Vous êtes sur la page 1sur 3

29eme dimanche ordinaire 17 octobre 2021

Ch d’en : Tout petits devant toi, nous Psaume 32 : Seigneur ton amour soit
voici, Seigneur, sur nous
Nous voici tout petits devant toi. comme notre espoir est en toi ! 
Donne-nous ton amour, purifie nos
cœurs, Oui, elle est droite, la parole du
Garde-nous tout petits devant toi. Seigneur ;
il est fidèle en tout ce qu’il fait.
Comme un enfant tout ébloui Il aime le bon droit et la justice ;
Devant l'amour de ses parents, la terre est remplie de son amour.
Comme un enfant tout ébloui,
Garde-nous tout petits. Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour,
Comme un enfant émerveillé, pour les délivrer de la mort,
Sur la montagne, un jour d'été, les garder en vie aux jours de famine.
Comme un enfant émerveillé,
Garde-nous tout petits. Nous attendons notre vie du
Comme un enfant les yeux au ciel, Seigneur :
il est pour nous un appui, un bouclier.
Rite pénit : Senier pou tou pese ki Que ton amour, Seigneur, soit sur
nou finn fer nous
Nou dimann toi pardon (bis) comme notre espoir est en toi !

O Christ, tir tou laenn dan nou leker Acclamation : Chante Alléluia au
E donn nou to pardon Seigneur

Senier, twa nou sover nou redanpter Pr uni : Seigneur écoute-nous,


Donn nou to pardon Seigneur exauce-nous (litanie des
saints)
Gloria : Gloire à Dieu et paix sur la
terre Offertoire : Comme lui savoir dresser
Aux hommes qu’il aime la table
Gloire à Dieu merveille pour l’homme Comme lui nouer le tablier
Alléluia Se lever chaque jour et servir par
amour
Nous te louons (bis)-Nous t’acclamons Comme lui
(bis)
Offrir le pain de sa parole
Agneau de Dieu (bis)-Tu es la paix Aux gens qui ont faim de bonheur
(bis) Etre pour eux des signes du Royaume
Au milieu de notre monde
Toi seul es saint (bis)-Toi seul es Dieu
(bis) Offrir le pain de sa présence
Aux gens qui ont faim d’être aimés
Etre pour eux des signes d’espérance
Au milieu de notre monde
sa so nouvo la lwa Aster donn mwa
enn sans vinn Krist pou twa.
Sanctus : Messe de la grâce
Dans mo lespri mo fer memwar
Kouma lavey so lamor,
Tu es Saint, Dieu de l'univers Zezi ti pran enn morso dipin,ti dir
Tu es Saint, Dieu de l'univers Bondie mersi
Hosanna au plus haut des cieux, au Li beni li ti kass li partaz li ek so bann
plus haut des cieux. (bis) zami
Pran sa zot tou pou zot manze parski
Le ciel et la Terre sont remplis de ta samem mo lekor
gloire, de ta gloire. Li fer parey avek divin ler zot fini
Béni soit celui qui vient dans le nom manze,
du Seigneur, du Seigneur Pran bwar zot tou sa mo disan ki sov
limanite
Anamnèse : Dan to lamour tonn mor Par so soufrans Bondie ar nou fer enn
pou nou nouvo kontra,
Dan lagloir tonn resisite Aster donn mwa enn sans vinn Krist
Nou ena gran lespoir Senier pou toi.
Tonn promet nou to retour
Ou
Agnus : Agno Bondie
ki pran tou nou pese (bis) Tu fais ta demeure en nous
Pitie pou nou ! Pitie pou nou ! (bis) Seigneur
Agno Bondie ki pran tou nou pese
(bis) Tu es là présent, livré pour nous.
Donn nou to lape ! Donn nou lape (bis) Toi le tout petit, le serviteur.
Toi, le Tout Puissant, humblement tu
Communion : Donn mwa sa privilez t’abaisses.
la pou servi twa, Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
Parey kouma zezi finn servi mwa
Donn mwa sa privilez la pou servi twa Le pain que nous mangeons, le vin
Donn mwa enn lokasion vinn kris pou que nous buvons,
twa. C’est ton corps et ton sang,
Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres
Dan mo lesprit mo fer memwar Kouma ton cœur,
lavey so lamor, tu fais ta demeure en nous Seigneur.
Kan li ti a tab ek so bann disip ki pa ti
Konpran so sor, Par le don de ta vie,
Zezi ti a Zenou divan sakenn,Li ti lav Tu désires aujourd’hui reposer en nos
zot lipie cœurs
Kan Bondie pran lapo enn esklav li Brûlé de charité, assoiffé d’être aimé,
natirel ki Pierre proteste Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
Zezi Segner Zezi sover pa ti per pou
abes li, leson ki linn oule donn nou Unis à ton amour, tu nous veux
Servi lezot kouma li,Kontan Bondie ek Pour toujours ostensoirs du Sauveur,
nou prosin En notre humanité, tu rejoins l’égaré,
tu fais ta demeure en nous Seigneur.

Envoi : Un grand champ à


moissonner, une vigne à vendanger
Dieu appelle maintenant pour sa
récolte !
Un grand champ à moissonner, une
vigne à vendanger
Dieu appelle maintenant ses ouvriers !

Vers la terre où tu semas le désir de la


lumière,
Conduis-nous, Seigneur !
Vers les cœurs où tu plantas
l'espérance d'une aurore,
Nous irons, Seigneur !

Vers la terre où tu semas le désir d'un


monde juste,
Conduis-nous, Seigneur !
Vers les cœurs où tu plantas
l'espérance d'une alliance,
Nous irons, Seigneur !

Vous aimerez peut-être aussi