Vous êtes sur la page 1sur 21

Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun

MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE


ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

ETUDE BIBLIQUE
Le texte de base de cette étude est Néhémie au chapitre 3.

LA SIGNIFICATION SPIRITUELLE ET LA PORTÉE PROPHÉTIQUE


DES DIX (10) PORTES DE LA MURAILLE DE JÉRUSALEM

Le jeudi 03 mai 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca, se


retrouvait pour une séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel MVONDO.

L’objectif de cet enseignement est de faire connaitre aux chrétiens qui s’engagent dans une
communion avec DIEU, le processus normal de la marche chrétienne. C’est aussi pour
préparer le nouveau converti aux différentes étapes qu’il devra affronter dans sa marche
chrétienne (Luc 14: 28-35).

Ce qui est important pour nous dans ce texte de base, est d’abord l’ordre et la position des
différentes portes. Ensuite, les différents personnages à qui la construction de ces portes est
confiée.

Dans la Bible, la porte peut être définie comme l’entrée d’une tente (Genèse 18:1), d’une
maison (Juges 19:22, Luc 16:20) ou d’une ville (Osée 2:17, Hébreux 13:12) ; c’est aussi une
place publique où l’on traite les affaires et où l’on rend justice (Genèse 34:20, Exode 32:26,
Deutéronome 29:19).

LA PREMIERE PORTE EST : LA PORTE DES BREBIS (Néhémie 3:1-2).

Dans les travaux de reconstruction de la muraille de Jérusalem, la construction de la porte des


brebis a été placée sous la responsabilité d’Éliaschib, souverain sacrificateur, et de ses frères
sacrificateurs.

La porte des brebis est la porte par laquelle ceux qui venaient faire des sacrifices passaient
avec leurs brebis et/ou leurs agneaux. C’est aussi à cette porte que ceux qui n’avaient pas de
brebis ou d’agneaux à sacrifier pouvaient en acheter pour leur sacrifice.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
Ce n’est pas par hasard que DIEU a confié la reconstruction de la porte des brebis au
souverain sacrificateur et à son staff car, elle ne peut pas être reconstruite par n’importe qui.

La portée prophétique de cette porte se réalise en Jean 10:7 « JÉSUS LEUR DIT ENCORE :
EN VÉRITÉ, EN VÉRITÉ, JE VOUS LE DIS, JE SUIS LA PORTE DES BREBIS ». Cette
parole signifie que JÉSUS-CHRIST est le bon berger. Toute personne devra passer par
JÉSUS-CHRIST pour avoir accès à la ville sainte (il y a la Jérusalem terrestre et la Jérusalem
céleste). La porte des brebis est appelée, en d’autres termes, LA PORTE DU SALUT.

Lorsqu’une personne veut donner sa vie à JÉSUS, elle doit passer par une porte, la porte des
brebis : c’est l’expérience de la nouvelle naissance ! Dans Jean 10:9, JÉSUS dit : « JE SUIS
LA PORTE. SI QUELQU’UN ENTRE PAR MOI, IL SERA SAUVÉ ; IL ENTRERA ET IL
SORTIRA, ET IL TROUVERA DES PÂTURAGES ». Dans la marche chrétienne, la première
étape à franchir consiste à donner sa vie à JÉSUS-CHRIST.

À la différence de toutes les autres portes, la porte des brebis n’avait pas de serrure ; donc elle
ne se fermait pas. À tout moment, le peuple pouvait la traverser pour faire des sacrifices. C’est
dire qu’à tout moment, on peut donner sa vie à JÉSUS-CHRIST ; à tout moment on peut aller
auprès de Dieu soit pour donner sa vie à JÉSUS, soit pour se repentir. Chaque personne, un
jour, devra passer par la porte des brebis pour une expérience de salut, pour obtenir la grâce,
la miséricorde de DIEU et avoir ses péchés pardonnés.

JÉSUS-CHRIST, seul, a le pouvoir d’ouvrir et de fermer la porte du salut (Apocalypse 3:7).


Si tu veux avoir accès au royaume de DIEU, c’est par JÉSUS-CHRIST qu’il faut passer.

Puisses-tu faire l’expérience de la porte des brebis (de la porte du salut), pour la gloire de
DIEU en JÉSUS-CHRIST ! Puisses-tu passer par la porte des brebis afin de sacrifier ta vie et
être agréable à DIEU !
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
LA DEUXIÈME PORTE : LA PORTE DES POISSONS

Le jeudi 10 mai 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était rassemblée pour une séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel MVONDO.

À l’époque de Néhémie, les villes, principalement Jérusalem, étaient entourées d’une


muraille. La muraille de Jérusalem comportait dix (10) portes. La disposition de ces portes
n’était pas du fait du hasard et les personnes chargées de les bâtir étaient minutieusement
choisies. Tout au long de ces études bibliques, il ne sera pas question d’étudier la
reconstruction de la muraille de Jérusalem. La priorité, c’est d’abord l’ordre et la position des
différentes portes. Ensuite, les différents personnages à qui la construction de ces portes est
confiée.

La porte des poissons est la porte par laquelle les pêcheurs de Galilée, après leurs pêches,
venaient vendre leurs poissons. Cette porte est située juste après la porte des brebis. Cela
signifie que, après être passé par la porte des brebis ou la porte du salut, la porte de la
nouvelle naissance, le chrétien doit ensuite passer (aller) à la porte suivante : LA PORTE DES
POISSONS ou LA PORTE DE L’ÉVANGÉLISATION, encore appelée LA PORTE DU
SERVICE.

Dans la croissance normale et obligatoire d’un chrétien, après la nouvelle naissance, il faut
passer à la porte de l’évangélisation, du service.

L’évangéliste est un chrétien qui sollicite les âmes (poissons) à se convertir à CHRIST. Un
serviteur est un domestique, un esclave, celui qui est au service d’une personne ou d’une
collectivité (assemblée, église). Simon et André sont appelés à suivre JÉSUS-CHRIST afin
d’être des PÊCHEURS D’HOMMES (Marc 1:16-18).

DANS L’ŒUVRE DE DIEU, IL N’Y A PAS DE SPECTATEURS ; IL N’Y A QUE DES


ACTEURS. JÉSUS-CHRIST n’a pas demandé à Simon et André d’être inactifs, oisifs mais
plutôt des hommes actifs devant conduire d’autres Hommes au Seigneur. Depuis que tu as
donné ta vie à JÉSUS-CHRIST, es-tu spectateur ou acteur ? Es-tu de ceux qui disent que
l’évangélisation est l’affaire des autres ?

DANS LA MARCHE CHRÉTIENNE, DANS L’ŒUVRE DE DIEU, SI ON N’ÉVOLUE


PAS, SI ON N’AVANCE PAS, ON RECULE.

Jean-Baptiste croissait et se fortifiait en esprit (Luc 1:80). JÉSUS-CHRIST croissait en


sagesse, en stature et en grâce (Luc 2:52). Il faut croître en sagesse, en obéissance à la Parole
de DIEU, en révélation de la Parole de DIEU, en soumission, en méditation, en
sanctification…

L’évangélisation est la grande commission et concerne tout le monde. Elle ne concerne pas
seulement la personne qui a été consacrée comme évangéliste. Le service n’est pas seulement
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

l’affaire du Diacre, de l’Ancien ou du Pasteur ! Après le salut (nouvelle naissance), il faut être
un pêcheur d’âmes !!!

UN DES GÉANTS À ABATTRE DANS NOTRE MARCHE CHRÉTIENNE EST LA


STAGNATION, LE FAIT DE RESTER SANS RIEN FAIRE POUR L’AVANCEMENT DE
L’ŒUVRE DE DIEU.

Chacun a quelque chose à donner pour l’avancement de l’œuvre de DIEU : prier/intercéder,


donner sa force physique pour des travaux, évangéliser, etc. Si nous n’abattons pas ce géant, il
va nous abattre !

Le Seigneur JÉSUS dit « Suivez-moi, et je ferai de vous pêcheurs d’hommes ». De nos jours,
beaucoup « d'hommes de Dieu » disent « suivez-moi, et je vous donnerai des miracles, des
mariages, la guérison, des emplois, des promotions, des enfants, etc. ». Nous devons suivre
CHRIST JÉSUS et lui seul.

ARRÊTONS DE SUIVRE LES HOMMES, SUIVONS LE SEIGNEUR JÉSUS !

Arrêtons de suivre les mirages (illusions), suivons CHRIST pour le servir et le reste nous sera
donné par-dessus tout (Matthieu 6:33). Nous vivons les temps de la fin, alors servons JÉSUS-
CHRIST.

Dans la pêche aux âmes à laquelle le Seigneur JÉSUS nous convie, certains auront, comme
l’apôtre Pierre, un type d’évangélisation que nous pouvons appeler « la pêche aux filets » ou
évangélisation de masse (Actes 2:36-41). D’autres auront, comme l’apôtre André, un type
d’évangélisation que nous pouvons appeler « la pêche à la ligne » ou évangélisation de
personne à personne, face à face (Jean 1:42-43, Jean 6:9, Jean 12:20-23). Celui qui a
comme type d’évangélisation « la pêche à la ligne » ne doit pas envier celui qui effectue « la
pêche au filet ». Toutefois, aucun d’eux n’est oisif (que ce soit Pierre ou que ce soit André),
aucun d’eux ne reste sans rien faire, chacun exprime la mesure du don qui lui a été donné du
ciel. Exprime la mesure du don que tu as reçu de DIEU !

Dans la Bible, il n’y a pas de grands serviteurs de DIEU, il n’y a que des fidèles serviteurs et
des serviteurs infidèles.

La porte des poissons a une serrure. C’est dire qu’elle n’est pas ouverte à tout temps : il y a
des heures inappropriées pour la passer et des heures pendant lesquelles la porte est ouverte.

À la porte des poissons, tout le monde est interpellé. JÉSUS a dit « Allez » ! Nous sommes
tous interpellés à aller. Il faut être au service, il faut être à l’œuvre.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !


Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

LA TROISIEME PORTE : LA VIEILLE PORTE

Le jeudi 17 mai 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel MVONDO.

La séance d’étude biblique de ce 17 mai 2018 a porté sur la troisième porte : LA VIEILLE
PORTE (Néhémie 3:6).

Après la nouvelle naissance et lorsqu’on est déjà un serviteur accompli, on passe à la porte
suivante qui est la vieille porte.

La première porte (la porte des brebis) a été reconstruite, elle n’a pas été réparée. La
deuxième porte (la porte des poissons) a été rebâtie, elle n’a pas été réparée. LA TROISIÈME
PORTE (la vieille porte) N’A ÉTÉ NI RECONSTRUITE NI REBÂTIE, mais ELLE A ÉTÉ
RÉPARÉE (Néhémie 3:6). Cela veut dire que, quel que soit ce qui s’est passé, LA VIEILLE
PORTE N’A PAS ÉTÉ DÉTRUITE. On n’avait pas besoin de la reconstruire, ON AVAIT
JUSTE BESOIN DE LA RÉPARER.

LA VIEILLE PORTE REPRÉSENTE LES BORNES ANCIENNES DE LA FOI


CHRÉTIENNE : LE FONDEMENT DE LA FOI CHRÉTIENNE. La symbolique de la vieille
porte est soulignée dans Proverbes 22:28 « Ne déplace pas la borne ancienne, que tes pères
ont posée ».

Quel que soit ce qui se passe, depuis la mort du Seigneur JÉSUS jusqu’à ce jour, LES
BORNES ANCIENNES DE LA FOI ET DE LA VIE CHRÉTIENNE NE CHANGENT
JAMAIS. Les principes spirituels, bibliques, la Parole de DIEU, ne changent pas en dépit de
l’évolution technologique. C’est ici, à la vieille porte, qu’on crée le fondement, la base de la
marche chrétienne. Quel que soit ce que les gens disent, l’herbe (l’homme) va sécher, la fleur
(théorie, découverte) va tomber, mais la Parole de DIEU demeure éternellement.

DIEU a dit dans sa Parole que « l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa
femme, et les deux deviendront une seule chaire » (Genèse 2:24). Cela veut dire qu’un
homme doit épouser une femme, et une femme doit épouser un homme. Un homme ne doit
pas épouser un autre homme ; une femme ne doit pas épouser une autre femme. Les bornes
anciennes de la foi chrétienne ne changent JAMAIS, car il n’y a pas d’ombre de variation en
DIEU.

À LA VIEILLE PORTE, LE CHRÉTIEN DOIT TOUT FAIRE POUR S’ÉQUIPER, SE


FORMER, S’OUTILLER. Ici, il y a des paroles qui ne vont nécessairement pas nous plaire,
mais nous devons prier le Saint-Esprit afin de pouvoir les accepter et les mettre en pratique. Il
y a des dégâts que les fausses doctrines, le paganisme, etc. peuvent introduire dans le
système ; ce qu’il faut faire ici à la vieille porte, c’est juste de la réparer, pas de la reconstruire
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
car elle a déjà été construite sur le fondement des apôtres. Ce fondement ne peut jamais
changer !

JÉSUS-CHRIST est le seul Seigneur et le seul Sauveur. Tu veux, tu ne veux pas, cette vérité
ne va jamais changer : JÉSUS-CHRIST est Seigneur à la gloire de DIEU le Père. Les
principes divins ne vont jamais changer.

ON NE CONSTRUIT PAS LA VIEILLE PORTE, ON LA RÉPARE. C’est pour cela que


Martin Luther a fait des réformes au système. L’apôtre Jean a passé le reste de son temps à
réparer les dégâts des fausses doctrines dans l’œuvre de DIEU et à mettre l’église en garde
contre les faux docteurs (1 Jean 4:1).

C’EST À LA VIEILLE PORTE QU’IL FAUT SE MUNIR DE LA PAROLE DE DIEU, être


solidement ancré dans la Parole. En ces temps de la fin, rien ne peut nous sauver qu’un bon
fondement dans la Parole de DIEU. C’est par elle que nous pouvons être sauvés de l’hérésie.
Le désert est long, la marche est longue. C’est ici qu’on fait des réserves afin de remporter la
couronne de vie en JÉSUS-CHRIST.

La vieille porte nous enseigne à obéir à DIEU et non aux hommes. Cette porte est pour que
notre demeure (édifice) soit solide.

À la gloire de DIEU !
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

LA QUATRIEME PORTE : LA PORTE DE LA VALLEE

Ce jeudi 24 mai 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel MVONDO.

La séance d’étude biblique de ce 24 mai 2018 a porté sur la quatrième porte : LA PORTE DE
LA VALLÉE (Néhémie 3:13).
Dans le processus normal de la croissance spirituelle, de la marche chrétienne, c’est à la
vieille porte (troisième porte) qu’on se forme, qu’on se prépare mûrement. Après quoi on
passe à la quatrième porte : LA PORTE DE LA VALLÉE.

LA PORTE DE LA VALLÉE constitue L’ÉTAPE DE LA PURIFICATION à travers les


épreuves. C’EST ICI QUE L’ENFANT DE DIEU PASSE DANS LA FOURNAISE
D’AFFLICTIONS POUR EN SORTIR PUR COMME DE L’OR ÉPURÉ. Dans la marche
chrétienne, un enfant de DIEU doit descendre dans la vallée afin d’y être purifié, à travers les
épreuves que DIEU, seul, choisit. Dans cette vallée, il faudra faire face aux accusations
multiples et fausses, aux tentations, aux calomnies, etc. La vallée est une étape importante
dans la marche chrétienne.

Il y a trois « V » : la VISION, la VALLÉE et la VICTOIRE. Quand DIEU veut te montrer la


victoire à travers la vision, entre la vision et la victoire, il y a la vallée. Mais DIEU ne te
montrera JAMAIS la vallée.

DIEU a dit aux enfants d’Israël : « Je vous mène hors de l’Égypte, vers la terre promise, un
pays où coulent le lait et le miel ». Il ne leur a jamais dit que c’est un pays qui regorge de
géants. DIEU NE TE PARLERA PAS DES GÉANTS, il te parlera de « lait et de miel » parce
que LUI-MÊME S’OCCUPERA DE CES GÉANTS. Chaque fois que DIEU te montre la
vision, il ne te montre pas la vallée, de peur que tu ne sois découragé et que tu n’abandonnes ;
il te veut focalisé sur ce qu’il t’a montré. C’est Lui qui t’a montré la vision, et c’est Lui-même
qui te fera traverser les vallées pour atteindre la victoire ! Si tu négocies mal la vallée, tu vas
manquer la victoire !

Le cas de Joseph (Genèse 37:5-7,9-10) en est une illustration. De la vision de Joseph à son
accomplissement, Joseph a été jeté dans une citerne, a été vendu puis a été emprisonné. C’est
de la prison que Joseph accèdera au trône. DIEU n’a pas montré à Joseph ces vallées (citerne,
esclavage, prison). À travers les visions, DIEU a montré le trône à Joseph, et non les vallées !
Dans ces vallées, Joseph a été formé. Dans les deux (02) visions de Joseph, il n’apparaît nulle
part l’étape de la vallée.

DEMANDEZ À TOUT HOMME DE DIEU SON EXPÉRIENCE DE LA VALLÉE : Daniel


vous parlera de la FOSSE AUX LIONS (Daniel 6:16), Schadrac vous parlera de la
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
FOURNAISE ARDENTE (Daniel 3:20-21), Paul vous parlera de 2 Corinthiens 11:24-28
(bastonnades, lapidation, attaques des brigands, faim, soif, jeûnes multipliés, froid, nudité,

soucis, etc.), Moïse vous parlera de sa FUITE et de son séjour de 40 ans au pays de Madian
où il était coupé de sa famille, berger de son beau-père (Exode 2:15), JÉSUS-CHRIST vous
parlera de la CROIX (Philippiens 2:5-11), etc.

Si un homme de DIEU n’est pas passé par la vallée, n’a bravé les épreuves pour faire les
signes et les miracles qu’il fait, sachez qu’il n’est pas un vrai homme de DIEU.

Pourquoi, de nos jours, on veut nous faire croire que la vallée n’existe plus ? DIEU N’A PAS
CHANGÉ, et DIEU EST JUSTE !
Pourquoi les soi-disant grands hommes de DIEU veulent nous faire croire, de nos jours, que
l’œuvre de DIEU est le tapis rouge ?

Dès que DIEU nous prend à la porte des brebis où nous avons sacrifié, consacré nos vies à
Jésus, il nous amène à la porte des poissons où nous servons DIEU en vérité, en gagnant les
âmes à CHRIST. Après la porte des poissons, il nous amène à la vieille porte pour que notre
vie chrétienne soit fondée, fixée sur la Parole de DIEU. Ici à la vieille porte, après la
formation et la préparation, DIEU, voyant que nous ne pouvons plus tomber, que nous
pouvons tenir parce qu’il nous a appris à attacher la ceinture, nous amène à faire une ballade
dans la vallée.

C’est dans la vallée que nous avons l’impression que DIEU nous a abandonnés ! Que non !!!
Il ne nous a pas abandonnés, il nous a préparés à la vieille porte. Ceux qui n’atteignent pas
leur Canaan sont ceux qui n’ont pas été bien formés à la vieille porte.

À la vallée, JÉSUS-CHRIST n’est plus Sauveur : il est Seigneur. C’est lui qui dicte les lois !

AVEC DIEU, IL N’Y A PAS D’ÉLÉVATION SANS VALLÉE, IL N’Y A PAS DE TRÔNE
SANS AUTEL (Éphésiens 4:9-10). Avec Dieu Créateur des cieux et de la terre, pour monter,
il faut d’abord descendre. QUICONQUE FUIT LA VALLÉE FUIT L’ÉLÉVATION,
quiconque fuit l’autel fuit le trône. UNE ÉLÉVATION SANS VALLÉE OU UN TRÔNE
SANS AUTEL N’EST RIEN D’AUTRE QU’UNE CONTREFAÇON. LA VALLÉE EST
L’ÉTAPE DE LA FORMATION DU CARACTÈRE DIVIN, ENCORE APPELÉ LE FRUIT
DE L’ESPRIT.

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le


Seigneur » (Hébreux 12 :14). C’est dans la vallée qu’on se sanctifie, qu’on manifeste DIEU !
C’est l’ESPRIT SAINT de DIEU qui nous pousse dans la vallée, ce n’est pas à nous de
rechercher la vallée.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
En ces temps de la fin, la médiocrité est monnaie courante. L’heure a sonné afin que
s’établisse la différence entre le vrai et l’ivraie. Pour faire la différence entre la contrefaçon et
l’original, il faut passer par la vallée.

Nous devons passer par la vallée pour créer moins de soucis à l’Église et être des instruments
entre les mains de DIEU.

Que le Seigneur nous transforme, nous change et nous prépare dans la vallée, pour sa gloire
au nom de JÉSUS-CHRIST.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

LA CINQUIEME PORTE : LA PORTE DU FUMIER

Ce jeudi 21 juin 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une nouvelle séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel
MVONDO.

La séance d’étude biblique de ce 21 juin 2018 a porté sur la quatrième porte : LA PORTE
DU FUMIER (Néhémie 3:13-14).

Dans le processus normal de la croissance spirituelle, de la marche chrétienne, c’est à la porte


de la vallée (quatrième porte) que l’enfant de Dieu passe dans la fournaise d’afflictions pour
en sortir pur comme de l’or épuré. Dès que DIEU nous prend à la porte des brebis où nous
avons sacrifié, consacré nos vies à Jésus, il nous amène à la porte des poissons où nous
servons DIEU en vérité, en gagnant les âmes à CHRIST. Après la porte des poissons, il nous
amène à la vieille porte pour que notre vie chrétienne soit fondée, fixée sur la Parole de DIEU.
Ici à la vieille porte, après la formation et la préparation, voyant que nous ne pouvons plus
tomber, que nous pouvons tenir parce qu’il nous a appris à attacher la ceinture, DIEU nous
amène à faire une ballade dans la vallée.

AVEC DIEU, IL N’Y A PAS D’ÉLÉVATION SANS VALLÉE, IL N’Y A PAS DE TRÔNE
SANS AUTEL (Éphésiens 4:9-10). QUICONQUE FUIT LA VALLÉE FUIT
L’ÉLÉVATION, quiconque fuit l’autel fuit le trône.

Dans Néhémie 3:13-14, il est écrit : « Hanun et les habitants de Zanoach réparèrent la porte
de la vallée. Ils la bâtirent, et en posèrent les battants, les verrous et les barres. Ils firent de
plus mille coudées de mur jusqu'à la porte du fumier. Malkija, fils de Récab, chef du district
de Beth Hakkérem, répara la porte du fumier. Il la bâtit, et en posa les battants, les verrous et
les barres. »

Ceux qui bâtirent la porte de la vallée construisirent aussi un mur de plus de mille coudées
(457,2 mètres) jusqu’à la PORTE DU FUMIER. Ce qui signifie que le travail de parte de la
vallée ou, mieux encore, LA SIGNIFICATION SPIRITUELLE ET LA PORTÉE
PROPHÉTIQUE DE LA PORTE DE LA VALLÉE S’APPLIQUE AUSSI À LA PORTE DU
FUMIER.

LE FUMIER FAIT RÉFÉRENCE AUX ORDURES, UN MÉLANGE DE LITIÈRE ET DE


DÉFECTIONS D’ANIMAUX : ce qui renvoie à un environnement de saleté. Comme la porte
de la vallée, LA PORTE DU FUMIER CONSTITUE L’ÉTAPE DE PURIFICATION DES
CROYANTS À TRAVERS LES ÉPREUVES POUR EN SORTIR PUR COMME DE L’OR
ÉPURÉ. La porte de vallée, tout comme la porte du fumier, constitue L’ÉTAPE DE LA
FORMATION DU CARACTÈRE DIVIN ENCORE APPELÉ LE FRUIT DE L’ESPRIT. Car
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
c’est par le fruit qu’on reconnait un bon arbre. Matthieu 12:33 ne dit-il pas : « Ou dites que
l'arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l'arbre est mauvais et que son fruit est
mauvais ; CAR ON CONNAÎT L'ARBRE PAR LE FRUIT » ? DIEU NOUS FAIT PASSER
PAR CES PORTES POUR QUE NOUS SOYONS SEMBLABLES À LUI.

À la porte du fumier, toutes les ordures, les saletés, mélangées à notre être (corps, âme et
esprit) doivent être ôtées de nous. Sinon, comme le fumier dégage de mauvaises odeurs et
provoque des maladies, de même, CES ORDURES ET SALETÉS SPIRITUELLES EN
NOUS DÉGAGENT DE MAUVAISES ODEURS QUI NOUS ÉLOIGNENT DE DIEU ET
CAUSENT DES MALADIES ET/OU SOUFFRANCES DANS NOS VIES.

COMME DU FUMIER QUI SE DÉCOMPOSE POUR DEVENIR DE L’ENGRAIS


ORGANIQUE, LES DÉFAUTS EN NOUS DOIVENT ÊTRE TRANSFORMÉS
(DÉCOMPOSÉS) POUR DEVENIR UTILES AU SERVICE DU MAÎTRE. Exemple : Celui
qui bavardait beaucoup ou qui parlait de tout et de rien peut désormais se mettre au service du
Seigneur en évangélisant ; en le faisant, il quitte de pêcheur de poissons pour devenir pêcheur
d’hommes. Marc 1:16-17 dit : « Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et
André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs. Jésus leur
dit : Suivez-moi, et je vous ferai PÊCHEURS D'HOMMES ».

LA PORTE DU FUMIER EST LE LIEU OÙ TOUT CE QUI N’A PAS PU ÊTRE ENLEVÉ
DANS NOS VIES PAR LES EXHORTATIONS, LES PRÉDICATIONS, LES PRIÈRES,
etc. DOIT ÊTRE ENLEVÉ PAR UNE VIE DE DISCIPLINE PERSONNELLE ET DE
CONSÉCRATION PERSONNELLE À DIEU. La discipline et la consécration ne se partagent
pas, elles sont personnelles ; tout comme l’œuvre de DIEU est individuelle et personnelle !

C’EST ICI, À LA PORTE DU FUMIER, QUE TOUT CE QUI EST ORDURES ET


MÉLANGE EN NOUS DOIT ÊTRE ENLEVÉ : les mensonges, la jalousie, l’infidélité, la
colère, l’impudicité, la haine, l’idolâtrie, la ruse, les convoitises, la cupidité, l’hypocrisie, le
vol, l’ivrognerie, les murmures, l’orgueil, les rivalités, la duplicité, la calomnie, l’adultère, les
envies, l’insoumission, les meurtres, l’avarice, etc. Toutes ces choses sont des ordures et
doivent être enlevées en nous, parce que la prochaine étape ou porte c’est la porte de la source
(ou de la fontaine, du puits) et que, AUCUNE SOURCE NE PEUT DONNER À LA FOIS
L’EAU DOUCE ET L’EAU AMÈRE. Jacques 3:11 dit à cet effet « LA SOURCE FAIT-
ELLE JAILLIR PAR LA MÊME OUVERTURE L'EAU DOUCE ET L'EAU AMÈRE ? ».

EN CES TEMPS DE LA FIN, FAISONS ATTENTION ET NE SOYONS PAS


VERSATILES ! DIEU nous connait tels que nous sommes ; personne ne peut tricher avec
DIEU.

Que chacun s’évalue lui-même, se regarde au miroir de la vérité afin d’extraire toute
ordure/impureté de sa vie, quitter la médiocrité pour être à l’image de DIEU !

Que DIEU nous opère, qu’Il enlève toutes les ordures/saletés/impuretés de nous. Pour Sa
gloire, en JÉSUS-CHRIST.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

Ce jeudi 28 juin 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une nouvelle séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel
MVONDO.

Il était important de faire une pause pour prier avant de passer à la sixième porte.

Il est important pour nous de comprendre certains principes clés de la prière qui par moment
échappent à beaucoup d’enfants de Dieu parmi lesquelles :

La prière doit être l’exercice ou le repas qu’un enfant de Dieu doit consommer plusieurs fois
par jour sans modération ;

Il est impossible de recevoir de Dieu, de marcher selon la parole de Dieu, de porter du fruit
pour Dieu si on n’est pas un homme de prière ; car cela n’est un secret pour personne le
véritable secret d’une marche chrétienne victorieuse c’est la prière.

« Nous nous souvenons de cette grande autorité dans notre pays qui interpellait souvent ses
concitoyens à souvent s’exercer à marcher avec un pied pour que le jour où il devient
impossible d’utiliser les deux pieds que nous ne soyons pas dans l’incapacité de marcher.
Cette histoire bien que banale nous montre combien il est important pour les enfants de Dieu
de développer une vie de prière individuelle, intense et régulière ceci pour ne pas être dans
l’incapacité de prier lorsque nous nous retrouvons seul et non en groupe».
Lorsque vous êtes efficace individuellement vous serez encore plus efficace en groupe c’est
ainsi que s’opère la transformation, la révolution car l’œuvre de Dieu en chacun est d’abord
individuel.

Tous nos pères dans la foi, les grands hommes de Dieu que nous admirons étaient tous sans
exception des hommes de prières à l’exemple du prophète Eli qui n’avait pas un groupe
d’intercession ou alors un groupe de prière avec lequel il se réunissait pour prier mais chose
surprenante Eli eut une confrontation avec des prophètes de baal. (1Rois 18). Il faut bien
comprendre ici que nous ne sommes pas ici entrain de fustiger les réunions de prières ou
encore l’existence des groupes d’intercession loin de là nous insistons ici sur le fait pour
chaque croyant de développer une communion intime avec Dieu par une véritable vie de
prière.

Malheureusement beaucoup d’enfant de Dieu ne pensent même pas à se recommander avant


le début d’un programme collectif en assemblée (réunion de prière, réunion d’étude
biblique…) Mes biens aimés il est primordial pour nous de comprendre que lorsque qu’un sol
est parfaitement préparé à recevoir n’importe quelle type de semence donneras forcément une
bonne récolte quel que soit la personne qui pratique l’ensemencement ceci grâce à la
préparation qui a été faite sur le sol. Prenons le temps de vraiment nous préparer dans la prière
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
individuellement avant de nous rendre en assemblée nous pourrons ainsi voir nos prières de
groupe trouver un exhaussement.

Le temps qui est dispersé pour des discussions inutiles des actions sans but devrait plus tôt
être utilisé pour passer du temps dans la prière dans la lecture et la méditation de la parole de
Dieu.

Dans l’ancien testament avant le début de tout culte la première chose qui faite était le
sacrifice d’un animal (taureaux ou béliers) ; il fallait qu’il y’ait un sang, un sacrifice sur
l’autel. Ainsi nous chrétiens nous devons toujours comme dans l’ancienne alliance (car elle
était l’ombre des choses à venir) faire appel au sang. Nous n’avons plus de sacrifice de
taureaux ou de bélier à faire car le sang suprême qui est celui de Christ a déjà été versé.

Lorsque Moise reçu le bâton qui lui permis d’accomplir de grands miracles en Egypte ils ont
été reproduis pour la plus part par les magiciens de pharaon. Mais une chose exceptionnelle
est que Dieu a agis de façon puissante quand Moise et les siens ont sacrifié un agneau et ont
appliqué le sang de cet agneau sur les linteaux des portes Dieu s’est manifesté en produisant
cette nuit-là l’acte qui libéra le peuple d’Israël de la servitude en Egypte. Exode 12 :12-13
De même lorsque le seigneur Jésus est mort sur la croix lorsque son sang toucha la terre celle-
ci trembla l’obscurité à couvert la terre. De même les apôtres quand ils font référence au sang
de Jésus Christ parle du sang précieux de Jésus-Christ.

Il est donc question pour nous enfants de Dieu avant le début de chaque culte (privée ou
collectif) de présenter notre sacrifice qui n’est rien d’autre que le sang de Jésus Christ, ce
culte sera ainsi agréable aux yeux de Dieu et nous pourrons ainsi bénéficier pleinement de ce
moment de communion avec Dieu car NOTRE VICTOIRE EST DANS LE SANG DE
JÉSUS.

QUE DIEU VOUS BENISSE DANS LE NOM DE JESUS-CHRIST.


Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

LA SIXIEME PORTE : LA PORTE DE LA SOURCE

Le jeudi 05 juillet 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une nouvelle séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel
MVONDO.

La séance d’étude biblique de ce 05 juillet 2018 a porté sur la sixième porte : LA PORTE
DE LA SOURCE OU DE LA FONTAINE (Néhémie 3:15).

La source est l’endroit d’où l’eau sort. La source désigne aussi le principe, la cause d’où une
chose procède, l’origine, le premier auteur de quelque chose. LA PORTE DE LA SOURCE
FAIT RÉFÉRENCE À LA PERSONNE DU SAINT-ESPRIT ; source d’eau vive, l’origine, le
commencement, l’auteur de la vie (marche) chrétienne.

Dans Jean 3:4-6 il est écrit : « Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il
est vieux ? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? JÉSUS répondit : En vérité, en
vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de
Dieu. CE QUI EST NÉ DE LA CHAIR EST CHAIR, ET CE QUI EST NÉ DE L'ESPRIT EST
ESPRIT ». Il y a une naissance biologique, et il y a une naissance spirituelle. L’AUTEUR DE
LA NAISSANCE SPIRITUELLE EST LE SAINT-ESPRIT.

LA PORTE DE LA SOURCE EST PLUS EXACTEMENT L’ÉTAPE DE LA MARCHE


CHRÉTIENNE QUE L’ON APPELLE LE « REMPLISSAGE DU SAINT-ESPRIT » ou LE
« BAPTÊME DU SAINT-ESPRIT ». La porte de la source ou de la fontaine est l’ombre de ce
que le Seigneur JÉSUS-CHRIST enseignera plus tard dans Jean 7:37-39 : « Le dernier jour,
le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : SI QUELQU'UN A SOIF, QU'IL
VIENNE À MOI, ET QU'IL BOIVE. CELUI QUI CROIT EN MOI, DES FLEUVES D'EAU
VIVE COULERONT DE SON SEIN, comme dit l'Écriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient
recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas
encore été glorifié ». JÉSUS-CHRIST leur parlait du SAINT-ESPRIT en termes de « fleuves
». La soif dont parle le Seigneur JÉSUS, ici, nous la voyons s’exprimer dans la vie du croyant
par un attachement à l’œuvre de DIEU, à la porte des brebis (ardent désir de donner sa vie à
Christ), à la porte des poissons (évangélise), à la vieille porte (cherche à connaître les
principes de la Parole de DIEU), à la porte de la vallée (se laisse transformer par la Parole de
DIEU), à la porte du fumier (cherche à se débarrasser de tout) pour se rapprocher du Seigneur.
SANS CETTE SOIF, RIEN N’EST POSSIBLE.

« CELUI QUI DEMEURE SOUS L’ABRI DU TRÈS HAUT, REPOSE À L’OMBRE DU


TOUT-PUISSANT » Psaume 91:1.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
Demeurer signifie : habiter, rester, tarder, durer, persister, être permanent, etc. Celui qui tarde,
dure, reste, habite, persiste, est permanent, se tient sous l’abri du Très Haut, repose à l’ombre

du Tout-Puissant. L’ombre du Très Haut signifie la protection de DIEU, la couverture de


DIEU, le revêtement, l’équipement spirituel (divin). Veux-tu avoir la présence de DIEU, le
revêtement spirituel ? Demeure sous l’abri du Tout-Puissant. POUR ÊTRE REVÊTU DE
L’OMBRE DU TOUT-PUISSANT, IL FAUT DEMEURER, PERSISTER, DURER DANS
LA PRÉSENCE DE DIEU. PLUS ON EST PERMANENT DANS LA PRÉSENCE DU
TRÈS HAUT, PLUS ON EST REVÊTU DE L’OMBRE DU TOUT-PUISSANT (Luc 1:35 ;
Actes 5:15).

Dans le livre d’Ézéchiel au chapitre 47, du verset 1 au verset 5, il ressort que PLUS ON
AVANCE VERS LE SEUIL DE LA MAISON DE L’ÉTERNEL, PLUS LE NIVEAU
D’EAU AUGMENTE ; en d’autres termes, PLUS NOTRE CONSÉCRATION AUGMENTE,
PLUS LE NIVEAU DU SAINT-ESPRIT AUGMENTE EN NOUS. Plus on se met à part
pour la gloire de DIEU, plus le niveau du SAINT-ESPRIT augmente.

À la nouvelle naissance, l’Esprit de DIEU vient habiter en nous pour faire de nous des enfants
de DIEU (Jean 1:12-13 ; Éphésiens 1:13).

TOUT DÉPEND DE NOTRE DEGRÉ D’ALLIANCE AVEC DIEU, DE NOTRE NIVEAU


DE CONSÉCRATION À DIEU. Plus on se consacre à DIEU, plus l’Esprit de DIEU, le
SAINT-ESPRIT, qui était en nous va croître pour être finalement en nous et sur nous. C’est ce
que l’on appelle le « remplissage du SAINT-ESPRIT » ou le « baptême du SAINT-ESPRIT
» ; c’est la porte de la fontaine ou de la source. Tous les symboles que DIEU utilise pour
parler du SAINT-ESPRIT sont dynamiques : le vent, l’huile, le feu, la colombe, les fleuves.
Aussi le SAINT-ESPRIT est-il dynamique et non statique.

Celui qui sème peu moissonne peu : il est donc question, pour nous, de travailler à notre salut.

NB : Le SAINT-ESPRIT, en nous, nous donne le pouvoir de devenir enfants de DIEU ; le


SAINT-ESPRIT, sur nous, nous donne la capacité de témoigner DIEU
(Jean 14:17 ; Actes 1:8).

On ne peut recevoir que ce qui nous a été donné du ciel. Le problème c’est que nous refusons
de recevoir ce qui nous a été donné du ciel. Nous voyons le meilleur des autres, mais ne
travaillons pas ce qui nous a été donné du ciel. Pour voir le meilleur en nous, travaillons ce
qui nous a été donné du ciel.

En ces temps de la fin, travaillons, cherchons DIEU, demandons à DIEU ! Le SAINT-


ESPRIT est là pour nous aider à travailler.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende la Parole de DIEU.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

#EtudeBiblique

LA SIGNIFICATION SPIRITUELLE ET LA PORTÉE PROPHÉTIQUE DES DIX (10)


PORTES DE LA MURAILLE DE JÉRUSALEM : LA PORTE DE LA SOURCE (Sixième
Porte)

Le jeudi 19 juillet 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca,


était réunie pour une nouvelle séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel
MVONDO.

La séance d’étude biblique de ce 19 juillet 2018 a porté sur la sixième porte : LA PORTE
DE LA SOURCE OU DE LA FONTAINE (Néhémie 3:15). À la suite des séances du 12
juillet dernier, l’étude biblique de ce jour a voulu apporter plus de détails aux principaux
points évoqués.

La source est l’endroit d’où l’eau sort. La source désigne aussi le principe, la cause d’où une
chose procède, l’origine, le premier auteur de quelque chose. LA PORTE DE LA SOURCE
FAIT RÉFÉRENCE À LA PERSONNE DU SAINT-ESPRIT ; source d’eau vive, l’origine, le
commencement, l’auteur de la vie (marche) chrétienne. Le SAINT-ESPRIT est la dimension
(la personne) de DIEU qui opère.

LA PORTE DE LA SOURCE EST PLUS EXACTEMENT L’ÉTAPE DE LA MARCHE


CHRÉTIENNE QUE L’ON APPELLE LE « REMPLISSAGE DU SAINT-ESPRIT » ou LE
« BAPTÊME DU SAINT-ESPRIT ». Le terme de « plénitude » du SAINT-ESPRIT est
communément utilisé. La porte de la source ou de la fontaine est l’ombre de ce que le
Seigneur JÉSUS-CHRIST enseignera plus tard dans Jean 7:37-39 : « Le dernier jour, le
grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : SI QUELQU'UN A SOIF, QU'IL
VIENNE À MOI, ET QU'IL BOIVE. CELUI QUI CROIT EN MOI, DES FLEUVES D'EAU
VIVE COULERONT DE SON SEIN, comme dit l'Écriture. Il dit cela de l'Esprit que devaient
recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait
pas encore été glorifié ».

QU’EST-CE QUE LE « REMPLISSAGE DU SAINT-ESPRIT » ou LE « BAPTÊME DU


SAINT-ESPRIT » ?

Éphésiens 5:18 dit « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. SOYEZ, AU
CONTRAIRE, REMPLIS DE L'ESPRIT ».

La plénitude ou le remplissage du SAINT-ESPRIT n’est pas comme la nouvelle naissance,


obtenue une fois pour toutes, définitivement. ON NE NAÎT PAS DE NOUVEAU
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
PLUSIEURS FOIS ! Le remplissage ou la plénitude du SAINT-ESPRIT nécessite d’être sans
cesse rafraichi et renouvelé : ON N’EST PAS REMPLI DU SAINT-ESPRIT UNE FOIS
POUR TOUTES ! «

Soyez remplis de l’Esprit » : c’est un ordre, un impératif présent et continu. Marcher


quotidiennement dans la plénitude du SAINT-ESPRIT, c’est vivre en étant à chaque instant
dans la dépendance totale de DIEU ou de la Parole de DIEU.

Comment cela est-il possible ? Devons-nous continuellement demander à DIEU de nous


remplir du Saint-Esprit ? Que se passe-t-il lorsque nous péchons ?

Lorsque, par la foi, nous avons consacré toute la direction de notre vie à JÉSUS-CHRIST,
conformément à son commandement, nous pouvons avoir l’assurance que nous sommes
effectivement « remplis du SAINT-ESPRIT ». Alors que nous vivons ainsi dans la présence
de DIEU et selon sa direction, remplis du Saint-Esprit, il peut nous arriver de pécher.

1- LA RESPIRATION SPIRITUELLE

LA RESPIRATION EST UNE FONCTION VITALE. C’est l’une des fonctions par laquelle
on détermine si une personne est encore vivante ou si elle est déjà morte. Tout comme la
respiration physique, LA RESPIRATION SPIRITUELLE CONSISTE À EXPIRER CE QUI
EST IMPUR EN NOUS POUR INSPIRER CE QUI EST PUR. Il s’agit d’un exercice pour
notre foi, qui nous donne la possibilité d’expérimenter quotidiennement l’amour de DIEU,
son pardon et sa purification dans notre vie de tous les jours.

a- EXPIRER SPIRITUELLEMENT

Toute désobéissance à DIEU ou à sa Parole attriste ou éteint le SAINT-ESPRIT en nous. Dès


que notre volonté s’oppose à celle de DIEU et que nous reprenons ainsi délibérément la
direction de notre vie à JÉSUS-CHRIST, nous avons besoin d’expirer spirituellement. Le
remède, le seul remède, consiste à revenir à DIEU en lui confessant tout péché dont le
SAINT-ESPRIT nous rend maintenant conscients. Dès lors que le SAINT-ESPRIT nous
révèle notre péché, nous devons le confesser, nous repentir. EXPIRER SPIRITUELLEMENT,
C’EST PRÉCISÉMENT CONFESSER SES PÉCHÉS À DIEU, SE REPENTIR.

Dans 1 Jean 1:9, il est écrit « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous
les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ». C’est de cette manière que nous
expirons !

b- INSPIRER SPIRITUELLEMENT

Le Seigneur est toujours prêt à rétablir une parfaite communion avec ceux qui lui demandent
pardon d’un cœur sincère. Le chrétien qui respire spirituellement, aussi souvent que le
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
SAINT-ESPRIT lui en montrera la nécessité (même si c’est plusieurs fois par jour), c’est celui
qui marche dans la plénitude du SAINT-ESPRIT.

Le but ultime du Seigneur est d’œuvrer en nous pour faire de chacun de nous des chrétiens
mûrs, adultes spirituellement. Ainsi, la relation du chrétien avec le SAINT-ESPRIT a un
caractère à la fois immédiat et progressif.

Immédiatement, car, dès l’instant où nous avons confié la direction de notre vie à JÉSUS,
nous pouvons être remplis du SAINT-ESPRIT. LA PLÉNITUDE DU SAINT-ESPRIT
N’EST PAS UN ÉTAT ULTÉRIEUR DE LA VIE CHRÉTIENNE, MAIS L’ÉTAT DE VIE
NORMALE DU CHRÉTIEN. LA PLÉNITUDE DU SAINT-ESPRIT N’EST PAS UN LUXE
! Comme cette plénitude s’acquiert par la foi, elle peut être accordée à tout chrétien, même
aux plus jeunes.

Mais, parallèlement, l’action du SAINT-ESPRIT en nous a aussi un caractère progressif : au


fur et à mesure que nous marchons par la foi sous la conduite du SAINT-ESPRIT, DIEU agit
pour nous faire grandir spirituellement. L’action conjuguée de la plénitude du SAINT-
ESPRIT et du temps produit la maturité spirituelle.

2- DIFFÉRENCE ENTRE LE CHRÉTIEN REMPLI DU SAINT-ESPRIT ET LE


CHRÉTIEN CHARNEL

Le chrétien rempli du SAINT-ESPRIT a une conscience aigüe du mal, il désire de toutes ses
forces vivre sans en commettre, il déteste même le péché ! Si par hasard, contre son gré il lui
arrive de désobéir à DIEU (de pécher), il en est aussitôt attristé. Il en demande pardon à DIEU
(expire) et replace à nouveau la direction de sa vie sous la conduite du SAINT-ESPRIT
(inspire).

Le chrétien charnel compte sur ses propres forces pour mener sa vie chrétienne.

NB : Nous ne devenons pas charnels en commettant un péché, mais en refusant de le


confesser lorsque le SAINT-ESPRIT nous en fait prendre conscience.

Le chrétien spirituel et le chrétien charnel sont tous deux des pécheurs. Mais le chrétien
charnel résiste à DIEU alors que le chrétien spirituel cède immédiatement la direction de sa
vie à JÉSUS-CHRIST (en respirant spirituellement). Cela ne signifie pas que nous devons
pécher.

1 Jean 2:1-2 nous dit à cet effet : « Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous
ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ
le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les
nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier ».
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
Comme DIEU nous a donné la respiration pour évacuer le mauvais gaz de notre organisme, il
nous a donné la repentance pour nous débarrasser de tout péché, de toute impureté, de toute
iniquité.

En ces temps de la fin, travaillons, cherchons DIEU, demandons à DIEU ! Le SAINT-


ESPRIT est là pour nous aider à travailler.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende la parole de dieu.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998

LA SIXIEME PORTE : LA PORTE DES EAUX

Le jeudi 23 août 2018, l’Assemblée de Délivrance – N’Gaoundéré 2, Vallée de Béraca, était


réunie pour une nouvelle séance d’étude biblique animée par le Pasteur Gabriel MVONDO.

Le thème général de cette série d’études bibliques est intitulé « LA SIGNIFICATION


SPIRITUELLE ET LA PORTÉE PROPHÉTIQUE DES DIX (10) PORTES DE LA
MURAILLE DE JÉRUSALEM ». L’objectif de ces enseignements est de faire connaître aux
chrétiens qui s’engagent dans une communion avec DIEU, le processus normal de la marche
chrétienne. C’est aussi pour préparer le nouveau converti aux différentes étapes qu’il devra
affronter dans sa marche chrétienne. Le livre de Néhémie, au chapitre 3, constitue le texte de
base de cette série d’études bibliques.

La séance d’étude biblique de ce 23 août 2018 a porté sur la septième porte : LA PORTE
DES EAUX (Néhémie 3:26).

La porte des eaux fait suite à la porte de la source ou de la fontaine. Si la porte de la source est
la représentation de la personne du SAINT-ESPRIT (Source d’eau vive), la porte des eaux
constitue l’étape ou la porte de l’abondance de la révélation de la Parole de DIEU (grande
multitude). POUR AVOIR LA RÉVÉLATION DE LA PAROLE DE DIEU, IL FAUT
AVOIR LE SAINT-ESPRIT EN ABONDANCE !

Dans les Écritures, l’eau symbolise la Parole de DIEU (Jean 4:13-15 ; Jean 7:37-39 ;
Apocalypse 21:6 ; Apocalypse 22:17). LA VÉRITABLE SOURCE DE LA RÉVÉLATION
DES MYSTÈRES DE DIEU S’APPELLE LE SAINT-ESPRIT (1 Corinthiens 2:10).

Néhémie 3:26 déclare « Les Néthiniens demeurant sur la colline travaillèrent jusque vis-à-vis
de la porte des eaux, à l'orient, et de la tour en saillie ». Le mot « néthinien » signifie donné,
consacré, sacrifié. « Néthinien » est le nom donné aux serviteurs, aux esclaves du temple.
Mission Évangélique Vie et Paix du Cameroun
MINISTERE INTERNATIONAL DE L’EVANGILE
ASSEMBLEE DE DELIVRANCE NGAOUNDERE II-
VALLEE DE BERACA
Décret N°98/302 du 18 Novembre 1998
Ceux-ce servaient les Lévites comme subalternes du service. Les Néthinies n’étaient pas des
Lévites, mais ils consacraient leur vie au service de DIEU.

Les Néthiniens qui travaillèrent jusque vis-à-vis de la porte des eaux étaient des hommes
séparés du peuple, car ils demeuraient sur la colline. Ils étaient donnés, consacrés, mis à part
pour l’œuvre de DIEU ; ils étaient les esclaves du temple, ils servaient les Lévites (tribu
sacerdotale) comme subalternes (auxiliaires) du service.

À l’exemple des Néthiniens, la révélation des mystères de la connaissance de la Parole de


DIEU ne se trouve que dans une vie dévouée, consacrée à DIEU et à l’œuvre de DIEU. La
révélation de la Parole de DIEU n’est pas réservée aux novices, mais plutôt aux personnes
dévouées, consacrées.

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s'écria : Si quelqu'un a
soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront
de son sein, comme dit l'Écriture » (Jean 7:37-38). Pour que les fleuves d’eau vive coulent de
ton sein, il faut au préalable avoir soif ! IL Y A UN PRIX À PAYER POUR ACCÉDER À
LA PORTE DES EAUX : C’EST LE PRIX DE LA CONSÉCRATION (MISE À PART) À
DIEU ; IL FAUT ÊTRE ESCLAVE DE DIEU ET DE L’ŒUVRE DE DIEU. DIEU a réservé
des provisions spéciales à l’obéissance, à la consécration, à la soumission à Sa Parole. C’est
dire que pour accéder à la porte des eaux, il faut être mis à part, être consacré à DIEU ! ON
N’EST JAMAIS À COURT DE RÉVÉLATION À LA PORTE DES EAUX. Aussi est-il très
important, en ces temps de la fin, pour chacun de nous d’arriver à la porte des eaux.

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende la Parole de DIEU.

Vous aimerez peut-être aussi