Elle pensait avoir
tout pour être heureuse avec une carrière accomplie d'animatrice télé
et une vie amoureuse bien rangée. Pourtant, en l'espace de quelques
jours, son monde s'écroule : elle perd son travail, son ami la quitte,
tout comme s'envolent la confiance qu'elle avait en elle et l'espoir de
jours meilleurs. Juliette réalise alors que pour vivre mieux l'être
humain a besoin de se reconnecter à lui-même. Comment retrouver
sa vraie nature ? Sa quête la mènera à Sainte-Pétronille, sur l'île
d'Orléans où, avec l'aide d'une petite fille malicieuse de sept ans et
d'une vieille dame sage, elle apprendra à fleurir de nouveau.
Et je danse, aussi, MOURLEVAT Jean-Claude – R MOU
La vie nous rattrape souvent au moment où l'on s'y attend le moins.
Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n'écrit plus), la
surprise arrive par la poste, sous la forme d'un mystérieux paquet
expédié par une lectrice. Mais pas n'importe quelle lectrice ! Adeline
Parmelan, «grande, grosse, brune», pourrait bien être son
cauchemar... Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables
l'un à l'autre. Jusqu'au moment où le paquet révèlera son contenu, et
ses secrets... Ce livre va vous donner envie de chanter, d'écrire des
mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le
ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes,
d'écouter le Jeu des Milles Euros, de courir après des poussins
perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse. Ce
livre va vous donner envie d'aimer. Et de danser, aussi !

Les Magnolias, OISEAU Florent – R OIS


- Caramel - Pompon - Cachou... Il y a des gens, dans la vie, dont
l'unique préoccupation semble d'imaginer des noms de poneys. Alain
est de ceux-là. Sa carrière d'acteur au point mort — depuis qu'il en a
joué un, dans un polar de l'été, sur TF1 —, le quadragénaire disperse
ses jours. Chez Rosie en matinée — voluptés de camionnette — et le
dimanche aux Magnolias — où sa grand-mère s'éteint doucement. On
partage une part de quatre-quarts, sans oublier les canards, et puis
mamie chuchote : "J'aimerais que tu m'aides à mourir." Autant dire à
vivre... La seconde d'après, elle a déjà oublié. Pas Alain. Tant pis pour
les poneys : il vient de trouver là, peut-être, un rôle à sa portée...

Trois, PERRIN Valérie – R PER

1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils


deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province
pour vivre à Paris et ne jamais se séparer. 2017. Une voiture est
découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie,
journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle
dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance.
Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire
d'amitié ?
Les oubliés du dimanche, PERRIN Valérie – R PER [GROS CARACTERES]
" Ce jour-là, j'ai compris que les anciens, il suffit de les toucher, de
leur prendre la main pour qu'ils racontent. Comme quand on creuse
un trou dans le sable sec au bord de la mer, l'eau remonte
systématiquement sous les doigts. " Justine, vingt et un ans, aime les
personnes âgées comme d'autres les contes. Hélène, presque cinq
fois son âge, a toujours rêvé d'apprendre à lire. Ces deux femmes se
parlent, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre jusqu'au jour où un
mystérieux " corbeau " sème le trouble dans la maison de retraite qui
abrite leurs confidences et dévoile un secret. A la fois drôle et
mélancolique, Les Oubliés du dimanche est un roman d'amours
passées, présentes, inavouées… éblouissantes.

Une toute petite minute, PEYRIN Laurence – R PEY


Il a suffi d'une toute petite minute, et la vie de Madeline a basculé.
C'était une nuit de 1995, elle avait 17 ans et fêtait la nouvelle année.
Que s'est-il passé dans cette salle de bains où elle s'était enfermée
avec sa meilleure amie ? Vingt ans après, Madeline sort de prison.
Personne n'a jamais su la vérité sur le drame de cette fameuse nuit.
Elle a effectué sa peine jusqu'au dernier jour. Comment reprendre le
cours de cette vie interrompue ? Parler à des gens qui ne savent pas
de quoi on est coupable ? Renouer avec une petite soeur qu'on n'a
pas vue devenir adulte ? Vivre et y trouver un sens ? Mad va chercher
le bon chemin, pas après pas, dans les dunes des Hamptons, dans
les jardins des belles maisons qui l'embauchent, dans les précieux
gestes d'entraide. Et grâce à sa mère, au-delà de ses mystères, grâce
aussi à Ezra, le cuisinier qui ressemble à un pirate, peut-être
Madeline acceptera-t-elle un jour qu'on puisse l'aimer quand même...

Une fille de perdue c'est... une fille de perdue, RENAUD Claire – R REN
"Un matin tu m'as quitté. Comme ça. Sans préavis. Tu m'as tendu
une lettre, toi qui n'en écrivais jamais, pour me dire que nous deux,
c'était fini. Toi, la solaire Aurélie, ma belle, mon tout. Je n'ai pas
compris, même si tu écris qu'il n'y a rien à comprendre. Je cherche
malgré tout des raisons, et je ne cesse de m'embourber et de choir. Il
y a bien les copains, Blaise et Jen, et mon autre famille, les Tissier,
le trio de matheux, Pierre, Euclide et Albert, qui tentent de me sortir
des marécages, mais la blessure se creuse, et en ravive une autre,
celle que je cache, et qui est bien plus profonde encore. Comment
refaire surface ? "
La chambre des merveilles, SANDREL Julien – R SAN
Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier à sa mère, Thelma,
qu'il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu'elle pense à
autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec
son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein
fouet. Le pronostic est sombre. Dans 4 semaines, s'il n'y a pas
d'amélioration, il faudra débrancher son respirateur. En rentrant de
l'hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de
son fils. A l'intérieur, il a dressé la liste de toutes ses "merveilles",
c'est-à-dire les expériences qu'il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va
les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra
combien la vie est belle. Peut-être que ça l'aidera à revenir. Et s’il doit
mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. Mais il n'est pas
si facile de vivre les rêves d'un ado, quand on a presque 40 ans...

Femme à la mobylette, SEIGLE Jean-Luc – R SEI - [GROS CARACTERES]


Abandonnée par tous avec ses trois enfants, Reine n'arrive plus à
faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n'est plus qu'une
décharge. Son horizon paraît se boucher chaque jour davantage,
alors qu'elle porte en elle tant de richesses. Seul un miracle pourrait
la sauver… Et il se présente sous la forme d'une mobylette bleue.
Portrait saisissant d'une femme ordinaire au bord du gouffre. Récit
d'une partie de la France, celle des laissés-pour-compte. Un roman
sensible et touchant.

Hôtel de Paris, SOLANN Adèle – R SOL


Les grandes vacances sont arrivées. Christophe accompagne à la
gare ses quatre enfants et Justine, avec qui il forme un couple heureux
depuis une vingtaine d'années. Dans le pavillon de bord de mer de ses
parents, commence pour elle une retraite estivale entre souvenirs
enjolivés et infantilisation vexante. Au chômage depuis près de deux
ans, Christophe poursuit quant à lui sa recherche d'emploi, sans
conviction. Un soir, un ami le traîne à l'Entre-Deux, et, très vite, il prend
l'habitude de fréquenter ce cabaret gay où il se sent soudain plus
léger. Et si la découverte de cet univers marquait un tournant dans sa
vie, tandis que Justine, sans qu'il n'en soupçonne rien, s'abandonne à
la dérive de ses sentiments ? Et si le doute s'emparait d'eux ? Après
tout, se connaissent-ils vraiment ?
Lettre d'amour sans le dire, STHERS Amanda – R STH
Alice a 48 ans, c'est une femme empêchée, prisonnière d'elle-même,
de ses peurs, de ses souvenir douloureux. Ancienne professeur de
français, elle vit dans ses rêves et dans les livres auprès de sa fille,
richement mariée et qui l'a installée près d'elle, à Paris. Tout change
un beau jour lorsque, ayant fait halte dans un salon de thé, Alice est
révélée à elle-même par un masseur japonais d'une délicatesse
absolue qui la réconcilie avec son corps et lui fait entrevoir, soudain,
la possibilité du bonheur. Cet homme devient le centre de son
existence : elle apprend le japonais, lit les classiques nippons afin de
se rapprocher de lui. Enfin, par l'imaginaire, Alice vit sa première
véritable histoire d'amour. Pendant une année entière, elle revient se
faire masser sans jamais lui signifier ses sentiments, persuadée par
quelques signes, quelques gestes infimes qu'ils sont réciproques. Le jour où elle maitrise
assez la langue pour lui dire enfin ce qu'elle ressent, l'homme a disparu...Tendre, sensuelle,
cette lettre est le roman que nous avons entre les mains : l'histoire d'un éveil. Ce qu'Alice n'a
pas dit, elle l'écrit magnifiquement. Prête, enfin, à vivre sa vie.

Les yeux couleur de pluie, TAL MEN Sophie – R TAL


Pour Marie-Lou, c'est une nouvelle vie qui commence, loin des siens,
de ses montagnes. L'insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans
se mêlent à la dure réalité de l'hôpital, des gardes aux urgences, du
contact avec la maladie. Et au beau milieu de la nuit, cette Savoyarde
en ciré jaune croisera Matthieu, un surfer, interne en ORL. Ce loup
solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans
sa vie ? Rencontres, passions, non-dits, doutes, l'histoire d'un envol,
l'histoire d'une vie. La baie des Trépassés, le port du Moulin-Blanc, le
brouillard de Brest donnent une dimension romantique à ce beau
roman sensible et drôle, riches d'histoires sur le milieu médical, et
qu'on ne lâche pas.

Entre mes doigts coule le sable, TAL MEN Sophie – R TAL


Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à
l'hôpital ! Marie-Lou, qui a quitté sa Savoie natale pour Brest, et
Matthieu, le ténébreux surfeur, sont tombés amoureux au premier
regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie,
les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au "Gobe-mouches"
et les fêtes carabines, leur histoire d'amour n'est pas un long fleuve
tranquille. C'est plutôt la valse des sentiments... Surtout quand leurs
proches deviennent leurs patients. Matthieu parviendra-t-il à vaincre
ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou
apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?
De battre la chamade, TAL MEN Sophie – R TAL
En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très
vite happée par le tumulte de l'hôpital. Un concentré d'humanité où
les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir.
C'est là que bat le cœur de la vie. Côté sentimental, les choses ne
sont pas moins compliquées... Comment retenir l'instable et
insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la
médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ? On
retrouve l'énergie et la fraîcheur de l'auteur des Yeux couleur de pluie
et d’Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien
mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux
sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires
d'amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.

Qui ne se plante pas ne pousse jamais, TAL MEN Sophie – R TAL


Lorsqu'elle apprend qu'elle est malade, Jacqueline mesure plus que
jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d'une vie riche
d'expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du
bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre,
le garçon qu'elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa
petite-fille, qui travaille dans l'illustre chocolaterie familiale. Tous deux
ne sont qu'à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie
professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame
les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu'enfin ils ne
s'empêchent plus de rêver et écoutent battre leur cœur. Car savoir qui
on est, c'est savoir où on va... sans redouter les obstacles qui vous
font grandir !

Va où le vent te berce, TAL MEN Sophie – R TAL

En intégrant une association de bénévoles à l'hôpital, Gabriel devient


berceur de bébés. Anna, jeune médecin, s'apprête à mettre au
monde, seule, son premier enfant. Chacun a son propre combat à
mener, un fossé les sépare, et pourtant leur rencontre va tout
changer. Et si, ensemble, ils apprenaient à se reconstruire ? A vaincre
leurs peurs et à affronter les fantômes du passé ? Dans ce roman
inspiré par le quotidien émouvant de l'hôpital, l’auteure nous invite à
ne pas avoir peur lorsque la vie nous tend les bras.
Réponds-moi, TAQUET Mélanie – R TAQ

Florence et Nicolas se sont aimés passionnément lorsqu'ils étaient


jeunes adultes, avant qu'elle ne décide de rompre sans donner
d'explication. Mais l'amour peut-il mourir simplement parce qu'on l'a
décidé ? Quelques années plus tard, les anciens amants se croisent
dans les rues de Montpellier et ces retrouvailles inopinées ouvrent la
voie à une correspondance par e-mails sur plusieurs décennies. Par
écran interposé et parfois dans la vraie vie, ils partagent leur
quotidien, se conseillent, se disputent, se réconcilient, mais jamais ne
se perdent de vue. En se confiant à cœur ouvert, ils viennent
interroger cette intimité qui les unit malgré le temps qui passe.
Réponds-moi explore les eaux floues qui séparent l'amour et l'amitié,
parce qu'en matière de sentiment, rien n'est jamais bien défini.

Lunch-box, TURCKHEIM Emilie – R TUR


« La lunch-box est une bête pleine d'appétit. Elle grogne, elle n'en a
jamais assez. Elle provoque chez la mère une pulsion de
remplissage. Tout le vertige vient de la forme de la lunch-box :
n'oublions pas que c'est une valise. C'est chaque matin la répétition
du grand départ. La mère regarde son enfant s'éloigner de la maison
et elle espère qu'il ne lui manquera rien. Ni pain ni amour ». Dans la
ville rêvée de Zion Heights, sur la baie du détroit de Long Island, un
petit monde gravite autour de l'école bilingue : les mères délurées
organisent des garden-parties, les pères, souvent absents, suivent de
loin les affaires de la vie courante, les couples se font et se défont
tandis que les enfants réparent le spectacle de fin d'année. Tous ont
pour coqueluche Sarah, la professeure de chant, célèbre pour ses
comédies musicales extravagantes. Jusqu'au jour où, par accident, elle bouleversera leurs
vies et la sienne, à jamais. Ce roman lumineux, où l'émotion affleure à chaque page, explore
la manière dont chacun, témoin, victime ou coupable, surmonte l'irrémédiable.

Le tourbillon de la vie, VALOGNES Aurélie – R VAL

Un grand-père et son petit-fils se retrouvent pour un été. Soixante ans


les séparent. Le temps est écoulé pour l'un, un avenir est à inventer
pour l'autre. Le vieux monsieur a incarné mille personnages au
théâtre et à l'écran, mais a manqué son plus grand rôle : être un père
pour sa fille. Aujourd'hui, sa mémoire le lâche et ses souvenirs lui
filent entre les doigts, laissant place aux regrets et aux douleurs
enfouies. Il va retrouver le goût des choses simples au contact de ce
petit garçon débordant d'enthousiasme. La spontanéité d'un enfant et
la douceur d'un été pour refaire le film de sa vie.
Mémé dans les orties, VALOGNES Aurélie – R VAL

Solitaire, bougon, acariâtre - certains diraient : seul, aigri, méchant...


-, Ferdinand Brun, 83 ans, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique
passe-temps ? Eviter une armada de voisines aux cheveux couleur
pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la
concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence.
Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil
homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette
précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte,
et son cœur.

En voiture, Simone ! VALOGNES Aurélie – R VAL


Un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en
rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils. Matthieu,
éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef
cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du
genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables !
Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante.
Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont
l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu. Mettez tout le monde
dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une
grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui
s'incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

Minute, papillon ! VALOGNES Aurélie – R VAL

Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours
fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu
son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils
unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s'effondre. Cette ex-
nounou d'enfer est alors contrainte d'accepter de travailler comme
dame de compagnie pour une vieille femme riche et toquée, Colette,
et son insupportable fille, la despotique Véronique. Et si, contre toute
attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?
Au petit bonheur la chance, VALOGNES Aurélie – R VAL
1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa
grand-mère. Pour l'été. Pour toujours. Il n'a pas prévu ça. Elle non
plus. Mémé Lucette n'est pas commode, mais dissimule un cœur
tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur
pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par
ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une
étape différente sur le chemin de la vie - elle a tout vu, il s'étonne de
tout -, Lucette et Jean vont s'apprivoiser en attendant le retour de la
mère du petit garçon. Ensemble, dans une société en plein
bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui
font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de
bonne humeur garantie !

La cerise sur le gâteau, VALOGNES Aurélie – R VAL


La vie est mal faite : à 35 ans, on n'a le temps de rien, à 65, on a du
temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire... Bernard et Brigitte,
couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose. Depuis qu'elle
a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses
petits-enfants. Pour elle, ce n'est que du bonheur. Jusqu'au drame :
la retraite de son mari ! Car, pour Bernard, troquer ses costumes
contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit
vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau
sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-
enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables... Et si la
retraite n'était pas un long fleuve tranquille ? Un cocktail explosif pour
une comédie irrésistible et inspirante.

Né sous une bonne étoile, VALOGNES Aurélie – R VAL


A l'école, il y a les bons élèves... et il y a Gustave. Depuis son
radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux
dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule qui prennent un
malin plaisir à ralentir. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes
à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du
directeur qu'il collectionne. Pourtant, il passe plus de temps sur ses
devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux
ou à Joséphine, sa grande sœur pimbêche et première de classe, les
leçons ne rentrent pas. Pire, certains professeurs commencent à le
prendre en grippe et à le croire fainéant. A force d'entendre qu'il est
un cancre, Gustave finit par s'en convaincre, sans imaginer qu'une
rencontre peut changer le cours des choses. Parfois, il suffit d'un rien
pour qu'une vie bascule du bon côté...
Titre : Tout quitter

Auteur : VANEL Anaïs

Editeur : Flammarion

"Un jour, j'ai acheté un Berlingo. J'ai mis quelques cartons dans le coffre et je suis partie. J'ai pris la
route comme ça. Après ma journée de boulot, comme on part en week-end. J'ai avalé les kilomètres,
en écoutant king of the Road, de Roger Miller. Et enfin. Les pins. Les dunes. Les embruns.
L'appartement. J'ai éventré les cartons. Trouvé mon maillot de bain. Et je suis allée me jeter dans les
vagues." Au rythme des saisons et des vagues de la Sud, la grande plage près de laquelle elle vient
de s'installer. Anaïs retrouve les souvenirs qui habitent en elle. Devant l'étonnante simplicité des
choses, tout quitter signifie la réconciliation avec soi.

Vous aimerez peut-être aussi