Vous êtes sur la page 1sur 9

TEPZZ 

7 6¥75B_T
(19)

(11) EP 2 726 375 B1


(12) FASCICULE DE BREVET EUROPEEN

(45) Date de publication et mention (51) Int Cl.:


de la délivrance du brevet: F17C 13/00 (2006.01) F02K 9/60 (2006.01)
06.04.2016 Bulletin 2016/14 B64G 1/40 (2006.01)

(21) Numéro de dépôt: 12734985.0 (86) Numéro de dépôt international:


PCT/FR2012/051449
(22) Date de dépôt: 25.06.2012
(87) Numéro de publication internationale:
WO 2013/004942 (10.01.2013 Gazette 2013/02)

(54) RÉSERVOIR DE FLUIDE CRYOGÉNIQUE ET SON UTILISATION


KRYOGENER FLÜSSIGKEITSTANK UND SEINE VERWENDUNG
CRYOGENIC FLUID TANK AND ITS USE

(84) Etats contractants désignés: (72) Inventeurs:


AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB • QUEMERAIS, Sophie
GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO F-38360 Sassenage (FR)
PL PT RO RS SE SI SK SM TR • BARBIER, François
F-38700 La Tronche (FR)
(30) Priorité: 01.07.2011 FR 1155948
(74) Mandataire: De Cuenca, Emmanuel Jaime
(43) Date de publication de la demande: L’Air Liquide S.A.
07.05.2014 Bulletin 2014/19 Direction Propriété Intellectuelle
75 Quai d’Orsay
(73) Titulaires: 75321 Paris Cedex 07 (FR)
• L’Air Liquide Société Anonyme pour l’Etude et
l’Exploitation des Procédés Georges Claude (56) Documents cités:
75007 Paris (FR) EP-A1- 0 060 169 FR-A1- 2 825 135
• Centre National d’Etudes Spatiales US-A- 3 929 247 US-A1- 2004 060 304
75039 Paris Cedex 01 (FR)
EP 2 726 375 B1

Il est rappelé que: Dans un délai de neuf mois à compter de la publication de la mention de la délivrance du brevet
européen au Bulletin européen des brevets, toute personne peut faire opposition à ce brevet auprès de l'Office européen
des brevets, conformément au règlement d'exécution. L'opposition n'est réputée formée qu'après le paiement de la taxe
d'opposition. (Art. 99(1) Convention sur le brevet européen).

Printed by Jouve, 75001 PARIS (FR)


1 EP 2 726 375 B1 2

Description [0009] Un but de la présente invention est de pallier


tout ou partie des inconvénients de l’art antérieur relevés
[0001] La présente invention concerne un réservoir ci-dessus.
pour fluide cryogénique de lanceur spatial et son utilisa- [0010] A cette fin, le réservoir selon l’invention, par
tion. 5 ailleurs conforme à la définition générique qu’en donne
[0002] L’invention concerne plus particulièrement un le préambule ci-dessus, est essentiellement caractérisé
réservoir de fluide cryogénique pour lanceur spatial com- en ce que le matériau isolant de la couche supérieure
prenant au moins une paroi délimitant un volume de stoc- est complètement encapsulé dans une enveloppe étan-
kage pour du fluide cryogénique, ladite paroi étant munie, che c’est-à-dire que le matériau isolant est recouvert par
sur au moins une partie de sa surface intérieure, d’une 10 l’enveloppe étanche sur toute sa surface.
d’isolation thermique comprenant une couche dite supé- [0011] Par ailleurs, des modes de réalisation de l’in-
rieure destinée à être en contact avec le fluide stocké vention peuvent comporter l’une ou plusieurs des carac-
dans le volume de stockage. téristiques suivantes :
[0003] Un tel réservoir est connu de FR 2 825 135 A1,
qui est considéré comme l’art antérieur le plus proche et 15 - le matériau isolant de la couche supérieure est re-
décrit les caractéristiques du préambule de la revendi- couvert par l’enveloppe étanche uniquement sur sa
cation 1. face tournée vers l’intérieur du volume de stockage,
[0004] L’invention concerne un dispositif d’isolation à la périphérie du matériau étanche de la couche
thermique pour réservoirs cryogéniques de lanceurs supérieure, l’enveloppe étanche étant fixée sur la
spatiaux, notamment pour les réservoirs d’hydrogène li- 20 paroi du réservoir pour assurer une barrière étanche
quide. L’isolation peut s’appliquer aux réservoirs dits à entre le fluide cryogénique stocké et le matériau iso-
fond commun entre deux volumes de stockage prévus lant,
pour deux fluides distincts (hydrogène et oxygène par - lorsque la couche supérieure est exposée à une tem-
exemple), pour lequel une isolation doit être mise sur la pérature ambiante de l’ordre de 20°C, le matériau
paroi séparant les deux volumes, du côté d’un des fluides 25 isolant de la couche supérieure est encapsulé dans
(côté hydrogène par exemple). l’enveloppe étanche à une pression inférieure à la
[0005] L’invention peut également s’appliquer à l’iso- pression atmosphérique,
lation interne pour réservoir de lanceurs spatiaux réutili- - lorsque la couche supérieure est exposée à une tem-
sables pour lesquels, du fait de la présence d’une isola- pérature ambiante de l’ordre de 20°C, le matériau
tion thermique externe (dite chaude) prévue pour la pha- 30 isolant de la couche supérieure est encapsulé dans
se de réentrée atmosphérique, il est préférable de placer l’enveloppe étanche sous vide à une pression com-
l’isolation cryogénique (dite froide) à l’intérieur du réser- prise entre 10-4 mbar et 100 mbar,
voir, notamment sur les zones cylindriques du réservoir. - lorsque la couche supérieure est exposée à une tem-
[0006] Une solution d’isolation connue pour ce type de pérature ambiante de l’ordre de 20°C, le matériau
réservoir consiste à disposer une couche d’isolant à 35 isolant de la couche supérieure est encapsulé dans
structure en nid d’abeille entre deux parois et à prévoir l’enveloppe étanche à la pression atmosphérique
une isolation sous vide de cette structure. Cette solution - le matériau isolant de la couche supérieure est en-
est cependant coûteuse et complexe, en particulier pour capsulé dans l’enveloppe étanche sous une atmos-
les réservoirs de grande taille. phère d’air et/ou de l’un au moins des gaz suivants :
[0007] Une autre solution connue consiste à disposer, 40 azote, dioxyde de carbone (CO2), néon,
sur la surface interne des réservoirs, une couche d’iso- - le matériau isolant de la couche supérieure com-
lant ayant une structure de mousse étanche et rigide. prend l’un au moins parmi : des microsphères de
Cette isolation rigide étanche est par exemple celle dé- verre, des aérogels sous forme de poudre, granules
signée par la référence H920A de la société l’Air Liquide. ou couvertures, un matériau cellulaire à cellules
[0008] Cette dernière solution isole de façon satisfai- 45 ouvertes ou fermées,
sante les réservoirs mais peut présenter des inconvé- - la couche supérieure est flexible ou semi-rigide,
nients lorsque la couche d’isolant est soumise à des tem- - la couche supérieure est collée directement sur la
pératures très basses (20K par exemple) pendant des face interne de la paroi du réservoir,
durées relativement longues (plusieurs heures). En effet, - la couche supérieure est collée sur la face interne
la demanderesse a constaté que, du fait de la contraction 50 d’une couche d’isolation dite inférieure,
thermique relative entre la paroi du réservoir (alliage - la couche d’isolation inférieure est collée directe-
d’aluminium en général) et la mousse d’isolation (soumi- ment sur la face interne de la paroi du réservoir,
se à une température telle que 20 K par exemple), et du - la couche d’isolation inférieure est rigide ou semi-
fait du très faible allongement admissible de cette mous- rigide et comprend au moins l’un des matériaux
se, des fissures sont susceptibles de se produire au sein 55 suivants : du PVC, du PEI, du PU,
de la structure isolante. Ces fissures dégradent les per- - à pression atmosphérique, la couche supérieure a
formances d’isolation du réservoir, notamment par circu- une épaisseur comprise entre 10 et 40mm et de pré-
lation de liquide cryogénique dans ces fissures férence entre 15 et 30mm,

2
3 EP 2 726 375 B1 4

- la paroi est métallique, en alliage d’aluminium ou en une couche 2 supérieure fixée sur une couche 1 isolante
matériau composite, inférieure, la couche inférieure 1 étant elle-même fixée
- la paroi délimite un volume de stockage interne par sur la face interne de la paroi 3 du réservoir.
rapport au volume chaud extérieur au réservoir, [0018] La couche 1 inférieure comprend par exemple
- le réservoir est du type à fond commun comportant 5 une mousse de PVC collée sur la paroi 3. Cette couche
deux volumes de stockage cryogéniques internes 1 inférieure en isolant rigide, le cas échéant, a une épais-
distincts destinés à stocker séparément des liquides seur comprise par exemple entre 5 et 60 mm.
distincts, ladite paroi étant une paroi inter-volumes [0019] La couche 2 supérieure est constituée d’un ma-
délimitant le premier volume de stockage intérieur tériau isolant encapsulé dans une enveloppe étanche.
par rapport au second volume de stockage intérieur, 10 Cette couche 2 supérieure permet d’obtenir une isolation
- la couche d’isolation inférieure a une épaisseur com- thermique très performante car le fluide cryogénique n’y
prise entre 5 et 60mm et de préférence entre 10 mm pénètre pas.
et 30 mm, [0020] De préférence, sans que ce soit limitatif pour
- l’enveloppe étanche de la couche (2) supérieure autant, l’isolant de cette couche 2 supérieure est encap-
comprend au moins l’un parmi les matériaux 15 sulé sous dépression ou sous vide dans l’enveloppe
suivants : PE (polyéthylène), PET (polyéthylène té- étanche.
réphtalate), PA (polyamide), PI, PTFE (Polytetra- [0021] Lorsque le réservoir est rempli de liquide cryo-
fluoréthylène), film aluminisé et a une épaisseur génique (azote liquide, hydrogène liquide, ou autre), tout
comprise entre 0.015 mm et 1,5 mm ou partie du gaz résiduel présent dans l’enveloppe de la
20 couche 2 supérieure se trouve condensé, voire
[0012] L’invention concerne également une utilisation « cryopompé ». Ceci permet de créer ou d’accroître une
d’un réservoir selon l’une quelconque des caractéristi- dépression au sein de la couche 2 supérieure (dans l’en-
ques précédentes pour stocker un fluide cryogénique, le veloppe étanche).
fluide étant stocké dans le réservoir à une pression com- [0022] La couche 2 supérieure a une épaisseur com-
prise entre 3 bar et 5bar. 25 prise par exemple entre 10 et 40 mm (avant mise sous
[0013] L’invention peut concerner également tout dis- vide ou sous dépression) et de préférence comprise en-
positif ou procédé alternatif comprenant toute combinai- tre 15 et 30 mm.
son des caractéristiques ci-dessus ou ci-dessous. [0023] De cette façon, le matériau isolant dans l’enve-
[0014] D’autres particularités et avantages apparaî- loppe étanche se trouve sous dépression ou sous vide
tront à la lecture de la description ci-après, faite en réfé- 30 relatif. Ceci permet de conférer à l’ensemble de très bon-
rence aux figures dans lesquelles : nes performances isolantes. En effet, ceci permet d’éle-
ver la température en surface de la couche 1 d’isolation
- la figure 1 représente une vue en coupe partielle et inférieure.
schématique illustrant l’agencement d’un dispositif [0024] Cette architecture permet d’obtenir une con-
d’isolation dans un réservoir à fond commun selon 35 traction différentielle réduite entre d’une part la paroi 3
un premier exemple de réalisation de l’invention, du réservoir et, d’autre part, la couche 1 d’isolation infé-
- la figure 2 représente une vue agrandie d’un détail rieure, cette dernière étant de préférence rigide.
de la figure 1 illustrant l’agencement de l’isolation [0025] L’allongement à rupture de la couche 1 inférieu-
sur une paroi du réservoir, re étant également plus élevé, la couche 2 supérieure
- la figure 3 représente une vue en coupe partielle et 40 permet ainsi de limiter les risques de fissure dans la cou-
schématique illustrant l’agencement d’un dispositif che 1 inférieure.
d’isolation dans un réservoir selon un deuxième [0026] Dans l’exemple décrit ci-dessus, la couche 2
exemple de réalisation de l’invention. supérieure comprend un matériau isolant complètement
encapsulé dans une enveloppe étanche. Bien entendu,
[0015] En se référant à la figure 1, au moins la paroi 3 45 en variante, ce matériau isolant peut être juste recouvert
d’un réservoir cryogénique comprend, sur sa surface in- de l’enveloppe étanche sur sa face tournée vers l’inté-
térieure en communication avec du liquide cryogénique rieur du réservoir. Dans ce cas, l’étanchéité entre le ma-
stocké dans le réservoir (H2L), une isolation thermique. tériau isolant et le liquide stocké est réalisée en périphérie
[0016] Dans l’exemple de réalisation représenté aux avec les parois du réservoir (l’enveloppe vient se raccor-
figures 1 et 2, cette structure d’isolation est disposée sur 50 der ou se coller de façon étanche sur la paroi 3 du réser-
une face d’une paroi 3 interne séparant deux volumes voir).
de stockages adjacents d’un même réservoir. Un tel ré- [0027] L’enveloppe étanche de la couche 2 supérieure
servoir à fond commun permet de stocker séparément comprend au moins l’un parmi les matériaux suivants :
deux fluides distincts (par exemple de l’hydrogène liquide PE, PET, PA, PI, PTFE, film aluminisé et a une épaisseur
(H2L) et de l’oxygène liquide (O2L). Le dispositif d’isola- 55 comprise entre 0.015 mm et 1.5 mm.
tion est disposé sur la face de la paroi située du côté de [0028] Le mode de réalisation de la figure 3 se distin-
l’hydrogène liquide (plus froid). gue de celui des figures 1 et 2 uniquement en ce que
[0017] Cette structure d’isolation thermique comprend l’isolation ne comprend pas de couche 1 inférieure. C’est-

3
5 EP 2 726 375 B1 6

à-dire que la couche 2 supérieure est collée directement en ce que, lorsque la couche (2) supérieure est ex-
sur la face interne de la paroi 3. posée à une température ambiante de l’ordre de
[0029] Dans les exemples des figures 1 à 3, l’isolation 20°C, le matériau isolant de la couche (2) supérieure
(couche 2 supérieure éventuellement associée à une est encapsulé dans l’enveloppe étanche sous vide
couche 1 inférieure) est positionnée du côté concave de 5 à une pression comprise entre 10-4 mbar et 100
la paroi séparant deux volumes de stockage d’un même mbar.
réservoir (cas d’un fond commun). Bien entendu, il est
possible également de prévoir cette isolation du côté con- 5. Réservoir selon la revendication 1 ou 2, caractérisé
vexe de la paroi. en ce que, lorsque la couche (2) supérieur est ex-
[0030] De même, la structure d’isolation décrite ci-des- 10 posée à une température ambiante de l’ordre de
sus est également particulièrement adaptée pour former 20°C, le matériau isolant de la couche (2) supérieure
une isolation optimale entre l’intérieur d’un réservoir con- est encapsulé dans l’enveloppe étanche à la pres-
tenant de l’hydrogène liquide (H2L) (ou tout autre liquide sion atmosphérique.
cryogénique) et l’extérieur (EXT, cf. figure 3).
[0031] Tout en étant de structure simple et peu coû- 15 6. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
teuse, l’invention permet d’isoler efficacement les réser- tions 1 à 5, caractérisé en ce que le matériau isolant
voirs de lanceurs spatiaux. de la couche (2) supérieure est encapsulé dans l’en-
veloppe étanche sous une atmosphère d’air et/ou
de l’un au moins des gaz suivants : azote, dioxyde
Revendications 20 de carbone (CO2), néon.

1. Réservoir de fluide cryogénique pour lanceur spatial 7. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
comprenant au moins une paroi (3) délimitant un vo- tions 1 à 6, caractérisé en ce que le matériau isolant
lume de stockage pour du fluide cryogénique, ladite de la couche (2) supérieure comprend l’un au moins
paroi (3) étant munie, sur au moins une partie de sa 25 parmi : des microsphères de verre, des aérogels
surface intérieure, d’une d’isolation thermique com- sous forme de poudre, granules ou couvertures, un
prenant une couche (2) dite supérieure destinée à matériau cellulaire à cellules ouvertes ou fermées.
être en contact avec le fluide stocké dans le volume
de stockage, la couche (2) supérieure comprend un 8. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
matériau isolant recouvert, sur sa face destinée à 30 tions 1 à 7, caractérisé en ce que la couche (2)
étre en contact avec le fluide cryogénique stocké supérieure est flexible ou semi-rigide.
dans le réservoir, d’une enveloppe étanche formant
une barrière étanche entre le fluide cryogénique 9. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
stocké et le matériau isolant, caractérisé en ce que tions 1 à 8, caractérisé en ce que la couche (2)
le matériau isolant de la couche (2) supérieure est 35 supérieure est collée directement sur la face interne
complètement encapsulé dans une enveloppe étan- de la paroi (3) du réservoir.
che, c’est-à-dire que le matériau isolant est recouvert
par l’enveloppe étanche sur toute sa surface. 10. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
tions 1 à 8, caractérisé en ce que la couche (2)
2. Réservoir selon la revendication 1, caractérisé en 40 supérieure est collée sur la face interne d’une cou-
ce que le matériau isolant de la couche (2) supé- che (1) d’isolation dite inférieure.
rieure est recouvert par l’enveloppe étanche unique-
ment sur sa face tournée vers l’intérieur du volume 11. Réservoir selon la revendication 10, caractérisé en
de stockage et en ce que, à la périphérie du matériau ce que la couche (1) d’isolation inférieure est collée
étanche de la couche (2) supérieure, l’enveloppe 45 directement sur la face interne de la paroi (3) du ré-
étanche est fixée sur la paroi (3) du réservoir pour servoir.
assurer une barrière étanche entre le fluide cryogé-
nique stocké et le matériau isolant. 12. Réservoir selon la revendication 10 ou 11 caracté-
risé en ce que la couche (1) d’isolation inférieure
3. Réservoir selon l’une quelconque des revendica- 50 est rigide ou semi-rigide et comprend au moins l’un
tions 1 à 2, caractérisé en ce que, lorsque la couche des matériaux suivants : du PVC, du PEI, du PU.
(2) supérieure est exposée à une température am-
biante de l’ordre de 20°C, le matériau isolant de la 13. Réservoir selon l’une quelconque des revendica-
couche (2) supérieure est encapsulé dans l’envelop- tions 1 à 12, caractérisé en ce que, à pression at-
pe étanche à une pression inférieure à la pression 55 mosphérique, la couche (2) supérieure a une épais-
atmosphérique. seur comprise entre 10 et 40mm et de préférence
entre 15 et 30mm.
4. Réservoir selon la revendication 1 ou 2, caractérisé

4
7 EP 2 726 375 B1 8

14. Réservoir selon l’une quelconque des revendica- 20 °C ausgesetzt ist, das isolierende Material der
tions 1 à 13, caractérisé en ce que l’enveloppe étan- oberen Schicht (2) in dem dichten Mantel unter Va-
che de la couche (2) supérieure comprend au moins kuum mit einem Druck zwischen 10-4 mbar und 100
l’un des matériaux suivants : PE, PET, PA, PI, PTFE, mbar gekapselt ist.
un film aluminisé et a une épaisseur comprise entre 5
0.015 mm et 1.5mm. 5. Behälter nach Anspruch 1 oder 2, dadurch gekenn-
zeichnet, dass, wenn die obere Schicht (2) einer
15. Utilisation d’un réservoir selon l’une quelconque des Umgebungstemperatur in der Größenordnung von
revendications précédentes pour stocker un fluide 20 °C ausgesetzt ist, das isolierende Material der
cryogénique, caractérisé en ce que le fluide est 10 oberen Schicht (2) in dem dichten Mantel bei Luft-
stocké dans le réservoir à une pression comprise druck gekapselt ist.
entre 3 bar et 5 bar.
6. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 5, da-
durch gekennzeichnet, dass das isolierende Ma-
Patentansprüche 15 terial der oberen Schicht (2) in einem dichten Mantel
unter Luftatmosphäre und/oder mindestens einem
1. Behälter für kryogenes Fluid für Trägerrakete, der der folgenden Gase gekapselt ist: Stickstoff, Koh-
mindestens eine Wand (3) umfasst, die ein Lager- lendioxid (CO2), Neon.
volumen für kryogenes Fluid abgrenzt, wobei die
Wand (3) auf mindestens einem Teil ihrer inneren 20 7. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 6, da-
Oberfläche mit einer Wärmeisolation versehen ist, durch gekennzeichnet, dass das isolierende Ma-
die eine obere genannte Schicht (2) umfasst, die da- terial der oberen Schicht (2) Folgendes umfasst:
zu bestimmt ist, mit dem in dem Lagervolumen ge- Glasmikrokugeln und/oder Aerogele in Pulverform
lagerten Fluid in Berührung zu sein, wobei die obere und/oder Granulat und/oder Decken und/oder ein
Schicht (2) ein isolierendes Material umfasst, das 25 Schaumaterial mit offenen oder geschlossenen Zel-
auf seiner Seite, die dazu bestimmt ist, mit dem kry- len.
ogenen Fluid, das in dem Behälter gelagert wird, in
Kontakt zu sein, mit einem dichten Mantel abgedeckt 8. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 7, da-
ist, der eine dichte Barriere zwischen dem gelager- durch gekennzeichnet, dass die obere Schicht (2)
ten kryogenen Fluid und dem isolierenden Material 30 biegsam oder halbstarr ist.
bildet, dadurch gekennzeichnet, dass das isolie-
rende Material der oberen Schicht (2) vollständig in 9. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 8, da-
einem dichten Mantel gekapselt ist, das heißt, dass durch gekennzeichnet, dass die obere Schicht (2)
das isolierende Material mit einem dichten Mantel direkt auf die Innenseite der Wand (3) des Behälters
auf seiner gesamten Oberfläche abgedeckt ist. 35 geklebt ist.

2. Behälter nach Anspruch 1, dadurch gekennzeich- 10. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 8, da-
net, dass das isolierende Material der oberen durch gekennzeichnet, dass die obere Schicht (2)
Schicht (2) mit einem dichten Mantel nur auf seiner auf die Innenseite einer untere genannten Isolations-
Seite, die zum Inneren des Lagervolumens gerichtet 40 schicht (1) geklebt ist.
ist, abgedeckt ist, und dass der dichte Mantel am
Umfang des dichten Materials der oberen Schicht 11. Behälter nach Anspruch 10, dadurch gekennzeich-
(2) fest an der Wand (3) des Behälters befestigt ist, net, dass die untere Isolationsschicht (1) direkt auf
um eine dichte Barriere zwischen dem gelagerten die Innenseite der Wand (3) des Behälters geklebt
kryogenen Fluid und dem isolierenden Material si- 45 ist.
cherzustellen.
12. Behälter nach Anspruch 10 oder 11, dadurch ge-
3. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 2, da- kennzeichnet, dass die untere Isolationsschicht (1)
durch gekennzeichnet, dass, wenn die obere starr oder halbstarr ist und mindestens eines der fol-
Schicht (2) einer Umgebungstemperatur in der Grö- 50 genden Materialien umfasst: PVC, PEI, PU.
ßenordnung von 20 °C ausgesetzt ist, das isolieren-
de Material der oberen Schicht (2) in einem dichten 13. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 12, da-
Mantel mit einem Druck niedriger als der Luftdruck durch gekennzeichnet, dass die obere Schicht (2)
gekapselt ist. bei Luftdruck eine Stärke zwischen 10 und 40 mm
55 und vorzugsweise zwischen 15 und 30 mm hat.
4. Behälter nach Anspruch 1 oder 2, dadurch gekenn-
zeichnet, dass, wenn die obere Schicht (2) einer 14. Behälter nach einem der Ansprüche 1 bis 13, da-
Umgebungstemperatur in der Größenordnung von durch gekennzeichnet, dass der dichte Mantel der

5
9 EP 2 726 375 B1 10

oberen Schicht (2) mindestens eines der folgenden terial of the upper layer (2) is encapsulated in the
Materialien umfasst: PE, PET, PA, PI, PTFE, eine leaktight envelope at atmospheric pressure.
aluminiumbeschichtete Folie, und eine Stärke zwi-
schen 0,015 und 1,5 mm hat. 6. Tank according to any of claims 1 to 5, character-
5 ised in that the insulating material of the upper layer
15. Verwendung eines Behälters nach einem der vor- (2) is encapsulated in the leaktight envelope under
hergehenden Ansprüche zum Lagern von kryoge- an atmosphere of air and/or of one at least of the
nem Fluid, dadurch gekennzeichnet, dass das following gases: nitrogen, carbon dioxide (CO2), ne-
Fluid in dem Behälter bei einem Druck zwischen 3 on.
bar und 5 bar gelagert ist. 10
7. Tank according to any of claims 1 to 6, character-
ised in that the insulating material of the upper layer
Claims (2) comprises at least one among: glass micro-
spheres, aerogels in the form of powder, granules
1. Cryogenic fluid tank for space launcher comprising 15 or coverings, a cellular material with open or closed
at least one wall (3) delimiting a storage volume for cells.
cryogenic fluid, said wall (3) being provided, on at
least one portion of its interior surface, with a thermal 8. Tank according to any of claims 1 to 7, character-
insulation comprising a so-called upper layer (2) in- ised in that the upper layer (2) is flexible or semi-
tended to be in contact with the fluid stored in the 20 rigid.
storage volume, the upper layer (2) comprises an
insulating material covered, on its face intended to 9. Tank according to any of claims 1 to 8, character-
be in contact with the cryogenic fluid stored in the ised in that the upper layer (2) is glued directly on
tank, with a leaktight envelope forming a leaktight the inner face of the wall (3) of the tank.
barrier between the cryogenic fluid stored and the 25
insulating material, characterised in that the insu- 10. Tank according to any of claims 1 to 8, character-
lating material of the upper layer (2) is completely ised in that the upper layer (2) is glued on the inner
encapsulated in a leaktight envelope, i.e. the insu- face of a so-called lower layer of insulation (1).
lating material is covered by the leaktight envelope
over its entire surface. 30 11. Tank according to claim 10, characterised in that
the lower layer of insulation (1) is glued directly on
2. Tank according to claim 1, characterised in that the inner face of the wall (3) of the tank.
the insulating material of the upper layer (2) is cov-
ered by the leaktight envelope only on its face turned 12. Tank according to claim 10 or 11 characterised in
towards the inside of the storage volume and in that, 35 that the lower layer of insulation (1) is rigid or semi-
at the periphery of the leaktight material of the upper rigid and comprises at least one of the following ma-
layer (2), the leaktight envelope is fixed on the wall terials: PVC, PEI, PU.
(3) of the tank in order to provide a leaktight barrier
between the cryogenic fluid stored and the insulating 13. Tank according to any of claims 1 to 12, character-
material. 40 ised in that, at atmospheric pressure, the upper lay-
er (2) has a thickness between 10 and 40mm and
3. Tank according to any of claims 1 to 2, character- preferably between 15 and 30mm.
ised in that, when the upper layer (2) is exposed to
an ambient temperature of about 20°C, the insulating 14. Tank according to any of claims 1 to 13, character-
material of the upper layer (2) is encapsulated in the 45 ised in that the leaktight envelope of the upper layer
leaktight envelope at a pressure less than atmos- (2) comprises at least one of the following materials:
pheric pressure. PE, PET, PA, PI, PTFE, an aluminised film and a
thickness between 0.015 mm and 1.5mm.
4. Tank according to claim 1 or 2, characterised in
that, when the upper layer (2) is exposed to an am- 50 15. Use of a tank as claimed in any preceding claim for
bient temperature of about 20°C, the insulating ma- storing a cryogenic fluid, characterised in that the
terial of the upper layer (2) is encapsulated in the fluid is stored in the tank at a pressure between 3
leaktight envelope in a vacuum at a pressure be- bar and 5 bar.
tween 10-4 mbar and 100 mbar.
55
5. Tank according to claim 1 or 2, characterised in
that, when the upper layer (2) is exposed to an am-
bient temperature of about 20°C, the insulating ma-

6
EP 2 726 375 B1

7
EP 2 726 375 B1

8
EP 2 726 375 B1

RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION

Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document
de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent
être exclues et l’OEB décline toute responsabilité à cet égard.

Documents brevets cités dans la description

• FR 2825135 A1 [0003]

Vous aimerez peut-être aussi