Vous êtes sur la page 1sur 5

Guide pour la rédaction de votre

Mémoire et Soutenance

Vous finaliserez votre certification professionnelle lors de la soutenance d’un mémoire devant un
jury de professionnels.

Le jury attend de vous que vous lui prouviez que vous avez compris le métier, que vous êtes un
professionnel. C’est à travers le double exercice du mémoire et de la soutenance que vous devez lui
démontrer que vous avez atteint les objectifs fixés. Vous devez le prouver par écrit, c’est le mémoire.
Le prouver par oral, c’est la soutenance.

1
1 - Le Mémoire
Il est construit en fonction des activités et tâches effectuées en entreprise, des attendus de votre
projet professionnel et de la ou des certifications visées. Le terme de « mémoire » n’est pas sans
importance. Vous devez raconter et illustrer votre expérience professionnelle au travers des
différentes activités effectuées en entreprise, voire en y intégrant des compétences acquises dans
d’autres expériences professionnelles. Enumérer ces activités et tâches diverses aura le mérite de
montrer l’étendue de vos compétences et vos capacités d’exécuter, construire, maintenir, conseiller,
adapter, planifier en fonction des diverses situations rencontrées. Chacune d’entre elles doit être
détaillée, analysée de telle sorte qu’elle ne laisse aucun doute sur vos connaissances et capacités.

1.1 - Présentation du contexte entreprise

Cette première partie de votre mémoire a pour objectif, entre autres, de vous placer dans le
contexte de la mise en œuvre de vos compétences sur le terrain professionnel. Le jury rendra son
avis en fonction de celui-ci. Vous devez donc décrire l’activité de votre société, l’ensemble des
services, plus particulièrement celui dans lequel vous avez travaillé. Vous devez mentionner la ou les
personnes qui composent votre équipe (organigramme obligatoire), sans oublier votre tuteur ou
maître d’apprentissage qui vous a guidé dans l’acquisition des compétences métier.

Vous décrirez dans cette partie les missions qui vous ont été confiées « au quotidien » ou de manière
récurrente en complément des projets de plus grande ampleur décrits ci-après. Parmi toutes vos
activités et tâches effectuées pendant votre stage/alternance certaines pourront de par leurs
technicités ou bien parce qu’elles s’inscrivent dans votre projet professionnel, être développées plus
en détail.

1.2 - Projet(s) professionnel(s)

Le projet ou les projets sont à réaliser en entreprise. Les critères à respecter sont les suivant :

- Si un seul projet est présenté, il doit durer au minimum 200 H (incluant travail de
recherche/bibliographie, spécification, mise en œuvre, déploiement, documentation, …).
- Le sujet doit être en adéquation avec le référentiel de formation.

Si l’entreprise est dans l’impossibilité de vous confier un projet à mettre en œuvre, ce dernier pourra
être réalisé sous forme d’une étude.

Chaque projet présenté doit permettre de démontrer la mise en œuvre d’un ou plusieurs blocs de
compétences du titre visé. Il est ainsi recommander de faire une partie dédiée avant la conclusion
reprenant les blocs de compétences du titre visé et reliant ceux-ci aux tâches ou projets réalisés
correspondant.

2
1.3 - Remarques et conseils sur la rédaction du mémoire

- Nous insistons sur l’organisation de votre mémoire. Le plan doit être structuré. Son
sommaire sera parcouru par le jury. Soyez précis.

- La structure de votre rapport doit être d’une lisibilité optimale. Utilisez les tables des
matières, conformes à votre plan : introduction, chapitres, sous chapitres, conclusion à chaque fin de
chapitre puis deux conclusions générales : la première sur votre mémoire, la seconde sur votre
formation et projet professionnel avec perspectives.

- Suivez toutes les bonnes pratiques énoncées dans les modules méthodologiques de gestion
de projet suivis au cours de vos formations. Relisez vos notes et supports.

- Ce mémoire doit être au plus proche de ce que l’on demande en entreprise quant à sa
qualité rédactionnelle. A cet effet faites relire vos textes afin de corriger fautes d’orthographe et
grammaire hasardeuse, ainsi que par votre tuteur pour la justesse technique.

- Évitez une surcharge de copies écran, choisissez les plus démonstratives, clairement
commentées. N’oubliez jamais d’y ajouter votre plus-value par des commentaires judicieux.
Afin de ne pas alourdir la lecture du mémoire, ajoutez en annexe les différents détails techniques
(Procédure détaillée avec capture d’écran, fichier de configuration, …).

- Vous devez prendre le recul nécessaire pour rendre compréhensible vos choix techniques à
des non professionnels de l’informatique présents dans votre jury mais également aux décisionnaires
de l’entreprise et aux jurys qui vous liront et vous écouteront. Ils ne sont pas tous informaticiens de
métier. Sachez convaincre de l’opportunité de ces choix, argumentez en conséquence.

2 - Remise des documents


Les documents doivent être remis au plus tard 8 jours ouvrés avant la soutenance, en 3 exemplaires
reliés, dont 1 en couleur (taille obligatoire de la police de caractère 12, sommaire automatique
obligatoire, recto/verso conseillé).

Vous devez également déposer un exemplaire numérique (format PDF) du mémoire.

Ce délai non respecté induit l’exclusion au passage de la soutenance.

3
3 – La soutenance
3.1 - Le jury de professionnels

Rôle du jury : Les professionnels réunis pour votre soutenance sont les seules personnes habilitées à
vous attribuer une certification professionnelle de l’Institut Poly-Informatique. L’équipe pédagogique
du centre n’a pas le droit de votre lors des délibérés.

Composition du jury : Tout professionnel, quelle que soit sa fonction en entreprise, peut faire partie
d’un jury de certification. Votre tuteur ou maître d’apprentissage sera convié à assister aux
soutenances des autres stagiaires répartis dans les différents jurys, pas dans le vôtre. Pour autant sa
présence est indispensable à la validation des certifications professionnelles. Sans ce jury rien ne
pourra être validé. (Voir http://www.cncp.gouv.fr/ et la validation des compétences dans le cadre
d’une certification professionnelle). Si votre tuteur ou maître d’apprentissage ne peut se libérer, un
autre salarié de votre entreprise d’accueil peut prendre sa place.

Après délibération entre les différents jurys, le ou la président(e) des jurys annonce les résultats le
jour même de votre soutenance.

3.2 - Rappel sur l’organisation de la soutenance

Votre soutenance comportera 3 parties réparties comme suit :


- 20% pour la présentation du contexte entreprise
- 70% pour présenter vos projets et compétences
- 10% pour la conclusion, sur votre formation et projet professionnel,
Un temps sera ensuite réservé aux éventuelles questions des professionnels
La durée totale de la soutenance varie en fonction du niveau du titre préparé et sera communiquée
par le Responsable de Formation.

Cette soutenance est un oral professionnel et il convient donc d’adopter un comportement adéquat
(arrivée en avance, préparation, tenue, …).

3.3 – Support de présentation

Pour appuyer votre discours, vous devez préparer une présentation qui sera projeté. La présentation
reprend un contenu similaire au mémoire avec un travail de synthèse à effectuer. Quelques conseils
pour cette présentation :

- Utilisez au maximum des images, schémas, graphiques afin d’illustrer et de compléter ce


que vous allez dire à l’oral
- Réaliser un sommaire et signifier clairement le passage entre chaque partie
- Limitez le nombre de mots, mieux vaut des mots-clés que de longues phrases
- Numérotez les pages de votre présentation

4
9 - ANNEXES

Vous aimerez peut-être aussi