Vous êtes sur la page 1sur 3

UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH

FACULTE DES SCIENCES 2020/2021


DEPARTEMENT DE PHYSIQUE
SMP/S3
FES

TD d’électricité II : Magnétostatique
Série N°1
Exercice n°1 :

Une spire a la forme d'un carré de côté 𝑎: 4 𝑐𝑚. Elle est placée entre les pôles d'un aimant
en U produisant un champ magnétique 𝐵 ⃗ dont les lignes de champ sont parallèles au plan
de la spire et aux côtés AE et DC du cadre ( figure 1). 𝐵 = 1 mT.
Quelles sont les forces agissant sur les quatre côtés du cadre si un courant 𝐼 = 5𝐴 tourne
dans la spire dans le sens A, E, C, D. Représenter ces forces sur une figure.
Exercice n°2 :

On considère un circuit ACBOA (figure 2), ayant la forme d’un demi-cercle de rayon R, parcouru
par un courant permanent I et soumis à un champ magnétique uniforme B ⃗ = Be⃗z perpendiculaire
au plan du circuit.
1) Quelle est la force F⃗ BOA appliquée au tronçon rectiligne BOA ?
2) Quelle est la force ⃗FACB appliquée au tronçon demi-circulaire ACB ?
3) En déduire la résultante des forces de Laplace appliquées à ce circuit. Pouvait-on prévoir ce
résultat.

Figure 1 Figure 2
Exercice n°3 :
Soit une spire circulaire de centre O et de rayon R parcouru par un courant I dans le sens trigono-
métrique, d’axe 𝑂𝑥 et M un point de l’axe situé à la distance d de O (figure 3).
1) a) Déterminer la direction, le sens et le module du champ magnétique 𝐵 ⃗ (𝑀) créé par la spire
en M. Exprimer le résultat en fonction de 𝜇0 , 𝐼, 𝑅 et 𝑑.
b) En déduire le champ magnétique 𝐵 ⃗ (0) créé par la spire en son centre O.
2) En utilisant 1- a), déterminer l’induction magnétique créé par une bobine plate de longueur
finie L comportant N spires identiques de rayon R en un point situé à son intérieur (figure 4).
3) Considérons une bobine plate circulaire de N spires supposées circulaires de même centre O,
réalisées avec un fil conducteur de section négligeable parcouru par un courant stationnaire
d’intensité I (sens trigonométrique). Les rayons des spires varient entre 𝑅1 et 𝑅2 (Figure 5).En
utilisant les résultats de 1-b), calculer le champ magnétique créé par cette bobine au centre O de
celle-ci.
Figure 3 Figure 4

Figure 5

Exercice n°4 :

Soit un segment 𝐴1 𝐴2 d’un fil rectiligne de longueur 𝐿 parcouru par un courant constant
d’intensité I. D’un point M de l’espace situé à la distance 𝑂𝑀 = 𝑑, on voit le segment 𝐴1 𝐴2 sous
les angles 𝛼1 et 𝛼2 (figure 6).

1) Etudier les invariances et symétries et en déduire les coordonnées dont dépend le champ
magnétostatique et son orientation au point M.
2) Déterminer l’induction magnétique 𝐵 ⃗ créé par ce fil au point M en fonction de d et des
angles algébriques 𝛼1 et 𝛼2 .
⃗ pour un fil rectiligne indéfini.
3) a) En déduire l’expression de 𝐵
b) En déduire cette induction lorsque le point M est situé sur la médiatrice du segment
𝐴1 𝐴2 à la distance 𝑑 = 𝑂𝑀 où O est le milieu du fil 𝐴1 𝐴2 .
c) Retrouvez le résultat de a) par application du théorème d’Ampère.
d) Déterminer le potentiel vecteur créé par un courant rectiligne indéfini d’intensité I.
4) Déterminer la force de Laplace qui s’exerce entre deux fils de courants rectilignes,
indéfinis, parallèles d’intensités 𝐼1 et 𝐼2 de même sens (figure 7).

Exercice n°2 :

Une structure formée par deux demi spires circulaires de rayons respectives a et b et de
deux fils de longueurs finies ℓ (figure 2 ci-dessous). La structure est placée dans le plan
𝑥𝑜𝑦 et est parcourue par un courant d’intensité I.
1- Représenter sur une figure les champs magnétiques créés en O par les quatre parties
de cette structure.
ExerciceFigure
n°5 :6
Figure 7

Exercice n°6:
Exercice n°5:

Une structure formée par deux demi spires circulaires de rayons respectives a et b et de deux fils
de longueurs finies ℓ (figure 8 ci-dessous). La structure est placée dans le plan 𝑥𝑜𝑦 et est parcourue
par un courant d’intensité I.

1- Représenter sur une figure les champs magnétiques créés en O par les quatre parties de
cette structure.
2- Déterminer le champ magnétique total créé par la structure au point O.
3-On place au voisinage de cette structure une source qui crée un champ magnétique
uniforme 𝐵 ⃗ = 𝐵𝑘⃗ , B est une constante positive et k est le vecteur unitaire de l'axe oz.
Déterminer la force magnétique totale exercée par ce champ magnétique sur la structure
précédente.

Exercice n°6:

Considérons un solénoïde mince de longueur finie 𝐿 constitué de N spires circulaires, jointives de


même rayon R, de même axe 𝑧’𝑧 et parcourues par un courant I dans le même sens (figure 9). 𝛼1 et 𝛼2
sont les angles limites sous lesquels on voit les extrémités du solénoïde du point M. On notera n le
nombre de spires par unité de longueur de solénoïde.
1) Par une étude de symétrie et d’invariance de solénoïde, déterminer la direction et le sens du champ
magnétique créé en un point M de l’espace.
2) a) En utilisant la loi de Biot et Savard, exprimer le champ magnétique élémentaire 𝑑𝐵 ⃗ (𝑀) créé en
un point M de l’axe 𝑧’𝑧 par une tranche de ce solénoïde d’épaisseur 𝑑𝑙 en fonction de 𝛼, en déduire
le champ total en fonction des angles limites 𝛼1 et 𝛼2 . On rappelle que le module du champ
magnétique créé par une spire de rayon R parcourue par un courant I en un point M de son axe principal
𝜇0 𝐼
situé à une distance z de son centre est de la forme: 𝐵 = 2𝑅
𝑠𝑖𝑛3 𝛼 où 𝛼 est le demi angle au sommet
sous lequel on voit la spire du point M (voir figure 9).
b) En déduire 𝐵⃗ pour un solénoïde indéfini en fonction de 𝜇0 , 𝑛 et I.
3) En admettant que le champ magnétique est nul à l’extérieur du solénoïde infini, retrouver par
application de théorème d’Ampère à un contour bien choisi, l’expression du champ magnétique créé
en un point de l’axe de solénoïde (résultat obtenu en 2) b)). Montrer que le champ magnétique à
l’intérieur du solénoïde est uniforme.
4) Calculer le potentiel vectoriel A⃗ en tout point de l’espace en utilisant une relation donnant sa
circulation sur un contour fermé C que l’on déterminera.

Figure 8 Figure 9

Vous aimerez peut-être aussi