Vous êtes sur la page 1sur 10

L’intégration

I. Rappel
La cinématique étudie le mouvement du point indépendamment des causes qui lui donnent naissance.
1. Mobile ponctuel
 Un mobile est un corps qui peut être mis en mouvement
 Un mobile ponctuel est un mobile fictif dont les dimensions sont ramenées à celles d’un point dans le but d’en
simplifier l’étude du mouvement
2. Relativité du mouvement
Les notions de mouvement ou de repos ont un caractère relatif par rapport à un solide de référence appelé
référentiel.
3. Référentiel
a) Définition
Un référentiel est constitué d’un point associé à un objet auquel sont associés trois axes fixes (constituant en
général un repère orthonormé).
b) Exemples
Référentiel Terrestre Centré en un point de la Terre

Référentiel Héliocentrique Centré sur le centre de masse du Soleil

Référentiel de Copernic Centré sur le centre de masse du système solaire

Référentiel Géocentrique Centré sur le centre masse de la Terre

II. REPÉRAGE D’UN POINT


1. VECTEUR POSITION
a) Coordonnées cartésienne

b) Coordonnées polaires
c) ABSCISSE CURVILIGNE

On repère la position du point M par son abscisse curviligne , qui représente la distance algébrique (avec

signe) parcourue sur la courbe (trajectoire) depuis l'origine :


2. VECTEUR VITESSE INSTANTANNEE
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
dOM
On appelle vecteur vitesse instantanée du point M par rapport au référentiel le vecteur v
⃗ = dt
Sa valeur s’exprime en 𝑚. 𝑠 −1
a) Coordonnées cartésiennes

Application 1

b) En abscisses curvilignes

3) VECTEUR ACCÉLÉRATION
Le vecteur accélération est une grandeur d’évolution qui mesure la variation du vecteur vitesse, en norme et en
direction. Elle s’exprime en 𝑚. 𝑠 −2
a) Coordonnées cartésiennes

Application 2
A partir des données de l’application 1

b) Dans la base de Frenet


Application 3
Déterminer l’expression de l’accélération tangentielle 𝑎𝑡 et celle normale 𝑎𝑁 à partir des données de l’application 1

Solution

III. QUELQUES MOUVEMENTS


1. LE MOUVEMENT RECTILIGNE
Le mouvement est rectiligne lorsque les vecteurs vitesse et accélération sont dirigés suivant la trajectoire.
a) Le Mouvement Rectiligne Uniforme (MRU)
On dit que le mouvement est rectiligne uniforme lorsque le vecteur vitesse est uniforme. Dans ce cas, l’accélération
est nulle et l’équation horaire s’écrit :

où 𝑥0 est l’abscisse à l’origine

Entre deux instants, le trajet augmente proportionnellement à la durée :


∆𝑥 = 𝑣𝑥 ∆𝑡
b) Le mouvement rectiligne uniformément Varié (MRUV)
Il s’agit d’un mouvement rectiligne pour lequel l’accélération est constante. Dans ce cas, en intégrant deux fois
l'accélération, on obtient

où et 𝑣0 𝑒𝑡 𝑥0 sont respectivement la vitesse algébrique et l’abscisse curviligne à l’instant 𝑡 = 0


Remarque
 Entre deux instants 𝑡1 et 𝑡2 on a

Application 4
Solution

c) Mouvement rectiligne sinusoïdal


Remarque

 Application 5

SOLUTION
2. Mouvement circulaire
a) Mouvement circulaire uniforme

Vitesse angulaire 𝑤 (Angle balayé pendant l’unité de temps) est constante

b) Mouvement circulaire uniformément varié

C’est un mouvement de trajectoire circulaire et d’accélération angulaire constante.


Le vecteur accélération a pour composante

Equation horaire de la vitesse angulaire


𝑤 = 𝛼̈ t+𝑤0
Ainsi on a :
équation horaire de la vitesse angulaire (t-to) partout

équation horaire du mouvement

Si le nombre de tours effectué par le mobile est n alors cette relation devient :

Vous aimerez peut-être aussi