Vous êtes sur la page 1sur 1

FPV M32

Questions théoriques
(1) Donner la dénition de la distance euclidienne sur Rn . Démontrer l'inégalité de Cauchy-Bouniakowski-
Schwarz. En déduire l'inégalité triangulaire.
(2) Dénir un ensemble ouvert dans Rn . Démontrer qu'une boule ouverte est un ensemble ouvert.
Démontrer qu'une réunion quelconque d'ouverts est un ensemble ouvert, et une intersection nie
d'ouverts est un ensemble ouvert.
(3) Dénir un ensemble fermé. Démontrer que une intersection quelconque de fermés est un ensemble
fermé, et qu'une réunion nie de fermés est un ensemble fermé. Démontrer que la sphère S(a, r)
de rayon r centrée en a ∈ Rn est un ensemble fermé.
o
(4) Pour un ensemble A ⊂ Rn dénir un point adhérent de A, l'adhérence A de A, l'intérieur A de
A, le bord de A, un point d'accumulation et l'ensemble Λ(A) des points d'accumulation, un point
isolé et l'ensemble des points isolés Isol(A). Indiquer tous ces ensembles si A = Q. Démontrer
x ∈ ∂A ssi pour tout voisinage Ux on a Ux ∩ A ̸= ∅ et Ux ∩ AC ̸= ∅.
(5) Montrer qu'un ensemble F ⊂ Rn est fermé ssi F = F ; et que F est le plus petit sous-ensemble
fermé de Rn contenant F. Démontrer ∂(B(a, r)) = S(a, r).
(6) Dénir la limite lim f (x) d'une application f : Rn → Rm en utilisant le language ε-δ , les voisinages
x→a
et les suites. Démontrer l'équivalence de ces dénitions. Vérier que lim f (x, y) n'existe pas
(x,y)→(0,0)
si f (x, y) = xy
x2 +y 2
.
(7) Démontrer les propriétés des limites :
(a) lim (λf (x) + µg(x)) = λ lim f (x) + µ lim g(x) (f, g : Rn → Rm , λ, µ ∈ R) ;
x→a x→a x→a
(b) la limite d'une fonction composée ;
(c) le critère de Cauchy.
(8) Dénir la continuité d'une fonction dans un point en utilisant les voisinages, le language ε-δ et les
suites. Établir les propriétés locales d'une fonction continue f : D ⊂ Rn → Rm en un point a ∈ D
en montrant que
(a) il existe un voisinage Ua t.q. f restreinte sur Ua est bornée.
(b) si f, g : D ⊂ Rn → Rm sont continues en a ∈ D alors λf + µg est continue en a (λ, µ ∈ R).
(c) si f, g : D ⊂ Rn → R sont continues en a ∈ D alors f · g et f /g (g(a) ̸= 0) sont continues en a.
(d) si f est continue en a et g est continue en f (a) alors g ◦ f est continue en a.
(9) En utilisant le cours et la che 4 de TD (en se limitant aux énoncés des résultats nécessaires de
la che) démontrer les propriétés globales d'une fonction continue f : D → Rm dénie sur un
ensemble compact D ⊂ Rn :
(a) f (D) est compact et f est bornée sur D ;
(b) si m = 1, f atteint ses bornes supérieure et inférieure ;
(c) f est uniformement continue sur D ;
(d) si f est injective alors l'application f −1 : f (D) → D est continue, i.e. f : D → f (D) est un
homéomorphisme. Donner un exemple lorsque f −1 n'est pas continue si on ne suppose pas que
D soit compact.

Vous aimerez peut-être aussi