Vous êtes sur la page 1sur 34

1

2
3
4
Définition de l’audition

5
Qu’est ce qu’un son ?
Un son ne peut exister qu’à travers 3 phases: émission, propagation et réception.

1- Emission: il faut avoir des vibrations des particules dans un matériel (air, liquide et solide)
Exemple: imaginez une corde ou haut parleur qui fait vibrer les molécules d’air

2- Propagation: se fait de proche en proche dans le milieu matériel (qui est l’air dans ce cas)
dans une direction dite de propagation.
Les ondes sont longitudinales lorsqu’elles se propagent dans l’air

3- Réception: se fait par un récepteur qui est une membrane (tympan)

6
La propagation du son se fait par la propagation de surpressions de molécules d’air de
façon périodique.

la fréquence f (Hz) : c’est le nombre d’oscillations / s (période/s) F = 1/𝑇

La longueur d’onde λ (m) : c’est la distance parcourue par l’onde pendant une période T

7
Les infra-sons < 20 Hz

Les sons audibles : 20 Hz – 20 000 Hz

Les ultra-sons > 20 000 Hz

8
Un son pur est un son comportant un seul harmonique.
Il est sinusoïdal.
Sa fréquence est égale à la fréquence de cet harmonique.

Un son complexe est un son comportant un fondamental et des harmoniques


il n’est pas sinusoïdal.
Sa fréquence est égale à la fréquence du fondamental

9
10
Le bruit est un son avec plein de fréquences parasites mais pas de fréquence
fondamental qui le caractérise

11
12
L’onde sonore transporte une énergie et cette énergie est une puissance (acoustique)
exprimée en Watt,

Le seuil d’audibilité est la puissance minimale qui fait vibrer le tympan

L’intensité acoustique: c’est une puissance à travers une surface


plus on s’éloigne de la source, la surface augmente et l’intensité diminue.

L’impédance acoustique: c’est la propriété fondamentale du milieu de propagation.


C’est la résistance du milieu matériel à la propagation de l’onde sonore,
Z = P.C
P : masse volumique .
C: Célérité

13
Comme l’intensité acoustique varie dans un rapport de 1012 , le grand domaine justifie
l’utilisation d’une échelle logarithmique.

On peut alors définir le niveau d’intensité sonore S par : S = 10 log ( ) et s’exprime en


décibel (dB)

Io est le minimum audible d’un son pure 1000 Hz


Io = 10-2 W/m²

L’étendue des sons audible va environ de 0-120 dB

> 120 de, on aura une sensation douloureus

Très important: on additionne jamais deux intensité en décibel


Exemple: deux sons de 70 dB:
70 dB + 70 dB ≠ 140 dB

14
Pour les sons pures, 3 qualités physiologiques sont perçus:

1- Tonie (hauteur) : qui permet de dire qu’un son est +/- aiguë

2- Tonie (intensité): qui permet de dire qu’un son est +/- fort

3- Timbre: qui permet de distinguer deux sons de même hauteur et même intensité
(flute, violon)

Ces trois caractéristiques constitue le message sensoriel

15
Cette sensation est liée à la fréquence du son ce qui fait dire qu’un son est +/- grave ou
aigüe
Plus les fréquences sont hautes, le son paraît aigüe
Plus les fréquences sont basses, le son paraît grave

Pour déterminer une échelle des hauteurs, il faut étudier le seuil différentiel relatif de
tonie: ΔF/F

Soit F (fréquence) capable de produire H (Hauteur).

ΔF : seuil différentiel de fréquences, c’est les différences minimales nécessaires entre


deux fréquences pour avoir une sensation H différente

On remarque que ΔF/F = constante entre 500-8 000Hz


= 0,2-0,3%

C’est la loi de Weber

16
La sonie: est la qualité physiologique qui fait dire qu’un son est +/- fort

Elle dépend :
• principalement de l’intensité acoustique primaire du son en dB
• secondairement de la fréquence du son

Phone: c’est le niveau de la sensation de la sonie


Il est étalonné sur l’échelle des dB pour la fréquence 1000 Hz,
c’est-à-dire: n dB = n phone à 1000 Hz
et à partir de là on définit le seuil absolue pour chaque fréquence,
et ceci nous a permis de tracer la courbe isotonique

17
La courbe Isosonique = l’ensemble de points qui donnent la même sensation d’intensité
sonore

0 phone c’est le seuil liminaire (minimum audible)


120 phones c’est le seuil douloureux

18
Le timbre est la qualité physiologique qui permet de distinguer deux sons de même
sonie et même tonie émis par deux instruments différents (exemple: violon, flute)

Le timbre est lié au spectre de fréquence du son, c’est-à-dire, la richesse en harmonique


et leurs amplitude

19
Superpositions de sons de fréquence voisine
Si on entend simultanément 02 sons de même intensité et de fréquence F1 et F2 très
voisines, l’oreille entend un son de fréquence intermédiaire

Effet masque: c’est l’élévation du seuil liminaire d’un son par l’audition simultanée d’un
autre son plus intense, et ce dernier (le plus intense) est appelé le son masquant

Un son est d’autant plus masquant quand sa fréquence et inférieure à celle du son
masqué

Fatigue auditive: c’est l’augmentation du seuil absolu (minimum audible) après audition
d’un son fort
Cette fatigue augmente avec l’intensité du son et sa durée et elle est plus marquée pour
les sons aiguës

20
L’audition normale fait appel aux 2 oreilles c’est l’audition binaurale

L’audition binaurale a deux avantages:


1- abaissement des seuils liminaires, : on va gagner environs 3 dB avec le deuxième
oreille

2- orientation auditive: est due essentiellement à deux facteurs

• La différence de phase : le son met plus de temps pour atteindre l’œil la plus éloigné
• La différence d’intensité : du fait de l’effet ombre de la tête, l’oreille du côté du son
entend avec plus d’intensité que l’oreille opposé

21
L’oreille humaine et composé de trois parties:

1- L’oreille externe: formée par le pavillon et le CAE et le cérumen qui a pour fonction de
protéger et lubrifier le tympan qui sépare l’oreille externe de l’oreille moyenne.

2- l’oreille moyenne: c’est une cavité remplie d’air et elle contient la chaine des
d’osselets qui relis le tympan à la fenêtre ovale,
Cette cavité est reliée au pharynx par la trompe d’eustache normalement fermé, et
s’ouvre pour équilibrer la pression de l’oreille moyenne.

3- l’oreille interne (cochlée) : elle formés de; Fenêtre ovale, Canal vestibulaire –
hélicotrème – Canal tympanique – Membrane basilaire – Fenêtre ronde.

Le canal cochléaire contient l’organe sensoriel de l’audition = organe de Corti

22
De haut en bas on a la rampe Vestibulaire, canal cochléaire , rampe tympanique,
membrane basilaire qui sépare le canal cochléaire de la rampe tympanique.

Ici on a représenté la cochlée déroulé on remarque que la base est moins large et plus
épaisse code pour les basse fréquences et l’apex plus large et plus fine, code pour les
hautes fréquences

23
LE CAPTEUR:

Oreille externe: Pavillon et CAE (25 mm)


Son rôle est de collecter et conduire le message sonore à l’oreille moyenne.
Dans le CAE se produit des phénomènes de résonance qui entraînent un gain d’environs
20 dB pour les fréquences entre 2 000-5 000 Hz.

Oreille moyenne: (adaptateur d’impédance)


son rôle est de
* transmettre le stimulus d’un milieu aérien à un milieu liquidien avec un minimum de
perte d’énergie.
On sait que l’impédance de l’eau est supérieur à celle de l’air, On aura alors une
résistance à la transmission dans le liquide et donc une perte d’énergie.

Problème: diminution de la vitesse de la transmission dans le milieu liquidien et ceci dit


perte d’énergie.
Solution: il faut alors augmenter la pression pour un minimum de perte d’énergie,
C’est le rôle de l’oreille moyenne.

Comment?
La chaine des osselets par leur action de levier et la différence de surface entre le
tympan et la fenêtre ovale assurent cette adaptation d’impédance

* Protection de l’oreille interne par le reflex stapédien (contraction du muscle

24
stapédien), on aura alors une atténuation d’environs 30 dB

24
L’oreille interne est chargée de transformer les variations de pression acoustique en
potentiel d’action qui est le signal transmissible vers les centres nerveux, et ceci par les
mouvements de la membrane.

Mouvement de la membrane
On remarque que la membrane basilaire est de plus en plus large, mince et élastique de
la base à l’apex et ceci permet une analyse spéciale de la fréquence

- La base de la membrane code pour les fréquences aiguës


- L’apex de la membrane code pour les fréquences basses

25
L’exploration de l’audition répond à 3 objectifs :
- détecter la surdité,
- préciser le type,
- estimer les possibilité du traitement

On distingue 4 groupes de surdités:


1- transmission: dysfonctionnement OE OM
2- perception: dysfonctionnement cochléaire
3- rétro-chocléaire: dysfonctionnement voie nerveuse
4- centrale: dysfonctionnement SN

Nous nous intéressons principalement aux surdités de transmission et de perception.*

On distingue deux types d’explorations: subjectifs et objectifs, et deux modes de


conduction qui seront explorés : conduction aérienne (CA) et osseuse (CO)

26
27
Epreuve de Weber :
Consiste à placer le diapason mis en vibration sur le front et on demande au patient de
comparer sa perception du son aux deux oreilles.

Epreuve de Rinne :
Consiste d’abord à placer le diapason mis en vibration sur la mastoïde (CO) jusqu’à ce
que le patient ne perçoit plus de sensation sonore, puis en face du conduit auditif
externe (CA).

28
Résultats de l’épreuve de Weber:
* Perception indifférentes aux deux oreilles: audition normale.
* Perception latéralisé côté malade: surdité de transmission
* Perception latéralisé côté sain: surdité de perception

29
Résultats épreuve de Rinne:
• Test positif (CO<CA) audition normale ou surdité de perception
• Test négatif (CO>CA) surdité de tranmission

30
C’est la plus utilisée et la plus précise des explorations d’audiométrie.
Elle nécessité un générateur de son pure dont on peut varier la fréquence de 125-8 000
Hz et l’intensité de 0-120 dB

On procède à la recherche du seuil pour chaque oreille à différentes fréquences et en


CO, CA

Chaque oreille est testée séparément dans une cabine isolée.


Pour la CA, on utilise un casque.
Pour la CO, on utilise un vibrateur appliqué sur la mastoïde.

Les résultats sont reportés sur un graphique et exprimé en dB de perte.

31
Le graphe ci-dessus nous montre les pertes auditives selon l’âge; c’est l’hypoacousie.

32
Ligne rouge (carrés)= CA
Ligne bleue (cercles)= CO

33

Vous aimerez peut-être aussi